Nouveaux regards sur la ville

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nouveaux regards sur la ville"

Transcription

1 Nouveaux regards sur la ville «Solutions techniques innovantes» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1

2 Economiser du terrain : le multiparking Intervenant : Olivier FELTZ, Directeur associé, Société SDEI / KLAUS Résumé : L une des questions récurrentes des tissus pavillonnaires porte sur le stationnement. Les PLU imposent souvent des obligations à cet égard. Dans ce contexte, le multiparking représente une innovation intéressante, consistant essentiellement à juxtaposer et superposer les véhicules de manière à gagner de la place et de l espace. Retranscription : Conférence d Olivier FELTZ, Directeur associé, Société SDEI / KLAUS, Economiser du terrain : le multiparking Benoît LE FOLL : Après la voirie, l une des grandes questions récurrentes des tissus pavillonnaires est le stationnement. Justement, Olivier Feltz propose des solutions innovantes en matière de stationnement. Olivier FELTZ : Les solutions que nous proposons existent depuis quarante ans, tout au moins en Europe. Les premiers à les mettre en œuvre ont été les Allemands. Ces systèmes existent également depuis longtemps au Japon et aux Etats-Unis. L idée est essentiellement de juxtaposer et de superposer les véhicules, de manière à gagner de la place et de l espace. Aujourd'hui, une place de stationnement représente douze mètres carrés. Nous essayons, avec cette même surface, de proposer deux, trois, voire davantage places de stationnement. Le stationnement renvoie également à l optimisation de l accès. Les fabricants se sont mobilisés pour répondre à ces enjeux. En termes de contexte, il convient de souligner une mobilité de plus en plus importante, doublée d un taux de voitures par ménage qui, s il n augmente plus beaucoup, est très élevé. Par ailleurs, les terrains sont rares, réduits, étriqués. En France, il existe un certain nombre de villes anciennes dotées de centres historiques, qui posent des difficultés en termes de stationnement. Les centres-villes sont Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 2

3 saturés, les contraintes écologiques de plus en plus fortes. Les exigences en matière de stationnement résidentiel sont de plus en plus fortes. Les PLU imposent souvent un taux de places de stationnement par logement, qu il est parfois très difficile d atteindre. Nous avons ainsi été témoins de projets qui n ont pu aboutir à cause de problèmes de stationnement. Enfin, les usagers veulent pouvoir garer leur véhicule sur leur lieu d habitation. Le Français a un rapport au véhicule très différent de l Allemand. Il a besoin de voir son véhicule, d être tout proche. Au contraire, l Allemand, lui, pourra garer sa voiture à l extérieur d une forêt pour aller pique-niquer. Dans ce contexte, l aménagement des espaces de parking devient un défi pour tous les acteurs. La présence d un parking entre dans les critères de décision d achat d un logement. Les architectes font donc en sorte d assortir les logements d espaces de parking dédiés. Les avantages du multiparking sont nombreux. Il permet de répondre aux exigences administratives relatives au taux de place de stationnement. Il est en outre doté d une facilité et d une fiabilité d utilisation. Il s intègre dans le neuf comme dans l ancien. L investissement qu il représente est souvent compétitif, puisqu il peut représenter 20 à 30 % du génie civil, en évitant par exemple la création de sous-sols supplémentaires. Il contribue à la protection et à la sécurisation des véhicules pour les usagers. Il convient par ailleurs de souligner la constante amélioration de la qualité de l offre. Le multiparking répond bien évidemment à toutes les normes européennes. Enfin, son entretien est simple et peu coûteux. La solution de multiparking proposée diffère en fonction de la destination du bâtiment et du type d utilisation prévu. Certains critères sont déterminants et doivent être pris en compte par les architectes en amont, au moment de la conception. Ainsi, les architectes doivent adapter l espace de stationnement à la longueur, à la hauteur, au poids et à la largeur des véhicules concernés. S agissant de l espace de stationnement lui-même, les hauteurs sous dalle sont fondamentales. Elles déterminent la profondeur de fosse. Les voies d accès ou l emplacement des poteaux constituent également des critères importants. Il s agit de profiter au maximum de l espace disponible. Le montant de l investissement est également un critère important. Il dépend largement du nombre de places prévues, mais aussi du type de système prévu : mécanique, semi-automatique ou automatique. Le confort d utilisation influera sur l investissement consenti. La proximité de la mer doit être prise en compte en raison des risques de corrosion, de même que l exposition aux intempéries. Les solutions relèvent de trois catégories mécaniques, semi-automatiques et automatiques. Il existe donc un grand nombre de systèmes, sans fosses ou avec fosses. Enfin, il existe également des systèmes évolutifs, adaptables à n importe quel type de situations. Chaque type de système présente des avantages et des inconvénients, que la présente diapositive tente de résumer. Je n entrerai pas dans le détail car vous recevrez cette présentation. Il convient toutefois de souligner les coûts respectifs de ces différents systèmes : le coût d un système mécanique se situe entre et euros la place. Pour le semi-automatique, le prix d une place peut varier de à euros. Enfin, le coût d un système automatique s élève au moins à euros, et peut monter très haut. Ainsi, il existe à Dubaï des systèmes capables de faire monter des véhicules au 120 ème étage d une tour. Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 3

4 Lorsque des problèmes de stationnement se présentent, il convient d attaquer le problème dès le début, pour concevoir un système adapté à la situation existante. Nous intervenons dans la conception, et nous menons un suivi du chantier. Enfin, à la réception, nous proposons une formation aux utilisateurs. De la salle : L investissement par place dont vous avez parlé comprend-il le génie civil? Olivier FELTZ : Non, il renvoie uniquement au système. Benoît LE FOLL : Nous pouvons espérer que cette solution nous permette, pour ainsi dire, d installer des habitants à la place des voitures. Sur les zones pavillonnaires, les voitures occupent en effet un espace considérable. Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 4

5 Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 5

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «politique publique» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 L architecture

Plus en détail

Skyline Parking. More Parking in less space...anywhere. Présentation

Skyline Parking. More Parking in less space...anywhere. Présentation Skyline Parking More Parking in less space...anywhere. Présentation Qu est-ce qu un parking automatisé? U n parking automatisé peut être comparé à un parking avec voiturier automatique dans lequel la voiture

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014

MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 MODERNISATION ET AMÉNAGEMENT DU SITE DE LA GARE BORDEAUX SAINT-JEAN VISITE PRESSE DU 7 NOVEMBRE 2014 1 SOMMAIRE 1. Le projet 2. L actualité des chantiers 3. Le dispositif d information et de communication

Plus en détail

Nouveaux regards sur la ville

Nouveaux regards sur la ville Nouveaux regards sur la ville «Réponse aux particuliers» 1 Grand colloque Bimby 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 www.bimby.fr Grand colloque Bimby / 17 & 18 SEPTEMBRE 2012 / Nouveaux regards sur la ville 1 BIMBY

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel.

Introduction. Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Introduction Sur une superficie d une dizaine d hectares, orienté plein Sud, le site du Crêt du Bief offre un panorama exceptionnel. Un site exceptionnel Photo 1. Prise sur le site du Crêt du Bief Que

Plus en détail

Pépinière artistique et urbaine

Pépinière artistique et urbaine Pépinière artistique et urbaine Appel à projets Année 2015 Mise à disposition d espaces de travail Locaux et services Accompagnement Structuration et développement Mise en réseau professionnel Réponse

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

NOS VALEURS UNE SIGNATURE QUI RIME AVEC L EXCELLENCE

NOS VALEURS UNE SIGNATURE QUI RIME AVEC L EXCELLENCE UNE SIGNATURE QUI RIME AVEC L EXCELLENCE Perla Immobilier est aujourd hui un acteur majeur dans l immobilier, secteur clé de l économie nationale. Le groupe s appuie sur une expertise et une expérience

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >>

Alezio. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Pompe à chaleur air/eau Alezio EASYLIFE La performance en toute simplicité, c est dans l air! >> Un investissement gagnant >> Jusqu à 70 % d économies d énergie >> La planète préservée

Plus en détail

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE

2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» 2.000 Kg DESCRIPTION TECHNIQUE SP2-F et SP4-F 295/310 SP2-F et SP4-F 295/310 MODELE H DH SP2/4-F 295 295 163 SP2/4-F 310* 310 163 *Standard Garage avec porte frontale devant parking mécanique

Plus en détail

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen?

Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Pourquoi l ACEP a-t-elle renouvelé le bail du 100, rue Queen? Un comité sur les locaux à bureaux composé de plusieurs membres du Conseil exécutif national a été mis sur pied. Des représentants de la gestion

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Vivadens EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Vivadens EASYLIFE Chaudière murale gaz à Condensation Vivadens EASYLIFE Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Société LAYHER. Solution Secours informatique : secours mobile et secours fixe Services de conseil : PCIT, MCO

Société LAYHER. Solution Secours informatique : secours mobile et secours fixe Services de conseil : PCIT, MCO Société LAYHER Problématique Client Présence sur le marché français avec une implantation nationale sur 9 agences distantes Gestion d un volume important de données critiques Une équipe informatique restreinte

Plus en détail

ProContain. Espaces modulaires. Une nouvelle ère pour la construction

ProContain. Espaces modulaires. Une nouvelle ère pour la construction ProContain Espaces modulaires Une nouvelle ère pour la construction ProContain Une société du groupe ALHO Dès l origine, l idée fut de construire des bâtiments à l aide d éléments modulaires à structure

Plus en détail

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts

Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Convention entre l Union Sociale pour l Habitat et la Caisse des Dépôts Entre L Union Sociale pour l Habitat, représentée par son Président, Michel Delebarre et la Caisse des Dépôts, représentée par son

Plus en détail

Fiche Préconisation Création d ascenseur

Fiche Préconisation Création d ascenseur Page : 1 1- Constat Impossibilité d accéder à un ou plusieurs niveaux du bâtiment par un moyen de transport vertical Rappel réglementaire : Un ascenseur est obligatoire 1- Si l effectif admis aux étages

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles»

Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» Château de Versailles, France : l accessibilité du public au coeur des enjeux du «Grand Versailles» FICHE D IDENTITÉ Type d établissement : château - musée Localisation : France Principales interventions

Plus en détail

Un des aspect écologique du projet se traduit en chiffres par un maximum de consommation

Un des aspect écologique du projet se traduit en chiffres par un maximum de consommation Comment construire d une façon intelligente en minimisant les coûts d entretien tout en maximisant l abondance naturelle des éléments comme le soleil et le vent? De plus, comment appliquer des principes

Plus en détail

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux

La rentabilité de l énergie solaire n est plus à prouver dans de nombreux Les architectes ont un rôle clé à jouer dans le développement des énergies renouvelables pour pouvoir utilement conseiller un maître d ouvrage vers la solution la plus adaptée. OBJECTIF Ce guide propose

Plus en détail

N 8-2015 INFOS ET ACTUS FAITES LE PLEIN D INNOVATIONS

N 8-2015 INFOS ET ACTUS FAITES LE PLEIN D INNOVATIONS N 8-2015 INFOS ET ACTUS FAITES LE PLEIN D INNOVATIONS CLOISONS INDUSTRIELLES X-STORE X-Store CLOISONS DE SÉCURITÉ ET DE SÉPARATION Délimiter ou cloisonner. Créer de nouveaux espaces, modifier ou aménager.

Plus en détail

LA DESCRIPTION DE L HÔTEL

LA DESCRIPTION DE L HÔTEL 1 HÔTEL NOS CHAMBRES LA DESCRIPTION DE L HÔTEL Le P4W Hotel-Residence accueille les visiteurs de Szombathely, la ville surnommée aussi la Reine de l Ouest, désirant de se détendre ou en visite d affaires

Plus en détail

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E : N O M B R E & T Y P O L O G I E D E S L O G E M E N T S TYPOLOGIE & SURFACES La typologie

Plus en détail

DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015

DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015 DHOLLANDIA - Hayons élévateurs Dossier presse - Juin 2015 DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015 UN NOUVEAU SITE DÉDIÉ À LA SATISFACTION CLIENT www.dhollandia.com COMMUNIQUÉ

Plus en détail

Directive Régionale d Aménagement

Directive Régionale d Aménagement Directive Régionale d Aménagement Développer les fonctions de centralité autour des quartiers de gare Cahier d intentions Septembre 2010 Mise en œuvre du Schéma Régional d Aménagement et de Développement

Plus en détail

PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN.

PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN. PROFESSIONNEL DU BÂTIMENT, NOUS DÉVELOPPONS VOTRE PROJET SUR MESURE. INTERLOCUTEUR UNIQUE, NOUS VOUS OFFRONS DU CLEF EN MAIN. GESTIONNAIRE AVISÉ, NOUS NOUS ENGAGEONS SUR DES GARANTIES. Nécessaire à l enrichissement

Plus en détail

Eiffage Énergie s implique pour améliorer le confort de vos bâtiments, réduire votre empreinte écologique

Eiffage Énergie s implique pour améliorer le confort de vos bâtiments, réduire votre empreinte écologique Développer la performance énergétique Eiffage Énergie s implique pour améliorer le confort de vos bâtiments, réduire votre empreinte écologique et limiter vos consommations. Notre démarche de performance

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

Fiche synthétique Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : Année 1 Année 2 Achat 100 321 Loyer annuel 6420 6420

Fiche synthétique Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : Année 1 Année 2 Achat 100 321 Loyer annuel 6420 6420 Fiche synthétique T1 27 rue Sœur Bouvier 69005 LYON Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien Date de construction 1974 Loué Oui Date de fin de bail 02/2016 Surface 22 m² Orientation

Plus en détail

REF : 090415 VILLE : Nantes

REF : 090415 VILLE : Nantes REF : 090415 VILLE : Nantes T2 31 M 2 36 rue de Sainte Luce, 44 000 Nantes INVESTISSEMENT POSSIBLE À PARTIR DE : 4 830 CARACTÉRISTIQUES DU BIEN T2 31 M 2 REF 090315 Type de bien... T2 Neuf / Ancien...

Plus en détail

à Condensation Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile

à Condensation Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile Chaudière murale gaz à Condensation Vivadens EASYLIFE Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile L ESSENTIEL DE LA

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

CAPTEURS THERMOSOLAIRE

CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CAPTEURS THERMOSOLAIRE CATEGORIE Constructions neuves Les capteurs thermosolaires sont destinés à transformer le rayonnement solaire pour chauffer un fluide caloporteur. La chaleur

Plus en détail

Tournant énergétique indispensable, défis immenses

Tournant énergétique indispensable, défis immenses Communiqué de presse Position des Académies suisses à l approvisionnement suisse en électricité Tournant énergétique indispensable, défis immenses Berne/Zurich, 9 août 2012. La transition vers des énergies

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon

«seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du Conseil de Gestion du Parc Naturel Marin d Arcachon Lundi 23 février 2015 Amiral, Madame le Sénateur, Mesdames, messieurs les maires, Conseillers généraux,

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité.

créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. créateur de sûreté Experte en aménagement, la SERL propose une ingénierie opérationnelle et de conseil en matière de sûreté et de sécurité. 1 vous êtes collectivité : Collectivité territoriale Administration

Plus en détail

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault

Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Votre nouvelle résidence à Pontault-Combault Une adresse privilégiée, aux portes de Paris BBC POUR RÉDUIRE VOTRE CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE La Seine-et-Marne, le poumon vert de l Ile-de-France Forêts, surfaces

Plus en détail

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse

CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse CECODHAS Conference «sustainable energy and social housing 21 avril 2008-Anconna Teatro delle muse Stratégie du CECODHAS sur l efficacité énergétique et la prévention de la précarité énergétique dans le

Plus en détail

Dossier d autorisation du droit des sols

Dossier d autorisation du droit des sols Dossier d autorisation du droit des sols» Permis de Construire» Permis de Démolir» Déclaration Préalable L imprimé CERFA Il existe plusieurs imprimés CERFA selon le type de demande d autorisation : Édito

Plus en détail

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure

LES TARIFS ZONES PAYANTES ZONE ROUGE. ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure LES TARIFS ZONES PAYANTES Du lundi au samedi inclus de 9h à 12h30 et de 14h à 19h ZONE ROUGE Courte durée 2 heures maximum 0.50 pour 15 mn minimum 2.20 pour 1 heure ZONE VERTE Courte durée 2 heures maximum

Plus en détail

IMMEUBLE ARTISANAL ET COMMERCIAL Route de Denges 1 à 1028 Préverenges

IMMEUBLE ARTISANAL ET COMMERCIAL Route de Denges 1 à 1028 Préverenges IMMEUBLE ARTISANAL ET COMMERCIAL Route de Denges 1 à 1028 Préverenges Lausanne, 4 avril 2012 Avenue Georgette 6 CP 5879 1002 Lausanne Tél. +41 21 321 90 40 Fax +41 21 321 50 71 http//www.regieduboux.ch

Plus en détail

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES Socateb, expert en traitement de façades. SOCATEB, ACTEUR DU SALON DE LA COPROPRIÉTÉ LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE, UN ENJEU ESSENTIEL POUR LES COPROPRIÉTAIRES DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2015 Le mot du Président

Plus en détail

Solutions de modernisation pour vos entrées automatisées. ASSA ABLOY Entrance Systems

Solutions de modernisation pour vos entrées automatisées. ASSA ABLOY Entrance Systems Solutions de modernisation pour vos entrées automatisées ASSA ABLOY Entrance Systems Réutiliser. Réparer. Remplacer. La modernisation est l une des méthodes les plus efficaces face aux exigences budgétaires

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/24/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 10 JUILLET 2015 Comité du programme et budget Vingt-quatrième session Genève, 14 18 septembre 2015 RAPPORT FINAL SUR LE PROJET RELATIF AU RENFORCEMENT DES NORMES

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

La performance, c est repousser les limites

La performance, c est repousser les limites La performance, c est repousser les limites ISOLATION thermique une solution pour chaque application IKO enertherm investit constamment dans l amélioration de ses produits. Notre département R&D travaille

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

CONFERENCE SOUS LE THEME

CONFERENCE SOUS LE THEME CONFERENCE SOUS LE THEME «Enjeux et modes opératoires de la délégation de la Centrale des Risques de Bank AL-Maghrib» ALLOCUTION INAUGURALE DE MONSIEUR LE GOUVERNEUR DE BANK AL-MAGHRIB Rabat lundi 26 Novembre

Plus en détail

le NOUVEAU MODE DE VILLE

le NOUVEAU MODE DE VILLE VÉLO À ASSISTANCE ÉLECTRIQUE le NOUVEAU MODE DE VILLE contact www.cycletic.fr contact@cycletic.fr T. : 04 72 78 31 20 P. : 06 11 43 72 86 15, bd Vivier Merle 69003 Lyon un concept innovant Vélo à assistance

Plus en détail

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin

Jean Claude Mathis, d Eric Vuillemin Vendredi 30 août 2013 Jean Claude Mathis, Président d Aube Immobilier et de la SIABA, inaugure ce vendredi 30 aout 2013, en présence d Eric Vuillemin, maire de Romilly sur Seine, les dernières opérations

Plus en détail

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012

Dossier de presse. Solar Decathlon 2014 à Versailles. Paris, le 15 octobre 2012 Dossier de presse Solar Decathlon 2014 à Versailles Paris, le 15 octobre 2012 Contact presse : Marielle Chaumien - marielle.chaumien@developpement-durable.gouv.fr - 01 40 81 15 96 www.territoires.gouv.fr

Plus en détail

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur.

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter

Plus en détail

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve.

Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Dans vos propres murs. Devenir propriétaire: les clés pour réaliser son rêve. Prêts pour l avenir. Etre propriétaire est un rêve aussi vieux que le monde. Acquérir un logement, ce

Plus en détail

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille

libérales ou encore des particuliers. La société dispose ainsi d un portefeuille TEMOIGNAGE Temoignage Thierry Mazellier - APAVE Sudeurope Directeur Finance et Comptabilité Apave Sudeurope améliore la qualité de la gestion de son poste clients avec Igrec Au travers de son partenariat

Plus en détail

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015

CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 CORRIGE EPREUVE MANAGEMENT DES ENTREPRISES BTS Session 2015 Première partie : Analyse du contexte : 1. Justifiez, en mobilisant les références théoriques pertinentes, pourquoi la démarche suivie par Octave

Plus en détail

Exploitation maintenance

Exploitation maintenance Exploitation maintenance L exigence du service Air Climat en quelques mots Air Climat est un groupe indépendant, qui privilégie des valeurs essentielles : compétences des hommes, innovation et maîtrise

Plus en détail

Mise en œuvre pour Maison à ossature bois

Mise en œuvre pour Maison à ossature bois chapitre 1 - normes techniques Trois grandes nouveautés entrent dans cette réglementation thermique : Les exigences de performance globale sont exprimées en valeur absolue de consommation (kwh/m 2 /an)

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 18 rue du Puits Descazeaux 33000 Bordeaux Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien Date de construction 1900 Loué Date de fin de bail Non XXXXX Surface 27 m²

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Funiculaires.... à l innovation. De la tradition

Funiculaires.... à l innovation. De la tradition Funiculaires... à l innovation. De la tradition 2 3 Funiculaires Un confort optimal sur rails Client de Doppelmayr/Garaventa, vous bénéficiez des technologies les plus modernes en termes de remontées mécaniques.

Plus en détail

Classe aquatique mobile

Classe aquatique mobile Classe aquatique mobile Ecole de natation itinérante «La piscine itinérante n est pas seulement une «solution» pour résoudre le problème de l éducation aquatique dans les régions dépourvues d infrastructures

Plus en détail

Visite Sylvia Pinel (Ministre du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité) - ZAC de la Jaguère

Visite Sylvia Pinel (Ministre du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité) - ZAC de la Jaguère Visite Sylvia Pinel (Ministre du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité) - ZAC de la Jaguère Intervention de Gérard Allard, Maire de Rezé Mardi 28 avril 2015 Madame la Ministre En tant

Plus en détail

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage

Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage Prenez la main sur votre espace de travail et maitrisez le stockage DÉFENSE ET SÉCURITÉ Un bon ordonnancement mène à la réussite Qu elles soient de terre, marines ou aériennes, les forces armées d aujourd

Plus en détail

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE

EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE EPARGNE RETRAITE COLLECTIVE ENJEUX FACE AUX DEFIS DE LA RETRAITE RETRAITE COLLECTIVE, UN DEFI LEGISLATIF ET ORGANISATIONNEL Le paysage démographique comme économique de la France rend de plus en plus inéluctable

Plus en détail

Housing : le principe

Housing : le principe Housing : le principe Découvrez le principe de fonctionnement d un datacentre Housing Généralités Installation / Mise en place p 02 p 03 Gestion d un datacentre Housing p 04 Octobre 2009 Généralités Qu

Plus en détail

9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs

9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs Usages, constructions et équipements temporaires Table des matières 9.1 abris d auto temporaire 9.2 entreposage saisonnier de véhicules ou équipements récréatifs 9.3 événement sportif ou récréatif 9.4

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille

FICHE II. 4 Création d une maison multiservices à Hamme-Mille DESCRIPTION DU PROJET Le projet prévoit l aménagement d une maison multiservices dont une partie constituerait en la mise en place d une structure d accueil des personnes âgées adaptée à l échelle communale

Plus en détail

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015

Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Commission de travail sur le projet extension maternelle Compte Rendu du 19 mars 2015 Compte-rendu fait par : I.MOUSQUET Présents : C.CHARRIER, architecte E.BAZZO, DGS A.DJEBARI, enseignante maternelle

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt

30 %* >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile. << easylife.dedietrich-thermique.fr >> Crédit d Impôt SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ 1 er septembre 2014 * sous conditions. Modification du Crédit d Impôt 30 %* En savoir plus sur dedietrich-thermique.fr Vivadens CHAUDIÈRE MURALE GAZ

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de société

Vers un nouveau modèle de société Vers un nouveau modèle de société Qu est-ce que la transition énergétique? L énergie est partout dans notre vie quotidienne : pour chauffer nos logements, pour faire fonctionner nos équipements, pour faire

Plus en détail

Atelier événementiel / La visite virtuelle, un outil de promotion et de business

Atelier événementiel / La visite virtuelle, un outil de promotion et de business Atelier événementiel / La visite virtuelle, un outil de promotion et de business Ce document est la synthèse de la conférence, réalisée et diffusée en direct par : La visite virtuelle, un outil de promotion

Plus en détail

L escalier mécanique qui a tout compris. ThyssenKrupp Elevator

L escalier mécanique qui a tout compris. ThyssenKrupp Elevator L escalier mécanique qui a tout compris ThyssenKrupp Elevator L escalier mécanique Velino Compact de la société ThyssenKrupp Elevator atteint de nouveaux sommets en matière de technologie et de design

Plus en détail

Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes

Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes Kardex Remstar by Intertex Kardex Remstar en coopération avec Intertex Solutions de stockage et de distribution pour marchandises de poids et de dimensions hors normes Standard Solution Vertical Lift System

Plus en détail

EAB MAXIPACKER. www.eab.se Pour plus d informations sur nos solutions de stockage.

EAB MAXIPACKER. www.eab.se Pour plus d informations sur nos solutions de stockage. MAXIPACKER Pouvoir utiliser le volume maximum de stockage d un bâtiment, tout en obtenant une solution économique et efficace de gestion des palettes n est pas une équation facile à obtenir. Avec la solution

Plus en détail

Evaluation du gisement Bimby en Ile-de-France

Evaluation du gisement Bimby en Ile-de-France Evaluation du gisement Bimby en Ile-de-France 1,4 millions 73% 21% 6% de maisons Logements en Ile-de-France 2007 individuelles en Ile-de-France 64% 28% 8% Sources: Insee, RP2008 exploitation principale

Plus en détail

CONSIDÉRANT les articles 110.4, 113, 115 et 145.15 et suivants de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19.

CONSIDÉRANT les articles 110.4, 113, 115 et 145.15 et suivants de la Loi sur l aménagement et l urbanisme (L.R.Q., chapitre A-19. VERSION PRÉLIMINAIRE RÈGLEMENT DE CONCORDANCE NUMÉRO 790 MODIFIANT LE RÈGLEMENT DE ZONAGE NUMÉRO 727 ET LE RÈGLEMENT DE LOTISSEMENT NUMÉRO 728 ET LE RÈGLEMENT DE PIIA 775 DE LA CONSIDÉRANT les articles

Plus en détail

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité.

Le Crédit Foncier a interrogé 2 180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d achat à l origine et leurs intentions de mobilité. COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 29 avril 2013 Une enquête clients du Crédit Foncier souligne un fort attachement à la résidence principale et une faible aspiration des propriétaires à la mobilité Le Crédit

Plus en détail

Spécialiste des systèmes d étanchéité à base de résines synthétiques liquides Des solutions pour architectes et bureaux d études.

Spécialiste des systèmes d étanchéité à base de résines synthétiques liquides Des solutions pour architectes et bureaux d études. Spécialiste des systèmes d étanchéité à base de résines synthétiques liquides Des solutions pour architectes et bureaux d études. INFORMATIONS DESTINÉES AUX ARCHITECTES ET BUREAUX D ÉTUDES Solutions pour

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine

Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest. Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine Argenteuil (95) le Bâtiment Ouest Immobilier d entreprise en ZFU et au cœur du projet de rénovation urbaine La localisation La ville d Argenteuil, 100 000 habitants, 3ème ville d Ile de France, est située

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs

Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Maison Régionale des Sports Réunion avec les ligues et comités sportifs Date : 09-03- 2015 Lieu : Maison des Sports d Aquitaine Ouverture Jean- Claude Labadie, Marc Le Mercier Jean- Claude Labadie tient

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

La chaudière Prémys se concentre sur l'essentiel. Facile à vivre, elle veille à votre confort et à votre qualité de vie, en assurant à la fois le

La chaudière Prémys se concentre sur l'essentiel. Facile à vivre, elle veille à votre confort et à votre qualité de vie, en assurant à la fois le C h a u f f a g e e t e a u c h a u d e s a n i t a i r e Premys EASYLIFE L'essentiel du confort, la tranquillité en plus >> Qualité garantie >> Eau chaude à volonté >> Simplicité d utilisation

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard. Rentabilité Année 1 Année 2

Fiche synthétique. Caractéristiques du bien: Estimation de la rentabilité* : 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard. Rentabilité Année 1 Année 2 Fiche synthétique T1 4 allée des Terreaux 74 240 Gaillard Caractéristiques du bien: Type de bien Neuf / Ancien T1 Ancien rénové Date de construction 1974 Loué Date de fin de bail Oui Loyers garantis 1

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Vivadens EASYLIFE

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Vivadens EASYLIFE Chaudière murale gaz à Condensation Vivadens EASYLIFE Le meilleur investissement en condensation >> Haut rendement garanti >> Eau chaude abondante et de qualité >> Intégration facile

Plus en détail

WWW.CITEMIRABELAFFAIRES.COM LES 3 TOURS DE LA CITÉ

WWW.CITEMIRABELAFFAIRES.COM LES 3 TOURS DE LA CITÉ WWW.CITEMIRABELAFFAIRES.COM LES 3 TOURS DE LA CITÉ lacitédemirabel // A F F A I R E S LOC ALISATION 4 RAISONS POUR Y ÉTABLIR VOTRE ENTREPRISE 1. LOCALISATION 2. PROJET INTÉGRÉ 3. URBANISME ET DESIGN 4.

Plus en détail