Présentation Etude CC 360

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation Etude CC 360"

Transcription

1 Présentation Etude CC 360 «Quels modèles d organisation des centres de compétences SAP : quelles sont les nouvelles tendances?» Atelier du 8 Octobre 2014 M. Bernard Cottinaud Président de la Commission Organisation et Gouvernance Mme Caroline Couesnon Directeur Associé ADVESE

2 Sommaire Présentation de l USF et la Commission Organisation et Gouvernance Présentation d Advese Présentation de l Etude CC 360 Lancement du questionnaire en ligne Etude CC 360 2

3 Présentation de l USF en quelques chiffres Association des utilisateurs francophones des solutions SAP 25 ans (créée en 1989) Association totalement indépendante financièrement de l éditeur SAP adhérents représentant 450 entreprises dont 73% du CAC 40 et 62% du SBF commissions et groupes de travail 120 réunions par an, hors évènements Etude CC 360 3

4 Cartographie des Commissions de l USF Etude CC 360 4

5 La commission Organisation & Gouvernance Objectifs de la commission O&G Partage d expérience et de bonnes pratiques entre pairs (responsables de CC, responsables de projet, directeurs des études, DSI...), Réflexion sur les méthodes, sur les modèles d organisation, sur la gouvernance, sur les outils, Présentation régulière des centres compétences des membres de la commission, Veille auprès de SAP sur leur stratégie et les impacts pour nos organisations (produits, outils, support, services, méthodes ) et sur les tendances du marché. Fonctionnement de la commission Plus de 350 personnes représentant plus de 100 sociétés ont participé à la commission, Une trentaine de participants échangent régulièrement dans les groupes de travail, Les membres se réunissent environ 4 fois par an en commission plénière, Des groupes de travail peuvent être lancés selon les thématiques. Travaux réalisés et en cours Enquête utilisateurs sur l adoption d un ERP ( ) -> Note de perspective Mars 2014, Etude CC 360 ( ). Etude CC 360 5

6 L étude CC 360 Objectif : Etablir une synthèse de l état de l art des centres de compétences chez les clients de SAP, Moyens : Contribution des participants de la commission O&G, Interview de responsables métier et de DSI membres de l USF, Enquête auprès des sociétés adhérentes de l USF (questionnaire en ligne de 20 min) dont le lancement est aujourd hui, Appui du cabinet de conseil. Livrable : Note de perspective USF pour le printemps Etude CC 360 6

7 Commission O&G : Etude CC 360 Business Case Oct/nov 2014 Lancement à la Convention USF Eté 2014 Atelier prochaine Convention USF Evolutions Projet Etat de l art des CC SAP Copyright ADVESE Run / Support Printemps USF 2015 Etude CC 360 7

8 Présentation d ADVESE Le cabinet de conseil en stratégie et management des fonctions DAF et DSI Un conseil indépendant et éclairé. En quelques chiffres : 15 ans de présence en France, 3,4 millions d euros de CA, 15 consultants, 20 sous-traitants réguliers dans notre écosystème; Une offre construite pour les Directeurs de Fonction Finance et SI : Accompagnement des projets critiques et visibles, Amélioration de la performance de la fonction, Optimisation des processus SI et métiers de l entreprise, En support de cette offre : auditeurs SI certifiés auprès de l ISACA. Une promesse : «Eclairer par l action vos décisions et vos projets» Une activité continue de recherche sur les offres, les méthodologies régulièrement utilisées, les technologies innovantes, etc Un partenariat 2014 et 2015 avec l USF sur «L organisation des CCSAP» après deux années consacrées en 2012 et 2013 au sujet «Comment augmenter l appropriation de SAP auprès des utilisateurs métiers» 8

9 Les offres Advese autour de SAP Redéfinition de la gouvernance entre filiale / siège / Métier Définition de la MOA déléguée SAP Post Projet Revue des processus supports du centre de compétence SAP BBZ du centre de compétence Tableaux de bord de suivi de projet Pilotage de projet de Mise en œuvre Diagnostic sur les dispositions d appropriation, de formation et de gestion documentaire et plan de préconisation Diagnostic sur l appropriation des outils dont SAP et plan de progrès Audit de projet SAP finance Etude CC 360 9

10 CC 360 : Interviews Interviews Directions métiers et DSI des sociétés adhérentes de l USF Panel constitué sur la base du volontariat Etude CC

11 Les interviews Le déroulement des interviews : - Durée de 15min environ, 4 questions - L anonymat des réponses est préservé - Entretiens téléphoniques réalisés par ADVESE Les 3 questions posées concernant les enjeux (Directions métier et DSI): Les grandes attentes vis-à-vis de SAP SAP comme support ou comme réel vecteur de performance? Les attentes vis-à-vis des Centres de Compétences SAP Quels objectifs attendus du CC SAP : La maintenance à moindre coût? La réussite des projets dans les conditions accordées? Le travail de veille et de recherche d innovation? Les propositions d amélioration de la performance des processus? L utilisation du plein potentiel de l outil? La perception de la DSI Quelles différences entre la vision DSI et la vision métier? Etude CC

12 CC 360 : Interviews Synthèse des interviews Etude CC

13 Synthèse quantitative (1/3) 9 sociétés interrogées Etude CC

14 Synthèse quantitative (2/3) 16 interviews menées Etude CC

15 Synthèse quantitative (3/3) Groupes de modules ECC BI Package Human Capital Management SRM (Supplier Relationship Management) CRM (Customer Relationship Management) GRC Access Control PI (Process Integration) SCM (Supply Chain Management) PLM MDM (Master Data Management) EPM (Enterprise Performance management) Groupe 1 : modules déployés dans toutes les sociétés du panel Groupe 2 : déployés dans plus de 50% des sociétés du panel Groupe 3 : déployés dans 40% des sociétés du panel Groupe 4 : déployés dans moins de 30% des sociétés du panel Etude CC

16 Les grandes attentes Attentes vis-à-vis de la galaxie SAP SAP perçu comme vecteur de performance : Consensus au niveau des DSI et des Métiers sur ce point, Seul un métier a été reporté comme voyant SAP comme un simple support, Plusieurs Groupes sont en transition entre les 2 visions. Des attentes mixtes métier et DSI ont été notées au sein de plusieurs groupes DSI : sécurité, proposition de valeur métier autour de SAP, Métier : robustesse, ROI. En résumé, les attentes des répondants peuvent être catégorisées comme suit : IT Approche plus globale que SAP (vision progiciel, rapprochement de core model ) Recherche de productivité sur les écrans de base de l outil (ergonomie, design) Recherche, par les centres SAP, d innovations apportant de la valeur au métier (HANA ) et posture de justification de l apport de SAP vis-àvis du métier Métier L amélioration du triptyque coût/qualité/délai L optimisation des processus Un levier vers de nouvelles pratiques (dématérialisation ) L harmonisation des pratiques Groupe Attentes citées par des intervenants métiers et IT Amélioration de la performance grâce à l aide au pilotage Etude CC

17 Les organisations des Centres SAP 1. De lourdes divergences organisationnelles Différents types d Organisation au sein des Centre SAP : Structure par métier vs structure par processus, Equipes mixtes internes/externes vs équipes exclusivement internes. Des périmètres fonctionnels très variables Pas d homogénéité structurelle au niveau des activités des Centres SAP entre support (N1, N2, N3), Projets, Change, Veille, Certains Centres vont jusqu à inclure le pilotage de la relation éditeur, le pilotage des relations de sous-traitance, les interfaces entrantes/sortantes, les indicateurs de pilotage 2. Des organisations CCSAP qui sont le reflet des organisations des entreprises interrogées Centralisées ou décentralisées, Par métier, par branche Etude CC

18 Les organisations des Centres SAP 3. Des tendances qui semblent se dégager avec des définitions partagées Centre de Compétence Centre d Expertise Les 2 Des équipes mixtes métier/dsi : - avec des équipes dédiées au Projet, des équipes Run, Une TMA externalisée pour partie, une gouvernance d ensemble, - des compétences fonctionnelles, Techno, Gouvernance Une poussée des DG vers l externalisation suite à la pression sur les coûts : - En effet, La partie transactionnelle de SAP devenue très standard de plus en plus perçue comme une «commodité» externalisable. La Vision Back Office externalisable ne doit pas faire oublier le besoin d un vision Prospective SAP : - Le recentrage sur la création de valeur pour le client final nécessite un besoin en expertise plus rare dans les Centres SAP et à maintenir en interne. Plusieurs Centres : - 1 Centre dédié au Run (interne ou externalisé), - 1 Centre dédié à la prospection, à la veille, à la relation SAP. Cohabitation de plusieurs Centres sur un périmètre variable : - Périmètre fonctionnel : split Centre Gouvernance, Centre Run, Centre Expertise/Veille, - Périmètre organisationnel : par entité, par métier, par zone géographique, - Périmètre par solution : par société de rang 1 La question se pose, de l intégration au sein d un Centre de Compétences élargi, des applications de l écosystème autour de l application principale SAP Etude CC

19 Les grandes attentes Attentes vis-à-vis des organisations SAP Nombre de citations des propositions de missions du Centre SAP : Maintenir à moindre coût Réussir les projets dans les conditions voulues Faire de la veille sur les innovations SAP Faire des propositions de performance S assurer que l outil est utilisé à son plein potentiel Toutes les propositions semblent être des attentes prioritaires au sein du panel. Utiliser l outil à son plein potentiel regroupe le consensus le plus large Cependant, les attentes évoluent en fonction de la maturité de l application Drivers de changement exogènes (réglementation ) ou endogènes (changements fonctionnels, enjeux de coûts, ancienneté trop importante ). Et les attentes évoluent en fonction de la maturité du Centre SAP Ex : Diminution des FTE avec la maturité du centre nouveaux enjeux. Des enjeux organisationnels semblent se dégager : Les besoins en complémentarité entre une MOA métier et une MOE au Centre SAP, la garantie d une valeur créée avec SAP, Affiner le modèle de gouvernance pour le rendre moins complexe notamment dans la fluidité des échanges. Des enjeux métier «de fond» ont été identifiés : La notion de «Reverse Engineering» a été mentionnée : l informatique en général et le Centre SAP en particulier comme vecteurs de rupture, en s appuyant sur les nouvelles technologies pour permettre de briser puis remodeler les processus métier (ex : 3D ). Comment prendre cela en compte dans l organisation? La garantie de l utilisation de l outil à son plein potentiel ne semble pas se refléter dans toutes les organisations interrogées (par exemple : réduction des OD manuelles diagnostic appropriation). Etude CC

20 La vision Métier vs DSI Pour le panel issu du métier, les avis convergent et les attentes vis-à-vis du Centre SAP sont les mêmes entre le métier et la DSI Au sein des DSI, quelques divergences ont été identifiées vis-àvis des enjeux autour de SAP : Le métier a été décrit comme focalisé sur les problématiques de coûts et sur les enjeux business du quotidien, La DSI a été décrite comme également concernée par les enjeux plus globaux relatifs à l unicité du Core-model, ou encore aux contraintes externes venant de l éditeur par exemple, La réconciliation de ces enjeux semble être réalisée via les arbitrages budgétaires et la soutenance collectives des projets au CODIR par exemple, Des projets de regroupement de Core-model et de regroupement de CCSAP dans les grosses organisations se dessinent afin d aller chercher de la productivité. Etude CC

21 Etonnement ADVESE Etude CC

22 Etonnement (1/6) 1. Premier constat sur les entretiens : pas d entreprise «ETI» dans nos interviews La question sur la stratégie SAP est-elle réservée aux entreprises du CAC 40 ou de très grosses taille (en terme de collaborateurs )? La réflexion sur les enjeux des Centres de compétences (services/supports) n est-elle réservée qu aux entreprises du CAC 40 ou de très grosses taille (en terme de collaborateurs)? Diagnostic : Est-ce que dans les entreprises de «petite taille», «franco-françaises», on demande à SAP de «faire le job» et aux organisations supports de maintenir à moindre coût et de faire qu il n y ait aucune anomalie de fonctionnement? Si ce point est a confirmer dans l enquête, le 360 de ces organisations devra prendre en compte cette demande. Ces organisations doivent tendre au «lean», à la maîtrise des coûts dans l ensemble des dimensions du 360, et elles grandiront au même rythme que l organisation dont elles sont membres. Ou est-ce que dans les entreprises de «petite taille», la maintenance de SAP est intégralement soustraitée au revendeur, à l infogérant et donc les équipes internes sont réduites au pilotage de la relation? Ceci serait à rapprocher d un modèle SAP très proche du standard? Etude CC

23 Etonnement (2/6) 2. Deuxième constat sur les entretiens : des attentes plutôt homogènes autour des outils SAP Dans les organisations interviewées, les attentes sur SAP et l organisation SAP sont assez homogènes et identiques et a priori elles sont au RDV selon les métiers SAP est un outil qui est bien sûr un support au métier et qui doit fonctionner mais c est aussi un outil qui doit apporter de la performance au métier sur les processus qu il soutient La performance est représentée par les mots suivants dans les métiers : «Robustesse» native et attendue de SAP, «Sécurisation des processus et des données» qui est d ailleurs plus mis en valeur par les DSI que par les métiers, comme la garantie du TCO (sujet DSI), «Automatisation des processus» qui joue sur la réduction des coûts plus mise en valeur par les métiers que par la DSI, «Gain de temps pour les métiers» à la DF notamment dans le cas d un outil commun dans la production des comptes, On entend aussi professionnalisation des équipes (application des bonnes pratiques), rationalisation des processus métier, nécessaire pour faire évoluer les organisations métiers vers la centralisation. Diagnostic : cette attente des métiers et de la DSI autour de SAP semble partagée par toutes les grandes organisations interrogées : comment ces attentes sont-elles prises en compte par les organisations concernées? Etude CC

24 Etonnement (3/6) 3. Troisième constat sur les entretiens : des organisations à «paliers» Niveau 3 Niveau 2 Des organisations autour de SAP avec la brique de base du Support aux utilisateurs : «le Centre de Support» pour gérer la maintenance à moindre cout et faire en sorte qu il n y ait aucune anomalie : Niveau 1 Cette notion de Centre de Support pourrait correspondre à l organisation de référence de type «postprojet» Niveau 1 En interne ou en externe? Le centre de support se transformera en Centre de Compétences et portera les équipes Projet en lien avec les équipes RUN, la majorité des sociétés interrogés sont dans cette logique. Il semble que cela touche des organisations jusqu à K utilisateurs Et puis les organisations XXL rajoutent à ces notions (au dessus de utilisateurs, jusqu à utilisateurs) Des Centres d Expertise essentiellement à dominante technique Des Centres de Compétences multiples par zone géographique/ par niveau organisationnel (branche), par nombre de core model géré... 1 Centre régalien audessus des Centres des types pré-cités Le positionnement entre le niveau 2 et le niveau 3 n est pas forcément évolutif mais peut être lié à des choix organisationnels ou à des évolutions majeures de modèle économique Etude CC

25 Etonnement (4/6) 4. Quatrième constat sur les entretiens : une intégration variable des équipes métiers Dans ce type d organisations, se pose la question de la présence ou pas d équipes métier intégrées (soit fonctionnellement, soit complètement sous lien hiérarchique) plusieurs cas de figure existent : Centre de Compétences équipe métier dans les métiers, CCSAP pur IT, Centre de Compétences équipe métier dans une équipe dédiée ni métier, ni SI (AmOA, MOaD. Business process), CCSAP pur IT, Centre de Compétences équipe métier dans le Centre de Compétences, CCSAP mixte. Diagnostic : qu est ce qui amène ces choix de périmètre et d organisation? Nombre d utilisateurs gérés? Impulsion économique et politique de la DG Cycle de vie des applications et enjeux avec densité des projets à venir? Présence des métiers dans les CCSAP Volonté d implication des métiers dans la réflexion organisationnelle, jeu de pouvoir, maturité des métiers sur l IT? Les membres de la Commission Organisation et Gouvernance mettent en avant la volonté d implication des métiers et la criticité de processus portés dans SAP pour le métier comme facteur clé da sa présence dans le CCSAP Enjeux des métiers en termes de performance des processus (criticité des processus Métiers) Organisation des groupes (multi-métiers, multi branche...)? Etude CC

26 Etonnement (5/6) 5. Cinquième constat sur les entretiens : des attentes variables envers les Centres SAP Pour certaines des personnes interrogées, les organisations autour de SAP sont attendues pour : Améliorer la performance des processus et de manière continue, Continuer à apporter de la valeur, Etre force de proposition pour les métiers, S assurer que les processus dessinés sont pérennes dans le temps, via les actions de formation, d animation, et s assurer que l outil est utilisé par tous, Une majorité nous parle de «l amélioration de l appropriation de l outil». De plus, certaines personnes interrogées nous disent ne pas être capables de suivre les nouveautés, «payer» pour des fonctionnalités qu elles n ont pas le temps d analyser Les activités de veille fonctionnelle n existent plus elles ont fait les frais de la productivité Diagnostic : Il s agit de nouveaux enjeux pour les Centres de Compétences SAP, de nouvelles missions, en insistant sur le ROI pour justifier le financement de ces nouvelles missions ou le risque encouru si ces missions ne sont pas menées Etude CC

27 Etonnement (6/6) Et demain que voit on arriver? Deux «facteurs d évolution» qui peuvent jouer sur les modèles d organisation des CCSAP, et peut-être d autres? Dans les organisations matures : SAP FI, CO, MM devient un service de type «Commodities» : les métiers maîtrisent l outil, pas d évolution fonctionnelle majeure sur ce socle, l équipe CCSAP n a plus de projet ni de compétences fonctionnelles majeures, elle se focalise sur l infrastructure et est donc une organisation «pur IT», Le développement du CLOUD en mode SAAS posera même la question du devenir de ces équipes. Comment prendre en compte les évolutions mêmes de SAP? Avant, 2 grandes domaines : le transactionnel applicatif et l analyse, Aujourd hui et demain, 3 grands domaines : la mobilité, les bases de données, le Cloud. Le «avant» de SAP correspond bien au mode de fonctionnement des CCSAP ("run sur transactionnel, projet sur analyse ). Comment faire tourner un socle FI, CO, MM et prendre en compte ces nouveaux domaines/enjeux dans l organisation? Des équipes dédiées à côté comme en 2000 avec des équipes «e-business» à côté, Des sujets qui impactent les équipes Run et Projet du CCSAP et donc des compétences intégrées? Etude CC

28 Continuons à enrichir le débat - En répondant au questionnaire mise en ligne aujourd hui disponible jusqu au 30 novembre 2014 à l adresse suivante - En venant nous rejoindre sur le stand ADVESE aujourd hui et demain pour y répondre ensemble! - En continuant à échanger par mail sur les autres sujets de l étude afin de nous aider à enrichir nos réflexions - - Etude CC

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF

PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF Direction de l Innovation et de la RSE PROJET RESEAU SOCIAL INTERNE COLLABORATIF CCE du 29 avril 2015 DEFINITION D UN RESEAU SOCIAL INTERNE Qu est-ce qu un Réseau social interne? C est une plateforme collaborative

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche

Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés. Nos convictions et notre approche Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés Nos convictions et notre approche Cédric Damiens Directeur - ALDEA ALDEA - www.aldea.fr Enjeux et perspectives des Centres de Services Partagés :

Plus en détail

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Pourquoi avons-nous créé Nuageo? Nos valeurs Nos forces Nos Services Les fondateurs Nous contacter 1 Pourquoi avons-nous créé Nuageo? A l heure

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99 39 www.aldea.fr Aldea - Conseil Organisation

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Symposium IGSI 24 Mai 2007

Symposium IGSI 24 Mai 2007 Symposium IGSI 24 Mai 2007 In et Out sourcing : approche de la gestion des compétences Denis Torregrossa ESSILOR EN BREF N 1 mondial de l optique ophtalmique 2,7 milliards de CA en 2006 28 000 collaborateurs

Plus en détail

Total Value of Ownership des SI Achats. Avril 2013

Total Value of Ownership des SI Achats. Avril 2013 Total Value of Ownership des SI Achats Avril 2013 Tendances Achats Début 2013, Ivalua a lancé Tendances Achats, une enquête trimestrielle réalisée auprès de la communauté Achats Sujets d actualité, débats,

Plus en détail

Partenaire Expert de votre système d information

Partenaire Expert de votre système d information Partenaire Expert de votre système d information Nos domaines d intervention Maghreb Business Services propose à ses clients des prestations à forte valeur ajoutée faisant le lien entre leurs enjeux métiers,

Plus en détail

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport?

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Supply Chain Event 18 Novembre 2015 Stéphane CREN Responsable Offre & Innovation Nicolas RECAPET Manager activité Supply Chain GS1

Plus en détail

Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP

Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP Les enjeux de la gestion de la configuration et des changements dans les ERP Quels enjeux business et réglementaires poussent les DSI à investir dans une gestion plus fine de la configuration de leurs

Plus en détail

JOURNÉE PORTES OUVERTES

JOURNÉE PORTES OUVERTES JOURNÉE PORTES OUVERTES Approfondir l utilisation d outils RH vers une gestion dynamique et prospective des RH 7 octobre 2014 Mission Conseils et Organisation RH Face aux contraintes d activités, l évolution

Plus en détail

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation.

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation. Extrait du document remis à la DG Amiens Métropole Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF Restitution des travaux et propositions d orientation 8 juin 2007 Sommaire 1.Existant et attentes SI

Plus en détail

Demos Outsourcing Externalisation de la formation

Demos Outsourcing Externalisation de la formation Demos Outsourcing Externalisation de la formation 1 Présentation du Groupe Demos Quelques chiffres 36 ans d existence 78 millions d de CA consolidé en 2007 (20% à l étranger) 700 collaborateurs dans le

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012

L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012 L externalisation de la formation Résultats de l enquête 2011-2012 20 juin 2012 Bénédicte Bailleul Directrice de l activité Externalisation 1 Agenda Présentation de Demos Outsourcing Méthodologie d enquête

Plus en détail

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité?

La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? La paie : pourquoi choisir entre rentabilité et sécurité? Introduction Laurent Tarazona, Directeur Commercial Profession Comptable ADP Micromégas ADP Micromégas ADP 60 ans d expertise paie et RH Un métier

Plus en détail

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE

Yphise FAIT AVANCER L INFORMATIQUE D ENTREPRISE Pilotage des Projets Production Jeudi 19 Juin 2003 Rencontre WITO Laurent Ruyssen (Yphise) 6 rue Beaubourg 75004 PARIS www.yphise.fr - yphise@yphise.fr T 01 44 59 93 00 F 01 44 59 93 09 030619 WITO - 1

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Paris Montréal 2 0 1 5

Paris Montréal 2 0 1 5 Paris Montréal 2 0 1 5 NOTRE OFFRE VOTRE CONTEXTE Le monde change à une vitesse extraordinaire, le commerce évolue et vous faites face aux défis du commerce 3.0, de l Omnicanal et des évolutions de la

Plus en détail

Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires

Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires Service Conseil et développement Système d informations : Intégrer des logiciels de gestion des activités périscolaires Mardi 6 octobre 2015 Salle Emeraude Rencontre 6 octobre 2015 Objectifs de cet atelier

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics

Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics Livre blanc Prodware 2013 Livre blanc : Tierce Maintenance Applicative pour Microsoft Dynamics Une offre de service mature pour un marché en pleine croissance 2 I/ Editorial II/ Nécessité et Gains de la

Plus en détail

Méthodologie de conceptualisation BI

Méthodologie de conceptualisation BI Méthodologie de conceptualisation BI Business Intelligence (BI) La Business intelligence est un outil décisionnel incontournable à la gestion stratégique et quotidienne des entités. Il fournit de l information

Plus en détail

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00

SEMMARIS. Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS. 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 SEMMARIS Société d'economie Mixte du Marché de RUNGIS 1, Rue de la Tour B.P. 40316 94152 RUNGIS CEDEX TEL : 01.41.80.80.00 Consultation pour le cadrage du projet de Marketplace du Marché International

Plus en détail

I - HR Access en bref

I - HR Access en bref I - HR Access en bref Fort de 40 ans d innovation dans le secteur privé et public, HR Access accompagne la fonction RH et Paie dans la mise en œuvre et la production de ses solutions de gestion. Spécialiste

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

Une fonction Achats. créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS

Une fonction Achats. créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS Une fonction Achats créatrice de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE STRATÉGIE ACHAT FORMATION EN ACHAT & MARCHÉS PUBLICS «Heureusement, la commande publique n est pas qu une question publique» L

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

La Gestion d'affaires

La Gestion d'affaires Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ La Gestion d'affaires Copyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly prohibited without the advance

Plus en détail

Ensemble, Concrétisons vos ambitions

Ensemble, Concrétisons vos ambitions CEGID DRH en temps de Crise 11 mars 2009 Ensemble, Concrétisons vos ambitions Olivier LAURENT Associé 1 Qui sommes nous? Cabinet de conseil, créateur de solutions sur mesure pour vous accompagner dans

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG

ExEcutivE certificate Cloud ComPutInG Executive Certificate Cloud Le premier cursus certifiant Cloud : Architecture et Gouvernance L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs avec un expert international de la formation

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING

EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EXECUTIVE CERTIFICATE CLOUD COMPUTING EN PARTENARIAT AVEC LE PREMIER CURSUS CERTIFIANT CLOUD COMPUTING : ARCHITECTURE ET GOUVERNANCE L apport incontestable de l association d une grande école d ingénieurs

Plus en détail

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France

6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France 6ème édition du Baromètre des investissements informatiques en France Objectifs Baromètre des investissements informatiques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables

Plus en détail

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation

Appel d offres. Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Appel d offres Accompagnement des PME-TPE de la métallurgie en région parisienne à la GPEC et à l analyse des besoins de formation Le GIM, chambre syndicale territoriale de l UIMM en région parisienne,

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION

ALDEA ET SYSTEMES D INFORMATION ALDEA CONSEIL EN ORGANISATION ET SYSTEMES D INFORMATION Professionnalisation de la gestion de projet 30 avenue du Général Leclerc 92100 Boulogne-Billancourt Tel : +33 1 55 38 99 38 Fax : +33 1 55 38 99

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude des bonnes pratiques. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

Au Service de la Performance IT

Au Service de la Performance IT DEODIS Filiale du Groupe Neurones NEURONES en quelques chiffres SSII diversifiée avec 25 ans d expérience 2500 collaborateurs 10 ème SSII française cotée (Eurolist) CA 2008 : 189 M en croissance de 20%

Plus en détail

Visual IT Operations Club 17 Juin 2010. Philippe PUJALTE Directeur Centre de Production Infogérance

Visual IT Operations Club 17 Juin 2010. Philippe PUJALTE Directeur Centre de Production Infogérance Visual IT Operations Club 17 Juin 2010 Philippe PUJALTE Directeur Centre de Production Infogérance Euriware en synthèse La Business Unit Conseil et Systèmes d Information du groupe AREVA Chiffre d affaires

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 Sommaire Introduction... 15 Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 1 Contrôle de gestion et nouveaux outils de pilotage... 20 1. La démarche du contrôle de gestion... 20

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Cabinet de Conseil Spécialisé dans le Cloud Computing

Cabinet de Conseil Spécialisé dans le Cloud Computing Cabinet de Conseil Spécialisé dans le Cloud Computing Sommaire 1. Pourquoi avoir créé Nuageo? 2. Nos Valeurs 3. Nos Forces 4. Nos Offres 5. Les Fondateurs 6. Nous Contacter 1. Pourquoi avoir créé Nuageo?

Plus en détail

Associer nos savoir-faire

Associer nos savoir-faire MAC-ERCI International, cabinet spécialisé en recrutement, évaluation et gestion des compétences, a été créé début 2007. En croissance depuis notre création, nous n avons de cesse de nous remettre en question

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT?

CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE. Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? CONCEPTION D APPLICATIONS METIERS SUR MESURE Comment concilier autonomie des utilisateurs & gouvernance IT? S adapter ou périr : la pérennité des entreprises dépend plus que jamais de leur capacité à évoluer

Plus en détail

BI2BI. Migrer avec succès son capital décisionnel Business Objects vers Microsoft BI

BI2BI. Migrer avec succès son capital décisionnel Business Objects vers Microsoft BI 2013 BI2BI Migrer avec succès son capital décisionnel Business Objects vers Microsoft BI Migrer son Capital Décisionnel Le saviez-vous? La BI est la priorité n 1 des DSI Vos attentes Effectuer un changement

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

de la réflexion r choix d un d

de la réflexion r choix d un d www.effigen.com Les étapes clés de la réflexion r au choix d un d ERP avec la présence du chef de Projet Grégoire Besson sur le stand Effigen Les grandes étapes pour un avant-déploiement réussir Le quarté

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION

L OFFRE DE FORMATION SE FORMER AUX PROCESSUS AUJOURD'HUI? L OFFRE DE FORMATION Club des Pilotes de Processus - 2012 www.pilotesde.org 166, Bd du Montparnasse, F-75014 PARIS - contact@pilotesde.org Originalité de l offre de

Plus en détail

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky Directeur Centre de Services Espace Grande Arche Paris La Défense Le Groupe LOXAM Pionnier dans la location de matériel pour

Plus en détail

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution?

L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : quels enjeux, quelle solution? 5 décembre 2013 Sommaire L exploitation des rapports de vérifications réglementaires : Quels enjeux? Bureau

Plus en détail

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

«ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI» THE ALCYONIX NAME, LOGO AND BASELINE ( CONSULTING FOR SIMPLICITY ) ARE REGISTERED TRADEMARKS OWNED BY SQLI GROUP PETIT-DÉJEUNER 9H00-10H30 «ARCHITECTURE D ENTREPRISE : MAITRISEZ L ÉVOLUTION DE VOTRE SI»

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Depuis 2005, Selenis intervient aux côtés d acteurs de référence de l assurance. Ce qui nous caractérise fait aussi notre différence : Conseil métier, nous sommes spécialistes de

Plus en détail

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux

Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Pilotez et exploitez vos campagnes d'entretiens pour répondre à vos enjeux RH internationaux Mardi 16 octobre ÉVALUER IDENTIFIER DÉVELOPPER PLANIFIER www.talentsoft.com AGENDA Introduction et présentation

Plus en détail

Une Démarche Sur Mesure. Pour une cible très standard. Les Best Practices du Marché. Gestion d une réorganisation au sein d une DSI.

Une Démarche Sur Mesure. Pour une cible très standard. Les Best Practices du Marché. Gestion d une réorganisation au sein d une DSI. Une Démarche Sur Mesure Pour une cible très standard Les Best Practices du Marché Activité EURL - Management de Transition et de Transformation IT - Conseil Stratégie et Performance du Système d Information

Plus en détail

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM

Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles. Fréderic FADDA. Mobility GBS Leader, IBM Stratégie projet pour valoriser l'apport des technologies mobiles Fréderic FADDA Mobility GBS Leader, IBM L introduction des technologies Mobiles, un accélérateur Business, Opérationnel et IT L introduction

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE

DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL VOTRE CONSEIL AUTOMOBILE SPECIALISE Contact Presse : Aurélie CARAYON / Amandine VERDASCA 2 DOSSIER DE PRESSE INSTITUTIONNEL SOMMAIRE 1 Aficar simplifie l automobile d entreprise

Plus en détail

Claude Molly-Mitton Président, USF

Claude Molly-Mitton Président, USF Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Claude Molly-Mitton Président, USF Convention annuelle de l Ae-SCM 19 octobre 2011 Page 1 USF : carte d identité «le club

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

EXTERNALISATION : LOGIQUE FINANCIERE ET LOGIQUE DE COMPETENCE SONT LIEES

EXTERNALISATION : LOGIQUE FINANCIERE ET LOGIQUE DE COMPETENCE SONT LIEES EXTERNALISATION : LOGIQUE FINANCIERE ET LOGIQUE DE COMPETENCE SONT LIEES Bertrand Quélin Professeur HEC François Duhamel Etudiant du Doctorat HEC Bertrand Quélin et François Duhamel du Groupe HEC ont mené,

Plus en détail

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture

Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Beyond business performance. Together. Accélération des délais de clôture Enjeux L accélération des délais de clôture ou Fast Close s est tout d abord très largement répandu dans les grandes entreprises

Plus en détail

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil

International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France. Audit Expertise comptable Conseil International Business Services Accompagner les sociétés étrangères en France International business Services Une ligne dédiée Barrières de la langue, environnement règlementaire complexe et évolutif,

Plus en détail

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS

Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Projet de création de SAFRAN ANALYTICS Comité de Groupe 27 février 2015 SOMMAIRE Contexte Enjeux du Big Data pour Safran Projet Safran Analytics Calendrier prévisionnel 1 / CONFIDENTIEL / 27-02-2015 /

Plus en détail

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access

Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Fonction RH : les résultats de l enquête de HR Access Par M. Tiss 19/06/2014 à 11h25 Après une première édition réussie et riche d enseignements en 2012, HR Access Solutions, expert international de services

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone»

RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME. Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» RÉALISEZ VOS BILANS GES DE MANIÈRE AUTONOME Un outil sur mesure pour gérer vos émissions et piloter vos plans d actions sans «compétence carbone» 1 LE BILAN GES: UNE ÉTUDE POUR RÉPONDRE À2 ENJEUX VITAUX

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI Blue 0821 Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux Développements applicatifs

Plus en détail

Amélioration des Performances de vôtre fonction Achats & Contrats

Amélioration des Performances de vôtre fonction Achats & Contrats Conseils & Accompagnement Amélioration des Performances de vôtre fonction Achats & Contrats +33 676 600 208 ~ a.galtier@atm-managers.com www.atm-managers.com Notre filière Achats & Contrats = Une expertise

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS

REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU DE LA MAIRIE DE PARIS V2. 3/23/2011 1 / 7 SOMMAIRE DU REFERENTIEL INTRODUCTION PREAMBULE POURQUOI UN REFERENTIEL D AMENAGEMENT DES ESPACES DE BUREAU? P.

Plus en détail