Les chiffres de l'immigration

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les chiffres de l'immigration"

Transcription

1 Les chiffres de l'immigration Dessin de Plantu 1985 Melun-Val de Seine

2 200 à 230 millions de migrants dans le monde = Un peu + de 3% de la population mondiale. 40% de ces migrations opèrent sud-sud et la plupart sont des migrations transfrontalières. À titre de comparaison : millions de touristes internationaux - le nombre de migrants avant la première guerre mondiale représentait entre 10 et 15% de la population mondiale.

3 Au XIX ème siècle ce sont les populations européennes qui se déplaçaient et s'installaient ailleurs = 60 millions d'européens quittent l'europe entre 1850 et 1920.

4 Aujourd'hui, la migration s'apparente toujours plus à de la circulation. Les migrants sont de plus en plus éduqués et circulent à la recherche d'opportunités de travail. Par exemple, en France, après 5 ans, 60% des migrants ont quitté le territoire.

5 Les migrations : principal moyen de redistribution de la richesse au niveau mondial. Les 200 millions de migrants sur la planète envoient 300 milliards de dollars par an dans leurs pays d'origine = - le deuxième type de transfert financier au niveau mondial après les transferts pétroliers - plus important que l'aide publique au développement (en 2009 = 119,6 milliards de dollars). Exemple : au Maroc, le transfert d'argent des migrants représente 10% du PIB.

6 Statistiquement, ce sont les individus les plus dotés culturellement et socialement qui migrent. Contrairement aux idées reçues, les migrations internationales sont extrêmement sélectives.

7 En France le solde migratoire (différence entre les entrées et les sorties) = entre personnes (estimation basse) et personnes supplémentaires par an (selon l'insee) En pourcentage = Entre 0,15% et 0,08% de la population

8 La population étrangère en France est stable depuis 20 ans et représente environ 8% de la population A titre de comparaison, la proportion d'étrangers : - en Allemagne = 12% - en Europe = 8% - en Amérique du Nord = 13% Au niveau mondial, la France se situe dans la fourchette basse.

9 En France, l'immigration illégale a été estimée par une enquête européenne entre et personnes = de 0,3 à 0,6% de la pop - Même chose au royaume uni. - 1,2% en Italie et en Allemagne. - 2% et 4% en Espagne et en Grèce.

10 Répartition de la population immigrée en France : - 35% d'origine européenne, - 31% du Maghreb, - 17% d'asie (dont 2,5% de Turcs), - 12% d'afrique subsaharienne, Les migrations d'afrique subsaharienne sont minoritaires et récentes (les années 1970). Après 10 ans, 1/3 des migrants d'origine d'afrique subsaharienne sont rentrés en Afrique

11 En France, de 12% à 25% des immigrés sont diplômés de l'enseignement supérieur (Insee) En moyenne, les immigrés d'afrique subsaharienne (hommes et femmes confondus) sont plus diplômés du supérieur que la moyenne des immigrés résidant en France et, si on ne considère que les hommes, ils sont plus diplômés que les français métropolitains. Résultats de l'enquête TEO de l'ined et de l'insee,

12 Selon l'insee, en 2008, 3,1 millions de personnes âgées de 18 à 50 ans, nées en France métropolitaine, sont descendants d immigrés (un ou deux parents immigrés) - 1/2 ont un parent immigré né en Europe - 4/10 sur le continent africain (essentiellement au Maghreb). - les descendants les plus jeunes ont des parents d origines plus variées et plus lointaines.

13 Les immigrés profitent des avantages sociaux et ne participent pas comme ils devraient C'est faux En moyenne, les immigrés contribuent davantage à la protection sociale qu'ils ne touchent. En 2005, la contribution nette des immigrés au budget de l'administration publique s'élevait à 12 Milliards d'euros En moyenne, la contribution nette d'un immigré s'élevait à 2250 euros, celle d'un natif à 1500 euros.

