NORMES ET RÈGLES RELATIVES À L ÉVALUATION DE L APPRENTISSAGE ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Juin 2002 (modifications février 2007)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NORMES ET RÈGLES RELATIVES À L ÉVALUATION DE L APPRENTISSAGE ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Juin 2002 (modifications février 2007)"

Transcription

1 Politique d évaluation des apprentissages en philosophie NORMES ET RÈGLES RELATIVES À L ÉVALUATION DE L APPRENTISSAGE ÉTUDIANT DU DÉPARTEMENT DE PHILOSOPHIE Juin 2002 (modifications février 2007) Le plan de cours constitue le fruit de la planification du professeur-e pour le cours qu elle ou qu il offre. Le plan de cours a de nombreuses utilités: il permet à l élève de mieux cerner le déroulement du cours; il permet aux autres professeur-e-s de connaître les contenus qui y sont abordés et les objectifs qui y sont atteints; il permet de définir les équivalences entre les cours; il permet à l administration de connaître les pratiques pédagogiques et il sert aussi à régler d éventuels différends entre professeur-e-s et élèves. Chaque professeur-e doit établir pour chaque cours qu il donne, un plan de cours détaillé conforme au plan cadre établi pour ce cours, aux exigences du programme ou aux exigences ministérielles relatives à l enseignement de la discipline. Au collège François-Xavier-Garneau, le plan de cours détaillé contient: une page-titre où on retrouvera, notamment et entre autres, l identification du Collège, de l enseignante ou l enseignant (nom et coordonnées), du programme s il y a lieu, du département concerné, de la coordonnatrice ou du coordonnateur du département (nom et coordonnées), les éléments identificateurs du cours (titre, numéro, pondération, session), etc. une brève section de «présentation générale» exposant la thématique générale du cours, sa contribution à la réalisation du projet éducatif du Collège, son lien avec les autres cours, ses préalables et les informations générales pertinentes. une section «déroulement du cours» qui fournira de l information sur: la compétence à atteindre dans le cadre du cours, les éléments de compétences visés, les sous-éléments de compétences ou les objectifs d apprentissage, les principaux objets d apprentissages à réaliser par les élèves, qu il s agisse de connaissances, d attitudes, d habiletés, etc., le standard lié à l acquisition de la ou des compétence(s) ainsi que les précisions requises pour en comprendre la nature ou la portée : contexte de réalisation, critères de performance, etc., les stratégies ou les méthodes pédagogiques utilisées, les modalités de participation des élèves et les moyens proposés pour apprendre, les activités d évaluation de l apprentissage dont on précisera les modalités (la nature, la date, la durée, la pondération et les normes de présentation) et, enfin, l échéancier détaillé du cours. une section «références» qui présentera: une médiagraphie, des références suffisamment claires aux règles départementales d évaluation et une note à l élève le référant aux politiques en vigueur et lui rappelant où il peut les retrouver. 2. Approbation du plan de cours À chaque année, le département forme un comité dont le mandat est d analyser tous les plans d un cours donné (un cours différent par session) tant sur le plan des contenus (conformité des contenus par rapport à la séquence départementale des contenus obligatoires, lesquels s inscrivent à l intérieur des devis ministériels et du projet éducatif du collège) que sur le plan technique (conformité des cours à la politique institutionnelle d évaluation des apprentissages et à la politique départementale d évaluation des apprentissages). Ce comité fait des recommandations

2 d approbation à l assemblée départementale qui approuve ou non les plans de cours et demande au professeur-e, le cas échéant, d apporter les correctifs souhaités. Le plan de cours est un document écrit, lequel est remis et présenté aux élèves dès le premier cours. Le plan de cours définitif est déposé au département et doit être approuvé avant le début des cours tel que précisé à l article 2 («Approbation du plan de cours»). Il est ensuite remis à la Direction des études au plus tard à la fin de la deuxième semaine de cours. Il est remis en version électronique et cette dernière doit correspondre exactement à la version remise aux élèves au premier cours. 3. Modification du plan de cours pendant la session Le professeur ou la professeure qui procédera à une révision majeure ou une modification de son plan de cours devra en aviser les responsables à la coordination départementale qui la soumettront à l instance départementale chargée de l approbation des plans de cours. 4. Mesure de l apprentissage et échéance Les diverses mesures servant à établir la note finale de l élève doivent être prises à des moments où les élèves sont censés avoir atteint les objectifs visés. On devra fixer d avance les échéances où seront effectuées ces mesures, si elles représentent 10% ou plus de la note finale. Le cumul des mesures comptant pour moins de 10% de la note finale ne doit pas totaliser plus de 30% de cette note finale. On le précisera dans l échéancier prévu au plan de cours. 5. Pondération des objectifs et des activités d évaluation Dans chaque cours, la pondération des travaux, examens ou autres activités d évaluation de l apprentissage sera équilibrée en fonction de la valeur relative accordée aux principaux objets d apprentissage. Les modalités d évaluation seront précisées dans chaque plan de cours en respectant les exigences minimales suivantes: un minimum de quatre (4) évaluations échelonnées sur la session dont au moins deux (2) examens qui seront faits individuellement en classe; l examen portant sur les textes obligatoires doit être également tenu en classe. l élève devra produire au moins quinze (15) pages de rédaction individuelle au cours du semestre; dans chacun des trois cours de la séquence, l élève aura à composer au moins un (1) texte continu d au moins 750 mots sur un sujet unique, et ce, dans le respect des objectifs méthodologiques visés par chacun des trois cours (habiletés intellectuelles développées); aucun examen ne pourra compter pour plus de 30 % de la note finale, aucun travail pour plus de 40 % de cette note; L élève doit être informé à l avance de la pondération de chacune des parties d un travail ou d un examen. Pour les examens, la pondération de chacune des parties doit être indiquée sur les questionnaires.

