COMMUNIQUÉ DE PRESSE 29 juin 2018

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMMUNIQUÉ DE PRESSE 29 juin 2018"

Transcription

1 Commission permanente du Développement économique La Région se mobilise pour développer les emplois et dynamiser l activité économique du Grand Est La Région Grand Est est fortement mobilisée par le développement économique. A ce titre, les élus de la Commission permanente de ce vendredi, placée sous la présidence de Jean Rottner, soutiennent à hauteur de près de 7 millions d euros plus de 160 projets économiques au service de l attractivité et de la compétitivité de nos territoires. Soutenir le développement des entreprises Pour accompagner le développement économique et contribuer à créer et à maintenir des emplois, la Région attribue des aides aux entreprises et structures du Grand Est. Parmi les dossiers importants votés ce jour et qui s inscrivent dans le cadre du SRDEII, on peut citer : - Dans le cadre de l AMI «Industrie du Futur», une aide régionale de vient en appui à 2 entreprises sous forme «d aide à l investissement» : la Cristallerie Montbronn (57) et la Fonderie rocroyenne d aluminium (08). Cette intervention permettra de consolider 27 emplois, puis 13 autres à termes, et de réaliser plus d 1,5 million d investissements. - Par ailleurs, 11 entreprises du Grand Est bénéficient de diagnostics de performance industrielle dans le cadre du plan régional «Industrie du Futur», diagnostics entièrement pris en charge par la Région. A ce jour, ce sont 287 entreprises qui ont bénéficié du diagnostic, depuis le lancement de la démarche, en octobre Valoriser l artisanat et les métiers d art - Dans le cadre de l Appel à Manifestation d Intérêt (AMI) «Artisanat de demain», la Région a attribué une aide de près de 2,2 millions d euros pour soutenir 108 entreprises artisanales du Grand Est, permettant ainsi de consolider 933 emplois et de réaliser près de 10 millions d euros d investissement. Cet AMI vise à soutenir les entreprises artisanales du Grand Est souhaitant devenir des entreprises 4.0. Il s agit d accompagner les entreprises artisanales dans la modernisation de leurs outils de production et dans un souci d amélioration de la performance globale de la société. Promouvoir l Economie Sociale et Solidaire (ESS) En accompagnant le secteur de l ESS, la Région contribue à créer ou maintenir des emplois durables et non-délocalisables. Ainsi, par exemple : - La Région a attribué une aide de plus de pour accompagner 9 projets dans le cadre de l AMI «Initiatives territoriales». Cet AMI vise à valoriser les projets de démarches collectives novatrices et/ou inhabituelles sur un territoire. Il s agit de leur donner le temps et les moyens nécessaires à leur structuration et leur éventuel essaimage.

2 L aide régionale peut concerner l aide au conseil et au transfert de bonnes pratiques, l appui à la coordination du projet, ou l aide à l investissement et à la communication du projet. En parallèle, toujours dans le cadre de cet AMI, le projet «Expérimentation territoire - zéro chômeur de longue durée», a été reconduit pour la 2 ème année, avec un soutien de la Région de Portée par la Communauté de communes du Pays Colombey et du Sud Toulois et par l Association Territoire pour l Emploi dans le Sud Toulois (TEST), cette action a déjà permis l embauche de 41 demandeurs d emploi de longue durée en Pour cette nouvelle session, 72 chômeurs volontaires seraient prêts à intégrer l expérimentation qui s appuiera sur les activités du maraîchage, du bois et de la recyclerie. - Une aide régionale de a été votée pour soutenir la création de 13 emplois en CDI au sein de 11 associations du Grand Est. - Un soutien de a été attribué à l URSCOP (Union Régionale des SCOP) de l Est, pour accompagner les SCOP (Société coopérative de production) et les SCIC (Société coopérative d intérêt collectif) du Grand Est, jusqu à fin Rappelons qu une convention de partenariat a été votée lors de la précédente Commission permanente, dans le but de soutenir la tête de réseaux et le partage d objectifs communs en faveur du monde coopératif. L URSCOP accompagne la création, la reprise et la transformation d entreprises sous forme SCOP ou SCIC. Le champ coopératif est l un des secteurs qui composent l Economie Sociale et Solidaire. Il est en pleine expansion ces dernières années. En Grand Est, cela représente 130 SCOP et SCIC sur le territoire, près de salariés et 292 millions d euros de chiffre d affaires consolidé. Favoriser l internationalisation Pour accompagner les entreprises dans leur développement à l export, la Région s est notamment prononcée sur les dossiers suivants : - Des entreprises du Grand Est seront accompagnées dans le cadre du dispositif d accompagnement à l international «Parcours Be Est Export». Ce dispositif prévoit la mise en place d un parcours d accompagnement sur mesure à l export pour 100 PME et ETI du Grand Est par an. L objectif est d accorder plus d attention aux étapes d information, de préparation et de structuration de la stratégie d internationalisation des PME, afin de les positionner au mieux dans un contexte concurrentiel international de plus en plus difficile. Ce dispositif pris en charge par la Région bénéficie d un financement au titre du FEDER. Les entreprises concernées sont : la Maille verte des Vosges, industrie textile à Saint-Nabord (88), Tallyos, éditeur de logiciels à Metz (57), et AEA à Bezannes (51), spécialisée dans les ascenseurs, les portes automatiques et les élévateurs. - Pour accompagner 13 entreprises du Grand Est sur des salons internationaux ou des missions de prospection à l étranger, la Région a également attribué une aide de

3 Recherche : soutenir les projets doctoraux Dans le cadre du soutien aux projets doctoraux, la Région a attribué une aide de 4,32 millions d euros pour financer 75 projets dans tout le Grand Est. Le soutien aux projets doctoraux s inscrit dans le cadre de la politique régionale en faveur de la recherche, destinée à soutenir la compétitivité, l'attractivité et le rayonnement du territoire du Grand Est. Il a pour objectif de dynamiser la formation des doctorants dans une perspective d insertion professionnelle rapide et de développer la capacité de recherche des établissements de recherche du Grand Est. Ce dispositif repose sur un appel à candidatures lancé auprès des universités, des établissements publics à caractère scientifique et technologique (EPST) et toutes les structures en lien avec une unité de recherche en capacité de proposer des sujets doctoraux. La participation régionale s élève à par projet, sauf exception ( pour les Sciences Humaines et Sociales et la Recherche Fondamentale). Dans le Grand Est une vingtaine d Écoles Doctorales gère le cursus d'études, de formation et de recherche de plus de doctorants

4 Commission permanente du Enseignement supérieur : Avec la Région Grand Est, c est aussi à Troyes! Les élus de la Commission permanente du Conseil régional du Grand Est de ce vendredi, placée sous la présidence de Jean Rottner, ont attribué près de 3,2 millions d euros pour soutenir le développement de l Ecole Supérieure de Commerce (ESC) Troyes, sur les trois années à venir. Le Groupe ESC Troyes souhaite pérenniser son positionnement et poursuivre son développement. L école vise à atteindre un seuil de étudiants à l horizon 2021, ce qui lui permettra à la fois de ne plus dépendre des subventions publiques pour être autonome, de se faire une place sur la scène internationale et d accéder aux accréditations internationales AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business) et EPAS (Programme Accreditation System décerné par l European Foundation for Management Development). La Région Grand Est va accompagner l ESC Troyes à atteindre ses 3 objectifs : - pérenniser le programme Stud up, première en France, mis en place en 2016 et qui propose aux bacheliers ne souhaitant pas se spécialiser, un cursus généraliste pour leur première année dans l enseignement supérieur, - proposer des formations touristiques à vocation internationale, à Paris, - développer le campus Afrique, créé en 2017 à Yaoundé, au Cameroun. Pour ce faire, la Région lui a attribué ce jour une aide de près de 3,2 millions d euros pour la période Avec cette stratégie, l Ecole maintiendra son rôle majeur sur le bassin troyen et deviendra un acteur du Pacte Grandes Ecoles mis en place par la Région en Ce pacte vise à renforcer l attractivité de l enseignement supérieur dans le Grand Est. Il s agit d accompagner les écoles d ingénieurs, de management, de design, d arts appliqués et d architectes pour des projets d équipement et de développement d infrastructures, dans le but de répondre aux objectifs d attractivité du territoire, d élévation du niveau de compétences et de développement de l innovation dans les entreprises. Le Groupe ESC Troyes forme aujourd hui étudiants de niveau Bac à Bac + 5, avec cinq programmes de formation supérieure et un master en commun avec l Université de Technologie de Troyes (UTT) ou encore l Ecole Polytechnique Féminine (EPF) de Troyes. L ESC joue également un rôle en tant qu acteur du développement économique, par son implication dans la Technopole de l Aube grâce à son pôle entreprenariat étudiant. Le Groupe déploie également deux écoles de la 2 ème chance et un pôle de formation permanente à destination des demandeurs d emplois et des salariés. Le Grand Est héberge près de étudiants accueillis dans ses établissements universitaires et plus d une quarantaine de grandes écoles délivrant des diplômes de niveau Bac+5. A ces établissements viennent s ajouter 15 IUT et 154 lycées proposant des sections BTS. La région représente ainsi 7,7 % des effectifs métropolitains et se positionne au 5 ème rang des régions françaises. Ces écoles participent au rayonnement régional du Grand Est et proposent aux jeunes des formations hautement qualifiantes et professionnalisantes, en résonnance étroite avec le tissu économique et entrepreneurial.

5 Commission permanente du La Région Grand Est au service des habitants Présente aux côtés des habitants pour répondre à leurs besoins et leur offrir une réelle qualité de services, la Région Grand Est accompagne et soutient des projets porteurs de développement économique, d emplois et d attractivité de ses territoires. Formation et insertion des demandeurs d emploi, construction de grands équipements, financement des parcs et conservatoires naturels ou des structures touristiques, développement économique local, soutien aux petits commerces aux entreprises et aux services de proximité, aide à la mobilité des jeunes, rénovation urbaine du patrimoine, entretien des lycées, soutien aux associations et structures culturelles, soutien aux équipes sportives, aide à la maîtrise de l énergie dans les bâtiments, etc., la Région intervient à chaque instant au plus près des habitants. Chaque mois, lors des Commissions permanentes, la Région vote ainsi des aides qui contribuent à l amélioration du quotidien de tous. Voici quelques exemples de mesures de proximité, adoptées par les élus de la Commission permanente ce vendredi : Dans le Grand Est Lycées et apprentissage : la nouvelle identité visuelle «Grand Est» va être déployée dans l ensemble des établissements scolaires du second degré au cours du dernier trimestre La situation géographique est très différente selon les 242 établissements publics du Grand Est (type campus, dans des zones agricoles, dans des zones urbaines denses ou dans des cœurs de ville en secteur sauvegardé ou protégé etc.,). C est pourquoi la Région Grand Est a prévu plusieurs supports afin de respecter les bâtiments, tout en gardant une identité visuelle commune. Ainsi plus de 450 panneaux, plaques de rue, panneaux de façade, totem, et plaques de rue «bâtiments protégés» vont être mis en place d ici à début 2019, pour un investissement de près de euros pour chacun des 10 départements de la Région Grand Est, ceci comprenant la dépose de l ancien support, la création du support de signalétique ainsi que sa mise en place sur le bâtiment de l établissement scolaire pour un montant global de euros. Jeunesse : la Région Grand Est a décidé de favoriser l'accueil de jeunes en service civique en milieu rural, en leur garantissant un accompagnement pédagogique de qualité. Ils participeront ainsi au désenclavement, à la dynamisation et à l équilibre des territoires, et ce en lien avec le Pacte pour la ruralité. Par le développement de missions en service civique en milieu rural, la Région souhaite favoriser le lien social et intergénérationnel et faciliter l insertion professionnelle des jeunes en leur permettant de développer leur employabilité par des missions d intérêt général.

6 En Meurthe-et-Moselle (54) - Aménagement du territoire : la Région a fait le choix de s engager dans une politique active en faveur des espaces urbains structurants. Elle a ainsi mis en place un soutien aux investissements pour ces espaces afin de contribuer à une urbanisation maîtrisée, à la qualité de l espace et des paysages, au maintien et à la diversité des services de proximité. Dans ce cadre, d aides ont été attribués à la Commune de Conflans-en-Jarnisy pour l aménagement du parc d Apremont. Les travaux portent notamment sur la mise en sécurité du site ainsi que sur la mise en valeur du parc, poumon vert de la ville. - Culture : la Région attribue une aide de à l Action Culturelle du Pays-de-Briey installée à Mancieulles, pour le projet culturel annuel 2018 du Théâtre Ici et Là, au titre du soutien aux lieux et aux projets structurants. Dans la Meuse (55) - Aménagement du territoire : dans le cadre du soutien aux investissements des communes rurales, la Région attribue à la Commune de Void-Vacon pour la construction d'un bâtiment d'accueil consacré au fardier de Cugnot. Le projet de la Commune s'articule autour de la mise en valeur de son patrimoine culturel et s'appuie sur les caractéristiques médiévales du village, à travers la réhabilitation d'une tour médiévale et la construction d'un bâtiment qui abritera le "fardier de Cugnot", l'ensemble établissant ainsi un site d'expositions culturelles. - Culture : la Région accorde à la Ville de Saint-Mihiel pour les travaux de restauration des toitures du grand corps de logis de la façade orientale de l'ancienne abbaye bénédictine et à Bar-le-Duc pour les travaux de restauration de l'église Saint-Antoine. Ce soutien au patrimoine classé vise à assurer la conservation, la restauration et la mise en valeur du patrimoine architectural majeur classé au titre des Monuments Historiques. En Moselle (57) - Transports : la Région a approuvé, au titre du dispositif DIRIGE, une subvention de près de 1,5 million d euros pour l aménagement du pôle d échanges multimodal de la gare de Sarrebourg. Ces travaux d aménagement permettront ainsi d offrir aux usagers de meilleures conditions d accès et d accueil à la gare notamment grâce à l augmentation des capacités de stationnement, la création d arrêts de bus urbain avec abri, le réaménagement de la gare routière, la mise en place d un abri vélos sécurisé, la sécurisation des cheminements piétons et l amélioration de l accessibilité. - Lycées et apprentissage : d aides sont affectés au lycée régional Fabert à Metz pour la rénovation des façades de l internat. Dans le cadre de la programmation pluriannuelle de maintenance des lycées, deux opérations ont été engagées, en 2016, afin de procéder à la rénovation des façades du corps principal du bâtiment internat comprenant également le remplacement de pavés de verre et la restauration des menuiseries extérieures métalliques. Les travaux débuteront dès la rentrée scolaire de septembre 2018 et dureront jusqu à janvier

7 Dans les Vosges (88) - Transports : dans le cadre de l amélioration de l accès aux stations de ski vosgiennes, la Région Grand Est, en lien avec SNCF Mobilités et ses prestataires routiers, met chaque année en place des dessertes et une tarification spécifique : le «Ski Pass Vosges». Cette formule comprend un voyage aller-retour sur un même week-end qui combine un trajet train + autocar sur le réseau TER en Lorraine vers les stations de ski. A ce titre, la Région a approuvé la mise en place de ce dispositif via un accord de partenariat avec l office de tourisme intercommunal des Hautes-Vosges, l office de tourisme et loisirs de La Bresse, l office de tourisme de Bussang, l office de tourisme intercommunal des Ballons des Hautes-Vosges, La Bresse Labellemontagne et Gérardmer Ski Régie Municipale. - Culture : la Région Grand Est met en œuvre sur son territoire un dispositif de soutien aux festivals et aux manifestations en matière de livre, de cinéma et d audiovisuel afin de permettre l émergence, l accompagnement et le développement de projets structurants pour l écosystème régional. Ainsi, d aides sont versés à l Association de développement du Festival International de Géographie de Saint-Dié-des-Vosges pour l organisation de la 29 ème édition du Festival International de Géographie, qui se déroulera du 5 au 7 octobre 2018, sur le thème «la France demain». Dans les Ardennes (08) - Aménagement du territoire : au titre du soutien aux investissements des communes rurales, sont accordés au Syndicat Intercommunal à Vocations Multiples (SIVOM) Balcons Des Sources pour la création d un pôle scolaire à Flize, qui concernera également les Communes de Balaives, Butz, Boutancourt, Etrépigny et Elan. Une bibliothèque sera intégrée au projet, renforçant ainsi l'offre de services aux habitants. - Culture : sont attribués à la 14 ème édition du festival de musiques actuelles "Le Cabaret Vert", qui se tiendra du 23 au 26 août prochain à Charleville-Mézières, dans le cadre du soutien régional aux festivals et manifestations d envergure. Dans l Aube (10) - Lycées : sont attribués à sept établissements aubois au titre des équipements pédagogiques. La Région accompagne tous les établissements publics du Grand Est dans le renouvellement et la modernisation des équipements pédagogiques afin d offrir aux lycéens les meilleurs conditions de formation et de maintenir un niveau d équipements pédagogiques performants et innovants. - Aménagement du territoire : au titre du dispositif de redynamisation des bourgs structurants en milieu rural, sont accordés à la Commune de Nogent-sur-Seine pour la construction d un bâtiment socio-culturel de 550 m². Dans la Marne (51) - Transports : la Région a adopté le protocole partenarial relatif à la création du pôle d échanges multimodal en gare de Reims et à la relocalisation de la gare routière de Saint-Symphorien. Ce protocole de partenariat entre la Région Grand Est, la Ville de Reims, la Communauté urbaine du Grand Reims, SNCF Réseau et SNCF Mobilités, portera également sur une stratégie de maillage par les points d arrêts ferrés du périmètre du Grand Reims. 3

8 - Culture : sont attribués au programme d actions 2018 de l Opéra de Reims. Ce dispositif pédagogique permet, chaque année, à une quinzaine de nouveaux artistes de très haut niveau d'entrer dans la profession. En Haute-Marne (52) - Transports : 16,96 millions d euros sont consacrés au renouvellement de marchés de transport scolaire en Haute-Marne. Le premier appel d offres est constitué de sept lots représentant 68 autocars, pour un montant total estimé de 16,75 millions d euros sur quatre ans. Le second appel d offres est constitué de trois lots représentant trois véhicules légers, pour un montant total estimé de sur quatre ans. - Tourisme : la Région soutient, à hauteur de , le développement d un camping 4 * La Presqu'île de Champaubert à Braucourt. Sept cabanes de bûcherons y seront implantées, des travaux d'aménagement et de terrassement entrepris et des réseaux gaz et électricité mis en place. Dans le Bas-Rhin (67) - Environnement : la Région a mis en œuvre une politique globale en faveur de la transition énergétique et de l économie circulaire touchant l efficacité énergétique des bâtiments, les énergies renouvelables, le climat et les démarches territoriales de développement durable. Dans ce cadre, d aides ont été attribués à Emmaüs Haguenau pour le remplacement du chauffage au fioul par un système de chauffage à plaquettes de bois pour ses locaux et à la société immobilière du Bas-Rhin installée à Strasbourg pour la réalisation d une chaufferie à granulés bois, au titre du soutien au bois énergie. - Culture : la Région attribue une aide de au TJP Centre Dramatique National de Strasbourg pour sa programmation artistique et culturelle 2018 ainsi que pour le soutien destiné aux compagnies régionales et 1,3 million d euros à l Opéra du Rhin de Strasbourg pour son programme d action 2018, au titre du soutien aux grandes institutions culturelles du Grand Est. Dans le Haut-Rhin (68) - Agriculture et forêt : d aides sont attribuées à cinq dossiers au titre des aides aux investissements dans les exploitations agricoles du Grand Est. Ce soutien consiste notamment à aider les agriculteurs pour la création et l amélioration de leurs locaux de transformation et de vente et concerne les communes de Wasserbourg, Breitenbach-Haut-rhin, Osenbach, Freland et Willer-sur-Thur. - Culture : une aide de est versée à la Commune de Buhl pour la consolidation et la sécurisation de la ruine du château du Hugstein, au titre du soutien à la préservation et à la restauration du patrimoine classé des monuments historiques. 4

9 Commission permanente du Le Grand Est, terre de Sports! Les élus de la Commission permanente du Conseil régional de ce vendredi, placée sous la présidence de Jean Rottner, ont voté un engagement de plus de 8,6 millions d euros en faveur de 75 ligues et comités sportifs régionaux dans le cadre de conventions quadriennales de partenariats Les ligues et les comités sportifs régionaux sont les interlocuteurs privilégiés de la Région Grand Est dans le déploiement de la politique sportive régionale. Sollicités pour des avis techniques sur les dossiers instruits, ils sont avant tout les têtes de réseau de la structuration de chaque discipline sur le territoire. Afin d accompagner les ligues et les comités sportifs nouvellement organisées à l échelle du territoire régional dans leur plan de développement, la Région Grand Est signe avec chacun une convention quadriennales d objectifs. Ces conventions ciblent des projets précis, identifiés au cas par cas, et en cohérence avec les priorités régionales, à savoir la structuration du sport de haut-niveau et une offre de pratique sportive de proximité. En bonne cohérence avec ces axes stratégiques, les aides accordées ce jour portent tout particulièrement sur : - les parcours de performance fédéraux (haut niveau), - la formation des dirigeants, encadrants et des juges/arbitres, - la structuration de la discipline et des associations, - le sport santé, - l insertion par le sport, - l équilibre de l offre sportive dans les territoires. Ces accords feront l objet d un suivi régulier afin de vérifier la bonne mise en œuvre des projets mais surtout de renforcer encore un peu plus le partenariat entre la Région et les instances sportives fédérales du Grand Est. Chiffres clés : - 1,3 million de licenciés (23,2% de la population), - plus de emplois dans le secteur du sport, - plus de clubs dans le Grand Est, - 75 ligues et comités sportifs soutenus, - près de 300 événements sportifs subventionnés, clubs professionnels et/ou de haut-niveau accompagnés pour la saison , toutes disciplines confondues, - 3 Centres de Ressources, d Expertise et de Performance Sportive (CREPS), - 20 athlètes membre de la Team Grand Est, - 1 Maison Régionale des Sports, athlètes de haut niveau identifiés sur les listes ministérielles, - 9 athlètes médaillés aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio, - Budget Sport de la Région : 17 millions d euros pour l année 2018.

10 Commission permanente du La Région Grand Est soutient le développement de l entreprise Airstar Aerospace Les élus de la Commission permanente du Conseil régional du Grand Est de ce vendredi, placée sous la présidence de Jean Rottner, ont approuvé la mise en œuvre d un équipement de levage, de manutention et de retournement de dirigeables sur le site de Chambley (54), au sein du hangar à dirigeable occupé par Airstar Aerospace à Chambley (54). Installée sur l aérodrome de Chambley depuis 2016, l entreprise Airstar Aerospace est un constructeur d aérostats et de structures souples sous toutes formes et pour toutes altitudes. L entreprise conçoit et produit des ballons captifs, des ballons stratosphériques, des dirigeables et des protections thermiques de satellites destinés aux applications civiles et défense (surveillance, télécommunications, étude du climat, etc.). Le site de production de la société est implanté à Ayguesvives (Toulouse) mais les campagnes d essais en vol de ballons captifs sont effectuées à Chambley. Airstar Aerospace a réalisé avec succès les tests de qualification pour ses premiers ballons captifs au cours de l année Elle souhaite passer à une phase d industrialisation en créant un établissement secondaire sur Chambley, qui deviendra son unique centre d essais et d opérations en vol. Ce site permettra également de livrer les aérostats et de former ses clients. Gestionnaire du site de Chambley, la Région loue à Airstar Aerospace le hangar à dirigeables. Afin de consolider l implantation de l entreprise sur le site de Chambley et d améliorer les conditions de travail des équipes, la Région a voté ce jour, l attribution d une enveloppe maximale de pour la prise en charge financière d un équipement de manutention, de levage et de retournement pour des dirigeables de grandes dimensions. Ces investissements importants pour la Région seront amortis dans le cadre du loyer du hangar à dirigeable, sur une base de 30 ans. La Région Grand Est conduit une stratégie de développement volontariste du site de Chambley autour de 3 grands axes : - les activités aéronautiques innovantes, - le développement d une offre touristique et de loisirs autour des sports aéronautiques et automobiles, - le développement d activités économiques «vertes», dans une logique de développement durable. Le soutien au développement sur l aérodrome de Chambley du centre d essais et d opérations en vol d Airstar Aerospace apparaît prometteur pour la notoriété et l attractivité du site. Le 5 juillet prochain à 12h30, à l occasion de la Journée de l Aéronautique, Jean Rottner, Président de la Région Grand Est, se rendra à l aérodrome de Chambley pour les Championnats de France de voltige aérienne et rencontrera les acteurs et les élèves de la filière aéronautique.

11 Commission permanente du La Région Grand Est soutient les vins et coteaux de Champagne et contribue à l inscription du Vignoble d Alsace au patrimoine de l UNESCO Les élus de la Commission permanente du Conseil régional du Grand Est de ce vendredi, placée sous la présidence de Jean Rottner, ont attribué près de euros pour accompagner le travail de l association Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne, inscrite au patrimoine mondial de l UNESCO depuis Ils ont également décidé de financer, à hauteur de euros, une étude préalable en vue de l inscription de la Route des Vins d Alsace au Patrimoine Mondial de l UNESCO euros pour l association Mission Coteaux Maisons et Cave de Champagne pour accompagner son travail et valoriser le patrimoine régional : La Région Grand Est apporte son soutien à cette association, qui participe au développement économique de la filière champenoise, à la valorisation du patrimoine et offre des perspectives de diversification touristique (œnotourisme), et souhaite renforcer ses actions en faveur de la préservation et de la valorisation du patrimoine régional. La Région Grand Est a ainsi souhaité apporter son soutien à la mise en œuvre de différentes actions, telles que : animer la plateforme de gouvernance territoriale de gestion, dont les objectifs prioritaires sont de mieux appréhender les spécificités du territoire, de partager l information, d anticiper les évolutions et d établir une stratégie de gestion, suivre et mettre en œuvre du plan de gestion, en synergie avec les acteurs du secteur pour préserver au mieux le patrimoine, accroître, notamment par le biais de formations, la visibilité de l inscription des Coteaux, Maisons et Caves de Champagne au patrimoine de l UNESCO. Un exemple de manifestation organisée par la Mission Coteaux Maison et Cave de Champagne : Pour la troisième édition, la Mission Coteaux, Maisons et Caves de Champagne a organisé, du 18 au 24 juin, le «Séjour des Réconciliations» pour partager auprès du plus grand nombre son inscription sur la Liste du patrimoine mondial. Ce grand rassemblement a permis à chaque participant de venir se réconcilier dans les sites emblématiques de la zone d engagement, qui comprend les 320 villages et villes de la Champagne viticole historique, retenue par l UNESCO euros pour co-financer une étude de faisabilité en vue du classement du vignoble d Alsace au Patrimoine Mondial de l UNESCO : Cet investissement permettra de financer une étude de faisabilité préalable à l engagement d une démarche d inscription de la Route des Vins d Alsace / vignoble d Alsace au Patrimoine mondial de l UNESCO, initiée par le Conseil Interprofessionnel des Vins d Alsace (CIVA).

12 La Route des Vins d Alsace est l une des plus anciennes, mais aussi l une des plus fréquentées au monde, avec quelque 6 millions de visiteurs par an. Cette étude permettra de : réaliser un état des lieux de la Route des Vins d Alsace, préfigurer les types de classement possibles au vu de ses atouts, mettre en évidence les singularités et différences de la Route des vins d Alsace par rapport aux autres sites viticoles classés par l UNESCO, recommander un système de gouvernance le mieux approprié pour fédérer l ensemble des acteurs de ce territoire. Une telle démarche engagée constituera un signe de reconnaissance pour le vignoble d Alsace et confortera son rayonnement à l international.