Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS"

Transcription

1 Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

2 Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins non satisfaits en matière de planification familiale, soit le pourcentage des femmes qui ne souhaitent pas tomber enceinte mais qui n utilisent pas actuellement la contraception, est un concept en évolution permanente depuis son introduction dans les années Les modifications effectuées dans le but d affiner la définition ont eu pour conséquence de la rendre plus complexe, celleci incluant les données de 15 questions différentes ainsi que celles collectées dans le calendrier contraceptif. En outre, certaines de ces questions ne sont pas incluses de manière cohérente dans toutes les enquêtes. Par conséquent: 2 Les besoins non satisfaits n ont pas été calculés de manière régulière au fil des années. Les besoins non satisfaits ne sont pas calculés de la même manière dans l EDS et dans d autres enquêtes internationales (RHS, MICS). Les taux de besoins non satisfaits ne sont pas comparables d un pays à l autre, ni dans le temps. Depuis qu ils font partie des indicateurs des Objectifs du Millénaire pour le Développement, les besoins non satisfaits sont l objet d un suivi très important. Il est donc essentiel, aujourd hui plus que jamais, de fournir un indicateur qui peut être calculé de manière cohérente dans le temps et entre tous les pays. Crédit: 2006 Helen Hawkings, Courtoisie de Photoshare Une jeune famille visite une clinique mobile de santé qui offre des méthodes de planification familiale, des frottis de dépistage et d autres soins de base en République Dominicaine. Quel a été le processus suivi pour la révision de la définition? Sarah Bradley, Trevor Croft, et Joy Fishel de MEASURE DHS ont proposé une série de modifications à la définition afin de résoudre les incohérences de l indicateur et de réduire sa complexité. MEASURE DHS a confié à un groupe de travail d experts techniques (TEWG, Technical Expert Working Group) la révision de ces changements proposés, avec des experts dans le domaine des besoins non satisfaits en matière de planification familiale comme Charles Westoff, John Bongaarts, Amy Tsui, John Casterline, Jacob Adetunji, Stan Bernstein, Edilberto Loaiza, et Ann Way. D autres contributions ont été fournies par des collègues de l USAID, MEASURE DHS, UNFPA et UNICEF. Le TEWG estime que, bien qu il ne faille pas changer les éléments fondamentaux de la définition des besoins certaines modifications sont nécessaires afin de favoriser la standardisation de l indicateur entre les différentes enquêtes et dans le temps. Parmi les changements à apporter, celui concernant l exclusion des données recueillies de manière irrégulière aura l impact le plus important sur l estimation des besoins non satisfaits en matière de planification familiale. Certaines enquêtes EDS, en particulier celles qui se déroulent dans les pays où l utilisation de la contraception est répandue, comportent un calendrier où sont enregistrées, mois par mois, l historique de toutes les naissances, les grossesses, les fins de grossesse et l utilisation de la contraception pendant les cinq années qui précédent l enquête. Par contre, d autres enquêtes n incluent pas ces informations. La méthode e du calcul des besoins non satisfaits utilisait, par conséquent, les données du calendrier pour les pays ayant un calendrier dans leur enquête, mais pour les enquêtes sans calendrier, les besoins non satisfaits étaient calculés selon un algorithme différent. Par conséquent, le calcul des besoins non satisfaits était différent d un pays à l autre et parfois entre différentes enquêtes dans le même pays. Selon la définition e, qui a été proposée par les auteurs et approuvée par le TEWG, les données du calendrier sont exclues du calcul des besoins non satisfaits. D autres données qui ne sont pas recueillies dans tous les pays, comme des questions demandant à une femme si elle serait «heureuse» si elle tombait enceinte ou si le fait de tomber enceinte constituait pour elle un «problème», sont également exclues. Le TEWG s est également mis d accord sur plusieurs autres modifications concernant cette définition des besoins non satisfaits (par exemple, le calcul de l aménorrhée postpartum qui fait partie de l algorithme), mais ces modifications ont très peu d impact sur les estimations du niveau de l ensemble des besoins non satisfaits.

3 Crédit: 1994 Cheryl Groff, Courtoisie de Photoshare Une assistante de bien-être social distribue de l information sur la planification familiale aux villageois dans le District de Trishad du Bangladesh. Quel sera l effet des changements? Les graphiques et le tableau ci-dessous présentent la comparaison entre la définition e, y compris les données recueillies de manière irrégulière et les changements au fil du temps, et la définition e et standardisée. En ce qui concerne l effet des révisions sur les évaluations des besoins on distingue trois catégories : 1) Les pays dans lesquels aucune enquête n a utilisé le calendrier, par exemple les graphiques 1 et 2. Pour ces pays, la définition e produit des estimations presque identiques à celles obtenues en utilisant la définition e. 2) Les pays où toutes les enquêtes ont utilisé le calendrier, par exemple les graphiques 3 et 4. Pour ces pays, les estimations obtenues en utilisant la définition e sont systématiquement plus élevées que celles obtenues à partir de définition e, mais, en général, la tendance reste inchangée. Les estimations es sont comparables aux enquêtes sans calendrier; les estimations es ne le sont pas. 3) Les pays où quelques enquêtes, mais pas toutes, ont utilisé le calendrier, par exemple les graphiques 5 et 6. On constate des «tendances» surprenantes, telles que l augmentation récente du taux de besoins non satisfaits aux Philippines, qui ne sont que le résultat de l inclusion du calendrier dans les enquêtes de 1993 à 2003 et de son exclusion en Des problèmes analogues de l interprétation des tendances apparaissent dans la plupart des pays où la collecte des données du calendrier n est pas régulière. L indicateur donne une représentation plus juste du changement des taux de besoins non satisfaits au fil du temps. Conclusions La définition e des besoins non satisfaits a changé au fil du temps, entraînant des estimations qui ne sont pas comparables dans le temps ou entre les enquêtes. La définition e des besoins non satisfaits (dont une description complète sera publiée dans le rapport Revising Unmet Need de MEASURE DHS) produit des taux similaires à ceux obtenus à partir de la définition e, quoiqu un peu plus élevés. La définition e peut être appliquée invariablement à toutes les enquêtes pour suivre les tendances dans le temps et pour comparer les estimations des différents pays. Étapes suivantes À partir du moment où l USAID aura approuvé la définition e, MEASURE DHS l utilisera dans les rapports finals de l EDS, dans les ensembles de données, et dans STATcompiler. Toutes les tendances des besoins non satisfaits seront présentées selon la définition e, qui peut être calculée pour des enquêtes antérieures qui datent de 1990 ou plus tard. Les agences de l ONU qui suivent ou calculent les taux de besoins non satisfaits utiliseront aussi la définition e. 3

4 EXEMPLES DE Pays qui n ont pas collecté des données de calendrier durant aucune enquête Graphique 1 : Népal Graphique 2 : Madagascar Pays qui ont collecté des données de calendrier durant chaque enquête Graphique 3 : Indonésie Graphique 4 : Égypte Pays qui ont collecté des données de calendrier durant certaines enquêtes et non d autres 35.3 Graphique 5 : Kenya Graphique 6 : Philippines

5 non satisfaits pour la planification familiale parmi les femmes de 15 à 49 ans actuellement mariées, à partir des définitions es et es, enquêtes EDS définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Pas de données de calendrier Afrique du Sud, ,0 16,5 1, Albanie, ,8 12,9 0, Bénin, ,7 27,7 1, Bénin, ,2 27,9 0, Bénin, ,4 27,3 0, Burkina Faso, ,5 24,6 0, Burkina Faso, ,8 30,3 4, Burkina Faso, ,8 29,8 1, Cameroun, ,7 22,4 0, Cameroun, ,7 20,7 1, Cameroun, ,2 20,5 0, Comores, ,6 35,6 0, Congo (Brazzaville), ,3 19,5 0, Côte d Ivoire, ,1 30,4 3, Côte d Ivoire, ,7 28,9 1, Érythrée, ,5 29,7 2, Érythrée, ,0 28,5 1, Gabon, ,0 27,9-0, Ghana, ,5 36,9 0, Ghana, ,5 34,7 1, Ghana, ,0 34,5 0, Ghana, ,3 35,7 0, Guinée, ,2 24,8 0, Guinée, ,2 21,9 0, Guyana, ,5 28,5 0, Haïti, ,5 44,7 0, Haïti, ,6 39,6 0, Haïti, ,5 37,3-0, Honduras, ,9 16,8-0, Lesotho, ,0 31,0 0, Lesotho, ,0 23,3 0, Liberia, ,6 35,7 0, Madagascar, ,4 32,3-0, Madagascar, ,6 27,7 2, Madagascar, ,6 24,5 0, Madagascar, ,9 19,0 0, Maldives, ,1 28,6 0, Mali, ,7 27,5 1, Mali, ,5 29,6 1, Mali, ,7 27,6 0, Mauritanie, ,6 32,1 0, Mozambique, ,5 24,9 2, Mozambique, ,4 18,9 0, Namibie, ,9 21,8-0, Namibie, ,1 23,9 1, Namibie, ,6 20,7 0,

6 Crédit: 2005 Babafunke Fagbemi, Courtoisie de Photoshare Mères nourrices dans un environnement périurbain dans l état d Ekiti, au Nigéria, participent à un programme de soins postnatals dans un établissement de santé de base. Crédit: 2003 CCP, Courtoisie de Photoshare Un distributeur de planification familiale explique l utilisation d un dispositif intra-utérin (DIU) à une cliente dans une clinique de projet d amélioration des services cliniques (CSI) en Égypte. 6 définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Népal, ,4 32,4 1, Népal, ,8 27,8 0, Népal, ,6 24,7 0, Niger, ,1 18,7 0, Niger, ,6 17,7 1, Niger, ,7 16,1 0, Nigeria, ,5 21,5 1, Nigeria, ,5 20,0 2, Nigeria, ,9 17,5 0, Nigeria, ,2 20,2 0, Ouganda, ,0 30,0 1, Ouganda, ,6 35,0 0, Ouganda, ,8 38,0 0, Ouzbékistan, ,7 13,7 0, Pakistan, ,8 30,5-1, Pakistan, ,9 25,2 0, République Centrafricaine, ,2 19,1 2, République Démocratique du Congo, ,2 26,9 0, République du Kirghizstan, ,6 11,8 0, Rwanda, ,8 38,2-0, Rwanda, ,6 36,4 0, Rwanda, ,9 38,5 0, Samoa, ,6 47,7 2, Sao Tomé-Et-Principe, ,1 37,6 0, Sénégal ,6 32,0 0, Sénégal, ,3 28,8-0, Sierra Leone, ,6 28,4 0, Swaziland, ,8 24,7 0, Tchad, ,1 17,4 2, Tchad, ,1 20,6 1, Timor-Leste, ,8 31,5 0, Togo, ,3 35,0 2, Zambie, ,7 30,0-0, Zambie, ,5 25,2-1, Zambie, ,4 27,5 0, Zambie, ,5 26,6 0,

7 définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Collecte consistante de données de calendrier Arménie, ,8 18,1 6, Arménie, ,3 19,3 6, Azerbaïdjan, ,1 15,4 0, Brésil, ,3 10,8 3, Égypte, ,8 22,9 3, Égypte, ,0 20,2 4, Égypte, ,6 13,7 3, Égypte, ,5 11,8 2, Égypte, ,3 12,3 2, Égypte, ,2 11,6 2, Guatemala, ,3 28,1 3, Guatemala, ,1 26,8 3, Indonésie, ,1 17,0 2, Indonésie, ,6 15,3 4, Indonésie, ,2 13,6 4, Indonésie, ,6 13,2 4, Indonésie, ,8 13,1 4, Paraguay, ,0 17,4 2, Pérou, ,5 21,6 6, Pérou, ,1 17,7 5, Pérou, ,2 14,4 4, Pérou, ,2 12,4 4, République de Moldova, ,7 11,4 4, Turquie, ,2 14,6 3, Turquie, ,1 14,0 3, Turquie, ,3 9,5 3, Ukraine, ,3 10,1-0, Vietnam, ,9 8,4 1, Vietnam, ,8 6,6 1, Zimbabwe, ,9 19,1 4, Zimbabwe, ,9 16,7 3, Zimbabwe, ,0 15,5 3, Collecte inconsistante de données de calendrier Bangladesh, ,9 21,6 3, Bangladesh, ,7 19,7 4, Bangladesh, ,0 18,2 3, Bangladesh, ,8 15,0 3, Bangladesh, ,8 16,8 0, Bolivie, ,2 28,9 5, Bolivie, ,0 26,6 0, Bolivie, ,7 22,8 0, Bolivie, ,2 20,1-0, Cambodge, ,7 33,0 3, Cambodge, ,1 25,3 0, Cambodge, ,4 16,9 0, Colombie, ,1 13,7 2,

8 définition e definition e Points de pourcentage de différence Nombre de femmes mariées de 15 à 49 ans Colombie, ,7 11,4 3, Colombie, ,1 10,0 3, Colombie, ,7 8,6 2, Colombie, ,9 8,0 1, Éthiopie, ,2 36,6 1, Éthiopie, ,8 36,1 2, Inde, ,1 20,3 0, Inde, ,8 16,1 0, Inde, ,6 13,9 1, Jordanie, ,2 26,5 4, Jordanie, ,2 20,1 5, Jordanie, ,0 14,9 3, Jordanie, ,9 13,8 1, Jordanie, ,2 13,4 2, Kazakhstan, ,7 16,3 0, Kazakhstan, ,7 11,9 3, Kenya, ,5 35,3-0, Kenya, ,9 28,0 4, Kenya, ,5 27,4 2, Kenya, ,6 25,6 0, Malawi, ,7 36,5 0, Malawi, ,7 29,9 0, Malawi, ,6 30,3 2, Malawi, ,1 26,2 0, Maroc, ,7 23,5 3, Maroc, ,0 11,9 1, Nicaragua, ,7 17,9 3, Nicaragua, ,6 14,6 0, Philippines, ,9 30,2 4, Philippines, ,8 24,6 5, Philippines, ,3 22,5 5, Philippines, ,3 22,0-0, République Dominicaine, ,2 19,4 2, République Dominicaine, ,3 14,3 2, République Dominicaine, ,9 13,8 2,0 728 République Dominicaine, ,9 12,4 1, République Dominicaine, ,4 11,1-0, Tanzanie, ,9 27,8-0, Tanzanie, ,9 26,0 2, Tanzanie, ,8 22,3 0, Tanzanie, ,8 24,3 2, Tanzanie, ,3 25,3 0, En moyenne, 169 enquêtes 21,3 23,0 1,7 Ce document a été rédigé par Sarah E.K. Bradley, Trevor N. Croft, et Joy D. Fishel, MEASURE DHS, ICF International, novembre Il a été produit pour être soumis à l Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) par MEASURE DHS, un projet d ICF International financé par USAID. Les opinions exprimées ci-dessus n engagent que leurs auteurs. Crédit: 1994 Henrica Jansen, Courtoisie de Photoshare Une jeune femme avec son enfant à Nungwi, un village de pêcheurs dans le nord du Zanzibar, en Tanzanie.

