Ce dépliant sur la maladie de Parkinson vous est remis par votre pharmacien. Au-delà d une meilleure compréhension de cette maladie évolutive et de

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ce dépliant sur la maladie de Parkinson vous est remis par votre pharmacien. Au-delà d une meilleure compréhension de cette maladie évolutive et de"

Transcription

1 Ce dépliant sur la maladie de Parkinson vous est remis par votre pharmacien. Au-delà d une meilleure compréhension de cette maladie évolutive et de ses traitements, ce dépliant vous donnera, ainsi qu à votre famille, des conseils simples pour adapter votre vie quotidienne comme professionnelle.

2 1 QUI EST TOUCHÉ PAR LA MALADIE DE PARKINSON EN FRANCE Cette maladie touche 2 personnes sur 1000 dans la population, démarrant généralement entre 55 ans et 65 ans. Elle constitue la 2 e cause de handicap moteur chez la personne âgée. 2 QUELLE EST LA CAUSE DE LA MALADIE DE PARKINSON L origine n est pas connue. Les experts soupçonnent des facteurs liés à l environnement (certains pesticides) et des facteurs liés à l hérédité. 3 COMMENT SE MANIFESTE LA MALADIE DE PARKINSON Les symptômes moteurs les plus connus sont un tremblement lors des moments de repos, une lenteur des mouvements et une raideur. Ces mouvements sont ralentis et diffi ciles, ce qui gêne les gestes quotidiens, l écriture et la marche. Parfois s y associent des troubles aussi divers qu une fatigue exagérée, des douleurs articulaires, des troubles digestifs, urinaires, de l odorat, de la parole, de la déglutition, de l humeur, du sommeil, etc. 2

3 4 COMMENT LA MALADIE DE PARKINSON ÉVOLUE-T-ELLE L évolution est progressive. Les signes s amplifi ent, rendant la marche de plus en plus diffi cile. La personne perd l équilibre, ne parvient plus à articuler ou présente des problèmes de mémoire. Certaines manifestations comme des mouvements anormaux, des nausées, des baisses de tension peuvent être aggravés par les traitements. 5 QUELS SONT LES TRAITEMENTS DE LA MALADIE DE PARKINSON Dans la maladie de Parkinson, une substance appelée dopamine se retrouve en quantité insuffi sante dans le cerveau. Le principe du traitement consiste à combler ce défi cit en apportant de la dopamine ou des substances similaires. Le choix de chaque médicament par votre médecin se fait en fonction de votre âge, de la durée d évolution de votre maladie et du degré de gêne fonctionnelle. 3

4 Les médicaments 1 SUIVEZ BIEN LA PRESCRIPTION DE VOTRE MÉDECIN Respectez rigoureusement les prescriptions de votre médecin, en particulier les horaires de prise de vos médicaments. Évitez la prise d autres médicaments sans avis médical. Alertez votre médecin ou votre pharmacien dans le cas d éventuels effets indésirables. 2 SURVEILLEZ LES MODIFICATIONS DE COMPORTEMENTS ÉVENTUELLEMENT AGGRAVÉS PAR LE TRAITEMENT Le traitement peut provoquer entre autres de brusques envies de dormir, gênantes pour conduire ou travailler. Vous pouvez également avoir des comportements anormaux, compulsifs et addictifs avec jeux d argent et achats inconsidérés. Vous pouvez aussi ressentir une augmentation du désir sexuel. Parlez-en aussitôt à votre médecin ou à votre pharmacien. 4

5 À la maison 3 ADAPTEZ VOTRE DOMICILE Faites qu il soit facile d accès, dégagez les pièces des objets encombrants ou des tapis, équipez vos toilettes et salles de bains de barres d appui et de WC surélevés. Prenez conseil auprès de votre ergothérapeute. 4 FACILITEZ VOTRE QUOTIDIEN Que ce soit à votre domicile ou en extérieur, essayez de simplifi er et faciliter vos gestes quotidiens et vos déplacements. Par exemple, préférez les scratchs aux boutons, optez pour des chaussures à semelle antidérapante. 5 GARDEZ UNE BONNE HYGIÈNE DE VIE Continuez à vous brosser les dents régulièrement et à consulter votre dentiste. Du fait des troubles du sommeil, essayez de vous coucher et de vous lever à heures fi xes. Augmentez votre consommation d eau et de fi bres pour éviter la constipation. 5

6 Les activités 6 PRATIQUEZ UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE DOUCE Cela peut être la marche, la natation ou le jardinage. Faites travailler vos deux mains. Si vous êtes rapidement fatigué, fractionnez vos efforts. Mieux vaut plusieurs petits efforts courts qu une seule séance longue et intense. Prenez conseil auprès de votre kinésithérapeute. 7 CONSERVEZ UNE ACTIVITÉ INTELLECTUELLE ET SOCIALE Garder le contact avec les autres est important. Si possible, conservez des activités intellectuelles et sociales pour éviter l isolement et le repli sur soi. Prenez conseil auprès de votre orthophoniste. 6

7 Au travail 8 ADAPTEZ VOS CONDITIONS DE TRAVAIL Vous pouvez continuer à travailler, sous réserve de quelques aménagements dans les horaires de travail, dans les défi nitions de poste ou dans les postures. Prenez conseil auprès du médecin du travail. Les aides 9 SOLLICITEZ LES AIDES SOCIALES La maladie de Parkinson est inscrite dans la liste des affections de longue durée (ALD 30). Vous pouvez bénéfi cier à domicile d une aide-ménagère, d une aide à la toilette par une infi rmière. Pensez aussi à rencontrer une assistante sociale et à demander l Allocation Pour l Autonomie (APA). 10 ADHÉREZ À UNE ASSOCIATION Plusieurs associations apportent aides, informations et témoignages aux patients et à leur famille. 7

8 LES ASSOCIATIONS DE PATIENTS ASSOCIATION FRANCE PARKINSON 37 bis, rue La Fontaine Paris Tél. : / Fax : Site Internet : FÉDÉRATION FRANÇAISE DES GROUPEMENTS PARKINSONIENS 34, route de Carrières Chatou Tél./Fax : Site Internet : ASSOCIATION MEDIAPARK 5, place Puvis de Chavannes Lyon Tél. : Site Internet : BIBLIOGRAPHIE Maladie de Parkinson. Référentiel National Collège des Enseignants de Neurologie - Version du 30/08/2002 Guide Affection longue durée. La prise en charge de votre maladie de Parkinson. HAS Octobre /2013

La prise en charge de votre maladie de Parkinson

La prise en charge de votre maladie de Parkinson G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre maladie de Parkinson Vivre avec une maladie de Parkinson Octobre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

L importance. de bien prendre son traitement

L importance. de bien prendre son traitement L état moteur du patient atteint de maladie de Parkinson est le reflet de l effet des médicaments. De ce fait, une prise régulière et à la dose adéquate est très importante. L analyse des doses et des

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 TABLE DES MATIÈRES La prévention des chutes 2 L aménagement

Plus en détail

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007

Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes. Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Evaluer et aménager le domicile de personnes âgées à risques de chutes Nathanaëlle Lagadec ergothérapeute Hôpital Pitié-Salpêtrière 08 décembre 2007 Plan Généralités L évaluation des risques de chutes

Plus en détail

Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports. Direction Générale de la Santé. Informations et conseils. Maladie d Alzheimer

Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports. Direction Générale de la Santé. Informations et conseils. Maladie d Alzheimer Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie d Alzheimer Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte

Plus en détail

Être en sécurité à domicile

Être en sécurité à domicile La prévention des chutes Être en sécurité à domicile CLSC de Saint-Michel 3355, rue Jarry est Montréal (Québec) H1Z 2E5 Mai 2012 CLSC de Saint-Léonard 5540, rue Jarry est Montréal (Québec) H1P 1T9 Centre

Plus en détail

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 %

Maladie de Parkinson. et prise en charge. La prise en charge à 100 % Actuellement, vous êtes près de 6,5 millions dans le monde et 150 000 en France à être atteints par la maladie de Parkinson. Vous pourrez avoir besoin d informations administratives, pratiques... ou tout

Plus en détail

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE

N ATTENDEZ PAS LA CHUTE! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors N ATTENDEZ PAS LA CHUTE N ATTENDEZ N ATTENDEZ! Guide de prévention des chutes au domicile des seniors CHAQUE ANNÉE, 9 400 PERSONNES DÉCÈDENT DES SUITES D UNE. LES 3/4 ONT PLUS DE 75 ANS. L Institut National de Veille Sanitaire

Plus en détail

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants

Formation. Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants Formation Des cours Croix-Rouge vaudoise pour les proches aidants A qui s adressent ces formations? Cours de sensibilisation Ces cours s adressent à vous, proches aidants, qui consacrez temps et énergie

Plus en détail

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs :

RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX. Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : RELATION D AIDE ET SOUTIEN DES AIDANTS FAMILIAUX Une formation expérimentale à destination des professionnels soin à domicile en soins palliatifs : Journée Régionale de Soins Palliatifs Cité des Congrès

Plus en détail

La prise en charge de votre schizophrénie

La prise en charge de votre schizophrénie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre schizophrénie Vivre avec une schizophrénie Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1)

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Lisez attentivement ce document et conservez-le

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. qualité de vie Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission qualité de vie Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

Programme personnalisé de soins (PPS)

Programme personnalisé de soins (PPS) Programme personnalisé de soins (PPS) FÉVRIER 2012 Définition et objectifs Le PPS est un outil opérationnel proposé aux professionnels de santé pour organiser et planifier le parcours de soins des personnes

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Carnet de suivi Lithium Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Ce carnet est important Si vous le trouvez, merci de le faire parvenir à l adresse ci-dessous Nom Prénom Adresse Téléphone Mobile Date

Plus en détail

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille

Prévention des chutes. Un guide à l intention des patients et leur famille Prévention des chutes Un guide à l intention des patients et leur famille 1 Qu est-ce qu une chute? Une chute survient lorsque vous tombez soudainement sur le plancher ou par terre. Une blessure peut ou

Plus en détail

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques?

Comment les composantes de SerEN contribuent aux effets thérapeutiques? SerEN Qu est ce que SerEN? SerEN est un produit qui a été spécialement créé pour offrir un moyen sûr et efficace afin de profiter d un bien-être intellectuel pour les personnes qui vivent des situations

Plus en détail

(Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant)

(Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant) CONSULTATION D EVALUATION ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR AUTO-QUESTIONNAIRE (vaut courrier du médecin traitant) (Le questionnaire est à remplir OBLIGATOIREMENT et COMPLETEMENT avec votre médecin traitant)

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT

EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT EDUCATION THERAPEUTIQUE A L'AUTO SONDAGE INTERMITTENT Fiche descriptive d un programme d éducation thérapeutique à l auto-sondage intermittent Thème du programme: l amélioration et la conservation de son

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation

PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation PACTE : Programme d Amélioration Continue du Travail en Equipe Phase d expérimentation Centre Hospitalier d Argenteuil (95) F. Lémann, PH-coordonnateur de la gestion des risques associés aux soins Co-facilitateur

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS

CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS CONSEILS AUX AIDANTS : ADOPTER LA BONNE ATTITUDE et PRESERVEZ VOUS 1. Bien communiquer avec la personne atteinte de la maladie d Alzheimer Même si la personne malade semble se désintéresser de son entourage,

Plus en détail

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP

MÉMO SANTÉ ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP MÉMO SANTÉ CHEF D ENTREPRISE ARTISANALE ENTREPRISES ARTISANALES DU BTP ARTISANS ET STRESS AU TRAVAIL Souvent qualifié de «mal du siècle», le stress touche toutes les catégories de travailleurs, et notamment

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour

Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires et Affections respiratoires Livret de séjour CENTRE HOSPITALIER de BOURG-EN-BRESSE CS 90401 900 route de Paris 01012 BOURG-EN-BRESSE CEDEX 04 74 45 44 08 Hospitalisation à Temps Partiel Soins de Suite et Réadaptation Affections cardio-vasculaires

Plus en détail

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes

PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes PREVENTION DES CHUTES: L'approche des Equipes Infirmières et Aides Soignantes I Ingrid VICENTE, Aide Soignante, Christine COLAS,IRUS Unité de Réadaptation Orthopédique 2EK Mars 2015 Forum :Prévention des

Plus en détail

Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement

Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement Suboxone : Puisque vous êtes prêt à commencer un traitement Tiré de : «Suboxone, puisque vous êtes prêt à commencer un traitement.», par Reckitt Benckiser, 2008. Le traitement par Suboxone Pour traiter

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques

La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, la sclérose en plaques Vivre avec une sclérose en plaques Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce

Plus en détail

Atelier Gestion de la fatigue

Atelier Gestion de la fatigue Journée Rhônalpine d information sur la Sclérose en Plaques samedi 27 septembre 2014 Atelier Gestion de la fatigue Présentation Centre Médical Germaine Revel Brigitte LUC, Médecin Alexandre GOUY, Educateur

Plus en détail

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée

Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée Prévention des accidents de la vie courante chez la personne âgée aménagements, conseils, aides-techniques Fanny DOURTHE Gestionnaire de cas Ergothérapeute Conseil Général de l'yonne Sommaire Accidents

Plus en détail

SAMSAH NOM PRENOM. Service d Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés

SAMSAH NOM PRENOM. Service d Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés SAMSAH Service d Accompagnement Médico-Social pour Adultes Handicapés 81, rue Irène et Frédéric Joliot-Curie 93 170 BAGNOLET Tél. : 01 48 51 18 40 Fax : 01 48 51 18 49 E-mail : secretariat@samsahcos93.fr

Plus en détail

Agenda de la crise de migraine. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tél :...

Agenda de la crise de migraine. Nom :... Prénom :... Adresse :... Tél :... Agenda de la crise de migraine Nom :....................... Prénom :.................... Adresse :............................................................................ Tél :........................

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. MAL des TRANsPORTs

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. Juin 2009. MAL des TRANsPORTs Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance Juin 2009 MAL des TRANsPORTs MAL des TRANSPORTS Ce qu il faut savoir Pathologie fréquente et bénigne, le mal des transports (cinétose)

Plus en détail

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes

Livret d accueil du service Accueil temporaire. Maison Saint Cyr Rennes Livret d accueil du service Accueil temporaire Maison Saint Cyr Rennes 1 L Accueil temporaire pour qui? L Accueil temporaire s adresse aux personnes âgées qui vivent à domicile et qui souhaitent un séjour

Plus en détail

Un danger vous guette Soyez vigilant

Un danger vous guette Soyez vigilant Un danger vous guette Soyez vigilant Vous prenez un sédatif-hypnotique Alprazolam (Xanax ) Chlorazépate Chlordiazépoxide Chlordiazépoxideamitriptyline Clidinium- Chlordiazépoxide Clobazam Clonazépam (Rivotril,

Plus en détail

La Musculation, à quoi ça sert?

La Musculation, à quoi ça sert? La Musculation, à quoi ça sert? Pour l entretien physique et le bien-être La musculation «pour se sentir bien», pour être en forme, en bonne santé, diminuer la perception des douleurs Pour être plus efficace

Plus en détail

pour combattre Cure 18 jours 320 * Mieux Bouger Vous pensiez avoir tout essayé efficacement la douleur? Spécial fi bromyalgie > Optez pour une

pour combattre Cure 18 jours 320 * Mieux Bouger Vous pensiez avoir tout essayé efficacement la douleur? Spécial fi bromyalgie > Optez pour une Vous pensiez avoir tout essayé pour combattre efficacement la douleur? 320 * * Ta T rif PROGRAMME 18 JOURS SPÉCIAL FIBROMYALGIE 2011/personne nnée) non (prestation convention > Optez pour une Cure 18 jours

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

A. Migraine et/ou céphalée:

A. Migraine et/ou céphalée: Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Adresse :...... Téléphone :... E-mail :... 1 A. Migraine et/ou céphalée: 1. Depuis quel âge souffrez-vous de migraines et/ou céphalées? (Dates).... 2. Décrivez

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Sibelium 10 mg comprimés flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Sibelium 10 mg comprimés flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR Sibelium 10 mg comprimés flunarizine Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour vous.

Plus en détail

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels :

Aide à domicile. Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : AIDE A DOMICILE Aide à domicile Recommandations du Service de Santé au Travail : Principaux risques professionnels : L évaluation des risques (décret du 05 nov. 2001) doit être une démarche collective

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION

BROCHURE D INFORMATION BROCHURE D INFORMATION Patient/Aidant familial ou accompagnant Ce document est diffusé par les Laboratoires commercialisant des médicaments génériques à base d Aripiprazole indiqués dans le traitement

Plus en détail

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS

LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LE DOMICILE LIEU PRIVILEGIE LIEU INTIME LIEU DE LA RENCONTRE LIEU DE LA CONFIDENCE LIEU DES SOUVENIRS LEGISLATION LOI DU 4 MARS 2002:définition des réseaux de santé : «Ils ont pour objet de favoriser l

Plus en détail

Guide d évaluation de la charge d aidant familial. Veuillez remplir un questionnaire pour chaque personne que vous aidez.

Guide d évaluation de la charge d aidant familial. Veuillez remplir un questionnaire pour chaque personne que vous aidez. Guide d évaluation de la charge d aidant familial Veuillez remplir un questionnaire pour chaque personne que vous aidez. 1. SITUATION GÉNÉRALE 1-1 Etes-vous un homme ou une femme? H F 1-2 Vivez-vous en

Plus en détail

La fatigue dans la sclérose en plaques

La fatigue dans la sclérose en plaques brochure destinée au patient atteint de sclérose en plaques ou à son entourage A. Catteau du CHU de Dijon T. Moreau président du CIRMA et vice-président du comité scientifique de la Fondation ARSEP et

Plus en détail

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire

La prise en charge de votre fibrillation auriculaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre fibrillation auriculaire Vivre avec une fibrillation auriculaire Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme

La Douleur? Il faut consulter un médecin! Mais si la douleur. 1 s aggrave, 2 vous inquiète, 3 s accompagne d autres signes. Un signal d alarme La Douleur? Un signal d alarme Une douleur aiguë Une douleur chronique Dans le cas d une blessure, d une fracture, ou encore d une maladie, la douleur est nécessaire puisqu elle nous alerte. Elle est limitée

Plus en détail

La souffrance au travail, comment la

La souffrance au travail, comment la SIMUP Service de Santé au Travail de la Vallée de la Lys La souffrance au travail, comment la déceler pour mieux la gérer? 1 QUELQUES CONSTATS D après l Institut Français de Veille Sanitaire, un homme

Plus en détail

Vous ressentez des fourmillements dans la main? Le syndrome du canal carpien. Déc. 2013 / DSS / 118-13

Vous ressentez des fourmillements dans la main? Le syndrome du canal carpien. Déc. 2013 / DSS / 118-13 Déc. 2013 / DSS / 118-13 Le syndrome du canal carpien Vous ressentez des fourmillements dans la main? 2202013_SyndromeCanalCarpien_BrochurePatient.indd 3 02/12/13 12:26 Le syndrome du canal carpien Ce

Plus en détail

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES

FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES FICHE DE LIAISON DOMICILE - HOPITAL POUR FACILITER L ACCES AUX SOINS DES PERSONNES HANDICAPEES Date :... Fiche remplie par : Ce document de liaison accompagne la personne lors des différents séjours hospitaliers

Plus en détail

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. auto-évaluation

Polyarthrite Rhumatoïde. & Rémission. auto-évaluation Polyarthrite Rhumatoïde & Rémission auto-évaluation Rémission : Contrôle des symptômes Contrôle de la douleur et de l inflammation articulaire Rémission stable dans le temps Préservation des articulations

Plus en détail

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement

Prendre soin. de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement Informations aux patients sur les soins post-opératoires des prothèses implanto-portées Prendre soin de vos prothèses implanto-portées. *En faire plus tout simplement * Plus qu une restauration. Une nouvelle

Plus en détail

Prévention des chutes

Prévention des chutes Notre mission Dispensateur de services de première ligne et de services spécialisés, le CSSS du Suroît a la responsabilité de maintenir et d améliorer la santé et le bien-être de la population de son territoire

Plus en détail

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes

Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes Association La vie pour Christie Section «On devient moins petit» Les chemins de L Isle-84800 Lagnes QUESTIONNAIRE D ENQUETE SUR LES BESOINS RELATIFS A L ACCUEIL DES ENFANTS DEFICIENTS INTELLECTUELS Ce

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé

Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure. Coiffure et. santé Complémentaire retraite, prévoyance et santé des professionnels de la coiffure Coiffure et santé Pour vous informer de façon claire et pratique, 9 fiches vous sont proposées : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Sommaire

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

Le maintien à domicile

Le maintien à domicile Le maintien à domicile Que représente le fait de rester à son domicile? Votre représentation? 1 Le domicile représente le symbole de que la personne a été, ce qu elle a vécu. Le domicile est source de

Plus en détail

MAISON DE RETRAITE DRONSART

MAISON DE RETRAITE DRONSART MAISON DE RETRAITE DRONSART 60 rue Anthénor Cauchy - 59111 BOUCHAIN Tel 03 27 35 70 21 Fax 03 27 34 81 33 Mr.bouchain@Wanadoo.fr Site Internet : residence-dronsart.com DOSSIER D INSCRIPTION Personne à

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament - Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS

BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS BROCHURE D INFORMATION À L ATTENTION DE LA PATIENTE ET/OU DE SON REPRÉSENTANT*. MÉDICAMENTS CONTENANT DU VALPROATE ET DÉRIVÉS Cette brochure s adresse aux femmes à qui du valproate est prescrit et qui

Plus en détail

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE

LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE LES ORGANISMES DE SERVICES A LA PERSONNE Les services à la personne désignent les activités destinées à répondre aux besoins des particuliers dans leur vie quotidienne. On distingue 3 domaines de services

Plus en détail

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap

Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs Christian Hérisson et Isabelle Laffont

Plus en détail

Une initiative du Conseil Général de Corrèze

Une initiative du Conseil Général de Corrèze Les tarifs et les aides Le Conseil Général de la Corrèze alloue des subventions pour financer en partie l installation des packs autonomie dans votre logement ou chez l un de vos proches. Choisissez la

Plus en détail

Vivre avec mon traitement contre la tension

Vivre avec mon traitement contre la tension LES FONDAMENTAUX POUR SOIGNER MA TENSION Vivre avec mon traitement contre la tension L'apprentissage PHARAON UN PROGRAMME POUR l HYPERTENDU Programme éducatif Hygiéno-diététique et d Auto prise en charge

Plus en détail

D après vous, quels sont les métiers occupés principalement par les femmes? par les hommes?

D après vous, quels sont les métiers occupés principalement par les femmes? par les hommes? réseau D après vous, quels sont les métiers occupés principalement par les femmes? par les hommes? Quels sont les métiers occupés majoritairement par des femmes? Quels sont les métiers occupés majoritairement

Plus en détail

la maladie d Alzheimer

la maladie d Alzheimer Prévenir... les difficultés de vie avec un proche atteint de la maladie d Alzheimer 27 La maladie d Alzheimer n est pas la maladie d une seule personne 800 000 français sont atteints par la maladie d Alzheimer

Plus en détail

Conseils pour un sommeil réparateur

Conseils pour un sommeil réparateur Prévention Conseils pour un sommeil réparateur Au même titre qu une alimentation équilibrée ou que l activité physique, un bon sommeil est indispensable à notre santé. Insuffisant ou de mauvaise qualité,

Plus en détail

Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants

Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants Pour un bon usage des médicaments chez les personnes âgées : Guide à l intention des patients et des aidants Avec le vieillissement de la population, les médicaments occupent une place de plus en plus

Plus en détail

Que sont les somnifères et les tranquillisants?

Que sont les somnifères et les tranquillisants? Que sont les somnifères et les tranquillisants? Les somnifères et les tranquillisants sont des médicaments utilisés pour soulager : l anxiété le stress l insomnie la tension musculaire On les appelle aussi

Plus en détail

EVALUATION DES CAPACITES ET DES ATTENTES DU RESIDENT

EVALUATION DES CAPACITES ET DES ATTENTES DU RESIDENT EVALUATION DES CAPACITES ET DES ATTENTES DU RESIDENT Nom : Prénom : Date des entretiens : équipe socio-éducative : équipe d accompagnement : pôle soin :..././..././..././ I. L intégration sociale et les

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR GYNO DAKTARIN 400 mg, capsule molle vaginale Nitrate de miconazole Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations

Plus en détail

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten Wat je moet weten en wat je kan doen. Fièvre & douleur Kinderziekten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Fièvre & douleur Contenu Les médicaments les plus utilisés contre la fièvre et la douleur

Plus en détail

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE

DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE RESIDENCE HOSPITALIERE DE LA WEISS Définition validée par : Date et Signature : F18 DEFINITION DE FONCTION : MASSEUR - KINESITHERAPEUTE 1. IDENTIFICATION DE LA FONCTION Intitulé exact de la fonction :

Plus en détail

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint

Prendre soin. Résidence les jardins médicis pontpoint Prendre soin Résidence les jardins médicis pontpoint Résidence Les Jardins Médicis Nous serons heureux de vous accueillir dans une résidence médicalisée située dans un environnement calme et verdoyant,

Plus en détail

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN

Contraception. Ma pilule en 1O. questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Contraception Ma pilule en 1O questions VOTRE AVENIR, NOTRE QUOTIDIEN Question 1 J ai oublié de prendre ma pilule*. Que dois-je faire? Si l oubli est de moins de 12 heures (sauf Qlaira et Microval ) Si

Plus en détail

Pédicure Podologue. Le métier de Pédicure Podologue. La Formation. Concours Prépa Santé

Pédicure Podologue. Le métier de Pédicure Podologue. La Formation. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 896 h/an Access : 700 h/an de septembre à mai Pédicure Podologue Le métier de Pédicure Podologue Devenez comme les 11 000 pédicures-podologues qui exercent en cabinet

Plus en détail

«La Relaillience» 90 rue Léo Ferré 59494 PETITE FORET Tél : 03.27.20.09.40 Fax : 03.27.20.09.41 email : accueil.godenettes@cigtsl.com www.cigtsl.

«La Relaillience» 90 rue Léo Ferré 59494 PETITE FORET Tél : 03.27.20.09.40 Fax : 03.27.20.09.41 email : accueil.godenettes@cigtsl.com www.cigtsl. Tél : 03.27.20.09.40 Fax : 03.27.20.09.41 email : accueil.godenettes@cigtsl.com www.cigtsl.com Page 1 Nos valeurs Les valeurs : ce qui est important pour nous, ce qui guide nos actes et nos décisions 1.

Plus en détail

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO

LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO LE CARNET DE SUIVI CANCER INFO Carnet de suivi Carnet de suivi de votre prise en charge Ce carnet de suivi vous est proposé pour vous accompagner au cours de votre prise en charge. Il vous permettra de

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL

PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL PREVENTION DES RISQUES LIES A L ABSORPTION D ALCOOL Anne Marie LANUSSE Éducatrice Spécialisée à l ADAPEI des Pyrénées Atlantiques INTERVENTION A LA 3ème JOURNEE SCIENTIFIQUE DE REZOPAU LES OBJECTIFS Mener

Plus en détail

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante,

Spasticité. La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit pas une raideur musculaire persistante, Spasticité Dr Nathalie Charbonnier, journaliste, Paris Spasticité et SEP La spasticité, un symptôme fréquent dans la SEP La spasticité se définit comme une augmentation du tonus musculaire qui se traduit

Plus en détail

Pharmacothérapie de la maladie de Parkinson

Pharmacothérapie de la maladie de Parkinson FARM 22 F. Van Bambeke Epidémiologie de la maladie de Parkinson Prévalence: 1.6/1000 25.000 Population touchée: âge moyen du début de la maladie : 55 ans (50-69 ans) prévalence avec l âge hommes = femmes

Plus en détail

Pharmacothérapie de la maladie de Parkinson

Pharmacothérapie de la maladie de Parkinson FARM 22 F. Van Bambeke Epidémiologie de la maladie de Parkinson Prévalence: 1.6/1000 25.000 Population touchée: âge moyen du début de la maladie : 55 ans (50-69 ans) prévalence avec l âge hommes = femmes

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. destiné aux stagiaires. du multi-accueil «les Bitchoun»

LIVRET D ACCUEIL. destiné aux stagiaires. du multi-accueil «les Bitchoun» LIVRET D ACCUEIL destiné aux stagiaires du multi-accueil «les Bitchoun» Objectif du livret d accueil Le livret d accueil est un guide qui permet de définir le rôle du stagiaire accueilli. Il va lui permettre

Plus en détail

Coordonnées. Urgence : Nom du participant Il vit avec : Parents Mère Père Famille d accueil Tuteur légal Adresse. Adresse.

Coordonnées. Urgence : Nom du participant Il vit avec : Parents Mère Père Famille d accueil Tuteur légal Adresse. Adresse. DOSSIER DU PARTICIPANT CONFIDENTIEL LES SERVICES DU CHAT BOTTÉ 2285 avenue Francis Hughes, suite 200, Laval (Québec) H7S 1N5 Téléphone (450) 663-5551 - Télécopieur (450) 663-0694 (lechatbotte@videotron.ca)

Plus en détail

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide

Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Lubentyl, gelée orale en pot cire paraffinique, paraffine liquide, paraffine solide Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

Les chutes chez la personne âgée à domicile. Quelles prises en charge possibles?

Les chutes chez la personne âgée à domicile. Quelles prises en charge possibles? Les chutes chez la personne âgée à domicile. Quelles prises en charge possibles? Carmad : 6 chemin des Vignes 78340 les Clayes-sous-Bois. Téléphone : 01 30 55 77 50 Portable : 06 71 82 12 27 mail : contact@carmad.fr

Plus en détail

Un beau sourire n a pas d âge!

Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Un beau sourire n a pas d âge! Êtes-vous de ceux qui pensent qu à un certain âge, il n est plus nécessaire de prendre soin de ses dents? Si c est le cas, sachez que les soins

Plus en détail

p cp Zolpidem tartrate Lactose +

p cp Zolpidem tartrate Lactose + Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Hypnotique ZOLPIDEM ARROW Substances actives : tartrate de zolpidem Laboratoire : ARROW GÉNÉRIQUES Générique Référent: STILNOX COMPOSIT ION p cp Zolpidem

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche

Bouche sèche. Parfois, l eau ne suffit pas. Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer. Spécialiste de la bouche sèche Bouche sèche Guide pour les patients qui suivent un traitement contre le cancer Parfois, l eau ne suffit pas Spécialiste de la bouche sèche La bouche sèche : un effet indésirable fréquent lors du traitement

Plus en détail

Symposium sur le burnout du 3 octobre 2015 Medipress services. Varier, alterner l activité prof (4X) ou conserver une routine (selon son tempérament)

Symposium sur le burnout du 3 octobre 2015 Medipress services. Varier, alterner l activité prof (4X) ou conserver une routine (selon son tempérament) Atelier : Prévention du burnout chez les soignants de Valérie Duvivier Réponses aux échanges en sous-groupes autour des stratégies d adaptation et comportements moins fonctionnels pour gérer le stress

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail