Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012"

Transcription

1 1 Remboursement de l oxygénothérapie à partir du 1 er juillet 2012 La règlementation relative au remboursement de l oxygénothérapie sera modifiée en profondeur à partir du 1 er juillet Les nouvelles règles sont basées sur des directives scientifiques relatives à des indications concernant l utilisation correcte d oxygène. La réforme répond aux recommandations du Centre d expertise (KCE) et permet de réaliser une importante économie. Les principales modifications sont les suivantes : Distinction entre traitement de courte durée et traitement chronique Court terme : traitement par le médecin généraliste ou spécialiste via le pharmacien d officine Chronique : par le service pneumologie/pédiatrie de l hôpital L oxygène gazeux est inscrit au chapitre IV: autorisation préalable du médecin-conseil pour le traitement de courte durée d hypoxémie aiguë et de cluster headache mention «tiers payant applicable» pour les patients palliatifs Remboursement de l'oxyconcentrateur accordé: autorisation préalable du médecin-conseil pour le traitement de courte durée d hypoxémie aiguë mention «tiers payant applicable» pour les patients palliatifs Chaque patient pour qui une oxygénothérapie est conseillée, peut prétendre au remboursement du traitement d oxygénothérapie via une prescription et un traitement adaptés, soit pour une oxygénothérapie de courte durée, soit pour une oxygénothérapie à long terme via la convention. Oxygénothérapie de courte durée Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée. Il est possible d obtenir le remboursement de l oxygénothérapie à court terme à domicile sur prescription du médecin (médecin généraliste ou spécialiste) dans les indications suivantes : Indications Oxygène Remboursement pendant 1. Hypoxémie aiguë Gazeux ou concentrateur Maximum 3 mois/an (période consécutive) 2. Hypoxémie chez les patients palliatifs Gazeux ou concentrateur Illimité 3. cluster headache Uniquement gazeux Illimité Oxygénothérapie à long terme Pour l oxygénothérapie à long terme, le médecin doit renvoyer le patient vers un service de pneumologie/pédiatrie d un hôpital. Lors de l insertion dans une convention d oxygénothérapie de longue durée, le service pneumologie/pédiatrie avertira le pharmacien d officine. Ce dernier ne pourra alors plus tarifer d oxygénothérapie. Le pharmacien d officine ne tarifiera plus, non plus, d oxygène liquide.

2 2 Préscrire l oxygénothérapie de courte durée Hypoxémie aiguë GAZEUX OU CONCENTRATEUR Le médecin prescripteur doit demander une autorisation au médecin-conseil de la mutualité tant pour l oxygène gazeux que pour un oxyconcentrateur. Il n existe pas de formulaire standard pour la demande de remboursement. Dans la demande, l hypoxémie doit être cliniquement documentée. Pour cette raison, la demande doit comprendre : le diagnostic de l affection qui est à l origine de l hypoxémie aiguë (par exemple COPD, insuffisance cardiaque chronique, ) et une description des plaintes qui prouvent une telle affection (par exemple cyanose, tachypnée, ) et/ou le résultat des tests de saturation récents. Vu la situation aiguë, les mutualités délivreront les autorisations sans délai (au maximum pour une période de 3 mois consécutifs) si la demande est correctement cliniquement documentée sur base des éléments susmentionnés. Il s agit d une autorisation du type B (code? dans le tarif) dont la durée de validité est limitée à max. 1 épisode de 3 mois par période de 12 mois. Le patient doit en outre disposer d une prescription mensuelle comprenant les éléments suivants : oxygène gazeux en DCI le dosage (en litre par minute et nombre d heures par jour) le cas échéant, l humidificateur d oxygène ou utilisation d un oxyconcentrateur. Il est conseillé de mentionner aussi le dosage et, le cas échéant, l humidificateur sur la prescription de l oxyconcentrateur. Un nouveau traitement (de 3 mois maximum) peut être remboursé au plus tôt 12 mois après la fin de la période de traitement précédente. N.B. Il est possible que ce règlement soit adapté à l avenir afin de pouvoir répartir la période de trois mois au cours de laquelle le traitement s avère nécessaire sur une période d un an. Le médecin prescripteur conserve dans le dossier médical du patient les pièces justificatives qui démontrent que l hypoxémie est cliniquement documentée (voir ci-avant lors de la demande). Il conserve également dans le dossier médical l évaluation du traitement prescrit qui démontre que la situation du patient s améliore grâce à l oxygénothérapie. Le médecin prescripteur tient compte du non remboursement simultané de l oxygène gazeux avec un oxyconcentrateur et/ou de l oxygène médical liquide sauf le premier mois de l usage d oxygène médical liquide ou d un oxyconcentrateur dans le cadre de la convention rééducation pour l oxygénothérapie.

3 3 Hypoxémie chez les patients palliatifs GAZEUX OU CONCENTRATEUR Ceci ne s applique qu aux patients qui répondent au statut de patient palliatif. Le médecin généraliste informe, pour autant que ce n ait pas encore été fait, le médecin-conseil de la mutualité de ce statut palliatif. Le remboursement de l oxygénothérapie peut commencer à partir de la date de notification. Une demande préalable auprès du médecin-conseil n est pas nécessaire mais la réglementation du chapitre IV est également d application dans ce cas-ci. La prescription mensuelle pour le patient doit comporter les mêmes éléments qu en cas d hypoxémie aiguë : oxygène gazeux en DCI le dosage (en litre par minute et nombre d heures par jour) le cas échéant, l humidificateur d oxygène ou utilisation d un oxyconcentrateur. Il est conseillé de mentionner aussi le dosage et, le cas échéant, l humidificateur sur la prescription de l oxyconcentrateur. Le médecin doit en outre indiquer la mention «tiers payant applicable» sur la prescription (code V dans le tarif). Le médecin prescripteur conserve dans le dossier médical du patient les pièces justificatives qui : démontrent que l hypoxémie est cliniquement documentée (voir ci-avant lors de la demande), mentionnent le statut de patient palliatif (date ou copie de l avis à la mutualité). Il conserve également dans le dossier médical l évaluation du traitement prescrit qui démontre que la situation du patient s améliore grâce à l oxygénothérapie. Le médecin prescripteur tient compte du non remboursement simultané de l oxygène gazeux avec un oxyconcentrateur ou de l oxygène médical liquide. Cluster headache UNIQUEMENT GAZEUX Pour la première demande, l autorisation du médecin-conseil est subordonnée à un rapport circonstancié joint d un neurologue, d un neurochirurgien ou d un neuropsychiatre avec le diagnostic de cluster headache et une justification du démarrage de l oxygénothérapie en raison de la situation clinique du patient. Il n existe pas de formulaire standard pour la demande de remboursement. Si la demande est effectuée par le médecin généraliste, ce dernier doit joindre le rapport du médecin spécialiste. L autorisation vaut pour 12 mois ; elle est simplement renouvelée par le médecin traitant pour des périodes de 60 mois (autorisation modèle d ; type? dans le tarif). Le patient doit en outre disposer d une prescription mensuelle comprenant les éléments suivants : l oxygène gazeux en DCI prescrit selon les besoins, avec des accessoires spécifiques adaptés à un haut débit le dosage (en litre par minute) le cas échéant, l humidificateur d oxygène.

4 4 Délivrance en cas d oxygénothérapie de courte durée Vu la situation aiguë, le pharmacien délivre immédiatement. En cas d oxygénothérapie de courte durée, la délivrance de l oxygène gazeux ou de l oxyconcentrateur et des accessoires se fait par le pharmacien, le pharmacien hospitalier (celui-ci ne peut délivrer qu aux bénéficiaires vivant en communauté) ou les «firmes facilitaires» (fournisseur) sur demande du pharmacien et en concertation avec celui-ci. Remboursement de l oxygénothérapie de courte durée L oxygène médical gazeux et l oxyconcentrateur sont, sous les conditions réglementaires, remboursés en catégorie A. Il n y a donc aucune intervention personnelle pour le bénéficiaire pour l oxygène en tant que tel. Le forfait pour l installation, la location de la bouteille de gaz et de l oxyconcentrateur, les accessoires et l éventuel humidificateur d oxygène est remboursé par la mutualité selon certains montants maximum (voir plus loin). Le pharmacien reçoit également un forfait (honoraire) pour la coordination de la tarification et l accompagnement du traitement au moyen de l oxygène gazeux ou de l oxyconcentrateur. Lorsque le pharmacien installe et livre lui-même l oxygène, il ne peut pas compter un supplément au patient et il doit utiliser les forfaits et prix définis (voir plus loin). Si la livraison est effectuée par un fournisseur qui pour la location de la bouteille de gaz, les accessoires et l éventuel humidificateur d oxygène facture plus que le montant maximum de l intervention de l assurance, le pharmacien peut attester pour ces accessoires, un supplément au patient. Ce supplément ne peut à aucun moment être supérieur à 20% du montant maximum de l intervention. Récapitulatif: CNK Type d intervention Location pour les bouteilles et détendeur Masques à oxygène et/ou lunettes à oxygène Intervention maximale de l assurance (TVA comprise) Supplément maximum (max. 20%) que le pharmacien peut attester au patient Total max. (forfait + 20%) 22,17 4,43 26,60 2,54 0,51 3, Tuyaux 1,70 0,34 2, Humidificateur à usage 4,41 0,88 5,29 unique Attention : Les coûts particuliers, comme par exemple pour un sac à dos ou des délivrances urgentes, non programmées, restent à charge du bénéficiaire.

5 5 Tarification de l oxygénothérapie de courte durée Uniquement l oxygène gazeux ou un concentrateur d oxygène sont remboursables dans le cadre de l oxygénothérapie de courte durée. L oxygène liquide est réservé au traitement à long terme via la convention de revalidation et n est plus remboursable via l officine ouverte au public. Un cumul des forfaits de remboursement pour l oxygène gazeux et des forfaits de remboursement pour l oxyconcentrateur n est plus permis. Oxygène médical gazeux L oxygène gazeux reste remboursable comme avant en catégorie A, mais ces spécialités sont reprises dans le chapitre IV et ne sont plus que remboursées que moyennant une autorisation du médecin de conseil ou une mention écrite tiers payant applicable. A partir du 1 er juillet, il n existe plus que des forfaits mensuels pour tarifer la location et les accessoires. Il faut distinguer entre l installation et livraison par le pharmacien et l installation et livraison par le fournisseur. Installation et livraison par le pharmacien Il faut mensuellement une nouvelle prescription. En outre, le pharmacien établit une fois par mois une attestation de délivrance, conformément au modèle de l Arrête Royal du 24/10/2002. Chaque mois, l ordonnance et l attestation sont transmises à l office de tarification. Lorsque le pharmacien installe et livre lui-même l oxygène, la tarification est basée sur les prestations et accessoires identifiés par des codes nationaux génériques. Ces CNK, propres à l installation et livraison par le pharmacien, doivent être mentionnés sur l attestation de délivrance. CNK Prestation ou accessoire Max. par mois Masque ou lunette (avec ou sans tuyau) 2, Tuyau allonge pour masque ou lunette 1, Humidificateur à usage unique 4, Chômage bouteille avec ou sans (location) détendeur 22, Première installation et reprise 29,60 (Px16,88) Par mois calendrier, seul un masque ou une lunette à oxygène, un tuyau, un humidificateur et un forfait chômage sont remboursables. Ces frais d installation ne peuvent être portés en compte qu une seule fois par thérapie. N.B. : Une nouvelle thérapie ne peut être prise en considération que si la thérapie précédente a pris fin depuis au moins 1 an (12 mois). Le pharmacien reçoit un honoraire forfaitaire par mois et par patient pour la coordination de la tarification et l accompagnement du traitement au moyen de l oxygène gazeux ou de l oxyconcentrateur. Un cumul de l honoraire pour l oxygène gazeux et de l honoraire de l oxyconcentrateur n est pas autorisé. CNK Dénomination Max. par mois Honoraire pour la coordination et l accompagnement 11,75 du traitement au moyen de l oxygène médical gazeux (P x 6,70)

6 6 Installation et livraison par le fournisseur Il faut mensuellement une nouvelle prescription. En outre, le pharmacien doit joindre à l ordonnance une copie des factures du fournisseur. Lorsque le pharmacien fait installer et livrer l oxygène par un fournisseur, la tarification est maintenant basée sur les prestations et accessoires identifiés par des codes nationaux génériques. Ces codes nationaux sont également mentionnés sur les factures des fournisseurs. Désormais toutes les firmes utilisent les mêmes codes CNK. Les CNK suivants, propres à l installation et livraison par un fournisseur, doivent être encodés : CNK Prestation ou accessoire Max. par mois Masque ou lunette (avec ou sans tuyau) 2, Tuyau allonge pour masque ou lunette 1, Humidificateur à usage unique 4, Chômage bouteille avec ou sans (location) détendeur 22, Première installation O2 et reprise 29,60 (Px16,88) Par mois calendrier, seul un masque ou une lunette à oxygène, un tuyau, un humidificateur et un forfait chômage sont remboursables. Ces frais d installation ne peuvent être portés en compte qu une seule fois par thérapie. N.B. : Une nouvelle thérapie ne peut être prise en considération que si la thérapie précédente a pris fin depuis au moins 1 an (12 mois). Le patient ne paie rien si les prestations n excèdent pas ce qui est prévu dans le tableau ci-dessus (AR 24/10/2002). Le pharmacien peut réclamer au bénéficiaire la différence entre le montant facturé par le fournisseur non-pharmacien et le remboursement de l assurance accordé par l organisme assureur. Dans le cas où ce supplément est à charge du bénéficiaire, le montant ne peut pas dépasser 20% du forfait de l accessoire. CNK Prestation ou accessoire Forfait max. par mois Masque ou lunette (avec ou sans tuyau) Tuyau allonge pour masque ou lunette Supplément max. pour patient (20%) Forfait + 20% 2,54 0,51 3,05 1,70 0,34 2, Humidificateur à usage unique 4,41 0,88 5, Chômage bouteille avec ou sans 22,17 4,43 26,60 (location) détendeur Première installation O2 et reprise 29,60 (Px16,88) 5,92 35,52 Le pharmacien reçoit un honoraire forfaitaire par mois et par patient pour la coordination de la tarification et l accompagnement du traitement au moyen de l oxygène gazeux ou de l oxyconcentrateur. Un cumul de l honoraire pour l oxygène gazeux et de l honoraire de l oxyconcentrateur n est pas autorisé. CNK Dénomination Max. par mois Honoraire pour la coordination et l accompagnement 11,75 du traitement au moyen de l oxygène médical gazeux (P x 6,70)

7 7 Concentrateurs d oxygène Il faut mensuellement une nouvelle prescription. La tarification se fait par le pharmacien à l aide des codes CNK mentionnés sur la facture ou la note d envoi de la firme. Bien que cela ne soit pas obligatoire, nous vous recommandons de joindre une copie de la facture à l ordonnance. Par firme, il y a un code CNK spécifique pour les prestations ou forfaits suivants : (ceci n est donc pas modifié) Prestation ou accessoire Max. par mois Humidificateur à usage unique 5,51 Entretien et location 90,10 Installation et reprise 31,80 La tarification sur base de montants forfaitaires est mensuelle excepté pour les frais liés à la première installation qui ne sont portés en compte qu une seule fois par thérapie. N.B.: Une nouvelle thérapie ne peut être prise en considération que si la thérapie précédente a pris fin depuis au moins 12 mois. Dorénavant, le montant accordé pour la location et l entretien couvrira également les accessoires et honoraires qui sont liés à l installation et la livraison éventuelle d une bouteille d oxygène médical gazeux de dépannage. Uniquement l oxygène gazeux même, fourni éventuellement comme bonbonne de dépannage, peut encore être facturé. Attention : en pratique, la combinaison oxygène gazeux et oxyconcentrateur se rencontrera uniquement chez les patients palliatifs (voir plus loin sous les questions fréquemment posées). Le pharmacien reçoit un honoraire forfaitaire par mois et par patient pour la coordination de la tarification et l accompagnement du traitement au moyen de l oxygène gazeux ou de l oxyconcentrateur. Un cumul de l honoraire pour l oxygène gazeux et de l honoraire de l oxyconcentrateur n est pas autorisé. CNK Dénomination Max. par mois Honoraire pour la coordination et l accompagnement 11,75 du traitement au moyen d un oxyconcentrateur (P x 6,70) Mesures transitoires à partir du 1er juillet 2012 Après le 30 juin 2012, la réglementation actuelle de l'oxygénothérapie via les officines ouvertes au public ne s'applique plus à aucun patient. En ce qui concerne les patients traités par oxygénothérapie via les officines ouvertes au public, le médecin doit vérifier s ils : répondent pour le moment aux nouveaux critères de remboursement pour la thérapie de courte durée. Si une demande auprès du médecin-conseil s avère nécessaire, les médecins doivent dans les plus brefs délais introduire cette demande et établir une nouvelle prescription. À partir du 1 er juillet 2012, le premier nouveau traitement aigu peut être remboursé même si 12 mois ne se sont pas encore écoulés depuis la fin de la période de traitement précédente. ont besoin d oxygène de manière chronique. Le médecin renvoie alors le patient vers un pneumologue / pédiatre afin d examiner si le patient répond aux conditions de remboursement d oxygénothérapie de longue durée à domicile, dans le cadre de la convention de rééducation conclue avec l hôpital. Ce renvoi peut déjà être effectué avant le 1 er juillet 2012.

8 8 Dans l attente d une décision du pneumologue / pédiatre, ces patients peuvent encore bénéficier provisoirement pendant au maximum 3 mois du remboursement de l oxygène gazeux ou de l utilisation d un oxyconcentrateur selon les règles de la thérapie de courte durée. Pour ces patients, le généraliste peut donc demander une autorisation pour le traitement de l hypoxémie aiguë. En ce qui concerne les patients pour qui le médecin ne prescrit plus d oxygénothérapie (à partir du 1 er juillet ou à partir d une date ultérieure), le pharmacien préviendra le fournisseur pour la reprise du matériel, après avoir pris contact avec le médecin traitant et le patient. Questions fréquemment posées Quand et comment une bouteille de dépannage d oxygène gazeux qui est fourni avec un oxyconcentrateur, pourrait encore être facturée? Un cumul de remboursement des forfaits et honoraires pour l oxygène gazeux et de remboursement des forfaits et honoraires pour l oxyconcentrateur n est plus permis. La location et l entretien couvrent aussi - à côté des coûts liés à la location de l appareil, d une paire de lunettes d oxygène, d un masque à oxygène et d un tuyau à oxygène - les coûts liés au remplacement des filtres après leur durée de vie prévue ainsi que les accessoires qui sont liés à l installation et la livraison éventuelle d une bouteille d oxygène médical gazeux de dépannage. Uniquement l oxygène gazeux même, fourni éventuellement comme bonbonne de dépannage, peut encore être facturé. Puisque pour l indication algie vasculaire de la face (clusterheadache) l oxyconcentrateur n est pas remboursable et puisque pour l indication hypoxémie aiguë il faut une autorisation différente pour l oxyconcentrateur et l oxygène gazeux, la facturation d une bouteille d oxygène médical gazeux de dépannage sera dans la pratique limitée à l indication patient palliatif. Dans ce but, le médecin doit mentionner sur l ordonnance la bouteille d oxygène gazeux et y apposer la mention écrite «tiers payant applicable». Le pharmacien doit-il vérifier si le statut palliatif a été demandé et reconnu auprès de la mutuelle? Non. C est la responsabilité du médecin prescripteur. Le pharmacien doit veiller à ce que la mention écrite «tiers payant applicable» soit apposée sur l ordonnance. Si c est le cas, il peut appliquer le tiers payant. Est-ce que le pharmacien doit encore toujours avoir une bouteille d oxygène en stock (pour une garde par exemple)? Non. L annexe 2 de l A.R. du 21/01/2009 concernant les Instructions aux pharmaciens contient la liste de médicaments, des dispositifs médicaux et des matières premières obligatoires. L oxygène n en fait plus partie. Source: APB & INAMI

9 9 OXYGENE NOUVELLE REGLEMENTATION (à partir du 01/07/2012) Résumé TYPE CONDITIONS HONORAIRE PALLIATIF Gazeux Concentrateur Mention tiers payant applicable Médecin: notification statut palliatif auprès de la mutualité Mention tiers payant applicable Médecin: notification statut palliatif auprès de la mutualité , ,75 CLUSTER HEADACHE Gazeux autorisation (neurologue, 1 an prolongation par généraliste max. 5 ans) ,75 HYPOXÉMIE AIGUË Gazeux autorisation (généraliste, max. 3 mois, pas de prolongation) ,75 Concentrateur autorisation (généraliste, max. 3 mois, pas de prolongation) ,75 HYPOXÉMIE CHRONIQUE Tous les types via hôpital (service de pneumologie) / / Codes CNK GAZEUX-PHARMACIEN GAZEUX-FOURNISSEUR CONCENTRATEUR MASQUE / LUNETTES , ,54 / / TUYAU , ,70 / / HUMIDIFICATEUR , ,41 CNK spécifique par firme LOCATION , ,17 CNK spécifique par firme INSTALLATION , ,60 CNK spécifique par firme 5,51 90,10 31,80

Oxygène : à partir du 1er Juillet

Oxygène : à partir du 1er Juillet NEXTPHARM 2012 Oxygène : à partir du 1er Juillet A partir du 1er juillet 2012 la règlementation concernant l oxygène changera fondamentalement. Le pharmacien d officine sera seulement impliqué dans l oxygénothérapie

Plus en détail

Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée.

Le pharmacien d officine n intervient que dans l oxygénothérapie de courte durée. Cher.. La nouvelle réglementation en matière d'oxygène qui a été reportée 2x prendra cours le 1er juillet! Aucune modification n'a été apportée à la réglementation d'origine que nous avons décrite dans

Plus en détail

Union des Pharmaciens de Bruxelles Rue Colonel Bourg, 127-129 Bte 04 1140 Bruxelles UPB-AVB: www.fpb.be - Tel: 02 219 40 56 - Email:

Union des Pharmaciens de Bruxelles Rue Colonel Bourg, 127-129 Bte 04 1140 Bruxelles UPB-AVB: www.fpb.be - Tel: 02 219 40 56 - Email: Union des Pharmaciens de Bruxelles Rue Colonel Bourg, 127-129 Bte 04 1140 Bruxelles UPB-AVB: www.fpb.be - Tel: 02 219 40 56 - Email: secretariat@fpb.be Dernière mise à jour : 01/01/2014 On différencie

Plus en détail

OXYGENE Changements de la réglementation à partir du 1 er mai 2012.

OXYGENE Changements de la réglementation à partir du 1 er mai 2012. OXYGENE Changements de la réglementation à partir du 1 er mai 2012. A partir du 1er mai 2012 la règlementation concernant l oxygène changera fondamentalement. Le pharmacien d officine sera seulement impliqué

Plus en détail

DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL

DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL DOSSIER OXYGENE GAZEUX A USAGE MEDICAL NOUVEAUX ACCORDS JUIN 2006 NOUVEAUX ACCORDS POUR LE SERVICE AUX PATIENTS SOUS OXYGENE A PARTIR DE JUIN 2006. (Facturation fin juin) Concerne : rémunération complémentaire

Plus en détail

Spécialités remboursables selon chapitre IV

Spécialités remboursables selon chapitre IV Spécialités remboursables selon chapitre IV Autorisations du médecin-conseil du neuf (! ) A.R. du 3 avril 2013 (M.B. 08/04/2013) I. Introduction 1 Quel pharmacien n a pas déjà contacté l OT pour obtenir

Plus en détail

W/97 octies. Institut national d assurance maladie-invalidité. Service des soins de santé

W/97 octies. Institut national d assurance maladie-invalidité. Service des soins de santé Annexe 2 W/97 octies Institut national d assurance maladie-invalidité Avenue de Tervuren 211, 1150 Bruxelles 02/739 78 32 Service des soins de santé SEPTIEME AVENANT A LA CONVENTION NATIONALE ENTRE LES

Plus en détail

Manuel d'administration Financière du Personnel Livre 3 Chapitre 1 : Demande de remboursement des frais médicaux Table des matières Bases légales

Manuel d'administration Financière du Personnel Livre 3 Chapitre 1 : Demande de remboursement des frais médicaux Table des matières Bases légales Manuel d'administration Financière du Personnel Fin Version 08-05-2007 Livre 3 Chapitre 1 : Demande de remboursement des frais médicaux Table des matières 1 Bases légales 2 Les ayants-droit 3 Frais médicaux

Plus en détail

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER

ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL HOSPITALIER ANNEXE N 2 RÈGLEMENT FÉDÉRAL POUR LA COUVERTURE DU RISQUE HOSPITALISATION TITRE I - PRINCIPES GÉNÉRAUX ARTICLE 1-1 CATÉGORIES COUVERTES Sont admis à bénéficier des

Plus en détail

ELABORE PAR LA CNAM A L ATTENTION DES MEDECINS CONVENTIONNES

ELABORE PAR LA CNAM A L ATTENTION DES MEDECINS CONVENTIONNES GUIDE DES PROCÉDURES DE PRISE EN CHARGE DES ASSURES SOCIAUX PROJET ELABORE PAR LA CNAM A L ATTENTION DES MEDECINS CONVENTIONNES Juin 2008 DRC PREAMBULE Dans le cadre de la mise en œuvre progressive de

Plus en détail

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1

UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE. La réforme de l assurance maladie se met en place 1 UN NOUVEAU PARCOURS DE SOINS: LA RÉFORME DE L ASSURANCE MALADIE SE MET EN PLACE La réforme de l assurance maladie se met en place 1 La loi du 13 août 2004 portant sur la réforme de l assurance maladie

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

2. Accords généraux concernant la prescription

2. Accords généraux concernant la prescription 2. Accords généraux concernant la prescription INTRODUCTIon La prescription doit permettre au pharmacien de délivrer de manière adéquate le bon médicament. La prescription doit satisfaire à un certain

Plus en détail

Annexe 20 (page 1 recto)

Annexe 20 (page 1 recto) Annexe 20 (page 1 recto) IDENTIFICATION DU BENEFICIAIRE DEMANDE D INTERVENTION DE L ASSURANCE POUR UNE AIDE A LA MOBILITE ET/OU ADAPTATIONS (article 28, 8 de la nomenclature des prestations de santé) A

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée

La prise en charge de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Édition 2012 LA PRISE EN CHARGE DE VOTRE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Sommaire Votre protocole de soins en pratique p 4 Comment êtes-vous remboursé? p

Plus en détail

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie

Action sociale de la Mutuelle Audiens. de la presse, du spectacle et de la communication. Notice d information. À vos côtés tout au long de la vie Action sociale de la Mutuelle Audiens de la presse, du spectacle et de la communication Notice d information À vos côtés tout au long de la vie Les aides complémentaires aux dépenses de santé Nature de

Plus en détail

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement)

Vous optez pour la convention? N oubliez pas de joindre un RIB (Paiement par virement uniquement) Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

Version 02 Oct 2015. b. Le site intranet de DGBudFin sous le topic Frais médicaux : directives ainsi que tous les documents nécessaires.

Version 02 Oct 2015. b. Le site intranet de DGBudFin sous le topic Frais médicaux : directives ainsi que tous les documents nécessaires. 1. Qui a droit au remboursement? Version 02 Oct 2015 Les directives ci dessous sont d application pour tout le personnel de la Défense en service actif (militaires et civils), ainsi que pour le personnel

Plus en détail

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation

Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Déclaration d admission Coût de l hospitalisation Choix de chambre et conditions financières pour une admission classique ou en hôpital de jour. Introduction Le présent document vise à vous informer des

Plus en détail

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES

CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES CONVENTION CADRE RELATIVE A LA DISPENSE DE L'AVANCE DES FRAIS EN MATIERE DE PRESTATIONS PHARMACEUTIQUES 03 Novembre 1995 - 2 - ENTRE : LA CAISSE DE PREVOYANCE SOCIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, agissant

Plus en détail

DEMANDE D AIDE FINANCIERE

DEMANDE D AIDE FINANCIERE 1) Règles et critères généraux DEMANDE D AIDE FINANCIERE La demande ne peut être introduite que lorsque toutes les instances officielles ou privées ont été sollicitées (Mutuelle, CPAS, Fonds Spécial de

Plus en détail

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS)

ZOAST (ZONE ORGANISÉE D ACCÈS AUX SOINS TRANSFRONTALIERS) ZOAST La convention «ZOAST Ardennes» met en œuvre des dispositifs de simplifications administrative et financière en matière d accès aux soins à l étranger. Celle-ci garantit aux patients, dans le cadre

Plus en détail

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE

Introduction. Introduction. Pulinx Erlend - INAMI - formation soins de santé 25/09/08 section CPAS 1 ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE ASSURANCE OBLIGATOIRE SOINS DE SANTE Introduction L assurance obligatoire soins de santé et indemnités est une branche de la sécurité sociale à côté des branches relatives aux: - accidents de travail et

Plus en détail

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport

CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES. Les frais de transport CAISSE DE COORDINATION AUX ASSURANCES SOCIALES Les frais de transport Mise à jour : octobre 2014 Les frais de transport Vous avez besoin d un transport pour recevoir des soins ou rentrer chez vous après

Plus en détail

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE

L ASSURANCE MALADIE EN LIGNE BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC L ACS Ce que l Assurance Maladie fait pour moi L Assurance Maladie me permet de bénéficier de l Aide pour une complémentaire santé : l ACS. Des offres et des services pour m accompagner

Plus en détail

Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO

Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO Le 13 mars 2007. Réponse à 6 questions-clés sur le statut OMNIO - Daniel Draguet - Rétroacte En 1997, le statut VIPO (veufs, invalides, pensionnés et orphelins) a été élargi à tous les bénéficiaires d

Plus en détail

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous?

La prise en charge de votre affection de longue durée. Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? La prise en charge de votre affection de longue durée Comment cela se passe-t-il? Quels sont les bénéfices pour vous? À quoi vous engagez-vous? Sommaire Edito Votre prise en charge à 100 % Comment cela

Plus en détail

DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons Agréées par la Mutuelle Saint Martin OBJET

DESTINATAIRES. - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons Agréées par la Mutuelle Saint Martin OBJET DATE : Levallois, le 9 mars 2006 REFERENCES : Circulaire n 10/2006 DESTINATAIRES - Associations, congrégations et collectivités religieuses - Les Maisons Agréées par la Mutuelle Saint Martin OBJET Modalités

Plus en détail

I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité

I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité I N A M I Institut National d'assurance Maladie Invalidité Lettre-circulaire aux maisons médicales qui ont adhéré au système du paiement forfaitaire de certaines prestations SERVICE DES SOINS DE SANTE

Plus en détail

L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide. Dr S Baldassarre Hôpital Erasme

L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide. Dr S Baldassarre Hôpital Erasme L oxygénation au domicile : O2 gazeux, oxyconcentrateur,, O2 liquide Dr S Baldassarre Hôpital Erasme Convention ou pas? Sont non conventionnés les patients qui ont besoin momentanément d O2 Oxygène gazeux

Plus en détail

INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public institué par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211 1150 BRUXELLES

INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public institué par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211 1150 BRUXELLES INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public institué par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211 1150 BRUXELLES Service des Soins de Santé COMMISSION INFORMATIQUE Note I

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX ETABLISSEMENTS HOSPITALIERS RELATIVES A LA FACTURATION ELECTRONIQUE DES SOINS DE SANTE RELATIFS À MEDIPRIMA phase 1

INSTRUCTIONS AUX ETABLISSEMENTS HOSPITALIERS RELATIVES A LA FACTURATION ELECTRONIQUE DES SOINS DE SANTE RELATIFS À MEDIPRIMA phase 1 INSTRUCTIONS AUX ETABLISSEMENTS HOSPITALIERS RELATIVES A LA FACTURATION ELECTRONIQUE DES SOINS DE SANTE RELATIFS À MEDIPRIMA phase 1 1. Procédure générale. Le tiers payant (dispensateur de soins/établissement)

Plus en détail

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance

Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance Pourquoi un régime collectif? Frais de santé Prévoyance 10 Santé Ce régime, aussi nommé «complémentaire santé», permet le remboursement total ou partiel des frais de santé restant à la charge de l assuré

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

AMMA HOSPI-PLAN Déclaration de sinistre

AMMA HOSPI-PLAN Déclaration de sinistre AMMA HOSPI-PLAN Déclaration de sinistre AMMA ASSURANCES a.m. Association Mutuelle Médicale d Assurances entreprise d assurance mutuelle association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires

Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Assurance ACCIDENT Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2007 (version 2013) Table des matières But

Plus en détail

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015.

En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014, la législation du crédit-temps sera modifiée à partir du 01.01.2015. Direction réglementation Interruption de carrière / crédit-temps Communication Date 29.12.2014 Modification de la réglementation du crédit-temps En application de l accord de gouvernement fédéral du 09.10.2014,

Plus en détail

DEMANDE D INTERVENTION DE L ASSURANCE POUR UNE AIDE A LA MOBILITE ET/OU ADAPTATIONS

DEMANDE D INTERVENTION DE L ASSURANCE POUR UNE AIDE A LA MOBILITE ET/OU ADAPTATIONS Annexe au Règlement du 28 juillet 2003 portant exécution de l article 22, 11, de la loi relative à l assurance obligatoire soins de santé et indemnités, coordonnée le 14 juillet 1994 Annexe 20 (page 1

Plus en détail

Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires

Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Assurance ACCIDENT HIRSLANDEN Assurance complémentaire pour les traitements stationnaires Conditions complémentaires (CC) Sanitas Corporate Private Care Edition de janvier 2007 (version 2013) Table des

Plus en détail

Dix-septième avenant à la convention entre les pharmaciens et les organismes assureurs

Dix-septième avenant à la convention entre les pharmaciens et les organismes assureurs INSTITUT NATIONAL D ASSURANCE MALADIE-INVALIDITE Etablissement public instituté par la loi du 9 août 1963 AVENUE DE TERVUREN 211 1150 BRUXELLES SERVICE DES SOINS DE SANTE Circulaire OA n 2009/003 Bruxelles,

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES STAGIAIRES EXPERIENCE PROFESSIONNELLE I.P.I. - demande STAGIAIRE-expérience professionnelle / 2014 - page 1 / 6 rue du Luxembourg 16 B - 1000 Bruxelles - Tél. 02/505.38.50 - Fax 02/503.42.23 - www.ipi.be DEMANDE D INSCRIPTION A LA LISTE DES

Plus en détail

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions

6. Rôle de garde. INTRODUCTIon. SUGgestion de questions 6. Rôle de garde INTRODUCTIon Les médecins généralistes et les pharmaciens doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la continuité des soins. La participation au rôle de garde est donc,

Plus en détail

CONDITIONS DE FACTURATION D UN AVIS PONCTUEL DE CONSULTANT

CONDITIONS DE FACTURATION D UN AVIS PONCTUEL DE CONSULTANT Le C2 CONDITIONS DE FACTURATION D UN AVIS PONCTUEL DE CONSULTANT AVRIL 2012 L avis ponctuel de consultant dans le cadre du parcours de soins est un avis donné par un médecin spécialiste à la demande explicite

Plus en détail

Conditions particulières de l assurance complémentaire Global Solution

Conditions particulières de l assurance complémentaire Global Solution Conditions particulières de l assurance complémentaire Global Solution GO GOAM01-F3 Edition 01.09.2011 Table des matières Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 But de l assurance Risques couverts Conditions d admission

Plus en détail

AMMA HOSPI-PLAN Déclaration de sinistre

AMMA HOSPI-PLAN Déclaration de sinistre AMMA HOSPI-PLAN Déclaration de sinistre AMMA ASSURANCES a.m. Association Mutuelle Médicale d Assurances entreprise d assurance mutuelle association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément

Plus en détail

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR

LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR GUIDE ENTREPRISE LE NOUVEAU CONTRAT RESPONSABLE TOUT CE QU IL FAUT SAVOIR SOMMAIRE Qu est-ce que le nouveau contrat responsable? 3 Quelles sont ses caractéristiques? 3 Et précisément? 3 Récapitulatif des

Plus en détail

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale»

Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» Comité sectoriel de la Sécurité sociale et de la Santé Section «Sécurité sociale» CSSS/07/183 DÉLIBÉRATION N 07/070 DU 4 DÉCEMBRE 2007 CONCERNANT LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES

Plus en détail

Aide à l acquisition d une complémentaire

Aide à l acquisition d une complémentaire Les définitions présentées ci-dessous sont extraites du glossaire de l assurance complémentaire santé édité par l Union Nationale des Organismes d Assurance Maladie Complémentaire. Aide à l acquisition

Plus en détail

La prescription de physiothérapie Réponses aux questions les plus fréquentes

La prescription de physiothérapie Réponses aux questions les plus fréquentes La prescription de physiothérapie Réponses aux questions les plus fréquentes En tant que partenaires du domaine de la de santé, les physiothérapeutes constatent que certains médecins sont réticents à prescrire

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques)

CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) CRÉDIT D IMPÔT POUR LA R-D SALAIRE (activités biopharmaceutiques) INVESTISSEMENT QUÉBEC Direction des mesures fiscales TABLE DES MATIÈRES Nature de l aide fiscale... 3 Société biopharmaceutique admissible...

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

ADHESION A L OFFICE DE TARIFICATION LTD3

ADHESION A L OFFICE DE TARIFICATION LTD3 ADHESION A L OFFICE DE TARIFICATION LTD3 Je soussigné, Nom et prénom: Nom du cabinet: Adresse cabinet: Code postal : Commune: N de téléphone : / N de fax: / Numéro de groupe INAMI: N compte en banque :

Plus en détail

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS

REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Guide juridique REGIMES COMPLEMENTAIRES DE RETRAITE ET PREVOYANCE : CONDITIONS D EXONERATION DE COTISATIONS Cette fiche vous présente le régime juridique des exonérations de cotisations de sécurité sociale

Plus en détail

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables

Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de l Institut professionnel des comptables Source : Arrêté royal du 29 janvier 1998 portant approbation du règlement de stage de

Plus en détail

FORMATION INTERNE DU PERSONNEL. P. Samptiaux Pharmacien responsable version AQ.AA-BRI FORM PS ind 01-01/02/06

FORMATION INTERNE DU PERSONNEL. P. Samptiaux Pharmacien responsable version AQ.AA-BRI FORM PS ind 01-01/02/06 O2 DISTRIBUTION DE L OXYGENE A USAGE MEDICAL FORMATION Marina GERVAIS Pharmacien Responsable ALAIR & AVD Version PS-01 01/02/06 Oxygène: médicament L Oxygène est un médicament : - il appartient donc AU

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 PARIS, le 29/11/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-168 OBJET : Régime social des contributions patronales finançant des prestations de prévoyance

Plus en détail

Vu le rapport d auditorat de la Banque Carrefour de la sécurité sociale du 21 décembre 2006;

Vu le rapport d auditorat de la Banque Carrefour de la sécurité sociale du 21 décembre 2006; CSSS/07/005 DÉLIBÉRATION N 07/003 DU 9 JANVIER 2007 RELATIVE À LA COMMUNICATION DE DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL PAR LES ORGANISMES ASSUREURS AUX DISPENSATEURS DE SOINS EN VUE DE LA DÉTERMINATION DU STATUT

Plus en détail

Lettre circulaire AI n 308

Lettre circulaire AI n 308 Département fédérale de l intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Domaine Assurance-invalidité 27 février 2012 Lettre circulaire AI n 308 Soins pédiatriques à domicile d après l art.

Plus en détail

A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s)

A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s) Contrôles de comptes : les prestations proposées I. Analyse de comptes et de gestion A. Contrôle général d un (ou plusieurs) exercice(s) complet(s) a. Définition de la prestation Pour un exercice donné,

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE

SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE SERVICES DE TELECOMMUNICATION MOBILE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P.) CCAP N : 07-02 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Le droit au crédit-temps

Le droit au crédit-temps Le droit au crédit-temps Le 28 décembre 2011 a été publié au Moniteur belge l Arrêté royal qui a modifié le régime du crédit-temps, et plus particulièrement les conditions d octroi des allocations d interruption

Plus en détail

Avantages - Voordelen. Organisation - Organisatie. Mutualité socialiste et syndicale de la province de Liège 319. Rue Douffet, 36 4020 Liège

Avantages - Voordelen. Organisation - Organisatie. Mutualité socialiste et syndicale de la province de Liège 319. Rue Douffet, 36 4020 Liège Organisation Organisatie Mutualité socialiste et syndicale de la province de Liège 319 Acupuncture Avantages Voordelen Assistance à l'étanger Biotélévigileance Détails Details Remboursement de 10 par séance,

Plus en détail

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé

Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé Forfait 18 euros Parodontologie Auxiliaires médicaux Bien comprendre et bien choisir votre complémentaire santé SOMMAIRE P. 3 A quoi sert une

Plus en détail

CPAM de l Oise 2014 -

CPAM de l Oise 2014 - CPAM de l Oise 2014 - Au programme Histoire de l Assurance Maladie La maîtrise médicalisée La règlementation La convention départementale La facturation 2 Histoire de l Assurance Maladie 1945 Création

Plus en détail

Informations sur les demandes de paiement. Principes généraux

Informations sur les demandes de paiement. Principes généraux Informations sur les demandes de paiement Principes généraux Conditions préalables Le porteur de projet et ses partenaires co-financeurs préfinancent le projet. Le versement de la subvention communautaire

Plus en détail

Contrat d accueil en long séjour

Contrat d accueil en long séjour Contrat d accueil en long séjour Le présent contrat est conclu entre l établissement et le résidant : Nom :. Prénom :.... Adresse :.. Représenté par : Nom :. Prénom :.... Adresse :.. Qui agit en qualité

Plus en détail

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs

INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES. Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs INFORMATIONS FINANCIÈRES À L ATTENTION DES PATIENTS ET DE LEURS FAMILLES Être soigné à l hôpital, combien ça coûte? tarifs En urgence, en consultation, en hospitalisation, que payerez-vous? Quels frais

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale

l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale l'assurance Maladie des salariés sécurité sociale caisse nationale &LUFXODLUH&1$076 Date : 12/05/2000 Origine : DDRI ENSM AC Réf. : DDRI n 66/2000 ENSM n 28/2000 AC n 24/2000 n / MMES et MM les Directeurs

Plus en détail

CONTEXTE LEGISLATIF 1

CONTEXTE LEGISLATIF 1 CONTEXTE LEGISLATIF 1 L envol des taxes en assurance santé depuis 2006 2 LA PORTABILITE Mécanisme de maintien temporaire des garanties santé et prévoyance pour les chômeurs qui bénéficiaient de ces couvertures

Plus en détail

Comment m informer au mieux?

Comment m informer au mieux? Comment m informer au mieux? ( $,5 e0(17 &203/ $17e 6 BIEN GÉRER MA SANTÉ AVEC LA CMUC Je me connecte sur J appelle un conseiller de ma caisse d assurance maladie pour être accompagné(e) dans mes démarches

Plus en détail

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317

Organisation - Organisatie. Avantages - Voordelen. Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Organisation Organisatie Mutualité socialiste du Centre, Charleroi et Soignies 317 Avenue des Alliés 2 6000 CHARLEROI Tél. : (071) 50 77 77 Fax : (071) 50 77 99 Acupuncture Avantages Voordelen Activité

Plus en détail

Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade?

Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Vous souhaitez signer une convention délégation de paiement avec la Mutuelle Myriade? Alors complétez et adressez cette fiche à : Mutuelle MYRIADE - Service Conventionnement Tiers Payant Allée de la Capère

Plus en détail

Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS

Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS 06 Octobre 2015 CHU Amiens Atelier SOS Oxygène dans le cadre du FOREMS Muchembled Benjamin Commercial EHPAD Dessenne Jean Pharmacien SOS OXYGENE NORD JOLY MEDICAL LONGUEAU Sommaire Présentation SOS Oxygène

Plus en détail

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE

ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE ETUDIER À L ÉTRANGER BELGIQUE BIENVENUE EN BELGIQUE Vous avez décidé de venir étudier en Belgique, félicitations! Notre pays est reconnu pour la qualité de son accueil, son sens de l'humour, ses bières,

Plus en détail

En Direct réglementaire

En Direct réglementaire Centres de Santé & Etablissements de Santé Date : 28 septembre 2015 Contact : Pôle FIDES Bourgogne - Pôle Etablissements Côte d Or/Yonne - CPAM de la Côte d Or Téléphone : (du lundi au vendredi de 8h à

Plus en détail

Collaboration avec pharmaciens

Collaboration avec pharmaciens Collaboration avec pharmaciens Oxygénothérapie à court terme ĂŶƐĐĞƩ ĞďƌŽĐŚƵƌĞ INSTALLATIONS / PROLONGATIONS / ENLÈVEMENTS Page 1 OXYGÈNE MÉDICAL GAZEUX &ĂĐƚƵƌĂƟŽŶ Page 2 /ŶĨŽƌŵĂƟŽŶƐƉƌĂƟƋƵĞƐďŽƵƚĞŝůůĞƐĚ

Plus en détail

La Location. Matériel Médical

La Location. Matériel Médical La Location Matériel Médical I Les fichiers 1 - Le tarif (correspond au TAREX) La codification se compose d un : - Préfixe de 6 caract (code générique pour un famille donnée : 101B08 pour les lits et accessoires)

Plus en détail

Infirmier à domicile : modifications récentes

Infirmier à domicile : modifications récentes Infirmier à domicile : modifications récentes Ce recueil, annexe à l Infobox «Infirmier à domicile», reprend les dernières modifications qui n ont pu encore être intégrées dans l Infobox ou des informations

Plus en détail

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010

CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES DE LA CATEGORIE ACTIVE à partir du 1 er janvier 2010 Réf. : CDG-INFO2010-6/MDE/CVD Personnes à contacter : Christine DELEBARRE Thérèse SMOLAREK Valérie TANSSORIER Date : le 25 février 2010 : 03.59.56.88.28/29 CNRACL AGE DE DEPART EN RETRAITE DES FONCTIONNAIRES

Plus en détail

5. Prescription sous DCI et substitution

5. Prescription sous DCI et substitution 5. Prescription sous DCI et substitution INTRODUCTIon La prescription sous dénomination commune internationale (DCI) et la substitution font depuis de nombreuses années l objet de divergences entre médecins

Plus en détail

Circulaire d'informations N 2012/02 du 19 janvier 2012

Circulaire d'informations N 2012/02 du 19 janvier 2012 Circulaire d'informations N 2012/02 du 19 janvier 2012 LA PARTICIPATION DES EMPLOYEURS TERRITORIAUX AU FINANCEMENT DE LA PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE Textes de référence : - Loi n 83-634 du 13 juillet

Plus en détail

Structure des revenus des médecins (hors système forfait)

Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Structure des revenus des médecins (hors système forfait) Paiement à l acte: consultations, visites, actes techniques Paiement à la capitation (par patient): DMG, DMG+, Passeport diabète, Trajets de soins

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Notre offre pour les expatriés

Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Notre offre pour les expatriés Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse Notre offre pour les expatriés Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Vous pouvez compter sur notre longue expérience

Plus en détail

11. La période de 6 mois susmentionnée est calculée à partir de la première demande de compensation pour un retard.

11. La période de 6 mois susmentionnée est calculée à partir de la première demande de compensation pour un retard. Art. 34. Compensation en cas de retards, annulations de train et correspondance manquée Délivrance d une attestation de retard 1. Sur demande du voyageur, le personnel SNCB habilité dans le train en retard

Plus en détail

PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE

PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE PRESTATIONS COMPLEMENTAIRE MALADIE au 1er janvier 2015 > Les prestations sont identiques pour les participants et les ayants droits. > Les remboursements sont effectués dans la limite des dépenses réelles.

Plus en détail

1 Bases légales et réglementaires

1 Bases légales et réglementaires Manuel d'administration Financière du Personnel Fin Livre 2 Chapitre 6.6 : L indemnité de déménagement Table des matières 1 Bases légales et réglementaires 1.1 Définitions en général 1.2 Montant de l indemnité

Plus en détail

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE

DROITS A L ASSURANCE MATERNITE I. Ouverture des droits DROITS A L ASSURANCE MATERNITE Les conditions d ouverture des droits tant aux prestations en nature qu aux prestations en espèce de l assurance maternité s apprécient soit au début

Plus en détail

Volontaire en service civique. Un engagement au service des associations

Volontaire en service civique. Un engagement au service des associations Volontaire en service civique Un engagement au service des associations 2 Service civique : c est quoi? Un engagement volontaire au service de l intérêt général. Les missions de service civique doivent

Plus en détail

REGIME «PLUS» TARIFS 2013. Part salarié : 36 50 Part employeur : 19 Supplément conjoint : 15 REMBOURSEMENTS 2013

REGIME «PLUS» TARIFS 2013. Part salarié : 36 50 Part employeur : 19 Supplément conjoint : 15 REMBOURSEMENTS 2013 REGIME «PLUS» TARIFS 2013 Part salarié : 36 50 Part employeur : 19 Supplément conjoint : 15 REMBOURSEMENTS 2013 N.B : Ces remboursements s ajoutent à ceux de la sécurité sociale. HOSPITALISATION Hospitalisation

Plus en détail

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins!

HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! HOSPIMUT Des assurances hospitalisation à la mesure de vos besoins! PROTÉGEZ-VOUS CONTRE LES FRAIS D HOSPITALISATION ÉLEVÉS! Une hospitalisation peut coûter cher et l intervention de l assurance maladie

Plus en détail

info CAISSE GENERALE DE PREVOYANCE LA MUTUELLE POUR LA VIE 2015 // Index 775,17

info CAISSE GENERALE DE PREVOYANCE LA MUTUELLE POUR LA VIE 2015 // Index 775,17 info CAISSE GENERALE DE PREVOYANCE LA MUTUELLE POUR LA VIE 2015 // Index 775,17 La Caisse Générale de Prévoyance se présente La société de secours mutuels CAISSE GENERALE DE PREVOYANCE (CGP) a été créée

Plus en détail

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE

EXPOSE DE LA PROBLEMATIQUE Administration générale de la Fiscalité Expertise Opérationnelle et Support Service TVA Taxe sur la valeur ajoutée Décision TVA n E.T.127.884 d.d. 05.10.2015 Agences de voyages Assurances Assujettissement

Plus en détail