Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse"

Transcription

1 Cette présentation a été effectuée le 29 novembre 2011, au cours de la Rencontre internationale La prochaine décennie pour les écoles favorisant la santé, le bien être et la réussite éducative dans le cadre des 15 es Journées annuelles de santé publique (JASP 2011). L ensemble des présentations est disponible sur le site Web des JASP à la section Archives au : Dr Souhaïl Latrèche Médecin scolaire, directeur Centre desantéscolaire scolaire Ville de la Chaux de Fonds Suisse 15ème journée annuelle de santé publique / 28 et / Montréal La Chaux de Fonds 15es Journées annuelles de santé publique 1

2 En Suisse l école change. Une harmonisation scolaire au niveau national Une école obligatoire dès l âge de 4 ans Un nouveau découpage des niveaux scolaires Introduction du plan d étude romand ( PER) La formation générale des enseignants inclus un nouveau volet : la santé et le bien être. Formation grille horaire Répartition des tâches de l infirmière scolaire Entretien 1,0% Administration Intervention en classe/education pour la santé 30.0% Administration 38,5% Soins Dépistages Dépistages 25,0% Soins 0,5% Vaccination Intervention en classe Promotion de la santé Vaccination 5,0% Entretien Ecoute Orientation Soutien 15es Journées annuelles de santé publique 2

3 Changement démarche politique Motion au Grand conseil (parlement cantonal) Pour une égalité des prestations entre villes et villages. Pour un concept de promotion de la santé dans tous les établissements scolaires. Démarche dérogation pour un projet pilote cantonal Le Département cantonal de la santé publique accepte que le Centre de santé scolaire de la Chauxde Fonds mène un projet pilote cantonal. Le secteur du Centre de santé scolaire comprend : La ville de la Chaux de Fonds : habitants 3 villages : habitants 15es Journées annuelles de santé publique 3

4 Administration SOINS BILAN DE SANTE ENTRETIEN DEPISTAGE VACCINATION 3 fois durant la scolarité obligatoire SANTE COMMUNAUTAIRE En collaboration avec les directeurs, les enseignants, les assistants scolaires, les parents, les élèves et autres intervenants ECOUTE ORIENTATION SOUTIEN En collaboration avec les assistants scolaires, la psychologue scolaire, les services parascolaires, les directions, et autres intervenants Santé communautaire Elle instaure la participation des membres d une collectivité (définie géographiquement ou socialement) à la réflexion sur les problèmes de santé, à l expression de leurs besoins, aux actions (et à leur évaluation) mises en œuvre pour répondre aux priorités ainsi dessinées. Manciaux M. Deschamps J. P., La santé de la mère et de l enfant, Flammarion médecine Sciences, Paris, p.31 ( 1978) 15es Journées annuelles de santé publique 4

5 Formation des infirmières scolaires Master 1 " Santé publique et environnement " option Intervention en Promotion de la Santé. Ecole de santé publique Nancy France Master 2 «Éducation et santé publique», Spécialité 1 «Éducation à la santé des enfants, adolescents et jeunes adultes» IUFM Clermont Ferrand France Module DAS en action communautaire et promotion de la santé "développer une approche communautaire spécifique à un milieu dexpertise d'expertise professionnelle. Option : «Intervention communautaire à l'école et dans sa périphérie» École La Source Lausanne Suisse Groupes Santé Communautaire GSC GSC GSC Sud Nord Ouest Directeur adjoint (cycle) Médecin scolaire Infirmière de secteur Délégué aux enseignants Délégué des parents Délégué des élèves Délégué du SSE Autres (spécialiste, expert, etc ) 15es Journées annuelles de santé publique 5

6 Groupe Santé Communautaire Directeur Enseignant Élèves Parent Assistante scolaire Acteurs de la santé scolaire Conseil de direction Conseil des enseignants Conseil des élèves Groupe des parents Conseil des assistantes scolaires Centre de Santé Scolaire École obligatoire Groupe Santé Communautaire Nord Diagnostic communautaire (besoins et problèmes): Recensement des actions en faveur de la santé réalisées dans les écoles actuellement. Sexualité et adolescence. Impact de l information chez les jeunes. Ergonomie en classe et croissance: Comment adapter les chaises et les tables? Prévention de la violence par les pairs: gestion des conflits dans la cour, dans les classes par un groupe d'élèves "médiateurs". Stress des élèves en classe de terminale à la fin de la scolarité obligatoire. Définition du périmètre scolaire : les limites? Problème de surpoids. Analyse des besoins des enseignants et des élèves en termes de santé. Questionnaires : enseignants/adolescents du cycle 3 15es Journées annuelles de santé publique 6

7 Groupe Santé Communautaire Sud Diagnostic communautaire (besoins et problèmes) Réintroduction de la 3è heure de gym pour les élèves de 9è année. Lutte contre la dépression saisonnière par manque de luminosité Cadre éducatif dans les familles du cycle 1. Demande d'accès au collège par les élèves avant 07h25 et entre les heures de cours surtout durant la période hivernale. Se protéger du froid soit dans les corridors soit dans un endroit spécifique. Cadre de la sanction dans le cadre scolaire. Accueil des familles étrangères dans le cadre scolaire. Renforcer la communication entre enseignants et entre enseignants/direction. Accueil des nouveaux élèves par les pairs. Questionnaire, enseignants des cycles 2 & 3. Groupe Santé Communautaire Ouest Diagnostic communautaire (besoins et problèmes) La consommation de tabac en dehors du périmètre scolaire. Lister les axes d'aide pour les élèves ( inventaire). Semaine d'accueil à la rentrée scolaire. Activités interclasses. Climat entre enseignants. Comment retrouver une identité directoriale d'un établissement? Préciser les règles scolaires : accès auxcouloirs couloirs, interdictiondefumerde fumer, etc Éducation nutritionnelle : collation des 10h, travailler avec le boulanger ( graisse, sucre ) «Une approche École en Santé au service de la réorganisation scolaire» 15es Journées annuelles de santé publique 7

8 Partenariat Département de l instruction publique et de la culture Département de la santé publique et des affaires sociales Plan d étude Romand Santé scolaire Enseignants Acteurs de la santé scolaire Santé et bien être des élèves Conclusions Décision politique Projet pilote cantonal (Revue des prestations) Implication des directions des établissements scolaires Accompagnement des enseignants dans leur changement de pratiques professionnelles. Formation des infirmières scolaires et sensibilisation des acteurs de l école lécole à la promotion de la santé Groupe de santé communautaire (acteurs de l école) Vision participative et globale De la santé à l école à une école en santé. 15es Journées annuelles de santé publique 8

9 Merci de votre attention 15es Journées annuelles de santé publique 9

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2

Pommier J1,3, Guével MR1,2, Jourdan D2 Évaluation de l'impact d'un dispositif de formation continue des équipes i enseignantes en F France: Exemple de formation continue 28 novembre 1er décembre 2011 Montréal 15ème JASP La prochaine décennie

Plus en détail

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR

Présentation de la MDA d EURE ET LOIR Présentation de la MDA d EURE ET LOIR 1 MDA d EURE et LOIR Date de création : Décembre 2007 Date d ouverture au public : 21 juin 2010 2 MDA d EURE et LOIR Structure juridique porteur : Centre Hospitalier

Plus en détail

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en

prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Prev e -addi d ct t t e t en Introduction Programme d éducation pour la santé, de prévention et de sensibilisation sur le thème des addictions Programme destiné à développer la prévention auprès des jeunes scolarisées, réduire les

Plus en détail

Promotion de la santé à l'école

Promotion de la santé à l'école Promotion de la santé à l'école Colloque PPP Emmanuelle Monnot Gerber Stéphanie Mertenat Eicher 3 septembre 2014 Avec le soutien de Promotion de la santé à l'école 1) Théorie ->L approche globale de la

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

Plate-forme collaborative Page 1

Plate-forme collaborative Page 1 MARS 2013 Plate-forme collaborative Page 1 Lieu de coordination associant les acteurs du champ sanitaire et social du territoire Monts et Barrages, dans le but d assurer aux personnes prises en charge

Plus en détail

Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais

Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais Entretien Santé Travail Infirmier Retour d expérience Infirmière Santé Travail en Service SST de la Mutualité Sociale Agricole Nord Pas-de-Calais www.msa59-62.fr Journées d Etudes et de Formation 2014

Plus en détail

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel

Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani Ummel et Joanne Schweizer Rodrigues Service de la santé publique, Neuchâtel Politique de santé mentale: exemple du canton de Neuchâtel Conférence Santé publique Suisse 2014 3 ème Rencontre Réseau Santé Psychique Suisse Olten, 22 août 2014 Dr Claude-François Robert, Lysiane Mariani

Plus en détail

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme

Conférence de presse du 24 février. Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Conférence de presse du 24 février Présentation du Programme cantonal de prévention du tabagisme 2014-2017 (PCT II) Fonds de prévention du tabagisme Plan de la présentation Thèmes présentés Les besoins

Plus en détail

Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion

Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion Manger 5 fruits et légumes par jour à la Réunion? Frédérique MADÉ Chargée de projet diététicienne IREPS Réunion Sommaire Présentation de l IREPS Réunion Présentation du projet => contexte => partenariat

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien,

avec le responsable de la cellule auquel il/elle rend compte de son travail, avec la secrétaire de la cellule au quotidien, Direction des Ressources Humaines PSYCHOLOGUE J PSYCHOLOGUE A LA CELLULE ACCUEIL FAMILIAL ET MISSION ADOPTION POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Solidarités Service : Direction

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

Une vie saine à TELUS

Une vie saine à TELUS Une vie saine à TELUS Colloque du Conseil du patronat 17 septembre 2013 François Cliche Membre de l équipe TELUS 1 Introduction La santé mentale TELUS Stratégie d entreprise Stratégie santé et mieux-être

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg

Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg Pour une approche globale de la santé au sein des territoires Leviers d action et compétences en matière de santé : de la Communauté Urbaine aux quartiers : l exemple de Strasbourg SIGNORINI Elodie Chargée

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes

R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes R4P Réseau Régional de Rééducation et de Réadaptation Pédiatrique en Rhône-Alpes La parole à une association : actions et accompagnement des enfants et de leur famille Intervenant : Olivier GROZEL, AFM

Plus en détail

INTÉGRATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

INTÉGRATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX INTÉGRATION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX DANS LE DOCUMENT UNIQUE Méthodologie NCA & VDN Formation interne des encadrants Avril 2015 LE DOCUMENT UNIQUE, QU EST CE QUE C EST? Obligation de l employeur Document

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville

19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Matin de la prévention Programme TMS Pros Prévention des Troubles Musculo-Squelettiques 19 mai Reims 27 mai Nancy 28 mai Epinal / Troyes 4 juin Chaumont 11 juin Charleville Programme de la réunion 1 -

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES

CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES I. LES CENTRES MEDICO- PSYCHOLOGIQUES (CMP) CENTRES D AIDES MEDICALES, SOCIALES ET PSYCHOLOGIQUES Ces centres ont été créés avec trois objectifs fondamentaux pour la psychiatrie communautaire : Promotion

Plus en détail

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU»

PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» PRESENTATION DES ACTIVITES DU CENTRE POUR LE BIEN ETRE DES FEMMES (CBF/GK) «GISELE KAMBOU» The image part with relationship ID rid2 was not found in the file. BUT: Promotion de la Santé Sexuelle et de

Plus en détail

Mise en œuvre opérationnelle du projet de service. Dispositif d intervention en cas de situations traumatogènes en entreprise - AMIEM Victimologie -

Mise en œuvre opérationnelle du projet de service. Dispositif d intervention en cas de situations traumatogènes en entreprise - AMIEM Victimologie - Mise en œuvre opérationnelle du projet de service Dispositif d intervention en cas de situations traumatogènes en entreprise - AMIEM Victimologie - AMIEM: Association Médicale Inter Entreprises du Morbihan

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge

Dossier de presse. La Ville de Paris lance. un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge 1 er février 2010 Dossier de presse La Ville de Paris lance un programme d actions pour prévenir et prendre en charge l obésité dès le plus jeune âge Contact presse Nathalie Royer : 01 42 76 49 61 - service.presse@paris.fr

Plus en détail

PAPRICA Petite enfance

PAPRICA Petite enfance PAPRICA PETITE ENFANCE PHYSICAL ACTIVITY PROMOTION IN PRIMARY CARE PAPRICA Petite enfance Concept de formation La sédentarité du jeune enfant augmente de manière inquiétante. Or, la promotion du mouvement

Plus en détail

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger!

Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Chefs d entreprise, votre métier c est diriger! Programme de formation Méthode pédagogique Le parcours «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» se compose de 18 journées de formation collective

Plus en détail

Assistant(e) Social(e)

Assistant(e) Social(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Assistant(e) Social(e) Le Métier d Assistant(e) Social(e) L assistant de service social, qui est parfois spécialisé (drogue,

Plus en détail

Étude de cas. Yves G. Jalbert et Chantal Blouin

Étude de cas. Yves G. Jalbert et Chantal Blouin Cette présentation a été effectuée le 26 novembre 2014 au cours de la journée «Collaborer ou non avec l industrie agroalimentaire dans la lutte contre l'obésité?» dans le cadre des 18es Journées annuelles

Plus en détail

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées

Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées Mise en œuvre du projet de service Pôle Santé Travail Rôles et missions des AST Prestations et compétences harmonisées N a d è g e M I L L E V I L L E R e s p o n s a b l e F o r m a t i o n R e c r u

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS DEPARTEMENT DES YVELINES DIRECTION GENERALE DES SERVICES DU DEPARTMENT DIRECTION DE L ENFANCE, DE L ADOLESCENCE DE LA FAMILLE ET DE LA SANTE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS Entre, d une part, Le département

Plus en détail

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P leo > Degré primaire Années 5P à 8P DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle vise à

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante

LYCEE G. FAURE ANNECY BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL. cliquer pour la page suivante BTS SP3S SERVICES ET PRESTATIONS DES SECTEURS SANITAIRE ET SOCIAL cliquer pour la page suivante Créé en 2007 permet d acquérir des compétences techniques, administratives et relationnelles au service des

Plus en détail

ÉCOLE D ADMINISTRATION Formations continuées

ÉCOLE D ADMINISTRATION Formations continuées INSTITUT PROVINCIAL DE FORMATION DU HAINAUT ÉCOLE D ADMINISTRATION continuées Vous trouverez ci-dessous le récapitulatif des formations organisées par l Ecole d administration à partir de septembre 2015.

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail

Institut Français de l Education

Institut Français de l Education Institut Français de l Education Le travail enseignant et la question de l évaluation Les 18, 19 et 20 mars 2015 «Je vis que je réussissais et cela me fit réussir davantage» Jean-Jacques Rousseau (Émile,

Plus en détail

Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée

Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée Titre Programme cantonal «Ça marche!»: Introduction bilan et avenir et présentation de la journée Franco Genovese Alexia Fournier, Responsable communication du programme cantonal «Ça marche!» Responsable

Plus en détail

Cette offre s adresse à tous les acteurs de la promotion de la santé associatifs et institutionnels, dirigeants et salariés d entreprises.

Cette offre s adresse à tous les acteurs de la promotion de la santé associatifs et institutionnels, dirigeants et salariés d entreprises. Notre offre de formation 2014 s appuie sur l analyse des résultats d une enquête sur les besoins en formation réalisée entre mai et juin 2013, à l attention des acteurs de la promotion de la santé réunionnais.

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Formaction «intervention, coaching» (1)

Formaction «intervention, coaching» (1) Formaction «intervention, coaching» (1) En plus de leurs activités de formation proprement dite, les professionnels de FormAction offrent leurs services dans le cadre d interventions auprès de groupes

Plus en détail

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé

Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Journées de la Prévention INPES 3 avril 2009- Paris Initiatives de valorisation des connaissances au Groupe de recherche Médias et santé Jérôme Elissalde Agent de valorisation et de transfert des connaissances

Plus en détail

Référentiel d activités professionnelles

Référentiel d activités professionnelles Bac pro de la 20éme CPC Référentiel d activités professionnelles Les titulaires de ce baccalauréat professionnel 20 ème CPC exercent leurs activités : - dans le souci constant de la bientraitance des personnes,

Plus en détail

Formation des membres des conseils d'établissement

Formation des membres des conseils d'établissement Formation des membres des conseils d'établissement Département Office Jeudi 24 mai 2012 Première des trois sessions de formation Paola Marchesini, Céline Merad-Malinverni, Bernard Riedweg Département de

Plus en détail

La participation. Une compétence transversale nécessaire en éducation au développement durable (EDD) et à la santé

La participation. Une compétence transversale nécessaire en éducation au développement durable (EDD) et à la santé La participation Une compétence transversale nécessaire en éducation au développement durable (EDD) et à la santé Roland Battus, DGCO - Sophie Lagana, SSJ Symposium "Lier santé, équité et développement

Plus en détail

Projet Addictions sans substance. Questionnaire

Projet Addictions sans substance. Questionnaire Projet Addictions sans substance Questionnaire Ce projet a pour objectif d établir un état des lieux de l accueil et de l accompagnement dans les structures du secteur médico-social, des addictions sans

Plus en détail

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à :

Ils ont vocation, sous l autorité fonctionnelle d'un ou plusieurs médecins de prévention coordonnateurs régionaux (MPCR) à : INTRODUCTION La présente doctrine d emploi a pour objet de préciser les missions et le positionnement des assistants régionaux à la médecine de prévention (ARMP). Les ARMP participent à l'amélioration

Plus en détail

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS

Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Plan d action 2014-2017 LUTTE À L INSALUBRITÉ DES LOGEMENTS Responsabiliser les propriétaires Impliquer les locataires Objectifs Le Plan d action de lutte à l insalubrité des logements de la Ville de

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou voie

Plus en détail

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale»

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» F I C H E A C T I O N Titre de l action : «libère ta parole» AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» Nouvelle action Renouvellement Objet : Libérer la parole c est accepter le constat de sa propre situation

Plus en détail

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage?

Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Comment initier une démarche globale de prévention des risques professionnels dans le secteur du nettoyage? Déroulé de la réunion Introduction - Mme Carole Chion Directrice d Alpes Santé Travail Contexte

Plus en détail

Formation à l Animation et Accompagnement auprès des personnes âgées

Formation à l Animation et Accompagnement auprès des personnes âgées Formation à l Animation et Accompagnement auprès des personnes âgées Animer, «un plus» pour un mieux-vivre car, au delà des limites, la vie continue broch_formation animation_a5_fr.indd 1 01.06.12 11:25

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LA MEDECINE DENTAIRE SCOLAIRE ET LES DEPISTAGES DENTAIRES. Version du 7 octobre 2013

CAHIER DES CHARGES POUR LA MEDECINE DENTAIRE SCOLAIRE ET LES DEPISTAGES DENTAIRES. Version du 7 octobre 2013 CAHIER DES CHARGES POUR LA MEDECINE DENTAIRE SCOLAIRE ET LES DEPISTAGES DENTAIRES Version du 7 octobre 2013 Mise à jour des en-têtes et pieds-de-page, ainsi que des annexes. Annexe 1 Résultats du dépistage

Plus en détail

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition

Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le CODES 13 un Acteur de Promotion de la Santé en Nutrition Le Comité Départemental d Éducation à la santé des Bouches du Rhône (Co.D.E.S 13) met en œuvre des actions de promotion et d éducation pour la

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

DEPARTEMENT DE LA FORMATION ET DE LA JEUNESSE, LAUSANNE Secrétariat général OFFICE DES ECOLES EN SANTE

DEPARTEMENT DE LA FORMATION ET DE LA JEUNESSE, LAUSANNE Secrétariat général OFFICE DES ECOLES EN SANTE DEPARTEMENT DE LA FORMATION ET DE LA JEUNESSE, LAUSANNE Secrétariat général OFFICE DES ECOLES EN SANTE En collaboration avec le Département de la santé et de l action sociale (Service de la santé publique)

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE D ACCUEIL École maternelle École élémentaire Collège lycée. Établissement (nom et adresse) :

ÉTABLISSEMENT SCOLAIRE D ACCUEIL École maternelle École élémentaire Collège lycée. Établissement (nom et adresse) : ENFANT M.D.P.H. de la Manche 50000 SAINT LO Année scolaire : / NOM : Prénom : Né(e) le : Sexe : Masculin Féminin Adresse : PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION Des enfants et adolescents handicapés (loi

Plus en détail

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam

PARIS SANTE NUTRITION. 22 novembre 2012 Journée Solipam PARIS SANTE NUTRITION 22 novembre 2012 Journée Solipam A l origine, le programme Paris Santé Nutrition l objectif était la lutte contre l obésité infantile (0-12 ans), mais très vite, les besoins et les

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques

Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements et la défense des droits. Société canadienne de la sclérose en plaques Cadre de travail sur les relations avec les gouvernements Société canadienne de la sclérose en plaques Juin 2009 Table des matières Contexte... 3 1.0 Mission de la Société canadienne de la sclérose en

Plus en détail

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt

PRÉFET DE LA DORDOGNE. Cadre général et calendrier de dépôt PRÉFET DE LA DORDOGNE Cadre général et calendrier de dépôt La génèse Le PEDT se situe dans une lignée d'actions publiques relatives à l aménagement du temps de l enfant, nées il y a presque 30 ans. La

Plus en détail

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool

Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Forum PSLA - 6 mars 2014 Présentation d un projet de collaboration autour d une forme de vulnérabilité : tabac et alcool Karin Zürcher, Claudia Véron Chargées de projet CIPRET-Vaud Ligues de la santé Un

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne»

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» B. Rougier - IEN SBSSA académie de Versailles - Janvier 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou

Plus en détail

Santé en entreprise : une approche intégrée «Collaboration tripartite»

Santé en entreprise : une approche intégrée «Collaboration tripartite» Santé en entreprise : une approche intégrée «Collaboration tripartite» Zurich, le 26 août 2015 Valentin Hasler Promotion Santé Suisse valentin.hasler@promotionsante.ch Antoine Bonvin Office fédéral santé

Plus en détail

Partenariat entre le Service Santé au Travail 72 et la fonction publique territoriale

Partenariat entre le Service Santé au Travail 72 et la fonction publique territoriale Partenariat entre le Service Santé au Travail 72 et la fonction publique territoriale Support préparé par Morgane Boucher, Stagiaire ASST En collaboration avec le groupe Mairies ST72 Mardi 9 décembre 2014

Plus en détail

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038

Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves. Procédure administrative : Numéro : PA 7.038 Procédure administrative : Discipline progressive et promotion d un comportement positif chez les élèves Numéro : PA 7.038 Catégorie : Administration des écoles Pages : 6 Approuvée : le 3 mars 2008 Modifiée

Plus en détail

Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr

Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr Le Programme «Nutrition, Prévention et Santé des enfants et adolescents en Aquitaine» www.nutritionenfantaquitaine.fr Programme Nutrition, Prévention, Santé des enfants et adolescents en Aquitaine Volet

Plus en détail

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication

Horaires. B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de l information et de la communication ANNEXE III Horaires Première année* Horaires Modules Numéro Heures Total A. Institutions et réseaux A1 30 A2 50 120 A3 40 B. Publics B1 30 B2 60 90 C. Prestations et services C1 20 20 D. Techniques de

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL

LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL LANCEMENT DU RNE-TED ÉCHANGES AUX ATELIERS DE TRAVAIL ATELIER #2 Organismes communautaires L. St-Charles 1. ÉVALUATION DES BESOINS DE LA PERSONNE ET DE SA FAMILLE 2. PRÉOCCUPATION DE L IDENTIFICATION DES

Plus en détail

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie

Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Grand-duché du Luxembourg 2013: Santé mentale et psychiatrie Etude du CRP-Santé Conférence de presse 26 Septembre 2013 SOMMAIRE Contexte Méthodologie Résultats Quelques chiffres clés Le cadre politique

Plus en détail

Comment s engager dans une action innovante?

Comment s engager dans une action innovante? AIDES A DOMICILE Comment s engager dans une action innovante? Solange CAHN, Assistante Santé Travail François ANTONIOU, Médecin du Travail - MONTPELLIER MODULATION DE LA PÉRIODICITÉ DE LA VISITE Agrément

Plus en détail

Accompagner le deuil en milieu scolaire. des ressources pour les professionnels

Accompagner le deuil en milieu scolaire. des ressources pour les professionnels Accompagner le deuil en milieu scolaire des ressources pour les professionnels Un projet en partenariat Les membres du groupe projet Sophie Lasserre -Fondation de France Marina Rennesson, Cécile Séjourné,

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE

LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE LA DEMARCHE DE SANTE PUBLIQUE SEPTEMBRE 2013 C.MADEC E.DEYDIER 1 PLAN INTRODUCTION Rappel :apporter documents sur analyse des articles et s installer par groupe au 2ème cours -Pourquoi ce cours : présentation

Plus en détail

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015

D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 D. I.U. Gestionnaire de cas 1 er avril 2015 Claire ASTIER Pilote MAIA Paris Est 1 En2009,MAIAinitiéedansle PlannationalAlzheimer:unemaladiequitouche toutes les dimensions de la «santé» (OMS) où les réponses

Plus en détail

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI

Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés. Dr Olivier PALMIERI Prévention des TMS-MS dans les entreprises de moins de 50 salariés Dr Olivier PALMIERI Introduction La prévention des troubles musculo-squelettiques des membres supérieurs est l un des deux axes retenus

Plus en détail

Métiers de l accueil Fidélisation & Gestion de l absentéisme. M. Frédéric Abbet Responsable CorporateCare Tel. 058 758 36 20 fabbet@groupemutuel.

Métiers de l accueil Fidélisation & Gestion de l absentéisme. M. Frédéric Abbet Responsable CorporateCare Tel. 058 758 36 20 fabbet@groupemutuel. Métiers de l accueil Fidélisation & Gestion de l absentéisme M. Frédéric Abbet Responsable CorporateCare Tel. 058 758 36 20 fabbet@groupemutuel.ch Groupe Mutuel partout en Suisse Des racines en Valais

Plus en détail

Association Française des Ingénieurs et responsables de Maintenance

Association Française des Ingénieurs et responsables de Maintenance Association Française des Ingénieurs et responsables de Maintenance Differents acteurs se sont associés L'Education nationale et L'Enseignement supérieur : IUT Louis Pasteur de Schiltigheim, corps d inspection,,

Plus en détail

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE

AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE AG2R PREVOYANCE ACTION SOCIALE pour accompagner les entreprises et aider les salariés Depuis sa création en 1977, AG2R Prévoyance a développé une action sociale qui apporte des réponses aux besoins spécifiques

Plus en détail

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité

Mobilité durable en ville de Lausanne. www.lausanne.ch/plandemobilité Mobilité durable en ville de Lausanne www.lausanne.ch/plandemobilité Objectifs et Mesures pour une mobilité durable LAUSANNE, COLLECTIVITÉ PUBLIQUE ET ENTREPRISE Ville de Lausanne Ville 130 000 habitants

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

1 place du Maréchal Juin - 35000 Rennes Tél. : 02 23 20 14 60 - Fax : 02 23 20 14 91 E-mail : cirdd@cirdd-bretagne.fr - www.cirdd-bretagne.

1 place du Maréchal Juin - 35000 Rennes Tél. : 02 23 20 14 60 - Fax : 02 23 20 14 91 E-mail : cirdd@cirdd-bretagne.fr - www.cirdd-bretagne. Tél. : 02 23 20 14 60 - Fax : 02 23 20 14 91 E-mail : cirdd@cirdd-bretagne.fr - www.cirdd-bretagne.fr ALCOOL ET JEUNES Les mesures les plus efficaces Guylaine Bénec h - gbenech@cirdd-bretagne.fr 02-23-20-62-07

Plus en détail

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/ Abrégé du rapport Evaluation des activités et de la qualité des prestations EHPAD Louise de la Vallière 7 rue de la Citadelle 37330 Château la Vallière 1/9 SOMMAIRE Abrégé du Rapport d évaluation... 3

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Intervenant: Marc MOULAIRE GCS HELPAM

en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Intervenant: Marc MOULAIRE GCS HELPAM en établissement sanitaire, médico-social et à domicile Intervenant: Marc MOULAIRE GCS HELPAM 1 La bientraitance : le socle du programme MobiQual La ʺtrousse de bientraitanceʺ est un outil de sensibilisation

Plus en détail

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité

- le dépistage des troubles des apprentissages dès le plus jeune age, à l école maternelle et tout au long de la scolarité Congrès de l AEEP Bordeaux 2013- vendredi 29 novembre 2013 Promotion de la santé des élèves : axes de travail actuels dans l académie de Bordeaux Dr Colette Delmas, médecin de santé publique, médecin conseiller

Plus en détail

BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO. certification intermédiaire BEP ASSP. 2nde Bac Pro ASSP. L élève choisit:

BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO. certification intermédiaire BEP ASSP. 2nde Bac Pro ASSP. L élève choisit: Les activités sont tournées vers la vie quotidienne à domicile BAC PRO ASSP * Terminale BAC PRO certification intermédiaire BEP ASSP Les activités sont tournées vers les soins aux personnes dépendantes

Plus en détail

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010

Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Comment peut-il vous aider? Ludres 20 mars 2010 Les objectifs des réseaux de santé Mettre le patient au centre et non la maladie Améliorer la qualité des soins Optimiser les moyens humains et financiers

Plus en détail

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite «Travailler en institution ou à domicile auprès des personnes âgées : conditions de travail et prévention» Annecy - Journée du 10 juin 2011 Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison

Plus en détail

Importance du personnel formé à l étranger et stratégies de recrutement Emmanuel Masson Directeur des ressources humaines

Importance du personnel formé à l étranger et stratégies de recrutement Emmanuel Masson Directeur des ressources humaines 11 novembre 2010 Importance du personnel formé à l étranger et stratégies de recrutement Emmanuel Masson Directeur des ressources humaines Conférence du 11 novembre 2010 Sommaire I.Besoin en personnel

Plus en détail

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE

MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE MIEUX PRENDRE EN COMPTE LE TABAC DANS LES CONSULTATIONS JEUNES CONSOMMATEURS (CJC): LE PROJET D UN KIT PRATIQUE Colloque «Vers un monde sans tabac» 29 mai 2015 Ministère des Affaires sociales, de la Santé

Plus en détail

Colloque santé publique. de la santé

Colloque santé publique. de la santé Une journée de réflexion et d échanges sur les pratiques de prévention Colloque santé publique & promotion de la santé 11 octobre 2007 Agroparc Avignon Comment concilier des objectifs parfois? contradictoires

Plus en détail