3 Dans le cas d une évaluation orale, les critères d évaluation devront être connus de l élève et l enseignante ou l enseignant devra prendre les moyens (enregistrement, consignation détaillée des éléments justifiant la note, présence d un témoin, etc.) permettant de répondre à une demande de révision de note, s il y a lieu. Dans le cas où le cours est élaboré selon l approche par compétences, il y a échec de l élève si la compétence évaluée au terme du cours n est pas atteinte. L élève doit être informé à l avance de l importance accordée à l atteinte de la compétence générale du cours 6. Étalement de l évaluation L évaluation doit être étalée sur l ensemble de la session. Ainsi, vers la mi-session, l élève devra avoir accumulé au moins 30% de la note finale du cours. L Évaluation formative doit aussi être utilisée régulièrement pour informer l élève sur la progression de ses apprentissages dans un cours donné pour pouvoir juger de ses possibilités de réussite et modifier, s il y a lieu, sa démarche d apprentissage. 7. Évaluation de la présentation et de la méthode dans les travaux Les travaux produits par l élève doivent être présentés selon les exigences prévues au plan de cours. L enseignant ou l enseignante peut exiger que les travaux écrits soient dactylographiés ou saisis au moyen d outils informatiques permettant leur impression, auquel cas il l indique dans le plan de cours. Un maximum de 10 % pourra être enlevé pour présentation d un travail non conforme aux règles de présentation matérielle. La professeure ou le professeur peut refuser de recevoir un travail pour ses défauts de présentation matérielle. 8. Évaluation du français écrit La maîtrise de la langue parlée et écrite est essentielle à l apprentissage de la philosophie. L ordre du langage est inséparable de l ordre de la pensée. Le professeur ou la professeure doit tenir compte de la langue (orthographe d usage, orthographe grammaticale et syntaxe) dans l évaluation des travaux écrits. Il ou elle devra corriger le français selon les critères communs suivants : il sera retranché un dixième de point par faute de français jusqu à concurrence de 10% des points pour les travaux et évaluations faits en classe et jusqu à concurrence de 20% pour les travaux et évaluations faits à la maison. L élève ne sera en aucun cas autorisé à récupérer, une fois la correction faite par la professeure ou le professeur, les points perdus sur le plan de la langue. La professeur ou le professeur doit refuser de recevoir un travail dont la qualité du français est nettement insuffisante. Si l élève échoue un cours en raison de l évaluation du français écrit, l échec doit être maintenu, et ce, quel que soit le cours. 9. Présence aux cours et ponctualité La présence en classe est obligatoire et un élève qui s absente à plus de trois (3) cours s expose à un échec. On ne peut faire perdre des points aux élèves du seul fait de leur absence, comme on ne peut leur en donner du seul fait de leur présence. Cependant, les objectifs de certaines activités ne peuvent être atteints sans une participation active à celles-ci. La non participation à ces activités peut engendrer une pénalité.

4 10. Absence prolongée En cas d absence prolongée justifiée et prévisible, l élève doit rencontrer, avant son départ, son professeur ou sa professeure, pour déterminer les arrangements à prendre. La professeure ou le professeur n autorisera de récupération que si l absence n a pas empêché l atteinte des objectifs du cours. Si par contre l absence n était pas prévisible, l élève, dès son retour au collège, doit rencontrer son professeur ou sa professeure. Celui-ci ou celle-ci décide alors si l élève peut compenser le retard encouru et comment il doit le faire. Ce retard devra avoir été compensé au plus tard à la fin de la session. Si l absence relève de la responsabilité de l élève et n est pas justifiée, le professeur ou la professeure peut refuser la reprise de cette activité et la note 0 est alors attribuée à cette activité ou encore il peut en permettre la reprise tout en imposant un plafond quant à la note maximale. 11. Reprise d activités d apprentissage en cas d absence motivée L absence à une activité pédagogique doit être rapportée le plus tôt possible au professeur ou à la professeure et si elle est prévisible, l élève doit en avertir sa professeure ou son professeur à l avance. La professeure ou le professeur peut exiger une justification écrite des raisons de cette absence. 12. Reprise d une évaluation en cas d absence motivée Si l absence ne relève pas de la responsabilité de l élève ou est justifiée, et que cette activité compte pour plus de 5% des points, le professeur ou la professeure fait reprendre l activité ou une activité de remplacement sans imposer de plafond quant à la note maximale. En aucun cas, cette politique ne peut avoir pour effet de prolonger le délai normal prévu pour la remise des notes finales (cinq jours ouvrables après la fin de la session). 13. Reprise d une évaluation en cas d échec Le département de philosophie n autorise pas la reprise des évaluations en cas d échec. 14. Retard dans la remise des travaux Tout travail non remis au jour ou à l heure indiqués par le professeur ou la professeure est considéré comme travail en retard. Le professeur ou la professeure peut refuser ce travail ou soustraire de la note réelle jusqu à 10 % de cette note par jour (réel et non simplement ouvrable) de retard. De plus la professeure ou le professeur n est pas responsable des travaux qui lui sont remis en d autres temps et en d autres lieux que ceux convenus. Il est fortement recommandé à l élève de garder une copie de tout travail remis. Aucun travail ne doit être accepté par la professeure ou le professeur après le dernier jour de la session. 15. Correction des travaux et des examens Tout travail court doit être corrigé et remis aux élèves dans les deux semaines qui suivent la remise de ce travail au professeur ou à la professeure. Celui-ci ou celle-ci peut cependant reprendre possession de ces copies jusqu à la fin du processus de révision de notes. Tout examen doit être corrigé et la note transmise aux élèves dans les deux semaines qui suivent sa remise à la professeure ou au professeur. Celui-ci ou celle-ci peut conserver les copies d examen. Toutefois les élèves devront pouvoir prendre connaissance de la note et des remarques inscrites sur leurs

5 copies d examen. Pour les travaux longs, le délai de correction ne peut dépasser un mois. En aucun cas, ces délais ne peuvent dépasser cinq (5) jours ouvrables après la fin de la session. 16. Note de passage La note de passage est de 60%. Cette note traduit l atteinte minimale des objectifs des cours. Lorsque le cours est défini par compétences, la note de passage traduit l acquisition au niveau minimal de la compétence visée. La maîtrise de la compétence est nécessaire pour obtenir la note de passage. 17. Intervalle de confiance Le professeur ou la professeure tient compte du fait que pour toute mesure il existe un intervalle d incertitude. Le professeur ou la professeure précisera à ses élèves les critères qui lui permettent d établir la note finale en considération de cet intervalle. 18. Révision de notes En aucun cas une demande de révision de notes ne peut être faite pour une session antérieure à la dernière écoulée. Les dates limites pour demander une révision de la note finale sont indiquées au calendrier scolaire. En cours de session. L élève désireux d obtenir une révision de l évaluation d un travail, d un contrôle, d un exercice ou d un examen en fait directement la demande à son professeur ou à sa professeure dans la semaine qui suit la réception de la copie corrigée. L élève qui s estime lésé après cette démarche peut recourir, par écrit ou oralement, dans la semaine qui suit, aux responsables de la coordination départementale, qui peuvent convoquer le comité de révision de notes du département si la nécessité est manifeste. L élève doit joindre à sa démarche les documents pertinents. Le comité de révision considère cette demande et communique sa décision à l élève au plus tard une semaine après la date de la demande. En fin de session. L élève désireux d obtenir une révision d une évaluation de fin de session ou du calcul de la note finale en fait la demande par écrit au comité de révision de notes du département. Au plus tard une semaine après la réception des demandes par les responsables de la coordination départementale, le comité de révision de notes du département transmet ses décisions à la Direction des études. Tout document nécessaire à la révision de la note finale doit être conservé par le professeur ou la professeure ou par l élève jusqu à la fin du délai accordé pour obtenir la révision de cette note. Il n y a pas de reprise d examens ou de travaux qui pourraient hausser la note finale attribuée. Processus. Tout élève a le droit de se faire entendre auprès du comité de révision de notes. À cette occasion, l élève peut, s il le désire, être accompagné d une représentante ou d un représentant de l Association générale étudiante du Collège François-Xavier-Garneau. N.B. : sera automatiquement rejetée toute demande de révision de notes qui ne comporte aucun motif, ou encore des motifs tels : effort, présence au cours, ou réalisation de toutes les évaluations. Ces demandes seront retournées au Collège. 19. Plagiat et tricherie

6 Sauf pour les travaux d équipe définis par le professeur ou la professeure, chaque élève doit exécuter personnellement ses travaux et doit pouvoir en répondre auprès de son professeur ou de sa professeure, c est-à-dire qu il doit pouvoir faire la preuve qu il en est l auteur. Tout plagiat (transcription d un texte édité, utilisation d un texte écrit par un tiers, écriture assistée par un tiers), tentative de plagiat, toute collaboration à un plagiat entraîne la note zéro (0). Un rapport de l événement est rédigé par le professeur ou la professeure et est transmis aux responsables de la coordination départementale. Un rapport est déposé à la Direction des études et, dans le cas de récidive, l élève se voit attribuer la note zéro (0) pour le cours concerné. Lors d une troisième infraction, l élève est exclu du collège. 20. Confidentialité des résultats L affichage des résultats d évaluation doit préserver leur confidentialité selon les normes prévues à la Loi sur l accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnels.

POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC)

POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC) POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC) Modifications 19/03/2012 POLITIQUE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES À LA FORMATION CONTINUE (PEAFC) Avant-propos Depuis quatre décennies,

Plus en détail

Régime pédagogique particulier dans les programmes de baccalauréat en sciences infirmières

Régime pédagogique particulier dans les programmes de baccalauréat en sciences infirmières Régime pédagogique particulier dans les programmes de baccalauréat en sciences infirmières Note : l emploi du féminin tout au long du régime pédagogique particulier dans les programmes en sciences infirmières

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Recueil de gestion POLITIQUE Code : 2222-00-10 Nombre de pages : 13 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Adoptée par le Conseil d administration le 23 novembre 1994 (CA-2069) Amendée

Plus en détail

E Modifications aux règlements des études supérieures E

E Modifications aux règlements des études supérieures E 2.2 TRIMESTRE 2.2 TRIMESTRE Le trimestre est une période de quinze semaines pendant laquelle Polytechnique Montréal poursuit des activités d'enseignement et d'encadrement. L'année universitaire se divise

Plus en détail

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016

Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études. Guide 2015-2016 Présentation d une requête au comité d examen des demandes dérogatoires au regard de l aide financière aux études Guide 2015-2016 Le présent document a été produit par le ministère de l Éducation, de l

Plus en détail

Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC)

Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC) Politique d'évaluation des apprentissages à la formation continue (PEAFC) 1 Mars 2012 AVIS DE CONFIDENTIALITÉ Ce document de même que les informations qui y sont incluses sont confidentielles et peuvent

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1998 01 En vigueur : Approbation : Marcien Proulx directeur général POLITIQUE SUR L ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN FORMATION GÉNÉRALE À L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA SESSION HIVER 2015 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: Impôt sur le revenu No du cours: 410-609-BA Préalable: aucun Pondération: 2-2-2 Code de compétence(s):

Plus en détail

Le comité de programme

Le comité de programme Le comité de programme U n des concepts fondamentaux qui a servi au Renouveau de l enseignement collégial est ce qu il est convenu d appeler l approche programme. Le renouvellement de la convention collective

Plus en détail

Formulaire du dépôt de plan de cours

Formulaire du dépôt de plan de cours Formulaire du dépôt de plan de cours H 2013 H 2014 PROGRAMME : Technologie de l électronique industrielle TITRE : Gestion de projets CODE : 243-374-RA PONDÉRATION : 1-2-1 DISCIPLINE : Génie électrique

Plus en détail

Production 3D pour jeux vidéo (NTL12) Techniques de modélisation 3D (574-AC5-AG) Session : Automne 2014. Durée en heures. Pondération : 2-3-2

Production 3D pour jeux vidéo (NTL12) Techniques de modélisation 3D (574-AC5-AG) Session : Automne 2014. Durée en heures. Pondération : 2-3-2 Programme : Cours : Production 3D pour jeux vidéo (NTL2) Techniques de modélisation 3D (574-AC5-AG) Session : Automne 204 Professeur : Durée : Kevin Boyer 75 heures Pondération : 2-3-2 Présentation de

Plus en détail

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques

Techniques de l informatique 420.AC. DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques Plan de cours Techniques de l informatique 420.AC DEC intensif en informatique, option gestion de réseaux informatiques 420-691-MA Stage en entreprise Site du stage en entreprise : http://stages.cmaisonneuve.qc.ca/evaluation/1748/

Plus en détail

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux

Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Collège Jean-de-Brébeuf Niveau collégial Règlements et politiques Politique pour les étudiants à besoins éducationnels spéciaux Dans la présente politique, l utilisation du masculin est épicène. Table

Plus en détail

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RÈGLEMENTS, POLITIQUES ET PROCÉDURES CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE INSTITUTIONNELLE DE VALORISATION DE LA LANGUE FRANÇAISE Service émetteur : Direction des études Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 20

Plus en détail

Anglais 604 102 MQ : Langue anglaise et culture Cours de formation générale commune : langue seconde (Niveau III)

Anglais 604 102 MQ : Langue anglaise et culture Cours de formation générale commune : langue seconde (Niveau III) Département de Langues modernes Anglais 604 102 MQ : Langue anglaise et culture Cours de formation générale commune : langue seconde (Niveau III) Durée : 45 heures (2-1-3) 2 unités. Préalable : ce cours

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION POLITIQUE 309 Page 1 de 7 POLITIQUE 309 Page 1 de 7 Objet : Programmes de français langue seconde En vigueur : Le 21 avril 1994 Révisions : Le 25 octobre 2001; juillet 2009 1.0 OBJET La présente politique établit les normes relatives

Plus en détail

AEC Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Fiscalité du particulier 410-703-RO (2-1-2) 1 2/3

AEC Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Fiscalité du particulier 410-703-RO (2-1-2) 1 2/3 AEC Gestion des finances personnelles (LCA.DP) Fiscalité du particulier 410-703-RO (2-1-2) 1 2/3 Thématique générale du cours Ce cours a pour objet de familiariser l étudiante ou l étudiant avec la Loi

Plus en détail

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES

BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GENÈVE, 2005 MÉMORANDUM SUR L OBLIGATION DE SOUMETTRE LES CONVENTIONS 1 ET RECOMMANDATIONS AUX AUTORITÉS COMPÉTENTES Article 19 de la Constitution de l Organisation internationale

Plus en détail

logiciels multimédia 2

logiciels multimédia 2 logiciels multimédia 2 PLAN DE COURS PRÉPARÉ PAR : Gilles Thibault BUREAU : CH-223 TÉLÉPHONE : 514 325-0150, poste 2068 COURRIEL : gilles.thibault@collegemv.qc.ca PROGRAMME DE GRAPHISME COORDONNATEUR :

Plus en détail

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION

POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION BUT POLITIQUE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION En vue de répondre à ses besoins et de développer les compétences particulières des salariés, le Collège fournit à tous ses salariés les possibilités réelles

Plus en détail

Règlement d études 2013 LL.M Banking & Finance 2 de 6

Règlement d études 2013 LL.M Banking & Finance 2 de 6 LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier LL.M. Banking and Finance Master of Advanced Studies in Banking and Financial Law Règlement d études 2013

Plus en détail

Soutien technique en informatique

Soutien technique en informatique Service de formation aux adultes Soutien technique en informatique PLAN DE COURS Utilisation et création de bases de données 420-B64-GR 2-2-2 75 heures Session automne 2010 NOM DE L ENSEIGNANT : JIE YANG

Plus en détail

1. Absence lors d une évaluation

1. Absence lors d une évaluation Pour des fins de lisibilité, le masculin neutre désigne les individus des deux sexes. Le Collège étant un lieu d apprentissage, l élève doit accomplir toutes les tâches requises et s abstenir de comportements

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Une stratégie éducative L alternance travail-études (ATE) est une stratégie éducative comportant des sessions où

Plus en détail

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE

ANNEXE 6. Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ANNEXE 6 Veuillez demander la version word au Ministère NOM DU SECTEUR DE FORMATION NOM DU PROGRAMME PROJET DE FORMATION DATE - ANNÉE ÉQUIPE DE PRODUCTION Responsabilité et coordination Nom Titre Organisation

Plus en détail

Processus d accréditation

Processus d accréditation AGRI-STABILITÉ AGRI-QUÉBEC PLUS AGRI-INVESTISSEMENT AGRI-QUÉBEC Devis du préparateur accrédité de données Processus d accréditation Processus d accréditation, rôle et engagements du préparateur 2015 Avril

Plus en détail

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils

Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques. Présentation générale des outils Commission des Outils d évaluation pour les Humanités générales et technologiques Présentation générale des outils 1. Généralités 1.1. Cadre institutionnel Le décret du 24 juillet 1997 sur les missions

Plus en détail

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à

Plan de cours. Titre du cours : Programmation en C# complémentaire. Session visée par le cours : Hiver 2009. Aucun Aucun. Préalables : Préparatoire à Titre du cours : Programmation en C# Code officiel : 420-BBT-BB Plan de cours Programme d études : Session visée par le cours : Hiver 2009 Discipline : Préalables : Préparatoire à Aucun Aucun Cours de

Plus en détail

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013

GUIDE DE STAGE. AEC- Développeur-intégrateur SharePoint. Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 GUIDE DE STAGE AEC- Développeur-intégrateur SharePoint Stage du mardi 3 septembre 2013 au vendredi 4 octobre 2013 Le présent guide a été conçu pour servir de référence aux entreprises acceptant de recevoir,

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE

RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE RAPPORT DES CONCLUSIONS DE L ENQUÊTE DE LA COMMISSAIRE Loi sur le droit à l information et la protection de la vie privée Affaire : 2013-1598-AP-852 Le 3 février 2014 «Un Ministère a failli à son obligation

Plus en détail

Procé duré dé traitémént dés plaintés dé PREVAL (la Socié té )

Procé duré dé traitémént dés plaintés dé PREVAL (la Socié té ) Procé duré dé traitémént dés plaintés dé PREVAL (la Socié té ) Les relations avec la clientèle privée ou institutionnelle sur la place financière luxembourgeoise exigent des professionnels du secteur financier

Plus en détail

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale

Plan de cours. Chiffriers et bases de données en gestion commerciale Collège Lionel-Groulx 100, rue Duquet Sainte-Thérèse, (Québec) J7E 3G6 Téléphone : (450) 430-3120 Télécopieur : (450) 430-2783 Site Internet : http://www.clg.qc.ca Session : Hiver 2009 No de cours : 420-CJ0-LG

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE I 101 A42 SF

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE I 101 A42 SF ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE I 101 A42 SF 1 2 3 TECHNOLOGIES DE RADIODIAGNOSTIC Département de Biologie et TBE Professeur(e)s : Bureau : Courriel : Poste (tel :659-6600) : Gilles Bourbonnais C-360 gbourbonnais@cegep-ste-foy.qc.ca

Plus en détail

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES

SOLLICITATION DE COMMENTAIRES SOLLICITATION DE COMMENTAIRES En vertu de l article 194 de la Loi sur la distribution de produits et services financiers (L.R.Q., c. D-9.2), l Autorité publie le projet de Règlement sur la formation continue

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE Haute Ecole Paul-Henri SPAAK INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE BRUXELLES Enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire CONSEIL DE CATEGORIE ISIB-CC-DR-04,

Plus en détail

LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier

LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier LL.M. Banque et Finance Maîtrise universitaire d études avancées en droit bancaire et financier LL.M. Banking and Finance Master of Advanced Studies in Banking and Financial Law Règlement d études Article

Plus en détail

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20)

Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 (2015, chapitre 20) Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE

ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE OBLIGATOIRE Adoptée le 1 er avril 2008 Révisée le 27 janvier 2012 ORDRE DES HYGIÉNISTES DENTAIRES DU QUÉBEC POLITIQUE DE FORMATION

Plus en détail

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation

Plateforme AnaXagora. Guide d utilisation Table des matières 1. PRESENTATION DE LA PLATE-FORME D APPRENTISSAGE ANAXAGORA... 3 2. ARCHITECTURE FONCTIONNELLE... 4 3. L APPRENTISSAGE... 5 3.1. L ESPACE DE TRAVAIL... 5 3.1.1. Le calendrier... 5 4.

Plus en détail

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06

PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 PLAN DE COURS CONCEPT ET MULTIMÉDIA 2 570 JCW 06 Pondération du cours 2-4-3 Session Automne 2011 Compétence(s) visée(s) OOPL - OOPM Programme-hôte Graphisme Professeur Sabin Farley Département de graphisme

Plus en détail

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578

UNIVERSITÉ LAVAL. PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE. Titre et sigle du cours : Marketing touristique, MRK 20578 1 UNIVERSITÉ LAVAL FACULTÉ DES SCIENCES DE L'ADMINISTRATION Certificat en gestion du développement touristique PLAN DE COURS PROGRAMME en GESTION du DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE IDENTIFICATION Titre et sigle

Plus en détail

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 I DISPOSITIONS GENERALES Communication des modalités de contrôle des aptitudes

Plus en détail

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT

CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE * IMPORTANT CHAPITRE III : L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT Sous-section 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU PAGE : 1 Adoptée : CAD-9848

Plus en détail

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française

Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Politique relative à l emploi et à la qualité de la langue française Direction des études Août 2009 Préambule Fondé en 1917, le Collège Bart est un établissement d enseignement collégial privé autorisé

Plus en détail

Stage en gestion des ressources humaines ORH 6410 Groupe 80

Stage en gestion des ressources humaines ORH 6410 Groupe 80 Département d organisation et ressources humaines École des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal PLAN DE COURS Stage en gestion des ressources humaines ORH 6410 Groupe 80 Automne 2014

Plus en détail

Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières

Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières ARTICLE 1 : La présente décision fixe le règlement intérieur des instituts supérieurs des sciences infirmières. TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

Politique de recours à l intention des étudiantes et étudiants 94.04.10.04 amendée 08.06.18.04

Politique de recours à l intention des étudiantes et étudiants 94.04.10.04 amendée 08.06.18.04 Politique de recours à l intention des étudiantes et étudiants 94.04.10.04 amendée 08.06.18.04 Introduction Conformément à sa mission qui est de se consacrer au développement de ses étudiants dans la perspective

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ

PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ PLAN D INTERVENTION ADAPTÉ Analyse des dispositions de la Loi sur l Instruction publique (LIP), de la Politique générale pour l établissement des services éducatifs à offrir aux élèves en difficulté d

Plus en détail

2.1 Lorsqu une épreuve est élaborée par le MELS, le Centre doit obligatoirement utiliser cette épreuve. (Guide de sanction, 4.1)

2.1 Lorsqu une épreuve est élaborée par le MELS, le Centre doit obligatoirement utiliser cette épreuve. (Guide de sanction, 4.1) NORMES ET MODALITÉS EN ÉVALUATION aux fins de la sanction NORME N O 1 LA CONSULTATION DES ÉPREUVES DOIT S EFFECTUER AU CENTRE DE FORMATION 1.1 Les épreuves de connaissances pratiques (théoriques) et les

Plus en détail

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE

DIRECTIVE DU COMMISSAIRE DIRECTIVE DU COMMISSAIRE SUJET: PROCESSUS INTERNE DE RÈGLEMENT DES DIFFÉRENDS N O: DC-12 DATE DE PUBLICATION: 10 AVRIL 2013 DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 2 SEPTEMBRE 2013 INTRODUCTION Le gouvernement du Canada

Plus en détail

Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont

Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont Règlement sur le cheminement scolaire favorisant la réussite au Collège de Rosemont Responsabilité de gestion : Direction des études Date d approbation : 2011-02-21 C.A. C.E. Direction générale Direction

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES (PIEA)

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES (PIEA) POLITIQUE N o 1 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES (PIEA) Modifiée le 29 septembre 2015 cegepdrummond.ca Adoptée au conseil d administration : 15 juin 1983 (83-06-15-01) Modifiée

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec

Projet de loi n o 58. Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec PREMIÈrE SESSION QUARANTE ET UNièmE LéGISLATURE Projet de loi n o 58 Loi regroupant la Commission administrative des régimes de retraite et d assurances et la Régie des rentes du Québec Présentation Présenté

Plus en détail

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2

Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 1 Guide administratif du traitement des absences pour maladie ou accident Chargé de cours 1, 2 Le chargé de cours à forfait bénéficie d une protection salariale en cas de maladie ou d accident, entièrement

Plus en détail

Guide de l Etudiant en LMD de l Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication

Guide de l Etudiant en LMD de l Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique Université de Carthage Institut Supérieur des Technologies de l Information et de la Communication Guide de l Etudiant

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1

33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 33, rue des Sapins, St-Étienne-de-Lauzon (Québec) G6J 1M1 Approuvé lors de la rencontre du personnel du 15 octobre 2014 Depuis le 1 er juillet 2011, un bulletin national est utilisé dans toutes les écoles

Plus en détail

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES

LIVRET DE PRÉSENTATION DE LA PROCÉDURE DE VALIDATION D ACQUIS DE L EXPÉRIENCE POUR L ACCÈS AUX QUALIFICATIONS FÉDÉRALES Livret de présentation de la procédure de Validation d Acquis de l Expérience pour l accès aux qualifications fédérales. PARTIE 1 du dossier : RECEVABILITE PARTIE 2 du dossier : ANALYSE DE L EXPERIENCE

Plus en détail

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC RÈGLEMENT DE L ÉCOLE ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC Adopté par le Conseil d administration en mai 2009 révisé en janvier 2013 Table des matières 1 ÉCOLE DE STÉNOGRAPHIE JUDICIAIRE DU QUÉBEC

Plus en détail

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER

RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER RÈGLEMENT DES ÉTUDES DE LA 2 ème ANNÉE DE MASTER Droit, économie-gestion mention : «Droit des activités économiques» Année universitaire 2009-2010 Article 1 : Conditions d accès à la deuxième année de

Plus en détail

Réforme «Spécialiste du commerce de détail»

Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Réforme «Spécialiste du commerce de détail» Directives relatives au déroulement des examens de validation des modules pour les futurs spécialistes du commerce de détail (Les dénominations de personnes

Plus en détail

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE

PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE GUIDE DE RÉDACTION PLAN CADRE DE COURS DE LA FORMATION SPÉCIFIQUE Titre du cours : Numéro du cours : Pondération : Programme : Discipline : Préalables : Adopté le : par : Approuvé le : par : Approuvé le

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES 62137 COULOGNE Tél: 03 21 36 92 80 MODIFICATION DU SYSTEME D ALARME INCENDIE ET POSE D UN LIMITATEUR DE BRUIT A LA

Plus en détail

DEMANDE DE RECONNAISSANCE

DEMANDE DE RECONNAISSANCE Renseignements généraux et directives Ce formulaire vous permet de procéder à une demande de reconnaissance de cours de tutorat privé. À qui s adresse ce formulaire? Le formulaire s adresse au postulant

Plus en détail

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA

PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA SESSION Automne 2009 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: Coût de revient No du cours: 410-502-BA Préalable: 410-301-BA Comptabilité intermédiaire Pondération:

Plus en détail

CONTRAT D ETUDES. Domaine d études, Code 3. Département Composante. Code pays 4 Personne de contact E-mail/téléphone. Département Composante

CONTRAT D ETUDES. Domaine d études, Code 3. Département Composante. Code pays 4 Personne de contact E-mail/téléphone. Département Composante CONTRAT D ETUDES L étudiant Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F] Année académique 20../20.. Cycle d études 2 Téléphone Domaine d études, Code 3 E-mail L établissement d envoi Nom

Plus en détail

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES VILLE DE VALREAS HOTEL DE VILLE 8 PLACE ARISTIDE BRIAND 84600 VALREAS MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ETUDE DE FAISABILITE POUR LA CREATION D UNE MAISON DES VIGNERONS ET DU TERROIR CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES Tél.: 03 21 36 92 80 ACQUISITION D UN CAMION BENNE Date et heure limites de réception des

Plus en détail

Règlement des stages Février 2015

Règlement des stages Février 2015 Règlement des stages Février 2015 Article 1.- Valorisation du stage 1.1. Les étudiants inscrits dans le bloc 2 du master en droit à la Faculté de droit et de criminologie de l ULB ont la possibilité d

Plus en détail

MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Acquisition de véhicules neufs ou d occasion pour la Ville de LORMONT Année 2007 CAHIER DES CHARGES Préambule :

Plus en détail

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 1. AFFICHAGE DE POSTES 1.1 Tout nouveau poste permanent doit être approuvé

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique Mairie de Pontcharra Service des marchés publics 95 avenue de la Gare BP 49 38530 Pontcharra cedex Tél: 04 76 97 11 65 Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et

Plus en détail

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE

Système de gestion Santé, Sécurité et Environnement Procédure compilation données et indicateurs SSE Préparé par : Daniel Dufresne Approuvé CÉF par : Bernard Roy Date : 31 juillet 2012 Révisé par : Gilbert Hautcoeur Approuvé CSF par : Yvan Lebel Page : 1 de 5 1.0 OBJET Cette procédure a pour objectif

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015

Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Règlement d études Certificate of Advanced Studies en Systèmes de gestion d entreprise (CAS SGE) Ce règlement d études s applique à la volée 2015 Neuchâtel et Yverdon-les-Bains, janvier 2015 Vu la loi

Plus en détail

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC

MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION DROIT PUBLIC Spécialité : Droits de l homme & droit humanitaire Master année 2 Arrêté d habilitation : 200064 REGLEMENT DU CONTROLE DES CONNAISSANCES Années 2013-2015 VU

Plus en détail

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS

COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS COMITÉ DE PARTICIPATION DES ENSEIGNANTS En vertu de la clause 4-1.01 de l entente locale, la Commission scolaire (ci-après la «Commission») reconnaît officiellement que les enseignantes et les enseignants

Plus en détail

Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016)

Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016) Filière Information documentaire Prérequis au Master en Sciences de l information Directives concernant l organisation du stage pour les futures étudiants du Master IS (2015-2016) 1. Introduction Les informations

Plus en détail

Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires

Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires Acheminement de travail Demande de qualifications de fournisseurs Utilisé pour obtenir de l information sur les habiletés et qualifications de fournisseurs afin de créer une liste de fournisseurs pré-qualifiés

Plus en détail

INFORMATION. Tel. : 02 54 49 74 48 - Fax : 02 54 49 85 80

INFORMATION. Tel. : 02 54 49 74 48 - Fax : 02 54 49 85 80 INFORMATION L option Rugby n est pas un club mais une structure d enseignement et d entraînement sportif. Cependant, elle est mise en place en relation avec le club de rugby d Issoudun. Les élèves de l

Plus en détail

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC

POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC POLITIQUE SUR LA FORMATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ORGANISME D AUTORÉGLEMENTATION DU COURTAGE IMMOBILIER DU QUÉBEC SECTION I MOTIFS ET OBJET 1. La présente Politique sur la formation supplémentaire est justifiée

Plus en détail

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé

Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé GES-FOR-REF80 AGR Mise à jour : 8.0.05 Règlement du Certificate of Advanced Studies en Travail et Santé (CAS T & S) Ce règlement d études

Plus en détail

PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES PRINCIPES GÉNÉRAUX Vingt-quatrième session Paris, France, 2-6 avril 2007

PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES PRINCIPES GÉNÉRAUX Vingt-quatrième session Paris, France, 2-6 avril 2007 Point 6 b) de l ordre du jour CX/GP 07/24/6 Partie II PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ DU CODEX SUR LES PRINCIPES GÉNÉRAUX Vingt-quatrième session Paris, France, 2-6 avril 2007

Plus en détail

http://hboulanger.ep.profweb.qc.ca/

http://hboulanger.ep.profweb.qc.ca/ PLAN DE COURS Titre du cours : Calcul intégral Numéro du cours : 201-NYB-05 Programme : Sciences de la Nature 200B0 Pondération : 3-2-3 Session : Hiver 2010 Enseignants : Hughes Boulanger François Strasbourg

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet de la consultation : Achat d une embarcation et de matériel nautique DATE et HEURE LIMITES DE REMISE DES OFFRES : Le 15 mars 2013 à 12h00 1 Article 1 Pouvoir adjudicateur

Plus en détail

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre

Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Mémoire du Master 120 en COMU * modalités et mise en oeuvre Ecole de Communication www.uclouvain.be/comu Octobre 2014-LM Mémoire du Master 120 modalités : Table des matières Différentes formules de mémoire...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU COURS. Buts et objectifs généraux. Situation du cours dans le programme. Énoncés des compétences visées

PRÉSENTATION DU COURS. Buts et objectifs généraux. Situation du cours dans le programme. Énoncés des compétences visées SESSION HIVER 2009 PROGRAMME DE TECHNIQUE DE COMPTABILITÉ ET DE GESTION 410.BA PLAN DE COURS Titre du cours: Comptabilité intermédiaire No du cours: 410-409-BA Préalable: 410-201-BA Comptabilité II Pondération:

Plus en détail

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS D UNE APPLICATION DE LA MICRO-INFORMATIQUE INF-5066-2

MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS D UNE APPLICATION DE LA MICRO-INFORMATIQUE INF-5066-2 MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS D UNE APPLICATION DE LA MICRO-INFORMATIQUE INF-5066-2 Quebec MICRO-INFORMATIQUE DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN INTÉGRATION DE PLUS

Plus en détail

PROTOCOLE D ATTRIBUTION DES INCITATIFS DU PROGRAMME TECHNOLOGIE FORESTIÈRE AUTOMNE 2015 HIVER 2016

PROTOCOLE D ATTRIBUTION DES INCITATIFS DU PROGRAMME TECHNOLOGIE FORESTIÈRE AUTOMNE 2015 HIVER 2016 PROTOCOLE D ATTRIBUTION DES INCITATIFS DU PROGRAMME TECHNOLOGIE FORESTIÈRE AUTOMNE 2015 HIVER 2016 BOURSE MAXIMALE DE 3 000 $ 1. La bourse totalisant un maximum de 3 000 $ est accordée à l élève admis

Plus en détail

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance

De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance De nouvelles règles relatives aux contrats à exécution successive de service fourni à distance Le 2 décembre 2009, l Assemblée nationale du Québec a adopté le projet de loi 60, intitulé Loi modifiant la

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail