Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de 400 000 mètres cubes de bois dans les Laurentides. Présentation des résultats"

Transcription

1 Évaluation des bénéfices économiques et financiers d une récolte de mètres cubes de bois dans les Laurentides Présentation des résultats Sant-Jérôme, septembre 2014

2 Marcel LeBreton Bac et maîtrise en économie (Moncton) 32 ans d expérience: 400+ mandats partout au Canada. Retombées économiques et analyses coûtsbénéfices: Canada, Québec, régions (MRC et RA) Développement économique des régions

3 Mandat Fournir données essentielles pour prise de décision éclairée pour récolte supplémentaire de mc (UAF et ): Retombées économiques Rentabilité financière Rentabilité économique Scénario de base (situation actuelle) et Scénario 1 (avec le mc de plus): 1,1 vs 1,5 mmc

4 Carte UAF et

5 Données des entreprises Entreprises participantes Bois nobles KA N ENDA Groupe Crête FOREX Division Ferme-Neuve Données confidentielles: peu de détails par entreprise

6 Nature des données Revenus Vente des produits forestiers Dépenses Salaires et bénéfices Fibre (bord de route) et transport Immobilisations Entretien et réparations Redevances forestières Etc. Emplois Volumes

7 Volumes disponibles 72,5 % Essences VGPP VANA Total % du total SEPM ,3 % Thuya ,5 % Pruche s.o. Pins blanc et rouge ,7 % Peuplier ,6 % Bouleau à papier ,4 % Bouleau jaune ,3 % Érables ,6 % Autres feuillus durs ,6 % Total s.o. Total moins pruche ,0 %

8 Volumes par usage probable Essences et usage Feuillus Résineux Total 58,6 % SEPM Thuya et pins Pâte Peuplier Bouleau à papier Bouleau jaune Érables Autres feuillus durs Total pâte Sciage Déroulage Total

9 Allocations potentielles, scieries Essences Bois Nobles KA N ENDA Groupe Autres et FOREX Crête scieries Total SEPM Thuya Pruche Pins blanc et rouge Peupliers Bouleau à papier Bouleau jaune Érables Autres feuillus durs Total

10 Allocations potentielles, pâte Domtar Tembec/ Fortress Lauzon Louisiana Pacific Total Peupliers Bouleaux Érables Autres feuillus durs Total

11 Coûts pour l État des traitements sylvicoles requis UAF UAF Total Superficie totale des coupes partielles (ha) Valeur de l'aide ($/ha) 348 $ 348 $ 348 $ Valeur totale de l'aide $ $ $

12 RETOMBÉES ÉCONOMIQUES

13 Retombées économiques, emplois Direct Indirect Induit Total Laurentides Reste du Québec Total

14 Retombées économiques PIB et revenus fiscaux Produit intérieur brut Direct Indirect Induit Total Laurentides 11,1 $ 5,0 $ 2,7 $ 18,7 $ Reste du Québec 0,0 $ 4,6 $ 4,2 $ 8,9 $ Total 11,1 $ 9,6 $ 6,9 $ 27,6 $ Revenus fiscaux Direct Indirect Induit Total Gouvernement du Québec 1,0 $ 0,8 $ 1,2 $ 3,0 $ Gouvernement fédéral 0,7 $ 0,6 $ 0,7 $ 2,0 $ Deux gouvernements 1,7 $ 1,4 $ 1,9 $ 5,0 $

15 RENTABILITÉ FINANCIÈRE ET ÉCONOMIQUE

16 Rentabilité financière Compare la situation actuelle avec la récolte additionnelle de mc. Investissements requis Dépenses d opération Revenus Compare revenus et dépenses supplémentaires: profits Tient compte de la pression à la baisse sur les marges Prix des intrants augmente plus vite que celui des produits Baisse annuelle composée de 0,27 % Exemple: marge de 10 % diminue à 9,46 % sur 20 ans

17 Taux d actualisation

18 Mesure de la Rentabilité financière Mesure utilisée est la Valeur actualisée nette. La VAN est la mesure de la valeur nette de l investissement en dollars d aujourd hui, soit la différence entre les revenus actualisés et les coûts actualisés.

19 Rentabilité financière: résultats Augmenter la production est rentable Variation coûts sur variation volumes: 0,73 Au final, coût de production moyen du MC diminue de 8,7 % Valeur actualisée nette (VAN) ,6 $ 46,2 $ 64,0 $ VAN annuelle (moyenne) 1,19 $ 0,92 $ 0,64 $ Par mètre cube 3,14 $ 2,45 $ 1,69 $

20 Rentabilité économique Société dans son ensemble (intérêt commun) Bénéfices des entreprises (profits) Gouvernement (redevance forestière) Rente salariale des ménages (25 %) Coût d opportunité: différence avec salaires moyens Conditions du marché du travail et l âge et la mobilité des travailleurs

21 Rentabilité économique: résultats Valeur actualisée nette (VAN) ,8 $ 78,3 $ 109,7 $ VAN annuelle (moyenne) 1,99 $ 1,57 $ 1,10 $ Par mètre cube 5,28 $ 4,14 $ 2,90 $

22 Deuxième et troisième transformation Étude porte sur la première transformation Potentiel pour produits à valeur ajoutée Volumes limités mais valeur élevée du mc Permettrait de bonifier la rentabilité des volumes supplémentaires

23 Conclusions Amélioration de la viabilité des scieries Bonification estimée à 2 points de pourcentage Bénéfices pour toutes les parties Retombées de 321 a.-p. et PIB de 27,6 M$ Revenus fiscaux annuels nets de 3,0 M$ pour Québec Les bénéfices (VAN) répartis entre les entreprises (59%) et les autres acteurs de l économie (41 %) Aide pour l accès aux marchés est critique Bénéfices le justifient Montant et durée restent à déterminer

24 MERCI EcoTec Consultants Tel. (418) Web site:

PROJET PADS 30421 STRATÉGIE INDUSTRIELLE RAPPORT FINAL SOUMIS AU MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INNOVATION ET DES EXPORTATIONS

PROJET PADS 30421 STRATÉGIE INDUSTRIELLE RAPPORT FINAL SOUMIS AU MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INNOVATION ET DES EXPORTATIONS PROJET PADS 30421 STRATÉGIE INDUSTRIELLE RAPPORT FINAL SOUMIS AU MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INNOVATION ET DES EXPORTATIONS FÉVRIER 2015 TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 1 1. VOLET I : MISE EN

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme suit:

L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme suit: 4. ÉLÉMENTS ÉCONOMIQUES 4.1. Description des usines Contexte L'aire commune 073-01 contribue directement à l'approvisionnement de dix (10) usines de transformation du bois. Ces usines se décrivent comme

Plus en détail

Marteloscope Gounamitz 2

Marteloscope Gounamitz 2 Marteloscope Gounamitz 2 Description du dispositif Michel Soucy et André Cyr Faculté de foresterie, Université de Moncton, Campus d Edmundston Jean-Martin Lussier Centre canadien sur la fibre de bois,

Plus en détail

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat

Impacts économiques. un aéroport en plein essor. faits saillants. des employés. Approche Quantifier le pouvoir d achat Cartographie des employés, un aéroport en plein essor faits saillants Organismes et entreprises Près de 30 entreprises et organismes établis sur le site de l aéroport 3 700 emplois directs au sein de ces

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA RENTABILITÉ DE LA MISE EN VALEUR DE DIVERSES RESSOURCES FORESTIÈRES EN MILIEU PRIVÉ LANAUDOIS. présentée à :

ÉTUDE SUR LA RENTABILITÉ DE LA MISE EN VALEUR DE DIVERSES RESSOURCES FORESTIÈRES EN MILIEU PRIVÉ LANAUDOIS. présentée à : ÉTUDE SUR LA RENTABILITÉ DE LA MISE EN VALEUR DE DIVERSES RESSOURCES FORESTIÈRES EN MILIEU PRIVÉ LANAUDOIS présentée à : À l attention de : Mme Fanie Corbeil-Labonté, ing.f. préparée par : N o dossier

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Les passifs manquants dans le bilan de l industrie forestière

Les passifs manquants dans le bilan de l industrie forestière Les passifs manquants dans le bilan de l industrie forestière PRÉLIMINAIRE Table des matières Introduction : le contexte pour les activités en forêt 1. Le cadre gouvernemental et ses modalités économiques

Plus en détail

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE DE LA MRC D ANTOINE-LABELLE

PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE DE LA MRC D ANTOINE-LABELLE PORTRAIT SOCIO-ÉCONOMIQUE DU TERRITOIRE DE LA MRC D ANTOINE-LABELLE PRÉSENTATION SEPTEMBRE 2011 TABLE DES MATIÈRES Sociodémographique...1 Tableau 1 : Portrait sociodémographique de la MRC d Antoine-Labelle...1

Plus en détail

Experts en économie de l'environnement et des ressources naturelles

Experts en économie de l'environnement et des ressources naturelles Titre du rapport RAPPORT FINAL (PRÉLIMINAIRE) Les retombées économiques de l industrie acéricole au Québec et au Canada Rapport final Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) Novembre 2010

Plus en détail

Consultants forestiers DGR inc.

Consultants forestiers DGR inc. Consultants forestiers DGR inc. POSSIBILITÉ FORESTIÈRE DES TERRAINS PRIVÉS SCIERIE DION ET FILS INC. présenté à M. Éric Deslauriers par CONSULTANTS FORESTIERS DGR INC. Mai 2010 Réalisé sous la responsabilité

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

ANALYSE DE LA RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE

ANALYSE DE LA RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE ANALYSE DE LA RENTABILITÉ ÉCONOMIQUE DES SCÉNARIOS D INTENSIFICATION SYLVICOLE EN PLANTATION RÉSINEUSE - Critère régional fondamental pour le déploiement de la stratégie de production de bois en Abitibi-Témiscamingue

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue à l hôtel de ville de Chertsey, le lundi 21 juillet 2014, à 19 h 30.

Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue à l hôtel de ville de Chertsey, le lundi 21 juillet 2014, à 19 h 30. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE MATAWINIE MUNICIPALITÉ DE CHERTSEY Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil tenue à l hôtel de ville de Chertsey, le lundi 21 juillet 2014, à 19 h 30. Présents : M. Michel

Plus en détail

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011

Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 Présentation par Michel Fortin 1 er Vice-président FTPF 26 janvier 2011 STANDARD DE GESTION FORESTIÈRE FSC FOREST STANDARD SHIP COUNCIL Historique du FSC Créé en 1993 suite au Sommet de la terre de Rio

Plus en détail

À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles?

À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles? À qui pouvons-nous vendre nos feuillus nobles? (exportation) Par Bruno Couture, ing. F., MBA 11 février 2015 À ceux qui en veulent et qui sont en mesure de se les payer! Canada 1,2 % États-Unis 0,7 %

Plus en détail

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier Lignes directrices visant à encadrer la pratique de l'éclaircie précommerciale afin d assurer le maintien de la biodiversité Objectifs de protection et de mise en valeur des ressources du milieu forestier

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois

Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement. Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois Partie 3 Mise au point des solutions d aménagement Rapport du Groupe de travail sur la diversité forestière et l approvisionnement en bois La collecte de renseignements utiles aux prises de décisions au

Plus en détail

Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 12 octobre 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions.

Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 12 octobre 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions. MUNICIPALITÉ DE LAC-SAINT-PAUL M.R.C. D ANTOINE-LABELLE PROVINCE DE QUÉBEC Le, 12 octobre 2010 Procès-verbal de la séance ordinaire tenue le 12 octobre 2010, au lieu et à l heure habituels des sessions.

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État

Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État Volet administration et formulaires Exercice 2014-2015 Manuel de mesurage des bois récoltés sur les terres du domaine de l État

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Experts en économie de l'environnement et des ressources naturelles

Experts en économie de l'environnement et des ressources naturelles Titre du rapport (PRÉLIMINAIRE) Retombées économiques de l agriculture pour le Québec et ses régions Rapport final Préparé pour : L Union des producteurs agricoles (UPA) 5 novembre 2009 Experts en économie

Plus en détail

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité FONDS ÉMERGENCE FÉ Le Fonds émergence vise à soutenir la préparation de projets d entreprise ou les activités nécessaires à la concrétisation de projets afin de diversifier et développer l économie locale.

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

COOPÉRATIVE FORESTIÈRE DES HAUTES-LAURENTIDES OFFRE DE SERVICES

COOPÉRATIVE FORESTIÈRE DES HAUTES-LAURENTIDES OFFRE DE SERVICES COOPÉRATIVE FORESTIÈRE DES HAUTES-LAURENTIDES OFFRE DE SERVICES 395, Boulevard Des Ruisseaux Mont-Laurier, (Québec), J9L 0H6 Téléphone : (819) 623-4422 Télécopieur : (819) 623-6287 www.cfhl.qc.ca Certificat

Plus en détail

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique

Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Les politiques de réduction du coût salarial en Belgique Mars 2015 Luc Masure Plan de la présentation 1. Le Bureau fédéral du Plan 2. Cadre historique de la politique salariale et des dispositifs d exonération

Plus en détail

Étude de retombées économiques de la desserte au gaz naturel, Lévis Saint-Damien, MRC de Bellechasse Rapport présenté à la Coalition gaz naturel

Étude de retombées économiques de la desserte au gaz naturel, Lévis Saint-Damien, MRC de Bellechasse Rapport présenté à la Coalition gaz naturel Étude de retombées économiques de la desserte au gaz naturel, Lévis Saint-Damien, MRC de Bellechasse Rapport présenté à la Coalition gaz naturel Bellechasse Octobre 2014 Sommaire : Cette étude s inscrit

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton

PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT AUCUNES RECOMMENDATIONS À CE STADE-CI. Université de Moncton PROJET - POUR DISCUSSIONS SEULEMENT Université de Moncton Régime de pension des professeurs, professeures et bibliothécaires Actualisation du régime Étape 3 Évaluation des coûts Préparé par Conrad Ferguson

Plus en détail

Résumé camp forestier février 2012

Résumé camp forestier février 2012 Résumé camp forestier février 2012 Lundi 13 février 2012 Visite du chantier de SOLIFOR, secteur Waco à Rivière aux Rats. SOLIFOR s est porté acquéreur des lots privés que possédait Abitibi Bowater lors

Plus en détail

ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ PROJET DE BIOÉNERGIE FORESTIÈRE RAPPORT FINAL

ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ PROJET DE BIOÉNERGIE FORESTIÈRE RAPPORT FINAL ÉTUDE DE PRÉFAISABILITÉ PROJET DE BIOÉNERGIE FORESTIÈRE RAPPORT FINAL JUILLET 2007 Table des matières Liste des tableaux... iv Liste des figures...vii Liste des annexes...viii 1 Introduction... 1 2 Résumé

Plus en détail

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX

RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX PRB 06-40F RÉSUMÉ DES BAISSES D IMPÔTS ET DES CHANGEMENTS FISCAUX FÉDÉRAUX INTRODUITS ENTRE 1998 ET 2005 Alexandre Laurin Alexandre Martin Division de l économie Le 28 août 2006 PARLIAMENTARY INFORMATION

Plus en détail

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3

Dépenses nationales totales 3.0 3.4 2.3 Chiffres clés pour l'économie belge Pourcentages de variation en volume - sauf indications contraires Dépenses de consommation finale des particuliers 2.0 2.6 1.4 Dépenses de consommation finale des pouvoirs

Plus en détail

Crédit-bail d équipement agricole

Crédit-bail d équipement agricole Services financiers à l entreprise Crédit-bail d équipement agricole Un moyen rapide et souple d équiper votre entreprise. Qu est-ce que le crédit-bail? n Le crédit-bail est une solution de financement

Plus en détail

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale

État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison canadienne et internationale Journée d étude - Contrôle du coût des médicaments : cible prioritaire pour les finances publiques Union des consommateurs, 21 octobre 2010. État de la situation: dépenses en médicaments au Québec, comparaison

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent

Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Pistes pour l'application et le développement de l'aé au Bas Saint Laurent Le défi de l'ae au BSL: Concevoir des modalités d'aménagement qui tiennent compte des effets créés par les processus qui ont dynamisé

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Impact économique du secteur des coopératives. George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University

Impact économique du secteur des coopératives. George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University Impact économique du secteur des coopératives George Karaphillis CED Institute, Cape Breton University Tendances Les coopératives au Canada 350 300 250 200 150 100 50 0 Les coopératives en Nouvelle- Écosse

Plus en détail

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006

Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 1 2 Bâtir un Nouveau-Brunswick plus fort pour tous et toutes Document de consultation prébudgétaire 2005-2006 Publié par : Ministère des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton

Plus en détail

Équité salariale. 21 décembre e 2006. Équité salariale

Équité salariale. 21 décembre e 2006. Équité salariale Bulletin Info-e o-expr xpress Équité salariale Équité salariale Les échelles de traitement sont corrigées depuis le 21 décembre e 2006 À la suite de la décision de la Commission de l équité salariale (CES),

Plus en détail

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger

L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger L entreprenariat collectif : une force à ne pas négliger André Leclerc Chaire des caisses populaires acadiennes en gestion des coopératives Université de Moncton Campus d Edmundston et Faculté d Administration

Plus en détail

Portrait de situation d Antoine-Labelle

Portrait de situation d Antoine-Labelle Portrait de situation d Antoine-Labelle Avril 2011 Table des matières Introduction...3 Condition 1 Le développement et la diversification économique...5 La nécessaire diversification...5 L industrie forestière...11

Plus en détail

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS)

4. LISTE DES PERSONNES VIVANTS À LA MÊME ADRESSE (ADULTES ET ENFANTS) (Réservé à l administration) No du dossier : Montant accordé : $ DEMANDE D AIDE FINANCIÈRE pour l année scolaire 2015-2016 1. IDENTIFICATION DE L ÉLÈVE Document confidentiel Nom de l élève : Adresse :

Plus en détail

Opportunités de valorisation des bois de trituration des forêts privées

Opportunités de valorisation des bois de trituration des forêts privées Créer des solutions pour le secteur forestier Opportunités de valorisation des bois de trituration des forêts privées Établissement de centres de mise en copeaux pour le bois de trituration Serge Constantineau,

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015

Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015 Le financement des PME au Québec PATRICK LATOUR, PREMIER VICE-PRÉSIDENT, CAPITAL DE CROISSANCE ET TRANSFERT D ENTREPRISE ASDEQ, MONTRÉAL, 21 MAI 2015 1 Dans cette présentation : Ø Bref portrait du financement

Plus en détail

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 -

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 - BULLETIN ALLERGO-POLLINIQUE METZ le 3 juin 2014 Période du 26 mai au 1 er juin2014 Taxon dominant : Graminées 438 4 + Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - (Pin, érable, tilleul ) 48 0 - TOTAUX

Plus en détail

Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité

Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité Plateforme d informations climatiques au Niger Présentation de l opportunité 23 Novembre 2012 Pour diffusion publique Résumé Exécutif Une opportunité Pour un opérateur privé, la plateforme d'informations

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

RAPPORT FINAL DOCUMENT ANNEXE

RAPPORT FINAL DOCUMENT ANNEXE RAPPORT FINAL DOCUMENT ANNEXE Identification du projet Groupe de travail Foresterie Numéro de projet 208_2.1.4.1 2008_2.1.6.1 Sites dégradés et improductifs sur le territoire de la forêt modèle du Lac-Saint-Jean

Plus en détail

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183

ANNEXE 13 10-1-1 ANNEXE 13 : Documents d adhésion pour les entreprises/validé par AGE du 03.01.2012 183 ANNEXE 13 1011 183 ANNEXE 13 DOCUMENTS D ADHÉSION POUR LES ENTREPRISES FORMULAIRE DE DEMANDE D ADHÉSION AU SYSTÈME PEFC (Entreprise hors exploitation forestière) Lettre à établir sur papier à entête du

Plus en détail

Rédaction d un Plan d affaires

Rédaction d un Plan d affaires Rédaction d un Plan d affaires Catherine Raymond 2001 INTRODUCTION Raisons qui ont motivé la rédaction du plan d affaires Personnes ou organismes qui ont collaboré à l élaboration du plan d affaires Sommaire

Plus en détail

OUTIL DE PLANIFICATION FINANCIÈRE ET D ANALYSE DES IMPACTS ÉCONOMIQUES DU SECTEUR FORESTIER DANS LE CADRE D UN PROJET DE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE

OUTIL DE PLANIFICATION FINANCIÈRE ET D ANALYSE DES IMPACTS ÉCONOMIQUES DU SECTEUR FORESTIER DANS LE CADRE D UN PROJET DE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE OUTIL DE PLANIFICATION FINANCIÈRE ET D ANALYSE DES IMPACTS ÉCONOMIQUES DU SECTEUR FORESTIER DANS LE CADRE D UN PROJET DE FORESTERIE COMMUNAUTAIRE GUIDE DE L UTILISATEUR Numéro de projet Date 212-2123 Mars

Plus en détail

Exemple de procédure

Exemple de procédure Chambres de Commerce et d'industrie des Hautes Alpes et des Alpes de Haute Provence La chaîne de contrôle pour les exploitants forestiers de Provence-Alpes-Côte d'azur : Exemple de procédure TM PEFC/10-1-1

Plus en détail

Ligne directrice sur les simulations de crise à l intention des régimes de retraite assortis de dispositions à prestations déterminées

Ligne directrice sur les simulations de crise à l intention des régimes de retraite assortis de dispositions à prestations déterminées Ligne directrice Objet : Ligne directrice sur les simulations de crise à l intention des régimes de retraite assortis de dispositions à prestations déterminées Date : Introduction La simulation de crise

Plus en détail

Les permis de travail temporaires. Présenté par: Me Gilda Villaran

Les permis de travail temporaires. Présenté par: Me Gilda Villaran Les permis de travail temporaires Présenté par: Me Gilda Villaran 18 avril 2012 «Immigration Canada et les Ambassades nous diront quoi faire» Certains mythes entourant les permis de travail. «Je ne rémunèrerai

Plus en détail

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite

Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le 19 avril 2013 Rapport du comité d experts du Québec sur les moyens de pérenniser le système de retraite Le comité d experts a été formé vers la fin de 2011, et on lui a donné le mandat de formuler des

Plus en détail

étude sur l incidence économique et sur la croissance d un secteur à forte valeur au Nouveau-Brunswick : les assurances

étude sur l incidence économique et sur la croissance d un secteur à forte valeur au Nouveau-Brunswick : les assurances RAPPORT SOMMAIRE étude sur l incidence économique et sur la croissance d un secteur à forte valeur au Nouveau-Brunswick : les assurances plus de 340 compagnies croissance de l emploi de 49 % au cours des

Plus en détail

Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Janvier 2012

Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Janvier 2012 1 Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Janvier 2012 La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick se réjouit d avoir l occasion de présenter les dépenses

Plus en détail

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire

Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ. Sommaire Le fonds local d investissement (FLI) et le fonds local de solidarité (FLS) CRITÈRES ET CONDITIONS D ADMISSIBILITÉ Sommaire Objectif... 2 Critères d admissibilité... 2 Dépôt d un dossier... 2 Principaux

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part :

ENTENTE À INTERVENIR. entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC. et d autre part : ENTENTE À INTERVENIR entre d une part : LE GOUVERNEMENT DU QUÉBEC et d autre part : LE SECRÉTARIAT INTERSYNDICAL DES SERVICES PUBLICS (SISP) LA CONFÉDÉRATION DES SYNDICATS NATIONAUX (CSN) LA FÉDÉRATION

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE

PLAN D AFFAIRES DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE ACTUALISATION DU CONCEPT DE PARC RÉCRÉOTOURISTIQUE À PERCÉ Rapport d étape préliminaire DU PROJET DE PARC REGIONAL DE PERCE Présenté à la Société de développement économique de Percé Février 2012 580,

Plus en détail

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015

Association canadienne de la construction. Mémoire prébudgétaire 2015 Association canadienne de la construction Mémoire prébudgétaire 2015 Synopsis L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises de construction non résidentielle au Canada.

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014

ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC. Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 ABATTAGE ET COMMERCIALISATION DU BŒUF AU QUÉBEC Direction : Développement des secteurs agroalimentaires Par : Hervé Herry Date : le 5 mars 2014 1 LES ABATTOIRS DE BOVINS AU QUÉBEC Sous inspection fédérale:

Plus en détail

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc.

Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux. Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. Aide-mémoire 2012 Ajustements de divers taux Par : Bruno Lacasse, M.Sc., CGA, D. Fisc. L arrivée de 2012 nous apporte plusieurs ajustements de taux aux fins fiscales. Voici les principaux ajustements à

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Février 2013

Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Février 2013 1 Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Février 2013 La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick se réjouit d avoir l occasion de présenter les dépenses

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c.

FORMULAIRE lll. (Règles 26 à 30) CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. (Règles 26 à 30) FORMULAIRE lll CANADA PROVINCE DE QUÉBEC COUR SUPÉRIEURE DISTRICT DE Chambre de la famille N o - - Partie: c. Partie: ÉTAT DES REVENUS, DÉPENSES ET BILAN Je, soussigné(e), domicilié(e)

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION PUBLIQUE (ENAP)

ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION PUBLIQUE (ENAP) ÉCOLE NATIONALE D ADMINISTRATION PUBLIQUE (ENAP) POUR UN FINANCEMENT ADÉQUAT DU SYSTÈME DE SOINS DE SANTÉ AU QUÉBEC : UNE SOLUTION POUR AFFRONTER LA HAUSSE DES COÛTS PAR BERNARD LAUZON ADMINISTRATEUR INVITÉ

Plus en détail

RÉUNION RÉGULIÈRE PEKUAKAMIULNUATSH TAKUHIKAN

RÉUNION RÉGULIÈRE PEKUAKAMIULNUATSH TAKUHIKAN Sommaire de la réunion régulière de Pekuakamiulnuatsh Takuhikan tenue à la salle 203 du Centre Administratif, 1671, rue Ouiatchouan à Mashteuiatsh, le lundi 10 mars 2014 de 9 h 35 à 17 h 55 (arrêt de 12

Plus en détail

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010

Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Régime de retraite de la Corporation de l École Polytechnique ASSEMBLÉE ANNUELLE 14 JUIN 2010 Ordre du jour 1. Ouverture de l assemblée 2. Adoption du procès-verbal de l assemblée annuelle du 17 juin 2009

Plus en détail

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec 2009 La contribution des sociétés de transport en commun au développement durable des villes du Québec 2 Table des matières Portée du document et note méthodologique------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières. novembre 2014

Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières. novembre 2014 Présentation du nouveau programme de remboursement de taxes foncières novembre 2014 Progamme de remboursement de taxes foncières 1. Contexte général; 2. Résumé de l ancien programme; 3. Présentation du

Plus en détail

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa

Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Évaluation de l incidence économique du secteur de l immobilier commercial dans la ville d Ottawa Si les répercussions économiques annuelles devaient se prolonger à long terme, et compte tenu du potentiel

Plus en détail

RÉGIME D IMPÔT MINIER

RÉGIME D IMPÔT MINIER UN NOUVEAU RÉGIME D IMPÔT MINIER ÉQUITABLE POUR TOUS STIMULER LES INVESTISSEMENTS MINIERS MAI 2013 Un nouveau régime d impôt minier équitable pour tous stimuler les investissements miniers mai 2013 Ce

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES

PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES PRIX DE VENTE À L EXPORTATION GESTION ET STRATÉGIES Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Jacques Villeneuve, c.a. Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Sommaire. Vol. 17, No 4, Octobre 2013 PAGE 1

Sommaire. Vol. 17, No 4, Octobre 2013 PAGE 1 Vol. 17, No 4, Octobre 2013 Sommaire PAGE 1 IMPORTANT - Qualité du bois et transport Attention nouveau site Internet PAGE 2-3 - 4 Livraison de sapinépinette 47 pouces 47 pouces IMPORTANT nouveau marché

Plus en détail

QUESTIONNAIRE CONFIDENTIEL POUR VOTRE PLANIFICATION FINANCIÈRE ET LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE

QUESTIONNAIRE CONFIDENTIEL POUR VOTRE PLANIFICATION FINANCIÈRE ET LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE QUESTIONNAIRE CONFIDENTIEL POUR VOTRE PLANIFICATION FINANCIÈRE ET LA GESTION DE VOTRE PATRIMOINE Services Financiers André Martel 345, des Saguenéens, bur. 240 Chicoutimi Québec G7H 6K9 Nom complet : Date:

Plus en détail

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière

Guyane. Bilan carbone et gestion forestière Guyane Bilan carbone et gestion forestière Séminaire organisé dans le cadre du projet CARPAGG «le carbone en forêt et en prairies issues de déforestation en Guyane, 1 octobre 2013» Le contexte de la forêt

Plus en détail

Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA)

Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA) Une coopérative de travailleurs actionnaire (CTA) pour un nouveau partenariat d affaires employeur - employés 12 Juin 2012 Madame Marie-Claude Boisvert, Chef de l exploitation, Desjardins Capital de risque

Plus en détail

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014

Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Actualité juridique Faits saillants sur les mesures fiscales annoncées par le ministre des Finances du Québec le 2 décembre 2014 Décembre 2014 Fiscalité Le ministre des Finances du Québec, M. Carlos Leitão,

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 Le point sur la situation économique et financière du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES

LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES LA GESTION DURABLE DES FORÊTS PUBLIQUES 2015 AGENCE DE FONTAINEBLEAU L OFFI CE NATIONAL DES FORÊTS PREMIER GESTIONNAIRE D ESPACES NATURELS EN FRANCE Établissement public à caractère industriel et commercial

Plus en détail

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif

Diane Patrimoine. Document non contractuel communiqué à titre indicatif Diane Patrimoine La forêt : un investissement long terme avec un rendement régulier qui permet également de régler son ISF et réduire sa base imposable. Il existe du fait de la loi en faveur du Travail,

Plus en détail

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc.

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc. Budget 2014-2015 Mémoire soumis à Blaine Higgs, ministre des Finances Front commun pour la justice sociale du Nouveau-Brunswick inc. Janvier 2014 1 1. Introduction Le Front commun pour la justice sociale

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Particulier. activités Investisseur Ajout d un quatrième palier à. Entreprise

Particulier. activités Investisseur Ajout d un quatrième palier à. Entreprise Faits saillants Particulier Fractionnement de revenu de retraite entre conjoints Indexation contribution Faits parentale saillants au service ayant de un garde impact Crédit direct d impôt sur LogiRénov

Plus en détail