SPORT et CANCER Parcours de soin, parcours de vie

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SPORT et CANCER Parcours de soin, parcours de vie"

Transcription

1 SPORT et CANCER Parcours de soin, parcours de vie Julien Gendre Responsable CAMI Sport et Cancer Calvados Titulaire DU Sport et Cancer Paris 13 Mercredi 6 février

2 Pour votre santé, pratiquez une activité physique régulière 2

3 Contre le Cancer, faut se bouger Pratiquez une activité physique [ ] (marche, montée d escalier, sport, etc.) 3

4 Une thérapeutique non médicamenteuse Rapport d orientation de l Haute Autorité de Santé (avril 2011) : 1.Les règles hygiéno-diététiques : régimes diététiques, activités physiques et sportives, modifications des comportements alimentaires, règles d hygiène ; 2. Les traitements psychologiques : thérapies d inspiration analytique, thérapies cognitivo-comportementales ; les thérapeutiques physiques ; 3. Les techniques de rééducation : kinésithérapie, ergothérapie, etc. 4

5 5

6 Activité physique : Tout mouvement corporel produit par la contraction des muscles squelettiques entraînant une augmentation de la dépense énergétique au dessus de la dépense de repos. Metabolic Equivalent Task - h = MET/H 1 MET/H 6

7 Activités physiques METS Activités physiques METS Aviron modéré 7 Marche 5 km/h 3 Badminton 7 Marche 6,5 km/h 4,5 basket ball loisir 6 Natation loisir 6 course à pied 8 Km/h 8 patinage roller 5,5 course à pied 12 km/h 12,5 saut à la corde 8,5 danse aérobique 5,5 simulateur escalier 6 danse moderne ou classique 6 ski alpin loisir 6 Equitation 7 ski randonné 8 escrime loisir 6 tennis de table 4 football loisir 7 tennis 6,5 golf sans véhicule 5,5 tai chi 4 golf avec véhicule 3,5 vélo loisir 8 hockey sur glace 9 yoga 3 Karaté 10 Médiété 9 7

8 8

9 9

10 Hormones Sexuelles Métabolisme de l Insuline Hormones Lipidiques 10

11 Les bénéfices de l Activité physique et sportive La clé de l efficacité IDF s Intensité Durée Fréquence 4 SECURITE 11

12 Avant Annonce du cancer Début des traitements Phase de soins Période de Rémission Guérison 12

13 Avant Bougez Cancer du sein Cancer colique Cancer de prostate de mauvais pronostic Cancer corps utérus, pancréas, poumon non tabagique Diminution du risque de 25% Guérison 13

14 Avant Cumul de plusieurs sessions jour >10 min min/j => intensité modérée ou intense Recommandations internationales 3 à 4h/semaine => intensité modérée à intense Chez les femmes ménopausées, le risque de développer un cancer du sein diminue de 10% chaque fois que l on ajoute 2h d AP par semaine Guérison 14

15 Changement de paradigme Annonce du cancer Début des traitements Phase de soins 15

16 16

17 Bougez Annonce du cancer Début des traitements Fatigue Estime de soi, qualité de vie Phase de soins Fonte des masses musculaires Ostéoporose Efficacité du traitement 17

18 Professionnels formés «Sport et Cancer» Exercices réguliers 3 fois par semaine dès le début du traitement => intensité modéré à intense Travail des 4 membres 18

19 Début des traitements Phase de soins Période de Rémission Guérison 19

20 Cancer du sein Cancer colique Cancer de prostate Diminution du risque de 50% Période de Rémission Bougez 20

21 Association activité physique après soins et taux de rechute des cancers du sein Étude Nbre Ptes MET-H RR IC P NHS ,63 0,48-0,81 0,004 WHEL ,56 0,31-0,98 0,04 CWLS ,63 0,31-0,88 0,01 HEAL ,33 0,15-0,73 0,046 WHI ,61 0,35-0,99 0,049 LACE > 6 h/sem 0,66 0,42-1,03 0,04 SBCSS ,3 0,60 0,47-0,76 0,049 21

22 Impact sur la survie des cancers du colon ÉTUDE NBRE SEUIL RR IC p CALGB MET H 0,51 0,26-0,97 0,01 NHS MET H 0,39 0,18-0,82 0,008 Heath Prof MET H 0,47 0,24-0,92 _ 22

23 IDEE MAJEURE D UN TEL PROJET Commence une activité physique et sportive parce qu ils sont malades Continue l activité physique et sportive parce que cela leur fait du bien Adopte l activité physique et sportive parce que cela leur est nécessaire 23

