insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques"

Transcription

1 insti Prestations analytiques Chimie minérale Chimie organique Chimie nucléaire Analyses physico-chimiques Dominique Robin Ricardo Stouvenel Frédéric Jaquenod Gilles Triscone Martina Zsely-Schaffter

2 Des prestations au service d'hepia et de ses partenaires Méthodes analytiques minérales Fluorescence X Spectrométrie de masse (ICP-MS) Dosage des métaux par AA Chromatographie ionique Dosages trace de radioactivité Spectrométrie γ Spectrométrie α Spectrométrie β Développement de nouvelles méthodes d'analyses Synthèses de produits chimiques et molécules, marquage radioactif Méthodes analytiques organiques Identification et dosage par GC / MS Identification et dosage par HPLC Spectroscopie FT-IR et UV-visible Mesures diverses Point de fusion, densité, viscosité, conductivité, turbidité, ph, indices de réfraction de liquides, etc. Titrations: acidité- basicité, dureté de l eau, substances oxydables Dosage de l humidité par Karl-Fischer Support et expertises au service d'hepia Commande de produits chimiques et gestion des déchets 2

3 Fluorescence X Analyses de métaux dans une matière solide par fluorescence-x Dosage multi-éléments, semi quantitatif. Méthode rapide, permettant de donner la composition complète (sauf en éléments légers H, B, C, N, O) d un échantillon solide massif ou en poudre (alliage métallique, céramique, minéraux divers, etc.). A priori, cette méthode ne permet pas de doser les impuretés mineures sans l établissement d un étalonnage spécifique au produit analysé. Elle peut être adaptée à la détermination de liquide (huiles). Contact : Prix d'une analyse X: Spectrométrie de masse (ICP-MS) Dosage des traces et ultra-traces de métaux dans un échantillon liquide par ICP-MS (ICPMS 7700 couplé à un HPLC 1260) Dosage multi-éléments quantitatif, traces et ultratraces. Cette méthode permet d identifier tous les métaux et de quantifier leur concentration avec précision dans un échantillon liquide. Elle est très bien adaptée aux mesures des concentrations très faibles (10 ng/kg). Elle peut être adaptée aux échantillons solides qui devront être minéralisés avant analyse par dissolution, à chaud et sous pression si nécessaire, en milieu acide (four à micro-ondes spécialement adapté). Tél.: Prix d'une analyse ICP-MS en semi-quantitatif ou quantitatif: sur demande Délai: 1 semaine. Dosage des métaux par AA Dosage des métaux par AA (absorption atomique) Dosage mono-élément dans une solution, mesure de type quantitative. Cette méthode permet le dosage des métaux dans des échantillons liquides. Elle est mieux adaptée aux solutions concentrées que l ICP-MS. Prix d'une analyse AA: Chromatographie ionique Chromatographie ionique Cette méthode permet le dosage des ions (cations et anions) dans des échantillons liquides. Prix d'une analyse: Délai: 1 semaine. Chromatographie gazeuse 3

4 Identification et dosage par GC (chromatographie gazeuse) / MS Cette méthode permet l identification et le dosage d une grande diversité des composés organiques (solvants, essences, parfums, pesticides, etc). Elle est adaptée aux échantillons liquides ou gazeux. L analyse des échantillons solides est possible après dissolution dans un solvant, si la volatilité du composé est suffisante dans les conditions d opération. Pour un dosage quantitatif, il est nécessaire d adapter l appareillage à la nature des produits (alcools gras, HC légers ou lourds, etc.) Prix d'une analyse GC en mode semi-quantitatif ou quantitatif: Chromatographie liquide Identification et dosage par HPLC (chromatographie liquide) Cette méthode permet l identification et le dosage d une grande diversité des composés organiques peu ou pas volatils dans un échantillon liquide (solvant). Prix d'une analyse HPLC : Spectroscopie FT-IR et UV Méthodes optiques : spectroscopie FT-IR et UV-visible La spectroscopie infra-rouge permet, en première analyse, une identification de la nature d un produit organique présent dans un échantillon solide ou liquide. Un dosage précis par cette méthode demande toutefois un gros travail d étalonnage. Le spectre d absorption UV-visible permet le dosage de certains composés ou éléments dissous dans un échantillon liquide Prix d'une analyse FT-IR ou UV : Autres analyses et prestations Mesures : de densités, de viscosité, de conductivité, de turbidité, de ph, des indices de réfraction de liquides. Titrations : acidité- basicité, dureté de l eau, substances oxydables. Dosage de l humidité par Karl-Fischer. Synthèse de produits organiques Notre laboratoire dispose d un stock de produits chimiques de base, de l appareillage et des compétences nécessaires à la synthèse en petite quantité (dès 10 mg à des centaines de grammes) de molécules organiques diverses Prix : Prix : Autres analyses et prestations 4

5 Différents équipements pour la préparation des échantillons. Domaine de la radioactivité Traitement, préparation et analyse de produits chimiques radioactifs. Mesure de la radioactivité en général et notamment dans l'environnement. Spectromètre γ Mesures des contaminations en radionucléides émetteur γ dans des sols, eaux, herbes, lait, champignons, etc. Tél.: ou Tel. : Prix : Spectrométrie α et β (Liquid Scintillation and α chambers) Mesures des radioéléments émetteurs α et β. Mesure du radon L'OMS recommande depuis 2009 une concentration de référence nationale de 100 Bq/m 3. Si ce n est pas réalisable dans les conditions particulières du pays, la concentration de référence ne doit pas dépasser 300 Bq/m 3. De ce fait chaque habitation est concernée par le risque radon. >>> site internet Mesures du Sr-90, Cl-36, Fe-55, etc. Marquages radio-isotopiques. Séparations isotopiques. Détermination de limites de détection. Contacts Demandes internes à hepia Contacter directement le collaborateur ou la collaboratrice concerné-e par la prestation par mail ou par téléphone. Dans le cas où le travail demandé est très important on vous proposera de former un ou une de vos assistant-e-s pour effectuer les prestations avec nôtre aide. Dans le cas où le travail demandé nécessite la mise au point d'une nouvelle méthode, c'est le groupe de. Demandes externes à hepia Contacter Gilles Triscone par mail. Tél. : Prof. Eric Rosset Tél. : Prof. Eric Vittecoq Tél. : M. Marc Jobin Tél. : Prof. François de Mestral Tél. : M. Frédéric Jaquenod Tél. : Mme Martina Zsely-Schaffter Tél. : M. Michel Amez-Droz Tél. :

Méthodes géophysiques et géochimiques

Méthodes géophysiques et géochimiques Méthodes géophysiques et géochimiques 1.3. TD Introduction Il y a 4.567 milliards d années (Ga), au moment où le nuage de gaz et de poussière qui va constituer le système solaire s effondre sur lui même,

Plus en détail

ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES

ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES Alain DODI - Laboratoire d Analyses Radiochimiques et Chimiques 31 JANVIER 2013 Rencontre CEA Industrie pour l innovation et le transfert de technologie Instrumentation 30 JANVIER 2013 Mesure Caractérisation

Plus en détail

Examen Méthodes spectroscopiques 2

Examen Méthodes spectroscopiques 2 16 décembre 2010 Examen Méthodes spectroscopiques 2 Durée 2 h Calculatrice et tables spectroscopiques (fournies en début d année) autorisées Exercice 1 (3 pts 10min) Il est possible de doser simultanément

Plus en détail

ANALYSES MINIÈRES. De la prospection géo-chimique à l exploitation Votre partenaire pour avancer en terrain minier. www.htds.fr

ANALYSES MINIÈRES. De la prospection géo-chimique à l exploitation Votre partenaire pour avancer en terrain minier. www.htds.fr ANALYSES MINIÈRES De la prospection géo-chimique à l exploitation Votre partenaire pour avancer en terrain minier www.htds.fr La technologie, l expertise et le support... pour garantir votre succès. Tout

Plus en détail

Catalogue des équipements. Analytique

Catalogue des équipements. Analytique Catalogue des équipements Analytique Table des matières Équipement analytique... 3 Laboratoire analytique... 3 Calorimétrie différentielle à balayage (DSC)... 3 Analyse thermogravimétrique (TGA)... 4 GC-MS

Plus en détail

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme.

Méthode A : dosage du cadmium, chrome, cobalt, cuivre, plomb, manganèse, nickel et zinc par spectrométrie d absorption atomique avec flamme. S-II-2.1V1 DOSAGE DES ELEMENTS METALLIQUES EN TRACE DANS LES EXTRAITS À L EAU RÉGALE : MÉTHODE PAR ABSORPTION ATOMIQUE AVEC FLAMME ET ATOMISATION ÉLECTROTHERMIQUE (AAS/GF) 1. Objet Dosage des éléments

Plus en détail

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R.

Fiabiliser les résultats [PROGRAMME] et dans les fours Méthodes de séparation. Préparation de l échantillon. [COORDINATEUR] Pr. R. 60 ÉCOLE EUROPÉENNE DES SCIENCES ANALYTIQUES Connaissances de base en chimie sur l atome et la lumière 4 jours Être capable de choisir la technique appropriée Fiabiliser les résultats Définitions en absorption

Plus en détail

4 èmes Rencontres de la Vilaine

4 èmes Rencontres de la Vilaine 4 èmes Rencontres de la Vilaine Décryptage d une méthode d analyse de micropolluants organiques dans l eau : du développement analytique au bulletin d analyse Fabien Mercier Usine de Férel 19 septembre

Plus en détail

Chemicals Meeting your needs

Chemicals Meeting your needs Chemicals Meeting your needs CARLO ERBA Reagents Un partenaire de choix pour le laboratoire et l industrie Fort de son expérience, Carlo Erba Reagents est votre partenaire de choix, pour la fourniture

Plus en détail

PLATE-FORME ANALYSE STRUCTURALE Prestations générales

PLATE-FORME ANALYSE STRUCTURALE Prestations générales PLATE-FORME ANALYSE STRUCTURALE Prestations générales Structuralis est agréé Crédit Impôt Recherche pour l ensemble des prestations décrites. 1-Prestations RMN Les prestations ci-après sont considérées

Plus en détail

Plateforme d analyse spectrochimique et isotopique

Plateforme d analyse spectrochimique et isotopique Plateforme d analyse spectrochimique et isotopique Présentation Une plateforme est le regroupement sur un même site des équipements et des moyens humains destinés à offrir à une communauté d utilisateurs

Plus en détail

Acquisition et installation d un couplage chromatographie liquide haute pression et simple spectrométrie de masse

Acquisition et installation d un couplage chromatographie liquide haute pression et simple spectrométrie de masse DOSSIER D APPELS D OFFRES Acquisition et installation d un couplage chromatographie liquide haute pression et simple spectrométrie de masse Laboratoire Biomolécules et Biotechnologies Végétales Faculté

Plus en détail

LA MESURE DE MASSE POUR LA DÉTERMINATION DE PÉRIODES RADIOACTIVES

LA MESURE DE MASSE POUR LA DÉTERMINATION DE PÉRIODES RADIOACTIVES LA EURE DE AE POUR LA DÉTERINATION DE PÉRIODE RADIOACTIVE CEA ACLAY, DEN/DAN/DPC ervice d Études Analytiques et de Réactivité des urfaces Laboratoire de développement Analytique Nucléaire Isotopique et

Plus en détail

EPFL SB-ISIC. laborantin en chimie. laboratoire-école appren tis

EPFL SB-ISIC. laborantin en chimie. laboratoire-école appren tis EPFL SB-ISIC laborantin en chimie laboratoire-école appren tis info Description de la profession La chimie est une science très ancienne qui fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Les secteurs

Plus en détail

Registre STS Numéro d accréditation : STS 0197

Registre STS Numéro d accréditation : STS 0197 Norme internationale : ISO/CEI 17025:2005 Norme suisse : SN EN ISO/CEI 17025:2005 ABL Analytics SA Rue Victor-Helg 18 2800 Delémont Responsable : Responsable SM : Blaise Allemann Lucas Costato Téléphone

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

Les produits d hygiène capillaire. Nathalie Saint Georges

Les produits d hygiène capillaire. Nathalie Saint Georges Les produits d hygiène capillaire LE SHAMPOOING 1 LE SHAMPOOING Définition: C est avant tout un produit de lavage, généralement liquide, qui saponifie les graisses excédentaires (sébum qui contient surtout

Plus en détail

SPECTROMETRIE D ABSORPTION ATOMIQUE

SPECTROMETRIE D ABSORPTION ATOMIQUE Chapitre IV SPECTROMETRIE D ABSORPTION ATOMIQUE I INTRODUCTION La spectrométrie d absorption atomique (AAS) est une technique décrite pour la 1 ère fois par Walsh (1955). AAS étudie les absorptions de

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons

Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons Recueil des méthodes internationales d analyse des boissons spiritueuses, des alcools et de la fraction aromatique des boissons 1994 O.I.V. - 18, RUE D AGUESSEAU - 75008 PARIS OFFICE INTERNATIONAL DE LA

Plus en détail

Elaboration des règles pour la codification Sandre

Elaboration des règles pour la codification Sandre Elaboration des règles pour la codification Sandre Nathalie Guigues 12 mars 2010 Séminaire ONEMA : Atelier 4 - AQUAREF 1 Enjeux et mission Aquaref Enjeux : Codification des données pour faciliter les échanges

Plus en détail

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

laborantin laboratoire-école

laborantin laboratoire-école EPFL SB-ISIC laboratoire-école appren tis laborantin laboratoire-école en chimie La formation des apprentis laborantins en chimie à l EPFL SB-ISIC La formation des apprentis laborantins en chimie au sein

Plus en détail

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87

LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES. christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface. Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 LA CORROSION : FORMES ET EXEMPLES christophe.holterbach@cetim-cermat.fr Corrosion et Traitement de surface Tél: 03-89-32-72-20 Fax:03-89-59-97-87 PRINCIPAL MODE DE DEGRADATION DANS LE MONDE devant les

Plus en détail

Tableau 1. Limites de quantification pour les différents métaux. Elément Limite de quantification

Tableau 1. Limites de quantification pour les différents métaux. Elément Limite de quantification E-II-1.2.2V1 DOSAGE DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACES DANS LES EAUX MÉTHODE PAR SPECTROMÉTRIE DE MASSE AVEC PLASMA INDUIT PAR HAUTE FRÉQUENCE (ICP-MS) 1. Objet : Dosage des éléments suivants dans l'eau

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Cursus de Institut Paul Lambin Bachelier en chimie Intitulé Chimie analytique 1 C2020 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 1 Pondération 1 Nombre de crédits 4

Plus en détail

Métrologie de l environnement

Métrologie de l environnement Métrologie de l environnement Méthodes d analyse de l arsenic au laboratoire Patrick Thomas Département Eaux & Environnement Institut Pasteur de Lille L arsenic L arsenic appartient au groupe Va de la

Plus en détail

Réunion du Comité d'évaluation et d'unification des méthodes d'analyses et d'essais

Réunion du Comité d'évaluation et d'unification des méthodes d'analyses et d'essais DIRECTION GÉNÉRALE DU CONTRÔLE ECONOMIQUE ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES Direction des Laboratoires d Analyses et d Essais de la Qualité Réunion du Comité d'évaluation et d'unification des méthodes d'analyses

Plus en détail

Dosage des Pesticides au Laboratoire Départemental de Martinique

Dosage des Pesticides au Laboratoire Départemental de Martinique Dosage des Pesticides au Laboratoire Départemental de Martinique 1 L Unité des micropolluants Organiques Recrutement du personnel en 28 3 personnes Une ingénieur Deux techniciennes 1 Matériel de l UMPO

Plus en détail

Posologie : La dose prophylactique optimale est de 0,05 mg de fluor/kg/jour tous apports fluorés confondus, sans dépasser 1 mg/j.

Posologie : La dose prophylactique optimale est de 0,05 mg de fluor/kg/jour tous apports fluorés confondus, sans dépasser 1 mg/j. TP ch 9b comprendre Préparer une solution à la bonne concentration Objectifs du T.P. : Pratiquer une démarche d investigation Savoir extraire de la notice d un médicament les informations essentielles

Plus en détail

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR)

Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) 1 Chapitre B3a. Spectroscopie infrarouge (IR) Pour déterminer la formule développée d une molécule, on peut utiliser diverses méthodes : Des méthodes chimiques

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

L analyse toxicologique, un outil de vigilance et de réduction des risques?

L analyse toxicologique, un outil de vigilance et de réduction des risques? L analyse toxicologique, un outil de vigilance et de réduction des risques? Damien RICHARD, Nicolas AUTHIER SERVICE DE PHARMACOLOGIE MEDICALE Laboratoire de Pharmacologie -Toxicologie Centre Addictovigilance

Plus en détail

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE 1. Objet Méthode pour l extraction des éléments en traces présents dans les sols (y compris les sédiments), les matières

Plus en détail

Préparation d échantillons. La gamme. ::: Clear Solutions in Sample Preparation

Préparation d échantillons. La gamme. ::: Clear Solutions in Sample Preparation Préparation d échantillons La gamme ::: Clear Solutions in Sample Preparation Multiwave PRO Le maîtrise de la préparation d'échantillons Le four à micro-ondes Multiwave PRO offre la solution dont vous

Plus en détail

Les méthodes potentiométriques

Les méthodes potentiométriques Le ph-mètre (réf :Skoog, West, Holler, Section 19-A. p 412) Les méthodes potentiométriques 2 e partie Erreur dans la mesure d une tension à l aide d un ph-mètre (ionomètre) Maintenant que nous avons explorés

Plus en détail

Spectrométrie de Masse

Spectrométrie de Masse Spectrométrie de Masse ENCPB, 2012 1 Repères historiques 1910 : J.J. THOMSON mesure des abondances isotopiques du néon 20 et 22 (gaz). (Prix Nobel en 1906) 1938 : Premier spectre de masse d'une molécule

Plus en détail

Chromatographie liquide haute performance (CHLP)

Chromatographie liquide haute performance (CHLP) Chromatographie liquide haute performance (CHLP) La chromatographie liquide haute performance (CHLP en français, HPLC en anglais) est une technique analytique très générale d emploi. Elle correspond à

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques E. MARENGUE ( LDA22 ) et S. HULOT ( IDAC ) PLAN 1) La problématique 2) Les évolutions règlementaires 3) L échantillonnage : étape clé 4) Les techniques

Plus en détail

Module 1.1 Les différentes formes galéniques I Les mélanges homogènes

Module 1.1 Les différentes formes galéniques I Les mélanges homogènes Module 1.1 Les différentes formes galéniques I Les différents états de la matière LES PRINCIPAUX ETATS DE LA MATIERE ETAT SOLIDE ETAT LIQUIDE ETAT PÂTEUX ETAT GAZEUX Les différents états de la matière

Plus en détail

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules

Spectrophotométrie appliquée aux biomolécules UNIVERSITE FRANCOIS RABELAIS FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES TOURS Licence L1 Science et Technologies Mention Sciences du Vivant TRAVAUX PRATIQUES: BIOCHIMIE STRUCTURALE Spectrophotométrie appliquée

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informations de l'unité d'enseignement Implantation Institut Paul Lambin Cursus de Intitulé Bachelier en chimie Chimie analytique 2 et inorganique C2100 Cycle 1 Bloc 2 Quadrimestre 2 Pondération 1 Nombre

Plus en détail

- 3 - PEUPLEMENTS. 3.1 Variabilité et rôle trophique de la matière organique dissoute de différentes origines

- 3 - PEUPLEMENTS. 3.1 Variabilité et rôle trophique de la matière organique dissoute de différentes origines - 3 - PEUPLEMENTS 3.1 Variabilité et rôle trophique de la matière organique dissoute de différentes origines Variabilité et rôle de la matière organique dissoute de différentes origines comme source nutritionnelle

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4

Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4 Organisation des enseignements Chimie en S3 et S4 Modules d'enseignements de Chimie M3303 : Techniques Spectroscopiques (Johan Alauzun S3) M4104 : Analyses Électrochimiques (Olivier Fontaine fin S3) et

Plus en détail

Diapo n : 1. Diapo n : 1

Diapo n : 1. Diapo n : 1 Diapo n : 1 Diapo n : 1 1 Qu est-ce que Welience? Votre support à l innovation bourguignon Welience est une marque créée par ub-filiale, structure privée (SAS), filiale de l université de Bourgogne Au

Plus en détail

et réduisez vos coûts

et réduisez vos coûts e Prenez le contrôle de la qualification et de la validation de votre parc analytique www.aitfrance.fr et réduisez vos coûts tout en restant conforme vis vis des organismes d'accr ditation. 117 Rue de

Plus en détail

Rapport de TP Phytochimie : Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG)

Rapport de TP Phytochimie : Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG) Rapport de TP Phytochimie : Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG) Di Pascoli Thomas Mouton Julia (M S2 VRV) I) Introduction L eugénol (ou 4-allyl-2-méthoxyphénol) est une molécule naturelle trouvée en

Plus en détail

Prestation par heure (1 jour = 7 h 36) Niveau A (administratif ou scientifique) 55,00 Niveau B 35,00 Niveau C/D 23,00 Indemnité par kilomètre 0,35

Prestation par heure (1 jour = 7 h 36) Niveau A (administratif ou scientifique) 55,00 Niveau B 35,00 Niveau C/D 23,00 Indemnité par kilomètre 0,35 Tarif 2014 Prestations du personnel de l IRPA Prestation par heure (1 jour = 7 h 36) Niveau A (administratif ou scientifique) 55,00 Niveau B 35,00 Niveau C/D 23,00 Indemnité par kilomètre 0,35 Département

Plus en détail

UNIVERSITE BLIDA 1. Blida, le / / Faculté des Sciences - Pav. 8 - BP 270 Blida 9000 Algerie

UNIVERSITE BLIDA 1. Blida, le / / Faculté des Sciences - Pav. 8 - BP 270 Blida 9000 Algerie UNIVERSITE BLIDA 1 Faculté des Sciences - Pav. 8 - BP 270 Blida 9000 Algerie Laboratoire de Chimie des Substances naturelles et des BioMolécules Tel/Fax: 0021325433642 - Mob.: 0550 95 83 96 lnpcbiom@univ-blida.dz

Plus en détail

Francis SONDAG Laboratoire des formations superficielles ORSTOM, Bondy

Francis SONDAG Laboratoire des formations superficielles ORSTOM, Bondy Francis SONDAG Laboratoire des formations superficielles ORSTOM, Bondy Dl?TERMINATION DES INFRA-TRACES PAR ICP-MS ET PROBLBMES LIÉS À LA PRl%?ARATION DES ÉCHANTILLONS ET À CANALYSE EN MILIEU ULTRA-PROPRE

Plus en détail

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Glucose et fructose. Glucose et fructose

RECUEIL INTERNATIONAL DES METHODES D ANALYSES OIV Glucose et fructose. Glucose et fructose Méthode OIV-MA-AS311-02 Méthode Type II 1. Définition Le glucose et le fructose peuvent être dosés individuellement par une méthode enzymatique, en vue seulement du calcul du rapport glucose/fructose.

Plus en détail

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47

SOMMAIRE. CHIMIE GENERALE ET MINERALE... p.47 SOMMAIRE REMISE A NIVEAU-NOTIONS NOTIONS DE BASE... p.7 REMISE A NIVEAU PHYSIQUE-CHIMIE-N 1 : STRUCTURE DE LA MATIERE. p.8 I. Structure atomique... p.8 II. La répartition électronique et représentation

Plus en détail

Détection de la testostérone par IRMS

Détection de la testostérone par IRMS Détection de la testostérone par IRMS Département des analyses de l Agence française de lutte contre le dopage (Laboratoire de Châtenay-Malabry) I. Présentation du laboratoire et réglementation Le département

Plus en détail

Manipulation des acides nucléiques

Manipulation des acides nucléiques Manipulation des acides nucléiques (voir chapitre 6 du Voet et Voet) - les acides nucléiques forment des polymères : ADN et ARN - ils sont composés de 4 nucléotides: A, C, G et T pour l ADN A, C, G et

Plus en détail

Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques

Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques Descriptif du Parcours Master Analyse et contrôle physicochimiques Spécialité Analyses physico-chimiques Parcours Analyses physico-chimiques 12/03/2014 Sommaire Sommaire... p. 2 Présentation... p. 3 Contact

Plus en détail

NORME POUR LES HUILES D OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D OLIVE CODEX STAN 33-1981

NORME POUR LES HUILES D OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D OLIVE CODEX STAN 33-1981 NORME POUR LES HUILES D OLIVE ET LES HUILES DE GRIGNONS D OLIVE CODEX STAN 33-1981 Adoptée en 1981. Révision : 1989, 2003, 2015. Amendement : 2009, 2013. Précédemment CAC/RS 33-1970. CODEX STAN 33-1981

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol G E N E R A L I T E S Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

2.7 TENEURS EN NUTRIMENTS ET VALEUR ENERGETIQUE DES DENREES. La teneur en eau est la proportion effective (totale, dosable) d'eau dans la denrée.

2.7 TENEURS EN NUTRIMENTS ET VALEUR ENERGETIQUE DES DENREES. La teneur en eau est la proportion effective (totale, dosable) d'eau dans la denrée. - 2.7/1-2.7 TENEURS EN NUTRIMENTS ET VALEUR ENERGETIQUE DES DENREES 2.7.1 Méthodes d analyse des nutriments 2.7.1.1 Détermination de la teneur en eau La teneur en eau est la proportion effective (totale,

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE. 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée présente :

OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE. 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée présente : Partie 1 (sur 15 points) OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE N d anonymat 1/4 Etude d un démaquillant pour les yeux 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée

Plus en détail

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Collège de Genève EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème ANNÉE Nom :...

Plus en détail

6. AUTRES TYPES DE CHROMATOGRAPHIE

6. AUTRES TYPES DE CHROMATOGRAPHIE 6. AUTRES TYPES DE CHROMATOGRAPHIE OBJECTIFS Connaître les particularités de la chromatographie en fluide supercritique et des chromatographies sur couche mince ou sur papier Comprendre les avantages et

Plus en détail

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan

C - Qualité des sols et de l eau. Bilan C - Qualité des sols et de l eau Bilan 1 CAH, Solution du sol et nutrition minérale végétale Le sol est un système complexe formé : D'une fraction solide minérale faite de fragments de roche issus du sous-sol

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

INRA-DRH Concours externes 2007

INRA-DRH Concours externes 2007 INRA-DRH Concours externes 2007 Page 1 of 2 AI Assistant en techniques d'analyse chimique profil n : AI07-EA-3 emploi-type n : B3C03 Orléans concours : AIB02 Lieu du concours : Orléans :::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::

Plus en détail

FICHE SEMESTRE. SPECIALITE / OPTION : Chimie Analytique PARCOURS TYPE : Bac + 3. UECA5 TP de chimie analytique 5 manip 3h/semaine 2

FICHE SEMESTRE. SPECIALITE / OPTION : Chimie Analytique PARCOURS TYPE : Bac + 3. UECA5 TP de chimie analytique 5 manip 3h/semaine 2 Programme 3 ère année, licence de chimie (L3) FICHE SEMESTRE MENTION : Sciences Exactes SPECIALITE / OPTION : Chimie Analytique PARCOURS TYPE : Bac + 3 SEMESTRE : Intitulé de l'unité d'enseignement (UE)

Plus en détail

La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010

La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010 La traçabilité Une démarche qualité au service de la chimie Autrans 12 au 15 octobre 2010 Le Service Central d Analyse DIRECTION Processus Responsabilité de la Direction COMPTABILITE MANAGEMENT DE LA QUALITE

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION

EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION SFRP Xavier MILLOT SACLAY/LBM 6 OCTOBRE 2015 7 octobre 2015 SFRP NOVEMBRE 2013 PAGE 1 EVOLUTION DES METHODES DE MESURE EN ROUTINE ET EN INTERVENTION

Plus en détail

FLVVG : Laboratoire de Gentbrugge

FLVVG : Laboratoire de Gentbrugge Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire FLVVG : Laboratoire de Gentbrugge Andre Fontaine (Andre.Fontaine@favv.be) Inge Van Hauteghem (Inge.Vanhauteghem@favv.be) Mieke Van de Wiele (Mieke.Vandewiele@favv.be)

Plus en détail

Stratégies de synthèse organique

Stratégies de synthèse organique Chimie rganique Stratégies de synthèse organique La synthèse organique est une discipline dans laquelle de nombreux paramètres sont à prendre en compte afin d obtenir des produits purs avec de bons rendements,

Plus en détail

Présentation des solutions logistiques pour l accréditation ISO 15 189 des LBM

Présentation des solutions logistiques pour l accréditation ISO 15 189 des LBM Présentation des solutions logistiques pour l accréditation ISO 15 189 des LBM Jeudi, 15 décembre 2011 Jean-François Hoeffler, Président Juliette Bandinu Nos services en chimie : La synthèse de standards

Plus en détail

EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES

EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES EVALUATION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE DES ACIDES AMINES METHODES CHROMATOGRAPHIQUES. METHODES ELECTROPHORETIQUES. DOSAGES SPECIFIQUES. CHROMATOGRAPHIE SUR PAPIER. CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE. CHROMATOGRAPHIE

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

Spectrométrie de masse. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr

Spectrométrie de masse. Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectrométrie de masse Pr. Franck DENAT ICMUB UMR 5260 9, Av. Alain Savary BP 47870 21078 Dijon Franck.Denat@u-bourgogne.fr Spectrométrie de masse I. Généralités. Technique analytique permettant de séparer

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Ionisation Chimique à Pression Atmosphérique

Ionisation Chimique à Pression Atmosphérique UNIVERSITE D ANGERS Institut Supérieur de la Santé et des Bioproduits d Angers 16, Bd Daviers, 49045 ANGERS Cedex L2 Ingénierie et Management de la Santé Spectrométrie de masse Ionisation Chimique à Pression

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Séquence n 9 Validité et limites des tests et des mesures effectuées en chimie

Séquence n 9 Validité et limites des tests et des mesures effectuées en chimie Séquence n 9 Validité et limites des tests et des mesures effectuées en chimie 1. Instruments d analyse et de mesure Différents instruments de mesure sont utilisés au laboratoire pour les analyses : La

Plus en détail

Novochem Additifs d Engrais

Novochem Additifs d Engrais Novochem Additifs d Engrais L art Du Process Chimique Les engrais sont sensibles au mottage, à l absorption d humidité ou/et à la formation de poussière et peuvent causer la corrosion. Depuis plusieurs

Plus en détail

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes.

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes. Eaux potables et de baignade Page 6 Liste de prix des eaux potables et de baignade Eurofins Scientific AG Parkstrasse 0 CH-502 Schönenwerd Tel. +4 (0) 62 858 7 00 Fax +4 (0) 62 858 7 09 E-mail info@eurofins.ch

Plus en détail

Problématiques liées à la mise en œuvre du CWEA Audrey Joris, Benoît Renard

Problématiques liées à la mise en œuvre du CWEA Audrey Joris, Benoît Renard Formation continue experts et laboratoires «sols» Problématiques liées à la mise en œuvre du CWEA Audrey Joris, Benoît Renard Jambes 25 novembre 2014 1 Décret Sol : Application des procédures du CWEA Décret

Plus en détail

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014)

Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Devoir de chimie : Analyse spectrale et dosage par étalonnage (1 décembre 2014) Exercice 1 : Etude de l acide lactique (6,5 pts) La formule semi-développée de l acide lactique est la suivante : 1.1. Étude

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

Protection anti-acide pour pierres naturelles

Protection anti-acide pour pierres naturelles Protection anti-acide pour pierres naturelles traitement nanotechnologique anti-graffi tis traitement nanotechnologique spécifi que pour métal Protection anti-acide pour pierres naturelles la surface à

Plus en détail

Limites instrumentales dans l analyse des verres par sonde ionique

Limites instrumentales dans l analyse des verres par sonde ionique Limites instrumentales dans l analyse des verres par sonde ionique Marc Chaussidon CRPG-CNRS, Nancy Laboratoire de sonde ionique (laboratoire national INSU-CNRS) (chocho@crpg.cnrs-nancy.fr) http://www.crpg.cnrs-nancy.fr/sonde/intro-sonde.html

Plus en détail

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE

Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE Chapitre II SPECTROSCOPIE D ABSORPTION DANS L UV-VISIBLE I - DOMAINE UV-VISIBLE Le domaine UV-visible s'étend environ de 800 à 10 nm. visible : 800 nm (rouge) - 400 nm (indigo) proche-uv : 400 nm - 200

Plus en détail

Analyses et Contrôle des Huiles Usagées

Analyses et Contrôle des Huiles Usagées Analyses et Contrôle des Huiles Usagées I. Huiles lubrifiantes Depuis la découverte du pétrole, l'utilisation rationnelle des différentes fractions qui le composent a fortement influencé sur l environnement,

Plus en détail

ANALYSES MINIÈRES De la prospection géo-chimique à l exploitation

ANALYSES MINIÈRES De la prospection géo-chimique à l exploitation ANALYSES MINIÈRES De la prospection géo-chimique à l exploitation Votre partenaire pour avancer en terrain minier La technologie, l expertise et le support... pour garantir votre succès Pr Tout au long

Plus en détail

L'analyse élémentaire en "routine"!

L'analyse élémentaire en routine! L'analyse élémentaire en "routine"! Christophe Cloquet SARM- CNRS Basé à Vandoeuvre-lès-Nancy dans le Centre de Recherches Pétrographiques et Géochimiques (CRPG) UMR7358 Le SARM, comme le CRPG font parties

Plus en détail

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf

Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf I Terminale S Spectroscopie UV-visible : Bonbons Schtroumpf Objectifs : - Etablir un protocole et le réaliser afin d extraire un colorant et l identifier par spectroscopie UV-visible. - Utiliser la loi

Plus en détail

ANALYSES PHARMACEUTIQUES

ANALYSES PHARMACEUTIQUES ANALYSES PHARMACEUTIQUES Contrôle qualité, respect des normes, libération rapide des lots Des solutions pour maîtriser vos process La technologie, l expertise et le support...... pour garantir votre succès.

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques

De la seconde à la première S. en sciences-physiques et chimiques De la seconde à la première S en sciences-physiques et chimiques programme pour une transition réussie La seconde La première Les TPE Évaluation diagnostic A vous de jouer Le site Les sciences au lycée

Plus en détail