Les biothérapies en médecine interne. Pr L.BOUILLET CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MÉDECINE INTERNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les biothérapies en médecine interne. Pr L.BOUILLET CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MÉDECINE INTERNE"

Transcription

1 Les biothérapies en médecine interne Pr L.BOUILLET CLINIQUE UNIVERSITAIRE DE MÉDECINE INTERNE

2 Les maladies systémiques Connectivites Lupus Syndrome de Gougerot-Sjogren Dermato-polymyosite Sclérodermie Polyarthrite rhumatoïde.. Vascularites Vascularites à ANCA Vascularite à CIC Vascularite des gros troncs Maladie de Behcet Syndrome de Cogan. Maladies auto-inflammatoires acquises Maladie de Still Sarcoïdose Spondylarthropathies Polychondrite atrophiante..

3 Panartérite noueuse en 1934 Am J Pathol

4 Définitions Une biothérapie est une thérapeutique fabriquée à partir du vivant. Une immunothérapie est un outil «biologique» dirigé contre une cible spécifique de la réaction immunitaire. Objectif: savoir identifier une cible thérapeutique très spécifique pour agir au «cœur» de la maladie. Eviter les dégâts collatéraux

5 L immunothérapie ciblée

6 Historique: tout vient de la PR (ou presque) Infliximab et PR Anakinra et PR Rituximab et PR Abatacept et PR Tocilizumab et PR Tofacitinib et PR Belimumab et Lupus

7 Mode d action des thérapeutiques ciblées «anti LT» «anti LB» «anti cytokines» Ref: Scheincker, Immunity 2008

8 Anti LB/LT

9 Trends in immunology, 2012

10 Les Ac monoclonaux Suffixes indiquant l origine: Ac murins: 1975 «-momab» Ac chimériques (homme/souris): 1984 «-ximab» Ac humanisés: «-zumab» Ac humains: «-mumab» Sous segment indiquant le groupe cible: Maladies bactériennes: «-ba-» Maladies virales: «-vi-» Immunomodulateur: «-li-» Tumeurs mammaires : «-ma-» Divers: «-tu-».. Exemple: Inf li-ximab = Remicade R Ada-li-mumab= Humira R Ri-tu-ximab = Mabthera R

11 Les anti-tnf Dépistage tuberculose préalable avec: Rx pulmonaire. IDR à la tuberculine. +/- Elispot, quantiferon. 5 molécules disponibles dont 4 Ac: Infliximab (1999) / Adalimumab (2003)/ Certolizumab (2010)/ Golimumab (2012). Etanercept (2000). Association avec le Méthotrexate si possible. Risques: infectieux, lupus et sarcoïdose induits. Dépistage soigneux HBV, HCV.

12 Les anti-tnf Type de molécule Mode d administration Indications Immunogénicité Avantages inconvénients Etanercept Récepteur soluble du TNF Sous cutanée hebdomadaire PR, SPA RPso, Pso ACJ 9% non neutralisants Moins de risque infectieux Risque uvéite Infliximab Ac chimérique IV hospitalière mensuelle PR, SPA RPso; Pso Crohn, RCUH 14-26% Neutralisants HS Le plus ancien Mode d administration Immunogénécité Adalimumab Ac humain Sous cutanée tous les 15j PR, SPA RPso, Pso Crohn ACJ % Augmentation clearance Mode d injection Certolizumab Ac humanisé Sous cutanée tous les 15j PR % Neutralisant Mode d injection Golimumab Ac humain Sous cutanée mensuelle PR, SPA RPso 5-8% Neutralisant Mode d injection

13 A la recherche de nouvelles indications anti TNF Connectivites: Syndrome de Gougerot Sjögren: inefficace. Lupus: peu efficace. DM/PM: contre indiqué!

14 A la recherche de nouvelles indications Anti TNF Vascularites: Maladie de Horton: décevant. Vascularites à ANCA: non recommandé. Maladie de Behçet: efficace (Hatern G; Ann Rheum Dis 2008). Recommandations de l EULAR. Utilisation en première intention dans les formes graves: oculaires, neurologiques, digestives. Maladie de Takayasu: intéressant.

15 A la recherche de nouvelles indications Anti TNF Sarcoïdose: efficace dans forme systémique. Uvéite: efficace dans formes sévères.

16 Rituximab: Anti CD20 AMM dans la PR: schéma de deux perfusions d 1g à 15j d intervalle. 12.7% d auto anticorps «inoffensifs». Risque infectieux dont LEMP.

17 SGS et rituximab: Décevant Rôle clé des lymphocytes B dans le SGS. Aucun traitement n a démontré une efficacité sur le cours évolutif de la maladie Plusieurs cas rapporté d efficacité du rituximab. 2 études versus placebo ( ): échec. TEARS: étude française En attente des résultats JAMA. 2010;304(4):

18 Lupus et rituximab: Résultats contradictoires. Etude ouvertes: bons résultats dans formes sévères et réfractaires - 24 études avec plus de 10 patients inclus Deux études en double aveugle contre placebo: échec - Etude Explorer: Formes modérées à sévères de lupus hors atteinte rénale. Objectif principal: atteindre score BILAG C ou D. - Etude LUNAR: Néphropathie lupique proliférative; en plus de cellcept et cortisone. Objectif principal: réponse rénale (score composite)

19 Vascularite et rituximab: Efficace Vascularites à ANCA: grand espoir - Traitement d attaque par rituximab aussi efficace et sur que par cyclophosphamide (RAVE, RITUXVAS) - Intérêt du rituximab pour maintenir une rémission après le traitement d attaque: l étude MAINRITSAN a montré moins de rechute avec le rituximab comparé à l azathioprine (résultats bientôt publiés). Etude MAINRITSAN2 en cours. Cryoglobulinémie Efficacité même en cas d hépatite C

20 Polymyosite et rituximab Etudes globalement favorables mais effet suspensif Très efficace dans le syndrome des antisynthétases.

21 Anti IL1: Antagoniste des recepteurs de l IL1: Anakinra AMM: PR mais faible efficacité 1 Injection sous cutanée journalière (800 euros/mois) Anticorps anti IL1: Canakinumab AMM: cryopyrinopathies (syndrome de Muckle-Wells,CINCA, urticaire au froid). 1 injection tous les 2 mois en sous cutané (6 000 euros/mois)

22 Anti IL1: surtout anakinra Maladie de Still: Très prometteur Plus efficace que les drogues «conventionnelles». J Rheumatol 2012, 39(10) Syndrome de Schnitzler, péricardite récidivante, Behcet goutte

23 Anti IL6 : Tocilizumab Anticorps monoclonal humanisé anti récepteurs soluble et membranaire de l IL6 AMM : polyarthrite rhumatoïde 1 perfusion par mois en milieu hospitalier. Risque: neutropénie

24 Tocilizumab En cours de développement : rhumatisme psoriasique, maladie de Crohn, ACJ. Maladie de Horton: espoir! Efficacité rapportée dans formes réfractaires de Behcet, Still, polychondrite atrophiante, Takayasu.

25 Abatacept (Orencia R ) Protéine de fusion CTLA-4 et Fc-IgG. Bloque la voie de costimulation entre les LT et les cellules présentatrices de l antigène. 1perfusion par mois en milieu hospitalier. AMM polyarthrite rhumatoïde. Autres indications? - Lupus: échec étude randomisée contre placebo. 2 ème chance? - Inefficace dans Crohn et RCUH.

26 Paradoxe en immunothérapie: on bloque ou on stimule Abatacept : PR Ipilimumab: anti mélanome

27 Ac anti BLyS: Belimumab Inhibe Blys, une cytokine ayant des récepteurs sur les LB: bloque leur survie et leur différentiation. Une perfusion mensuelle hospitalière. AMM: première AMM obtenue pour le Lupus Seconde intention dans formes modérées à sévères. Hors atteinte rénale et neurologique.

28 Ac anti BLyS: Belimumab 2 études de 800 patients versus placebo. - Belimumab ajoute au traitement stable en cours. - Critère de jugement composite: score SELENA-SLEDAI, pas d aggravation sur un organe, pas d aggravation globale. - Efficacité dès 24 ème semaine. - Moins de rechute, diminution de dose de corticoïdes, meilleure qualité de vie. - Marche moins bien si: complément normal, pas de corticoïdes, activité du lupus < 10. En résumé: Bon traitement de fond pour formes cutanéo-articulaires. Bonne tolérance. Efficacité dans formes sévères rénales, neurologiques?

29 Apports des thérapeutiques ciblées Nouveaux espoirs Meilleures efficacités Moins d infections? Moins de cancers? Allongement de la survie Ref: Scheincker, Immunity 2008

30 Thérapeutiques couteuses: prix mensuel Méthotrexate 7 euros Ig IV euros hydroxochloroquine 10 euros Tocilizumab 1000 euros Azathioprine 30 euros Abatacept 800 euros Cyclophosphamide euros Adalimumab 660 euros ciclosporine 200 euros Belimumab 600 euros Mycophénolate 400 euros Rituximab 467 euros

31 Passé Présent Futur? Polyarthrite rhumatoïde Méthotrexate Léflunomide Hydroxychloroquine Sels d or Anti TNF Rituximab Abatacept Tocilizumab Tofacitinib (inhibiteur JAK1) Voie orale AMM aux USA Lupus Méthotrexate Cyclophosphamide azathioprine Mycophénolate Hydroxychloroquine Belimumab On cible le LB: Rituximab? Abatacept? Atacicept (anti BAF et April) Abetimus? (anti BCR) Tabalumab? (anti BAFF) SGS Hydroxychloroquine Méthotrexate Rituximab? Belimumab? Sclérodermie Cyclophosphamide Greffe de moelle Dermatopolymyosite Méthotrexate Ig IV Mycophénolate Rituximab?

32 Passé Présent Futur Vascularites à ANCA cyclophosphamide Méthotrexate Azathioprine Ig IV Rituximab Maladie de Horton Tocilizumab Maladie de Behçet Azathioprine IFN Anti TNF Mycophénolate Tocilizumab

33 Passé Présent Futur Spondylarthropathies Méthotrexate Anti-TNF Ustekinumab (anti IL12) Ixekizumab (Anti IL17) Tofacitinib Sarcoïdose Méthotrexate Hydroxychloroquine Anti-TNF Ustekinumab (anti IL12) Rituximab Maladie de Still Anakinra Tocilizumab

34 Après demain IL2 à petites doses. Ac anti IL5 (mepolizumab): syndrome hyperéosinophilique ; vascularite de Churg et Strauss. Ac anti IgE (omalizumab): asthme sévère, bientôt urticaire chronique sévère, et Churg et Strauss?

35 Après demain JAK1 RA

36 Take Home messages Révolutions thérapeutiques. Nouveaux espoirs. Encore des échecs. Cout important. Effets secondaires: manque recul pour certains. Thucydide, 430 avant JC

Pr Ag Smiti Khanfir Monia Service de Médecine Interne Hôpital la Rabta - Tunis

Pr Ag Smiti Khanfir Monia Service de Médecine Interne Hôpital la Rabta - Tunis Pr Ag Smiti Khanfir Monia Service de Médecine Interne Hôpital la Rabta - Tunis Rationnel Lymphocyte B Rationnel Costimulation Lymphocyte B Lymphocyte T Cytokines Th2 Anticorps anti CD 20 Le Rituximab

Plus en détail

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS POLYARTHRITE RHUMATOIDE Traitements classiques Antimalariques Sels d or D-Penicillamine

Plus en détail

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie B. Lauwerys Service de Rhumatologie Cliniques Universitaires Saint-Luc Novembre 2009 Prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde X Polyarthrite

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur les biotéhrapies

Ce qu il faut savoir sur les biotéhrapies Ce qu il faut savoir sur les biotéhrapies Samy Slimani 1,2 1 CHU Benflis Touhami, Batna 2 Université Hadj Lakhdar, Batna 20 ème Congrès de la SAMI 17 mai 2014 Plan C est quoi une biothérapie? Biothérapies

Plus en détail

Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008

Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008 Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008 En cas d'échec à un anti TNF Rituximab ou Abatacept? Abatacept ou Rituximab?

Plus en détail

Avis 8 18 Décembre 2012

Avis 8 18 Décembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 8 18 Décembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation ENBREL (DCI : Etanercept

Plus en détail

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier

Pr Bernard Combe. Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de Montpellier Journal de L ANDAR (Association Nationale de Défense contre l Arthrite Rhumatoîde) octobre2008 Le Mabthéra dans la polyarthrite rhumatoïde Pr Bernard Combe Immuno-Rhumatologie, Hôpital Lapeyronie CHU de

Plus en détail

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier M. R, né le 23/05/66 Depuis l enfance Crises de polyarthrite (asymétrique) Myalgies déclenchées par le froid Éruption fugace papuleuse, prurigineuse;

Plus en détail

Biothérapies dans les Vascularites Systémiques. Pr M. Hamidou Médecine Interne CHU Nantes

Biothérapies dans les Vascularites Systémiques. Pr M. Hamidou Médecine Interne CHU Nantes Biothérapies dans les Vascularites Systémiques Pr M. Hamidou Médecine Interne CHU Nantes SAMEV. Alger 17 janvier 2014 Sources bibliographiques Silva-Fernandez L et al. +++ Semin Arthritis Rheum 2013 Unizony

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007)

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) SYNTHESE DE RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) OBJECTIFS DES RECOMMANDATIONS : Avoir un impact sur la prise en charge quotidienne

Plus en détail

Biothérapies en rhumatologie. Dr Isabelle Barbier clinique Saint Hilaire Rouen

Biothérapies en rhumatologie. Dr Isabelle Barbier clinique Saint Hilaire Rouen Biothérapies en rhumatologie Dr Isabelle Barbier clinique Saint Hilaire Rouen Les cytokines Messagers solubles de nature protéique synthétisées par les cellules du système immunitaire, ou par d autres

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 2 23 Octobre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation HUMIRA (DCI : Adalimumab

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2007 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Pharmacologie des médicaments de la Polyarthrite rhumatoïde

Pharmacologie des médicaments de la Polyarthrite rhumatoïde 19/12/2013 Marinelli Guillaume L3 Appareil locomoteur A. Boulamery Relecteur 7 8 pages Appareil locomoteur Pharmacologie des médicaments de la Polyarthrite rhumatoïde Pharmacologie des médicaments de la

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 4 20 Novembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation - ACTEMRA, TOCILIZUMAB,

Plus en détail

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont

Anti TNF α et Tuberculose. DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Anti TNF α et Tuberculose DES pneumologie 10/02/2007 L. Belmont Rôle TNF alpha Cytokine pro inflammatoire produite par les macrophages, monocytes, exprimé par LT, LB Recrutement et activation des macrophages

Plus en détail

Conditions de l AMM 1

Conditions de l AMM 1 Page 1 de 9 RECOMMANDATIONS CONCERNANT L UTILISATION DES IMMUNOMODULATEURS BIOLOGIQUES OU «BIOTHÉRAPIES» DANS LES MALADIES INFLAMMATOIRES À MÉDIATION IMMUNITAIRE (IMID) VERSION COURTE 1. INTRODUCTION Les

Plus en détail

Avis de la Commission. 15 septembre 2004

Avis de la Commission. 15 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la Commission 15 septembre 2004 HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue pré-remplie (Boîte de 2 seringues) Laboratoires ABBOTT FRANCE Liste

Plus en détail

Le retour au travail d un patient sous immunosuppresseurs

Le retour au travail d un patient sous immunosuppresseurs Société de Santé au Travail, de Toxicologie, d ergonomie, des régions PACA-Corse Le retour au travail d un patient sous immunosuppresseurs Pr Patrick DISDIER Médecine interne CHU de Marseille 28-01-2014

Plus en détail

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison

F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison F Andrianjafison, ON Rakotomalala, MMO Razanaparany, H Rakotoharivelo, OH Rakotonirainy, S Ralandison Après-Midi Rhumato, février 2014, CHU JRB Antananarivo Maladies inflammatoires : désordres inflammatoires

Plus en détail

LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS

LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS LA POLYARTHRITE APRES ECHEC DES ANTI TNF JG TEBIB, CHLS survie 100 90 80 70 «L ECHEC» DES ANTI TNF Adalimumab Infliximab Etanercept A priori NS 1 mais sur une autre étude 2 à un an infliximimab 0.81 +

Plus en détail

Biothérapies en rhumatologie. Elisabeth Solau-Gervais PH en rhumatologie à Lille

Biothérapies en rhumatologie. Elisabeth Solau-Gervais PH en rhumatologie à Lille Biothérapies en rhumatologie Elisabeth Solau-Gervais PH en rhumatologie à Lille Dans quelles pathologies utilisent -on les biothérapies? Polyarthrite rhumatoïde Spondylarthrite ankylosante Rhumatisme psoriasique

Plus en détail

Biothérapie. Damien LOEUILLE

Biothérapie. Damien LOEUILLE Biothérapie Damien LOEUILLE PU-PH Rhumatologie Service de Rhumatologie du CHU Brabois Metz 2 février 2008 Quel est la place des biothérapies dans la prise en charge thérapeutique PR? Faut il réaliser un

Plus en détail

Traitements immunomodulateurs et biothérapies. Par le Dr Bernard WILLEMIN Hépato-Gastro CHR Haguenau

Traitements immunomodulateurs et biothérapies. Par le Dr Bernard WILLEMIN Hépato-Gastro CHR Haguenau Traitements immunomodulateurs et biothérapies Par le Dr Bernard WILLEMIN Hépato-Gastro CHR Haguenau Soirée FMC du 19 février 2014 Invitation telephonique Dr Bernard WILLEMIN Hépato - Gastro CHR Haguenau

Plus en détail

Nouveaux traitements en rhumatologie pédiatrique: les médicaments biologiques

Nouveaux traitements en rhumatologie pédiatrique: les médicaments biologiques Nouveaux traitements en rhumatologie pédiatrique: les médicaments biologiques Quelles indications, comment les utiliser, quelles précautions prendre? Michaël Hofer, Lausanne et Genève La prise en charge

Plus en détail

Traitement des SPA rebelles aux

Traitement des SPA rebelles aux Traitement des SPA rebelles aux anti TNFα Dr. Elisabeth Palazzo Service du Pr. Ph. Dieudé Hôpital Bichat Anti TNFα et SPA révolution des années 2000 4 anti TNFα bientôt 5 avec le certolizumab 30 à40% SPA

Plus en détail

Prise en charge médicamenteuse de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR)

Prise en charge médicamenteuse de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) Prise en charge médicamenteuse de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) Cours du mardi 24 novembre 2009 IFSI 2 ième année Module Rhumato - Orthopédie V. SERVANT Interne en pharmacie Généralités - 1 PR = rhumatisme

Plus en détail

Les anti-lymphocytes B. Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014

Les anti-lymphocytes B. Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014 Les anti-lymphocytes B Benjamin Terrier Service de Médecine Interne Hôpital Cochin 4 juillet 2014 Rôle pathogène des lymphocytes B au cours des maladies auto-immunes Production d'auto-anticorps et/ou formation

Plus en détail

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille Psoriasis Nouvelles thérapeutiques Dr Franck Delesalle Clinique i Dermatologique CHRU Lille Traitements locaux Thérapeutiques usuelles Émollients, Eucérin, Psoriane, Kératolytiques urée 10 % Eucérin, Ac

Plus en détail

Biothérapies dans les Vascularites Systémiques

Biothérapies dans les Vascularites Systémiques Biothérapies dans les Vascularites Systémiques Pr M. Hamidou Médecine Interne CHU Nantes SAMEV. Alger 17 janvier 2014 Sources bibliographiques Silva-Fernandez L et al. +++ Semin Arthritis Rheum 2013 Unizony

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mars 2010 CIMZIA 200 mg, solution injectable Boîte de 2 seringues pré-remplies de 1 ml et 2 tampons alcoolisés (CIP : 397 320.0) Laboratoires UCB PHARMA SA certolizumab

Plus en détail

Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier

Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier Quel est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires? Quelle

Plus en détail

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne

Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs. L Sailler Service de Médecine Interne Corticoïdes Immunomodulateurs Immunosuppresseurs L Sailler Service de Médecine Interne définitions Immunomodulateurs: Modifie la réponse immune de l organisme sans majorer le risque infectieux ou tumoral

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 6 août 2010 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux NOR : SASS1021239A

Plus en détail

Place des biothérapies dans la polyarthrite rhumatoïde

Place des biothérapies dans la polyarthrite rhumatoïde الجمعية الجزائرية للطب الداخلي Société Algérienne de Médecine Interne (SAMI) & AILE (Association des internistes libéraux de l Est) Tout sur la Polyarthrite Rhumatoïde Place des biothérapies dans la polyarthrite

Plus en détail

LES MEDICAMENTS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDES

LES MEDICAMENTS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDES 1 Introduction LES MEDICAMENTS DE LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDES 2 La polyarthrite rhumatoïde est une maladie caractérisée par une inflammation chronique du tissus synovial. Dr Myriam RAZGALLAH KHROUF A-H-U-pharmacologie,

Plus en détail

Anti-TNF dans les maladies systémiques

Anti-TNF dans les maladies systémiques Anti-TNF dans les maladies systémiques Xavier Puéchal, MD, PhD Centre de Référence Maladies Systémiques Auto-immunes rares Vascularites nécrosantes, Sclérodermies systémiques Hôpital Cochin, Paris http://www.vascularites.org

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 novembre 2009 LEDERTREXATE 5 mg, solution injectable B/1 ampoule de 2 ml (Code CIP : 315 012-5) LEDERTREXATE 25 mg, solution injectable B/1 ampoule de 1 ml (Code CIP

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Arrêté du 25 juin 2010 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables aux assurés sociaux NOR : SASS1016264A

Plus en détail

LES BIOMÉDICAMENTS ET LES PETITES MOLÉCULES IMMUNOMODULATRICES ET IMMUNOSUPPRESSIVES

LES BIOMÉDICAMENTS ET LES PETITES MOLÉCULES IMMUNOMODULATRICES ET IMMUNOSUPPRESSIVES LES BIOMÉDICAMENTS ET LES PETITES MOLÉCULES IMMUNOMODULATRICES ET IMMUNOSUPPRESSIVES Jean SIBILIA, Marie-Odile DUZANSKI, Coralie VAROQUIER, Christelle SORDET, Emmanuel CHATELUS, Jacques-Éric GOTTENBERG.

Plus en détail

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Le Diagnostic Objectif de la démarche diagnostique Diagnostic de SPONDYLARTHROPATHIE

Plus en détail

Jean-Frédéric COLOMBEL

Jean-Frédéric COLOMBEL Jean-Frédéric COLOMBEL Anti TNF et RCH Connaître les indications, modalités et résultats des traitements anti-tnf dans la RCH 06/09/2012 Anti-TNF et rectocolite hémorragique Jean-Frédéric Colombel CHU

Plus en détail

DÉFINITION ET CONCEPT DE LA BIOTHÉRAPIE. Hamzaoui A, Mahjoub S CHU Fattouma Bourguiba- Monastir

DÉFINITION ET CONCEPT DE LA BIOTHÉRAPIE. Hamzaoui A, Mahjoub S CHU Fattouma Bourguiba- Monastir DÉFINITION ET CONCEPT DE LA BIOTHÉRAPIE Hamzaoui A, Mahjoub S CHU Fattouma Bourguiba- Monastir Ballow M. J Allergy Clin Immunol 2006; 118: 1209-15. Définition de la biothérapie BIOTHERAPIE Des médicaments

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2012 ORENCIA 250 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion Boîte de 1 flacon (CIP 570 892.7) Boîte de 1 flacon (CIP 580 989.3) Laboratoires BRISTOL-MYERS

Plus en détail

Traitement de la maladie de Crohn par les anti-tnf alpha Expérience du service de médecine interne. CHU de Batna

Traitement de la maladie de Crohn par les anti-tnf alpha Expérience du service de médecine interne. CHU de Batna Traitement de la maladie de Crohn par les anti-tnf alpha Expérience du service de médecine interne. CHU de Batna Auteur : Dr Mallem. D Co-auteurs : Benlahcene. B, Sai. A, Rouabhia. S, Abderahmane. K, Chinar.

Plus en détail

Les anticorps monoclonaux Des médicaments commes les autres?

Les anticorps monoclonaux Des médicaments commes les autres? Les anticorps monoclonaux Des médicaments commes les autres? Pr. Gilles Paintaud Université et CHRU de Tours EA 3853 IPGA Immuno-Pharmaco- Génétique des Anticorps thérapeutiques Equipe 7 UMR CNRS Pharmacologie

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des anticorps thérapeutiques et protéines de fusion

Cibles et mécanismes d action des anticorps thérapeutiques et protéines de fusion Cibles et mécanismes d action des anticorps thérapeutiques et protéines de fusion Hervé Watier Jean-Michel Bidart, Olivier Lambotte, Hélène Moins-Teisserenc, Gilles Thibault, I-Introduction 2 II-Optimisation

Plus en détail

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE 2Oéme Congrès de la Société Algérienne de Médecine Interne Alger 16-18 2014 EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE Auteurs : S.BOUGHANDJIOUA, S. ALI

Plus en détail

Les lupus induits par les anti-tnf-a. Thierry Schaeverbeke

Les lupus induits par les anti-tnf-a. Thierry Schaeverbeke Les lupus induits par les anti-tnf-a Thierry Schaeverbeke Quelques raisons d imaginer un retentissement sur le système immunitaire... Lymphocytes B-T lymphokines migration prolifération B synthèse d Ac

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 décembre 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 13 décembre 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 13 décembre 2006 MABTHERA 100 mg, solution à diluer pour perfusion (CIP 560 600-3) B/2 MABTHERA 500 mg, solution à diluer pour perfusion (CIP 560 602-6) B/1 ROCHE rituximab

Plus en détail

Quel est le risque infectieux?

Quel est le risque infectieux? Conflits d intérêts de l orateur (en rapport avec le thème de la conférence) Participation à des actions de formation organisés par des industriels (symposium, congrès, ateliers): Oui Immunosuppresseurs

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9)

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 22 juin 2011. STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP : 374 848-9) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 juin 2011 STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en flacon B/1 (CIP : 392 586-2) STELARA 45 mg, solution injectable, 0,5 ml en seringue pré-remplie B/1 (CIP :

Plus en détail

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Prise en charge PR. Déséquilibre cytokinique dans la synovite rhumatoide

Traitement de la polyarthrite rhumatoïde. Prise en charge PR. Déséquilibre cytokinique dans la synovite rhumatoide UNIVERSITE DE MONASTIR FACULTE DE PHARMACIE DE MONASTIR COURS DE CHIMIE THÉRAPEUTIQUE Traitement de la polyarthrite rhumatoïde Certificat Coordonné 1 3 ème année Pharmacie Pr. Ag Olfa GLOULOU ép. LANDOLSI

Plus en détail

INDUCTION DES LYMPHOCYTES T- RÉGULATEURS PAR IL2 A TRÈS FAIBLE DOSE DANS LES PATHOLOGIES AUTO- IMMUNES ET INFLAMMATOIRES APPROCHE TRANSNOSOGRAPHIQUE

INDUCTION DES LYMPHOCYTES T- RÉGULATEURS PAR IL2 A TRÈS FAIBLE DOSE DANS LES PATHOLOGIES AUTO- IMMUNES ET INFLAMMATOIRES APPROCHE TRANSNOSOGRAPHIQUE INDUCTION DES LYMPHOCYTES T- RÉGULATEURS PAR IL2 A TRÈS FAIBLE DOSE DANS LES PATHOLOGIES AUTO- IMMUNES ET INFLAMMATOIRES APPROCHE TRANSNOSOGRAPHIQUE Etude clinique N NCT01988506 Inves9gateur coordinateur

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 10 mai 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 mai 2006 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Item 116 : Maladies autoimmunes

Item 116 : Maladies autoimmunes Item 116 : Maladies autoimmunes COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition du concept d'auto-immunité...3

Plus en détail

MALADIES AUTOIMMUNES AU COURS DE L INFECTION PAR LE VIH: 62 OBSERVATIONS

MALADIES AUTOIMMUNES AU COURS DE L INFECTION PAR LE VIH: 62 OBSERVATIONS M-38 Journées Nationales d Infectiologie 2013 MALADIES AUTOIMMUNES AU COURS DE L INFECTION PAR LE VIH: 62 OBSERVATIONS L IORDACHE, P CACOUB, O LAUNAY, L GUILLEVIN, O BOUCHAUD, L WEISS, V JEANTILS, C GOUJARD,

Plus en détail

Rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) État des lieux Nouveautés

Rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) État des lieux Nouveautés Rhumatismes inflammatoires chroniques (RIC) Polyarthrite rhumatoïde (PR) / Spondyloarthrites (SpA) État des lieux Nouveautés Janine-Sophie Giraudet Rhumatologue Services du Pr. A. Kahan et du Pr P Anract

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er Février 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er Février 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1er Février 2012 SIMPONI 50 mg, solution injectable Boîte de 1 stylo pré-rempli - 0,5 ml (CIP : 397 307.4) Boîte de 1 seringue pré-remplie- 0,5 ml (CIP : 397 309.7) Laboratoire

Plus en détail

FMC du Val de Creuse Mercredi 13 juin 2012

FMC du Val de Creuse Mercredi 13 juin 2012 Dr C Bonnet CHU Limoges FMC du Val de Creuse Mercredi 13 juin 2012 Femme de 45 ans, sans ATCD particulier, vous consulte car elle souffre depuis plus de 3 mois de douleurs inflammatoires articulaires touchant

Plus en détail

Paris, le 22 septembre 2010 19h15

Paris, le 22 septembre 2010 19h15 Paris, le 22 septembre 2010 19h15 AB Science annonce avoir obtenu les autorisations réglementaires d initier quatre phases 3 annoncées lors de son introduction en bourse, dans le myélome multiple, la polyarthrite

Plus en détail

Quid du traitement de la polyarthrite rhumatoïde en 2011.

Quid du traitement de la polyarthrite rhumatoïde en 2011. Introduction : Quid du traitement de la polyarthrite rhumatoïde en 2011. Pr. R. Niamane. Hôpital Militaire Avicenne. Marrakech. Avec le développement des biothérapies ces dix dernières années, les objectifs

Plus en détail

Les anti-tnf en rhumatologie

Les anti-tnf en rhumatologie Les anti-tnf en rhumatologie Prof. P.DUREZ Service de Rhumatologie, Cliniques Universitaires Saint Luc et Mont Godinne Evolution des thérapeutiques Biologic therapy Anti-TNF Combination therapy Early intervention

Plus en détail

La biothérapie. Biothérapies obtenues par géni biologique. Les biomédicaments

La biothérapie. Biothérapies obtenues par géni biologique. Les biomédicaments S.NAAMOUNE La biothérapie Emploient Organismes vivants (levures, ferments, certains microbes, cellules, tissus). substances prélevées sur des organismes vivants (hormones, extraits d'organes ou de tissus).

Plus en détail

DIU Immunothérapies ciblées des maladies inflammatoires et autoimmunes

DIU Immunothérapies ciblées des maladies inflammatoires et autoimmunes DIU Immunothérapies ciblées des maladies inflammatoires et autoimmunes Comité de pilotage Pr Bernard COMBE (Montpellier) Pr Alain CANTAGREL (Toulouse) Pr Bruno FAUTREL( Paris VI) Pr Eric HACHULLA (Lille)

Plus en détail

Effets dysimmunitaires des biothérapies. Pr Hervé Bachelez, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris

Effets dysimmunitaires des biothérapies. Pr Hervé Bachelez, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris Effets dysimmunitaires des biothérapies Pr Hervé Bachelez, Service de Dermatologie, Hôpital Saint-Louis, Paris Déclaration de conflits d intérêts Activités de consultant : Abbott Centocor Janssen-Cilag

Plus en détail

4 rue Kirschleger, Strasbourg Cedex 3 CNRS UPR 3572, université de Strasbourg, FMTS, immunopathologie et chimie

4 rue Kirschleger, Strasbourg Cedex 3 CNRS UPR 3572, université de Strasbourg, FMTS, immunopathologie et chimie mt 2016 ; 22 (5) : 284-306 Biomédicaments «cibles» dans les maladies auto-immunes et inflammatoires systémiques Flora Sagez 1, Auriane Mallick 1, Aurélien Guffroy 1,2, Christelle Sordet 1,2, Nawal Rahal

Plus en détail

Les infections sous biothérapies sont-elles évitables?

Les infections sous biothérapies sont-elles évitables? Tours le 13 juin 2012 Les infections sous biothérapies sont-elles évitables? Matthieu Revest Maladies Infectieuses et Réanimation Médicale CHU Rennes Shlaes et al., CMI, 2004 IL-6 IL-6 IL-6 Tocilizumab

Plus en détail

N. Bouchaib, A. Tebaibia, M.A. Boudjella, N. Oumnia, Y. Saadaoui, H. Bacha, N. Chiali, L. Benzaghou, M.N. Henni, M. Sellami, M.

N. Bouchaib, A. Tebaibia, M.A. Boudjella, N. Oumnia, Y. Saadaoui, H. Bacha, N. Chiali, L. Benzaghou, M.N. Henni, M. Sellami, M. Efficacité à long terme des anti- TNF alpha dans le traitement des formes sévères des maladies inflammatoires chroniques de l intestin : à propos de 11 cas N. Bouchaib, A. Tebaibia, M.A. Boudjella, N.

Plus en détail

Biothérapies en rhumatologie ADP 2013

Biothérapies en rhumatologie ADP 2013 Biothérapies en rhumatologie ADP 2013 Aspects cliniques et radiographiques. (Dr Smolen) Aspects cliniques et radiographiques. (Dr Smolen) Les Biothérapies Définition : utilisation de produits d origine

Plus en détail

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Quelle(s) affirmation(s) sont vraies? 1- Il n y a pas de traitement efficace de la SEP 2- On peut traiter les

Plus en détail

Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte

Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte Vasculites et maladies rares de l enfant à l adulte PD Dr Michaël Hofer Unité d immuno-allergologie et rhumatologie Unité Romande de rhumatologie pédiatrique DMCP, CHUV et DEA, HUG Lausanne et Genève Vasculites

Plus en détail

Immunité anti-tumorale

Immunité anti-tumorale Immunité anti-tumorale Professeur M GUENOUNOU Laboratoire d Immunologie & Microbiologie UFR de Pharmacie 51100 REIMS 1- Cellules tumorales - Une tumeur est une prolifération clonale issue d une cellule

Plus en détail

Les voies de co-stimulation

Les voies de co-stimulation 8 ème Journée Scientifique du CRI Les voies de co-stimulation Jean Sibilia Rhumatologie, CHU de Strasbourg Centre national de référence "Maladies auto-immunes systémiques rares" Le dialogue intercellulaire

Plus en détail

PTT et maladies auto-immunes

PTT et maladies auto-immunes PTT et maladies auto-immunes Réunion CNR MAT 18/10/2013 CNR MAT, Hôpital Saint Antoine Mélanie Roriz¹, Mickael Landais², Jonathan Desprez³ ¹ Service de Néphrologie, CHU de Tours, ² Service de Médecine

Plus en détail

Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab. J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse

Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab. J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse Ac monoclonaux en Pneumo-Allergologie Palivizumab, Omalizumab J.L. Rittié Hôpital des Enfants, Toulouse Particularités communes! Ac monoclonaux «humanisés»! AMM 1999 pour le palivizumab, 2006 pour omalizumab!

Plus en détail

Polyarthrites du sujet âgé

Polyarthrites du sujet âgé Polyarthrites du sujet âgé Classique FR+ ACCP+ PR rhizomélique ou PPR Évolution PR avec oedèmes PR bénigne FR- FR PR pseudo septique Polyarthrites du sujet âgé Le rhumatisme psoriasique est le plus tardif

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde

Polyarthrite rhumatoïde RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Polyarthrite rhumatoïde Prise en charge en phase d état RECOMMANDATIONS Septembre 2007 1 L argumentaire scientifique de ces recommandations est téléchargeable sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Actualités sur la Sclérose en Plaques

Actualités sur la Sclérose en Plaques Journée Rhône-Alpine de la Sclérose en Plaques Lyon, le 26 septembre 2015 Actualités sur la Sclérose en Plaques Pr. Sandra VUKUSIC Service de Neurologie A et Fondation Eugène Devic EDMUS sur la Sclérose

Plus en détail

Les anticorps monoclonaux en thérapeutique

Les anticorps monoclonaux en thérapeutique Les anticorps monoclonaux en thérapeutique Xavier Gérard Service de pharmacie clinique CHU de Liège x.gerard@chu.ulg.ac.be Introduction Pourquoi s intéresser aux «MABs»? Les «MAB» c est récent? Un

Plus en détail

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE EN PHASE D ETAT

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE EN PHASE D ETAT POLYARTHRITE RHUMATOÏDE EN PHASE D ETAT RAPPEL PHYSIOPATHOLOGIE Mécanisme cascade cytokinique Tolérance et autoimmunité PR : PRISE EN CHARGE EN PHASE D ÉTAT- RECOMMANDATIONS HAS TRAITEMENT DE FOND DE LA

Plus en détail

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse

Plus en détail

smim LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni

smim LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni LE LUPUS ERYTHEMATEUX SYSTEMIQUE A MARRAKECH L Benjilali, C Abouzeid, M Zahlane, L Essaadouni Service de Médecine Interne, CHU Mohamed VI, Marrakech Le lupus érythémateux systémique (LES): prototype des

Plus en détail

Atteintes rhumatismales non inflammatoires

Atteintes rhumatismales non inflammatoires Sujets sains < 65 ans 1-15 Sujets sains > 65 ans 7-30 PATHOLOGIES ASSOCIEES A LA PRESENCE DE FACTEURS RHUMATOÏDES Rhumatismes inflammatoires Polyarthrite Rhumatoïde 80-96 Maladie de Sjögren 70-80 Lupus

Plus en détail

Le point sur ROC Stratégies thérapeutiques Paris, 14 octobre 2011

Le point sur ROC Stratégies thérapeutiques Paris, 14 octobre 2011 «ROTATION OU CHANGEMENT DE BIOTHERAPIE DANS LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE EN CAS D ECHEC A UN ANTI-TNF» PHRC National 2009 - HUS n 4507 Le point sur ROC Stratégies thérapeutiques Paris, 14 octobre 2011 CAT

Plus en détail

Manifestations pulmonaires des biothérapies

Manifestations pulmonaires des biothérapies Manifestations pulmonaires des biothérapies H. Lioté, J. Cadranel, C. Mayaud Service de pneumologie & Département Santé Publique Hôpital Tenon, APHP Cours DES - Mars 2010 Agents biologiques ou biothérapies

Plus en détail

AL Traitement pharmacologiques de la Polyarthrite Rhumatoïde

AL Traitement pharmacologiques de la Polyarthrite Rhumatoïde 07/01/16 (9h/10h) HAGER Jules L3 (CR:SAIDI Sonia) AL Dr. A. BOULAMERY 8 pages AL Traitement pharmacologiques de la Polyarthrite Rhumatoïde AL Traitement pharmacologiques de la Polyarthrite Rhumatoïde Plan

Plus en détail

RECOMMANDATION FINALE DU CCCEM

RECOMMANDATION FINALE DU CCCEM RECOMMANDATION FINALE DU CCCEM NOUVELLE PRÉSENTATION DE L ABATACEPT (Orencia Bristol-Myers Squibb) Indication : Polyarthrite rhumatoïde La présente recommandation remplace la recommandation du CCCEM à

Plus en détail

Traitement de fond des maladies inflammatoires chroniques. Rappels physiopathologiques

Traitement de fond des maladies inflammatoires chroniques. Rappels physiopathologiques Traitement de fond des maladies inflammatoires chroniques Rappels physiopathologiques Maladies inflammatoires chroniques Traitements symptomatiques de la crise : q AINS q corticoïdes Traitements de fond

Plus en détail

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN

CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN CAS CLINIQUE: UN PURPURA INOPPORTUN Claire Laresche CHU Besançon, Pr Humbert Nancy, 28/10/2010 Mr M., 44ans Antécédents: Rectocolite hémorragique (RCH), diagnostiquée en 2002: Corticothérapie Ciclosporine

Plus en détail

Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines

Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines Cibles et mécanismes d action des traitements par cytokines et anti-cytokines Jean Daniel Lelièvre, Yves Lévy, Pierre Miossec I-Introduction... 2 II-Les interférons... 2 II-1.L interféron... 3 II-1-a.

Plus en détail

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes Rapport d'étude - Juillet 2005 - Contacts TNS Sofres France Santé 68GM75 Nadia Auzanneau 01.40.92.45.57 nadia.auzanneau@tns-sofres.com

Plus en détail

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse

Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse Impact des biothérapies sur l'immunité anti-infectieuse XXII ème JRPI 13 10 2015 Pr M. Labalette Biothérapies Déficit immunitaire secondaire Susceptibilité aux infections (1 er effet secondaire des biothérapies)

Plus en détail

Maladies auto-inflammatoires pratiques pour les francophones

Maladies auto-inflammatoires pratiques pour les francophones Maladies auto-inflammatoires pratiques pour les francophones Atelier pratique du Samedi 8 Septembre : cas résistants aux thérapeutiques classiques ou de la bonne utilisation des biothérapies Eric HACHULLA

Plus en détail

«Complications infectieuses chez les patients traités par anti-tnf α»

«Complications infectieuses chez les patients traités par anti-tnf α» «Complications infectieuses chez les patients traités par anti-tnf α» Réseau RATIO 9 juin 2006 Nouveaux immuno modulateurs Anticorps anti TNF α : infliximab, etanercept, adalimumab. Anticorps anti CD20

Plus en détail

Déterminants de la couverture vaccinale chez les patients ayant une MAI

Déterminants de la couverture vaccinale chez les patients ayant une MAI 10eme Journée du REIVAC 10/04/2015 Déterminants de la couverture vaccinale chez les patients ayant une MAI Paul Loubet CIC Cochin Pasteur Plan AVNIR Littérature Discussion Conclusion Introduction MAI +

Plus en détail

Maladies auto-immunes

Maladies auto-immunes Perturbation des mécanismes de sélection des lymphocytes 1 Perturbation des mécanismes d apoptose Maladies auto-immunes Anomalie de la régulation du système immunitaire Réseau des cytokines Réseau idiotypique

Plus en détail

Les biothérapies anti-lymphocyte B : une histoire d anticorps

Les biothérapies anti-lymphocyte B : une histoire d anticorps Les biothérapies anti-lymphocyte B : une histoire d anticorps Jean-Luc Teillaud Centre de Recherche des Cordeliers (CRC) INSERM UMRS 872, Université Paris Descartes et Université Pierre et Marie Curie

Plus en détail

Quoi de neuf en Médecine Interne?

Quoi de neuf en Médecine Interne? Quoi de neuf en Médecine Interne? Jean-Louis Pasquali Service de Médecine Interne et d Immunologie Clinique Centre National de Référence pour les Maladies Autoimmunes rares Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT Remicade 100 mg, poudre pour solution à diluer pour perfusion. 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque flacon contient

Plus en détail