Liste de référence. Nota :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liste de référence. Nota :"

Transcription

1 Liste de référence Liens juridiques existant entre les administrations fédérales, la Commission de la fonction publique et la Loi sur l emploi dans la fonction publique Nota : Cette liste est un document évolutif. Elle sera révisée périodiquement aux fins de mise à jour. La dernière mise à jour date de juillet Introduction Ce document fourni des renseignements sur les administrations qui figurent aux annexes I, IV et V de la Loi sur la gestion des finances publiques (LGFP) et au sein desquelles les nominations et les mutations sont faites conformément à la Loi sur l emploi dans la fonction publique (LEFP), ou d une autre Loi, ainsi que sur les organismes qui sont assujettis à d autres dispositions de la LEFP. Il indique si l administration ou l organisme est assujettie à un instrument de délégation et de responsabilisation en matière de nomination avec la Commission de la fonction publique (CFP); si les personnes à son emploi sont assujetties à la partie 7 (activités politiques) de la LEFP; si, aux fins de mobilité, elle est désignée par le gouverneur en conseil (GC), conformément au paragraphe 35(4) de la LEFP. Il indique également si les fonctionnaires ou les personnes à son emploi sont admissibles aux processus de nomination s ou peuvent être mutés, ou ont des droits de mobilité ou de nomination prioritaire conformément à la LEFP ou au Règlement sur l emploi dans la fonction publique (REFP). Définitions Le terme «administration publique centrale» (core public administration) est défini dans la LGFP comme désignant «les ministères figurant à l annexe I et les autres secteurs de l administration publique fédérale figurant à l annexe IV». Ces administrations ont le Conseil du Trésor comme employeur. Les nominations à l administration publique centrale, et au sein de celle-ci, sont faites conformément à la LEFP, à l exception de celles faites à la Commission canadienne du Lait (CCL). Le terme «fonction publique» (public service) est défini dans la LEFP comme étant «l ensemble des postes qui sont compris dans les entités ci-après ou qui en relèvent : les ministères figurant à l annexe I de la Loi sur la gestion des finances publiques; les administrations figurant à l annexe IV de cette loi; les organismes distincts figurant à l annexe V de la même loi». Le terme «fonctionnaire» (employee) est défini dans la LEFP comme étant une «personne employée dans la fonction publique et dont la nomination à celle-ci relève exclusivement de la Commission». Le paragraphe 29(1) de la LEFP prévoit que la CFP a compétence exclusive - 1 -

2 pour nommer à la fonction publique des personnes, y appartenant ou, dont la nomination n est régie par aucune autre loi fédérale. Les fonctionnaires sont donc les personnes dont les nominations sont faites sous l autorité de la CFP et conformément à la LEFP dans : les ministères figurant à l annexe I de la LGFP; les administrations figurant à l annexe IV de la LGFP, à l exception de o o la CCL, qui a son propre pouvoir de nomination prévu par sa loi habilitante les personnes par la CCL ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP; les 11 postes du Bureau du secrétariat du gouverneur général (BSGG) sont exemptés par le Décret approuvant l exclusion de certains postes du Secrétariat du gouverneur général; les titulaires de ces postes sont aussi exemptés et ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, ni des personnes ; les cinq organismes distincts figurant à l annexe V de la LGFP suivants : o l Agence de la consommation en matière financière du Canada ; o l Enquêteur correctionnel Canada ; o le Bureau du surintendant des institutions financières Canada ; o l Office national de l énergie (ONE) ; o Pétrole et gaz des Indiens Canada. Le terme «organisme distinct» (separate agency) est défini dans la LEFP comme désignant une «administration figurant à l annexe V de la Loi sur la gestion des finances publiques». Chaque organisme distinct est son propre employeur. Tous, à l exception des cinq organismes distincts et le Bureau du vérificateur général du Canada (BVG), ont leur propre pouvoir de nomination conféré par leurs lois habilitantes respectives, et ne sont pas assujettis à la LEFP pour leurs processus de nomination ou autres processus de dotation. Le terme «personne employée» (person employed) n est pas défini dans la LEFP. Les «personnes» comprennent : les fonctionnaires ; les personnes à la CCL ; les personnes par des organismes distincts ; - 2 -

3 les personnes par les administrations désignées par le GC ; les personnes dont la nomination par une administration assujettie à la LEFP pour ses nominations est faite conformément à une autre loi que la LEFP, telle que, la Loi sur l Agence spatiale canadienne et la Loi sur la statistique ; les personnes nommées par le GC dans les administrations figurant aux annexes I, IV et V de la LGFP ; les fonctionnaires qui sont en affectation ou en détachement ; les fonctionnaires qui sont nommés à titre intérimaire ; les membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) Admissibilité Administrations figurant aux annexes I et IV de la LGFP Les fonctionnaires des administrations figurant aux annexes I et IV de la LGFP sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique». Ils peuvent être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les personnes par les administrations figurant aux annexes I et IV de la LGFP sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les personnes par le CCL sont admissibles aux processus de nominations s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Organismes distincts figurant à l annexe V de la LGFP Les organismes distincts, à l exception de cinq trouvent leur propre pouvoir de nomination dans leurs lois habilitantes respectives, et ne sont pas assujettis à la LEFP pour leurs processus de nomination ou autres processus de dotation. Conformément au paragraphe 35(1) de la LEFP, les personnes par ces organismes distincts sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique». Elles sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Les personnes par ces organismes distincts ne peuvent pas être mutées aux administrations qui font leurs nominations conformément à la LEFP, à l exception de celles par les organismes distincts dont la CFP a approuvé les mutations conformément au paragraphe 51(2) de la LEFP. Il s agit de l Agence canadienne d inspection des aliments, la Commission canadienne de sûreté nucléaire, Parcs Canada, et le Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité

4 Les fonctionnaires des cinq organismes distincts sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique». Ils peuvent être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les personnes par ces cinq organismes distincts sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Bien que le pouvoir de nomination de deux organismes distincts, Personnel des fonds publics (PFNP) et Centre de la sécurité des télécommunications Canada (CSTC), ne soit pas prévu dans leurs lois habilitantes, leurs postes et employés sont exemptés de la LEFP par des décrets d exemption. Les personnes par ces deux organismes distincts sont admissibles seulement aux processus de nomination s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Le BVG : La loi habilitante du BVG, la Loi sur le vérificateur général, prévoit que les nominations y sont faites conformément aux dispositions pertinentes de cette loi et de la LEFP. Les personnes par le BVG sont désignées comme étant des fonctionnaires, et elles sont donc admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique». Ces personnes peuvent être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. L Agence du revenu du Canada (ARC) : L ARC a également son propre pouvoir de nomination, conféré par sa loi habilitante, la Loi sur l'agence du revenu du Canada. Cette loi prévoit que les personnes par l'arc doivent être traitées comme si elles étaient des fonctionnaires au sens de la LEFP. Les personnes par l ARC sont donc admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes par la fonction publique». Elles peuvent être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Savoir Polaire Canada (POLAIRE) : POLAIRE a également son propre pouvoir de nomination, conféré par sa loi habilitante, la Loi sur la Station Canadienne de recherche dans l Extrême-Arctique. Cette loi prévoit que les personnes par POLAIRE doivent être traitées comme si elles étaient des fonctionnaires au sens de la LEFP. Les personnes par POLAIRE sont donc admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes par la fonction publique». Elles peuvent être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Autres droits de mobilité Les employés parlementaires : Conformément à l article 35.3 de la LEFP, les personnes par le Sénat, la Chambre des communes, la Bibliothèque du Parlement, le Bureau du conseiller sénatorial en éthique, le Bureau du commissaire aux conflits d intérêts et à l éthique ou le Service de protection parlementaire sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique». Cette disposition ne s applique pas aux personnes dans les bureaux de circonscription, les bureaux du Parlement ou les bureaux des sénateurs. Ces personnes ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP

5 Les anciens membres du personnel d un ministre : Conformément à l article 35.2 de la LEFP, les personnes qui ont été, pendant au moins trois ans, soit dans le cabinet d'un ministre, soit dans celui du leader de l'opposition au Sénat, ou du chef de l'opposition à la Chambre des communes, ou encore successivement dans deux ou trois de ces cabinets, sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique», et ce, pendant une période d'un an à partir de leur date de cessation d'emploi. Lorsqu elles présentent leur candidature à un processus de nomination, ces personnes doivent présenter une lettre de confirmation émise par la CFP avec leur demande d emploi au processus de nomination. Ces personnes ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Pour de plus amples informations veuillez consulter la page web: Disposition concernant la mobilité des anciens membres du personnel des cabinets de ministres. Les anciens titulaires d un poste exempté au BSGG : Conformément à l article 4.1 du Règlement sur l emploi au Secrétariat du gouverneur général, les anciens titulaires d un poste exempté qui ont été nommés le, ou après le 23 septembre 2010, et qui ont occupé, pendant au moins trois ans, un poste exempté, ou qui ont occupé de façon consécutive un ou plusieurs de ces postes, sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique», pendant une période d'un an à partir de la date de leur cessation d'emploi. Lorsqu ils présentent leur candidature à un processus de nomination, ces anciens titulaires doivent présenter une lettre de confirmation émise par la CFP avec leur demande d emploi au processus de nomination. Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Pour de plus amples information, veuillez consulter la page web: Disposition concernant la mobilité des personnes ayant occupé un poste exclu au Bureau du secrétaire du gouverneur général. Les membres des Forces canadiennes : Conformément à l article 35.1 de la LEFP, les membres des Forces canadiennes qui cumulent au moins trois ans de service et qui ne sont pas employés dans la fonction publique pour une durée indéterminée sont admissibles aux processus de nomination s s peu importe la zone de sélection. Ils doivent satisfaire, s il y a lieu, au critère de la zone de sélection lié à l appartenance à un groupe désigné d équité en matière d emploi. Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les anciens combattants : Conformément à l article de la LEFP, les personnes qui ont servi au moins trois ans, qui ont été libérées honorablement 1 et ne sont pas dans la fonction publique pour une période indéterminée sont, pendant une période de cinq ans après leur date de libération, admissibles aux processus de nomination s s peu importe la zone de sélection. Ils doivent satisfaire, s il y a lieu, au critère de la zone de sélection lié à l appartenance à un groupe désigné d équité en matière d emploi. Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les étudiants : Les étudiants nommés conformément au Décret d'exemption concernant les participants aux programmes d embauche d étudiants sont admissibles aux processus de nomination s s seulement s ils sont inclus explicitement dans la zone de sélection, tel que prévu au Règlement sur les participants aux programmes d embauche d étudiants. Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. 1 Au sens du chapitre 15 des Ordonnances et règlements royaux applicables aux forces canadiennes - 5 -

6 Les administrations désignées par le GC : Conformément au paragraphe 35(2) de la LEFP, les personnes par les administrations désignées par le GC sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Administrations qui ont des droits de mobilité conformément à leur loi habilitante : La loi habilitante de certaines administrations fait en sorte que certaines personnes de ces organisations sont admissibles à des processus de nominations s qui visent les «personnes dans la fonction publique». Les employés occasionnels, les personnes embauchées à l étranger et les travailleurs à temps partiel : Les employés occasionnels, les personnes nommées à l étranger conformément au Décret d exemption concernant l embauchage à l étranger et les travailleurs à temps partiel nommés conformément au Décret approuvant l exclusion sur le travail à temps partiel ne sont pas admissibles aux processus de nomination s. Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Bénéficiaires de priorité : La LEFP et le REFP accordent à certaines catégories de personnes répondant à des conditions particulières, le droit d être nommées en priorité absolue, droit qui est valide pour des périodes limitées. Il y a neuf types de priorités, chacun faisant l objet d une description détaillée dans le Guide sur l administration des priorités de la CFP. Les zones de sélection ne s appliquent pas aux personnes qui ont droit à une nomination prioritaire. Droits résiduels : Les lignes directrices en matière de zone de sélection de la CFP prévoient que les fonctionnaires de l'administration centrale des Anciens combattants Canada et de Tribunal des anciens combattants (révision et appel) dont les postes d'attache sont situés à Charlottetown, et les fonctionnaires de l'one (employés embauchés à l'one avant le 1 er juillet 1996) dont les postes d'attache sont situés à Calgary sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts aux fonctionnaires ou aux personnes occupant un poste dans la région de la capitale nationale. Légende Le Nom de l administration désigne le titre d usage de chaque administration, et est présenté en ordre alphabétique. Le cas échéant, l appellation légale de l administration est inscrite dans la colonne intitulée. Le : les trois lettres qui désignent officiellement l administration. Sous figurent les codes de désignation suivants : o o o I ministère figurant à l annexe I de la LGFP. IV administration figurant à l annexe IV de la LGFP. V organisme distinct figurant à l annexe V de la LGFP

7 o o D administration désignée par le GC. Z autre (se référer à la colonne intitulée ). de nomination s s o Lorsqu un processus de nomination est ouvert à «tous les fonctionnaires», il est ouvert : aux fonctionnaires des administrations figurant aux annexes I et IV de la LGFP (à l exception des ceux nommés ou mutés conformément au Décret d exemption sur l emploi de durée déterminée à Statistique Canada dans le cadre du recensement ou de l enquête nationale) ; aux fonctionnaires des cinq organismes distincts ; aux personnes par le BVG ; aux personnes par l ARC ; aux personnes par POLAIRE ; aux personnes par les organismes distincts (à l exception de celles par le PNFP, le CSTC, et par les cinq organismes distincts) ; aux personnes par le Sénat, la Chambre des communes, la Bibliothèque du Parlement, le Bureau du conseiller sénatorial en éthique, le Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique, et le Service de protection parlementaire ; aux anciens membres du personnel du ministre qui ont été employés, pendant au moins trois ans, au cabinet d un ministre, au cabinet du leader de l Opposition au Sénat, ou au cabinet du chef de l Opposition à la Chambre des communes, ou encore, qui ont été employés successivement dans deux ou trois de ces cabinets, et ce, pour une période d un an à partir de leur date de cessation d emploi ; aux anciens titulaires d un poste exempté au BSGG qui ont été nommés le ou après le 23 septembre 2010, et qui ont occupé, pendant au moins trois ans, un poste exempté, ou bien qui ont occupé de façon consécutive un ou plusieurs de ces postes, et ce, pour une période d un an à partir de leur date de cessation d emploi ; membres des forces canadiennes qui cumulent au moins trois ans de service et qui ne sont pas employés dans la fonction publique pour une durée indéterminée ; - 7 -