24 24

25 «Parfois, ici, j'oublie même que j'ai un cancer.» Karine, 52 ans Programme Ville - Rodez «Le programme de pratique d une activité physique avec la CAMI à l hôpital en 3 mots? Important, Plaisir, Gratifiant» - Alexia- Programme Hématologie Hôpital Saint Louis «C est bien de proposer une activité physique dans la chambre d hôpital. Car sinon, naturellement, on reste au lit.» - Marion - Programme Hématologie Hôpital Saint Louis «Je n ai jamais été sportive, et à la CAMI, non seulement, j y arrive, mais j y ai pris goût.» - Annick, 55 ans Programme Ville - Caen «La CAMI m a aidée à relever la tête, à baisser les épaules et à regarder les gens droit dans les yeux.» - Cathy, 43 ans Programme Ville - Albertville 25

26 26

27 MERCI Mercredi 6 février

Activité sportive. Fuir la sédentarité et s activer. Bien-être. Le partenaire santé qui vous change la vie

Activité sportive. Fuir la sédentarité et s activer. Bien-être. Le partenaire santé qui vous change la vie Activité sportive Fuir la sédentarité et s activer Document non contractuel / MOD.3318/12.2010 / Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Bien-être L a pratique régulière

Plus en détail

EXPÉRIENCE GRENOBLOISE DE LA PRISE EN

EXPÉRIENCE GRENOBLOISE DE LA PRISE EN EXPÉRIENCE GRENOBLOISE DE LA PRISE EN CHARGE EN APA DES AJA JOURNÉE DU 16 JUIN 2014, PARIS SANDRA BINIEK, PROFESSEUR D ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE LEILA GOFTI-LAROCHE, PHARMD, PHD Etablissements de santé

Plus en détail

Le guide-santé du sportif

Le guide-santé du sportif que son rôle est lié à l apparition d un cancer, d une résistance ou d une potentialité métastasique, nous allons fabriquer des médicaments qui vont bloquer le rôle du gène. Ce n est plus le napalm qui

Plus en détail

SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012. Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq

SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012. Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq SOFMER Toulouse 18-20 octobre 2012 Les bienfaits de la marche sur la santé. Jehan Lecocq SANTÉ "La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une

Plus en détail

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples

Directives canadiennes en matière d activité physique. Glossaire GLOSSAIRE. Terminologie Définition Exemples GLOSSAIRE Glossaire Activité Ensemble de mouvements corporels qui augmentent le rythme cardiaque et la respiration Directives en Tout mouvement corporel produit par les muscles squelettiques utilisant

Plus en détail

Bouger, c est bon pour la santé!

Bouger, c est bon pour la santé! Bouger, c est bon pour la santé! Tous concernés! De quoi s agit-il? Il s agit de toute activité physique, dès lors que nous bougeons. Ainsi tous les pas comptent, comme ceux que nous faisons chez nous

Plus en détail

L ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE POUR LUTTER CONTRE LE CANCER

L ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE POUR LUTTER CONTRE LE CANCER L ACTIVITÉ PHYSIQUE ET SPORTIVE POUR LUTTER CONTRE LE CANCER Comprendre et pouvoir transmettre l information Ce livret a été rédigé par la Fédération Nationale CAMI Sport et Cancer SOMMAIRE ÉDITO 02. Pourquoi

Plus en détail

SPORT ET CANCER. Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille

SPORT ET CANCER. Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille SPORT ET CANCER Yves RINALDI Hôpital Européen Marseille Objectifs pédagogiques Bénéfice du sport sur le risque de survenue d un cancer Quels sports ou activité physique adaptée recommander? Bénéfice de

Plus en détail

La physiologie du sportif

La physiologie du sportif La physiologie du sportif De 2 sportifs d égale valeur, celui qui a les meilleurs résultats est celui dont l alimentation est la plus équilibrée! Si tant est que celle-ci soit permanente! Suivant le type

Plus en détail

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE

Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Activité physique adaptée et Cancer CAMI 42 ROANNE Rationnel de l activité physique en Cancérologie Diminution du risque de cancer: PREVENTION PRIMAIRE. L OMS recommande au moins 30 min d activité physique

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Bouger, à quoi ça sert?

Bouger, à quoi ça sert? Travail réalisé dans le cadre de la formation Sciences et société Bouger, à quoi ça sert? Pourquoi Bouger? On a adapté l activité pour des élèves de troisième d ESO (15 ans). Pour faire cela on a utilisé

Plus en détail

CONSÉQUENCES DE LA MALADIE LA FATIGUE ET DU TRAITEMENT : Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue médical

CONSÉQUENCES DE LA MALADIE LA FATIGUE ET DU TRAITEMENT : Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue médical CONSÉQUENCES DE LA MALADIE ET DU TRAITEMENT : LA FATIGUE Dr Nathalie MENEVEAU Oncologue médical QU'EST CE QUE LA FATIGUE? Etat qui se traduit par une difficulté à effectuer des efforts physiques et à maintenir

Plus en détail

Planification d entraînement Course de 2 et 4 km. Course de la Fondation du Cégep de Sainte-Foy

Planification d entraînement Course de 2 et 4 km. Course de la Fondation du Cégep de Sainte-Foy Planification d entraînement Course de 2 et 4 km Course de la Fondation du Cégep de Sainte-Foy Ces plans d entraînement à la course à pied visent à offrir une préparation physique optimale en vue de la

Plus en détail

Planification d entraînement Course de 10 km. Course de la Fondation du Cégep de Sainte-Foy

Planification d entraînement Course de 10 km. Course de la Fondation du Cégep de Sainte-Foy Planification d entraînement Course de 10 km Course de la Fondation du Cégep de Sainte-Foy Ces plans d entraînement à la course à pied visent à offrir une préparation physique optimale en vue de la Course

Plus en détail

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016 Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau à l Université Savoie Mont-Blanc pour l année universitaire 2015-2016 Il existe, à l Université Savoie Mont-Blanc, deux listes

Plus en détail

Activité physique et cancer: avant, pendant et après

Activité physique et cancer: avant, pendant et après Activité physique et cancer: avant, pendant et après Dr Corinne Delcambre Activité Physique et prévention primaire du cancer du sein et du colon En France, 34 000 et 53 000 nouveaux cas de cancer du colon

Plus en détail

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu

soigner ma tension Je me dépense pour Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Je me dépense pour soigner ma tension Activité physique ou sportive chez le sujet hypertendu Informations et conseils du Comité Français de Lutte contre l Hypertension Artérielle La pratique régulière

Plus en détail

ENTRAÎNEMENT. Programme 1

ENTRAÎNEMENT. Programme 1 ENTRAÎNEMENT PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT DE 30 MINUTES (p.77) Programme 1 Inclus cardio par intervalles, tonification du corps en entier, exercices d équilibre, réchauffement, exercices d étirements et de

Plus en détail

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ. Docteur Francis LEPAGE DDJS

ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ. Docteur Francis LEPAGE DDJS ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SANTÉ Docteur Francis LEPAGE DDJS MORTALITÉ LIÉE A L ENVIRONNEMENT ET AU COMPORTEMENT AUX USA EN 2000 CAUSES NOMBRES DE MORTS TABAC 400.000 38 INACTIVITÉ PHYSIQUE+ALIMENT ATION INAPROPRIÉE

Plus en détail

M.JULIA. Quelques chiffres PLAN. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes BÉNÉFICES ET DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ L ADULTE

M.JULIA. Quelques chiffres PLAN. Faculté de Médecine Montpellier-Nîmes BÉNÉFICES ET DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ L ADULTE BÉNÉFICES ET INCONVENIENTS DE LA PRATIQUE SPORTIVE CHEZ L ADULTE Dr M. JULIA Service Rééducation Fonctionnelle Pr Hérisson Quelques chiffres En France en 2003 : 56 % des femmes } sont touchés par 75 %

Plus en détail

Offre de sport J+S. Définition d une offre J+S

Offre de sport J+S. Définition d une offre J+S Guide pour la réalisation d offres J+S par les cantons, les communes et les fédérations sportives nationales avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 4) Le présent Guide a pour but de donner

Plus en détail

Activité physique et cancer

Activité physique et cancer Activité physique et cancer Activité physique et cancer 1/ Introduction 2/ Définition de l activité physique 3/ La fatigue 4/ Bénéfices de l activité physique en cancérologie 5/ Mécanismes d action de

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Dr F. GANE TROPLENT 04/2013 Faculté de Médecine HyacintheBASTARAUD Activités physiques : Recommandations d activité physique pour la population Pratique d une activité physique

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

Parcours Génération plus. Rester actif RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE

Parcours Génération plus. Rester actif RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Parcours Génération plus Rester actif RETRAITE PRÉVOYANCE SANTÉ ÉPARGNE Avec le parcours Génération plus, soyez acteur de votre santé L activité physique regroupe à la fois l exercice physique de la vie

Plus en détail

04/06/2013. Place de l activité physique (AP) en cancérologie. Relations retrouvées entre activité physique et risque de cancer

04/06/2013. Place de l activité physique (AP) en cancérologie. Relations retrouvées entre activité physique et risque de cancer Introduction Place de l activité physique (AP) en cancérologie Dr Corinne DELCAMBRE-LAIR Amélioration de la qualité et des résultats des soins du nombre de patients en vie en rémission complète ou partielle

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements. FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11.

CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements. FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11. CANCER DU SEIN Epidémiologie, Facteurs de risque et objec?fs des traitements FMC Cancer du sein CNGOF Dr Boiffard Florence 21.11.13 Épidémiologie (Etat des lieux, INCA 2013) Le cancer du sein fait partie

Plus en détail

Adolescents en surpoids dans le Val de Marne :

Adolescents en surpoids dans le Val de Marne : Adolescents en surpoids dans le Val de Marne : Mettre en lien professeurs d EPS et professionnels de santé??inspection académique Conseil général Du Nut sport 12 mai 2006 1 «Le programme pour l Alimentation

Plus en détail

Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015. Réunion d information 26 janvier 2015

Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015. Réunion d information 26 janvier 2015 Présentation synthétique : Pré-test : mars à juin 2014 Etude : juillet 2014 à décembre 2015 Réunion d information 26 janvier 2015 Les objectifs du projet As du Cœur CONCEVOIR UN PROGRAMME D ACTIVITÉS PHYSIQUES

Plus en détail

La pratique sportive en France, reflet du milieu social

La pratique sportive en France, reflet du milieu social La pratique sportive en France, reflet du milieu social Lara Muller* En 2003, 71 % des personnes de 15 ans ou plus pratiquent une activité physique ou sportive, même occasionnellement. Les jeunes gens

Plus en détail

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau du CIUSHN des universités de Grenoble pour l année 2015-2016

Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau du CIUSHN des universités de Grenoble pour l année 2015-2016 Critères d admission sur liste complémentaire des sportifs de haut niveau du CIUSHN des universités de Grenoble pour l année 2015-2016 Le Comité inter-universitaire du sport de haut niveau (CIUSHN) détermine

Plus en détail

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA S D DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA DIPLOMES ABROGES DIPLOMES DE NIVEAU IV BEATEP BEATEP «Activités culturelles et d expression» 1 er janvier 2008 BP JEPS Spécialité ANIMATION CULTURELLE

Plus en détail

Activités physiques, activités physiques domestiques?

Activités physiques, activités physiques domestiques? Activités physiques, activités physiques domestiques?, Educatrice thérapeutique, Centre Spécialisé Obésité Aquitaine Nord, CHU de Bordeaux Activité physique, activités physiques domestiques? Définition

Plus en détail

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport»

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) Modification du 26 octobre 2015 L Office fédéral du sport (OFSPO) arrête: I L ordonnance de l OFSPO du 12 juillet 2012 concernant «Jeunesse

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Dans nos cabinets spécialisés de kinésithérapie du sport, la

Dans nos cabinets spécialisés de kinésithérapie du sport, la santé Pratique trop intensive, mauvaise préparation Un tiers des coureurs se blessent au moins une fois par an. Pas grave, à condition de respecter de vrais protocoles de reprise et non de reprendre la

Plus en détail

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009

Modifier ses habitudes de vie, Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Modifier ses habitudes de vie, un défi quotidien. LE VOLET EXERCICE Vicki Lebrun, Kinésiologue Marie-France Langlois, MD Orford, le 2 octobre 2009 Exercice d auto-réflexion 5 minutes Objectifs de l atelier

Plus en détail

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE

PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE PRESCRIPTION D ACTIVITES PHYSIQUES A BUT THERAPEUTIQUE POUR L ADOLESCENT OBESE Dr Jean-Marc SENE médecin du sport praticien-attaché au CHU Pitié-Salpétrière INTRODUCTION Indication Évaluation initiale

Plus en détail

Hygiène de vie MOI ET. Je m évalue. Je m informe PRÉSENTS POUR VOTRE AVENIR

Hygiène de vie MOI ET. Je m évalue. Je m informe PRÉSENTS POUR VOTRE AVENIR Hygiène de vie MOI ET Mon Activité Physique Je m évalue Je m informe PRÉSENTS POUR VOTRE AVENIR Pr. Jean-François Toussaint Président de la Commission Prévention au Conseil de Santé Publique Professeur

Plus en détail

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques

Plan. I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques DIABETE ET SPORT Plan I- Physiopathologie II- Risques et complications III- Conseils & Education pour la prévention des risques I- Physiopathologie Principes généraux de l exercice physique Pour améliorer

Plus en détail

Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300

Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300 Dans ce chapitre : L équation de l équilibre énergétique 298 Les besoins énergétiques du corps 300 L activité physique et le contrôle du poids 300 La composition corporelle 302 La masse maigre 303 La masse

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

CERTIFICAT D EXCELLENCE EN APTITUDE PHYSIQUE DES FC

CERTIFICAT D EXCELLENCE EN APTITUDE PHYSIQUE DES FC Référence : A. Certificat d excellence en aptitude physique des FC. Politique de décembre 2006, PDF BUT Le Certificat d excellence en aptitude physique des FC a été créé dans le but de souligner les efforts

Plus en détail

KAPA «Cancer et Activité Physique» Expérience de l hôpital Européen Marseille. Wahiba BIDAUT

KAPA «Cancer et Activité Physique» Expérience de l hôpital Européen Marseille. Wahiba BIDAUT KAPA «Cancer et Activité Physique» Expérience de l hôpital Européen Marseille Wahiba BIDAUT «Sport et Santé» en Région PACA Faculté des Sciences Du Sport Marseille Luminy Jeudi 21 Activité Physique: Définition

Plus en détail

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08

Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008. Mise à jour 24-06-08 Diabète de type 2 et Sport Dr Laurence FAYARD- JACQUIN Cœurs du Forez 2008 Mise à jour 24-06-08 L activité physique est recommandée depuis longtemps aux patients diabétiques Dès la fin du 19 ème siècle,

Plus en détail

AP : Prévention tertiaire Réalités et mécanismes biologiques

AP : Prévention tertiaire Réalités et mécanismes biologiques 7ème Journées Scientifiques du pôle de cancérologie de Troyes TROYES 14 avril 2012 AP : Prévention tertiaire Réalités et mécanismes biologiques Dr Thierry BOUILLET Sve d Oncologie CHU Avicenne Paris 13

Plus en détail

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel

Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006. Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Colloque cyclisme fémininf Besancon 02.12.2006 Besançon 02 décembre d 2006 Docteur gérard nicolet comité de Franche-comté Avec jocelyne beillot et fabrice michel Besançon 02 décembre d 2006 CYCLISME FEMININ

Plus en détail

Notice d information Couverture d assurance RC

Notice d information Couverture d assurance RC Notice d information Couverture RC A compter du 1er janvier 2016, la Fédération UNSA SPORT a souscrit auprès de la compagnie AXA France IARD un contrat visant à couvrir les conséquences pécuniaires de

Plus en détail

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental

PASS BIEN-ETRE EN CHAMPAGNE-ARDENNE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE. Document expérimental PASS BIEN-ETRE PASSEPORT PARCOURS ANIMATION SPORT SANTE EN CHAMPAGNE-ARDENNE Document expérimental Le PASS Bien-Etre Aidez-nous a prendre soin Tête et cou Bras gauche Bras droit Buste et dos Main Droite

Plus en détail

Se bouger! Promotion de la santé. Yvette Vermeersch

Se bouger! Promotion de la santé. Yvette Vermeersch Se bouger! Promotion de la santé Yvette Vermeersch 30 minutes par jour suffisent. Elles peuvent être réparties en plusieurs période sur la journée. Pas besoin d équipement ou d une tenue vestimentaire

Plus en détail

Adhésion Licence Assurance

Adhésion Licence Assurance Adhésion Licence Assurance Toute association, a besoin, pour pérenniser son activité, d adhérents. Ø La relation entre les deux s établit par une adhésion. Il y a deux façons d adhérer : à titre individuel

Plus en détail

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER

PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER PREVENIR LE CANCER C EST POSSIBLE JOURNÉE MONDIALE CONTRE LE CANCER - LE 4 FÉVRIER MERCI Nous vous remercions de lire ce support d information! Notre objectif est de vous aider à comprendre comment prévenir

Plus en détail

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96

Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Dans ce chapitre : Production d énergie pour la contraction musculaire 96 Les trois systèmes énergétiques 97 Énergie immédiate : le système du phosphate à haute énergie 99 Énergie à court terme : le système

Plus en détail

QUEL SPORT CONTRE LA LOMBALGIE? Docteur Stéphane CASCUA Centre de Traumatologie du Sport de La Défense

QUEL SPORT CONTRE LA LOMBALGIE? Docteur Stéphane CASCUA Centre de Traumatologie du Sport de La Défense QUEL SPORT CONTRE LA LOMBALGIE? Docteur Stéphane CASCUA Centre de Traumatologie du Sport de La Défense Quel est l effet du sport sur la lombalgie? Selon les conditions... Le sport provoque ou aggrave les

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE

POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Volet sportif POLITIQUE DE SOUTIEN À L EXCELLENCE POUR LA JEUNESSE PIÉMONTAISE Cette politique a pour mission de reconnaître la participation

Plus en détail

Dr Guy DHOMS MPR / CH Francis Vals Port La Nouvelle CANCER ET SPORT ACTIVITES PHYSIQUES. Médecin Judo Ligue Languedoc Roussillon 19/11/2013 1

Dr Guy DHOMS MPR / CH Francis Vals Port La Nouvelle CANCER ET SPORT ACTIVITES PHYSIQUES. Médecin Judo Ligue Languedoc Roussillon 19/11/2013 1 Dr Guy DHOMS MPR / CH Francis Vals Port La Nouvelle CANCER ET SPORT ACTIVITES PHYSIQUES Médecin Judo Ligue Languedoc Roussillon 19/11/2013 1 Contexte général pour le cancer De plus en plus de cancers.

Plus en détail

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME

19627425.00 ENG/FRA A FRA GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME GUIDE RAPIDE POUR AMELIORER VOTRE FORME 19627425.00 ENG/FRA A FRA SOMMAIRE 1. Laissez-vous guider par votre fréquence cardiaque!... 4 2. Un large éventail d activités... 6 3. Zones cible de fréquence cardiaque...

Plus en détail

Médiathèque. Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne

Médiathèque. Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne Médiathèque Plan de classement du fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne Avant-propos le fonds documentaire du CREPS Vichy Auvergne La documentation (livres, DVD, dossiers documentaires, etc.) de la

Plus en détail

Préface : Etat d Esprit

Préface : Etat d Esprit Préface : Etat d Esprit Kinésithérapeute, mon Diplôme d Etat «en poche», j ai envisagé ma pratique thérapeutique dans le souhait d une harmonie. Une curiosité spontanée m a fait rechercher et découvrir

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance :

Man Vs Woman. Tout d abord il existe des facteurs physiologiques qui semblent Ñtre Ö l origine de cet Äcart de performance : Man Vs Woman Les femmes sont souvent considäräes comme Å le sexe faible Ç et on peut remarquer que dans certains sports, les femmes sont souvent en minoritä par rapport aux hommes. Vient s ajouter la diffärence

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL?

PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PRISE DE POIDS LORS D UN CANCER DU SEIN: QUEL EST L ACCOMAPAGNEMENT IDÉAL? PLAN DE L EXPOSÉ 1. INTRODUCTION 1.1 ÉPIDÉMIOLOGIE 1.2 FACTEURS ENTRAÎNANT UNE PRISE DE POIDS 2. RISQUES LIÉS AU SURPOIDS ET À

Plus en détail

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal.

Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Promouvoir l activité physique au quotidien. Cadre légal. Cadre légal. Promouvoir l activité physique au quotidien Pourquoi et comment? Journée cantonale de promotion de la santé et de la prévention en milieu scolaire, Montreux le 23 avril 2009 Promouvoir l activité physique

Plus en détail

De la recherche au terrain

De la recherche au terrain Bienfaits de l activité physique sur la santé De la recherche au terrain Journée Régionale de Sport Santé Bien Être Rennes 17 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité

Plus en détail

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Centre de tests www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Un centre de tests compétent En étroite collaboration, le centre de fitness CTS et la Physio Balance vous propose

Plus en détail

Bilan de la journée de formation Formation CFA du 7 avril 2011 - Tours

Bilan de la journée de formation Formation CFA du 7 avril 2011 - Tours Bilan de la journée de formation Formation CFA du 7 avril 2011 - Tours Pour cette journée de formation de formateurs, 11 stagiaires étaient présents. Tous ont fait part de leur grande satisfaction d accéder

Plus en détail

1. Argumentation du choix de la population

1. Argumentation du choix de la population III. Enquête de santé publique 1. Argumentation du choix de la population Lors de nos recherches concernant les femmes ménopausées touchées par l'ostéoporose nous avons pu constater par des données chiffrées

Plus en détail

L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments!

L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments! L activité physique, découvrez le meilleur des médicaments! Josiane Laramée B.Sc. Kinésiologue (819) 623-1228 #6479 CSSS ANTOINE-LABELLE SMASH Automne 2013 L activité physique Vos attentes 3*3*3 Définition

Plus en détail

Amphora Sports - Bon de commande

Amphora Sports - Bon de commande FORME & BIEN-ÊTRE : A758 Tai-ji-quan pratique 29,50 27,96 A712 Gym douce pour les personnes handicapées 24,50 23,22 A845 Gym douce en position assise 22,50 21,33 615 Gymnastique et bien être pour les seniors

Plus en détail

Professeur Daniel Rivière

Professeur Daniel Rivière Professeur Daniel Rivière Responsable du service de médecine du sport - CHU Toulouse Président Société Midi-Pyrénées de Médecine du Sport et président d eformip Assises Inter-Régionales «Handicap-Sport-Santé»

Plus en détail

Projet de mutualisation de l Activité physique en Oncologie : 1 ère Réunion

Projet de mutualisation de l Activité physique en Oncologie : 1 ère Réunion Projet de mutualisation de l Activité physique en Oncologie : 1 ère Réunion 24-6-2013 Ordre du jour Rationnel du projet Les données de la littérature Objectifs du projet Tour de table Intérêt au projet

Plus en détail

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3

«Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 «Pratique physique et effets sur le corps : approche physiologique de l exercice» UE d ouverture L3 Définitions, caractéristiques de l activité physique, différents types d activité physique et fonction

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme

DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Ce que la joueuse attend du programme (classer par importance de 1 à 3) Me maintenir en forme 1 fiche diagnostic DIAGNOSTIC DE LA JOUEUSE (À RENSEIGNER PAR LE COACH) Condition physiue générale Coordination, adresse Course et déplacements Force / Puissance Relâchement LA JOUEUSE Ce ue la joueuse

Plus en détail

Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique

Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique Parcours du Cœur scolaires Atelier activité physique Conçu par le centre médico-sportif de Bretagne-Sud Objectif général : Apporter des repères pédagogiques aux éducateurs sportifs partenaires de l événement

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016

liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016 liste des activites sportives ufolep Saison 2015/2016 Activités relevant du Risque 1 Sports individuels : 22001-Billard (6) 27004-Boules (6) 24001-Boomerang (6) 22002-Bowling (6) 24002-Cerf-volant (6)

Plus en détail

Un guide utilisé afin de développer un programme d exercice propre à chacun

Un guide utilisé afin de développer un programme d exercice propre à chacun Principe F.I.T.T. Un guide utilisé afin de développer un programme d exercice propre à chacun Fréquence : le nombre de sessions d exercice ou d activité par semaine ex. trois sessions (le mardi, le jeudi

Plus en détail

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Présentation 2013 Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Promoteurs du projet Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) Comité Régional des Offices

Plus en détail

Résumé. 1.Vous êtes: 2.Vous êtes en classe de: 3.Vous allez en cours: 4.Avez-vous une pathologie au niveau de la colonne vertébrale:

Résumé. 1.Vous êtes: 2.Vous êtes en classe de: 3.Vous allez en cours: 4.Avez-vous une pathologie au niveau de la colonne vertébrale: a.mironneau@gmail.com Modifier ce formulaire Afficher toutes les réponses Publier les données analytiques Résumé 1.Vous êtes: une fille 172 49 % un garçon 177 51 % 2.Vous êtes en classe de: 6ème 99 28

Plus en détail

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé

PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ. Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé PROGRESSEZ EN SPORT ET EN SANTÉ Mieux vivre avec ma maladie chronique, Me soigner par l activité physique Programmes Santé À chacun son stade! Votre profil est unique, votre réponse à l exercice physique

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

Le Centre du Mouvement «(Re)Bouger pour se soigner»

Le Centre du Mouvement «(Re)Bouger pour se soigner» Le Centre du Mouvement «(Re)Bouger pour se soigner» ORIGYM, UN ENTRAÎNEMENT COMPLET ET EFFICACE Le concept de préparation physique mis au point par Frédéric Lennaertz est un entraînement corporel complet

Plus en détail

PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance

PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance PRESCRIRE L'ACTIVITÉ PHYSIQUE THÉRAPEUTIQUE : du conseil à l ordonnance Dr Bruno Burel Rouen brunoburel@polesantesport.fr Prescrire l activité physique (AP) comme traitement? thérapeutique efficacité prouvée

Plus en détail

Gym Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps. Un programme Sport-Santé de la FFEPGV

Gym Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps. Un programme Sport-Santé de la FFEPGV Gym Après Cancer Un nouvel élan pour mon corps Un programme Sport-Santé de la FFEPGV Fédération Sportive affinitaire Qui sommes nous? Cadres professionnalisés Concept de Sport- Santé FFEPGV 540 000 licenciés

Plus en détail

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN

Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission médicale tennis Christian NEAU kinésithérapeute membre de l IRMSHN Xavier BAGUELIN Le tennis pour les «Seniors +» Analyse des caractéristiques du public +45 ans +55 ans +65 ans Propositions de Préparation Physique spécifique Guillaume LEVAVASSEUR médecin du sport en charge de la commission

Plus en détail

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE

RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE RÉGLEMENTATION POUR LA SÉLECTION DES ATHLÈTES ET LES BOURSES À REMETTRE Fonds de l athlète Abitibi Témiscamingue 375, avenue Centrale Val d Or (Québec) J9P 1P4 www.fondsdelathlete.ulsat.qc.ca Révisée 2011

Plus en détail

Trio de conseils pour parcours élite

Trio de conseils pour parcours élite AVIS IMPORTANT Si vous choisissez le parcours Élite, on considère que vous êtes déjà sportif et en forme. On considère que vous ne commencez pas à vous entraîner aujourd hui avec le programme qui suit.

Plus en détail

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR?

SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? HIRSLANDEN LAUSANNE CLINIQUE CECIL SANTÉ ET ACTIVITÉ PHYSIQUE: UN DUO GAGNANT QUELS BÉNÉFICES ET COMMENT LES OBTENIR? «FAITES DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE, C EST BON POUR VOTRE SANTÉ». C EST LE PRINCIPAL MESSAGE

Plus en détail

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5

SEMAINES 1 ET 2 SEMAINES 3 ET 4 PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT SEMI-MARATHON/MARATHON 1 / 5 1 / 5 Sport : Niveau : Objectif : Durée : Activités : Course à Coureur actif Semi-marathon/marathon 12 semaines Course d endurance, séances, entraînement avec GPS Dans tous ces exercices, il est essentiel

Plus en détail

Santé et activité physique

Santé et activité physique Santé et activité physique J.P. Brackman médecin du sport P. Bruzac-Escanes diététicienne F. Saint Pierre biostatisticien Support d une conférence donnée à l auditorium de Balma le 16 juin 2006 Objectifs

Plus en détail

«MALLETTE PEDAGOGIQUE HANDISPORT»

«MALLETTE PEDAGOGIQUE HANDISPORT» PRESENTATION DE LA «MALLETTE PEDAGOGIQUE HANDISPORT» La Fédération Française Handisport (F.F.H.) Conformément à sa mission de promotion et d organisation des activités physiques et sportives pour les personnes

Plus en détail

SPORT ET ÉTUDES : UNE COMBINAISON GAGNANTE

SPORT ET ÉTUDES : UNE COMBINAISON GAGNANTE SPORT ET ÉTUDES : UNE COMBINAISON GAGNANTE «La chance aide parfois, le travail toujours» Guillaume Lafleur, finissant Sport-Études 2004 L OBJECTIF Permettre à des élèves-athlètes visant l excellence sportive

Plus en détail

Activité physique et cancer

Activité physique et cancer Activité physique et cancer Pr Maurice Schneider (Nice) Ligue contre le cancer Activité physique et cancer 1/3 des cancers : COLON SEIN ENDOMETRE ŒSOPHAGE REIN PEUVENT ÊTRE ATTRIBUÉS AU SURPOIDS OU À L

Plus en détail

Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein. pour les femmes de 40 à 49 ans

Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein. pour les femmes de 40 à 49 ans Éléments d information à intégrer dans les outils de communication sur le dépistage du cancer du sein pour les femmes de 40 à 49 ans Informations générales sur le dépistage du cancer du sein Qu est-ce

Plus en détail

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE

CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE CONSIGNES POST-OPÉRATOIRES ACTIVITÉ PHYSIQUE Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque M.IRRAZI (Metz) 7 et 8 mai PARIS OBJECTIFS Anticiper la douleur Récupération fonctionnelle Gérer les

Plus en détail

Organiser un évènement sport - santé - bien-être

Organiser un évènement sport - santé - bien-être Didier Pereira Organiser un évènement sport - santé - bien-être Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail