De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques"

Transcription

1 De la seconde à la première S en sciences-physiques et chimiques

2 programme pour une transition réussie La seconde La première Les TPE Évaluation diagnostic A vous de jouer Le site

3 Les sciences au lycée Comprendre la démarche scientifique observation-expérience modélisation-conceptualisation Comprendre l évolution des idées Questionnements et réponses qui évoluent avec le temps Construire un corpus de connaissances participer aux choix citoyens où la science est impliquée

4 Les SPC en seconde Une culture de base comprendre le monde qui nous entoure des choix de société Spécificités de la connaissance scientifique Pratique de la démarche scientifique Connaissances scientifiques, développements techniques et vie quotidienne S orienter vers des études scientifiques?

5 Concepts en 2 nde La nature s exprime à l aide de lois générales «relations mathématiques entre grandeurs bien construites» Le monde matériel : s étend vers l infiniment petit et l infiniment grand a une histoire est constitué de particules en interaction La diversité du monde macroscopique résulte des formes d organisation et des comportements des constituants microscopiques

6 Physique en 2 nde ESPACE : de l atome aux galaxies (les objets du monde physique, mesurer), messages de la lumière (dévier, disperser, spectres) MOUVEMENT : mouvements et forces, gravitation, le temps AIR : grandeurs macroscopiques, modèle microscopique et du gaz parfait

7 Chimie en 2 nde SUBSTANCES : espèce chimique, identifier, extraire, synthétiser ELEMENTS atomes, molécules, éléments MATIERE : transformations chimiques : quantité de matière, solutions, réactions, bilan de matière

8 Physique en 1 ère S Objets en interaction & échanges d énergie Les briques & le ciment : Particules élémentaires et interactions fondamentales Objets en mouvements & en interaction Forces, approche des lois de Newton Énergie & échanges d énergie mécanique : énergie cinétique, énergie potentielle, travail thermodynamique : énergie interne, rayonnement, transferts thermiques électrodynamique : lois des circuits, transferts d énergie dans un circuit, magnétisme et conversion électro-mécanique

9 Physique en 1 ère S Optique visibilité des objets formation des images par un système optique (miroir, lentille) exemples d appareils optiques

10 Chimie en 1 ère S La mesure en chimie solutions Pourquoi mesurer? quantités de matière; solutions électrolytiques ; suivi d une transformation La conductance : une mesure physique de la concentration d une solution électrolytique Déterminer une quantité de matière à l aide d une réaction chimique Réactions acido-basiques, réactions d oxydoréduction Titrages

11 Chimie en 1 ère S La chimie créatrice du pétrole aux médicaments Chimie organique : squelettes carbonés, familles et tests caractéristiques Réactivité en chimie organique, oxydation, relations structure/propriétés Cohésion de la matière aspects énergétiques des transformations chimiques Cohésion entre molécules, cohésion des molécules Bilan énergétique des transformations chimiques L énergie au quotidien

12 et en terminale? Évolution temporelle des systèmes matériels ondes, radioactivité, circuits électriques, systèmes mécaniques (chutes, balistique, planètes) Aspects énergétiques : Énergie nucléaire, électrique, mécanique Échanges d énergie & monde quantique Contrôler la vitesse, l équilibre, le sens d évolution et le rendement des transformations chimiques ph, pile & électrolyse, synthèses organiques

13 La spécialité physique-chimie? s'adresse aux élèves qui désirent consolider et diversifier leur culture en physique et en chimie et pratiquer des activités au laboratoire.

14 Les TPE Modalités 1 démarche : groupes de 2 à 3, 18 séances, une recherche documentaire, une problématique bidisciplinaire 1 «production personnelle» & 1 synthèse 1 présentation orale mettant en valeur un élément de production et la démarche Les thèmes nationaux L Homme et la Nature Contraintes et Libertés Modèles, Modélisation Environnement et progrès Savants et sciences, Hier et Aujourd hui Avancées Scientifiques et réalisations techniques

15 Évaluation diagnostic Exercices de fin de seconde Jeu de fin de seconde Lien vers quelques révisions de prérentrée sur le site du lycée si nécessaire Fiche projet d orientation

16 A vous de jouer au LHC

17 Autour du LHC et de «Anges et démons» Quels modèles pour expliquer? La difficulté de confiner une antiparticule dans un récipient La création de particules lors d une collision? L annihilation de la matière et de l antimatière lorsqu une antiparticule est mise en contact avec la matière? Comment les particules sont accélérées dans un accélérateur linéaire ou circulaire? Ce qui se passe lors d une collision frontale de 2 particules? La collision d une particule légère sur une cible de plomb? La stabilité de l atome d Hélium et de son noyau? Quelle charge pour les quarks u et d tels que n=udd et p + = uud? La structure d un «atome» d «antihydrogène»? Pourquoi les noyaux stables sont environ N = Z s ils sont légers et N > Z s ils sont trop lourds? La libération d énergie lors d une fusion La libération d énergie lors d une fission

18 A vous de jouer autour de l énergie et de la chimie verte

19 Autour des portables et du Grenelle des antennes

20 A vous de jouer autour d Erin Brokovics et du chrome

21 Autour des ampoules basseconsommation

22 Autour de Minatec et des «nanos» Effet Lotus (nanotexturation anti-mouillage) vitres et tissus autonettoyants, lunettes antibuée Conversion photoélectrique (couches minces) cellules solaires du futur (ITO) Nanoparticules d or (taille et coloration par diffusion) des vitraux aux tests de grossesse Nanoparticules d oxydes de titane (diffusion des UV) dentifrices, teintures, crèmes solaires,

23 Autour des experts et de la police scientifique

24 Le site QCM de 2 nde Techniques expérimentales en chimie : pipette jaugée, burette, dissolution, dilution, masse volumique, chromatographie Fiches de suivi expérimental Cours d été de 2nde en ligne sur le site du CNED) Les TPE S à la CSI Lecture d été Le site de sciences-physiques

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004

LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 LEÇONS DE PHYSIQUE 2004 1. Utilisation des intégrales premières du mouvement en mécanique. Exemples et applications. 2. Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Exemples. (PC ou 1 er CU) 3.

Plus en détail

Passerelles possibles entre les différentes 1ères.

Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Passerelles possibles entre les différentes 1ères. Ce document est construit sur la base du programme de 1 ère S. Les programmes de STL et de L/ES ne sont donc pas complets. On ne trouve dans ce tableau

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Suite énoncé des exos du Chapitre 14 : Noyaux-masse-énergie I. Fission nucléaire induite (provoquée)

Plus en détail

Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale"

Stage : Développer les compétences de la 5ème à la Terminale Stage : "Développer les compétences de la 5ème à la Terminale" Session 2014-2015 Documents produits pendant le stage, les 06 et 07 novembre 2014 à FLERS Adapté par Christian AYMA et Vanessa YEQUEL d après

Plus en détail

PHYSIQUE Discipline fondamentale

PHYSIQUE Discipline fondamentale Examen suisse de maturité Directives 2003-2006 DS.11 Physique DF PHYSIQUE Discipline fondamentale Par l'étude de la physique en discipline fondamentale, le candidat comprend des phénomènes naturels et

Plus en détail

Table des matières. Conseils pour l épreuve écrite de sciences physiques... 1. Partie 1. PHYSIQUE. Résumé de cours et exercices d'application...

Table des matières. Conseils pour l épreuve écrite de sciences physiques... 1. Partie 1. PHYSIQUE. Résumé de cours et exercices d'application... Conseils pour l épreuve écrite de sciences physiques... 1 Partie 1. PHYSIQUE. Résumé de cours et exercices d'application...9 Chapitre 1. Les ondes progressives... 11 1. Les ondes... 11 2. Les caractéristiques

Plus en détail

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1

P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 P11B1 - PHYSIQUE - Semestre 1 Outils de la Physique 1 Jacques LEQUIN Nombre heures Cours 4,5 Nombre heures TD 6 Grandeurs scalaires et vectorielles. Calcul différentiel, systèmes de coordonnées. Définir

Plus en détail

Le nouveau programme en quelques mots :

Le nouveau programme en quelques mots : Le nouveau programme en quelques mots : Généralités Le programme est constituéde trois thèmes qui doivent tous être traités. L ordre de traitement des trois thèmes est libre, tout en respectant une introduction

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

DESCRIPTIF de la prépa complète 2011-2012 : KINE/MANIP RADIO/PEDI PODO

DESCRIPTIF de la prépa complète 2011-2012 : KINE/MANIP RADIO/PEDI PODO Les Documents font l objet de 2 CD : Le premier est le semainier contenant le programme ordonné de la prépa, le second contient les annales corrigées des concours CD 1 : PROGRAMME HEBDOMADAIRE Semaine

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse

Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière. E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse Du kev au GeV : La température à l assaut de la matière E. Suraud, Univ. P. Sabatier, Toulouse La température, source de «désordre» ou source «d ordre»? Plan Température source de «désordre» Température

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

MPSI FORMULAIRE LIONEL PORCHERON DANIEL PORCHERON MAGALI DÉCOMBE VASSET. Le Formulaire MPSI

MPSI FORMULAIRE LIONEL PORCHERON DANIEL PORCHERON MAGALI DÉCOMBE VASSET. Le Formulaire MPSI MPSI FORMULAIRE LIONEL PORCHERON DANIEL PORCHERON MAGALI DÉCOMBE VASSET Le Formulaire MPSI Conception et création de couverture : Atelier 3+ Collaboration technique : Thomas Fredon, ingénieur Télécom Bretagne

Plus en détail

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa

Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon. Programme de L1 Maths Prépa Descriptif des enseignements Licence Maths Prépa - Université d'avignon Programme de L1 Maths Prépa Mathématiques Analyse Fonctions usuelles. Équations différentielles linéaires. Courbes paramétrées. Les

Plus en détail

1. Introduction. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille:

1. Introduction. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille: 1. Introduction échelle macroscopique échelle moléculaire La chimie est la science des propriétés et des transformations de la matière. Quelle est la structure de la matière? L idée est vieille: Demokrit

Plus en détail

La lessive qui lave plus blanc que blanc

La lessive qui lave plus blanc que blanc La lessive qui lave plus blanc que blanc Antoine ÉLOI, antoine.eloi@ens.fr Vendredi 5 Mars 1 Intéraction Matière Rayonnement Le Rayonnement visible : Chaque couleur est caractérisée par une longueur d

Plus en détail

BTS Fluides Energies Environnements Option D : Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques

BTS Fluides Energies Environnements Option D : Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques 1 BTS Fluides Energies Environnements Option D : Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques 1 100 heures DOMAINE GENERAL CULTURE GENERALE 410h 75h Communiquer oralement S informer se

Plus en détail

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1

TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES. Partie I Vibrations et mouvement ondulatoire... 1 Références TABLES DES MATIÈRES DE LIVRES SERWAY, Raymond A. (1992). Physique III : optique et physique moderne, 3 e édition, Laval, Éditions Études Vivantes, 760 p. Table des matières Partie I Vibrations

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012

Présentation du programme. de physique-chimie. de Terminale S. applicable en septembre 2012 Présentation du programme de physique-chimie de Terminale S applicable en septembre 2012 Nicolas Coppens nicolas.coppens@iufm.unistra.fr Comme en Seconde et en Première, le programme mélange la physique

Plus en détail

Agrégation interne de physique chimie. Liste des animations numériques et vidéos disponibles sur tous les postes informatique

Agrégation interne de physique chimie. Liste des animations numériques et vidéos disponibles sur tous les postes informatique Agrégation interne de physique chimie Liste des animations numériques et vidéos disponibles sur tous les postes informatique L intégralité du site http://ressources.univlemans.fr/acceslibre/um/pedago/physique/02/index.html

Plus en détail

Hélium superfluide. Applications aux procédés de Cryogénie. Physique des solides - 22 mai 2006 1

Hélium superfluide. Applications aux procédés de Cryogénie. Physique des solides - 22 mai 2006 1 Hélium superfluide Applications aux procédés de Cryogénie Physique des solides - 22 mai 2006 1 Introduction L Hélium Z = 2. Point de fusion très bas. Chimiquement inerte. Deux isotopes naturels Physique

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE

LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE LES NOUVEAUX PROGRAMMES DE PHYSIQUE CHIMIE EN PREMIÈRE ANNÉE DE CPGE 1 CONTEXTE La réforme des voies générale et technologique. La notion de compétence : en amont dans le lycée et en aval dans les écoles.

Plus en détail

PROGRESSION. Agir. Sciences Physiques 1 S. Observer. Olivier Gayrard. Nom : Prénom : Cahier de suivi des compétences 2014/2015.

PROGRESSION. Agir. Sciences Physiques 1 S. Observer. Olivier Gayrard. Nom : Prénom : Cahier de suivi des compétences 2014/2015. PROGRESSION Sciences Physiques 1 S Olivier Gayrard Observer Comprendre Nom : Prénom : Cahier de suivi des compétences Agir 2014/2015 Lycée Saint Joseph Gaillac Compétences générales Les curseurs compétences

Plus en détail

Témoignage d'un professeur qui a suivi une précédente édition du stage au CERN

Témoignage d'un professeur qui a suivi une précédente édition du stage au CERN Témoignage d'un professeur qui a suivi une précédente édition du stage au CERN Morgan PIEZEL Lycée Camille Claudel TROYES Université de Technologie de Troyes Utilisation des heures A.P. en 1S Atelier

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

Chapitre 12 Physique quantique

Chapitre 12 Physique quantique DERNIÈRE IMPRESSION LE 29 août 2013 à 13:52 Chapitre 12 Physique quantique Table des matières 1 Les niveaux d énergie 2 1.1 Une énergie quantifiée.......................... 2 1.2 Énergie de rayonnement

Plus en détail

FUSION THERMONUCLEAIRE

FUSION THERMONUCLEAIRE FUSION THERMONUCLEAIRE Le cœur du Soleil est un plasma chaud totalement ionisé à très haute pression condition nécessaire à la réaction de fusion de l hydrogène en hélium 1 dont le bilan est : 4 1 H 4

Plus en détail

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013

PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 PROGRAMME ANNEE SCOLAIRE 2012/2013 Classe : Terminale S Section linguistique : toutes Matière : Physique et Chimie Obligatoire Langue d enseignement : français Nom de l ensei gnant : GOULARD Hélène Nombre

Plus en détail

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

SOMMAIRE. Tronc commun scientifique. Première année du baccalauréat (sciences expérimentales et sciences mathématiques)

SOMMAIRE. Tronc commun scientifique. Première année du baccalauréat (sciences expérimentales et sciences mathématiques) SOMMAIRE Tronc commun scientifique Physique.....2 Mécanique....2 Electricité.. 3 Chimie La chimie autours de nous. 4 Constitution de la matière.4 Transformations de la matière......5 Liste des travaux

Plus en détail

Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique.

Savoir que le remplissage de l espace par la matière est essentiellement lacunaire, aussi bien au niveau de l atome qu à l échelle cosmique. L'UNIVERS L Homme a de tout temps observé les astres afin de se situer dans l Univers. L analyse de la lumière émise par les étoiles lui a permis d en connaître la composition ainsi que celle de leur atmosphère

Plus en détail

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction. Elisabeth Vangioni. Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005

Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction. Elisabeth Vangioni. Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 Atelier : L énergie nucléaire en Astrophysique Correction Elisabeth Vangioni Institut d Astrophysique de Paris Fleurance, 8 Août 2005 I. La source d énergie du Soleil : calcul de son temps de vie. Question

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Sections : L1 Santé - 1 Olivier CAUDRELIER oc.polyprepas@orange.fr Chapitre 1 : Equations aux dimensions 1. Equation aux dimensions a) Dimension

Plus en détail

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4)

1 ère S PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. Programme 2011 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S TRIMESTRE 1 Programme 2011 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

QCM de prérentrée Physique-Chimie - Rappels de 2nde

QCM de prérentrée Physique-Chimie - Rappels de 2nde QCM de prérentrée Physique-Chimie - Rappels de 2nde Sébastien Bruneau - http://sbeccompany.fr Acadomia Lundi 23 août 2010 / 15h15-17h15 Stage prérentrée Première S 1 1 CHIMIE 2 1 Chimie 1.1 Le monde de

Plus en détail

Posologie : La dose prophylactique optimale est de 0,05 mg de fluor/kg/jour tous apports fluorés confondus, sans dépasser 1 mg/j.

Posologie : La dose prophylactique optimale est de 0,05 mg de fluor/kg/jour tous apports fluorés confondus, sans dépasser 1 mg/j. TP ch 9b comprendre Préparer une solution à la bonne concentration Objectifs du T.P. : Pratiquer une démarche d investigation Savoir extraire de la notice d un médicament les informations essentielles

Plus en détail

BCPST 2, Lycée JB Say, Paris PHYSIQUE-CHIMIE CAHIER DE TEXTE 2012/2013

BCPST 2, Lycée JB Say, Paris PHYSIQUE-CHIMIE CAHIER DE TEXTE 2012/2013 PHYSIQUE-CHIMIE CAHIER DE TEXTE 2012/2013 1 Semaine 1 : du Mardi 4 au Vendredi 7 Septembre 2012 Jeudi 06/09 (2h de cours en classe entière) Accueil rentrée : présentation générale (0h40) Cours (1h20) :

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL?

LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL? Document professeur Niveau : Seconde LE VIDE ABSOLU EXISTE-T-IL? Compétences mises en œuvre : S approprier : extraire l information utile. Communiquer. Principe de l activité : La question posée à la classe

Plus en détail

Noyaux Masse - Energie

Noyaux Masse - Energie Noyaux Masse - Energie Masse et Energie. 1. Quelle relation Einstein établit-il entre la masse et l énergie? Préciser les unités. C = 2. Compléter le tableau : 3. Défaut de masse a) Choisir un noyau dans

Plus en détail

Constructeur bois Document professeur

Constructeur bois Document professeur Constructeur bois Document professeur STI2D Mathématiques SVT Physique Chimie Seconde Première Terminale Quelles approches dans les disciplines scientifiques et technologiques? Compétences scientifiques

Plus en détail

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction

Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction Le Monde Quantique L3 PHYTEM Bases de la Mécanique Quantique Cours d introduction C. Fabre fabre@spectro.jussieu.fr rdres de grandeur - échelle terrestre : d 7 10 m 25 10 Kg - échelle terrestre : d 7 10

Plus en détail

LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION

LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION LE SPECTROSCOPE À PRISME. ANALYSE DES SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORBTION 1. Le but du travail 1.1. Mise en evidence du phénomène de dispersion de la lumière par l observation des spectres d émission et

Plus en détail

Sommaire. Chapitre 1 Généralités sur la lumière. Chapitre 2 Lois et principes de l optique géométrique. Chapitre 3 Formation des images

Sommaire. Chapitre 1 Généralités sur la lumière. Chapitre 2 Lois et principes de l optique géométrique. Chapitre 3 Formation des images Sommaire Chapitre 1 Généralités sur la lumière A. Qu est ce que l optique aujourd hui?..................................... 8 B. Généralités sur la lumière.............................................

Plus en détail

La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur!

La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur! La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur! 10-35 Mètre Super cordes (constituants élémentaires hypothétiques de l univers) 10 +26 Mètre Carte des fluctuations du rayonnement thermique

Plus en détail

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1

Avant-propos. Les auteurs. Partie I Signaux physiques 1 Avant-propos v Les auteurs vii Partie I Signaux physiques 1 1 Oscillateur harmonique 3 I Introduction, définitions.......................... 3 I.1 Exemple............................... 3 I.2 Caractérisation

Plus en détail

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES

PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES PARTIE B : TRANSFORMATIONS NUCLEAIRES (1) Chapitre 4 : Radioactivité, décroissance radioactive Pré requis : La structure de l atome et de son noyau vue en nde et en 1 ère S (composition, ordre de grandeur

Plus en détail

Branches complémentaires en physique

Branches complémentaires en physique UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE FACULTÉ DES SCIENCES UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ MATHEMATISCH-NATURWISSENSCHAFTLICHE FAKULTÄT Extrait du plan d'études pour les branches propédeutiques et les branches complémentaires

Plus en détail

Baccalauréat Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire

Baccalauréat Sciences Physiques et Chimiques en Laboratoire Baccalauréat Sciences STL Physiques et Chimiques en Laboratoire A l heure où la pratique des sciences s oriente vers une voie plus raisonnée, la création de la section Sciences Physiques et Chimiques en

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé Ateliers de l information Bibliothèque Universitaire, Grenoble Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et

Plus en détail

Interactions des rayonnements avec la matière

Interactions des rayonnements avec la matière UE3-1 : Biophysique Chapitre 2 : Interactions des rayonnements avec la matière Professeur Jean-Philippe VUILLEZ Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème

Chimie / Physique. Classe de. 5 ème Chimie / Physique Classe de 5 ème 2 Table des Matières Mode d emploi... 8 1. Matière, corps purs et mélanges...11 1.1. La matière...12 1.2. Les corps purs...13 1.2.1. Les états de la matière... 13 1.2.2.

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT.

L ÉNERGIE I. TRANFORMATIONS, TRANFERT, CONSERVATION ET RENDEMENT. L ÉNERGIE L énergie n est ni visible ni palpable. C est une grandeur mesurable qui désigne ce que possède un système (capital) pour fournir un travail en vue de produire un effet. La transformation peut

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 1- Atomistique... 17. Chapitre 2- Liaisons chimiques... 47

Table des matières. Chapitre 1- Atomistique... 17. Chapitre 2- Liaisons chimiques... 47 Table des matières Chapitre 1- Atomistique... 17 1. Structure de l atome... 17 2. Modèle corpusculaire : cas de l atome H... 19 2.1 Objectif... 19 2.2 Modèle de Rutherford... 19 2.3 Modèle de Bohr... 20

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40

I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 DS S THÈME OBSERVER/COHÉSION DE LA MATIÈRE/ Page / NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. LE POISON D HERCULE POIROT 7 40 a) Établir la formule de Lewis du cyanure d hydrogène Configurations électroniques

Plus en détail

C - LES REACTIONS NUCLEAIRES

C - LES REACTIONS NUCLEAIRES C - LES RECTIONS NUCLEIRES Toute réaction nucléaire met en jeu la transformation spontanée ou provoquée de noyaux atomiques. C - I EQUIVLENCE MSSE ENERGIE I - 1 MISE EN EVIDENCE Les ondes électromagnétiques

Plus en détail

Introduction 11 1 Quelques points de repère historiques... 12 2 Etendue de la physique nucléaire... 13 3 Découverte de la radioactivité...

Introduction 11 1 Quelques points de repère historiques... 12 2 Etendue de la physique nucléaire... 13 3 Découverte de la radioactivité... Table des matières Introduction 11 1 Quelques points de repère historiques................... 12 2 Etendue de la physique nucléaire..................... 13 3 Découverte de la radioactivité.......................

Plus en détail

PROGRAMME DE PHYSIQUE - CHIMIE EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE

PROGRAMME DE PHYSIQUE - CHIMIE EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE PROGRAMME DE PHYSIQUE - CHIMIE EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Préambule Objectifs La culture scientifique et technique acquise au collège doit permettre à l élève d avoir une première représentation

Plus en détail

Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011

Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011 Les Énergies «Renouvelables» 6juillet2011 Introduction Comme son nom l indique, une énergie renouvelable est une énergie utilisant des élèments naturels, renouvelés plus rapidement qu ils ne sont consommés.

Plus en détail

Équivalence masse-énergie

Équivalence masse-énergie CHPITRE 5 NOYUX, MSSE ET ÉNERGIE Équivalence masse-énergie. Équivalence masse-énergie Einstein a montré que la masse constitue une forme d énergie appelée énergie de masse. La relation entre la masse (en

Plus en détail

Cours de physico-chimie. appliquée aux capteurs L1PC. Marcel Carrère 2011-2012

Cours de physico-chimie. appliquée aux capteurs L1PC. Marcel Carrère 2011-2012 Cours de physico-chimie appliquée aux capteurs L1PC Marcel Carrère 2011-2012 Livre support de ce cours «les capteurs en instrumentation industrielle» G. Asch et ses collaborateurs, aux éditions Dunod.

Plus en détail

12-a LEÇONS DE PHYSIQUE 2007

12-a LEÇONS DE PHYSIQUE 2007 12-a LEÇONS DE PHYSIQUE 2007 Les leçons sont à traiter au niveau des classes préparatoires scientifiques ou au niveau de la licence de physique. Dans ce dernier cas, il convient de se placer dans la mesure

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire

A. Énergie nucléaire 1. Fission nucléaire 2. Fusion nucléaire 3. La centrale nucléaire Énergie Table des A. Énergie 1. 2. 3. La centrale Énergie Table des Pour ce chapitre du cours il vous faut à peu près 90 minutes. A la fin de ce chapitre, vous pouvez : -distinguer entre fission et fusion.

Plus en détail

Programme de formation de l'école québécoise Science et technologie de l'environnement Sec IV

Programme de formation de l'école québécoise Science et technologie de l'environnement Sec IV Programme de formation de l'école québécoise Science et technologie de l'environnement Sec IV Leçons de Facile Learning Source: http://www.mels.gouv.qc.ca/progression/secondaire/pdf/prograpprsec_st_pfg_fr-2011-08-22.pdf

Plus en détail

Nouveau programme de seconde Entrées par thèmes SANTÉ SPORT UNIVERS. Objectifs (préambule du BO)

Nouveau programme de seconde Entrées par thèmes SANTÉ SPORT UNIVERS. Objectifs (préambule du BO) Nouveau programme de seconde Entrées par thèmes SANTÉ SPORT UNIVERS Objectifs (préambule du BO) Aider durablement les élèves à observer, réfléchir, raisonner (former à l esprit scientifique) Mettre en

Plus en détail

LEÇONS DE PHYSIQUE 2005

LEÇONS DE PHYSIQUE 2005 LEÇONS DE PHYSIQUE 2005 1. Utilisation des intégrales premières du mouvement en mécanique. Exemples et applications. 2. Contact entre deux solides. Frottement de glissement. Applications au glissement

Plus en détail

Les unités de mesure en physique

Les unités de mesure en physique CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Les unités de mesure en physique 1 Système international d unité (SI) Pour créer un système d unités, il faut définir des unités de base, leurs valeurs et définir

Plus en détail

Présentation. Pr. Eva PEBAY-PEYROULA. UE 3-1 : Physique

Présentation. Pr. Eva PEBAY-PEYROULA. UE 3-1 : Physique UE 3-1 : Physique Présentation Pr. Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2014/2015 Université Joseph Fourier (UJF) Grenoble I - Tous droits réservés Comment travailler? Une première audition attentive

Plus en détail

Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/spip.php?article593 accessible via

Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/spip.php?article593 accessible via Les moyens d observations en astronomie & astrophysique Unité d Enseignement Libre Université de Nice- Sophia Antipolis F. Millour PAGE WEB DU COURS : www.oca.eu/spip.php?article593 accessible via www.oca.eu/fmillour

Plus en détail

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens

Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Les nanomatériaux dans les objets quotidiens Inventaire des produits commerciaux contenant des nanomatériaux Nombre de produits 1000 800 600 400 200 0 2005 2006 2007 2008 2009 Source : http://www.nanotechproject.org/inventories/consumer/

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS

COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS COURS AVANCÉS EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE DES PLASMAS Les universités membres de Plasma-Québec mettent à la disposition des étudiants de maîtrise et de doctorat une brochette de neuf cours avancés couvrant

Plus en détail

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable

1- Liens avec les programmes scolaires pour la thématique Environnement et Développement durable LIENS AVEC LES PROGRAMMES SCOLAIRES POUR LE THEME «ENVIRONNEMENT ET DEVELOPPEMENT DURABLE» La mise à jour proposée dans ce document est effectuée à partir des textes suivants : - Décret n 2006-830 du 11

Plus en détail

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique

Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique (1) (2) (3) (4) (5) (6) Classe de TS Partie D-chap 16 Chapitre 16 : L atome et la mécanique de Newton : Ouverture au monde quantique Connaissances et savoir-faire exigibles : Connaître les expressions

Plus en détail

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN

La diversité du monde et l émergence de la complexité. Jean-Philippe UZAN La diversité du monde et l émergence de la complexité Jean-Philippe UZAN Nous observons un univers structuré à toutes les échelles. Pourquoi les lois fondamentales de la nature permettent-elles l émergence

Plus en détail

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières

Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières Démonstrations de physique, Enseignement secondaire Table des matières D1 Mécanique D1.1 Caractéristiques communes des corps D1.3 Mouvements linéaires D1.1.1 D1.1.1.1 D1.1.1.2 D1.1.1.3 D1.1.1.4 D1.1.1.5

Plus en détail

Physique parcours Informatique

Physique parcours Informatique Université de MONTPELLIER 2 1/3 parcours Informatique L1 S1 Calculus 5 L1 S1 Chimie Générale 1 5 L1 S1 Electrocinétique 5 L1 S1 Mathématiques Algèbre linéaire 1 et Analyse 1 10 L1 S1 Générale 5 L1 S1 Initiation

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

PHYSIQUE GENERALE III. Mécanique quantique. Notes du cours PHY 1222 Année académique 2006-2007

PHYSIQUE GENERALE III. Mécanique quantique. Notes du cours PHY 1222 Année académique 2006-2007 PHYSIQUE GENERALE III Mécanique quantique Auteur Jacques WEYERS Lecteur Fabio MALTONI Notes du cours PHY 1222 Année académique 2006-2007 Université catholique de Louvain, Faculté des Sciences Département

Plus en détail

8/10/10. Les réactions nucléaires

8/10/10. Les réactions nucléaires Les réactions nucléaires En 1900, à Montréal, Rutherford observa un effet curieux, lors de mesures de l'intensité du rayonnement d'une source de thorium [...]. L'intensité n'était pas la même selon que

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

La spectrophotométrie

La spectrophotométrie Chapitre 2 Document de cours La spectrophotométrie 1 Comment interpréter la couleur d une solution? 1.1 Décomposition de la lumière blanche En 1666, Isaac Newton réalise une expérience cruciale sur la

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel

Examen de la maturita bilingue de physique. Corrigé officiel Examen de la maturita bilingue de physique Session de mai 2013 Corrigé officiel Questions de cours Mécanique I. 1a) Référentiel le cadre par rapport auquel on étudie le mouvement. 1b) Réf. terrestre est

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Energétique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PUBLIE

Plus en détail

RIEN QUE POUR VOS YEUX

RIEN QUE POUR VOS YEUX RIEN QUE POUR VOS YEUX Ceux qui ne regardent pas bien ne voient pas les dangers qui les entourent. Presque chaque jour, les travailleurs sont confrontés sur leur lieu de travail à un large éventail de

Plus en détail