Refonte du protocole CNAF USH relatif aux statistiques sur les bénéficiaires d aide à la personne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Refonte du protocole CNAF USH relatif aux statistiques sur les bénéficiaires d aide à la personne"

Transcription

1 Direction des études économiques et financières Michel Amzallag Les bénéficiaires d aide à la personne dans le parc locatif HLM fin Refonte du protocole CNAF USH relatif aux statistiques sur les bénéficiaires d aide à la personne Les données transmises annuellement par la CNAF aux bailleurs HLM dans le cadre de ce protocole font l objet de plusieurs adaptations à partir de fin 2010 : Elargissement aux bénéficiaires de l allocation logement, versée depuis plusieurs années en tiers-payant ; Introduction de nouvelles données : proportion de ménages dont le loyer est supérieur au plafond du barème locatif, montants moyens du loyer, de l aide mensuelle et du revenu par type de ménage ; Adaptations des tableaux statistiques concernant l âge et la composition familiale des bénéficiaires, leur répartition par tranche de ressources et niveau de loyer : révision des tranches de revenu et de loyer, alignement du revenu sur la définition des statistiques standards de la CNAF (intégration des prestations familiales reçues hors aide à la personne) ; Les modalités de transmission des données à chaque bailleur, association régionale HLM et au niveau national sont inchangées. Le contenu des tableaux types au niveau national est présenté en annexe. Principaux résultats Fin 2010, on dénombre bénéficiaires d une aide la personne parmi les locataires HLM ( gérés par les CAF et par la mutualité sociale agricole) en métropole, soit 51 % de ces locataires (tableau 1). La proportion de bénéficiaires varie sensiblement selon la région : elle est bien plus faible en Ile-de- France (38 %) que dans les autres régions (56 % en moyenne). Les locataires franciliens ont donc plus souvent des ressources supérieures au revenu d exclusion de l APL. Cet écart provient notamment de niveaux de vie plus élevés et d une ouverture relative plus grande du parc social en Ile-de-France, si on apprécie cette ouverture par le rapport entre revenu d exclusion de l APL et plafonds de ressources. Ce rapport varie selon la zone de financement et le type de ménage. Il est toujours plus bas de plusieurs points en Ile-de-France : il y est égal à 59 % pour une personne seule et 52 % pour un ménage avec des personnes à contre environ 63 % en province dans les deux cas. Cette explication par l ouverture du parc ne rend pas compte de la variation sensible de la proportion de bénéficiaires entre les autres régions. UNION NATIONALE DES FÉDÉRATIONS D ORGANI S MES HL M 14, rue Lord Byron Paris Cedex 08 Tél. : Fax : Association Loi 1901 Siret APE 913 E

2 Etablir l évolution de cette proportion dans le temps est délicat, compte tenu du nouveau champ de cette statistique et de l imprécision du chiffrage du parc conventionné pour les années précédentes ; peuvent jouer sur cette proportion l évolution des caractéristiques des ménages bénéficiaires (composition familiale et revenus), des loyers et l ampleur des actualisations des barèmes. Cependant, une autre source, l enquête sur l occupation du parc locatif social, indique une nette tendance à la baisse : - 5,5 points entre 2000 et 2009 dans le parc HLM et SEM. La composition familiale des bénéficiaires évolue : Par comparaison avec les enquêtes précédentes on peut conclure à une augmentation de la proportion de familles monoparentales (28 % des bénéficiaires), une baisse de la proportion des couples avec enfants (25 %), ainsi qu une stabilité des personnes seules (près de 40 %) et des couples sans personne à (7 %). Parmi les bénéficiaires, 17 % reçoivent le RSA socle+ activité (plus de 22 % dans le Languedoc- Roussillon et le Nord Pas-de-Calais) et 7 % le RSA activité seul. Un peu plus de la moitié des bénéficiaires du parc Hlm (52 %) acquitte un loyer supérieur au loyer plafond du barème locatif. Cette proportion varie nettement selon la composition familiale : deux tiers des personnes seules, 57 % des couples sans personne à et 40 % des ménages avec personne à. Cette proportion est inférieure en Ile-de-France (40 %) et supérieure à 60 % dans les régions Aquitaine, Languedoc- Roussillon et Midi-Pyrénées ; les écarts résultent de la combinaison du niveau des loyers offerts et de la taille des logements occupés, les régions à forte proportion d individuel offrant des surfaces moyennes plus importantes, et donc des loyers plus élevés. Tableau 1 : Parc locatif HLM total et nombre de bénéficiaires de l APL-AL par région fin 2010 Bénéficiaires Parc total Parc occupé Proportion de bénéficiaires Ile de France % Champagne Ardenne % Picardie % Haute Normandie % Centre % Basse Normandie % Bourgogne % Nord Pas de Calais % Lorraine % Alsace % Franche Comté % Pays de la Loire % Bretagne % Poitou Charentes % Aquitaine % Midi Pyrénées % Limousin % Rhône Alpes % Auvergne % Languedoc Roussillon % Provence Alpes Côte d'azur % Corse % Total métropole % Sources : CNAF et MSA, parc locatif par région à partir des données d activité fédérales 2

3 Tableau 2 : ménages dont le loyer est supérieur au loyer plafond de l APL en proportion de l ensemble des bénéficiaires par région (bénéficiaires CAF) Total Dont Isolés sans personne à Dont Isolés avec pers. à Dont Couples sans pers. à Dont Couples avec pers. Ile de France 39,6 18,7 8,9 3,5 8,6 Champagne Ardenne 49,4 26,5 9,3 4,3 9,3 Picardie 51,3 25,1 10,8 4,6 10,8 Haute Normandie 50,1 25,9 10,0 4,2 10,0 Centre 49,4 25,3 11,1 3,8 9,1 Basse Normandie 53,3 28,6 10,6 3,9 10,2 Bourgogne 50,9 28,3 9,9 4,3 8,4 Nord Pas de Calais 59,6 30,0 11,8 5,4 12,4 Lorraine 49,7 27,2 9,7 4,3 8,5 Alsace 53,0 24,8 11,7 5,3 11,2 Franche Comté 46,4 26,1 8,9 3,8 7,7 Pays de la Loire 53,5 29,8 11,5 4,0 8,2 Bretagne 58,7 34,5 13,5 3,5 7,3 Poitou Charentes 53,1 30,8 12,0 3,8 6,5 Aquitaine 64,0 32,9 16,6 4,6 9,9 Midi Pyrénées 62,9 32,9 15,4 4,7 9,9 Limousin 47,5 28,2 9,3 3,4 6,6 Rhône Alpes 55,2 26,4 12,5 4,8 11,5 Auvergne 54,7 28,3 12,9 4,0 9,5 Languedoc Roussillon 61,6 30,0 16,1 5,1 10,3 Provence Alpes Côte d'azur 54,5 27,7 12,4 4,9 9,5 Corse 67,9 34,5 17,8 5,9 9,8 Métropole 51,9 26,5 11,6 4,3 9,6 ANNEXE : tableaux standards CAF pour la métropole Age du bénéficiaire Nombre Moins de 30 ans ,6 De 30 à 39 ans ,8 De 40 à 49 ans ,2 De 50 à 64 ans ,3 65 ans et plus ,1 3

4 Composition familiale Nombre Isolés sans personne à ,6 Isolés avec personne(s) à ,6 Couples sans personne à ,6 Couples avec personne(s) à ,2 Montant du loyer Nombre Jusqu'à 250 euros ,5 De 250,01à 300 euros ,9 De 300,01 à 350 euros ,8 De 350,01 à 400 euros ,5 Plus de 400 euros ,2 Revenu mensuel Nombre 0 euros 0,0 De 0,01 à 400 euros ,8 De 400,01 à 800 euros ,4 De 800,01 à 1200 euros ,0 De 1200,01 à 1600 euros ,1 Plus de 1600 euros ,8 Le revenu mensuel comprend l ensemble des revenus soumis à l impôt (qui servent au calcul de l aide à la personne) ainsi que les prestations sociales reçues (sauf l aide à la personne). Cette définition est celle que la CNAF retient pour ses travaux statistiques ; elle diffère des traitements antérieurs qui ne prenaient en compte que les revenus servant au calcul des aides à la personne ; il n y a donc plus de ménage dont le revenu soit strictement nul. 4

5 Caractéristiques diverses des bénéficiaires Nombre En % de l ensemble Bénéficiaires de l'aah ,2 Bénéficiaires étrangers ,7 Familles monoparentales ,9 Bénéficiaires du RSA socle ou de RSA socle +activité ,4 Bénéficiaires du RSA activité seul ,1 Bénéficiaires ayant un loyer > loyer plafond ,8 Type de ménage (au sens des aides à la personne et non du RSA) Bénéficiaires du RSA RSA socle seul +Socle et activité RSA activité seul Isolés sans personne à , ,0 Isolés avec au moins une personne , ,2 à Couples sans personne à , ,4 Couples avec au moins une , ,5 personne à Total , ,0 Ménages dont le loyer est supérieur au plafond du barème Ménages avec loyer>loyer plafond Nombre ligne Isolés sans personne à ,2 67 Isolés avec au moins une personne à ,0 41 Couples sans personne à ,3 57 Couples avec au moins une personne à ,5 38 Total ,0 52 5

6 Montant moyen mensuel du revenu, du loyer et de l aide Type de ménage Revenu Loyer Aide Isolés sans personne à Isolés avec au moins une personne à Couples sans personne à Couples avec au moins une personne à Montant moyen global

RESULTATS DE L ENQUETE 2002 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION

RESULTATS DE L ENQUETE 2002 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION RESULTATS DE L ENQUETE 00 DESTINEE AUX AGENCES REGIONALES DE L HOSPITALISATION DIRECTION DE L HOSPITALISATION ET DE L ORGANISATION DES SOINS Equipes mobiles de soins palliatifs (EMSP) Unités de soins palliatifs

Plus en détail

DAEI - Service Economique et Statistique AU 31 DÉCEMBRE 1999

DAEI - Service Economique et Statistique AU 31 DÉCEMBRE 1999 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique LE PARC LOCATIF SOCIAL N 164 - AOÛT 2001 AU 31 DÉCEMBRE 1999 Au 31 décembre 1999, le

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain

Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain Densité des entreprises titulaires d appellations 2010 sur le territoire métropolitain Etude élaborée à partir : - des données INSEE du 1 er janvier 2009 pour la densité démographique par Région, - des

Plus en détail

Régions Ligues Régionales Attribution BF 09/03. Total 47

Régions Ligues Régionales Attribution BF 09/03. Total 47 Bureau Fédéral du 30 mars 2018 Régions Ligues Régionales Attribution BF 09/03 Places demandées / rendues Alpes 2 AUVERGNE-RHONE-ALPES Auvergne 1 Lyonnais 3 + 1 Alsace 3 GRAND-EST Champagne Ardenne 1 Lorraine

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2010

Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 184 Janvier 2011 Le parc locatif social au 1 er janvier 2010 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2010, la France compte 4

Plus en détail

SES Infos rapides. Le parc locatif connaît une croissance en baisse mais une densité en hausse

SES Infos rapides. Le parc locatif connaît une croissance en baisse mais une densité en hausse N 228 - Juillet 2003 Le parc locatif social au 1 er janvier 2002 Au 1 er janvier 2002, le parc locatif social s élève à 4 179 500 logements, dont près de 4 077 900 en métropole et 101 600 pour l ensemble

Plus en détail

Dépenses de fonctionnement

Dépenses de fonctionnement 1 Dépenses réelles de fonctionnement hors travaux en régie/population Total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. De ces dépenses, on retire les

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2013 Les chiffres clés Année Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 42 785 44 526 Progression par rapport à l'année précédente 26,0% 14,0% -31,7% 4,1% Nombre

Plus en détail

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009

Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 111 Mars 2010 Le parc locatif social au 1 er janvier 2009 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2009, il y avait 4 450 000

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

LE PARC LOCATIF SOCIAL AU 1er JANVIER 1997

LE PARC LOCATIF SOCIAL AU 1er JANVIER 1997 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique LE PARC LOCATIF SOCIAL AU 1er JANVIER 1997 N 47 - MAI 1998 Au 1 er janvier 1997, le patrimoine

Plus en détail

ANNEXE N 2 AU BILAN 2016

ANNEXE N 2 AU BILAN 2016 ANNEXE N 2 AU BILAN 2016 Soutien du FPSPP au dispositif «CSP Métropole et DOM» Données quantitatives et régionalisées OPCA SOMMAIRE Les données financières sont présentées en termes d engagements de formation

Plus en détail

RESULTATS CONCOURS CF 2015

RESULTATS CONCOURS CF 2015 Résultats sur le plan National Nombre d inscrits 250 232 200 141 150 100 50 0 2014 2015 Nombre d abandons en cours de formation 90 82 80 70 60 47 50 40 30 20 10 0 2014 2015 Nombre de candidats convoqués

Plus en détail

Effort d'équipement et financement

Effort d'équipement et financement 1 Dépenses réelles d'investissement y compris travaux en régie hors gestion active de la dette/population Dépenses réelles d'investissement : total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DU PARC HLM

CARACTÉRISTIQUES DU PARC HLM CARACTÉRISTIQUES DU PARC HLM FICHE THEMATIQUE Fin 2014, les organismes Hlm possédaient 4 410 000 logements locatifs familiaux et logeaient 14,5% des ménages français (1). Ce patrimoine constitue la majeure

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

Méthodes quantitatives en Sociologie

Méthodes quantitatives en Sociologie Méthodes quantitatives en Sociologie (Rappels) types de variables moyennes, écarts types, quantiles effectifs, fréquences histogramme table de fréquences cumulées densité loi des grands nombres 19/1/ 1/3

Plus en détail

Classement Coupe de France des Regions - Classements Filles

Classement Coupe de France des Regions - Classements Filles Clt Classement Minimes POINTS Classement Coupe de France des Regions - Classements Filles Clt Classement Cadettes POINTS Clt Classement Mixte filles POINTS 1 ILE-DE-FRANCE [1] 635 3 1 ILE-DE-FRANCE [1]

Plus en détail

Répertoire ( / /72)

Répertoire ( / /72) Commerce et Artisanat ; Direction du commerce intérieur ; Sousdirection de l'équipement commercial ; Bureau circuits de distribution, études, plan (1975-1976) - Bureau circuits de distribution (1977-1983)

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2012

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2012 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 364 Novembre 2012 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2012 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2012, le

Plus en détail

LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 2012

LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 2012 LA CLIENTÈLE SCANDINAVE EN 212 Danemark, Suède, Norvège, Finlande (Sources : INSEE - DGCIS, enquêtes de fréquentation hôtellerie et hôtellerie de plein air ; Gîtes de, services de réservation départementaux)

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

Histoire-Géographie 3 e (2012)

Histoire-Géographie 3 e (2012) Histoire-Géographie 3 e (2012) Liste des ressources téléchargées Chapitre 01 - Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales Chapitre 01 - Livre du professeur 171750_lp_ch01.pdf

Plus en détail

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2015 (en têtes)

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2015 (en têtes) Répartition des abattages et EQUINS par région, en 2015 (en têtes) Taurillons (mâles de 12 à 24 mois non Taureaux (mâles plus de 24 mois non Boeufs (mâles Vaches (femelles ayant déjà vêlé) Génisses (autres

Plus en détail

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2016 (en têtes)

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2016 (en têtes) Répartition des abattages et EQUINS par région, en 2016 (en têtes) Taurillons (mâles de 12 à 24 mois non Taureaux (mâles plus de 24 mois non Boeufs (mâles Vaches (femelles ayant déjà vêlé) Génisses (autres

Plus en détail

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2014 (en têtes)

Répartition des abattages BOVINS et EQUINS par région, en 2014 (en têtes) Répartition des abattages et EQUINS par région, en 2014 (en têtes) Taurillons (mâles de 12 à 24 mois non Taureaux (mâles plus de 24 mois non Boeufs (mâles Vaches (femelles ayant déjà vêlé) Génisses (autres

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

Effort d'équipement et financement

Effort d'équipement et financement 1 Dépenses réelles d'investissement y compris travaux en régie/population Dépenses réelles d'investissement : total des dépenses de la colonne mouvements réels de la balance générale en section d'investissement

Plus en détail

Comptes administratifs des régions

Comptes administratifs des régions Comptes administratifs des régions Répertoire numérique détaillé du versement 20100129 Établi par la Mission des Archives du ministère de l'intérieur Première édition électronique Archives nationales (France)

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 06 juin 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 06 juin 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 06 juin 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE, ML,

Plus en détail

ANNEXE 1 AU BILAN 2016

ANNEXE 1 AU BILAN 2016 ANNEXE 1 AU BILAN 2016 Soutien du FPSPP sur les dotations, «Congés Individuels de Formation» OPACIF/FONGECIF SOMMAIRE L ensemble des données suivantes sont présentées par OPACIF, et FONGECIF pour les formations

Plus en détail

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

Statistiques de la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie

Statistiques de la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie Statistiques de la nouvelle région Nord-Pas-de-Calais Picardie Elisabeth VILAIN Chef adjoint du service des études et de la diffusion Insee Nord-Pas-de-Calais 20/05/15 Nord-Pas-de-Calais Picardie Portrait

Plus en détail

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS

BAFA et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS et BAFD : LES CHIFFRES CLEFS I L évolution du nombre de nouveaux candidats inscrits et de diplômés entre 2003 et 2007 : : Si le nombre de nouveaux a fortement augmenté entre 2004 et 2005 (+ 14 %), cette

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 22 août 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 22 août 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 22 août 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE, ML,

Plus en détail

Reporting de la Cellule nationale droit d option

Reporting de la Cellule nationale droit d option Direction GAP et Projets SIRH Josepha COSTA Directrice GAP et Projets SIRH Reporting de la Cellule nationale droit d option Situation au 31 janvier 2012 2 09/02/12 Indicateurs de la cellule Nombre d optants:

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN NOVEMBRE 2001

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN NOVEMBRE 2001 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique N 175 - DECEMBRE 01 RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN NOVEMBRE 01 SES INFOS RAPIDES

Plus en détail

Note de conjoncture sur l emploi et l investissement dans les ETI

Note de conjoncture sur l emploi et l investissement dans les ETI Note de conjoncture sur l emploi et l investissement dans les ETI Ensemble des ETI 3 ème trimestre 215 Emplois fin 211 1 Du 1/1/214 au 3/9/215 3 ème trimestre 215 3 ème trimestre 214 Variation sur 12 mois

Plus en détail

Constat depuis la création

Constat depuis la création Comité Directeur du 03 et 04 Mars 2017 Constat depuis la création Les résultats sportifs des dernières saisons n ont pas permis de constater de vrais décalages entre le nombre de places et les résultats

Plus en détail

Ceci permet d avoir une continuité et que les Ligues Régionales puissent s appuyer sur leurs résultats passés.

Ceci permet d avoir une continuité et que les Ligues Régionales puissent s appuyer sur leurs résultats passés. Bureau Fédéral du 9 Mars 2018 Au vu de l impact de la réforme territoriale sur cette saison et celle à venir, l option envisagée est de conserver les attributions de la saison 2017-2018. Ceci permet d

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN OCTOBRE 2001

RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN OCTOBRE 2001 Ministère de l Équipement, des Transports et du Logement SES INFOS RAPIDES DAEI - Service Economique et Statistique N 171 - NOVEMBRE 01 RÉSULTATS DE LA CONSTRUCTION À FIN OCTOBRE 01 SES INFOS RAPIDES NOMBRE

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Septembre 2011 : 1. Répartition du nombre d entreprises et de salariés :

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Septembre 2011 : 1. Répartition du nombre d entreprises et de salariés : Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Septembre 2011 : 1. Répartition du nombre d entreprises et de salariés : Source : UNISTAT au 31/12/2009 Page 1 sur 11 Répartition du nombre d

Plus en détail

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales 1 - Recettes fiscales directes et indirectes, compensations de l'état comprises: niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions totales directes indirectes millions 2001/2000

Plus en détail

L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Les données sur les disparités entre femmes et hommes par région Sont présentés dans ce fichier les indicateurs régionaux reflétant certaines disparités

Plus en détail

Caisse Nationale RSI. Intéressement du RSI. Commission Paritaire Nationale de l'intéressement du 14 mars 2013

Caisse Nationale RSI. Intéressement du RSI. Commission Paritaire Nationale de l'intéressement du 14 mars 2013 Caisse Nationale RSI Intéressement du RSI 2012 Commission Paritaire Nationale de l'intéressement du 14 mars 2013 Tableau 1 Etude du déclenchement Indicateurs de mesures des objectifs 1 2 3 4 5 6 7 valeur

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

RECUEIL ÉCHANTILLON PRÉSENTATION DES RÉSULTATS. Enquête quantitative réalisée par internet le jeudi 19 octobre 2017

RECUEIL ÉCHANTILLON PRÉSENTATION DES RÉSULTATS. Enquête quantitative réalisée par internet le jeudi 19 octobre 2017 RECUEIL Enquête quantitative réalisée par internet le jeudi 19 octobre 2017 ÉCHANTILLON 1103 Français, âgés de 18 ans et plus La représentativité de cet échantillon a été assurée par la méthode des quotas,

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 03 octobre 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 03 octobre 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 03 octobre 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

La fréquentation dans l hôtellerie de plein air en Normandie

La fréquentation dans l hôtellerie de plein air en Normandie J.E. RUBIO EDITION 2015 La fréquentation dans l hôtellerie de plein air en Normandie Traitement et réalisation CRT Normandie D après les données INSEE DGE, enquête de fréquentation dans l hôtellerie de

Plus en détail

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE

du 06/07/2010 au CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE BILAN DES CLACT du 06/07/2010 au 05/07/2011 CHSCT 14 juin 2012 MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALE Rappel du contexte Instruction DGOS/RH3 2010 248 du 6 juillet 2010 relative à la mise en œuvre des CLACT au

Plus en détail

Charge de la dette et marge de manœuvre

Charge de la dette et marge de manœuvre 1 Encours de la dette au 31/12/2001 / population Évaluation de l'endettement total en fin d'exercice, en euros par habitant Ratio de l'article L.2313-1 du CGCT (cf.page 46) en euros par habitant France

Plus en détail

Les excursionnistes français venus à Paris Île-de-France Données 2013

Les excursionnistes français venus à Paris Île-de-France Données 2013 Les excursionnistes français venus à Paris Données 2013 Définition d un excursionniste Personne faisant un aller-retour dans la journée pour motif professionnel ou personnel C est un aller-retour de plus

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

dite pauvre si son niveau de vie par unité de consommation est en dessous

dite pauvre si son niveau de vie par unité de consommation est en dessous Insee Poitou-Charentes N 283 - Octobre 2008 Un picto-charentais sur huit vit sous le seuil de pauvreté en 2004 E n Poitou-Charentes 12% de la population est en situation de pauvreté monétaire. La population

Plus en détail

Panorama du parc Hlm en 2012

Panorama du parc Hlm en 2012 Panorama du parc Hlm en 2012 Le nouveau répertoire du parc locatif des bailleurs sociaux offre une image détaillée du parc social et Hlm : une nette croissance hors de ses territoires d implantation historique,

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données Effectifs salariés sociales de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données Effectifs salariés sociales de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données Effectifs salariés sociales de la Plasturgie : Données sociales Année 2016 Année 2016 SOMMAIRE ❶ Type d emploi : 2 ❷ Pyramide des âges : 3 ❸ Condions d emploi

Plus en détail

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage www.idc.com Une étude IDC réalisée pour le compte de Microsoft Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless

Plus en détail

PANEL APEC ENTREPRISES 2013 RÉGION POITOU-CHARENTES

PANEL APEC ENTREPRISES 2013 RÉGION POITOU-CHARENTES PANEL APEC ENTREPRISES 2013 RÉGION POITOU-CHARENTES 12 FÉVRIER 2013 1 Modifiez pied de page dans > Affichage > Masque > Masque des diapositives > à modifier sur la première diapositive seulement 12/02/20

Plus en détail

Schémas départementaux de coopération intercommunale Atlas national et régional des nouveaux périmètres. p. 3

Schémas départementaux de coopération intercommunale Atlas national et régional des nouveaux périmètres. p. 3 MAI 2016 Schémas départementaux de coopération intercommunale 2016 Atlas national et régional des nouveaux périmètres Dans le cadre des SDCI 2016, l AdCF a réalisé un ensemble de cartographies nationales

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISES

LA CRÉATION D ENTREPRISES NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LA CRÉATION D ENTREPRISES La création d entreprises reste dynamique dans le secteur et est particulièrement accentuée, depuis 2009, par les créations

Plus en détail

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire service connaissance des territoires et évaluation Novembre 2015 Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire 2 ème trimestre 2015 : Une augmentation des prêts tirée par le neuf Au 2 ème trimestre 2015, 1 149

Plus en détail

La commercialisation des logements neufs en région Nord Pas-de-Calais au 1 er trimestre 2013 Nouveau tassement des ventes

La commercialisation des logements neufs en région Nord Pas-de-Calais au 1 er trimestre 2013 Nouveau tassement des ventes trimestre 213 Service Connaissance Division Stratégie des Études et Statistiques 1er La commercialisation des logements neufs en région Nord Pas-de-Calais au 1 er trimestre 213 Nouveau tassement des ventes

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

Fréquentation des hébergements

Fréquentation des hébergements 200808-0069-int 57-70:Mise en page 1 25/09/08 15:08 Page 1 4 Fréquentation des hébergements 57 200808-0069-int 57-70:Mise en page 1 25/09/08 15:08 Page 2 4 Fréquentation des hébergements Définition Ce

Plus en détail

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014.

Le prêt à taux zéro. En Pays-de-la-Loire. Forte hausse des prêts accordés au 3 ème trimestre 2015 par rapport au 3 ème trimestre 2014. Le prêt à taux zéro service connaissance des territoires et évaluation En Pays-de-la-Loire 3 ème trimestre 2015 : l augmentation du nombre de prêts se poursuit Mars 2016 Au 3 ème trimestre 2015, 1 290

Plus en détail

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire

Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire service connaissance des territoires et évaluation Avril 2016 Le prêt à taux zéro En Pays-de-la-Loire 4 ème trimestre 2015 : l ancien tire à la hausse le nombre de prêts accordés avant l arrivée des nouvelles

Plus en détail

Observatoire économique du Commerce et des Services

Observatoire économique du Commerce et des Services Observatoire économique du Commerce et des Suivi du chiffre d'affaires et répartition par région Septembre 2018 Septembre 2018 Indice Commerce et Ile de France Charcuterie Bar - Hôtellerie - Entreprise

Plus en détail

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable Le contexte Dans la cadre de la refonte BMO 2010, une enquête complémentaire a été mise en place pour préciser certaines questions de BMO «exhaustif» (difficultés de recrutement, prospective ) Dans cette

Plus en détail

Enquête Enseignement Supérieur Colloque du 6 juin Département Enseignement Supérieur

Enquête Enseignement Supérieur Colloque du 6 juin Département Enseignement Supérieur Enquête Enseignement Supérieur Colloque du 6 juin 2008 Département Enseignement Supérieur Objectifs du questionnaire - Les étudiants de l enseignement supérieur en Transport / logistique - Le devenir des

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LE PARC LOCATIF SOCIAL EN AUVERGNE

ENQUÊTE SUR LE PARC LOCATIF SOCIAL EN AUVERGNE ENQUÊTE SUR LE PARC LOCATIF SOCIAL EN AUVERGNE 1 er janvier 25 SOMMAIRE Avertissement 1. Le parc locatif social national au 1 er janvier 25 page 1 2. Le parc locatif social en Auvergne page 4 3. Le parc

Plus en détail

Les Entreprises publiques locales Chiffres clés 2012

Les Entreprises publiques locales Chiffres clés 2012 Les Entreprises publiques locales Chiffres clés 2012 1. Le mouvement des Epl au 1 er mars 2012 1 111 Epl en activité (1 026 Sem ; 47 Spl ; 38 Spla) 70 000 salariés (50 885 emplois équivalents temps plein)

Plus en détail

Fréquentation des hébergements

Fréquentation des hébergements Mémento du tourisme Fréquentation des hébergements Les enquêtes de fréquentation Sommaire - Hôtellerie de tourisme : Arrivées et nuitées, fréquentation régionale Répartition régionale des nuitées Arrivées

Plus en détail

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs Bulletin officiel des douanes Remboursement d une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les véhicules routiers de 7, 5 tonnes et plus, destinés au transport de marchandises. Remboursement d'une

Plus en détail

Enquêtes & Analyses. Créations, défaillances & cessations dans le Textile-Habillement

Enquêtes & Analyses. Créations, défaillances & cessations dans le Textile-Habillement Enquêtes & Analyses Créations, défaillances & cessations dans le Textile-Habillement 4 ème trimestre 2013 Objet de l Etude Evolution en France des créations, défaillances et cessations des entreprises

Plus en détail

Les jeunes en Bourgogne : quelques repères

Les jeunes en Bourgogne : quelques repères Les jeunes en : quelques repères Christine CHARTON Insee Quatre parties La situation familiale des jeunes Bourguignons en 27 La situation professionnelle des jeunes Bourguignons en 27 La mobilité géographique

Plus en détail

Au 30 juin 2015 et évolution par rapport au 31 décembre %/ %/ %/2014. Le marché

Au 30 juin 2015 et évolution par rapport au 31 décembre %/ %/ %/2014. Le marché Repères La filière bio en plein développement Au 3 juin 215 et évolution par rapport au 31 décembre 214 28 621 fermes Acteurs de la Bio 6% des fermes françaises 68 emplois (UTA) 7 % des emplois agricoles

Plus en détail

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166 RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES 232 RÉSULTATS SECTORIELS 02.20Z EXPLOITATIONS FORESTIERES 233 02.20Z - EXPLOITATIONS FORESTIERES UNITÉS : Montants : millions d euros Montants

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 675 Septembre 2015 Construction de logements Résultats à fin août 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION De juin à août

Plus en détail

n 689 Octobre 2015 Construction de logements

n 689 Octobre 2015 Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 689 Octobre 2015 Construction de logements Résultats à fin septembre 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION De juillet

Plus en détail

SUIVI DES LOGEMENTS AIDES

SUIVI DES LOGEMENTS AIDES direction générale de l aménagement, du logement et de la nature Sous direction des politiques de l'habitat La Défense, le 20 janvier 2010 Ministère de l'ecologie, de l'energie, du Developpement durable

Plus en détail

n 669 Août 2015 Construction de logements

n 669 Août 2015 Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 669 Août 2015 Construction de logements Résultats à fin juillet 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION De mai à juillet

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

P o p u l a t i o n D é m o g r a p h i e. E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r.

P o p u l a t i o n D é m o g r a p h i e. E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s P o p u l a t i o n D é m o g r a p h i e L e s s e n t i e l s u r la population e n A l s a c e Densité et Répar tition L, une région dense et très

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

Avertissement. Signes conventionnels utilisés

Avertissement. Signes conventionnels utilisés Avertissement Les sites Internet www.insee.fr et www.ec.europa.eu/eurostat pour les données internationales mettent en ligne des actualisations pour les chiffres essentiels et offrent également des données

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 18 avril 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 18 avril 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 18 avril 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016

État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016 État des prescriptions des contrats aidés en Martinique et suivi de l aide «Embauche PME» au 11 avril 2016 Définitions Contrat prescrit : Le contrat est prescrit par le service public de l emploi (PE,

Plus en détail

Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires

Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires Chirurgiens-Dentistes et autres spécialités s. Ces professions sont également disponibles dans les D.O.M. - T.O.M. Source, Mise à jour Une équipe de

Plus en détail

ENQUETE SUR LES REMUNERATIONS PERCUES DANS LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES EN 2013

ENQUETE SUR LES REMUNERATIONS PERCUES DANS LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES EN 2013 ENQUETE SUR LES REMUNERATIONS PERCUES DANS LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES EN 2013 Septembre 2014 S O M M A I R E L enquête 2013 en quelques chiffres Taux de participation par région 1 ère PARTIE CARACTERISTIQUES

Plus en détail

ENQUETE SUR LES REMUNERATIONS PERCUES DANS LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES EN 2014

ENQUETE SUR LES REMUNERATIONS PERCUES DANS LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES EN 2014 ENQUETE SUR LES REMUNERATIONS PERCUES DANS LE RESEAU DES MISSIONS LOCALES EN 2014 Septembre 2015 2 S O M M A I R E L enquête 2014 en quelques chiffres Taux de participation par région 1 ère PARTIE CARACTERISTIQUES

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES. n 756. Construction de logements Résultats à fin mars 2016 (France entière) Avril 2016

OBSERVATION ET STATISTIQUES. n 756. Construction de logements Résultats à fin mars 2016 (France entière) Avril 2016 COMMISSARIAT GENERAL AU DEVELOPPEMENT DURABLE n 756 Avril 2016 Construction de logements Résultats à fin mars 2016 (France entière) De janvier à mars 2016, le nombre de logements autorisés à la construction,

Plus en détail

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015

TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 TAUX DE CHOMAGE LOCALISE PAR DEPARTEMENT ET ZONE D EMPLOI Situation au 1 er trimestre 2015 En Lorraine, le taux de chômage au 1 er trimestre 2015 s établit à 10,5 %, en baisse de 0,2 point par rapport

Plus en détail