Bateaux protégés. Entretenir et protéger les bateaux EN NOUVELLE-AQUITAINE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bateaux protégés. Entretenir et protéger les bateaux EN NOUVELLE-AQUITAINE"

Transcription

1 La passion de propriétaires et d'associations pour le patrimoine maritime et fluvial a conduit les pouvoirs publics à se mobiliser à leurs côtés. Entretenir et protéger les bateaux En 2003, un conservateur délégué pour le patrimoine maritime est nommé en Poitou-Charentes auprès de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC, Ministère chargé de la culture). Ses missions sont d assister les propriétaires de bateaux protégés au titre des monuments historiques, d assurer le contrôle scientifique et technique de leur restauration et d inciter à la protection de nouveaux bateaux. A la fusion des régions en 2016, la DRAC Nouvelle-Aquitaine conforte cette politique en nommant un chargé de mission sur l ensemble de son vaste littoral atlantique. La flotte du Musée Maritime de La Rochelle - VLR/MMLR Un récolement systématique est dès lors lancé dans l'ensemble de la région pour faire face à la disparition rapide de toute une génération de bateaux de travail. Depuis 2007, une campagne de relevés monuments historiques est engagée. Puis, une visite sanitaire de ces bateaux est effectuée par des charpentiers professionnels locaux, reconnus pour leurs compétences. Damien - Gérard Janichon Photos : JMCA / DRAC Poitou-Charentes / VLR/MMLR / Gérard Janichon Les bateaux sont maintenus en état de naviguer et les interventions portent au maximum sur l'entretien des navires de façon à limiter les interventions sur des travaux de restauration lourds et onéreux. Cette expérimentation initiée en Poitou-Charentes est unique en France : elle permet d apprécier en amont le coût global des interventions, de mieux programmer les travaux nécessaires, et elle garantit le maintien des savoir-faire et des filières d'approvisionnement en matériaux. Talion - JMCA 5 Les derniers spécimens constituant la chaîne des activités de pêche traditionnelles sur le littoral sont ainsi aujourd hui identifiés et protégés ou en cours de protection. Quant à la protection de plaisance classique et de grande pêche au large, elle est faite en partenariat avec le Musée maritime de La Rochelle. 18 Estèle de la ma 2 : plan de la charpente - DRAC A ce jour, 105 bateaux sont protégés au titre des monuments historiques en Nouvelle-Aquitaine, appartenant à des propriétaires privés et associatifs, ainsi qu au Musée maritime de La Rochelle.

2 Les Deux Frères Sloop (L HT : 13,80 m, coque en bois) Construit en 1892 aux chantiers Tramaset de la Tourne en Gironde. Le 4 septembre 1990, le bateau très fatigué est donné pour 1 franc symbolique à l association «la Gabare de Bègles», créée pour cette occasion. Elle sera restaurée en 1993 aux chantiers René Durand à Marans (17). Charente-Maritime, Royan. TD6 Lenine Joshua Viola Drague à vapeur, à godets Ketch bermudien (L HT : 41,40 m, coque en acier) Construite en 1906 à Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), par les Ateliers et Chantiers de la Loire. En restauration. (L HT : 6,63 m, coque en bois) Construit en 1923 au chantier Bernard de La Tremblade. en janvier 2016, le bateau est vendu et reprends son nom d origine. LENINE subi une restauration de fond pour retrouver son état d origine et son plan de pont en baignoire. Charente-Maritime, Ile d Oléron, port de la Cotinière. (L HT : 12,07 m, coque en acier) Construit en 1962 au chantier META à Tarare (Rhône) par l architecte J. Knoker, sur les plans et pour Bernard Moitessier. (L HT : 16,25 m, coque en bois) Construit en 1908 par le chantier de la Fairlie sur les bords de la rivière Clyde, en Écosse. Classé MH le 06/11/1992. Classé MH le 21/05/1992. Laisses les dire Argo ostréicole (L HT : 7,07 m, coque en bois) Construit en 1930 par les chantiers Bernard de La Tremblade. Charente-Maritime, île de Ré, port de La Flotte. (L HT : 7,50 m, coque en bois) Construit en 1909 au Château-d Oléron, par le chantier Albert Larrieu. Charente-Maritime, île d Oléron, port de La Côtinière. Classé MH le 16/09/1993. Viken (L HT : 9,49 m, coque en bois) Construit en 1938 par le chantier Bertin à Alger. Damien (L HT : 10,10 m, coque en bois moulé), Construit en 1968 au chantier Nautic-Saintonge à Saujon, sur les plans de Robert Tucker. En cours de restauration à La Rochelle. Classé MH le 12/09/2002. Général Leclerc à dérive mytilicole Chalutier de pêche latérale (L HT : 8,47 m coque en bois) Construit en 1949 au chantier Benjamin Durand de Marans. Charente-Maritime, île de Ré, port de la Flotte. (L HT : 18,00 m, coque en bois) Construit en 1954 par le chantier de l Union Sablaise de La Rochelle. Classé MH le 16/09/1993..fr Photos : JMCA / DRAC Poitou-Charentes / VLR/MMLR / D.R Manuel Joel Classé MH le 22/09/1994. Suzette II Khayam Canot à moteur (L HT : 7,27 m, coque en bois) Construit en 1902 par le chantier C. Rondet à Nantes, équipé d un moteur Gaillardet de la Société française d automobile à Suresnes. Il est à ce jour, le plus ancien canot motorisé connu et conservé. Vienne, Château des Ormes. (L HT : 18,32 m, coque en bois) Bateau de croisière hauturière, yacht à voile. Construit en 1939 aux chantiers Devries Lenghstch (Hollande). Plans de l architecte américain Stephens pour Wnh van der Vorm. Classé MH le 04/11/2002 Classé MH le 18/07/1995. Clapotis Notre Dame des Flots, baliseur auxiliaire (L HT : 13,65 m, coque en bois) Construit en 1920 dans les ateliers des Ponts et Chaussée par Ismaël Poitou à Boyardville. et de service, a navigué pour les Phares et Balises dans les coureaux d Oléron. Charente-Maritime, île d Oléron, port de Boyardville. Classé MH le 27/03/2000. Ketch aurique harenguier (L HT : 20,40 m, coque en bois) Construit en 1947 par les chantiers Delpierre-Agueray à Grand-Fort Philippe de Gravelines sur plan de Classé MH le 09/03/2001. Espoir Saint-Gilles Sinbad Remorqueur portuaire et de haute mer (L HT : 11,64 m, coque en bois) Yacht à voile, sloop bermudien construit en 1950 par le chantier naval écossais le Bute slip Dock, sur les plans de l architecte naval Alfred Mylne. Restauré en 2003 par le chantier du Guip. (L HT : 18,90 m, coque en bois) Construit à Rochefort en 1939 au chantier Toureille, sur les plans de l architecte Henri Gudicelli. En restauration en Bretagne. (L HT : 30,30 m, coque en acier) Construit en 1958 aux Ateliers et Chantiers de La Rochelle-Pallice (A.C.P.R.), pour l Union des Remorqueurs de l Océan (U.R.O). Classé MH le 17/07/1995. Classé MH le 30/03/1999. Myrtill Patchiku Ago Lo Canot à dérive Barque avirons (L HT : 3,33 m, coque en bois) Construit en 1899 à Arcachon aux chantiers Bossuet comme annexe au yacht de 12 m MYRTIL ex Aspic. restauré en 2002, le canot a navigué régulièrement au Verdon pendant 8 ans environ. Actuellement inactif, remisé sous abri. Gironde, Le Verdon-sur-Mer. (L HT : 10,54 m, coque en bois) construit par le chantier Marin à Ciboure. Ce bateau pratique aussi la pêche alternative à la palangre. Pyrénées-Atlantiques, Ciboure. (L HT : 5,55 m) Ce bateau a été construit en 1948 par le chantier ORTIZ & ORDOQUI (à Socoa, l un des plus vieux chantiers navals du Pays Basque), pour être le gros lot d une tombola organisée par le Syndicat des marins. Pyrénnées-atlantique, Ciboure,Itsas Bégia. Classé MH le 21/05/2001. Classé MH le 07/06/2002. En cours.

3 Bambino Bikini Blue dog Boucanier Charl o Dériveur léger de type Moth Fragnière construit en 1956 par le chantier Beauquis à Saint-Jorioz (74). du type Moth Nantais Construction amateur de 1945 du cercle Nautique Sport Nautique de l Ouest (SNO). (L HT : 4,92 m) dessiné et construit par Peter Milne dans le Sussex (Grande-Bretagne) en (L HT : 4,25 m) construit en 1957 par un amateur aux Portes-en-Ré, sur les plans de Jean-Jacques Herbulot. du type Moth Florida, dessiné en 1950 par Warren C.Bailey. Dreamboat Catamaran léger en double (L HT : 3,66 m) construit en bois moulé collé par Fairey Marine, selon les techniques de Ferey Aviation pour les avions Mosquito/ (L HT : 5,12 m) Sloop catamaran léger en double, EXOCET est construit en 1962 par le chantier La Prairie à L Isled Espagnac près d Angoulême. Grincheux Star Hael, conçu en 1948 par un groupe d amateurs de Fouras. Hasta buan (L HT : 4,50 m) Dériveur olympique construit en 1958 par le chantier Raudashl, en Autriche. La Josette Dinghy à moteur.fr Photos : JMCA / DRAC Poitou-Charentes / VLR/MMLR / D.R. PPL (L HT : 3,89 m) Canot à moteur hors-bord du type Dinghy Kirié, construit en 1961 par les chantiers Claude Kirié aux Sables-d Olonne. Exocet Quillard en double (L HT : 6,92 m) Sloop à quille en double, le Star HAEL est construit en 1962 par le chantier Mallard, aux Mureaux.» Hinti-huatana Yole d aviron à deux de couple et barreur (L HT : 4,85 m) Yole construite dans les années Josy Dériveur léger pliant pour deux équipiers (L HT : 3,86 m) Dériveur léger, composé d une toile imperméable tendue Dsur une armature en bois de frêne, construit en 1950 au chantier Lapon de Courbevoie. Lili Marlène La Sémillante Léo Le Vent (L HT : 3,60 m) de type Dinghy construit en 1950 au chantier Rocca, sur les plans de l architecte François Sergent. (L HT : 3,87 m) du type Simoun Junior, construit en 1961 par les chantiers Gouteron à La Baule. Dériveur léger construit pendant la Seconde Guerre mondiale par un chantier inconnu, sur les plans de Pierre Staempli selon la jauge Moth. Miche Mitaphy Canoë canadien Mitrandir Mothquito Canoë camping (L HT : 4,50 m) Canoë de type canadien construit par les établissements Chauvière vers (L HT : 4,70 m) Canoë à tableau construit au chantier Rocca vers 1950 et commercialisé pour la randonnée côtière et le camping nautique. Dériveur olympique en solitaire de type Yole olympique, attribué à un étudiant sud-africain, Hellmut Strauch, lors d un concours de plans organisé par le Deutsch Segler-Verband en de type Moth Lanaverre, construit en 1957 sur les conseils de Christian Maury, au chantier Lucien Lanaverre à Bordeaux. Marmoth de type Moth Europe, sur les plans de l architecte constructeur belge Alois Roland.

4 Ole Moe Panocis Patouche Pen Touffen Quillard monotype en double (L HT : 4,08 m) Dériveur léger double construit en 1951 par le chantier Besnard pour l école des Glénans. (L HT : 3,80 m) Quillard léger en double du type Argonaute, dessiné en 1942 par l architecte Jean-Jacques Herbulot. Dériveur en double de type Caneton construit en 1938 par le chantier Bellemère à Louviers (27). (L HT : 4,60 m) de type Dinghy Rocca, construit en 1950 au chantier Rocca à Vitry-sur-Seine, sur les plans d Henri Dervin. (L HT : 4,18 m) construit en 1950 par le chantier Constantini de la Trinité-sur-Mer, sur les plans de Jean-Jacques Herbulot. Pibole Le Pingoin (L HT : 5,05 m) de type Caneton 5o5 (dire «cinqquocinq») construit en 1955 par le chantier Fairey Marine (Grande-Bretagne), Canoë à voile Prototype Michel Joubert (L HT : 5,50 m) dessiné par l architecte Michel Joubert et construit en 1960, avec l aide de son frère Jean-Noël. Petrus Canoë à voile de type Canadien, construit par le chantier Albert Sadoux à la VarenneSaint-Hilaire (94). Inscrit MH le le 06/02/2018 P tite Folie de type Caneton Aubin construit au chantier Aubin de Nantes en 1952, sur les plans de Baptiste Aubin. Flying Dutchman Quillard monotype en solitaire (L HT : 56,05 m) du type Flying Dutchman, construit sur les plans de l architecte Uus Van Essen. Dériveur en simple de type Moth Haag, construit et dessiné vers 1952 par Pierre Haag. Snipe.fr Photos : JMCA / DRAC Poitou-Charentes / VLR/MMLR / D.R. PPL Moth Haag Sigrid Simplet Thiflo (L HT : 4,72 m) Dériveur léger de type Snipe construit au chantier Teurlay, 103 quai de Queyris à Bordeaux, dans les années (L HT : 4,98 m) de type Caneton 57, construit en 1964 par le chantier Durif, sur les plans d Eugène Cornu de (L HT : 3,85 m) construit en 1957 par le chantier Vandermotte à Nantes, sur les plans dessinés par Maurice Amiet en (L HT : 3,91 m) Dériveur en double de type Mousse, construit en 1959 par le chantier Large et Fils à Arcachon, sur les plans d Eugène Cornu en Will you still be mine du type Sharpie, construit en 1945 par Marcel Dornier sur les plans de Pierre Steampfli de 1937 et modifié par Jean-Jacques Herbulot, constructeur du n 1. Youyou Nelly Noroît Annexe pliante Bardiaux Dériveur en solitaire (L HT : 2,63 m) Annexe pliante du type YOUYOU PLIANT, conçu et commercialisé vers 1950 par Marcel Bardiaux (L HT : 2,29 m), le Farfadet est construit à partir de 1957 en Angleterre sur les plans de P.W Blanford, Dériveur léger en simple de type Moth Dervin construit en 1946 au chantier Guy Proust de PontAux-Moines à Mardrié (Loiret). N oublie Jamais Dériveur léger solitaire de type Moth Gouget ou Moth Alu, construit en aluminium par le chantier Gouget en 1952.

5 Aurore Talion Salicorne Sloop mixte à dérive Sloup de pêche Couralin ostréicole à dérive (L HT : 6,70 m, coque en bois) Construit en 1935 par les Chantiers Navals de Bordeaux sur les plans de son premier propriétaire, un capitaine à la Grande Pêche ayant commandé les plus grands et les plus modernes chalutiers morutiers français entre 1920 et Gironde, bassin d Arcachon. (L HT : 10,50 m, coque en bois) Construit en 1926 par les chantiers René Mignon, à Marenne. Charente-Maritime, Ile de Ré, port de la Flotte. Sloup ostréicole et de pêche à dérive L inconstant (L HT : 6,60 m, coque en bois) Construit en 1969 aux chantiers Bernard de la Tremblade. Charente-Maritime, port de Bourcefranc-Le-Chapus. Christina II Sloop bermudien (L HT : 5,00 m, coque en bois) Construit en 1963 aux chantiers Bariteau de Chatresac par Alain Bertozac. Charente-Maritime, port de Mornac-sur-Seudre. (L HT : 13,10 m, coque acier) Construit en 1966 à l unité pour la course au large, sur les plans de l architecte Van Essen. Christina II a été francisé le 9 juin 1966 N 6057, à La Rochelle. Classé MH le 28/06/2016. Classé MH le 03/01/2006. Impossible Petit Salé Lasse ostréicole Sloup de pêche (L HT : 6,60 m, coque en bois) Construit en 1965 par les chantiers Paul Sorlut à Château-d Oléron. Charente-Maritime, île d Oléron, port de Château-d Oléron. (L HT : 8,30 m, coque en bois) Canot de plaisance à voile construit en 1952 par les chantiers Bernard frère de la Tremblade. Classé MH le 09/03/2010. Amphitrite (L HT : 9,60 m m coque en bois) Construit en 1927 par les chantiers Bernard à la Tremblade. Charente-Maritime, île de Ré, port de la Flotte. Classé MH 28/12/2011. Notre Dame de la Clarté Sloup à tape-cul (L HT : 9,53 m, coque en bois) Construit en 1955 par le chantier René Durand à Marans. Charente-Maritime, île d Oléron, port de Château. Classé MH le 28/12/2011. Duperré Cupidon Fou Vedette sur l escorteur d escadre DUPERRÉ Sloup Marconi (L HT : 8,47 m, coque en bois moulé) Construite par les chantiers des constructions navales de Cherbourg en Restauration achevée en fr Photos : JMCA / DRAC Poitou-Charentes / VLR/MMLR / D.R (L HT : 11,22 m, coque en bois) Construit par le chantier Bonnin Frères à Lormont (Gironde) sur les plans de l architecte naval François Camatte, il est lancé, le 20 juillet En attente de restauration. Charente, Cognac. Robin des Mers Sainte Anne III Yawl Marconi (L HT : m, coque en bois) Sloup des Pertuis construit en 1951 (commandé en 1948) par les Chantiers L Unin Sablaise à La Rochelle. En attente de restauration. Charente-Maritime, île d oléron, Chaucres. (L HT : 20,40 m, coque en bois) Construit en 1933 aux chantiers Auroux à Arcachon.. Estele de la Ma II Dauphin Vert Madcap Pinasse à rames Ketch Cotre-pilote dit de Bristol (L HT : 10 m, coque en bois) Construite en 1955 par les chantiers Pradère à Gujan-Mestras sous le nom de Xavier-Christine. En 2013 une restauration complète effectuée par les chantiers Raba de La Teste de Buch a suivi le classement en Landes, port de Contis. (L HT : 15,27 m, coque en bois) Construit en 1958 par Eugène Cornu aux chantiers Barriere à Arcachon. (L HT : 16,40 m, coque en bois) Construit en 1874 à Cardiff par les chantiers DAVIES & PLAIN. Classé MH le 28/03/2013 Classé MH le 28/06/2016. Inscrit MH le 23/01/2012. Marie-Christine III Yawl bermudien (L HT : 14,40 m, coque en bois) Construit en 1958 par les Chantiers Hervé de La Rochelle. Classé MH le 27/02/2014 Chantalaube Danaé Construction rustique à clins Sloop bermudien Yawl marconi (dériveur lesté (L HT : 4,63m, coque en bois) Construit vers sur les bords de l étang de Lacanau très certainement par ses utilisateurs. Gironde, La Teste-de-Buch. (L HT : 7,40 m, coque en bois) Construit en 1950 par le charpentier Domenico Vernazza sur les plans de l architecte Paul Merle. Entretenu dans son état d origine Chantalaube participe aux nombreuses manifestations organisées par le Yachting club classique et le musée maritime de la Rochelle. (L HT : 11,06 m, coque en bois) Dériveur lesté dessiné et construit par Claude Auroux en Claude Auroux, fondateur des chantiers Auroux en 1928, dédie DANAÉ à son épouse. Gironde, Arcachon,Yves Matet. Mary Ann Canot à résinier Pinasse à rames (L HT : 6,50 m, coque en bois) Construite par son propriétaire et son père dans le jardin de l habitation familiale à La Teste de Buch en 1964, la petite pinasse MARY-ANN a fait ensuite la pêche pendant toute sa carrière. Elle a été achetée en 2006 par l Association de Préfiguration pour un Ecomusée Littoral et Maritime qui l a donné au Projet Musée afin d enrichir les collections. Gironde, La Teste-de-Buch. Inscrit MH le 05/03/2014. En cours. Inscrit MH le 24/05/2016. Classé MH le 05/03/2014.

6 Capetown et Kre Fleur des Eaux Piluche Angoumois Bateau ostréicole Bateau de plaisance Chalutier de pêche arrière (L HT : 5 m, coque en bois) Construit en 1967 au chantier Lecompte à la Tremblade, il est utilisé en petit bateau de pêche sur la Seudre, appelé localement couralin Charente-Maritime, Bourcefranc-le-Chapus. (L HT : 8,36 m, coque en bois) CAPETOWN est commandé en 1968 par Francis et Jacqueline Ricou, ostréiculteurs au Château d Oléron. Il est construit par le chantier Mignon de Marennes. Charente-Maritime, Dolus-d Oléron. (L HT : 8,83 m, coque en bois) Le bateau est construit en 1954 aux chantiers Bernard frères à la Tremblade, Il est livré le 27 janvier 1954 sous le nom de FLEUR DES EAUX. Charente-Maritime, La Tremblade. (L HT : 6,38 m, coque en bois) Le bateau est construit en 1960 au chantier Rabeau à Bourcefranc, pour le compte de la famille Fleury, ostréiculteurs au Vieux Chapus. Charente-Maritime, Bourcefranc-le-Chapus. (L HT : 38,20 m, coque en métal) Construit en 1969 à Dieppe (Seine-Maritime), pour l association rochelaise de pêche à vapeur. Brise Marine Classé MH le 24/02/2017. La Flèche Guilherme Bateau ostréicole Baleinière des Açores (L HT : 9,83 m, coque en bois) Le bateau est construit en 1954 aux chantiers Bernard frères à la Tremblade pour le compte de la famille Baudit, pêcheur et ostréiculteur à La Tremblade Charente-Maritime, Mornac-sur-Seudre. (L HT : 11,80 m) Cette baleinière a pratiqué la chasse au cachalot jusqu à son interdiction. Pyrénnées-atlantique, Ciboure,Itsas Bégia. en cours. Always Pinasse à moteur (L HT : 11 m m coque en bois) Cette pinasse d Arcachon est construite en 1950 par les chantiers Lapeyre à Gujan-Mestras. Gironde, Arcachon. Classé MH 18/01/2017. France 1 Frégate météorologique stationnaire (L HT : 71,20 m, coque en métal) Construit en pour l état, à Granville près du Havre. Classé MH le 24/02/2004. Collecteur II Colomba Bateau Ostréicole Yawl aurique (L HT : 8,65 m, coque en bois) Collecteur II est construit en 1965 à la demande de Rémi Charrier, ostréiculteur installé sur l île d Oléron, par le Chantier Robert Léglise. Charente-Maritime, Rochefort. (L HT : 17,00 m, coque en bois) Yawl bermudien construit et dessiné par les Chantiers Claude Auroux en 1929 à Arcachon pour le compte de Georges Morane, propriétaire et directeur des usines automobiles Delahaye. Charente-Maritime, La Rochelle, Laurent et Isabelle Bost..fr Photos : JMCA / DRAC Poitou-Charentes / VLR/MMLR / D.R Matelier Dansaneyre Maris-Stella Pinasse à rames Bac ostréicole Vedette des Phares et Balises Bateau de travail (L HT : 8 m, coque en bois) Cette pinasse est construite en à GujanMestras (Gironde) par le chantier de Jean-Pierre Dubourdieu GIronde, La Teste-de-Buch. (L HT : 8,20 m, coque en bois) Le bateau est construit en 1967 par les chantiers Paul Sorlut au Château-d Oléron, un accident détruit le bateau en Charente-Maritime, Le Château-d Oléron. Bateau détruit en attente de l arrêté de désincription. (L HT : 16 m, coque en bois) Cette vedette est construite en 1960 pour les Phares et Balises, aux chantiers réputés Jouet de Sartrouville. Gironde, Le Verdon-sur-Mer. (L HT : 7,20 m, coque en bois) Construit en 1959 par Benjamin Durand à Marans pour le compte de la Société des Marais de Vix, Maillé, Maillezais et Doix pour l entretien de son canal. Charente-Maritime, ville de Marans. Inscrit MH le 18/01/2017 Inscrit MH le 18/01/2017. Bac à Râteau Juanita II Sloop mixte à dérive Inscrit MH le 05/02/2014. (L HT : 8,85 m, coque en bois) Construit en 1916 par les chantiers Barrière d Arcachon sous le nom de Passe-Temps. Entièrement restauré en 2003 au chantiers Raba de La Teste-de-Buch, Juanita II pratique une navigation familiale et estivale annuelle sur le bassin. Gironde, port de La Teste-de-Buch. Inscrit MH le 24/12/1999. Vagaluna (L HT : XXX m, coque en bois) Le bateau est construit en 1971 au chantier Morin de Port Maubert, VAGALUNA va pendant plus de vingt ans à la pêche dans le bas estuaire de la Gironde Charente-Maritime, Bourcefranc-le-Chapus. Classé MH le 24/02/2017. Petit Normandie et de plaisance (L HT : 11,00 m) Sloop ostréicole construit aux Chantiers Bernard en 1933 pour le compte de Jean Estaque, ostréiculteur à la Tremblade. En 1945, lors de l évacuation de l île d Oléron à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il est coulé par l aviation allemande au large d Oléron. Charente-Maritime, La Flotte en Ré, Musée maritime. Aïrosa Père Gabriel Palangrin Navire de surveillance radiologique (L HT : 12,50 m, coque en bois) Construit entre 1942 et 1949 par les chantiers Paraveau à Marennes. Charente-Maritime, île de Ré, port de la Flotte. (L HT : 16,40 m, coque acier) Construit en 1969 à l unité aux chantiers SCIMA à Anglet pour le port arsenal de Brest. Ce navire est destiné à la surveillance radiologique des fonds marins suite au passage des sous-marins nucléaires de la base de l Ile longue. Il est aussi affecté à l usage des plongeurs démineurs, il sera désarmé en Charente-Maritime, Tonnay-Charente. (L HT : 14,70 m, coque en bois) construit par le chantier Hiribarren Frères à Ciboure. Ce bateau pratique aussi la pêche alternative à la palangre. Pyrénées-Atlantiques, Ciboure. Inscrit MH le 25/11/2009 Classé MH le 07/06/2002. Classé MH le 21/06/2016.