14 Pourquoi? Parce que la grande majorité des immigrés sont actifs et qu'ils ont entre 25 et 40 ans.

15 Autrement dit, Les immigrés participent à la richesse de notre pays. - pour 100 euros envoyés western union prélève 20% de taxes. Il n'y a pas un revenu international qui soit autant taxé. - Les modèles dynamiques montrent que pour financer notre régime de protection sociale à l'horizon 2050 : avec un flux net de personnes immigrées par an, il faudra trouver 3 points de PIB sans, il faudra trouver 4,5 points de PIB.

16 50% des français pensent que les immigrés font baisser les salaires des natifs ou autochtones C'est faux Les effets sont nuls ou extrêmement limités. - Légère baisse pour les emplois qui sont en concurrence, de 0,04% à 0,18%. - Légère hausse pour les emplois complémentaires.

17 34% des français pensent que les immigrés ont un impact sur l'emploi et le chômage. C'est faux : les immigrés étant eux-mêmes consommateurs, ils créent de la demande et ils créent des emplois.

18 Entre 2 et 3 millions de français travaillent et vivent à l'étranger. La part de l'argent transféré par les Français qui résident à l'étranger vers la France = 12 milliards d'euros La part de l'argent transféré par les étrangers qui vivent en France = 8 milliards d'euros. La France gagne à la mobilité

19 Le droit à la mobilité C'est-à-dire le droit pour tout être humain de quitter le pays où le sort l'a fait naître. est un droit fondamental. Et confronte nos sociétés contemporaines à la question du vivre ensemble

20 L'immigré exhibitionniste, Plantu, 1979 Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

21 Toutes les références sont empruntées au travail collectif : Immigration: la contre-expertise Audit de la politique migratoire à l Assemblée nationale, par le collectif Cette France là. Entre juin 2010 et mars 2011, de nombreuses personnalités (démographes, économistes, anthropologues, juges, policiers, syndicalistes, représentants du patronat, militants) ont été interrogées. Les vidéos des auditions sont consultables sur internet sur le site de Mediapart ou Daily Motion.

LES MOBILITES HUMAINES

LES MOBILITES HUMAINES CHAPITRE 6 : Géographie LES MOBILITES HUMAINES Introduction : Doc. 2 page 255 : Plage de Maho Beach à Saint-Martin Évolution des mobilités humaines depuis 1990 Les mobilités désignent l'ensemble des déplacements

Plus en détail

Leçon n 3 : «Les mobilités humaines»

Leçon n 3 : «Les mobilités humaines» Leçon n 3 : «Les mobilités humaines» Introduction : Le XXè siècle a connu plus de déplacements de personnes qu aucune autre période. Les migrations peuvent être internes aux pays ou bien régionales et

Plus en détail

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP

P opulation. ATLAS DES POPULATIONS IMMIGRÉES en Ile-de-France / Regards sur l immigration / Population 2. Photo : Philippe Desmazes/AFP P opulation Photo : Philippe Desmazes/AFP Près de 40 % des immigrés résidant en métropole vivent en Ile-de-France en 1999. Environ 15 % de la population francilienne est immigrée, c est une proportion

Plus en détail

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique

Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Etude de la migration congolaise et de son impact sur la présence congolaise en Belgique Centre de recherche en démographie et sociétés (UCL) & Centre pour l égalité des chances et la lutte contre le racisme

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 590 Décembre 2014 La mobilité à longue distance des Français en 2013 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2013, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

PARTIE 1 : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE

PARTIE 1 : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE Géographie Leçon du 22/09/11 CHAPITRE 13 p 214 PARTIE 1 : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE Rappel du programme : Différence entre monde et planète : monde = on s intéresse aux Hommes (zones et espaces)

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

La hausse des prix du tabac. Institut de cancérologie Gustave Roussy

La hausse des prix du tabac. Institut de cancérologie Gustave Roussy La hausse des prix du tabac Catherine Hill Institut de cancérologie Gustave Roussy 1. Lien entre prix et ventes et autres considérations économiques 2. Consommation = ventes dans le réseau des buralistes

Plus en détail

Qui sont les migrants? Question 1. Qui sont les migrants?

Qui sont les migrants? Question 1. Qui sont les migrants? Question 1 Qu est-ce qu un immigré? Qu est-ce qu un réfugié? Question 3 Quel est le nombre de personnes qui quittent leur pays pour des raisons climatiques? -30 millions -1 million -250 millions Question

Plus en détail

Chiffres clés de l'europe

Chiffres clés de l'europe Sommaire 1 L économie et les finances... 1 1.1 Le PIB... 1 1.2 La production économique... 3 1.3 Les dépenses du PIB et les investissements... 5 1.4 La productivité de la main-d œuvre... 6 2 La population

Plus en détail

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales.

(a) Pourcentage du solde des créances forfaitaires et des créances sur factures par rapport aux créances totales. LA PLACE DE LA FRANCE PARMI LES CREANCIERS EUROPEENS EN MATIERE DE SOINS DE SANTE AU SEIN DE L UNION EUROPENNE ENTRE LE 31.12.1999 ET LE 31.12.2008 (REGLEMENTS CEE 1408/71 et 574/72) Les prestations versées

Plus en détail

Photo : PARIMAGE. Vie familiale

Photo : PARIMAGE. Vie familiale Vie familiale Photo : PARIMAGE Les immigrés vivent plus souvent en couple avec des enfants et forment des ménages, dont la taille est plus grande que celle des ménages du reste de la population. Près de

Plus en détail

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats

Objectifs d'insertion en emploi 2006-2017 Population autochtone, région du Québec Notes de lecture, calculs et résultats Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec (EDRHA de l'apnql) Collectif des services d'emploi et de formation de 29 communautés de Premières nations et de 4 centres

Plus en détail

Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011

Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011 Marchés flamand et wallon Comportements touristiques des Belges Synthèse de l étude WES, avril 2010 mars 2011 Stavelot WBT Joseph Jeanmart Campagne WBT J L Flémal Département Perspectives & Stratégie de

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010

composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 Données actualisées 1 composition de la consommation marchande des FranÇais entre 1960 et 2010 En pourcentage Nature de la dépense 1960 2010 Produits alimentaires et produits non alcoolisés 26,5 13,3 Boissons

Plus en détail

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N

D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N D É P A R T E M E N T D E S S T A T I S T I Q U E S, D E S É T U D E S E T D E L A D O C U M E N T A T I O N Infos migrations Secrétariat général à l immigration et à l intégration Numéro 21 - février

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail

Caractéristiques des transferts des migrants internationaux et des ménages récipiendaires dakarois

Caractéristiques des transferts des migrants internationaux et des ménages récipiendaires dakarois Caractéristiques des transferts des migrants internationaux et des ménages récipiendaires dakarois Lucie Bertille MOTUIN IPDSR, UCAD Symposium international de l IPDSR, 18-20 novembre 2009 Dakar, Sénégal

Plus en détail

Migrations, faits et chiffres

Migrations, faits et chiffres Migrations, faits et chiffres 1 immigré, 3 fantasmes Ils nous envahissent Ils nous coûtent Ils nous prennent notre emploi 15 octobre 2011 Définitions Etranger n a pas la nationalité française, il peut

Plus en détail

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état.

Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros dans les caisses de l'état. Page 1 sur 5 COMMUNIQUE DE PRESSE Augmentation des accises du tabac : plus de revenus et moins de fumeurs Une augmentation des revenus fiscaux liés au tabac peut faire entrer de 200 à 300 millions d euros

Plus en détail

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux

Présentation à l Institut Canadien de la retraite et des avantages sociaux Bureau du surintendant des institutions financières Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Des régimes de retraite mieux financés dans un système équilibré

Plus en détail

Chapitre 2 Migration en Belgique : données statistiques

Chapitre 2 Migration en Belgique : données statistiques Chapitre 2 Migration en Belgique : données statistiques Protection Migration en Belgique : internationale données statistiques et apatridie La tendance se confirme : l immigration continue à diminuer.

Plus en détail

La croissance du Québec : ce que nous avons accompli et ce qu il nous reste à faire (en 20 minutes)

La croissance du Québec : ce que nous avons accompli et ce qu il nous reste à faire (en 20 minutes) La croissance du Québec : ce que nous avons accompli et ce qu il nous reste à faire (en 20 minutes) Conférence présentée à la 2 e Journée d études sur la qualité de l emploi ISQ/INRS-UCS Montréal, 23 avril

Plus en détail

Ce qu on ne nous dit pas

Ce qu on ne nous dit pas Retraites Ce qu on ne nous dit pas L argument de la démographie Nous vivons de plus en plus longtemps Il y a de plus en plus de retraités pour toujours moins d actifs Il faut donc travailler plus longtemps

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises

Le secteur: Marché utile. Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Le secteur: Marché utile Fabrice HILLAIREAU DGE Direction Générale des Entreprises Statistiques du tourisme : le suivi de la demande intérieure (SDT) L offre : suivi du parc et de la fréquentation des

Plus en détail

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal

Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Atelier sur l investissement des migrants en milieu rural au Sénégal Session plénière : Séance introductive De l'importance de l'investissement productif des migrants en milieu rural Stéphane Gallet (Ministère

Plus en détail

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans

Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et des hommes âgés de 20 à 64 ans 94 Partie II Objectifs / Résultats Objectif 3 : Concilier vie familiale et vie professionnelle Indicateur n 3-5 : Indicateur sur l emploi des femmes Sous-indicateur n 3-5-1 : Taux d emploi des femmes et

Plus en détail

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers)

Croissance annuelle moyenne de la population active en France (en milliers) 23 COMMENT PEUT-ON EXPLIQUER LE CHÔMAGE? A La population active augmente-t-elle trop vite? a) Le chômage : une population active supérieure à l'emploi 1. Au niveau d une économie nationale, le chômage

Plus en détail

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique

La demande touristique et ses évolutions. 1. État actuel de la demande touristique III. La demande touristique et ses évolutions 1. État actuel de la demande touristique Les statistiques internationales et européennes : Croissance du tourisme international de 5 à 6 % en 2005 Forte croissance

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille

TD de démographie Licence Sciences Sociales Année 2005-2006 - Semestre 2 Thématique : Fécondité - Famille Exercice 1 : Evolution de la fécondité en France Fécondité selon l âge de la mère et le rang de naissance 1 Par lecture, déterminer et commenter les valeurs des points correspondant au groupe d âges 20-24

Plus en détail

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS

LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS LA FRANCE ATTIRE LES INVESTISSEMENTS ETRANGERS La France : 4 e destination mondiale Une croissance du nombre de projet Après trois années de stabilité, le nombre des projets d investissements étrangers

Plus en détail

QUI SONT LES IMMIGRÉS?

QUI SONT LES IMMIGRÉS? QUI SONT LES IMMIGRÉS? Près de 15 immigrés en Alsace en 1999 Étrangers, immigrés : deux notions différentes Les notions d immigré et d étranger ne sont pas équivalentes. Les définitions qu en donne le

Plus en détail

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE

L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L AIDE AU DÉVELOPPEMENT FRANÇAISE L Aide publique au développement (APD) désigne les dépenses publiques au bénéfice des pays en développement dont le but essentiel est de favoriser le développement économique

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2013 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2014 PROMOTION 2013 SYNTHÈSE DES RÉSULTATS L enquête Jeunes Diplômés 2014 sur la promotion 2013 a été réalisée conjointement par des chercheurs

Plus en détail

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015

SITUATION FINANCIERE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 DE L ASSURANCE CHOMAGE. Octobre 2015 SITUATION FINANCIERE DE L ASSURANCE CHOMAGE PREVISION POUR LES ANNEES 2015 ET 2016 Octobre 2015 Cette note présente la prévision de la situation financière de l Assurance chômage pour les années 2015 et

Plus en détail

RETRAITES : ETAT DES LIEUX

RETRAITES : ETAT DES LIEUX RETRAITES : ETAT DES LIEUX IMPACT DES REFORMES LIBERALES LES ALTERNATIVES POUR DES RETRAITES SOLIDAIRES 1 Les retraites par répartition Principe : Une partie de la richesse produite par les travailleurs

Plus en détail

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu

Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Quelques constats sur les incidences des réductions de l impôt sur le revenu Présentation dans le cadre des consultations prébudgétaires du ministre des Finances du Québec portant sur le budget 2004-2005

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS)

La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) Raj K. Chawla La taxe fédérale sur les produits et services (TPS) est entrée en vigueur en 1991. Contrairement à la taxe sur les ventes des fabricants qu elle a remplacée, laquelle était perçue seulement

Plus en détail

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE

LES DONNES DE LA MACROECONOMIE CHAPITRE 1 LES DONNES DE LA MACROECONOMIE I Le circuit économique. II Le Produit Interieur Brut. Le Produit intérieur brut est une mesure de la richesse nationale Le PIB correspond à : - La production

Plus en détail

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1

Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 Communauté locale des Grands-Monts (C-14) Ville de Sherbrooke Ce que les chiffres nous disent 1 INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Démographie La communauté locale des Grands-Monts était composée

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE?

Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Fiche d'information 1 POURQUOI UN PLAN D'INVESTISSEMENT POUR L'UE? Depuis la crise financière et économique mondiale, l'ue pâtit de faibles niveaux d investissement. Des efforts collectifs et coordonnés

Plus en détail

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS

La révolution de l'activité féminine. Hervé Le Bras EHESS La révolution de l'activité féminine Hervé Le Bras EHESS En cinquante années, d'un point de vue démographique, le travail a changé de nature. On pouvait craindre que l'allongement de la vie et celui des

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Eco-Fiche LA FISCALITE LOCALE 1

Eco-Fiche LA FISCALITE LOCALE 1 Eco-Fiche Avril 2011 LA FISCALITE LOCALE 1 La fiscalité locale constitue la catégorie de ressources des collectivités territoriales la plus significative. Souvent jugée inégale, injuste ou encore complexe,

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas

CONNAISSANCES : Je sais Je ne sais pas FICHE DE PRÉSENTATION DE LA LEÇON PARTIE I : DES ÉCHANGES À LA DIMENSION DU MONDE CHAP. III : LES MOBILITÉS HUMAINES Quels sont les différentes mobilités humaines dans le monde et leurs effets sur les

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance

L équilibre Ressources Emplois de biens et services schématisé par une balance IV) l équilibre ressources - emplois et son interprétation Cet article fait suite à ceux du 19 janvier et du 18 février 2013. Il en est le complément logique sur les fondamentaux macro- économiques d un

Plus en détail

DES PAROLES ET DES ACTES : LES 4 MENSONGES DE MONSIEUR LENGLET

DES PAROLES ET DES ACTES : LES 4 MENSONGES DE MONSIEUR LENGLET Cette fiche élaborée par la commission économie du Parti de Gauche révèle les 4 "erreurs" fondamentales issues de l'argumentaire que Monsieur Lenglet a opposé à Jean-Luc Mélenchon lors de l'émission des

Plus en détail

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu

Chapitre V. Balance des paiements & Taux de change. Aspects financiers du CI. R. Katshingu Chapitre V Aspects financiers du CI Balance des paiements & Taux de change R. Katshingu 1 Objectifs d apprentissage A.- La Balance des paiements (BP) 1. Définition et importance de la BP 2. Composition

Plus en détail

LES CARTES BANCAIRES CB

LES CARTES BANCAIRES CB 2003 LES CARTES BANCAIRES CB EN CHIFFRES FEVRIER 2004 P3 INTRODUCTION LES CARTES BANCAIRES CB EN 2003 P5 LES PAIEMENTS ET RETRAITS P6 PAR CARTE BANCAIRE CB EN 2003 LES PAIEMENTS PAR CARTES BANCAIRES CB

Plus en détail

Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Département Insee Info Service Division Communication Externe

Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Département Insee Info Service Division Communication Externe Etab=MK1, Timbre=H452, TimbreDansAdresse=Faux, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Direction de la Diffusion et de l'action Régionale Département Insee Info Service Division Communication

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009

3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2009 3LES FINANCES DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES 3-1 Les administrations publiques locales dans les comptes de la nation 42 3-2 Les comptes des administrations

Plus en détail

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques

ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques ENTRAINEMENT A L EXAMEN 1/Les déséquilibres des finances publiques NOTE SUR LES DESEQUILIBRES DES FINANCES PUBLIQUES 1. Les facteurs d aggravation de la dette La dette publique en France s est fortement

Plus en détail

Note d information. Janvier 2014. Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni

Note d information. Janvier 2014. Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni Note d information Janvier 2014 Situation de l emploi en France et au Royaume-Uni I- Pourquoi la comparaison entre la France et le Royaume-Uni est-elle pertinente? 1) La France et le Royaume-Uni : deux

Plus en détail

1) Dans un système par répartition, qui finance les retraites, et par quel intermédiaire?

1) Dans un système par répartition, qui finance les retraites, et par quel intermédiaire? DOCUMENT 1 : Le système de français : Le système de par répartition Ce système de est fondé sur l existence d une solidarité intergénérationnelle. A chaque période, les pensions de reçues par les retraités

Plus en détail

L immobilier dans l économie

L immobilier dans l économie ETUDE EN BREF Janvier 29 L immobilier dans l économie Avec 2 % de la valeur ajoutée en 27 et 45 % de l investissement, l immobilier a une place prépondérante dans l économie française. Phénomène nouveau?

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Avril 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En mars, le climat des affaires s accroît légèrement après sept mois consécutifs de baisse : l indicateur correspondant augmente de 3 points mais

Plus en détail

La crise et son impact sur les migrations et l emploi des immigrés

La crise et son impact sur les migrations et l emploi des immigrés Société et culture Migrations La crise et son impact sur les migrations et l emploi des immigrés 292 Med.2010 Bilan Jean-Christophe Dumont Administrateur principal dans la Division des migrations internationales

Plus en détail

3. Avez-vous des informations générales sur le phénomène de «l'immigration»? Oui Un peu Rien Pas de réponse

3. Avez-vous des informations générales sur le phénomène de «l'immigration»? Oui Un peu Rien Pas de réponse Ce questionnaire est une traduction du sondage A survey about EU policy on migration and asylum. Il a pour objectif de vous aider à en comprendre les questions. Si vous souhaitez répondre au sondage, veuillez

Plus en détail

RAPPORT SUR L EMPLOI DES SALARIES ETRANGERS AU MAROC

RAPPORT SUR L EMPLOI DES SALARIES ETRANGERS AU MAROC Royaume du Maroc Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle المملكة المغربية وزارة التشغيل والتكوين المھني RAPPORT SUR L EMPLOI DES SALARIES ETRANGERS AU MAROC DE/DI/SEM/Janvier 2011 SOMMAIRE

Plus en détail

Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York

Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York Division de la Population Départment des Affaires Économiques et Sociales Nations Unies New York LES MIGRATIONS DE REMPLACEMENT : S'AGIT-IL D'UNE SOLUTION AU DÉCLIN ET AU VIEILLISSEMENT DES POPULATIONS?

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World

Résumé. United Nations Department of Economic and Social Affairs/Population Division Living Arrangements of Older Persons Around the World Résumé Dans le Plan d action de Madrid sur le vieillissement, 2002, 1 la deuxième Assemblée mondiale sur le vieillissement appelait à étudier les avantages et les inconvénients de diverses conditions de

Plus en détail

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles

CHAPITRE 2. Population, ménages et familles CHAPITRE 2 Population, ménages et familles Les faits saillants Enquête sur les conditions de vie en Haïti Distribution spatiale, structure par âge et par sexe de la population Le taux d urbanisation de

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites internet www.insee.fr, www.immigration.gouv.fr, www.oecd.org et www.epp.eurostat.ec.europa.eu pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres

Plus en détail

immigration conséquences positives pour les assurances sociales

immigration conséquences positives pour les assurances sociales immigration conséquences positives pour les assurances sociales Fiche d information 4 : Assurances sociales L essentiel en bref : Seuls ceux qui cotisent aux assurances sociales peuvent bénéficier de leurs

Plus en détail

Partie I: Des échanges à la dimension du monde. Chapitre III: Les mobilités humaines

