DIU DE CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE. Facultés de Médecine de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Saint-Etienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIU DE CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE. Facultés de Médecine de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Saint-Etienne"

Transcription

1 1 DIU DE CHIRURGIE ENDOVASCULAIRE Facultés de Médecine de Clermont-Ferrand, Grenoble, Lyon, Marseille, Montpellier, Nice, Saint-Etienne Enseignant responsable : P Feugier Enseignants : Ph Amabile, JN Albertini, Y. Alimi, P. Alric, MA Bartoli, M. Batt, L Canaud, J.P. Favre, P. Feugier, R. Hassen-Khodja, E Jean-Baptiste, P Lermusiaux, P.E. Magnan, J.L. Magne, C. Marty-Ane, Ph. Piquet, JP Ribal, E Rosset. I Organisation générale de l enseignement L enseignement annuel est organisé en quatre séminaires de trois jours chacun. Les séminaires seront organisés successivement dans les différents services de CHU participants au DIU. Les séminaires se dérouleront du lundi au mercredi selon le schéma suivant : Matin : Enseignement pratique et enseignement dirigé : 5 h Après-midi : Enseignement théorique : 5 h. Conditions d inscription : Cet enseignement est destiné principalement aux Internes en DES de Chirurgie Générale, DESC de Chirurgie Vasculaire, DESC de Chirurgie Thoracique et Cardiovasculaire, DES de Radiologie, DES de Cardiologie. Sont également habilités à s inscrire les étudiants en AFS ou en AFSA correspondant aux disciplines précédentes, les chirurgiens Vasculaires étrangers diplômés ou en formation, les Chirurgiens Vasculaires exerçant en pratique libérale et diplômés du Collège Français de Chirurgie Vasculaire, et les Chirurgiens Vasculaires des centres hospitaliers (CCA, PH). Les inscriptions sont prises au sein de chaque UFR sur dossier, par l enseignant responsable. En cas de demande excédant le nombre de places disponibles, une liste d attente sera organisée entre les différentes UFR participant au DIU.

2 2 II Programme de l enseignement théorique 1 er Séminaire NICE 30 heures Responsables : Pr R Hassen-Khodja Pr E Jean Baptiste et 28 Octobre 2015 Généralités Guides et cathéters, les ballonnets Techniques de ponction Systèmes de fermeture artérielle, complications des ponctions et du cathétérisme Les stents : variétés, biomatériaux, biomécanique, les stents actifs Généralités sur les endoprothèses aortiques Endoprothèses aortiques : concept et évolution des idées Matériaux utilisés et leur vieillissement Tests précliniques, évaluation clinique, Homologation Réglementation en France et dans les autres pays ; Les dispositifs actuellement existants : principes, avantages et inconvénients des différents design, évaluation, résultats actuellement publiés. Endoprothèses de l Aorte abdominale pour anévrisme Indications et contre-indications Comment faire un bon sizing Technique des cheminées, des periscopes. Techniques de l endoprothese sandwich Endoprothèses sur mesure. Endoprothèses fenêtrées. Les pièges techniques : comment faire face à une complication technique. Surveillance des patients après mise en place d une endoprothèse aortique pour traitement d un anévrysme. Données de la littérature : essais randomisés, traitement endovasculaire des anévrismes rompus

3 3 2 ème Séminaire Marseille 30 heures Responsables : Pr PE Magnan Pr Y Alimi Pr MA Bartoli et 09 décembre 2015 Endoprothèses de l Aorte thoracique pour anévrisme Particularités des endoprothèses thoraciques disponibles sur le marché Anévrysme de l aorte thoracique : traitement endovasculaire. Dissection de l aorte : traitement endovasculaire à la phase aiguë Traitement endovasculaire des ruptures de l isthme de l aorte. Membres inférieurs : lésions anévrismales et traumatiques Traitement endovasculaire des anévrismes iliaques Traitement endovasculaire des anévrismes fémoraux et poplités. Traitement endovasculaire des traumatismes artériels des membres Veines Traitement endovasculaire des lésions veineuses Traitement endovasculaire des syndromes cave supérieur Traitement endovasculaire du syndrome de Cockett. Traitement endovasculaire de l insuffisance veineuse superficielle Filtre cave.

4 4 3 ème Séminaire Clermont-Ferrand, Saint Etienne 30 heures Responsables : Pr JP Ribal, Pr E Rosset Pr JP Favre, Pr JN Albertini et 23 mars 2016 Troncs supra-aortiques Angioplastie de la bifurcation carotidienne pour lésions athéroscléreuses. Angioplastie carotidienne pour lésion non athéroscléreuse. Angioplastie des gros troncs supra-aortiques et des artères vertébrales. Aspects réglementaires actuels. Aorte abdominale et ses branches Traitement endovasculaire des lésions obstructives de l aorte sous-rénale Angioplastie des artères viscérales Angioplastie des artères rénales.

5 5 4 ème Séminaire et contrôle de connaissances Grenoble, Lyon 30 heures Responsables : Pr JL Magne Pr P Feugier, P Lermusiaux et 25 mai 2016 Radioprotection et Complications des produits de contraste Membres inférieurs : lésions obstructives Traitement endovasculaire des sténoses et occlusions iliaques. Traitement endovasculaire des sténoses et occlusions fémoro-poplitées. Endoprothèses couvertes dans le traitement des lésions occlusives ilio-fémorales étendues. Thrombolyse artérielle. Thrombo-embolectomie par aspiration et hydrolyse mécanique Méthodes de thrombectomie percutanée. Traitement endovasculaire des anévrysmes artériels périphériques Angioplastie des artères de la jambe et du pied. Thrombolyse et angioplastie des pontages périphériques. Traitement endovasculaire des complications des abords pour hémodialyse Contrôle des connaissances : Lyon, mercredi 25 mai 2016 Responsables : Pr P Feugier, Pr P Lermusiaux

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs

Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Anévrismes de l aorte et des artères des membres inférieurs A) Définition. Un anévrisme artériel est une dilatation focale et permanente de l artère avec une

Plus en détail

L Angiographie interventionnelle : Un secteur de pointe ayant des liens étroits avec plusieurs spécialités chirurgicales.

L Angiographie interventionnelle : Un secteur de pointe ayant des liens étroits avec plusieurs spécialités chirurgicales. L Angiographie interventionnelle : Un secteur de pointe ayant des liens étroits avec plusieurs spécialités chirurgicales. L Angiographie et la Radiologie interventionnelle est une spécialité de pointe

Plus en détail

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005

Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Sténoses de la bifurcation carotidienne (133b) Professeur Jean Luc MAGNE, Docteur Sébastien PENILLON, Docteur Carmine SESSA Mai 2005 Pré-requis : Athérosclérose, épidemiologie et physiopathologie (item

Plus en détail

Objectifs de formation

Objectifs de formation Objectifs de formation OBJECTIFS THÉORIQUES A - Généralités I - ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE 111 - Anatomie du système circulatoire - Description et variations anatomiques - Projections cutanées, rapports et

Plus en détail

Concept de formation post graduée. Spécialité en Chirurgie vasculaire

Concept de formation post graduée. Spécialité en Chirurgie vasculaire Centre Universitaire pour la Chirurgie Vasculaire Lausanne Prof. Dr. Jean-Marc Corpataux, Chef de service Concept de formation post graduée en Chirurgie vasculaire Centre Hospitalier Universitaire Vaudois

Plus en détail

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats

Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats Traitement endovasculaire des axes de jambe: techniques, indications et résultats t Kheira Hireche, Ludovic Canaud, Charles Marty Ané, Pierre Alric Historique Charles T. Dotter Technique de recanalisation

Plus en détail

Imagerie vasculaire: apport des nouvelles techniques dans le bilan

Imagerie vasculaire: apport des nouvelles techniques dans le bilan Imagerie vasculaire: apport des nouvelles techniques dans le bilan Dr Lacroix V- Pr Hammer F Service de Chirurgie Vasculaire Service de Radiologie Interventionnelle 8 mai 2010 Journée ECU-UCL Sténoses

Plus en détail

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE

ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE ANEVRYSME DE L ARTERE POPLITEE DEFINITION L AAP est une dilatation avec perte de parallélisme des parois de l artère poplitée atteignant au moins 2 fois le diamètre de l artère saine sus jacente, le diamètre

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique 12 OBJECTIFS Après avoir suivi ce programme, les participants devraient pouvoir : Améliorer le diagnostic et la gestion des patients présentant une maladie vasculaire. Définir le

Plus en détail

Prise en charge. au sein de l AP-HM. Professeur B. VIALETTES Président du COSEPS

Prise en charge. au sein de l AP-HM. Professeur B. VIALETTES Président du COSEPS Prise en charge des Dispositifs Médicaux au sein de l AP-HM Professeur B. VIALETTES Président du COSEPS Problèmes spécifiques des DM et DMI Nombre très important Pour une indication plusieurs DM différents

Plus en détail

Fiche médecin traitant Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale

Fiche médecin traitant Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale Recommandation en santé publique Fiche médecin traitant Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale Novembre 2012 Préambule Objectifs de la fiche d information médecins Contexte Description

Plus en détail

¹ Service de Radiologie Urinaire et Vasculaire Pav P ² Service de Chirurgie Vasculaire Pav M Hôpital Edouard Herriot CHU de LYON - France

¹ Service de Radiologie Urinaire et Vasculaire Pav P ² Service de Chirurgie Vasculaire Pav M Hôpital Edouard Herriot CHU de LYON - France ASPECTS ARTERIOGRAPHIQUES DE L ENDOFIBROSE ARTERIELLE DU SPORTIF DE HAUT NIVEAU John PALMA ¹ Olivier ROUVIERE ¹ Patrick FEUGIER 2 Jean-Michel CHEVALIER 2 ¹ Service de Radiologie Urinaire et Vasculaire

Plus en détail

1G15 31,25 1G81 50,00. d'hémorragies 58) Colofibroscopie totale et traitement par laser de sténoses d'hémorragies 1G82 85,00

1G15 31,25 1G81 50,00. d'hémorragies 58) Colofibroscopie totale et traitement par laser de sténoses d'hémorragies 1G82 85,00 Règlement ministériel du 28 février 1997 portant modification du règlement ministériel du 21 décembre 1993 concernant la nomenclature des actes et services des médecins pris en charge par l'assurance maladie.

Plus en détail

BILAN PRÉ OPÉRATOIRE ET SUIVI DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES. Yann LE BRAS - Nicolas GRENIER CHU PELLEGRIN CAFCIM 23 mars 2013

BILAN PRÉ OPÉRATOIRE ET SUIVI DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES. Yann LE BRAS - Nicolas GRENIER CHU PELLEGRIN CAFCIM 23 mars 2013 BILAN PRÉ OPÉRATOIRE ET SUIVI DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES Yann LE BRAS - Nicolas GRENIER CHU PELLEGRIN CAFCIM 23 mars 2013 BILAN PRÉ OPÉRATOIRE DES ENDOPROTHÈSES AORTIQUES TEVA Thérapeutique Endo Vasculaire

Plus en détail

Techniques et résultats d implantation des endoprothèses thoraco-abdominales. Expérience Lilloise. Nîmes les 13 et 14 juin 2010

Techniques et résultats d implantation des endoprothèses thoraco-abdominales. Expérience Lilloise. Nîmes les 13 et 14 juin 2010 Nîmes les 13 et 14 juin 2010 Techniques et résultats d implantation des endoprothèses thoraco-abdominales Expérience Lilloise Équipe du service de Chirurgie Vasculaire Professeur HAULON Hôpital Cardiologique

Plus en détail

Programme préliminaire

Programme préliminaire COMITÉ D ORGANISATION Mathieu AVEILLAN (Fort de France) Jean-Michel BARTOLI (Marseille - France) Marc COGGIA (Boulogne Billancourt - France) Serge COHEN (Marseille - France) Michael D. DAKE (Stanford,

Plus en détail

Drainage du LCR. Quand et comment? Philippe Piquet, Philippe Amabile

Drainage du LCR. Quand et comment? Philippe Piquet, Philippe Amabile Drainage du LCR Quand et comment? Philippe Piquet, Philippe Amabile Service de Chirurgie Vasculaire Pôle Cardio-Thoracique et Vasculaire Hôpital de la Timone, Marseille Ischémie médullaire après TEVAR

Plus en détail

Programme préliminaire

Programme préliminaire Programme préliminaire 013 OBJECTIFS Après avoir suivi ce programme, les participants devraient pouvoir : Améliorer le diagnostic et la gestion des patients présentant une maladie vasculaire. Définir le

Plus en détail

Mails réponses des membres : Recueil d'avis pour les dispositifs médicaux et T2A

Mails réponses des membres : Recueil d'avis pour les dispositifs médicaux et T2A Mails réponses des membres : Recueil d'avis pour les dispositifs médicaux et T2A De : Radio Med PRADEL jean Envoyé : samedi 2 février 2008 10:31 À : Radio Surv THIERY Florence; Radio Med CHANCRIN Jean

Plus en détail

CLASSEUR DES CHIRURGIENS VASCULAIRES EN FORMATION

CLASSEUR DES CHIRURGIENS VASCULAIRES EN FORMATION 1 CLASSEUR DES CHIRURGIENS VASCULAIRES EN FORMATION 2 CLASSEUR DES CHIRURGIENS VASCULAIRES EN FORMATION SOMMAIRE A.- MAQUETTES DES STAGES 1.- STAGES OBLIGATOIRES 2.- SEMESTRES LIBRES B.- L'ACTIVITE PRATIQUE

Plus en détail

Item 105 : Surveillance des porteurs de valve et de prothèse vasculaire

Item 105 : Surveillance des porteurs de valve et de prothèse vasculaire Item 105 : Surveillance des porteurs de valve et de prothèse vasculaire Collège des Enseignants de Médecine vasculaire et Chirurgie vasculaire Date de création du document 2010-2011 Table des matières

Plus en détail

Thrombectomie veineuse avec stent

Thrombectomie veineuse avec stent Prise en charge des TVP fémoro-iliaques Thrombectomie veineuse avec stent O HARTUNG Sce de Chirurgie Vasculaire, CHU Nord, Marseille Complications des TVP Aigue Extension Embolie pulmonaire Récidive Syndrome

Plus en détail

Vous allez avoir une implantation d'une endoprothèse aortique abdominale

Vous allez avoir une implantation d'une endoprothèse aortique abdominale Vous allez avoir une implantation d'une endoprothèse aortique abdominale Madame, Monsieur, Votre médecin vous a proposé un examen radiologique. Il sera pratiqué avec votre consentement. Vous avez en effet

Plus en détail

- La place du médecin vasculaire -

- La place du médecin vasculaire - ATTEINTE VASCULAIRE PERIPHERIQUE DANS LES SYNDROMES DE MARFAN - La place du médecin vasculaire - 19/03/2014 Sébastien GAERTNER Praticien Hospitalier Service d Hypertension Artérielle et Maladies Vasculaires

Plus en détail

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale Homme de 35 ans; Colectomie totale à l'âge de 8 ans pour hématome des parois intestinales.dissection coronarienne droite en mars 2014. Splénectomie pour rupture de l'artère splénique, transféré en urgence

Plus en détail

SYNDICAT NATIONAL DES CHIRURGIENS VASCULAIRES

SYNDICAT NATIONAL DES CHIRURGIENS VASCULAIRES Compte Rendu de la Réunion du 7 Octobre 2015 SNCV / DEPARTEMENT DES ACTES MEDICAUX CNAMTS Vice- Adjoint CNAMTS : Dr Yves Allioux, Dr Anne Clément, Monsieur Nicolas Sabaterie SNCV: Dr Jacques Pinsolle,

Plus en détail

Audition ONDPS de la spécialité Radiologie et Imagerie Médicale 15/02/2012

Audition ONDPS de la spécialité Radiologie et Imagerie Médicale 15/02/2012 et Audition ONDPS de la spécialité Radiologie et Imagerie Médicale 15/02/2012 1 Présentation de la profession de radiologue La démographie des professionnels en activité Les évolutions de l exercice de

Plus en détail

Conflits Intérêt, Jacques Machecourt (3 dernières années)

Conflits Intérêt, Jacques Machecourt (3 dernières années) Conflits Intérêt, Jacques Machecourt (3 dernières années) Rémunération directe PEC frais déplacement Abbott Vascular X X Biotronik Boston Scientific Cordis X X Hexacath X X Medtronic Versements Association

Plus en détail

Qualification pour les examens et traitements radiologiques à fortes doses en angiologie (USSMV)

Qualification pour les examens et traitements radiologiques à fortes doses en angiologie (USSMV) SIWF ISFM Qualification pour les examens et traitements radiologiques à fortes doses en angiologie (USSMV) Programme de formation complémentaire du 1 er janvier 2001 (dernière révision: 13 janvier 2004)

Plus en détail

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY

AUDIT MEDICAL. Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY AUDIT MEDICAL Les indications des agents antiplaquettaires sont-elles respectées? 4 avril 2011 Julie GOEURY JUSTIFICATIONS ET BASES DE CE TRAVAIL Fréquence de prescription : 3 à 5% de la population française

Plus en détail

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX

IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX IMAGERIE DU SYSTEME VEINEUX Imagerie normale et pathologique - Variations Dr Viviane Ladam-Marcus Service de Radiologie - HRD Système Veineux du membre supérieur Céphalique Basilique Thrombose 2 veines

Plus en détail

RGD du 06 avril 2009 (Mém. n 74 du 14 avril 2009, p.898)

RGD du 06 avril 2009 (Mém. n 74 du 14 avril 2009, p.898) Règlement grand-ducal du 6 avril 2009 modifiant le règlement grand-ducal modifié du 21 décembre 1998 arrêtant la nomenclature des actes et services des médecins pris en charge par l'assurance maladie.

Plus en détail

"Chapitre VIII. Prestations interventionnelles percutanées sous contrôle d'imagerie médicale.

Chapitre VIII. Prestations interventionnelles percutanées sous contrôle d'imagerie médicale. "A.R. 22.1.1991" "Chapitre VIII. Prestations interventionnelles percutanées sous contrôle d'imagerie médicale. Art. 34. 1 er. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification du médecin

Plus en détail

Dr Gilles Lerussi, Dr Reuben Veerapen, Dr Matthieu Guillou, Dr Jean Michel Radoux, Clinique Sainte Clotilde, Saint Denis

Dr Gilles Lerussi, Dr Reuben Veerapen, Dr Matthieu Guillou, Dr Jean Michel Radoux, Clinique Sainte Clotilde, Saint Denis Dr Gilles Lerussi, Dr Reuben Veerapen, Dr Matthieu Guillou, Dr Jean Michel Radoux, Clinique Sainte Clotilde, Saint Denis REUNION/ France METROPOLITAINE INTRODUCTION Spécificité AOMI chez le diabétique

Plus en détail

Programme scientifique

Programme scientifique Programme scientifique Jeudi 23 Avril 2015 17h - 19h : Inscription / Accueil des participants Vendredi 24 Avril 2015 8h : Inauguration Session Carotides Pièges dans l évaluation des sténoses carotidiennes

Plus en détail

région Poitou-Charentes COMMISSION CARDIOLOGIE DÉNOMINATION DU DISPOSITIF MÉDICAL

région Poitou-Charentes COMMISSION CARDIOLOGIE DÉNOMINATION DU DISPOSITIF MÉDICAL DÉNOMINATION DU DISPOSITIF MÉDICAL IMPLANTS ENDOVASCULAIRES CORONARIENS DITS «STENTS»CORONAIRES ACTIFS A LIBÉRATION DE PRINCIPE ACTIF CARACTÉRISTIQUES Dénomination commune : Implants endovasculaires coronariens

Plus en détail

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP Les anévrismes de l Aorte (AA) se traduisent par une rupture du parallélisme des bords de l Aorte. L étiologie la plus fréquente en est l athérome. Ils exposent

Plus en détail

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE

PLAN ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE ANEVRYSME DE L AORTE ABDOMINALE Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Hôpital Cardiologique Clinique de Chirurgie Cardio-Vasculaire PLAN Définition de l anévrysme H. SOULARY (IBODE) C. MEURISSE (IADE) V. PERCQ (IADE) Etiologies

Plus en détail

FICHE MÉDECIN TRAITANT

FICHE MÉDECIN TRAITANT FICHE MÉDECIN TRAITANT Dépistage et prévention des anévrismes de l aorte abdominale OBJECTIFS Améliorer le dépistage des anévrismes de l aorte abdominale. Cette fiche d information médecin a pour objet

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE

EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Abords vasculaires pour hémodialyse EXAMEN CLINIQUE AVANT CREATION D UN ABORD VASCULAIRE ET INDICATIONS DE L IMAGERIE PRE-OPERATOIRE Albert Mouton Clinique de l Archette AIX 12,13? 14 Juin,Juin 2014 Introduction

Plus en détail

RADIOPROTECTION ET DOSIMÉTRIE EN CHIRURGIE VASCULAIRE

RADIOPROTECTION ET DOSIMÉTRIE EN CHIRURGIE VASCULAIRE RADIOPROTECTION ET DOSIMÉTRIE EN CHIRURGIE VASCULAIRE Nicolas CLAUSS, Dr. Yannick GEORG, Dr. Anne LEJAY, Pr. Fabien THAVEAU, Luc MERTZ, Pr. Nabil CHAKFE Congrès SFRP Reims, juin 2015 Introduction 2009

Plus en détail

Les urgences en chirurgie vasculaire

Les urgences en chirurgie vasculaire CONGRES DE AFMED NOVEMBRE 2015 Hôtel du Fleuve Kinshasa RDC Les urgences en chirurgie vasculaire Les urgences vasculaires Pathologie aortique : Dissections aortiques, anévrismes de l aorte thoracique et/ou

Plus en détail

Endoprothèses Aortiques Abdominales: Hôpital privé Parly II Le Chesnay. 1 ère rencontre paramédicale.

Endoprothèses Aortiques Abdominales: Hôpital privé Parly II Le Chesnay. 1 ère rencontre paramédicale. Endoprothèses Aortiques Abdominales: Hôpital privé Parly II Le Chesnay 1 ère rencontre paramédicale. Samedi 6 avril 2013 Salle dédiée interventionnelle AXIOM ARTIS SIEMENS! Capteur plan (40x50)! Champ

Plus en détail

Rencontres Vasculaires du Val d Or

Rencontres Vasculaires du Val d Or PAGES VASCULAIRE:Layout 5 27/04/10 14:30 Page 1 ENDOPROTHÈSES VASCULAIRES Panorama Actuel, Indications, Perspectives Invitation Samedi 29 Mai 2010 Pavillon Dauphine, Paris Organisation Générale Dr Jacques

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE 1

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE TOULOUSE 1 1 Radiologie interventionnelle : ouverture d un secteur dédié au cœur des blocs opératoires 1 er étage - bâtiment h3 - hôpital Rangueil Sommaire I - Qu est-ce que la radiologie interventionnelle? 3 1 -

Plus en détail

UE12 Cardiologie : Anatomie radiologique des artères de l'abdomen et du membre inférieur

UE12 Cardiologie : Anatomie radiologique des artères de l'abdomen et du membre inférieur UE12 Cardiologie : Anatomie radiologique des artères de l'abdomen et du membre inférieur 1) Aorte abdominale 1. Principales branches de l'aorte abdominale 2. Variantes anatomiques des artères rénales 3.

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS ENDOSTAR 2015

REGLEMENT DU CONCOURS ENDOSTAR 2015 REGLEMENT DU CONCOURS ENDOSTAR 2015 Conditions de participation au concours Endostar La participation est ouverte aux médecins spécialistes ou en cours de spécialisation dans le domaine endovasculaire

Plus en détail

Prévention du risque d ischémie médullaire

Prévention du risque d ischémie médullaire Prévention du risque d ischémie médullaire Philippe Piquet, Jean-Michel Bartoli Services de Chirurgie Vasculaire et d imagerie médicale Hôpital de la Timone, Marseille Ischémie médullaire après TEVAR L

Plus en détail

Artériopathies périphériques : l essentiel des recommandations ESC 2011 traduites pour le site de la cardiologie francophone par le Dr Elie Arié.

Artériopathies périphériques : l essentiel des recommandations ESC 2011 traduites pour le site de la cardiologie francophone par le Dr Elie Arié. Artériopathies périphériques : l essentiel des recommandations ESC 2011 traduites pour le site de la cardiologie francophone par le Dr Elie Arié. Tableau 1 Classes de recommandation Classes de Définition

Plus en détail

A.Khelifi(1), A.Beyrem ( 1), A.Arous(1), K.Bourguiba(1), I.Ellouze(1), A.Cherif(2) S.Azzabi(2), N.Khalfallah(2), I.Naccache(1), N.

A.Khelifi(1), A.Beyrem ( 1), A.Arous(1), K.Bourguiba(1), I.Ellouze(1), A.Cherif(2) S.Azzabi(2), N.Khalfallah(2), I.Naccache(1), N. A.Khelifi(1), A.Beyrem ( 1), A.Arous(1), K.Bourguiba(1), I.Ellouze(1), A.Cherif(2) S.Azzabi(2), N.Khalfallah(2), I.Naccache(1), N.Mnif (1) (1), Service d imagerie médicale, hôpital Charles Nicolle, Tunis.

Plus en détail

La formation en Radiologie Interventionnelle. JM Bartoli

La formation en Radiologie Interventionnelle. JM Bartoli La formation en Radiologie Interventionnelle JM Bartoli Formation en Radiologie Interventionnelle Sociétés d organe de la SFR Fédération de Radiologie Interventionnelle (FRI) DES Formation diplômant Formation

Plus en détail

RUPTURE TRAUMATIQUE DE L ISTHME AORTIQUE. Dr Delphine GAMONDES Service de Radiologie diagnostique et thérapeutique GHE-LYON

RUPTURE TRAUMATIQUE DE L ISTHME AORTIQUE. Dr Delphine GAMONDES Service de Radiologie diagnostique et thérapeutique GHE-LYON RUPTURE TRAUMATIQUE DE L ISTHME AORTIQUE Dr Delphine GAMONDES Service de Radiologie diagnostique et thérapeutique GHE-LYON Soirée FMC du 5 Novembre 2014 Définition Mécanisme de cisaillement par décélération

Plus en détail

Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation

Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation 120 H : 60 H Formation Théorique & 60 H Formation Pratique - Responsable : Professeur Dominique CASANOVA SESSION 2016 Lundi 18 janvier au jeudi

Plus en détail

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale?

QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? QUESTIONS /REPONSES PATIENTS, à propos de l Angioplastie rénale : - Pourquoi m a-t-on proposé une dilatation de l artère rénale? La «sténose» ou diminution du diamètre de l artère ( d au moins 50% ) peut

Plus en détail

DILATATION INTRALUMINALE DE L ARTÈRE CAROTIDE AVEC

DILATATION INTRALUMINALE DE L ARTÈRE CAROTIDE AVEC DILATATION INTRALUMINALE DE L ARTÈRE CAROTIDE AVEC POSE D ENDOPROTHÈSE, PAR VOIE ARTÉRIELLE TRANSCUTANÉE Actes d angioplastie carotidienne avec stent MAI 2007 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier (Pr. Isabelle Quéré)

JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier (Pr. Isabelle Quéré) Contrôle Écho Doppler des angioplasties et des pontages artériels JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier (Pr. Isabelle Quéré) Contrôle Écho Doppler des angioplasties et des pontages artériels

Plus en détail

Programme Préliminaire COMITÉ D ORGANISATION

Programme Préliminaire COMITÉ D ORGANISATION COMITÉ D ORGANISATION Jean-Michel BARTOLI (Marseille - France) Marc COGGIA (Boulogne Billancourt - France) Serge COHEN (Marseille - France) Michael D. DAKE (Stanford, CA - USA) Michel S. MAKAROUN (Pittsburgh,

Plus en détail

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot

oblitération partielle ou complète d une veine par un caillot Plan du cours Phlébite Définition Rappel anatomique Physiopathologie de la thrombose veineuse Diagnostic Complications des phlébites Embolie pulmonaire Maladie veineuse post-phlébitique Traitement Traitement

Plus en détail

5 ème congrès national & 1 er congrès maghrébin de Médecine Vasculaire. Alger les avril 2013

5 ème congrès national & 1 er congrès maghrébin de Médecine Vasculaire. Alger les avril 2013 5 ème congrès national & 1 er congrès maghrébin de Médecine Vasculaire. Alger les 27-28 avril 2013 S. Ali-Guechi 1, D. Roula 2, R. Malek 3, S. Rouabhia 4, N. Boukhris 1, H. Ayed 1, S. Boughandjioua 1,

Plus en détail

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence

PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence PLACE DE L ECHOGRAPHIE en Traumatologie d Urgence Hervé COLLADO Centre Phocéa Pôle de l appareil locomoteur St Marguerite Pôle de MPR et de Médecine du Sport AP-H Marseille DESC Médecine du Sport Diplômé

Plus en détail

Rencontres Vasculaires du Val d Or

Rencontres Vasculaires du Val d Or Pathologie Vasculaire Intrathoracique Approche Diagnostique & Interventionnelle Multidisciplinaire Invitation Samedi 12 Mai 2012 Organisation Dr Jacques Busquet & Dr Pierre Sintes Président du Comité Scientifique

Plus en détail

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF Référence du Cas-Clinique- Progressif : Faculté Nom et prénom du rédacteur Nom et prénom du relecteur Spécialité du rédacteur

Plus en détail

ENDOPROTHESES CYPHER : EVALUATION DES PRATIQUES EN REGION PACA

ENDOPROTHESES CYPHER : EVALUATION DES PRATIQUES EN REGION PACA ENDOPROTHESES CYPHER : EVALUATION DES PRATIQUES EN REGION PACA Dr Eléonore Ronflé Dr Jacques Albizzati SERVICE MEDICAL DE LA REGION PROVENCE ALPES COTE D AZUR 1 C O N T E X T E Enjeu de santé publique

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

FICHES D INFORMATION AUX MALADES Volume I

FICHES D INFORMATION AUX MALADES Volume I Site UCV FICHES D INFORMATION AUX MALADES Volume I 1. ANEVRISME DE L AORTE ABDOMINALE 2. ANGIOPLASTIE ILIAQUE 3. CHIRURGIE CAROTIDIENNE 4. INFORMATION PRÉOPÉRATOIRE PONTAGE FEMORO-POPLITE 5. INFORMATION

Plus en détail

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile

TVP fémorale. Systématisation. La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier. Thrombus mobile Systématisation VCI Fémorale Superf. 3/4 Iliaque Poplitée La TVP : écho-doppler JP Laroche Unité de Médecine Vasculaire CHU Montpellier Mars 2015 Fémorale Sural Difficultés et Pièges: écho-doppler Veineux

Plus en détail

Programme Final COMITÉ D ORGANISATION

Programme Final COMITÉ D ORGANISATION COMITÉ D ORGANISATION Jean-Michel BARTOLI (Marseille - France) Marc COGGIA (Boulogne Billancourt - France) Serge COHEN (Marseille - France) Michael D. DAKE (Stanford, CA - USA) Michel S. MAKAROUN (Pittsburgh,

Plus en détail

ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE

ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE PLAN ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE Définition Épidémiologie Étiopathogénie Diagnostic Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire CHU Arnaud de Villeneuve Montpellier Complications Principes thérapeutiques

Plus en détail

Sommaire. Prologue. Préfaces

Sommaire. Prologue. Préfaces Sommaire Prologue Préfaces I. Prendre en charge les urgences cardiovasculaires 1. Principes de gestion de l'urgence cardiologique par le professionnel de santé au travail Rôle du professionnel de santé

Plus en détail

sur les images agrandies, on objective l'épaississement pariétal localisé, hémicirconférentiel, limité à la zone ectasique, sans calcification

sur les images agrandies, on objective l'épaississement pariétal localisé, hémicirconférentiel, limité à la zone ectasique, sans calcification Douleur thoracique migratrice avec irradiation lombaire et sensation d engourdissement de la main et jambe droite. Antécédent de cardiopathie ischémique. Quels éléments sémiologiques positifs et négatifs

Plus en détail

Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l Aorte Abdominale

Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l Aorte Abdominale Traitement Endovasculaire des Anévrysmes de l Aorte Abdominale Marc SIROL, MD, PhD Service de Radiologie Vasculaire Interventionnelle Imagerie Cardiaque Hôpital Lariboisière Paris Aucuns Conflits d intérêts

Plus en détail

4 ème Journée Lyonnaise de pathologie vasculaire Vendredi 13 Mars 2015

4 ème Journée Lyonnaise de pathologie vasculaire Vendredi 13 Mars 2015 4 ème Journée Lyonnaise de pathologie vasculaire Vendredi 13 Mars 2015 Création Les Arts Graphiques Z.A. St. Romain la Motte - 04 77 71 62 29 Photos : Région Urbaine de Lyon Anévrysme de l AOrte Abdominale

Plus en détail

Les Quatre Saisons Cardiovasculaires Genevoises

Les Quatre Saisons Cardiovasculaires Genevoises Les Quatre Saisons Cardiovasculaires Genevoises Séminaire de formation continue organisé par le Service de Cardiologie HUG pour les médecins généralistes, internistes et spécialistes du domaine cardiovasculaire.

Plus en détail

Les endoprothèses aortiques

Les endoprothèses aortiques Les endoprothèses aortiques 2009 Aorte abdominale sous rénale EVAR Dr Claude Benedetto Dr Bruno Macheda Dr Henri Léo Olivier Dr Alain Riou Dr Céline Pricaz Historique J. Parodi 1991 première endoprothèse

Plus en détail

Description. carotidiennes. aires soit 1,2. vasculaire* Sur la décrits. En 2009, dans les. Dans les hôpitaux. le plus couteux.

Description. carotidiennes. aires soit 1,2. vasculaire* Sur la décrits. En 2009, dans les. Dans les hôpitaux. le plus couteux. 1 Propositions de l Assurance maladie pour 2014 http: ://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/documents/cnamts_rapport_charges_ produits_2014.pdf 2 Inspection générale des affaires sociales, Morel A, Kiour

Plus en détail

Le Ballon de Contre-pulsion intra-aortique. Introduction. Au départ. En cas de Choc BCPIA. Comment augmenter l aire sous la courbe???

Le Ballon de Contre-pulsion intra-aortique. Introduction. Au départ. En cas de Choc BCPIA. Comment augmenter l aire sous la courbe??? Le Ballon de Contre-pulsion intra-aortique Lionel Leroux SI Cardio CHU de Bordeaux Diplôme Universitaire «CEC en chirurgie cardiaque et en suppléances d organes» Introduction 200.000 BCPIA sont utilisés

Plus en détail

Rupture d un Anévrysme de l Aorte: Indica8ons Opératoires. MA BARTOLI Chirurgie Vasculaire Hôpital de la Timone, Marseille

Rupture d un Anévrysme de l Aorte: Indica8ons Opératoires. MA BARTOLI Chirurgie Vasculaire Hôpital de la Timone, Marseille Rupture d un Anévrysme de l Aorte: Indica8ons Opératoires MA BARTOLI Chirurgie Vasculaire Hôpital de la Timone, Marseille Introduc8on Mortalité des anévrysmes rompus : 100% Mortalité du traitement chirurgical

Plus en détail

Présentation environnement STENTS Europharmat. Jeudi 10 Octobre 2013

Présentation environnement STENTS Europharmat. Jeudi 10 Octobre 2013 Présentation environnement STENTS Europharmat Jeudi 10 Octobre 2013 Agenda Récapitulatif: les grands modes de financement du système de santé en France GHS Actes LPP Les référentiels (HAS, AHA, ESC) Le

Plus en détail

Biomatériaux et technologies vasculaires

Biomatériaux et technologies vasculaires Biomatériaux et technologies vasculaires Pr Nabil CHAKFE Service de Chirurgie Vasculaire - GEPROVAS Nouvel Hôpital Civil de Strasbourg Société Française d Angéiologie 2012 Paris, 28 janvier 2012 Quoi de

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ANGIOPLASTIES DES MEMBRES INFERIEURS EN ECHODOPPLER DANS LE CADRE DE LA COOPERATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTE

PRISE EN CHARGE DES ANGIOPLASTIES DES MEMBRES INFERIEURS EN ECHODOPPLER DANS LE CADRE DE LA COOPERATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTE PRISE EN CHARGE DES ANGIOPLASTIES DES MEMBRES INFERIEURS EN ECHODOPPLER DANS LE CADRE DE LA COOPERATION ENTRE PROFESSIONNELS DE SANTE CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 M CHALIN, N BARAY, DR BENADIBA, DR

Plus en détail

Pontage artériel fémoro-poplité

Pontage artériel fémoro-poplité Tél : 021 314.53.56 Document d information patient Pontage artériel fémoro-poplité Madame, Monsieur Vous allez bénéficier prochainement d une intervention dans le domaine de la chirurgie vasculaire. Afin

Plus en détail

ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS : PRINCIPES ET PROCEDES CHIRURGICAUX. Dr Ali BADRA

ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS : PRINCIPES ET PROCEDES CHIRURGICAUX. Dr Ali BADRA ARTERITE DES MEMBRES INFERIEURS : PRINCIPES ET PROCEDES CHIRURGICAUX Dr Ali BADRA Indications lésions symptomatiques Objectif triple : Diminuer la gène fonctionnelle Améliorer le pronostic du membre Réduire

Plus en détail

Retour d expérience sur «Contrat de Bon Usage» et «Dispositifs Médicaux Implantables» au Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc.

Retour d expérience sur «Contrat de Bon Usage» et «Dispositifs Médicaux Implantables» au Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc. Retour d expérience sur «Contrat de Bon Usage» et «Dispositifs Médicaux Implantables» au Centre Hospitalier Saint Joseph Saint Luc Cécile HOUDARD ACOPHRA Actualités sur les DM 29 mai 2008 Tarification

Plus en détail

ANEVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE ET DE SES BRANCHES H. Boccalon et J.P. Bosssavy

ANEVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE ET DE SES BRANCHES H. Boccalon et J.P. Bosssavy ANEVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE ET DE SES BRANCHES H. Boccalon et J.P. Bosssavy INTRODUCTION L anévrisme artériel est une pathologie de la paroi artérielle responsable d une dilatation localisée permanente

Plus en détail

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle

DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle 2 rue du Dr Marcland 87025 Limoges cedex Tél. 05 55 43 58 00 Fax 05 55 43 58 01 www.unilim.fr DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE D IMPLANTATION EN STIMULATION ET DEFIBRILLATION 3 ème Cycle Règlement ARTICLE I

Plus en détail

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE CARDIAQUE ET VASCULAIRE THORACIQUE

MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE CARDIAQUE ET VASCULAIRE THORACIQUE MAÎTRISE UNIVERSITAIRE D ÉTUDES AVANCÉES EN MÉDECINE CLINIQUE SPÉCIALISATION CHIRURGIE CARDIAQUE ET VASCULAIRE THORACIQUE 1. Objectifs généraux La Maîtrise universitaire d études avancées en médecine clinique,

Plus en détail

On entend par anévrysmes

On entend par anévrysmes Le dossier névrysmes de l aorte abdominale réalités Cardiologiques # 291_Janvier/Février 2013 Nouveautés dans la prise en charge des anévrysmes complexes de l aorte abdominale RéSUMé : Les anévrysmes aortiques

Plus en détail

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique?

Dossier n 4. QUESTION 1 Quel diagnostic évoquez-vous en premier lieu, et pourquoi? Quel autre signe recherchez-vous à l examen clinique? Dossier n 4 Un homme de 66 ans vous est adressé par son médecin traitant devant la découverte lors d un examen systématique d une masse abdominale pulsatile et expansive. Ses antécédents se résument à

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

Diplôme Inter-Universitaire d Echographie et Techniques Ultrasonores (DIUETU)

Diplôme Inter-Universitaire d Echographie et Techniques Ultrasonores (DIUETU) Diplôme Inter-Universitaire d Echographie et Techniques Ultrasonores (DIUETU) Présentation L enseignement du Diplôme Inter-Universitaire d Echographie et Techniques Ultrasonores (DIUE) s adresse aux médecins

Plus en détail

Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation

Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation Diplôme d Université (DU) : Plaies, Brûlures et Cicatrisation 120 H : 60 H Formation Théorique & 60 H Formation Pratique - Responsable : Professeur Guy MAGALON SESSION 2010 Du 1 er Février au 4 Février

Plus en détail

artérite stade 2 fort de Leriche et Fontaine

artérite stade 2 fort de Leriche et Fontaine patient de 57 ans, hypertendu, alcoolo-tabagique, présentant une claudication intermittente d'apparition progressive, évaluée maintenant à 80-100 mètres. 1. quel(s) examen(s) allez-vous prescrire pour

Plus en détail

Rapport d évaluation

Rapport d évaluation SAISINE DISPOSITIFS MEDICAUX ÉVALUATION DES ENDOPROTHÈSES UTILISÉES DANS L ANGIOPLASTIE DES STÉNOSES ATHÉROMATEUSES INTRACRÂNIENNES Rapport d évaluation Janvier 2013 L argumentaire scientifique de cette

Plus en détail

ECOLE DE LA THROMBECTOMIE

ECOLE DE LA THROMBECTOMIE ECOLE DE LA THROMBECTOMIE Hôpital Neurologique Pierre WERTHEIMER Programme Provisoire Comité d organisation Dr Paul-Emile LABEYRIE Dr Benjamin GORY Dr Roberto RIVA Mme Nadia MEHNANA Mme Marie-Claire CHAUVANCY

Plus en détail

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques

Bilan préthérapeutique des traitements percutanés des rétrécissements aortiques des traitements percutanés des rétrécissements aortiques les questions du chirurgien les réponses du radiologue C GHEZ 1, M JOLIBERT 1, G LOUIS 1, D GRISOLI 2, T CUISSET 3 A JACQUIER 1, JM BARTOLI 1, G

Plus en détail

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ

L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ L ACCÈS VEINEUX DE COURTE DURÉE CHEZ L ENFANT ET LE NOUVEAU-NÉ Plan de la présentation Introduction L enfant Le cathéter court La voie veineuse centrale La voie intra-osseuse Plan de la présentation Le

Plus en détail

DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD)

DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD) DESCRIPTION MORPHOLOGIQUE ET FONCTIONNELLE DE L AORTE SAINE PAR IMAGERIE DE FLUX (CFD) Phuong Thao NGHIEM, Ramiro MORENO, Marylou PARA, Minh Hoang TRAN, Hervé ROUSSEAU Institut des Maladies Métaboliques

Plus en détail

Surveillance de l opéré vasculaire. DIU d échographie. L examen pré et postinterventionnel. Surveillance du geste de revascularisation

Surveillance de l opéré vasculaire. DIU d échographie. L examen pré et postinterventionnel. Surveillance du geste de revascularisation DIU d échographie module vasculaire DESC de médecine vasculaire L examen pré et postinterventionnel Gudrun Böge Médecin Vasculaire CHU de Montpellier-Nîmes Surveillance de l opéré vasculaire Surveillance

Plus en détail

Risques d une implantation percutanée de valve aortique: Rôle de la sélection des patients

Risques d une implantation percutanée de valve aortique: Rôle de la sélection des patients GRCI 2010 17 e Réunion Nationale Risques d une implantation percutanée de valve aortique: Rôle de la sélection des patients Alain Cribier Hôpital Charles Nicolle CHU de Rouen GRCI 2010 17 e Réunion Nationale

Plus en détail

CampusFrance. Les études de médecine en France

CampusFrance. Les études de médecine en France CampusFrance Les études de médecine en France Qualité de la formation Formation combinant étroitement théorie (savoirs) et pratique Assurée par des universitaires qui sont, en même temps, médecins de terrain

Plus en détail