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs

Tableau récapitulant au 10 octobre 2014 l'état de la Convention et des accords y relatifs Information concernant l état de la Convention, de l'accord relatif à l'application de la Partie XI de la Convention et de l Accord aux fins de l'application des dispositions de la Convention relatives

Plus en détail

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE

DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE STR DIRECTIVES CONCERNANT LES GROUPES DE COMPÉTITEURS ET LES RAPPORTS DE TENDANCE Directives pour l Amérique du Nord et les Caraïbes Nombre minimum de propriétés Les groupes de compétiteurs doivent inclure

Plus en détail

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international.

SAEGIS SUR SERION DES BASES DE DONNÉES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. THOMSON COMPUMARK. Registre international. DES DIVERSIFIÉES. UNE COUVERTURE MONDIALE. REUTERS/ANDY GAO Registre international Registre international Amérique du Nord Bermudes Canada Mexique États-Unis : Marques fédérales, Marques d État Amérique

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Mortalité par cause spécifique et morbidité

Mortalité par cause spécifique et morbidité par cause spécifique et morbidité Sur 10 décès qui se produisent dans le monde, 6 sont dus à des non, 3 à des pathologies, génésiques ou nutritionnelles et 1 résulte de. De nombreux pays en développement

Plus en détail

Faire une demande de visa

Faire une demande de visa CONVENTION SUR LE COMMERCE INTERNATIONAL DES ESPECES DE FAUNE ET DE FLORE SAUVAGES MENACEES D'EXTINCTION Quatorzième session de la Conférence des Parties La Haye (Pays-Bas), 3 15 juin 2007 Faire une demande

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER

BOURSES SCOLAIRES. au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER BOURSES SCOLAIRES au bénéfice des enfants français résidant avec leur famille à l étranger AGENCE POUR L ENSEIGNEMENT FRANÇAIS À L ÉTRANGER ÉTABLISSEMENT PUBLIC NATIONAL À CARACTÈRE ADMINISTRATIF SOUS

Plus en détail

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE

S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE S. A. BANQUE DE CREDIT A L EXPORTATION DE TURQUIE PROGRAMME DU CREDIT AUX ACHETEURS DES PAYS DESTINE AU SECTEUR DE FABRICATION DE MACHINES AVEC LA COOPERATION DE L UNION DES EXPORTATEURS DE MACHINES ET

Plus en détail

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France).

Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de Directeur du Bureau de la gestion des ressources humaines, à Paris (France). 09/12/2014 Réf. : Objet : CL/4083 Directeur (D-2) du Bureau de la gestion des ressources humaines Paris, France HRM 237 Madame, Monsieur, Je tiens à vous informer que j'ai décidé d afficher le poste de

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE

Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie ANNEXE STATISTIQUE Troisième partie A N N e x e s t a t i s t i Q u e 99 Notes relatives aux tableaux annexes Signes conventionnels On trouvera, dans les tableaux, les signes conventionnels

Plus en détail

Plus de 100 millions de femmes dans les pays en

Plus de 100 millions de femmes dans les pays en R a p p o r t d e p o l i t i q u e g é n é r a l e BESOIN INSATISFAIT EN PLANNING FAMILIAL : les tendances récentes et leurs répercussions sur les programmes par Lori Ashford Plus de 100 millions de femmes

Plus en détail

Directeur Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris 07-SP France.

Directeur Bureau de la gestion des ressources humaines (HRM) UNESCO 7 place de Fontenoy 75352 Paris 07-SP France. 30/07/2015 Réf.: Objet : CL/4128 Directeur (D-1) Institut de l'unesco pour l'application des technologies de l'information à l'éducation (ITIE) Moscou, Fédération de Russie 2RUED0900OS Madame, Monsieur,

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.)

Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.) BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 317 e session, Genève, 6-28 mars 2013 GB.317/LILS/1(Rev.) Section des questions juridiques et des normes internationales du travail Segment des

Plus en détail

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger.

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger. 43 % Pourcentage d enfants de moins de 5 ans souffrant d insuffisance pondérale au Yémen. 87 % Pourcentage de décès aux USA dus à des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires,

Plus en détail

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION RÉUNION / En vigueur à partir du 25/04/2014

CONDITIONS TARIFAIRES TARIFS DES OFFRES CANALBOX INTERNET+TÉLÉPHONE POUR LES PARTICULIERS ÉDITION RÉUNION / En vigueur à partir du 25/04/2014 ÉDITION RÉUNION / En vigueur à tir du 25/04/2014 Sous réserve de compatibilité technique et d éligibilité à l ADSL de votre ligne téléphonique et d un engagement minimum de douze (12) mois. Pour tester

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014

M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV LISTE DE PRIX, TVA comprise, à partir du 01.02.2014 0.03 M- Budget DSL / téléphonie fixe (VoIP)/ TV Services M- Budget Fréquence Accès internet (M- Budget DSL) 54.80 par mois Accès internet avec téléphonie fixe (M- Budget DSL & VoIP) 59.80 par mois Accès

Plus en détail

TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à partir du 14/06/2014-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition REUNION

TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à partir du 14/06/2014-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition REUNION Tarifs des offres Box Mediaserv TARIFS DES OFFRES MEDIASERV POUR LES PARTICULIERS En vigueur à tir du 14/06/2014-Tarifs des offres présentés hors promotions Edition REUNION Sous réserve de compatibilité

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats

Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats Délégation pour les relations avec la société civile et les partenariats Pôle volontariat 27, rue de la Convention CS 91533 75732 Paris cedex 15 Téléphone : 01 43 17 62 94 Statistiques relatives aux Volontaires

Plus en détail

Orange accompagne vos activités à l international

Orange accompagne vos activités à l international Orange accompagne vos activités à l international Vos activités sortent souvent du territoire métropolitain et nécessitent que vos collaborateurs se déplacent à l étranger ou dans les DOM. Découvrez ci-dessous

Plus en détail

ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE

ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE Original: anglais PROGRAMME POUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT ÉQUIPE DE COMMERCE DES BIENS ET DES PRODUITS DE BASE QUELQUES CONSIDÉRATIONS RELIÉES À L ADHÉSION À L ACCORD DU SGPC ET À LA PARTICIPATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJET «VILLES DU MONDE» À l attention des Alliances françaises et des graphistes et artistes sollicités.

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJET «VILLES DU MONDE» À l attention des Alliances françaises et des graphistes et artistes sollicités. 44 rue de Prony www.fetedugraphisme.org 75017 Paris contact@fetedugraphisme.org Cahier des charges Appel à projets «Villes du monde» Fête du graphisme CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJET «VILLES DU

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002)

0.142.301. Protocole relatif au statut des réfugiés. Texte original. (Etat le 17 décembre 2002) Texte original Protocole relatif au statut des réfugiés 0.142.301 Conclu à New York le 31 janvier 1967 Approuvé par l Assemblée fédérale le 4 mars 1968 1 Instrument d adhésion déposé par la Suisse le 20

Plus en détail

Les tarifs de Belgacom

Les tarifs de Belgacom Les tarifs de Belgacom Février 2013 Les prix repris dans le tableau ci-dessous sont TVA comprise en euro/min et en euro/appel. Classic National Heures de pointe/heures creuses euro/min Coût de connexion

Plus en détail

PRÉFACE. 31 mai 2006. Le Directeur général : Kamil Idris

PRÉFACE. 31 mai 2006. Le Directeur général : Kamil Idris PRÉFACE 31 mai 2006 Les activités de l'organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) s'inscrivent à une époque où le rôle et la vision de la propriété intellectuelle évoluent à une vitesse

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES 2015 2018 250 MILLIONS DE RAISONS D INVESTIR DANS L ÉDUCATION : UN PLAIDOYER EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT

DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES 2015 2018 250 MILLIONS DE RAISONS D INVESTIR DANS L ÉDUCATION : UN PLAIDOYER EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT DEUXIÈME RECONSTITUTION DES RESSOURCES 2015 2018 250 MILLIONS DE RAISONS D INVESTIR DANS L ÉDUCATION : UN PLAIDOYER EN FAVEUR DE L INVESTISSEMENT La pauvreté mondiale diminuerait de 12 % si tous les élèves

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL MM11(F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES RENOUVELLEMENT DE L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL (Règle 30 du règlement d exécution commun) IMPORTANT 1.

Plus en détail

Ainsi, nous avons la maîtrise des équipements que nous utilisons et une totale liberté pour l élaboration de nos offres.

Ainsi, nous avons la maîtrise des équipements que nous utilisons et une totale liberté pour l élaboration de nos offres. Votre partenaire Télécom dédié aux entreprises ADSL Haut débit Connectivité SDSL Virtual Private Network Sécurité Solution de voix sur IP Présentation de la société Intégrateur de solutions téléphoniques

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 17 Septembre 2012 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Le Forfait Free Le Forfait 2 3-5 6-8 GRILLE TARIFAIRE Tarification des numéros spéciaux Appels à l international

Plus en détail

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général

Personnel. Composition de l effectif du Secrétariat de l Agence. Rapport du Directeur général L atome pour la paix Conseil des gouverneurs Conférence générale GOV/2015/46-GC(59)/16 19 août 2015 Réservé à l usage officiel Point 8 b) i) de l ordre du jour provisoire du Conseil des gouverneurs (GOV/2015/43)

Plus en détail

Entraide Missionnaire Internationale

Entraide Missionnaire Internationale français GUIDE DES SERVICES www.entraidemissionnaire.com 2013 t E n a r i d e M i s s i o n n a i r e Entraide Missionnaire Internationale l e a i o n t a r n t e 1 I n La santé solidaire en Eglise Sommaire

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir

SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES. Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir Annexe 1 SPÉCIFICATIONS TECHNIQUES Détails techniques de la couverture d'assurance à fournir Garantie 1 L'assureur garantit la couverture des valeurs mentionnées au point 3 du Cahier des charges dans les

Plus en détail

Les tarifs de Belgacom

Les tarifs de Belgacom Les tarifs de Belgacom Version Value Pack Company 2.0 Les prix repris dans le tableau ci-dessous sont exprimés HTVA en eurocents/min et en eurocents/appel. Value Pack Company National Heures de pointe

Plus en détail

Fiche de données 2,5 76% sur la population mondiale D ICI 2050, Population Reference Bureau. Informer Autonomiser Progresser www.prb.

Fiche de données 2,5 76% sur la population mondiale D ICI 2050, Population Reference Bureau. Informer Autonomiser Progresser www.prb. 2,5 Indice synthétique mondial de fertilité. Les ISF oscillent entre 1,7 dans les pays les plus développés et 4,5 dans les pays les moins développés. 60 Nombre d abonnés à un service de téléphonie mobile

Plus en détail

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Extrait de Un Aperçu de la Situation de l Eau Potable et de l'assainissement en Afrique Une perspective régionale s'appuyant sur des données récentes

Plus en détail

OBJET SOCIAL PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA SOCIÉTÉ

OBJET SOCIAL PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA SOCIÉTÉ OBJET SOCIAL Bureau d'études, de surveillance, de formation, d'audits, d'assistance technique, suivi et évaluation de projets et d'exécution de projets "clé sur porte". PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA SOCIÉTÉ

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits

Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Dole Food Company Instructions concernant les appels internationaux gratuits Appels nationaux (États-Unis, Canada et Guam): 1. Composez le 888-236-7527 Appels internationaux: 1. Pour appeler EthicsPoint

Plus en détail

Thésaurus : Économie sociale et coopérative

Thésaurus : Économie sociale et coopérative Thésaurus : Économie sociale et coopérative 1. Index thématique des mots-clés 1.1 Typologie 1.1.1. Typologie générale ÉCONOMIE SOCIALE (1985) NONPROFIT (1990) ASSOCIATION COLLECTIVITÉ LOCALE (pouvoirs

Plus en détail

L ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM. Document de stratégie

L ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM. Document de stratégie L ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM L union des forces pour éradiquer la faim dans le monde Document de stratégie Le présent document de stratégie de l Alliance internationale contre la faim a été

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs

Convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs Texte original Convention relative aux infractions et à certains autres actes survenant à bord des aéronefs 0.748.710.1 Conclue à Tokyo le 14 septembre 1963 Signée par la Suisse le 31 octobre 1969 Approuvée

Plus en détail

Tableaux statistiques

Tableaux statistiques Tableaux statistiques Statistiques économiques et sociales sur les pays et territoires du monde, se rapportant en particulier au bien-être des enfants. Vue d ensemble...82 Note générale sur les données...82

Plus en détail

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE

FAITS SAILLANTS : 1. CONDITIONS CLIMATIQUES ET ENVIRONNEMENTALES EN AFRIQUE African Centre of Meteorological Application for Development Centre Africain pour les Applications de la Météorologie au Développement N 5, Mai 2015 FAITS SAILLANTS : Les zones favorables à une vigilance

Plus en détail

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture.

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture. F.13B Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» Liens personnels et familiaux 1ère demande Article L.313-14 du CESEDA Admission exceptionnelle au séjour Démarche La demande doit être déposée

Plus en détail

TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr

TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr TARIFS B&YOU 30 JUIN 2014 Offres réservées aux particuliers en France métropolitaine b-and-you.fr L ensemble des offres commercialisées sous la marque B&YOU sont valables en France métropolitaine. Vous

Plus en détail

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013

BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1er juillet 2013 BROCHURE TARIFAIRE Tarifs en vigueur à compter du 1 er juillet 2013 SOMMAIRE FORFAITS MOBILES FREE Fiche d information standardisée Forfait Free 3 Fiche d information standardisée Forfait 2 4 Le Forfait

Plus en détail

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D INVESTISSEMENT

COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D INVESTISSEMENT CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DÉVELOPPEMENT COOPÉRATION SUD-SUD DANS LE DOMAINE DES ACCORDS INTERNATIONAUX D INVESTISSEMENT Études de la CNUCED sur les politiques d investissement

Plus en détail

PTME. Programme pour évaluer les co ûts et les avantages des programmes de réduction de la transmission mère-enfant du HIV

PTME. Programme pour évaluer les co ûts et les avantages des programmes de réduction de la transmission mère-enfant du HIV PTME Programme pour évaluer les co ûts et les avantages des programmes de réduction de la transmission mère-enfant du HIV Système Spectrum des modèles de politiques Par Lori Bollinger John Stover Katharine

Plus en détail

SERVICE CLIENTÈLE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DARTYBOX 0,12 TTC/min depuis une ligne fixe. Prix d un appel local depuis une ligne fixe

SERVICE CLIENTÈLE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DARTYBOX 0,12 TTC/min depuis une ligne fixe. Prix d un appel local depuis une ligne fixe ANNEXE TARIFAIRE Au 26 juin 2011 Les Forfaits Haut-débit Forfait n 1 (Zone dégroupée) Internet avec téléphonie Darty en présélection à 21.90 TTC/mois. Matériel mis à disposition : DartyBox V1 Forfait n

Plus en détail

La sécurité informatique dans les installations nucléaires

La sécurité informatique dans les installations nucléaires Collection Sécurité nucléaire de l AIEA N 17 Orientations techniques Manuel de référence La sécurité informatique dans les installations nucléaires LA COLLECTION SÉCURITÉ NUCLÉAIRE DE L AIEA Les publications

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles*

Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* Niveaux d'équivalence par pays pour l'admissibilité aux 2 e et 3 e cycles* La liste qui suit indique, pour chaque pays, le grade qui est habituellement accepté par la Faculté des études supérieures et

Plus en détail

Guide à l usage des participants à la Conférence des Parties

Guide à l usage des participants à la Conférence des Parties 13 Conférence des Parties à la Convention-cadre de l OMS pour la lutte antitabac Sixième session Moscou (Fédération de Russie), 13 18 octobre 2014 FCTC/COP/6/DIV/2 30 mai 2014 Guide à l usage des participants

Plus en détail

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme Quatrième reconstitution des ressources (2014-2016) Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Avril 2013 Introduction 1. Fin

Plus en détail

Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015

Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015 Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015 La 17 e réunion du Réseau des points focaux nationaux du Mouvement SUN s'est tenue du 26 janvier au 2 février

Plus en détail

DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE RAPPORT SUR LE STATUT DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Possibilités et Enjeux RAPPORT SUR LE STATUT DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Possibilités et Enjeux

Plus en détail

QUATRIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS ISTANBUL, TURQUIE DU 9 AU 13 MAI 2011

QUATRIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS ISTANBUL, TURQUIE DU 9 AU 13 MAI 2011 QUATRIÈME CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LES PAYS LES MOINS AVANCÉS ISTANBUL, TURQUIE DU 9 AU 13 MAI 2011 Bureau du Haut Représentant pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral

Plus en détail

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005

Etabli par le secrétariat de la CNUCED. NATIONS UNIES New York et Genève, 2005 3 CONFERENCE DES NATIONS UNIES SUR LE COMMERCE ET LE DEVELOPPEMENT Genève Prof ofil statistique tistique des Pays les Moins Avancés Etabli par le secrétariat de la CNUCED NATIONS UNIES New York et Genève,

Plus en détail

Élaboration, utilisation et actualisation de la menace de référence

Élaboration, utilisation et actualisation de la menace de référence Collection Sécurité nucléaire de l AIEA Nº 10 Guide d application Élaboration, utilisation et actualisation de la menace de référence LA COLLECTION SÉCURITÉ NUCLÉAIRE DE L AIEA Les publications de la collection

Plus en détail

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié F.17 Carte de Résident Renouvellement - Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au

Plus en détail

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD À l approche de l échéance 2015 pour la réalisation des OMD, il est essentiel de faire le point sur les progrès accomplis par l Afrique.

Plus en détail

Pourcentage de la population du Zimbabwe vivant avec le VIH-sida en 2009. Ce pourcentage a baissé depuis 2001 (23,7 %).

Pourcentage de la population du Zimbabwe vivant avec le VIH-sida en 2009. Ce pourcentage a baissé depuis 2001 (23,7 %). 48 % 81 2,5 14,3 % Pourcentage de la population mondiale vivant avec moins de 2 dollars par jour. Espérance de vie moyenne à la naissance des hommes et des femmes au Canada, en Martinique et à Singapour.

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6

Nombre d adoptions Pages 3-4. Nombre d adoptions par zone géographique Page 5. Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Statistiques 2014 2014 C Table des Matières Nombre d adoptions Pages 3-4 Nombre d adoptions par zone géographique Page 5 Nombre de Visas accordés en 2014 Page 6 Répartition Fille/Garçon Page 7 Tranche

Plus en détail

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint. F.23 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» ------- Rente d'accident du travail ou de maladie professionnelle -articles L.313-11 al.9 & R.313-20 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. F.35 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» «Conjoint de Scientifique» -articles L.121-1, L.121-3 et L.313-8 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------

STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ STATUTS DE L ASSOCIATION DES BANQUES CENTRALES AFRICAINES ------------------------------------ (version amendée à Kampala, en Ouganda, le 19 août 2003) 2 Les signataires des présents Statuts, Reconnaissant

Plus en détail

RÉSUMÉ DE VOYAGE : SAN JOSÉ COSTA RICA. Réunion Nº 43

RÉSUMÉ DE VOYAGE : SAN JOSÉ COSTA RICA. Réunion Nº 43 RÉSUMÉ DE VOYAGE : SAN JOSÉ COSTA RICA Réunion Nº 43 TABLE DES MATIÈRES Référence rapide...3 Introduction...4 Questions fréquentes sur les vols...4 Questions fréquentes sur le visa...10 Questions fréquentes

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2012-2016 CONSEIL DE CONCERTATION POUR L APPROVISIONNEMENT EN EAU ET L ASSAINISSEMENT

PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2012-2016 CONSEIL DE CONCERTATION POUR L APPROVISIONNEMENT EN EAU ET L ASSAINISSEMENT PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2012-2016 CONSEIL DE CONCERTATION POUR L APPROVISIONNEMENT EN EAU ET L ASSAINISSEMENT TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS....................................................

Plus en détail

LE CERTIFICAT D ORIGINE COMMUNAUTAIRE

LE CERTIFICAT D ORIGINE COMMUNAUTAIRE LE CERTIFICAT D ORIGINE COMMUNAUTAIRE MODE D EMPLOI 1. Qu est-ce qu un certificat d origine communautaire? 2. Qui délivre les certificats d origine communautaires? 3. Comment rédiger un certificat d origine

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie fixe version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie fixe version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques)

Complément au Guide du candidat et du mandataire. (Dispositions spécifiques) RÉPUBLIQUE FRANÇAISE ÉLECTION DE DÉPUTÉS PAR LES FRANÇAIS ÉTABLIS HORS DE FRANCE Complément au Guide du candidat et du mandataire (Dispositions spécifiques) Ce mémento constitue un addendum au Guide du

Plus en détail

ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE

ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE ORGANISATION INTERNATIONALE DE L'AVIATION CIVILE REUNION EXTRA ORDINAIRE DU GROUPE REGIONAL AFI DE PLANIFICATION ET DE MISE EN ŒUVRE (Lusaka, Zambie, du 10 au 11 juillet 2014) BULLETIN D INFORMATION 1.

Plus en détail

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982.

Lusaka, 7 mai 1982. Note: L'original de l'accord a été établi par le Secrétaire général de l'organisation des Nations Unies le 2 juin 1982. . 2. b) Accord portant création de la Banque africaine de développement en date à Khartoum du 4 août 1963 tel qu'amendé par la résolution 05-79 adopté par le Conseil des gouverneurs le 17 mai 1979 Lusaka,

Plus en détail

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Pays Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Les pays ouverts à l adoption internationale En Bleu : les pays signataires de La Convention de La Haye En rouge : obligation de passer par

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France.

Passeport en cours de validité avec copie des pages relatives à l'identité, validité et visa d'entrée en France. F.36 Carte de Séjour Temporaire «Scientifique - Chercheur» ---------- Première demande (Changement de statut) -articles L.313-8 & R.313-11 à R.313-13 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968

Plus en détail

11/12 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751

11/12 ANNEXES GÉNÉRALES ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS JOUEURS EN FORMATION ARTICLE 753 ARTICLE 750 ARTICLE 751 ANNEXES GÉNÉRALES 11/12 ANNEXE GÉNÉRALE N 1 : MODALITÉS DE RÉMUNÉRATIONS DES JOUEURS ARTICLE 750 RÉMUNÉRATION La rémunération des joueurs apprentis, aspirants, stagiaires, élites, et professionnels comprend

Plus en détail

Application du Règlement sanitaire international (2005)

Application du Règlement sanitaire international (2005) CONSEIL EXÉCUTIF EB130/16 Cent trentième session 24 novembre 2011 Point 6.7 de l ordre du jour provisoire Application du Règlement sanitaire international (2005) Rapport du Directeur général 1. Dans la

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

Offres mobile sans abonnement. Tarifs

Offres mobile sans abonnement. Tarifs Offres mobile sans abonnement Tarifs 1 Sommaire 1. Offres mobiles sans abonnement 5 1. Description de l offre Tic Tac 5 2. Description de l offre Zen 5 2.1. La gamme Zen 5 2.2. Cumul d offres 5 2.3. Comment

Plus en détail

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU»

BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» BOURSES DE RECHERCHE DOCTORALE ET DE POST-DOCTORAT «EUGEN IONESCU» 2011-2012 DOCUMENT DE PRÉSENTATION Appel international à candidatures ouvert du 28 juin (1 er août en ligne) au 28 octobre 2011 (minuit,

Plus en détail

Programme d achat groupé haut débit

Programme d achat groupé haut débit Programme d achat groupé haut débit Hutchison Global Communications est fier d annoncer que 9 nouveaux pays d Afrique de l Ouest ont rejoint son programme d achat groupé haut débit. Ces nouvelles recrues

Plus en détail