Les particularités sensorielles chez la personne autiste

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les particularités sensorielles chez la personne autiste"

Transcription

1 Les particularités sensorielles chez la personne autiste Rencontre parents samedi 07 Décembre Denis Hérault, enseignant au CRA Peggy Debat, psychomotricienne au CRA

2 Organisation de la matinée Accueil café Présentation des participants succinctement Topo sur les particularités sensorielles Temps d échange Comment aider votre enfant à la maison sur le plan sensoriel? (boite à outils, idée pratiques, matériel, livres )

3 D où vient l autisme? D où ça vient? Développement différent du cerveau présent depuis la naissance. On n a pas encore trouvé une cause unique qui pourrait expliquer ce trouble chez toutes les personnes autistes. On parle d un trouble neuro-developpemental TSA: Trouble du spectre autistique Qui? Environ 1 personne sur 150 présente des troubles du spectre autistique (TSA) Touche plus les garçons que les filles (4/1) Conséquences? Le cerveau fonctionne différemment du cerveau des autres personnes

4 Quelles sont les conséquences? Conséquences Relation avec les autres Communication Façon de penser et manière d agir

5 Autres particularités: aspects sensoriels Souvent la personne avec autisme a des «particularités sensorielles».

6 Les sens dits «distants» La vision L audition L odorat

7 Les sens dits «de contact» Le goût Le tactile: faculté de percevoir le toucher, la pression, la douleur, la température

8 Les sens intérocepteurs Système proprioceptif: renseigne sur l état et l orientation du corps. Récepteurs essentiellement dans muscles, tendons, articulations Ex: se savonner sous la douche même dans l obscurité Système vestibulaire: à la base du sens de l équilibre Détecte les mouvements et changements de position de la tête

9 Chez la personne autiste «expériences sensorielles inhabituelles» (Olga Bogdashina) Importance de comprendre la manière dont la personne autiste ressent le monde Fluctuation possible des réactions sensorielles au cours du développement de la personne Fluctuation possible au cours de la journée

10 Comment fonctionne le cerveau? Le cerveau RECOIT l information par les différents sens (vue, toucher, ouïe ) Ex: j entends le son d une cloche Le cerveau TRAITE l information Ex: je reconnais le son de la sonnette de ma maison, je pense qu il doit y avoir quelqu un derrière la porte Le cerveau RENVOIE des informations (donne des ordre à mes muscles) Ex: je vais ouvrir la porte

11 Chez la personne avec autisme? Le cerveau RECOIT l information par les différents sens (vue, toucher, ouïe ) Ex: j entends le son d une cloche Le cerveau TRAITE l information Ex: je perçois ce bruit très fort qui me fait mal aux oreilles Le cerveau RENVOIE des informations (donne des ordre à mes muscles) Ex: je me bouche les oreilles et m éloigne du bruit

12 Dysfonctionnement de l intégration sensorielle «Inhabileté à moduler, différencier, coordonner ou organiser efficacement les stimulations sensorielles» (Lane, 2000)

13 Je ne supporte pas les étiquettes Le bruit du radiateur m empêche de t écouter Je n arrive pas à t écouter et te regarder dans les yeux en même temps La lumière de ce néon me fait mal à la tête Je ne supporte pas l haleine de fumeur de mon oncle, je n arrive pas à me concentrer sur ce qu il me dit

14 Film : sensory overload, sur l excès de stimulations

15 Les particularités sensorielles - Hypersensibilité - Hyposensibilité

16

17

18 Les particularités sensorielles Difficulté à faire fonctionner plusieurs sens entre eux Un seul sens domine tous les autres Je n arrive pas à te regarder et à t écouter en même temps

19 Les particularités sensorielles Surfonctionnement perceptif (Laurent Mottron) Perception accrue des détails Très bonnes compétences visuo-spatiales (puzzle) Parfois très bonne «oreille musicale»

20 Les particularités sensorielles Difficultés dans la perception du mouvement A du mal à anticiper et à s ajuster aux mouvements du ballon A du mal à percevoir les mouvements du visage mobilisés dans les expressions des émotions

21 Je ne suis pas à l aise dans les sports collectifs Le monde autour de moi va trop vite Je comprends mieux quand on me parle lentement J ai du mal à vous regarder dans les yeux car vos yeux bougent trop vite

22 Comment aider votre enfant à la maison sur le plan sensoriel?

23 Repérer ses particularités sensorielles Faire un inventaire, un profil sensoriel Qu est-ce qui le gêne? Qu est-ce qu il recherche Est-il plutôt hyper ou hypo réactif? Quel est son canal sensoriel privilégié?

24 Aménager son environnement Limiter les intrusions tactiles Limiter les intrusions visuelles Limiter les intrusions sonores

25 Comment aider votre enfant? Proposer des expériences sensorielles calmantes et organisantes au niveau des 3 sens de base Tactile Vestibulaire Proprioceptif

26 Le tactile pour apaiser Massages (contact appuyé dit «pressions profondes», éviter le toucher léger) Jeux du sandwich Enroulement dans une couverture Utiliser des objets vibrants

27 Le tactile: pour apaiser Pour la bouche: stimulations péri-orales chewy tub, brosse à dents éléctrique Varier les textures alimentaires Faire des stimulations autour/dans la bouche en dehors des repas (ne pas focaliser sur les repas) Proposer des jeux de bouche (bulles, baudruche, sifflet )

28 Le tactile pour éveiller Jouer avec des bacs à différentes textures (graines, marrons, glaçons ) Varier les textures au sol, pieds nus Laisser des empreintes dans pâte à modeler, mousse à raser, farine, peinture aux doigts

29 La proprioception Étirements (jeux de la corde) Tractions contre le mur Monter et descendre espalier/échelle Faire la marche des animaux, 4 pattes, parcours où il faut monter/descendre, jeu de la brouette Aller à la piscine Trampoline

30 Le vestibulaire Jeux de glissade sur toboggan S enrouler sur un gros ballon Se faire tirer sur une couverture Se faire bercer dans un hamac, balançoire

AMENAGEMENTS PEGAGOGIQUES A METTRE EN PLACE pour un élève présentant des troubles du spectre autistique

AMENAGEMENTS PEGAGOGIQUES A METTRE EN PLACE pour un élève présentant des troubles du spectre autistique AMENAGEMENTS PEGAGOGIQUES A METTRE EN PLACE pour un élève présentant des troubles du spectre autistique STRUCTURATION DU TEMPS pour la visualisation des changements - Emploi du temps visuel avec : - Objets

Plus en détail

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX

2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX 2 ème PARTIE : FONCTIONNEMENT DU SYSTEME NERVEUX INTRODUCTION cliquez : UNE ANIMATION POUR COMPRENDRE LE ROLE DES MUSCLES DANS LA MOUVEMENT Je ne donne pas de réponse à la 4/ car c'est votre hypothèse

Plus en détail

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR

APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR APPRENDRE A FAIRE SEUL ET PREPARER L AVENIR 1. Définition et précisions 2. Les particularités chez l enfant avec autisme 3. Pourquoi travailler l autonomie et comment? Partie pratique 1. Définition et

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles

Les Actions Vie Associative. Un programme de rencontres et de soutien pour les familles Les Actions Vie Associative Un programme de rencontres et de soutien pour les familles L Adapei-Aria de Vendée engage son action et ses activités au service de personnes qui de par leur handicap présentent

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Guide d habiletés sociales

Guide d habiletés sociales Je veux être bien dans ma peau! Guide d habiletés sociales Carnet réalisé par Hélène Laliberté Enseignante C.S. Lac Abitibi Janvier 2007 1ère édition Nom : Hygiène Apparence Santé J ai une bonne hygiène...

Plus en détail

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale

Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale Entrainement quotidien pour arriver spontanément à garder le contrôle de l activité cérébrale 1. S entrainer à recevoir un maximum de sensations par les différents canaux Eveiller la conscience, dans l

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Activités facilitant l état d éveil à la maison

Activités facilitant l état d éveil à la maison Activités facilitant l état d éveil La modulation sensorielle est la capacité d un individu à filtrer l information dans son environnement afin de participer de façon optimale. Un enfant qui a des difficultés

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

L accompagnement parental, Isabelle BARBIER, Ortho Edition. Livre 3 : la déglutition, les praxies et l articulation.

L accompagnement parental, Isabelle BARBIER, Ortho Edition. Livre 3 : la déglutition, les praxies et l articulation. FICHE N 22 Aucun. Il est parfois nécessaire de tonifier les muscles qui permettent aux lèvres de maintenir la position fermée. Dans un premier temps, massez-les en appliquant une pression centrale qui

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56

Allo Parents - Bébé 0800 00 34 56 Les pleurs sont le mode d expression de votre bébé, et ils peuvent correspondre à des besoins qui ne sont pas satisfaits. Parfois un bébé pleure sans que l on sache pourquoi L important c est donc de savoir

Plus en détail

Particularités sensorielles

Particularités sensorielles Particularités sensorielles SENS, SENSATIONS ET PERCEPTIONS Complexité de l approche sensorielle, propre à chacun et à son histoire. Prendre en considération le parcours médical, préparer et réadapter

Plus en détail

RECADRER UN COLLABORATEUR

RECADRER UN COLLABORATEUR RECADRER UN COLLABORATEUR Le recadrage du collaborateur s effectue en entretien individuel. Ses objectifs sont nombreux : Il permet au manager d exprimer son désaccord afin de faire évoluer positivement

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale

Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Trouble du traitement de l information sensorielle (SPD) Définition générale Le traitement de l information sensorielle, parfois nommé intégration sensorielle, réfère au processus par lequel le cerveau

Plus en détail

LES MATERNELLES LA VIE DES SEANCES NOMBRE DE SEANCE : 5 DUREE DE LA SEANCE : 30 MINUTES

LES MATERNELLES LA VIE DES SEANCES NOMBRE DE SEANCE : 5 DUREE DE LA SEANCE : 30 MINUTES LES MATERNELLES LA VIE DES SEANCES NOMBRE DE SEANCE : 5 DUREE DE LA SEANCE : 30 MINUTES OBJECTIFS DES SEANCES : Découverte du milieu aquatique Familiarisation en petite profondeur Acquérir des équilibres

Plus en détail

J ai rendez-vous chez LE DENTISTE. L examen dentaire SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org

J ai rendez-vous chez LE DENTISTE. L examen dentaire SANTE DOCUMENT DE TRAVAIL. CoActis Santé. org J ai rendez-vous chez LE DENTISTE L examen dentaire SANTE BD org Le dentiste, à quoi ça sert? A vérifier la bonne santé de ma bouche, de mes dents et de mes gencives Dents Gencives 2 A m apprendre comment

Plus en détail

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com

COACH. Françoise Barquin. Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75. Lobby&com COACH Françoise Barquin Déclaration d activité de Formation enregistrée sous le n 11 75 50467 75 Lobby&com 68 rue AMELOT 75011 PARIS tel : 01 42 73 18 36/ 06 79 64 01 15 www.lobbycom.fr Note d intention

Plus en détail

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps.

Otarie. Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Otarie Titre Mimer un animal : l otarie. Domaine Agir et s exprimer avec son corps. Objectifs Développer l imagination et un geste maîtrisé. Oser s exprimer gestuellement devant les autres. Accepter le

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

Expliquer le corps humain aux enfants

Expliquer le corps humain aux enfants Expliquer le corps humain aux enfants Découvrir l organisation globale du corps, Connaître les principaux organes et savoir les localiser, a. Le cœur, les poumons, les intestins, les yeux Découvrir les

Plus en détail

Unité 1 Partie 1. Le français pratique: La description physique

Unité 1 Partie 1. Le français pratique: La description physique LISTENING/SPEAKING ACTIVITIES Le français pratique: La description physique 1. Compréhension orale Vous allez entendre une conversation entre deux jeunes Françaises. Ensuite, vous allez écouter une série

Plus en détail

L hygiène corporelle. Nombre de séances : 5. Séance 1. Séance 2 Séance 3 et 4 Séance 5. Les bons gestes pour être propres

L hygiène corporelle. Nombre de séances : 5. Séance 1. Séance 2 Séance 3 et 4 Séance 5. Les bons gestes pour être propres CP L hygiène corporelle Instruction civique et morale 4 séances Compétences socle commun : - Appliquer des règles élémentaires d hygiène. Compétences BO : - Connaître et appliquer les principes élémentaires

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Le dépistage des troubles de l audition

Le dépistage des troubles de l audition Le dépistage des troubles de l audition Séminaire suivi du jeune enfant Decembre 2007 E.STEYER Un enfant qui entend bien De la naissance à 3 mois : sursaute face à un bruit fort ; se réveille en cas de

Plus en détail

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues

Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues REAL2 143504-LLP-1-2008-1-FR-KA2-KA2NW 2010/06/06 Comment motiver les apprenants : Innovation et créativité en cours de langues Motiver à apprendre et apprendre à motiver Cracovie, Pologne, 18 21 septembre

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016

CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS PREMIER TRIMESTRE 2015-2016 DOMAINES TRAVAILLES CARNET DE SUIVI DES APPRENTISSAGES de Hu*** MO*** né le **/**/2012 PETITE SECTION école Blaise Pascal de NEVERS Mobiliser le LANGAGE dans toutes ses dimensions : L ORAL Et l ECRIT (initiation

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

S approprier le langage

S approprier le langage S approprier le langage Ecole Maternelle CORSY Petite section Classe de Valérie Encadré par Marie Noëlle ROUBAUD YVARS Isabelle LEYVASTRE Joan LAURET Julie avec MATTHIEU Dominique (Erasmus suisse) 1 LE

Plus en détail

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon

French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon French 2 Quiz lecons 17, 18, 19 Mme. Perrichon 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. Est-ce que tu beaucoup? A. court B. cours C. courez -Est-ce qu'il aime courir? -Oui, il fait du tous les jours. A.

Plus en détail

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé.

le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. L association plaisirs de l eau vous présente le livret de Bébé nageur avec la complicité de bébé. http://plaisir-de-leau.wifeo.com 27/09/14 Plaisirs de l eau livret bébé nageur 1 BIENVENUE à l association

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE -

PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - PARLEMENT EUROPÉEN DES JEUNES - FRANCE - 9 ème WEEK-END DE FORMATION Des animateurs du réseau 11 13 mars 2011 Paris Le Parlement Européen des Jeunes France est une association apolitique et à but non lucratif,

Plus en détail

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION

LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION LES 7 ÉTAPES DES JEUX COOPÉRATIFS VERS LA COOPÉRATION L ouvrage «Jeux coopératifs pour bâtir la paix» propose 300 jeux et sports coopératifs sans perdant ni gagnant! Il invite à disputer 7 parties correspondant

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Partir un an à l étranger ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Partir un an à l étranger Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Stéphanie Bara, Isabelle

Plus en détail

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur

Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides. Le 31 mars 2014 Namur Collège Saint-André Auvelais Journée sportive et récréative pour enfants en situation de handicap avec intégration d enfants valides Le 31 mars 2014 Namur Présentation du projet A l intention des écoles

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION 2014-2015

CYCLE DE FORMATION 2014-2015 Intitulé de la formation Intervenir au quotidien auprès de personnes avec autisme Public Parents d enfants présentant un trouble du spectre autistique ; professionnels intervenant auprès de personnes présentant

Plus en détail

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7

Préparation Physique CPLM Gabriel Currat 1/7 1/7 Avant la compétition Détends-toi, le soir avant la compétition, avec de la relaxation (voir fiche en annexe) Le matin mange un petit déjeuner équilibré: Fruits, Laitage, Pain ou céréales (ex: crème

Plus en détail

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris.

L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. L ECOUTE ACTIVE DEFINITION L écoute active est une attitude destinée à augmenter la qualité de l écoute. Elle permet à l interlocuteur de se sentir entendu et compris. Ecouter c est donner à l autre de

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

Agir et s exprimer avec son corps

Agir et s exprimer avec son corps Agir et s exprimer avec son corps LES JEUX COLLECTIFS À L ÉCOLE MATERNELLE Mercredi 10 décembre 2014 ANDREU Sophie, CPC 9 ème BOTHUA Alexandre, CPC 10 ème BREYTON Maryline, CPC 9 ème Déroulé de la formation

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org

PROGRAMME DU CIO DE SUIVI DE CARRIÈRE DES ATHLÈTES Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez remplir le questionnaire ci-après et le renvoyer à ioc.acp@olympic.org Veuillez répondre aux questions de manière spontanée. Vos réponses nous permettront d établir les meilleures pratiques pour

Plus en détail

Guide des intelligences multiples

Guide des intelligences multiples Guide des intelligences multiples A n n e x e 1 2 Intelligences Verbale et linguistique Logicomathématique Spatiale et visuelle Musicale et rythmique Corporelle et kinesthésique Interpersonnelle Intrapersonnelle

Plus en détail

Proprioception. Définition :

Proprioception. Définition : Proprioception Définition : La proprioception est la perception du corps et des membres, de leur position (1) et de leur mouvement(2) dans l'espace, sans que l'individu ait besoin de les vérifier avec

Plus en détail

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux

Alimenter son jeu. Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs. Dr Isabelle DURACK. Bélénos - Santé-en-jeux Alimenter son jeu Créer un jeu d éducation nutritionnelle sur le temps des loisirs Bélénos - Santé-en-jeux Dr Isabelle DURACK Objectifs Sensibiliser les enfants aux plaisirs et bienfaits D une alimentation

Plus en détail

LA GESTION D Module 0 3 : u STRESS Module 03 :

LA GESTION D Module 0 3 : u STRESS Module 03 : Module 03 : la gestion du stress Module 03 : LA GESTION DU STRESS Ce module comprend les sections suivantes : Messages clés Aider votre enfant à reconnaître le stress Conseils provenant de familles sur

Plus en détail

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES

Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES Comportements observables lors d une situation d apprentissage utilisant la tablette COMPÉTENCES MOTRICITÉ AFFECTIVITÉ SOCIALISATION COMMUNICATION CONNAISSANCE Agir efficacement sur le plan sensorimoteur

Plus en détail

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark

2012 Pearson France Le regard d'une mère Tracey Clark 38 ComPosition Et CRÉAtivitÉ CADRAGE ET ESPACE Lorsque vous regardez au travers de votre viseur, considérez ce que vous voyez comme une toile. Tout ce qui est dans le cadre (ou sur la toile) joue un rôle

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions 1 4 a Je mange b Je cours 2 5 c Je joue

Plus en détail

LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE EN COURSE D ORIENTATION

LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE EN COURSE D ORIENTATION LES FONDAMENTAUX DE LA PERFORMANCE EN COURSE D ORIENTATION La course d orientation est un sport qui se caractérise par le fait que la performance du coureur dépend à la fois de son habileté à s orienter

Plus en détail

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche.

Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. Remarques : ce jeu est directement inspiré des Mathoeufs (Asco). Vous trouverez de nombreuses activités sur votre moteur de recherche. N ayant pas ce jeu dans ma classe, j avais décidé d en créer un en

Plus en détail

NOS PRINCIPES DEFENSIFS

NOS PRINCIPES DEFENSIFS NOS PRINCIPES DEFENSIFS Pression sur le Porteur de balle Défendre sur le ou les Non porteur(s) de ballon Défendre en bloc La ligne défensive Pression sur le Porteur de balle Dès la perte de balle, le joueur

Plus en détail

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu

NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE. POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES. Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu NOUVELLE APPROCHE PEDAGOGIQUE ET LUDIQUE POUR ENFANTS (6-11 ans) EN DIFFICULTES (Troubles du comportement, handicaps, échecs scolaires ) Auteures du programme, Sandrine Lefebvre et Catherine Mathieu 1

Plus en détail

LES ÉTAPES DE RELAXATION

LES ÉTAPES DE RELAXATION LES ÉTAPES DE RELAXATION 1. Consacrez-vous les 20 prochaines minutes en vous donnant la permission de prendre du temps pour vous-mêmes. 2. Ne pensez pas à vos soucis vous n avez pas besoin de faire quoique

Plus en détail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail

Stratégie Générale du Succès en Ligne. Livret de travail Stratégie Générale du Succès en Ligne Livret de travail Par Dushan Jancik Remarque : Ce livret est un outil de travail utilisé dans les coachings en stratégie Internet proposés par Dushan Jancik. Vous

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Compétences pour vivre chez soi

Compétences pour vivre chez soi Compétences pour vivre chez soi Qu est-ce que c est? Cette évaluation est divisée en différents domaines importants pour vivre chez soi : les soins personnels, l alimentation et les repas, l entretien

Plus en détail

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens.

QMF-6. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation RÉSULTATS. Yann FORNER XV41ZUJK 15/04/2010 TATA. Féminin. Lycéens. Questionnaire de Motivation à la réussite en Formation Yann FORNER RÉSULTATS Nom: Sexe: 15/04/2010 Féminin Âge: 17 Étalonnage: Lycéens Introduction Le Questionnaire de Motivation en situation de Formation

Plus en détail

Découvrez ce que votre enfant peut voir

Découvrez ce que votre enfant peut voir 23 Chapitre 4 Découvrez ce que votre enfant peut voir De nombreux enfants qui ont des problèmes de vue ne sont pas totalement aveugles. Ils peuvent voir un peu. Certains enfants peuvent voir la différence

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE...

QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... QUESTIONS/REPONSES UTILES SUR LE STAGE... Merci de bien lire jusqu au bout toutes les questions évoquées, c est important avant de vous engager pour faire ce stage Est-ce un week-end de détente? - On va

Plus en détail

EPS en Maternelle. - Les équilibres. - Les manipulations. - Les projections et réceptions d objets

EPS en Maternelle. - Les équilibres. - Les manipulations. - Les projections et réceptions d objets EPS en Maternelle Objectif tiré des programmes EPS de 2008 : développer les capacités motrices des élèves. Capacités motrices à développer : - Les déplacements Courir, sauter, bondir, rouler, glisser,

Plus en détail

Indications pédagogiques A / 32

Indications pédagogiques A / 32 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques A / 32 A : MAÎTRISER LA TECHNIQUE DE L ORAL Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 3 : ADOPTER UN COMPORTEMENT EN ADEQUATION AVEC LA SITUATION

Plus en détail

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire

La scolarisation des élèves présentant des troubles. cognitives. Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire La scolarisation des élèves présentant des troubles importants des fonctions cognitives Anne LECLERC-JACQUET Psychologue Scolaire INTRODUCTION Une nécessaire coopération entre tous les acteurs présents

Plus en détail

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION

PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION PROJET : EXPERIMENTER SES 5 SENS AU QUOTIDIEN! DECOUVRIR LE MONDE PETITE SECTION Compétence : Découvrir les parties du corps et les 5 sens. Leurs caractéristiques et leurs fonctions. Finalité : Préparer

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE

UNITE D APPRENTISSAGE UNITE D APPRENTISSAGE COURIR Objectifs d apprentissage : PS : Courir d un point à un autre (milieu stable, chemin) MS : Courir le plus loin possible sur un chemin défini, dans un temps donné. GS : Courir

Plus en détail

COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ LORS DES EXPOSÉS ORAUX. Cégep François-Xavier-Garneau

COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ LORS DES EXPOSÉS ORAUX. Cégep François-Xavier-Garneau COMMENT GÉRER SON ANXIÉTÉ LORS DES EXPOSÉS ORAUX Cégep FrançoisXavierGarneau MÉMO Références Estu une étudiante qui : André, C., Légeron, P. (2000). La peur des autres : Trac, timidité et phobie sociale.

Plus en détail

Troubles du comportement et Trouble du Spectre Autistique en milieu scolaire

Troubles du comportement et Trouble du Spectre Autistique en milieu scolaire Troubles du comportement et Trouble du Spectre Autistique en milieu scolaire ASBL Centre Nos Pilifs Avenue des Pagodes 212 à 1020 Laeken Sylvie Van Hyfte Psychologue Psychothérapeute cognitivo-comportementaliste

Plus en détail

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif

Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Les bonnes pratiques lors de l intrusion d un tireur actif Service de la sûreté institutionnelle avec la collaboration du Service de police de la Ville de Montréal Octobre 2010 Objectifs de cette présentation

Plus en détail

Je prends soin de ma santé Pour être en bonne santé, je dois bien me nourrir

Je prends soin de ma santé Pour être en bonne santé, je dois bien me nourrir séance 1 Je prends soin de ma santé Pour être en bonne santé, je dois bien me nourrir Je découvre 1 2 3 4 Observe chacune de ces photos puis décris ce que l enfant mange sur chacune. Fotolia Fotolia Fotolia

Plus en détail

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré

Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel nouveau né prématuré Je risque de naîtreî trop tôt? Le livret regroupant l essentiel pour accueillir au mieux votre nouveau né prématuré J ai toujours été dans ton ventre maman, mais aujourd hui je vais voir le jour un peu

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise?

Plan de crise. Pourquoi développer un plan de crise? Quand élaborer le plan de crise? Qui peut vous aider à élaborer le plan de crise? Plan de crise Pourquoi développer un plan de crise? Le plan de crise peut vous aider à réagir de la façon la plus efficace possible face à une situation de crise et d en minimiser ses effets. Cet outil

Plus en détail

La mémoire des 5 sens

La mémoire des 5 sens FRANÇOIS PAUL-CAVALLIER La mémoire des 5 sens Méthode de mémorisation sensorielle Cette méthode permet d accroître sa capacité de mémorisation. Le principe en est totalement original car il s appuie sur

Plus en détail

Unité 1. Au jour le jour

Unité 1. Au jour le jour Unité 1 Au jour le jour PARTIE 1 A Le français pratique Activité 1 Les parties du corps Identifiez les parties du corps puis faites correspondre les expressions Unité 1 Partie 1 e d a 1 f 4 a Je mange

Plus en détail

Jouer avec des cartons

Jouer avec des cartons Jouer avec des cartons Trois modules EPS pour TPS PS Stage accueil des moins de trois ans novembre 2013 Les situations proposées doivent servir de base à l élaboration des séances. Chaque séance comprendra

Plus en détail

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS

LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS LA VICTIME EST INCONSCIENTE ET NE RESPIRE PAS Mettre en œuvre une réanimation cardio-pulmonaire (R.C.P.) et réaliser une défibrillation pour une victime qui ne respire pas. OBSERVER / PROTEGER / SAIGNEMENT?

Plus en détail

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE

MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE 1 Date Titre présentation MUSIQUE ET POINTS DE VENTE FOCUS SALONS DE COIFFURE Service études et prospective, Direction des ressources et de la stratégie, Juliette Delfaud Octobre 2014 www.sacem.fr SOMMAIRE

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Chutes des personnes âgées : souvent évitables

Chutes des personnes âgées : souvent évitables Chutes des personnes âgées : souvent évitables GordonGrand Personne n est à l abri! De quoi s'agit-il? Après 65 ans, une personne sur trois chute au moins une fois dans l'année et une sur deux après 80

Plus en détail

ABRI MONTAGNARD AM. RIVAUD OCTOBRE 2012 ABRI MONTAGNARD. L accompagnement des personnes vieillissantes à l Abri Montagnard

ABRI MONTAGNARD AM. RIVAUD OCTOBRE 2012 ABRI MONTAGNARD. L accompagnement des personnes vieillissantes à l Abri Montagnard ABRI MONTAGNARD L accompagnement des personnes vieillissantes à l Abri Montagnard FAM SAINT BERTHOUMIEU L établissement est un Foyer d accueil médicalisé destiné à l accueil de 32 adultes des deux sexes,

Plus en détail

C R O Q U I S D A I R

C R O Q U I S D A I R P l a c e S t. L a u r e n t INTENTIONS P a r c A. M i c h a l l o n P l a c e d e L a v a l e t t e L objectif de l analyse Nous avons essayé d observer l effet de l air sur la perception de l espace

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

les ateliers Papilles Créatives

les ateliers Papilles Créatives Oubliez ce que vous savez des ateliers culinaires classiques les ateliers Papilles Créatives STOP aux complexes et à la performance culinaire! STOP aux diktats alimentaires et à la culpabilité en cuisine!

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE

L ACCUEIL. DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL NUMÉROS IMPORTANTS NUMÉROS D URGENCE L ACCUEIL DE L ENFANT (prénom, nom)... PAR UNE ASSISTANTE MATERNELLE* CONTRAT D ACCUEIL Dès sa naissance, l enfant réagit à son environnement. Pour se développer harmonieusement, il a besoin d une relation

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX?

ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? ETES-VOUS PRET.ES A ALLER MIEUX? Projet formulé à partir de ma pratique de terrain: Constats Public défavorisé Plus le niveau d instruction est bas plus plus le risque est grand de développer des troubles

Plus en détail

Comment t accueillir dans la classe?

Comment t accueillir dans la classe? Comment t accueillir dans la classe? Souvent, l accueil des élèves en début d année est limité à son strict minimum (visite, présentation rapide et informelle, quelques activités d échanges ) En plus de

Plus en détail

SEQUENCE : Expression corporelle

SEQUENCE : Expression corporelle SEQUENCE : Expression corporelle Compétence : Découvrir son corps pour s exprimer grâce à lui Objectifs : - Créer une dynamique de classe, travailler en groupe, ou au contraire, canaliser son énergie -

Plus en détail