Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?"

Transcription

1 thermiques d une habitation?

2 E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment sera-t-elle? (Montrez vos idées à votre professeur.) 2-2 Après la présentation des idées obtenues pour chaque groupe, voici les critères que devra respecter la maison de demain :

3 E1-2/6 La devise 3 Rappelez la devise d une maison saine et économe inscrite sur la page d accueil : 4 Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée? 5 Que signifie le terme D.P.E.?. 6 De quoi s agit t-il?

4 E1-3/6 Le DPE 7- Quel est le coût moyen d un diagnostic? 8- Quel est le pourcentage d émissions de gaz à effet de serre produit par les bâtiments en France? Quel est l objectif en pourcentage fixé pour 2050? 10- Le DPE réalisé par des professionnels est-il obligatoire? Si oui, dans quels cas? 11- Quelle est la durée de validité d un DPE?. 12- Quelles sont les indications obligatoires fournies par le DPE? Lecture d un DPE : Maison du Gond-Pontouvre. 13 Vous avez à votre disposition le DPE de M.Bouvet. Donnez sa consommation énergétique, ainsi que son émission à effet de serre. Son logement est-il plutôt économe ou énergivore? 14- Quelle est la partie de la maison la moins isolée? 15- Quels sont les modifications à apporter pour la maison du gond? 16 Étant en classe D, quel serait la nouvelle classe de l habitation si les travaux recommandés sont faits :..

5 E1-4/6 La thermographie 17 Émettez vos hypothèses sur le rôle de la thermographie : (Voir la fiche élève sur le site intratek pour visualiser les couleurs) Justifiez les couleurs du thermogramme présenté ci-dessous : (Voir la fiche élève sur le site intratek pour visualiser les couleurs) 1 Butée de porte 2 1-Couleur bleu : 2-Couleur rouge :

6 E1-5/6 Le DPE 19 Déterminer si les bâtiments du thermogramme aérien présenté cidessous sont bien isolés : (Voir la fiche élève sur le site d intratek pour visualiser les couleurs) 1 Bâtiment Le bâtiment est t-il bien isolé? A 7B 7D 9 10

7 E1-6/6 Le DPE Nous allons réaliser une étude sur les qualités thermiques d une maison, en mesurant Tmax (température max) selon le degré d ouverture d une fenêtre. Lancer «Regtherm.exe», cliquer sur «Options», et configurer le logiciel avec les paramètres ci-dessous, en n oubliant pas de sélectionner «Défilement continu». Le contrôle se fait en «boucle ouverte». Le chauffage est en position «mise en chauffe», déterminer la température maximale de la pièce, selon les positions de la fenêtre. T1max=.. C T4max=.. C T2max=.. C T5max=.. C T3max=.. C 20- Que pouvez-vous déduire de cette simulation en terme d isolation? Pour une même puissance de chauffage : Plus la température maximale est élevée, plus mon isolation est.. Il est donc important d avoir une maison bien...

8 E2-1/8 L isolation 1- Comment les déperditions caloriques d une maison sont-elles réparties : (La somme doit être égale à 100%) % % % % % % 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses pour limiter ces déperditions de chaleur : 2-2 Synthèse : hypothèses retenues par la classe :

9 E2-2/8 L isolation 3 J ai un produit A d ép. = 100mm avec un R =2,5 et un produit B d ép. = 200mm avec un R =5,5. Quel est le meilleur isolant à épaisseur égale? 4 On me conseille un R=6 en toiture et on me propose un isolant de λ=0,04. Quelle épaisseur dois-je prendre? 5 Classer les matériaux suivants selon leur qualité d isolation thermique : (Le polyuréthane, la laine de verre ou de roche (rouleau ou plaques), le polystyrène extrudé, le polystyrène expansé, le bois, le béton cellulaire, le béton standard, le cuivre.) Matériau λ en W/m.K Le polyuréthane 0, Plus le coefficient de conductivité thermique (λ) est, plus le pouvoir isolant du matériau est grand.

10 E2-3/8 L isolation 6 Pour chaque type d isolation, calculer la résistance thermique totale: Synthèse Plus la résistance thermique (R) est élevée, plus l isolation est..

11 E2-4/8 L isolation Synthèse

12 E2-5/8 L isolation 7 Afin d isoler au mieux notre maison, quel matériau allez-vous choisir entre ces 3 produits, sachant qu il n y a pas de contrainte d épaisseur : Produit 1 Produit 2 Produit 3 Votre choix :.. Choix retenu par la classe :... Exemple d applications:

13 E2-6/8 L isolation 8 Citer des matériaux correspondant aux catégories suivantes : Produits réfléchissants : Isolant d origine minérale : Isolant d origine végétale et animale : Isolant d origine organique : 9 Pour mieux comprendre le principe de l isolation, compléter le texte suivant : U - le coefficient de transmission thermique. Il s'exprime en W/m².K La perte de chaleur d'un mur est proportionnelle à sa La perte de chaleur est proportionnelle à la différence de Les pertes dépendent essentiellement du matériau et de l'épaisseur du mur. Plus U est grand, moins le matériau est. E (Énergie dissipé en W) = surface x différence de température x U λ (lambda) - coefficient de conductivité thermique Il s'exprime en W/m.K Plus λ est faible, plus le matériau est 10- Calculer l énergie dissipée (E) par un mur de 5m de longueur et 2,5m de hauteur. U est égale à 2,65 W/m².K. La température à l intérieur est de 20 C et celle de l extérieur à 10 C Quelle puissance un radiateur devra t-il fournir en permanence pour compenser la perte de ce seul bout de mur?

14 E2-7/8 L isolation A partir des relevés suivants, nous allons calculer les performances de notre isolation. T i ( C) =. C t i (s) =.s Evolution de la température ( C) T f ( C) =. C t f (s) =.s temp temp ,3 30 t(s) 12 Indiquer sur le graphique : T f ( C) : température finale. T i ( C) : température initiale. t f (s) : temps correspondant à la température finale. t i (s) : temps correspondant à la température initiale. 13- Déterminer la plage de variation de la température (Amplitude) : Amplitude = Tf - Ti =. 14 Déterminer la rapidité du système de chauffage : t f5% (temps final à 5%)correspond au temps de réponse entre t i (s) et t 95% (s). Il permet de mesurer la rapidité d un système. T 95% ( C) = T i + 95% x Amplitude = =. C T 95% ( C) correspond à t 95% (seconde) = s T i ( C) = C, correspond à t i (seconde) = s t f5% = t 95% - t i = t f5% =. s t f5% = min t f5% =..h...min Plus le temps de réponse est..., plus le chauffage de l habitation sera performant.

15 E2-8/8 L isolation 16- Nous allons tester deux maisons de même surface avec le même type de chauffage. Déterminez la mieux isolée en calculant le temps de réponse pour chacune d entre elles. T i ( C) =. C t i (s) =.s Evolution de la température ( C) Maison 1 T f ( C) =. C t f (s) =.s temp temp ,3 30 t(s) T i ( C) =. C t i (s) =.s Evolution de la température ( C) Maison 2 T f ( C) =. C t f (s) =.s temp temp ,3 30 t(s) Calcul du temps de réponse du système t 5% =. s Calcul du temps de réponse du système t 5% =. s La maison la mieux isolée est la n, car son temps de réponse est le plus...

16 E3-1/2 La ventilation 1 Rappeler les inconvénients d une maison mal isolée : 2 Quelles solutions techniques sont à mettre en place pour y remédier? 3 Quelle est la signification du terme VMC?... 4 Quel est l inconvénient d une ventilation simple flux fonctionnant sans interruption? 5-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur l avantage d une VMC simple flux hygroréglable. 5-2 Synthèse : hypothèses retenues par la classe : 6-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur l avantage d une VMC double flux par rapport à une VMC simple flux. Vous décrirez le principe de fonctionnement d une VMC double flux. 6-2 Synthèse : hypothèses retenues par la classe :

17 E3-2/2 La ventilation 7-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur l avantage et le principe de fonctionnement d un puit canadien. 7-2 Synthèse : hypothèses retenues par la classe : 8-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la mise en place des canalisations en fonction de la configuration du terrain. 8-2 Synthèse : hypothèses retenues par la classe :

1- Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée?

1- Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée? 1. Généralité : 1- Quels sont les risques d une maison mal isolée et non ventilée? Pour un habitat performant, il faut : Fiches disponibles sur le site http://intratek.free.fr Page 1 2. L utilité d un

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. L isolation permet d apporter un meilleur confort de vie et de faire des économies d énergies IL y a deux

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Stacy et Loénie 5 6 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Il y a deux type d isolant il y a les isolants thermique et les isolant phonique. Isolants

Plus en détail

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2

LA MAISON BIOCLIMATIQUE Isolation thermique de la maison. NOM : Classe : Page 1/2 S1 - S2 NOM : Classe : Page 1/2 1. Problème à résoudre Comment isoler efficacement la maison bioclimatique. 2. Connaitre les matériaux d'isolation En se connectant au site Leroymerlin.fr rubrique : construction

Plus en détail

DR Fiche isolant Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER :

DR Fiche isolant Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : DR Fiche isolant Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois 1. Première activité : Mise en évidence du

Plus en détail

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau

TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau TP 17 : Notion de résistance thermique d un matériau Objectifs : - Mesurer la résistance thermique de certains matériaux. - Comparer ces matériaux pour l appliquer à l isolation des bâtiments. Compétences

Plus en détail

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN

ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN ETUDE ET DIAGNOSTIC THERMIQUE TECHNOLOGIE DOREAN Bureau d Etudes Thermiques SCHLIENGER 45, rue de Mulhouse 68210 BALSCHWILLER Tél. 03.89.25.91.95 Fax 03.89.25.91.95 E-mail : sschlienger@free.fr SOMMAIRE

Plus en détail

La thermique dans le bâtiment

La thermique dans le bâtiment La thermique dans le bâtiment I] Les modes de propagation de la chaleur : La conduction : La transmission de chaleur par conduction se fait à travers un ou plusieurs éléments en contact direct. Le flux

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Physique-chimie Exemple d activités de classe Ressources pour le lycée général et technologique Préambule Notion de résistance thermique Extrait du programme d enseignement spécifique de physique-chimie

Plus en détail

Réponses techniques existantes, généralités

Réponses techniques existantes, généralités Réponses techniques existantes, généralités Les bâtiments existants peuvent être construits de manières très différentes. De ce fait, il n existe pas une unique manière de réhabiliter. Il faut agir en

Plus en détail

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons?

ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? ECONOMIE D ENERGIE Pourquoi isoler nos maisons? La déperdition de chaleur se fait à travers les murs non isolés dû a un refroidissement interne des murs La limitation des flux de chaleur se fait grâce

Plus en détail

Commune de BRIGNOLES

Commune de BRIGNOLES Commune de BRIGNOLES RAPPORT DE DIAGNOSTIC D EVALUATION ENERGETIQUE Maison de village XXX ACDI Agence Centre-var Diagnostic Immobilier - S.A.R.L. au capital de 8 000 euros - R.C.S. de Brignoles n 50 4

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois

ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois DR1 Fiche chauffer bois Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Mise en évidence du phénomène de déperdition thermique aux travers des parois 1. Première activité : Mise en évidence

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL?

COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? COMMENT CALCULER ET PREVOIR LES PERTES THERMIQUES D UN LOCAL? Un problème important dans le bâtiment est celui de l'isolation thermique. De nombreuses déperditions ayant lieu, il est important de les limiter

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION

TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION 1) définition de la conduction La conduction est le mode de propagation de l'énergie thermique à travers la matière. Elle se produit par contact entre les particules

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE

CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE CALCUL DES PERTES D'ÉNERGIE THERMIQUE À TRAVERS UN PONT THERMIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Utiliser et exploiter un logiciel de modélisation.

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons Réalisé par Mathilde et Maxime 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons deux types d isolant : - les isolants thermiques - les isolants

Plus en détail

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013

Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Isolation, se poser les bonnes questions dans le cadre d une rénovation 7.5.2013 Manuel Bauer Estia SA Thèmes abordés! Le diagnostic énergétique des anciens bâtiments! Exigences et solutions constructives

Plus en détail

10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon

10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon Données Une villa de 140 m2, moyennement isolée 10 km d'avignon, à 500 m du Rhône. On peut considérer que j'ai le même climat qu'à Avignon Ma maison 100 m2 est de 1966. Montée sur vide sanitaire, le plancher

Plus en détail

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux

Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux Rénovation thermique : Objectif «BBC rénovation», l un des premiers en France! à Trégueux En se lançant dans ce projet de rénovation de leur maison des années 1970, les propriétaires ont choisi de faire

Plus en détail

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur

Isolation thermique. est à 20 C, tandis qu à l extérieur Isolation UN PEU DE THÉORIE L isolation de la maison a deux fonctions : réduire les dépenses de chauffage et accroître le confort de la maison. Pour savoir quoi et comment isoler, quelques notions théoriques

Plus en détail

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020

Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 M. Delorme 1 Construction bois : la réponse adéquate pour la RT2012/RT2020 Marc Delorme Inter Forêt-Bois 42 FR-Saint Etienne 2 3 ème Forum

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

www.energies-solidaires.org

www.energies-solidaires.org www.energies-solidaires.org Changement climatique Précarité énergétique Éco-Construction Thermographies aériennes Burkina-Faso Efficacité énergétique Solidarité internationale LE PREMIER POSTE DE DÉPENSE

Plus en détail

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3

TP N 14 : RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE D UN BÂTIMENT ETT 1.2.3 Centres d'intérêt abordés Niveau d analyse Objectifs pédagogiques Connaissances Activités (3 H) Ressources matérielles Énergie Comportemental 1.2.3 Utilisation raisonnée des ressources Efficacité Réduction

Plus en détail

Plateforme Maison Passive a.s.b.l.

Plateforme Maison Passive a.s.b.l. Plateforme Maison Passive a.s.b.l. M a r n y D i P i e t r a n t o n i o, I r A r c h i t e c t e 1 L i s o l a t i o n o v e r v i e w... P o u r q u o i i s o l e r? - Diminuer sa facture énergétique

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

La rénovation thermique des copropriétés

La rénovation thermique des copropriétés La rénovation thermique des copropriétés Isolation thermique par l extérieur (façades, toitures, planchers bas) ASDER - Chambéry Mardi 19 mars 2013 François Sivardière Chargé de mission Copropriétés L

Plus en détail

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat.

Aides financières pour la rénovation. sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Aides financières pour la rénovation sur l enveloppe du bâtiment de la part de l Etat. Les aides financières accordés aux mesures individuelles réalisées sur l enveloppe du bâtiment dépendent du standard

Plus en détail

TD de thermique de l habitat 1

TD de thermique de l habitat 1 TD de thermique de l habitat 1 - Td 3-1 Etude des déperditions d un pavillon F3 On étudie le pavillon F3, situé à Blois (41) dont le plan de masse est donné ci-dessous. La ventilation de ce pavillon est

Plus en détail

Thermographie infra-rouge des bâtiments

Thermographie infra-rouge des bâtiments Espace Centre & Ouest Vosges Thermographie infra-rouge des bâtiments Pierre Pellégrini Conseiller énergie Avec les soutiens de : 1 Au programme Energies et bâtiments Principes de la thermique du bâtiment

Plus en détail

Bilan d exploitation

Bilan d exploitation Rénovation Energétique du Bâtiment Municipal à UGINE 21/01/2009 Bilan d exploitation Réalisé le 19 Mars 2012 à Saint Etienne 14/10/2010 Période réalisation des travaux : du 15 Avril 2010 au 21 Octobre

Plus en détail

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines

Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Note technique : Rénovation thermique des gîtes de Tayac et Taurines Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 a.larvol@pays-ruthenois.f

Plus en détail

Fiche d Information - Étude Thermique

Fiche d Information - Étude Thermique Fiche d Information - Étude Thermique 7, Grande Rue 84370 BEDARRIDES Tél. : 04.90.22.85.30 Fax : 04.90.22.85.31 e-mail : new-tec@orange.fr Site : www.new-tec.fr Références constructeur ou code avantage

Plus en détail

Système constructif avec isolation par l extérieur

Système constructif avec isolation par l extérieur Système constructif avec isolation par l extérieur Éco-conçu Hautes Performances Énergétiques Confort Acoustique Mise en œuvre simple et rapide Rentabilité de chantier Fiche technique Bloc Monomur Isolant

Plus en détail

Isolation et confort thermique

Isolation et confort thermique Réglementation / Isolation et confort thermique Isolation et confort thermique Réglementation Soigner l isolation thermique et hygrothermique d un bâtiment a un double effet : assurer un confort d utilisation

Plus en détail

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Lisez cette fiche d introduction attentivement avant de lire la fiche qui concerne vos travaux (Fiches 2 à 10). INTRODUCTION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Pourquoi rendre votre

Plus en détail

Dans le respect de l environnement

Dans le respect de l environnement ISOLER Dans le respect de l environnement Durabilité dans les bâtiments, 10 septembre 2010 Didier Fleury Collaborateur technique Arbio SA Pourquoi isoler? En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont

Plus en détail

Thermographie aérienne. 19 sept. 2013

Thermographie aérienne. 19 sept. 2013 Thermographie aérienne SAINT ORENS DE GAMEVILLE 19 sept. 2013 Les enjeux De tous les secteurs économiques, celui du bâtiment est le plus gros consommateur d énergie en France (42,5% de l énergie finale

Plus en détail

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Construire une maison économe Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Les consommations d énergie par m 2 ont été divisées par 6 depuis 1974 : 1 re réglementation thermique

Plus en détail

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Afin d améliorer le confort thermique de leur maison d après-guerre, un couple

Plus en détail

Votre logement présente des fuites thermiques? DÉCOUVREZ COMMENT RÉPARER SIMPLEMENT LES DÉFAUTS D ISOLATION THERMIQUE DE VOTRE HABITAT!

Votre logement présente des fuites thermiques? DÉCOUVREZ COMMENT RÉPARER SIMPLEMENT LES DÉFAUTS D ISOLATION THERMIQUE DE VOTRE HABITAT! Votre logement présente des fuites thermiques? DÉCOUVREZ COMMENT RÉPARER SIMPLEMENT LES DÉFAUTS D ISOLATION THERMIQUE DE VOTRE HABITAT! MC03503-FR Découvrez comment réparer simplement les défauts d isolation

Plus en détail

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+

Transfert thermique. La quantité de chaleur échangée entre deux systèmes se note Q et s exprime en Joule *J+ Chapitre 22 Sciences Physiques - BTS Transfert thermique 1 Généralités 1.1 Température La température absolue est mesuré en Kelvin [K]. La relation de passage entre C et K est : T [K] = [ C ]+ 273,15 Remarque

Plus en détail

Comprendre pour mieux choisir.

Comprendre pour mieux choisir. Comprendre pour mieux choisir. Qu est-ce qu une réglementation thermique? Quels sont les avantages de faire construire un appartement RT2012? Qu est-ce que la réglementation thermique française? De tous

Plus en détail

Isolant thermique : faire le bon choix

Isolant thermique : faire le bon choix Isolant thermique : faire le bon choix Soucieux de réduire ses dépenses de chauffage, Frédéric décide d'améliorer l'isolation thermique de son habitation. Sa maison possédant un grenier non chauffé, il

Plus en détail

Lesbasesde la therm ique

Lesbasesde la therm ique Lesbasesde la therm ique 22 Les enjeux Le confort des occupants en toute saison L hygiène et la santé (besoin en oxygène odeurs fumées) Pérennité du bâtiment (condensation, gel) Economie d énergie Préservation

Plus en détail

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS»)

SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») SYNTHESE (NON EXHAUSTIVE DE LA D.I «BEPOS») ILOT 1 : REGLEMENTATION THERMIQUE La réglementation thermique 2005 vise à maîtriser les consommations d énergie et à limiter l émission de gaz à effet de serre.

Plus en détail

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante

Les blocs de maçonnerie en béton BELBLOCK et l isolation thermique la combinaison gagnante 2 La température intérieure constitue le premier paramètre du sentiment de confort dans un bâtiment. Pour maintenir, été comme hiver, une température agréable de manière économique, il est indispensable

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie

Isolation globale. 1. Maîtriser la consommation d énergie Isolation globale 1. Maîtriser la consommation d énergie Le confort et l éco-performance d une habitation sont fortement liés à son isolation. Celle-ci doit être homogène et adaptée aux caractéristiques

Plus en détail

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération.

isolation thermique ite par l extérieur Améliorer son confort thermique, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. ite Améliorer son confort, sa facture énergétique et embellir sa façade en une seule opération. l isolation Enquoi çà consiste? L Isolation Thermique l Extérieur (ITE) est un procédé qui permet de créer,

Plus en détail

dans le respect de l environnement!!!

dans le respect de l environnement!!! ISOLER dans le respect de l environnement!!! Journée durabilité dans les bâtiments, Bienne, le 27 mai 2011 1 bonne raison pour isoler: En Suisse, plus de 40% des émissions de CO2 sont imputables à la consommation

Plus en détail

Optimalisation de l épaisseur de l isolation thermique des parois opaques

Optimalisation de l épaisseur de l isolation thermique des parois opaques VILLE DE GEMBLOUX Optimalisation de l épaisseur de l isolation thermique des parois opaques Service Environnement cellule Energie Daniel COMBLIN, 81/626.381. - daniel.comblin@gembloux.be Version du 28/3/28.

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

ÉNERGÉTIQUES DU MUR EN PIERRE

ÉNERGÉTIQUES DU MUR EN PIERRE LES PERFORMANCES ÉNERGÉTIQUES DU MUR EN PIERRE *** Daniel PALENZUELA CTMNC Les objectifs énergétiques du Grenelle Réduire les consommations d énergie de 38% et les émissions de gaz à effet de serre de

Plus en détail

Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye

Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye Equipe pédagogique de génie civil et de génie énergétique du lycée Henri Gaudier Brzeska de Saint Jean de Braye Réflexion de départ Nous devons réduire nos consommations d énergie, de matière première

Plus en détail

L isolation des pavillons

L isolation des pavillons L isolation des pavillons 1 Que connaissez-vous comme type d isolation. Donnez une définition. Nous connaissons : - l isolation thermique : L'isolation thermique désigne l'ensemble des techniques mises

Plus en détail

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie

Reproduction interdite. Propriété de BBC-EXPERTISE. Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie [BBC-EXPERTISE] Labellisation BBC Effinergie Rénovation BBC Immeuble 10 lots 38 E BBC-EXPERTISE Expert en Rénovation Enérgétique Certifié 1 Présentation Prestations [BBC-EXPERTISE] CHANGEMENT DE DESTINATION

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE

CHAPITRE 1 : CONNAISSANCES GENERALES ET CONNAISSANCES SIMPLES EN THERMIQUE Le QCM (questionnaire à choix multiple) a 40 questions piochées au hasard dans un potentiel de 400 questions environ, divisées en 4 chapitres repris ci-après. La liste des connaissances requises correspond

Plus en détail

JE CHOISIS. Radiateurs électriques

JE CHOISIS. Radiateurs électriques JE CHOISIS Radiateurs électriques JE CHOISIS Un radiateur électrique En matière de radiateurs électriques, trois technologies différentes s offrent à vous : l inertie, le panneau rayonnant et le convecteur.

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation

Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation Etude et amélioration du comportement thermique d une habitation menée avec ARCHIWIZARD Contexte de l étude Mr et Mme LE LOUSTIC viennent d acquérir une maison se situant à Hennebont (56). Peu de travaux

Plus en détail

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1

Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 Logements collectifs en Béton : Simplifiez-vous la construction durable. 19 mars 2012 1 RT2012 et logement collectif 19 mars 2012 2 Demain : la RT 2012! 19 mars 2012 3 1 Le respect du Bbio Β Bio max Β

Plus en détail

Guide pour. le partenariat gagnant pour vos clients aquitaine.fr. Région-professionnels, les professionnels de l habitat

Guide pour. le partenariat gagnant pour vos clients aquitaine.fr. Région-professionnels, les professionnels de l habitat Guide pour les professionnels de l habitat Région-professionnels, le partenariat gagnant pour vos clients aquitaine.fr EC O -chèque Logement Travaux d Isolation ou de ventilation Afin de promouvoir des

Plus en détail

Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable?

Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable? Rénovation en maison individuelle : le mix énergétique une solution efficace et abordable? Mardi 7 février 2012 / 10H45-11H45 Maurice DI GIUSTO Président UNA CPC de la CAPEB Jean-Denis HASSENBOELHER Technicien

Plus en détail

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté

Optex. La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex La solution d isolation thermo- acoustique des murs par l extérieur sous bardage rapporté Optex, les solutions d isolation par l exté Description La gamme Optex est une sélection d isolants et de

Plus en détail

Contrôle thermographique Tarifs et prestations :

Contrôle thermographique Tarifs et prestations : 20 rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN technimursdeveloppement@gmail.com Tél : 02.54.98.50.15 Mr et Mme DUPONT 20 Rue Emile ZOLA 41200 ROMORANTIN Contrôle thermographique Tarifs et prestations : Habitations

Plus en détail

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante!

La rénovation. thermique. Rénover sa maison pour une isolation performante! PRÉFET La rénovation thermique Rénover sa maison pour une isolation performante! Diminution des besoins énergétiques au fil des ans Les réglementations thermiques successives ont permis l amélioration

Plus en détail

Audit Energétique En Maison Individuelle

Audit Energétique En Maison Individuelle V 1.03 Audit Energétique En Maison Individuelle Date : 14/06/2012 Réf: AR 0000 613 Prescripteur : OPERATION RENOV EE Mr CORBIN ARNAUD 50 Rue des Paras 56 000 VANNES INOVEHA Bureau d Etudes Thermiques 5,

Plus en détail

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires

RT2012. News. News. www.samse.fr. Ensemble pour la. Ensemble pour la. www.samse.fr. Avec SAMSE et ses partenaires Vous devez fournir les attestations de PC et de fin de travaux Attestation au depôt de pc : 1 Votre extension doit respecter les exigences de la élément par élément Attestation fin de travaux : Cette attestation

Plus en détail

C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie?

C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie? C.M.E.5.1 Comment économiser l énergie? I) Énergie et puissance : rappels : L énergie E est la capacité d un système à produire du, de la ou de la. L unité légale d énergie est le joule (J), on mesure

Plus en détail

Isolation des toitures Combles perdus

Isolation des toitures Combles perdus Isolation des toitures Combles perdus Guide de l isolation 03/2007 Isolez, économisez : maisons individuelles Maison en 1960, non isolée Maison en 1982 Excellent Economie d énergie Classique Consommation

Plus en détail

Vitrages isolants hautes performances

Vitrages isolants hautes performances RIOU Glass Infos Vitrages isolants hautes performances Les vitrages isolants fonctionnels peuvent être 2 à 3 fois plus performants que des vitrages isolants standards, en termes d isolation thermique ou

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage

Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage Energie et construction Cycle technique 2014 Formations supportées par la Wallonie Rénovation des châssis existants et remplacement du simple vitrage A.Tilmans Laboratoire caractéristiques énergétiques

Plus en détail

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive

Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive Dominique Caccavelli - CSTB Vers des bâtiments à énergie positive PAGE 1 Vers des bâtiment à énergie positive Un objectif clair et mobilisateur: Des bâtiments qui ne consomment pas plus qu ils ne produisent

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL

AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Montreuil, le 10 mars 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE RÉSIDENCE DES ORMES À MONTREUIL Réunion Intermédiaire Florent LOUSSOUARN DES TEXTES RÉGLEMENTAIRES Bâtiments avant 1974 1 er choc pétrolier RT 74 Décret affichage

Plus en détail

Diagnostic du logement

Diagnostic du logement Diagnostic du logement Mise à jour novembre 2014 Fiche réalisée par Héliose Les 5 clés de la basse consommation ❶ Isolation de l enveloppe ❺ Energies renouvelables ❷ Ventilation et étanchéité à l air ❹

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

JOURNEES DU CONFORT ET DE L EAU 20 NOVEMBRE 2007 DOMAINE DE LA CHANTERELLE VERLINGHEM

JOURNEES DU CONFORT ET DE L EAU 20 NOVEMBRE 2007 DOMAINE DE LA CHANTERELLE VERLINGHEM JOURNEES DU CONFORT ET DE L EAU 20 NOVEMBRE 2007 DOMAINE DE LA CHANTERELLE VERLINGHEM RENOVATION DURABLE DES BATIMENTS EXISTANTS JCE Lille Domaine de la Chanterelle 20 novembre 2007 1/6 Le 20 novembre,

Plus en détail

les vitrages d h Les multiples capacités de calibration des performances Synergia Concept International synergia@lucjoubert.com

les vitrages d h Les multiples capacités de calibration des performances Synergia Concept International synergia@lucjoubert.com Comment tbien utiliser les vitrages d aujourd hui d h Les multiples capacités de calibration des performances LucJoubert consultant SeniorenVitrages Luc Joubert, consultant Senior en Vitrages, Synergia

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz)

Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) Éco-prêt à taux zéro (éco-ptz) L éco-prêt à taux zéro en 14 points 1. Comment fonctionne un éco-prêt à taux zéro? L éco-prêt permet de financer les travaux d économie d énergie et les éventuels frais induits

Plus en détail

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT?

DANS QUELLES CONDITIONS PEUT-ON BENEFICIER DU CREDIT D IMPOT? Le crédit d impôt est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire de leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d amélioration énergétique réalisés dans

Plus en détail

Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE. 1) Données Générales. Date de la visite Conseiller. Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne

Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE. 1) Données Générales. Date de la visite Conseiller. Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE 1) Données Générales Identité Date de la visite Conseiller 21/06/2011 Marc GLASS Nom de l'usager : Adresse : Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne Logement

Plus en détail

L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL

L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL UE 5 : RISQUES PHYSIQUES FACTEUR D AMBIANCE T. ATHUYT L ISOLATION THERMIQUE DANS LA CONCEPTION ET LA REALISATION DES LOCAUX DE TRAVAIL «L isolation thermique dans la conception et la réalisation des locaux

Plus en détail

PAE RW08/312 0 - RAPPORT COMPLEMENTAIRE. Récapitulatif investissements et primes / crédit d'impôt

PAE RW08/312 0 - RAPPORT COMPLEMENTAIRE. Récapitulatif investissements et primes / crédit d'impôt PAE RW08/312 0 - RAPPORT COMPLEMENTAIRE Récapitulatif investissements et primes / crédit d'impôt Auditeur PAE : Alain Xhonneux Demandeur : Téléphone : 081/85.69.52 Sommaire Généralités 2 1) L audit énergétique

Plus en détail

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s)

Version 1. Demandeur de l étude : VM - BETON SERVICES 51 Boulevard des Marchandises 85260 L'HERBERGEMENT. Auteur * Approbateur Vérificateur(s) Département Enveloppe et Revêtements Division HygroThermique des Ouvrages N affaire : 12-007 Le 10 avril 2012 Réf. DER/HTO 2012-093-BB/LS CALCUL DES COEFFICIENTS DE TRANSMISSION SURFACIQUE UP ET DES COEFFICIENTS

Plus en détail

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI

La BAO PROMODUL version Pro Expert MI La BAO PROMODUL version Pro Expert MI Logiciel de diagnostic et de simulation pour l amélioration de la performance énergétique et du confort thermique dans la maison individuelle La BAO PROMODUL version

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique

Diagnostic De Performance ÉnergÉtique ELÉMENTS DE THERMIQUE Diagnostic De Performance ÉnergÉtique Mesurer la performance énergétique La conduction La conduction est un transfert de chaleur entre solides. L exemple plaque électrique. La plaque

Plus en détail

Réno2020. Étude de la toiture cintrée. Projet de la rue Ferrer 13. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS

Réno2020. Étude de la toiture cintrée. Projet de la rue Ferrer 13. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Prof. dr. Ir. Ar. Jean-Marie HAUGLUSTAINE Energy & Sustainable Development Réno2020 Projet de la rue Ferrer 13 Étude de la toiture cintrée 14 11 2011 Jean-Marie HAUGLUSTAINE Stéphane MONFILS Sommaire 1.

Plus en détail