Décisions. Les temps forts. Sommaire. Engagez-vous! de juillet-août Dimanche 9 juillet : Célébrations des mariages de trois couples palaisiens.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Décisions. Les temps forts. Sommaire. Engagez-vous! de juillet-août 2006. Dimanche 9 juillet : Célébrations des mariages de trois couples palaisiens."

Transcription

1 A g e n d a d u E d i t o r i a l m a i r e François Lamy Les temps forts de juillet-août 2006 Chaque mois, retrouvez un extrait de l agenda du maire... Samedi 1er juillet : Dimanche 9 juillet : Célébrations des mariages de trois couples palaisiens. Retransmission sur écran géant de la finale de la Coupe du monde de football France-Italie au stade Georges-Collet. Lundi 3 juillet : Visite de Danone Vitapole avec François Loos, ministre délégué à l Industrie. Mardi 4 juillet : Rencontre avec des Palaisiens ayant un projet d habitat groupé écologique. Mercredi 5 juillet : Réunion publique avec les riverains du quartier centre-nord au sujet de l occupation illégale de terrains par des ressortissants roumains. Jeudi 6 juillet : Rencontre avec le nouveau commandant de la gendarmerie de Palaiseau. Réunion d ouverture des offres de promoteurs pour le projet de réaménagement du quartier de la Sfim. Barbecue avec les services techniques. Jeudi 13 juillet : Présentation des dossiers palaisiens à Gérard Moisselin, nouveau préfet de l Essonne. Lundi 17 juillet : Pot d accueil des jeunes volontaires internationaux pour le Chantier de la Batterie de la Pointe. Dimanche 23 juillet : Passage du Tour de France à Palaiseau. Principaux arrêtés et décisions du maire. Arrêté réglementant temporairement la circulation et le stationnement sur différentes rues (rue Voltaire, rue de Paris, avenue de la République) et places de la commune (place des Ecoles, place de la Victoire) du 14 au 16 septembre. Arrêté réglementant provisoirement la circulation et le stationnement les 23 et 24 septembre dans le cadre de la fête du Bout Galeux (rues du DocteurMorère, Gambetta, Camille-Desmoulins, Blaise- L opération de débroussaillage de la batterie de la Pointe réalisée cet été doit retenir toute notre attention. C est à l initiative d une association palaisienne, que s est organisé ce chantier international mené avec l aide de la Ville. Pendant un mois, seize jeunes venus des quatre coins du monde ont en partie réhabilité cet élément du patrimoine palaisien. depuis le 31 juillet jusqu au 31 janvier Pendant les travaux et afin d aider les automobilistes à s orienter des personnels des entreprises régulent la circulation. Plus classique mais tout aussi important, il faut aussi souligner le travail positif mené par les soixante «Jobs d été» dans l ensemble des services municipaux. Il y a quatre ans, j avais souhaité que la Ville cesse de financer sans contreparties des séjours pour les plus de 16 ans au profit de travaux rémunérés, menés pour la collectivité, afin que nos jeunes Palaisiens puissent financer eux-mêmes leurs projets. C est une réussite. Cette année encore, j ai vu des jeunes enthousiastes, heureux d avoir une première expérience professionnelle. J ai également pu mesurer leur motivation à travailler au bénéfice de toute la collectivité palaisienne. Sommaire Réunion avec le Directeur de Béton de France pour évoquer la vie de l entreprise sur la commune. Échos du conseil municipal 8-9 Lundi 28 août : Environnement Tournée des travaux dans les écoles avant la rentrée scolaire. Vie des quartiers Enfance et jeunesse Directeur de la publication :François Lamy,député-maire.Co-directeur :Pierre-Philippe Bureau. Directrice de la communication : Anne-Marie Baptista. Rédacteurs : Florence Mauraisin, Nathalie Lançon. Conception graphique : Pellicam productions. Maquette : Pellicam productions. Impression : Grenier. Crédits photos : Michel Boutzen, Florence Mauraisin, David Lenfant,Pellicam productions,caps / PLB communication,services municipaux,delphine Le Berre et Yann Orhan. Distribution : Sté Dispatch, Nozay. ISSN : Service communication,tél.: www.ville -palaiseau.fr.ce numéro contient Les rendez-vous Engagez-vous! Arrêté réglementant provisoirement la circulation sur le carrefour rues du Bon Air, des Billancourtois, de la Sablière et de l Effort Mutuel 4-7 Rencontre avec le Directeur des cars d Orsay à propos de la desserte de Lozère. Permanence du député-maire François Lamy. Le député-maire vous invite en cette rentrée scolaire à participer à toutes les animations de la ville. Pascal, Thomson, rue de Paris, rue des Marais). Arrêté réglementant temporairement la circulation et le stationnement avenue de Stalingrad depuis le 7 août jusqu au 6 octobre. La circulation sera alternée et régulée par des feux tricolores. Actualités Mercredi 23 août : Vendredi 7 juillet : du mois de septembre. Décisions Député-maire de Palaiseau Courriers des lecteurs Seniors 10 Ces deux exemples montrent qu une ville ne peut vivre sans l engagement de ses habitants. Le monde associatif, très riche à Palaiseau, témoigne d une grande vitalité. Vous pourrez le rencontrer lors du Village des Associations le 9 septembre prochain. Profitez-en, vous aussi, pour adhérer et vous engager au service des autres. 18 Territoire et identité Le dossier Styles de vie Culture et animation Sport A l honneur A votre service Associations culturelles, sportives, sociales, de parents d élèves, de quartier ou d aide humanitaire, toutes sont utiles au maintien du lien social de notre ville. En s engageant, chacun se met au service des autres. Au-delà de l action menée, elles permettent les rencontres et évitent le repli sur soi. Chacun est ainsi acteur de la ville. Cet engagement militant permet d entretenir l identité de Palaiseau et de garder cette ville telle que nous l aimons. Alors, engagez-vous! 3

2 A c t u alité Journées du patrimoine Raconte-moi la place de la Victoire Du 15 au 17 septembre, la place de la Victoire est à l honneur des Journées du patrimoine. A cette occasion, elle fera l objet d une exposition inédite. Spectacles nocturnes, illuminations, visites figurent aussi au programme de ces trois jours dédiés à la redécouverte du patrimoine local. Parce que «la place de la Victoire a toujours été le cœur de la vie locale, sociale, culturelle et commerciale», comme l indique François Lamy, député-maire de Palaiseau, elle méritait bien une nouvelle jeunesse. Entièrement rénovée depuis peu, la place a été confirmée dans ce rôle historique. A l occasion des Journées du patrimoine une exposition inédite consacrée à «La place de la Victoire, carrefour de la vie locale» sera ouverte au public in situ à partir de 19h et sera accompagnée du lancement officiel du week-end. «Cette exposition rappelle à la fois les aspects historiques et sociaux de cette place et les bâtiments qui la cernent», explique Michel Alloul, responsable du service Culture scientifique et patrimoine. Les légendes et personnages célèbres qui ont marqué la mémoire de Palaiseau seront également mis à l honneur. Les habitants sont invités à venir nombreux. Un pot sera offert sur la place (ou à la médiathèque en cas de pluie). Animations nocturnes Pour la troisième année consécutive, un spectacle nocturne «Raconte-moi Palaiseau» permettra, le vendredi soir, à la tombée de la nuit, et sous des formes artistiques diverses, de découvrir certains des tableaux de la vie quotidienne et historique de la ville : foires, fêtes, marchés, célébrations diverses Autant de saynètes La Place de la Victoire brillera de mille feux le vendredi 15 septembre dans la soirée. animées par des comédiens professionnels et amateurs, des conteurs et des personnages costumés. Diaporamas et projections de films, peintures d époque, théâtre d ombres et lumières évoqueront aussi, dans une ambiance musicale, d autres instants de la vie palaisienne. Le spectacle déambulatoire «Les Illumineurs» de la compagnie de théâtre de rue Karnavires emportera sur son passage les Palaisiens dans un fabuleux voyage où règne la magie des images et du feu. La place de la Victoire s enflammera, l espace d une représentation, par les cracheurs de feu et les structures lumineuses. Les «Illumineurs», personnages extraordinaires, orchestreront cette apothéose d étincelles comme un immense cabaret ouvert sur les étoiles. Au terme de cette soirée exceptionnelle: un spectacle pyrotechnique fera briller la place de mille feux. Palaiseau, ville d histoire Durant les trois jours, la fresque du bicentenaire de la Révolution (face à l hôtel de ville) et l église Saint-Martin seront illuminées à partir de 21h30. Bâtiment emblématique de l histoire locale, l église Saint-Martin vous ouvrira ses portes pour des visites commentées de 10h à 12h le samedi 16 septembre et le dimanche 17 de 15h30 à 17h30. Dans cet édifice datant du XII e siècle, classé au patrimoine de France, les Palaisiens pourront découvrir la sépulture de la famille Arnauld dans la crypte et admirer les vitraux. La place de la Victoire, un carrefour au cœur de la vie locale Le samedi soir, Nicolas Jacquin et Jean-Michel Riquebourg, professeurs à l école de musique et de danse interpréteront avec leurs élèves des œuvres pour cuivres, orgues et instruments à cordes de Wolfgang Amadeus Mozart et Jan Pieterszoon Sweelinck. Des visites commentées de l exposition sur la place de la Victoire et parcours découverte autour du Plateau de Palaiseau auront également lieu tout le week-end. L exposition «La place de la Victoire, un carrefour au cœur de la vie locale» sera présentée du 19 au 30 septembre à la médiathèque George-Sand. Service Culture scientifique et patrimoine, tél. : Questions à Rose Marx conseillère municipale Quels sont les objectifs poursuivis par la Ville dans le cadre des Journées du patrimoine? Nous avons voulu que les Journées du patrimoine servent à mettre en valeur et à faire connaître le patrimoine historique et culturel de la Ville : ses monuments, son architecture, les personnes et les lieux qui ont marqué son histoire. La place de la Victoire est à l honneur cette année, pourquoi? La rénovation du centre-ville réalisée grâce à l'aide du Conseil général et du Conseil régional s'est achevée il y a quelques mois par la place de la Victoire. En travaux lors des Journées du patrimoine 2005, elle pourra accueillir cette année un ensemble de manifestations témoignant de son rôle central dans l'histoire de Palaiseau. Qu est-ce qui distingue Palaiseau en terme de patrimoine? Le patrimoine de Palaiseau est riche compte tenu de sa taille modeste. On y trouve aussi bien des vestiges archéologiques, qu'une église fondée au XI e et terminée au XV e siècle ainsi que des forts militaires du XIX e siècle. Une demi-douzaine de centres de recherche et d'enseignement supérieur prestigieux se sont installés depuis 50 ans. 4 5

3 A c t u alité Nouveaux locaux Le centre de santé déménage Le Centre municipal de prévention hygiène et santé (CPHS) déménage pour accueillir les habitants dans de meilleures conditions. A partir du 12 septembre, ce service municipal quitte les locaux mal adaptés de l avenue de Stalingrad pour la rue du Mont, proche de la gare de Palaiseau. «Ces nouveaux locaux apportent un confort de travail La consultation qui était en cours pour la reprise du cinéma Les 4 Champs s est malheureusement révélée infructueuse. En effet, aucun candidat n a répondu au cahier des charges proposé par la Ville, notamment sur les travaux de rénovation indispensables et les aspects financiers. La Municipalité, qui souhaite offrir aux Palaisiens un cinéma de qualité, a donc décidé de lancer une nouvelle procédure. Le choix de confier à un tiers privé l exploitation du cinéma tout en en assurant le contrôle public par la supplémentaire pour le personnel que les préfabriqués de l école Ferry ne permettaient pas et le stockage du matériel médical se voit amélioré», explique Nathalie Besseau-Ayasse, directrice générale adjointe en charge du dépar- Cinéma : La Ville va assurer les travaux tement Services à la population. C est également rue du Mont que le médecin scolaire dispose de son bureau, même si son action est principalement centrée dans les écoles. Le CPHS continue d assurer un service gratuit de vaccinations (BCG, DTP, ROR, hépatite et anti-grippale) et l élaboration des «projets d accueil individualisé» pour les enfants suivant un régime alimentaire particulier à la cantine ainsi que des permanences pour les situations les plus extrêmes (hiver et été). Prochaines vaccinations gratuites pour tous sur rendez-vous : Le 16 septembre de 9h30 à 12h30, le 30 septembre de 10h30 à 12h30 ; vaccination anti-grippale dès le 12 octobre à 14h. CPHS, 2 rue du Mont. Tél. : commune n est pas remis en cause. Pouvant bénéficier d un taux de subvention plus important qu une entreprise privée, la commune a décidé de réaliser elle-même les travaux avant de confier la gestion de l équipement au futur délégataire. Début août, un architecte a été choisi pour commencer les études. Les procédures légales de mise en concurrence et la réalisation de travaux étant très longues, un cinéma flambant neuf avec une programmation tout public de qualité pourrait donc ouvrir ses portes dans 12 mois. Rendez-vous La rentrée des associations Le 9 septembre, une centaine d associations locales réunies en quartiers thématiques vous présentent leurs activités. Le Village des associations aura lieu place de la Victoire de 10h à 18h. Plus de cent associations seront regroupées par thèmes d activité. Cette nouvelle organisation répond au souhait des habitants de pouvoir se repérer plus facilement dans le Village. Solidarité, culture, parentalité et le quartier des sports avec ses animations VTT et escalade seront au rendezvous. Le public pourra retrouver les associations connues, mais aussi en découvrir de nouvelles. Un pôle consacré aux animations (structure gonflable, café de la marmaille, ludothèque) sera installé pour divertir les jeunes visiteurs. «La commune sera présente pour exposer les projets qui animent la ville», complète Philippe Radix, adjoint au maire chargé de la Vie locale. Les conseils de quartier Plan de circulation : les conseils de quartier présentent leurs propositions présenteront le fruit de leur réflexion et leurs propositions sur le plan de circulation actuellement en cours d élaboration. Sollicités par la municipalité au printemps dernier, les habitants contribuent ainsi aux améliorations à envisager pour permettre une circulation fluide et sûre pour tous. Le Conseil général présentera par ailleurs le futur site propre de transport en commun. Service Vie locale, tél. : NOUVEAUX PALAISIENS Vous avez emménagé à Palaiseau cette année? La municipalité vous invite à une rencontre conviviale. Après un film de présentation de la ville, le député-maire et les élus seront à votre écoute et répondront à vos interrogations. Inscriptions avant le 31 octobre par courrier au service Citoyenneté, par téléphone au ou sur le site ACTES ADMINISTRATIFS Les recueils de l ensemble des actes administratifs réalisés jusqu en juillet 2006 sont consultables à l accueil de la mairie. TRAVAUX RUE DE PARIS La Communauté d agglomération du Plateau de Saclay (Caps) réalise depuis cet été des travaux dans la rue de Paris. En effet, les plateaux surélevés ont été rénovés le long de la rue de Paris au moyen d un enrobé rouge. Pour assurer la sécurité des piétons sur les trottoirs, les parties endommagées en granit ont été provisoirement colmatées au moyen d un enrobé. La reprise des trottoirs en dalles de granit commencera à compter du 1 er septembre. 6 7

4 E c h o s d u conseil municipal Séance du 12 juillet Du nouveau pour les assistantes maternelles Suite à la mise en place de la Prestation de service unique, dans les crèches et haltes-garderies, la municipalité a engagé une réflexion sur l évolution de la rémunération des assistantes maternelles afin de leur garantir un salaire mensuel forfaitaire qui ne varie pas en fonction du nombre de jours de garde ni du nombre d enfants accueillis. En mai, une première délibération du conseil municipal intégrait une partie des frais d entretien dans le traitement de base du personnel et la prime d ancienneté était revalorisée. Après accord du groupe de travail des assistantes maternelles, le conseil municipal adopte par 26 voix pour et 7 contre, leur nouveau règlement et le contrat de travail qui tient compte de ces évolutions réglementaires. Construction de vestiaires pour les sportifs Le conseil municipal autorise, à l unanimité, le député-maire à déposer une demande de permis de construire pour la réalisation de nouveaux vestiaires (72m 2 et 120 m 2 ) à proximité du terrain de rugby Maizonnobe, rue Cyprien- Muret et pour les footballeurs au stade Georges-Collet. Règlement des services à l Enfance Pour une politique tarifaire socialement plus équitable, la Ville a déterminé fin 2004 un nouveau mode de calcul des tarifs des prestations municipales, s accompagnant d un règlement. Après 18 mois de fonctionnement, les conseillers municipaux approuvent à l unanimité les modifications à apporter à ce règlement. Des précisions relatives aux modalités d inscriptions et d annulation sont ajoutées. Ainsi, les familles doivent annuler par écrit et avant une date fixée sur le formulaire d inscription, la présence de leur enfant aux activités municipales sous peine de se voir appliquer des pénalités. En effet, l inscription en centre de loisirs, par exemple, engage, pour la Ville, des coûts de personnel et de restauration, qui sont perdus si l enfant ne se présente pas sans prévenir au préalable. Le paiement par carte bancaire, possible depuis le printemps dernier, est aussi précisé. Subvention exceptionnelle Dans le cadre des programmes d histoire et d éducation civique, 29 élèves de l école Eugène-Deloges et 53 de l élémentaire Joliot- Curie se sont rendus au mémorial de Caen. Afin de limiter les frais restant à la charge des familles, le conseil municipal accorde à l unanimité une subvention de 500 à chacune des écoles pour financer une partie des frais de transports. Prochaine réunion du conseil municipal le 27 septembre à 21h en mairie. Les séances du conseil sont publiques. Tribune DE L OPPOSITION Groupe du conseil municipal Union pour Palaiseau Les vacances sont achevées pour beaucoup d entre nous. La rentrée est imminente. Au nom de cette rentrée scolaire l autorité municipale avait projeté une opération tout à fait particulière sur un terrain communal côtoyant la minicrèche de Lozère. Il s agissait ni plus ni moins d autoriser un séjour de trois caravanes sur ledit terrain ; ces caravanes occupées par trois familles non résidentes mais ayant des enfants scolarisés à Palaiseau ou à Villebon. Ce projet accepté dans la hâte par un comité de quartier de Lozère bizarrement bienveillant, fait l objet d une opposition compréhensible des membres des associations locales. Comment peut-on avoir envisagé une seconde de créer un précédent aussi grave dans des conditions administratives ou réglementaires aussi laxistes? Décision du mois Le PLU adopté Le conseil municipal a adopté par 24 voix pour, 8 contre et 3 abstentions, le Plan local d urbanisme de la ville. Après plus de quatre années de travail, menées en concertation avec les habitants, les associations et les partenaires de la Ville, l avis favorable rendu par la Commission d enquête publique sur le PLU en juin dernier, permettait d ouvrir la dernière phase d élaboration du projet de Ville de Palaiseau. Comme elle s y était engagée, la municipalité a répondu à l ensemble des réserves et recommandations formulées par les commissaires enquêteurs. Le règlement final a permis d apporter quelques précisions ou ajustements, notamment : Une surface hors œuvre nette (SHON) maximale a été définie dans le schéma d orientation d aménagement du quartier Est de l Ecole Polytechnique. Le sous-zonage UHp, destiné à la protection des coteaux boisés, a été rectifié pour ne concerner que les terrains en forte pente et l intégration de parcelles en espace boisé classé a été affinée. La marge de reculement de l avenue de Stalingrad, que la commission d enquête et la municipalité ne jugeaient pas fondamentale, a été supprimée en concertation avec les riverains. Une expertise a été lancée sur le recensement et la préservation des plantes rares dans les deux mouillères à l Ouest de Polytechnique. Le PLU désormais adopté offre à Palaiseau la possibilité de se doter des outils qui lui permettront de maîtriser son avenir, en répondant aux principes qui président au projet de Ville : solidarité, maintien de la mixité sociale et générationnelle et développement durable. Nous sommes atterrés par un tel manque de réflexion. Aux dernières nouvelles,la municipalité aurait fait marche arrière sous la pression pugnace et efficace des associations locales. 8 9

5 Courriers des lecteurs E n v i r o n n e m e n t Canicule «Les étés sont de plus en plus durs, que fait la mairie pendant la canicule?» Nadine J., centre sud. En juillet dernier, la région parisienne a connu une situation pratiquement caniculaire. Comme tous les ans, la municipalité a mis en place un plan canicule pour prévenir tout risque sanitaire. Ainsi, un registre recense en mairie les personnes âgées de 65 ans et plus qui résident à leur domicile, celles de 60 ans et plus dont les aptitudes sont réduites et les adultes handicapés.une attention particulière est donnée à toutes ces personnes qui ont accepté de figurer dans ce registre. En effet, la Ville leur fournit un ventilateur et des brumisateurs. Elle effectue également des visites périodiques à leur domicile et établit un contact téléphonique quotidien avec les personnes recensées. Cellesci peuvent aussi appeler le numéro national «canicule infos service» au pour connaître les consignes à suivre en cas de fortes chaleurs et obtenir une aide pour appeler les pompiers, le SAMU ou le service social en cas de besoin. Ceci a été rendu possible grâce à un travail en réseau avec les familles, les associations et les gardiens d immeuble notamment. En outre, la police municipale a distribué des bouteilles d eau minérale aux sans-domicile fixe particulièrement exposés à la chaleur. Enfin, les services techniques ont adopté des horaires adaptés pour les travaux en extérieur. Animations sur la ville «Les concerts de Souad Massi et de Kassav, la retransmission de la finale du Mondial sur écran géant, le feu d artifice du 14 juillet, etc. Nous ne pensions pas trouver une telle vie en arrivant dans la banlieue parisienne. Bravo et merci à tous les agents communaux qui travaillent tard le soir pour que tout se passe bien.» Alain L., (par ) Confinement des oiseaux «Je souhaiterais savoir si le confinement des oiseaux domestiques fait toujours partie des mesures en vigueur» Marie M., centre-ville L arrêté du 24 octobre 2005 relatif à des mesures de protection vis-à-vis de l influenza aviaire a été modifié le 12 mai 2006 pour tenir compte de la diminution du risque sanitaire d apparition de la maladie. Le confinement des oiseaux à l intérieur de bâtiments fermés ou dans des enclos grillagés en mailles fines est levé.toutefois, le recensement des détenteurs d oiseaux auprès des mairies reste en vigueur. Installation provisoire de gens du voyage «J ai appris que la municipalité voulait venir en aide à une famille de gens du voyage ayant ses enfants scolarisés dans notre commune pour leur trouver un terrain susceptible de les accueillir. Qu en est-il?» Gérard B., Lozère En décembre 2005, la municipalité a été interpellée par une famille de gens du voyage ayant épuisé leur temps de séjour sur l aire d accueil des Ulis qui demandait qu un terrain puisse être mis à sa disposition, moyennant le paiement d un droit d occupation, le temps de pouvoir trouver un lieu d implantation pérenne. Les enfants de cette famille sont scolarisés à Palaiseau.Pour ne pas compromettre l avenir scolaire des enfants, la municipalité a étudié une possibilité d implantation sur un terrain à Lozère en plusieurs étapes : décision du Bureau Municipal, présentation du projet en Conseil de quartier le 8 mars dernier, prise de contact par courrier dès le 30 mars avec les riverains les plus proches du terrain, prise de contact avec la directrice et le personnel de la crèche. Au regard de la volonté municipale de réunir les conditions nécessaires à une bonne intégration de cette famille, la pétition qui a été adressée au Maire a conduit la municipalité à mettre fin au processus engagé. Le problème reste entier pour la famille en cause. Nous poursuivrons donc nos recherches pour que cette famille puisse s implanter sur un autre terrain. Recyclage Que deviennent vos déchets végétaux? Après avoir été collectés par le Syndicat intercommunal des ordures ménagères (Siom) les déchets verts sont acheminés vers la compostière Zymovert pour être transformés en terreau. Coup de projecteur sur cette plate-forme. La plate-forme de compostage Zymovert possède une capacité de traitement des végétaux de tonnes. Cette année, tonnes ont ainsi été recyclées. Créée en 1991, la compostière Zymovert est située à Limours dans l Essonne. Elle utilise «Vegeterre», le procédé naturel de compostage mis au point par les ingénieurs de l Agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie (Ademe) pour recycler les déchets verts des entreprises de la région et des 13 communes du Siom de la Vallée de Chevreuse dont fait partie Palaiseau. «Seize milles tonnes de végétaux ont ainsi été traités cette année par Zymovert», précise Corinne Daix, attachée à la direction de la plate-forme de compostage. Le compostage, une méthode ancestrale Le compostage est une pratique ancestrale qui permet la dégradation de la matière végétale. Pour ce faire, les déchets verts sont broyés sur le site de Zymovert ce qui permet de les défibrer. Les bactéries peuvent ainsi s infiltrer dans le bois et commencer le travail de dégradation végétale. Dans la phase de mise en andain (tas de végétaux), les déchets verts broyés sont placés en tas sur 24 lignes aérauliques, sortes de tuyaux percés. Ces derniers permettent d envoyer de l oxygène dans les végétaux pour aider les bactéries à dégrader la matière végétale. Celleci est ensuite arrosée avec de l eau provenant d un bassin de rétention pendant deux à trois semaines. Pour obtenir un terreau «bien mûr», huit à dix semaines sont nécessaires. Pendant cette période, les arrosages s estompent et la fréquence des retournements des végétaux s allonge. Lors de la phase du criblage du terreau, les parties grossières, c est-à-dire le bois, repartent en début de processus. Le terreau de feuilles ainsi obtenu est vendu sous la marque «Zymoflore» directement sur le site de production aux professionnels, collectivités et particuliers : en sac de 25 kilos pour 7, en vrac (terreau non conditionné en sac) à partir de 1 m 3 pour 30. La plate-forme de compostage Zymovert souhaite également attirer l attention de tous les habitants sur l importance de respecter les consignes de collecte des déchets verts : «Nos techniciens trouvent encore trop souvent des pierres, du plastique, des jouets ou du papier, observe Corinne Daix. Tous ces objets ne se recyclent pas et polluent l ensemble des végétaux collectés». Un conseil à suivre pour préserver l environnement et se comporter en parfait éco-citoyen. Zymovert, ferme du Jardin à Limours Tél. : La matière végétale est broyée et mise en andain sur 24 lignes aérauliques pour être dégradée

6 GE nr ov s i r oplan n n e m e n t V i e des quartiers Chantier international Des jeunes solidaires A l initiative de l association "A la découverte du Plateau de Palaiseau" et en partenariat avec la Ville et l association Solidarités Jeunesses, 16 jeunes ont débroussaillé la Batterie de la Pointe sur le Plateau. Ils sont venus d Allemagne, Serbie, Russie, République Tchèque, Arménie, Maroc, Turquie et Corée du Sud. Tous étudiants dans leur pays (en maths, architecture, économie ) ils ont choisi de participer durant leurs congés à un chantier en pleine nature. Leur motivation : «faire la connaissance d autres Les acquéreurs et locataires de biens immobiliers doivent pouvoir s informer des risques naturels et technologiques majeurs (inondation, mouvements de terrain, etc.) susceptibles de toucher leur bien, comme le précise l arrêté préfectoral du 3 février Un dossier recensant les risques possibles sur le territoire palaisien, personnes et d autres cultures», explique le Serbe Uros ; «participer à un travail utile à la communauté», indique la Sud-Coréenne Soomin ; «avoir une expérience pratique dans l environnement», précise l Allemande Christine, ou encore «pratiquer la langue française», complète Héléna, la Russe. Risques naturels Droit à l information Du 15 juillet au 5 août, dès 7h30 chaque matin, les jeunes ont manié la débroussailleuse et la tronçonneuse pour débarrasser les douves de la Batterie de la Pointe de la végétation qui investissait les lieux. Avec eux : Jérôme et Hendrik, animateurs aguerris aux chantiers forestiers, le service des Espaces verts fournissant le matériel. Des Palaisiens sont également venus se joindre à l équipe. Une fois leur labeur terminé, les jeunes consacraient leur temps libre à des visites (Ecole Polytechnique, La Villette, Versailles ). Le 31 juillet, ils ont convié les Palaisiens à partager un repas de spécialités internationales, avant de clore ce séjour aussi utile qu enrichissant par la projection de photos et le verre de l'amitié. leur nature et leur intensité ainsi que les zones potentiellement exposées aux crues, est consultable au service municipal du Développement urbain. Palaiseau est exposée aux risques d inondation en cas de crue de l Yvette. Aussi, un Plan de prévention des risques d inondation (PPRI) réalisé par les services de l Etat (DDE) est en fin d élaboration. Le plan exact des terrains inondables devrait donc pouvoir être précisé d ici la fin de l année Service Développement urbain, rue Louis-Blanc. Tél. : Espace les Hautes-Garennes Un lieu de vie social et convivial L espace des Hautes-Garennes abrite différents acteurs (associations, bibliothèque ) qui travaillent en partenariat avec le centre social pour proposer des activités aux Palaisiens. Des activités qui répondent aux besoins des habitants «Le centre social est un lieu de vie où les services qui s y trouvent organisent des animations destinées à l ensemble des habitants du quartier», indique Jean-Michel Bocquet, directeur du centre social. Toutes les actions menées par le centre social en partenariat avec les associations hébergées à l espace des Hautes-Garennes comme la Ludothèque et l Association informatique palaisienne (AIP) prennent en compte les besoins, envies et projets formulés par les enfants, les jeunes, les familles, les adultes et les retraités du quartier. Les Palaisiens peuvent également obtenir une aide administrative au Point service public (le jeudi matin) ou auprès de l équipe du centre social. Par ailleurs, des associations comme Palaiseau amitiés loisirs, l Amicale laïque, la Pause Cartable ou Satellite interviennent aux Hautes-Garennes pour proposer différentes activités. A terme, l espace devrait être aménagé pour améliorer un accueil toujours plus convivial. Espace les Hautes-Garennes : Réactions Se rencontrer autour du jeu «La Ludothèque, qui fêtera ses 20 ans en décembre prochain, est un lieu d accueil organisé autour des activités de jeux. Elle permet à tous les adhérents de la ville et des communes voisines de pouvoir venir en famille pour jouer sur place ou emprunter des jeux.». Jean-Marc Pauty, directeur de la Ludothèque Un espace multi-activités «Je viens avec mes deux filles de quatre et deux ans plusieurs fois par semaine car nous avons accès à différentes activités dans un même espace. J aimerais toutefois qu il y ait plus d animations pour les enfants de moins de 3 ans». Rachel Saissac, résidente du quartier Palaiseau-Est Transmettre ses connaissances «Depuis plus de dix ans, je donne bénévolement des cours d informatique tous les mercredis et samedis au sein de l Association Informatique Palaisienne. Je peux également rencontrer d autres personnes du quartier». Xuan Truong Thanh, bénévole de l Association informatique Palaisienne 12 13

7 V i e des quartiers E n f a n c e e t jeunesse POINTS SERVICES PUBLICS Pour faciliter vos démarches administratives courantes (état civil, élections ), les points services publics vous accueillent de 9h30 à 12h. - les mercredis à Lozère, au bureau de poste. Tél. : les vendredis au Pileu, accès par le Spar. Tél. : désormais les jeudis à Palaiseau-Est, à l Espace Les Hautes Garennes. Tél. : LA POSTE DE LOZÈRE Dès septembre, le bureau de poste de Lozère ouvre le jeudi de 16h à 19h. Cette ouverture plus tardive doit permettre aux habitants de venir en semaine, évitant ainsi la longue attente observée le samedi matin entre 9h et 12h. COMMUNE LIBRE DU PILEU Reprise des activités : informatique (les mardis et mercredis de 10h à 12h, dès le 5/09), marche (dès le 7/09 à 9h30, départ du marché du Pileu), chœurs enfants et adultes (à partir du 12/09) et jeux (le vendredi de 13h à 16h30 dès le 9/09). Tél. : Sortie En famille Le 23 septembre, les habitants des Larris ont rendez-vous salle Guy-Vinet pour une soirée où costumes, plats et musiques seront à l honneur. «Nous assisterons aussi à un spectacle d Amérique latine», annonce Margarita Morales, co-organisatrice avec les Palaisiens de l événement. C est à travers ce genre d initiative, mais aussi à l occasion de discussions Portes ouvertes à Audiberti La maison de quartier Audiberti ouvre ses portes à tous les Palaisiens le 30 septembre prochain. La journée débutera par une balade à la découverte des «hommes célèbres de Lozère». Le rendez-vous est fixé devant la gare de Lozère à 10h. Puis à 10h30 un concert sera donné au square du cèdre de Lozère. Les habitants avec les enfants que la vie du quartier se développe. Une sortie à Disneyland est née ainsi d échanges autour des animaux, du fantastique et des châteaux. Qu à cela ne tienne : on va chez Mickey mais alors en famille! Ainsi se tissent les relations autour de la plateforme sociale des Larris. Tél. : seront ensuite conviés à un repas pique-nique à la maison de quartier. L après-midi se poursuivra en chansons avec des jeux proposés par la Ludothèque «La souris verte». Les projets prévus pour l année 2007 seront présentés : les arts de la rue, la marionnette, l accueil des petits Un programme à ne pas manquer! Petite enfance A chacun son rythme Pour répondre aux besoins différents des familles, plusieurs modes de garde des jeunes enfants s offrent aux parents : halte-garderie, crèches collective et familiale. A partir de septembre, la crèche collective de Lozère accueille les enfants durant cinq jours contre quatre jours jusqu alors. Cette mesure «élargit l offre d accueil des enfants et permet plus de souplesse aux parents», explique Monique Duboué, conseillère municipale déléguée à la petite enfance. L évolution des modes de travail transforme les modes de vie et une ouverture sur cinq jours devenait nécessaire. Face à une demande de plus en plus importante, la Ville améliore progressivement la qualité et la capacité de l accueil de la petite enfance. «La crèche collective de Lozère accueille 22 enfants et fonctionne désormais comme celle du Village en centre-ville. Ces deux structures permettent un accueil régulier ou occasionnel des enfants de moins La Ville améliore petit à petit la qualité et la capacité de l accueil des tout-petits de 4 ans», précise l élue. Lorsque l enfant fréquente régulièrement la crèche, un contrat détermine les jours de présence de l enfant. Un collectives. accueil occasionnel ou d urgence est aussi possible, en fonction des places disponibles. Avec la mise en place en 2005 de la Prestation de Service Unique, qui remplace le forfait mensuel au profit de l accueil horaire plus avantageux pour les familles, la halte-garderie du Village est devenue multi-accueil et fonctionne sur le modèle des crèches Un dispositif d accueil complet Pour compléter l offre, les Palaisiens bénéficient aussi d une autre halte-garderie et de trois crèches 14 15

8 E n f a n c e e t jeunesse familiales. La Chataigneraye, dans le quartier du Pileu, propose une garde occasionnelle. Durant la semaine, les parents peuvent confier leur enfant une journée et demi ou trois demi-journées. Il suffit de contacter la responsable de la halte-garderie une semaine avant la date souhaitée ; l accueil sera fonction des places disponibles. Les crèches familiales proposent, quant à elles, un tout autre mode de garde. A Lozère, Bara et Flaubert, les enfants (3 maximum) sont accueillis toute la journée au domicile d une assistante maternelle agréée, employée par la Ville. Régulièrement, les assistantes maternelles et les enfants se retrouvent à la crèche familiale autour d activités d éveil et du jardin d enfants. «La puéricultrice, le médecin et le psychologue de la crèche sont à leur écoute en permanence», précise Monique Duboué. C est un vrai travail d équipe au service des enfants. Collège Joseph-Bara Revaloriser l allemand Ala rentrée scolaire prochaine, le collège Joseph- Bara fera partie des premiers établissements scolaires de l'essonne à proposer l'allemand en seconde langue vivante dès la classe de 5 e. "Ce dispositif a été mis en place afin de revaloriser l'allemand au collège, explique Patrice Jacquinot,principal du collège Bara.Une langue souvent délaissée par les élèves au profit de l'espagnol jugé plus facile à apprendre. " Service Petite enfance, tél. : Un questionnaire a été adressé en cours d année à tous les parents d'élèves de 6 e pour proposer l'allemand en tant que deuxième langue vivante dès la 5 e. En retour : 16 réponses positives. Patrice Jacquinot a alors sollicité l'inspection académique de Versailles pour supprimer l'allemand en première langue vivante en 6 e et a proposé trois heures d'allemand en deuxième langue vivante en 5 e. Les 16 élèves de 5 e ayant choisi l'allemand en 2 e langue vivante pourront ensuite directement intégrer en 4 e une des deux classes européennes (anglais et allemand) ouvertes en 2005 à Bara. Par la suite, ceux qui poursuivront cet apprentissage au lycée Camille-Claudel, auront la possibilité, si leur candidature est retenue,d'obtenir un bac «mention Européenne». Collège Joseph-Bara, tél. : CME «Viens te faire des amis!» Les élus du conseil municipal des enfants donnent rendez-vous aux jeunes de 5 à 13 ans pour un après-midi sous le signe de l amitié. Pour sa première manifestation, la commission «Solidarité, Rencontre, Echange» du conseil municipal des enfants lance un avis à tous les amateurs de construction de cabanes : rendezvous le 1 er octobre prochain à 14h30 au parc péri-urbain, près de la résidence des Joncherettes. «Tous les enfants qui ont entre 5 et 13 ans peuvent venir accompagnés d un parent», informe Clovis Maniez, jeune élu organisateur. «Il faut juste prévoir un K.Way et mettre des habits qui ne craignent rien», ajoute sa collègue Alexandra Les. L objectif de l après-midi sera de «construire des cabanes avec des personnes qu on ne connaît pas forcément. Comme ça, après, chacun aura plus d ami(e)s», explique Scott Auguste. L après-midi se terminera vers 17h30 après un goûter que chacun aura pris soin d apporter et qui se partagera, entre amis, à l ombre des maisonnettes de verdure. CME, tél. : Plage et voyage Cet été, les centres de loisirs de Palaiseau ont organisé différentes activités pour animer les vacances d été. Ainsi les voyages ont été à l honneur au centre de loisirs du Docteur- Morère. Les enfants ont, en effet, participé à un grand jeu de piste africain au parc périurbain et organisé un spectacle d ombres chinoises. Enfin, ils ont confectionné des déguisements de cow-boy et d Indiens. Pour sa part, le centre Edouard-Vaillant a passé l été sur la plage. Les bambins ont fait des châteaux de sable au bord de la piscine installée dans la cour et siroté des cocktails faits «maison». Le coin des gamins Les crèches en fête Lors de la fête de la crèche du Village, petits et grands se sont bien amusés. Les enfants ont pu goûter aux joies de la pêche aux canards et du maquillage. Quant aux parents, ils ont bu le verre de l amitié en compagnie des animatrices. Une auxiliaire de puériculture de la haltegarderie la Chataigneraye, a également raconté un conte aux enfants. Dans les autres crèches, les bambins ont été ravis de chanter accompagnés à la guitare par la psychomotricienne. Emploi La mission locale ViTaCité propose aux jeunes Palaisiens de 16/25 ans «Bourses déclics jeunes» Une vingtaine de «Bourses déclics dans de nombreux domaines : solidarités nationales et internationales, culture Pour Bourses de lycée et collège Les parents de jeunes Palaisiens Braderie Les 7 et 8 octobre, salle Guy-Vinet, l association des assistantes dimanche dès 16h30. Participation 2,50. Les ventes s effectuent le samedi de 10h à 18h et le dimanche un accompagnement et un suivi jeunes» d un montant de concourir, il suffit de télécharger, du scolarisés dès septembre en lycée maternelles organise une braderie de 10h à 12h15 puis de 13h15 à individualisé dans la recherche d un sont décernées chaque année par la 1 er septembre au 15 novembre 2006, ou collège peuvent dès maintenant de vêtements, jeux, jouets et 16h. emploi, d une formation... Fondation de France à des jeunes un questionnaire de présélection sur retirer un dossier de bourse auprès matériel de puériculture. Réception Renseignements : ViTaCité, maison âgés de 18 à 30 ans afin de finaliser le site de la Fondation de France : de l établissement scolaire des objets le 7 octobre de 8h à 11h. des solidarités. Tél. : un projet original et d intérêt général fdf.org. fréquenté par leurs enfants. La reprise des objets a lieu le 16 17

9 S e n i o r s T e r r i t o i r e et identité Acteurs économiques Le regard tourné vers l avenir L Association des chefs d entreprise de Palaiseau participe à l amélioration des conditions d implantation et de travail des entreprises. Elle prend part aux réflexions sur l évolution urbaine et économique de Palaiseau et sa région. Invitation La Pie voleuse ouvre ses portes Le personnel et les résidents de la maison de retraite, la Pie voleuse, organisent en partenariat avec l association Activités Loisirs un week-end portes ouvertes le samedi 16 septembre de 14h à 17h30 et le dimanche 17 septembre de 10h à 17h30. Rendez-vous Première sortie de la rentrée Le 19 septembre de 9h à 16h, une visite de la cité ouvrière de Noisiel vous emmènera à la découverte des usines du fameux chocolat Meunier. Retrouvez toutes les dates des sorties organisées par le service Retraités dans «Les rendez-vous du mois», calendrier détachable au centre du magazine. Tél. : A cette occasion, les familles pourront rencontrer le personnel de la maison de retraite et visiter cet établissement qui accueille 80 résidents. «Située en centre ville, la Pie voleuse est un lieu agréable qui bénéficie d un jardin fleuri et d un terrain de pétanque. De nombreuses activités (gymnastique, atelier de pâtisserie ) et sorties y sont proposées», précise Jean-Claude Oppeneau, adjoint au maire chargé des personnes âgées. Par ailleurs, l association Activités Loisirs de la Pie voleuse sera présente lors de ce week-end. Elle tiendra différents stands où les visiteurs pour- ront acheter des napperons, des vêtements tricotés ou de la confiture. Les ventes ainsi réalisées permettront de financer les différentes animations (ateliers chant, jeux, prestation de coiffure ) organisées par les bénévoles de l association. Un repas italien sera proposé le dimanche midi aux familles qui pourront ainsi partager avec leurs proches un moment convivial et chaleureux, en musique. Inscription pour le repas italien jusqu au 10 septembre à l accueil de La Pie voleuse, tél. : Dans la zone d activité des Glaises, les employés vont bientôt déjeuner dans un restaurant interentreprises fraîchement rénové. Dès octobre, chaque midi, 450 à 500 repas seront servis. L une des commissions de l Association des chefs d entreprise de Palaiseau (Acep) a travaillé à la réfection de ce nouvel espace: «Le bâtiment était trop grand pour le seul service de restauration. Une partie a donc été aménagée en salle pour déjeuner et une seconde sera vouée, à terme, à l aménagement d une crèche, annonce Dominic Dormeuil, président de l Acep. La présence d une crèche sera un véritable plus pour les personnels des entreprises.» Organisée en commissions, l Acep étudie les dossiers liés à la sécurité de la zone d activité, à la Rénovation du restaurant inter-entreprises gestion des déchets et à l implantation des réseaux haut débit. Une commission traite des questions d urbanisme. «Nous avons beaucoup dialogué avec la Ville dans ce domaine, notamment autour du Plan local d urbanisme. Les souhaits et les intérêts des entreprises sont différents de ceux des élus. Mais, je trouve le PLU assez bien réussi. Les Palaisiens ont beaucoup de chance de vivre dans un tel environnement. Il faut qu ils regardent plus l avenir. Palaiseau est un bijou et, pour le garder, il faut aussi de l argent», précise Dominic Dormeuil. Au-delà de l urbanisme et du devenir de Palaiseau, les chefs d entreprise ont le regard fixé sur l évolution de l agglomération, du pôle de compétitivité et de l Ilede-France, «une région qui dispose de formidables atouts et qui doit Qui est l Acep? Créée en 2002, l association réunit actuellement 28 entreprises, tous secteurs d activité confondus. Son site internet offre un accès aux 250 entreprises des différentes zones d activité locales et propose des informations pratiques aux entreprises qui souhaiteraient s y implanter. prendre conscience des enjeux économiques et sociaux à l ère de la mondialisation». Acep, tél. : / http//palaiseau-entreprises.com 18 19

10 VILLE MEMBRE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU PLATEAU DE SACLAY T e r r i t o i r e et identité D o s s i e r EXPOSITION Depuis le 21 août et jusqu au 18 septembre, une exposition présente, au service municipal du Développement urbain, le projet d aménagement du nouveau parcours pédestre et cyclable sur le Plateau. Principes d aménagement (signalisation, éclairage public, sécurité ), enjeux environnementaux (préservation de l espace naturel sensible du bois de la Vauve ), calendrier de la procédure (concertation, étude d impact, enquête publique) y sont expliqués. Vous pouvez aussi réagir au projet, laisser vos remarques et suggestions. SERVICE EMPLOI Situé à Orsay, le service Emploi de la Communauté d agglomération du Plateau de Saclay (Caps) assure une double mission : recevoir et orienter les demandeurs d emploi des dix communes du territoire dont Palaiseau ; collecter les offres d emploi auprès des entreprises de la Caps et tisser des relations privilégiées avec les partenaires de l Essonne et les agences d intérim. Service Emploi de la Caps 26, rue Charles-de-Gaulle Orsay Tél. : Piste cyclable La concertation continue Après une première réunion publique de présentation du projet de création d une nouvelle piste pédestre et cyclable sur le Plateau, les Palaisiens sont à nouveau consultés le 13 septembre. La Communauté d agglomération du Plateau de Saclay (Caps) en partenariat avec la municipalité organise une deuxième réunion publique, le 13 septembre à 19h en mairie, pour présenter aux Palaisiens le projet de création d un itinéraire pédestre et cyclable. L aménagement de la partie comprise dans le bois de la Vauve sera présenté et des précisions complémentaires seront apportées sur le carrefour rue Maurice-Berteaux. Long de 5 kilomètres, ce nouveau circuit bidirectionnel va relier à terme la rigole au nord de l A126 à la ferme de la Vauve, en passant par le chemin de Vauhallan. Une fois raccordé aux pistes existantes du Plateau, cet itinéraire permettra de réaliser une boucle de 15 kilomètres. «Ce parcours fait partie du schéma directeur des circulations douces à Palaiseau élaboré à partir des actions communes menées par la Ville, la Caps et le Conseil général», précise Philippe Radix, adjoint au maire et vice-président de l agglomération. Un parcours sécurisé Lors de la première réunion publique, le 21 juin dernier, François Lamy, président de la Caps, a présenté les principes d aménagement : une signalétique de jalonnement et d information pour se rendre au lycée Camille-Claudel et à la rigole des Granges ; des éléments de mobilier urbain (bancs et poubelles) ; un éclairage pour sécuriser la piste. A noter que la majeure partie de ce nouveau circuit sera également accessible aux personnes à mobilité réduite. Les habitants venus nombreux ont exprimé leur satisfaction quant à la mise en place d un cheminement le long du lycée Camille-Claudel et demandé la sécurisation au niveau des traversées de voiries routières. Côté calendrier, les travaux devraient démarrer à partir de mai 2007 pour une livraison par tronçon à compter d octobre Actualité Journées du patrimoine : la place de la Victoire Education Le plaisir d apprendre Environnement Chantier international : des jeunes volontaires n Septembre Territoire et identité Piste cyclable : la concertation continue Aux côtés des parents, des enseignants et de l Education nationale, la Ville prend part à l éducation et à l épanouissement des enfants. Depuis cinq ans, la rénovation des établissements scolaires et le soutien aux actions pédagogiques s inscrivent dans une nouvelle dynamique

11 D o s s i e r Les groupes scolaires nécessitent, chaque année, près d un millier d interventions techniques. Si certaines ne sont pas immédiatement visibles, toutes contribuent à la remise en état progressive et indispensable des bâtiments. Avec ses 21 établissements, Palaiseau possède un patrimoine scolaire important mais qui a souffert pendant beaucoup trop longtemps d un manque d entretien et de l insuffisance des travaux de mise en conformité indispen- sables. «Certaines écoles n ont pas vu leur réseau électrique véritablement refait depuis 1935!», note Gérard Mantoan, conseiller municipal délégué aux Affaires scolaires. «Il nous fallait donc arrêter tout saupoudrage au profit d une organisation rationnelle des interventions planifiées dans le temps.» Des bâtiments plus sûrs et plus agréables La mise en conformité des bâtiments reste la priorité des services techniques. Les installations de Cette année, 343 enfants Palaisiens sont partis en classes de découverte. chauffage et les systèmes de sécurité des écoles sont régulièrement contrôlés et les mesures d urgence effectuées (remplacement des alarmes à incendie, installation de portes coupe-feu, etc.). La vigilance porte également sur les réseaux électriques. Ces installations n ayant pas été mises aux normes, leur mise en état implique aujourd hui de lourds travaux pour la commune. Le remplacement sera effectué au fur et à mesure. Ainsi, «lorsque nous effectuons des remises à neuf de compteurs et circuits, nous en profitons pour intégrer des systèmes optimisés permettant notamment de réaliser des économies d énergie», explique Pierre Lemer, élu en charge du patrimoine bâti de la commune. Viennent ensuite les travaux de couverture, de ravalement et de menuiseries extérieures puisque «ce sont eux qui garantissent la pérennité des bâtiments», explique l élu. Les dernières interventions importantes sur les bâtiments concernent les écoles Joliot- Curie, Henri-Wallon maternelle, Bara, Morère élémentaire, Paul- Langevin et Louise-Michel. Parallèlement à ces travaux lourds inscrits dans le cadre de plans d investissement pluriannuels, les services techniques mènent une démarche préventive. Une équipe polyvalente d intervention a été créée en 2004 pour réaliser les travaux d entretien courant et gérer les urgences. L équipe recense également les aménagements demandés par les enseignants et les petits travaux à planifier. «Il faudra du temps certes, mais progressivement notre action préventive menée avec les directeurs d école portera ses fruits. Le nombre d interventions pourra diminuer et les écoliers comme les enseignants travailleront dans un environnement plus confortable et plus sûr», assure Pierre Lemer. En , plus de 100 classes ont suivi des ateliers artistiques ou sportifs Des classes mieux équipées L environnement quotidien des élèves, c est aussi l équipement des classes. Là encore, des plans d investissement prévus chaque année au budget communal permettent d améliorer les conditions de travail et d apprentissage des écoliers. «Le mobilier des classes, dans certains cas, n avait pas été changé depuis plusieurs décennies», constate Olivier Roverc h, responsable du service enfance restauration éducation. «En 2003, un programme de renouvellement des tables, chaises, bureaux ainsi que de tout le mobilier pédagogique comme par exemple les coins dînette ou les espaces de lecture, a été lancé». Cet été, les 22 dernières classes ont été rééquipées portant ainsi à 85 le nombre de salles dotées de mobiliers neufs. En 3 ans aussi, plus de 420 rideaux ont déjà été changés pour un montant de «En 2005 et 2006, la Ville a équipé toutes les écoles maternelles et élémentaires de connexions à l internet à haut débit afin que les enfants puissent accéder de manière égale au multimédia», explique Gérard Mantoan. «La mise en état des installations électriques des salles informatiques et la maintenance internet des ordinateurs se sont effectuées parallèlement à l implantation en ville d Espaces publics numériques où les enfants peuvent se rendre en dehors de l école.» Aussi, près de du budget annuel d investissement de la commune sont consacrés aux écoles. Des apprentissages diversifiés L implication financière de la municipalité en terme de fonctionnement des établissements s élève quant à elle à près de en 2006, auxquels s ajoute un budget de fonctionnement fixé, pour chaque école, au prorata du nombre d élèves accueillis. Cette aide, qui représente environ , sert principalement à l acquisition de livres ou d ouvrages destinés à enrichir la Bibliothèque-centre de documentation (BCD) de chaque établissement. La commune apporte également une subvention de à la Caisse des écoles, contribuant ainsi à l achat de livres et de matériel, à des sorties et des voyages, etc. «En 2005, l augmentation du QUESTIONS à : Gérard Mantoan, Conseiller municipal délégué aux Affaires scolaires La Ville favorise-t-elle l accueil des enfants âgés de moins de 3 ans? Environ 80 familles souhaitent chaque année inscrire leurs enfants en «petite-petite section». Moins de 50% ont une place. J ai sollicité les directrices d école pour qu elles constituent des structures de classe permettant d accueillir davantage de très jeunes enfants. De plus, une charte de la petite enfance sera élaborée avec l ensemble de la communauté éducative, courant 2007, pour une mise en œuvre la plus rapide possible. Comment réagissez-vous face aux fermetures de classe annoncées par l Education nationale? La municipalité conteste fermement chiffres à l appui la fermeture d une classe à l école maternelle Wallon et demande, aux côtés des enseignants et des parents, son maintien. Plus globalement, la problématique des fermetures de classe est liée aux déménagements et au nombre restreint de jeunes familles s installant sur la commune. La question du logement est sous-jacente. Le PLU, voté en juillet dernier, permettra de reconsidérer la question à l avenir. Nous devrons au contraire modifier la carte scolaire voire créer de nouvelles classes. Quelles sont les perspectives de la Ville en matière d éducation? En 2001, il existait un Contrat éducatif local, mais l absence de cohérence entre les actions a conduit à son échec. La municipalité va rassembler, dans les prochains mois, l ensemble des acteurs de l action éducative - parents, enseignants, associations - pour poursuivre la réflexion commune sur la place de l enfant dans la ville

12 D o s s i e r ILS VEILLENT SUR LES ENFANTS Si les enseignants sont des agents de l Etat, les 37 agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles (ATSEM) qui les aident au quotidien sont employés par la Ville. Il en est de même pour les 168 animateurs qui assurent l encadrement des enfants le matin avant l école, le midi sur le temps de la restauration, le soir après l école mais aussi le mercredi. MISE EN SÉCURITÉ À L ÉCOLE TAILHAN Pour garantir la sécurité aux abords du groupe scolaire, la vitesse des véhicules a été réduite, la visibilité des passages piétons et la signalisation ont été renforcées ainsi que la sécurité sur les trottoirs. RESTAURATION Chaque jour, repas sont servis aux écoliers dans les restaurants scolaires. Les repas sont préparés par une commission qui veille à leur équilibre et à leur qualité. Des animations autour des saveurs sont régulièrement proposées. Les enfants qui suivent un régime particulier peuvent bénéficier d un «projet d accueil individualisé» et manger à la cantine comme les autres enfants. HARO SUR LE BRUIT Pour améliorer le confort acoustique des salles de classe, des travaux de correction phonique sont réalisés ponctuellement dans le cadre du plan municipal contre le bruit. Ainsi, un plan pluriannuel d isolation va débuter fin 2006 au groupe scolaire Tailhan. budget de la Caisse a permis d offrir plus de sorties et de spectacles aux enfants et de prendre en charge l achat de matériels pour les projets spécifiques à chaque école», précise l élu aux Affaires scolaires et représentant de la Ville au conseil d administration de la Caisse des écoles. «La Caisse a par exemple financé, cette année, le transport d une classe de l école élémentaire Tailhan en Vendée où les élèves ont retrouvé leurs correspondants.» L école hors les murs Les classes de découverte constituent un autre volet important de l effort consenti par la municipalité. Cette année, 14 classes, soit 343 élèves, sont parties en bord de mer ou en montagne. Tandis que certains ont travaillé sur le thème des volcans, d autres se sont initiés à l astronomie ou à la bande dessinée Les départs pour l année scolaire sont d ores et déjà en préparation. Une commission réunissant l unité Education, l élu référent et les représentants des écoles s est tenue en juin pour organiser les futurs séjours. Une charte des classes de découverte a même été élaborée en collaboration avec les enseignants afin de mieux gérer ces séjours. La priorité est donnée au Caisse des écoles : coup de pouce aux écoles et aux familles La Caisse des écoles est un établissement public obligatoire dont les fonds participent à la réalisation des projets des classes et au soutien des familles via les «bons de rentrée» à hauteur de , soit 68% de son budget. Celui-ci est constitué de la subvention de la Ville, des souscriptions des habitants et des recettes de ses actions, comme le traditionnel loto-crêpes. Cette année, le conseil d administration de la Caisse des écoles prévoit de donner une nouvelle dynamique à sa principale animation en partenariat avec le Conseil municipal des enfants. Pause cartable Donner le goût d apprendre Depuis 2003, la municipalité a mis en place la Pause cartable qui accueille les enfants autour de l aide aux devoirs et d ateliers. «L objectif est de les aider dans leurs apprentissages», explique Olivier Cheret, animateur. «Pour cela, nous éveillons leur curiosité, suscitons leur capacité cycle 3 (CM1-CM2) et aux départs de 12 jours maximum afin de permettre à un plus grand nombre de classes de partir. En 2006, le budget communal a consacré près de aux classes de découverte, la Ville prenant à sa charge 82 % des dépenses. «Il est primordial de donner à tous les enfants la même chance de départ ; la participation des familles à ces séjours est donc établie en fonction de leurs ressources, la Ville prenant à sa charge le reste du séjour», rappelle Alice Loget, responsable de l unité éducation. Favoriser l éveil des écoliers L éveil artistique des enfants et la pratique sportive sont favorisés, dans les écoles, par le travail d intervenants spécialisés payés par la Ville. Dès la rentrée de septembre, les enseignants élaborent des projets pour leur classe, en lien avec le projet de l école. Plus de 100 classes maternelles et élémentaires ont suivi, l année passée, des ateliers danse, musique, théâtre, arts plastiques ou ont pratiqué une vingtaine de disciplines sportives. Pour mener à bien ces projets, les enseignants et les éducateurs sportifs municipaux, les professeurs de l école de musique et de danse ou encore des artistes locaux travaillent avec les écoliers. Pas moins de heures de cours ont ainsi été prises en charge par la collectivité. «La municipalité attache beaucoup d importance à ces prestations qui créent des situations d enseignement variées et qui ouvrent l esprit des enfants dès leur plus jeune âge. C est pourquoi nous encourageons les projets et d écoute et leur permettons de découvrir des moyens d expression» A côté des devoirs, les animateurs proposent aux enfants scolarisés en élémentaire, des jeux d écriture, des activités autour du cirque, la découverte de jeux et l écoute d histoires et pour leurs aînés : ateliers vidéo, théâtre et activités scientifiques. «Aider les enfants, c est aussi aider leur famille dans leurs démarches auprès des enseignants, des centres d orientation. Nous travaillons aussi en partenariat avec l association Satellite autour de conférences, etc.», ajoute Olivier. Toute personne ayant un peu de temps disponible et souhaitant venir en aide aux écoliers peut contacter la Pause cartable ou Satellite. La Pause cartable, tél. : Satellite, tél. : la présence d intervenants aussi bien en maternelle qu en élémentaire», assure Gérard Mantoan. Et parce que «l éducation dépasse le simple cadre de l école, le temps de l enfant ne doit pas être morcelé», ajoute l élu. Dans le prolongement de l apprentissage scolaire, une attention particulière est donc apportée à la qualité de l accueil périscolaire (matin, midi et soir), aux activités proposées le mercredi en centre de loisirs ou encore aux animations mises en place durant les vacances scolaires. Service Enfance-Restauration- Education, tél. :

13 S t y l e s de vie Matthieu Helbert un lycéen engagé Une démarche militante A 15 ans, Matthieu se reconnaît très intéressé par la politique «au sens premier». «Le mouvement contre le CPE nous a beaucoup mobilisés. C était important de réagir et de nous faire entendre du gouvernement», rapporte-t-il. Si tous les sujets de société l intéressent, la politique et plus encore la politique internationale suscite son attention. «Je m informe par la radio, quand j ai le temps, par le biais de la télévision mais surtout en discutant avec plein de gens et en naviguant sur internet». Se forgeant ainsi connaissances et conscience, le lycéen souhaite partager ses réflexions et centres d intérêt avec les autres jeunes. Le FSE est alors un vecteur d échanges. C est ainsi, par exemple, que le premier festival Les Mains sales, qui s est tenu le 2 juillet, comptait un volet informatif et militant ; les associations Imragen, Survie, Amnesty international, Etudiants pour un Tibet libre ou encore Greenpeace y tenaient des stands. «Le choix des sujets est forcément un peu orienté mais l idée, c est surtout d interpeller les autres jeunes, de leur permettre de s informer, de discuter», convient Matthieu. A côté de cet aspect citoyen, le festival était aussi un temps fort musical. Cinq groupes sont montés «J aime bien avoir des responsabilités et être pilote de projets» sur la scène de la cafeteria de la MJC ; trois groupes issus du lycée et deux autres déjà reconnus. Pour ce festival, Matthieu n a pas ménagé ses efforts auprès de nombreux partenaires : la Ville pour l obtention d une subvention exceptionnelle et l impression des affiches, le Conseil régional pour une aide dans le cadre des «projets passion» et la MJC pour l accueil et le soutien technique. Grâce à ses implications auparavant comme stagiaire puis bénévole au sein de la MJC et de l association Zone d arts, Matthieu possédait déjà quelques clefs pour ces démarches. «Le festival a été une opportunité pour nous, lycéens, d aborder l organisation d un concert à travers tous ses aspects. On y a beaucoup appris», précise-t-il. Nul doute qu il y ait une deuxième édition en D ici là, le FSE espère inviter une fois par mois une association, organiser un jeu de rôle grandeur nature, un café slam «où tout le monde peut s exprimer», le bal du lycée, etc. Parce que son année scolaire requerra aussi de l énergie - «2007, c est le bac de français» - Matthieu Helbert sait qu il faudra qu il «se calme un peu sur les activités». Aussi, espère-t-il que d autres lycéens viendront lui prêter main forte pour mettre sur pied les projets à venir au sein du FSE. A 15 ans, Matthieu Helbert fait sa rentrée en Première au lycée Camille-Claudel où il entend partager son énergie entre études et organisation des activités du Foyer socio-éducatif. Transformation Lorsqu il était au collège Bara, Matthieu Helbert avait déjà entendu parler du Foyer socio-éducatif (FSE) du lycée Camille-Claudel pour ses jeux en réseau. A son entrée en seconde, le jeune Palaisien s est donc tout naturellement rapproché du FSE, mais constate que l association perdait de sa vitalité : «la génération qui faisait bouger le FSE avait quitté le lycée. Il ne restait plus qu un élève, Matthieu Chateaureynaud. Alors, avec son aide, j ai voulu développer de nouvelles activités», explique le lycéen. Extraverti et touche-àtout Matthieu se lance dans l aventure associative. Mineur, il devient à la première assemblée générale vice-président du FSE. «J aime bien avoir des responsabilités et être pilote de projets mais j aime aussi qu il y ait du monde avec moi!», précise-t-il. Et avec son acolyte, «le grand Matthieu», le lycéen a plus d une idée en tête. Le FSE poursuit ses activités régulières : jeux de rôle, jeux en réseau, jonglage et théâtre. «Moins de 100 élèves, sur 600, viennent au FSE», regrette celui que l on surnomme aussi «P tit Matthieu». Aussi, en proposant de nouvelles animations, espère-t-il attirer un nombre croissant d élèves. Début 2006, le lycéen mène de front l organisation d un concert, pour les portes ouvertes du lycée prévues en mai et d un festival qui viendra clore l année scolaire. Jean-Pierre Pot a pris la présidence de l USP-rugby, un club qu il fréquente depuis de longues années. C est en effet à l âge de 15 ans qu il fit ses premiers essais sur le terrain, comme joueur. Plus tard, il suivit ses fils lors de leurs propres matches. «J aidais les encadrants, remplissais les feuilles de jeu, soignais les plaies», explique Jean- Pierre Pot. Durant six ans, il occupa également le poste de secrétaire de l association se chargeant «principalement des licences et des liens entre le club et le comité d Île-de-France de rugby». Une mission qu il va poursuivre en tant que président. «J espère aussi participer à l évolution du club. Du côté pratique : la mairie va construire deux vestiaires, c est une bonne chose, mais il manque une pièce pour les parents qui accompagnent leurs enfants» précise Jean- Pierre Pot. Il aimerait surtout aider le club à dépasser «la pénurie annoncée d une tranche d âge : les moins de 15 ans», pour que tous les âges soient représentés et puissent évoluer à Palaiseau. Avis aux amateurs : «le rubgy est un sport très accessible aux enfants et pas plus violent que le football»! 26 27

14 C u l t u r e et animation Venez découvrir le 9 septembre l ouverture de la saison 2006/2007 en présence d artistes. Une saison de tentations, haute en couleurs et ouverte à tous les publics. «Cette nouvelle saison culturelle s articule autour d une programmation festive, populaire, ouverte à tous», annonce François Lambert, adjoint au maire chargé de la Culture. Musique, chanson, danse, théâtre, arts, il y en aura pour tous les goûts. Artistes connus et reconnus, jeunes talents et espoirs de la scène française : la programmation se veut éclectique et de qualité. Deux grands rendez-vous découverts cette année par les Palaisiens sont reconduits. Le «Bal des utopistes», festival de la nouvelle chanson française et francophone, présentera en février, pour sa 2 e édition, Premier rendez-vous de la nouvelle saison culturelle : Maxime Le Forestier chante Brassens le 22 septembre à 21h, salle des fêtes. Saison culturelle Une saison de tentations sept artistes en trois soirs et sur deux scènes : Catherine Ribeiro, Arman Méliès, Alfredd, Clarika, Emilie Loizeau et Claire Diterzi. Une carte blanche sera donnée à Olivier Galinou et ses chansons sensuelles et grinçantes. Deuxième rendez-vous en mars : le «Printemps des créations» programme huit spectacles de danse de compagnies venues d univers très différents et trois pièces de théâtre signées d auteurs contemporains de renommée, Lee Hall (l auteur de «Billy Eliott») et Serge Valetti. Commémorer le Front Populaire Dans le cadre de l accueil en résidence, la compagnie de théâtre Minuit 01 a choisi de remémorer l époque du Front Populaire à l occasion du 70 e anniversaire de l instauration des congés payés. «1936, un poing sur le cœur» constitue l un des grands rendez-vous de cette saison, une pièce qui abordera l année 1936 lors de soirées «cabaret». Pour la danse, des compagnies proposeront des spectacles de danse contemporaine et de théâtre. La compagnie Julie Dossavi revient, forte d une écriture accomplie et déterminée pour présenter «Agbazémé» : la femme, dansée et vécue par le corps de l homme. Dans la pièce «Derrière les mur/murs», le chorégraphe Xavier Lot mettra en lumière le regard que nous portons sur l autre. Romane Bohringer, Jean-Louis Trintignant et Maxime Le Forestier Cette nouvelle saison verra aussi la venue à Palaiseau de têtes d affiche. Maxime Le Forestier, le 22 septembre, rendra hommage à Georges Brassens en faisant revivre le répertoire de cet artiste immortel. La Brésilienne Tania Maria nous fera vibrer sur sa musique, mélange de rythmes chaleureux de la samba et des accents toniques du jazz et du blues. Dans la pièce «Face de cuillère» de Lee Hall, la comédienne Romane Bohringer jonglera avec tous les ingrédients du mélodrame sans tomber dans les râles du sentimentalisme. Sous les étoiles, assis devant une petite table, Jean-Louis Trintignant vous invitera à écouter des extraits de poèmes écrits par Apollinaire. Tout un programme à ne pas manquer. Pour en savoir plus et vous abonner : Service de l Action culturelle, tél. : Le carnet de saison 2006/2007 sera diffusé dans votre boîte aux lettres et reste disponible en mairie et dans les lieux publics. Présentation de la saison Le samedi 9 septembre marque le coup d envoi de la nouvelle saison culturelle A partir de 19h30 la salle des Fêtes vous ouvre ses portes. Le Collectif de programmation vous présentera la saison en présence d artistes invités. Les Coups de de Lisa Patrimoine Palaiseau d hier et d aujourd hui L histoire de la ville de Palaiseau est émaillée de titres de gloire : la cité a compté, en effet, parmi ses enfants, le jeune Bara. Elle a recueilli le cœur du Grand Arnauld dans sa chapelle seigneuriale en 1710 et reçu Béranger qui y venait en villégiature Ces quelques exemples historiques sont relatés avec une grande précision par l auteur Gabriel Dauphin. La Médiathèque dispose de près de 48 livres sur la Ville et son patrimoine. Roman La huitième colline Sibel, jeune journaliste turque, a le destin tracé par ses parents : se marier et avoir des enfants. Sa grand-mère avant de mourir demande à être convertie à l islam. Tous découvrent alors qu elle est chrétienne et Arménienne, sauvée du génocide en Cette découverte va changer la vie de Sibel. L avis du Comité des lecteurs : «Un livre bouleversant plein d optimisme». Médiathèque, tél. : mediatheque.ville-palaiseau.fr 28 29

15 C u l t u r e et animation MJC Du nouveau! Ecriture, arts textiles, scrapbooking, gym, éveil musical, illustration à la gouache et à l aquarelle, fanfare sont les nouvelles activités de la MJC pour cette saison. A travers les activités, les ateliers de création, d expression et de pratique qu elle propose, la MJC veut être pour ses adhérents un outil dans la construction de leur personnalité et un moteur de la vie sociale locale. C est pourquoi, l association propose chaque Les inscriptions aux activités peuvent s effectuer le 9 septembre (10h-18h) au Village des associations place de la Victoire, le 16 septembre année de nouvelles activités. Ainsi, les Palaisiens pourront participer à des ateliers d écriture qui permettront aux adeptes des mots de (re)découvrir leur propre territoire d écriture. Autre source de créations, le scrapbooking fait son apparition. Très en vogue, il permet la réalisation d albums photos et de carnets de voyages des plus originaux. C est à base de fils, d étoffes, de peinture et de teintures que les 8-12 ans pourront s adonner aux créations textiles. Quant aux jeunes amateurs d illustrations, ils apprendront à manier la gouache et l aquarelle. Côté musique, la MJC prévoit aussi du nouveau : lors des séances d éveil musical, parents et enfants (3-5 ans) partageront histoires en chansons et autres comptines et découvriront des sons de manière ludique. Avec la création d une fanfare brass band, l association promeut encore «la pratique partagée, le croisement des expériences et le plaisir de jouer», annonce Catherine Philippi, la directrice. Enfin, une activité sportive voit le jour : le VTT pour les jeunes. La MJC, c est aussi 45 autres ateliers réguliers, des stages (chant, teinture, apiculture, roller, hip hop, arts du cirque, etc.) et une programmation culturelle riche (Moussu T, Tania Maria, un hommage à Ali Farka Touré, des spectacles pour enfants ). A découvrir sans modération. MJC, tél. : Des inscriptions selon les ressources (10h-18h) lors de la journée portes ouvertes de la MJC. Se munir de son dernier avis d imposition ou de sa carte municipale de quotient familial car l association met en place une tarification en fonction des ressources des foyers. Activités L aventure artistique L APE Lozère organise des cours artistiques où plaisirs et découvertes sont les maîtres-mots. L APE Lozère organisait cet été un stage pluridisciplinaire qui s est achevé par une présentation aux familles. L association «Activités périscolaires de Lozère» propose des séances d éveil corporel pour les enfants scolarisés en maternelle, des cours de théâtre, de gymnastique et d arts plastiques pour les plus grands et des ateliers de danses classique et modern jazz pour les écoliers, les adolescents et les adultes. Les cours, qui durent une heure à une heure trente, se déroulent dans les écoles Roger-Ferdinand et Jean- Macé et à la maison de quartier Audiberti. «L objectif de l association n est pas de former de futurs génies mais d amener chacun à découvrir des disciplines artistiques de manière ludique», explique Agnès Beaumont, professeur de danse. Pour autant, son enseignement a déjà permis à deux de ses anciennes élèves de travailler ensuite au côté de Maurice Béjart! Sylvie Dadoun (théâtre) favorise, avant tout, la participation des enfants «pour qu ils libèrent leur imaginaire». Et si en fin d année, des représentations ont lieu, «elles ne sont pas une finalité, insiste Anne Gadant (modern jazz). En cours, nous approchons la technique, mais recherchons surtout le plaisir de danser. Et le gala de fin d année est plus un cadeau que l on offre aux familles et à soi-même qu une démonstration de compétences.» Pour Pascale Raginis (professeur d arts plastiques), les cours sont des aventures, à la découverte des artistes dont les élèves peuvent s inspirer mais surtout à la découverte de leur propre créativité. Et les aventuriers sont toujours au rendez-vous si bien que l enseignante ouvre cette année un cours pour les collégiens et, sous réserve, un autre pour les adultes. APE Lozère, tél. : ECRITURE Les 7 et 21 octobre, 18 novembre, 2 et 16 décembre, la médiathèque George-Sand propose des ateliers centrés sur le plaisir de la rédaction de textes courts, «écritures brèves». Ce cycle de 5 séances sera animé par Brigitte François, bibliothécaire et traductrice. Il est ouvert aux adultes à partir de 18 ans sur inscription à la médiathèque section adultes. Renseignements à la médiathèque au SPECTACLE En décembre 2005, Julie Dossavi offrait une première esquisse de sa création «Etre dans la peau». La compagnie revient pour vous présenter les 6 et 7 octobre à 20h au théâtre des 3 Vallées un nouveau spectacle chorégraphique, «Agbazémé». C est le nom de la femme dansée et vécue par le corps de l homme. Autour du thème de la force issue de la différence, la chorégraphe incite des danseurs à une réflexion sur les relations qu ils entretiennent avec les femmes, sur leurs croyances ou leurs imaginaires

16 S p o r t Amicaux et sportifs Ecole des sports Dis-moi quel sport tu aimes A travers l initiation à différentes pratiques sportives, l Ecole municipale des sports transmet aux jeunes l esprit sportif et leur permet de découvrir l activité qui leur convient le mieux. Le Village des associations, le 9 septembre, abrite comme d habitude son quartier des sports où les enfants âgés de 6 à 10 ans pourront notamment s inscrire à l Ecole municipale des sports. Pour l année entière ou par trimestre, les enfants ont le choix. Les tarifs, calculés en fonction du quotient familial, facilitent l accès au plus grand nombre. S essayer à différents sports Quatre-vingts jeunes scolarisés en école élémentaire fréquentent chaque année l Ecole des sports. Chaque mercredi matin, hors vacances scolaires, les enfants sont pris en charge de 8h30 à 11h30. Répartis par groupe de vingt selon leur classe d âge, les jeunes s initient chaque semaine à deux sports différents. Ainsi, cette école offre la possibilité aux jeunes «de découvrir leurs capacités physiques et de développer leur goût du jeu sportif», précise Gilles Caradec, conseiller municipal délégué aux Sports. Tout au long de l année, les enfants peuvent s essayer à différentes activités individuelles et collectives. «Les jeunes Palaisiens peuvent pratiquer six sports avant de s inscrire, s ils le désirent, dans les clubs sportifs pour développer leur pratique l année suivante», explique Christian Pépin, coordinateur de l équipe Education physique et sportive. Rentrée le 4 octobre Les activités sportives reprendront le mercredi 4 octobre. Jusqu aux vacances de Noël, les plus jeunes pourront s adonner au basket-ball et à la lutte au gymnase René- Isnard ainsi qu à des activités aquatiques à la piscine de Massy. Dans le même temps, leurs aînés s exerceront au badminton, à des sports collectifs et à l escrime (à l espace Cabrol). Pour parfaire l expérimentation, les éducateurs sportifs proposeront notamment, durant les second et troisième trimestres, de la gymnastique, des activités aquatiques, de l athlétisme, du rugby, du football et du cirque aux plus jeunes, tandis que les plus grands pratiqueront l escrime, la lutte, le badminton, le foot en salle, et le roller hockey. Vive le mercredi! Service des sports, tél. : Inscriptions Pièces à fournir lors de l inscription au Village des associations ou au service des Sports (stade Georges-Collet) : certificat médical de non contre-indication à la pratique du sport, numéro de sécurité sociale, nom et adresse de la mutuelle, date de la dernière vaccination DTPolio, numéro de téléphone en cas d urgence. Depuis 1912, l Amicale laïque de Palaiseau (ALP) fait bouger les Palaisiens de tout âge : les cours de gymnastique s adressent aux petits dès 2 ans, la danse se pratique à partir de 5 ans et aussi longtemps que l énergie de chacun le permet! «La philosophie de l association est d accueillir tout le monde», précise la présidente Jeanine Martinez. Le fait est que, répartis en six lieux - Espace des Hautes Garennes, écoles maternelles et élémentaires, dojo et gymnase - ce sont pas moins de 38 séances de danse et 12 cours de gymnastique qui sont proposés chaque semaine aux habitants afin qu ils puissent trouver l exercice qui leur convient. Côté gymnastique, si l association fait cette année une pause en matière de compétition, elle poursuit les séances d éveil à la gymnatique pour les 2-5 ans, la gymnastique pour les adultes et les cours à l attention des autistes. «Que ce soit au sein de séances spécifiques ou avec les autres adhérents, l ALP accueille dix-huit personnes handicapées. En trois ans, nous avons pu observer des résultats faramineux tant physiques que psychiques», confie avec plaisir la présidente. Côté danse, l Amicale laïque propose des initiations et perfectionnements en danse classique, néo-classique un mélange de classique et de jazz en danse contemporaine, jazz, jazz adapté aux personnes handicapées, en hip-hop (dès 7 ans) et danse africaine. En fin d année, les adhérents présentent leur travail lors de deux journées de représentations. Le gala est bien sûr l occasion de faire la fête et là encore, souffle l esprit de l Amicale laïque : «le but de l association est que les gens prennent du plaisir à pratiquer selon leurs envies, qu ils ne soient pas simplement des consommateurs d activité». Un esprit qui entraîne chaque année, des adhérents à participer au Tremplin jeunes lors de Jours de fête, à l accompagnement des autistes dans leurs exercices ou encore à s investir pour le Téléthon. Inscriptions lors du Village des associations le 9 septembre puis salle des Champs Frétauts le 16 septembre de 9h à 17h. ALP, tél. : dansepalaiseau.com 32 33

17 S p o r t Initiative Non au racisme! Boxe Les filles sur le ring La boxe n est pas seulement un sport réservé aux garçons. Chaque semaine, 17 jeunes palaisiennes s adonnent avec passion à la boxe anglaise et thaï. L association Palaisienne «Art sport et entraide» (ASE) a répondu à la campagne contre le racisme lancée, en 2005, par Thierry Henry, le vice-champion du monde 2006 qui a joué à l USP football de Palaiseau de 1989 à Intitulée «Stand up, speak up» («Lève-toi, parles-en»), cette initiative a pour but de sensibiliser les supporters à la hausse des actes racistes sur les terrains de football. L attaquant vedette de l équipe de France et d Arsenal et d autres stars du ballon rond comme Claude Makele, Philippe Mexès, Ronaldinho ou Roberto Carlos espèrent ainsi faire changer les mentalités des supporters de foot racistes. En effet, Thierry Henry est encore marqué par l attitude de certains supporters espagnols qui avaient imité des cris de singes dès qu un joueur Bénévole à l ASE, Rémy a participé cet été à la tournée «foot des plages» pour diffuser un message contre le racisme. noir touchait le ballon lors d un match amical entre l Angleterre et l Espagne, en novembre En partenariat avec la Fédération française de football et la Ligue internationale contre le racisme et l antisémitisme (Licra), l ASE a réalisé kits contenant un album intitulé «Disons-le très tôt» comportant 12 chansons composées par des jeunes pour dénoncer le racisme et la discrimination dans le sport et en particulier dans le football, un tee-shirt, des autocollants, une affiche et des tracts véhiculant le même message : «Le racisme ça suffit». «Ces kits sont disponibles gratuitement à partir du mois septembre au siège de l association ASE», précise Daniel Charlot, président de l ASE. Une belle initiative sur le respect du droit à la différence et pour que l esprit du sport perdure Association Art sport entraide, foyer Jacques Anquetil, 43, rue George-Sand Tél. : «La pratique féminine de la boxe se développe de plus en plus à Palaiseau. Chaque année, le nombre de filles qui s inscrivent en boxe anglaise et thaï ne cesse d augmenter. En 2006, 8 jeunes Palaisiennes ont rejoint les rangs des boxeuses thaï», indique Marc Schang, président de l USP et de la section boxe. Un sport adapté aux filles Cet engouement pour ce sport a plusieurs raisons. Tout d abord, «la pratique de la boxe permet aux filles d apprendre à se défendre et à évacuer le stress accumulé dans la semaine dans une ambiance chaleureuse», explique Rémi Duverger, entraîneur de boxe anglaise à l USP. «Les filles possèdent également un avantage par rapport aux garçons en terme de souplesse. En outre, cette discipline est plus énergétique qu un cours de fitness et très efficace en matière de renforcement musculaire», précise Alexandre Ngom-Priso, entraîneur de boxe thaï à l USP. Des entraînements mixtes Depuis trois ans, cinq palaisiennes âgées de 13 à 20 ans pratiquent la boxe anglaise tandis que douze jeunes filles ont choisi la boxe thaï. Pour les deux sections de boxe, les entraînements se déroulent avec les garçons à raison de six heures par semaine. En boxe anglaise et en section thaï, certaines licenciées pratiquent ces disciplines pour faire de la compétition et d autres pour leur loisir. Dans ce cas, «les frappes pendant le combat sont très légères et totalement contrôlées dans une ambiance saine et sympa», souligne Rémi Duverger. Des disciplines techniques La boxe anglaise n utilise que les techniques de poings alors que la boxe thaï autorise toutes les techniques du kickboxing (poings, pieds et tibias au corps, à la tête et dans les jambes) ainsi que les saisies de jambe, de la nuque, les coups de genoux et de coude. Bien que la boxe soit considérée comme un sport de combat, cette discipline prône le respect de l adversaire et la non violence. Pour en savoir plus USP boxe, tél. : Tennis de table : une école de la vie Si en championnat valide, Yann Bourieau joue en Départemental 1, en handisport, il évolue en National 1 et figure désormais parmi les 16 meilleurs joueurs français. Son parcours, il le doit à sa ténacité et à des entraînements aux côtés des valides comme des handicapés. Lorsqu il quitte son Pays de Loire natal et s installe à Palaiseau en 2002, il intègre à la fois l USP-tennis de table et le club handisport d Evry. «J ai toujours joué en handisport - debout puis en fauteuil et avec les valides. Cela me permet de rencontrer plus de monde, d être confronté à des jeux très différents et donc de progresser plus rapidement», explique-t-il. Lorsqu au printemps dernier, il débute en championnats internationaux handisports, il devient 47 e joueur de sa catégorie. Son ambition cette année? «Si je trouve des sponsors, j aimerais partir cet automne aux compétitions de Buenos Aires et de Las Vegas. Et quoi qu il en soit, je veux continuer à progresser et à être plus précis dans mon jeu.» Pas question pour autant d arrêter son travail chez Thales : «J ai trouvé mon équilibre entre le jeu physique et la concentration que nécessite le travail. Il y a beaucoup d interaction entre le sport et la vie quotidienne : le ping-pong m aide à être précis, à me battre, à relativiser les petits échecs et à m adapter aux personnes comme aux situations.» 34 35

18 A l honneur Altern études La danse dans la peau Rencontre Des activités en toute amitié L association Palaiseau Amitiés Loisirs accueille, tout au long de l année, les Palaisiens qui souhaitent pratiquer des activités dans une ambiance chaleureuse. L association Altern études organise des activités pour les amateurs de danses latines et développe désormais aussi des animations pour les enfants. Créée en 1997 dans le but de promouvoir des animations autour des danses latines, Altern études recentre cette année ses activités. Les cours de salsa, les démonstrations et les voyages sont repris par les associations Palaiseau salsa et Salsa fun. Altern études conserve les ateliers pour les amateurs de salsa débutants et les soirées autour des musiques caraïbéennes et latines. Premier rendez-vous : le 16 septembre à 21h à la salle des Fêtes. «Ce sera une soirée tropicale où les Palaisiens pourront venir en famille et dîner antillais sur place», annonce Stéphanie Legentil, la présidente. Au bonheur des enfants Nouveauté cette année : l association développe des activités payantes pour les enfants. «Cette idée est née de l envie de partager des spectacles de qualité en invitant à Palaiseau», explique la présidente. Pour la première, en mai dernier, le concert des «Z Imbert & Moreau» était présenté dans la salle des fêtes. Succès immédiat : «les 300 écoliers étaient subjugués et dansaient, faisaient des rondes en suivant les instructions des artistes», se souvient Stéphanie Legentil. L expérience se renouvellera donc le 10 octobre prochain «pour que d autres classes puissent bénéficier du spectacle». Les cours de salsa pour enfants débuteront aussi à l automne et des bals pour les 5-8 ans seront également organisés. «Ils seront précédés de stages en matinée». Rendez-vous pour le premier bal en novembre. Altern études, tél. : Présente lors du village des associations le 9 septembre prochain, Palaiseau Amitiés Loisirs existe depuis vingt-huit ans. Cette association compte 570 membres qui sont invités à participer à de nombreuses animations. Très appréciés par les Palaisiens, les cafés rencontres, qui ont lieu le premier mardi de chaque mois de 14h à 16h, abordent différents thèmes sous forme d un débat. Le prochain rendez-vous est fixé au 3 octobre et portera sur la vie de Marie-Josèphe de Saxe, dauphine de France. «Ces rencontres permettent aux Palaisiens de faire connaissance autour d un café», explique Christiane Lucas, présidente de l association Palaiseau Amitiés Loisirs. La municipalité met également à la disposition de l association des salles (Voltaire, Audiberti, Foyer municipal ) où ont lieu chaque semaine des permanences. Les habitants s informent sur les activités proposées : art floral, gymnastique, œnologie, broderie ou cercle de lecture. Des balades en Essonne et des sorties sont aussi prévues toute l année. Au programme de la rentrée : des visites sur Paris et Rouen à ne pas manquer. Association Palaiseau Amitiés Loisirs, tél. : Nouveauté : escalade Palaiseau 4807 propose des séances sur mur d escalade, à Villebon : le jeudi, de 17h à 18h cours d escalade pour les enfants de 8-10 ans, de 18h à 19h pour les ans. Maximum 10 élèves par cours. De 19h à 20h30 : cours adultes dès 16 ans. Encadrement : moniteur diplômé. Tél. : Courriel : Ecrivain public La délégation locale de La Croix Rouge met à la disposition des Palaisiens un service gratuit destiné aux personnes confrontées aux démarches administratives et juridiques ainsi qu à la rédaction de courriers divers. Sur rendez-vous, le mercredi de 16h30 à 18h30 dans les locaux de La Croix Rouge, 7 place de la Victoire. Tél. : Musique L école de musique associative Pierre-Paubon propose un enseignement adapté à chacun, tous les âges et tous les niveaux, dans 20 disciplines. Le solfège est inclus dans les cours instrumentaux. Pour les plus jeunes, éveil et jardin musicaux sont également organisés. Reprise des cours le 2 octobre. Tél. : Echanges L association AVEC offre un appui pour l évolution professionnelle ou le retour à l emploi. Elle propose le 21 septembre à 19h30, au foyer municipal, une rencontre sur le thème du portage salarial. Partage d expérience et questions aux professionnels. Tél. : Salsa L association Palaiseau Salsa ouvre un nouveau cours de salsa portoricaine à compter de septembre. Elle propose également des cours de salsa cubaine et des stages. Renseignements au ou sur http ://salsafun.free.fr 36 37

19 A v o t r e service Petites annonces Permanences juridiques gratuites Les samedis 2 et 16 septembre de 9h à 12h en mairie.attention : seuls les dix premiers Palaisiens pourront être reçus. Tél. : Elections Pour voter en 2007 (présidentielle et législatives), vous devez vous inscrire sur les listes électorales avant le 30 décembre prochain à la mairie de votre domicile ou au PSP de votre quartier. Vous devez vous munir de votre carte d identité ou de votre passeport et d un justificatif de domicile de moins de 3 mois. Service citoyenneté, tél. : Les français établis hors de France doivent demander leur radiation des listes consulaires lors de leur réinscription sur une liste en France pour pouvoir voter lors des prochaines élections législatives et présidentielles. Renseignements auprès du Ministère des affaires étrangères, service des élections au Offres d emploi publiées par la mission locale «ViTaCiTé» Recherche opérateur (trice) de saisie de données pour travailler sur Palaiseau. Bac tertiaire exigé et 1 an d expérience. CDD intérim de 3 mois. Recherche garde d enfants à domicile (h/f) et quelques travaux ménagers sur Igny. CDI, temps plein à partir de septembre. Pour tout renseignement contactez Sophie au Brochures pour personnes mal voyantes Le Ministère de l Economie, des finances et de l industrie met à disposition des personnes mal voyantes deux brochures en braille concernant les impôts : - où se renseigner? Comment réclamer? - pour ne plus avoir à y penser! Ces brochures peuvent être obtenus en écrivant à l association Ebrec, 4, ruelle aux Loups Etampes. Tél. : Activités Kreyola café Saladerie, sandwicherie et café à thème Spécialités françaises et créoles 28, rue Pasteur Tél. : O Patita Pub à cocktails ambiance latine 140, rue de Paris Ambulance de Palaiseau-Villebon A votre service Ambulance et Véhicule sanitaire léger (VSL) «Votre satisfaction est la nôtre» 124, rue de Paris Tél. : Recensement Filles et garçons doivent se faire recenser le mois de leurs 16 ans, à la mairie de votre domicile. Ils doivent se munir de leur carte d identité (ou de leur passeport) et du livret de famille de leur parents. Cette démarche peut-être effectuée par un parent. Service citoyenneté, tél. : Passeport électronique Depuis le 20 avril, la mairie de Palaiseau délivre des passeports électroniques. Si votre passeport est en fin de validité, vous devez prendre contact avec le service état civil pour connaître les pièces à fournir pour établir ce passeport électronique : - ancien passeport, - carte d identité, - photo couleur, - copie intégral de l acte de naissance Le délai d obtention de ce passeport électronique est fixé à un mois.il n existe aucune possibilité de réduire ce délai. Renseignements au et sur Permanences de François Lamy Le Député-maire vous reçoit les vendredis de 15h30 à 18h30 sur rendez-vous à la mairie. Tél. : Ouverture de la mairie Horaires d ouverture de la mairie 91, rue de Paris, Palaiseau cedex. Tél. : Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 Mardi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 19h Samedi de 8h30 à 11h30. Numéros utiles Numéros utiles Police secours : 17 Commissariat : Gendarmerie : Pompiers : 18 SAMU 91 : 15 ou SOS médecin 91 : Ambulances : SOS vétérinaire : Centre anti-poison : Urgences dentaires : Kinésithérapie respiratoire : Hôpital de Longjumeau : Hôpital d Orsay : Institut hospitalier Jacques-Cartier à Massy : Dépannage électricité : Allo enfance maltraitée : 119 ou Pour passer une annonce : Il est nécessaire de se présenter au service communication (106, rue de Paris) muni de l annonce souhaitée et d un justificatif de domicile. Cette démarche peut aussi être effectuée par courrier ou par fax. La Ville diffuse à titre gracieux les petites annonces des Palaisiens ; elle ne saurait être tenue responsable de leur contenu. Fax : Message Compositeur donne cours de piano et guitare à dom. Méthode personnalisée pr enfts et adultes. Ts styles, classique, jazz etc. Tél. : Jardiniers paysagistes proposent création, entretien, construction, terrasse, pergola, clôture, arrosage automatique. Chque emploi sce accepté. Tél. : ou Services Chche pers. de confiance (non fumeuse) pr garder 2 enfts (6 et 8 ans et demi )à notre dom. de 16h30 à 19h30 (école J. Curie), 4 jours/semaine. Tél. : Musicien professionnel donne cours de saxophones jazz, impro, musique assistée par ordinateur ds studio équipé. Maquette pos. 1 er cours gratuit. Tél. : J. F sérieuse avec réf., chche heures de ménage et/ou repassage. Ch. emploi sce. Tél. : Chche pers. véhiculée pr garder enft de 9 ans à partir de 7h30 et le déposer à l école J. d Arc (3jours/semaine), jours variables, + repassage, ménage (3h/semaine) sept 06. Tél. : (à partir de 16h). Chche JF sérieuse avec réf., pr faire ménage et repassage à temps partiel.paiement ch emploi service.tél. : Bonnes affaires Vds vélo enft 3-5 ans, 12 pouces (30 ), rollers T. 31 (7 ), vêt. enfts 0-6 ans petit prix. Tél. : Vds kart pr enfts de 3 ans (15 et 20 ). BE.Tél. : le soir. Vds cause dble emploi, lavelinge Thomson (40x60), chargement dessus. 90. Tél. : Vds piano droit en acajou foncé. Etat neuf (1200 ). Tél. : Chche bureau en chêne marron pr enft + grand dictionnaire récent français/anglais et anglais/français.tél. : Chche jeux pr game boy advance. Tél. : (le soir). le carnet ILS NOUS ONT REJOINTS 25 /04 : Clara Aussagués 28/05 : Adèle Geoffroy 31/05 : Anaïs Boutin, Clara Auer. 2/06 : Rayane Mani, Arthur Chauvel. 3/06 : Raphaël Laval 5/06 : Louis Le Tyrant, Emilie Coviaux, Marion Coviaux 6/06 : Lynn Brault 9/06 : Eline Bassiviere, Célia Lepesteur 10/06 : Antoine Maurice, Raphaël Pontoizeau, Loane Lapeyre 11/06 : Sami Lahlou, Capucine Tajani 12/06 : Benjamin Barras, Enzo Renon, Matthias Couturier 13/06 : Lylia Handa 14/06 : Nolhan Reversez 15/06 : Lala Alaoui Hamdi 17/06 : Perrine Mauguit 22/06 : Evann Payet, Mouiz Haddad 23/06 : Emelyne Duprat-Courtêt 24/06 : Raphaël Hamdi 25/06 : Ilian Boy-Marcotte, Inès Maurice 26/06 : Cédric Henry, Mathis Gripon, Mathis Beros 28/06 : Benjamin Tual 29/06 : Enzo Marais, Adrien Lamoureux, Flore Lucas-Viallard 1/07 : Robert Vaduva 2/07 : Alexandra El Hajj, Yelan Benbrahim 5/07 : Thomas Cadet 6/07 : Maxence Ballot-Wrobel 11/07 : Rafaël Navarro. Bienvenue aux nouveaux nés ILS SE SONT MARIÉS 1/07 : Franck Mausoléo et Marie-Laure Valo, Gilles Colliard et Annie Legoué, Serge Saux et Laurence Coupat, Alphonse, Aroquiaradji Portali et Valérie Vallet, Stéphane Fournier et Maud Paillat, Stéphane Meyer et Marie-Anne Heupel, Patrick Bâcle et Sylvie Romieu 8/07 : Thomas Chanussot et My Phuong Van, Rémi Barrère et Nathalie Da Silva, Cédric Kerlirzin et Gaëlle Josse, Hamdane Mahsas et Leïla Labiad, Guy Chague et Dominique Chabas, Sébastien Le Carrer et Sandrine Alix, Vincent Bonnin et Sophie Dulon, Lenny Alliel et Patricia Feuerherd Akouma, Johnny Dorville et Catherine Rabouin, Philippe Le Roux et Géraldine Piron 15/07 : Razvan Enache et Nicoleta Minoiu, Richard Avramovic et Virginie Aubé, Patrick Beaussart et Hélène Mas, Félix Dushimimana et Delphine Uwingabire 19/07 : Youcef Ghoulem et Mithra, Mah Moezzi 22/07 : Haihan Zou et Xiaohong Lin, Xavier Nicolas et Sandra Duvernoy, Matthieu Pasquio et Michèle Damour 29/07 : Andréa, Panicacci et Valérie Michel, Eric Sergent- Fernandez et Catherine Houdebine 2/08 : Tayi, Kouamé, Joseph Kone et N Dath, Affibha Kangah Nos vœux de bonheur aux jeunes mariés ILS SONT PARRAINÉS 1/07 : Tom, Jim et Iris Joligeon Félicitations aux parrains et filleuls ILS NOUS ONT QUITTÉS 13/06 : Lucien Clerv 19/06 : Charles, Albert Thanel 24/06 : Rosa Fernandes Armanda 25/06 : Rouguiatou Diallo 27/06 : Heliette Spiteri (née Palmieri) 29/06 : Raymond Fouchet 2/07 : André Flotté 8/07 : Lucien Hammer 10/07 : Jean Than 11/07 : Marcel Zozoula 14/07 : Elisabeth Jacob (née Bongartz) 18/07 : Angélique Le Gallic (née Le Nevez), Lucien Hammer 23/07 : Jean- Marc Bourgeois 24/07 : Christiane Coulaud (née Sigaud de Lafond) 28/07 : Serge Zanella 31/07 : Bernard Chavagnac Le député-maire et la municipalité présentent leurs condoléances aux familles éprouvées 38 39

20 n Septembre Actualité Journées du patrimoine : la place de la Victoire Environnement Chantier international : des jeunes volontaires Territoire et identité Piste cyclable : la concertation continue Le dossier Education Le plaisir d apprendre VILLE MEMBRE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU PLATEAU DE SACLAY

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr

les Hautes Garennes Centre social Enfance Jeunesse Adultes Associations Familles 2014/2015 www.ville-palaiseau.fr 2014/2015 Centre social les Hautes Garennes Enfance Jeunesse Adultes 32 rue Gustave-Flaubert - Palaiseau > 01 69 19 18 60 Associations Familles www.ville-palaiseau.fr Cette année, le centre social Les

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr

SERVICE ENFANCE / SCOLAIRE 24, rue Alexandre Boucher Tél. : 01 48 61 96 75 www.vaujours.fr RELAIS D INFORMATION JEUNESSE (RIJ) 57, rue de Meaux Tél. : 01 48 61 10 23 http://jeunesse.vaujours.fr HORAIRES D OUVERTURE Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 9h à 12h Lundi au vendredi : 13h30 à 18h30

Plus en détail

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels

PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE. pour les seniors, leur famille et les professionnels PÔLE SENIORS LE LIEU RESSOURCE pour les seniors, leur famille et les professionnels UN LIEU D ACCUEIL,D ÉCOUTE, D INFORMATION ET D ORIENTATION L équipe du pôle seniors est à votre disposition pour vous

Plus en détail

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance

Edito. Sandrine Vitali Adjointe chargée de la petite enfance Edito Avec ses trois structures au service des parents d enfants en bas âge (multi-accueil, halte-garderie et relais assistantes maternelles), Sassenage se donne les moyens d accompagner au mieux les jeunes

Plus en détail

Guide de la Rentrée 2013/2014

Guide de la Rentrée 2013/2014 Mise en place de la Réforme des nouveaux rythmes scolaires Sommaire LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES...P3 LES JOURNÉES DE VOS ENFANTS A PARTIR DE SEPTEMBRE...P4-5 Les temps d accueil de vos enfants 1- Les

Plus en détail

TD13. > L accueil collectif. Activité 1 > Les différents accueils de la petite enfance

TD13. > L accueil collectif. Activité 1 > Les différents accueils de la petite enfance CHAPITRE 4 L accueil de la petite enfance Les écoles maternelle et élémentaire > L accueil collectif TD13 mémo 6 OBJECTIFS > Caractériser les différents modes d accueil collectif > Énoncer la qualification

Plus en détail

GuiDe e D l été Juillet Août 2015

GuiDe e D l été Juillet Août 2015 GUIDE DE l été Juillet Août 2015 Sorties estivales Les sorties estivales sont réservées aux adhérents et peuvent être réglées jusqu'au 30 juin pour les sorties de juillet et jusqu'au 21 juillet pour les

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

la famille Accompagner l enfant et 3 types d accueil pour les «Bouts d choux» et coordonnés par les Petits Sarregueminois

la famille Accompagner l enfant et 3 types d accueil pour les «Bouts d choux» et coordonnés par les Petits Sarregueminois Accompagner l'enfant et la famille Les structures d'accueil à Sarreguemines Zoom sur les mercredis éducatifs Bienvenue au centre péri et extrascolaire de la rive gauche Péri et extrascolaire : au tour

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Le sommaire Service Petite Enfance Pôle enfance du Bois de mon cœur Place des Flamandes / allée Jeff 01 64 97 81 89 petite.enfance@courcouronnes.

Le sommaire Service Petite Enfance Pôle enfance du Bois de mon cœur Place des Flamandes / allée Jeff 01 64 97 81 89 petite.enfance@courcouronnes. Le sommaire Le service petite enfance......................................................... 4 Le doudou, un ami précieux...................................................... 5 L adaptation.....................................................................

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Enfance, jeunesse, éducation et famille

Enfance, jeunesse, éducation et famille C 4 EPANOUISSEMENT DE CHACUN DANS UN CADRE DE VIE SATISFAISANT Enfance, jeunesse, éducation et famille Dotée de nombreuses structures d accueil de la petite enfance, la Ville propose également tout un

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 23 JUIN 2009 Sous la présidence de Monique DELESSARD, maire. Le CONSEIL MUNICIPAL, 1. BUDGET SUPPLEMENTAIRE COMMUNE EXERCICE 2009 Par 33 VOIX POUR (dont

Plus en détail

L enfant au cœur de notre projet

L enfant au cœur de notre projet L enfant au cœur de notre projet L arrivée d un enfant est une étape importante de votre vie. Accorder votre confiance à une tierce personne qui veillera à son épanouissement et garantira sa sécurité en

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016

Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 Commune de Carentoir Année scolaire 2015-2016 SOMMAIRE Etats des Lieux Besoins Répertoriés Atouts du Territoire et Leviers Points de Vigilance Contraintes du Territoire Des objectifs, des priorités pour

Plus en détail

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES

QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES QUESTIONNAIRE ENFANCE - FAMILLES La nouvelle Communauté de communes du Sud Artois souhaite mieux connaître vos besoins et vos habitudes en matière d accueil et de loisirs pour vos enfants de 0 à 13 ans,

Plus en détail

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme

Piscine à 1 euro. Ciné en plein R. Surprises en squares. 8 juillet - 23 août 2013. Vacances à Colombes. Programme Ciné en plein R Piscine à 1 euro Surprises en squares 8 juillet - 23 août 2013 Vacances à Colombes Programme Surprises en squares Du 8 juillet au 23 août de 16h à 19h - Gratuit Pôle sportif municipal Pierre

Plus en détail

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires.

PREAMBULE. Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. PREAMBULE Le présent règlement a pour objet de définir les règles de fonctionnement des dispositifs périscolaires. Il fixe auprès des usagers que sont les parents et les élèves, les modalités d utilisation

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

LA GAZETTE BASTIDOISE

LA GAZETTE BASTIDOISE LA GAZETTE BASTIDOISE JUILLET 2009-1 - Réunion publique du vendredi 13 février 2009 Après les votes des comptes administratifs et des comptes de gestion, avant la préparation du budget primitif 2009, une

Plus en détail

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école

mission de service public culture sportive l organisation de rencontres l apprentissage de la citoyenneté l association d école Le Ministère de l Education Nationale a confié à l USEP une mission de service public portant sur : la construction d une culture sportive par l organisation de rencontres, l apprentissage de la citoyenneté

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014 Commune de MONSOLS N 2014/04 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 JUIN 2014 Absents excusés : Christine DARÇON (pouvoir à M Thévenon R), Thierry JAFFRE (pouvoir à M Jacquet F). La séance

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30

Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Jeudi 22 janvier 2015 20h30-22h30 ORDRE DU JOUR 1. Dispositif «Voisin-Age» : une autre façon d être solidaire entre voisins. 2. Sécurité, proximité, tranquillité : la «Participation

Plus en détail

Toulouse LES CRÈCHES FONT DES PETITS. www.toulouse.fr. Dossier L écoquartier de La Cartoucherie. C est votre histoire Les primo arrivants P.

Toulouse LES CRÈCHES FONT DES PETITS. www.toulouse.fr. Dossier L écoquartier de La Cartoucherie. C est votre histoire Les primo arrivants P. N 22 Avril 2012 à Toulouse www.toulouse.fr LE MAGAZINE D INFORMATIONS DE LA VILLE DE TOULOUSE Dossier L écoquartier de La Cartoucherie P.12 C est votre histoire Les primo arrivants P.32 Focus Ouverture

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

Les équipes municipales du pôle Enfance jeunesse sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Les équipes municipales du pôle Enfance jeunesse sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Ce guide permet aux familles de découvrir l ensemble des services proposés par la Ville pour accueillir les enfants, contribuer à leur éveil, à l apprentissage de la vie en groupe et, pour les plus grands,

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

Plan détaillé du règlement intérieur

Plan détaillé du règlement intérieur Plan détaillé du règlement intérieur Présentation 1. Les fonctions de la directrice. A) Son rôle auprès des enfants B) Son rôle auprès des familles C) Son rôle auprès du personnel D) Son rôle administratif

Plus en détail

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues

La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues La mise en place de la Réforme des Rythmes scolaires à Baillargues Contact Presse : Laurie Carrias Service Communication Mairie de Baillargues Tél. 04 67 87 48 60 laurie.carrias@ville-baillargues.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire

Conseil d école du 24 mars 2014. Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Conseil d école du 24 mars 2014 Présents : Les enseignantes Les représentants des parents d élèves Monsieur Le Maire et les membres de la commission vie scolaire Mme Merle D.D.E.N Excusés : Mme Rolland

Plus en détail

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire

Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire 2014 Résultats de l enquête sur les TAP en Maine et Loire Enquête organisée par l AMF 49 et la ville d Avrillé auprès des du département de Maine et Loire Décembre 2014 1 Résultats de l enquête sur les

Plus en détail

Atelier de concertation - Equipements

Atelier de concertation - Equipements Atelier de concertation - Equipements 1 juillet 2013 Le groupe scolaire Henri Wallon Au sein d une vaste emprise, incluant l école maternelle Châteaubriant. 9 classes maternelles / 21 classes élémentaires

Plus en détail

La réforme des 2012-2014

La réforme des 2012-2014 La réforme des 2012-2014 Éditorial p 3 Une réforme au bénéfice des enfants p 4 La méthode nantaise : la concertation et le dialogue p 6 Les nouveaux rythmes de la rentrée 2013 p 8 Évaluation de la réforme

Plus en détail

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h

Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h CONSEIL DE QUARTIER DU CENTRE Mardi 14 octobre 2014 20h - 22h Médiation citoyenne «mettre en relation, créer des ponts» Un dispositif élargi pour une participation citoyenne diversifiée. Une mission de

Plus en détail

Enfance Jeunesse Famille. www.ville-palaiseau.fr

Enfance Jeunesse Famille. www.ville-palaiseau.fr printemps 2015 Activités vacances Enfance Jeunesse Famille www.ville-palaiseau.fr La maison de quartier Jacques-Audiberti 56 rue du Moulin > 01 60 14 55 38 Les inscriptions se déroulent à partir du mercredi

Plus en détail

L'Yon d'or. Résidence Services. Livret d'accueil. Bienvenue dans le monde du service à domicile.

L'Yon d'or. Résidence Services. Livret d'accueil. Bienvenue dans le monde du service à domicile. LA SECURITE - BIEN-ETRE - CONVIVIALITE - RESPECT - DISPONIBILITE - DISCRETION - COMPETENCES - AUTONOMIE L'Yon d'or 43 Boulevard des Etats-Unis - 85000 La Roche sur Yon - 02 51 62 19 32 www.residence-services-lyondor.com

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

REGLEMENT SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX

REGLEMENT SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX REGLEMENT DU SERVICE ENFANCE DE LA VILLE DE SAINT-PRIX 1 SOMMAIRE I- Modalités d inscription 1- Dossier administratif 2- Réservation des jours de présences A- Pour les mercredis : 2 modes de réservation

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PERISCOLAIRE Coordination périscolaire : 07 85 16 37 92 Ce règlement a été adopté par délibération du Conseil Municipal en date du 21 juillet 2014. GENERALITES L accueil périscolaire

Plus en détail

BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum)

BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum) TABLEAU ANNEXE A LA DELIBERATION Création d emplois d agents non titulaires non permanents BESOINS OCCASIONNELS (2 x 3 mois maximum) NATURE DES FONCTIONS Nécessité d assurer les fonctions d entretien,

Plus en détail

Massy Atlantis La ville réinventée

Massy Atlantis La ville réinventée Massy Atlantis La ville réinventée En Île-de-France, la Ville de Massy est connue pour son ambitieuse politique d aménagement. Là où voisinaient immeubles d activités, friches industrielles ou agricoles,

Plus en détail

de garde FICHES CONSEILS EN SAVOIR PLUS :

de garde FICHES CONSEILS EN SAVOIR PLUS : Beaucoup de différents s offrent à vous, en fonction de votre emploi du temps, vos préférences, vos revenus... Que vous ayez envie d opter pour une garde à domicile, chez une nounou ou dans une structure

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

Étude - Diagnostic Les modes de garde, l accueil et les loisirs des 0-18 ans PHASE 2 : L enquête auprès des familles

Étude - Diagnostic Les modes de garde, l accueil et les loisirs des 0-18 ans PHASE 2 : L enquête auprès des familles Commune du Pellerin Étude - Diagnostic Les modes de garde, l accueil et les loisirs des 0-18 ans PHASE 2 : L enquête auprès des familles Janvier 2006 Enquêtes «Familles» La mairie du Pellerin a adressé

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES Maison de la Petite Enfance 29 rue David Blondel Tél : 03-26-22-13-94 RAM@chalons-en-champagne.net REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT DU RELAIS ASSISTANTES MATERNELLES Le présent

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE DÉPARTEMENT DES BOUCHES-DU-RHÔNE MAIRIE DE CARRY-LE-ROUET REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE ARTICLE 1 GENERALITE PRESENTATION GENERALE L accueil périscolaire est un service géré par la Municipalité

Plus en détail

LE COLLÈGE Léon Comas 30, rue du collège 01330 VILLARS-LES-DOMBES 04.74.98.00.32 collegeleoncomas.scolasite.net Le collège en quelques mots Les principales nouveautés du collège : De nombreux adultes interviennent

Plus en détail

Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE. Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT

Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE. Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT Pôle de Nébian PROJET PEDAGOGIQUE 2013 2014 Communauté de Communes du Clermontais Espace Marcel Vidal 20 avenue Raymond Lacombe 34800 CLERMONT L HERAULT 1 1. SITUATION GEOGRAPHIQUE DE LA STRUCTURE Nébian

Plus en détail

La parole aux. n 12. Le magazine des habitants du quartier des Moulins. Dans ce numéro P.03 P.04 P.05 P.06 P.08. www.nicecotedazur.

La parole aux. n 12. Le magazine des habitants du quartier des Moulins. Dans ce numéro P.03 P.04 P.05 P.06 P.08. www.nicecotedazur. La parole aux n 12 DécEMBRE 2013 Le magazine des habitants du quartier des Moulins > P.03 P.04 P.05 P.06 Dans ce numéro Les droits des femmes Nouveaux espaces Nouvelles ambiances Nouveaux commerces Optimisez

Plus en détail

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local.

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. 36 Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. allemagne C est au sud du pays que se trouvent les écoles de langue

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE)

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) > CAPACITÉ D ACCUEIL : 50 enfants Les activités proposées tiennent compte du développement psycho moteur et psycho affectif des enfants accueillis.

Plus en détail

Programme d octobre 2015 à janvier 2016

Programme d octobre 2015 à janvier 2016 Une case pour noter nos rendez-vous! Week-end des 3 et 4 octobre Dimanche 11 octobre Dimanche 18 octobre Week-end des 24 et 25 octobre Du 26 au 30 octobre Dimanche 1 er novembre Week-end du samedi 7 novembre

Plus en détail

LE PROJET PEDAGOGIQUE

LE PROJET PEDAGOGIQUE LE PROJET PEDAGOGIQUE AGE DU PUBLIC : 3 /11 ans 12 / 17 ans PRESENTATION DE L EQUIPE D ANIMATION Directrice / Animatrice : Pascale GRANGER Animatrices permanentes Annick ROUX Animatrices/teurs BAFA temporaires

Plus en détail

RÈGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PÉRISCOLAIRE

RÈGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL PÉRISCOLAIRE RÈGLEMENT INTERIEUR 2014/2015 ACCUEIL PÉRISCOLAIRE COMMUNE DE LUTTANGE L accueil périscolaire a été mis en place en septembre 2013 par la Municipalité afin de répondre aux besoins des familles Luttangeoises

Plus en détail

Archives. Les archives. Rezé

Archives. Les archives. Rezé Archives Les archives Rezé de Rezé? Qu y a-t-il aux Archives Le service municipal des Archives de Rezé conserve et met à disposition du public plusieurs dizaines de milliers de documents sur Rezé : Des

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau eau potable et assainissement des eaux usées Editorial est le temps de la rentrée scolaire! L heure, donc, de faire un premier bilan

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant.

PROJET PEDAGOGIQUE. 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. PROJET PEDAGOGIQUE I - LES OBJECTIFS PEDAGOGIQUES : 1/ Assurer le bien-être, la sécurité physique, affective, morale et matérielle de l enfant. Moyens à mettre en œuvre pour atteindre l objectif : Etre

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016

REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 REGLEMENT INTERIEUR Activités périscolaires des écoles Elémentaires et Maternelles Année scolaire 2015-2016 Article 1 : Objet Le présent règlement définit les conditions d inscription et les modalités

Plus en détail

Cet été venez découvrir La naissance d un musée

Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée Dossier de presse Été 2015 Programmation culturelle Cet été venez découvrir La naissance d un musée En

Plus en détail

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.

programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement. programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:27 Page1 Agir Autrement Trélissac 2009 avec Gilbert TARDIEUX www.agirautrement.fr programme_agirautrement:mise en page 1 24/02/09 12:28 Page2 Joël Bias

Plus en détail

CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire

CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire CRPE sujet 0 «agir en fonctionnaire de l Etat» Thème : sortie scolaire Référence : Arrêté du 19/12/2006 «Le professeur connaît : - les valeurs de la République les grands principes du droit de la fonction

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE (TAP) SAINT JEAN DE FOS

PROJET PEDAGOGIQUE (TAP) SAINT JEAN DE FOS PROJET PEDAGOGIQUE TEMPS D ACTIVITES PERISCOLAIRES (TAP) SAINT JEAN DE FOS ANNEE 2014-2015 Contact : Juliette VIALA, Coordinatrice TAP Adresse : 20 rue des écoles laïques 34150 SAINT JEAN DE FOS Courriel

Plus en détail

Le service de la petite-enfance

Le service de la petite-enfance Le service de la petite-enfance Présentation La commune d Aucamville dispose d un service de la petite-enfance offrant différents équipements en faveur de l accueil des tout-petits. Il est composé de quatre

Plus en détail

D ATTRIBUTION DES PLACES

D ATTRIBUTION DES PLACES CRèChES COmmUNALES modalites D ATTRIBUTION DES PLACES : Une commission d attribution des places en crèche se réunit une fois par an en mai pour préparer la rentrée de septembre. Elle est composée des élus

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants

Guide de la rentrée 2015. Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Guide de la rentrée 2015 Un projet éducatif de territoire de qualité, pour et avec les enfants Horaires 2015/2016 Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi 7h30 à 8h30 8h30 à 11h30 11h30 à 13h15 13h15 à 15h30

Plus en détail

Illustrations : Annelore Parot. Aux Amis des Histoires

Illustrations : Annelore Parot. Aux Amis des Histoires Illustrations : Annelore Parot Aux Amis des Histoires L Histoire Petites histoires entre amis 3 mars 2010 Chennevières Sur Marne Situation : Val-de-Marne - 13 kilomètres au Sud-est de Paris. La Marne et

Plus en détail

un droit à défendre Service municipal de l Enfance

un droit à défendre Service municipal de l Enfance Service municipal de l Enfance 4/6 ans 6/1 0 ans 10/14 ans 12/14 ans Vacances pour tous : un droit à défendre Réservations jusqu au 18 Février 2012 au service municipal de l Enfance 10, av. Auguste-Gross

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ACCUEILS DE LOISIRS

RÈGLEMENT DES ACCUEILS DE LOISIRS RÈGLEMENT DES ACCUEILS DE LOISIRS Le présent règlement définit les modalités pratiques de fonctionnement des accueils de loisirs (A.L.), des accueils périscolaires et ateliers après l école. CONDITIONS

Plus en détail

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir

ans Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Bien accueillir pour mieux grandir Infos pratiques Vous recherchez un mode d accueil pour votre enfant? Vous recherchez une crèche familiale ou un accueil collectif LA MAISON DE L ENFANCE 16 rue Planard - 12000 Rodez Tel. 05 65 73 72 70

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

mon enfant La journée Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires Année 2014-2015 ÉCOLE ÉCOLE Écoles maternelles et élémentaires

mon enfant La journée Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires Année 2014-2015 ÉCOLE ÉCOLE Écoles maternelles et élémentaires La journée de mon enfant Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires Année 2014-2015 ÉCOLE ÉCOLE 2014 2015 Écoles maternelles et élémentaires sommaire Le mot du Député-maire de Martigues La journée

Plus en détail

TOUT L MONDE DEHORS 2014

TOUT L MONDE DEHORS 2014 TOUT L MONDE DEHORS 2014 VILLE DE LYON DIRECTION DES EVENEMENTS ET DE L ANIMATION ORIENTATIONS GENERALES 2014 Après 12 ans d existence, Tout l monde dehors continuera à proposer, dans les 9 arrondissements

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Les Rythmes scolaires

Les Rythmes scolaires Les Rythmes scolaires 1 1. C E Q U E D I T L E D É C R E T D U 2 4 J A N V I E R 2 0 1 3 2. E T A L O R S, À S TE J A M M E - S U R - S A R T H E? Ce que dit le décret n 2013-77 du 24 janvier 2013 2 1.

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

la Quinzaine de l école maternelle

la Quinzaine de l école maternelle L école maternelle est à l honneur du 16 au 29 novembre 2015, partout en France! RENCONTRER, PARTAG ER, DECOUVRIR, ECHANG ER. ENFANTS, PARENTS, PARTENAIRES, ELUS, PUBLIC PISTES DE TRAVAIL POUR ORGANISER

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail