INTRODUCTION LOGEMENT ET INÉGALITÉS SOCIALES EN SEINE- MARITIME : QUELLE INFLUENCE DU BÂTI SUR LE SOCIAL?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTRODUCTION LOGEMENT ET INÉGALITÉS SOCIALES EN SEINE- MARITIME : QUELLE INFLUENCE DU BÂTI SUR LE SOCIAL?"

Transcription

1 INTRODUCTION LOGEMENT ET INÉGALITÉS SOCIALES EN SEINE- MARITIME : QUELLE INFLUENCE DU BÂTI SUR LE SOCIAL? Master 2 Sociologie Territoires et Développement Local

2 PROBLÉMATIQUE GÉNÉRALEG L importance déterminante du logement dans la (re)production des inégalités sociales Aller dans le sens du maintien de la cohésion sociale et de la solidarité Une grille de lecture multidimensionnelle

3 MÉTHODOLOGIE GÉNÉRALEG Recherche bibliographique et maîtrise des concepts Utilisation des outils qualitatifs, quantitatifs et cartographiques Ambition du travail de recherche

4 OPÉRATION 1 ANALYSES STATISTIQUES DES DISPARITÉS SOCIO- SPATIALES DANS LE LOGEMENT SEINOMARIN. Aminata DIOP Bineta DIATTA Mariyatou YAFFA Joackim GRANTE

5 DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS SOCIAUX SUR LA CREA _ Proportion de logements sociaux importante. Ex: Canteleu, concentre plus de 60 % de logements _ Dichotomie de certaines communes. _L article 55 de la loi Solidarité et renouvellement urbains (SRU) _ Lutter contre l habitat indigne

6 ANALYSE SOCIOLOGIQUE Répartition inégale des logements sociaux entre les communes : Mont-Saint-Aignan, Rouen, Darnétal, Elbeuf, Grand-Quevilly et Canteleu Le Revenu et le CSP déterminants dans l accès aux logements sociaux

7 OPÉRATION 2 CONCEPTION DE L HABITAT SOCIAL : LA PLACE DU GENRE? Marie Cheree BELLENGER Khady CISSE Marie-Hélène JOYEN- CONSEIL

8 APPRENDRE À HABITER Volonté historique pédagogique du logement social Transmission des valeurs des commanditaires et des architectes aux habitants des logements sociaux La question posée : la réduction des inégalités de genre dans le logement fait-elle partie des objectifs pédagogiques du logement social aujourd hui?

9 LES TENTATIVES PRÉCÉDENTES Les inégalités de genre dans les façons d habiter : la répartition inégale du travail domestique La tentative de Le Corbusier : la cuisine ouverte Libérer la femme, réduire les inégalités Une disposition de plus en plus souvent adoptée Depuis 1986, - 1h06 pour les femmes + 06 min pour les hommes En 2010, 4h01 pour les femmes, 2h13 pour les hommes (Source Insee, Emploi du temps) La coprésence assure la paix des ménages

10 AUJOURD HUI, EN SEINE-MARITIME Etude sur des logements sociaux livrés en 2010 Entretiens et analyse des documents techniques Des concepteurs à l habitant Le genre : une donnée oubliée ici La volonté pédagogique actuelle : Les pratiques écologiques La mixité sociale dans les cages d escalier Piste de réflexion Réduire la charge de travail des femmes non par la conception du logement mais par la ville : équipement de proximité (bus, pédibus, crèche, aide au devoirs )

11 OPÉRATION 3 LA SCOLARITÉ DES ÉLÈVES EN CADA: Inghel Jeanne Querrec Antoine

12 BÂTI ET PRATIQUES SCOLAIRES Equipement des «unités de vie» La promiscuité Les espaces communs

13 L ENFANT ET L ÉLÈVE DANS LE DISPOSITIF CADA L orientation du public Les moyens financiers La mobilisation individuelle comme ressort de l action

14 OPÉRATION 4 ORU : LES NOUVEAUX PAVILLONNAIRES ET LEUR ENVIRONNEMENT SOCIAL Elhadji Bafode GASSAMA J. B. TOUSSAINT

15 PARCOURS RÉSIDENTIEL DES PAVILLONNAIRES ET PARCOURS D ACCÈS AUX PAVILLONS Une mobilité qui s inscrit dans le contexte de l ORU Les pavillonnaires sont tous originaires du quartier Type de logement antérieur: immeuble/hlm Parcours hétérogène des attributions: o Constituer deux demandes de logement: mairie et bailleur o Conditions d accessibilités floues pour certains habitants o Attente variable en fonction des demandes

16 PERCEPTIONS DES PAVILLONNAIRES DU QUARTIER PAVILLONNAIRES Une importante satisfaction par rapport au logement La perception d un nombre suffisant de commerces La perception positive de l évolution du quartier : Le jardin, un «besoin secondaire» pour certains pavillonnaires Habitants immeubles changer de quartier/ville d accéder à un pavillon rester dans leur immeuble

17 QUELLES CONSÉQUENCES DE LA DESTRUCTION DES TOURS ET DES BARRES SUR LA MIXITÉ? La mixité sociale: un état ou un processus? La mixité un projet politique: risque d instrumentalisation.

18 Opération 5 L'ANRU DE FÉCAMP : LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE DANS LE PROJET DE RÉNOVATION URBAINE DU QUARTIER DU RAMPONNEAU. Lisa AUBERT Jérémy COQUEREL Yannick VISSER

19 LE RAMPONNEAU Quartier de la ville littorale de Fécamp issue de la reconstruction d'aprèsguerre : habitat d'urgence, puis cité HLM, et aujourd'hui quartier ZUS : Zone Urbaine Sensible Fort taux de chômage, forte population jeune, peu de diplômés, nombreuses familles monoparentales Rempli les conditions pour bénéficier d'un projet de Rénovation Urbaine selon l'agence Nationale de Rénovation Urbaine le 16 décembre 2005 Objectif ANRU et municipalité : avoir une nouvelle configuration du quartier lui donnant un nouveau souffle et permettant un plus grand brassage socioculturel

20 LA PARTICIPATION CITOYENNE Réunions-débats de concertation entre municipalité, porteurs du projet et habitants pour évaluer les besoins et envies Voyage à Paris organisé par la ville d'habitants pour voir des projets similaires de parcs urbains et encourager les propositions des habitants pour la création du parc Concertation, en marchant dans le quartier entre élus, bailleurs et habitants Habitants relais Cellule pour répondre au questions sur le projet dans un appartement type GUP : gestion urbaine de proximité composée d'habitants du quartier Travail avec les enfants des écoles sur le projet

21 RÉSULTATS Prise en compte de la parole des habitants pour l'aménagement paysager Sentiment que les habitants ont été très impliqués de différentes manières mais pour eux problèmes de communication : pas d'information sur le retard des travaux, et pas toujours le sentiment d'avoir été écoutés Participation des habitants : tentative d appropriation de l espace, du bâti par les habitants du quartier, accentuer mixité sociale en ouvrant au plus grand nombre La compétence des habitants est limitée, on ne les inscrits pas dans des réflexions trop techniques et politiques Changement social sans les habitants finalement?

22 CONCLUSION Influence du social sur le bâti Influence des différentes pensées sociales aux époques historiques, sur la révolution architecturale (architecture baroque, gothique, etc.) Développement du logement social favorisé par les nouvelles approches de la solidarité Adaptation de l offre par rapport à la demande en matière de politique d habitat (c est en fonction des besoins des population, qu un type de logement est proposé).

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS

COHESION ENTRE LES TERRITOIRES ET LES GENERATIONS Une partie de la population asnièroise connaît des difficultés croissantes, en matière d accès au logement et à l emploi. Cette évolution s aggrave, (voir la fiche Lutte contre les exclusions). La Ville

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Le plan logement outre-mer

Le plan logement outre-mer HCCP du 2 avril 2015 Le plan logement outre-mer Un Plan logement outre-mer : - qui s inscrit dans le plan national de relance de la construction, - adapté aux spécificités et contraintes des territoires

Plus en détail

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE

L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE L IMPLICATION DES ORGANISMES HLM DANS LES CONTRATS DE VILLE Le 14 Mai 2014 USH Service Politiques urbaines et sociales L architecture des contrats de ville Contrat de ville : projets territoriaux intégrés

Plus en détail

BATITERRE. L immobilier sur Mesure

BATITERRE. L immobilier sur Mesure BATITERRE L immobilier sur Mesure L ÉDITO + Né de la volonté d entreprendre et de la compétence d hommes et de femmes, à bâtir une société immobilière solide, le GROUPE BATITERRE est toujours resté fidèle

Plus en détail

Notre engagement pour l habitat des jeunes. Habitat Jeunes : un logement et bien plus!

Notre engagement pour l habitat des jeunes. Habitat Jeunes : un logement et bien plus! Notre engagement pour l habitat des jeunes Un mouvement s inscrivant au sein d une Union Nationale d éducation populaire et regroupant des porteurs de projet Habitat Jeunes, acteurs des territoires. Un

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004

Convention de délégation de compétence de. gestion des aides à la pierre. en application. de la loi du 13 août 2004 ANNEXE 2 Convention de délégation de compétence de gestion des aides à la pierre en application de la loi du 13 août 2004 Passée entre L ETAT et PERPIGNAN MEDITERRANEE Communauté d Agglomération 2006-2008

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC

TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE LOGEMENT PUBLIC TRAVAIL SOCIAL COMMUNAUTAIRE ET LOGEMENT PUBLIC 8 points de repère pour l action communautaire* Concerner un réseau Habitants, professionnels, élus, institutions. Se définit autour d un espace géographique,

Plus en détail

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE

Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE RENOUVELLEMENT URBAIN Le relogement et l accompagnement social des ménages à l OPAC DU RHONE Journée du 23 janvier 2007 Sommaire 1 - Les grandes étapes 2 - Les relogements effectués au 31/12/2006 3 - Les

Plus en détail

Le cadre général du point d étape...

Le cadre général du point d étape... Le cadre général du point d étape Les objectifs du point d étape L objectif général du point d étape, à 2 ans et à 4 ans, est d apprécier l avancement du projet et la tendance générale d évolution du quartier

Plus en détail

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC

AUDE (11) NARBONNE Saint Jean, Saint Pierre (ZRU, liste supplémentaire ANRU) CENTRE COMMERCIAL LECLERC AUDE (11) NARBONNE (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial comportant un hypermarché «LECLERC» et 3 petits commerces (adossé à un

Plus en détail

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait...

Introduction...3. Mise en contexte...4. Fédéral...5. National (Québec)...5. Régional...6. Local...6. Montréal...7. Modèle de portrait... OUTILS DE RÉALISATION D UN PORTRAIT DE MILIEU IEU DANS LE CADRE DE L L OPÉRATION QUARTIER Août 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction...3 Mise en contexte...4 Fédéral...5 National (Québec)...5 Régional...6

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème

PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème /// LUNDI 9 MAI 2011 PROJET D AMENAGEMENT MAZAGRAN LYON 7 ème Point d avancement et présentation du contexte Présentation du planning Lancement de la démarche de concertation 1 Le contexte 2 L état des

Plus en détail

Comité de pilotage stratégique n 1 Politique de la Ville MOISSAC 12 décembre 2014

Comité de pilotage stratégique n 1 Politique de la Ville MOISSAC 12 décembre 2014 Comité de pilotage stratégique n 1 Politique de la Ville MOISSAC 12 décembre 2014 COMMUNAUTE DE COMMUNES CASTELSARRASIN- MOISSAC PRÉFET DE TARN-ET-GARONNE Première réunion du comité de pilotage stratégique

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas

La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas La rehabilitación y adaptación funcional de la vivienda en el ámbito local : experiencias europeas Lo caso de Lyon PREAMBULE Contexte et objectif : 1 er constat : de plus en plus de français souhaitent

Plus en détail

Assemblée de quartier Joliot-Curie

Assemblée de quartier Joliot-Curie Révision du Plan Local d Urbanisme Assemblée de quartier Joliot-Curie 7 avril 2015 ORDRE DU JOUR : 1. Rappel du contenu du diagnostic PLU 2. Présentation des données clés du diagnostic 3. Travail par groupes

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

C. Lelévrier,sociologue IUP, Université Paris-XII

C. Lelévrier,sociologue IUP, Université Paris-XII «Effets sociaux» de la rénovation urbaine : mobilités et trajectoires des ménages Journée Lillle, 10 décembre C. Lelévrier,sociologue IUP, Université Paris-XII PLAN 1.Les travaux menés 2.Des ménages à

Plus en détail

Document support au débat d orientations

Document support au débat d orientations Conseil Municipal du Document support au débat d orientations Un projet de territoire structuré autour des trois axes majeurs qui constituent le territoire vélizien : CONFORTER L IDENTITÉ ASSURER L ÉQUILIBRE

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales

GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife, la data géomarketing d Orange Advertising au service de vos campagnes digitales GéoLife : la segmentation géomarketing propriétaire d Orange Conçue et utilisée par les équipes «Connaissance Clients»

Plus en détail

Ateliers-débats/2.12.2014

Ateliers-débats/2.12.2014 / Ateliers-débats I 2 décembre 2014 I Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? I 2 Ateliers-débats/2.12.2014 Quels enjeux d habitat dans le SCoTAM? PRÉSIDENCE : M. Henri HASSER, Président du SCoTAM PRÉSENTATION

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens

Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens Propriétaires occupants? Propriétaires bailleurs? Rénover, Améliorer et Adapter les logements anciens votre logement avec le PIG de la Communauté d Agglomération Réunion publique Mardi 30 Septembre 2014

Plus en détail

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine

En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine En marche pour la rénovation BBC des logements en Lorraine Contrat Climat Energie Plateformes Locales et Opérations Collectives de Rénovation Energétique de l Habitat AMI «Rénover BBC» SRCAE Objectifs

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES :

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : 1. - VENISE 2. - GRENOBLE 3. - BORDEAUX 4. - BERLIN 5. - STRASBOURG 6. - COPENHAGUE 7. - ALMERE 1e ÉTAPE VENISE QUARTIER JUNGHANS ÎLE DE LA GIUDECCA VENISE QUARTIER

Plus en détail

La Rénovation urbaine : Premiers effets sur les mobilités résidentielles. Pour qui? Quels impacts? Lyon, mardi 15 octobre 2013

La Rénovation urbaine : Premiers effets sur les mobilités résidentielles. Pour qui? Quels impacts? Lyon, mardi 15 octobre 2013 La Rénovation urbaine : Premiers effets sur les mobilités résidentielles. Pour qui? Quels impacts? Lyon, mardi 15 octobre 2013 La rénovation urbaine à Romans: Cadre, objectifs, réalisations Quartier

Plus en détail

La démarche «Habitat favorable au vieillissement»

La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Ville de Rennes La démarche «Habitat favorable au vieillissement» Communication à la 2ème Conférence Internationale des Villes-Amies des Aînés» 10 septembre 2013 Véra Briand, Adjointe au maire, déléguée

Plus en détail

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011

GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX. La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 GRAND PROJET DE VILLE DE VENISSIEUX La démarche Projet de Gestion de Site (PGS) Journées d échanges GSUP Grenoble 17 novembre 2011 VENISSIEUX: ELEMENTS DE CONTEXTE Vénissieux: 3 ème commune du Rhône, située

Plus en détail

INTERPRETATION DU SITE DES 4 TOURS DE L OBSERVANCE

INTERPRETATION DU SITE DES 4 TOURS DE L OBSERVANCE INTERPRETATION DU SITE DES 4 TOURS DE L OBSERVANCE SITUATION GEOGRAPHIQUE Programme : - Réhabilitation des 4 tours (188 logements) - Un socle végétalisé comprenant des commerces et des parkings - Un centre

Plus en détail

Le Plan Départemental d'action

Le Plan Départemental d'action Le Plan Départemental d'action pour le Logement des Personnes Défavorisées DE LA RÉGION AQUITAINE DE LA GIRONDE Gironde gironde.fr le PDALPD de la Gironde 2008-2010 Ce plan est co-piloté par l Etat et

Plus en détail

Communauté de l Agglomération Belfortaine Quartier des Résidences Bellevue à Belfort Le «morceau de ville Baudin»

Communauté de l Agglomération Belfortaine Quartier des Résidences Bellevue à Belfort Le «morceau de ville Baudin» Communauté de l Agglomération Belfortaine Quartier des Résidences Bellevue à Belfort Le «morceau de ville Baudin» Le «morceau de ville Baudin», une recomposition urbaine réussie qui conjugue humain et

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Méthodes et outils pour l analyse dynamique des quartiers

Méthodes et outils pour l analyse dynamique des quartiers Méthodes et outils pour l analyse dynamique des quartiers séminaire de l observatoire urbaine jeudi 13 novembre 2008 14/11/2008 Présentation et réalisation - Ville de Nantes - COMPAS-TIS 1 Contexte de

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers

20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers 20 ème arrondissement quartier Belleville Amandiers Présentation 37 000 habitants 86 hectares 36% de logements sociaux SRU Quartier reconduit (en partie ZUS) Situé au nord-ouest du 20è arrondissement,

Plus en détail

Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1

Grille d évaluation action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1 Grille d évaluation de l action Parentalité (dispositif Reaap) Année 2015 1 grille d évaluation par action Nom de la structure : Intitulé du projet, de l action : Personne référente de l action : Grille

Plus en détail

Qu est-ce que le soutien communautaire

Qu est-ce que le soutien communautaire Qu est-ce que le soutien communautaire Document issu d une série de formations offertes par la FOHM portant sur le soutien communautaire en logement social 2010 Page 1 de 5 Soutien communautaire : une

Plus en détail

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal

Bilan de la concertation. Plan Local d Urbanisme. de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER. Un Projet de Village. Le Maire, Claude Ferchal Plan Local d Urbanisme de SAINTE-MARGUERITE-SUR-MER Un Projet de Village Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du : Le Maire, Claude Ferchal P.L.U. prescrit par délibération

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Concours architectural. Habiter avec la mer

Concours architectural. Habiter avec la mer DOSSIER DE PRESSE Concours architectural La commune de Noirmoutier-en-l Ile a proposé aux étudiants et aux professionnels de l architecture un concours d idées Concours imaginez d idées l'habitat noirmoutrin

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010

BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010 BRIANÇON VILLE - SANTÉ OMS Mai 2010 BRIANÇON LA VILLE QUI GRIMPE BRIANÇON BRIANÇON VILLE-SANTE OMS LES DETERMINANTS SOCIAUX DE LA SANTÉ BRIANÇON VILLE-SANTE OMS La santé concerne les soignants mais aussi

Plus en détail

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure.

Zone concurrentielle dessinée sur la base d une courbe isochrone 5 mn étendue, au besoin, pour envelopper les pôles concurrentiels d envergure. SAONE-ET-LOIRE (71) CHALON-SUR-SAONE (Assimilé ZUS - dérogation Art.6, Liste supplémentaire Anru) CENTRE COMMERCIAL DE L AUBEPIN Le dispositif commercial existant Nature et composition Un ensemble commercial

Plus en détail

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets

La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets DOSSIER DE PRESSE Vendredi 30 septembre 2011 La CREA lance un important programme d amélioration du matériel de collecte de déchets Contacts Marie Mahieu-Rivals Cathy PREVOST Attachée de presse de la CREA

Plus en détail

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour

Conclusions et préconisations Un pôle de petite taille dont l offre apporte une réponse aux besoins quotidiens de la population alentour ISERE (38) GRENOBLE (ZUS, liste supplèmentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition 7 commerces aux pieds de tours et de barres de logements, Une fréquentation confortée par la

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE D ANIMATEUR TERRITORIAL SESSION 2013 EPREUVE Rédaction d une note à partir des éléments d un dossier

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010

GENDA 21 Boulazac. Comité de Pilotage. Mardi 16 novembre 2010 GENDA 21 Boulazac Comité de Pilotage Mardi 16 novembre 2010 SOMMAIRE Du pré-diagnostic au diagnostic partagé La méthodologie du diagnostic partagé Les résultats du diagnostic partagé Perspectives Le défi

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud Projet de Contrat de Développement Territorial validé en Comité de pilotage du 10 juillet 2015 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire

Plus en détail

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010

Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 291 Février 212 Les conditions de logement des ménages à bas revenus en 21 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 21, le parc social loge

Plus en détail

La part des jeunes sans diplôme en 2006 par zone d'emploi

La part des jeunes sans diplôme en 2006 par zone d'emploi Thème : Cohésion sociale et territoriale Orientation : Favoriser l inclusion sociale des populations (équité et mixité sociales) La part des jeunes s diplôme en 2006 par zone d'emploi Pour les jeunes sortis

Plus en détail

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS

L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN 2003 : UNE ANALYSE TERRITORIALISÉE DES PROFILS D OCCUPATION DES PARCS ET DES QUARTIERS ATELIER PARISIEN D URBANISME - 17, BD MORLAND 75004 PARIS TÉL : 01 42 71 28 14 FAX : 01 42 76 24 05 http://www.apur.org Observatoire de l'habitat de Paris L ANALYSE DU «PARC SOCIAL DE FAIT» PARISIEN EN

Plus en détail

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique

Population. 1. Une démographie dynamique. Une forte croissance démographique 1 La ville connaît, depuis les années 1980, un dynamisme démographique qui ne semble pas près de faiblir : le solde naturel, croissant, compense nettement le solde migratoire négatif. L accroissement rapide

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud

PLH Diagnostic spécifique CDT. Paris Saclay Territoire Sud PLH Diagnostic spécifique CDT Paris Saclay Territoire Sud 1 Afin d élaborer une stratégie propre à son territoire en matière d habitat, la CAPS s est engagée dans l élaboration d une politique intercommunale

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC

OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE ET ACCÈS AUX DROITS OUTIL N 1 / GRILLE DE DIAGNOSTIC Evaluer la prise en compte des droits, de la gouvernance démocratique et de l État de droit dans un projet de coopération

Plus en détail

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?

Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives? Perdre l habitude de la voiture : quelles alternatives?... Enjeux pour l urbanisme durable La réduction de l usage de la voiture, pour diminuer l émission des gaz à effet de serre. Le développement de

Plus en détail

Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural

Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural Schématisation de l habitat regroupé adapté (HRA) en milieu urbain et rural L écosystème serviciel de l habitat regroupé adapté en milieu urbain et rural La courbe décrit les principales composantes de

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014

Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 Projet de rénovation urbaine et sociale de la Ville de Niort GESTION URBAINE DE PROXIMITE CADRE D INTERVENTION DES PARTENAIRES 2013/2014 LES PARTENAIRES DU CADRE D INTERVENTION GUP 2013-2014 L Etat, représenté

Plus en détail

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE

ACCES AU LOGEMENT SOCIAL : GARANTIR L EGALITE Analyse et recueil des bonnes pratiques Accès au logement social : garantir l égalité Janvier 2011 1. Nature de l action La Ville d Aubervilliers développe une politique de prévention des discriminations,

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

PARIS (75) PARIS Porte de Montmartre (ZUS, Liste supplémentaire ANRU) BOULEVARD NEY

PARIS (75) PARIS Porte de Montmartre (ZUS, Liste supplémentaire ANRU) BOULEVARD NEY PARIS (75) PARIS (ZUS, Liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Environ 80 commerces (dont 16 vacants) situés en rez-de-chaussée d immeubles le long du boulevard

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis

Bilan du relogement. Renouvellement urbain du quartier Mistral. CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis Bilan du relogement Renouvellement urbain du quartier Mistral CRDSU / CES de l ANRU 15.10.2013 Renouvellement Urbain / Actis TITRE1 titre titre titre titre I. Au démarrage du projet Situé au sud ouest

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

la parfaite adéquation des réponses aux problèmes posés.

la parfaite adéquation des réponses aux problèmes posés. V o t r e r é p o n s e i m m o b i l i è r e Qui est? Créé en 1993, intervient en Ile-de-France, sur des problématiques logements et tertiaires. Depuis sa création, la société construit chacune de ses

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis

Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Direction régionale et interdépartementale de l'hébergement et du Logement Unité territoriale de la Seine-Saint-Denis Charte de Gestion Urbaine de Proximité Démarche initiée en Seine-Saint-Denis Contexte

Plus en détail

Le Projet pédagogique Secteur Adultes

Le Projet pédagogique Secteur Adultes Le Projet pédagogique Secteur Adultes I. Introduction... 2 II. Les Objectifs Généraux Statutaires Spécifiques au Secteur... 2 Le 2ème : Renforcer le lien social... 2 Le 3ème : Identifier et formaliser

Plus en détail

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES

L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE L ACCES A L INFORMATION AU LOGEMENT DES JEUNES PROJET D AVIS N 11. 03 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée

Plus en détail

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites»

Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Stage du PAF de l académie de Versailles : «Une cité, des sites» Etudier le patrimoine urbain et architectural avec des élèves du secondaire, en relation avec les ressources de la CAPA 1. Sensibiliser

Plus en détail

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL LICENCE AMENAGEMENT, URBANISME ET DEVELOPPEMENT TERRITORIAL Mention : Géographie et aménagement skin.:program_main_bloc_presentation_label Dans la mesure où il n existe pas de mention de licence aménagement

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Relations intergénérationnelles et cohésion sociale. quels enjeux pour les territoires ruraux?

Relations intergénérationnelles et cohésion sociale. quels enjeux pour les territoires ruraux? Relations intergénérationnelles et cohésion sociale quels enjeux pour les territoires ruraux? G u i l l a u m e G u t h l e b e n U n i v e r s i t é d e F r a n c h e - C o m t é C o n t a c t : g u i

Plus en détail

Communauté de Communes du Nord de la Martinique. Lutter contre l insalubritl Une volonté Intercommunale

Communauté de Communes du Nord de la Martinique. Lutter contre l insalubritl Une volonté Intercommunale Communauté de Communes du Nord de la Martinique Lutter contre l insalubritl insalubrité de l habitat l dans le Nord : Une volonté Intercommunale Exemple de réalisation r : RHI Usine & Reynoird Commune

Plus en détail

Portrait de Rivière-à-Pierre

Portrait de Rivière-à-Pierre Portrait de Rivière-à-Pierre Le territoire en bref 93,7% du territoire occupé par la forêt Éloignement des grands centres urbains Porte d entrée de la Réserve faunique de Portneuf Environnement parsemé

Plus en détail

LA REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE (RUI) DANS UN SECTEUR DE CHOMEDEY RAPPORT FINAL DE L ENTENTE DE PARTENARIAT 2008-2009-2910

LA REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE (RUI) DANS UN SECTEUR DE CHOMEDEY RAPPORT FINAL DE L ENTENTE DE PARTENARIAT 2008-2009-2910 LA REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE (RUI) DANS UN SECTEUR DE CHOMEDEY RAPPORT FINAL DE L ENTENTE DE PARTENARIAT 2008-2009-2910 La RUI de Chomedey: une définition, une approche Le territoire visé et la raison

Plus en détail

SOMME (80) AMIENS Quartier Sud Est (ZRU, liste supplémentaire ANRU) RUE DE CAGNY

SOMME (80) AMIENS Quartier Sud Est (ZRU, liste supplémentaire ANRU) RUE DE CAGNY SOMME (80) AMIENS (ZRU, liste supplémentaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Une dizaine de commerces implantés en rez-de-chaussée d habitation ou en solo et majoriatirement

Plus en détail

Table des matières. Introduction. Alger. Problématique. Planning. Sujets. Enseignants et intervenants

Table des matières. Introduction. Alger. Problématique. Planning. Sujets. Enseignants et intervenants Table des matières Introduction Alger Problématique Planning Sujets Enseignants et intervenants 7 9 11 13 17 19 1 ALGER Introduction Les pays du Sud de la Méditerranée connaissent une urbanisation extrêmement

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Jeudi 10 décembre 2015 - REUNION PUBLIQUE Compte-rendu 53 Personnes présentes Mot d accueil et introduction par Mme HAMARD

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière

ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ. Variation de la valeur foncière et des transactions ACCESSIBILITÉ À LA PROPRIÉTÉ PRIVÉ. Rôle d évaluation foncière F Variation de la valeur foncière et des transactions PRIVÉ Rôle d évaluation foncière Variation entre 2007 et 2011 2 Différence avec le prix de vente 3 Transactions 2000-2010 Vente de copropriétés et

Plus en détail

La démarche «Jeunes et Métropole»

La démarche «Jeunes et Métropole» La démarche «Jeunes et Métropole» du Conseil de développement de la métropole lilloise Novembre 2003 septembre 2004 1 Une volonté d être à l écoute des jeunes Objectif fixé: 4000 questionnaires Objectifs

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR!

CE QU IL FAUT SAVOIR! VOICI VOUS ÊTES DEMANDEUR DE LOGEMENT? TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR! SERVICE LOGEMENT Hôtel de Ville 5 avenue du Président Wilson 78520 LIMAY Tél. : 01 34 97 27 01 Ouvert du lundi au vendredi : 8h30-12h /

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail