λ = hc Exercice 19 p 417 L énergie du photon est liée à la fréquence de la radiation associée par la relation E = hν. Par ailleur ν= c/λ

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "λ = hc Exercice 19 p 417 L énergie du photon est liée à la fréquence de la radiation associée par la relation E = hν. Par ailleur ν= c/λ"

Transcription

1 T6 énergie ch4 Mécanique quantique Exercice 15 p 417 a. Le schéma du bas représente une absorption (l atome est initialement dans l état fondamental) et le schéma du haut 1 une émission (atome initialement dans l état excité). b. b. Il peut y avoir émission spontanée mais elle est peu probable : entre les niveaux E 3 et E 1 car le niveau E 3 se désexcite très vite vers le niveau E pour réaliser l inversion de population ; entre les niveaux E et E 1 car le niveau E a été choisi de telle sorte que sa durée de vie soit grande (durée de vie = temps moyen de désexcitation spontanée). Exercice 19 p 417 L énergie du photon est liée à la fréquence de la radiation associée par la relation E = hν. Par ailleur ν= c/λ λ = hc E A.N:λ = 6, , =3, m soit 350nm. C est une radiation ultraviolette 1 3 c. Il s agt d une émission stimulée, l atome est désexcité par le photon incident. Exercice 16 p 417 a. Le pompage permet de faire passer les atomes du niveau fondamental au niveau excité E 3 (flèche à gauche sur le schéma). L émission stimulée qui Exercice 4 p nm correspond à la longueur d onde d une lampe émettant dans le rouge (visible).. On utilise les relations E = hν et ν= c/λ On obtient E = hc/λ A.N : E= 6, =3, J 3. Chaque seconde l énergie transporté est E T =Px t= =10-3 J Le nombre de photons transportés est égale à l énergie transporter divisé par l énergie d un photon. n= E 3 T E = 10 photons 3, =3,

2 Exercice 7 p 40 On utilise l expression : λ= c ν c=λν A.N : c = ,67x10 6 x3, x10-6 =, x10 8 m s -1 Exercice 36 p a. On peut citer la monochromaticité, la directivité du faisceau et une grande puissance surfacique (concentration spatiale de l énergie). Dans le cas d un laser pulsé, il y a aussi une concentration temporelle de l énergie. b. Non, il émet de la lumière infrarouge (1067 nm > 800 nm). c. L irradiance est la puissance par unité de surface : I=P/S=P/πR On peut calculer la puissance à partir de l énergie délivrée pendant la durée t : P= E t I= P S = E π R² t A.N : I= W cm =3,1GW.cm π ( ) =3,1 109 L irradiance est suffisante pour créer un plasma car le résultat est supérieur à 1,0 GW.cm - (Cf doc.1) 5 7 Exercice 9 p 40 Chaque seconde l énergie transporté est E T =Px t= = 10-3 J L énergie de chaque photon émis est donné par : E=hν = hc λ A.N: E= 6, , =3, J Le nombre de photons transportés est égale à l énergie transporter divisé par l énergie d un photon. n= E T E = 10 3 photons L ordre de grandeur est de 3, =6, l ordre de photons. a. Chaque atome possède des niveaux d énergie bien déterminés, différents d un atome à l autre (c est la quantification). L énergie changée lors des différentes transitions est donc quantifiée et les longueurs d onde correspondantes λ=hc/ Ε sont caractéristiques des niveaux d énergie de l atome. Le spectre est donc différent d un atome à l autre.. b. E= hc λ =6, =4, J soit 4, / 1, =,94 ev Il s agit du retour au niveau fondamental à partir du deuxième état excité. 6 8

3 . c. Si l analyseur spectral fonctionne correctement, on doit retrouver dans le spectre les raies de l ion calcium, ce qui est le cas. Exercice 18 p437 a. λ= c ν =3,0.108,4.10 9=0,13m E=hν =6, , =1, J En électron-volt E= 1, , =9, ev b. Pour un photon de longueur d onde λ = 600 nm, son énergie est donnée par la relation : E=hν = h c λ = 6, , =,1eV L énergie d un photon visible est beaucoup plus grande que celle d un photon utilisé en Wi-Fi Ex 37 p44 Ex 1p437 a. Pour l électron λ= h 6, = m p e 9, , =, Pour le proton λ= h 6, = 3=, m p p 1, ,64.10 b. Pour des ondes électromagnétiques, les longueurs d onde correspondent au domaine des rayons X. 10 1

4 Ex 3p437 a. À la date t = 10 s, la position de l impact d un photon semble aléatoire. b. À la date t = 500 s, la figure qui apparaît est celle des interférences : des franges apparaissent. c. Les zones les plus claires correspondent à une probabilité de présence maximale des photons alors que les plus sombres correspondent à une probabilité de présence minimale. d. Dans cette expérience, le caractère ondulatoire des photons se manifeste lorsqu ils sont en nombre important. Ex 33p441 a. E 0 =hν = h c λ λ 0 = h c 34 0 E =6, , =, m=77nm 4,49 1, b. D après le texte, le photon doit apporter une énergie supérieure au travail d extraction E > E 0 Or on a E 0 = h c λ 0 On en déduit que la longueur d onde des photons doit être inférieure à la longueur d onde seuil. λ<λ Exercice 3 p 440 Le phénomène de diffraction intervient lorsque la longueur d onde et et la taille de l objet diffractant sont de même ordre de grandeur. La longueur d onde associée à un grain de sable est donné par la relation de de Broglie : λ = h p avecp=mv On a v=1 m s -1, m=1mg= kg λ = 6, =6, m Il n existe pas «d objet» de cette dimension permettant de mettre en évidence par diffraction le caractère ondulatoire d un grain de sable. (ordre de grandeur de la taille d un atome m) 14 Exercice 34 p 441 La masse d une molécule est calculée à partir de sa masse molaire et de la M C60 constante d Avogadro N A : m= N A Par ailleurs λ = h p et p=mv v= p m = h h N λ m = A 6, , v= 60 M C λ ,5 10 1=m s1 Exercice 44 p Le point A est au centre d une frange brillante : interférences constructives. Le point B est au centre d une frange sombre : interférences destructives.. Les interférences constructives observées en A sont obtenues pour des ondes en phase donc pour les ondes a et c ; les interférences destructives sont obtenues pour des ondes en opposition de phase donc pour les ondes a et b ou les ondes b et c. 16

5 3. a. Sur le document 3, on remarque que pour une cinquantaine d impacts les positions semblent aléatoires. Il n est donc pas possible de prévoir la position d un électron, le phénomène pourra être interprété en terme de densité de probabilité de présence pour un grand nombre d impacts. 3. b. À partir de impacts, on voit se dessiner sur les figures du document 3 les figures d interférences, avec l équivalent de franges sombres qui correspondent à un faible nombre d impacts, de franges brillantes qui correspondent à un grand nombre d impacts. Le phénomène d interférence est caractéristique du comportement ondulatoire des électrons. Pour un faible nombre d impacts, les impacts semblent aléatoires et traduisent le caractère corpusculaire (particulaire) des électrons. U(λ)=λ ( U(i) i ) +( U(b) b ) A.N : U(λ )=4, ( λ = (4,6 ± 1,3) 10 1 m. +( U(D) D ) 0,,0) +( 0, 0,8) +( 0,1 1, ) 1 m On avait par le calcul: λ = (5,6 ± 0,5) 10 1 m. Ces deux valeurs sont cohérentes car les deux intervalles de confiance se recoupent. 4. b. Le phénomène observé est la diffraction de l onde; l onde de matière traverse ici une ouverture de petite dimension. D après le schéma de l expérience sur le document 4, tanθ= OM D ;Pour un petit angle exprimé en radian : θ= OM D a. La relation de de Broglie : λ= h avec p=mv p 6, A.N : λ = 8=5,6 101 m 9, ,3 10 Vérification expérimentale : Sur le document, pour impacts, on détermine l interfrange: 4i = 8,0 µm soit i =,0 µm. L interfrange est par ailleurs donné par la relation i= λ D b λ =ib D A.N : λ =, , =4, m 35,0 10 On utilise la formule donnée pour calculer l incertitude sur la longueur d onde : On mesure OM sur la figure de densité de probabilité de présence des électrons du document 4, OM = 8,0 µm soit θ= 8, ,0 10 =,3 104 rad Par ailleurs : θ= λ a A. N. : donc λ =θ a λ=, , 10 6 =4, m= m. On obtient un ordre de grandeur de 10 1 m identique à l ordre de grandeur de la longueur d onde de l onde de matière déterminée précédemment. Ex 45p Ec= 1 m p v avec v=c/10 car le proton est animé d une vitesse de valeur égale à 10% de la vitesse de la lumière dans le vide. Ec= 1 m ( c p 10 ) = 1 1, ( 3, ) =7, J

6 Ec= 7, , =4,7Mev. D après la question 1, les protons non relativistes les plus énergétiques ont une énergie cinétique de 4,7 MeV. Le document nous indique que les protons les plus énergétiques des rayons cosmiques ont une énergie de 10 GeV, bien supérieure à 4,7 MeV, ces protons sont donc relativistes. 3.a p=m p v=m p c 10 =1, , =5, kg.m.s b λ= h =6, p 5, =1, m 1

Chapitre 14 : Dualité onde particule

Chapitre 14 : Dualité onde particule Exercice 1 : Absorption ou émission On a représenté trois transitions électroniques : Niveau 1 1 / Quel(s) schéma(s) représente(nt) : Une absorption? Une émission stimulée? Une émission spontanée? 2 /

Plus en détail

Transferts quantiques d énergie et dualité onde-particule

Transferts quantiques d énergie et dualité onde-particule 1. Onde électromagnétique et photon Au début du XXème siècle, la nature ondulatoire de la lumière est presque unanimement admise. 1.1. Insuffisance du modèle ondulatoire Expérience de Hertz (physicien

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 15-EXOS Transferts quantique d énergie et dualité onde-particule

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 15-EXOS Transferts quantique d énergie et dualité onde-particule Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 15-EXOS Transferts quantique d énergie et dualité onde-particule Exercices résolus p 387 à 389 N 1 à 5 Exercices p 390 à 398 N 11-15-18-27-28-29 + page 402-403

Plus en détail

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule

Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Transferts quantiques d'énergie et dualité onde-particule Comment la matière se comporte-t-elle à l'échelle microscopique? 1) Ondes ou particules? 1) La lumière Les phénomène de diffraction et interférences

Plus en détail

CHAPITRE 19 : TRANSFERTS QUANTIQUES D ÉNERGIE ET DUALITÉ ONDE-CORPUSCULE

CHAPITRE 19 : TRANSFERTS QUANTIQUES D ÉNERGIE ET DUALITÉ ONDE-CORPUSCULE CHAPITRE 19 : TRANSFERTS QUANTIQUES D ÉNERGIE ET DUALITÉ ONDE-CORPUSCULE Lycée International des Pontonniers Avril 2018 I. Transferts quantiques d énergie 1. Rappels de 1 re S Contrairement à ce que prévoit

Plus en détail

İNTRODUCTİON A LA PHYSİQUE QUANTİQUE

İNTRODUCTİON A LA PHYSİQUE QUANTİQUE TaleS / P15 İNTRODUCTİON A LA PHYSİQUE QUANTİQUE 1/ LA DUALİTÉ ONDE-PARTİCULE : Activité 15.1 a Dualité onde-particule de la lumière : Les phénomènes de diffraction et d interférences s expliquent par

Plus en détail

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui

Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui Thème 6 : l'énergie Chap 4 Mécanique quantique I Ondes ou particules? I.1 La lumière L'énergie de la lumière est transportée par des photons qui présentent un aspect particulaire (les photons) et ondulatoire

Plus en détail

I. Dualité onde/photon : une onde lumineuse.

I. Dualité onde/photon : une onde lumineuse. Terminale S Partie B : Comprendre : lois et modèles Chapitre 15 : Un peu de physique quantique. I. Dualité onde/photon : une onde lumineuse. Savoir que la lumière présente des aspects ondulatoire et particulaire.

Plus en détail

Chapitre 9 : Dualité onde-particule

Chapitre 9 : Dualité onde-particule Chapitre 9 : Dualité onde-particule 1. Ondes ou particules? 1.1. Aspect ondulatoire de la lumière Dans son «Traité de la lumière», Christian Huygens interprète la lumière comme la propagation d une onde.

Plus en détail

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule

Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Chapitre 14 : Dualité onde corpuscule Dualité onde-particule Photon et onde lumineuse. Particule matérielle et onde de matière ; relation de de Broglie. Interférences photon par photon, particule de matière

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 15-POLY Transferts quantique d énergie et dualité onde-particule

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 15-POLY Transferts quantique d énergie et dualité onde-particule Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 15-POLY Transferts quantique d énergie et dualité onde-particule 1/5 Objectifs : Comment la matière se comporte-t-elle à l échelle microscopique? Notions et contenus

Plus en détail

I. Absorption et émission quantique

I. Absorption et émission quantique CHAPITRE N 2 PARTIE D TRANSFERT QUANTIQUE D ENERGIE TS I. Absorption et émission quantique 1. Quantification des niveaux d énergie Les niveaux d énergie d un atome sont quantifiés, ils ne peuvent pendre

Plus en détail

Physique quantique. Chapitre 17

Physique quantique. Chapitre 17 Chapitre 17 Physique quantique RÉVISION ET RÉSUMÉ Interaction gravitationnelle La force d interaction gravitationnelle entre deux corps de masses m A et m B s écrit : F G =G m Am B r oùg=6, 67 10 11 N.m.kg

Plus en détail

6,0 10 0, Activité documentaire 2 : La dualité onde-particule. 1. Analyser les documents a. La source émet les photons un par un.

6,0 10 0, Activité documentaire 2 : La dualité onde-particule. 1. Analyser les documents a. La source émet les photons un par un. ctivité documentaire 1 : Le laser, outil d investigation 1. nalyser les documents a. Les deux caractéristiques du faisceau lumineux émis par le laser sont sa grande directivité (surface de 0,5 mm à 7 m

Plus en détail

1. Diffraction des ondes

1. Diffraction des ondes 1. Diffraction des ondes CHAPITRE P3 COMPORTEMENTS ONDULATOIRES Définition La diffraction correspond au changement de direction de propagation d une onde qui rencontre un obstacle ou une ouverture de petite

Plus en détail

Exercices d introduction à la physique quantique

Exercices d introduction à la physique quantique Constante de Planck : h = 6,626.10 34 J.s. Charge élecrique élémentaire : e = 1,602.10 19 C. Célérité de la lumière dans le vide : c = 3,00.10 8 m s 1. 1 Vrai ou faux 1. La force d interaction électrique

Plus en détail

Chap. II : Les spectres atomiques Qui dit spectre dit rayonnement! II.1. Le rayonnement (la lumière) La lumière c est une onde ou une particule???

Chap. II : Les spectres atomiques Qui dit spectre dit rayonnement! II.1. Le rayonnement (la lumière) La lumière c est une onde ou une particule??? Qui dit spectre dit rayonnement! II.1. Le rayonnement (la lumière) La lumière c est une onde ou une particule??? II.1.a. Nature ondulatoire (onde) Les ondes lumineuses sont des ondes électromagnétiques

Plus en détail

P12 - CORRECTİON DES EXERCİCES

P12 - CORRECTİON DES EXERCİCES P12 - CORRECTİON DES EXERCİCES Exercice 4 page 428 1. E = h.ν 2. Sachant que la fréquence du photon a diminué, alors son énergie E = h.ν a diminué aussi. 3. L énergie est transférée à l électron. 4. On

Plus en détail

Introduction à la mécanique quantique - CORRIGES

Introduction à la mécanique quantique - CORRIGES 1. Nombre de photons : a) Flux solaire moyen : ϕ = 0,5 kw.m -2 ; pour chaque photon solaire, de longueur d onde moyenne λ = 0,5 µm l énergie transportée est E = hν =h.(c/λ). L énergie reçue sur une surface

Plus en détail

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev)

N e : nombre constant d électrons émis par le canon par unité de temps. E C (ev) I- la quantification du transfert d énergie entre un atome et le milieu extérieur. 1 / Expérience de Frank et Hertz : a- Dispositif expérimental Canon à électrons : Permettant d'obtenir des électrons de

Plus en détail

STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION

STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION STRUCTURE D UNE ONDE ELECTROMAGNETIQUE ET DESCRIPTION DES PHENOMENES DE PROPAGATION 1. Structure d une onde électromagnétique La lumière présente un double aspect : corpusculaire (formée de particules,

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Lois et modèles Partie : Energie, matière et environnement. Cours 31 : Transferts quantiques d énergie. I. Quantification des niveaux d énergie de la matière. 1. Modèle corpusculaire de la lumière

Plus en détail

Spectre atomique. Gaz à faible pression

Spectre atomique. Gaz à faible pression I- La quantification de l énergie 1/ Expérience de Franck et Hertz Spectre atomique a- Schéma simplifié du dispositif expérimental Cette expérience consiste à bombarder de la vapeur de mercure sous faible

Plus en détail

Chapitre III : Atome d hydrogène et ions hydrogénoïdes Description des atomes par la mécanique quantique Atomistique

Chapitre III : Atome d hydrogène et ions hydrogénoïdes Description des atomes par la mécanique quantique Atomistique Chapitre III : Atome d hydrogène et ions hydrogénoïdes Description des atomes par la mécanique quantique I-ASPECTS DE LA MECANIQUE QUANTIQUE :... 4 - Dualité onde-corpuscules... 4 a- Dispositif expérimental...

Plus en détail

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses.

Physique quantique. , d étant la distance entre les deux masses. , d étant la distance entre les deux masses. Physique quantique 15 CHAPITRE Jusqu'au début du XX ème siècle, la physique s'est développée dans le cadre de la mécanique créée par Newton. Connaître, à un instant donné, la position du corps et toutes

Plus en détail

CHAPITRE IV : RAYONNEMENTS

CHAPITRE IV : RAYONNEMENTS CHAPITRE IV : RAYONNEMENTS IV. PHYSIQUE GENERALE DES RADIATIONS : On entend par rayonnement, la propagation d énergie à travers l espace. IV.. Classification des rayonnements: Les rayonnements sont classés

Plus en détail

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES

LES SOURCES DE LUMIERE ET LES SPECTRES LS SOURCS D LUMIR T LS SPCTRS 1. Les spectres d émission Un spectre d émission est un spectre produit par la lumière directement émise par une source (lampe à incandescence, corps chauffé, lampe à vapeur

Plus en détail

TS Devoir surveillé N 2 Lundi 10/11/2014

TS Devoir surveillé N 2 Lundi 10/11/2014 TS Devoir surveillé N 2 Lundi 0//204 Nom et Prénom : Données pour tous les exercices - Vitesse de propagation la lumière dans le vide : c = 2,998 0 8 m.s. - Valeur de l électronvolt : ev =,602 0-9 J -

Plus en détail

Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse)

Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse) Journée d accueil «ondes lumineuses et ondes de matière» au Laboratoire Collisions Agrégats Réactivité (Toulouse) Crédit: Patrick Dumas Organisation: Juliette Billy Programme 1. Introduction aux ondes

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

Description de la lumière LASER

Description de la lumière LASER Description de la lumière LASER Décrire la lumière produite par un LASER fait nécessairement appel aux quatre domaines principaux de l optique moderne. 1- Optique géométrique Faisceau cohérent très faiblement

Plus en détail

PARTIE II : COMPRENDRE. Chapitre 15 Transferts quantiques d énergie et dualité onde-particule

PARTIE II : COMPRENDRE. Chapitre 15 Transferts quantiques d énergie et dualité onde-particule PARTIE II : COMPRENDRE Connaître le principe de l émission stimulée et les principales propriétés du laser (directivité, monochromaticité, concentration spatiale et temporelle de l énergie). Mettre en

Plus en détail

RAYONNEMENTS III. RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE. 1) Aspect ondulatoire: I. INTRODUCTION

RAYONNEMENTS III. RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE. 1) Aspect ondulatoire: I. INTRODUCTION RAYONNEMENTS III. RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 1) Aspect ondulatoire: I. INTRODUCTION Les rayonnements électromagnétiques englobent un ensemble de rayonnements de nature physique identique, mais très

Plus en détail

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption

b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants 2. QCM a.!= c " b. ondulatoire ; corpusculaire c.! = h$ d. niveaux ; quantifiées e. photon f. continu ; raies ; absorption a. 5,45

Plus en détail

Introduction à la physique quantique

Introduction à la physique quantique La mécanique quantique a été élaborée dans la première moitié du XX siècle. Les bases essentielles sont été posées entre 1900 (Planck) et 1925(Schrödinger). Le cours de première année pose ces bases conceptuelles

Plus en détail

BIOPHYSIQUE RADIATIONS ELECTRO-MAGNETIQUES Connaissances essentielles du cours

BIOPHYSIQUE RADIATIONS ELECTRO-MAGNETIQUES Connaissances essentielles du cours BIOPHYSIQUE ADIATIONS ELECTO-MAGNETIQUES Connaissances essentielles du cours I. INTODUCTION A. Nature ondulatoire (Young, Fresnel) - Mis en évidence par les expériences de diffraction et d interférences

Plus en détail

Ondes et particules Thème : Observer

Ondes et particules Thème : Observer Les rayonnements dans l univers Les ondes dans la matière Ondes et particules Thème : Observer Pierre-Henry Suet Les Francs-Bourgeois Année scolaire 2015-2016 Les rayonnements dans l univers Les ondes

Plus en détail

1.2 Solutions. (Atkins Ch. 11.6a+b)

1.2 Solutions. (Atkins Ch. 11.6a+b) 1 Problème 1 (Atkins Ch. 11.6a+b) 1.1 Énoncé Calculer la quantité de mouvement des photons de longueur d onde de 750 nm et de 350 nm. À quelle vitesse a) un électron et b) une molécule de dihydrogène doivent-ils

Plus en détail

TS Devoir surveillé N 2 lundi 09/11/2015

TS Devoir surveillé N 2 lundi 09/11/2015 TS Devoir surveillé N 2 lundi 09//205 Nom et Prénom :.. Données numériques : Masse d un électron : m e = 9, 0-3 kg Charge élémentaire : e =,6 0-9 C Constante de Planck : h = 6,6 0-34 J.s Vitesse de propagation

Plus en détail

Exercices d application

Exercices d application Exercices d application 5 minutes chrono!. Mots manquants a. quantifiés b. absorption c. stimulée ; excité d. pompage ; inversion e. cavité résonante f. constructives ; d amplifier/d augmenter g. monochromaticité

Plus en détail

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange

Plus en détail

TRANSFERT QUANTIQUE D ENERGIE

TRANSFERT QUANTIQUE D ENERGIE , Chapitre 11 TRANSFERT QUANTIQUE D ENERGIE Terminale S I - TRANSFERT QUANTIQUE D'ENERGIE 1) Quantification de l'énergie d'un atome (rappels de PS) Les niveaux d énergie d un atome ne peuvent prendre que

Plus en détail

Les sources lumineuses. Modèle corpusculaire de la lumière. Emission par un atome

Les sources lumineuses. Modèle corpusculaire de la lumière. Emission par un atome Les sources lumineuses Complément de cours Modèle corpusculaire de la lumière Absorption, et mission stimulée Absorption mission stimulée Niveaux d énergie et de fréquence L énergie d'un atome est quantifiée

Plus en détail

Cours n 16 : Physique quantique

Cours n 16 : Physique quantique Cours n 16 : Physique quantique 1) Nature corpusculaire de la lumière La lumière peut être vue sous deux aspects : ondulatoire et corpusculaire. Dans ce chapitre nous allons étudier l aspect corpusculaire.

Plus en détail

EXERCICE I TITRE ALCALIMÉTRIQUE COMPLET D UNE EAU MINÉRALE (5 POINTS)

EXERCICE I TITRE ALCALIMÉTRIQUE COMPLET D UNE EAU MINÉRALE (5 POINTS) EXERCICE I TITRE ALCALIMÉTRIQUE COMPLET D UNE EAU MINÉRALE (5 POINTS) Corrigé 1.1 Diagramme de prédominance : les limites des domaines de prédominance sont données par les pka de chaque couple : ph

Plus en détail

Tableau 1.1 Principales caractéristiques de l électron, du proton et du neutron. Charge * Masses (m e, m p, m n ) *

Tableau 1.1 Principales caractéristiques de l électron, du proton et du neutron. Charge * Masses (m e, m p, m n ) * CORTÈGE ÉLECTRONIQUE D UN ATOME ET CLASSIFICATION PÉRIODIQUE DES ÉLÉMENTS RAPPELS DE COURS. CONSTITUTION DE L ATOME Protons-Neutrons-Électrons Les atomes sont les premiers corpuscules différenciés de la

Plus en détail

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887)

Chapitre 5. Dualité onde-corpuscule. 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière Expérience de Hertz (1887) Chapitre 5 Dualité onde-corpuscule 5.1 Aspect corpusculaire de la lumière 5.1.1 Expérience de Hertz (1887) Une plaque de zinc montée sur un électroscope est chargée, puis éclairée par la lumière émise

Plus en détail

Chapitre III : structure des atomes: classification

Chapitre III : structure des atomes: classification . Historique. Structure de l atome: - particules élémentaires -spectres atomiques - aspect ondulatoire 3. orbitales atomiques et configuration électronique 4. Classification périodique 5. Stabilité électronique

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

PC - Lycée Dumont D Urville Chapitre Optique ondulatoire: cohérence I. Optique géométrique ou optique ondulatoire

PC - Lycée Dumont D Urville Chapitre Optique ondulatoire: cohérence I. Optique géométrique ou optique ondulatoire PC - Lycée Dumont D Urville Chapitre Optique ondulatoire: cohérence I. Optique géométrique ou optique ondulatoire L optique géométrique repose sur deux principes. Premier principe de l optique géométrique:

Plus en détail

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45)

Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) PARTIE 1 - OBSERVER : COULEURS ET IMAGES Chapitre 3 : Les sources de lumières colorées (p. 45) Compétences attendues : Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par

Plus en détail

Stage de Pré Rentrée Rayonnement et Matière

Stage de Pré Rentrée Rayonnement et Matière Stage de Pré Rentrée 2010 Rayonnement et Matière Sommaire I. Généralités sur les ondes II. Le modèle ondulatoire de la lumière III. Ouverture au monde quantique IV. Décroissance radioactive V. Noyau, Masse

Plus en détail

Rappels d optique. Le spectre des ondes électromagnétiques couvrent une gamme de fréquence très étendue : infrarouge. ultraviolet.

Rappels d optique. Le spectre des ondes électromagnétiques couvrent une gamme de fréquence très étendue : infrarouge. ultraviolet. ptique Chapitre 1 Rappels d optique Sommaire I. ptique géométrique........................................ 1 I.1. Lumière et sources lumineuses................................... 1 I.2. Indice optique............................................

Plus en détail

Sources de lumière. En déduire une relation entre λ et T puis une relation entre λ et f :

Sources de lumière. En déduire une relation entre λ et T puis une relation entre λ et f : 1 Sources de lumière I. La lumière : une onde 1. Longueurs d ondes Expérience : propagation d une onde à la surface de l eau La longueur d onde λ correspond à la distance qui sépare 2 vagues. Les vagues

Plus en détail

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne

Spectroscopie pour la mécanique. L. Le Moyne Spectroscopie pour la mécanique L. Le Moyne 1 Plan du cours Notions de mécanique quantique Dualité onde corpuscule Relations d incertitude Fonction d onde et opérateurs Cas simples : oscillateur, rotateur,

Plus en détail

Sources de lumière colorée

Sources de lumière colorée Sources de lumière colorée " Que la lumière soif Et la lumière but. " André Beucler, poète, romancier et scénariste français du XX e siècle Prérequis : Le Soleil, les étoiles et les lampes sont des sources

Plus en détail

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE

PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE Chapitre I PRINCIPES GENERAUX DE LA SPECTROSCOPIE I - DEFINITION La spectroscopie est l étude du rayonnement électromagnétique émis, absorbé ou diffusé par les atomes ou les molécules. Elle fournit des

Plus en détail

mécanique quantique Chapitre 10 A. Le programme Commentaires

mécanique quantique Chapitre 10 A. Le programme Commentaires Chapitre 10 mécanique quantique A. Le programme Notions et contenus Transferts quantiques d énergie. Émission et absorption quantiques. Émission stimulée et amplification d une onde lumineuse. Oscillateur

Plus en détail

Activité 1 : Les tubes fluorescents.

Activité 1 : Les tubes fluorescents. Chapitre 3: Quels principes expliquent l émission d une lumière colorée? I. Sources de lumières colorées. Distinguer une source polychromatique d une source monochromatique caractérisée par une longueur

Plus en détail

COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13)

COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13) COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13) 1 COURS DE STRUCTURE DE LA MATIÈRE (Module Ph 13) SDM VOLUME HORAIRE : 24 heures Séances Cours : 12 heures 6 Travaux dirigés : 12 heures 6 Contrôles : 1

Plus en détail

Le 11/05/2015 Page : 1 / 6 Devoir maison n 4 T ale S2

Le 11/05/2015 Page : 1 / 6 Devoir maison n 4 T ale S2 Le 11/05/2015 Page : 1 / 6 Devoir maison n 4 T ale S2 I. Chimie organique relativiste Dans un futur lointain, des lycéens d un centre étranger, éloigné dans la galaxie, se rendent dans leur futur lycée

Plus en détail

Cours et activités : La mécanique quantique

Cours et activités : La mécanique quantique Cours et activités : La mécanique quantique Par analogie avec le mouvement des planètes, Ernest Rutherford propose en 1911 son modèle planétaire pour l atome. Les électrons (alias planètes) tourneraient

Plus en détail

Cours n 17 : Physique quantique

Cours n 17 : Physique quantique Cours n 17 : Physique quantique 1) Dualité onde corpuscule 1.1) Energie transportée par un photon La lumière peut être vue sous deux aspects : ondulatoire et corpusculaire. C est ce que l on appelle la

Plus en détail

Introduction au monde quantique.

Introduction au monde quantique. Introduction au monde quantique. Introduction : l état de la physique à la fin du XIX e siècle. A la fin du XIX e siècle, la physique classique était basée sur deux grandes théories : la mécanique Newtonienne

Plus en détail

PROPRIÉTÉS OPTIQUES DES SOLUTIONS

PROPRIÉTÉS OPTIQUES DES SOLUTIONS PROPRIÉTÉS OPTIQUES DES SOLUTIONS M me Allouache. H LA NATURE D UN RAYONNEMENT ÉLECTROMAGNÉTIQUE L étude des rayonnement électromagnétique utilise deux modèle complémentaire qui permettent de les décrire

Plus en détail

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3

Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 Thème 2 : Lumière et matière colorée / CHAP3 DOC1 : Quelques données numériques Couleur violet bleu vert jaune orange rouge λ (nm) 400-435 435-500 500-570 570-600 600-625 625-700 1 ev = 1,6.10-19 J c =

Plus en détail

LES ONDES. A- Ondes et particules. I- Rayonnements dans l Univers : Activité : A01_Rayonnements et particules. II- Les ondes dans la matière

LES ONDES. A- Ondes et particules. I- Rayonnements dans l Univers : Activité : A01_Rayonnements et particules. II- Les ondes dans la matière LES ONDES A- Ondes et particules I- Rayonnements dans l Univers : Rayonnements dans l Univers Absorption de rayonnements par l atmosphère terrestre Extraire et exploiter des informations sur l absorption

Plus en détail

Ecole d Assas 2 avril Epreuve d admission. Sujet de physique 1 heure, sur 20 points. REPONDRE DIRECTEMENT SUR LE SUJET. Consignes à respecter

Ecole d Assas 2 avril Epreuve d admission. Sujet de physique 1 heure, sur 20 points. REPONDRE DIRECTEMENT SUR LE SUJET. Consignes à respecter Ecole d Assas 2 avril 2015 Masso-Kinésithérapie Epreuve d admission Sujet de physique 1 heure, sur 20 points. REPONDRE DIRECTEMENT SUR LE SUJET Consignes à respecter Toutes les réponses doivent être réalisées

Plus en détail

CORRECTION Chapitre 2 : Propriétés des ondes

CORRECTION Chapitre 2 : Propriétés des ondes CORRECTION Chapitre 2 : Propriétés des ondes Activité 1 : Phénomène de diffraction 1- Doc 1 : Quelle expérience présente une figure de diffraction? La figure 2 car dans la figure 1 l'onde est simplement

Plus en détail

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5

1ere S Chapitre 4 : Les sources de lumières colorées 1/5 1 ere S Chapitre 4 : Les émissions de lumières colorées Thème Observer BO Notions et contenus Sources de lumière colorée Différentes sources de lumière : étoiles, lampes variées, laser, DEL, etc. Domaines

Plus en détail

Nature de la lumie re

Nature de la lumie re Sciences Physiques Unité : Optique Chapitre: Chapitre 3 Lumière et Matière Fiche de Cours S. Zayyani Nature de la lumie re On vient de voir, dans le chapitre précédent, qu une couleur peut être spectrale.

Plus en détail

L ATOME. 1.2 Composition d un noyau atomique Le noyau est composé de nucléons : les protons et les neutrons.

L ATOME. 1.2 Composition d un noyau atomique Le noyau est composé de nucléons : les protons et les neutrons. L ATOME 1. Description de l atome 1.1 Le modèle de l atome L atome est constitué d un noyau central de diamètre de l ordre de 10-14 m, chargé positivement, autour duquel gravite un cortège électronique.

Plus en détail

Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE

Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE Bac S 2015 Métropole MICRO-TEXTURATION DE SURFACE PAR UN LASER FEMTOSECONDE La micro-texturation de surface est une technologie qui permet d optimiser la lubrification des pièces métalliques en contact,

Plus en détail

COMPORTEMENT ONDULATOIRES

COMPORTEMENT ONDULATOIRES Thème 1 : La police scientifique Séquence I- 6 COMPORTEMENT ONDULATOIRES Cours p 67 à 72 Exercices : corrigés p 74 75, 8* 9* 10* 13* 15* 17* 19* 33*p 76 à 85 Diffraction :7-15-18-20 Interférences : 23-24-

Plus en détail

Introduction à l interaction lumière-matière

Introduction à l interaction lumière-matière 1 Introduction Introduction à l interaction lumière-matière Tous les corps ne se comportent pas de la même manière vis à vis de la lumière. En effet, certains sont transparents tandis que d autres sont

Plus en détail

Chapitre 3 : Propriétés des ondes :

Chapitre 3 : Propriétés des ondes : Chapitre 3 : Propriétés des ondes : I- La diffraction TP 1 : diffraction Activité 1 : Phénomène de diffraction 1- Doc 1 : Quelle expérience présente une figure de diffraction? 2-Comment définiriez vous

Plus en détail

Chapitre 1: Lumière et spectroscopie

Chapitre 1: Lumière et spectroscopie Chapitre 1: Lumière et spectroscopie Une science qui utilise la lumière pour analyser les propriétés des atomes, molécules et matériaux Elle utilise les fréquences (COULEURS, ENERGIES) de la lumière émise

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 2 durée : 2 heures

Devoir de Sciences Physiques n 2 durée : 2 heures Samedi 16 Novembre 013 TS1 et TS Devoir de Sciences Physiques n durée : heures L usage de la calculatrice est autorisé. Exercice 1 : Interférences 1. Interférences des ondes lumineuses Voulant observer

Plus en détail

EXERCİCE N 1 : «Déterminer une valeur de pka» ( 9 pts )

EXERCİCE N 1 : «Déterminer une valeur de pka» ( 9 pts ) Terminale S Lycée Massignon DEVOİR COMMUN N 7 Durée : 1h Les calculatrices NE SONT PAS autorisées. Il sera tenu compte de la qualité de la rédaction et de la cohérence des chiffres significatifs. EXERCİCE

Plus en détail

a) Le rayonnement thermique : le corps noir : théorie de Planck.

a) Le rayonnement thermique : le corps noir : théorie de Planck. Illustrations pour le cours d introduction à la physique quantique Genèse de la notion de photon. a) Le rayonnement thermique : le corps noir : théorie de Planck. Loi de Wien,..,. è Distribution de l énergie

Plus en détail

EXERCİCE N 1 : «laser refroidisseur d atomes» (7,5 pts )

EXERCİCE N 1 : «laser refroidisseur d atomes» (7,5 pts ) Terminale S Lycée Massignon DEVOİR COMMUN N 8 Durée : 2h Les calculatrices sont autorisées. Il sera tenu compte de la qualité de la rédaction et de la cohérence des chiffres significatifs. EXERCİCE N 1

Plus en détail

PARTIE A : EXPÉRIENCE DES FENTES D YOUNG

PARTIE A : EXPÉRIENCE DES FENTES D YOUNG CORRECTION BACCALAURÉAT GÉNÉRAL DE SCIENCES PHYSIQUES ÉPREUVE BLANCHE N 1 (Décembre 2014) EXERCICE n 1 Ondes et particules (8 points) PARTIE A : EXPÉRIENCE DES FENTES D YOUNG 1. c c T f 9 500. T = 1,7.

Plus en détail

Petite histoire de la lumière par wikipedia :

Petite histoire de la lumière par wikipedia : T ale S COURS Physique 10 Mécanique Quantique Compétences Connaître le principe de l'émission stimulée et les principales propriétés du laser (directivité, monochromaticité, concentration spatiale et temporelle

Plus en détail

Epreuve de l unité LASER

Epreuve de l unité LASER Université Mustapha Stambouli-Mascara- Année universitaire : 2017-2018 Faculté des sciences exactes Date : 08-05-2018 Département de Physique Durée : 1H45 min 3 eme année Licence Physique fondamentale

Plus en détail

Séquence III - 4 : Comportement ondulatoires

Séquence III - 4 : Comportement ondulatoires Thème 3 : Contrôle qualité Séquence III-1 Séquence III - 4 : Comportement ondulatoires Site contenant les ressources : http://asc-spc-jr.jimdo.com Plan de travail Travail à effectuer Fait A retravailler

Plus en détail

L ATOME ET LA MÉCANIQUE DE NEWTON OUVERTURE SUR LE MONDE QUANTIQUE

L ATOME ET LA MÉCANIQUE DE NEWTON OUVERTURE SUR LE MONDE QUANTIQUE CHAPITRE P15 L ATOME ET LA MÉCANIQUE DE NEWTON OUVERTURE SUR LE MONDE QUANTIQUE Introduction I) DES LIMITES DE LA MÉCANIQUE CLASSIQUE À LA MÉCANIQUE QUANTIQUE I.1. Comparaison entre la force gravitationnelle

Plus en détail

Activité Sources de lumière

Activité Sources de lumière Activité Sources de lumière La lumière est émise à partir de sources, qui présentent des caractéristiques très différentes selon leur constitution. Avant d'examiner la description de la lumière et sa propagation

Plus en détail

Appliquer le cours EXERCICES. Absorption et émissions quantiques ( 1 du cours) Domaine spectral et transitions quantiques ( 3 du cours)

Appliquer le cours EXERCICES. Absorption et émissions quantiques ( 1 du cours) Domaine spectral et transitions quantiques ( 3 du cours) COMMUNIQUER 3 On a constaté que le faisceau lumineux de la lampe n est pas un signal porteur efficace contrairement au faisceau laser Ce qui distingue ces deux faisceaux, c est d une part la puissance

Plus en détail

DS3 : Mécanique quantique/spectroscopie

DS3 : Mécanique quantique/spectroscopie NOM : Vendredi 21 novembre 2014 Prénom : Classe : TS1 DS3 : Mécanique quantique/spectroscopie Exercice 1 : Spectroscopie UV-Visible de colorants alimentaires ( / 4 ) 1. Que mesure-t-on en fonction de quoi

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N 11 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice N EST PAS autorisé

DEVOIR SURVEILLE N 11 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h00 L usage d'une calculatrice N EST PAS autorisé DEVOIR SURVEILLE N 11 PHYSIQUE-CHIMIE Série S DURÉE DE L ÉPREUVE : 2h L usage d'une calculatrice N EST PAS autorisé Exercice 1 Données : vitesse de la lumière dans le vide (ou l'air) c=3,*1 8 m.s -1 constante

Plus en détail

Un des lasers utilisés est un laser dont le milieu amplificateur est un cristal solide néodyme-yag décrit dans le document n 1 ci-dessous :

Un des lasers utilisés est un laser dont le milieu amplificateur est un cristal solide néodyme-yag décrit dans le document n 1 ci-dessous : Lasers Exercice 1 : 1.3. La communication optique pour la transmission d information utilise un faisceau laser. Rappeler les principales propriétés d un faisceau laser. Exercice 2 : 2. Les derniers filtres

Plus en détail

Physique Terminale S Thierry CHAUVET

Physique Terminale S Thierry CHAUVET Transfert quantique d énergie Dualité onde particule Physique Terminale S Thierry CHAUVET «Je crois pouvoir dire, sans risque de me tromper, que personne ne comprend la mécanique quantique» Richard Feynman

Plus en détail

Document 1 : Historique de l optique

Document 1 : Historique de l optique Document 1 : Historique de l optique Optique géométrique Optique ondulatoire Électromagnétisme Optique photonique Personnalités importantes Concept fort de la théorie Fermat Fresnel Maxwell Einstein 1650

Plus en détail

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière

Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Ce qu il faut retenir sur les sources de lumière Une source monochromatique émet une lumière dont le spectre est caractérisé par sa longueur d onde dans le vide. Une source polychromatique émet une lumière

Plus en détail

CH 3 Comportements ondulatoires

CH 3 Comportements ondulatoires CH 3 Comportements ondulatoires 1. L effet Doppler 1.1. Principe L effet Doppler est la variation de fréquence mesurée entre l émission et la réception d une onde, lorsque la distance entre l émetteur

Plus en détail

1. Contexte 1.1. Introduction

1. Contexte 1.1. Introduction Chapitre 4. Optique géométrique 1. Les bases, modélisation de la lumière. 1. Contexte 1.1. Introduction Aujourd hui, il existe essentiellement 3 descriptions du phénomène de propagation de la lumière.

Plus en détail