La CCAM en dermatologie : principales cotations d'actes (Mise à jour 15/10/06)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La CCAM en dermatologie : principales cotations d'actes (Mise à jour 15/10/06)"

Transcription

1 La CCAM en dermatologie : principales cotations d'actes (Mise à jour 15/10/06) DA : Dépassement Autorisé // RC : Remboursement sous Condition // : Accord Préalable Cotation Acte avec DA + 17,5% ELECTROCOAGULATION QZNP025 Séance de destruction de 6 lésions cutanées superficielles ou plus par électrocoagulation QZNP013 Séance de destruction de 1 à 5 lésions cutanées superficielles par électrocoagulation 23,67 27,81 RC 20,85 24,50 RC CRYOTHERIE QZNP004 Séance de destruction de 1 à 10 lésions cutanées superficielles QZNP012 Séance de destruction de 11 à 50 lésions cutanées superficielles QZNP005 Séance de destruction de 51 lésions cutanées superficielles ou plus QANP007 Séance de destruction de 1 à 10 lésions cutanées superficielles du visage par cryothérapie de contact QANP005 Séance de destruction de 11 lésions cutanées superficielles du visage ou plus par cryothérapie de contact 20,38 24,00 RC 22,73 26,70 RC 25,55 30,02 RC 28,80 33,84 RC 30,81 36,20 RC CURETAGE QZFA013 Exérèse de 1 à 5 lésions cutanées, par curetage QZFA022 Exérèse de 6 lésions cutanées ou plus, par curetage 17,24 20,25 RC 20,53 24,12 RC EXERESE TANGENTIELLE QZFA028 Exérèse tangentielle de 1 à 5 lésions cutanées 22,50 26,43 RC QZFA021 Exérèse tangentielle de 6 lésions cutanées ou plus 24,38 28,64 RC QZFA010 Exérèse tangentielle de 1 à 20 molluscum contagiosum 20,62 24,23 RC QZFA015 Exérèse tangentielle de 21 molluscum contagiosum ou plus 24,85 29,20 RC

2 EXCISION QZFA036 28,80 33,84 RC QZFA031 Exérèse de lésion superficielle de la peau par excision de 2 à 5 zones cutanées 33,39 39,23 RC QZFA003 Exérèse de lésion superficielle de la peau par excision de 6 zones cutanées ou plus 36,84 43,28 RC QZFA004 de 5 cm 2 à 10 cm 2 36,84 43,28 RC QZFA011 de 10 cm 2 à 50 cm 2 50,88 59,78 RC SUPPLEMENTS POUR EXCISION DE NAEVUS OU DE TUMEURS MALIGNES YYYY036 23,86 YYYY043 de 5 à 10 cm 2 36,35 YYYY061 sur 10 cm 2 et plus 53,60 Au total Exérèse d'un naevus ou tumeur maligne < 5 cm 2 QZFA036 + YYYY036 52,66 Exérèse de 2 à 5 naevus ou tumeurs malignes < 5 cm 2 QZFA031 + YYYY036 57,25 Exérèse d'un naevus ou tumeur maligne de 5 à 10 cm 2 QZFA004 + YYYY043 73,19 Exérèse d'un naevus ou tumeur maligne sur 10 cm 2 et plus QZFA011 + YYYY ,48 EVACUATION QZJB004 Évacuation de kystes acnéiques et/ou de comédons, par micro-incisions Non tarifé QZJA009 Évacuation de collection superficielle de la peau par abord direct 19,64 23,00 QZJB002 Évacuation de collection superficielle et/ou profonde de la peau et des tissus mous par voie transcutanée sans guidage 22,43 26,35

3 CORPS ETRANGERS SUPERFICIELS QZGA004 Ablation d'un corps étranger superficiel de la peau en dehors du visage et des mains 26,64 31,30 QAGA003 Ablation d'un corps étranger superficiel de la peau du visage ou des mains LESIONS SOUS-CUTANEES SUSFACIALES QZFA002 Exérèse d'une lésion sous-cutanée sus-fasciale de moins de 3 cm de grand axe QZFA001 Exérèse de 2 à 5 lésions souscutanées susfasciales de moins de 3 cm de grand axe 36,68 43,10 30,72 36,10 RC 42,69 50,16 RC SCLEROSES EJNF002 Séance de sclérose de varice du membre inférieur, par injection intraveineuse transcutanée sans guidage EPNF001 Séance de sclérose de varicosités et télangiectasies des veines, par injection intraveineuse transcutanée 14,29 16,79 RC Non tarifé EXFOLIATION DU VISAGE QANP003 Exfoliation épidermique [Peeling] du visage entier par agent chimique indications : (séquelles importantes d'acné au niveau du visage, de brûlure ou de cicatrice) QANP002 Exfoliation dermoépidermique moyenne du visage entier, par agent chimique indications: (séquelles importantes d'acné au niveau du visage, de brûlure ou de cicatrice) 30,10 35,37 RC 38,33 45,04 RC ORGANES GENITAUX EXTERNES JHNP001 Destruction de lésion du gland et/ou du prépuce du pénis 32,16 37,00 JHFA015 Exérèse de lésion de la peau du pénis, du gland et/ou du sillon balanopréputial sans ag ou locorégionale 29,24 34,36 JMFA002 Exérèse de lésion vulvo-périnéale 35,39 41,58 JZNP002 Destruction de moins de 10 lésions périnéales 24,38 28,65 JZNP001 Destruction de 10 à 50 lésions périnéales 42,41 49,47 JZNP003 Destruction de 51 lésions périnéales ou plus, ou de lésion périnéale de plus de 30 cm 2 49,69 58,38

4 PAUPIERES BAFA006 Exérèse non transfixiante d'une lésion d'une paupière (Exérèse d'un xanthélasma) 45,68 53,70 BAFA005 Exérèse non transfixiante de lésions multiples unilatérales de paupière ( Exérèse de xanthélasmas multiples) 73,19 86,00 SOURCILS BAFA012 Exérèse de lésion cutanée du sourcil 32,54 38,23 BAFA010 Exérèse de lésion sous-cutanée du sourcil 35,00 41,12 LEVRES HAFA008 Exérèse non transfixiante de lésion de lèvre, à l'exclusion de : exérèse de lésion congénitale de lèvre (cf ) résection de cicatrice de lèvre (HAFA028) 39,42 46,32 HAFA028 Résection de cicatrice de lèvre 46,02 54,07 NEZ GAFA007 Exérèse non transfixiante de lésion de la peau du nez ou de la muqueuse narinaire 35,51 41,72 CAVITE BUCCALE HAND002 Destruction de lésion de la muqueuse de la bouche de moins de 2 cm de grd axe par voie buccale sans laser 16,73 19,66 HAND004 Destruction de lésion de la muqueuse de la bouche de moins de 2 cm de grd axe par voie buccale avec laser 16,77 19,7 HAFA015 Exérèse de lésion de la muqueuse de la bouche de moins de 2 cm de grand axe par abord intrabuccal 34,57 40,62

5 ACTES DIAGNOSTIQUES QZHA001 Biopsie dermo-épidermique par abord direct 19,65 23,09 QEHA001 Biopsie de la plaque aréolomamelonnaire 22,68 26,65 QZQP001 Dermatoscopie pour surveillance de lésion à haut risque Indication : antécédent personnel ou familial de mélanome, syndrome du naevus atypique, chez un patient à haut risque. Formation : spécifique à la dermatoscopie pour ce type de patient Facturation : examen par dermatoscopie de l'ordre de 30 minutes 54,10 63,57 RC FGRP007 Test allergologique épicutané en chambre close (patch test) par batterie standard et/ou batterie complémentaire 23,04 27,07 FGRP005 Test allergologique épicutané en chambre close(patch test) par batterie standard et tests orientés 34,16 40,14 FGRP003 Test allergologique épicutané en chambre close (Patch test) par tests orientés 25,28 29,70 PHOTOTHERIE QZRP002 Séance de photothérapie de la main, du pied et/ou du cuir chevelu par rayons ultraviolets A ou ultraviolets B Indications : mycosis fongoide, état prémycosique et parapsoriasique, psoriasis d'au moins 40% de la surface corporelle QZRP003 Séance de photothérapie corporelle totale par rayons ultraviolets A [UVA] ou ultraviolets B [UVB] 80,56 10,06 RC 19,20 22,56 RC AUTRES QZLP001 Séance d'ionophorèse [iontophorèse] pour hyperhidrose 07,38 08,67 QZNP027 Séance d'épilation électrique Indications : hypertrichose pathologique, hirsutisme confirmé et documenté, transsexuel 19, RC QZNP029 Séance d'épilation cutanée sur moins de 50 cm 2 avec laser ou lampes flash 16,17 19,00 RC QZNP028 Séance d'épilation cutanée sur 50 à 150 cm 2 avec laser ou lampes flash 19, RC QZNP030 Séance d'épilation cutanée sur plus de 150 cm 2 avec laser ou lampes flash 24,62 28,93 RC Dr Olivier Rigoulet

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : DERMATOLOGIE ET VENEROLOGIE ADC - Acte de chirurgie BAFA005 1 (I, O) BAFA006 1 0 Exérèse non transfixiante de lésions multiples

Plus en détail

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) :

Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste en dermato-vénéréologie (E) : a) b) a) b) DERMATO-VENEREOLOGIE Art. 21 pag. 1 SECTION 9. Dermato-vénéréologie.

Plus en détail

Cumul consultation + Frottis (JO n 0044 du 21/02/2012 p.2900 n 19) Gynécologue Secteur 1. Gynécologue Secteur 2 pour patiente en CMU

Cumul consultation + Frottis (JO n 0044 du 21/02/2012 p.2900 n 19) Gynécologue Secteur 1. Gynécologue Secteur 2 pour patiente en CMU Tarifs actualisés au 1 er juillet 2013 Y compris les actes associés Pour toutes les patientes des professionnels en secteur 1 ET seulement les patientes CMU pour les professionnels en secteur 2 Gynécologie

Plus en détail

COLLÈGE FRANÇAIS DE CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE

COLLÈGE FRANÇAIS DE CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE COLLÈGE FRANÇAIS DE CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE COTATION DES ACTES SUSCEPTIBLES D'ÊTRE PRATIQUÉS EN CHIRURGIE DERMATOLOGIQUE INDEX DE RECHERCHE CHIRURGIE DE LA PEAU ET DES TISSUS MOUS PAGE : 01 CHIRURGIE

Plus en détail

16 SYSTÈME TÉGUMENTAIRE

16 SYSTÈME TÉGUMENTAIRE e e 11701 À l'exclusion de : actes sur les paupières 11702 l'auricule 11703 le nez 11704 les lèvres 11705 la marge anale 11706 les organes génitaux externes et le périnée 11707 Par atteinte superficielle

