Niveau 2 de THEME : LA SANTE. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Niveau 2 de THEME : LA SANTE. Programme : BO n 4 du 29 avril 2010"

Transcription

1 Document du professeur 1/8 Niveau 2 de THEME : LA SANTE Physique Chimie SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE ET IDENTIFICATION Programme : BO n 4 du 29 avril 2010 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Synthèse d une espèce chimique. Densité, masse volumique. Déterminer la masse d un échantillon à partir de sa densité, de sa masse volumique. Déterminer une quantité de matière connaissant la masse d un solide ou le volume d un liquide. Mettre en œuvre un protocole expérimental pour réaliser la synthèse d'une molécule et son identification. Pré requis : o Réaliser une filtration o Utiliser le vocabulaire spécifique à la dissolution et à la miscibilité (soluté, solvant, solution saturée, soluble, insoluble, miscible, non-miscible) Mots-clé o Synthèse o Chauffage à reflux o Réfrigérant à eau o Filtration o Chromatographie o Elution o Révélation o Rapport frontal o Mélange o Espèce chimique pure PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 1)

2 Document du professeur 2/8 Liste de matériel Poste élève o Fiole erlenmeyer 19/26 Ref o Réfrigérant de Liebig 19/26 Ref o Tubes souples Ref o Cristallisoir Ref o Agitateur magnétique chauffant Ref o Barreau aimanté Ref o Thermomètre Ref o Support statif Ref o Noix Ref o Pince Ref o Balance à 0,1 g Ref o Coupelle de pesée Ref o Spatule Ref o Eprouvette graduée de 50 Ml Ref o Pierre ponce Ref o Hotte aspirante Ref o Agitateur en verre Ref o Trompe à vide Ref o Filtre Ref o Büchner Ref o Cône d étanchéité Ref o Fiole à vide Ref o Papier filtre Ref o Cuve de chromatographie (+ couvercle) Ref o Plaque de silice sur support polyester sensible aux rayons UV Ref o Pipettes Pasteur Ref o Tétine en caoutchouc Ref o Séchoir Ref o Blouse de laboratoire Ref o Gants Ref o Lampe UV Ref o Flacon contenant l éluant Ref o Mortier Ref o Pilon Ref o Anhydride éthanoïque Ref o Acide sulfurique concentré Ref o Acide salicylique Ref o Cyclohexane Ref o Acide méthanoïque Ref o Aspirine o Ethanoate de butyle Ref o Glace o Eau o Crayon à papier o Règle Remarques, astuces o La signification des termes «antalgique» et «antipyrétique» par l élève peut-être obtenue à l aide : - d un document annexe - du livre de l élève PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 2)

3 Document du professeur 3/8 - d un moteur de recherche sur internet en salle pupitre o Lors de la synthèse de l aspirine, l erlenmeyer doit absolument être bien sec pour éviter l hydrolyse de l anhydride éthanoïque suivant une réaction rapide et totale. o Le bain-marie est préparé à l avance, il suffit d introduire de l eau très chaude (60 C) dans le cristallisoir et de maintenir la température à l aide de la plaque chauffante. o Pendant la durée de la synthèse de l aspirine, l élève répond aux questions a, b, c, d et e du protocole de l activité 1. o L eau glacée nécessaire à la séparation de l aspirine peut-être obtenue en plaçant des pissettes d eau distillée au réfrigérateur avant la séance de TP. o Pour la préparation de l éluant nécessaire à la chromatographie, réaliser dans un flacon de 250 ml, une solution contenant 120 ml d acétate de butyle, 80 ml de cyclohexane et 20 ml de d acide méthanoïque. o Pour saturer l atmosphère de la cuve en vapeur d éluant, on appliquera un papier filtre verticalement contre la paroi puis on versera l éluant. o Le cyclohexane est un solvant toxique, cela peut donner lieu à un rappel oral sur l utilisation des pictogrammes. L utilisation du cyclohexane est réalisée sous hotte aspirante en utilisant des gants. o Pour obtenir un meilleur résultat lors des chromatographies, on peut sécher les plaques de chromatographie dans une étuve quelques minutes. o En l absence d étuves et de sèche-cheveux, les radiateurs de la salle de classe ou une fenêtre entrouverte peuvent permettre un séchage satisfaisant des plaques de chromatographie après élution. o Pour réaliser les dépôts A, B et C lors de la chromatographie, on dilue dans 1 ml d acétate de butyle une petite quantité de solide (une pointe de spatule) pour ne pas saturer la couche de silice. o Pendant la durée de l élution, l élève répond aux questions a et b du paragraphe 2 de l activité 1 ainsi qu à la conclusion de cette activité. Prolongements o Activité documentaire sur l histoire de l apirine L'écorce de saule est connue depuis l'antiquité pour ses vertus curatives. Hippocrate médecin grec, conseillait déjà une préparation à partir de l'écorce du saule blanc pour soulager les douleurs et les fièvres. En 1763, le pasteur Edward STONE présente un mémoire devant la Royal Medicine Society sur l'utilisation thérapeutique de décoctions de l'écorce du saule blanc contre la fièvre. En 1829, Pierre-Joseph LEROUX, un pharmacien français, après avoir fait bouillir de la poudre d'écorce de saule blanc dans de l'eau, tente de concentrer sa préparation ; il en résulte des cristaux solubles qu'il baptise salicyline (de salix en latin qui signifie saule). Puis des scientifiques allemands purifient cette substance active, d'abord appelée salicyline, puis acide salicylique. PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 3)

4 Document du professeur 4/8 Nom : Prénom : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie Thème : La Santé SYNTHESE D UNE ESPECE CHIMIQUE ET IDENTIFICATION - Mettre en œuvre un protocole expérimental pour réaliser la synthèse d une molécule - Mettre en œuvre un protocole permettant d identifier la molécule synthétisée. ACTIVITÉ 1 : Synthèse de l aspirine L acide acétylsalicylique, couramment appelé aspirine est le médicament le plus utilisé dans le monde. Aspirin est une marque déposée par l industriel Bayer. L acide acétylsalicylique présent dans l aspirine ainsi que dans d autres médicaments est utilisé pour ses propriétés antalgique et antipyrétique. L aspirine, solide blanc peu soluble dans l eau, peut être synthétisée en faisant réagir l acide salicylique avec l anhydride éthanoïque. L acide salicylique, d abord extrait de l écorce de saule, est fabriqué industriellement depuis la fin du XIX ème siècle. Rechercher la signification des termes «antalgique» et «antipyrétique». Antalgique : médicament qui permet d atténuer, voire de supprimer la douleur. Antipyrétique : substance chimique destinée à abaisser la température corporelle ou à diminuer la fièvre. 1. Protocole de la synthèse Dans un erlenmeyer bien sec de 250 ml introduire : 5,0 g d acide salicylique avec précaution, un volume de 10 ml d anhydride éthanoïque quelques gouttes d acide sulfurique concentré quelques grains de pierre ponce Cette partie de la manipulation sera effectuée sous la hotte aspirante. Placer l erlenmeyer dans un cristallisoir lui même placé sur un agitateur chauffant, Adapter sur l erlenmeyer un réfrigérant à eau et chauffer à reflux. Pour cela verser de l eau chaude à environ 60 C dans le cristallisoir et maintenir la température entre 50 C et 60 C en agitant. Laisser la réaction se dérouler pendant 15 minutes. PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 4)

5 Document du professeur 5/8 a. Compléter le tableau ci-dessous en reliant chaque numéro à l élément correspondant : 1 Agitateur chauffant 2 cristallisoir 3 Réfrigérant à eau 4 Arrivée d eau 5 Erlenmeyer 6 Thermomètre 7 Sortie d eau b. Quel est le rôle de la pierre ponce? La pierre ponce permet de mieux réguler l'ébullition. c. Quel est le rôle du chauffage à reflux? Le chauffage à reflux permet d opérer à température maximale, ainsi la réaction chimique s effectue plus rapidement ce qui permet au chimiste de gagner du temps. d. Quel est le rôle du réfrigérant à eau? Le réfrigérant à eau permet de condenser les vapeurs qui s échappent de l erlenmeyer et ainsi éviter toute perte de matière. e. Sachant que l acide sulfurique est un catalyseur qui permet d accélérer la réaction, quels sont les réactifs utilisés pour réaliser la synthèse de l aspirine? Les réactifs sont l acide salicylique et l anhydride éthanoïque 2. Séparation de l acide acétylsalicylique Retirer l erlenmeyer du bain-marie et verser avec précaution par le sommet du réfrigérant, environ 30 ml d eau distillée froide, ceci dans le but d éliminer l anhydride éthanoïque qui n a pas réagi en le transformant en acide éthanoïque. Ôter le réfrigérant et agiter jusqu à apparition des premiers cristaux d aspirine. Ajouter à nouveau 30 ml d eau glacée dans l erlenmeyer et placer ce dernier dans un bain eau-glace pendant quelques minutes. Filtrer sur büchner en rinçant à l eau distillée glacée. Essorer les cristaux et les récupérer dans une coupelle. PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 5)

6 Document du professeur 6/8 a. Annoter le schéma de la filtration sur Büchner ci-dessus à l aide des termes : Filtrat, fiole à vide, büchner, aspirine, papier filtre. b. Pourquoi l aspirine cristallise-t-elle lorsqu on ajoute de l eau glacée? L aspirine cristallise lorsqu on ajoute de l eau car l aspirine est peu soluble dans l eau. Le phénomène est accentué avec de l eau glacée car la solubilité d une espèce chimique diminue avec la température. 3. Conclusion : Compléter la réaction chimique ci-dessous : Acide salicylique + anhydride éthanoïque acide acétylsalicylique + acide éthanoïque ACTIVITÉ 2 : Identification de l aspirine par chromatographie 1. Préparation de la cuve de chromatographie : Dans une cuve à chromatographie, verser l éluant sur une hauteur de 1 cm. Couvrir la cuve. L éluant utilisé ici est une solution formée par le mélange de 60 ml d acétate de butyle, 40 ml de cyclohexane et de 10 ml d acide méthanoïque. 2. Préparation de la plaque de chromatographie : Prendre une plaque de silice sur support polyester sensible aux rayons ultra-violets, notés U.V. ATTENTION À NE PAS POSER LES DOIGTS SUR LA PLAQUE DE SILICE. Tracer au crayon un trait fin parallèle au bord inférieur de la plaque à une hauteur de 2 cm : c est la ligne de dépot. Y repérer trois positions équidistantes, notées A, B et C. Déposer : - en A : une petite goutte du produit synthétisé mis en solution dans l acétate de butyle, - en B : une petite goutte d aspirine pure mise en solution dans l acétate de butyle, - en C : une petite goutte d acide salicylique mis en solution dans l acétate de butyle. Après chaque dépôt, sécher rapidement à l aide d un sèche-cheveux. 3. Elution : Descendre la plaque dans la cuve de chromatographie : la technique choisie permet aux taches déposées de rester au-dessus de l éluant. Lorsque l éluant est à 1 cm environ du bord supérieur, sortir la plaque et noter, à l aide d un crayon, le niveau de l éluant : c est le front de l éluant. Sécher à l aide d un sèche-cheveux. PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 6)

7 Document du professeur 7/8 4. Révélation : Les composés déposés ici sont incolores, il faut les révéler pour pouvoir analyser le chromatogramme. Placer la plaque obtenue sous une lampe à U.V et cercler les tâches ainsi révélées. 5. Analyse : a. Dessiner la plaque et les tâches obtenues à l échelle 1. b. Le produit synthétisé contient-il de l aspirine? Justifier Le produit synthétisé donne deux taches. L une est située au même niveau que celle obtenue avec l aspirine pure. Le produit synthétisé contient donc de l aspirine ; c. Le produit synthétisé est-il de l aspirine pure? Justifier Non. Le produit synthétisé donnant deux taches, il est donc constitué d un mélange de deux espèces chimiques. La seconde tache est située au même niveau que celle obtenue avec l acide salicylique. Le produit synthétisé est donc constitué d aspirine et d acide salicylique. d. Calculer les rapports frontaux de l aspirine et de l acide salicylique? R f (aspirine) = 2,6/4,3 = 0,60 ; R f (acide salicylique) = 3,5/4,3 = 0,81 PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 7)

8 Document du professeur 8/8 e. La température de fusion du produit synthétisé est 138 C alors que celle de l aspirine est 136 C. Le résultat de la chromatographie permet-il d expliquer cette différence? Oui car la différence observée sur la température de fusion montre, comme le résultat de la chromatographie, que le produit synthétisé n est pas de l aspirine pure. PIERRON 2011 Synthèse d une espèce chimique et identification (page 8)

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation.

Les médicaments : un médicament générique et un médicament «princeps» contiennent un même principe actif mais se différencient par leur formulation. Document du professeur 1/8 Niveau 2 nde THEME : LA SANTE Physique Chimie PRINCIPE DE LA CHROMATOGRAPHIE Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 LA SANTE NOTIONS ET CONTENUS COMPETENCES ATTENDUES Les médicaments

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE

CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE CHROMATOGRAPHIE SUR COUCHE MINCE I - PRINCIPE La chromatographie est une méthode physique de séparation de mélanges en leurs constituants; elle est basée sur les différences d affinité des substances à

Plus en détail

TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE

TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE TECHNIQUES DE BASE EN CHIMIE ORGANIQUE La synthèse organique suit en général le schéma suivant : Synthèse Séparation des produits Caractérisation du produit Pur? Oui Fin. Evaluation du rendement Non Purification

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut

Extraction d un liquide et isolement du liquide brut Extraction d un liquide et isolement du liquide brut 1- Isolement d un liquide : Pour retirer un liquide contenu dans un milieu réactionnel on peut : Hydrodistiller Le principe consiste à extraire le liquide

Plus en détail

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution

Les solutions. Chapitre 2 - Modèle. 1 Définitions sur les solutions. 2 Concentration massique d une solution. 3 Dilution d une solution Chapitre 2 - Modèle Les solutions 1 Définitions sur les solutions 1.1 Définition d une solution : Une solution est le mélange homogène et liquide d au moins deux espèces chimiques : Le soluté : c est une

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine

DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine DS de Spécialité n o 4 Extraction & identification de la caféine Selon la légende, le café fut remarqué pour la première fois quelques 850 ans avant notre è r e : u n b e r g e r d u Y é m e n n o t a

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

33-Dosage des composés phénoliques

33-Dosage des composés phénoliques 33-Dosage des composés phénoliques Attention : cette manip a été utilisée et mise au point pour un diplôme (Kayumba A., 2001) et n a plus été utilisée depuis au sein du labo. I. Principes Les composés

Plus en détail

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Introduction Pour soigner la fièvre et les douleurs, de nombreux médicaments sont vendus en pharmacie. Comment choisir un médicament à l aide de

Plus en détail

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR

TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR TP 05 : Spectre visible d une espèce colorée Spectres IR Ce TP s étale sur une séance de 2 heures (spectre visible), puis une séance d 1 heure (spectre infrarouge). Objectifs : - Identifier un colorant

Plus en détail

Savoir écouter, assimiler : s approprier

Savoir écouter, assimiler : s approprier PCSI TP-DI Chimie organique INITIATION A LA CHIMIE ORGANIQUE Travail élève : savoirs et actions Compétences attendues Au début du TP, quelques explications orales sur le déroulement de la séance, sur le

Plus en détail

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION

FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Diffusion de NO 2 : FICHE EXPERIMENTALE : LA PRESSION Quatre ballon de petite taille reliés à deux supports (noix + pinces) dont deux munis de bouchons ; tournure de cuivre ; acide nitrique concentré ;

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1

TRAVAUX PRATIQUESDE BIOCHIMIE L1 TRAVAUX PRATIQUESDE BICHIMIE L1 PRINTEMPS 2011 Les acides aminés : chromatographie sur couche mince courbe de titrage Etude d une enzyme : la phosphatase alcaline QUELQUES RECMMANDATINS IMPRTANTES Le port

Plus en détail

Matériel de laboratoire

Matériel de laboratoire Matériel de laboratoire MATERIAUX UTILISE... 1 L'APPAREILLAGE DE LABORATOIRE... 1 a) Les récipients à réaction... 2 b) La verrerie Graduée... 2 MATERIEL DE FILTRATION... 6 FILTRATION SOUS VIDE AVEC UN

Plus en détail

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact.

Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS. Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Fiche n 1 : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Sujet : Etude d'un produit pour l'entretien des lentilles de contact. Les produits d'entretien pour lentilles sont de différentes natures. Le produit

Plus en détail

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION

I- SUIVI SPECTROPHOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION CORRECTION DS n 8 Cinétique et chimie organique I- SUIVI SPECTROPOTOMÉTRIQUE D UNE CINÉTIQUE DE RÉACTION On se propose d étudier la cinétique de la réaction totale entre les ions dichromate Cr 2 O 7 2-

Plus en détail

La synthèse d espèces chimiques

La synthèse d espèces chimiques Sommaire de la séquence 7 t t t La synthèse d espèces chimiques Séance 1 Quelle différence y a-t-il entre les substances naturelles et les substances artificielles? Séance 2 Comment fabriquer une substance

Plus en détail

S3-Glycémie et diabète ETUDE DE LA SPECIFICITE DES ENZYMES DIGESTIVES Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener

S3-Glycémie et diabète ETUDE DE LA SPECIFICITE DES ENZYMES DIGESTIVES Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener Fiche sujet candidat (1/2) Mise en situation et recherche à mener On trouve des glucides (amidon, glycogène, saccharose) dans de nombreux aliments. Les glycosidases sont des enzymes digestives qui catalysent

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

TP n 1: Initiation au laboratoire

TP n 1: Initiation au laboratoire Centre Universitaire d El-Tarf Institut des Sciences Agronomiques 3 ème année Contrôle de Qualité en Agroalimentaire TP n 1: Initiation au laboratoire Introduction L analyse de la matière vivante au laboratoire

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE

S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE S-II-1V2 EXTRACTION DES ÉLÉMENTS MÉTALLIQUES EN TRACE (ETM) SOLUBLES DANS L EAU RÉGALE 1. Objet Méthode pour l extraction des éléments en traces présents dans les sols (y compris les sédiments), les matières

Plus en détail

DS physique 3,5 heures spécifique 2012-2013 TS Exercice 1 : hémi synthèse de l acide acétylsalicylique (aspirine)

DS physique 3,5 heures spécifique 2012-2013 TS Exercice 1 : hémi synthèse de l acide acétylsalicylique (aspirine) Exercice 1 : hémi synthèse de l acide acétylsalicylique (aspirine) (6points) En 1825, un pharmacien italien, Francesco Fontana, isole le «principe actif» de l écorce de saule et le baptise salicine. Par

Plus en détail

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE)

N : Date : 20 juin 2013 EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) N : Date : 20 juin 2013 Nom : CORRECTION Classe :2L. EXAMEN DE PHYSIQUE (SECOND SEMESTRE) NOTE : /40 S. I. Définis les termes suivants : série A I. molécule : la plus petite partie d un corps qui en possède

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie TP n 11 Diagrammes binaires : tracés et applications Déplacement des équilibres

Travaux Pratiques de Chimie TP n 11 Diagrammes binaires : tracés et applications Déplacement des équilibres Agrégation de Sciences Physiques ption Physique 2006-2007 Rachel MEALLET-RENAULT Jean-Alexis SPITZ 20-21 Novembre 2006 Travaux Pratiques de Chimie TP n 11 Diagrammes binaires : tracés et applications Déplacement

Plus en détail

THEME : SANTE. Sujet N 6

THEME : SANTE. Sujet N 6 THEME : SANTE Sujet N 6 Exercice n 1 : Question de cours Qu'est ce que la période d'un phénomène périodique? Exercice n 2 : Manger le bon poisson Le chat aime le poisson mais préfère les rouges. S'il vise

Plus en détail

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE

TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE THÈME : Des débuts de la génétique aux enjeux actuels des biotechnologies Niveau : Spécialité terminale S TP ENZYMES DE RESTRICTION, OUTILS DE LA BIOLOGIE MOLECULAIRE EXTRAIT DU BO: Notions et contenus

Plus en détail

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu.

Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Mesure du volume d'un gaz, à pression atmosphérique, en fonction de la température. Détermination expérimentale du zéro absolu. Auteur : Dr. Wulfran FORTIN Professeur Agrégé de Sciences Physiques TZR -

Plus en détail

Les états et propriétés de l eau

Les états et propriétés de l eau Fiche enseignant Les états et propriétés de l eau OBJECTIFS Connaître la définition de l eau. Identifier les conditions de la flottabilité des objets. Mettre en valeur la poussée d Archimède et son influence

Plus en détail

Fiche 23 : Au laboratoire

Fiche 23 : Au laboratoire Fiche 23 : Au laboratoire 05/03/2007 Au laboratoire Le port de la blouse est obligatoire. Le port des lunettes ou surlunettes est obligatoire (attention au port des lentilles de contact, autorisé mais

Plus en détail

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.»

(aq) sont colorées et donnent à la solution cette teinte violette, assimilable au magenta.» Chapitre 5 / TP 1 : Contrôle qualité de l'eau de Dakin par dosage par étalonnage à l'aide d'un spectrophotomètre Objectif : Vous devez vérifier la concentration massique d'un désinfectant, l'eau de Dakin.

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat

Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat Matériel : ph-mètre + papier indicateur de ph Solutions tampon ph = 4 et ph = 7. Produits d entretien Balance, coupelle, verre de montre

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques

- Objectifs méthodologiques et/ou technologiques Activité 42 : Découvrir des facteurs d érosion de la roche 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Géologie externe ; évolution des paysages Notions. contenus Compétences Exemples d activités

Plus en détail

TP : SYNTHESE D UN SAVON (PARTIE 1 ET 2) NIVEAU : TERMINALE S

TP : SYNTHESE D UN SAVON (PARTIE 1 ET 2) NIVEAU : TERMINALE S TP : SYNTHESE D UN SAVON (PARTIE 1 ET 2) NIVEAU : TERMINALE S OBJECTIFS DU TP : Etudier puis réaliser expérimentalement une saponification Calculer un rendement COMPETENCES MISES EN JEU : tester, compléter,

Plus en détail

DETERMINATION DE LA TENEUR EN HUMIDITE DANS LES ALIMENTS POUR ANIMAUX ET LES PAINS. Version 06 Date d application 2013-02-01

DETERMINATION DE LA TENEUR EN HUMIDITE DANS LES ALIMENTS POUR ANIMAUX ET LES PAINS. Version 06 Date d application 2013-02-01 Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Laboratoires de Liège MET-LFSAL-007-008 I-MET DETERMINATION DE LA TENEUR EN HUMIDITE DANS LES ALIMENTS POUR ANIMAUX ET LES PAINS Version 06 Date

Plus en détail

FICHE DE TRAVAIL EN LABORATOIRE POUR L'ÉLÈVE EXPÉRIENCE A : NANOMATÉRIAUX NATURELS

FICHE DE TRAVAIL EN LABORATOIRE POUR L'ÉLÈVE EXPÉRIENCE A : NANOMATÉRIAUX NATURELS FICHE DE TRAVAIL EN LABORATOIRE POUR L'ÉLÈVE EXPÉRIENCE A : Nom de l'élève : Date :.. NANOMATÉRIAUX NATURELS OBJECTIF : - Découvrir l'existence des nanomatériaux naturels. - Procéder à une légère interaction

Plus en détail

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire

DÉTERMINATION DU POURCENTAGE EN ACIDE D UN VINAIGRE. Sommaire BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

EPFL SB-ISIC. laborantin en chimie. laboratoire-école appren tis

EPFL SB-ISIC. laborantin en chimie. laboratoire-école appren tis EPFL SB-ISIC laborantin en chimie laboratoire-école appren tis info Description de la profession La chimie est une science très ancienne qui fait partie intégrante de notre vie quotidienne. Les secteurs

Plus en détail

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal)

LES SUCRES. Exemple : Représentation du glycéraldéhyde (2, 3 dihydroxypropanal) LES SUCRES I ) Compléments de Stéréochimie 1) Représentation de Fischer Pour les sucres et les acides aminés, on utilise une autre représentation des molécules dans l'espace : la représentation de Fischer.

Plus en détail

ABSORPTION ATOMIQUE DE FLAMME : DETERMINATION DE LA TENEUR EN CUIVRE ET FER DANS DE L HUILE DE VIDANGE

ABSORPTION ATOMIQUE DE FLAMME : DETERMINATION DE LA TENEUR EN CUIVRE ET FER DANS DE L HUILE DE VIDANGE TP ANA3 INSA DE ROUEN Laboratoire de chimie analytique ABSORPTION ATOMIQUE DE FLAMME : DETERMINATION DE LA TENEUR EN CUIVRE ET FER DANS DE L HUILE DE VIDANGE Les huiles lubrifiantes sont cruciales pour

Plus en détail

Département de biologie Page 1 sur 6

Département de biologie Page 1 sur 6 Département de biologie Page 1 sur 6 TP de Biologie Moléculaire : BIO 36 Marion Benoîst, Keith Dudley, Dominique Charmot Introduction Lors de ce TP vous allez cloner des molécules d ADN. L objectif est

Plus en détail

Sommaire de la séquence 8

Sommaire de la séquence 8 Sommaire de la séquence 8 t Séance 1 Mesure de la masse et du volume lors d un changement d état t Séance 2 Fusion et solidification t Séance 3 Vaporisation et liquéfaction Influence de la pression sur

Plus en détail

Equilibres binaires. Exercices d entraînement. Thermodynamique 2 : 1. Tracé d un diagramme binaire LV. 2. Alliages or-argent

Equilibres binaires. Exercices d entraînement. Thermodynamique 2 : 1. Tracé d un diagramme binaire LV. 2. Alliages or-argent Thermodynamique 2 : Equilibres binaires Exercices d entraînement 1. Tracé d un diagramme binaire LV On considère un mélange de deux constituants A et B (A plus volatil que B). On précise que A et B sont

Plus en détail

RESSOURCE SUR LA SÉCURITÉ-INCENDIE DE L APSO

RESSOURCE SUR LA SÉCURITÉ-INCENDIE DE L APSO RESSOURCE SUR LA SÉCURITÉ-INCENDIE DE L APSO La ressource sur la sécurité-incendie est composée des éléments suivants : Guide du personnel enseignant Capsules vidéo Documentation de l élève Documents pour

Plus en détail

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI

Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Règlement de sécurité pour l utilisation des chapelles de chimie au CMI Nocif Comburant Corrosif Toxique Inflammable CMI - 2008 Introduction Des produits chimiques de différents degrés de danger sont utilisés

Plus en détail

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS

Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS. Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Document du professeur 1/7 Niveau 2 nde THEME : L UNIVERS Physique Chimie SPECTRES D ÉMISSION ET D ABSORPTION Programme : BO spécial n 4 du 29/04/10 L UNIVERS Les étoiles : l analyse de la lumière provenant

Plus en détail

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP

259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP 259 VOLUMETRIE ET TITRATION DOSAGE DU NaOH DANS LE DESTOP A d a p t a t i o n : A. - M. F o u r n i e r ( C o p a d ), M. C a s a n o v a & H. J e n n y ( C d C ) 2 0 0 1 C o n c e p t i o n D. M a r g

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Physique-chimie thème «santé» Ressources pour la classe de seconde générale et technologique

eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Physique-chimie thème «santé» Ressources pour la classe de seconde générale et technologique eduscol Ressources pour le lycée général et technologique Ressources pour la classe de seconde générale et technologique Physique-chimie thème «santé» Enseignement commun Ces documents peuvent être utilisés

Plus en détail

EXPÉRIENCES TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE

EXPÉRIENCES TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE EXPÉRIENCES TRAVAUX PRATIQUES DE CHIMIE ORGANIQUE ET INORGANIQUE CHM- 302 Hiver 2013 Dates et sujets des expériences Cours : heures à confirmer avec Jean Marc Chapuzet Date Heure Sujet Local Lundi 14 janvier

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation.

La date d édition actuelle se trouve dans le mode opératoire ou l évaluation. Principe L azote organique est attaqué par de l acide sulfurique fumant à chaud en présence d un catalyseur pour être transformé en ammonium. elui-ci est entrainé par distillation à la vapeur d eau avec

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S 8 (b) Un entretien d embauche autour de l eau de Dakin Type d'activité Activité expérimentale avec démarche d investigation Dans cette version, l élève est

Plus en détail

pka D UN INDICATEUR COLORE

pka D UN INDICATEUR COLORE TP SPETROPHOTOMETRIE Lycée F.BUISSON PTSI pka D UN INDIATEUR OLORE ) Principes de la spectrophotométrie La spectrophotométrie est une technique d analyse qualitative et quantitative, de substances absorbant

Plus en détail

TP Ecriture invisible

TP Ecriture invisible TP Ecriture invisible Une feuille blanche soigneusement pliée a été retrouvée dans l agenda de la victime, Mr Boidest. On se propose de vérifier qu elle ne contient pas de message caché. Principe : Tester

Plus en détail

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol

Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol Granulométrie, humidité résiduel et ph d un sol ECHANTILLONNAGE ET ANALYSE Echantillonnage : Echantillonnage et préparation des échantillons de sol en vue de l analyse (Norme X 31-100 et Normes NF X 31-101

Plus en détail

UE6 cours 6 Production du médicament

UE6 cours 6 Production du médicament UE6 cours 6 Production du médicament 6.4 Production du MédicamentM Production industrielle et changement d éd échelle Assurance qualité Bonnes Pratiques Etude de procédés s et matériels adaptés à la production

Plus en détail

Chapitre 7 Les solutions colorées

Chapitre 7 Les solutions colorées Chapitre 7 Les solutions colorées Manuel pages 114 à 127 Choix pédagogiques. Ce chapitre a pour objectif d illustrer les points suivants du programme : - dosage de solutions colorées par étalonnage ; -

Plus en détail

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003

Génétique kits. Kit de précipitation de l ADN. Réf : 117 029. Français p 1. Version : 8003 kits Français p 1 Kit de précipitation de l ADN Version : 8003 1 Composition Quantité nécessaire pour 25 tests. - 25 ml de solution d ADN (de saumon) à 1mg/mL (tampon Tris-HCI 0,010 M, ph 8,0 en présence

Plus en détail

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS

LE SPECTRE D ABSORPTION DES PIGMENTS CHLOROPHYLLIENS Fiche sujet-élève Les végétaux chlorophylliens collectent l énergie lumineuse grâce à différents pigments foliaires que l on peut classer en deux catégories : - les chlorophylles a et b d une part, - les

Plus en détail

Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson

Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson Fiche 19 La couleur des haricots verts et cuisson Objectif : Valider ou réfuter des «précisions culinaires»* permettant de "conserver une belle couleur verte" lors la cuisson des haricots verts frais (gousses

Plus en détail

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION

METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA GST PAR AFFINITE AU GLUTATHION Laboratoire de Physiologie Végétale Université de Neuchâtel (2005) Travaux pratiques METHODES DE SEPARATION DE PROTEINES : PURIFICATION DE LA PAR AFFINITE AU GLUTATHION INTRODUCTION: Les protéines tiennent

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

Béton ciré sols & murs

Béton ciré sols & murs Béton ciré sols & murs FICHE PRATIQUE BÉTON CIRÉ SOLS & MURS 1 Les nouveautés apportées par Cirex System Face à la demande croissante et à l engouement des médias pour le béton ciré, Cirex System a décidé

Plus en détail

EXERCİCE N 1 : «Synthèse de l éthanamide» (7 pts)

EXERCİCE N 1 : «Synthèse de l éthanamide» (7 pts) Terminale S Lycée Massignon DEVİR MMUN N 4 Durée : 2h Les calculatrices sont autorisées. Il sera tenu compte de la qualité de la rédaction et de la cohérence des chiffres significatifs. EXERİE N 1 : «Synthèse

Plus en détail

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation

Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation TP Bleu comme un Schtroumpf Démarche d investigation Règles de sécurité Blouse, lunettes de protection, pas de lentilles de contact, cheveux longs attachés. Toutes les solutions aqueuses seront jetées

Plus en détail

3 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA CHIMIE CRÉATRICE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

3 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA CHIMIE CRÉATRICE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 3 ème COURS Chimie Chapitre 1 LA CHIMIE CRÉATRICE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 18 1 Pour préparer des espèces chimiques, il est possible

Plus en détail

Diagramme de phases binaire liquide-solide

Diagramme de phases binaire liquide-solide hivebench francoise PROTOCOL ENSCM_S5_INORG Diagramme de phases binaire liquide-solide https://www.hivebench.com/protocols/6885 Created by francoise (user #1271) the Tue 30 June 2015 1. Introduction Diagramme

Plus en détail

Travaux pratiques de pâtisserie www.devenir-patissier.fr

Travaux pratiques de pâtisserie www.devenir-patissier.fr Formation Continue - stage 5 Programme : Bûche de Noël et décors Familles Techniques de base Produits finis Bûche Biscuit Dauphinois Bavaroise chocolat Crémeux abricot Glaçage chocolat Glaçage caramel

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur

Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur SNC2D/SNC2P Réactions chimiques/réactions chimiques Démonstration par l enseignante ou l enseignant/activité par les élèves Le chou rouge comme indicateur Sujets propriétés des acides et des bases échelle

Plus en détail

TP1 : PRISE DE CONTACT AVEC LA CHIMIE

TP1 : PRISE DE CONTACT AVEC LA CHIMIE TP1 : PRISE DE CONTACT AVEC LA CHIMIE 1. DANGERS AU LABORATOIRE - Blouse - Chaussures fermées - Lunettes (attention lentilles) - Gants Les risques et les toxicités des différents réactifs et solvants Cf.

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques nà5

Devoir de Sciences Physiques nà5 Exercice I : sur le zinc Devoir de Sciences Physiques nà5 L épreuve dure 1h50. L usage de la calculatrice est autorisé. Les précipitations sont naturellement acides en raison du dioxyde de carbone présent

Plus en détail

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire :

Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : Spectrophotométrie - Dilution 1 Dilution et facteur de dilution. 1.1 Mode opératoire : 1. Prélever ml de la solution mère à la pipette jaugée. Est-ce que je sais : Mettre une propipette sur une pipette

Plus en détail

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale 1 Table des matières Page 1 : Binaire liquide-vapeur isotherme et isobare Page 2 : Page 3 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : intéressant facile facile sauf

Plus en détail

ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Appareillage

ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Appareillage Pharmacie 1 ere année 2002-2003 Travaux pratiques de chimie analytique ph-métrie Application de la potentiométrie aux titrages acido-basiques 1 Introduction Les méthodes analytiques basées sur les mesures

Plus en détail

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014

Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Exemple de cahier de laboratoire : cas du sujet 2014 Commentaires pour l'évaluation Contenu du cahier de laboratoire Problématique : Le glucose est un nutriment particulièrement important pour le sportif.

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage I) Qu'est-ce qu'un savon et comment le fabrique-t-on? D'après épreuve BAC Liban 2005 Physique-Chimie dans la cuisine Chapitre 3 1/6 1- En vous

Plus en détail

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où:

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où: L 248/8 Journal officiel de l Union européenne 17.9.2008 RÈGLEMENT (CE) N o 900/2008 DE LA COMMISSION du 16 septembre 2008 définissant les méthodes d analyse et autres dispositions de caractère technique

Plus en détail

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION

FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION FICHE 8: NETTOYER UN OBJET METALLIQUE ET TRAITER LA CORROSION 1. La corrosion, principal acteur de dégradation d un objet métallique La corrosion est une altération produite par réaction chimique entre

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL

BACCALAUREAT GENERAL BACCALAUREAT GENERAL SESSION 2005 EPREUVE PHYSIQUE-CHIMIE - Série S DURÉE DE L'ÉPREUVE : 3 h 30 - COEFFICIENT : 8 L'USAGE DE LA CALCULATRICE N'EST PAS AUTORISÉ Ce sujet comporte un exercice de CHIMIE et

Plus en détail

Chromatographie gazeuse

Chromatographie gazeuse 2012 Chromatographie gazeuse Assisstant : Bastien NEEL Group 1 : Romain LAVERRIERE (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana PACHOVA (pachova0@etu.unige.ch) Table of content: 1 Résumé... 3 2 Introduction... 3 3

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm).

La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectrophotométrie Spectrophotométrie La spectrophotométrie permet l'étude de solutions colorées dans l'infrarouge (1 100 nm au maximum), dans le visible et dans l'ultraviolet (190 nm). Spectre d'absorption

Plus en détail

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière.

Chapitre n 2. Conduction électrique et structure de la matière. Chapitre n 2 3 Conduction électrique et structure de la matière. T.P.n 1: Les solutions aqueuses sont-elles conductrices? >Objectifs: Tester le caractère conducteur ou isolant de diverses solutions aqueuses.

Plus en détail

1 But de la manipulation

1 But de la manipulation LA DIGESTION ENZYMATIQUE La digestion consiste essentiellement en une transformation chimique que subissent les aliments ingérés sous l'action d'enzymes sécrétés par les glandes digestives. Ces phénomènes

Plus en détail

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS

AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS AGRÉGATION DE SCIENCES DE LA VIE - SCIENCES DE LA TERRE ET DE L UNIVERS CONCOURS EXTERNE ÉPREUVES D ADMISSION session 2010 TRAVAUX PRATIQUES DE CONTRE-OPTION DU SECTEUR A CANDIDATS DES SECTEURS B ET C

Plus en détail

Chimie analytique : Rapport de manipulation

Chimie analytique : Rapport de manipulation UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Chimie analytique : Rapport de manipulation Dosage de l éthanol dans un vin blanc 09/03/2010 Salmon Chloé de Bony Eric Baert Jonathan Depireux Romain Table des matières Introduction...

Plus en détail

Expl : Diagramme binaire isotherme idéal (miscibilité totale à l état liquide et à l état vapeur) L + V. Vapeur

Expl : Diagramme binaire isotherme idéal (miscibilité totale à l état liquide et à l état vapeur) L + V. Vapeur Thermodynamique 2 : Equilibres binaires 1. Introduction 1.1. Présentation - Mélange binaire = Mélange de deux constituants chimiques A 1 et A 2 ne réagissant pas ensemble (il n y a donc pas de variation

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

Produits ménagers Atelier du 30 mars 2013, animé par Catherine Durand-Fénélous

Produits ménagers Atelier du 30 mars 2013, animé par Catherine Durand-Fénélous Produits ménagers Atelier du 30 mars 2013, animé par Catherine Durand-Fénélous Boîte à outils : - 1 balance - 1 verre mesureur - 1 jeu d entonnoirs - des gants - des étiquettes Contenants : - 5 bidons

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre?

Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Questions pratiques: Comment éviter la condensation sur la vitre intérieur de ma fenêtre? Qu est-ce que la condensation? L air contient de la vapeur d eau en suspension. Des études spécialisées démontrent

Plus en détail