Gaz non conventionnel. Source énergétique de l avenir

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gaz non conventionnel. Source énergétique de l avenir"

Transcription

1 Reflex Magazine de contact d ExxonMobil au Benelux 11E ANNEE N Gaz non conventionnel Source énergétique de l avenir Interview Isabelle Muller cite les défis et les chances du secteur du raffinage CHIMIE L innovation continue conduit à des solutions durables EU AFFAIRS Comment faire entendre son message parmi lobbyistes

2 2 Reflex N EDITORIAL Nous voulons satisfaire les besoins d aujourd hui sans mettre en péril les besoins des générations futures. Engagement dans la durabilité Avec ce Reflex, vous recevrez également un résumé du rapport Corporate Citizenship d ExxonMobil. Ce rapport social décrit non seulement nos prestations dans le domaine de la sécurité, de l environnement, des droits de l homme et du développement économique mais également notre engagement envers la durabilité. Le thème de la durabilité se retrouvera tout au long des différents articles de ce numéro. Notre devise est que nous voulons satisfaire les besoins d aujourd hui sans mettre Kop2 en péril les besoins des générations futures, nous dit Martin de Beer, directeur de l usine de Rotterdam Plasticizers and Intermediates, dans un article sur la chimie durable. Son collègue Jean Van Praet, des usines de polymères à Zwijndrecht et Meerhout esquisse les opportunités et les possibilités. Dans l article interview, Isabelle Muller d EUROPIA, l organisation européenne qui défend les intérêts de l industrie de transformation du pétrole, explique que le secteur européen du raffinage participe également à une économie durable. Sa vision: Il n existe pas une économie noire par opposition à l économie verte. Nous devons viser à des réductions des émissions, mais à l avenir il y aura toujours du pétrole. Dans le mix énergétique mondial de l avenir, le gaz naturel jouera un rôle de plus en plus important. Ce combustible fossile, flexible et le plus propre est disponible à grande échelle. Grâce à de nouvelles techniques innovantes, le gaz non conventionnel stocké à grande profondeur, pourra être exploité de plus en plus souvent de manière économiquement rentable. Vous en lirez plus dans ce numéro. Le Roadmap 2050 de la Commission Européenne décrit les stratégies possibles qui en 2005 ans pourront conduire à une économie à faible émission de carbone. Guiseppe de Palma, Vice Président EU Affairs d ExxonMobil, explique dans ce Reflex, la collaboration avec l UE dans le domaine du développement de documents politiques pour le secteur du transport et de l énergie. Nous informons les décideurs sur les principes fondamentaux qui forment la base du bon fonctionnement d une économie basée sur le marché. Outre tous ces regards tournés vers l avenir, dans ce Reflex nous nous retournons également sur la première moitié de C est ainsi que début avril, nous avons officiellement mis en route la nouvelle installation de dessoufrage de la raffinerie à Anvers. À cette occasion, nous avons notamment organisé le symposium Investing in a sustainable future. Fin mai, différentes activités se sont déroulées chez ExxonMobil à l occasion de la Journée de la Chimie. Vous lirez également dans ce Reflex, quelques récits de collaborateurs qui grâce au Fond des Bénévoles d ExxonMobil Benelux, s investissent pour de bonnes causes. Enfin, un projet éducatif particulier. Dans les mois à venir, un grand nombre d opérateurs d ExxonMobil à Rotterdam vont partir à la retraite. De nouvelles personnes sont donc nécessaires pour rationaliser tous les processus de raffinage de manière sûre et sans encombre. Comment trouver de nouvelles recrues? Cet été, ExxonMobil a lancé un propre projet d admission: TechXpert. Avec pour slogan: L avenir est aux jeunes! Mirjam de Leeuw Rédactrice en chef COLOPHON Reflex est une édition trimestrielle d ExxonMobil au Benelux, Département Public and Government Affairs. Rédacteur en chef Mirjam de Leeuw Rédaction finale Textuur Tilburg Photographie Stefan Dewickere ExxonMobil Ont participé à la réalisation de ce numéro de Reflex: Arthur Hopstaken Stefan Dewickere Hagar Roijackers Janneke Scheepers Willem Blauw Mascha Prins Jochem Wijnands Traduction Marina Cols Editeur responsable en Belgique Remko Kruithof, ExxonMobil Petroleum & Chemical BVBA, Polderdijkweg, 2030 Antwerpen Mise en page GPB Media, Leiderdorp Pre-Press GPB Media, Leiderdorp Impression De Swart, Den Haag Adresses de la rédaction Belgique: Polderdijkweg, 2030 Antwerpen, tel. 03 / Pays-Bas: Postbus 1, 4803 AA Breda, tel NL: (076) Luxembourg: Rue de l industrie 20, 8069 Bertrange Les noms Esso, Mobil et ExxonMobil mentionnés dans la présente publication se réfèrent tant à la société mère implantée aux Etats-Unis qu aux entreprises appartenant au groupe ExxonMobil. Les changements d adresses, les demandes de numéros supplémentaires, de renouvellement d abonnement, de renseigenements concernant le contenu et d autorisation de reproduction doivent être adressés exclusivement par écrit à la redaction. Des photocopies sont autorisées à des fins éducatives ou de diffusion de l information au sein des organisations. Tous droits réservés. Reflex est envoyé sous film d emballage écologique.

3 Le gaz naturel Reflex N Rôle de plus en plus grand du gaz non conventionnel dans le mix énergétique mondial Le gaz naturel est relativement propre et disponible en grande quantité. En outre, des techniques avancées rendent de plus en plus réalisable l exploitation commerciale du gaz non conventionnel autrefois difficile à extraire (tel que le gaz de schiste). Quel rôle le gaz peut-il avoir dans le mix énergétique d un monde dans lequel les besoins en énergie s accroissent en permanence? Révolution non conventionnelle

4 4 Reflex N Le gaz naturel Notre population mondiale s accroît de façon explosive. Les prévisions estiment que les habitants de la planète atteindront Hydraulic Fracturing 1 en 2030 le chiffre de près de 8 milliards. Ceci a bien sûr des conséquences en matière de besoins énergétiques, surtout 1 The diagram represents a typical well que des pays en croissance explosive comme l Inde et la Chine design for a shale gas operation. Other wells prennent une place économique de plus en plus grande sur la scène designs vary to meet the local geology. mondiale. C est dans ces pays surtout que s accroît considérablement la demande en carburant pour la fabrication de l électricité. Jusqu en 2030, les pays en voie de développement représenteront environ 70 pourcent de la croissance de la demande énergétique. Kop2 Relativement propre Ceci pose la question de savoir comment nous allons répondre à cette 305 demande croissante. Les sources renouvelables comme les énergies éolienne et solaire connaissent encore certains inconvénients majeurs, et l opinion publique à une opinion négative sur l énergie nucléaire depuis la catastrophe nucléaire au Japon. Une chose est sûre: le gaz naturel prendra à l avenir une place importante dans le mix énergétique, prévoit Joost Van Roost, président-directeur d ExxonMobil Benelux. L Energy Outlook 2030 d ExxonMobil décrit comment la demande de gaz va s accroître entre 2005 et 2030 de 60 pour cent; soit deux pour cent par an. L avantage du gaz est que les centrales au gaz sont relativement propres: la quantité de dioxyde de carbone rejetée peut être jusqu à 60 pour cent inférieure à celle des centrales au charbon. En outre, les centrales au gaz peuvent être construites pour un coût relativement bas en trois ans environ. Ce type de centrale est également flexible: elles peuvent facilement être mises en route ou éteintes selon la demande énergétique et les conditions atmosphériques. De cette manière, le gaz naturel peut être le complément parfait aux sources d énergie renouvelables telles que l énergie éolienne et l énergie solaire. De nouvelles techniques rendent possible d exploiter commercialement ces réserves de gaz. Solid Rock Layers m 610 m 915 m Le gaz non conventionnel Selon M.Van Roost, l argument pour parier sur l avenir du gaz comme source d énergie, est que ce combustible fossile est encore entièrement disponible. L approvisionnement est facilité par du gaz naturel liquéfié dans de nouveaux pipelines. Par ailleurs, le sol contient de grandes quantités de gaz dits non conventionnels. Prenez le méthane de houille: gaz qui est stocké dans des couches souterraines de charbon non minées. Aux E.U., l on a déjà beaucoup d expérience avec des techniques innovantes pour extraire ce type de gaz non conventionnel. Puis il y a ce que l on appelle le gaz de schiste. Ce type de gaz a longtemps été très difficile à extraire. De nouvelles techniques rendent possible d également exploiter commercialement ces réserves de gaz. De cette manière explique M.Van Roost, les réserves totales mondiales de gaz offrent un énorme potentiel. L Agence internationale de l énergie estime que les ressources en gaz conventionnel et non conventionnel peuvent encore fournir 250 ans d énergie si l on conserve le volume de production actuel m 1525 m 15,24 m Gaz de schiste Surtout le gaz de schiste, auparavant difficile à extraire, est actuellement sous les projecteurs. Ce type de gaz est stocké dans les sédiments 1830 m Hairline

5 Reflex N Empire State Building 381 m En 2010, ExxonMobil est devenu après la fusion avec le producteur de gaz naturel XTO Energy, le plus grand producteur sur le marché du gaz américain. Wellhead Aquifer Soil Multiple Layers of Steel Casing and Cement argileux ou schiste, explique Joost Van Roost. Ce schiste est une vase de mers peu profondes qui peut avoir jusqu à environ 325 millions d années. Grâce à la technique que l on appelle fracturation hydraulique, les couches superficielles riches en gaz sont fracturées, en leur injectant à haute pression par un trou de forage horizontal, un mélange composé à 99 pour cent d eau et de sable et le reste de produits chimiques. Ces techniques de forage permettent de forcer en profondeur de petites explosions. C est ainsi que cette roche très dure s effrite et que le gaz emmagasiné dans les couches denses se libère. Les adversaires de la fracturation craignent que cette technologie innovante ne perturbe la qualité de l eau potable, spécialement par l ajout de produits chimiques dans le liquide de fracturation. Les forages sont cependant réalisés de manière très contrôlée et à grande profondeur - bien en dessous de la nappe phréatique, explique M.Van Roost. Les endroits de fracturation sont situés sous plusieurs couches de roche imperméable. Par ailleurs, les trous de forage sont scellés par plusieurs couches de béton, ce qui empêche le fluide de forage de s imprégner dans le sous-sol. Dans l extraction classique du gaz et du pétrole, le fracking est d ailleurs accepté depuis de longues décennies: Exxon- Multiple Layers of Steel Casing and Cement Shale Zone XTO Energy: le spécialiste du gaz par excellence L an dernier, ExxonMobil a repris le producteur de gaz naturel américain XTO Energy. Cela a fait d ExxonMobil d un seul coup le plus grand acteur sur le marché du gaz américain, avec une production globale quotidienne de presque 3,7 milliards de piedscubes (111 millions de mètres cubes). Grâce à cette reprise, ExxonMobil a étendu sa part dans le nord Dakota et au Montana, deux zones d extraction importantes de gaz de schiste, à environ hectares. Aux USA, XTO Energy est depuis des années l une des entreprises à la pointe de l extraction de gaz non conventionnel; outre le gaz de schiste, l entreprise produit également du métal de houille. Fractures Created

