Modifié d après le ppt «MES Astronomie Lille» et «Gaste 1D La Réunion»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modifié d après le ppt «MES Astronomie Lille» et «Gaste 1D La Réunion»"

Transcription

1 Mise en situation d investigation pour adultes en astronomie Modifié d après le ppt «MES Astronomie Lille» et «Gaste 1D La Réunion»

2 Objectifs de l animation Partager un vécu commun Vivre une mise en situation d investigation pour adultes en astronomie Caractériser l investigation à partir de la situation vécue Vers un enseignement des sciences fondé sur l investigation

3 Regardez cette image

4 Regardez cette image

5 Individuellement : notez vos remarques et les questions que suscitent l image. (5 min)

6 En groupe de 4 à 5 personnes : partagez vos réflexions et déterminez une ou plusieurs questions productives (qui peuvent donner lieu à une investigation que vous mènerez). (15 min) Mise en commun (10 min)

7 Existe t-il des phases de Terre vues de la Lune? Si oui dans quelles conditions? Que verrait-on si on se plaçait sur une autre partie la Lune? La lune tourne-t-elle sur elle-même? Y a-t-il alternance jour / nuit sur la Lune? (Si oui, en combien de temps?) A quelle latitude suis-je sur la lune? Plutôt à un pôle ou plutôt à l équateur? Sur la photo, comment sont placés la Terre, la Lune et le Soleil? Voit-on la Terre tourner sur elle-même? Voit-on la Terre se déplacer dans le ciel? Pourquoi ne voit-on pas d étoile dans ce ciel?

8 Répondre aux questions Écrire le protocole expérimental que vous voulez mettre en œuvre. Vous pouvez utiliser le matériel proposé ou non Mise en œuvre de votre expérimentation (40 min) Exposer les résultats de votre travail aux autres groupes. (5 min par groupe) Validation et conclusion (10 min)

9 Les faces de la Lune Face visible Face cachée

10 Lune gibbeuse

11 Cherchez les erreurs! Deux erreurs Une erreur Une erreur

12 Cherchez l erreur! La légende indique que la scène se passe le soir. Or, quand on voit la Lune le soir dans l'hémisphère Nord, elle est en Premier Quartier et donc dans l'autre sens. La scène originale serait possible soit le matin dans l'hémisphère Nord, soit le soir dans l'hémisphère Sud. Or c est bien connu, Lucky Luke chevauchait à travers les plaines de l ouest des USA et Voilà à gauche le dessin correct, mis à part la légende et sans tenir compte du fait que la forme de la Lune est mal dessinée.

13 Cherchez l erreur! Entre un Quartier de la Lune et la Pleine Lune existe une phase intermédiaire où la Lune est au 3/4 pleine et arrondie comme par une bosse. On parle de Lune gibbeuse ascendante entre le premier quartier et la pleine Lune et de Lune gibbeuse descendante entre la pleine Lune et le dernier quartier.

14 Cherchez l erreur! Entre un Quartier de la Lune et la Pleine Lune existe une phase intermédiaire où la Lune est au 3/4 pleine et arrondie comme par une bosse. On parle de Lune gibbeuse ascendante entre le premier quartier et la pleine Lune et de Lune gibbeuse descendante entre la pleine Lune et le dernier quartier.

15 Cherchez les erreurs! 1Ombres sur la lune incompatibles avec la Pleine Terre. Il faut changer la position des ombres ou modifier l éclairage du soleil sur la terre Avec la pleine de terre, l éclairage est trop fort pour que l on puisse voir les étoiles.

16 Vers un enseignement des sciences fondé sur l investigation (ESFI) Partager une vision commune de l investigation et d un ESFI à partir : des différents moments vécus durant l investigation, du rôle des participants et de celui de l animateur de séance, de l expérience professionnelle de chaque participant.

17 Schématisation d un enseignement des sciences fondé sur l investigation

18 Schéma général d une démarche scientifique

19

20

21 Guide Méthodologique La démarche d investigation : Comment faire en classe? Edith Saltiel La main à la pâte

22 -lunaires (diaporama) driers/eleves/phases-de-la-lune_frv2.swf

23

24 01 février 2013 Hémisphère nord Hémisphère sud 02 février février février février février février 2013

25 Hémisphère nord Hémisphère sud 01 février février 2013

26 Pourquoi fait-il plus froid en hiver qu en été?

27

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN

Le jour et la nuit. Lecture : Le jour et la nuit, comment ça marche?, Collection les questions de Justine, BELIN CE1 Le jour et la nuit Découverte du monde 3 séances Outils pour le PE : Le temps Cycle 2, Les dossiers Hachette de 2011. Education civique et découverte du monde, Cycle 2 Collection Magellan de 2008 La

Plus en détail

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école.

Jours et semaines. séquence 1 2. séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée à l école. séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Van GOGH, La nuit étoilée, Arles RMN (Musée d Orsay) / H. Lewandowski Jours et semaines séance 1 Le jour, la nuit. séance 2 Les activités d une journée. séance 3 Une journée

Plus en détail

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre?

COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas. Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? COTTAZ Céline DESVIGNES Emilie ANTHONIOZ-BLANC Clément VUILLERMET DIT DAVIGNON Nicolas Quelle est la trajectoire de la Lune autour de la Terre? Terminale S1 Lycée Elie Cartan Olympiades de Physiques 2003-2004

Plus en détail

Ciel d hiver 101 Comment s y retrouver?

Ciel d hiver 101 Comment s y retrouver? Ciel d hiver 101 Comment s y retrouver? Sylvain Picard www.astro.as2o.com Membre Club d Astronomie Amateur de Longueuil (CAAL) Membre Société d Astronomie du Planétarium de Montréal (SAPM) Formateur dans

Plus en détail

DE CLASSE ACTIVITÉ. Observe les phases de la Lune. Informations générales

DE CLASSE ACTIVITÉ. Observe les phases de la Lune. Informations générales ACTIVITÉ DE CLASSE Observe les phases de la Lune Informations générales Niveau scolaire : Tous les cycles Nombre d élèves par groupe : Activités individuelle ou de groupe Quand : Après la visite du Planétarium

Plus en détail

Chapitre 1 : La lumière, sources et propagation.

Chapitre 1 : La lumière, sources et propagation. Chapitre 1 : La lumière, sources et propagation. Items Connaissances Acquis Qu est-ce qu une source primaire de lumière? Donner des exemples. Qu est-ce qu un objet diffusant? Donner des exemples. Quelles

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Au revoir, l été! Auteur inconnu

Au revoir, l été! Auteur inconnu Compréhension de lecture Andrée Otte Au revoir, l été! Auteur inconnu Voilà trois semaines que nous sommes rentrés à l école. Au calendrier, nous lisons : 20 septembre. Demain commence l automne. Au revoir

Plus en détail

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou

PARCOURS Ombre et lumière. Sébastien Giroux rou PARCOURS Ombre et lumière Sébastien Giroux Saïd Baouch,, Didier MérouM rou 0. Introduction Mes coordonnées : - sebastien.giroux@univ-lorraine.fr Parcours : - Google : «lamap grand nancy» - http://espe.univ-lorraine.fr/lamap/index.php

Plus en détail

LUMIERE & ESPACE LIGHT & SPACE

LUMIERE & ESPACE LIGHT & SPACE LUMIERE & ESPACE LIGHT & SPACE Prof. Marilyne ANDERSEN, Dr. Bernard PAULE, Dr. Jan WIENOLD Unité d Enseignement M Master Architecture - 2014/2015 UE M - 2015 La lumière au service de l architecture Acquérir

Plus en détail

Les repères de temps familiers

Les repères de temps familiers séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Les repères de temps familiers Je me repère dans le temps séance 1 A. Observe bien chacune de ces séries de deux photographies. À chaque fois, indique dans quel ordre elles

Plus en détail

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage

Une brique dans le cartable. Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du Plan à l Ouvrage Une brique dans le cartable Du plan à l ouvrage Visites et rencontres possibles - Rencontre avec un architecte o Voir la création des plans (orientation

Plus en détail

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE)

FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) FORMATION DES PERSONNES-RESSOURCES EN SCIENCE ET TECHNOLOGIE LE CYCLE DU JOUR ET DE LA NUIT (CYCLE DIURNE) Pierre Chastenay astronome Planétarium de Montréal Source : nia.ecsu.edu/onr/ocean/teampages/rs/daynight.jpg

Plus en détail

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière

Démarche d investigation en classe de cinquième. Visualiser le trajet de la lumière Démarche d investigation en classe de cinquième Visualiser le trajet de la lumière Pré requis : Savoir que pour voir un objet, il faut que l œil reçoive de la lumière Compétences du programme : Connaissances

Plus en détail

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud?

Situation-problème : Comment éviter d être au Soleil pour avoir moins chaud? Instructions officielles Objectifs : observation des effets de la lumière (jeux d ombres) fabrication d objets : projet de réalisation d un objet (théâtre d ombres), choix des outils et des matériaux adaptés

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT II LE RAYONNEMENT SOLAIRE Introduction : Le soleil est une étoile. La fusion thermonucléaire de l hydrogène en hélium lui fournit toute son énergie,

Plus en détail

Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions?

Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions? Entraînement, consolidation, structuration... Que mettre derrière ces expressions? Il est clair que la finalité principale d une démarche d investigation est de faire acquérir des connaissances aux élèves.

Plus en détail

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences...

Découvrez toutes nos activités 2015-2016. Ateliers. Soutien. Événements Conferences... Découvrez toutes nos activités 2015-2016 Ateliers Soutien Tutorat Stages Événements Conferences... WWW.SCIENCEOUVERTE.FR L Association Science Ouverte exerce son action principalement dans des territoires

Plus en détail

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher?

Tu as envie de bronzer? Tu as envie de marcher? Tu n as pas peur du noir? Tu as envie de faire du ski? Tu as envie de pêcher? Unité 3 LEÇON 1 A Répète puis écoute et montre la bonne image! 21-22 10 Envie de bronzer? Nous avons des plages! Envie d explorer? Nous avons des grottes! Envie de pêcher? Nous avons des rivières! Envie

Plus en détail

S approprier le langage

S approprier le langage S approprier le langage Ecole Maternelle CORSY Petite section Classe de Valérie Encadré par Marie Noëlle ROUBAUD YVARS Isabelle LEYVASTRE Joan LAURET Julie avec MATTHIEU Dominique (Erasmus suisse) 1 LE

Plus en détail

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution

Qu est-ce qui différencie une bonne photo d une mauvaise? Trois éléments sont importants : La composition L éclairage La qualité et la résolution PRENDRE DE MEILLEURES PHOTOS 101 Par Lesley Ouimet Rien de plus facile que de prendre une photo numérique, mais c est un peu plus difficile de prendre une bonne photo numérique. Qu est-ce qui différencie

Plus en détail

1. Au commencement est l appareil photo... 1. 2. Notions de photographie 15. 3. Le matériel... 21. Temps de pose... 16

1. Au commencement est l appareil photo... 1. 2. Notions de photographie 15. 3. Le matériel... 21. Temps de pose... 16 1. Au commencement est l appareil photo.... 1 Les différents types de capteurs.. 2 Les capteurs CCD........... 3 Les capteurs CMOS.......... 3 Taille des capteurs.......... 4 Format et qualité des images....

Plus en détail

Prénom Nom Classe. Voyage au coeur du temps. avec Pierrot l'horlo

Prénom Nom Classe. Voyage au coeur du temps. avec Pierrot l'horlo Prénom Nom lasse oyage au coeur du temps avec Pierrot l'horlo Qu est-ce que le temps? iens le découvrir avec Pierrot l Horlo Pour toi, qu est-ce-que le temps? Ecris en une phrase ce que cela représente

Plus en détail

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice

La démarche d investigation en mathématiques. 26 novembre 2008 La démarche d investigation en mathématiques P. KOBER- IUFM Nice La démarche d investigation en mathématiques 1) Qu est ce que la démarche d investigation en sciences? 2) Qu est-ce que faire des mathématiques? - Pour un chercheur Plan de cette intervention - Dans l

Plus en détail

S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte

S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Lecture de la carte S'orienter et se repérer sur le terrain avec une carte Il s'agit d'effectuer une correspondance entre le lieu où l'on se trouve

Plus en détail

La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES

La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES La cathédrale d EVRY CORBEIL-ESSONNES Sais-tu ce qu est une cathédrale? 1. L église la plus grande de la ville 2. La plus belle église du diocèse 3. L église où se trouve "la cathèdre", le siège de l évêque

Plus en détail

Préliminaire : Observation et simulation de l évolution des ombres au cours de la journée

Préliminaire : Observation et simulation de l évolution des ombres au cours de la journée SEQUENCE 1 - LE MIDI SOLAIRE ET LA MERIDIENNE Préliminaire : Observation et simulation de l évolution des ombres au cours de la journée Durée : moments d observations et de tracés assez courts mais renouvelés

Plus en détail

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas?

Première scène. SERGE (en baillant) Ca ne veut rien dire, «ça va». Il fait beau ou pas? Première scène Il est assis sur le bord du lit. En boxer-short et en tee-shirt. Il fait visiblement de grands efforts pour se réveiller. Elle est dans la cuisine. On ne la voit pas encore. Quel temps fait-il?

Plus en détail

Le monde du vivant : les dents

Le monde du vivant : les dents SEANCE 6 Evaluation SEANCE 5 L hygiène dentaire Téléchargé gratuitement sur http://orpheecole.com SEANCE 4 Le différent rôle des dents SEANCE 3 Nos dents sontelles identiques? EANCE 2 Combien avonsnous

Plus en détail

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu?

L Énergie Solaire. Synthèse. L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? L énergie solaire, c est quoi? Le savais-tu? L Énergie Solaire Synthèse L énergie solaire, c est quoi? Renouvelable et durable? C est l énergie produite à partir du rayonnement du soleil. Avantages L énergie solaire, c est quoi? Il y différentes

Plus en détail

Science et technologie : Le truc de Newton

Science et technologie : Le truc de Newton Science et technologie : Le truc de Newton Une caractéristique fondamentale de la science c est le lien étroit qui l unit à la technologie. La science cherche les règles du monde matériel et la technologie

Plus en détail

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques

L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques L inégale répartition de l énergie solaire est à l origine des courants atmosphériques I/ Objectif : Dans la partie 2 du programme de seconde «enjeux planétaires contemporains : énergie et sol», sous partie

Plus en détail

Nom : Prénom : Date :

Nom : Prénom : Date : J observe le livre dans son ensemble, je le feuillette et je réponds aux 1) Je complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Collection Genre 2) Qui

Plus en détail

Electricité à l'ecole

Electricité à l'ecole Electricité à l'ecole Fiche de fabrication d'une voiture électrique cycle III Fiche de fabrication d'un pantin avec le nez qui s'allume Cycle II/III Progression détaillée en Electricité Préambule : L objectif

Plus en détail

Faire suivre un mail de façon confidentielle

Faire suivre un mail de façon confidentielle Faire suivre un mail de façon confidentielle Table des matières Faire suivre un mail de façon confidentielle...1 Raisons et utilité:...2 Mise en oeuvre:...2 Dans windows live mail...2 Dans thunderbird...3

Plus en détail

CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE _ MADRID, ESPAGNE _

CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE _ MADRID, ESPAGNE _ CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE _ MADRID, ESPAGNE _ ENCIMA DEL CIELO DE MADRID 115 2009 - CORNISA SAN FRANCISCO EL GRANDE - MADRID AU DESUS DU CIEL DE MADRID Projet Concours europan10 Lieu Madrid, espagne

Plus en détail

Tout au long de l année

Tout au long de l année Objectifs Familiariser les élèves avec le relevé d informations sur un journal de bord. Apprendre aux élèves à utiliser des instruments d observation scientifiques. Réaliser des dessins d observations

Plus en détail

Mettre ses photos en ligne avec Picasa (Google)

Mettre ses photos en ligne avec Picasa (Google) Mettre ses photos en ligne avec Picasa (Google) Survol Organiser les photos efficacement dans Picasa Albums Diaporamas Montage photos Film Retouche photo Compression Partage Web 2 Qu est-ce que Picasa?

Plus en détail

Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape :

Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape : Chauffer l eau avec le soleil Est-ce possible? Première étape : Peut-on chauffer de l eau avec le soleil? Les différents groupes ont posé un simple récipient au soleil dans la cour. Le constat de l élévation

Plus en détail

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE

TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE TEMPÉRATURE DE SURFACE D'UNE ÉTOILE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome S'impliquer Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité Compétence(s)

Plus en détail

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée

Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Savoir lire une carte, se situer et s orienter en randonnée Le b.a.-ba du randonneur Fiche 2 Lire une carte topographique Mais c est où le nord? Quel Nord Le magnétisme terrestre attire systématiquement

Plus en détail

SCENARIO PEDAGOGIQUE UTILISANT L ENT (Moodle)

SCENARIO PEDAGOGIQUE UTILISANT L ENT (Moodle) SCENARIO PEDAGOGIQUE UTILISANT L ENT (Moodle) Niveau de classe : Classe de seconde professionnelle Module de sciences physiques et chimiques : CME2 : COMMENT SONT ALIMENTÉS NOS APPAREILS ÉLECTRIQUES? 2.

Plus en détail

1 sur 7 3-modules.doc

1 sur 7 3-modules.doc Tableau des compétences. Ce tableau récence un certain nombre de questionnements possibles autour du jardin à l école élémentaire. Les compétences travaillées sont celles choisies par le concepteur des

Plus en détail

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences.

Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30 avenue Corentin-Cariou 75019 Paris www.cite-sciences. DESINAION LUNE Liens avec les programmes scolaires Proposition d exercices pour les élèves et correction Professeur(e) de collège Département éducation formation Cité des sciences et de l industrie 30

Plus en détail

Site internet du collège Comment écrire un article?

Site internet du collège Comment écrire un article? Site internet du collège Comment écrire un article? Préambule : les rôles. L administrateur du site vous a attribué des droits. L utilisateur simple peut, par exemple, simplement commenter un article ou

Plus en détail

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos

OMBRES ET LUMIERE OMBRES ET LUMIERE. Sommaire des séances. Auteur : Marie Ramos OMBRES ET LUMIERE (CYCLE 3) OMBRES ET LUMIERE Auteur : Marie Ramos RESUMÉ : Ce module permet aux élèves de découvrir quelques propriétés physiques de la lumière. Ce module est une version raccourcie d

Plus en détail

Logiciel XnView. I. L'Utilitaire de la photo

Logiciel XnView. I. L'Utilitaire de la photo I. L'Utilitaire de la photo Logiciel XnView Présentation ci-contre de ce logiciel-utilitaire de photos numériques qui fait presque tout; on s'intéressera surtout à ses possibilités de traiter un certain

Plus en détail

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1

LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 Pôle Ressources Humaines Service Formation des Personnels Gestion des compétences Anne-Sophie LECLERCQ LE GUIDE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL POUR LE N+1 MAI-JUIN 2011 Entretiens professionnels Lille 1-2011

Plus en détail

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition.

Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. Animation pédagogique 13 mars 2013. Morlaix. A. Cuvier: maître-formateur Démarche expérimentale et trace écrite : les fonctions de nutrition. PLAN D ANIMATION. Le temps institutionnel: les programmes,

Plus en détail

Nécessaire à théâtre

Nécessaire à théâtre Théâtre Dijon Bourgogne 23 rue Coutépée / 21000 Dijon Tél. 03 80 30 47 41 /v.philibert@tdb-cdn.com Accès Tram / arrêt Darcy ou Monge La Minoterie 75 avenue J. Jaurès / 21000 Dijon Tél. 03 80 48 03 22 /

Plus en détail

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008

livret-guide des séances année scolaire 2007-2008 Le Planétarium Peiresc est une réalisation de l association des Amis du Planétarium Numéro spécial rentrée 2007 d Aix en Provence, avec le soutien de : Ville d Aix-en en-provence Conseil Général des Bouches

Plus en détail

Nos forfaits Mariage en un clin d œil

Nos forfaits Mariage en un clin d œil Forfait «Standard» Forfait «Plus» Forfait «La Totale» Forfait «Platinium» Durée du reportage 4 heures Durée du reportage 7 heures Durée du reportage 13 heures Durée du reportage 17 heures Tarif 1'490.-

Plus en détail

Règlement de participation 2015

Règlement de participation 2015 et Règlement de participation 2015 Article 1 L Association Française d Astronomie (AFA), dont le siège social est situé au 17, rue Émile Deutsch de la Meurthe 75014 Paris - France, organise la deuxième

Plus en détail

VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école

VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école 01-06 JUIN 2015 CIEP - SEVRES (FRANCE) VI e séminaire international de La main à la pâte sur l enseignement des sciences à l école «Développement professionnel des professeurs enseignant les sciences»

Plus en détail

Station météo sans fil avec température, Alerte Gel et horloge radio pilotée Modèle: BAR386

Station météo sans fil avec température, Alerte Gel et horloge radio pilotée Modèle: BAR386 Station météo sans fil avec température, Alerte Gel et horloge radio pilotée Modèle: BAR386 MANUEL DE L UTILISATEUR TABLE DES MATIÈRES Introduction... 2 Vue d Ensemble de l Horloge... 2 Face Avant... 2

Plus en détail

Le contexte de mise en place

Le contexte de mise en place Le contexte de mise en place Depuis 2006, l Ecole des mines de Saint-Etienne collabore avec la main à la pâte, la direction des services départementaux de l éducation nationale de la Loire, et les autorités

Plus en détail

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet

Réponds. Réponds. questions. questions. détermine la relation entre le poids et la masse d un objet ( P P B P C bjectifs distinguer le poids et la masse d un objet utiliser la relation de proportionnalité entre le poids et la masse énoncer et utiliser la condition d équilibre d un solide soumis à deux

Plus en détail

Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux.

Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux. Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux. Heures d ouverture pour le public : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h Téléphone Fax 02 32 33 47 39 02 32 33 71

Plus en détail

Le jour et ses divisions

Le jour et ses divisions Le jour et ses divisions Le cadran de l horloge. Le cadran de l horloge est divisé en 12 heures, marquées par des nombres. Il est aussi divisé en 60 minutes, marquées par des petits traits. L heure (h)

Plus en détail

OPTIQUE 2 La couleur des objets

OPTIQUE 2 La couleur des objets OPTIQUE 2 La couleur des objets ACTIVITES Activité 1 : Comprendre l origine de la couleur des objets Expérience A : Éclairer des écrans en lumière blanche Réponses aux questions 1. Le seul écran qui diffuse

Plus en détail

Localiser S orienter «Le local»

Localiser S orienter «Le local» «Le local» 5-11 Niveau 1 Entraînement 1 Objectifs - Etre capable de repérer en fonction des points cardinaux. - Etre capable de se repérer en fonction des points cardinaux. Applications En classe : orienter

Plus en détail

ardoise carrés unités et barres dizaines 3 dizaines de craies Collectif - Oral Binôme Individuel 45'

ardoise carrés unités et barres dizaines 3 dizaines de craies Collectif - Oral Binôme Individuel 45' Séquence: NUM 2 - Les nombres jusqu'à 69 Niveau: CE1 Lire, écrire et représenter les nombres de 0 à 69. Compétences visées: Ecrire et nommer les nombres entiers naturels < 1000. Restituer les tables d'addition

Plus en détail

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision.

7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7. Exemples de tests pour détecter les différents troubles de la vision. 7.1 Pour la myopie (mauvaise vue de loin) : Test de vision de loin Sur le mur d un pièce, fixez l illustration ci-dessous que vous

Plus en détail

QUESTIONNAIRE Ce questionnaire très précis est nécessaire du fait que nous nous ne rencontrions pas et qu il me faille un

QUESTIONNAIRE Ce questionnaire très précis est nécessaire du fait que nous nous ne rencontrions pas et qu il me faille un Ce questionnaire très précis est nécessaire du fait que nous nous ne rencontrions pas et qu il me faille un maximum d indications nécessaires à la bonne compréhension de votre projet. BUDGET Le budget

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

enseignement Gérald Collaud, Hervé Platteaux Atelier du Centre NTE 12 mai 2004

enseignement Gérald Collaud, Hervé Platteaux Atelier du Centre NTE 12 mai 2004 Utilisez powerpoint pour votre enseignement Gérald Collaud, Hervé Platteaux Atelier du Centre NTE 12 mai 2004 2/28! Fonctions du logiciel PLAN! Conseils d écriture des transparents! Le moment de la présentation!

Plus en détail

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice

Utilisation de la calculatrice Fiche 1. Prise en main de la calculatrice Utilisation de la calculatrice Fiche 1 Prise en main de la calculatrice Première étape : Maîtriser l affichage des nombres : Avec la TI Entrer dans les réglages par la touche MODE L écran suivant apparaît

Plus en détail

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens.

LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. Les cinq sens cycle 2 - doc Ecole des Mines de Nantes 1 LA MAIN A LA PATE Les cinq sens Cycle 2 Les cinq sens. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : Recueil

Plus en détail

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue

ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue ACTIVITÉ Domaines Citoyenneté Maîtrise de la langue Objectif général Sensibiliser les élèves aux dangers des images télévisuelles. Objectif spécifique Prendre conscience du comportement de téléspectateur

Plus en détail

ANNEXE 2 : L'AP en première

ANNEXE 2 : L'AP en première ANNEXE 2 : L'AP en première GRILLE DE CONSTRUCTION D'UNE SEQUENCE D'ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISÉ Intitulé de la séquence Lien avec les Intitulé de la séquence déroulé des activités Des cartes par anamorphose

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3

DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3 DOCUMENT D AIDE A LA PREPARATION DE LA CLASSE Sciences expérimentales et technologie au cycle 3 MONDE CONSTRUIT PAR L HOMME OBJETS MECANIQUES : TRANSMISSION DE MOUVEMENTS Année scolaire 2001-2002 1 LES

Plus en détail

LA TERRITORIALISATION DES HORAIRES DE TRAVAIL: EN FINIR AVEC L HEURE DE POINTE?

LA TERRITORIALISATION DES HORAIRES DE TRAVAIL: EN FINIR AVEC L HEURE DE POINTE? LA TERRITORIALISATION DES HORAIRES DE TRAVAIL: EN FINIR AVEC L HEURE DE POINTE? EMMANUEL MUNCH ENPC-IFSTTAR-UPEM UMR LABORATOIRE VILLE MOBILITÉ TRANSPORT SNCF TRANSILIEN 1 JEUDI 11 JUIN 2015 EM3 INTRODUCTION

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

Illusion & Réalité dans KOR

Illusion & Réalité dans KOR Illusion & Réalité dans KOR (Caméra Photographie Pouvoir) 1- La photographie dans KOR : Je me suis toujours demandée quel était le sens de la photographie qui revient très souvent aussi bien dans la série

Plus en détail

La pollution lumineuse

La pollution lumineuse La pollution lumineuse Un problème des solutions! Sauvons le ciel étoilé (et notre énergie)! Structure de la présentation Qu est-ce que la pollution lumineuse? Voilement des étoiles Sécurité et visibilité

Plus en détail

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes.

Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie intra buccale : méthode de réalisation. Dr FOUGERAIS Guillaume, formateur Génération Implant, Nantes. La photographie numérique est un formidable outil de communication pour nos patients

Plus en détail

Règles de bonne conduite des élèves de l école CAMBON. Conseil des élèves délégués du 11 mars 2010

Règles de bonne conduite des élèves de l école CAMBON. Conseil des élèves délégués du 11 mars 2010 Règles de bonne conduite des élèves de l école CAMBON Conseil des élèves délégués du 11 mars 2010 Règles de bonne conduite A tout moment, je respecte mes camarades et les adultes (enseignants, animateurs,

Plus en détail

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant

Niveau : CP. Durée de la séance : - maîtriser la langue orale - Découverte du texte - Vérification de la compréhension Rôle de l enseignant Niveau : CP Lecture Séquence : Les lundis de Zoé phonème [l] graphème l, L, l Séance 1 Compétences - Notions de majuscule/minuscule - Notions de mot, de ligne, de phrase, de syllabe - Les écritures script

Plus en détail

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e).

Objectifs communicatifs : résumer des informations, présenter la biographie d'un(e) invité(e). Thé ou café Thèmes Art, cinéma, littérature, musique Concept Catherine Ceylac reçoit des personnalités de tous les horizons, du chef d entreprise au navigateur solitaire, dans le cadre convivial et intimiste

Plus en détail

Consolidation de fondamentaux

Consolidation de fondamentaux Consolidation de fondamentaux Introduction aux Sciences de l Information et de la Communication Consolidation - Stéphanie MARTY - 2009/2010 1 Consolidation de fondamentaux Démarche en sciences humaines

Plus en détail

Mixez les pixels et formes vectorielles

Mixez les pixels et formes vectorielles Partenaire du numéro N 01/2011 (43) Mensuel Janvier ISSN 1733-2745 Choisissez bien L ÉCLAIRAGE pour les photos de beauté Photos de nuit jouez avec les obmbres et lumières Illusion de la 3D créez un photomontage

Plus en détail

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque

Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque I- Présentation Notions de base sur l énergie solaire photovoltaïque L énergie solaire photovoltaïque est une forme d énergie renouvelable. Elle permet de produire de l électricité par transformation d

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

Q U E S T I O N S. 2/ Le soleil nous procure (plusieurs réponses correctes) De la lumière De l énergie Du feu De la chaleur De la pluie

Q U E S T I O N S. 2/ Le soleil nous procure (plusieurs réponses correctes) De la lumière De l énergie Du feu De la chaleur De la pluie 1 Q U E S T I O N S 1/ Le soleil est : Une étoile Une planète 2/ Le soleil nous procure (plusieurs réponses correctes) De la lumière De l énergie Du feu De la chaleur De la pluie 3/ Le soleil tourne-t-il

Plus en détail

COLLEGE VAN GOGH 2014 2015

COLLEGE VAN GOGH 2014 2015 COLLEGE VAN GOGH 2014 2015 LE RAPPORT DE STAGE Un rapport de stage est un document écrit qui rend compte de votre expérience personnelle et de vos découvertes au cours de la semaine de stage passée en

Plus en détail

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2012 2013

Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2012 2013 Q U E S T I O N N A I R E destiné aux étudiants d échanges 2012 2013 à retourner complété au Département Mobilité Internationale Courriel : jacqueline.verdier@unicaen.fr avant le 30 janvier 2013 UNIVERSITE

Plus en détail

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES»

CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» CRT Nord - Centre de Ressources Technologiques Programmes de 5 ème : «HABITAT et OUVRAGES» Equipes des professeurs de technologie : - Jean-Michel BOICHOT - Olivier CAURETTE - Guillaume DODEMAND - Matthieu

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Qu est-ce que Picasa? ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Organiser, traiter et partager ses photos avec Picasa C est un logiciel de gestion de photos gratuit proposé

Plus en détail

sommaire sommaire sommaire somm

sommaire sommaire sommaire somm La semaine de la solidarité internationale est un grand rendez-vous national et décentralisé d éducation au développement et à la citoyenneté. L Office municipal des relations internationales de Saint-Herblain

Plus en détail

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire

Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire FICHE ENSEIGNANTS 3 1/3, CYCLE 1 Séance n 3: Myrmidon, entre réalité et imaginaire Objectifs Parler sur des images Verbaliser des situations imaginaires Exposer son point de vue et écouter autrui Compétences

Plus en détail

Le mécanisme des éclipses

Le mécanisme des éclipses 25/10/2001 - Par Franck Menant Le mécanisme des éclipses Ce dossier présente les différentes sortes d'éclipses avec leurs caractérisitques propres! Images à l'appui et calendrier des 10 prochaines années!

Plus en détail

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue

Photographie. guide de la. Valoriser son hébergement, son site touristique, en images. > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue guide de la Photographie > Tous les conseils pour réussir une bonne prise de vue Valoriser son hébergement, son site touristique, en images Nicolas Bryant Plus qu une image, le reflet de votre personnalité!

Plus en détail

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique

Étude de la carte de Vézelise. Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Étude de la carte de Vézelise Initiation à la lecture du relief sur une carte topographique Double objectif de la séance Étude d un paysage lorrain de côte Apprentissage de la lecture du relief sur une

Plus en détail

Créer un magnifique en-tête web

Créer un magnifique en-tête web Projets Créer un magnifique en-tête web Créez un en-tête efficace le plus aisément possible. Pensez simplement en sections. L en-tête d une simple page web est son élément visuel le plus important. Sur

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 2015-494 17 - Comité Local d Aide aux Projets Bisontins «CLAP» Aide Individuelle aux Loisirs par l Echange «A Tire d AILE» - Bilan 2014 et perspectives 2015

Plus en détail

La lumière et les ombres.

La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. La lumière et les ombres. PROGRESSION GENERALE Séance n 1 : La notion de source lumineuse : recensement de tout ce qui «produit» de la lumière. Séance n 2 : Propagation rectiligne

Plus en détail

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également

événements ressources Fête de la science Fête de l internet nuit des musées D Du 9 au 13 octobre 2013 D Mars 2014 Profitez également événements Fête de la science D Du 9 au 13 octobre 2013 A la découverte des dernières innovations technologiques et numériques. Fête de l internet D Mars 2014 Ateliers, conférence C est le moment de pousser

Plus en détail

Activités d analyse des besoins en ASL permettant le positionnement au démarrage

Activités d analyse des besoins en ASL permettant le positionnement au démarrage Activités d analyse des besoins en ASL permettant le positionnement au démarrage Ces activités seront proposées lors de l entretien de positionnement/évaluation. Il s agira de sélectionner certaines de

Plus en détail