Partie I: Des échanges à la dimension du monde. Chapitre III: Les mobilités humaines Partie I: Des échanges à la dimension du monde Chapitre III: Les mobilités humaines Problématique:.? I) Agadir, un espace touristique au Maghreb A) Les aménagements touristiques de la ville d Agadir 1)

Plus en détail

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme

IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE. Une étude d Alliance 46.2. Entreprendre en France pour le tourisme IMPACT DE L INSTAURATION D UNE SURTAXE DE SEJOUR REGIONALE EN ILE- DE-FRANCE Une étude d Entreprendre en France pour le tourisme Données et calculs par MKG Hospitality CONTEXTE L Assemblée Nationale a

Plus en détail

Fiche relative au taux d intérêt

Fiche relative au taux d intérêt Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Fiche relative au taux d intérêt Juillet 1999 Document de travail n L une des priorités du Gouvernement est de hisser l économie marocaine

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

2 % de l emploi en France

2 % de l emploi en France L impact socio-économique des aéroports Paris-Charles de Gaulle, Paris-Orly, Paris-Le Bourget 2 % de l emploi en France @ aeroportsdeparis.fr Un observatoire en mesure d'élargir le champ de son analyse

Plus en détail

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs

Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs Tourisme en bref Le point sur les marchés dans lesquels la CCT et ses partenaires sont actifs www.canada.travel/entreprise Octobre Volume 1, numéro 1 Points saillants Le nombre d arrivées en provenance

Plus en détail

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS

LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS LES FRANÇAIS VOYAGENT DE PLUS EN PLUS Nelly GOUIDER En, chaque personne résidant sur le territoire métropolitain a effectué en moyenne près de six voyages à plus de kilomètres de son domicile au cours

Plus en détail

La dette marocaine : Convertir en investissement, privatiser ou auditer et annuler

La dette marocaine : Convertir en investissement, privatiser ou auditer et annuler La dette marocaine : Convertir en investissement, privatiser ou auditer et annuler Aperçu bref sur la dette du Maroc Aperçu bref sur la dette du Maroc Avant l indépendance Opérations effectuées au profit

Plus en détail

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal

Figure 1 Figure 2 3 POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL. Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Figure 1 Figure 2 3 PORTRAIT DE LA POPULATION DE 45 ANS ET PLUS À MONTRÉAL Direction régionale d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal Direction de la planification et de l information sur le marché du travail

Plus en détail

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009

Informations Rapides ISSN 0151-1475 11 février 2009 - n 44 INSEE 2009 INSEE CONJONCTURE Informations Rapides ISSN 151-14 11 février 9 - n 44 INSEE 9 Enquêtes européennes trimestrielles de conjoncture* Janvier 9 Thème «International» DANS L'INDUSTRIE MANUFACTURIÈRE** Au quatrième

Plus en détail

Lors d une grève, circule sur Internet toujours le même mail concernant la SNCF et son lot de contrevérités et d énormités.

Lors d une grève, circule sur Internet toujours le même mail concernant la SNCF et son lot de contrevérités et d énormités. Lors d une grève, circule sur Internet toujours le même mail concernant la SNCF et son lot de contrevérités et d énormités. Pour rétablir la vérité voici quelques points expliqués et réfutés, appuyés tout

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 463 Novembre 2013 La mobilité à longue distance des Français en 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 2012, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

Chapitre 3. La répartition

Chapitre 3. La répartition Chapitre 3. La répartition 1. La répartition de la valeur ajoutée La valeur ajoutée (1) Valeur ajoutée : solde du compte de production = > VA = P CI = > Richesse effectivement créée par les organisations

Plus en détail

Le marché de la location meublée à Paris. BJ6523 APLM Etude de marché sur la location meublé- Phase E1 et E2- V2

Le marché de la location meublée à Paris. BJ6523 APLM Etude de marché sur la location meublé- Phase E1 et E2- V2 Le marché de la location meublée à Paris Janvier 2011 BJ6523 APLM Etude de marché sur la location meublé- Phase E1 et E2- V2 Questionnaire 1 PROFIL DES LOGEMENTS BJ6523 APLM Etude de marché sur la location

Plus en détail