Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS"

Transcription

1 Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

2 Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins non satisfaits en matière de planification familiale, soit le pourcentage des femmes qui ne souhaitent pas tomber enceinte mais qui n utilisent pas actuellement la contraception, est un concept en évolution permanente depuis son introduction dans les années Les modifications effectuées dans le but d affiner la définition ont eu pour conséquence de la rendre plus complexe, celleci incluant les données de 15 questions différentes ainsi que celles collectées dans le calendrier contraceptif. En outre, certaines de ces questions ne sont pas incluses de manière cohérente dans toutes les enquêtes. Par conséquent: 2 Les besoins non satisfaits n ont pas été calculés de manière régulière au fil des années. Les besoins non satisfaits ne sont pas calculés de la même manière dans l EDS et dans d autres enquêtes internationales (RHS, MICS). Les taux de besoins non satisfaits ne sont pas comparables d un pays à l autre, ni dans le temps. Depuis qu ils font partie des indicateurs des Objectifs du Millénaire pour le Développement, les besoins non satisfaits sont l objet d un suivi très important. Il est donc essentiel, aujourd hui plus que jamais, de fournir un indicateur qui peut être calculé de manière cohérente dans le temps et entre tous les pays. Crédit: 2006 Helen Hawkings, Courtoisie de Photoshare Une jeune famille visite une clinique mobile de santé qui offre des méthodes de planification familiale, des frottis de dépistage et d autres soins de base en République Dominicaine. Quel a été le processus suivi pour la révision de la définition? Sarah Bradley, Trevor Croft, et Joy Fishel de MEASURE DHS ont proposé une série de modifications à la définition afin de résoudre les incohérences de l indicateur et de réduire sa complexité. MEASURE DHS a confié à un groupe de travail d experts techniques (TEWG, Technical Expert Working Group) la révision de ces changements proposés, avec des experts dans le domaine des besoins non satisfaits en matière de planification familiale comme Charles Westoff, John Bongaarts, Amy Tsui, John Casterline, Jacob Adetunji, Stan Bernstein, Edilberto Loaiza, et Ann Way. D autres contributions ont été fournies par des collègues de l USAID, MEASURE DHS, UNFPA et UNICEF. Le TEWG estime que, bien qu il ne faille pas changer les éléments fondamentaux de la définition des besoins certaines modifications sont nécessaires afin de favoriser la standardisation de l indicateur entre les différentes enquêtes et dans le temps. Parmi les changements à apporter, celui concernant l exclusion des données recueillies de manière irrégulière aura l impact le plus important sur l estimation des besoins non satisfaits en matière de planification familiale. Certaines enquêtes EDS, en particulier celles qui se déroulent dans les pays où l utilisation de la contraception est répandue, comportent un calendrier où sont enregistrées, mois par mois, l historique de toutes les naissances, les grossesses, les fins de grossesse et l utilisation de la contraception pendant les cinq années qui précédent l enquête. Par contre, d autres enquêtes n incluent pas ces informations. La méthode e du calcul des besoins non satisfaits utilisait, par conséquent, les données du calendrier pour les pays ayant un calendrier dans leur enquête, mais pour les enquêtes sans calendrier, les besoins non satisfaits étaient calculés selon un algorithme différent. Par conséquent, le calcul des besoins non satisfaits était différent d un pays à l autre et parfois entre différentes enquêtes dans le même pays. Selon la définition e, qui a été proposée par les auteurs et approuvée par le TEWG, les données du calendrier sont exclues du calcul des besoins non satisfaits. D autres données qui ne sont pas recueillies dans tous les pays, comme des questions demandant à une femme si elle serait «heureuse» si elle tombait enceinte ou si le fait de tomber enceinte constituait pour elle un «problème», sont également exclues. Le TEWG s est également mis d accord sur plusieurs autres modifications concernant cette définition des besoins non satisfaits (par exemple, le calcul de l aménorrhée postpartum qui fait partie de l algorithme), mais ces modifications ont très peu d impact sur les estimations du niveau de l ensemble des besoins non satisfaits.

3 Crédit: 1994 Cheryl Groff, Courtoisie de Photoshare Une assistante de bien-être social distribue de l information sur la planification familiale aux villageois dans le District de Trishad du Bangladesh. Quel sera l effet des changements? Les graphiques et le tableau ci-dessous présentent la comparaison entre la définition e, y compris les données recueillies de manière irrégulière et les changements au fil du temps, et la définition e et standardisée. En ce qui concerne l effet des révisions sur les évaluations des besoins on distingue trois catégories : 1) Les pays dans lesquels aucune enquête n a utilisé le calendrier, par exemple les graphiques 1 et 2. Pour ces pays, la définition e produit des estimations presque identiques à celles obtenues en utilisant la définition e. 2) Les pays où toutes les enquêtes ont utilisé le calendrier, par exemple les graphiques 3 et 4. Pour ces pays, les estimations obtenues en utilisant la définition e sont systématiquement plus élevées que celles obtenues à partir de définition e, mais, en général, la tendance reste inchangée. Les estimations es sont comparables aux enquêtes sans calendrier; les estimations es ne le sont pas. 3) Les pays où quelques enquêtes, mais pas toutes, ont utilisé le calendrier, par exemple les graphiques 5 et 6. On constate des «tendances» surprenantes, telles que l augmentation récente du taux de besoins non satisfaits aux Philippines, qui ne sont que le résultat de l inclusion du calendrier dans les enquêtes de 1993 à 2003 et de son exclusion en Des problèmes analogues de l interprétation des tendances apparaissent dans la plupart des pays où la collecte des données du calendrier n est pas régulière. L indicateur donne une représentation plus juste du changement des taux de besoins non satisfaits au fil du temps. Conclusions La définition e des besoins non satisfaits a changé au fil du temps, entraînant des estimations qui ne sont pas comparables dans le temps ou entre les enquêtes. La définition e des besoins non satisfaits (dont une description complète sera publiée dans le rapport Revising Unmet Need de MEASURE DHS) produit des taux similaires à ceux obtenus à partir de la définition e, quoiqu un peu plus élevés. La définition e peut être appliquée invariablement à toutes les enquêtes pour suivre les tendances dans le temps et pour comparer les estimations des différents pays. Étapes suivantes À partir du moment où l USAID aura approuvé la définition e, MEASURE DHS l utilisera dans les rapports finals de l EDS, dans les ensembles de données, et dans STATcompiler. Toutes les tendances des besoins non satisfaits seront présentées selon la définition e, qui peut être calculée pour des enquêtes antérieures qui datent de 1990 ou plus tard. Les agences de l ONU qui suivent ou calculent les taux de besoins non satisfaits utiliseront aussi la définition e. 3

4 EXEMPLES DE Pays qui n ont pas collecté des données de calendrier durant aucune enquête Graphique 1 : Népal Graphique 2 : Madagascar Pays qui ont collecté des données de calendrier durant chaque enquête Graphique 3 : Indonésie Graphique 4 : Égypte Pays qui ont collecté des données de calendrier durant certaines enquêtes et non d autres 35.3 Graphique 5 : Kenya Graphique 6 : Philippines

5 non satisfaits pour la planification familiale parmi les femmes de 15 à 49 ans actuellement mariées, à partir des définitions es et es, enquêtes EDS définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Pas de données de calendrier Afrique du Sud, ,0 16,5 1, Albanie, ,8 12,9 0, Bénin, ,7 27,7 1, Bénin, ,2 27,9 0, Bénin, ,4 27,3 0, Burkina Faso, ,5 24,6 0, Burkina Faso, ,8 30,3 4, Burkina Faso, ,8 29,8 1, Cameroun, ,7 22,4 0, Cameroun, ,7 20,7 1, Cameroun, ,2 20,5 0, Comores, ,6 35,6 0, Congo (Brazzaville), ,3 19,5 0, Côte d Ivoire, ,1 30,4 3, Côte d Ivoire, ,7 28,9 1, Érythrée, ,5 29,7 2, Érythrée, ,0 28,5 1, Gabon, ,0 27,9-0, Ghana, ,5 36,9 0, Ghana, ,5 34,7 1, Ghana, ,0 34,5 0, Ghana, ,3 35,7 0, Guinée, ,2 24,8 0, Guinée, ,2 21,9 0, Guyana, ,5 28,5 0, Haïti, ,5 44,7 0, Haïti, ,6 39,6 0, Haïti, ,5 37,3-0, Honduras, ,9 16,8-0, Lesotho, ,0 31,0 0, Lesotho, ,0 23,3 0, Liberia, ,6 35,7 0, Madagascar, ,4 32,3-0, Madagascar, ,6 27,7 2, Madagascar, ,6 24,5 0, Madagascar, ,9 19,0 0, Maldives, ,1 28,6 0, Mali, ,7 27,5 1, Mali, ,5 29,6 1, Mali, ,7 27,6 0, Mauritanie, ,6 32,1 0, Mozambique, ,5 24,9 2, Mozambique, ,4 18,9 0, Namibie, ,9 21,8-0, Namibie, ,1 23,9 1, Namibie, ,6 20,7 0,

6 Crédit: 2005 Babafunke Fagbemi, Courtoisie de Photoshare Mères nourrices dans un environnement périurbain dans l état d Ekiti, au Nigéria, participent à un programme de soins postnatals dans un établissement de santé de base. Crédit: 2003 CCP, Courtoisie de Photoshare Un distributeur de planification familiale explique l utilisation d un dispositif intra-utérin (DIU) à une cliente dans une clinique de projet d amélioration des services cliniques (CSI) en Égypte. 6 définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Népal, ,4 32,4 1, Népal, ,8 27,8 0, Népal, ,6 24,7 0, Niger, ,1 18,7 0, Niger, ,6 17,7 1, Niger, ,7 16,1 0, Nigeria, ,5 21,5 1, Nigeria, ,5 20,0 2, Nigeria, ,9 17,5 0, Nigeria, ,2 20,2 0, Ouganda, ,0 30,0 1, Ouganda, ,6 35,0 0, Ouganda, ,8 38,0 0, Ouzbékistan, ,7 13,7 0, Pakistan, ,8 30,5-1, Pakistan, ,9 25,2 0, République Centrafricaine, ,2 19,1 2, République Démocratique du Congo, ,2 26,9 0, République du Kirghizstan, ,6 11,8 0, Rwanda, ,8 38,2-0, Rwanda, ,6 36,4 0, Rwanda, ,9 38,5 0, Samoa, ,6 47,7 2, Sao Tomé-Et-Principe, ,1 37,6 0, Sénégal ,6 32,0 0, Sénégal, ,3 28,8-0, Sierra Leone, ,6 28,4 0, Swaziland, ,8 24,7 0, Tchad, ,1 17,4 2, Tchad, ,1 20,6 1, Timor-Leste, ,8 31,5 0, Togo, ,3 35,0 2, Zambie, ,7 30,0-0, Zambie, ,5 25,2-1, Zambie, ,4 27,5 0, Zambie, ,5 26,6 0,

7 définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Collecte consistante de données de calendrier Arménie, ,8 18,1 6, Arménie, ,3 19,3 6, Azerbaïdjan, ,1 15,4 0, Brésil, ,3 10,8 3, Égypte, ,8 22,9 3, Égypte, ,0 20,2 4, Égypte, ,6 13,7 3, Égypte, ,5 11,8 2, Égypte, ,3 12,3 2, Égypte, ,2 11,6 2, Guatemala, ,3 28,1 3, Guatemala, ,1 26,8 3, Indonésie, ,1 17,0 2, Indonésie, ,6 15,3 4, Indonésie, ,2 13,6 4, Indonésie, ,6 13,2 4, Indonésie, ,8 13,1 4, Paraguay, ,0 17,4 2, Pérou, ,5 21,6 6, Pérou, ,1 17,7 5, Pérou, ,2 14,4 4, Pérou, ,2 12,4 4, République de Moldova, ,7 11,4 4, Turquie, ,2 14,6 3, Turquie, ,1 14,0 3, Turquie, ,3 9,5 3, Ukraine, ,3 10,1-0, Vietnam, ,9 8,4 1, Vietnam, ,8 6,6 1, Zimbabwe, ,9 19,1 4, Zimbabwe, ,9 16,7 3, Zimbabwe, ,0 15,5 3, Collecte inconsistante de données de calendrier Bangladesh, ,9 21,6 3, Bangladesh, ,7 19,7 4, Bangladesh, ,0 18,2 3, Bangladesh, ,8 15,0 3, Bangladesh, ,8 16,8 0, Bolivie, ,2 28,9 5, Bolivie, ,0 26,6 0, Bolivie, ,7 22,8 0, Bolivie, ,2 20,1-0, Cambodge, ,7 33,0 3, Cambodge, ,1 25,3 0, Cambodge, ,4 16,9 0, Colombie, ,1 13,7 2,

8 définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Colombie, ,7 11,4 3, Colombie, ,1 10,0 3, Colombie, ,7 8,6 2, Colombie, ,9 8,0 1, Éthiopie, ,2 36,6 1, Éthiopie, ,8 36,1 2, Inde, ,1 20,3 0, Inde, ,8 16,1 0, Inde, ,6 13,9 1, Jordanie, ,2 26,5 4, Jordanie, ,2 20,1 5, Jordanie, ,0 14,9 3, Jordanie, ,9 13,8 1, Jordanie, ,2 13,4 2, Kazakhstan, ,7 16,3 0, Kazakhstan, ,7 11,9 3, Kenya, ,5 35,3-0, Kenya, ,9 28,0 4, Kenya, ,5 27,4 2, Kenya, ,6 25,6 0, Malawi, ,7 36,5 0, Malawi, ,7 29,9 0, Malawi, ,6 30,3 2, Malawi, ,1 26,2 0, Maroc, ,7 23,5 3, Maroc, ,0 11,9 1, Nicaragua, ,7 17,9 3, Nicaragua, ,6 14,6 0, Philippines, ,9 30,2 4, Philippines, ,8 24,6 5, Philippines, ,3 22,5 5, Philippines, ,3 22,0-0, République Dominicaine, ,2 19,4 2, République Dominicaine, ,3 14,3 2, République Dominicaine, ,9 13,8 2,0 728 République Dominicaine, ,9 12,4 1, République Dominicaine, ,4 11,1-0, Tanzanie, ,9 27,8-0, Tanzanie, ,9 26,0 2, Tanzanie, ,8 22,3 0, Tanzanie, ,8 24,3 2, Tanzanie, ,3 25,3 0, En moyenne, 169 enquêtes 21,3 23,0 1,7 Ce document a été rédigé par Sarah E.K. Bradley, Trevor N. Croft, et Joy D. Fishel, MEASURE DHS, ICF International, novembre Il a été produit pour être soumis à l Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) par MEASURE DHS, un projet d ICF International financé par USAID. Les opinions exprimées ci-dessus n engagent que leurs auteurs. Crédit: 1994 Henrica Jansen, Courtoisie de Photoshare Une jeune femme avec son enfant à Nungwi, un village de pêcheurs dans le nord du Zanzibar, en Tanzanie.

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES

CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES CINQ ANS APRES DOHA : ANALYSE DE LA BASE DE DONNEES DE L OMS TABLEAUX RESUMES Voici trois tableaux présentant la concurrence sur les ARV dans les pays pauvres : Tableau 1 : Ratio et taux de concurrence

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015

ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 ANNEXE État des ratifications au 1 er janvier 2015 A. Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l enseignement (Paris, le 14 décembre 1960) Groupe I (Parties à la Convention

Plus en détail

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459

Provisions 25 50 Départ personnel, congé, mauvaise créance Autres 5 9 Divers Total 345 459 CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) 49 e Réunion du Comité permanent Punta del Este, Uruguay, 1 er juin 2015 SC49 03 Surplus de fonds administratifs 2014, état du financement des délégués

Plus en détail

Durée du congé de maternité

Durée du congé de maternité Durée du congé de maternité Source: Toutes les données contenues dans les graphiques sont issues de la Base de donnée sur les lois des conditions de travail et d emploi du BIT Protection de la maternité":

Plus en détail

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels

Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Personnel de santé, infrastructures sanitaires et médicaments essentiels Les Etats doivent absolument avoir accès à des données sur les ressources à la disposition des systèmes de santé pour déterminer

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 10 avril 2014 fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des

Plus en détail

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme

CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme CAP EXPORT : La réponse gouvernementale aux difficultés en matière d assurance-crédit export court terme Depuis la fin de l été 2008, le Gouvernement a pris de nombreuses mesures pour soutenir les grands

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1.

A) Liste des pays tiers dont les ressortissants sont soumis à l'obligation de visa pour franchir les frontières extérieures. 1. Lists of third countries whose nationals must be in possession of visas when crossing the external borders and of those whose nationals are exempt from that requirement A) Liste des pays tiers dont les

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

NOTE D ORIENTATION 2013

NOTE D ORIENTATION 2013 NOTE D ORIENTATION 2013 Introduction 1. Le Fonds de l OIM pour le développement, créé en 2001, vient en aide aux Etats Membres en développement et à ceux dont l économie est en transition en vue de l élaboration

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012

APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 APPEL A CANDIDATURES LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE EDITION 2012 1) LA FABRIQUE DES CINEMAS DU MONDE 1. PRESENTATION DU PROGRAMME 08/11/2011 La Fabrique des Cinémas du Monde est composée de jeunes talents

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 14 du 26 mars 2015 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ fixant les temps de séjour ouvrant droit à prise en charge des frais occasionnés par un voyage de congé annuel

Plus en détail

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala.

Le Mexique est un pays situé sur le continent américain. À l Est du Mexique se trouve le golfe du Mexique et au sud le Guatemala. Le Canada est un pays situé dans l hémisphère Nord. Il fait partie du continent américain. C est le plus grand pays au monde. Son voisin du sud sont les États-Unis. Les États-Unis est un pays situé sur

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

Groupements géographiques 1

Groupements géographiques 1 ANNEXE 2 Groupements de pays utilisés dans cette évaluation Groupements géographiques 1 Continent Région Sous-région Pays et territoires inclus dans cette évaluation Afrique Afrique du Sud, Algérie, Angola,

Plus en détail

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS

Couverture des frais de voyage proposée aux Parties à la Convention-cadre de l OMS Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session Moscou (Fédération de Russie), 13-18 octobre 2014 Point 6.4 de l ordre du jour provisoire FCTC/COP/6/INF.DOC./2

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 28 septembre 2015 fixant par pays et par groupe les taux de l indemnité d expatriation,

Plus en détail

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques

- 9-3. Convention de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques - 9-3. de Berne pour la protection des œuvres littéraires et artistiques ) Situation le 27 novembre 2015 Date à laquelle l Acte 1 de la le plus récent Afrique du Sud... 3 octobre 1928 Bruxelles: 1 er août

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+

Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Appel à propositions 2015 Programme Erasmus+ Dispositions financières applicables au Luxembourg dans le cadre de l appel 2015 Le «Guide 2015 du Programme Erasmus +» définit les dispositions financières

Plus en détail

Les Jeunes du Monde. Informer Autonomiser Progresser www.prb.org

Les Jeunes du Monde. Informer Autonomiser Progresser www.prb.org Population Reference Bureau Les Jeunes du Monde FICHE DE DONNÉES 20 Informer Autonomiser Progresser www.prb.org Les Jeunes du Monde 20 La grossesse et l accouchement chez les adolescentes Proportion d

Plus en détail

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA)

LISTE DE PRIX TÉLÉCOMMUNICATIONS VoIP Etat septembre 2014 (en CHF inclus TVA) Page 1 de 5 Suisse Sous réserve d'erreurs ou d'omissions Witecom à Witecom 0.00 00 Arrondi du prix final au centime supérieur CH Fixe 0.03 CH Swisscom Mobile 0.25 Pas de frais d'établissement de la CH

Plus en détail

Profils tarifaires dans le monde

Profils tarifaires dans le monde Profils tarifaires dans le monde Droits NPF Appliqués 0

Plus en détail

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE

APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE APPEL A PROJETS D ENERGIE SOLAIRE DANS LES PAYS EN DEVELOPPEMENT FINANCES PAR L AIDE-PROJET DU MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Préambule Dans le contexte d un développement rapide

Plus en détail

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf

0.10 1.99. Prix du fournisseur Prix du fournisseur 1.00 1.20. incl. 8% TVA. Frais uniques. chf incl. 8% TVA Frais uniques Frais de location Internet-Box Frais de location TV-Box Frais d envoi par commande 49.- 29.- 9.- Tarifs Fix (par minute) En Suisse À l international Groupe 1 Groupe 2 Groupe

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception

Destination Tarifs Fixe Tarifs mobile Exception Tarifs Téléphonique (26/12/2013) - Page 1/5 Acores 0 /mn 0,22 /mn Afghanistan 0,49 /mn 0,49 /mn Afrique du Sud 0 /mn 0,34 /mn Alaska 0 /mn 0 /mn Albanie 0 /mn 0,34 /mn Algérie 0 /mn 0,64 /mn Au delà de

Plus en détail

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005)

Fiche de synthèse sur Le Protocole de Montréal (mise à jour effectuée le 8 août 2005) INSTITUT INTERNATIONAL DU FROID Organisation intergouvernementale pour le développement du froid INTERNATIONAL INSTITUTE OF REFRIGERATION Intergovernmental organization for the development of refrigeration

Plus en détail

Procédures administratives. Commission européenne

Procédures administratives. Commission européenne 1/7 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:356133-2014:text:fr:html Belgique-Bruxelles: Sollicitation des établissements proposant des hébergements à mettre leurs chambres à

Plus en détail

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010

PROGRAMME CAP MONDE. Année Universitaire 2009-2010 Aider les étudiants qui sont obligés de partir à l étranger pendant 4 mois au minimum Cette fiche technique est destinée à tous les étudiants sauf ceux inscrits à l université de Rennes 1 ou Rennes 2 (cf

Plus en détail

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1);

«ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE. a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); «ANNEXE 25 FRAIS DE TRANSPORT AÉRIEN À INCORPORER DANS LA VALEUR EN DOUANE 1. Le tableau ci-après contient la désignation: a) des pays tiers regroupés selon les continents et zones 1 (colonne 1); b) des

Plus en détail

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013

Barème des quotes-parts pour les contributions des États Membres au budget ordinaire en 2013 L atome pour la paix Conférence générale GC(56)/12 25 juillet 2012 Distribution générale Français Original : Anglais Cinquante-cinquième session ordinaire Point 12 de l ordre du jour provisoire (GC(56)/1

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 22 octobre 2007 FRANÇAIS Original: ANGLAIS CONFÉRENCE DES PARTIES Première session extraordinaire New York, 26 novembre 2007

Plus en détail

ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE

ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE ANNEXE I LISTE DES PAYS DE CATÉGORIE I ET DE CATÉGORIE II 1 : DURÉES DE REMBOURSEMENT MAXIMALES ET DURÉE DE VIE MOYENNE PONDÉRÉE MAXIMALE CATÉGORIE I (A) CATÉGORIE II (B) TOTAL: 31 TOTAL: 184 1 Allemagne

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT UNCTAD/ITE/IIT/2005/3 CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT Genève COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D'INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les

Plus en détail

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.

Le Point sur les APE dans les régions Africaines. Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda. Le Point sur les APE dans les régions Africaines Dr Cheikh Tidiane DIEYE Coordonnateur de Programmes Enda Tiers Monde cdieye@enda.sn LES CONFIGURATIONS REGIONALES AFRICAINES NEGOCIANT UN APE Afrique de

Plus en détail

(13-2635) Page: 1/6 NOTE AUX DÉLÉGATIONS INFORMATIONS CONCERNANT LES VISAS

(13-2635) Page: 1/6 NOTE AUX DÉLÉGATIONS INFORMATIONS CONCERNANT LES VISAS 21 mai 2013 (13-2635) Page: 1/6 Conférence ministérielle Neuvième session Bali, 3-6 décembre 2013 Original: anglais NOTE AUX DÉLÉGATIONS INFORMATIONS CONCERNANT LES VISAS Veuillez trouver ci-après une

Plus en détail

Faire une demande de visa

Faire une demande de visa CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quatorzième session de la Conférence des Parties La Haye (Pays-Bas), 3 15 juin 2007 Faire une demande

Plus en détail

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011

Tarifs interurbains de base : service international de départ À compter du 1 er mai 2011 Le service international de départ couvre les appels vers d'autres destinations que le Canada et les États-Unis. Les appels sont acheminés sous réserve des restrictions de service en vigueur à l'emplacement

Plus en détail

Réseau des points focaux SUN des gouvernements :

Réseau des points focaux SUN des gouvernements : Réseau des points focaux SUN des gouvernements : Rapport de la 16 e réunion, du 3 au 6 novembre 2014 La 16 e réunion du Réseau de points focaux SUN des gouvernements a eu lieu entre le 3 et le 6 novembre

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES

CONDITIONS TARIFAIRES ÉDITION ANTILLES-GUYANE En vigueur à tir du 9/0/0 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité xdsl de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze () mois. Pour tester votre

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARTICIPANTS

RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARTICIPANTS CBD CONVENTION SUR LA DIVERSITÉ BIOLOGIQUE Distr. GÉNÉRALE 10 mars 1999 ORIGINAL : FRANÇAIS ORGANE SUBSIDIAIRE CHARGÉ DE FOURNIR DES AVIS SCIENTIFIQUES, TECHNIQUES ET TECHNOLOGIQUES (SBSTTA) Quatrième

Plus en détail

Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures), salle Heinrich von Stephan. Prendre note du présent document.

Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures), salle Heinrich von Stephan. Prendre note du présent document. UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 3 2010.1 Doc 23 CONSEIL D'ADMINISTRATION Commission 3 (Finances et administration) Comptabilité Berne, les 9 et 10 novembre 2010 (de 9 h 30 à 12 h 30 et de 15 à 18 heures),

Plus en détail

Prix des appels à l international (après mise en relation de 0,10 par appel)

Prix des appels à l international (après mise en relation de 0,10 par appel) Prix des appels en France métropolitaine : Vers des portables 0,19 0,19 / min Vers la messagerie (1 2 3) Vers les numéros d'urgence (15, 112, 119, 115, 17 & 18) Prix des appels à l international (après

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET DU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL Arrêté du 24 septembre 2014 fixant par pays et par groupe le montant de l indemnité spécifique

Plus en détail

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993

LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 LA CONVENTION SUR LES ZONES HUMIDES (Ramsar, Iran, 1971) Cinquième Session de la Conférence des Parties contractantes Kushiro, Japon, 9-16 juin 1993 RESOLUTION 5.2 : SUR LES QUESTIONS FINANCIERES ET BUDGETAIRES

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à partir du 25/04/2014

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à partir du 25/04/2014 ÉDITION ANTILLES-GUYANE / En vigueur à tir du 25/04/2014 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité à l ADSL de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze (12) mois. Pour

Plus en détail

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99.

Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet. À la souscription d un abonnement M-Budget Mobile (excepté Mobile One) Frais de location TV-Box (valeur : Fr. 99. M-Budget Internet / TV / téléphonie fixe Offres combinées M-Budget Combi 1 Combi 2 Combi 3 Internet Vitesse max. en download 2 Mbit/s 10 Mbit/s 20 Mbit/s Vitesse max. en upload 0.2 Mbit/s 1 Mbit/s 2 Mbit/s

Plus en détail

Initiative contre la Rougeole et la Rubéole

Initiative contre la Rougeole et la Rubéole Initiative contre la Rougeole et la Rubéole Procédures de Fonctionnement Standard pour accéder à l appui pour les activités de vaccination supplémentaires contre la rougeole et la rubéole. Dans le contexte

Plus en détail

Convention n o 138 concernant l âge minimum d admission à l emploi

Convention n o 138 concernant l âge minimum d admission à l emploi Texte original Convention n o 138 concernant l âge minimum d admission à l emploi 0.822.723.8 Conclue à Genève le 26 juin 1973 Approuvée par l Assemblée fédérale le 18 mars 1999 1 Instrument de ratification

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARTICIPANTS

INFORMATIONS AUX PARTICIPANTS CBD CONVENTION SUR DIVERSITE BIOLOGIQUE Distr. GENERALE 30 septembre 2003 FRANCAIS ORIGINAL: ANGLAIS REUNION DU GROUPE D'EXPERTS TECHNIQUES AD HOC SUR LA MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME DE TRAVAIL SUR LA DIVERSITE

Plus en détail

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17

Document d information SOMMAIRE CONTEXTE... 1 3 PROGRÈS RÉALISÉS... 4 15 MESURES PROPOSÉES... 16 17 6 septembre 2013 COMITÉ RÉGIONAL DE L AFRIQUE ORIGINAL : ANGLAIS Soixante-troisième session Brazzaville, République du Congo, 2 6 septembre 2013 Point 20.4 de l ordre du jour MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION-CADRE

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

15/10/2010. Objet : Directeur (D-1) Bureau exécutif Secteur de l éducation ED-585, Paris, France. Madame la Ministre/Monsieur le Ministre,

15/10/2010. Objet : Directeur (D-1) Bureau exécutif Secteur de l éducation ED-585, Paris, France. Madame la Ministre/Monsieur le Ministre, 15/10/2010 Réf. : CL/3943 Objet : Directeur (D-1) Bureau exécutif Secteur de l éducation ED-585, Paris, France Madame la Ministre/Monsieur le Ministre, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d ouvrir

Plus en détail

Directeur Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris 07-SP France.

Directeur Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris 07-SP France. 30/07/2015 Réf.: Objet : CL/4128 Directeur (D-1) Institut de l'unesco pour l'application des technologies de l'information à l'éducation (ITIE) Moscou, Fédération de Russie 2RUED0900OS Madame, Monsieur,

Plus en détail

Plus de 100 millions de femmes dans les pays en

Plus de 100 millions de femmes dans les pays en R a p p o r t d e p o l i t i q u e g é n é r a l e BESOIN INSATISFAIT EN PLANNING FAMILIAL : les tendances récentes et leurs répercussions sur les programmes par Lori Ashford Plus de 100 millions de femmes

Plus en détail

Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN

Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN Chapitre 32 : CARTE DIPLOMATIQUE DU CAMEROUN SOMMAIRE I. LISTE DES TABLEAUX... 434 II. LISTE DES GRAPHIQUES... 434 III. PRESENTATION... 435 IV. METHODOLOGIE... 435 V. SOURCE DE DOCUMENTATION... 435 Chapitre

Plus en détail

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS

Bulletin Climatique Décadaire FAITS SAILLANTS African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement Bulletin Climatique Décadaire N 34 Valable du 1 er au 10 Décembre

Plus en détail

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS

POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS POLITIQUE DE BOURSE POUR LES STAGES NON RÉMUNÉRÉS Préambule L AEENAP a pour mission de soutenir ses membres dans la réalisation de leur projet d études. La bourse pour stage non-rémunéré a été instituée

Plus en détail

C/106/17. Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL. Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE

C/106/17. Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL. Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE Original : anglais 6 octobre 2015 CONSEIL Cent sixième session REACTUALISATION SUCCINCTE DU PROGRAMME ET BUDGET POUR 2015 TABLE DES MATIERES Introduction.... 1 Tableaux synoptiques...... 2 PARTIE I ADMINISTRATION..

Plus en détail

(13-4875) Page: 1/6 DOCUMENT DE TRAVAIL DE BASE ÉTABLI PAR LE SECRÉTARIAT

(13-4875) Page: 1/6 DOCUMENT DE TRAVAIL DE BASE ÉTABLI PAR LE SECRÉTARIAT 16 septembre 2013 (13-4875) Page: 1/6 Comité de l'évaluation en douane DIX-NEUVIÈME EXAMEN ANNUEL DE LA MISE EN ŒUVRE ET DU FONCTIONNEMENT DE L'ACCORD SUR LA MISE EN ŒUVRE DE L'ARTICLE VII DE L'ACCORD

Plus en détail

Responsable en chef de l information et des systèmes informatiques (D-2) Secteur de l administration Paris (France) ADM-022

Responsable en chef de l information et des systèmes informatiques (D-2) Secteur de l administration Paris (France) ADM-022 20/06/2010 Réf. : Objet : CL/3930 Responsable en chef de l information et des systèmes informatiques (D-2) Secteur de l administration Paris (France) ADM-022 Madame la Ministre/Monsieur le Ministre, Je

Plus en détail

Tarifs des offres Box Mediaserv PRIX MENSUEL (4)

Tarifs des offres Box Mediaserv PRIX MENSUEL (4) Tarifs des offres Box Mediaserv TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à tir du 1/0/201-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition ANTILLES - / GUYANE Sous réserve de compatibilité

Plus en détail

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes

Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Contribution des voyagistes VERSION IMPRIMABLE DU QUESTIONNAIRE VEUILLEZ REMPLIR L'ENQUÊTE EN LIGNE! Enquête sur le tourisme d observation de la faune en Afrique : Introduction Contribution des voyagistes À l appui des efforts engagés

Plus en détail

06/12/2010. Objet : Madame, Monsieur,

06/12/2010. Objet : Madame, Monsieur, 06/12/2010 Réf. : CL/3947 Objet : Directeur (D-1) Division de l information du public Secteur des relations extérieures et de l information du public Paris (France) BPI-001 Madame, Monsieur, Je souhaiterais

Plus en détail

Protection et éducation de la petite enfance

Protection et éducation de la petite enfance 5 9 / CHAPITRE 3 Rapport mondial de suivi sur l éducation pour tous Il est difficile, sur le plan conceptuel comme sur le plan pratique, d évaluer la qualité des services de PEPE et cette évaluation est

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT

Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT M-Budget * Taxe mensuelle Fr. 5. Appels vers les réseaux fixes en Suisse et les pays D, F, I, A, FL, ES et PT Appels vers les mobiles en Suisse Fr. 0.03/min. Fr. 0.30/min. La facturation des communications

Plus en détail

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique

Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique Gestion Publique Résultats des Indicateurs d Intégrité en Afrique La sous-catégorie Gestion Publique évalue la transparence dans la passation des marchés publics, dans la gestion des entreprises publiques

Plus en détail

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible)

Figure 17 : Taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans, 1990, 2008 et 2015 (cible) Objectif 4 : Réduire la mortalité des enfants de moins de cinq ans Cible 4A Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans L Afrique continue de marquer

Plus en détail

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger.

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger. 43 % Pourcentage d enfants de moins de 5 ans souffrant d insuffisance pondérale au Yémen. 87 % Pourcentage de décès aux USA dus à des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires,

Plus en détail

Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.)

Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.) BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.) Section des questions juridiques et des normes internationales du travail Segment des

Plus en détail

LA LOI PORTANT AFFECTATION DE CRÉDITS AUX OPÉRATIONS EXTÉRIEURES ET PROGRAMMES CONNEXES DU DÉPARTEMENT D ÉTAT POUR 2014 (DIV. K, P. L.

LA LOI PORTANT AFFECTATION DE CRÉDITS AUX OPÉRATIONS EXTÉRIEURES ET PROGRAMMES CONNEXES DU DÉPARTEMENT D ÉTAT POUR 2014 (DIV. K, P. L. RAPPORT DU DÉPARTEMENT D ÉTAT DES ÉTATS-UNIS SUR LA TRANSPARENCE BUDGÉTAIRE POUR L EERCICE 2014 EN APPLICATION DE LA SECTION 7031(b)(3) DE LA LOI PORTANT AFFECTATION DE CRÉDITS AU OPÉRATIONS ETÉRIEURES

Plus en détail

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports

Moyens de locomotion Les bébés En vacance Les sports Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 L alphabet L alphabet Quelques sons Les chiffres en lettres +, -, x, : Tableau vierge

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Point 6a de l ordre du jour CX/EXEC 12/66/6

Point 6a de l ordre du jour CX/EXEC 12/66/6 F Point 6a de l ordre du jour CX/EXEC 12/66/6 PROGRAMME MIXTE FAO/OMS SUR LES NORMES ALIMENTAIRES COMITÉ EXÉCUTIF DE LA COMMISSION DU CODEX ALIMENTARIUS Soixante-sixième session Siège de l OMS, Genève

Plus en détail

Accords bilatéraux et multilatéraux

Accords bilatéraux et multilatéraux Accords bilatéraux et multilatéraux Pour nos lecteurs qui seraient moins familiers avec certains termes fréquemment utilisés en droit international public, les définitions suivantes peuvent s avérer utiles.

Plus en détail

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE

[ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE [ENFANTS NON SCOLARISÉS : DE NOUVELLES DONNÉES SOULIGNENT LES DÉFIS PERSISTANTS Cette fiche d information présente de nouvelles données relatives à l année scolaire qui s est achevée en sur le nombre d

Plus en détail

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 )

PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) PASS-MONDE France vers Monde Montant à choisir à la caisse (entre 10 et 200 ) Crédit valable 60 jours Communications depuis la France métropolitaine vers le monde entier (hormis vers la France métropolitaine)

Plus en détail

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS

VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS VOLET A LE FICHIER DES EXPORTATEURS Numéro d entreprise: Nom de la firme: Forme juridique: ADRESSE POSTALE Rue No Bte: Code postal Commune (Comm. fus.): Tél. Fax: E-mail: ADRESSE INTERNET http:// 2 EME

Plus en détail

Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats

Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats Pôle volontariat 27, rue de la Convention CS 91533 75732 Paris cedex 15 Téléphone : 01 43 17 62 94 Statistiques relatives aux Volontaires

Plus en détail

MultiPass - N français + N suisse

MultiPass - N français + N suisse Fiche tarifaire MultiPass - N français + N suisse +33 +41 + Votre carte SIM avec 2 numéros de téléphone : N français + N suisse Tous vos appels toujours reçus sur vos 2 lignes, avec un changement de ligne

Plus en détail

Directeur (D-1) Bureau de liaison de l UNESCO à Addis-Abeba (Éthiopie) et de Représentant de l UNESCO pour l Éthiopie 6ETAFR0001RP

Directeur (D-1) Bureau de liaison de l UNESCO à Addis-Abeba (Éthiopie) et de Représentant de l UNESCO pour l Éthiopie 6ETAFR0001RP 05/10/2015 Réf. : Objet : CL/4132 Directeur (D-1) Bureau de liaison de l UNESCO à Addis-Abeba (Éthiopie) et de Représentant de l UNESCO pour l Éthiopie 6ETAFR0001RP Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION RÉUNION / En vigueur à partir du 25/04/2014

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION RÉUNION / En vigueur à partir du 25/04/2014 ÉDITION RÉUNION / En vigueur à tir du 25/04/2014 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité à l ADSL de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze (12) mois. Pour tester

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Offre Mobile. Grille tarifaire. solutions entreprises

Offre Mobile. Grille tarifaire. solutions entreprises Offre Mobile Grille tarifaire solutions entreprises Sommaire A. Frais de mise en service 3 B. Plan Executive Plus 3 B.1.Tarifs 3 B.2. Option Facture plafonnée 3 C. Forfaits Open+ 3 C.1. Forfaits libres

Plus en détail

Environnements sans fumée

Environnements sans fumée FRAMEWORK CONVENTION ALLIANCE BUILDING SUPPORT FOR TOBACCO CONTROL Environnements sans fumée Tour d horizon de la situation dans le monde au décembre 00 Les environnements sans fumée jouent un rôle essentiel

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999

CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999 CONVENTION POUR L UNIFICATION DE CERTAINES RÈGLES RELATIVES AU TRANSPORT AÉRIEN INTERNATIONAL FAITE À MONTRÉAL LE 28 MAI 1999 Entrée en vigueur : La Convention est entrée en vigueur le 4 novembre 2003*.

Plus en détail

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES

ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR ASSOCIATION DES UNIVERSITÉS AFRICAINES RÈGLEMENT INTÉRIEUR Règlement 1 CONDITIONS D ADHESION A L AUA (1) Pour être éligible en qualité de membre

Plus en détail