OPINION DE COMITÉ DE LA SOGC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OPINION DE COMITÉ DE LA SOGC"

Transcription

1 N 287, février 2013 État actuel du dépistage prénatal non effractif du syndrome de Down, de la trisomie 18 et de la trisomie 13 au moyen d ADN acellulaire se trouvant dans le plasma maternel La présente opinion de comité a été rédigée par le comité de génétique et approuvée par le comité exécutif et le Conseil de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. AUTEURES PRINCIPALES Sylvie Langlois, MD, Vancouver (C.-B.) Jo-Ann Brock, MD, Halifax (N.-É.) COMITÉ DE GÉnÉtiQUE R. Douglas Wilson, MD (président), Calgary (Alb.) François Audibert, MD, Montréal (Québec) Jo-Ann Brock, MD, Halifax (N.-É.) June Carroll, MD, Toronto (Ont.) Lola Cartier, MSc, CCGC, Montréal (Québec) Alain Gagnon, MD, Vancouver (C.-B.) Jo-Ann Johnson, MD, Calgary (Alb.) Sylvie Langlois, MD, Vancouver (C.-B.) William MacDonald, MD, Halifax (N.-É.) Lynn Murphy-Kaulbeck, MD, Moncton (N.-B.) Nanette Okun, MD, Toronto (Ont.) Melanie Pastuck, inf. aut., Cochrane (Alb.) Vyta Senikas, MD, Ottawa (Ont.) Tous les membres du comité nous ont fait parvenir une déclaration de divulgation. J Obstet Gynaecol Can 2013;35(2 suppl. élec.):s1 S6 Mots clés : Non-invasive prenatal diagnosis, prenatal screening, Down syndrome, trisomy 18, trisomy 13, cell-free fetal DNA Résumé Objectif : Fournir une analyse des études publiées sur l utilisation de l ADN fœtal acellulaire se trouvant dans le plasma maternel aux fins du diagnostic non effractif du syndrome de Down, de la trisomie 18 et de la trisomie 13. Résultats : Des recherches ont été menées dans PubMed en vue d en tirer des articles publiés entre 2006 et octobre 2012, au moyen de mots clés appropriés (p. ex. «non-invasive prenatal diagnosis», «Down syndrome», «cell-free fetal DNA», «aneuploidy screening»). Les résultats ont été restreints aux analyses systématiques, aux essais comparatifs randomisés / essais cliniques comparatifs et aux études observationnelles. Les recherches ont été mises à jour de façon régulière et intégrées à la directive clinique jusqu au 31 octobre La littérature grise (non publiée) a été identifiée par l intermédiaire de recherches menées dans les sites Web d organismes s intéressant à l évaluation des technologies dans le domaine de la santé et d organismes connexes, dans des collections de directives cliniques, dans des registres d essais cliniques et auprès de sociétés de spécialité médicale nationales et internationales. Valeurs : Les études analysées ont été classées conformément aux critères décrits par le Groupe d étude canadien sur les soins de santé préventifs et les recommandations visant la pratique ont été évaluées en fonction de cette classification (Tableau 1). Recommandations 1. Le dépistage prénatal non effractif faisant appel au séquençage massivement parallèle de l ADN fœtal acellulaire aux fins du dépistage des trisomies 21, 18 et 13 devrait être offert, à titre de solution de rechange à l amniocentèse, aux femmes exposées à un risque accru. Les services de counseling offerts à ces femmes avant la tenue de ce test devraient comprendre une discussion au sujet des limites du dépistage prénatal non effractif. (II-2A) 2. Aucune décision obstétricale irrévocable ne devrait être prise dans les cas de grossesse ayant obtenu des résultats positifs, à Ce document fait état des percées récentes et des progrès cliniques et scientifiques à la date de sa publication et peut faire l objet de modifications. Il ne faut pas interpréter l information qui y figure comme l imposition d un mode de traitement exclusif à suivre. Un établissement hospitalier est libre de dicter des modifications à apporter à ces opinions. En l occurrence, il faut qu il y ait documentation à l appui de cet établissement. Aucune partie de ce document ne peut être reproduite sans une permission écrite de la SOGC. FEBRUARY JOGC FéVRIER 2013 S1

2 Tableau 1 Critères d évaluation des résultats et de classification des recommandations, fondés sur ceux du Groupe d étude canadien sur les soins de santé préventifs Niveaux de résultats* Catégories de recommandations I: Résultats obtenus dans le cadre d au moins un essai comparatif convenablement randomisé. II-1: Résultats obtenus dans le cadre d essais comparatifs non randomisés bien conçus. II-2: Résultats obtenus dans le cadre d études de cohortes (prospectives ou rétrospectives) ou d études analytiques cas-témoins bien conçues, réalisées de préférence dans plus d un centre ou par plus d un groupe de recherche. II-3: Résultats découlant de comparaisons entre différents moments ou différents lieux, ou selon qu on a ou non recours à une intervention. Des résultats de première importance obtenus dans le cadre d études non comparatives (par exemple, les résultats du traitement à la pénicilline, dans les années 1940) pourraient en outre figurer dans cette catégorie. III: Opinions exprimées par des sommités dans le domaine, fondées sur l expérience clinique, études descriptives ou rapports de comités d experts. A. On dispose de données suffisantes pour appuyer la mesure clinique de prévention. B. On dispose de données acceptables pour appuyer la mesure clinique de prévention. C. Les données existantes sont contradictoires et ne permettent pas de formuler une recommandation pour ou contre l usage de la mesure clinique de prévention; cependant, d autres facteurs peuvent influer sur la prise de décision. D. On dispose de données acceptables pour déconseiller la mesure clinique de prévention. E. On dispose de données suffisantes pour déconseiller la mesure clinique de prévention. L. Les données sont insuffisantes (d un point de vue qantitatif ou qualitatif) et ne permettent pas de formuler une recommandation; cependant, d autres facteurs peuvent influer sur la prise de décision. *La qualité des résultats signalés dans les présentes directives cliniques a été établie conformément aux critères d évaluation des résultats présentés dans le Rapport du Groupe d étude canadien sur les soins de santé préventifs 21. Les recommandations que comprennent les présentes directives cliniques ont été classées conformément à la méthode de classification décrite dans le Rapport du Groupe d étude canadien sur les soins de santé préventif 21. la suite de la tenue d un dépistage prénatal non effractif, sans que l on ait d abord confirmé le diagnostic au moyen d un dépistage diagnostique effractif. (II-2A) 3. Bien que l analyse de l ADN fœtal acellulaire se trouvant dans le plasma maternel semble très prometteuse à titre de test de dépistage du syndrome de Down et d autres trisomies, la tenue d études auprès de grossesses exposées à des risques moyens et une baisse considérable des coûts de la technologie s avèrent requises avant que celle-ci puisse remplacer l approche actuelle en matière de dépistage maternel, laquelle fait appel à des marqueurs sériques biochimiques avec ou sans échographie ciblant la clarté nucale fœtale. (III-A) Le résumé du présent document a été publié antérieurement dans : J Obstet Gynaecol Can 2012;35(2): INTRODUCTION Jusqu à tout récemment, le diagnostic génétique prénatal (mené en raison d un risque accru d aneuploïdie chromosomique ou aux fins du dépistage d un gène particulier) nécessitait un prélèvement de tissu fœtal obtenu ABRÉVIATIONS ADNfa ADN fœtal acellulaire DPNE Dépistage prénatal non effractif PVC Prélèvement de villosités choriales au moyen d interventions diagnostiques effractives (PVC, amniocentèse ou prélèvement de sang ombilical) donnant lieu à des risques pour le fœtus et la mère, dont la fausse couche. La découverte de cellules fœtales intactes et d ADNfa dans le sang maternel a permis l élaboration d une méthode diagnostique prénatale non effractive en ce qui concerne certaines pathologies fœtales. Plusieurs études ont validé l utilisation de l ADNfa se trouvant dans le plasma maternel aux fins de la détermination du sexe 1 et du facteur Rh 2,3 du fœtus. Un dépistage moléculaire de l ADNfa a également été mené aux fins de la détection de mutations héréditaires d origine paternelle au sein de gènes uniques 4. La présence d ADNfa au sein du plasma maternel dans le cadre de toutes les grossesses, conjointement avec le développement de nouvelles technologies moléculaires, a conduit à la mise en œuvre de recherches se penchant sur l analyse du plasma maternel aux fins de la détection du syndrome de Down fœtal. Puisque l ADN fœtal ne représente que de 10 % à 20 % de la totalité de l ADN présent dans le plasma maternel, le principal défi à relever pour l élaboration d un dosage précis consistait à faire la distinction entre un échantillon d ADN dont le complément fœtal contribue trois copies du chromosome 21 à la quantité totale d ADN acellulaire plasmatique de la mère et un échantillon d ADN dont le complément fœtal contribue deux copies de ce chromosome. Une technologie de S2 FEBRUARY JOGC FéVRIER 2013

3 État actuel du dépistage prénatal non effractif du syndrome de Down, de la trisomie 18 et de la trisomie 13 au moyen d ADN acellulaire Tableau 2 Résultats des études de validation pour ce qui est du dépistage non effractif de la trisomie 21 chez le fœtus Nombre Étude d échantillons testés Taux d échec* Approche de séquençage Taux de détection Taux de faux positif Chiu et coll ,4 % 8-plex, en aveugle 79,1 % (68/86) 1,1 % 232 S.O. 2-plex en aveugle 100 % (86/86) 2,1 % Palomaki et coll ,8 % 4-plex en aveugle 98,6 % (209/212) IC 95,9-99,7 Ehrich et coll ,9 % 4-plex en aveugle 100 % (39/39) IC ,2 % IC < 0,1-0,6 0,2 % IC 0,1-1,5 Lau et coll plex en aveugle 100 % (11/11) 0 Sehnert et coll plex en aveugle 100 % (13/13) 0 Sparks et coll plex sélective 100 % (36/36) 0,8 % Ashoor et coll ,75 % 96-plex sélective 100 % (50/50) 0 Bianchi et coll % 6-plex 100 % (89/89) IC 95, Norton et coll ,5 % 96-plex sélective 100 % (81/81) IC 95, ,03 % IC 0,002-0,2 *Pourcentage des échantillons n ayant pas respecté les exigences en matière de contrôle de la qualité pour ce qui est du séquençage; ainsi, aucun résultat n a pu être obtenu. 5 % d échec dans leur ensemble «formation». S.O. : Sans objet seuls les échantillons ayant respecté les exigences initiales en matière de contrôle de la qualité pour ce qui est du séquençage ont été testés à nouveau au moyen du 2-plex. séquençage en aveugle massivement parallèle récemment mise au point a été utilisée avec succès, conjointement avec des analyses sophistiquées des données de séquençage, pour détecter la présence du syndrome de Down fœtal chez des femmes connaissant une grossesse exposée à des risques élevés d anomalies chromosomiques. Essentiellement, des millions de petits fragments d ADNfa (aléatoires ou propres aux chromosomes visés) issus du plasma maternel (lequel contient de l ADN acellulaire tant fœtal que maternel) sont amplifiés et séquencés. Après avoir cartographié les fragments en fonction du génome humain et les avoir analysés en fonction de leur fréquence/densité pour chacun des chromosomes, nous sommes en mesure de détecter le syndrome de Down fœtal selon un degré élevé de précision en étant à l affût d une surreprésentation du chromosome 21. La même approche peut être utilisée pour la détection d autres anomalies chromosomiques. ANALYSE DES ÉTUDES PORTANT SUR LE DPNE QUI ONT EU RECOURS AU SÉQUENÇAGE MASSIVEMENT PARALLÈLE POUR DÉTECTER LE SYNDROME DE DOWN, LA TRISOMIE 18 ET LA TRISOMIE 13 Les études comparant le taux de détection du syndrome de Down par analyse de l ADNfa au taux de détection par analyse cytogénétique de prélèvements de villosités choriales ou d amniocytes se sont limitées aux grossesses exposées à des risques élevés, et ce, pour enrichir la cohorte de cas qui présenteraient bel et bien un syndrome de Down et permettraient donc la validation de la technologie en cours de conception. Bien que les travaux initiaux se soient déroulés auprès de petites cohortes de patientes en vue de prouver la faisabilité de la mise en œuvre de cette nouvelle technologie 5 7, des études plus récentes en ont validé l utilisation auprès de cohortes plus importantes de femmes enceintes ayant subi une intervention effractive (PVC ou amniocentèse) Parmi les indications justifiant le dépistage diagnostique effractif, on trouvait l âge maternel avancé, l obtention de résultats anormaux à la suite du dépistage de l aneuploïdie et/ou la présence d anomalies fœtales diagnostiquées par échographie. Les résultats de ces essais cliniques sont résumés au Tableau 2. Seuls les essais ayant prélevé des échantillons de sang maternel avant la tenue des interventions effractives ont été inclus. Bien que toutes les études aient eu recours au séquençage massivement parallèle, les différences constatées d une étude à l autre en matière de méthodologie et d analyse des données de séquençage nous empêchent de procéder à la somme des résultats. Quoi qu il en soit, le taux de détection du syndrome de Down dans toutes les études était de 100 % (ou s en approchait), le tout s accompagnant d un taux de faux positif inférieur à 1 %. À ce jour, les études se sont centrées sur la détection du syndrome de Down; toutefois, FEBRUARY JOGC FéVRIER 2013 S3

4 Tableau 3 Résultats des études de validation pour ce qui est du dépistage non effractif des trisomies 18 et 13 chez le fœtus Étude Approche de séquençage Taux de détection de la trisomie 18 Taux de faux positif - trisomie 18 Taux de détection de la trisomie 13 Taux de faux positif - trisomie 13 Lau et coll plex en aveugle 90 % (9/10) % (2/2) 0 Sehnert et coll plex en aveugle 100 % (8/8) 0 Aucune donnée Aucune donnée Sparks et coll plex sélective 100 % (8/8) 0,8 % Aucune donnée Aucune donnée Ashoor et coll plex sélective 98 % (49/50) 0 Aucune donnée Aucune donnée Bianchi et coll plex 97,2 % (35/36) 0 78,6 % (11/14) 0 Norton et coll plex sélective 97,4 % (37/38) 0,07 % Aucune donnée Aucune donnée Palomaki et coll plex en aveugle 100 % (59/59) 0,28 % 91,7 % (11/12) 0,97 % cette technologie a également été utilisée pour détecter la trisomie 18 et la trisomie 13. Nous nous devons tout de même de souligner que, initialement, cette utilisation de la technologie en cause n a pas remporté un aussi franc succès, et ce, en raison de la présence d un coefficient de variation plus important et donc d une précision moindre pour ce qui est de l estimation de la proportion de chromosomes 18 ou 13 11,17 par rapport à l ensemble des chromosomes. Cependant, de récentes publications laissent entendre que cette difficulté peut être éliminée par l utilisation d une approche ciblée en matière de séquençage 13,14,16 et/ ou d une approche différente en matière d analyse des données de séquençage 15,18. Ce qui mène à l utilisation de cette technologie pour la détection de la trisomie 18 et de la trisomie 13, en plus de celle du syndrome de Down. Les résultats de ces études sont présentés au Tableau 3. FACTEURS À PRENDRE EN CONSIDÉRATION L élaboration de nouvelles méthodes de dépistage du syndrome de Down au moyen de l analyse de l ADNfa se trouvant dans le plasma maternel nous offre des occasions prometteuses d améliorer le dépistage prénatal. Avant que ces méthodes puissent remplacer les options actuellement disponibles en matière de dépistage prénatal, des études de validation les utilisant dans le cadre de grossesses exposées à des risques moyens doivent être menées. Une seule étude de cohorte (portant sur femmes) a été menée à ce jour auprès de femmes exposées à des risques moyens 19. Compte tenu des coûts élevés actuels de cette technologie, par comparaison avec les méthodes de dépistage déjà disponibles, la tenue d études de rentabilité s avère également requise. Compte tenu de la valeur démontrée du DPNE pour ce qui est des grossesses exposées à des risques élevés, ce type de dépistage devrait constituer une option offerte aux femmes enceintes chez lesquelles l on constate un risque accru de syndrome de Down, de trisomie 18 et de trisomie 13 en raison de la nature des constatations échographiques ou des résultats obtenus aux tests de dépistage actuellement disponibles. Il est important que ces femmes bénéficient de conseils détaillés leur expliquant les avantages et les limites du test avant la tenue de ce dernier 20. Ces conseils devraient aborder les points suivants : Le dépistage non effractif faisant appel à l analyse de l ADNfa ne devrait pas être considéré comme étant équivalent à l analyse cytogénétique conventionnelle de PVC ou d amniocytes. L analyse cytogénétique de PVC ou d amniocytes détecte 100 % des cas de syndrome de Down, de trisomie 18 et de trisomie 13 (elle est donc considérée comme étant diagnostique), tandis que certains cas échappent à l analyse de l ADNfa (reportez-vous aux Tableaux 2 et 3, taux de détection). Les tests actuellement disponibles ne permettent de dépister que le syndrome de Down, la trisomie 18 et la trisomie 13. Les autres trisomies, la triploïdie et les anomalies chromosomiques structurelles ne peuvent être détectées par le test faisant appel à l analyse de l ADNfa qui est offert sur le marché. Le dépistage faisant appel à l analyse de l ADNfa compte un taux de résultats faux positifs plus élevé que ceux des tests diagnostiques actuels faisant appel à l analyse cytogénétique d amniocytes ou de villosités choriales. (Tableaux 2 et 3, taux de faux positif). Certaines femmes obtiendront un résultat positif à la suite de l analyse de l ADNfa, sans pour autant porter un fœtus présentant le syndrome de Down, la trisomie 18 ou la trisomie 13 (faux positif). Aucune décision obstétricale irrévocable ne devrait être prise dans les cas de grossesse ayant obtenu des résultats (positifs) d analyse de l ADNfa indiquant la présence du S4 FEBRUARY JOGC FéVRIER 2013

5 État actuel du dépistage prénatal non effractif du syndrome de Down, de la trisomie 18 et de la trisomie 13 au moyen d ADN acellulaire syndrome de Down, sans que l on ait d abord confirmé le diagnostic au moyen d un dépistage diagnostique effractif. Le dépistage faisant appel à l analyse de l ADNfa s avère incapable de fournir un résultat chez un faible pourcentage de femmes. CONCLUSION Le DPNE faisant appel au séquençage massivement parallèle pour la détection du syndrome de Down, de la trisomie 18 et de la trisomie 13 a permis l obtention de résultats prometteurs dans le cadre d essais cliniques qui ont porté sur des femmes identifiées, par dépistage, comme connaissant une grossesse exposée à des risques élevés. Le DPNE devrait constituer une option à titre de test de dépistage contingent de deuxième intention (après l obtention d un résultat positif à la suite du recours aux techniques de dépistage sériques et échographiques présentement utilisées) pour les femmes souhaitant éviter le dépistage effractif. La tenue d autres études s avère requise pour déterminer si cette approche peut être utilisée de façon fiable à titre de test de dépistage de première intention pour ce qui est des grossesses exposées à des risques moyens. Enfin, la tenue d études de rentabilité s avère requise avant que cette approche faisant appel à l ADNfa puisse remplacer les options de dépistage actuelles. Recommandations 1. Le dépistage prénatal non effractif faisant appel au séquençage massivement parallèle de l ADN fœtal acellulaire aux fins du dépistage des trisomies 21, 18 et 13 devrait être offert, à titre de solution de rechange à l amniocentèse, aux femmes exposées à un risque accru. Les services de counseling offerts à ces femmes avant la tenue de ce test devraient comprendre une discussion au sujet des limites du dépistage prénatal non effractif. (II-2A) 2. Aucune décision obstétricale irrévocable ne devrait être prise dans les cas de grossesse ayant obtenu des résultats positifs, à la suite de la tenue d un dépistage prénatal non effractif, sans que l on ait d abord confirmé le diagnostic au moyen d un dépistage diagnostique effractif. (II-2A) 3. Bien que l analyse de l ADN fœtal acellulaire se trouvant dans le plasma maternel semble très prometteuse à titre de test de dépistage du syndrome de Down et d autres trisomies, la tenue d études auprès de grossesses exposées à des risques moyens et une baisse considérable des coûts de la technologie s avèrent requises avant que celle-ci puisse remplacer l approche actuelle en matière de dépistage maternel, laquelle fait appel à des marqueurs sériques biochimiques avec ou sans échographie ciblant la clarté nucale fœtale. (III-A) RÉFÉRENCES 1. Avent ND, Chitty LS. Non-invasive diagnosis of fetal sex; utilisation of free fetal DNA in maternal plasma and ultrasound. Prenat Diagn 2006;26: Minon JM, Gerard C, Senterre JM, Schaaps JP, Foidart JM. Routine fetal RHD genotyping with maternal plasma: a four-year experience in Belgium. Transfusion 2008; 48: Finning K, Martin P, Summers J, Massey E, Poole G, Daniels G. Effect of high throughput RHD typing of fetal DNA in maternal plasma on use of anti-rhd immunoglobulin in RhD negative pregnant women; prospective feasibility study. Br Med J 2008;336: Wright CF, Burton H. The use of cell-free fetal nucleic acids in maternal blood for non-invasive prenatal diagnosis. Hum Reprod Update 2009;15: Fan HC, Blumenfeld YJ, Chitkara U, Hudgins L, Quake SR. Noninvasive diagnosis of fetal aneuploidy by shotgun sequencing DNA from maternal blood. PNAS 2008;105: Chiu RWK, Chan KCA, Gao Y, Lau VYM, Zheng W, Leung TY, et al. Noninvasive prenatal diagnosis of fetal chromosomal aneuploidy by massively parallel genomic sequencing of DNA in maternal plasma. PNAS 2008;105: Chiu RWK, Sun H, Akolekar R, Clouser C, Lee C, McKernan K, et al. Maternal plasma DNA analysis with massively parallel sequencing by ligation for noninvasive prenatal diagnosis of trisomy 21. Clin Chem 2010;56: Chiu RWK, Akolekar R, Zheng YWL, Leung TY, Sun H, Chan KCA, et al. Non-invasive prenatal assessment of trisomy 21 by multiplexed maternal plasma DNA sequencing: large scale validity study. BMJ 2011;342:c Palomaki GE, Kloza EM, Lambert-Messerlian GM, Haddow JE, Neveux LM, Ehrich M, et al. DNA sequencing of maternal plasma to detect Down syndrome: an international clinical validation study. Genet Med 2011;13: Ehrich M, Deciu C, Zwiefelhofer T, Tynan JA, Cagasan L, Tim R, et al. Noninvasive detection of fetal trisomy 21 by sequencing of DNA in maternal blood: a study in a clinical setting. Am J Obstet Gynecol 2011;204(3):205e Lau TK, Chan F, Pan X, Pooh RK, Jiang F, Li Y, et al. Noninvasive prenatal diagnosis of common fetal chromosomal aneuploidies by maternal plasma DNA sequencing. J Matern Fetal Neonatal Med 2012;25(8): Sehnert AJ, Rhees B, Comstock D, de Feo E, Heilek G, Burke J, et al. Optimal detection of fetal chromosomal abnormalities by massively parallel DNA sequencing of cell-free fetal DNA from maternal blood. Clin Chem 2011:57: Sparks AB, Struble ET, Wang ET, Song K, Oliphant A. Non-invasive prenatal detection and selective analysis of cell-free DNA obtained from maternal blood: evaluation for trisomy 21 and trisomy 18. Am J Obstet Gynecol 2012;206:319.e1 9. FEBRUARY JOGC FéVRIER 2013 S5

6 14. Ashoor G, Syngelaki A, Wagner M, Birdir C, Nicolaides KH. Chromosome-selective sequencing of maternal plasma cell-free DNA for first-trimester detection of trisomy 21 and trisomy 18. Am J Obstet Gynecol 2012;206:322.e Bianchi DW, Platt LD, Goldberg JD, Abuhamad AZ, Sehnert A, Rava RP. Genome-wide fetal aneuploidy detection by maternal plasma. Obstet Gynecol 2012;119(5); Norton ME, Brar H, Weiss J, Karimi A, Laurent LC, Caughey AB, et al. Non-invasive chromosomal evaluation (NICE) study: results of a multicenter prospective cohort study for detection of fetal trisomy 21 and trisomy 18. Am J Obstet Gynecol 2012; 207:e Chen EZ, Chiu RW, Sun H, Akolekar R, Chan KC, Leung TY, et al. Noninvasive prenatal diagnosis of fetal trisomy 18 and trisomy 13 by maternal plasma DNA sequencing. PLoS ONE 2011;6:e Palomaki GE, Deciu C, Kloza EM, Lambert-Messerlian GM, Haddow JE, Neveux LM, et al. DNA sequencing of maternal plasma reliably identifies trisomy 18 and trisomy 13 as well as Down syndrome: an international collaborative study. Genet Med 2012;14(3): Nicolaides KH, Syngelaki A, Ashoor G, Birdir C, Touzet G. Noninvasive prenatal testing for fetal trisomies in a routinely screened first-trimester population. Am J Obstet Gynecol 2012; 207(5):374.e Benn P, Borrell A, Cuckle H, Dugoff L, Gross S, Johnson J, et al. Prenatal detection of Down syndrome using massively parallel sequencing (MPS): a rapid response statement from a committee on behalf of the Board of the International Society for Prenatal Diagnosis, 24 October Prenat Diagn 2012;32: Woolf SH, Battista RN, Angerson GM, Logan AG, Eel W. Canadian Task Force on Preventive Health Care. New grades for recommendations from the Canadian Task Force on Preventive Health Care, CMAJ 2003;169: S6 FEBRUARY JOGC FéVRIER 2013

L année en gynécologie-obstétrique. 1. Un peu d histoire

L année en gynécologie-obstétrique. 1. Un peu d histoire L année en gynécologie-obstétrique Une étape supplémentaire a été de quantifier l ensemble de l ADN circulant et d identifier une différence en cas de fœtus aneuploïde, grâce à une méthode de quantification

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL

DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL 6 LE TEST DIAGNOSTIC PRÉNATAL NON INVASIF : LE SANG MATERNEL Source : les cellules trophoblastiques Fetal cell Cell isolation Détection 5-6SA Disparition rapide après accouchement Pas de persistance après

Plus en détail

Laboratoire Cerba. Congrès SHIP Marseille 15 Octobre 2010

Laboratoire Cerba. Congrès SHIP Marseille 15 Octobre 2010 Diagnostic prénatal non invasif à partir du sang maternel > J.M. COSTA Laboratoire Cerba Congrès SHIP Marseille 15 Octobre 2010 Diagnostic prénatal in utero en France : quelques chiffres clés Toutes indications

Plus en détail

ANALYSE DE L ADN FŒTAL DANS LE SANG MATERNEL: APPLICATION A LA TRISOMIE 21

ANALYSE DE L ADN FŒTAL DANS LE SANG MATERNEL: APPLICATION A LA TRISOMIE 21 ANALYSE DE L ADN FŒTAL DANS LE SANG MATERNEL: APPLICATION A LA TRISOMIE 21 JM Costa 5èmes Journées de Biologie Praticienne Mazagan, 4-5 Avril 2014 LABORATOIRE CERBA, Laboratoire du réseau DIAGNOSTIC PRÉNATAL

Plus en détail

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE...

POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... POUR UNE GROSSESSE PLUS SEREINE... Être parent change profondément une vie et constitue l une des plus belles expériences qui soit. Cette grande aventure apporte également d importantes responsabilités,

Plus en détail

Alexandra Benachi, Jean-Marc Costa Hôpital Antoine Béclère. Clamart-France Laboratoire CERBA-France

Alexandra Benachi, Jean-Marc Costa Hôpital Antoine Béclère. Clamart-France Laboratoire CERBA-France Dépistage Non Invasif de la T21 Oùen sommes nous? Alexandra Benachi, Jean-Marc Costa Hôpital Antoine Béclère. Clamart-France Laboratoire CERBA-France Pr Alexandra Benachi Exerçant au CHU Antoine Béclère,

Plus en détail

Qu'est-ce que nukleo?

Qu'est-ce que nukleo? Qu'est-ce que nukleo? nukleo est un test prénatal non invasif qui permet de dépister la trisomie 21 et d autres anomalies chromosomiques chez le fœtus. nukleo est réalisé à partir d'une simple prise de

Plus en détail

Recommandations de l ACLF pour le de pistage non invasif des anomalies chromosomiques fœtales

Recommandations de l ACLF pour le de pistage non invasif des anomalies chromosomiques fœtales Recommandations de l ACLF pour le de pistage non invasif des anomalies chromosomiques fœtales Version 1-2015 1 Résumé Le DPNI est validé par la technique de MPS mais d autres techniques sont en cours de

Plus en détail

Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE

Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE COMMISSAIRE À LA SANTÉ ET AU BIEN-ÊTRE Quelques informations relatives à la mise en œuvre d un programme de dépistage prénatal du syndrome de Down au Québec NOTE POUR LA CONSULTATION SUR LE DÉPISTAGE DU

Plus en détail

Dépistage Prénatal Non Invasif

Dépistage Prénatal Non Invasif Dépistage Prénatal Non Invasif Dr Mélanie JIMENEZ POCQUET Biologiste - Cytogéneticien L ABOcaryo+ L ABO+ - Chambray les Tours Les patientes connectées Les forums La presse Le presse DPNI : pourquoi

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

-CN seuil à 3,5 mm. -MSM2T + CN -MSM2T sans mesure de CN - Signes Echographiques ET2 et ET3. -CN (seuil à 3,5 mm) et ET2 et ET3? -Suppression des MSM?

-CN seuil à 3,5 mm. -MSM2T + CN -MSM2T sans mesure de CN - Signes Echographiques ET2 et ET3. -CN (seuil à 3,5 mm) et ET2 et ET3? -Suppression des MSM? Quel dépistage de la trisomie 21 fœtale en 2015 : Marqueurs sériques maternels ou tests génétiques non invasifs? Françoise Muller et ABA Biochimie Prénatale Hôpital Robert Debré Francoise.muller@rdb.aphp.fr

Plus en détail

La médecine fœtale est une discipline

La médecine fœtale est une discipline Quel avenir pour le diagnostic prénatal? RÉSUMÉ : Le formidable essor des techniques de diagnostic prénatal a permis sans cesse des progrès depuis les années 80, dans la qualité du dépistage et du diagnostic

Plus en détail

Prénatal Non Invasif. Dépistage Avancé Non Invasif dans le Plasma Maternel

Prénatal Non Invasif. Dépistage Avancé Non Invasif dans le Plasma Maternel Dépistage Avancé Non Invasif dans le Plasma Maternel Dépistage Diagnostic Avancé Prénatal Non Invasif NIPD: Non invasive prenatal diagnosis NIPT: Non invasive prenatal testing NIAPS: Non invasive advanced

Plus en détail

Diagnostic prénatal non invasif : Du GénotypageRhésus Fœtal au Diagnostic de la Trisomie 21

Diagnostic prénatal non invasif : Du GénotypageRhésus Fœtal au Diagnostic de la Trisomie 21 Diagnostic prénatal non invasif : Du GénotypageRhésus Fœtal au Diagnostic de la Trisomie 21 Dr. A. Levy-Mozziconacci UniteFonctionnelle de Biologie Materno-Fœtale et Centre de Médecine Fœtale, APHM, AMU,

Plus en détail

Communiquer le risque en matière de dépistage prénatal pas un jeu d enfant!

Communiquer le risque en matière de dépistage prénatal pas un jeu d enfant! La décision partagée Communiquer le risque en matière de dépistage prénatal pas un jeu d enfant! Jean Gekas et Sylvie St-Jacques 2 Le dépistage du syndrome de Down représente un des aspects les plus controversés

Plus en détail

Nouvelles techniques moléculaires de dépistage prénatal de l aneuploïdie chromosomique

Nouvelles techniques moléculaires de dépistage prénatal de l aneuploïdie chromosomique MISE À JOUR TECHNIQUE DE LA SOGC MISE À JOUR TECHNIQUE DE LA SOGC N 210, juillet 2008 Nouvelles techniques moléculaires de dépistage prénatal de l aneuploïdie chromosomique La présente mise à jour technique

Plus en détail

PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8912

PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8912 PUBLICATION DU CONSEIL SUPERIEUR DE LA SANTE N 8912 Mise en œuvre du screening génétique prénatal non invasif de la trisomie 21 (Syndrome de Down) dans la pratique des soins de santé en Belgique In this

Plus en détail

Quelques messages et points clés.

Quelques messages et points clés. Quelques messages et points clés. 40 On répétera que ce test n est pas un caryotype, que c est un test qui est réalisé à partir d un ADN qui provient de cellules trophoblastiques, donc on s attend dans

Plus en détail

DATATION de la GROSSESSE

DATATION de la GROSSESSE DATATION de la GROSSESSE Julia BEGLER-FONNIER Maternité CHU CAREMEAU Intérêts Améliorer le pronostic de la grossesse: Déterminer la date d accouchement; Évaluer la croissance fœtale Pouvoir interpréter

Plus en détail

Trisomie 21. Informations concernant le dépistage de la trisomie 21 durant la grossesse

Trisomie 21. Informations concernant le dépistage de la trisomie 21 durant la grossesse Trisomie 21 Informations concernant le dépistage de la trisomie 21 durant la grossesse En début de grossesse, le professionnel de santé (gynécologue, sage-femme, généraliste) qui suit votre grossesse vous

Plus en détail

Dépistage et surveillance échographique des grossesses multiples. Dr Nicole Jastrow Meyer 15 novembre 2012

Dépistage et surveillance échographique des grossesses multiples. Dr Nicole Jastrow Meyer 15 novembre 2012 Dépistage et surveillance échographique des grossesses multiples Dr Nicole Jastrow Meyer 15 novembre 2012 Les grossesses gémellaires sont en augmentation et représentent 2 à 5% de toutes les grossesses

Plus en détail

Seules les trisomies 13, 18 et 21 sont concernées dans le test génétique non invasif.

Seules les trisomies 13, 18 et 21 sont concernées dans le test génétique non invasif. 1 Normalement, chaque individu a dans chacune de ces cellules 23 paires de chromosomes numérotées de 1 à 22, la 23ème paire étant la paire des chromosomes sexuels. Une des anomalies chromosomiques les

Plus en détail

Dépistage de la T21 :

Dépistage de la T21 : Dépistage de la T21 : Nouvelles stratégies dans le Hainaut Dr I. DAMAREY Dr N. TILLOUCHE Dr H. QUIQUEMPOIS EPIDEMIOLOGIE T 21 : la plus fréquente des Trisomies 50.000 personnes en France 1/839 naissances

Plus en détail

PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE DÉPISTAGE PRÉNATAL DE LA TRISOMIE 21 CADRE DE RÉFÉRENCE

PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE DÉPISTAGE PRÉNATAL DE LA TRISOMIE 21 CADRE DE RÉFÉRENCE PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE DÉPISTAGE PRÉNATAL DE LA TRISOMIE 21 CADRE DE RÉFÉRENCE PROGRAMME QUÉBÉCOIS DE DÉPISTAGE PRÉNATAL DE LA TRISOMIE 21 CADRE DE RÉFÉRENCE MARS 2010 Membres du groupe de travail sur

Plus en détail

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal

Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Analyse Chromosomique sur Puce à ADN Applications en Prénatal Véronique Satre, Charles Coutton, Gaëlle Vieville, Françoise Devillard et Florence Amblard Maladies génétiques Anomalies chromosomiques Cytogénétique

Plus en détail

LE CALENDRIER DES ECHOGRAPHIES FŒTALES

LE CALENDRIER DES ECHOGRAPHIES FŒTALES LE CALENDRIER DES ECHOGRAPHIES FŒTALES Drs. AZZA HAMMOU - HELA LOUATI - FAOUZIA ZOUARI I- INTRODUCTION : La pratique du diagnostic anténatal repose sur une organisation bien élaborée où les centres de

Plus en détail

La trisomie 21 est la plus fréquente

La trisomie 21 est la plus fréquente MISE EN PLACE DU DÉPISTAGE COMBINÉ AU PREMIER TRIMESTRE DE LA GROSSESSE Depuis le 1 er janvier 2010, c est désormais au premier trimestre de la grossesse qu un dépistage de la trisomie 21 associant une

Plus en détail

Mise à jour technique : Diagnostic et dépistage génétiques préimplantatoires

Mise à jour technique : Diagnostic et dépistage génétiques préimplantatoires MISE À JOUR TECHNIQUE DE LA SOGC N 323, mai 2015 (remplace n 232, août 2009) Mise à jour technique : Diagnostic et dépistage génétiques préimplantatoires La présente mise à jour technique a été rédigée

Plus en détail

Le dépistage prénatal du syndrome de Down et d autres aneuploïdies au premier trimestre de la grossesse

Le dépistage prénatal du syndrome de Down et d autres aneuploïdies au premier trimestre de la grossesse Le dépistage prénatal du syndrome de Down et d autres aneuploïdies au premier trimestre de la grossesse Rapport préparé pour l AETMIS par Alicia Framarin Mars 2003 Le contenu de cette publication a été

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Décret n o 2014-32 du 14 janvier 2014 relatif aux diagnostics anténataux NOR : AFSP1323594D Publics concernés

Plus en détail

Cours sur l anémie hémolytique du nouveau-né

Cours sur l anémie hémolytique du nouveau-né Cours sur l anémie hémolytique du nouveau-né né Dr Marie-José STELLING Musée des grenouilles à Estavayer-le-Lac Anémie hémolytique du nouveau-né né Trois conditions doivent être réunies: présence d un

Plus en détail

49 e CONGRES DE L A.M.U.B.

49 e CONGRES DE L A.M.U.B. 49 e CONGRES DE L A.M.U.B. LE DEPISTAGE (PRENATAL) LE POINT DE L OBSTÉTRICIEN Dr. C. DONNER Gynécologue Service de Gynécologie - Obstétrique Hôpital Erasme Session PERINATALOGIE Modérateurs : Drs G. CASIMIR

Plus en détail

Résumés des projets de recherche financés dans le cadre de l appel d offre 2013 «AMP, diagnostic préimplantatoire et diagnostic génétique»

Résumés des projets de recherche financés dans le cadre de l appel d offre 2013 «AMP, diagnostic préimplantatoire et diagnostic génétique» Résumés des projets de recherche financés dans le cadre de l appel d offre 2013 «AMP, diagnostic préimplantatoire et diagnostic génétique» Chercheur Sujet de recherche Subvention allouée BUJAN Louis DE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 31 mars 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 31 mars 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 19/04/2005 (JO du 03/05/2005) RHOPHYLAC 200 microgrammes/2 ml, solution

Plus en détail

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie

Directeurs de laboratoires d analyses médicales. Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Directeurs de laboratoires d analyses médicales Décisions UNCAM du 9 juin et du 6 juillet 2009 Modification de la liste des actes de biologie médicale pris en charge par l Assurance Maladie Référence :

Plus en détail

La Génétique en Pratique

La Génétique en Pratique La Génétique en Pratique Deux volets /Trois échelles Clinique :-les syndromes - le conseil génétique Biologie :-Cellulaire -Moléculaire CELLULAIRE=Cytogénétique Structure du chromosome CELLULAIRE=Caryotype

Plus en détail

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec

L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec L intégration de l éthique aux décisions politiques : Consultation sur les enjeux éthiques du dépistage prénatal de la trisomie 21 au Québec «L éthique pour guider la réflexion et influencer l élaboration

Plus en détail

JORF n 0013 du 16 janvier 2014 page 748 texte n 11 ARRETE

JORF n 0013 du 16 janvier 2014 page 748 texte n 11 ARRETE Les premières versions de la loi Bioéthique ne plaçaient pas l'échographie obstétricale et fœtale parmi les examens de diagnostic prénatal. De ce fait, la réalisation de ces examens n'était pas soumise

Plus en détail

DIRECTIVE CLINIQUE DE LA SOGC

DIRECTIVE CLINIQUE DE LA SOGC N 309, juillet 2014 (remplace n 123, février 2003) Interventions effractives prénatales chez les femmes qui présentent des infections par le virus de l hépatite B, le virus de l hépatite C et/ou le virus

Plus en détail

Danielle Tournadre Séance CPDPN du mardi 8 septembre 2015

Danielle Tournadre Séance CPDPN du mardi 8 septembre 2015 Danielle Tournadre Séance CPDPN du mardi 8 septembre 2015 Fœtus Petit pour l Age Gestationnel (PAG): mesure d un paramètre échographique ou estimation du poids fœtal inférieur à un seuil. Hypotrophie sévère:

Plus en détail

Place de la PCR digitale dans le dépistage non invasif des aneuploïdies à partir de l ADN fœtal circulant

Place de la PCR digitale dans le dépistage non invasif des aneuploïdies à partir de l ADN fœtal circulant Place de la PCR digitale dans le dépistage non invasif des aneuploïdies à partir de l ADN fœtal circulant Dr Laïla El Khattabi Service de Cytogénétique, Hôpital Cochin, Paris DPNT21 en France aujourd hui

Plus en détail

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec?

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? D RE C O R I N N E L E C L E R C Q, M D, F R C S C G Y N A Z U R S E P T E M B R E 2010 Objectifs: 1-Connaître l historique des dernières

Plus en détail

Diagnostic prénatal non-invasif. Les arguments plaident en faveur de Prendia

Diagnostic prénatal non-invasif. Les arguments plaident en faveur de Prendia Diagnostic prénatal non-invasif Les arguments plaident en faveur de Prendia Diagnostic prénatal non-invasif Diagnostic prénatal en général 4 Types de diagnostics prénataux: graphique 6 La famille de produits

Plus en détail

Le dépistage systématique du diabète de grossesse est-ce vraiment nécessaire?

Le dépistage systématique du diabète de grossesse est-ce vraiment nécessaire? Remise en question de nos pratiques obstétricales Le dépistage systématique du diabète de grossesse est-ce vraiment nécessaire? Ellen Rosenberg 2 M me Pilon, 23 ans, en est à sa deuxième grossesse. La

Plus en détail

Collège de Gynécologie CVL

Collège de Gynécologie CVL Docteur Laurence GOT Docteur Béatrice LAUDIER Pôle Biopathologie CHR d Orléans 31 mai 2012 DEPISTAGE vs DIAGNOSTIC PRENATAL Dépistage : détermine si le fœtus a un risque augmenté d être porteur d une pathologie

Plus en détail

Directive clinique de consensus à l intention des professionnels de la santé œuvrant auprès des Inuits, des Métis et des Premières Nations

Directive clinique de consensus à l intention des professionnels de la santé œuvrant auprès des Inuits, des Métis et des Premières Nations N 293, juin 2013 Directive clinique de consensus à l intention des professionnels de la santé œuvrant auprès des Inuits, des Métis et des Premières Nations La présente directive clinique de consensus a

Plus en détail

On en vient maintenant au test lui-même.

On en vient maintenant au test lui-même. On en vient maintenant au test lui-même. 6 Avant d envisager la technologie elle-même, quelques mots sur le diagnostic prénatal non invasif qui est réalisé historiquement à partir du sang maternel. On

Plus en détail

DÉTECTION DES ANEUPLOÏDIES DES CHROMOSOMES 13, 18, 21, X ET Y PAR QF-PCR (RÉFÉRENCE 2013.03.004) Avis d évaluation

DÉTECTION DES ANEUPLOÏDIES DES CHROMOSOMES 13, 18, 21, X ET Y PAR QF-PCR (RÉFÉRENCE 2013.03.004) Avis d évaluation Analyse tirée de l'avis transmis au ministre le 28 février 2014. Pour en savoir plus sur les Processus et critères d'évaluation des analyses de biologie médicale de l INESSS cliquez ici. DÉTECTION DES

Plus en détail

Liste de contrôle de la sécurité chirurgicale en obstétrique-gynécologie

Liste de contrôle de la sécurité chirurgicale en obstétrique-gynécologie N 286, janvier 2013 Liste de contrôle de la sécurité chirurgicale en obstétrique-gynécologie La présente directive clinique a été analysée par le comité de pratique clinique - gynécologie et analysée et

Plus en détail

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014

Marion GILBERT Simon CHAUVEAU. DES pneumologie 11 avril 2014 Marion GILBERT Simon CHAUVEAU DES pneumologie 11 avril 2014 Contexte Dépistage du cancer poumon : Santé publique Par scanner injecté (low dose) : Baisse de la mortalité (-20%) : NLSTrial (USA) 2011: «The

Plus en détail

GROSSESSE Ne rien oublier. 2. Suivi de la grossesse: le calendrier

GROSSESSE Ne rien oublier. 2. Suivi de la grossesse: le calendrier GROSSESSE Ne rien oublier 2. Suivi de la grossesse: le calendrier A / LE DEPISTAGE DU RISQUE DE TRISOMIE 21 Introduction: risque de l amniocentese Taux de dépistage Nombre de T21 dépistés Les faux positifs

Plus en détail

Les Evolutions techniques. Marc Delpech Laboratoire de Génétique et Biologie moléculaires de l hôpital Cochin

Les Evolutions techniques. Marc Delpech Laboratoire de Génétique et Biologie moléculaires de l hôpital Cochin Les Evolutions techniques Marc Delpech Laboratoire de Génétique et Biologie moléculaires de l hôpital Cochin 1 Les principales étapes de l évolution technologique 1975 Southern blot 1977 Séquençage Sanger

Plus en détail

L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives?