6 6 Reflex N Le gaz naturel déterminer quel est le potentiel du gaz non conventionnel en Allemagne. Kop2 Les Pays-Bas, pays du gaz naturel Au sein de l Europe, les Pays-Bas sont depuis des années le pays du gaz naturel par excellence. Grâce à la découverte de l énorme poche de gaz dans les sous-sols de Slochteren, Groninghe - qui représente la moitié de la réserve de gaz de l Union Européenne - les Pays-Bas ont entamé une période de prospérité. Le 22 juillet 1959, c est sous le champ du paysan K.P. Boon que l on a extrait le premier gaz, à une profondeur de mètres. Le gaz de Groningue a finalement mené à prendre la décision de raccorder tous les Pays-Bas au gaz naturel, et en 1963 la toute nouvelle Gasunie néerlandaise se voit attribuer la tâche de construire un réseau de pipelines. Dix ans plus tard, trois quarts des ménages néerlandais disposent déjà du gaz naturel. Dans la production d électricité, le gaz naturel prend également rapidement une place cruciale. Mobil applique cette technique depuis des années avec succès pour faire surgir plus de combustible fossile. Fusion avec XTO Les États-Unis sont pour l instant à la pointe dans le domaine de l extraction du gaz non conventionnel. Les cinq dernières années, la technique du fracking s est perfectionnée aux États-Unis. Le département américain de l énergie estime qu en 2030 le pays pourra pourvoir à la moitié de ses propres besoins en gaz grâce à l extraction de gaz non conventionnels. ExxonMobil joue ici également un rôle important. En 2010, une étape importante a été franchie par la fusion avec le producteur de gaz naturel américain XTO Energy (voir encadré). Ceci a permis à ExxonMobil de devenir d un coup le plus grand producteur sur le marché américain du gaz. Quelles perspectives cela ouvre-t-elles pour l Europe, et surtout pour le pays du gaz naturel, les Pays-Bas (voir encadré) en matière de production de gaz conventionnel ou non? Le Vieux continent est devenu de plus en plus dépendant en ce qui concerne son approvisionnement en gaz, de gaz importé de Russie et du Moyen-Orient; les prévisions estiment que cette importation va augmenter jusqu à environ 70 pour cent en Selon une étude, il semblerait qu en Europe également il y ait dans le sous-sol une grande quantité de gaz non conventionnels. Cela offre la perspective d opportunités commerciales et d une moindre dépendance vis-à-vis d autres pays. Actuellement, ExxonMobil À commencer des forages d essai pour Les Pays-Bas, plaque tournante du gaz Aux Pays-Bas, ExxonMobil ne prévoit pas encore de rôle de grande importance pour le gaz non conventionnel dans les quinze prochaines années, nous dit Rik Cents, Government Relations Advisor d Exxon- Mobil aux Pays-Bas. Il y a suffisamment de gaz conventionnel disponible; les meilleures opportunités pour le gaz non conventionnel se situent ailleurs en Europe. Il est plus logique de prévoir que l industrie se dirigera d abord sur les sites les plus prometteurs. Les Pays-Bas se positionnent néanmoins depuis quelque temps déjà comme la plaque tournante du gaz de l Europe du Nord-Ouest, explique M.Cents. Les longues années d expérience dans le domaine de l extraction du gaz, notre position stratégique favorable, les possibilités de stockage et le large réseau: tout cela fait des Pays-Bas le point de rencontre idéal. En plus du réseau principal existant, Gasunie a investi ces dernières années dans un réseau international de pipelines. Grâce à ces investissements, les Pays-Bas sont maintenant reliés aux îles Britanniques et aux réseaux de gaz de deux grands fournisseurs gaziers, la Norvège et la Russie. C est un choix judicieux, pense M.Cents. Bien que le gaz non conventionnel ait beaucoup de potentiel, nous resterons dans les prochaines années dépendant du gaz importé. Nous ne savons pas encore dans quelle mesure: combien de gaz non conventionnel y a-t-il vraiment dans le sous-sol européen et néerlandais? Et pourrons-nous réellement l extraire de manière rentable? En se positionnant comme plate-forme de gaz de l Europe et en investissant dans son infrastructure, les Pays-Bas assurent déjà en grande partie leur approvisionnement en gaz. Pour ExxonMobil également, ces développements offrent des perspectives, poursuit M.Cents. Le gaz est et reste une matière première importante pour nos installations. Nous bénéficions donc aussi de cette bonne infrastructure gazière. Fuel of choice Joost Van Roost est également satisfait du positionnement des Pays- Bas comme plaque tournante du gaz. J ai pris part à la plate-forme de négociation de la plaque tournante de gaz et ExxonMobil était également représenté dans les groupes de travail. En bref, nous confirmons l importance du gaz comme combustible de choix. Conventionnel ou non conventionnel: notre futur mix énergétique sera de toute manière basé sur le gaz, insiste encore une fois M.Van Roost. Ce serait dommage de ne pas se baser sur ces énormes réserves de gaz tant qu il n y a pas de réelle alternative valable. En tant que producteur de gaz néerlandais et en tant qu actionnaire de NAM et GasTerra, nous tenons à contribuer à la réalisation des ambitions du gouvernement néerlandais.

7 PANORAMA Reflex N Un survol des informations ExxonMobil dans le monde Le plus haut score de satisfaction client pour On the Run Le concept de boutique Esso, On the Run, compte le plus de clients satisfaits. C est ce qui ressort d une étude du bureau de design GfK Panel Services parmi 25 formules et près d un millier de consommateurs dans le canal out-of-home. En moyenne, les consommateurs ont donné au concept des boutiques Esso un score de 7,62. Pour douze des treize aspects qui ont été étudiés, les clients ont évalué On the Run largement au-dessus de la moyenne. La facilité d accès, le bon parking, la propreté du site et le grand choix de boissons ont particulièrement été appréciés. Le 14 juillet, Frank van Dommele, Benelux Retail Sales Manager et Karin Paardkooper, Convenience Retail Manager Benelux, ont reçu la médaille d or du GfK Panel Services. Source: Out-of-Home magazine Sur YouTube Vous pouvez maintenant suivre ExxonMobil sur YouTube. Les visiteurs peuvent trouver ici des vidéos sur les vues d ExxonMobil dans les domaines de l énergie, la science et l éducation, les questions et les tendances dans le secteur de l énergie. Le webblog Perspectives s y trouve également. C est un blog écrit par Ken Cohen, le Vice Président Public and Government Affairs Manager d ExxonMobil. Il y aborde les points de vue d ExxonMobil sur les règles politiques, les enjeux, les technologies et les tendances dans le secteur de l énergie. ExxonMobil sur YouTube: Webblog Perspectives: ExxonMobil aide les victimes au Japon Exxon Mobil Corporation a fait 2 millions de dollars. Au Benelux ExxonMobil et tous nos ExxonMobil Japon, l on compte cette année une donation du également, les employés, retraités collaborateurs sont profondément 2900 travailleurs. Ils travaillent au montant d un million de dollars à et business partners d Exxon- choqués par le désastre et la raffinage et à la distribution du la Croix-Rouge japonaise pour Mobil ont offert une contribution à perte de tant de vies humaines pétrole et de produits pétro- aider les victimes du tsunami et la Croix-Rouge japonaise. au Japon. Nous sommes de tout chimiques, au marketing du gaz de la catastrophe nucléaire au Japon. Exxon Mobil Corporation a également doublé les donations Compassion ExxonMobil se soucie du sort des coeur avec nos collaborateurs japonais, leurs familles et le peuple japonais. et de l énergie et au project engineering. Les entreprises affiliées Yugen Kaisha et TonenGeneral des employés, dealers et distributeurs aux victimes japonaises à l occurrence d un maximum de victimes après le tremblement de terre et le tsunami qui a suivi au Japon. CEO Rex W. Tillerson: Travaux de réparation Parmi les entreprises affiliées à travaillent en étroite collaboration avec les autorités japonaises aux travaux de réparation.

8 8 Reflex N INTERVIEW

9 Reflex N ExxonMobil est membre d EUROPIA, l organisation sectorielle européenne de l industrie pétrolière. Cette organisation est activement impliquée dans la politique stratégique européenne et l élaboration de nouvelles réglementations. Quels sont les défis et les opportunités pour le secteur européen du raffinage? Un entretien avec la Secrétaire générale Isabelle Muller. Nous alimentons le débat d idées réalistes Isabelle Muller, Secrétaire générale d EUROPIA EUROPIA représente à Bruxelles environ 80% du secteur du raffinage. Cela exige tact et engagement. La législation et la réglementation européennes affectent la situation des raffineries en Europe. Nous nous efforçons de nous adresser aux personnes adéquates, au bon niveau et au bon moment, afin que la Commission européenne reprenne nos suggestions. Nous connaissons parfaitement l évolution de la nouvelle réglementation. La Commission européenne a par ailleurs adopté une démarche officielle impliquant les organisations sectorielles dans le processus de prise de décisions. Les organisations homologuées sont invitées à une session de consultation au cours de laquelle elles ont l occasion de se présenter. EUROPIA est l une des associations professionnelles les plus importantes en Europe et à l intention de le rester. Nous souhaitons, avec notre expertise, apporter une contribution proactive et constructive à l élaboration de la politique au sein de l Union européenne et des états membres. EUROPIA a récemment publié un rapport stratégique, avec la contribution d ExxonMobil: le dit White Paper on EU Refining. Pourquoi ce rapport? L importance de notre secteur a longtemps été ignorée. Tout le monde connaît l aspect forage de l industrie pétrolière, pas toujours très positivement, mais le raffinage reste assez inconnu des responsables politiques. Le rôle de notre secteur dans l économie européenne reste ainsi souvent dans l ombre. En publiant ce document, nous voulions sensibiliser les responsables politiques à la contribution que nous avons apportée au cours des cinquante dernières années et continuons d apporter à la croissance au sein de l Union européenne. Nos produits ont soutenu de nombreux secteurs, tels que l automobile et la chimie. Beaucoup d emplois directs et indirects dépendent de notre secteur, à savoir un demi-million si l on compte le marketing. Si l on y ajoute l industrie chimique, ce chiffre atteint plus d un million d emplois européens. Le déséquilibre dans la demande entre l essence et le gazole inquiète EUROPIA. L offre en essence est supérieure à la demande en Europe, alors que c est largement l inverse pour le gazole. En conséquence, plus d un tiers de notre essence doit être exportée, tandis que nous devons importer environ un dixième de nos besoins en gazole. Surtout de Russie, ce qui augmente la dépendance énergétique vis-à-vis de ce pays fournisseur et donc les risques d approvisionnement.

10 10 Reflex N INTERVIEW La rapport aborde également les pressions exercées par la réglementation européenne, qui constituent une menace pour la position des raffineries européennes face à la concurrence. Nous insistons toujours sur le fait que l Union européenne a intérêt à ce que les raffineries européennes restent viables. Environ un tiers de la centaine de raffineries dont nous disposons en Europe est à vendre ou hors service. Les acquéreurs viennent surtout d Asie, de Russie ou des Etats-Unis. Cela n a-t-il pas un impact considérable sur Kop2 le secteur? Il y aura sans aucun doute un impact sur le secteur du raffinage dans l Union européenne, mais il est trop tôt pour savoir lequel. Nous sommes en contact avec tous les nouveaux venus et les invitons à devenir membre d EUROPIA. Étant une organisation sectorielle, il est important que nous représentions l ensemble de notre secteur. Pas seulement la partie européenne mais aussi tous les autres acteurs. N est-il pas difficile de surmonter des difficultés survenant entre entreprises concurrentes? Nous partageons fort heureusement un même intérêt: un secteur du raffinage puissant dans l Union européenne. Mais il est vrai que nos membres ont en amont parfois des points de vue individuels qui diffèrent de ceux que nous défendons. En tant que Secrétaire générale, j estime qu il est de mon devoir de rechercher le compromis le plus large possible. Cela demande bien sûr du temps, des efforts de communication et des négociations. Mais notre secteur est aujourd hui confronté à des questions si vitales que l importance de notre travail à Bruxelles est largement soutenue. La Commission européenne parle par exemple de réduire l utilisation des produits pétroliers. Et alors que la concurrence internationale s intensifie chaque jour, les contraintes réglementaires européennes génèrent des coûts supplémentaires. Un million d emplois directs et indirects dépendent de notre secteur. Comment cela fonctionne-t-il en Europe? Toute la réglementation européenne est proposée par la Commission européenne puis arrêtée par le parlement européen et les états membres. Les nouvelles législations et réglementations naissent après consultation des instituts scientifiques et des parties prenantes. La Commission européenne rédige ces projets de textes. Dès qu une nouvelle directive est prête, elle est soumise à l approbation du Conseil des ministres européens et du parlement européen, en qualité de législateur, qui arrêtent enfin la nouvelle législation et réglementation. EUROPIA tente d influencer le processus de prises de décisions durant chacune de ces trois étapes et intervient auprès des états membres en étroite coopération avec les organisations sectorielles nationales. Quelles sont les conséquences des pressions exercées par la réglementation européenne sur le secteur du raffinage? Il n est pas difficile d en trouver des exemples. La question la plus controversée est celle du commerce des droits d émission de gaz carbonique. Le secteur sera tenu à partir de 2013 d acheter des droits d émission. La législation sur l élimination du souffre dans les carburants avait déjà occasionné des coûts supplémentaires. Les raffineries européennes ont investi dans de nombreuses nouvelles installations et techniques. Comme ExxonMobil à Anvers. La législation environnementale européenne aborde la question des émissions industrielles. Une nouvelle directive europénenne va voir le jour concernant toutes les émissions de toutes les activités industrielles. Cette directive aura un impact considérable sur nos activités. Il en va de même pour la nouvelle directive sur l efficacité énergétique, qui nous imposera probablement de

11 Reflex N EUROPIA et ExxonMobil ExxonMobil contribue activement au travail d EUROPIA. C est ainsi que les Livres blancs /White Papers s appuient en partie sur les informations et analyses d ExxonMobil. Isabelle Muller a précisé que Le travail d EUROPIA n était possible qu avec le soutien, les efforts et l engagement de ses membres. Les membres sont le dynamisme d EUROPIA et nous leur en sommes reconnaissants. ExxonMobil est très actif au sein d EUROPIA. Ce sont des entreprises telles qu ExxonMobil qui rendent nos succès possibles. Comme par exemple le récent et important changement d opinion des responsables politiques sur le rôle de notre secteur d activité. Nous sommes bien entendu encore loin d avoir atteint tous nos objectifs mais poursuivons nos efforts et avançons dans le bon sens. Il n existe pas d économie noire face à une économie verte. contraintes supplémentaires. La nouvelle directive qualité des carburants de la Commission vise à réduire le carbone contenu dans des carburants. La seule façon de le faire est pour nous d y mélanger davantage de carburants d origine biologique. Mais nous le faisons déjà; une autre directive nous oblige déjà à mélanger du carburant bio aux carburants d origine fossile. Cette nouvelle directive impose donc de nouvelles restrictions à notre manière de produire des carburants. La réglementation ne pousse-t-elle pas, d une certaine façon, à innover? Cela est en partie vrai. Surtout lorsqu il s agit de spécifications relatives aux produits. La législation concernant les produits s applique à tous les producteurs. Européen ou non, chacun doit respecter les spécifications prescrites aux produits. La législation nous a obligés à investir, adapter, étudier et améliorer nos processus et technologies. Mais lorsqu il s agit d une législation uniquement contraignante pour les producteurs de l Union européenne, comme celle sur les émissions, ces derniers sont pénalisés par rapport aux concurrents qui n ont pas les mêmes contraintes. Cela ne fait de plus que déplacer le problème et présente également des risques en matière de sécurité et d environnement. C est ce que nous appelons carbon leakage (fuite carbone). EUROPIA participe régulièrement à des débats sur l environnement. C est ainsi que vous prenez la parole lors d un événement autour du thème Un avenir sans carbone pour l Europe. Pourquoi le faites-vous? Une nouvelle idéologie est née, celle de l économie verte ou de l entreprise verte. Nous trouvons qu il est très important d alimenter ce débat avec des idées réalistes. Croire qu un avenir sans pétrole est possible peut être très préjudiciable pour l Europe. C est exactement la raison pour laquelle nous faisons la collecte et la promotion d informations factuelles. En 2030, le pétrole représentera encore 30% de la source d énergie primaire en Europe. Et en 2050 encore au moins un quart. En ce qui concerne le transport, le pétrole entre encore pour 95% dans la composition des carburants. En 2030, les scénarios verts les plus ambitieux prévoient que ce pourcentage sera passé à 80%, et en 2050 probablement à au moins 50%. J insiste toujours sur le fait que nous faisons également partie d une économie verte. Il n existe pas d économie noire face à une économie verte. Nous pouvons nous efforcer de réduire les émissions mais le pétrole continuera d être présent demain. Quelle est la réponse commune d EUROPIA face à l engouement de l'europe pour le véhicule électrique? Il n est pas prouvé que la voiture électrique, si vous faites la somme de toute l énergie qu elle requiert, présente un avantage dans le domaine des émissions, pas plus que dans le domaine des coûts. Pour être rentable, nous devons en Europe prendre les décisions qui sont réellement à notre portée. La mobilité électrique suppose de gigantesques investissements. Pensez à l infrastructure pour le chargement des batteries. Considérant que notre infrastructure existante fonctionne correctement, il convient de bien réfléchir avant de décider de mettre en place à grande échelle et à grand frais quelque chose de radicalement différent. EUROPIA reconnaît toutefois qu il faut envisager une transition vers une économie qui aborde différemment la question énergétique. Face à la forte croissance de la demande mondiale en énergie, nous devons nous adapter face à l arrivée de nouvelles formes d énergie et de nouvelles activités. Tout pouvait paraître facile jusqu à présent: nous étions les seuls producteurs de carburant pour le transport. Mais nous devons désormais apprendre à vivre avec d autres acteurs. L essentiel est de préserver l équilibre entre nos membres. Si nous veillons à conserver l union de nos forces, nous réussirons.

12 12 Reflex N INVESTISSEMENTS L installation de dessoufrage officiellement mise en route S attarder sur la durabilité Kop2 ExxonMobil fait un grand pas en avant vers un avenir durable grâce à la nouvelle installation de dessoufrage du diesel à Anvers. Au cours de la journée officielle d inauguration du High Pressure Hydro Treater, ExxonMobil a tenu un symposium avec d éminentes personnes sur le thème Investing in a sustainable future. Sherman Glass, President Refining & Supply Joost van Roost, President d ExxonMobil Benelux Ian Carr, Directeur de la raffinerie, Anvers Yves Laterme, Premier ministre Belge Les normes européennes pour le diesel ont été renforcées les dernières années. Grâce à l hydrocrackeur, la raffinerie anversoise d ExxonMobil peut produire plus de diesel à faible teneur en soufre. À cet effet, l installation désoufre le diesel sous haute pression avec de l hydrogène. Aux États-Unis également, en Louisiane et au Texas, ExxonMobil a construit deux installations de dessoufrage. Ce n est pas un luxe inutile; plus que jamais, alors que la demande de carburant ne va cesser d accroître au cours des prochaines décennies, ces installations contribuent à un avenir durable. Une vision prévoyante Raison suffisante donc pour ajouter à l éclat de la mise en route de l installation anversoise, un symposium dans lequel l avenir durable a tenu une place essentielle. Sherman Glass, President Refining & Supply d ExxonMobil, était l un des orateurs principaux de ce symposium. Il a déclaré que de tels projets dépendent de dirigeants qui agissent avec clairvoyance. Tant au niveau administratif, que dans l industrie, nous avons besoin de dirigeants qui se soucient de l innovation et de la collaboration: afin de stimuler la croissance économique, tout en améliorant l efficacité énergétique et la protection de l environnement. Belgique Yves Leterme, premier ministre belge a salué les investissements dans une économie durable et innovante. Espérons que cet investissement soit un signe de la réussite du gouvernement belge dans la création de règles du jeu équitables. Où l on offre à l industrie la possibilité de fournir des solutions pour l avenir. Je suis très heureux que notamment un secteur tel que l industrie pétrochimique soit disposée à investir dans une économie durable et innovante. Réduction des émissions Joost Van Roost, Président d ExxonMobil Benelux, insiste dans son allocution sur l importance de l hydrocrackeur pour ExxonMobil. L investissement dans une nouvelle installation pour la production de diesel à faible teneur en soufre est un exemple de la manière dont notre groupe s oriente vers un avenir durable.

13 Reflex N Inauguration officielle Le directeur de la raffinerie, Ian Carr, était visiblement fier de la nouvelle installation de dessoufrage. Maintenant nous sommes prêts pour la législation actuelle et éventuellement future des carburants à faible teneur en soufre. Tant le transport routier que les secteurs industriels off-road pourront ainsi diminuer leurs émissions de gaz. Un bon climat d investissement Outre les discours, le symposium se composait également de deux débats. La première discussion tournait autour de la question de l importance des carburants fossiles pour la Belgique. Les membres du panel étaient tous d accord que pour pouvoir continuer à faire face à la demande énergétique, toutes les sources énergétiques étaient nécessaires. Les combustibles fossiles continuent donc également à jouer un rôle important. L avenir de l industrie en Belgique était le sujet central du deuxième débat. Quels sont les défis auxquels doit faire face l industrie belge? Un bon climat d investissement est nécessaire selon les membres du panel pour préserver l industrie en Belgique et rendre le pays plus attirant pour de nouvelles entreprises. Les coûts salariaux relativement élevés en Belgique forment un problème structurel. Il faut également accorder plus d importance à stimuler notamment les formations techniques. Ce n est qu ainsi que l on pourra éviter à l avenir un manque de personnel bien formé, affirment les membres du panel. Le 5 avril 2011, la raffinerie anversoise a fêté la mise en route de la nouvelle installation en présence de plusieurs personnes éminentes. Le Gouverneur d Anvers, Cathy Berx, a procédé à l inauguration officielle avec le bourgmestre Patrick Janssens, l ambassadeur des États-Unis Howard Gutman, le représentant du gouvernement flamand Derrick Gosselin et le président d ExxonMobil Benelux Joost Van Roost. Après la partie officielle, l assemblée a pu profiter d une visite de la raffinerie suivie par un lunch au cours d une petite croisière dans le port d Anvers. C est au hangar 26 que le programme s est poursuivi avec le symposium Investing in a sustainable future.

14 14 Reflex N CHIMIE L innovation permanente conduit à des solutions durables L approvisionnement alimentaire mondial, la réduction des gaz à effet de serre, un transport efficace: l importance des applications chimiques durables augmente considérablement. Grâce à une amélioration des processus et à des innovations technologiques continues, ExxonMobil contribue de manière significative à une chimie durable, au Benelux également. Kop2 La chimie est une réponse durable Comment produire de la nourriture et de l eau potable pour chacun? Quelles alternatives durables existe-t-il pour des produits que nous utilisons au quotidien? Comment produire des autos plus légères et plus durables? Voilà toutes sortes de questions sur lesquelles se penche la chimie durable, explique Jean Van Praet, plant manager des usines de polymères (AMPP) à Zwijndrecht et Meerhout. La population mondiale va augmenter dans les prochaines décennies pour atteindre près de 8 milliards de personnes. La chimie durable joue un rôle crucial dans le bien-être social de toutes ces populations. Nous pensons par exemple à la nourriture, l eau, la santé, l énergie et les matières premières. Emballages plus fins ExxonMobil est actif dans tous ces domaines. Un bon exemple d innovation technologique dans le domaine de la chimie durable a été développé par ExxonMobil. Il s agit des produits polyéthylènes métallocènes Exceed et Enable qui sont utilisés dans les films plastiques ultrafins facile à transformer en matériel d emballage. Grâce à ce film ultrafin, la production d emballages nécessite 20% de produit en moins. Ceci implique une réduction des gaz à effet de serre, moins de transports et moins de déchets. Jean Van Praet insiste sur l importance de ce type d innovation dans le domaine des emballages. Plus les plastiques utilisés seront fins et légers, plus ils seront bon marché et durables.

15 Reflex N Par ailleurs, les emballages plastiques de haute qualité jouent un rôle important dans la prolongation de la date de validité et la prévention de la détérioration des aliments. D autant plus dans les pays en voie de développement où tant de nourriture est perdue, ce type d innovations est crucial pour un bon approvisionnement alimentaire. Des voitures légères L industrie automobile est pour M. van Praet un autre exemple de secteur dans lequel la chimie durable peut faire la différence. Des matières plastiques légères et innovantes remplacent de plus en plus souvent le métal ou d autres matériaux lourds. Les batteries au lithium-ion des voitures hybrides deviennent plus légères et plus durables grâce au nouveau film séparateur que nous avons développé pour séparer les champs positifs et négatifs dans la batterie. La résistance des pneus au roulement diminue également grâce à nos caoutchoucs synthétiques. Toutes ces innovations permettent de rendre les voitures toujours plus économiques et plus durables. AMPP produit elle-même surtout les produits LDPE (polyéthylène à faible densité) pour un film d emballage ultrafin. Nous produisons également notamment un film du grand qualité pour la protection des cellules dans les panneaux solaires contre la pénétration de l eau, de manière à prolonger leur durée de vie. Encore un exemple d une application durable à plus d un titre. Plastifiants sans phtalates Bien que l usine Plasticizers and Intermediates Plant (RPI) d ExxonMobil à Rotterdam ait un tout autre domaine d activité, elle recherche également des produits chimiques durables, complète Martin de Beer, directeur de l usine. Nous produisons ici des adjuvants d assouplissement basée sur les phtalates qui sont utilisés pour rendre plus souples des produits tels que des câbles, les jouets et les sachets à perfusion. Grâce aux développements technologiques, ils peuvent actuellement être utilisés en toute sécurité dans toutes sortes d applications. En outre, nous faisons également des études sur les fluidifiants sans phtalates, et il y a déjà pour certaines applications, un fluidifiant sans phtalates sur le marché. Foot print La durabilité n est pas uniquement une question de produits, insiste M.De Beer. Nous surveillons de près l impact de de nos opérations sur l environnement. À cet effet, nous avons rendu tout notre processus de production aussi efficace que possible en tenant compte notamment de la consommation en matières premières et des économies d énergie. En outre, nous utilisons différents catalyseurs à base de métaux recyclables. Encore un exemple: nos matières premières sont acheminées par bateau de l Angleterre et de la France. Il y a actuellement un projet en développement pour réaliser ce transport avec de plus grands bateaux. Nous étudions également la possibilité de produire à Rotterdam un type spécifique d alcool qui est produit actuellement aux États-Unis. Nous pourrons de cette manière limiter le transport overseas pour que l environnement en souffre moins. En bref, ExxonMobil analyse son empreinte sur toute la chaîne, déclare M.De Beer. "Notre devise est que nous voulons satisfaire les besoins d aujourd hui sans perdre de vue les besoins des générations futures. Nous continuons à nous y investir grâce aux applications chimiques durables et aux innovations permanentes. Une chimie durable dans les plats pays Le développement durable est un point central de la mission d Essenscia, la fédération de l industrie chimique et des sciences de la vie en Belgique. L an dernier, cette organisation coupole a présenté son premier rapport sur la durabilité. En tant que premier secteur industriel en Belgique, la chimie et les sciences de la vie à chiffré l impact de ces activités industrielles et de ses produits. Grâce à cela, le secteur a démontré l importance qu il attache à l utilisation responsable et durable des produits dans la vie quotidienne. Aux Pays-Bas, la VNCI (Association de l industrie chimique néerlandaise) propage déjà depuis 1992 le programme Responsible Care. Ce programme est l initiative bénévole de l industrie chimique mondiale pour collaborer via les associations locales (telles que VNCI aux Pays-Bas) et améliorer ainsi les prestations dans le domaine de la santé, de la sécurité et de l environnement. Actuellement, les entreprises chimiques de 53 pays appliquent ce programme.

16 16 Reflex N Journée de la Chimie ExxonMobil, participant essentiel de la Journée de la Chimie La chimie Kop2 vue autrement Le 21 mai à eu lieu en Belgique et aux Pays-Bas la Journée de la Chimie. Une année très spéciale; d ailleurs 2011 est aussi l'année internationale de la Chimie. L objectif: élargir les connaissances du grand public dans ce secteur et stimuler l intérêt des jeunes pour la chimie. ExxonMobil a également ouvert les portes de plusieurs de ses sites. Zwijndrecht

17 Reflex N KERKRADE L intérêt des formations dans le domaine de la chimie diminue d année en année. Les jeunes trouvent moins d intérêt à cette branche et n y voient pas de perspectives de carrière. À tort, si l on réalise que la chimie entre dans tous les aspects de notre vie courante. Du shampooing et du caoutchouc synthétique pour pneus de voitures jusqu aux matières premières pour boissons rafraîchissantes et à l insuline pour les patients atteints de diabète réalisée grâce à la biotechnologie. Comme les éditions précédentes, la Journée de la Chimie 2011 a été un grand succès et les sites ExxonMobil ont été visités par un public varié. Kerkrade: faire connaissance avec le film d emballage A Kerkrade également, l usine de film a chaleureusement accueilli ses visiteurs lors de la Journée de la Chimie. Une équipe de volontaires a promené les visiteurs dans toute l usine. Et les personnes intéressées ont pu faire connaissance avec les produits qu ExxonMobil produit à Kerkrade: une feuille d emballage flexible au polypropylène bi-orienté (BOPP). Celle-ci est utilisée notamment pour les produits alimentaires et des applications non-food telles que les produits d entretien. For girls only Le 13 avril, l usine de Kerkrade avait également ouvert ses portes. Ce jour là uniquement pour un public très sélect. Quarante jeunes filles du premier cycle du secondaire du lycée Schöndeln à Roermond étaient invitées dans le cadre de la Girls Day Il s agit d une initiative européenne pour que les jeunes filles fassent connaissance avec la technique, bèta et ICT. La journée a commencé par une courte introduction sur le processus de fabrication et les applications du film produit dans l usine, suivie par une visite guidée de l usine. Les visiteuses ont pu voir ainsi comment le film de polypropylène est produit. Les jeunes visiteuses ont même pu réaliser quelques tests de qualité. Zwijndrecht (B): large visite guidée Les visiteurs ont ouvert grands leurs yeux lors des Journées Portes Ouvertes du 21 et 22 mai dans l usine Antwerp Polymers Plant (APP) à Zwijndrecht. Ils ont eu droit à une visite guidée de l ensemble de l usine dans des petits trains spéciaux. ExxonMobil a ouvert les portes du service entretien, de contrôle de qualité et du département logistique. Les employés d APP ont donné des explications détaillées sur la production de différentes sortes de polyéthylène et leur utilisation dans toutes sortes de produits tels que les sachets plastiques et les roues de voitures d enfants.

18 18 Reflex N Journée de la Chimie Kop2 SPIJKENISSE Spijkenisse: cinéma de plein air Assis dans votre auto pour profiter d un film passionnant? A Spijkenisse, les visiteurs de la Journée de la Chimie ont pu profiter de ce phénomène d origine américaine. Plus de 1200 personnes ont assisté au cinéma de plein air. Sur une chaise ou un banc, bien entendu. ExxonMobil à sponsorisé cet événement gratuit. Les visiteurs n ont pas seulement profité d un film, ils ont également pu admirer la Bottle Car de Mobil 1. Cette voiture de formule 1 a été entièrement réalisée avec des bouteilles en plastique vides d huile moteur Mobil 1.

19 PANORAMA Reflex N Un survol des informations ExxonMobil dans le monde Le site de Botlek fête quatre ans sans accident majeur Le 22 mars 2011, la raffinerie pétrolière et l'usine chimique d aromatiques ont atteint une grande étape. Depuis quatre ans, les collaborateurs et les sous-traitants du site Exxon- Mobil de Botlek travaillent sans avoir déploré un seul accident occasionnant une absence. Ils ont travaillé plus de douze millions d heures en toute sécurité. Cette prestation renforce la position de leader mondial de la sécurité de l industrie pétrochimique néerlandaise. Sécurité La sécurité est notre plus grande priorité. Tous les jours, nous essayons d atteindre notre objectif: Nobody gets hurt. Avec succès. Rien n'est plus important que le fait que toute personne travaillant chez ou pour ExxonMobil termine sa journée de travail sans encombre. Joost van Roost, présidentdirecteur d ExxonMobil Benelux: De bonnes performances en matière de sécurité sont une combinaison d une gestion solide, d un bon leadership et d une culture d entreprise qui a pour état d esprit, l attention de tous pour éviter les accidents. Phase finale de la construction de la nouvelle usine d hydrogène à Rotterdam La construction de la nouvelle usine d hydrogène d Air Products sur le site d ExxonMobil à Rotterdam progresse. En avril, le toit du four, appelé penthouse, a été placé (voir photo), ce qui marque symboliquement le point culminant de l édifice. Depuis lors, beaucoup de travaux ont encore été accomplis. Roel Ebus, Hydrogen Plant Venture Manager chez ExxonMobil: Ces derniers mois les connexions nécessaires ont été établies chez Exxon- Mobil. Chez Air Products également, l on est très occupé aux derniers travaux tels que le placement de l instrumentation et des équipements électroniques. Pendant l été déjà, le premier travail test aura lieu pour préparer l usine à la production. Efficacité énergétique Grâce à l intégration et à l utilisation de processus et de la technologie de pointe, la nouvelle usine d hydrogène permettra des économies d énergie considérables et une diminution des émissions dans l ensemble de la chaîne de production des carburants ExxonMobil à rotterdam. Une course contre la malaria Plus d'une centaine de collaborateurs ont couru le 17 avril les Antwerp 10 Miles. Ils ont récolté ensemble dollars. Cet argent est destiné à la fondation Drive Against Malaria qui lutte contre la propagation du paludisme. ExxonMobil soutient cette fondation depuis 2007 déjà. Les Antwerp 10 Miles tombaient l année passée en même temps que la Journée Mondiale de la Malaria. Vint alors l idée de faire de la participation à cet événement une course sponsorisée contre la malaria. La fondation (Humanitarian aid Of Personnel ExxonMobil), initiative d un grand groupe d employés d ExxonMobil travaillant à l usine Antwerp Polymers Plant, a également participé à la course. Dans le cadre de la responsabilité sociale des entreprises, cette fondation s investit depuis un certain temps pour les personnes qui en ont vraiment besoin. Tant dans la région anversoise qu en Afrique. Nous trouvons que Drive Against Malaria est une belle initiative pour laquelle nous voulons rassembler de l argent, nousdit Gerald Bodson de ExxonMobil Malaria Initiative Depuis la création d ExxonMobil Malaria Initiative en 2000, Exxon- Mobil a offert dans le monde entier environ 100 millions de dollars à des projets contre la propagation du paludisme dans 17 pays africains différents. Pour plus d informations regardez sur: rate/community_malaria.aspx.

20 20 Reflex N EU Affairs Comment faire remarquer votre message parmi lobbyistes? Giuseppe De Palma est Vice President EU Affairs d ExxonMobil et travaille depuis 14 ans à Bruxelles: Dans un tel environnement, il est essentiel qu une masse critique et représentative soutienne les points de vue que nous pouvons appuyer. Des opinions qui sont bien pensées, professionnellement justifiées et cohérentes. Voici une interview sur la collaboration, la législation européenne et parfois ses intérêts contradictoires. Kop2 xxonmobil à son propre bureau de Ereprésentants à l UE à Bruxelles. Pour quelle raison? Les institutions européennes sont à la base des développements politiques et législatifs. Les décisions émanant de Bruxelles peuvent avoir de grandes conséquences pour nos activités. C est pour cela qu il est d une importance cruciale que nous y ayons une représentation. Les principales institutions de L union Européenne se trouvent à Bruxelles: le Conseil de l union européenne, le Parlement européen et la Commission européenne. Ces trois institutions ont développé la majorité des lois et des réglementations d application dans nos activités en Europe, de la politique énergétique à la législation environnementale. C est pour cela qu il est logique que nous présentions nos points de vue et notre expertise aux décideurs européens. Quels sont pour ExxonMobil les thèmes les plus importants au sein de l UE? L influence de la politique climatique et énergétique sur notre industrie et sur l économie en général. Ces dernières années, l Europe a développé une politique de mesures concernant les biocar- burants, le commerce des émissions et la continuité de l approvisionnement. La Commission a publié récemment un document politique concernant ce que l on appelle le Roadmap On y retrouve toute les stratégies possibles qui doivent conduire en 2050 à une économie à faible émission de carbone. De nouveaux roadmaps jusqu en 2050 donneront un aperçu des plans spécifiques pour les secteurs des transports et de l énergie. Les créateurs de ces roadmaps ont besoin d énormément de données et d informations fiables scientifiquement fondées. L industrie européenne du pétrole et du gaz fourni aux institutions européennes grâce à ces associations professionnelles, les données scientifiques nécessaires concernant le secteur énergétique. Nous informons également les décideurs des principes fondamentaux qui forment la base d une économie efficace axée sur le marché. Comment ExxonMobil s assure-t-il que son avis est entendu parmi beaucoup d autres? Il est vrai que beaucoup de voix se font entendre à Bruxelles. Chacun a son propre récit bien souvent contradictoire, même lorsqu ils basent leurs arguments sur les mêmes données. Dans le registre des représentants d intérêts de la Commission, sont repris environ 3800 entreprises, ONG ou autres organisations. Par inscription, l on estime qu il y a cinq à dix lobbyistes actifs. L inscription au registre est facultative, le nombre ne correspond donc probablement pas du tout avec le nombre de personnes qui sont effectivement actives dans le domaine du lobby bruxellois. Selon En tenant à nos ne pouvons gag Giuseppe De Palma, Vice President EU Affairs, d ExxonMobil

21 Reflex N principes, ner le respect

22 22 Reflex N EU Affairs Kop2 Les thèmes les plus importants sont la politique du climat et de l énergie et l influence de la politique de l UE sur notre industrie et l économie en général. certains statistiques, il y a plus de lobbyistes autour de Bruxelles, ce qui revient à un par fonctionnaire européen. Pour se faire remarquer dans un tel environnement, il est essentiel qu une masse critique et représentative soutienne les points de vue que nous pouvons appuyer. Du point de vue du contenu, il est important que nos points de vue soient bien pensés, crédibles, professionnellement justifiés et cohérents au fil du temps. Il y aura toujours des personnes qui ne sont pas d accord avec nous. Mais en tenant à nos principes, ne pouvons au moins gagner le respect. Surtout si l on ne craint pas de dire ce que nous pensons être bien, d une manière qui n effraye pas nos interlocuteurs. Quelle est la base des points de vue d ExxonMobil? Nous faisons de notre mieux pour garantir que nos opinions sont toujours basées sur des principes fondamentaux quasi-irréfutables. Nous appliquons une bonne information scientifique et nous assurons que nos propositions de politique sont rentables et garantissent une concurrence équitable. Les principes de neutralité technologique (pas donner de préférence aux technologies dominantes) et veiller à un terrain de jeu équitable, en sont le point de départ. On a remarqué que ces principes ne sont pas seulement valables en Europe mais peuvent être appliqués dans des discussions politiques partout dans le monde. Quel est, selon vous, la valeur ajoutée que l UE offre à ses états membres et à leurs habitants? Il y a plusieurs années que je circule à Bruxelles. Il y a certainement des critiques à faire sur L union Européenne, mais je pense que cette organisation a énormément de valeur pour les citoyens européens. Dans un monde qui se globalise à grande vitesse et change, un état à lui seul ne pourra jamais faire la différence dans l approche des grandes questions mondiales telles que le commerce international, la sécurité et l immigration. L UE peut jouer un rôle important en renforçant les voix des états membres individuels Par ailleurs, l UE est basée sur le concept fondamental de la libre circulation des personnes, des services, des biens et du capital au sein des 27 états membres. Cette libre circulation a fourni différents avantages. Pensons notamment aux normes de sécurité, à la suppression des restrictions à l importation et à l exportation, à l euro et à la possibilité pour les européens de travailler partout en Europe. Un bon exemple de cette intégration européenne est le programme erasmus. Du fait de l intégration des programmes universitaires, les

23 Reflex N étudiants peuvent aujourd hui facilement étudier en dehors de leur propre pays. Comment pouvez-vous décrire les développements politiques de l UE? Au lendemain de la deuxième guerre mondiale, la coopération européenne a été mise sur pied pour créer la paix et la prospérité. Les précurseurs de l UE, la Communauté Européenne du Charbon et de l Acier et la Communauté européenne de l Energie Atomique, étaient principalement concernés par l énergie. Les six membres fondateurs (France, Allemagne, Italie, Belgique, Luxembourg et les Pays-Bas) ont vu lors de la reconstruction après la Seconde Guerre mondiale, les avantages de la coopération européenne dans divers domaines et l intérêt de l abandon derrière eux des vieilles inimitiés. La paix et la prospérité était les idéaux de ces débuts. Dans les décennies qui ont suivies, l UE a continué à grandir. Aujourd hui, l organisation se compose de 27 pays, y compris des pays à cette époque derrière le rideau de fer. En 1979, l UE s est démocratisée. Depuis, les citoyens des pays européens choisissent directement leurs représentants au Parlement européen. L Union est devenue le représentant européen sur la scène mondiale et essaye de donner l exemple aux autres organisations nationales. Je trouve cela un bon développement. Bien des gens ne seront pas d accord avec moi, mais je pense que l étape la plus importante dans l évolution de L Union Européenne est qu elle a déplacé sa priorité pour la paix et la prospérité vers les relations internationales. L organisation s efforce de mettre elle-même l Europe sur la carte et d inspirer d autres organisations à suivre ses valeurs. Cette ambition n est pas encore entièrement réalisée. Tous les pays ne sont pas tous aussi enthousiastes à propos du large effort d intégration nécessaire à ce projet. Ceci est attesté par le fait que les institutions de l UE, malgré les améliorations du traité de Lisbonne, se battent encore pour être considérées comme une force politique puissante et reconnaissable qui représente le continent européen au niveau mondial. Il n y a toujours pas de réponse simple à la question du diplomate et lauréat du prix Nobel Henry Kissinger: Qui dois-je appeler si je veux parler à l Europe? Que peut faire Bruxelles en cas de circonstances imprévisibles comme une crise économique ou, plus précisément dans le domaine de l énergie, une catastrophe pétrolière dans le golfe de Mexico? Comme toutes les grandes organisations, les institutions de l UE planifient leur travail de préférence longtemps d avance. La Commission Européenne, organe exécutif de l UE, se charge en grande partie de ce planning. Ils font cela en conformité avec l orientation politique par le Conseil européen (les chefs de gouvernements des États membres) et en partie par le Parlement européen. Si une crise survient, la Commission peut prendre seule des mesures pour faire face à la question si elles le fait selon la juridiction du traité actuel. C est ainsi que la Commission a utilisé ses pouvoirs dans le passé pour conjurer la panique concernant la sécurité alimentaire. La Commission n a pas de compétence exécutive dans la plupart des domaines qui sont importants pour ExxonMobil. C est également le cas pour la sécurité lors des forages en mer, ce qui a été à l ordre du jour lors de la catastrophe Il n y a toujours pas de réponse simple à la question du diplomate et lauréat du prix Nobel Henry Kissinger: Qui dois-je appeler si je veux parler à l Europe? pétrolière près de Mexico. Après une crise, la commission essaye la plupart du temps d adapter le cadre légal pour éviter que le risque ne se reproduise. Vu la lenteur du processus politique à Bruxelles, cela peut prendre beaucoup de temps. Habituellement, cela prend plusieurs années avant qu une nouvelle législation ne soit adoptée, une année supplémentaire pour l introduire dans ces pays, et peut-être encore une année avant que la loi ne prenne effet. Cela signifie que si la Commission n a aucun pouvoir exécutif, la réponse à une situation d urgence est aux mains des autorités nationales du pays. En réponse à la catastrophe dans le golfe du Mexique, la Commission fera sans doute des propositions de loi pour renforcer et harmoniser les normes en matière de sécurité, d intervention d urgence et de responsabilité financière des opérateurs. En conclusion: y a-t-il après tant d années encore quelque chose qui vous étonne à Bruxelles? Je pense à deux points qui continuent à m étonner, dans le sens positif. D abord, j admire la capacité des institutions à fixer des objectifs à long terme et à s y tenir, aussi irréalistes puissent-ils paraître. Pas à pas, ils arrivent à rapprocher de ces objectifs malgré le nombre énorme d intérêts concurrents et la complexité de la tâche. Un bon exemple est la mise en oeuvre de la monnaie unique. L introduction de l euro a été un projet complexe et à long terme, que nous aurions trouvé ridicule il ya trente ans. L union européenne l a néanmoins bien réalisé. Le deuxième point est le degré d implication et les capacités techniques de la plupart des fonctionnaires de la Commission aux postes de direction. Ces personnes compétentes issues de 27 pays, sont plurilingues, hautement qualifiées et très professionnelles. Ells sont en outre motivées par des notions très idéalistes de ce que l UE pourrait et devrait faire.

24 24 Reflex N Fonds des bénévoles 2011 est l Année Européenne du travail bénévole. De nombreux bénévoles au Benelux s engagent pour les autres de manière désintéressée. Ils sont d une grande valeur pour la société. C est pour cette raison que le fonds des bénévoles ExxonMobil Benelux stimule la participation des employés à des organisations bénévoles. P our Patrick van Zanten et Math Houwers, employés de Films Plant à Kerkrade, le travail de bénévoles ne signifie pas apporter quelques tasses de café à des personnes âgées. Le 9 juin, ils ont escaladé six fois l Alpe d Huez, la terrible étape de montagne du tour de France. Cette formidable prestation sportive, ils ont pu la réaliser grâce au soutien du fonds des bénévoles. Ils voulaient grâce à cela attirer l attention sur la lutte contre le cancer. Patrick van Zanten explique sa motivation: Chacun de nous est confronté avec le cancer dans son environnement, moi aussi. Grâce à la recherche, de plus en plus de personnes survivront à cette maladie mais il faut pour cela beaucoup d argent. Je veux m engager à récolter autant d argent que possible pour cette recherche. Avec tous les autres participants à cet événement Alpe d Huez, Patrick et Math ont récolté plus de 20 millions d euros pour la lutte contre le cancer. J ai commencé à réaliser combien d histoires s étaient déroulées à vélo sur la montagne, raconte Math. Quelle expérience extraordinaire! Race for the Cure C est la même maladie grave qui est au centre dés intérêts de Race for the Cure, un grand événement international destiné Fonds des bénévoles ExxonMobil La participation en action

25 Reflex N Patrick van Zanten (gauche), Math Houwers (droite) et son fils (milieu) ont escaladé la montagne lors de l Alpe d HuZes six fois d'affilée pour lutter contre le cancer. à rassembler de l argent et à mener une campagne pour la prévention du cancer du sein. Les participantes féminines célèbrent de cette façon leur victoire sur le cancer (du sein). Elles soutiennent au cours de cette course de 3 et 6 km, ceux qui se battent contre la maladie et commémorent toutes celles qui sont décédées suites à un cancer du sein). La Race for the Cure a eu lieu la première fois à Dallas en coureuses se sont alors présentées au départ. En 2011,145 villes dans le monde organisent une Race for the Cure, elles ont chacune des centaines de participantes. Avec l aide du fonds des bénévoles et le sponsoring de collègues, Ingrid Boumans et Marina Van Houtven courrent le 25 septembre prochain la Race for the Cure à Anvers. Marina et Ingrid, employées chez Antwerps Polymers Plant, sont également bénévoles dans l organisation de cet événement. Visage reconnaissable La donation aux actions Alpe d Huez et Race for the Cure s intègre dans la politique de participation d ExxonMobil. Remko Kruithof, Manager Public & Governmental Affairs pour le Benelux: Le sponsoring et les donations donnent à ExxonMobil un visage reconnaissable dans la société. Nous voulons que cette participation réaffirme notre responsabilité et notre engagement dans la communauté qui avoisine nos sites. Et nous le faisons chaque année, pas seulement au cours de L Année du Bénévole. Tous les événements n entrent pas nécessairement en ligne de compte pour une contribution. L organisation requérante doit avoir un comportement moral irréprochable et appliquer une politique financière responsable. ExxonMobil ne veut pas être mis en relation avec des courants politiques ni religieux. Des instances à but commercial ne peuvent pas recevoir de soutien financier. Les domaines dans lesquels Exxon- Mobil veut s impliquer sont la sécurité, la santé, l environnement, l éducation, et le travail bénévole au profit de la société. Les donations doivent profiter en priorité à une région où ExxonMobil a des sites importants. Poupée de premiers soins Le fonds de bénévoles ExxonMobil Benelux tient une place fixe dans la politique de participation. Les montants sont relativement modérés, entre cinq cent et mille euros. Remko Kruithof: L objectif primaire n est pas de sponsoriser les projets ou des événements que l entreprise a sélectionnés, il existe pour cela un fonds plus important. Grâce aux fonds des bénévoles, ExxonMobil voudrait stimuler les activités qui sont proposées par les employés eux-mêmes."l une de ces personnes est Paul Mertens, superviseur du Technical Information & Documentation Centre à Rotterdam. Pendant son temps libre il travaille en tant que président du district de la Croix Rouge néerlandaise. Cette organisation est connue par ses grandes actions d aide humanitaire internationale mais aux Pays-Bas, elle procure essentiellement l assistance médicale lors de grands événements. Pour soutenir les événements de manière adéquate et sûre, la Croix Rouge organise des formations pour ses bénévoles. Dans le district de Paul, département Dordrecht, les formations médicales de bénévoles ont dû faire face a une poupée d exercice cassée. Son remplacement représente une grosse dépense. Grâce à la contribution du fonds des bénévoles, ce département de la Croix Rouge a néanmoins pu acquérir ce nouvel outil d exercices. En vacances malgré tout L Association des Exploits Sportifs représente un autre objectif médical. Cette association organise des excursions et voyages pour des enfants gravement malades. Le 15 mai 2011, l Association a organisé un tournoi de foot au stade d Auderghem. Ce tournoi sportif a réuni un grand nombre d équipes de foot et de spectateurs. Les joueurs ainsi que les spectateurs, ont fait une collecte destinée à offrir des vacances sans souci à des enfants gravement malades. Une contribution du Fonds de bénévolat d Exxon- Mobil a été remise au tournoi, par l intermédiaire du bénévole Jean-Marc Bock, collaborateur d ExxonMobil à Virton. Jean- Marc Bock: Souvent, les enfants malades ne peuvent pas partir en voyage scolaire avec leurs camarades de classe, faute de surveillance médicale. L Association leur offre de fantastiques séjours médicalisés. Par ailleurs, les activités sont telles que les enfants peuvent les exercer avec un maximum d autonomie. Il s avère que les enfants peuvent dépasser leurs attentes, ce qui leur donne aussi plus de force pour gérer leur maladie. Après l Année du Bénévolat également, ExxonMobil continuera à s impliquer pour soutenir ce type d action et de volontariat, qui apporte une forte contribution à la société.

26 26 Reflex N education TechXpert: trajet pou ExxonMobil recherche toujours de nouveaux bons opérateurs. Chaque année, de nouveaux employés sont engagés. D ailleurs dans Kop2 les prochaines années, de nombreux opérateurs de la raffinerie et des usines chimiques vont partir à la retraite. De nouvelles personnes vont être nécessaires pour mener à bien en toute sécurité et sans encombre tous les processus de raffinage et de chimie. Comment engage-t-on ces nouvelles recrues? En août, ExxonMobil a débuté à Rotterdam son propre processus de recrutement: TechXpert. Inscrivezvous je SCHRIJF HIER ici! IN! Evert Klein, Process Manager à rotterdam, a mené dans ce cadre diverses entrevues. Il m a semblé que les jeunes étaient bien préparés et enthousiastes. La conception du programme leur parle énormément. De jeunes techniciens talentueux auront l occasion l année prochaine d apprendre le métier de process operator. Au centre d éducation secondaire professionnelle Zadkine (région de Rijnmond), ils suivront pendant sept mois la formation théorique en Opérateur C, orientés sur le travail à la raffinerie de Rotterdam et aux usines chimiques d ExxonMobil. En cas de bons résultats, ils pourront passer à la pratique: ils sont guidés pour faire leurs premiers pas comme process operator. Si, après un an et demi, la collaboration est fructueuse, les débutants reçoivent un contrat fixe. Jeu passionnant Une partie de la campagne de recrutement est un jeu réaliste que les élèves peuvent jouer en ligne. Dans une salle de contrôle virtuelle, ils sont confrontés à des situations de la vie réelle qu ils doivent résoudre comme techxpert. Que faire si la pression tombe, si le liquide fuit ou si la température monte brusquement? Les joueurs de ce jeu doivent utiliser les bons matériaux pour intervenir dans la situation sur la raffinerie ou dans les usines chimiques. Quelles étapes faut-il entreprendre pour résoudre le problème? La campagne et le jeu ont été créé par un bureau de communication spécialisée dans la communication avec les jeunes. Le message doit en effet coller avec le monde de la jeunesse. Le jeu techxpert permet aux jeunes de vivre l expérience de ce que c est que de travailler comme opérateur. Par ailleurs, il est plus excitant et plus fun qu un causerie éducative! Trajet de formation, tout le monde ne peut pas simplement s inscrire à la session de TechXpert. Abelien van der Rest, HR Advisor d ExxonMobil à Rotterdam: Nous avons clairement indiqué dans nos briefings qui nous cherchons: des jeunes gens actifs, forts en technique qui travaillent bien en équipe et osent prendre des initiatives. Nos opérateurs doivent également prêter attention à la sécurité, être capable de travailler de façon autonome et être également en mesure d analyser correctement. ExxonMobil fait deux entretiens avec les candidats. Ensuite, en fonction de leur profil éducatif, ils subissent une évaluation et un contrôle médical. Les nouveaux employés doivent d abord encore considérablement se développer, explique l opérateur Arnoud Dek. Les cinq premières

27 Reflex N r nouveaux opérateurs années en tant que process operator, vous les passer à apprendre à connaître toutes les usines. L on vous donne un mentor qui vous guide. Ilse Kovel, collègue opératrice, explique: Ce n est pas pour rien. Un opérateur travaille tous les jours avec des matières inflammables et des processus complexes. Chez ExxonMobil, nous travaillons en toute sécurité ou nous ne travaillons pas. Travailler de manière contrôlée et sécurisée n est pas inné. Élèves HAVO Ces premières recrues de techxperts aide ExxonMobil à Rotterdam à répondre aux départs des opérateurs. Abelien van der Rest: En général, nous engageons entre 15 et 20 opérateurs par an. Mais nous désirons augmenter ce nombre d un coup pour avoir suffisamment d opérateurs C pour Rotterdam Botlek et europoort. Nous pouvons évidemment pêcher dans les mêmes eaux que nos concurrents, mais cela ne résout pas le problème du marché du travail: il y a peu d opérateurs de niveau C. C est pour cela que le département HR a imaginé, ensemble avec Training, cette solution innovante d un propre processus de recrutement. TechXpert est également ouvert aux élèves HAVO ayant un profil éducatif technique. Van der Rest: Nous avons déjà travaillé ensemble avec les écoles HAVO / VWO avoisinantes dans le projet Sci-Tech Challenge, pour intéresser les élèves à l enseignement secondaire technique. Aujourd hui c est aux élèves de l enseignement supérieur que nous nous adressons: êtes-vous faits du bois qui fait des opérateurs C? Plus de trente étudiants HAVO et 30 élèves de l enseignement secondaire MBO ayant une formation d opérateur B, se sont présentés aux séances d information et aux visites guidées sur les sites de Rotterdam. Plus on est jeune, plus c est facile Après la procédure de sélection, il restait trente étudiants. Et ils ont commencé le 1er août leur formation théorique à l institut Zadkine. S ils réussissent la théorie, ils débuteront la partie pratique en Les jeunes semblent très motivés à se lancer dans TechXpert. Peter van Kampen de Zadkine, qui était étroitement lié à la procédure de sélection: C est un des éléments sur lesquels nous les avons sélectionnés. Seuls les élèves qui s approprient rapidement la matière et qui veulent réellement s investir, arriveront à clôturer cette formation pointue en un an. Il reste la question: pourquoi n y a-t-il pas de trajet TechXpert pour les personnes non certifiées ou venant d un autre secteur? Evert Klein: Les personnes expérimentées peuvent apporter une précieuse contribution. Mais nous avons remarqué que nous pouvons plus rapidement intégrer des jeunes dans notre équipe. Ceci est essentiel, insiste également Arnoud Dek: Le travail en équipe est très important. Ici, l on travaille toujours ensemble, au minimum avec neuf autres collègues. Dans une raffinerie et dans l industrie chimique, l on a en outre besoin de compétences très spécifiques. Evert Klein: Plus on est jeune, plus il est facile d apprendre le métier complexe d opérateur. Regardez la vidéo de ARNOUD Regardez la vidéo de ILSE

28 28 Reflex N PUBLICATIONS Résultats ExxonMobil fournit d'une manière responsable une énergie fiable et payable. L an passé, le businessmodel d ExxonMobil a de nouveau conduit à d'excellentes prestations. Ceci vaut pour tous les aspects de notre entreprise. Kop2 le Financial & Operating Review et le Summary Annual Report. Rapports annuels Vous désirez connaître nos résultats financiers et les points forts de 2010? Lisez tout à ce sujet dans Citizenship Report De bons résultats ont également été obtenus par ExxonMobil en 2010 dans le domaine de la sécurité, de la santé et de la protection de l'environnement. Le rapport, dont vous avez reçu un résumé avec ce Reflex, contient des informations sur nos ambitions de durabilité et des données de prestations détaillées concernant la mesure de notre implication sociale. Si vous désirez recevoir ces publications, envoyez un mail à: Vous pouvez également lire ces rapports en ligne sur:

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE

Ce qui est fondamental, c est la volonté politique pour y arriver. CONTEXTE CONTEXTE Cette année, la lutte aux changements climatiques pourrait connaître un tournant majeur. La Conférence de Paris en décembre présente une occasion aux leaders politiques et aux chefs d entreprises

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total

«Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» PATRICK POUYANNÉ. Président-Directeur général de Total intégrer le climat à notre stratégie - 5 «Notre ambition pour Total à l horizon 2035 est cohérente avec le scénario 2 C de l AIE» ENTRETIEN AVEC PATRICK POUYANNÉ Président-Directeur général de Total Le

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE

[R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE [R]ÉVOLUTION ÉNERGÉTIQUE Perspectives énergétiques pour un monde plus durable Synthèse du rapport 2015 image : Gemasolar, tour solaire de 15 MW, Espagne. CONTEXTE Cette année, la lutte contre les changements

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces

impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces impacts de la réglementation d internet sur les investessement précoces résumé en 2014, nous avons mené une étude auprès de 0 investisseurs dans huit pays à travers le monde (australie, france, allemagne,

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013

Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie. 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Les Rencontres Européennes de Cluj - Transylvanie 2E3D «eau, énergie, déchets et développement durable» 9, 10, 11 mai 2013 Cluj-Napoca / Transylvanie http://www.institutfrancais-roumanie.com Appel à contribution

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Le DSI du futur Rapport d'étude

Le DSI du futur Rapport d'étude Le DSI du futur Rapport d'étude Devenir un catalyseur du changement Partagez ce rapport d'étude Le DSI du futur : Devenir un catalyseur du changement Tandis que la plupart des DSI s accordent à dire que

Plus en détail

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction

Quel rôle pour les biocarburants dans la demande globale d énergie. Introduction Revue n 425 Dossier : LES BIOCARBURANTS Traduction de l article What Role for Biofuels in the Global Energy Scene? de Claude MANDIL et Fatih BIROL de l Agence Internationale de l Energie (AIE/IEA) Quel

Plus en détail

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Avril 2012 Briefing Carburants à faible intensité carbone: coûts administratifs modestes, bénéfices significatifs Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Dans le cadre de l article

Plus en détail

Couloir Africain de l Énergie Propre

Couloir Africain de l Énergie Propre Couloir Africain de l Énergie Propre LE COULOIR AFRICAIN DE L ÉNERGIE PROPRE L Afrique change rapidement. En 2050, elle comptera 2 milliards d habitants, dont trois sur cinq vivront dans des villes. Plus

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS

Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Énergie, technologie et politique climatique : les perspectives mondiales à l horizon 2030 MESSAGES CLÉS Le scénario de référence L'étude WETO (World energy, technology and climate policy outlook) présente

Plus en détail

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne?

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Les récentes inondations au Pakistan illustrent les effets dévastateurs que les événements naturels peuvent avoir sur

Plus en détail

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite

UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE. Lire la suite UNE LOGISTIQUE PUISSANTE POUR L INDUSTRIE SOLAIRE Lire la suite MATIÈRES Comprendre COMPRENDRE VOS BESOINS Comprendre Au cours de la dernière décennie, l industrie solaire a connu un développement sans

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile»

«Le partage des données à caractère personnel et le respect de la vie privée à domicile» Conférence Le Point «Maison connectée et intelligente» Paris, 28 mars 2013 Peter Hustinx Contrôleur européen de la protection des données «Le partage des données à caractère personnel et le respect de

Plus en détail

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments

Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Fonds structurels 2014-2020 Guide pratique Définir un Programme opérationnel multi-fonds pour la rénovation énergétiquement efficiente des bâtiments Vous définissez à l heure actuelle les Programmes opérationnels

Plus en détail

JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE. Yves-Louis Darricarrère

JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE. Yves-Louis Darricarrère JOURNEES ANNUELLES DES HYDROCARBURES 2014 DISCOURS DE CLOTURE Yves-Louis Darricarrère Mesdames, Messieurs, Cher Amis, Il se trouve que l année dernière m était déjà revenu l honneur et le plaisir de clôturer

Plus en détail

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne

Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Traduction Questions fréquemment posées au sujet de la sortie du nucléaire en Allemagne Pour quelles raisons décisives le gouvernement fédéral veut-il sortir complètement du nucléaire d ici à 2022? Décisif

Plus en détail

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

Les énergies fossiles

Les énergies fossiles texte : Dan Strikowski énergies disponibles Les énergies fossiles Mazout, gaz, électricité, charbon La source d énergie joue un rôle prépondérant dans le choix du système de chauffage. Les trois sources

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie

«La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie «La sécurité d investissement comme préalable à un approvisionnement fiable» Le 5 octobre 2011 Foire du Valais, Journée de l énergie Kurt Rohrbach, Président de l Association des entreprises électriques

Plus en détail

Emmanuel Cohen DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE VOYAGEURS DU MONDE. Bruno Billière DIRECTEUR GÉNÉRAL D EVENTEAM INTERVIEW CROISÉE.

Emmanuel Cohen DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE VOYAGEURS DU MONDE. Bruno Billière DIRECTEUR GÉNÉRAL D EVENTEAM INTERVIEW CROISÉE. POUR SE POSITIONNER SUR CE TYPE D ÉVÉNEMENTS DE CETTE AMPLEUR, IL FAUT ÊTRE CAPABLE D INVESTIR PRÈS DE 10 MILLIONS D EUROS, NOTAMMENT POUR L ACHAT DE LA BILLETTERIE ET DES STOCKS. LA PRESSION FINANCIÈRE

Plus en détail

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu!

La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! La Belgique peut sortir du nucléaire plus vite que prévu! Analyse pour l APERe rédigée par Daniel Comblin, Président du conseil d administration de l APERe Version du 2/12/213 En janvier 23, le Parlement

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 --

Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Sommet IRENA sur les énergies renouvelables en milieu insulaire -- Malte, 6 et 7 septembre 2012 -- Discours de Michel Vandepoorter, Ambassadeur de France à Malte Mesdames et messieurs, La question du financement

Plus en détail

Les questions économiques autour du gaz de schiste

Les questions économiques autour du gaz de schiste Les questions économiques autour du gaz de schiste Une des questions fondamentales lorsqu on parle de l exploitation des hydrocarbures de schiste reste l intérêt économique. Comme nous allons le voir,

Plus en détail

captage stockage carbone Garantir une utilisation en toute sécurité du et du du en Europe Agir pour le climat

captage stockage carbone Garantir une utilisation en toute sécurité du et du du en Europe Agir pour le climat Garantir une utilisation en toute sécurité du captage stockage carbone en Europe et du du Agir pour le climat Le captage et le stockage du carbone (CSC) est une nouvelle technologie susceptible d apporter

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir.

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. ISO 14001 de BSI. Nos chiffres vont de paire avec la croissance durable. Nos connaissances, notre expertise

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE

COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE COMBATTRE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE POUR UNE EUROPE DURABLE Combattre le changement climatique pour une Europe durable: les socialistes luttent en faveur d un avenir équitable, propre, social et prospère

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile Avant-propos Le monde du transport automobile est prêt pour une révolution. Internet a transformé nos maisons et nos lieux de travail, mais il a eu un impact limité sur l élément qui les relie : nos moyens

Plus en détail

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile.

La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. La fédération professionnelle des Distributeurs-Grossistes en boissons* * également appelés distributeurs conseils hors domicile. Les spécificités de la profession & de son environnement Les Distributeurs-Grossistes

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Note-réponse. Points de vue et avis. Note conceptuelle sur la portée et le niveau de détail du plan MER relatif au gaz de schiste

Note-réponse. Points de vue et avis. Note conceptuelle sur la portée et le niveau de détail du plan MER relatif au gaz de schiste Note-réponse Points de vue et avis Note conceptuelle sur la portée et le niveau de détail du plan MER relatif au gaz de schiste Projet de vision structurelle sur le gaz de schiste Le 18 septembre 2013,

Plus en détail

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le management des risques constituent un enjeu majeur pour la pérennité du Groupe

Plus en détail

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète

Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique. Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les produits à base de bois dans la lutte contre le changement climatique Utiliser davantage de bois pour sauver la planète Les responsables politiques cherchent à réduire les émissions de gaz à effet

Plus en détail

Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques»

Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques» Traduction du Résumé de l étude de CE DELFT* : «L électricité verte pour les voitures électriques» * Bureau d études Néerlandais indépendant spécialisé dans les questions environnementales et la recherche

Plus en détail

POSITION SUR LA CIBLE DE RÉDUCTION DES GAZ À EFFET DE SERRE DU QUÉBEC POUR 2030

POSITION SUR LA CIBLE DE RÉDUCTION DES GAZ À EFFET DE SERRE DU QUÉBEC POUR 2030 POSITION SUR LA CIBLE DE RÉDUCTION DES GAZ À EFFET DE SERRE DU QUÉBEC POUR 2030 Présentée au ministère du Développement durable, de l Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques OCTOBRE

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore Secteur Métaux Produits et services Technologie des matériaux Site web www.umicore.com Solutions SAP

Plus en détail

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz

Fournisseur d'électricité et de gaz. Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Fournisseur d'électricité et de gaz Le marché de l énergie : mode d emploi Le marché de l énergie Un marché concurrentiel avec les garanties du Service Public L énergie

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi

Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international. Seul le prononcé fait foi Discours de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères et du développement international Seul le prononcé fait foi Mesdames et messieurs les négociateurs, chers amis, Je tenais à être avec vous

Plus en détail

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux

SOCOFE et FLUXYS. ou la stratégie des réseaux SOCOFE et FLUXYS ou la stratégie des réseaux Au centre de l Europe, la Belgique s affirme comme une véritable plaque tournante du gaz naturel. Le pays est dépourvu de cette précieuse ressource naturelle.

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Canadian Solar Industries Association

Canadian Solar Industries Association Comparution devant le Comité sénatorial permanent de l énergie, de l environnement et des ressources naturelles Le jeudi 29 septembre 2011 Témoins Patrick Bateman, Conseiller, politiques et recherche,

Plus en détail

L ALENA UNE DÉCENNIE DE RENFORCEMENT D UNE RELATION DYNAMIQUE

L ALENA UNE DÉCENNIE DE RENFORCEMENT D UNE RELATION DYNAMIQUE L ALENA UNE DÉCENNIE DE RENFORCEMENT D UNE RELATION DYNAMIQUE L Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) constitue une démonstration exceptionnelle des gains que peuvent obtenir des pays ouverts

Plus en détail

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne

Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne Le rôle-clé de l énergie nucléaire pour renforcer la sécurité économique de la France et de l Union européenne La Société Française d Energie Nucléaire (SFEN) est le carrefour français des connaissances

Plus en détail

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015

Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 PEROU Ministère de l Economie et des Finances Réunion des ministres des Finances sur le climat, Lima 9 octobre 2015 Conclusions des co-présidents Alonso Arturo SEGURA VASI, Ministre de l Economie et des

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain.

Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Comprendre l expérience néozélandaise : leçons à tirer pour la production laitière de demain. Professeur Hugh Campbell Université d Otago, Nouvelle-Zélande La politique agricole avant la Deuxième guerre

Plus en détail

Objet : Lettre ouverte sur une nouvelle politique énergétique pour le Québec : hydrocarbures fossiles

Objet : Lettre ouverte sur une nouvelle politique énergétique pour le Québec : hydrocarbures fossiles Produits Suncor Énergie, S.E.N.C. 11701, rue Sherbrooke Est Montréal QC H1B 1C3 Tél. : 514 640 8000 Téléc. : 514 640 8015 www.suncor.com Jean Côté Direct 514 640 8217 jcote@suncor.com Le 15 juillet 2015

Plus en détail

Transport et mobilité

Transport et mobilité Transport et mobilité Migros attache une grande importance à la protection environnementale et climatique sur le plan du transport des marchandises. En 215, elle a intensifié la transition du transport

Plus en détail

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015

L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 L INDUSTRIE PÉTROLIÈRE FRANÇAISE EN 2014 ET PERSPECTIVES 2015 CONFÉRENCE DE PRESSE DU 10 MARS 2015 1 L ÉVÉNEMENT 2014 : FORTE BAISSE DU PRIX DU BARIL Source : UFIP avec des données Reuters 2 1 Marchés

Plus en détail

Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada?

Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? Juillet 2011 Note d information Le gaz naturel est-il une bonne solution pour contrer le changement climatique au Canada? par l Institut Pembina et la Fondation David Suzuki La Fondation David Suzuki et

Plus en détail

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid

Réseau de transport suisse. Mission et défis de Swissgrid Réseau de transport suisse Mission et défis de Swissgrid 2 La mission de Swissgrid La mission de Swissgrid: la sécurité de l approvisionnement Qui est Swissgrid? La société nationale pour l exploitation

Plus en détail

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise

Le directeur. Introduction de l'étude Global CMO Study. marketing, au cœur de la performance de l entreprise Le directeur IBM Introduction de l'étude Global CMO Study marketing, au cœur de la performance de l entreprise L illustration de couverture représente les plus de 1700 responsables marketing qui se sont

Plus en détail

Annexe promotion du gaz.doc 1

Annexe promotion du gaz.doc 1 Annexe : Présentation des actions de promotion du gaz naturel Depuis 2008, la promotion de l énergie gaz naturel est l un des grands enjeux de GrDF et constitue un poste de dépense à part entière pris

Plus en détail

PARTAGER LA BEAUTÉ AVEC TOUS L ENGAGEMENT DE L ORÉAL EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PARTAGER LA BEAUTÉ AVEC TOUS L ENGAGEMENT DE L ORÉAL EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PARTAGER LA BEAUTÉ AVEC TOUS L ENGAGEMENT DE L ORÉAL EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE NOTRE ENGAGEMENT SHARING BEAUTY WITH ALL NOUS NOUS ENGAGEONS POUR UNE BEAUTÉ DURABLE Nous voulons partager la beauté

Plus en détail

Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau

Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau Solutions photovoltaïques en site isolé pour une alimentation en énergie indépendante du réseau Clean Energy. Anywhere.* *Une énergie propre. Partout. 2 Du courant solaire pour tous En tout lieu et à tout

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe

Philippe Busquin. Commissaire Européen pour la Recherche. La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Philippe Busquin Commissaire Européen pour la Recherche La recherche : une priorité pour l avenir de l Europe Discours à la Conférence «Priorité à la science» Lisbonne 31 mai 2004 Monsieur le Président

Plus en détail

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on?

Consommation. Les émissions de gaz à effet de serre (dont l augmentation. Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Consommation Quels impacts sur le climat? De quoi parle-t-on? Depuis la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (adoptée en 1992), le monde industriel et économique a profondément

Plus en détail

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015

LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL AU SUJET DU CHANGEMENT CLIMATIQUE 2015 ATTENTION : AVANT DE SIGNER LA LETTRE, MERCI DE BIEN VOULOIR LA LIRE JUSQU A LA FIN ET DE CLIQUER SUR LE LIEN ASSOCIE. FORUM D ACTION DES ENTREPRISES POUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LETTRE OUVERTE AU BRÉSIL

Plus en détail

L énergie, un défi pour tous!

L énergie, un défi pour tous! L énergie, un défi pour tous! Se nourrir, se déplacer, chauffer, éclairer, téléphoner, tout est question d énergie! Ou plutôt, de consommation d énergie. Les hommes consomment de plus en plus d énergie

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG)

Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG) Mémoire de l Association des Fournisseurs de Services Pétroliers et Gaziers du Québec (AFSPG) Déposé dans le cadre des consultations publiques au sujet des évaluations environnementales stratégiques sur

Plus en détail

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE

A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A / LES FAMILLES DE SOURCES D ENERGIE B / LES CARACTERISTIQUES D UNE SOURCE D ENERGIE C / LES CRITERES DE CHOIX D UNE SOURCE D ENERGIE A la Fin de cette activité, je saurai -Identifier les grandes familles

Plus en détail

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives»

14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» De 14 ème RENCONTRE GOUVERNEMENT / SECTEUR PRIVE Thème : «Problématique du financement des PME/PMI au Burkina Faso : enjeux, défis et perspectives» Mot liminaire de la Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail