ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ"

Transcription

1 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

2 ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ POINTS SAILLANTS En avril 2015, la SCHL a mené un sondage en ligne auprès de 788 accédants à la propriété d un peu partout au Canada. Chacun avait effectué une opération hypothécaire dans les 12 mois précédents et était un décideur principal de son ménage pour les questions liées au financement de l habitation ainsi qu aux prêts hypothécaires. LA RECHERCHE D UNE PREMIÈRE HABITATION ET D UN PREMIER PRÊT HYPOTHÉCAIRE Les accédants à la propriété utilisent ressources en ligne pour «magasiner» leur prêt hypothécaire La majorité accédants à la propriété (83 ) ont dit s être informés en ligne choix et modalités hypothécaires s offrant à eux. Parmi ceux qui l ont fait, environ la moitié (53 ) se sont rendus sur les sites Web de prêteurs, et près du tiers (31 ) ont consulté les sites de courtiers. Les sites d agences immobilières ont aussi reçu leur lot de visites, 36 accédants à la propriété en ayant consulté un dans le cadre de leurs recherches. Les accédants à la propriété à la recherche d un prêteur ou d un courtier hypothécaire sur le Web ont eu recours à plusieurs sources. Sept sur dix ont utilisé un moteur de recherche comme Google, et 66 ont demandé une référence à un membre de leur famille ou à un ami. Dans une moindre mesure, la publicité en ligne a aussi contribué à générer visites sur les sites de conseillers en prêts hypothécaires, puisque 30 accédants à la propriété ont indiqué avoir trouvé le site d un prêteur ou d un courtier après avoir vu une annonce sur le Web. Lors de leurs recherches en ligne, la plupart accédants à la propriété (84 ) ont déclaré avoir utilisé un calculateur hypothécaire. Ils ont aussi été nombreux à effectuer d autres activités en ligne : comparer d autres produits hypothécaires (73 ), effectuer une autoévaluation de leur situation financière (63 ) ou rechercher d autres produits financiers (non hypothécaires) (57 ). Environ quatre sur dix ont déclaré avoir obtenu une approbation préalable en ligne (42 ). L utilisation médias sociaux dans le cadre du «magasinage» d un prêt hypothécaire est toujours plus répandue chez les accédants à la propriété que chez les autres emprunteurs hypothécaires. Près de quatre accédants à la propriété sur dix (37 ) qui ont consulté ressources en ligne ont eu recours aux différents médias sociaux pour rechercher de l information, comparativement à 19 autres emprunteurs hypothécaires. De tous les accédants à la propriété qui ont utilisé les médias sociaux pour diverses activités liées aux prêts hypothécaires, 56 ont utilisé Facebook, le tiers (33 ) se sont rendus sur un forum et 30 ont consulté un blogue. Parmi les accédants à la propriété qui ont consulté ressources en ligne, 26 ont utilisé un appareil mobile pour trouver informations sur les prêts hypothécaires. Dans environ un cas sur cinq, un appareil mobile a été utilisé pour accéder à une application de prêts hypothécaires. En plus d accéder à informations sur les prêts hypothécaires en ligne, la plupart accédants à la propriété ont fait plusieurs types de démarches dans le cadre de leurs recherches. Avant d obtenir leur prêt hypothécaire, 71 ont communiqué avec un prêteur ou un courtier pour connaître leurs options en matière de crédit hypothécaire (32 ont communiqué avec prêteurs et courtiers). SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT Environ la moitié (56 ) ont examiné d autres offres avant de prendre une décision sur leur prêt hypothécaire, et 53 ont négocié un meilleur taux d intérêt que le taux qui leur avait été offert à l origine. Les accédants à la propriété sont surtout influencés par leur famille et par les agents immobiliers Dans leur recherche d une première habitation, les accédants à la propriété ont interagi avec de nombreuses personnes. Notamment, plus trois quarts (76 ) ont demandé conseil à un membre de leur famille, 72 ont consulté un agent immobilier, et 70 un prêteur hypothécaire. Environ 56 ont indiqué avoir interagi avec un courtier en prêts hypothécaires. Plus du tiers accédants à la propriété (34 ) ont indiqué que ce sont les membres de leur famille qui ont exercé la plus forte influence pendant le processus d achat, suivis agents immobiliers (20 ), courtiers hypothécaires (14 ) et prêteurs (11 ). Les principales raisons pour lesquelles les membres de la famille ont exercé la plus forte influence sont la confiance (71 ) et les connaissances (55 ). L EXPÉRIENCE DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ AVEC LES CONSEILLERS EN PRÊTS HYPOTHÉCAIRES Plus de la moitié accédants à la propriété ont obtenu leur prêt hypothécaire par l intermédiaire d un courtier Dans le cadre de l enquête 2015, 55 accédants à la propriété ont indiqué avoir obtenu leur prêt hypothécaire par l intermédiaire d un courtier hypothécaire, contre 42 acheteurs déjà propriétaires. Indépendamment du canal choisi (courtiers ou prêteurs), c est l obtention du meilleur taux ou de la meilleure affaire qui est le principal facteur à influer sur ce choix, 57 clients d un courtier et 54 clients d un prêteur ayant indiqué que ce facteur avait eu une «forte influence» sur leur décision d utiliser on non un prêteur directement ou de passer par un courtier hypothécaire. Environ quatre accédants à la propriété sur dix se sont fait recommander de traiter avec un courtier (44 ) ou un prêteur (40 ) en particulier. Parmi ceux qui se sont fait recommander un courtier en particulier, 79 ont effectivement choisi le canal courtiers. De même, parmi ceux qui se sont fait recommander de traiter avec un prêteur en particulier, 98 ont opté pour le canal prêteurs. Ces recommandations provenaient le plus souvent d agents immobiliers : 36 dans le cas courtiers, et 31 dans le cas prêteurs. Les courtiers ont une influence importante sur les accédants à la propriété qui décident de changer d institution financière. Parmi les accédants qui ont changé d institutions financières, 72 ont obtenu leur prêt par l intermédiaire d un courtier. Dans près de la moitié cas (43 ), les accédants à la propriété qui ont négocié leur prêt hypothécaire directement avec un prêteur ont

3 ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ fait affaire avec une personne qui s occupait exclusivement de prêts hypothécaires. Moins de la moitié accédants à la propriété se font offrir d autres produits financiers Au moment de faire affaire avec leur conseiller en prêts hypothécaires, moins de la moitié accédants à la propriété se sont aussi fait offrir d autres types de produits financiers (43 clients courtiers et 48 clients prêteurs). Dans la plupart cas, l assurance vie hypothécaire, la marge de crédit hypothécaire et les comptes bancaires étaient les produits financiers le plus souvent offerts. Parmi les produits offerts par leur conseiller en prêts hypothécaires, les accédants à la propriété qui font affaire avec un prêteur accepte le plus souvent un compte bancaire (68 ), une marge de crédit (62 ) ou un CELI (55 ). Quant aux accédants qui font affaire avec un courtier, ils sont plus susceptibles d accepter un compte bancaire (58 ), un REER (57 ) ou un CELI (55 ). Les accédants à la propriété reçoivent un large éventail de conseils En ce qui concerne la prestation de conseils, les accédants à la propriété ont été aussi bien servis par les courtiers que par les prêteurs. Plus de sept sur dix ont indiqué avoir reçu divers types de conseils : précisions sur le taux fixe ou variable et sur les modalités du prêt hypothécaire, but de l assurance prêt hypothécaire, montant qu il leur est possible d emprunter ou stratégies de gestion hypothécaire à long terme. Bien qu une forte majorité accédants à la propriété aient indiqué avoir reçu conseils de la part d un spécialiste en prêts hypothécaires, environ la moitié ont qualifié ces conseils de très utiles. Les accédants à la propriété sont satisfaits de leur expérience La majorité accédants à la propriété ont été satisfaits de leur conseiller en prêts hypothécaires, 78 ayant indiqué qu ils étaient satisfaits de leur prêteur ou de leur courtier. Parmi ceux qui ont fait appel à un courtier, 43 se sont dits «tout à fait d accord» et 35 «plutôt d accord». Quant aux personnes qui ont eu recours aux services d un prêteur, 39 ont été «tout à fait d accord» et 39 ont été «plutôt d accord». Toutefois, les perspectives d affaires auprès de clients existants sont légèrement supérieures pour les courtiers. Parmi les accédants qui ont fait affaire avec un courtier, plus de quatre sur dix (43 ) se sont dits «tout à fait d accord» sur l affirmation selon laquelle ils auraient probablement recours à leur courtier pour leur prochaine opération hypothécaire. À titre comparatif, ce taux atteint 36 chez les clients de prêteurs. Les conseils donnés par un conseiller en prêts hypothécaires peuvent constituer une aide précieuse pour les accédants à la propriété et peuvent aider à augmenter leur niveau de connaissance de leurs options en matière de prêts hypothécaires, de même que leur niveau de satisfaction par rapport au conseiller en question. Par exemple, les conseils sur la stratégie de gestion hypothécaire à long terme peuvent augmenter leur niveau de compréhension options hypothécaires qui s offrent à eux par une marge de 83, et leur niveau de satisfaction par rapport au conseiller par une marge de 85. Cependant, la plupart accédants à la propriété sont laissés sans suivi après la transaction Moins de la moitié accédants à la propriété ont bénéficié d une forme quelconque de suivi après la transaction conclue avec leur conseiller en prêts hypothécaires. Seuls 44 répondants qui avaient fait appel à un prêteur et 49 de ceux qui avaient eu recours à un courtier ont été contactés par cette personne après la transaction. Les formes de suivis que les accédants à la propriété auraient pu trouver utiles comprennent les exemples suivants : obtention d information sur les stratégies financières et hypothécaires à long terme (36 clients de prêteurs et 31 clients de courtiers), et obtention de conseils sur la gestion difficultés financières (20 clients de prêteurs et 22 clients de courtiers). LES IMPRESSIONS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ PAR RAPPORT AU PROCESSUS HYPOTHÉCAIRE ET À L ACHAT D UNE HABITATION Les accédants à la propriété ont besoin de soutien Les accédants à la propriété ne se font pas autant confiance que les acheteurs déjà propriétaires. Interrogés sur l adéquation de leur prêt hypothécaire, seulement 34 accédants à la propriété se sont dits «tout à fait d accord» sur l énoncé selon lequel ils ont obtenu le prêt hypothécaire qui répondait le mieux à leurs besoins, comparativement à 47 acheteurs déjà propriétaires. Les accédants à la propriété comprenaient généralement moins bien que les autres emprunteurs les options hypothécaires qui s offraient à eux et ils étaient plus susceptibles de trouver laborieux le processus d obtention d un prêt hypothécaire. Près de six acheteurs déjà propriétaires sur dix (57 ) ont affirmé être «tout à fait d accord» pour dire qu ils comprenaient bien leurs choix hypothécaires, contre 37 accédants à la propriété. De même, seulement 29 accédants à la propriété se sont dits «tout à fait d accord» avec l énoncé selon lequel le processus d obtention d un prêt hypothécaire était simple et facile, contre 39 acheteurs déjà propriétaires. Les accédants à la propriété étaient aussi moins certains de savoir où aller s ils éprouvaient problèmes financiers (34, contre 45 pour les acheteurs déjà propriétaires). L achat d une première habitation est source de préoccupations et d incertitude Dans l ensemble, 55 accédants à la propriété ont déclaré avoir été préoccupés lors du processus d achat, contre 47 acheteurs déjà propriétaires. Cette incertitude s explique principalement par les coûts à défrayer après l achat (p. ex., versements hypothécaires, assurance habitation, services publics) et les dépenses imprévues potentielles, deux facteurs cités par 59 et 58 accédants à la propriété, respectivement. Dans les faits, 38 accédants à la propriété ont eu à engager dépenses inattendues pendant le processus d acquisition de leur habitation. Les dépenses les plus communes ont été rajustements (40 ), rénovations immédiates (37 ) et honoraires d avocat ou de notaire (31 ). SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT

4 Définitions Accédants à la propriété : emprunteurs qui ont acheté leur premier logement au cours 12 derniers mois. Acheteurs déjà propriétaires : emprunteurs qui ont déjà été propriétaires d un logement, qui en ont acheté un autre au cours 12 derniers mois et qui ont souscrit un emprunt hypothécaire. Autres emprunteurs hypothécaires : emprunteurs qui ont effectué une transaction hypothécaire au cours 12 derniers mois, incluant le renouvellement ou le refinancement d un prêt hypothécaire ou encore un emprunt hypothécaire pour l achat d une maison subséquente. schl.ca/enquetes La SCHL offre outils en ligne et une vaste gamme de renseignements sur l habitation qui aident les Canadiens à prendre décisions éclairées et responsables, leur permettant ainsi de satisfaire leurs besoins en matière de logement. toutcequilfaut.ca Consultez toutcequilfaut.ca et vous y trouverez une mine d information sur les prêts hypothécaires et l habitation. Forte de plus de 65 ans d expérience, la SCHL vous aide à demeurer informés et à devenir conseillers de confiance pour vos clients. schl.ca/nouveauxarrivants Vos clients sont de nouveaux arrivants au pays? Consultez schl.ca/nouveauxarrivants et assurez-vous qu ils sont bien informés en leur fournissant renseignements pertinents sur l habitation dans leur langue maternelle! Société canadienne d hypothèques et de logement. Tous droits réservés. Le présent document est la propriété de la Société canadienne d hypothèques et de logement. Il est strictement interdit de le reproduire, de le copier ou de le distribuer, en totalité ou en partie, de quelque façon que ce soit, sans l autorisation écrite préalable de la Société canadienne d hypothèques et de logement. Les informations, analyses et opinions que ce document renferme sont fondées sur diverses sources jugées fiables; leur exactitude, leur exhaustivité ou leur actualité ne peuvent cependant être garanties. Le présent document n a pas pour objet de fournir recommandations ou conseils particuliers à qui que ce soit et ne devrait en aucun cas être considéré comme tel. La Société canadienne d hypothèques et de logement, ainsi que ses employés, agents et conseillers ne peuvent être tenus responsables mesures ou décisions prises, en totalité ou en partie, sur la foi renseignements ou analyses figurant dans le document.

5 Enquête 2015 auprès accédants à la propriété it de sr ec he rch es e n ligne... LA RECHERCHE D UNE PREMIÈRE HABITATION ET D UN PREMIER PRÊT HYPOTHÉCAIRE accédants à la propriété ont consulté DES RESSOURCES EN a LIGNE tf n o ui q x ceu i m par Plus de la moitié accédants à la propriété ont eu recours à un courtier en Sites Web consultés (55 accédants à la propriété, 42 acheteurs déjà propriétaires) Part de marché courtiers Sites de prêteurs Sites d agents Sites de immobiliers courtiers ont utilisé un ont communiqué avec un prêteur ET un courtier pour connaître les options appareil mobile ont examiné d autres offres de prêts ont négocié un meilleur taux d intérêt (48 clients prêteurs, 43 clients courtiers) Compte bancaire ont comparé différents produits hypothécaires 68 ont effectué une autoévaluation de leur situation financière 58 ont obtenu une approbation préalable en ligne Agent immobilier contre 47 acheteurs déjà propriétaires Courtier Prêteur 37 parfaitement d accord pour dire sont qu au moment de prendre leur décision, ils comprenaient bien leurs choix hypothécaires contre 57 acheteurs déjà propriétaires 29 sont parfaitement d accord pour dire qu ils ont trouvé le processus d obtention d un prêt hypothécaire simple et facile contre 39 acheteurs déjà propriétaires Les accédants à la propriété ont été aussi bien servis par les prêteurs que par les courtiers. Plus de 7 personnes sur 10 ont reçu conseils... Précisions sur le taux fixe ou variable et sur les modalités du prêt hypothécaire But d une assurance prêt hypothécaire Capacité d emprunt hypothécaire Stratégies de gestion hypothécaire à court et à long terme Les accédants à la propriété sont SATISFAITS de leur expérience. 78 se sont dits satisfaits de leur prêteur ou courtier. accédants à la propriété ont engagé dépenses inattendues pendant le processus d acquisition de leur habitation. Types de dépenses inattendues Parmi ceux qui sont satisfaits sont tout à fait d accord 39 sont plutôt d accord 36 ont indiqué qu ils feraient de nouveau affaire avec ce 78 Parmi ceux qui sont satisfaits sont tout à fait d accord 35 sont plutôt d accord 43 Satisfaits PRÊTEUR ont indiqué qu ils feraient de nouveau affaire avec ce COUTIER Rajustements (taxes payées 40 d avance, services publics) Les conseils sur les stratégies de gestion hypothécaire à long terme peuvent... Réparations immédiates 37 augmenter la compréhension options hypothécaires par une marge de Honoraires d avocat ou de notaire augmenter la satisfaction envers le conseiller en prêts hypothécaires par une marge de 85 Cependant, la plupart accédants à la propriété sont laissés sans suivi après la transaction. Stratégie hypothécaire et financière à long terme Types de suivis privilégiés. Renseignements sur la façon de gérer difficultés financières 31 Courtier 36 Prêteur 44 Seulement 34 Assurance vie hypothécaire CELI PRODUITS ACCEPTÉS accédants à la propriété ont déclaré que leur famille avait eu le plus 20 Marge de crédit ont fait recherches liées à d autres produits non hypothécaires Les accédants à la propriété ont besoin d appui et ne se font pas autant confiance que les acheteurs déjà propriétaires. sont parfaitement d accord pour dire qu ils ont obtenu le prêt hypothécaire qui répondait le mieux à leurs besoins ont obtenu leur prêt par l intermédiaire d un Obtenir le plus bas taux ou les meilleures modalités ont utilisé un calculateur hypothécaire SENTIMENTS PAR RAPPORT AU PROCESSUS D ACHAT D UNE HABITATION ET D OBTENTION D UN PRÊT HYPOTHÉCAIRE 72 COURTIER 2015 Principale raison de choisir un courtier ou un prêteur... d influence sur leur décision d achat contre 25 acheteurs déjà propriétaires Famille 42 Moins de la moitié accédants à la propriété se sont fait offrir d autres produits financiers. Personnes les plus influentes dans le processus d achat d une habitation 34 Parmi les accédants qui ont changé d institutions financières... (54 clients prêteurs et 57 clients courtiers) 26 ont communiqué avec un prêteur OU un courtier pour connaître les options Activités en ligne Démarches préparatoires CLIENTS DE PRÊTEURS ONT BÉNÉFIC IÉ D U N SUIVI APRÈS LA TRANS AC TION La clé qui ouvre de nouvelles portes 22 Courtier 20 Prêteur 49 Seulement EXPÉRIENCE AVEC LES CONSEILLERS EN PRÊTS HYPOTHÉCAIRES CLIENTS DE COURTIERS O N T B É N É F I CI É D UN SUIVI A P R È S LA T R A N SACT I O N AU CŒUR DE L HABITATION

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2016 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2016 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES POINTS SAILLANTS

Plus en détail

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires

ENQUête 2012 auprès des hypothécaires ENQUête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION principales constatations de l Enquête 2012 auprès des emprunteurs hypothécaires Les emprunteurs

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère

Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Capacité Capital Caution Caractéristiques financières Caractère Les 5 C du crédit Comprendre l admissibilité au crédit À B2B Banque, nous savons que vous vous efforcez d offrir à vos clients les bonnes

Plus en détail

Le processus de vente résidentielle

Le processus de vente résidentielle Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus de vente résidentielle Cette brochure vous aidera à comprendre le processus de vente immobilière

Plus en détail

Le processus d achat résidentiel

Le processus d achat résidentiel Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus d achat résidentiel Cette brochure vous aidera à comprendre le processus d achat immobilier résidentiel.

Plus en détail

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie

Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie Sondage sur l endettement mené par la Banque Manuvie 12 septembre 2011 Le sondage Le sondage effectué pour le compte de la Banque Manuvie du Canada a été mené auprès de 1 000 propriétaires canadiens âgés

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

ouvrir De ...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL ouvrir De nouvelles portes aux logements abordables...grâce à l assurance prêt hypothécaire de la SCHL 65404 À titre d organisme national responsable de l habitation, la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS

Brochure. À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS Brochure Réservé aux courtiers en prêts hypothécaires à titre d information À propos des prêts hypothécaires de B2B Banque LA BANQUE AU SERVICE DES COURTIERS La Banque au service des courtiers. À propos

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR PROPRIÉTAIRES-OCCUPANTS VISANT À FAVORISER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS ABORDABLES

ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR PROPRIÉTAIRES-OCCUPANTS VISANT À FAVORISER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS ABORDABLES ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR PROPRIÉTAIRES-OCCUPANTS VISANT À FAVORISER LA PRODUCTION DE LOGEMENTS INDIVIDUELS ABORDABLES Assurance SCHL pour propriétaires-occupants s appliquant aux logements individuels

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle

Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Renseignements sur les différents types d hypothèque pour l achat d une propriété résidentielle Faire l acquisition d une propriété en toute tranquillité Ce document contient des renseignements sur les

Plus en détail

ASSURANCE PRIVÉE INDIVIDUELLE

ASSURANCE PRIVÉE INDIVIDUELLE ASSURANCE PRIVÉE INDIVIDUELLE Informations recueillies par la Société canadienne de l hémophilie au cours de l été 2009 CONSEILS RELATIFS AU CHOIX ET À L OBTENTION D UNE COUVERTURE D ASSURANCE PERSONNE

Plus en détail

Prêt hypothécaire. Programme de financement intégré Caméléon. Financez vos projets à la valeur de votre propriété

Prêt hypothécaire. Programme de financement intégré Caméléon. Financez vos projets à la valeur de votre propriété Prêt hypothécaire Programme de financement intégré Caméléon Financez vos projets à la valeur de votre propriété 2 Programme de financement intégré Caméléon Profiter de la valeur nette accumulée de votre

Plus en détail

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit

L éducation financière. Manuel du participant Les notions de base du crédit L éducation financière Manuel du participant Les notions de base du crédit 2 Contenu DOCUMENT 6-1 Les types de crédit Type de crédit Prêteur Usages Modalités Crédit renouvelable Carte de crédit (garantie

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008

Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 Genworth Financial Canada Moniteurs des nouveaux acheteurs de maison Décembre 2008 2008 Genworth Financial, Inc. Tous droits réservés. Commentaire de spécialiste Les résultats du sondage suivant indiquent

Plus en détail

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile

Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Résumé du rapport Étude de référence sur la satisfaction de la clientèle : consommateurs à domicile Numéro de contrat : 90030-121581/001/CY Contrat attribué le : 2013-01-18 Préparé pour : Office national

Plus en détail

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada

Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Sondage 2012 auprès des leaders d opinion pour le compte de CBC/Radio-Canada Faits saillants de la recherche Ce rapport sommaire présente quelques-uns des résultats du sondage en ligne mené par Phoenix

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées

EN RÉSUMÉ. Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Ottawa, le 7 janvier 2014 MÉMORANDUM D13-3-13 EN RÉSUMÉ Valeur en douane : frais d intérêts relatifs aux paiements différés pour des marchandises importées Les modifications supplémentaires liées à la

Plus en détail

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement

Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Aide à l accès à la propriété et à l industrie du logement JUIN 2009 Gouvernement du Canada Government of Canada Sa Majesté la Reine

Plus en détail

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque?

Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? BUDGET ET GESTION DES FINANCES PERSONNELLES Bilan de vos dettes : si les taux d intérêt augmentent, courezvous un risque? Les taux d intérêt n ont jamais été aussi bas au Canada, mais il faut s attendre

Plus en détail

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014

ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 ÉNONCÉ DE DIVULGATION DES CONFLITS D INTÉRÊTS DOMAINE INVESTISSEMENTS DE MERCER JUIN 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 1 2. SENSIBILISATION AUX CONFLITS... 1 3. CONFLITS ENTRE MERCER ET SES CLIENTS...

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER

PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER OFFERT PAR AXA Banque PETIT e-guide PRATIQUE DU CRÉDIT IMMOBILIER FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER AXA Banque PETITS e-guides PRATIQUES - N 2 FICHE 2 LES ÉTAPES DE L ACHAT IMMOBILIER Comptez environ

Plus en détail

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition

Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Ce que vous devez savoir sur la vente liée avec coercition Pourquoi publions-nous cette brochure? En vertu de la Loi sur les banques, les banques sont tenues d aviser leurs clients, en langage clair et

Plus en détail

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit

La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Your Rights and Responsibilities Budget et gestion des finances personnelles La gestion des dettes : obtenir l aide d un organisme de conseil en crédit Qu est ce qu un organisme de conseil en crédit? Les

Plus en détail

Utilisation croissante d'internet pour trouver le prêt hypohtécaire le plus avantageux

Utilisation croissante d'internet pour trouver le prêt hypohtécaire le plus avantageux Communiqués de presse - archives nationales 2004 Utilisation croissante d'internet pour trouver le prêt hypohtécaire le plus avantageux TORONTO, Ontario, 22 novembre 2004 En 2004, la proportion des consommateurs

Plus en détail

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS

PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS PRÊTS DE L IAF À L INTENTION DES IMMIGRANTS Les prêts de l IAF à l intention des immigrants aident à défrayer le coût des cours et des examens pour qu ils puissent faire au Canada le travail qu ils faisaient

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser

MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013. Se rapprocher Faciliter Optimiser MODIFICATION AU PLAN DE LA SOCIÉTÉ 2009-2013 Se rapprocher Faciliter Optimiser Voici un résumé de la modification au Plan de la Société 2009-2013 approuvée par le Conseil d administration d EDC en mai

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012

Date de diffusion publique : 4 septembre, 2012 En règle générale, les Canadiens sont confiants de pouvoir reconnaître les signes d une urgence médicale, mais ils sont moins certains d avoir les compétences nécessaires pour intervenir. Quatre Canadiens

Plus en détail

Solutions à l exportation

Solutions à l exportation Solutions à l exportation Le rôle d Exportation et développement Canada (EDC) est d appuyer et de développer les activités internationales des exportateurs et des investisseurs canadiens. La tolérance

Plus en détail

Ordonnance de télécom CRTC 2015-442

Ordonnance de télécom CRTC 2015-442 Ordonnance de télécom CRTC 2015-442 Version PDF Ottawa, le 24 septembre 2015 Numéros de dossiers : 8663-C12-201401041 et 4754-475 Demande d attribution de frais concernant la participation du Centre pour

Plus en détail

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER.

VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. VOUS AVEZ L ART DE VIVRE, NOUS AVONS L ART D ACCOMPAGNER. OBJECTIF DE NOTRE RENCONTRE Je sais à quel point l achat d une propriété est un projet important. Je sais également combien il est capital que

Plus en détail

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France

Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Enquête auprès de 4 générations de primo-accédants ayant souscrit un prêt au Crédit Foncier de France Rapport rédigé par : Jean-Daniel Lévy, Directeur du Département Opinion & Corporate Marion Desreumaux,

Plus en détail

Synthèse : analyse comparative des pratiques assurantielles dans cinq pays.

Synthèse : analyse comparative des pratiques assurantielles dans cinq pays. Synthèse : analyse comparative des pratiques assurantielles dans cinq pays. La situation en matière de pratique assurantielle dans les 5 pays ciblés par l étude (Royaume-Uni, Italie, Allemagne, Danemark

Plus en détail

Bulletin de pratique professionnelle n o 3

Bulletin de pratique professionnelle n o 3 Bulletin de pratique professionnelle n o 3 INDICATIONS SUR LES DIVERS TYPES DE RAPPORT D ÉVALUATION 1. Les Normes d exercice 110 et 120 s appliquent à tout rapport d évaluation par lequel est transmise

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Survol du marché de l habitationl

Survol du marché de l habitationl Survol du marché de l habitationl Région de l Abitibi-Témiscamingue Patrice Tardif, analyste principal de marché Février 2010 Société canadienne d hypothèques et de logement Marché de I habitation : notre

Plus en détail

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4

FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES. Mandats des comités du conseil d administration 2.4 FONDATION FIDUCIAIRE CANADIENNE DE BOURSES D ÉTUDES Mandats des comités du conseil d administration 2.4 2.4.2 Comité de vérification et de la gestion des risques 1. Mandat Le Comité de vérification et

Plus en détail

Gérer le risque de crédit

Gérer le risque de crédit Livre blanc Gérer le risque de crédit Le présent livre blanc vous indique comment instaurer de bonnes pratiques de gestion du crédit dans votre entreprise et les étapes à suivre pour recouvrer une créance

Plus en détail

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs.

Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. Définissez vos attentes. Établissez vos objectifs. En tant qu investisseur, vous êtes unique. Vos objectifs financiers, votre situation financière actuelle, votre expérience en matière de placement et

Plus en détail

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs

Les cartes de crédit : cinq pratiques déplorables. Allocution d Elise Thériault. Avocate, Service juridique, Option consommateurs cinq pratiques déplorables Allocution d Elise Thériault Avocate, Service juridique, Option consommateurs Montréal, 26 novembre 2009 À l approche des Fêtes, nous souhaitons vous présenter les résultats

Plus en détail

Fraude hypothécaire et vol d identité. (Version abrégée)

Fraude hypothécaire et vol d identité. (Version abrégée) Fraude hypothécaire et vol d identité (Version abrégée) Le saviez-vous? 1 demande de prêt hypothécaire sur 10 contiendra un certain élément de fraude. 2 Qu est-ce qu une fraude? Toute fausse représentation

Plus en détail

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION. OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES OCTOBRE 2012 «BILAN DE SANTÉ» Prise VI ÉTUDE POINTS DE VUE BDC Recherche et intelligence de marché de BDC TABLE DES MATIÈRES Faits saillants du sondage 2 Méthode de sondage 3 Profil des répondants 3 Santé

Plus en détail

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION POUR LES CLIENTS CANADIENS

GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION POUR LES CLIENTS CANADIENS GUIDE DE LA RÉMUNÉRATION POUR LES CLIENTS CANADIENS À PROPOS DE MARSH Marsh est un leadeur mondial dans le domaine du courtage d assurances et du conseil en matière de gestion des risques. Nous aidons

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont l un des modes d épargne les plus utilisés par les Canadiens en

Plus en détail

Sous-comptes Manuvie Un

Sous-comptes Manuvie Un Sous-comptes Sous-comptes Manuvie Un L un des principaux avantages du compte Manuvie Un, c est qu il permet de consolider vos dettes et de leur appliquer un ou plusieurs taux d intérêt peu élevés concurrentiels.

Plus en détail

Le rôle du courtier principal

Le rôle du courtier principal AIMA CANADA SÉRIE DE DOCUMENTS STRATÉGIQUES Le rôle du courtier principal Le courtier principal (ou courtier de premier ordre) offre aux gestionnaires de fonds de couverture des services de base qui donnent

Plus en détail

Comprendre les frais sur remboursement anticipé

Comprendre les frais sur remboursement anticipé Comprendre les frais sur remboursement anticipé Pour choisir un type d hypothèque, vous devez tenir compte de nombreux facteurs. Voulez-vous une hypothèque à court ou à long terme? À taux fixe ou variable?

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Table des matières 3 4 6 7 8 9 10 11 12 14 17 18 21 Présentation et méthodologie Principaux constats Résultats

Plus en détail

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015

Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2015 Mémoire de l'alliance canadienne des associations étudiantes Résumé Depuis 2008, le gouvernement du Canada

Plus en détail

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins

Lignes de crédit et prêts. Comment combler vos besoins Lignes de crédit et prêts Comment combler vos besoins Nous simplifions le financement Laissez-nous vous aider à trouver le meilleur moyen d obtenir ce que vous voulez Lorsque vous êtes décidé lorsque vous

Plus en détail

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC)

VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU DU MDP ET DE L AC) AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET COMMERCE INTERNATIONAL BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL VÉRIFICATION DES CONTRIBUTIONS AU BUREAU CANADIEN DU MÉCANISME POUR UN DÉVELOPPEMENT PROPRE ET DE L APPLICATION CONJOINTE (BUREAU

Plus en détail

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN

OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN OBTENIR LE FONDS DE ROULEMENT DONT VOUS AVEZ BESOIN Vous avez conclu la transaction, mais il vous faut maintenant des liquidités pour démarrer la production. C est alors que votre crédibilité est en jeu.

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

Nous vous tiendrons au courant des développements à l aide de ce bulletin électronique et de notre site Web.

Nous vous tiendrons au courant des développements à l aide de ce bulletin électronique et de notre site Web. Nouvelles et information de l OSBI, le service indépendant de résolution de différends Numéro 3, Mars 2008 Tous ceux qui œuvrent au sein des services financiers savent que non seulement les changements

Plus en détail

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir

Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Comprendre les prêts hypothécaires Ce que vous devez savoir Acheter une demeure n est pas une décision frivole. Il importe de bien faire sa recherche et de prendre son temps avant de décider du type de

Plus en détail

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire

Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Série L ABC des prêts hypothécaires Renouveler et renégocier votre prêt hypothécaire Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques table des matières Aperçu 1 Le processus de renouvellement

Plus en détail

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers!

PRÊTS IMMOBILIERS. Concrétisez vos projets immobiliers! PRÊTS Concrétisez vos projets immobiliers! TOUTES UNIVERS NOS BANQUE SOLUTIONS POUR VOTRE IMMOBILIER PROJET IMMOBILIER PRÊTS PRÊT CLÉ DE SOL Vous prévoyez l achat d un bien immobilier? Avec Groupama Banque,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Immotheker, comment financer l achat de ma maison?

Immotheker, comment financer l achat de ma maison? Immotheker, comment financer l achat de ma maison? La meilleure formule, pour mon assurance aussi. Grâce à l Immotheker, je sais avec précision quel budget je puis consacrer à mon projet. En tant que client

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride?

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? R- L achat immobilier en Floride est une belle opportunité d investissement. Que ce soit pour diversifier vos actifs, créer une plus-value, profiter de

Plus en détail

Les coopératives d habitation vieillissantes ont besoin de nouveaux capitaux pour effectuer des réparations, des

Les coopératives d habitation vieillissantes ont besoin de nouveaux capitaux pour effectuer des réparations, des Un nouveau programme de prêt hypothécaire pour les coopératives de l Article 95 But du programme Les coopératives d habitation vieillissantes ont besoin de nouveaux capitaux pour effectuer des réparations,

Plus en détail

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement

Assurance protection crédit. Protection pour tous vos types de financement Assurance protection crédit Protection pour tous vos types de financement L assurance protection crédit Réalisez vos projets en toute quiétude Vous venez d obtenir le financement que vous souhaitiez pour

Plus en détail

environics research group

environics research group environics research group Sommaire Sondage en ligne sur les perceptions du public concernant le développement de carrière et le milieu de travail Janvier 2011 Préparé pour : Parrainé en partie par : 33,

Plus en détail

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique

Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique Nouveau sondage sur les perspectives des Canadiens à propos des changements climatiques et de la crise économique 45% des Canadiens sont d accord pour dire que les actions sérieuses en matière de changements

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Fonds de roulement et garanties

Fonds de roulement et garanties Livre blanc Fonds de roulement et garanties Lorsque vous faites affaire à l extérieur du Canada, vos clients étrangers peuvent exiger divers types de garanties avant de conclure un contrat pour la fourniture

Plus en détail

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ

LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ SÉRIE L ABC DES PRÊTS HYPOTHÉCAIRES LE REMBOURSEMENT ANTICIPÉ DES HYPOTHÈQUES : SOYEZ INFORMÉ Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques À propos de l Agence de la consommation en matière

Plus en détail

n ctio istin ffre D O

n ctio istin ffre D O Offre Distinction les membres particuliers Une offre à la hauteur de votre réussite est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal et d offrir à ses membres des solutions financières

Plus en détail

Financer la croissance des PME

Financer la croissance des PME Financer la croissance des PME Allocution de Marion G. Wrobel Vice-président, Politiques et opérations Association des banquiers canadiens (ABC) Prononcée devant le Comité sénatorial permanent des banques

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

Programme de prêts REER Brochure. Réservé à l usage exclusif des conseillers

Programme de prêts REER Brochure. Réservé à l usage exclusif des conseillers Programme de prêts REER Brochure Réservé à l usage exclusif des conseillers À propos de B2B Trust Un chef de file canadien parmi les fournisseurs de prêts investissement et REER offerts aux tiers. Fournit

Plus en détail

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth. Octobre 2009

Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth. Octobre 2009 Genworth Financial Canada Moniteur des nouveaux acheteurs de maison de Genworth Octobre 2009 Commentaire d expert Les résultats du Moniteur des nouveaux acheteurs de maison confirment un fait que les constructeurs

Plus en détail

Société canadienne d hypothèques et de logement. Jeremie LeBlanc, Consultant, Recherche et diffusion de l information

Société canadienne d hypothèques et de logement. Jeremie LeBlanc, Consultant, Recherche et diffusion de l information Société canadienne d hypothèques et de logement Jeremie LeBlanc, Consultant, Recherche et diffusion de l information La SCHL Qui nous sommes La Société canadienne d hypothèques et de logement (SCHL) est

Plus en détail

L accès au crédit malgré un problème de santé

L accès au crédit malgré un problème de santé LES MINI-GUIDES BANCAIRES Repère n 12 L accès au crédit malgré un problème de santé Convention Belorgey FEDERATION BANCAIRE FRANCAISE mise à jour avril 2005 Document réalisé en collaboration avec des associations

Plus en détail

Panel en ligne Points de vue :

Panel en ligne Points de vue : Panel en ligne Points de vue : Opinion des entrepreneurs canadiens sur la situation économique actuelle Mai 2009 1 Méthodologie du sondage > Nous avons effectué ce sondage auprès d entrepreneurs membres

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles?

Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Abordabilité : les propriétés au Québec sont-elles vraiment devenues inaccessibles? Pour plusieurs, la hausse spectaculaire du prix des propriétés au Québec depuis quelques années (le prix moyen d une

Plus en détail

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin

Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Crédit d impôt de l Ontario pour les produits multimédias interactifs numériques Bulletin Ministère des Finances Le 2 novembre 2015 Le 23 avril 2015, le gouvernement a annoncé des changements proposés

Plus en détail

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 3.00 ÉVALUATION DU RISQUE... 3 3.01 Demande d ouverture de crédit...

Plus en détail