L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives? L interruption de grossesse, une décision aux répercussions tardives? 11 e Journée annuelle de présentation des travaux académiques des résidents Le vendredi 30 mai 2014 Par Julie Laverdière Résidente

Plus en détail

Combinaison variable avec potentiel de croissance vraisemblablement génétiquement préétabli

Combinaison variable avec potentiel de croissance vraisemblablement génétiquement préétabli Facteurs Maternels Facteurs fœtaux Facteurs placentaires Facteurs externes Combinaison variable avec potentiel de croissance vraisemblablement génétiquement préétabli Combien et lesquels? Quand? Comment?

Plus en détail

Dépistage Cancer colorectal: FIT test ou recherche d ADN fécal? Emmanuel Patrice Valcin, R1 UMF CSL 29 Mai 2015

Dépistage Cancer colorectal: FIT test ou recherche d ADN fécal? Emmanuel Patrice Valcin, R1 UMF CSL 29 Mai 2015 Dépistage Cancer colorectal: FIT test ou recherche d ADN fécal? Emmanuel Patrice Valcin, R1 UMF CSL 29 Mai 2015 Introduction Cancer colorectal Très prévalent en Amérique du Nord. Cause importante de morbidité

Plus en détail

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations

Capacités et attitudes Activités Compétences Tâche complexe Extraire et organiser des Informations Constat : la méiose produit des gamètes génétiquement différents qui parfois comportent des anomalies qui peuvent empêcher l embryon de se développer ou de se développer normalement et entraîner alors

Plus en détail

Report de la grossesse

Report de la grossesse N 271, janvier 2012 Report de la grossesse La présente opinion de comité a été rédigée par le comité sur la génétique, analysée par le comité sur l endocrinologie de la reproduction et l infertilité, et

Plus en détail

Sang de cordon ombilical : Counseling, prélèvement et mise en banque

Sang de cordon ombilical : Counseling, prélèvement et mise en banque N 328, août 2015 (remplace n 156, mars 2005) Sang de cordon ombilical : Counseling, prélèvement et mise en banque La présente directive clinique a été rédigée par le groupe de travail sur la mise en banque

Plus en détail

Du microscope. aux microarrays. le "saut de puce" de la cytogénétique

Du microscope. aux microarrays. le saut de puce de la cytogénétique Du microscope le "saut de puce" aux microarrays de la cytogénétique ARL 13 mars 2008 Dr Danielle Martinet Spéc. FAMH en analyses de génétique médicale Laboratoire de cytogénétique constitutionnelle Service

Plus en détail

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015

Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE. Mardi 14 AVRIL 2015 Expert : Dr Catherine VERGNE Animateur : Dr Michel PORTIER PEGASE Mardi 14 AVRIL 2015 ! Bien conseiller avant une grossesse! Prescrire les bons examens au bon moment! Savoir dépister les pathologies gravidiques

Plus en détail

Étude d évaluation contingente

Étude d évaluation contingente Existe-t-il une demande pour les diagnostics DGP et DP chez les porteurs des mutations BRCA1/2? Étude d évaluation contingente C. Protière, C. Nogues, I. Coupier et al. Travail en cours Problématique Porteurs

Plus en détail

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE

LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE LE POINT PRATIQUE SUR L ARRETE DU 23 JUIN 2009 AVEC LE CEPPIM ET LA SFAPE Le gouvernement français a décidé de mieux organiser la gestion du dépistage des anomalies fœtales et en particulier de la trisomie

Plus en détail

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr

Introduction. La consultation préconceptionnelle. http://www.univadis.fr Surveillance d une grossesse en médecine générale Professeur Bruno LANGER Département de Gynéco-Obstétrique - Hôpital de Hautepierre - CHU de Strasbourg Introduction Mesdames, messieurs, Nous allons voir

Plus en détail

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic Médecine prédictive Introduction à la médecine Prédictive Définition : la médecine prédictive a pour objet l'identification d un marqueur de prédisposition à une maladie et pour but le dépistage et/ou

Plus en détail

CHU de Caen D E P I S TA G E D E L A T R I S O M I E 2 1 F ΠTA L E. L a b o r a t o i r e d h o r m o n o l o g i e

CHU de Caen D E P I S TA G E D E L A T R I S O M I E 2 1 F Œ TA L E. L a b o r a t o i r e d h o r m o n o l o g i e CHU de Caen Pôle biologie & Pôle Femme - Enfant L a b o r a t o i r e d h o r m o n o l o g i e D E P I S TA G E D E L A T R I S O M I E 2 1 F Œ TA L E Information pour les professionnels de santé impliqués

Plus en détail

PROTOCOLE DE DIAGNOSTIC ANTENATAL

PROTOCOLE DE DIAGNOSTIC ANTENATAL Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@wanadoo.fr Web: http://www.nat78.com

Plus en détail

Détermination individuelle du risque d anomalie chromosomique lors de la première phase de la grossesse (11e à 14e semaine)

Détermination individuelle du risque d anomalie chromosomique lors de la première phase de la grossesse (11e à 14e semaine) Recommandations communes Détermination individuelle du risque d anomalie chromosomique lors de la première phase de la grossesse (11e à 14e semaine) Prof. W. Holzgreve, docteur h.c., Dr P. Kuhn, Prof.

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

POUR LES FEMMES ET LEURS FAMILLES

POUR LES FEMMES ET LEURS FAMILLES POUR LES FEMMES ET LEURS FAMILLES Un guide pour mieux comprendre les tests de dépistage prénatal : le syndrome de Down; la trisomie 18; les anomalies du tube neural. De nouveaux tests de dépistage prénatal

Plus en détail

Organisation et gestion des prescriptions en oncogénétique

Organisation et gestion des prescriptions en oncogénétique PR-0408.02 Page 1 / 5 OBJET : Ce document a pour objectif de définir tous les éléments concernant la partie préanalytique et post analytique nécessaires pour : - réaliser un criblage dans les gènes BRCA1

Plus en détail

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT

CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT CLARTE NUCALE Docteurs Marc TORRENT, stéphane SAULT LONGUEUR CRANIO-CAUDALE (LCC, DCC) C est la mesure de la taille du fœtus entre le vertex et les fesses. 1 ) Approche technique : Critères de réussite

Plus en détail

Le Transfert sélectif d un seul embryon à la suite de la fécondation

Le Transfert sélectif d un seul embryon à la suite de la fécondation DIRECTIVE CLINIQUE COMMUNE SOGC SCFA N o 241, avril 2010 Le Transfert sélectif d un seul embryon à la suite de la fécondation La présente directive clinique a été rédigée par le comité commun Société des

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Docteur B. Maria Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique TOME XXIV publié le 30.11.2000 VINGT-QUATRIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE GROUPE HOSPITALO-UNIVERSITAIRE CAREMEAU Place du Professeur Robert Debré - 30029 NIMES cedex 9 CENTRE MULTIDISCIPLINAIRE DE DIAGNOSTIC PRENATAL Tél. secrétariat : 04.66.68.43.67

Plus en détail

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse

Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Quels examens demander pour la surveillance de la grossesse Déclaration Avant la fin de la 14 ème semaine de grossesse = avant 14 semaines = avant 16 SA En pratique, à remplir avant 3 mois = 15 SA, puis

Plus en détail

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SOINS PRENATAUX (1) Soins prénataux constituent une avance significative dans les soins obstétricaux. Soins prénataux sont une pratique universelle.

Plus en détail

Diagnostic Prénatal des anomalies chromosomiques. Professeur H. Copin

Diagnostic Prénatal des anomalies chromosomiques. Professeur H. Copin Diagnostic Prénatal des anomalies chromosomiques Professeur H. Copin Jusqu au début des années 1970 Avant l accouchement peu d informations sur l enfant à naître Naissance d un enfant malformé : Mauvaise

Plus en détail

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005

Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 Grossesse normale. Besoins nutritionnels d une femme enceinte (16) Professeur Marc Gamerre Mai 2005 1. Définition La grossesse se définit comme étant l état de la femme enceinte. La fécondation se fait

Plus en détail

Chromosome et caryotype

Chromosome et caryotype Chromosome et caryotype Définition et généralités L étude du caryotype «classique» humain est l étude des chromosomes à un stade maximum de condensation (chromosomes mitotiques en métaphase). Caryotype

Plus en détail

RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Les performances des tests ADN libre circulant pour le dépistage de la trisomie 21 fœtale.

RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Les performances des tests ADN libre circulant pour le dépistage de la trisomie 21 fœtale. RECOMMANDATION EN SANTÉ PUBLIQUE Les performances des tests ADN libre circulant pour le dépistage de la trisomie 21 fœtale Volet 1 Septembre 2015 Cette recommandation en santé publique est téléchargeable

Plus en détail

DIRECTIVE CLINIQUE DE LA SOGC

DIRECTIVE CLINIQUE DE LA SOGC N 324 mai 2015 (remplace n 201, décembre 2007) Supplémentation préconceptionnelle en acide folique / multivitamines pour la prévention primaire et secondaire des anomalies du tube neural et d autres anomalies

Plus en détail

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel

Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Importance du développement des biomarqueurs par un industriel Dr Frédéric Eberlé, responsable médical Roche Diagnostics France Marseille, 27 mars 2015 Terminologie Biomarqueurs, Tests de diagnostic, Tests-compagnons

Plus en détail

CDG Syndromes de type I

CDG Syndromes de type I CDG Syndromes de type I Démarche actuelle de dépistage et ses limites Dr David CHEILLAN Service Maladies Héréditaires du Métabolisme et Dépistage Néonatal Hospices Civils de Lyon david.cheillan@chu-lyon.fr

Plus en détail

La femme enceinte drépanocytaire

La femme enceinte drépanocytaire La femme enceinte drépanocytaire Guide Pratique La drépanocytose : qu est que c est? La drépanocytose est une maladie génétique de l hémoglobine, caractérisée par la présence d une hémoglobine anormale,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 8 septembre 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 8 septembre 2010 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de 5 ans à compter du 4 juillet 2005 (JO du 14 juillet 2005) FASLODEX 250 mg/5 ml, solution

Plus en détail

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation)

PROTOCOLE DE SURVEILLANCE DE LA GROSSESSE NORMALE (prescriptions d examens et prescriptions thérapeutiques de supplémentation) Protocole obstétrical n 7 version 4 Page 1/6 Référence : RSN/PR/REA.O/007/D Date de 1 ère mise en service : 10/05/2000 N version Date de la modification Suivi des modifications Objet de la modification

Plus en détail

I. TOUITOU (Mise ligne 15/10/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes

I. TOUITOU (Mise ligne 15/10/08 LIPCOM-RM) Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes er cycle PCEM MI5 Génétique moléculaire et clinique Année Universitaire 008-009 Comment apprécier la composante héréditaire des maladies?. Excès de cas familiaux - Les études familiales - - La plupart

Plus en détail

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE

SUIVI DE GROSSESSE NORMALE SUIVI DE GROSSESSE NORMALE DES Gynécologie Médicale 27/03/14 Julie Blanc Maternité Port-Royal Epidémiologie 810 000 naissances en 2013 9,9 +/- 3,7 consultations pendant la grossesse 2010 > 2003 Consultations

Plus en détail

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale

La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale La génomique des cancers en 2015 Est-elle utile en pratique? Dr Corina Martinez Mena Oncologie Médicale Définitions Historique Génomique dans le cancer du sein Utilité Problèmes Futur Chaque personne:

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

Prévention de la maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né

Prévention de la maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né 12 : MALADIE HÉMOLYTIQUE DU FŒTUS ET DU NOUVEAU-NÉ ET THROMBOCYTOPÉNIE IMMUNE PÉRINATALE Kathryn Webert et Heather Hume Prévention de la maladie hémolytique du fœtus et du nouveau-né Épreuves sérologiques

Plus en détail

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique?

Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? Peut-on prédire la thrombose veineuse profonde par la clinique? TVP et algorithme de prédiction clinique - 1 Médiocre sensibilité et spécificité des signes et symptômes cliniques Utilité démontrée de la

Plus en détail

Le diabète gestationnel : quel test conseiller?

Le diabète gestationnel : quel test conseiller? Le diabète gestationnel : quel test conseiller? Pr. Sanae Bouhsain Service de Biochimie Hôpital Militaire d Instruction Mohamed V, Rabat Journées AMBM, El Jadida Avril 2014 1 Qu est ce qu un diabète gestationnel?

Plus en détail

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes.

Cumulo Numbio 2015. La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Cumulo Numbio 2015 La révolution next-generation sequencing et les enjeux de l'expansion de la bioinformatique pour les biologistes. Human genome sequence June 26th 2000: official announcement of the completion

Plus en détail

Place de la Génétique en Médecine Générale

Place de la Génétique en Médecine Générale Place de la Génétique en Médecine Générale Principes et indications des examens en génétique médicale ECU-UCL 12.01.2008 Dr I.Maystadt Génétique : quelques petits rappels Cytogénétique tique 46 chromosomes

Plus en détail

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++

GROSSESSE NORMALE. Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ GROSSESSE NORMALE Première consultation 16 SA au plus tard Examen gynéco avec FCV +++ Objectifs Par un médecin, au 3ème mois CONFIRMER LA GROSSESSE : DATATION et TERME théorique FDR EXAMENS COMPLÉMENTAIRES

Plus en détail

Issues de grossesse à la suite du recours à la procréation assistée

Issues de grossesse à la suite du recours à la procréation assistée N 302, janvier 2014 (remplace n 173, février 2006) Issues de grossesse à la suite du recours à la procréation assistée La présente directive clinique a été rédigée par le comité de génétique, analysée

Plus en détail

Demande de résumés! 71 e conférence clinique et scientifique annuelle Du 9 au 12 juin 2015 Québec (Québec) Centre des congrès de Québec

Demande de résumés! 71 e conférence clinique et scientifique annuelle Du 9 au 12 juin 2015 Québec (Québec) Centre des congrès de Québec Demande de résumés! 71 e conférence clinique et scientifique annuelle Du 9 au 12 juin 2015 Québec (Québec) Centre des congrès de Québec La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC), l

Plus en détail

Les petis signes de T21 : comment ça marche et à quoi ça sert? Christophe Vayssière (Toulouse) DIU d echographie 2011

Les petis signes de T21 : comment ça marche et à quoi ça sert? Christophe Vayssière (Toulouse) DIU d echographie 2011 Les petis signes de T21 : comment ça marche et à quoi ça sert? Christophe Vayssière (Toulouse) DIU d echographie 2011 2 types de «petits signes»? Il a 2 types de petits signes de T21 : 1/ les signes suite

Plus en détail