Ingénierie de réseaux d'entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ingénierie de réseaux d'entreprise"

Transcription

1 Ingénierie de réseaux d'entreprise Examen juin 2002 L'entreprise concernée crée un réseau étendu sur une base TCP/IP. Elle fait l'expérience d'un problème illustré par la figure ci-dessous. Bien que les adresses aient été correctement configurées sur l'ensemble des machines et soient Ethernet 1 Ethernet 2 B A x/ x/ x/24 reconnues au niveau des routeurs, il semble que ceux-ci, exploités en RIP v1, ne fonctionnent pas correctement, puisque les machines sur Ethernet 1 sont incapables de communiquer avec celles de Ethernet Expliquez la nature du problème et donnez au moins trois manières différentes de le contourner. (2 points) 2. Le problème serait-il identique si l'interconnexion était réalisée en Frame Relay? (1 point) Le réseau doit croître jusqu'à trois établissements abritant jusqu'à 100 stations. L'entreprise préfère finalement utiliser un adressage de classe C et le multiplexage de DLCI sur une interface physique selon le schéma suivant. B A Frame Relay C

2 3. Par rapport à une configuration utilisant des liaisons spécialisées, quel est l'intérêt de cette architecture? (1 point) 4. Le clivage d'horizon est-il utile, nuisible ou inefficace dans ce cas (explicitez votre raisonnement en considérant le cas ou le reliant B et C est défaillant)? (2 points) 5. Chaque établissement est par ailleurs doté d'un PABX et l'administrateur se pose la question de l'intérêt éventuel de passer la voix sur le réseau Frame Relay. (on suppose qu'il y a autant de postes téléphoniques que de stations connectées au réseau) Cela estil possible, et quel intérêt cela présente-t-il? Quels sont les questions que vous poseriez à un éventuel fournisseur par rapport au matériel et au logiciel installé par l'entreprise? (2 points) Dans un premier temps, on utilise un codage G711, plus connu sous le nom : MIC ou encore PCM. On rappelle que la voix numérisée que la voix numérisée correspond à l'envoi d'un échantillon de 8 bits toutes les 125 micro-secondes, en complet isochronisme. Après une étude de dimensionnement, on évalue à en moyenne deux communications simultanées entre 2 sites pendant les jours ouvrables. 6. Quel CIR (Commited Information Rate) entre deux sites proposez-vous pour transmettre de la voix numérisée par la technique MIC? (0,5 point) Le CIR s'exprime en bits par seconde. Il correspond à la bande passante garantie par le fournisseur. Ceci correspond aux besoins de la voix. La voix numérisée selon la technique MIC correspond à un débit de 64Kb/s (8 bits toutes les 125 micro-seconde, représente 8000 échantillons par seconde, soit 8 * 8000 b/s, attention ici K est bien mille et non 1024). Si on veut garantir 2 communications simultanées, il faut donc 2* 64 Kb/s. Soit 128 Kb/s. On voit tout de suite que l'utilisation de la technique MIC est consommatrice en bande passante et don en coût d'abonnement. On utilise habituellement des techniques plus efficaces produisant un débit plus faible et on ajoute de la compression. 7. Si on remplaçait la technologie Frame Relay par de l'atm : 7.1. Quelles AAL et quels types de services proposeriez-vous d'utiliser? (0,5 point) L'AAL 1 est complètement adaptée à la transmission de la voix, on utilise alors un service de type CBR. Il permet l'émulation de circuit. L'AAL 2 est possible aussi, on utilise alors un service de type CBR ou RT-VBR. Dans ce cas la signalisation passe par l'aal Quels sont les paramètres de service correspondants pour la transmission d'une communication voix en CBR au travers de l'aal 1? On considèrera qu'une cellule contient 5 échantillons de voix. (1 point)

3 On doit renseigner : PCR (Peak Cell Rate), CTD (Cell Transfer Delay), maxcdv (maximum Cell Delay Variation) et CLR (Cell Loss Ratio). PCR : 64 Kb/s, représente 8000 échantillons par seconde, on met 5 échantillons par cellules, le débit crête est de 1600 cellules par seconde. CTD : Pour un maximum de confort, la voix ne doit pas dépasser un délai de 150ms, en créditant un budget de 50 ms pour les traitements d'extrêmité, 100ms suffisent. MaxCDV : on ne souhaite pas de gigue sur un transfert de la voix (0 ms) CLR : Aucune perte de cellule n'est tolérée (0) En dernier ressort, l'entreprise cherche à se doter d'une architecture tout IP Quels seraient les paramètres d'une réservation de ressource de type RSVP pour une communication Voix, on vous demande de renseigner les attributs suivants (2,5 points) TokenRate TokenBucketSize PeakBandwidth Latency DelayVariation ServiceType MaxSduSize MinimumPolicedSize On rappelle que la transmission de la voix utilise les protocoles IP, UDP et RTP qui ont des entêtes respectivement de 20 octets, 8 octets, 12 octets. A titre indicatif, on considèrera qu'un paquet RTP regroupe 5 échantillons de voix. On ne considère pas d'autres types d'informations pour ce problème. Tout d'abord, on a besoin de connaître la taille d'un datagramme envoyé, il faut compter l'ensemble des entêtes, soit 40 octets, puis la charge utile5 octets. Soit au total 45 octets. TokenRate : On a 1600 groupes de 5 échantillons envoyés par seconde, soit 1600 * 45 octets de datagrammes IP par seconde, soit octets de datagrammes IP par seconde. TokenBucketSize : Pas de gigue si tout se passe bien, donc pas besoin d'amortissement de la gigue, on prend une file d'un datagramme soit 45 octets PeakBandwidth : Il est identique au TokenRate car le trafic est isochrone, soit octets par seconde Latency : même réponse que pour la question précédente, soit micro-secondes (100ms)

4 DelayVariation : Pas de gigue admise, donc 0 ServiceType : Il faut des délais garantis, on choisit donc le type "GARANTEED" MaxSduSize : Toutes les Sdu ont la même taille, soit 45 octets. MinimumPolicedSize : Toutes les Sdu ont la même taille, soit 45 octets. 8. Le nuage Frame Relay est remplacé par un domaine DiffServ géré par un opérateur réseau. Chaque routeur de l'entreprise est raccordé à un routeur d'entrée de l'opérateur. Quel avantage y a-t-il a placer un mécanisme de lissage (shaping) dans le routeur de sortie de l'entreprise, dans le routeur d'entrée de l'opérateur, dans les deux à la fois (2,5 points). Le lissage dans le routeur de sortie de l'entreprise permet de rendre le trafic de l'entreprise conforme au contrat de service passé entre l'entreprise et l'opérateur. Ceci évite d'éventuels conflits. Le lissage dans le routeur d'entrée de l'opérateur permet de laisser pénétrer dans le réseau opérateur un trafic conforme à l'accord entreprise-opérateur. Ceci évite de saturer le réseau opérateur avec un trafic excédentaire non facturé. L'opérateur peut avoir une certaine défiance vis-à-vis de ses clients. Les deux lissages ne sont pas contradictoires. 9. Quelle classe de service et quel (Per Hop Behavior) proposez-vous pour le flux voix? (1 point) Le trafic voix est un trafic isochrone, donc temps réel strict. Il faut qu'il soit traité en priorité dans les routeurs. On lui attribue le : EXPEDITED FORWARDING. 10. Donner la règle associée à la transmission d'un trafic WEB du site A vers le site C dans la table de vérification de conformité du trafic dans le routeur d'entrée "en face de A" chez l'opérateur. On indique que le traffic WEB sert à la consultation des données du système d'information de l'entreprise, il est donc important mais n'est pas prioritaire en cas de surcharge. L'adresse IP du serveur Web est , il est sur le port 80. (2 points) On rappelle la suite d'informations contenue dans une entrée de cette table : IP Source Port protocol Source IP Destination Port Destinat Classe Priorité Ovrflow IP Port protocole IP Port Classe Ovrflow Source Source Destination Destinat Priorité * * TCP AF BE

5 TCP * * 4 AF BE Pour le trafic WEB, il faut autoriser les requêtes vers le serveur (1 ère ligne), et les pages qui vont vers les navigateurs (2 ème ligne). Le trafic WEB utilise TCP. Comme on veut donner une relative importance au trafic WEB, on lui attribue un profil ASSURED FORWARDING, plus précisément la sous-classe bronze conviendrait bien. En cas de congestion, il passe en BEST EFFORT. La colonne classe est difficile à renseigner, car tout dépend des autres trafics qui traverse le routeur, on peut imaginer que la priorité 1 est réservée à la voix, la priorité 2 à un trafic applicatif spécifique, la priorité 3 au mail, pourquoi pas la priorité 4 au trafic WEB. 11. Sur le réseau ainsi constitué, on envisage de substituer aux postes téléphoniques classiques des "téléphones IP". Qu'en pensez-vous? Quels sont les principaux impacts architecturaux? (1 point)

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple

Introduction. La gestion des qualités de services dans Internet. La garantie de QoS. Exemple Introduction Aujourd hui les applications (en particulier multimédia) nécessitent des qualités de service de natures très différentes La gestion des qualités de services dans Internet Exemples: Transfert

Plus en détail

Les WAN et ATM. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les WAN et ATM. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les WAN et ATM Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les WAN et ATM Rappels : LAN, MAN et WAN Master 2 Professionnel STIC-Informatique 2 Introduction Les LAN, MAN et WAN sont des exemples de réseaux

Plus en détail

Nom : Prénom : Gr. : N ét. :

Nom : Prénom : Gr. : N ét. : 1 1 Quelles sont les tables de routage de la machine M1 (troisième hôte de LAN 2 hostid = 3), des routeurs R1, R2 et R3 (sachant que la liaison vers l internet connecte à la gateway 88.1.77.200 à travers

Plus en détail

Architectures de QoS pour Internet

Architectures de QoS pour Internet Architectures de QoS pour Internet IntServ, Diffserv 2011 RMMQoS-chap5 1 Architecture Intserv Intégration de Service définie en 1997 dans les RFC2205 à RFC2216 définie par flux (ex : IP src + IP dst +

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 4 1 D après l en-tête de la couche transport illustré, quelles affirmations parmi les suivantes définissent la session

Plus en détail

Cours réseaux Modèle OSI

Cours réseaux Modèle OSI Cours réseaux Modèle OSI IUT 1 Université de Lyon Introduction: le modèle OSI Un modèle théorique : le modèle OSI (Open System Interconnection) A quoi ça sert: Nécessité de découper/classifier l ensemble

Plus en détail

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP

UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010. Réseaux Locaux TP 04 : ICMP, ARP, IP Université de Strasbourg Licence Pro ARS UFR de Mathématiques et Informatique Année 2009/2010 1 Adressage IP 1.1 Limites du nombre d adresses IP 1.1.1 Adresses de réseaux valides Réseaux Locaux TP 04 :

Plus en détail

Les classes de service de RAP

Les classes de service de RAP Les classes de service de RAP Séminaire «Classes de service et nouveaux usages de RAP» 10 novembre 2005 CORAP Lionel.David@rap.prd.fr Agenda Définition de la qualité de service Les mécanismes de QoS Contexte

Plus en détail

Description du datagramme IP :

Description du datagramme IP : Université KASDI MERBAH OUARGLA Faculté des Nouvelles Technologies de l information et de la Communication Département Informatique et Technologies de les Information 1 er Année Master académique informatique

Plus en détail

Internet. PC / Réseau

Internet. PC / Réseau Internet PC / Réseau Objectif Cette présentation reprend les notions de base : Objectif, environnement de l Internet Connexion, fournisseurs d accès Services Web, consultation, protocoles Modèle en couches,

Plus en détail

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS

Formation SIARS. Principes de base TCP/IP QoS Formation SIARS Principes de base TCP/IP QoS Plan La situation actuelle Qu est-ce que la QoS? DiffServ IntServ MPLS Conclusion La situation actuelle La situation actuelle La famille des protocoles TCP/IP

Plus en détail

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave

Examinez la figure. Quel est le débit maximum qu'on peut obtenir de bout en bout sur ce réseau lorsque l'utilisateur de Lab A communique ave 1 Quelle est la couche OSI et TCP/IP qui apparaît dans les deux modèles, mais qui a des fonctions différentes? La couche session La couche physique 2 Parmi les unités suivantes, indiquez celles qui sont

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Frame Relay. Introduction. F. Nolot Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Fame Relay? Frame Relay a remplacé le protocole X25 comme nouvelle technologie à base de commutation de paquets Standardisé en 1990,

Plus en détail

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES

Master Informatique 1ère année. Master Informatique 1ère année Collez votre autocollant ici : 1. Partiel 2006 U.E. ARES Collez votre autocollant ici : 1 1 que vous en colliez un sur la copie double et 5 autres sur les sujets (un sur chaque feuille dans la case en haut à gauche). 1 3. Complétez le tableau suivant avec les

Plus en détail

Présentation. Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit

Présentation. Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit Présentation Pascal PETIT tel.: Non mèl: pascal.petit@info.univ-evry.fr WeB: http://www.ibisc.univ-evry.fr/~petit Tour d'horizon Dans un premier temps, nous allons aborder la problèmatique des réseaux

Plus en détail

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1).

Protocoles réseaux. Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). Chapitre 5 Protocoles réseaux Durée : 4 Heures Type : Théorique I. Rappel 1. Le bit Abréviation de Binary Digit. C'est la plus petite unité d'information (0, 1). 2. L'octet C'est un ensemble de 8 bits.

Plus en détail

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco

Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco Présentation et portée du cours : CNA Exploration v4.0 Networking Academy Profil des participants Le cours CCNA Exploration s adresse aux participants du programme Cisco diplômés en ingénierie, mathématiques

Plus en détail

Internet et la vidéo numérique

Internet et la vidéo numérique Internet et la vidéo numérique Dominique PRESENT I.U.T. de Marne la Vallée Flux asynchrones, synchrones et isochrones Un flux est l ensemble des trames échangées entre 2 applications Un flux est asynchrone

Plus en détail

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission

Adressage IP. 2 Adresses de réseau et de station (classes A, B et C) id. réseau. sens de transmission Adressage IP C. Pain-Barre IUT INFO Année 8-9 Introduction Les adresses IP font partie intégrante de IP. Elles ont pour but de se substituer aux adresses physiques (MAC) des réseaux, qui sont différentes

Plus en détail

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr

Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr Année 2010-2011 Réseaux I Conclusion : retour sur l architecture protocolaire Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.perso.esil.univmed.fr 1 Plan 1 Rappels 2 Le dialogue

Plus en détail

Cours n 15. Frame Relay

Cours n 15. Frame Relay Cours n 15 Frame Relay 1 Frame Relay Technologie à commutation de paquets Remplace les réseaux point-à-point trop coûteux Se base sur l encapsulation HDLC Multiplexage (partage de la BP du nuage) Inconvénients

Plus en détail

Qualité du service et VoiP:

Qualité du service et VoiP: Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays membres du Groupe AF Bamako (Mali), 7-9 avril 2003 1 Qualité du service et VoiP: Aperçu général et problèmes duvoip Mark Scanlan Aperçu général

Plus en détail

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX

ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX ARCHITECTURE ET COMPOSANTS DE RESEAUX Dans ce chapitre, nous nous la description des et normes disponibles pour un administrateur afin d effectuer le d un local ou non. Les documents sont issus de la Transtec

Plus en détail

L architecture des réseaux

L architecture des réseaux L architecture des réseaux les principes le modèle OSI l'architecture TCP/IP Architecture de réseaux : problèmes Comment concevoir un système complexe comme les réseaux? Établissement/Fermeture des connexions

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 6 01 Regardez le schéma d adressage IP illustré. Quel préfixe réseau y est adapté? /24 /16 /20 /27 /25 /28 02 Parmi

Plus en détail

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage.

Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. TD réseau - Réseau : interconnexion de réseau Réseau : Interconnexion de réseaux, routage et application de règles de filtrage. Un réseau de grande importance ne peut pas seulement reposer sur du matériel

Plus en détail

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE 1 Définition et présentation RNIS = Réseau Numérique à Intégration de Services En Anglais = ISDN = Integrated Services Digital Network Le RNIS est une liaison autorisant une meilleure qualité que le RTC

Plus en détail

Notions fondamentales sur les réseaux

Notions fondamentales sur les réseaux Notions fondamentales sur les réseaux Architecture en Bus Architecture en étoile Adressage des postes dans chaque sous-réseau Notions fondamentales sur les reseaux 1 Le réseau Internet Format d'une adresse

Plus en détail

La garantie de performance dans les réseaux TCP/IP

La garantie de performance dans les réseaux TCP/IP La garantie de performance dans les réseaux TCP/IP Olivier Bonaventure Groupe Infonet Institut d Informatique FUNDP Rue Grandgagnage 21, B 5000 Namur (Belgium) Email : Olivier.Bonaventure@info.fundp.ac.be

Plus en détail

Introduction aux environnements réseaux

Introduction aux environnements réseaux Introduction aux environnements réseaux Présentation F. Nolot L3 Informatique 2005-2006 1 Plan du cours Les couches OSI et les topologies réseaux Le câblage, matériel et l'interconnexion Les protocoles

Plus en détail

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services

Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux. Orange Business Services Oléane VPN : Les nouvelles fonctions de gestion de réseaux Orange Business Services sommaire 1. Qu'est-ce que la fonction serveur/relais DHCP? Comment cela fonctionne-t-il?...3 1.1. Serveur DHCP...3 1.2.

Plus en détail

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau

Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau Gestion et Surveillance de Réseau Définition des Performances Réseau These materials are licensed under the Creative Commons Attribution-Noncommercial 3.0 Unported license (http://creativecommons.org/licenses/by-nc/3.0/)

Plus en détail

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00

Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 Contrôle Réseau Internet et services Documents papier et calculatrice autorisés 2h00 NOM : Nombre total de points : 56,5 points. Note finale = nb points acquis*20/ Les parties sont indépendantes. Dans

Plus en détail

Trames Ethernet et IEEE 802.3:

Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trames Ethernet et IEEE 802.3: PLAN I. Introduction II.Trames Ethernet et IEEE 802.3: Trame ETHERNET : III. 1. Description des différentes couches de TCP/IP 2. Couche INTERNET la norme IEEE 802.3 est légèrement

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS

De la téléphonie classique à la ToIP. hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS De la téléphonie classique à la ToIP hassan.hassan@urec.cnrs.fr Unité Réseaux du CNRS 2 La téléphonie La téléphonie est un système de communication avec la voix Deux composantes sont nécessaires à ce système

Plus en détail

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP

Chapitre 5 : Protocole TCP/IP Chapitre 5 : Protocole TCP/IP 1- IP (Internet Protocol) : Il permet de à des réseaux hétérogène de coopérer. Il gère l adressage logique, le routage, la fragmentation et le réassemblage des paquets. Il

Plus en détail

Les WANs et ATM. L.A. Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les WANs et ATM. L.A. Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les WANs et ATM Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Rappel : LAN, MAN, WAN Les LAN, MAN et WAN sont des exemples de réseaux de communication LAN : Local Area Network, distance entre 10m

Plus en détail

Réseaux grande distance. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon

Réseaux grande distance. Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Réseaux grande distance Jean-Patrick Gelas Université de Lyon Sources «High Performance Communication Networks», Jean Walrand, Pravin Varaiya, 2 nd édition, MK. Cours de Pr. Cong-Duc Pham (Université de

Plus en détail

ALGORITHMES DE QoS. 2/Les méthodes d identification et de marquage des paquets IP.

ALGORITHMES DE QoS. 2/Les méthodes d identification et de marquage des paquets IP. 1/Qu est-ce que la QoS? ALGORITHMES DE QoS Son but est de fournir un système de priorisation des flux réseaux en cas de montée en charge réseau des équipements concernés, fournissant ainsi une bande passante

Plus en détail

Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap

Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap Compte-rendu des tests pour le déploiement des classes de services sur gw-rap Description : Ce document présente la validation des mécanismes de qualité de service sur un Juniper M7i à l aide d une maquette

Plus en détail

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage

Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Collecte des examens du module Introduction aux Réseaux et Bases de Routage Examens corrigés Kaouther Nouira 2011-2012 Ministère de l Enseignement Supérieur, de le

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS

QoS et Multimédia SIR / RTS QoS et Multimédia SIR / RTS Les principes fondamentaux de la qualité de service Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous 1 Introduction

Plus en détail

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 3. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. Semestre 1 - version du 13/11/2009. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 3 IP : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence Semestre 1 - version du 13/11/2009 1/32 Cyril Pain-Barre IP : introduction et adressage 1/24 TCP/IP l

Plus en détail

Session Novembre 2004

Session Novembre 2004 OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail Direction Recherche et Ingénierie de la Formation Correction EFF Session Juillet 2012 Filière : Techniques des Réseaux Informatiques

Plus en détail

Adressage de réseaux

Adressage de réseaux Page 1 sur 28 Adressage de réseaux 5.1 Adresses IP et masques de sous-réseau 5.1.1 Rôle de l adresse IP Un hôte a besoin d une adresse IP pour participer aux activités sur Internet. L adresse IP est une

Plus en détail

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11

Covage Services Version du doc v1.1. Spécifications techniques d accès au Service. Page 1 sur 11 Covage s Version du doc v1.1 Page 1 sur 11 Document : Date : STAS IP Transit v1.1 20/09/2011 Covage s Version du doc v1.1 Page 2 sur 11 Sommaire 1. Description du «IP Transit»... 3 2. Périmètre géographique

Plus en détail

Conservatoire National des Arts et Métiers. Chaire de Réseaux

Conservatoire National des Arts et Métiers. Chaire de Réseaux Conservatoire National des Arts et Métiers 292, rue Saint Martin 75141 PARIS Cedex 03 Chaire de Réseaux Date de l examen : Mercredi 25 juin 2008 Titre de l enseignement : FORMATIQUE CYCLE APPROFONDISSEMENT

Plus en détail

Une approche descendante

Une approche descendante Internet Une approche descendante P. Bakowski bako@ieee.org Qu'est-ce que l'internet? réseau mondial P. Bakowski 2 Des liens câbles métalliques, fibres optiques, liens radio - débit en bits/s P. Bakowski

Plus en détail

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free.

2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES. 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant. http://robert.cireddu.free. 2. MAQUETTAGE DES SOLUTIONS CONSTRUCTIVES 2.2 Architecture fonctionnelle d un système communicant Page:1/9 http://robert.cireddu.free.fr/sin LA SEGMENTATION VIRTUELLE DES DOMAINES DE DIFFUSION : LES VLANs

Plus en détail

RSX101 Réseaux & télécommunications Contexte Le prof : Sylvain Rampacek

RSX101 Réseaux & télécommunications Contexte Le prof : Sylvain Rampacek RSX101 Réseaux & télécommunications Contexte Le prof : Sylvain Rampacek 1 Sylvain Rampacek Maître de Conférences en Informatique IUT Dijon Département Informatique Chef du Département Informatique Membre

Plus en détail

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1

Introduction à MPLS F. Nolot 2009 1 Introduction à MPLS 1 Introduction à MPLS Introduction 2 Introduction Les fournisseurs d'accès veulent Conserver leur infrastructure existante ET Ajouter de nouveaux services non supportés par la technologie

Plus en détail

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire

Communications sur un réseau : Notions de base et vocabulaire 2 1 Les éléments de communication 1.1 Les éléments principaux d une communication Une communication démarre avec un message (ou des informations) qui doit être envoyé d un individu ou d un périphérique

Plus en détail

La taille de fenêtre est le processus TCP utilisé pour préparer les données à transmettre

La taille de fenêtre est le processus TCP utilisé pour préparer les données à transmettre 1 À quel protocole les serveurs de messagerie font-ils appel pour communiquer les uns avec les autres? FTP HTTP TFTP SMTP POP SNMP 2 Lequel de ces énoncés décrit le fonctionnement de la taille de fenêtre

Plus en détail

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI

Travaux Pratiques. Octobre 2015 CESI Travaux Pratiques Octobre 2015 CESI 1. Adressage dans Internet 1.1 Identification d une machine Une machine (appelée aussi hôte ou host) est identifiée dans l Internet par son adresse. L adresse Internet

Plus en détail

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE

ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE ACTIVITE de FORMATION ACTIVITE : CISCO PACKET TRACER : SIMULATION DU FONCTIONNEMENT D UN RESEAU INFORMATIQUE @ CONDITIONS D EXERCICE - Moyens et Ressources TAXONOMIE 1 2 3 4 Internet Logiciel Doc. PC Outillages

Plus en détail

Qualité de Service TP N o 4

Qualité de Service TP N o 4 RICM 4 Option Réseau Qualité de Service TP N o 4 Martin Heusse, Pascal Sicard 1 La qualité de service dans les réseaux de données Dans bien des cas, le service best effort des réseaux IP est insuffisant

Plus en détail

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP

Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Travaux pratiques Utilisation de Wireshark pour examiner une capture DNS UDP Topologie Objectifs 1re partie : Enregistrer les informations de configuration IP d un ordinateur 2e partie : Utiliser Wireshark

Plus en détail

Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP

Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP Les Réseaux Informatiques Réseau Poste à Poste sous XP Objectifs : Réaliser le câblage de deux postes sous windows XP afin de les mettre en réseau. Configurer chacun des postes (Groupe de travail et @IP).

Plus en détail

Exercice 1 - Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping.

Exercice 1 - Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping. Exercice 1 Décrivons les commandes I) Je vérifie que j ai toujours accès à mon dossier privé grâce la commande ping. Avec la commande ping «134.206.90.196», nous essayons de vérifier la connexion au réseau

Plus en détail

Votre Réseau est-il prêt?

Votre Réseau est-il prêt? Adapter les Infrastructures à la Convergence Voix Données Votre Réseau est-il prêt? Conférence IDG Communications Joseph SAOUMA Responsable Offre ToIP Rappel - Définition Voix sur IP (VoIP) Technologie

Plus en détail

1 Généralités sur les réseaux informatiques. 2 Organisation de l'internet. 3 Les services de l'internet. 4 Les protocoles TCP IP

1 Généralités sur les réseaux informatiques. 2 Organisation de l'internet. 3 Les services de l'internet. 4 Les protocoles TCP IP 1 sur les réseaux informatiques 2 Organisation de l'internet 3 Les services de l'internet 4 Les protocoles TCP IP 5 Moyens de connexion à l'internet 6 Sécurité sur l'internet 89 4 Les protocoles TCP IP

Plus en détail

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes

QoS et Multimédia SIR / RTS. Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes QoS et Multimédia SIR / RTS Introduction / Architecture des applications multimédia communicantes Isabelle Guérin Lassous Isabelle.Guerin-Lassous@ens-lyon.fr http://perso.ens-lyon.fr/isabelle.guerin-lassous

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 5 01 Dans un environnement IPv4, quelles informations un routeur utilise-t-il pour transmettre des paquets de données

Plus en détail

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet?

TD2 : CORRECTION. Exercice 1 : 1. Quel est l avantage de la séparation de l adressage en deux parties dans l adressage Internet? TD2 : CORRECTION I. connaître son environnement réseau a. Quelle est l adresse IPv4 de votre PC? l adresse IPv6? ipconfig : Adresse IPv4..............: 192.168.1.13 Masque de sous-réseau.... : 255.255.255.0

Plus en détail

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil

Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil 5 Notions sur les réseaux TCP/IP, avec et sans fil Chapitre Au sommaire de ce chapitre Principe du réseau Internet Termes basiques du paramétrage de TCP/IP Principe des ports TCP et UDP Et les VPN? Dans

Plus en détail

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet

Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Les réseaux : Principes de fonctionnement d Internet Table des matières 1. Le modèle TCP/IP... 2 2. Couche 1 ou couche physique... 3 3. Couche 2 ou couche liaison ou couche lien... 4 4. Couche 3 ou couche

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP BTS I.R.I.S NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES RÉSEAUX CHAP. 2 MODÈLES OSI ET TCP/IP G.VALET Nov 2010 Version 2.0 Courriel : genael.valet@diderot.org, URL : http://www.diderot.org 1 LE BESOIN D UN MODÈLE Devant

Plus en détail

Subnetting, NAT, ICMP, ARP, DHCP, DNS Corrigé

Subnetting, NAT, ICMP, ARP, DHCP, DNS Corrigé Subnetting, NAT, ICMP, ARP, DHCP, DNS Corrigé http://perso.ens-lyon.fr/annececile.orgerie/teaching.html 1 Subnetting 1.1 Création de sous-réseaux Question 1.1. On vient d attribuer à votre entreprise l

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence

Réseaux - Cours 4. IP : introduction et adressage. Cyril Pain-Barre. version du 18/2/2013. IUT Informatique Aix-en-Provence Réseaux - Cours 4 : introduction et adressage Cyril Pain-Barre IUT Informatique Aix-en-Provence version du 18/2/2013 1/34 Cyril Pain-Barre : introduction et adressage 1/26 TCP/ l architecture d Internet

Plus en détail

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4)

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) IPv6 Lab 6: Déploiement Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) v.1a E. Berera 1 Communication sites IPv6 par Internet (IPv4) Wi-Fi SSID:groupe1

Plus en détail

Module 5 : Mise en œuvre du routage IP

Module 5 : Mise en œuvre du routage IP Module 5 : Mise en œuvre du routage IP 0RGXOH#8#=#0LVH#HQ#±XYUH#GX#URXWDJH#,3# # 44: #3UpVHQWDWLRQ#JpQpUDOH 'RQQHU#XQ#DSHUoX#GHV VXMHWV#HW#GHV#REMHFWLIV#GH#FH PRGXOH1 'DQV#FH#PRGXOH/#QRXV DOORQV#H[DPLQHU#OHV

Plus en détail

TD réseau: routage IP

TD réseau: routage IP TD réseau: routage IP Exercice 1 adressage Exprimer les sous-réseaux suivant sous la forme adresse de diffusion, masque réseau puis indiquez sur la seconde ligne la première adresse des machines du réseau

Plus en détail

Identification des ordinateurs sur un réseau???

Identification des ordinateurs sur un réseau??? Identification des ordinateurs sur un réseau??????? Identification des ordinateurs Adresse MAC (Medium Access Control) de la carte réseau 00-04-75-8C-28-C3 Adresse IP (protocole IP) 192.168.1.10 Nom d

Plus en détail

Internet Couche d applicationd

Internet Couche d applicationd Internet Couche d applicationd P. Bakowski bako@ieee.org Protocoles d application - principes processus P. Bakowski 2 Protocoles d application - principes messages P. Bakowski 3 Protocoles d application

Plus en détail

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet.

WAN (Wide Area Network) : réseau à l échelle d un pays, généralement celui des opérateurs. Le plus connu des WAN est Internet. 1 Définition Réseau (informatique) : ensemble d ordinateurs et de terminaux interconnectés pour échanger des informations numériques. Un réseau est un ensemble d'objets interconnectés les uns avec les

Plus en détail

GENERALITES SUR LES RESEAUX

GENERALITES SUR LES RESEAUX GENERALITES SUR LES RESEAUX 1. INTERETS DES RESEAUX Les réseaux informatiques permettent essentiellement à des utilisateurs : De trouver une information quelque soit le lieu géographique elle se situe,

Plus en détail

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN)

VLAN Virtual LAN. Introduction. II) Le VLAN. 2.1) Les VLAN de niveau 1 (Port-based VLAN) VLAN Virtual LAN. I) Introduction. Ce document présente ce qu est un VLAN, les différents types de VLAN ainsi que les différentes utilisations possibles. II) Le VLAN. Un VLAN est un réseau logique et non

Plus en détail

Chap.1: Introduction à la téléinformatique

Chap.1: Introduction à la téléinformatique Chap.1: Introduction à la téléinformatique 1. Présentation 2. les caractéristiques d un réseau 3. les types de communication 4. le modèle OSI (Open System Interconnection) 5. l architecture TCP/IP 6. l

Plus en détail

Réseaux Informatiques 2

Réseaux Informatiques 2 Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Université Mohamed Khider - Biskra Faculté des Sciences Exactes et des Sciences de la Nature et de la Vie Département d informatique

Plus en détail

R&T1 R1 TD3. Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6)

R&T1 R1 TD3. Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6) R&T1 R1 TD3 Rappels et compléments : Protocole (cf [1] 1.1.3) : format et ordre des messages échangés entre deux entités et actions générées (cf cours Ch2 6) commutation de circuits, par paquets, de messages

Plus en détail

AUCUN DOCUMENT AUTORISÉ. Détailler autant que possible vos réponses, en particulier pour les questions de cours!

AUCUN DOCUMENT AUTORISÉ. Détailler autant que possible vos réponses, en particulier pour les questions de cours! Test du Module M3102 Samedi 10 janvier 2015 Durée : 2 heures IUT Aix-en-Provence Semestre 3 DUT INFO AUCUN DOCUMENT AUTORISÉ Détailler autant que possible vos réponses, en particulier pour les questions

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 7 01 Quels sont les facteurs à prendre en compte au moment de l implémentation d un protocole de couche 2 dans un réseau?

Plus en détail

ApTr. ApTr. Master Informatique 1ère année 1 er sem. ARES/NetArch 2012-2013. 1 Applications et transport (7 points) Anonymat : numéro à coller ICI

ApTr. ApTr. Master Informatique 1ère année 1 er sem. ARES/NetArch 2012-2013. 1 Applications et transport (7 points) Anonymat : numéro à coller ICI ApTr ApTr Justifiez vos réponses via les chronogrammes où il faut indiquer la taille des données et la fonctionnalité (Requête, Données ou Acquittement) du segment pour chaque transmission. 125o En série

Plus en détail

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel

Concept des VLAN Introduction au VLAN virtuel Les VLAN Sommaire 1.Concept des VLAN 1.1.Introduction au VLAN virtuel 1.2.Domaines de broadcast avec VLAN et routeurs 1.3.Fonctionnement d un VLAN 1.4.Avantages des LAN virtuels (VLAN) 1.5.Types de VLAN

Plus en détail

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU

Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP. Partie 2 : Présentation du modèle. Modèle TCP/IP LIENS APLICATION TRANSPORT RESEAU Modèle TCP/IP Introduction aux réseaux et Modèle TCP/IP APLICATION TRANSPORT RESEAU LIENS LLC LIAISON ----------- MAC PHYSIQUE Partie 2 : Présentation du modèle Positionnement des modèles INTERNET (adressage

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD1 Exercices Exercice 1 : Décrivez les facteurs internes qui ont un impact sur les communications réseau. Les facteurs internes ayant un impact sur les communications sont liés à la nature

Plus en détail

Travaux pratiques 8.3.2 Capture réseau avec Wireshark

Travaux pratiques 8.3.2 Capture réseau avec Wireshark Travaux pratiques 8.3.2 Capture réseau avec Wireshark Objectifs Réaliser la capture du trafic d un réseau à l aide de Wireshark pour se familiariser avec l interface et l environnement Wireshark Analyser

Plus en détail

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de

Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de Abstract Les MPLS (Multiprotocol Label Switching) VPNs (Virtual Private Network) sont de nouvelles alternatives pour sécuriser et améliorer le WANs (Wide Area Network). De plus en plus ils gagnent du terrain

Plus en détail

Exemple : Lecture d un registre, à l offset 4, sur l équipement d ID 9, qui renvoie la valeur 5 :

Exemple : Lecture d un registre, à l offset 4, sur l équipement d ID 9, qui renvoie la valeur 5 : 1 Ethernet TCP/IP Protocole Modbus TCP 2 Ethernet TCP/IP - Protocole Modbus TCP Codage des Données Type de représentation des adresse et données utilisé par Modbus : big-endian, soit :lorsqu une quantité

Plus en détail

Median SR04 - Automne 2007 Les documents ne sont pas autorisés

Median SR04 - Automne 2007 Les documents ne sont pas autorisés Median SR04 - Automne 2007 Les documents ne sont pas autorisés - Utiliser le verso en cas de besoin Exercice 1 (1,5pts) : soit le réseau suivant dont l'adresse réseau est 130.252.0.0 : Segment 1.10.34.10.35.10.36

Plus en détail

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU :

ADSL. Étude d une LiveBox. 1. Environnement de la LiveBox TMRIM 2 EME TRIMESTRE LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING NIVEAU : LP CHATEAU BLANC 45120 CHALETTE/LOING THEME : ADSL BAC PROFESSIONNEL MICRO- INFORMATIQUE ET RESEAUX : INSTALLATION ET MAINTENANCE ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS 2 EME TRIMESTRE NIVEAU : TMRIM Étude d une LiveBox

Plus en détail

Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP

Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP Rappel Réseau en automatisme industriel Ethernet les réseaux IP Le modèle OSI définit sept couches. TCP/IP est basé sur le modèle DOD, qui ne comporte que quatre couches, mais en cohérence avec le modèle

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 9 01 Convertissez le nombre binaire 10111010 en son équivalent hexadécimal. Sélectionnez la réponse correcte dans la

Plus en détail

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier

Internet - Outils. Nicolas Delestre. À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier Plan Internet - Outils Nicolas Delestre 1 DHCP 2 Firewall 3 Translation d adresse et de port 4 Les proxys 5 DMZ 6 VLAN À partir des cours Outils réseaux de Paul Tavernier et Nicolas Prunier 7 Wake On Line

Plus en détail

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT

Intérêt du NAT (Network Address Translation) Administration Réseau Niveau routage. Exemple d Intranet. Principe NAT Administration Réseau Niveau routage Intérêt du NAT (Network Address Translation) Possibilité d utilisation d adresses privées dans l 4 2 1 Transport Réseau Liaison Physique Protocole de Transport Frontière

Plus en détail

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet

L3 ASR Projet 1: DNS. Rapport de Projet L3 ASR Projet 1: DNS Rapport de Projet Table des matières I. Maquette de travail...1 II. Configuration des machines...2 III. Type de zone...3 IV. Délégation de zone...3 V. Suffixes DNS...4 VI. Mise en

Plus en détail

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Frame Relay. Introduction. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Frame Relay Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Introduction Les réseaux Frame Relay fournissent plus de fonctionnalités et de bénéfices que les connexions point-à-point

Plus en détail