8 anciens combattants qui ont servi au moins trois ans, ont été libérés honorablement et ne sont pas employés dans la fonction publique pour une durée indéterminée ; aux personnes par les administrations dont la loi habilitante confère des droits de mobilité. Se référer à la colonne intitulée. o Lorsqu un processus de nomination est ouvert aux «personnes dans la fonction publique», il est ouvert : aux fonctionnaires et aux personnes par les administrations figurant aux annexes I, IV et V de la LGFP (à l exception des fonctionnaires nommés ou mutés conformément au Décret d exemption sur l emploi de durée déterminée à Statistique Canada dans le cadre du recensement ou de l enquête nationale) ; aux personnes par les administrations désignées par le GC ; aux personnes par le Sénat, la Chambre des communes, la Bibliothèque du Parlement, le Bureau du conseiller sénatorial en éthique, le Commissariat aux conflits d'intérêts et à l'éthique, et le Service de protection parlementaire ; aux anciens membres du personnel du ministre qui ont été employés, pendant au moins trois ans, au cabinet d un ministre, au cabinet du leader de l Opposition au Sénat, ou au cabinet du chef de l Opposition à la Chambre des communes, ou encore, qui ont été employés successivement dans deux ou trois de ces cabinets, et ce, pour une période d un an à partir de leur date de cessation d emploi ; aux anciens titulaires d un poste exempté au BSGG qui ont été nommés le ou après le 23 septembre 2010, et qui ont occupé, pendant au moins trois ans, un poste exempté, ou bien qui ont occupé de façon consécutive un ou plusieurs de ces postes, et ce, pour une période d un an à partir de leur date de cessation d emploi ; aux personnes nommées par le GC aux administrations figurant aux annexes I, IV et V de la LGFP ; membres des forces canadiennes qui cumulent au moins trois ans de service et qui ne sont pas employés dans la fonction publique pour une durée indéterminée ; anciens combattants qui ont servi au moins trois ans, ont été libérés honorablement et ne sont pas employés dans la fonction publique pour une durée indéterminée ; aux membres de la GRC ; - 8 -

9 aux personnes par les administrations dont la loi habilitante confère des droits de mobilité. Se référer à la colonne intitulée. de nomination s s o Lorsque la zone de recours est ouverte à «tous les fonctionnaires», elle comprend : les fonctionnaires des administrations figurant aux annexes I et IV de la LGFP (à l exception des ceux nommés ou mutés conformément au Décret d exemption sur l emploi de durée déterminée à Statistique Canada dans le cadre du recensement ou de l enquête nationale) ; les fonctionnaires des cinq organismes distincts ; les personnes par le BVG ; les personnes par l ARC ; les personnes par POLAIRE ; les personnes par certaines autres administrations dont la loi habilitante confère des droits de mobilité. Se référer à la colonne intitulée. o Lorsque la zone de recours est ouverte aux «personnes dans la fonction publique», elle comprend : les fonctionnaires et les personnes par les administrations figurant aux annexes I, IV et V de la LGFP (à l exception des fonctionnaires nommés ou mutés conformément au Décret d exemption sur l emploi de durée déterminée à Statistique Canada dans le cadre du recensement ou de l enquête nationale) ; les personnes nommées par le GC aux administrations figurant aux annexes I, IV et V de la LGFP ; aux membres de la GRC ; les personnes par les administrations dont la loi habilitante confère des droits de mobilité. Se référer à la colonne intitulée. La colonne indique les administrations dont les personnes peuvent être mutées conformément à la LEFP, soit : - 9 -

10 o les fonctionnaires des administrations figurant aux annexes I et IV de la LGFP (à l exception de ceux nommés ou mutés conformément au Décret d exemption sur l emploi de durée déterminée à Statistique Canada dans le cadre du recensement ou de l enquête nationale) ; o les fonctionnaires des cinq organismes distincts ; o les personnes par le BVG ; o les personnes par l ARC ; o les personnes par POLAIRE ; o les personnes par les organismes distincts figurant à l annexe V de la LGFP et dont la CFP a approuvé les mutations (l Agence canadienne d inspection des aliments, la Commission canadienne de sûreté nucléaire, Parcs Canada et le Comité de surveillance des activités de renseignement de sécurité). Les mutations à l administration publique centrale sont assujetties aux politiques et aux règlements établis par le Conseil du Trésor. Les mutations au BVG et aux cinq organismes distincts sont assujetties aux politiques établies par l organisme distinct. Sous on indique les administrations pour lesquelles l administrateur général a été délégué les pouvoirs de nomination et pouvoirs connexes par la CFP. Les administrations déléguées sont assujetties à l Instrument de délégation et de responsabilisation en matière de nomination. Sous, on indique qui est tenu de prêter serment ou de souscrire à l affirmation solennelle. Conformément à l article 54 de la LEFP, la disposition relative au serment ou à l affirmation solennelle doit être appliquée lorsque la personne nommée ou mutée ne provient pas d un secteur «de la partie de la fonction publique dans laquelle les nominations relèvent exclusivement de la Commission». Sous sont signalées les personnes qui sont assujetties à la partie 7 de la LEFP, soit : o o les fonctionnaires des administrations figurant aux annexes I, IV et V de la LGFP; les personnes par tout organisme distinct dont la loi habilitante prévoit leur assujettissement à la partie 7. Se référer à la colonne intitulée. Sous sont signalées les administrations qui sont assujetties aux dispositions de la LEFP et du REFP portant sur les priorités

11 Lorsque nécessaire, des sur certaines administrations ont été ajoutés

12 Administration du pipe-line du Nord Canada Administration du rétablissement agricole des Prairies NPA V L appellation légale de cette administration est Administration du pipe-line du Nord. REA IV Cette administration emploie une autre catégorie de personnes. Les employés saisonniers et les employés nommés pour une durée déterminée embauchés conformément à la Loi sur le rétablissement agricole des Prairies ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, mais sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts aux «personnes employés dans la fonction publique». Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les dispositions de la LEFP et du REFP concernant la mise en disponibilité des fonctionnaires et le droit d être nommé en priorité ne s appliquent pas à ces employés. Ils sont tenus de prêter serment ou de souscrire à l affirmation solennelle lorsqu ils sont nommés à la partie de la fonction publique dans laquelle les nominations relèvent exclusivement de la CFP. Affaires autochtones et Développement du Nord Canada IAN I L appellation légale de cette administration est Ministère des Affaires indiennes et du Nord canadien. Conformément à la Loi no 2 sur le plan d action économique de 2014, les personnes qui occupaient un poste au sein de la Direction des sciences et de la technologie sur l Arctique ont été transférées à Savoir polaire Canada le 1 er juin

13 Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada Agence canadienne de développement économique du Nord EXT I NED IV L appellation légale de cette administration est Ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD). Passeport Canada et la Direction générale des biens sont des organismes de service spéciaux faisant partie de cette administration. Cette administration emploie une autre catégorie de personnes. Conformément au Décret d exemption concernant l embauchage à l étranger et au Règlement sur l embauchage à l étranger, l administrateur général du MAECD peut embaucher des personnes à l étranger à titre d employés dans une mission. Ces personnes ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, ni des personnes. Elles ne sont pas admissibles aux processus de nomination s. Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les dispositions de la LEFP et du REFP concernant la mise en disponibilité des fonctionnaires et le droit d être nommé en priorité ne s appliquent pas à ces personnes. Elles sont tenues de prêter serment ou de souscrire à l affirmation solennelle lorsqu elles sont nommées à la partie de la fonction publique dans laquelle les nominations relèvent exclusivement de la CFP. Conformément à la Loi no 1 sur le plan d'action économique de 2013, l Agence canadienne de développement internationale n existe plus. Les fonctionnaires de cette ancienne administration sont maintenant des fonctionnaires du MAECD

14 Agence canadienne d évaluation environnementale Agence canadienne d inspection des aliments Agence canadienne pour l incitation à la réduction des émissions Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec EAA IV ICA V Depuis le 3 avril 2008, la CFP approuve la mutation des personnes par cette administration aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. RED IV FRD IV

15 Agence de la consommation en matière financière du Canada Agence de la santé publique du Canada Agence de promotion économique du Canada atlantique Agence des services frontaliers du Canada FNA V Bien qu'il s'agisse d'un organisme distinct figurant à l'annexe V de la LGFP, cette administration est assujettie à la LEFP. AHS IV ACO IV BSF IV Cette administration emploie une autre catégorie de personnes. Conformément à la Loi sur l'agence de la consommation en matière financière du Canada, le commissaire peut nommer un ou plusieurs commissaires adjoints de l Agence de la consommation en matière financière du Canada qui se conforment aux directives du commissaire. Ces personnes ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, mais sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les dispositions de la LEFP et du REFP concernant la mise en disponibilité des fonctionnaires et le droit d être nommé en priorité ne s appliquent pas à ces personnes. Elles sont tenues de prêter serment ou de souscrire à l affirmation solennelle lorsqu elles sont nommées à la partie de la fonction publique dans laquelle les nominations relèvent exclusivement de la CFP

16 Agence du revenu du Canada NAR V Cette administration a son propre pouvoir de nomination conformément à sa loi habilitante, la Loi sur l'agence du revenu du Canada (LARC), et n est pas assujettie à la LEFP. Toutefois, la LARC prévoit que les personnes par l'arc doivent être traitées comme si elles étaient des fonctionnaires au sens de la LEFP. La LARC prévoit que les personnes par l ARC sont assujetties à la partie 7 de la LEFP portant sur les activités politiques. Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l Ontario ESO IV Agence spatiale canadienne CSA IV Cette administration emploie une autre catégorie de personnes. Conformément à la Loi sur l'agence spatiale canadienne, l'agence peut engager des astronautes. Ces personnes ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, mais sont admissibles aux processus de nomination s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Elles ne peuvent pas être mutées aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les dispositions de la LEFP et du REFP concernant la mise en disponibilité des fonctionnaires et le droit d être nommé en priorité ne s appliquent pas à ces personnes. Elles sont tenues de prêter serment ou de souscrire à l affirmation solennelle lorsqu elles sont nommées à la partie de la fonction publique dans laquelle les nominations relèvent exclusivement de la CFP

17 Agriculture et Agroalimentaire Canada AGR I L appellation légale de cette administration est Ministère de l Agriculture et de l Agroalimentaire. L Agence canadienne du pari mutuel est un organisme de service spécial faisant partie de cette administration. Cette administration emploie une autre catégorie de personnes. Les employés saisonniers et les employés nommés pour une durée déterminée nommés conformément à la Loi sur le rétablissement agricole des Prairies ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, mais sont admissibles aux processus de nomination s s et s qui sont ouverts aux «personnes dans la fonction publique». Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les dispositions de la LEFP et du REFP concernant la mise en disponibilité des fonctionnaires et le droit d être nommé en priorité ne s appliquent pas à eux. Ils sont tenus de prêter serment ou de souscrire à l affirmation solennelle lorsqu ils sont nommés à la partie de la fonction publique dans laquelle les nominations relèvent exclusivement de la CFP. Conformément à la Loi no 1 sur le plan d action économique de 2014, les membres du personnel qui occupaient un poste au sein du Service d appui de la Commission de révision ont été transférés au Service canadien d appui aux tribunaux administratifs le 1 er novembre

18 Anciens Combattants Canada DVA I L appellation légale de cette administration est Ministère des Anciens Combattants. Certains fonctionnaires de cette administration jouissent de droits résiduels, tel que prévu aux lignes directrices en matière de zone de sélection de la CFP. Bibliothèque du Parlement LIB Z Conformément à l article 35.3 de la LEFP, les personnes par cette administration sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique». Bibliothèque et Archives Canada BAL IV L appellation légale de cette administration est Bibliothèque et Archives du Canada. Bureau de la sécurité des transports du Canada TSB IV L appellation légale de cette administration est Bureau canadien d enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports. Bureau du commissaire aux élections fédérales OCE IV Cette administration figure à l annexe IV de la LGFP sous : «Le secteur de l administration publique fédérale faisant partie du Bureau du directeur des poursuites pénales dans lequel les employés visés à l article de la Loi électorale du Canada occupent un poste». Bureau du Conseil privé PCO IV Bureau du conseiller sénatorial en éthique ESN Z Conformément à l article 35.3 de la LEFP, les personnes par cette administration sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique»

19 Bureau du directeur général des élections CEO IV Cette administration est également connue sous le nom d Élections Canada. Les personnes nommées pour une période déterminée conformément au paragraphe 29(2) de la Loi sur la révision des limites des circonscriptions électorales ou au paragraphe 20(2) de la Loi électorale du Canada sont des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP. Bureau du secrétaire du gouverneur général GGS IV Le Décret approuvant l exclusion de certains postes du Secrétariat du gouverneur général exempte les titulaires des 11 postes exemptés de la plupart des dispositions de la LEFP. Ces titulaires ne sont pas des fonctionnaires conformément à la définition de la LEFP, ni des personnes, et ne sont pas admissibles aux processus de nomination s. Ils ne peuvent pas être mutés aux administrations dont les nominations sont faites conformément à la LEFP. Les dispositions de la LEFP et du REFP concernant la mise en disponibilité des fonctionnaires et le droit d être nommé en priorité ne s appliquent pas à ces titulaires. Les anciens titulaires nommés le, ou après, le 23 septembre 2010 à un poste exempté, et qui ont occupé, pendant au moins trois ans, un poste exempté, ou ont occupé de façon consécutive un ou plusieurs de ces postes, sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique», pendant une période d un an à partir de la date de leur cessation d emploi. Ces anciens titulaires doivent présenter une lettre de confirmation émise par la CFP avec leur demande d emploi au processus de nomination

20 Bureau du surintendant des faillites OSB IV Bureau du surintendant des institutions financières Canada SIF V L appellation légale de cette administration est Bureau du surintendant des institutions financières. Bien qu il s agisse d un organisme distinct figurant à l annexe V de la LGFP, cette administration est assujettie à la LEFP. Bureau du vérificateur général du Canada Centre d analyse des opérations et déclarations financières du Canada Centre de la sécurité des télécommunications Canada AUD V L appellation légale de cette administration est Bureau du vérificateur général. La loi habilitante de cette administration, la Loi sur le vérificateur général, prévoit que les nominations y sont faites conformément aux dispositions pertinentes de cette loi et de la LEFP. CFC V La loi habilitante de cette administration, la Loi sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes, prévoit que les personnes par cette administration sont assujetties à la partie 7 de la LEFP portant sur les activités politiques. CSE V Le Décret approuvant la soustraction des postes et des employés du Centre de la sécurité des télécommunications exempte les postes et les personnes par cette administration de la LEFP. Chambre des communes HOC Z Conformément à l article 35.3 de la LEFP, les personnes par cette administration sont admissibles aux processus de nomination s s qui sont ouverts à «tous les fonctionnaires» et aux «personnes dans la fonction publique»

Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles

Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles 2010-2011 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du, représentée par le président du Conseil du Trésor,

Plus en détail

Budget des dépenses 2013-2014

Budget des dépenses 2013-2014 Budget Modification Agence de promotion économique du Canada atlantique Le 22 février 2013, le Premier ministre a annoncé des changements au Conseil des ministres. À compter de maintenant, le ministre

Plus en détail

Loi d exécution du budget C-38

Loi d exécution du budget C-38 N.B. Une loi du type «omnibus» est- un projet de loi portant à la fois sur plusieurs sujets. L expression mammouth est simplement employée pour décrire la taille de ces dernières. Seulement à titre informatif

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to August 30, 2015. À jour au 30 août 2015. Last amended on December 12, 2013 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Order Transferring to Shared Services Canada the Control and Supervision of Certain Portions of the Federal Public Administration in each Department and Portion of the

Plus en détail

Guide d instructions

Guide d instructions Guide d instructions Objet : Date : Demande d agrément d un régime de retraite à cotisations déterminées (CD) VERSION PROVISOIRE Introduction Les régimes de retraite qui accordent des prestations à des

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

Data Centre Networks (DCN) - Industry Engagement Day

Data Centre Networks (DCN) - Industry Engagement Day Data Centre Networks (DCN) - Industry Engagement Day This amendment is being raised to: 1) Amend the title, expanding the acronym; and 2) Replace the French version of the Notice, removing the Watermark.

Plus en détail

ANNEXE A. Lieux de livraison de SPC

ANNEXE A. Lieux de livraison de SPC ANNEXE A Lieux de livraison de SPC La livraison et le ramassage doivent respecter le calendrier créé par l'entrepreneur et approuvé par le responsable technique/du projet de SPC hors site (RTPSHS) ou un

Plus en détail

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5

Politique...2 Procédures...2 Limites...3 Approbation...3 Communication de l'information au Bureau...4 Annexe...5 Bureau du surintendant des institutions financières Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2

Plus en détail

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN)

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN) PROTECTION DE LA NAVIGATION PROTECTION DE LA NAVIGATION APERÇU MODÈLE LOGIQUE MISSION : Assurer la protection et la sécurité de la navigation en eaux canadiennes. OBJECTIFS : Faciliter l utilisation sûre

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE

DEMANDE D AGRÉMENT DU RÉGIME DE RETRAITE Commission des pensions N o de téléphone : (204) 945-2740 N o de télécopieur : (204) 948-2375 Courrier électronique : pensions@gov.mb.ca Le paiement doit être fait à l ordre du MINISTRE DES FINANCES a

Plus en détail

Opérations bancaires et investissements

Opérations bancaires et investissements Opérations bancaires et Publication : 1 avril 2003 Révision : TABLE DES MATIÈRES But et portée... 1 Principes... 1 Glossaire... 2 Directive exécutoire... 3 Résumé des responsabilités... 4 Collèges... 4

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification :

POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS. Modification : POLITIQUE SUR LES FRAIS DE FONCTION ET DE CIVILITÉS Adoption : Résolution XVIII du Conseil des commissaires extraordinaire du 7 juillet 2010 Modification : Résolution 20 du Conseil des commissaires du

Plus en détail

Cessation d emploi et protection d assurance collective

Cessation d emploi et protection d assurance collective SOINS MÉDICAUX ET SOINS DENTAIRES / INVALIDITÉ, VIE ET MMA 14-11 Cessation d emploi et protection d assurance collective Le présent bulletin est une mise à jour du numéro 07-02 de l Info- Collective. Parmi

Plus en détail

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous!

CANADA BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU. En cas de doute, consultez-nous! BAGAGES NON ACCOMPAGNÉS À DESTINATION DU CANADA En cas de doute, consultez-nous! En tout temps vous pouvez communiquer avec nous pour connaitre les dispositions précises au sujet des exigences et règlements

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION

RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION RAPPORT CERTIFICATS DE PRATIQUE POUR LES ACTUAIRES DÉSIGNÉS AU CANADA COMMISSION SUR L ACTUAIRE DÉSIGNÉ/ RESPONSABLE DE L ÉVALUATION FÉVRIER 2005 2005 Institut canadien des actuaires Document 205009 This

Plus en détail

Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires

Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires Commission des pensions Mise à jour #16.1 Révisé Août 2004 Saisie-arrêt des Crédits de Prestations de Pension aux Fins d Exécution des Ordonnances Alimentaires Source: Loi sur les prestations de pension,

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA États des résultats prospectifs de BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA Pour les exercices se terminant le 31 mars 2014 et le 31 mars 2015 État des résultats prospectifs (non audité) (en milliers de dollars)

Plus en détail

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle)

Solutions de protection. Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat. (valeur résiduelle) Solutions de protection Guide du conseiller Marge de crédit sur la valeur de rachat (valeur résiduelle) Table des matières Description du produit 4 Renseignements généraux 6 Identification et renseignements

Plus en détail

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

Rapport annuel au Parlement 2007-2008

Rapport annuel au Parlement 2007-2008 Rapport annuel au Parlement 2007-2008 L administration de la Loi sur la protection des renseignements personnels RC4415-1 Avant-propos Le présent rapport annuel au Parlement a été rédigé sous l autorité

Plus en détail

Rév. 2014-02. Ligne directrice 6G : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Entités financières

Rév. 2014-02. Ligne directrice 6G : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Entités financières Rév. 2014-02 Ligne directrice 6G : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Entités financières Ligne directrice 6G : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Entités

Plus en détail

Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : CE QuE. Vous. DEVEz savoir

Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : CE QuE. Vous. DEVEz savoir Négociants en métaux précieux et pierres précieuses : CE QuE Vous DEVEz savoir septembre 2012 CE QuE Vous D Ce dépliant est destiné aux négociants en métaux précieux et pierres précieuses au Canada. Il

Plus en détail

CP 14. Attribution de la citoyenneté canadienne aux personnes adoptées par des citoyens canadiens

CP 14. Attribution de la citoyenneté canadienne aux personnes adoptées par des citoyens canadiens CP 14 Attribution de la citoyenneté canadienne aux personnes adoptées par des citoyens canadiens CP 14 - Adoptions Mises à jour du chapitre... 5 Liste par date... 5 1. Objet du chapitre... 6 1.1. Contenu

Plus en détail

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE 77 PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE Les lois fédérales sur les brevets, le droit d auteur et les marques de commerce assurent la protection de la propriété intellectuelle au Canada. Le Canada a signé l Accord

Plus en détail

Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1B Dépenses de fonctionnement

Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1B Dépenses de fonctionnement Direction générale des services de vérification interne Audit de l article 33 de la Loi sur la gestion des finances publiques Phase 1B Dépenses de fonctionnement Février 2014 Non Classifié SP-609-03-14F

Plus en détail

Pour un gouvernement responsable. Guide du ministre et du ministre d état

Pour un gouvernement responsable. Guide du ministre et du ministre d état Pour un gouvernement responsable Guide du ministre et du ministre d état 2011 Pour un gouvernement responsable Guide du ministre et du ministre d État 2011 Pour un gouvernement responsable Guide du ministre

Plus en détail

Madame, DOCUMENT DE DÉCEMBRE. Proposition 2.8 : Clarification des obligations en matière de déclaration des comptables

Madame, DOCUMENT DE DÉCEMBRE. Proposition 2.8 : Clarification des obligations en matière de déclaration des comptables The Canadian Institute of Chartered Accountants L Institut Canadien des Comptables Agréés 277 Wellington Street West 277, rue Wellington Ouest Toronto, ON Canada M5V 3H2 Toronto (ON) Canada M5V 3H2 Tel:

Plus en détail

Instrument de désignation et de délégation

Instrument de désignation et de délégation Instrument de désignation et de délégation Loi sur l immigration et la protection des réfugiés et règlements Le _6 janvier, 2015 INSTRUMENT DE DÉSIGNATION ET DE DÉLÉGATION Je soussigné, Chris Alexander,

Plus en détail

PROTOCOLE D'ENTENTE. Le MINISTRE DU TRAVAIL («Ministre»)

PROTOCOLE D'ENTENTE. Le MINISTRE DU TRAVAIL («Ministre») Entre: Le MINISTRE DU TRAVAIL («Ministre») et Le PRÉSIDENT, l'assurance contre les accidents du travail («Président») Charles Sousa Date Ministre du Travail Ian J. Strachan Date Président, Tribunal d'appel

Plus en détail

Rév. 2014-02. Ligne directrice 6E : Tenue de documents et vérification de l identité des clients - Courtiers en valeurs mobilières

Rév. 2014-02. Ligne directrice 6E : Tenue de documents et vérification de l identité des clients - Courtiers en valeurs mobilières Rév. 2014-02 Ligne directrice 6E : Tenue de documents et vérification de l identité des clients - Courtiers en valeurs mobilières Ligne directrice 6E : Tenue de documents et vérification de l identité

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Intérêts de groupe financier - Banques et sociétés de portefeuille bancaires

Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Intérêts de groupe financier - Banques et sociétés de portefeuille bancaires Bureau du surintendant des institutions financiers Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 www.osfi-bsif.gc.ca

Plus en détail

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne

Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Rapport de vérification interne Affaires autochtones et Développement du Nord Canada Rapport de vérification interne Vérification de la délégation des pouvoirs, de la conception organisationnelle et de la classification Préparé par la

Plus en détail

OSGOODE HALL LAW SCHOOL Université York MÉMOIRE PRIVILÉGIÉ ET CONFIDENTIEL

OSGOODE HALL LAW SCHOOL Université York MÉMOIRE PRIVILÉGIÉ ET CONFIDENTIEL OSGOODE HALL LAW SCHOOL Université York MÉMOIRE PRIVILÉGIÉ ET CONFIDENTIEL À : &' 1$,'6 M. Richard Drouin, O.C., c.r. Président, Commission d examen sur la rémunération des juges 2CVTKEM,/QPCJCP DATE :

Plus en détail

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Index A n o 9 CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Fondement législatif Articles 650, 651 et 654 de la Loi sur les sociétés d assurances (la «Loi») Définitions

Plus en détail

COMPRENDRE LA GESTION DES SUCCESSIONS DANS LES RE SERVES

COMPRENDRE LA GESTION DES SUCCESSIONS DANS LES RE SERVES Centre d excellence en matière de biens immobiliers matrimoniaux Hébergé par l Association des gestionnaires des terres des Premières Nations (ANGTA), le CDEBIM aide les collectivités et les membres des

Plus en détail

Politique d approvisionnement

Politique d approvisionnement Politique d approvisionnement Adoptée par les membres du conseil d administration le 25 novembre 2014 Direction des affaires juridiques et corporatives Résolution 14-060 1. Préambule La Société d habitation

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

Ligne directrice 6A : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Sociétés d assurance-vie et représentants d assurance-vie

Ligne directrice 6A : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Sociétés d assurance-vie et représentants d assurance-vie Ligne directrice 6A : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Sociétés d assurance-vie et représentants d assurance-vie Rév. 2014-02 Ligne directrice 6A : Tenue de documents et vérification

Plus en détail

DÉONTOLOGIE. Loi du 6 janvier 2014 portant création d'une Commission fédérale de déontologie 1. Article 1 er TITRE 2. DÉFINITIONS. Art.

DÉONTOLOGIE. Loi du 6 janvier 2014 portant création d'une Commission fédérale de déontologie 1. Article 1 er TITRE 2. DÉFINITIONS. Art. DÉONTOLOGIE Loi du 6 janvier 2014 portant création d'une Commission fédérale de déontologie 1 TITRE 1 ER. DISPOSITION GÉNÉRALE Article 1 er La présente loi règle une matière visée à l'article 78 de la

Plus en détail

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés

Travailleurs étrangers temporaires. Vos droits sont protégés Travailleurs étrangers temporaires Vos droits sont protégés Bienvenue au Canada! Le Canada est un ardent défenseur des droits de la personne, au pays comme à l étranger. Cette brochure a été préparée pour

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Déclin des groupes visés par l équité en matière d emploi lors du recrutement. Étude de la Commission de la fonction publique du Canada

Déclin des groupes visés par l équité en matière d emploi lors du recrutement. Étude de la Commission de la fonction publique du Canada Déclin des groupes visés par l équité en matière d emploi lors du recrutement Étude de la Commission de la fonction publique du Canada Octobre 2009 Commission de la fonction publique du Canada 300, avenue

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Comptables

Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Comptables Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients Comptables Rév. 2014-02 Ligne directrice 6D : Tenue de documents et vérification de l identité des clients - Comptables

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Résolution CM13 0552 du conseil municipal le 17 juin 2013 et Résolution CG13 0246 du conseil d agglomération du 20 juin 2013 CONTEXTE L article 573.3.1.2 de la Loi sur les cités et villes oblige les municipalités

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES

AVANT-PROJET DE RÈGLEMENT PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PORTANT SUR L INSCRIPTION ET COMMENTAIRES PARTIE I INTERPRÉTATION 1. (1) Sauf indication contraire, les mots et expressions utilisés dans le présent règlement ont le sens qui leur est donné dans la Loi

Plus en détail

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007

MÉMORANDUM D17-1-22. En résumé. Ottawa, le 6 juillet 2007 Ottawa, le 6 juillet 2007 MÉMORANDUM D17-1-22 En résumé DÉCLARATION EN DÉTAIL DE LA TAXE DE VENTE HARMONISÉE, DE LA TAXE DE VENTE PROVINCIALE, DE LA TAXE PROVINCIALE SUR LE TABAC ET DE LA MAJORATION OU

Plus en détail

Règlement sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes

Règlement sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes Le 12 novembre 2013 Le gouvernement du Canada apportera des modifications au Règlement sur le recyclage des produits de la criminalité et le financement des activités terroristes afin de le renforcer.

Plus en détail

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca

Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca Le 8 juillet 2014 [TRADUCTION] Par courriel : ministre@mess.gouv.qc.ca L honorable François Blais Ministère de l'emploi et de la Solidarité sociale 425, rue Saint-Amable 4e étage Québec (Québec) G1R 4Z1

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Politique de gestion contractuelle de la SHDM

Politique de gestion contractuelle de la SHDM Politique de gestion contractuelle de la SHDM Adoptée par les membres du conseil d administration le 22 octobre 2013 Direction des affaires juridiques et corporatives Politique de gestion contractuelle

Plus en détail

Guide sur la gestion du parc automobile. Chapitre 2 : Voitures de fonction

Guide sur la gestion du parc automobile. Chapitre 2 : Voitures de fonction Guide sur la gestion du parc automobile Chapitre 2 : Voitures de fonction Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le président du Conseil du Trésor, 2009 N o de catalogue BT22-119/2-2009F-PDF

Plus en détail

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité

Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité Règlement intérieur de l Université Sorbonne Paris Cité (adopté par le Conseil d administration du 8 octobre 2014) * Chapitre 1. Dispositions électorales communes aux instances de gouvernance Article 1.

Plus en détail

Publication n o 41-2-C43-F Le 3 novembre 2014

Publication n o 41-2-C43-F Le 3 novembre 2014 Projet de loi C-43 : Loi n o 2 portant exécution de certaines dispositions du budget déposé au Parlement le 11 février 2014 et mettant en œuvre d autres mesures Publication n o 41-2-C43-F Le 3 novembre

Plus en détail

Introduction et sommaire

Introduction et sommaire Mémoire de l Association canadienne des professionnels de l insolvabilité et de la réorganisation Introduction et sommaire 277, rue Wellington Ouest Toronto (Ontario) M5V 3H2 Tél. : 416-204-3242 Téléc.

Plus en détail

VIE PRIVÉE ET DIFFUSION DES JUGEMENTS ET DES PLUMITIFS

VIE PRIVÉE ET DIFFUSION DES JUGEMENTS ET DES PLUMITIFS VIE PRIVÉE ET DIFFUSION DES JUGEMENTS ET DES PLUMITIFS Modérateur : Philippe-André Tessier Conférenciers : L Honorable André Wery Nicolas Vermeys Daniel Champagne 31 mars 2014 L accès aux jugements Les

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES RÈGLES DE PREUVE ET DE PROCÉDURE ANNOTÉES. Chapitre I Règles générales... 1-1. Chapitre II La procédure... 2-1

TABLE DES MATIÈRES RÈGLES DE PREUVE ET DE PROCÉDURE ANNOTÉES. Chapitre I Règles générales... 1-1. Chapitre II La procédure... 2-1 PARTIE I RÈGLES DE PREUVE ET DE PROCÉDURE ANNOTÉES Chapitre I Règles générales................... 1-1 Chapitre II La procédure..................... 2-1 2.1 L intervention.......................... 2-1

Plus en détail

Directives du programme Ontario au travail

Directives du programme Ontario au travail Directives du programme Ontario au travail 3.11 Immigrants parrainés Compétence législative Paragraphes 13 (1) et 71 (1), et article 72 de la Loi. Articles 6, 13, 15, 17 et 51 du Règlement 134/98. Exigences

Plus en détail

Statistiques de finances publiques consolidées

Statistiques de finances publiques consolidées Statistiques de finances publiques consolidées Introduction Le concept de la consolidation est couramment utilisé dans le domaine de la comptabilité, tant dans le secteur privé que public. Définie simplement,

Plus en détail

a c e a c e f Un compte de banque, c est un droit! association coopérative d économie familiale des Basses-Laurentides

a c e a c e f Un compte de banque, c est un droit! association coopérative d économie familiale des Basses-Laurentides Un compte de banque, c est un droit! Les moyens pour défendre vos droits a c e a c e f association coopérative d économie familiale des Basses-Laurentides 42b, rue Turgeon Sainte-Thérèse, Québec J7E 3H4

Plus en détail

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire

Décision n 2014-246 L. Dossier documentaire Décision n 2014-246 L Nature juridique de l article L. 723-23 du code rural et de la pêche maritime Dossier documentaire Source : services du Conseil constitutionnel 2014 Sommaire I. Normes de référence...

Plus en détail

Par M e Marc-André Laroche, CRIA

Par M e Marc-André Laroche, CRIA CONTRAT DE TRAVAIL OU CONTRAT DE SERVICE? COMMENT DÉTERMINER LA VÉRITABLE NATURE D UNE RELATION CONTRACTUELLE ET SES CONSÉQUENCES Par M e Marc-André Laroche, CRIA lecorre.com Le 29 novembre 2013 PLAN DE

Plus en détail

625, rue St-Amable Québec (Québec) G1R 2G5. AVENANT - COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ DU MANITOBA (CRI-Manitoba)

625, rue St-Amable Québec (Québec) G1R 2G5. AVENANT - COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ DU MANITOBA (CRI-Manitoba) 625, rue St-Amable Québec (Québec) G1R 2G5 AVENANT - COMPTE DE RETRAITE IMMOBILISÉ DU MANITOBA (CRI-Manitoba) Nature de l avenant Le présent avenant ne s applique qu au preneur pour lequel des prestations

Plus en détail

Proposition de règlement municipal concernant l installation et l exploitation d un pipeline terrestre dans le territoire d une municipalité

Proposition de règlement municipal concernant l installation et l exploitation d un pipeline terrestre dans le territoire d une municipalité Proposition de règlement municipal concernant l installation et l exploitation d un pipeline terrestre dans le territoire d une municipalité Richard E. Langelier Docteur en droit (LL.D.) Doctorant en sociologie

Plus en détail

Charte de nommage du «.tn»

Charte de nommage du «.tn» République Tunisienne Instance Nationale des Télécommunications ---------------------------------- ------------------------------------ Charte de nommage du «.tn» Version 1.0 Table des matières Article

Plus en détail

BSF5048 Rév. 08. L importation d un véhicule au Canada

BSF5048 Rév. 08. L importation d un véhicule au Canada BSF5048 Rév. 08 L importation d un véhicule au Canada Cette publication offre une vue d ensemble des lois, des restrictions, des droits et des obligations à l égard des individus qui veulent importer un

Plus en détail

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada

Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Principes généraux de l imposition des contrats d assurance-vie au Canada Janvier 2015 L assurance-vie joue un rôle de plus en plus important dans la planification financière en raison du patrimoine croissant

Plus en détail

Financement pour OSBL

Financement pour OSBL GUIDE Financement pour OSBL Sadia Groguhé // Députée de Saint-Lambert BUREAU DE CIRCONSCRIPTION 1150, boulevard Desaulniers Longueuil, QC J4K 1K7 Tél. : 450 646-2423 Téléc. : 450 646-3018 sadia.groguhe@parl.gc.ca

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

Votre permis de conduire et votre état de santé

Votre permis de conduire et votre état de santé Votre permis de conduire et votre état de santé Le présent document explique comment votre état de santé peut affecter votre capacité à être titulaire d un permis de conduire du Yukon, et comment le gouvernement

Plus en détail

Ressources humaines et Développement des compétences Canada Tableau du fonds de la somme désignée pour le paiement d expérience commune

Ressources humaines et Développement des compétences Canada Tableau du fonds de la somme désignée pour le paiement d expérience commune Ressources humaines et Développement des compétences Canada Tableau du fonds de la somme désignée pour le paiement d expérience commune 30 septembre 2012 (en milliers de dollars) Le présent document ne

Plus en détail

Objet : Règlement sur l'application de la résolution des Nations Unies sur la Libye et les mesures économiques spéciales

Objet : Règlement sur l'application de la résolution des Nations Unies sur la Libye et les mesures économiques spéciales Avis Objet : Règlement sur l'application de la résolution des Nations Unies sur la Libye et les mesures économiques spéciales Date : Le 1 er mars 2011, mise à jour le 14 mars 2011 Le présent avis s adresse

Plus en détail

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA

RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA RÉGIME GÉNÉRAL D ÉPARGNE ET D ACHAT DE TITRES DE LA BANQUE ROYALE DU CANADA 1. Définitions Pour les fins du présent régime, les termes énumérés ci-dessous ont le sens suivant : «actions ordinaires» désigne

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Guide du processus d autorisation pour les hygiénistes dentaires en Ontario

Guide du processus d autorisation pour les hygiénistes dentaires en Ontario 69, rue Bloor Est, bureau 300, Toronto, Ontario M4W 1A9 Tél. : 416-961-6234 Sans frais : 1-800-268-2346 Téléc. : 416-961-6028 www.cdho.org Guide du processus d autorisation pour les hygiénistes dentaires

Plus en détail

Demander un numéro d assurance sociale... C

Demander un numéro d assurance sociale... C Demander un numéro d assurance sociale... C Si vous êtes un citoyen canadien, un nouvel arrivant au pays ou un résident temporaire, vous avez besoin d un numéro d assurance sociale (NAS) pour travailler

Plus en détail

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE

PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE. (représentée par le président) LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE MDN : 2011010001 CCSN : 3639875 PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA COMMISSION CANADIENNE DE SÛRETÉ NUCLÉAIRE (représentée par le président) ET LE MINISTÈRE DE LA DÉFENSE NATIONALE (représenté par le sous-ministre

Plus en détail

Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne

Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne Demande d adhésion à un régime non enregistré d'épargne Retourner aux Services de retraite collectifs, Great-West 330 avenue University Toronto ON M5G 1R8 1 800 724-3402 SECTION 1 RENSEIGNEMENTS SUR L

Plus en détail

Référence : Règlement modifiant le Règlement sur les prestations de pension 205/2011, article 4.18.1

Référence : Règlement modifiant le Règlement sur les prestations de pension 205/2011, article 4.18.1 Bulletin de politique n o 10 Date de publication : 12 décembre 2011 Lettres de crédit Référence : Règlement modifiant le Règlement sur les prestations de pension 205/2011, article 4.18.1 Le Règlement sur

Plus en détail

FONDS SIMPLE BON SENS ADDENDA RELATIF À

FONDS SIMPLE BON SENS ADDENDA RELATIF À LA COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE PRIMERICA DU CANADA FONDS SIMPLE BON SENS ADDENDA RELATIF À L IMMOBILISATION DES FONDS CRI DE L ONTARIO Votre addenda Vous trouverez ci-joint l addenda relatif à l immobilisation

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme

Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme Guide d accompagnement à l intention des entreprises désirant obtenir ou renouveler une autorisation pour contracter/souscontracter avec un organisme public Juin 2015 1 INTRODUCTION... 4 À QUI S ADRESSE

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS

AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS AGENCE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU CANADA ACCÈS À L INFORMATION ET PROTECTION DES RENSEIGNEMENTS PERSONNELS R A PP O R T A N NU E L 2007-2008 Table des matières Introduction 1. À propos de l organisation

Plus en détail

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT

POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT Page 1 de 7 POLITIQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION EN MATIÈRE DE RISQUE DE CRÉDIT 1.0 CONTEXTE La présente politique est établie conformément au principe 16 b) de la Charte du conseil d administration.

Plus en détail

Office of. Office of. the Chief Actuary. au de. Burea

Office of. Office of. the Chief Actuary. au de. Burea Bureau du surintendant des institutions financières Canada Bureau de l actuaire en chef Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada Office of the Chief Actuary Burea au de l actuaire

Plus en détail

SERVICE DE RÉFÉRENCE DU BARREAU DE LONGUEUIL Pour la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2014 ET : NOM : NUMÉRO DE MEMBRE : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR :

SERVICE DE RÉFÉRENCE DU BARREAU DE LONGUEUIL Pour la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2014 ET : NOM : NUMÉRO DE MEMBRE : TÉLÉPHONE : TÉLÉCOPIEUR : CONVENTION INTERVENUE SERVICE DE RÉFÉRENCE DU BARREAU DE LONGUEUIL Pour la période du 1er avril 2013 au 31 mars 2014 ENTRE : BARREAU DE LONGUEUIL 1111, Jacques-Cartier Est, Bureau RC-32h Longueuil (Québec)

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55.

AVERTISSEMENT. Cette codification intègre les modifications apportées au règlement VS-R-2008-55. CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT VS-R-2008-55 DE LA VILLE DE SAGUENAY DÉLÉGUANT CERTAINS POUVOIRS D AUTORISER DES DÉPENSES ET DE PASSER DES CONTRATS AVERTISSEMENT Le présent document constitue

Plus en détail

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision

Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision Compte rendu des délibérations, y compris les motifs de décision relativement à Demandeur Ontario Power Generation Inc. Objet Lignes directrices pour l évaluation environnementale (portée du projet et

Plus en détail

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9

Table des matières TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 Table des matières 1 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 9 1- L historique... 9 2- Les lois fédérales... 9 A- La Loi sur la faillite et l insolvabilité... 10 B- La Loi sur les arrangements avec les créanciers...

Plus en détail

Guide de la Déclaration d impôt sur les primes d assurance

Guide de la Déclaration d impôt sur les primes d assurance 1 Guide de la Déclaration d impôt sur les primes d assurance This publication is also available in English. ISBN 978-1-4249-9676-6 Imprimeur de la Reine pour l Ontario, 2009 (1) 0135F (2009/08) 2 Renseignements

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS Ordonnance n o 2010-18 du 7 janvier 2010 portant création d une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire de l

Plus en détail