Plus en détail

Acte Code de l'acte (le jour) Montant total Dimanche. Autres (cf.majorations) QZGA002 1 41,8 41,8 68,3 84,3 93,3

Acte Code de l'acte (le jour) Montant total Dimanche. Autres (cf.majorations) QZGA002 1 41,8 41,8 68,3 84,3 93,3 Le livret CC du SML Acte de l'acte (le jour) Montant total CC -8h 42,50 Actes cliniques Consultation C 23 23 49,5 65,5 74,5 Tiers payant 6,9 14,85 19,65 22,35 Consultation au cabinet d'un nourrisson de

Plus en détail

SOUMISSION A LA TVA DES ACTES DE MEDECINE ET CHIRURGIE ESTHETIQUE

SOUMISSION A LA TVA DES ACTES DE MEDECINE ET CHIRURGIE ESTHETIQUE SOUMISSION A LA TVA DES ACTES DE MEDECINE ET CHIRURGIE ESTHETIQUE Par un rescrit publié le 10 avril 2012, n 2012/25, l Administration fiscale entend soumettre à la taxe sur la valeur ajoutée tous les actes

Plus en détail

LA NOMENCLATURE. ou comment optimiser la cotation...

LA NOMENCLATURE. ou comment optimiser la cotation... LA NOMENCLATURE ou comment optimiser la cotation... 2 TYPES DE COTATION NGAP C, CS, V, VS, VL, FPE, MNO, MGE, MD, MU, IFD, IK, N, MIC, MSH, K, MCG, RMT, RMA, MPA, MN, MM, MDN, MDI, MDD, CRN, VRN, CRM,

Plus en détail

I. Dermatite (ou eczéma)

I. Dermatite (ou eczéma) I. Dermatite (ou eczéma) 1. Dermatite atopique Définition : lésion chronique prurigineuse. Epidémiologie : forte prédisposition génétique souvent associée à l asthme ou la rhinite petite enfance dans 60

Plus en détail

Omnipraticiens INDEX F - PEAU - PHANÈRES - TISSU CELLULAIRE SOUS-CUTANÉ

Omnipraticiens INDEX F - PEAU - PHANÈRES - TISSU CELLULAIRE SOUS-CUTANÉ INDEX INDEX Page F - PEAU - PHANÈRES - TISSU CELLULAIRE SOUS-CUTANÉ Abcès......................................................... F-2 Hématome...................................................... F-2

Plus en détail

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMCH)

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMCH) SIWF ISFM Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMCH) Programme de formation complémentaire du 1 er janvier 2001 (dernière révision: 23 août 2013) SIWF Schweizerisches Institut für ärztliche

Plus en détail

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF.

Vous pouvez les photocopier à loisir ou les télécharger sur le site de la Société Française de Dermatologie (www.sfdermato.net) au format PDF. PHOTODERMATOL OGIE Cher(e) ami(e), La Société Française de Dermatologie travaille conjointement avec divers groupes et sociétés thématiques pour mettre au point des fiches d information aux patients. Vous

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION SOMMAIRE

RECUEIL DE LEGISLATION SOMMAIRE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 89 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 10 12 mars 1969 SOMMAIRE Règlement ministériel du 24 février 1969 modifiant

Plus en détail

CANCERS DE LA PEAU. Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes.

CANCERS DE LA PEAU. Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes. CANCERS DE LA PEAU Définition Les cancers de la peau se divisent en deux catégories principales : les mélanomes malins et les non mélanomes. Les mélanomes Ces tumeurs se développent dans les mélanocytes,

Plus en détail

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS)

Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS) Laserthérapie de la peau et des muqueuses orificielles (FMS) Programme de certificat d'aptitude technique du 1 er janvier 2001 2 Texte d'accompagnement concernant le programme de formation pour le certificat

Plus en détail

Recensement FMH. Consultation, visite, indemnité de déplacement, etc.

Recensement FMH. Consultation, visite, indemnité de déplacement, etc. Recensement FMH Recensement de la valeur intrinsèque 00.01.01 Consultation, visite, indemnité de déplacement, etc. 00.01.02.01 00.0010 Consultation, première période de 5 min (consultation de base) 00.0020

Plus en détail

et l utilisation des traitements biologiques

et l utilisation des traitements biologiques et l utilisation des traitements biologiques Choisir le meilleur traitement pour retrouver la qualité de vie que vous êtes en droit d avoir Les agents biologiques (biothérapies) Étant les plus récents

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? as n 1 e jeune homme présente ces papules et ces plaques verruqueuses linéaires sur son corps. Il s agit du syndrome du nævus épidermique. 2. Quelles sont les manifestations

Plus en détail

Moyens d étude de la peau

Moyens d étude de la peau Moyens d étude de la peau Dr. Yannick Le Corre yalecorre@chu-angers.fr Service de Dermatologie Vénéréologie Pr. L. Martin 2011-2012 CHU Angers UE Revêtement cutané Dermoscopie ou Dermatoscopie Examen de

Plus en détail

LES LASERS EN DERMATOLOGIE

LES LASERS EN DERMATOLOGIE 1 LES LASERS EN DERMATOLOGIE Dr Hervé VAN LANDUYT Dermatologue - Attaché au CHU St Jacques Adresse personnelle : 36 grande rue - 25000 Besançon Si la conception physique du laser est ancienne (Einstein),

Plus en détail

Lumière Intense Pulsée : son utilisation est-elle possible hors du secteur médical? FAIRE SAVOIR PAROLE D'EXPERT

Lumière Intense Pulsée : son utilisation est-elle possible hors du secteur médical? FAIRE SAVOIR PAROLE D'EXPERT FAIRE SAVOIR PAROLE D'EXPERT 56 Lumière Intense Pulsée : son utilisation est-elle possible hors du secteur médical? Par le Dr François Strawczynski Depuis quelques années, l usage des lampes flash s est

Plus en détail

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané

G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E. La prise en charge de votre mélanome cutané G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre mélanome cutané Mars 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide pour vous informer sur le mélanome

Plus en détail

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES

PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES Transverse : Dermatologie PATHOLOGIES DERMATOLOGIQUES I/- Introduction : La peau est un lieu de maladies spécifiques et le mode de révélation de nombreuses maladies internes. Au contact direct des patients

Plus en détail

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite)

Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) UE Revêtement Cutané (2010-2011) Traduction microscopique des lésions élémentaires primaires vues en sémiologie dermatologique (suite) Pr. Béatrice Vergier (service de pathologie, CHU Bordeaux) Lésions

Plus en détail

Structure tarifaire TarMed

Structure tarifaire TarMed Editores Medicorum Helveticorum Schweizerischer Ärzteverlag AG Editions mé dicales suisses SA Edizioni mediche svizzere SA Swiss Medical Publishers Ltd Structure tarifaire TarMed Version 1.0 Table des

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes cutanés - décembre 2009 - CARCINOMES BASOCELLULAIRES La chirurgie : traitement de référence et de 1 ère intention Classification clinique et histologique

Plus en détail

DÉFINITION OBJECTIFS. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom :

DÉFINITION OBJECTIFS. Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Version 2 mise à jour nov 2011 Information délivrée le : Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique

Plus en détail

HEMANGIOMES DU NOURRISSON

HEMANGIOMES DU NOURRISSON HEMANGIOMES DU NOURRISSON DEFINITION On désigne sous le nom d'angiomes, des dysplasies intéressants les vaisseaux sanguins. Il s'agit de malformations très hétérogènes et très polymorphes de cause inconnue

Plus en détail

MEDECINE MORPHO-ESTHETIQUE ET DE LA LONGEVITE

MEDECINE MORPHO-ESTHETIQUE ET DE LA LONGEVITE REFERENTIEL METIER POUR LA MEDECINE MORPHO-ESTHETIQUE ET DE LA LONGEVITE Ce document a été réalisé à l initiative du Conseil National des Sciences Morpho- Esthétiques et de la Longévité (CNSMEL) représentant

Plus en détail

INDEX T - APPAREIL VISUEL. Omnipraticiens. Page

INDEX T - APPAREIL VISUEL. Omnipraticiens. Page Omnipraticiens INDEX INDEX Page Globe oculaire................................................... T-2 Cornée........................................................ T-2 Sclérotique.....................................................

Plus en détail

Prestations. 1. Implantologie

Prestations. 1. Implantologie 1 Prestations 1. Implantologie 1.1. Remplacement de 5 différents systèmes d implantation adaptés aux exigences spécifiques des patients (implantation osseuse, esthétique, Risques médicaux généraux etc.)

Plus en détail

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades

PEMPHIGUS. Deuxième fiche d information pour les malades PEMPHIGUS Deuxième fiche d information pour les malades Les fiches d'informations ont été rédigées en collaboration par les 2 centres de référence des maladies bulleuses auto-immunes et l'association de

Plus en détail

Les lasers sont de plus en plus utilisés

Les lasers sont de plus en plus utilisés LA DERMATOLOGIE ESTHÉTIQUE LES TECHNOLOGIES PHYSIQUES : LES LASERS Geneviève Thérien, M.D., F.R.C.P. (C), C.S.P.Q., Dermatologue et Jean Boulanger, M.D., F.R.C.P. (C), C.S.P.Q., Dermatologue Les lasers

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Maladies et Grands Syndromes : Angiomes (223) Professeur Guy Magalon Juin 2005

Maladies et Grands Syndromes : Angiomes (223) Professeur Guy Magalon Juin 2005 Maladies et Grands Syndromes : Angiomes (223) Professeur Guy Magalon Juin 2005 1. Définition Les angiomes sont des tumeurs très fréquentes. La définition de TOURAINE rend parfaitement compte de la complexité

Plus en détail

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate

à Mesdames et Messieurs les Agents Comptables Médecins Conseils Régionaux Chef de service Pour mise en oeuvre immédiate CIRCULAIRE CIR-3/2009 Document consultable dans Médi@m Date : 27/0/2009 Domaine(s) : gestion des prestations en nature à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CRAM URCAM UGECAM CGSS CTI Agents Comptables

Plus en détail

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES Version 2 mise à jour nov 2008 Information délivrée le :... Cachet du Médecin : Au bénéfice de : Nom Prénom.. Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique

Plus en détail

Conditions de codage des gestes d anesthésie

Conditions de codage des gestes d anesthésie Situation 7 : actes par 24 heures Comme les actes en séances, certains actes de surveillance ou de soins continus, comme la suppléance d une fonction vitale défaillante, nécessitent leur répétition pour

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

Structure tarifaire TARMED

Structure tarifaire TARMED Editores Medicorum Helveticorum Schweizerischer Ärzteverlag AG Editions médicales suisses SA Edizioni mediche svizzere SA Swiss Medical Publishers Ltd Structure tarifaire TARMED Version 1.1 Table des matières

Plus en détail

Référentiel CPAM pour le double codage - Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM pour le double codage - Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM pour le double codage - Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : OPHTAMOLOGIE ADC - Acte de chirurgie BAFA006 1 0 Exérèse non transfixiante d'une lésion d'une paupière Notes

Plus en détail

FAUSSES CROYANCES ou FAUSSES IDEES EN DERMATOLOGIE. Dr Hervé VAN LANDUYT. Dermatologue Besançon Médecin Consultant CHU Minjoz Besançon

FAUSSES CROYANCES ou FAUSSES IDEES EN DERMATOLOGIE. Dr Hervé VAN LANDUYT. Dermatologue Besançon Médecin Consultant CHU Minjoz Besançon 1 FAUSSES CROYANCES ou FAUSSES IDEES EN DERMATOLOGIE Dr Hervé VAN LANDUYT Dermatologue Besançon Médecin Consultant CHU Minjoz Besançon Contacts : Site : www.asfoder.net/site ou Google -> Asfoder Les fausses

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES

PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES 6-2006 - frans- 08-06-2006 09:41 Pagina 1 PRISE EN CHARGE DU PSORIASIS EN PLAQUES Le psoriasis en plaques est la forme la plus fréquente de psoriasis. Dans les formes légères à modérées, un traitement

Plus en détail

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille

Psoriasis. Dr Franck Delesalle. CHRU Lille Psoriasis Nouvelles thérapeutiques Dr Franck Delesalle Clinique i Dermatologique CHRU Lille Traitements locaux Thérapeutiques usuelles Émollients, Eucérin, Psoriane, Kératolytiques urée 10 % Eucérin, Ac

Plus en détail

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR

RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR RISQUES SOLAIRES CE QU IL FAUT SAVOIR POUR QUE LE SOLEIL RESTE UN PLAISIR PROFITEZ DU SOLEIL EN TOUTE SÉCURITÉ Nous profitons tous du soleil et en connaissons ses bienfaits : il dope le moral et favorise

Plus en détail

UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE

UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE UNIVERSITE DE PARIS ANNEE UNIVERSITAIRE 2006-2007 MEMOIRE EN VUE DE L OBTENTION DU DIPLOME INTERUNIVERSITAIRE DE PEDAGOGIE MEDICALE Création d un site Internet pédagogique à l usage des étudiants de DCEM2

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

La lumière pulsée. L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est?

La lumière pulsée. L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est? La lumière pulsée L'épilation à la lumière pulsée qu'est-ce que c'est? L'épilation à la lumière pulsée est réalisée au moyen d'une lampe flash qui dispense de la lumière intense pulsée (en anglais Intense

Plus en détail

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis?

Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Quoi de neuf dans la prise en charge du psoriasis? Nathalie QUILES TSIMARATOS Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Ce que nous savons Le psoriasis Affection dermatologique très fréquente,

Plus en détail

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité :

Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : Référentiel CPAM Liste des codes les plus fréquents pour la spécialité : ANESTHESIOLOGIE - REANIMATION CHIRURGICALE ADA - Acte d'anesthésie AFLB010 4 (7, F, S, U) 0 Anesthésie rachidienne au cours d'un

Plus en détail

EPILATION DEFINITIVE AU LASER ET A LA LAMPE FLASH

EPILATION DEFINITIVE AU LASER ET A LA LAMPE FLASH EPILATION DEFINITIVE AU LASER ET A LA LAMPE FLASH Technique : Quelque soit le type de poil, l épilation peut être définitive. Diverses techniques peuvent être utilisées, que ce soit le laser ND Yag (épilation

Plus en détail

la peau et la dermatologie

la peau et la dermatologie Pour tout savoir sur la peau et la dermatologie Guy Leriche, Président Christian Germain, Directeur général édito BIEN PROTÉGER SA PEAU! Directement touchée par toutes les agressions extérieures, la peau

Plus en détail

Collection 24 heures / Pôle : Tête et cou

Collection 24 heures / Pôle : Tête et cou Dossier N 1 Monsieur R., 54 ans, consulte pour des douleurs buccales évoluant depuis plusieurs semaines. Il s agit d un patient alcoolo-tabagique très sympathique, qui n a pas d antécédent particulier.

Plus en détail

SGMC Schweizerische Gesellschaft für Medizinische Codierung SSCM Société Suisse de Codage Médical SSCM Società Svizzera di Codificazione Medica

SGMC Schweizerische Gesellschaft für Medizinische Codierung SSCM Société Suisse de Codage Médical SSCM Società Svizzera di Codificazione Medica Assemblée de printemps 27.05.2013 les cas Cas 3 Cher Docteur X Nous vous informons de l état de santé de la patiente susmentionnée, qui a été hospitalisée dans nos services du 07/11/2012 au 12/11/2012.

Plus en détail

Les cancers de la peau non-mélanome

Les cancers de la peau non-mélanome Les cancers de la peau non-mélanome Carcinome basocellulaire Carcinome spinocellulaire Lésions précancéreuses Une information de la Ligue contre le cancer pour les personnes concernées et leurs proches

Plus en détail

Liste des codes CPAM.v2 les plus fréquents pour la spécialité :

Liste des codes CPAM.v2 les plus fréquents pour la spécialité : Liste des codes CPAM.v2 les plus fréquents pour la spécialité : CHIRURGIE VISCERALE et DIGESTIVE ADC - Acte de chirurgie Tarif x 119,332 EBGA001 1 0 Ablation d'un système diffuseur implanté et du cathéter

Plus en détail

Dossier de presse 2014

Dossier de presse 2014 COSMETOLOGIE MEDICALE. CHIRURGIE ESTHETIQUE. MEDECINE ESTHETIQUE 1 Dossier de presse 2014 SOMMAIRE 4 Presentation 5 Trombinoscope 2 7 6 Cosmetologie medicale Maquillage permanent & detatouage 9 Traitement

Plus en détail

LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org )

LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org ) LIFTING ( Source SOFCPRE www.plasticiens.org ) 1 LIFTING Cette fiche d'information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique Reconstructrice et Esthétique (SOFCPRE) comme

Plus en détail

Diagno-photo. Quel est le diagnostic? À quoi correspond cette anomalie? Quel est le traitement?

Diagno-photo. Quel est le diagnostic? À quoi correspond cette anomalie? Quel est le traitement? 1 Dysphagie délirante Description du cas par Dre Julie Philip et Dr Mickaël Bouin, gastroentérologues Un homme de 48 ans se présente à l urgence pour un état délirant. Une schizophrénie paranoïde est diagnostiquée,

Plus en détail

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3

Tumeurs du foie. Item 151. GRANDVALLET Céline DCEM3 Tumeurs du foie Item 151 GRANDVALLET Céline DCEM3 - Le foie peut être le siège de différentes tumeurs : bénignes ou malignes. - Les différents examens d imagerie sont des outils performants qui nous permettent

Plus en détail

1. Le psoriasis, une maladie pas comme les autres

1. Le psoriasis, une maladie pas comme les autres 1. Le psoriasis, une maladie pas comme les autres une dermatose érythémato-squameuse pas si simple toutes les localisations sont possibles vraiment toutes peut être très grave Par son extension Par sa

Plus en détail

tourne sur elle-même Au fur et à mesure que la molécule avance vers le spectateur, on découvre les textes sur les atomes Vue d ensemble de la molécule

tourne sur elle-même Au fur et à mesure que la molécule avance vers le spectateur, on découvre les textes sur les atomes Vue d ensemble de la molécule Description Animation Aperçu Apparition d une molécule en 3D constituée de 5 atomes La molécule vient du fond de l écran et tourne sur elle-même «Schering-Plough» (sur l atome centrale) «Psoriasis en plaques»(sur

Plus en détail

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein. Le cancer mammaire. Atelier 5. Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire Traitement chirurgical et néo-adjuvant des cancers du sein Le cancer mammaire Atelier 5 Pr Carole Mathelin, Pr Bellocq Jean Pierre CHRU Strasbourg Bases des traitements chirurgicaux de la tumeur mammaire

Plus en détail

Gestes techniques en Médecine Générale

Gestes techniques en Médecine Générale Gestes techniques en Médecine Générale Marcelcave, le 11 décembre 2007 Animateur : Dr Michel PORTIER Expert : Dr Pierre DUPONT 2 SOMMAIRE Objectifs page 3 Pré-Test : page 4 Cas Cliniques page 5 A/ Plaies

Plus en détail

Plastique allant à l autoclavable. Oculo-Plastik, Inc. Protecteurs et instruments en inox pour une utilisation du laser en toute sécurité

Plastique allant à l autoclavable. Oculo-Plastik, Inc. Protecteurs et instruments en inox pour une utilisation du laser en toute sécurité 16 Plastique allant à l autoclavable Plaques à paupières Jaeger 1- un modèle plus concave avec un embout moyen et petit (illustré en noir). 23-295B or Y. 2- un modèle plus plat avec un embout moyen et

Plus en détail

Item 223 : Angiomes cutanés

Item 223 : Angiomes cutanés Item 223 : Angiomes cutanés Collège National des Enseignants de Dermatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Hémangiomes du nourrisson...4 I.1 Généralités...4 I.2 Diagnostic

Plus en détail

Photothérapie- UV. Une méthode de traitement efficace et éprouvée des maladies de la peau

Photothérapie- UV. Une méthode de traitement efficace et éprouvée des maladies de la peau Photothérapie- UV Une méthode de traitement efficace et éprouvée des maladies de la peau Sentez-vous en confiance Une méthode de traitement efficace et éprouvée des maladies de la peau 1. A propos de cette

Plus en détail

PROPRIÉTÉS D'UN LASER

PROPRIÉTÉS D'UN LASER PROPRIÉTÉS D'UN LASER Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : S'impliquer, être autonome. Elaborer et réaliser un protocole expérimental en toute sécurité. Compétence(s) spécifique(s)

Plus en détail

Syllabus de la médecine bucco-dentaire

Syllabus de la médecine bucco-dentaire Syllabus de la médecine bucco-dentaire 37 ème JNS Nantes 2 avril 2015 Isabelle Hyon - PH Chirurgien-Dentiste Centre de Soins Dentaires - CHU hôtel-dieu de Nantes Un peu d histoire Homo habilis, il y a

Plus en détail

Bureau de la Société Marocaine de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SMCPRE)

Bureau de la Société Marocaine de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SMCPRE) Bureau de la Société Marocaine de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique (SMCPRE) Président : IRAQI HOUSSAINI Kamal Vice-Président : BOUCHTA Abdellah Secrétaire Géneral : TERRAB Souad Trésorier

Plus en détail

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French)

Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) Acné (acné vulgaire) Acne (Acne Vulgaris) (French) L acné, dont le nom scientifique est l acné vulgaire, est la maladie de la peau la plus répandue. Elle survient chez 85 % des adolescents, parfois dès

Plus en détail

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie?

La maladie Qu est-ce que la pemphigoïde bulleuse? Combien de personnes sont atteintes de la maladie? PEMPHIGOÏDE BULLEUSE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENPEMPHIGOIDE BULLEUSE Deuxième fiche d information pour les malades PREMIERE FICHE D'INFORMATION AUX PATIENTS Les fiches d'informations ont été rédigées

Plus en détail

LISTE DES PRIX TRAITEMENTS ESTHÉTIQUES

LISTE DES PRIX TRAITEMENTS ESTHÉTIQUES LISTE DES PRIX TRAITEMENTS ESTHÉTIQUES 2013 PRIX DES TRAITEMENTS DÉPARTEMENT SANTÉ EVALUATION ÉNERGÉTIQUE (Check-up bio-énergétique et impédancemétrie) DÉNSITOMETRIE ET SCANNER DE LA COMPOSITION CORPORELLE

Plus en détail

La plateforme laser intelligente pour le traitement des lésions cutanées et l épilation

La plateforme laser intelligente pour le traitement des lésions cutanées et l épilation La plateforme laser intelligente pour le traitement des lésions cutanées et l épilation Découvrez la plate-forme Xlase Plus La technologie laser est aujourd hui de plus en plus utilisée dans les traitements

Plus en détail

Dermatologie courante du sujet âgé. Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard

Dermatologie courante du sujet âgé. Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard Dermatologie courante du sujet âgé Printemps Médical de Bourgogne 31 Mars 2012 Dr Claude Plassard Gériatre CHI Châtillon/Montbard Mécanismes du vieillissement cutané En vieillissant, la peau se ride, s

Plus en détail

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par

Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par Document préparé par l équipe de la fmpm.eur.st à partir de documents circulant librement sur internet! Pour toute info veuillez nous contacter par le présent site web! Un merci spécial à FatimZahra! Erythème

Plus en détail

Prépration cutanée de l opéré

Prépration cutanée de l opéré Prépration cutanée de l opéré Xème Journée d Hygiène Hospitalière de Bizerte. Bizerte le 3 décembre 2005 Conférence de Consensus de la Société Française d Hygiène Hospitalière 1 Définition: Ensemble de

Plus en détail

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques

Introduction. Cours APEPPU Psoriasis. Clinique. Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Introduction Cours APEPPU Psoriasis Dr Cécile Perrigouard Dermatologie, Hôpital Civil de Strasbourg Pathologie fréquente : 2 % population générale Cause inconnue Facteurs étiologiques Médicamenteux Prédisposition

Plus en détail

AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes. Les miens et seulement les miens!!!

AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes. Les miens et seulement les miens!!! AVERTISSEMENT!! Ce qui suit est: Mon Cancer, Mes Traitements, Mon ressenti, Mon parcours, Mon histoire, Mes idées Les miens et seulement les miens!!! 2 Cette histoire débute le dimanche 11 Novembre de

Plus en détail

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING

TECHNIQUES D AVENIR LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING LASER DOPPLER IMAGING TECHNIQUES D AVENIR Jonathan LONDNER, Aurélie HAUTIER Centre Régional de Traitement des Grands Brûlés Service de chirurgie Plastique, Hôpital de la Conception, Marseille. DIAGNOSTIC DÉTERSION BOURGEONNEMENT

Plus en détail

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue

Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Le Psoriasis : le point de vue du dermatologue Nathalie Quiles Tsimaratos Service de Dermatologie Hôpital Saint Joseph Marseille Les formes cliniques cutanées En plaques : dermatose érythématosquameuse

Plus en détail

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE

INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE INTERVENTIONS CHIRURGICALES EN GYNÉCOLOGIE Informations générales pour la convalescence Pour vous, pour la vie Ce feuillet est destiné à mieux vous renseigner sur les points à observer après une opération

Plus en détail

Projet FIDES. Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) Version 0 du 6 mai 2010

Projet FIDES. Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) Version 0 du 6 mai 2010 Projet FIDES Cahier des charges des règles de facturation des actes et consultations externes (ACE) Document à destination : de l Assurance maladie obligatoire des éditeurs de logiciels hospitaliers de

Plus en détail

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes

Psoriasis. Pr Alain Dupuy. Service de Dermatologie CHU Rennes Psoriasis Pr Alain Dupuy Service de Dermatologie CHU Rennes Avertissement Ces diapositives sont un support à un cours oral. Elles ne sont pas conçues pour se suffire à elles-mêmes Les photographies sont

Plus en détail

La Gale. Dr N. Contet-Audonneau. 26/09/2010 Dr N Contet-Audonneau Cours IST

La Gale. Dr N. Contet-Audonneau. 26/09/2010 Dr N Contet-Audonneau Cours IST La Gale Dr N. Contet-Audonneau 1 Définition Dermatose contagieuse due à un acarien Sarcoptes scabiei variété hominis Fréquente Cosmopolite Prurigineuse 2 La gale 300 millions de personnes/an dans le monde

Plus en détail

Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF)

Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) Item 84 (item 271) : Pathologie des paupières Collège des Ophtalmologistes Universitaires de France (COUF) 2013 1 Table des matières 1. Anatomie... 3 2. Pathologies... 4 3. Autres pathologies palpébrales...

Plus en détail

Section 5. - Chirurgie.

Section 5. - Chirurgie. - 1 - Section 5. - Chirurgie. Art. 14. Sont considérées comme prestations qui requièrent la qualification de médecin spécialiste dans une des disciplines relevant de la pathologie externe : e) les prestations

Plus en détail

Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique

Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique Gale ou Scabiose Epidémiologie, clinique et thérapeutique Dr Nelly Contet-Audonneau et Isabelle Glatz Parasitologie- Mycologie n.contet-audonneau@chunancy.fr Dr Jean-Philippe Schurra Dermatologue Dr M-F

Plus en détail

Maladies et Grands Syndromes - Pathologie des paupières (271) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005

Maladies et Grands Syndromes - Pathologie des paupières (271) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 Maladies et Grands Syndromes - Pathologie des paupières (271) Professeur Bernard Ridings Docteur Olivier Forzano Mai 2005 1. Pathologies palpébrales 1.1. Rappels anatomiques : 1.1.1. Les paupières : Elles

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET DES PRESTATIONS

LISTE DES ACTES ET DES PRESTATIONS LISTE DES ACTES ET DES PRESTATIONS Livres I et III modifiés par les Décisions UNCAM suivantes Décision du 11 mars 2005. JO du 30 mars 2005 Décision du 18 juillet 2005 JO du 26 août 2005 Décision du 6 décembre

Plus en détail

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES

DÉFINITION, OBJECTIFS ET PRINCIPES Information délivrée le : Cachet du Médecin : Version 1 créée le 1er mars 2012 Au bénéfice de : Nom : Prénom : Cette fiche d information a été conçue sous l égide de la Société Française de Chirurgie Plastique

Plus en détail

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se

Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se Le psoriasis est une maladie fréquente Le psoriasis est une maladie qui touche environ 2 à 3 % de la population et qui se traduit le plus souvent par des plaques rouges sur la peau, légèrement surélevées

Plus en détail

LA DERMATOLOGIE ET LA PETITE CHIRURGIE

LA DERMATOLOGIE ET LA PETITE CHIRURGIE FORMATION CONTINUE 2014-2015 fmoq.org LA DERMATOLOGIE ET LA PETITE CHIRURGIE 21 ET 22 MAI 2015 HÔTEL DELTA QUÉBEC, QUÉBEC INSCRIPTION OBLIGATOIRE AVANT LE 8 MAI 2015 NOMBRE DE PARTICIPANTS LIMITÉ RÉALISATION

Plus en détail

La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties

La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties La Chirurgie Esthétique des Paupières ou Blépharoplasties par le Dr. Gérard COUREAU Spécialiste en Chirurgie plastique et esthétique, à Nice Centre de Chirurgie Esthétique, Clinique Saint-George 2, Avenue

Plus en détail

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO

NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO NOMENCLATURE DES ACTES PROFESSIONNELS DES CHIRURGIENS-DENTISTES DE MONACO ARRETE MINISTERIEL N 84-688 DU 30 NOVEMBRE 1984 MODIFIE PAR : L Arrêté Ministériel n 98-633 du 21 décembre 1998 L Arrêté Ministériel

Plus en détail

Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide

Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide Des os plus solides pour garder de belles dents Information patient I La régénération osseuse avec Geistlich Bio-Oss et Geistlich Bio-Gide Table des matières Rire est la plus belle façon de montrer ses

Plus en détail

Radiographies intrabuccales rétroalvéolaires et/ou rétrocoronaires de 2 secteurs distincts de 1 à 3 dents contigües

Radiographies intrabuccales rétroalvéolaires et/ou rétrocoronaires de 2 secteurs distincts de 1 à 3 dents contigües SYNDICAT DES FEMMES CHIRURGIENS DENTISTES NGAP Chapitre et Codes 07 APPAREIL DIGESTIF Les actes sur la cavité de l'abdomen, par coelioscopie ou par rétropéritonéoscopie incluent l'évacuation de collection

Plus en détail

.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203 .(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3 .( @.*" '!%2"+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!

.( /.*!0) %1 2+ %#(3004) 05' 203 .(.*0+ ) '!2+ %#(30+ 0!%) 4!%2) 3 .( @.* '!%2+ %#(30! &' 4!!% .+.*0%!!'!(!%2+ 16 3047! !"#! $ %#&' (!"#$!% & % ' (!%' ) )''! *)+* *! %#"+, ' ( ', -) " *.( /.*!0) %1 2"+ %#(3004) 05' 203.(.*0"+ ) '!2"+ %#(30+ 0!"%) 4!%2) 3.( -.* %)!(2"+ %#(30! &' 4!!%.+.*0%!!'!(!%2"+ 16 3047!%(%' 0.(89.*

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques

Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques Recommandations régionales Prise en charge des cancers du sein non métastatiques - juin 2005 - CARCINOMES INTRA-CANALAIRES Diagnostic Dépistage (le plus souvent examen clinique normal ; parfois tumeur,

Plus en détail

Epilation. Epilation laser

Epilation. Epilation laser Epilation Epilation laser Rapides et efficaces, les lasers Alexandrite et Nd:YAG garantissent une épilation de longue durée. Pour tout type de peau, au féminin comme au masculin Séance d information et

Plus en détail