Animations de l AAV destinées à un public scolaire.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Animations de l AAV destinées à un public scolaire."

Transcription

1 Animations de l AAV destinées à un public scolaire. Les animations décrites ci-dessous ont été conçues pour être effectuées dans les établissements scolaires et s adressent aux classes primaires. Excepté pour le planétarium, ces prestations sont faites gratuitement dans les communes versant une subvention à l association et s étant acquittées de la cotisation «Personne morale» (17 ). Pour les écoles des autres communes et moyennant une seule adhésion «Personne morale» par établissement, voici la liste et les tarifs des ateliers proposés. A) Ateliers dans les écoles Observations avec une lunette de type «PST» permettant de voir les taches et les protubérances solaires en totale sécurité pour les yeux. CP au ½ heures par classe. Le Système Solaire en papier d après photos respectant l échelle de taille des planètes d une part et les distances d autre part. Une feuille récapitule les masses des planètes comme si la masse de tout le Système Solaire était ramenée à 10 tonnes. Distance des plus proches étoiles ramenées à l échelle de la maquette, et durée d un voyage vers ces étoiles. 1

2 Les planètes du Système Solaire comparées à la Terre. Montage d un disque pour comparer les planètes à la Terre avec, au dos : Les mouvements (rotation révolution), l inclinaison des axes de rotations, les masses, les diamètres, les températures, les vitesses, les atmosphères, le nombre de satellites. En groupe de 2 à 3 élèves, constructions et tirs de fusées à eau à partir de bouteilles de soda. Notion de réacteur, le rôle des ailerons, l influence de la pointe de la fusée, stabilisation des fusées avec une masse sur la pointe. commentaires des résultats des tirs. 3 heures en tout en 3 interventions Principes et fonctionnements ½ heure, fabrications 1 ½ heure, tirs des fusées et commentaires Construction à partir de reproductions sur feuilles de bristol : Fusées Ariane 4, Ariane 5, la navette spatiale, et diverses sondes. Etude des mouvements de la Lune, de la Terre autour du Soleil, les lunaisons et les éclipses avec des rondes et des photos. CE1, CE2, 2

3 Montage de disques reproduisant et expliquant les mouvements de la Lune autour de la Terre, les phases de lune (durée, jours, lever et coucher), les reliefs de la Lune. Réalisation d une carte du ciel mobile. Le mouvement des constellations au cours de la nuit ou de l année, leurs contours, les principales étoiles et la roue du zodiaque. Avec un article présentant la manière de repérer les constellations avec la méthode d alignement. Les mouvements de la Lune, des planètes autour du Soleil, les forces d attraction, les vitesses, les éclipses, avec des rondes et des photos. CE1, CE2, 3

4 La durée du jour, rotation et révolution de la Terre, les différents fuseaux horaires, les heures dans les villes du monde entier. Pour lire l heure la nuit avec les étoiles notamment avec le mouvement de la constellation de la grande ourse tout au long de la nuit et au tout au long de l année, différence entre le jour solaire et le jour céleste. Le cadran solaire comment? Montages de cadrans solaires en carton. Différence entre le jour solaire et le jour céleste. Le système Solaire et l Univers Départ du Soleil via Mercure et Vénus, grande escale sur la Terre, puis sur la Lune. Passage à proximité de Mars, explorations des planètes gazeuses, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune et de leurs nombreux satellites. Vue d éclipses puis enfin les comètes, les nébuleuses, la Voie Lactée et les galaxies. Diaporama suivi d un débat avec les élèves. CP au 4

5 Les établissements souhaitant bénéficier d'une ou de plusieurs de ces animations doivent adhérer à l'aav en tant que personnes morales, et acquitter la cotisation prévue au paragraphe 1.3 ci-dessous. 1- Cotisations annuelles 1.3- Tarif réduit : Membres personnes morales : 17 Une seule adhésion "personne morale" sera demandée pour un même établissement, même si l'aav fournit plusieurs prestations au cours de l'exercice. Pour les municipalités versant une subvention de 150 minimum à l'aav, les heures animations (intervenants) ne sont plus facturées, seules restes les fournitures et l'adhésion personne morale. Les frais de l'animateur (repas, hôtellerie et déplacement) sont à la charge des l'établissements. Pour les municipalités versant une subvention de 150 minimum à l'aav, les heures animations (intervenants) ne sont plus facturées, seules restes les fournitures et l'adhésion personne morale. Dans le cas ou la commune subventionne aussi les animations scolaires, alors les ateliers sont gratuits dans la limite du montant des animations subventionnées. Les tarifs de ces ateliers prennent en compte les fournitures et un forfait de 12 par heure d'animation. Voir colonne B dans le tableau ci-dessous. Concernant les communes versant une subvention à l'aav les heures d'animations sont gratuites, Seuls reste à payer les fournitures. Voir colonne A dans le tableau ci-dessous. Dans le cas ou la commune subventionne aussi les animations scolaires, alors les ateliers sont gratuits dans la limite du montant des animations subventionnées. Nom de l'atelier et durée de l'animation. Récapitulatif tarifs A Frais de fournitures liés à l atelier B Frais de fournitures liés à l'atelier + animation 12 par heure Observation du Soleil (1h) 0 12 Maquette du Système Solaire (1h) Planètoround (1h00) comparaison des planètes du Système Solaire Fusées à eau pour 26 élèves soit 13 fusées (0h30+1h30+1h00 = 3h00) Maquettes de fusées (1h) Mouvements de la Lune (1h00) 9 18 Lunarscope (1h00) Orbilune (1h00) P tit ciel tournant (1h00) Années et Saisons (1h00) 8 20 Fuseaux horaires (1h00) Nocturlabe (1h00) 8 20 Cadrans solaires (1h) Diaporama (1h)

6 Un livret pédagogique de 10 pages accompagne les ateliers : 25 / 10 exemplaires. 14 / 5 exemplaires 3 / 1 exemplaire Un livret pédagogique de 20 pages explique comment repérer les principales constellations suivant les saisons : 50 / 10 exemplaires. 28 / 5 exemplaires 6 / 1 exemplaire Je me tiens à votre disposition Cordialement Rémy RIOU Président de l Association Astronomique de la Vallée

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse.

À TOI DE JOUER! VIVRE EN FRANCE L EXPLORATION DE L ESPACE. 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. A B C 1. Observez ces documents et cochez la bonne réponse. 1. Quel est l argument de tous ces documents? 4. Helios est un film L espace traditionnel La Terre en relief Les avions en noir et blanc 2. Dans

Plus en détail

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008

Celestia. 1. Introduction à Celestia (2/7) 1. Introduction à Celestia (1/7) Université du Temps Libre - 08 avril 2008 GMPI*EZVI0EFSVEXSMVIH%WXVSTL]WMUYIHI&SVHIEY\ 1. Introduction à Celestia Celestia 1.1 Généralités 1.2 Ecran d Ouverture 2. Commandes Principales du Menu 3. Exemples d Applications 3.1 Effet de l atmosphère

Plus en détail

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008 Le Planétarium Peiresc est une réalisation de l association des Amis du Planétarium Numéro spécial rentrée 2007 d Aix en Provence, avec le soutien de : Ville d Aix-en en-provence Conseil Général des Bouches

Plus en détail

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions :

Parcours Astronomie. Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Parcours Astronomie Dossier pédagogique pour les enseignants Cher Terrien, bienvenue à la Cité des sciences et de l industrie! Voici tes missions : Explore les expositions «Objectifs Terre» et «le Grand

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Audioprothésiste / stage i-prépa intensif - 70 Chapitre 8 : Champ de gravitation - Satellites I. Loi de gravitation universelle : (

Plus en détail

Photographier le ciel avec votre appareil photo

Photographier le ciel avec votre appareil photo Photographier le ciel avec votre appareil photo Christiane Defays Cet article s adresse aux photographes amateurs curieux du monde et du ciel, il a pour but de leur montrer comment réaliser de surprenants

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous?

Seconde Sciences Physiques et Chimiques Activité 1.3 1 ère Partie : L Univers Chapitre 1 Correction. Où sommes-nous? Où sommes-nous? Savoir où nous sommes dans l Univers est une question fondamentale à laquelle les scientifiques de toutes les époques ont apporté des réponses, grâce aux moyens qui étaient les leurs. Pour

Plus en détail

Activité 34 Du bateau à la fusée

Activité 34 Du bateau à la fusée Activité 34 Du bateau à la fusée Chronologie de la conquête spatiale 1957 4 octobre : premier satellite artificiel Spoutnik lancé par l'union Soviétique. 3 novembre : Spoutnik 2 (URSS) emporte dans l'espace

Plus en détail

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre?

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? Terminale S1 Lycée Elie Cartan Olympiades de Physiques 2003-2004

Plus en détail

Le satellite Gaia en mission d exploration

Le satellite Gaia en mission d exploration Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à la formation, à la recherche et à l innovation SEFRI Division Affaires spatiales Fiche thématique (16.12.2013)

Plus en détail

Comment observer le ciel avec le Galiléoscope

Comment observer le ciel avec le Galiléoscope Comment observer le ciel avec le Galiléoscope Stephen M. Pompea and Robert T. Sparks National Optical Astronomy Observatory Tucson, Arizona USA Version 1.1 Adaptation française : Yveline Lebreton 1, 2,

Plus en détail

La gravitation universelle

La gravitation universelle La gravitation universelle Pourquoi les planètes du système solaire restent-elles en orbite autour du Soleil? 1) Qu'est-ce que la gravitation universelle? activité : Attraction universelle La cohésion

Plus en détail

Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une

Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une Patrice Octobre 2012 Découvrir la voûte céleste c est avant tout une balade dans le ciel qui nous entoure. Mais pour se promener d une étoile ou d une galaxie à une autre, il faut savoir où regarder dans

Plus en détail

le ciel tourne! le ciel en mouvement en fait... c est la terre qui tourne

le ciel tourne! le ciel en mouvement en fait... c est la terre qui tourne le ciel en mouvement Le ciel est en mouvement perpétuel. Il semble bien difficile d en comprendre les rouages! Mais cette complexité n est qu apparente. En étudiant rapidement la rotation de la Terre et

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites

Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites I- Les trois lois de Kepler : Chapitre 9 : Applications des lois de Newton et Kepler à l'étude du mouvement des planètes et des satellites Les lois de Kepler s'applique aussi bien pour une planète en mouvement

Plus en détail

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations...

2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public. Mine. Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... Mine 2rien et compagnie : «Par une nuit étoilée...» Spectacle jeune public Magie, Danse, Jonglerie, Découverte des constellations... C est l histoire d un enfant qui s endort la veille de Noël (ou de son

Plus en détail

HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2

HORLOGE ET MONTRE IN SITU : MÉCANIQUE 2 IN SITU : MÉCANIQUE 2 HORLOGE ET MONTRE Réalisation : Toni Marin CNDP, le Département d Enseignement de la Generalitat de Catalunnya, 2000 Durée : 04 min 12 s Le film démarre par un historique chronologique

Plus en détail

Dossier p éda g o g iq ue

Dossier p éda g o g iq ue Terre, lune, soleil 1 Avec plus de 6000 ans d histoire, l'astronomie est la plus ancienne des sciences. L'homme a toujours regardé vers le ciel et cherché à comprendre le spectacle auquel il assiste. Porté

Plus en détail

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière

Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière Seconde / P4 Comprendre l Univers grâce aux messages de la lumière 1/ EXPLORATION DE L UNIVERS Dans notre environnement quotidien, les dimensions, les distances sont à l échelle humaine : quelques mètres,

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

L'astrophotographie au Cercle

L'astrophotographie au Cercle L'astrophotographie au Cercle Introduction générale à l'astrophotographie Le matériel Les différents domaines: imagerie sur trépied, du ciel profond... Réaliser des images sur trépied Réaliser des images

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Volume 9

TABLE DES MATIÈRES. Volume 9 Sciences et mécanique Guide d apprentissage Évaluations Corrigé des exercices Corrigés des évaluations Sciences Et Mécanique TABLE DES MATIÈRES Volume 9 Volume 9 : Sciences et mécanique Guide d apprentissage

Plus en détail

2015 www.cite-espace.com

2015 www.cite-espace.com 2015 www.cite-espace.com PARTAGER L AVENTURE SPATIALE ET SON ACTUALITE PREAMBULE : Présentation rapide de la Cité de l espace 1. 1. DES RENDEZ-VOUS D ACTUALITE POUR TOUS 1.1. Les rendez-vous 2015 : l éclipse

Plus en détail

Le Soleil. Structure, données astronomiques, insolation.

Le Soleil. Structure, données astronomiques, insolation. Le Soleil Structure, données astronomiques, insolation. Le Soleil, une formidable centrale à Fusion Nucléaire Le Soleil a pris naissance au sein d un nuage d hydrogène de composition relative en moles

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte

S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Lecture de la carte S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte Il s'agit d'effectuer une correspondance entre le lieu où l'on se trouve

Plus en détail

La révolution des satellites de Jupiter

La révolution des satellites de Jupiter La révolution des satellites de Jupiter Guide de l'élève Manuel d'accompagnement du logiciel Exercice d'astronomie Version 2 Département de Physique Gettysburg College Gettysburg, PA 17325 Email : clea@gettysburg.edu

Plus en détail

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue?

Une pseudo-science : 1. Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Une pseudo-science : 1 Pourquoi l astrologie n est pas une science reconnue? Les revendications des astrologues sont rejetées par la communauté scientifique. Néanmoins, l astrologie est populaire. Même

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE

TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE TP 2: LES SPECTRES, MESSAGES DE LA LUMIERE OBJECTIFS : - Distinguer un spectre d émission d un spectre d absorption. - Reconnaître et interpréter un spectre d émission d origine thermique - Savoir qu un

Plus en détail

1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014

1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 1 Dossier de presse Cité de l espace 4.03 2014 DOSSIER DE PRESSE 2014 2014 : une multitude de nouveautés pour permettre à tous de découvrir le ciel et partager l aventure spatiale actuelle Nouveautés :

Plus en détail

Puissances d un nombre relatif

Puissances d un nombre relatif Puissances d un nombre relatif Activités 1. Puissances d un entier relatif 1. Diffusion d information (Activité avec un tableur) Stéphane vient d apprendre à 10h, la sortie d une nouvelle console de jeu.

Plus en détail

La magnitude des étoiles

La magnitude des étoiles La magnitude des étoiles 1.a. L'éclat d'une étoile L'éclat d'une étoile, noté E, est la quantité d'énergie arrivant par unité de temps et par unité de surface perpendiculaire au rayonnement. Son unité

Plus en détail

Cours IV Mise en orbite

Cours IV Mise en orbite Introduction au vol spatial Cours IV Mise en orbite If you don t know where you re going, you ll probably end up somewhere else. Yogi Berra, NY Yankees catcher v1.2.8 by-sa Olivier Cleynen Introduction

Plus en détail

Étude et modélisation des étoiles

Étude et modélisation des étoiles Étude et modélisation des étoiles Étoile Pistol Betelgeuse Sirius A & B Pourquoi s intéresser aux étoiles? Conditions physiques très exotiques! très différentes de celles rencontrées naturellement sur

Plus en détail

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également événements Fête de la science D Du 9 au 13 octobre 2013 A la découverte des dernières innovations technologiques et numériques. Fête de l internet D Mars 2014 Ateliers, conférence C est le moment de pousser

Plus en détail

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m.

La Mesure du Temps. et Temps Solaire Moyen H m. La Mesure du Temps Unité de temps du Système International. C est la seconde, de symbole s. Sa définition actuelle a été établie en 1967 par la 13 ème Conférence des Poids et Mesures : la seconde est la

Plus en détail

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu

TS Physique Satellite à la recherche de sa planète Exercice résolu P a g e 1 Phsique atellite à la recherche de sa planète Exercice résolu Enoncé Le centre spatial de Kourou a lancé le 1 décembre 005, avec une fusée Ariane 5, un satellite de météorologie de seconde génération

Plus en détail

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières

SYSTEME DE PARTICULES. DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) Table des matières Physique Générale SYSTEME DE PARTICULES DYNAMIQUE DU SOLIDE (suite) TRAN Minh Tâm Table des matières Applications de la loi de Newton pour la rotation 93 Le gyroscope........................ 93 L orbite

Plus en détail

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation

3 - Description et orbite d'un satellite d'observation Introduction à la télédétection 3 - Description et orbite d'un satellite d'observation OLIVIER DE JOINVILLE Table des matières I - Description d'un satellite d'observation 5 A. Schéma d'un satellite...5

Plus en détail

Coordonnants ou et soit : confusion

Coordonnants ou et soit : confusion OU COHÉRENCE ET SOIT : CONFUSION TEXTUELLE 1 Énumération d éléments Coordonnants ou et soit : confusion Théorie Les énumérations d éléments peuvent avoir lieu à l intérieur d une même phrase. Voici deux

Plus en détail

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus

Travaux Pratiques. Sondage Radar de Vénus Travaux Pratiques Sondage Radar de Vénus Introduction Vénus est la deuxième planète en partant du Soleil. Elle se trouve entre Mercure et la Terre. Vénus est une planète tellurique tout comme la Terre.

Plus en détail

Rayonnements dans l univers

Rayonnements dans l univers Terminale S Rayonnements dans l univers Notions et contenu Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre. Etude de documents Compétences exigibles Extraire et exploiter

Plus en détail

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons

Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Trucs et astuces pour les devoirs et leçons Pour les Parents Établissez une routine Identifiez avec votre enfant le moment le plus propice (ex : avant ou après le souper) ; Identifiez avec votre enfant

Plus en détail

Maquette papier à monter éch. 1/100 e

Maquette papier à monter éch. 1/100 e Maquette papier à monter éch. 1/100 e ESA/CNES/Arianespace/CSG Service Optique, 2005 liste prestigieuse : EADS Space Transportation, la Snecma, Alcatel, Air Liquide, Volvo, Sabca, Contraves, Man, Avio,

Plus en détail

Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un

Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un escalier de 1 marche? De 2 marches? De 3 marches? De 4 marches?

Plus en détail

Nos héritages arabes dans le ciel étoilé

Nos héritages arabes dans le ciel étoilé 1 Nos héritages arabes dans le ciel étoilé par Roland Laffitte, mardi 5 août Les deux tiers des noms d étoiles sont d origine arabe : ils sont parvenus à nous notamment par les traductions médiévales des

Plus en détail

HISTOIRE LES GRANDES DATES DE L'HORLOGERIE

HISTOIRE LES GRANDES DATES DE L'HORLOGERIE HISTOIRE LES GRANDES DATES DE L'HORLOGERIE chasseur pasteur agraire Civilisations antiques - 5000-2500 - 800 1er siècle Moyen-age 800 / 900 Bâton de berger Gnomon égyptien Clepsydre chinoise Cadran solaire

Plus en détail

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire

Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire Chapitre 6 : les groupements d'étoiles et l'espace interstellaire - Notre Galaxie - Amas stellaires - Milieu interstellaire - Où sommes-nous? - Types de galaxies - Interactions entre galaxies Notre Galaxie

Plus en détail

Le nouveau programme en quelques mots :

Le nouveau programme en quelques mots : Le nouveau programme en quelques mots : Généralités Le programme est constituéde trois thèmes qui doivent tous être traités. L ordre de traitement des trois thèmes est libre, tout en respectant une introduction

Plus en détail

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août

La vie des étoiles. La vie des étoiles. Mardi 7 août La vie des étoiles La vie des étoiles Mardi 7 août A l échelle d une ou plusieurs vies humaines, les étoiles, que l on retrouve toujours à la même place dans le ciel, au fil des saisons ; nous paraissent

Plus en détail

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE

2014-2015. Animations pédagogiques TANINGES. - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3. Arcade MAISON du PATRIMOINE Animations pédagogiques 2014-2015 TANINGES - Ecoles primaires - Cycles 2 et 3 «Située à Taninges, au cœur de la vallée du Giffre, la Maison du Patrimoine vous emmène dans une rue reconstituée pour découvrir,

Plus en détail

LE CATALOGUE MESSIER

LE CATALOGUE MESSIER LE CATALOGUE MESSIER Le Français Charles Messier ( 1730-1817 ), surnommé le furet des comètes par Louis XV, fut l un des plus brillants astronomes de son époque. De nos jours, il est surtout connu pour

Plus en détail

Les objets très lointains

Les objets très lointains Les objets très lointains Lorsque les étoiles sont proches il est possible de mesurer la distance qui nous en sépare par une méthode dite abusivement directe, la trigonométrie, qui permet de déduire les

Plus en détail

Quelques liens entre. l'infiniment petit et l'infiniment grand

Quelques liens entre. l'infiniment petit et l'infiniment grand Quelques liens entre l'infiniment petit et l'infiniment grand Séminaire sur «les 2» au CNPE (Centre Nucléaire de Production d'électricité) de Golfech Sophie Kerhoas-Cavata - Irfu, CEA Saclay, 91191 Gif

Plus en détail

scientifique de Kourou (présence du on) mois, avant, quelques jours, avant, à partir de, le dernier jour.

scientifique de Kourou (présence du on) mois, avant, quelques jours, avant, à partir de, le dernier jour. Faire de la grammaire au CE2 Période 3 Semaine 2 Le lancement d'un satellite Jour Activités Déroulement Matériel J1 Lecture et compréhension de l histoire Activités sur le texte - De quoi parle ce document?

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

B- Météorologie. En présence de cumulus alignés en bande parallèles vous prévoyez un vent: R : de même direction que les alignements

B- Météorologie. En présence de cumulus alignés en bande parallèles vous prévoyez un vent: R : de même direction que les alignements B- Météorologie Nuages Brouillard Les brouillards côtiers sont du type: R : brouillard d'advection Il y a brouillard dès que la visibilité est inférieure à: R : 1 km Les facteurs favorisant l'apparition

Plus en détail

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires

Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Une Etoile au cœur des révolutions satellitaires Préliminaire Comment se répartissent les presque 200 milliards de dollars de chiffre d affaires annuel de l industrie des satellites? Combien d acteurs

Plus en détail

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre?

Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment dit-on qu'une étoile est plus vieille qu'une autre ou plus jeune qu'une autre? Comment peut-on donner un âge à l'univers? Dans l'univers, il y a beaucoup de choses : des étoiles, comme le Soleil...

Plus en détail

Un accueil de qualité :

Un accueil de qualité : Un accueil de qualité : Mercredi 08 Juin 2011, dans l après-midi, notre classe de 3 ème de Découverte Professionnelle s est rendue sur le site de THALES ALENIA SPACE à CANNES LA BOCCA. Nous étions accompagnés

Plus en détail

Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un

Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches. Combien y a-t-il de façons de monter un Pour monter un escalier, on peut, à chaque pas, choisir de monter une marche ou de monter deux marches Combien y a-t-il de façons de monter un escalier de marche? De marches? De marches? De marches? De

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Notre galaxie, la Voie lactée

Notre galaxie, la Voie lactée Chapitre 1 Notre galaxie, la Voie lactée Misha Haywood Au début du XX e siècle, alors que notre galaxie était encore désignée comme un «univers-île», expression forgée par Alexander V. Humboldt, un astronome

Plus en détail

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences.

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences. DESTINATION LUNE Tout, tout, tout sur la Lune!... ou presque Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences.fr 2015 Destination

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

Super rapport qualité/prix

Super rapport qualité/prix SET PRATIQUE 8014 POTS A CRAYONS 871 Mini set de bureau de coloris bleu présenté dans une boîte en PP translucide comprenant : - 1 agrafeuse ainsi que des agrafes - 1 perforatrice - 1 dérouleur ruban adhésif

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Règlement de participation 2015

Règlement de participation 2015 et Règlement de participation 2015 Article 1 L Association Française d Astronomie (AFA), dont le siège social est situé au 17, rue Émile Deutsch de la Meurthe 75014 Paris - France, organise la deuxième

Plus en détail

www.espace-citoyens/ville-lehaillan

www.espace-citoyens/ville-lehaillan www.espace-citoyens/ville-lehaillan Ville du Haillan Espace famille Créer mon espace personnel... Me connecter à mon espace personnel... Adhérer à la facture en ligne... Payer mes factures en ligne (avec

Plus en détail

DEGRE DE FAISABILITE : Très simple, relativement rapide et sans grosses contraintes.

DEGRE DE FAISABILITE : Très simple, relativement rapide et sans grosses contraintes. PROTOCOLE «Terre-Nickel» «Opération simple de nettoyage à pieds des déchets sur le littoral terrestre» Rédigé par Michaël Rard Observatoire Marin de La Réunion (Mis à jour le 02/03/2013) OBJECTIFS : -

Plus en détail

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE

DURÉE DU JOUR EN FONCTION DE LA DATE ET DE LA LATITUDE DURÉE DU JUR E FCTI DE LA DATE ET DE LA LATITUDE ous allons nous intéresser à la durée du jour, prise ici dans le sens de période d éclairement par le Soleil dans une journée de 4 h, en un lieu donné de

Plus en détail

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 36 rue de Paris BP 162 97464 Saint-Denis Cedex Tél. : 0 262 90 78 52 Fax : 0 262 90 78 53 Association Territoriale Siret : 317 194 777 00031 Code APE : 8559B

Plus en détail

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée).

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). NOM DE L ELEVE :.. Prénom : I. DOCUMENTS A RETOURNER A L ETABLISSEMENT Réservé à l

Plus en détail

Physique Chimie LA GRAVITATION

Physique Chimie LA GRAVITATION Dcument du prfesseur 1/6 Fiche prfesseur Physique Chimie LA GRAVITATION LA GRAVITATION Niveau 3 ème Sciences Physiques Prgramme C - De la gravitatin à l énergie mécanique Cnnaissances Capacités Cmmentaires

Plus en détail

INTRODUCTION... 4 Mise en garde... 4 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage du NexStar... 7 Fixation de la raquette de commande... 8 Fixation du bras en fourche

INTRODUCTION... 4 Mise en garde... 4 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage du NexStar... 7 Fixation de la raquette de commande... 8 Fixation du bras en fourche GUIDE DE L UTILISATEUR NexStar 60. NexStar 80. NexStar 102. NexStar 114. NexStar 130 T A B L E D E S M A T I È R E S INTRODUCTION... 4 Mise en garde... 4 ASSEMBLAGE... 7 Assemblage du NexStar... 7 Fixation

Plus en détail

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 Février 2013 à 19 H 30

DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE. COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 Février 2013 à 19 H 30 DEPARTEMENT DES LANDES MAIRIE DE SOUPROSSE COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL du 25 Février 2013 à 19 H 30 Convocation du 19 Février 2013 L'an deux mil treize et le vingt-cinq février à dix-neuf

Plus en détail

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté Sans Bourse, Sommaire Circulation des capitaux

Plus en détail

Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre

Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre D O S S I E R D E P R E S S E Agen la tête dans les étoiles : de l espace pour la Terre Une exposition gratuite en partenariat avec le Centre National d Etudes Spatiales Photos : photothèque CNES Tous

Plus en détail

Activités des guides pédagogiques de la collection Technosciences. 6 e ANNÉE SYSTÈMES VIVANTS

Activités des guides pédagogiques de la collection Technosciences. 6 e ANNÉE SYSTÈMES VIVANTS Activités des guides pédagogiques de la collection Technosciences 6 e ANNÉE SYSTÈMES VIVANTS ATTENTES PARTIEL- LEMENT NE PAS GIDE/TÂCHE DE L ÉLÈVE GIDE D NE ATRE ANNÉE D ÉTDES démontrer sa compréhension

Plus en détail

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE

CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE CONSTRUCTION D UN CHAUFFE EAU SOLAIRE Motivé par le développement durable je voulais absolument trouver la méthode pour me fabriquer un chauffe eau solaire. J ai donc décidé moi aussi de m investir dans

Plus en détail

Accord Cadre de coopération

Accord Cadre de coopération Accord Cadre de coopération entre L'UNIVERSITE MONTESQUIEU-BORDEAUX IV, MEMBRE DE L UNIVERSITE DE BORDEAUX (FRANCE) et L UNIVERSITE DE THESSALIE (GRECE) Entre : -= =-= =- Le Président de l Université Montesquieu-Bordeaux

Plus en détail

LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE

LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE 1 2 LE SYSTÈME SOLAIRE EN ACTIVITÉ : UNE MALLETTE PÉDAGOGIQUE POUR LA PRIMAIRE ET LE COLLÈGE auteurs du livret et création de la mallette pédagogique : Caroline Barban Pacôme Delva Alain Doressoudiram

Plus en détail

CREPS Provence-Alpes-Côte d Azur Passion sportive, Excellence éducative!

CREPS Provence-Alpes-Côte d Azur Passion sportive, Excellence éducative! CREPS Provence-Alpes-Côte d Azur Passion sportive, Excellence éducative! Collez ici une photo récente BP JEPS Unité Capitalisable Complémentaire «Vélo Tout terrain» SESSION 2015-2016 DOSSIER A RENVOYER

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE

INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE INTRODUCTION À LA SPECTROSCOPIE Table des matières 1 Introduction : 2 2 Comment obtenir un spectre? : 2 2.1 Étaller la lumière :...................................... 2 2.2 Quelques montages possibles

Plus en détail

Planète Sciences Midi-Pyrénées Bâtiment Marine, 14 rue hermès 31520 Ramonville St-Agne Tél. : 05-61-73-10-22 loisirs.psmp@planete-sciences.

Planète Sciences Midi-Pyrénées Bâtiment Marine, 14 rue hermès 31520 Ramonville St-Agne Tél. : 05-61-73-10-22 loisirs.psmp@planete-sciences. Planète Sciences Midi-Pyrénées Bâtiment Marine, 14 rue hermès 31520 Ramonville St-Agne Tél. : 05-61-73-10-22 loisirs.psmp@planete-sciences.org Stages été 2015 LA MAISON DES SCIENCES (7/13 ans) Ramonville

Plus en détail

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951)

233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) ARCHIVES DEPARTEMENTALES DES VOSGES 233 J Fonds des mutualités des communes de La Grande-Fosse et d Hagécourt (1866-1951) Répertoire numérique détaillé établi par Lolita GEORGEL étudiante en master 1 Sciences

Plus en détail

Bienvenue. Restez connecté au cœur de l aéroport Charles de Gaulle.

Bienvenue. Restez connecté au cœur de l aéroport Charles de Gaulle. Bienvenue Restez connecté au cœur de l aéroport Charles de Gaulle. Véritable Meeting Hub en plein cœur de l'europe, notre hôtel met à votre disposition 252 chambres et 22 salles de réunion bénéficiant

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes

De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes 1994 De PASTEL à Planète Sciences Midi-Pyrénées : 10 ans d animation scientifique pour les jeunes 2004 Rétrospective et faits marquants, situation actuelle et perspectives Avril 1994 : création de l association

Plus en détail

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL

M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL M6 MOMENT CINÉTIQUE D UN POINT MATÉRIEL OBJECTIFS Jusqu à présent, nous avons rencontré deux méthodes pour obtenir l équation du mouvement d un point matériel : - l utilisation du P.F.D. - et celle du

Plus en détail

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie

Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie FEDERATION INTERNATIONALE DE PHILATELIE SECTION FOR ASTROPHILATELY Directives pour l évaluation des participations d astrophilatélie Article 1 : Exposition en compétition Principe fondamental (réf. GREV

Plus en détail

Ateliers «mobiles» en GS Initiés par Sylvie Benest

Ateliers «mobiles» en GS Initiés par Sylvie Benest Ateliers «mobiles» en GS Initiés par Sylvie Benest Professeure des écoles GS, école maternelle Suzanne Kleiber Circonscription de Tours-centre D un usage libre de Montessori initiative autonomie «Des tiroirs

Plus en détail