Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures."

Transcription

1 Jupiter Jupiter est une planète géante gazeuse, La haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de molécules. En masse, l'atmosphère est approximativement constituée de 75 % d'hydrogène et de 24 % d'hélium ; le 1 % restant étant apporté par divers autres éléments et composés chimiques (traces de méthane, de vapeur d'eau.par ailleurs, son diamètre est 11 fois plus grand que celui de la Terre. En revanche, la densité de Jupiter n'est que le quart de celle de la Terre. elle n'est donc que 318 fois plus massive que la Terre. Visible à l'œil nu dans le ciel nocturne, Jupiter est habituellement le quatrième objet le plus brillant. Comme sur les autres planètes gazeuses, des vents violents, de près de 600 km/h, parcourent les couches supérieures de la planète. La célèbre et spectaculaire grande tache rouge est une zone de surpression qui est observée depuis au moins le XIX siècle. Jupiter et les autres planètes gazeuses présentent des vents très puissants et confinés dans de larges bandes de latitude. Les vents soufflent dans des directions opposées dans des bandes adjacentes. De légères différences de température entre ces bandes sont responsables de leurs différentes couleurs. Les bandes claires sont appelées zones tandis que les sombres sont appelées ceintures. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures. En mai 2007, on connaissait 63 satellites naturels de Jupiter. Quatre sont de grands satellites, connus depuis plusieurs siècles et regroupés sous la dénomination de «lunes galiléennes» : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Les 59 autres satellites sont nettement plus petits et tous irréguliers ; 12 possèdent une taille encore significative (plus de 10 km de diamètre), 25 entre 3 et 10 km de diamètre et 22 autres entre 1 et 2 km de diamètre. Les 16 satellites principaux ont été nommés d'après les conquêtes amoureuses de Zeus, l'équivalent grec du dieu romain Jupiter. Adraste, Amalthée, Ananke, Callisto, Carme, Élara, Europe, Ganymède, Himalia, Io, Léda, Lysithée, Metis, Pasiphaé, Sinope, et Thèbe La distance moyenne entre Jupiter et le Soleil est de km (environ 5,2 fois la distance moyenne entre la Terre et le Soleil) et la planète complète une orbite en 11,86 ans. Température de surface moyenne -121 degré celcius. David 8Pp1

2 David 8Pp1

3 Jupiter 2. Jupiter est 318 fois plus massive que la terre. 3. La densité de Jupiter n est le quart de celle de la terre (0,240 fois, précisément) 4. la graviter de Jupiter est 24, mis 2 (2,358 g) 5. Cet état serait liquide, un peu à la manière du mercure. Il est dénommé ainsi car la pression est telle que les atomes d'hydrogène s'ionisent, formant un matériau conducteur. Cet hydrogène métallique est lui-même entouré d'hydrogène liquide, à son tour entouré d'hydrogène gazeux. 6.La haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de molécules. En masse, l'atmosphère est approximativement constituée de 75 % d'hydrogène et de 24 % d'hélium ; le 1 % restant étant apporté par divers autres éléments et composés chimiques (traces de méthane, de vapeur d'eau, d'ammoniac, très petites quantités de carbone, d'éthane, de sulfure d'hydrogène, de néon, d'oxygène, d'hydrure de phosphore et de soufre). 7. Avec celle du Soleil, l'influence gravitationnelle de Jupiter a modelé le système solaire. Les orbites de la plupart des planètes sont plus proches du plan orbital de Jupiter que du plan équatorial du Soleil (Mercure est la seule qui fasse exception). Les lacunes de Kirkwood dans la ceinture d'astéroïdes sont probablement dues à Jupiter et il est possible que la planète soit responsable du grand bombardement tardif que les planètes internes ont connu à un moment de leur histoire La distance moyenne entre Jupiter et le Soleil est de km (environ 5,2 fois la distance moyenne entre la Terre et le Soleil) et la planète complète une orbite en 11,86 ans. L'orbite de Jupiter est inclinée de 1,31 par rapport à celle de la Terre. Du fait d'une excentricité de 0,048, la distance entre Jupiter et le soleil varie de Km entre le périhélie et l'aphélie 39,40.

4 L'inclinaison de l'axe de Jupiter est relativement faible : seulement 3,13. En conséquence, la planète n'a pas de changements saisonniers significatifs 41. La rotation de Jupiter est la plus rapide du système solaire : la planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures ; Cette rotation produit une accélération centripète à l'équateur, y conduisant à une accélération nette de 23,12 m/s 2 (la gravité de surface à l'équateur est de 24,79 m/s 2 ). La planète a ainsi une forme oblongue, renflée à l'équateur et aplatie aux pôles, un effet facilement perceptible depuis la Terre à l'aide d'un télescope amateur. Le diamètre équatorial est Km plus long que le diamètre polaire 17. Jupiter n'étant pas un corps solide, sa haute atmosphère subit un processus de rotation différentielle. La rotation de la haute atmosphère jovienne est environ 5 minutes plus longue aux pôles qu'à l'équateur. En conséquence, trois systèmes sont utilisés comme référentiel, particulièrement pour tracer les mouvements de caractéristiques atmosphériques. Le premier système concerne les latitudes entre 10 N et 10 S, le plus court, avec une période de 9 h 50 min 30,0 s. Le deuxième système s'applique aux latitudes au nord et au sud de cette bande, d'une période de 9 h 55 min 40,6 s. Le troisième système fut initialement défini par les radioastronomes et correspond à la rotation de la magnétosphère de la planète : sa période est la période «officielle», 9 h 55 min 30 s Avant l'arrivée de sondes spatiales dans l'environnement de Jupiter, 13 satellites étaient donc connus (14 en comptant Thémisto). Les missions Voyager, qui survolèrent le système jovien en 1979, permirent la découverte de trois nouvelles lunes : Métis 12 et Thébé 13 en mars 1979 sur des photographies de Voyager 1, Adrastée en juillet 1979 par Voyager Les premières lunes de Jupiter furent découvertes en 1610, lorsque Galilée observa les quatre grands satellites du système jovien : Io, Europe, Ganymède et Callisto. Ces satellites, les premiers à avoir été observés en dehors de la Lune, ont été ensuite nommées lunes galiléennes en son honneur 11. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins, composés de particules de poussières continuellement arrachées aux quatre lunes les plus proches de la planète lors de micro impacts météoriques du fait de l'intense champ gravitationnel de la planète 35. Ces anneaux sont en fait tellement fins et sombres qu'ils ne furent découverts que lorsque la sonde Voyager 1 s'approcha de la planète en Du plus près au plus lointain du centre de la planète, les anneaux sont regroupés en trois grandes sections 36 :

5 Jupiter et la terre 1. son diamètre est 11 fois plus grand que celui de la Terre 2. Jupiter est 318 fois plus massive que la Terre 3. La densité de Jupiter n'est que le quart de celle de la Terre 4. la gravité de Jupiter est de 24, m/s² (2,358 g). 5. Jupiter est faites de gaz 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium. 6. La haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de molécules. En masse, l'atmosphère est approximativement constituée de 75 % d'hydrogène et de 24 % d'hélium ; le 1 % restant étant apporté par divers autres éléments et composés chimiques (traces de méthane, de vapeur d'eau, d'ammoniac, très petites quantités de carbone, d'éthane, de sulfure d'hydrogène, de néon, d'oxygène, d'hydrure de phosphore et de soufre). La couche la plus externe de la haute atmosphère contient des cristaux d'ammoniacs 7. sa temperature de surface et de Min. : 110 K=-163 C Moy. : 152 K=-121 C Max. :? 8. la planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures 9. la révolution de Jupiter est de 4 335,3545 d (11,862 a) 10. les lunes galiléennes. C'était la première observation de lunes autres que celle de la Terre. Ganymède, avec ses Km de diamètre, est le plus gros satellite du système solaire. Callisto, Km de diamètre, est à peu de choses près aussi grand que Mercure. Io et Europe ont une taille similaire à celle de la Lune. Par comparaison, la 5 e plus grande lune de Jupiter est Amalthée, un satellite irrégulier dont la plus grande dimension n'atteint que 262 Km. Trois de ces quatre satellites galiléens sont très rapprochés de Jupiter : Io, Europe et Ganymède. 11. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins, composés de particules de poussières continuellement arrachées aux quatre lunes les plus proches de la planète lors de micro-impacts météoriques du fait de l'intense champ gravitationnel de la planète 35. Ces anneaux sont en fait tellement fins et sombres qu'ils ne furent découverts que lorsque la sonde Voyager 1 s'approcha de la planète en Du plus près au plus lointain du centre de la planète, les anneaux sont regroupés en trois grandes sections 36 :

6

7 Jupiter Jupiter est une planète géante gazeuse, la plus grosse planète du système solaire et la cinquième en partant du Soleil (après Mercure, Vénus, la Terre et Mars). Elle doit son nom au dieu romain Jupiter. Le symbole astronomique de la planète est la représentation du foudre de Jupiter. Visible à l'œil nu dans le ciel, Jupiter est habituellement le quatrième objet le plus brillant (après le Soleil, la Lune et Vénus ; parfois Mars semble plus lumineux que Jupiter, et de temps en temps Jupiter semble plus lumineux que Vénus). Masse et dimensions Jupiter est 2,5 fois plus massive que toutes les autres planètes du système solaire réunies, tellement massive que son barycentre avec le Soleil est situé à l'extérieur de ce dernier, à environ 1,068 rayon solaire du centre du Soleil. Par ailleurs, son diamètre est 11 fois plus grand que celui de la Terre et on pourrait caser environ corps de la taille de cette dernière dans le volume occupé par la géante gazeuse. Grandeurs relatives de Jupiter et de la Terre Dans l'état actuel des choses, les connaissances sur la composition planétaire de Jupiter sont relativement spéculatives et ne reposent que sur des mesures indirectes. Selon l'un des modèles proposés, Jupiter ne posséderait aucune surface solide, la densité augmentant progressivement vers le centre de la planète. Alternativement, Jupiter pourrait être composée d'un noyau rocheux (silicates et fer) comparativement petit (mais néanmoins de la taille de la Terre et de 10 à 15 fois la masse de celle-ci), entouré d'hydrogène en phase métallique qui occupe 78% du rayon de la planète. Cet état serait liquide, un peu à la manière du mercure. Il est dénommé ainsi car la pression est telle que les atomes d'hydrogène s'ionisent, formant un matériau conducteur. Cet hydrogène métallique est lui-même entouré d'hydrogène liquide, à son tour entouré d'hydrogène gazeux. Anneaux planétaires Anneaux de Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins, composés de particules de poussières continuellement arrachées aux quatre lunes les plus proches de la planète lors de micro impacts météoriques du fait de l'intense champ gravitationnel de la planète.

8 Ces anneaux sont en fait tellement fins et sombres qu'ils ne furent découverts que lorsque la sonde Voyager 1 s'approcha de la planète en Du plus près au plus lointain du centre de la planète, les anneaux sont regroupés en trois grandes sections : Halo : entre km et km du centre de la planète. Le halo est un anneau en forme de tore, élargi par le champ magnétique de Jupiter. Anneau principal : entre km et km du centre de Jupiter et épais de seulement 30 km. Il est probablement composé de poussières provenant des satellites Adrastée et Métis. Anneau gossamer : entre km et km du centre. Avant , il est constitué de poussières provenant d'amalthée. Après, elles proviennent de Thébé. Cet anneau est très peu dense (gossamer signifie «gaze» en anglais), nettement plus épais que le précédent (plusieurs milliers de km) et s'évanouit progressivement dans le milieu interplanétaire. Magnétosphère Carte magnétosphérique : le champ magnétique est schématisé en blanc et les ions magnétiquement piégés en rouge. Jupiter possède un champ magnétique, 14 fois plus puissant que celui de la Terre, allant de 4,2 G à l'équateur à 10 à 14 G aux pôles, ce qui en fait le plus intense du système solaire (à l'exception des taches solaires). En vert et bleu, les tores de particules provenant de Io et Europe.La magnétosphère jovienne permet la formation d'impressionnantes aurores polaires. Les lignes de champ magnétique entraînent des particules à très haute énergie vers les régions polaires de Jupiter. L'intensité du champ magnétique est 10 fois supérieure à celui de la Terre et en transporte fois l'énergie.

9 Lunes galiléennes En 1610, Galileo Galilei découvrit les quatre plus importants satellites de Jupiter, les lunes galiléennes. C'était la première observation de lunes autres que celle de la Terre. Ganymède, avec ses km de diamètre, est le plus gros satellite du système solaire. Callisto, km de diamètre, est à peu de choses près aussi grand que Mercure. Io et Europe ont une taille similaire à celle de la Lune. Par comparaison, la 5e plus grande lune de Jupiter est Amalthée, un satellite irrégulier dont la plus grande dimension n'atteint que 262 km. Jupiter Caractéristiques physiques Rayon équatorial km (11,209 Terres) Rayon polaire ,5 km (10,517 Terres) Périmètre équatorial km Superficie 6, km² (120,5 Terres) Volume 1, km³ (1 321,3 Terres) Masse 1, kg (317,8 Terres)

10 Mars Le diamètre de Mars est environ deux fois plus petit que celui de la Terre et sa superficie représente approximativement celle de nos continents. Sa masse est à peine supérieure au dixième de la masse terrestre. Sa masse volumique est également la plus faible des planètes telluriques. Mars n a que 3,69 m/s² (0,376 g) d attraction alors que la Terre en a 9,780 m/s² (0,99732 g) Des chercheurs viennent de démontrer qu il y a bien de l eau sur mars la preuve en image : La surface de Mars est principalement composée de basalte. Il semblerait en outre que certaines roches soient plus riches en silice et équivalentes à l andésite observée sur Terre dans les zones de subduction. L atmosphère martienne est composée à 95 % de dioxyde de carbone, 2,7 % d azote et 1,6 % d argon. Il fait beaucoup plus froid sur Mars que sur Terre : la température moyenne est estimée à -63 C sur Mars contre 15 C sur la Terre. Toutefois, si la température au sol peut descendre à -143 C en hiver aux pôles elle peut atteindre 27 C en plein été aux basses latitudes. Il y a aussi de fortes variations thermiques entre le jour et la nuit : de -89 C à -24 C Mars met à peu près 1,88 ans pour faire le tour s elle-même

11 Les deux satellites naturels de Mars, Phobos et Déimos, orbitent près de la planète, à quelques milliers de kilomètres de celle-ci et sont peut-être des astéroïdes capturés, ou bien issus d'un ancien satellite s'étant brisé 48. Ils sont liés à Mars par les forces de marées et montrent toujours la même face dans sa direction. Mars faisant partie des 5 planètes visibles à l œil nu (avec Mercure, Vénus, Jupiter, et Saturne), elle est observée depuis que les hommes regardent le ciel nocturne. Mars, lors de ses oppositions, est la planète la plus brillante après Vénus (sa magnitude apparente peut alors atteindre - 2.9, le reste du temps, la deuxième planète la plus brillante est Jupiter). La couleur rouge sang caractéristique de Mars lui valut dans l Antiquité le rapprochement avec le dieu grec de la guerre Arès puis avec son équivalent romain Mars, le rouge évoquant le sang des champs de bataille La superficie de mars est de : 1, km²

Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610

Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610 Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610 16 satellites connus ; quatre familles Satellites demi grand axe.1e6 km dimension Ø révolution 4 petits très proches

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010

Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010 Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010 LE SOLEIL Dans la mythologie, le Soleil du nom de «Hélios», est considéré comme la divinité qui procurait la lumière aux dieux et aux mortels. Il est le

Plus en détail

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire Fiche pédagogique n 09 Venus - la deuxième planète du système solaire La planète Vénus est la deuxième planète la plus proche du Soleil (distance 108 millions de kilomètre ou 0.72 AU) et notre voisine

Plus en détail

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre?

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? I- Les objets du système solaire Activité : Les objets du système solaire (Livre p12-13-14-15) Observations de photos et participation

Plus en détail

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: Révolution Rotation Albédo LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

Plus en détail

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE Université Mohammed V Faculté des Sciences Département des Sciences de la Terre - Rabat - Professeurs : Moad MORARECH et Driss FADLI Année universitaire 2014/2015 Eléments de cours de Géologie : les illustrations

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire... Chapitre 1 Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? SOMMAIRE 1- La Terre dans le système solaire...2 1-1- Le système solaire : localisation...2 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...2

Plus en détail

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001

L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 L observation du Soleil Classe de 4 ème 5, professeur M. Debackère 19/04/2001 LES TACHES SOLAIRES En 1611, GALILEE et trois autres observateurs redécouvrent les taches solaires grâce à la lunette (elles

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

Gravitation universelle

Gravitation universelle Chapitre 7 Gravitation universelle Révision et Résumé Où commencer? En plus de l apprentissage du cours, que vous devez recopier, réciter, rerecopier, jusqu à en savoir la moindre virgule, refaites les

Plus en détail

LES EXOPLANETES. Les exoplanètes déjà découvertes. A quoi ressemblent-elles? Comment sont-elles détectées? Comment se forment-elles?

LES EXOPLANETES. Les exoplanètes déjà découvertes. A quoi ressemblent-elles? Comment sont-elles détectées? Comment se forment-elles? Accompagnement personnalisé - 2 nde Thème du travail de synthèse : LES EXOPLANETES Les exoplanètes déjà découvertes A quoi ressemblent-elles? Comment sont-elles détectées? Comment se forment-elles? Peuvent-elles

Plus en détail

L observation de Jupiter dans un télescope d amateur

L observation de Jupiter dans un télescope d amateur L observation de Jupiter dans un télescope d amateur Un rappel préalable mais nécessaire! Après l observation de la Lune, l observation planétaire est sans doute l activité la plus accessible et la plus

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Densité Distance au soleil (en million de km)

Densité Distance au soleil (en million de km) Atmosphères d autres planètes : Mercure Mercure, observée par la sonde Mariner-10 en 1974 et 1975, n'a ni atmosphère ni eau, sa pression au sol est quasi nulle ( 10-11 Pa). Cette composition montre qu'elle

Plus en détail

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter?

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? OBJECTIF : Exploiter la troisième loi de Kepler dans le cas d un mouvement circulaire Document

Plus en détail

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives

Plus en détail

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2004/2005) 1 Eléments de cour

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées

Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées On a vu (fiche «Système solaire») comment définir les positions relatives de la Terre, du Soleil et des planètes. Pour le trio Soleil-Terre-Lune, on a également

Plus en détail

Voyage autour du soleil

Voyage autour du soleil Voyage autour du soleil Voici les planètes dans l ordre, en orbite autour du soleil. La planète Jupiter, qu on appelle «la géante», fait 318 masses terrestres. Celle-ci est la plus grande du système. Mars,

Plus en détail

Le système Terre-Lune

Le système Terre-Lune Introduction 9 Le système Terre-Lune La Terre et la Lune forment une paire peu commune dans notre système solaire. En effet, si on fait exception de Pluton, seule notre planète est accompagnée d'un satellite

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

La Lune. Céline Reylé Observatoire de Besançon

La Lune. Céline Reylé Observatoire de Besançon La Lune Céline Reylé Observatoire de Besançon Un peu d'histoire XVIe Leonard de Vinci tâches claires = océans tâches sombres = continents 1610 Galilée étendues sombres, lisses = mers parties lumineuses,

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil Foire aux questions LA ROTATION DE LA TERRE SUR ELLE-MEME Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil animation Astre, étoile ou planète? Un astre est un corps céleste naturel visible, à l'œil

Plus en détail

1- Qu est ce que le système solaire?

1- Qu est ce que le système solaire? Le système solaire Le sommaire 1 - Qu est ce que le système solaire 2 Comment est-t-il né? : le Big Bang 3 Le soleil 4 Les planètes internes : Mercure, Venus, Terre et Mars 5 Les planètes externes : Jupiter,

Plus en détail

Le Soleil: Sol... en latin Hélios en Grec est l étoile du système solaire. Diamètre : 1 392 000 km.

Le Soleil: Sol... en latin Hélios en Grec est l étoile du système solaire. Diamètre : 1 392 000 km. Le Soleil Le Soleil: Sol... en latin Hélios en Grec est l étoile du système solaire. Diamètre : 1 392 000 km. Position du soleil dans la galaxie. Centre galactique. 26 000 AL 150 000 000 km Le soleil

Plus en détail

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes

- Révolution - Satellite - Planète tellurique, gazeuse - Anneaux - Le nom des planètes Octobre 2009 - Document réalisé par Olivier Huel en collaboration avec Mireille Chrétiennot. Le système solaire Objectifs : - Découvrir le système solaire. - Connaître la différence entre une planète et

Plus en détail

Une lueur dans l aube

Une lueur dans l aube 5 n Photographier le ciel de nuit La lumière zodiacale Une lueur dans l aube Lorsque le ciel est particulièrement limpide, sans aucune source de lumière, ni même la présence d un croissant de lune, il

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Jupiter et les satellites galiléens

Jupiter et les satellites galiléens Jupiter et les satellites galiléens Credit & Copyright: Tunç Tezel (from The World at Night ) Observations anciennes Jupiter est l un des astres les plus brillants du ciel nocturne. Il a été observé dès

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

Mémo NUIT des ETOILES

Mémo NUIT des ETOILES Mémo NUIT des ETOILES Une Année Lumière (AL) = 10 000 milliards de km Une Unité Astronomique (UA) = 150 millions de km (distance Soleil Terre) Le système Solaire est situé à l avant bras de la Voie Lactée

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN)

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Année (une) : durée de la révolution de la Terre autour du Soleil. Une année est égalée 365,25 jours. Aqueux (adj.): se dit d'un mélange dont le constituant

Plus en détail

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007 MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE Debelle M 23 01 2007 1 Dimensions de la Lune Rayon équatorial : 1740 km Masse : 7,348.10²² kg Distance Moyenne : 384403 km, (60 rayons terrestres) Densité moyenne : 3,34333

Plus en détail

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION

LA VITESSE DE LIBÉRATION DE LIBÉRATION LA VITESSE DE LIBÉATION C EST TÈS Par Jean-Pierre MATIN jpmgauge@wanadoo wanadoo.fr ASSOCIATION D ASTONOMIE VÉGA PLAISI 78370 1 LE CONCEPT DE VITESSE DE LIBÉATION EN ASTONOMIE Le concept de vitesse de

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel

Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Les phases de la Lune Description de la face visible de la Lune dans le ciel Nicolas Rambaux Nicolas.Rambaux@imcce.fr (Crédit : Antonio Cidadao) 1 Résumé Ce document décrit le mouvement de la Lune autour

Plus en détail

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement

Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère. Spectres d absorption. Appauvrissement du rayonnement Transmission de l énergie solaire au travers de l atmosphère Réception du rayonnement solaire à la limite de l atmosphère Processus d appauvrissent du rayonnement solaire par les différentes couches atmosphérique

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

LES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE

LES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE LES PLANETES DU SYSTEME SOLAIRE TPE Classe de terminale 00-1 - SOMMAIRE INTRODUCTION : Présentation du système solaire.. I/ Formation du système solaire : la nébuleuse primitive.. II/Planètes et satellites.

Plus en détail

Le système solaire. Notre système solaire* est composé d un. ensemble de planètes et d autres astres* qui. tournent autour d une même étoile*.

Le système solaire. Notre système solaire* est composé d un. ensemble de planètes et d autres astres* qui. tournent autour d une même étoile*. Le système solaire Notre système solaire* est composé d un ensemble de planètes et d autres astres* qui tournent autour d une même étoile*. Le Soleil est l étoile de notre système solaire. LEXIQUE système

Plus en détail

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Quand on ne sait pas! Le système solaire est constitué des objets suivants qu il faut savoir identifier : étoiles, planètes gazeuses,

Plus en détail

Planètes et Lunes du système Solaire. Leur atmosphère

Planètes et Lunes du système Solaire. Leur atmosphère Planètes et Lunes du système Solaire Leur atmosphère Dans le système solaire nous avons 8 planètes, plusieurs planètes naines et leurs satellites. Parmi tous ces éléments plusieurs ont des atmosphères

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE UN TOUR D HORIZON. Pierre Chastenay astronome

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE UN TOUR D HORIZON. Pierre Chastenay astronome FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE UN TOUR D HORIZON DU SYSTÈME STÈME SOLAIRE Pierre Chastenay astronome Source : Mise à jour : octobre 2006 DOCUMENT DE TRAVAIL 2004 Planétarium

Plus en détail

Exercices. Ahhh, les sciences! - page 5

Exercices. Ahhh, les sciences! - page 5 Exercices 1. Nomme les planètes gazeuses. Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune 2. Quel autre nom donne-t-on aux planètes rocheuses? Telluriques 3. Quelle est la plus grosses des planètes joviennes? Jupiter

Plus en détail

L aurore polaire : un phénomène spectaculaire. (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 )

L aurore polaire : un phénomène spectaculaire. (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 ) L aurore polaire : un phénomène spectaculaire (extrait de la Revue de météorologie aéronautique du service météorologique de l AM 1 ) Un mystère fascinant aux yeux des hommes Pendant des siècles, les hommes

Plus en détail

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Notre système solaire Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Les tailles et les distances des planètes ne sont pas respectées 150 millions de km - 1 u.a. 0.38 u.a. 0.72 u.a. 1.5 u.a.

Plus en détail

Saturne: La planète aux anneaux

Saturne: La planète aux anneaux Saturne: La planète aux anneaux Dans l antiquité Saturne, dieu romain, correspondait au titan grec Kronos, père des dieux tel Jupiter (Zeus). Saturne était le dieu de l agriculture. Le symbole antique

Plus en détail

Les sources de lumière.

Les sources de lumière. Les sources de lumière. 1. La lumière. La lumière fait partie des ondes électromagnétiques qui vont des rayons cosmiques aux ondes radar. Ces ondes se différencient par leur longueur d onde et par l énergie

Plus en détail

Le rayonnement thermique est un rayonnement électromagnétique émis par un corps dense qui dépend de sa température.

Le rayonnement thermique est un rayonnement électromagnétique émis par un corps dense qui dépend de sa température. Chapitre 1 : Ondes et particules, support d information Sources de rayonnements doc 1 : le rayonnement électromagnétique. Le Soleil, comme tous les corps célestes, émet des rayonnements électromagnétiques

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

Les événements astronomiques de l année 2014-2015

Les événements astronomiques de l année 2014-2015 Les planètes Mercure Les événements astronomiques de l année 2014-2015 La planète Mercure est toujours difficile à observer puisqu elle ne s écarte jamais beaucoup du Soleil. On pourra la trouver le soir

Plus en détail

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre

(Lorsque L homme explique Le ciel et La terre) sur la Lune, il n y a pas de poids. ils ne sont pas soumis à l attraction gravitationnelle de la Terre Un. 7 Gravitation universelle - eercices (Lorsque L homme eplique Le ciel et La terre) Savoir son cours QCM : Le poids d un homme sur la lune n est pas le même que sur la Terre car sur la Lune, il n y

Plus en détail

Construction d une maquette du système solaire

Construction d une maquette du système solaire Construction d une maquette du système solaire E. Di Folco & N. Robichon (Formation des Maîtres de l Observatoire de Paris) Objectif : Représenter le système solaire avec une maquette et comprendre le

Plus en détail

Le Soleil Les étoiles

Le Soleil Les étoiles Le Soleil Les étoiles Le soleil est une étoile paramètres: Rayon: 695997 km ~ 109 rayons terrestres Masse: 1.989 10 30 kg ~ 333000 masses terrestres Luminosité: 3.826 10 26 W Température de surface: 5770

Plus en détail

Le Soleil. Mercure. En son centre, il fait quelques 15 millions de degrés kelvin. À sa couronne, près de 5 millions de degrés kelvin.

Le Soleil. Mercure. En son centre, il fait quelques 15 millions de degrés kelvin. À sa couronne, près de 5 millions de degrés kelvin. Le Soleil C est l étoile au centre de notre système solaire. Elle n est qu une parmi les 140 milliards d étoiles dans notre galaxie, la voie lactée. C est une étoile de type «naine jaune» (G2-V, dans la

Plus en détail

Programme d observation n 1

Programme d observation n 1 Programme d observation n JUIN/JUILLET Juin n est pas un mois favorable pour l astronomie. Les nuits sont les plus courtes de l année et le ciel n est jamais totalement noir. La région à explorer dans

Plus en détail

planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012

planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012 planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012 les planètes autour du soleil des planètes autour des autres soleils? fréquence des planètes? 3 des planètes autour de tous

Plus en détail

400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens

400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens 400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens Jean-Eudes Arlot Directeur de recherche du CNRS Astronome à l observatoire de Paris/IMCCE Plan La découverte Les premières tables L observation

Plus en détail

Quelques Nouvelles. 24 novembre 2015

Quelques Nouvelles. 24 novembre 2015 Quelques Nouvelles 24 novembre 2015 Sur Titan, Cassini observe un curieux nuage géant Un nouveau nuage de glace est apparu rappelant ce qui avait été observé onze ans plus tôt aux antipodes, à la fin de

Plus en détail

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.

Année 2012-2013. DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris. Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm. février 2013 Année 2012-2013 DU Explorer et Comprendre l Univers Observatoire de Paris Cours : Ondes et instruments chantal.balkowski@obspm.fr Test de connaissances 1. Quelle est la caractéristique des

Plus en détail

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main

Titre : Introduction à la spectroscopie, les raies de Fraunhofer à portée de main P a g e 1 Titre : Description de l activité : Mieux appréhender l analyse de la lumière par spectroscopie. Situation déclenchante : La décomposition de la lumière par un prisme de verre est connue depuis

Plus en détail

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil 1. Ombres et lumière L'ombre propre et L'ombre portée Dans la salle de classe obscure, plaçons un objet opaque entre une source ponctuelle

Plus en détail

Une classe Astronomie

Une classe Astronomie Organisation prévue : Une classe Astronomie L'encadrement de l'activité «Astronomie» par un intervenant spécialisé. Du CALA (Centre d Astronomie de Lyon Ampère) Chaque classe est scindée en 2 groupes qui

Plus en détail

QUE PEUT-ON OBSERVER AVEC DES

QUE PEUT-ON OBSERVER AVEC DES LE ROI SOLEIL Vous pensez que l astronome amateur est un oiseau nocturne, une curieuse espèce qui s active seulement après le coucher du Soleil? Pas du tout! Car toutes les étoiles l intéressent et la

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

SOLEIL. La ronde des planètes/observatoire de Paris

SOLEIL.  La ronde des planètes/observatoire de Paris SOLEIL http://photojournal.jpl.nasa.gov/catalog/pia03149 Le Soleil est une étoile parmi beaucoup d autres étoiles dans notre galaxie. C est une boule de gaz très très chaud. La température à sa surface

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Quelques Nouvelles. 1 er décembre 2015

Quelques Nouvelles. 1 er décembre 2015 Quelques Nouvelles 1 er décembre 2015 Pluton et Charon révélées sur toutes leurs faces par New Horizons Une rotation complète de Pluton, un jour plutonien, soit 6,4 jours. À mesure que New Horizons se

Plus en détail

La taille de Callisto est

La taille de Callisto est Aiyana Les 4 lunes de Jupiter Callisto Callisto est noir avec des points blanc. La taille de Callisto est 1075.9. Callisto a la plus vieux surface dans tout la système solaire. Ganymède est la plus grand

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LES PHASES DE LA LUNE

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LES PHASES DE LA LUNE FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LES PHASES DE LA LUNE Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : http://perso.wanadoo.fr/pgj/planetes/lune.jpg DOCUMENT DE

Plus en détail

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE

BILANS THERMIQUES 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE 2. ENERGIE INTERNE 1. DU MICROSCOPIQUE AU MACROSCOPIQUE BILANS THERMIQUES La description de la matière peut être faite au niveau microscopique ou au niveau macroscopique: L approche microscopique décrit le comportement individuel

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul

Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul Jupiter et ses quatre lunes de taille planétaire -les satellites galiléens- ont été photographiés début mars 1979 par Voyager 1 et assemblés dans ce montage. Elles

Plus en détail

Cette masse s est alors embrassée et est devenue le soleil. Les masses plus petites sont devenues les planètes que nous connaissons aujourd hui.

Cette masse s est alors embrassée et est devenue le soleil. Les masses plus petites sont devenues les planètes que nous connaissons aujourd hui. 1 2 Il y a environ 4.5 milliards d'années, le système solaire n était qu un gros nuage de gaz, principalement de l hydrogène et de l hélium et de poussière dans l espace. Durant des millions d années,

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

LES SATELLITES du SYSTEME SOLAIRE

LES SATELLITES du SYSTEME SOLAIRE du SYSTEME SOLAIRE HISTORIQUE TERMINOLOGIE UNE GRANDE VARIETE DES ORIGINES DIFFERENTES LA LUNE GALILEENS LES SATURNIENS ET TITAN DES LUNES ETRANGES TITANIA, TRITON & CHARON UNE VIE EXTRATERRESTRE? HISTORIQUE

Plus en détail

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1 DES SATELLITES PEUVENT-ILS SERVIR DE BALANCE? Objectif : On se propose dans cette activité d étudier les lois du mouvement de satellites terrestres pour les utiliser ensuite pour chercher à en déduire

Plus en détail

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd)

Notion de physique de l'atmosphère. + Complément. Fiche détaillée Niveau. (A partir de la 2nd) Notion de physique de l'atmosphère + Complément Fiche détaillée Niveau (A partir de la 2nd) I. Bilan radiatif de la Terre et effet de serre Le Soleil et la Terre rayonnent dans des gammes de longueur d

Plus en détail

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire - Notre Galaxie - Amas stellaires - Milieu interstellaire - Où sommes-nous? - Types de galaxies - Interactions entre galaxies Notre Galaxie

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition :

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition : LE SYSTÈME SOLAIRE Définition : Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le soleil, et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système

Plus en détail

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune

Questions. Le système Soleil-Terre-Lune. I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Chapitre III Le système Soleil-Terre-Lune I] Les mouvements dans le système Soleil Terre Lune Questions 1) Quel est le mouvement de la Terre sur elle-même et autour du soleil? Que représente la Terre pour

Plus en détail

Nuits des Étoiles les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 août

Nuits des Étoiles les vendredi 9, samedi 10 et dimanche 11 août Observatoire Jean-Marc Becker. contact@aafc.fr 34 Parc de l'observatoire http://aafc.fr 25000 Besançon Tél : 03 81 88 87 88 Lettre d information n 27 Juillet-Août 2013 Nuits des Étoiles les vendredi 9,

Plus en détail

Découvrez la planète de notre système solaire En 90 minutes à travers l'univers Lors d'une randonnée entre Ehrenfriedersdorf et Drebach

Découvrez la planète de notre système solaire En 90 minutes à travers l'univers Lors d'une randonnée entre Ehrenfriedersdorf et Drebach Découvrez la planète de notre système solaire En 90 minutes à travers l'univers Lors d'une randonnée entre Ehrenfriedersdorf et Drebach système solaire - Sonnensystem Le système solaire est un système

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE

LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE 1 2 LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE auteurs du livret et création de la mallette pédagogique : Caroline Barban Pacôme Delva Alain Doressoudiram

Plus en détail

III Présentation de l Univers

III Présentation de l Univers III Présentation de l Univers 3- L'élément chimique Exercices d'applications A- Entourer la (les) bonne(s) réponse(s) 1. Les éléments situés dans la 1 ère colonne de la classification : a) constituent

Plus en détail

9. Qu'est-ce qui distingue la Terre des autres planètes? Il y a de l eau liquide à sa surface et la présence de vie (animaux et végétaux).

9. Qu'est-ce qui distingue la Terre des autres planètes? Il y a de l eau liquide à sa surface et la présence de vie (animaux et végétaux). 1. Quelle est l étoile située au centre du système solaire? Le soleil. 2. Citez les huit planètes du système solaire en partant de la plus proche du Soleil. Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail