Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610"

Transcription

1 Jupiter et les satellites galiléens : un système solaire modèle miniature? Galilée, 1610

2 16 satellites connus ; quatre familles Satellites demi grand axe.1e6 km dimension Ø révolution 4 petits très proches Adrastée, Métis, Amalthée, Thébée ~10-50 km directe 4 gros (Galilée, 1610) Io, Europe, Ganymède, Callisto ~ km directe 4 petits lointains (Léda, Himalia, Lysthée, Elara) ~8-90 km directe 4 petits plus lointains (Anaké, Carme, ~15-25 km rétrograde Pasiphaé, Sinope)

3

4 Jupiter : un système solaire modèle miniature? La plus grande des planètes. Seize satellites. Emet plus d'énergie qu'elle n'en reçoit. Jupiter est-elle une étoile? Un système solaire miniature? Réactions thermonucléaires au cœur? Pas suffisamment massive. Noyau : et 100 millions de bars Insuffisants pour réactions thermonucléaires (T=10 millions de degrés et P = plusieurs milliards d'atmosphères )

5 Amalthée Jupiter Io Europe Ganymède Ganymède Callisto

6

7 La densité des quatre satellites galiléens décroît en fonction de leur distance à Jupiter --- évolutions chimiques différentes Ganymède d=1,93 Europe d=3,03 Callisto d=1,86 Io d=3,5

8 Io d=3,5 Europe d=3,03 Ganymède d=1,93 Callisto d=1,86

9 Io D = 5 fois le rayon de Jupiter densité = 3,5 Constitué de roches. Pas de cratères d impact -- Surface très jeune (sels cristallisés riches en Na, de larges dépôts de S, de SO2, de couleurs rouge-jaune). 8 volcans (projections 70 à 300 km d altitude, vitesses de 300 à 1000 m/s.) Régions volcaniques très actives, (sans dômes, ni reliefs apparents). 100 m de couches volcaniques par million d années --- aucun cratère d impact (bien que l on trouve des vallées, sillons, montagnes).

10 Activités volcaniques (ponctuelles) de Io

11 Activités volcaniques (ponctuelles) de Io Similitudes avec la Terre?

12 Géoide terrestre 100 m (violet) à +85 m (rouge ) Zones hautes : Nouvelle Guinée, Yellowstone hotspot, chaîne Hawaï Zones basses : Inde, baie d Hudson, z. subduction

13 Point chaud d Hawaï

14 Point chaud de Yellowstone

15 Subduction (convergence) Point chaud Dorsale océanique (divergence)

16 Raison de l activité de Io? Hypothèse 1 : Désintégration d éléments radioactifs contenus dans les roches (comme sur la Terre)? Il faudrait 100 fois plus de Th et U que ce que l on trouve dans les planètes telluriques. Hypothèse douteuse Hypothèse 2 : Io très proche de Jupiter --- très forts effets de marée («ioide» ellipsoïde ; bourrelet moyen permanent et fixe de 7 km). + déformation de l orbite de Io par Ganymède et autres satellites Déformation différentielle de la surface pendant sa révolution autour de Jupiter (oscillation +/- 100 m!) --- libération d énergie + fort volcanisme.

17 Ganymède Le plus grand satellite du système solaire. D Ganymède > D de Mercure. d très faible (d = 1.93). --- Surface composée de glace, Intérieur : glace + silicates. Montagnes (environ 1000 m), des vallées parallèles, et de nombreux impacts de météorites. --- Plus d activité géologique depuis 3.5 milliards d années.

18 Voyager 1979 Galileo 1996 Impact : Ejectats blancs

19 Ganymède et la mesure de la vitesse de la lumière 2 UA Jupiter A Soleil Terre B Ganymède L intervalle observé entre deux occultations de Ganymède est de 171,99 h (~7j 4h terrestres) dans 1/2 année (A->B) il y a donc ~ 25 occultations. prévision : la 26ème devrait avoir lieu après 25 x 171,99 heures. En réalité elle à lieu 1000 s (~ 17 min) après cette prévision? Entre-temps, la terre s est éloigné de 2 UA = 3OO.1E6 km La lumière à donc du parcourir cette distance en plus entre l observation en A et en B. c = E6 km/1000 sec = 3. 1E8 m.s-1 [Ole Rømer (1676)]

20

21 Europe Satellite galiléen le plus petit et le plus brillant. Surface, la plus lisse de tout le système solaire, est constituée d une croûte de glace. Nombreuses craquelures et fractures (effet de marée de Jupiter). Noyau formé de silicates solide (d = 3.03). Le reste est constitué d eau, où flotte la glace

22 Europe

23 Masse volumique d'europe est de 3,05 g/cm3. glace pure (d=1) < Europe (d=3,05) < chondrite pure (d=3,5). Mélange chondrite + x% glace ,05 = x. 1 + (100-x). 3,5 -- x = 20% en volume Cette proportion de glace sur Europe correspond à une couche d'h2o de 100 km à la surface du satellite.

24 R=1 500 km (100 km de glace en surface) H20sol H20liq Fe-Mg Fe-Ni Similitudes avec la Terre?

25 Modèles d Europe Fumeurs noirs des dorsales Geysers de Yellowstone activité bactérienne en conditions extrêmes

26 Antarctique (Vostok) Forage max m!

27 Modèle potentiel d Europe?

28 Bactéries de Vostok Vostok Europe Exploration et échantillonnage du lac de Vostok et de l océan d Europe!

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE

THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE THEME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L EVOLUTION : UNE PLANETE HABITEE Chapitre 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Intro : Photo de l environnement du lycée : De quoi

Plus en détail

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire :

TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter. 1. Les lois de la mécanique céleste dans le système solaire : TD : les lois de Kepler et la détermination de la masse de Jupiter Objectif : calculer la masse de Jupiter en observant le mouvement de ses satellites et en utilisant la 3ème loi de Kepler 1. Les lois

Plus en détail

Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures.

Jupiter. Jupiter possède plusieurs anneaux planétaires, très fins. La planète effectue une rotation sur son axe en un peu moins de 10 heures. Jupiter Jupiter est une planète géante gazeuse, La haute atmosphère de Jupiter est composée à 93 % d'hydrogène et 7 % d'hélium en nombre d'atomes, ou à 86 % de dihydrogène et 13 % d'hélium en nombre de

Plus en détail

La Lune. Céline Reylé Observatoire de Besançon

La Lune. Céline Reylé Observatoire de Besançon La Lune Céline Reylé Observatoire de Besançon Un peu d'histoire XVIe Leonard de Vinci tâches claires = océans tâches sombres = continents 1610 Galilée étendues sombres, lisses = mers parties lumineuses,

Plus en détail

planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012

planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012 planètes d ailleurs la diversité des autres mondes Claire Moutou février 2012 les planètes autour du soleil des planètes autour des autres soleils? fréquence des planètes? 3 des planètes autour de tous

Plus en détail

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle

Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle Physique, chapitre 3 : La gravitation universelle 1. Interaction gravitationnelle 1.1 Le système solaire Le système solaire est composé de l ensemble des astres autour du Soleil. Un étoile est une boule

Plus en détail

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE

Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Chapitre IV LA LUNE I LES CARACTERES PHYSIQUES ET ASTRONOMIQUES DE LA LUNE Forme : - sphère presque parfaite - zones sombres = mare (" mer ") = vastes plaines, lisses constituées de basaltes Elles caractérisent

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE

TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE Gabriel Scherer TS3 TROISIÈME LOI DE KÉPLER : VÉRIFICATIONS ET APPLICATIONS DANS LE SYSTÈME SOLAIRE TPP4.odt 1/6 Rappels : 1 U.A. = 1,497.10 11 m Constante de gravitation universelle G = 6,67.10 11 u.s.i.

Plus en détail

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2

* * * * Croquis n 1. * * * Croquis n 2 La relativité du mouvement des astres 1. Votre mission En 1610, Galilée, depuis la ville de Padova en Italie, a observé le ciel étoilé avec sa lunette astronomique. Il a mené ce travail au mois de Janvier

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

DOSSIER : LA GRAVITATION

DOSSIER : LA GRAVITATION DOSSIER : LA GRAVITATION Les planètes Pourquoi les planètes restent-elles autour du Soleil? Le Soleil est situé au centre du système solaire. Huit planètes (Mercure, Vénus Terre, Mars, Jupiter, Saturne,

Plus en détail

Comment mesure-t-on la masse des planètes?

Comment mesure-t-on la masse des planètes? Comment mesure-t-on la masse des planètes? Evidemment, les planètes ne sont pas mises sur une balance. Ce sont les mathématiques et les lois physiques qui nous permettent de connaître leur masse. Encore

Plus en détail

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1

Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Sciences 9M1Ch11 2011-2012 NOM: 1 Sciences 9 Chapitre 11 L exploration spatiale et l amélioration progressive de nos connaissances sur le système solaire Notes #1 Section 11.1: Le Soleil et son influence

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

Le système solaire. Notre système solaire* est composé d un. ensemble de planètes et d autres astres* qui. tournent autour d une même étoile*.

Le système solaire. Notre système solaire* est composé d un. ensemble de planètes et d autres astres* qui. tournent autour d une même étoile*. Le système solaire Notre système solaire* est composé d un ensemble de planètes et d autres astres* qui tournent autour d une même étoile*. Le Soleil est l étoile de notre système solaire. LEXIQUE système

Plus en détail

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire

Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Reconna tre et classer les différents objets du système solaire 1 Quand on ne sait pas! Le système solaire est constitué des objets suivants qu il faut savoir identifier : étoiles, planètes gazeuses,

Plus en détail

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses

Notre système solaire. Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Notre système solaire Le soleil Les planètes Telluriques Les planètes gazeuses Les tailles et les distances des planètes ne sont pas respectées 150 millions de km - 1 u.a. 0.38 u.a. 0.72 u.a. 1.5 u.a.

Plus en détail

CHAPITRE N 5. LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit.

CHAPITRE N 5. LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit. CHAPITRE N 5 LA TECTONIQUE DES PLAQUES: un modèle qui s enrichit. I-INTRODUCTION À la fin des années 1960, l'idée d'une lithosphère découpée en plaques rigides mobiles les unes par rapport aux autres est

Plus en détail

Jupiter et les satellites galiléens

Jupiter et les satellites galiléens Jupiter et les satellites galiléens Credit & Copyright: Tunç Tezel (from The World at Night ) Observations anciennes Jupiter est l un des astres les plus brillants du ciel nocturne. Il a été observé dès

Plus en détail

Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010

Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010 Mémo Système Solaire J. Bariller O. Cioni 10/2010 LE SOLEIL Dans la mythologie, le Soleil du nom de «Hélios», est considéré comme la divinité qui procurait la lumière aux dieux et aux mortels. Il est le

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution I - La Terre dans le système solaire Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction à

Plus en détail

o LA TERRE Le plus haut :

o LA TERRE Le plus haut : Le Système Solaire, né il y a 4,66 milliards d années, s est formé par condensation d un nuage de matière et de gaz issus de l explosion d anciennes étoiles. La matière éparse autour du Soleil s est rapidement

Plus en détail

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter?

PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? PARTIE 2 : Temps, mouvement et évolution TP 12 La physique de Kepler Comment déterminer la masse de Jupiter? OBJECTIF : Exploiter la troisième loi de Kepler dans le cas d un mouvement circulaire Document

Plus en détail

Gravitation universelle

Gravitation universelle Chapitre 7 Gravitation universelle Révision et Résumé Où commencer? En plus de l apprentissage du cours, que vous devez recopier, réciter, rerecopier, jusqu à en savoir la moindre virgule, refaites les

Plus en détail

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...

SOMMAIRE. 1- La Terre dans le système solaire...2. 1-1- Le système solaire : localisation...2. 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire... Chapitre 1 Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? SOMMAIRE 1- La Terre dans le système solaire...2 1-1- Le système solaire : localisation...2 1-2- Le soleil, l étoile du système solaire...2

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Séquence 3. Les conditions de la vie, une particularité de la Terre? Sommaire

Séquence 3. Les conditions de la vie, une particularité de la Terre? Sommaire Séquence 3 Les conditions de la vie, une particularité de la Terre? Sommaire 1. La Terre dans le système solaire 2. La vie ailleurs 3. Synthèse de la séquence 4. Exercices 1 1 La Terre dans le système

Plus en détail

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir?

Notes du Monastère. Comment faire l ascension? Que verrait-il lors de l ascension? Que ressentirait-il? Comment en revenir? Nom : gr : Notes du Monastère L image du bas illustre très bien ce que cherchait à découvrir Frère Bennig. À cette époque, on voyait le ciel comme une voûte sur laquelle le soleil, les étoiles et les planètes

Plus en détail

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire

Fiche pédagogique n 09. Venus - la deuxième planète du système solaire Fiche pédagogique n 09 Venus - la deuxième planète du système solaire La planète Vénus est la deuxième planète la plus proche du Soleil (distance 108 millions de kilomètre ou 0.72 AU) et notre voisine

Plus en détail

Diamètre des objets du système solaire en fonction de leur masse volumique

Diamètre des objets du système solaire en fonction de leur masse volumique DIAMÈTRE (KM) Thème 2 : La dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée Chapitre 1 : La, une planète habitée Quelles sont les caractéristiques de la permettant le développement

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 2 Durée 04 heures

Devoir de Sciences Physiques n 2 Durée 04 heures Devoir de Sciences Physiques n 2 Durée 04 heures Exercice 1 : (03 points) Un ester E provient de l action d un acide carboxylique saturé A sur un mono alcool saturé B. 1.1. B peut-être obtenu par hydratation

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens

400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens 400 ans d observations et d éphémérides des satellites galiléens Jean-Eudes Arlot Directeur de recherche du CNRS Astronome à l observatoire de Paris/IMCCE Plan La découverte Les premières tables L observation

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre?

Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Chapitre 2 - Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? I- Les objets du système solaire Activité : Les objets du système solaire (Livre p12-13-14-15) Observations de photos et participation

Plus en détail

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE

1, 2, 3 Soleil!!! TITRE 1, 2, 3 Soleil!!! TITRE Rappels historiques - 1644 : Descartes imagine que le Soleil est une étoile comme les autres - Vers 1850, certains imaginent que le Soleil est constitué de charbon, mais sa durée

Plus en détail

Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées

Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées Soleil, Terre, Lune : phases, éclipses et marées On a vu (fiche «Système solaire») comment définir les positions relatives de la Terre, du Soleil et des planètes. Pour le trio Soleil-Terre-Lune, on a également

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007

MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE. Debelle M 23 01 2007 MOUVEMENT de la LUNE sur la SPHERE Debelle M 23 01 2007 1 Dimensions de la Lune Rayon équatorial : 1740 km Masse : 7,348.10²² kg Distance Moyenne : 384403 km, (60 rayons terrestres) Densité moyenne : 3,34333

Plus en détail

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours

1 Eléments de cour de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours Université Mohammed V Agdal, Faculté des Sciences de Rabat Département des Sciences de la Terre et de l Univers Pr. Driss FADLI Filières SVI et STU Semestre S1 (module1) (2004/2005) 1 Eléments de cour

Plus en détail

CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE

CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE CHAPITRE 11 STRUCTURE ET COMPOSITION CHIMIQUE DE LA TERE INTERNE Quelle conception avez-vous de la structure interne et de la composition chimique du globe? Représenter un modèle de la structure interne

Plus en détail

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5

Le système Soleil Terre Lune p. 2. Les phases lunaires p. 3. Les éclipses lunaires p. 4. Les éclipses solaires p. 5 Le système Soleil Terre Lune p. 2 Le Soleil p. 2 La Terre p. 2 La Lune p. 2 Mouvements au sein du système Soleil Terre Lune p. 3 Les phases lunaires p. 3 Changements d apparence p. 3 Lune croissante et

Plus en détail

Planète. Notre. Sciences 3 e cycle. Document. de l enseignant

Planète. Notre. Sciences 3 e cycle. Document. de l enseignant Notre Sciences 3 e cycle Planète - Les couches de l atmosphère - Les couches de la Terre - La révolution et la rotation - La Terre dans le système solaire. Ce cahier appartient à Document de l enseignant

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE.

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Problème : Quelles sont les conditions

Plus en détail

Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul

Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul Janvier 2013 : Un monde à lui tout seul Jupiter et ses quatre lunes de taille planétaire -les satellites galiléens- ont été photographiés début mars 1979 par Voyager 1 et assemblés dans ce montage. Elles

Plus en détail

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique

o 2. la dorsale médio-atlantique Une chaîne de montagnes sous-marines de nord à sud le long de l océan Atlantique - Comment les continents se déplacent-ils? - S il y avait une fois, tous les continents ont formé un «supercontinent», la Pangée... o Il faut conclure que les continents se déplacent - Donc, il faut poser

Plus en détail

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Nom Groupe Date Partenaire LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE Étude préliminaire Définissez les termes suivants: Révolution Rotation Albédo LABORATOIRE No 8 LES PLANÈTES DU SYSTÈME SOLAIRE

Plus en détail

La Terre dans lʼunivers! La place du système solaire dans notre Galaxie! le système solaire! le système solaire! le système solaire!

La Terre dans lʼunivers! La place du système solaire dans notre Galaxie! le système solaire! le système solaire! le système solaire! La Terre dans lʼunivers La place du système solaire dans notre Galaxie 4. Le système solaire 4.1. Constitution du système solaire 4.1.1. Le Soleil 4.1.2. Les planètes tellurique 4.1.3. Les planètes géantes

Plus en détail

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la

THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la 1 THÈME 1 : LA TERRE DANS L UNIVERS, LA VIE ET L ÉVOLUTION DU VIVANT : UNE PLANÈTE HABITÉE. CHAPITRE 1 : A la recherche de la vie 2 Actuellement on note la présence de vie que sur Terre. Y- a-t-il de la

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE

HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE HYDROTHERMALISME et GEOTHERMIE P. Patrier Mas Lien : http://sfa.univ-poitiers.fr/geosciences/ (ressources pédagogiques) Quelques définitions. Gê : terre - thermos : chaleur Géothermie : «C est l utilisation

Plus en détail

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB

Cours de géographie Volcanisme, 8VSB Cours de géographie Volcanisme, 8VSB PARTIE I : GEODYNAMIQUE INTERNE STRUCTURE INTRENE DE LA TERRE DERIVE DES CONTINENTS THEORIE DE LA TECTONIQUE DES PLAQUES PALEOMAGNETISME SEISMES VOLCANS CHAINES DE

Plus en détail

Chapitre 1. La Terre dans l Universl. 1-2 La composition chimique du système solaire

Chapitre 1. La Terre dans l Universl. 1-2 La composition chimique du système solaire Chapitre 1 La Terre dans l Universl 1-2 La composition chimique du système solaire Il n y aura pas cours le jeudi 12 octobre (la semaine prochaine) Le tableau de Mendeleiev Classer les éléments selon leur

Plus en détail

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde

Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde Groupe MPS Michèle Gandit Les satellites de Jupiter : un scénario pour l option MPS en seconde On présente dans la suite un scenario en trois séances d une heure et demie, en faisant l hypothèse que les

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

4. Roches volcaniques et volcanisme

4. Roches volcaniques et volcanisme 4. Roches volcaniques et volcanisme 1ère Partie: magmas, roches et contexte géodynamique Krakatoa (Java, Indonésie) La Chaîne des Puys 4.1. Les magmas 1. Magma basaltique -- SiO 2 45-55 wt%, concentré

Plus en détail

première S 1S7 Géothermie

première S 1S7 Géothermie FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité documentaire Notions et contenus du programme de première S Radioactivité naturelle et artificielle. Activité. Lois de conservation

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition :

LE SYSTÈME SOLAIRE. Définition : LE SYSTÈME SOLAIRE Définition : Le système solaire est un système planétaire composé d'une étoile, le soleil, et des corps célestes ou objets définis gravitant autour de lui (autrement dit, notre système

Plus en détail

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1

Ecole alsacienne TP Terminale S Page 1 DES SATELLITES PEUVENT-ILS SERVIR DE BALANCE? Objectif : On se propose dans cette activité d étudier les lois du mouvement de satellites terrestres pour les utiliser ensuite pour chercher à en déduire

Plus en détail

Complément aux cours d astronomie (S1-LMD) : L Univers et sa mesure (option Astro1 du LST-A) Comprendre l Univers (UE ScUniv du LST-B)

Complément aux cours d astronomie (S1-LMD) : L Univers et sa mesure (option Astro1 du LST-A) Comprendre l Univers (UE ScUniv du LST-B) Quelques données orbitales et physiques des s et s naturels du système solaire Complément aux cours d astronomie (S1-LMD) : L Univers et sa mesure (option Astro1 du LST-A) Comprendre l Univers (UE ScUniv

Plus en détail

Tectonique des plaques

Tectonique des plaques Tectonique des plaques Eléments modernes à l appui de la tectonique des plaques : 1. Minimum de vitesse (LVZ) au sommet de l asténosphère Rigidité moindre Région de cisaillement La lithosphère flotte sur

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Thèmes 4 et 5 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui aboutit à la

Plus en détail

Mémo NUIT des ETOILES

Mémo NUIT des ETOILES Mémo NUIT des ETOILES Une Année Lumière (AL) = 10 000 milliards de km Une Unité Astronomique (UA) = 150 millions de km (distance Soleil Terre) Le système Solaire est situé à l avant bras de la Voie Lactée

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d

DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE. le film. passe en 3d DOSSIER DE PRESSE PLANÈTES VOYAGE DANS LE SYSTÈME SOLAIRE le film passe en 3d Produit et réalisé en 2010 par le Planétarium de Saint-Étienne, le film Planètes, voyage dans le système solaire, sort en version

Plus en détail

Thème 1 La Terre, la vie et l évolution du vivant. Chapitre 1 : La Terre, une planète habitée

Thème 1 La Terre, la vie et l évolution du vivant. Chapitre 1 : La Terre, une planète habitée Thème 1 La Terre, la vie et l évolution du vivant Chapitre 1 : La Terre, une planète habitée Introduction Chapitre 1 : LA TERRE, UNE PLANÈTE HABITÉE Grâce aux sondes envoyées dans l espace, les connaissances

Plus en détail

P : (poids) = action de la Terre F : = poussée des gaz. -g a =

P : (poids) = action de la Terre F : = poussée des gaz. -g a = EXECICE I : NEW HOIZONS(11 pts) Décollage le 19 janvier 2006 1.1- En considérant la masse de la fusée à peu près constante pendant les premières seconde du décollage, Montrer que l action des boosters

Plus en détail

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil

Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil SNC1D/1P Étude de l Univers / Exploration spatiale Activité par les élèves : Comparaison des planètes selon la taille et la distance par rapport au Soleil Sujets tailles des planètes différences relatives

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs

SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE. A. l Univers. 1. Unités spécifiques de longueurs SCIENCES PHYSIQUES Le ciel et la terre L'UNIVERS ET LE SYSTEME SOLAIRE A. l Univers 1. Unités spécifiques de longueurs - Unité astronomique : 150 millions de km (distance moyenne Terre/Soleil) - Année

Plus en détail

La mesure des distances à l intérieur du système solaire

La mesure des distances à l intérieur du système solaire Document ANAP Serge Rochain La mesure des distances à l intérieur du système solaire La triangulation Lois de Kepler Détermination des temps orbitaux Détermination des distances orbitales Le Soleil, 8

Plus en détail

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE

Eléments de cours de Géologie : les illustrations et les commentaires seront examinés pendant les séances de cours. Chapitre 3 LE SYSTEME SOLAIRE Université Mohammed V Faculté des Sciences Département des Sciences de la Terre - Rabat - Professeurs : Moad MORARECH et Driss FADLI Année universitaire 2014/2015 Eléments de cours de Géologie : les illustrations

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

Le système solaire. Amandine Sarasyn. Marie Leclercq

Le système solaire. Amandine Sarasyn. Marie Leclercq Le système solaire. Amandine Sarasyn Marie Leclercq Le système solaire Le système solaire est composé de différents éléments. Il est un système planétaire très varié, 4 petites planètes rocheuses, 4 planètes

Plus en détail

L ORIGINE DU SYSTEME SOLAIRE

L ORIGINE DU SYSTEME SOLAIRE L ORIGINE DU SYSTEME SOLAIRE Nos connaissances sur le système solaire et sa formation ont énormément progressé avec l ère spatiale. C est en effet l étude comparative des planètes par des sondes qui a

Plus en détail

Petite histoire du système solaire: De la nébuleuse aux planètes rocheuses. Michael Toplis DTP, Observatoire Midi-Pyrénées

Petite histoire du système solaire: De la nébuleuse aux planètes rocheuses. Michael Toplis DTP, Observatoire Midi-Pyrénées Petite histoire du système solaire: De la nébuleuse aux planètes rocheuses. Michael Toplis DTP, Observatoire Midi-Pyrénées Les corps rocheux du système solaire Mercure r = 2400km Venus r = 6050km Terre

Plus en détail

ASTRONOMIE. L aspect de la Lune change. L angle sous lequel on voit la partie éclairée de la Lune change au cours de son mouvement.

ASTRONOMIE. L aspect de la Lune change. L angle sous lequel on voit la partie éclairée de la Lune change au cours de son mouvement. COMPLEMENT DE CONNAISSANCES ASTRONOMIE LA LUNE Le Soleil éclaire en permanence la moitié du globe lunaire qui renvoie à son tour, dans l espace, une partie de la lumière reçue. L autre moitié est dans

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Effets des marées sur la dynamique des satellites de Jupiter et de Saturne Benoît NOYELLES

Effets des marées sur la dynamique des satellites de Jupiter et de Saturne Benoît NOYELLES OBSERVATOIRE DE PARIS Thèse en vue de l obtention du titre de docteur de l Observatoire de Paris spécialité Dynamique des systèmes gravitationnels Effets des marées sur la dynamique des satellites de Jupiter

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

1. Comment se nomme les différentes couches de la Terre? Il y a le noyau interne, le noyau externe, le manteau et l écorce terrestre.

1. Comment se nomme les différentes couches de la Terre? Il y a le noyau interne, le noyau externe, le manteau et l écorce terrestre. Nom: CORRIGÉ Date: AVRIL 2014 Groupe: 12 13 14 Révision: Terre et espace : CORRIGÉ 1. Comment se nomme les différentes couches de la Terre? Il y a le noyau interne, le noyau externe, le manteau et l écorce

Plus en détail

ENERGIE SOLAIRE. STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1

ENERGIE SOLAIRE. STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1 ENERGIE SOLAIRE STI2D EE - Energies et Environnement Energie solaire 1 Le soleil Distance avec la terre : 150 millions de kilomètres Rayon équivalent à 109 fois celui de la Terre : Température du noyau

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière

Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil. 1. Ombres et lumière Ombres et lumière phases de la Lune et éclipses de la Lune et du soleil 1. Ombres et lumière L'ombre propre et L'ombre portée Dans la salle de classe obscure, plaçons un objet opaque entre une source ponctuelle

Plus en détail

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME

Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Chapitre 1 RÉVISIONS D OPTIQUE DE 5 ÈME Compétence(s) requise(s) : L ensemble des notions d optique de 5 ème. Les sources de lumières : sources primaires et objets diffusants. Les conditions de visibilité

Plus en détail

Satellites galiléens de Jupiter

Satellites galiléens de Jupiter Satellites galiléens de Jupiter Les phénomènes des satellites Eclipses, occultations, passages, phénomènes mutuels, etc Simulation avec Geogebra Jupiter est la plus grosse planète de notre système solaire.

Plus en détail

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil

Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil Foire aux questions LA ROTATION DE LA TERRE SUR ELLE-MEME Mouvement de la Terre et des planètes autour du Soleil animation Astre, étoile ou planète? Un astre est un corps céleste naturel visible, à l'œil

Plus en détail

Étude et modélisation des étoiles

Étude et modélisation des étoiles Étude et modélisation des étoiles Étoile Pistol Betelgeuse Sirius A & B Pourquoi s intéresser aux étoiles? Conditions physiques très exotiques! très différentes de celles rencontrées naturellement sur

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS

LLP. Seconde Univers TP Étude de mouvements ETUDE DE MOUVEMENTS ETUDE DE MOUVEMENTS I) OBSERVATION DU MOUVEMENT DE MARS Le mouvement de Mars dans le ciel a été observé depuis l Antiquité, notamment par les babyloniens. Les grecs avaient également observé le phénomène,

Plus en détail

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Activité 1 : La distance Soleil- planète. Protocole expérimental : placer une source lumineuse de plus en plus loin d'une sonde lumière (enregistrement grâce

Plus en détail

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre

Partie 1 : L activité interne du globe terrestre Partie 1 : L activité interne du globe terrestre I] Des éruptions volcaniques différentes CHAPITRE 2 LES VOLCANS : EFFETS ET CAUSES Quelles sont les manifestations d une éruption volcanique? Quelles sont

Plus en détail

STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE

STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 1. RELATION AVEC LA FORMATION DE LA TERRE 2. MODÈLES DE TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 1. RELATION

Plus en détail