Présentation Etude CC 360

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation Etude CC 360"

Transcription

1 Présentation Etude CC 360 «Quels modèles d organisation des centres de compétences SAP : quelles sont les nouvelles tendances?» Atelier du 8 Octobre 2014 M. Bernard Cottinaud Président de la Commission Organisation et Gouvernance Mme Caroline Couesnon Directeur Associé ADVESE

2 Sommaire Présentation de l USF et la Commission Organisation et Gouvernance Présentation d Advese Présentation de l Etude CC 360 Lancement du questionnaire en ligne Etude CC 360 2

3 Présentation de l USF en quelques chiffres Association des utilisateurs francophones des solutions SAP 25 ans (créée en 1989) Association totalement indépendante financièrement de l éditeur SAP adhérents représentant 450 entreprises dont 73% du CAC 40 et 62% du SBF commissions et groupes de travail 120 réunions par an, hors évènements Etude CC 360 3

4 Cartographie des Commissions de l USF Etude CC 360 4

5 La commission Organisation & Gouvernance Objectifs de la commission O&G Partage d expérience et de bonnes pratiques entre pairs (responsables de CC, responsables de projet, directeurs des études, DSI...), Réflexion sur les méthodes, sur les modèles d organisation, sur la gouvernance, sur les outils, Présentation régulière des centres compétences des membres de la commission, Veille auprès de SAP sur leur stratégie et les impacts pour nos organisations (produits, outils, support, services, méthodes ) et sur les tendances du marché. Fonctionnement de la commission Plus de 350 personnes représentant plus de 100 sociétés ont participé à la commission, Une trentaine de participants échangent régulièrement dans les groupes de travail, Les membres se réunissent environ 4 fois par an en commission plénière, Des groupes de travail peuvent être lancés selon les thématiques. Travaux réalisés et en cours Enquête utilisateurs sur l adoption d un ERP ( ) -> Note de perspective Mars 2014, Etude CC 360 ( ). Etude CC 360 5

6 L étude CC 360 Objectif : Etablir une synthèse de l état de l art des centres de compétences chez les clients de SAP, Moyens : Contribution des participants de la commission O&G, Interview de responsables métier et de DSI membres de l USF, Enquête auprès des sociétés adhérentes de l USF (questionnaire en ligne de 20 min) dont le lancement est aujourd hui, Appui du cabinet de conseil. Livrable : Note de perspective USF pour le printemps Etude CC 360 6

7 Commission O&G : Etude CC 360 Business Case Oct/nov 2014 Lancement à la Convention USF Eté 2014 Atelier prochaine Convention USF Evolutions Projet Etat de l art des CC SAP Copyright ADVESE Run / Support Printemps USF 2015 Etude CC 360 7

8 Présentation d ADVESE Le cabinet de conseil en stratégie et management des fonctions DAF et DSI Un conseil indépendant et éclairé. En quelques chiffres : 15 ans de présence en France, 3,4 millions d euros de CA, 15 consultants, 20 sous-traitants réguliers dans notre écosystème; Une offre construite pour les Directeurs de Fonction Finance et SI : Accompagnement des projets critiques et visibles, Amélioration de la performance de la fonction, Optimisation des processus SI et métiers de l entreprise, En support de cette offre : auditeurs SI certifiés auprès de l ISACA. Une promesse : «Eclairer par l action vos décisions et vos projets» Une activité continue de recherche sur les offres, les méthodologies régulièrement utilisées, les technologies innovantes, etc Un partenariat 2014 et 2015 avec l USF sur «L organisation des CCSAP» après deux années consacrées en 2012 et 2013 au sujet «Comment augmenter l appropriation de SAP auprès des utilisateurs métiers» 8

9 Les offres Advese autour de SAP Redéfinition de la gouvernance entre filiale / siège / Métier Définition de la MOA déléguée SAP Post Projet Revue des processus supports du centre de compétence SAP BBZ du centre de compétence Tableaux de bord de suivi de projet Pilotage de projet de Mise en œuvre Diagnostic sur les dispositions d appropriation, de formation et de gestion documentaire et plan de préconisation Diagnostic sur l appropriation des outils dont SAP et plan de progrès Audit de projet SAP finance Etude CC 360 9

10 CC 360 : Interviews Interviews Directions métiers et DSI des sociétés adhérentes de l USF Panel constitué sur la base du volontariat Etude CC

11 Les interviews Le déroulement des interviews : - Durée de 15min environ, 4 questions - L anonymat des réponses est préservé - Entretiens téléphoniques réalisés par ADVESE Les 3 questions posées concernant les enjeux (Directions métier et DSI): Les grandes attentes vis-à-vis de SAP SAP comme support ou comme réel vecteur de performance? Les attentes vis-à-vis des Centres de Compétences SAP Quels objectifs attendus du CC SAP : La maintenance à moindre coût? La réussite des projets dans les conditions accordées? Le travail de veille et de recherche d innovation? Les propositions d amélioration de la performance des processus? L utilisation du plein potentiel de l outil? La perception de la DSI Quelles différences entre la vision DSI et la vision métier? Etude CC

12 CC 360 : Interviews Synthèse des interviews Etude CC

13 Synthèse quantitative (1/3) 9 sociétés interrogées Etude CC

14 Synthèse quantitative (2/3) 16 interviews menées Etude CC

15 Synthèse quantitative (3/3) Groupes de modules ECC BI Package Human Capital Management SRM (Supplier Relationship Management) CRM (Customer Relationship Management) GRC Access Control PI (Process Integration) SCM (Supply Chain Management) PLM MDM (Master Data Management) EPM (Enterprise Performance management) Groupe 1 : modules déployés dans toutes les sociétés du panel Groupe 2 : déployés dans plus de 50% des sociétés du panel Groupe 3 : déployés dans 40% des sociétés du panel Groupe 4 : déployés dans moins de 30% des sociétés du panel Etude CC

16 Les grandes attentes Attentes vis-à-vis de la galaxie SAP SAP perçu comme vecteur de performance : Consensus au niveau des DSI et des Métiers sur ce point, Seul un métier a été reporté comme voyant SAP comme un simple support, Plusieurs Groupes sont en transition entre les 2 visions. Des attentes mixtes métier et DSI ont été notées au sein de plusieurs groupes DSI : sécurité, proposition de valeur métier autour de SAP, Métier : robustesse, ROI. En résumé, les attentes des répondants peuvent être catégorisées comme suit : IT Approche plus globale que SAP (vision progiciel, rapprochement de core model ) Recherche de productivité sur les écrans de base de l outil (ergonomie, design) Recherche, par les centres SAP, d innovations apportant de la valeur au métier (HANA ) et posture de justification de l apport de SAP vis-àvis du métier Métier L amélioration du triptyque coût/qualité/délai L optimisation des processus Un levier vers de nouvelles pratiques (dématérialisation ) L harmonisation des pratiques Groupe Attentes citées par des intervenants métiers et IT Amélioration de la performance grâce à l aide au pilotage Etude CC

17 Les organisations des Centres SAP 1. De lourdes divergences organisationnelles Différents types d Organisation au sein des Centre SAP : Structure par métier vs structure par processus, Equipes mixtes internes/externes vs équipes exclusivement internes. Des périmètres fonctionnels très variables Pas d homogénéité structurelle au niveau des activités des Centres SAP entre support (N1, N2, N3), Projets, Change, Veille, Certains Centres vont jusqu à inclure le pilotage de la relation éditeur, le pilotage des relations de sous-traitance, les interfaces entrantes/sortantes, les indicateurs de pilotage 2. Des organisations CCSAP qui sont le reflet des organisations des entreprises interrogées Centralisées ou décentralisées, Par métier, par branche Etude CC

18 Les organisations des Centres SAP 3. Des tendances qui semblent se dégager avec des définitions partagées Centre de Compétence Centre d Expertise Les 2 Des équipes mixtes métier/dsi : - avec des équipes dédiées au Projet, des équipes Run, Une TMA externalisée pour partie, une gouvernance d ensemble, - des compétences fonctionnelles, Techno, Gouvernance Une poussée des DG vers l externalisation suite à la pression sur les coûts : - En effet, La partie transactionnelle de SAP devenue très standard de plus en plus perçue comme une «commodité» externalisable. La Vision Back Office externalisable ne doit pas faire oublier le besoin d un vision Prospective SAP : - Le recentrage sur la création de valeur pour le client final nécessite un besoin en expertise plus rare dans les Centres SAP et à maintenir en interne. Plusieurs Centres : - 1 Centre dédié au Run (interne ou externalisé), - 1 Centre dédié à la prospection, à la veille, à la relation SAP. Cohabitation de plusieurs Centres sur un périmètre variable : - Périmètre fonctionnel : split Centre Gouvernance, Centre Run, Centre Expertise/Veille, - Périmètre organisationnel : par entité, par métier, par zone géographique, - Périmètre par solution : par société de rang 1 La question se pose, de l intégration au sein d un Centre de Compétences élargi, des applications de l écosystème autour de l application principale SAP Etude CC

19 Les grandes attentes Attentes vis-à-vis des organisations SAP Nombre de citations des propositions de missions du Centre SAP : Maintenir à moindre coût Réussir les projets dans les conditions voulues Faire de la veille sur les innovations SAP Faire des propositions de performance S assurer que l outil est utilisé à son plein potentiel Toutes les propositions semblent être des attentes prioritaires au sein du panel. Utiliser l outil à son plein potentiel regroupe le consensus le plus large Cependant, les attentes évoluent en fonction de la maturité de l application Drivers de changement exogènes (réglementation ) ou endogènes (changements fonctionnels, enjeux de coûts, ancienneté trop importante ). Et les attentes évoluent en fonction de la maturité du Centre SAP Ex : Diminution des FTE avec la maturité du centre nouveaux enjeux. Des enjeux organisationnels semblent se dégager : Les besoins en complémentarité entre une MOA métier et une MOE au Centre SAP, la garantie d une valeur créée avec SAP, Affiner le modèle de gouvernance pour le rendre moins complexe notamment dans la fluidité des échanges. Des enjeux métier «de fond» ont été identifiés : La notion de «Reverse Engineering» a été mentionnée : l informatique en général et le Centre SAP en particulier comme vecteurs de rupture, en s appuyant sur les nouvelles technologies pour permettre de briser puis remodeler les processus métier (ex : 3D ). Comment prendre cela en compte dans l organisation? La garantie de l utilisation de l outil à son plein potentiel ne semble pas se refléter dans toutes les organisations interrogées (par exemple : réduction des OD manuelles diagnostic appropriation). Etude CC

20 La vision Métier vs DSI Pour le panel issu du métier, les avis convergent et les attentes vis-à-vis du Centre SAP sont les mêmes entre le métier et la DSI Au sein des DSI, quelques divergences ont été identifiées vis-àvis des enjeux autour de SAP : Le métier a été décrit comme focalisé sur les problématiques de coûts et sur les enjeux business du quotidien, La DSI a été décrite comme également concernée par les enjeux plus globaux relatifs à l unicité du Core-model, ou encore aux contraintes externes venant de l éditeur par exemple, La réconciliation de ces enjeux semble être réalisée via les arbitrages budgétaires et la soutenance collectives des projets au CODIR par exemple, Des projets de regroupement de Core-model et de regroupement de CCSAP dans les grosses organisations se dessinent afin d aller chercher de la productivité. Etude CC

21 Etonnement ADVESE Etude CC

22 Etonnement (1/6) 1. Premier constat sur les entretiens : pas d entreprise «ETI» dans nos interviews La question sur la stratégie SAP est-elle réservée aux entreprises du CAC 40 ou de très grosses taille (en terme de collaborateurs )? La réflexion sur les enjeux des Centres de compétences (services/supports) n est-elle réservée qu aux entreprises du CAC 40 ou de très grosses taille (en terme de collaborateurs)? Diagnostic : Est-ce que dans les entreprises de «petite taille», «franco-françaises», on demande à SAP de «faire le job» et aux organisations supports de maintenir à moindre coût et de faire qu il n y ait aucune anomalie de fonctionnement? Si ce point est a confirmer dans l enquête, le 360 de ces organisations devra prendre en compte cette demande. Ces organisations doivent tendre au «lean», à la maîtrise des coûts dans l ensemble des dimensions du 360, et elles grandiront au même rythme que l organisation dont elles sont membres. Ou est-ce que dans les entreprises de «petite taille», la maintenance de SAP est intégralement soustraitée au revendeur, à l infogérant et donc les équipes internes sont réduites au pilotage de la relation? Ceci serait à rapprocher d un modèle SAP très proche du standard? Etude CC

23 Etonnement (2/6) 2. Deuxième constat sur les entretiens : des attentes plutôt homogènes autour des outils SAP Dans les organisations interviewées, les attentes sur SAP et l organisation SAP sont assez homogènes et identiques et a priori elles sont au RDV selon les métiers SAP est un outil qui est bien sûr un support au métier et qui doit fonctionner mais c est aussi un outil qui doit apporter de la performance au métier sur les processus qu il soutient La performance est représentée par les mots suivants dans les métiers : «Robustesse» native et attendue de SAP, «Sécurisation des processus et des données» qui est d ailleurs plus mis en valeur par les DSI que par les métiers, comme la garantie du TCO (sujet DSI), «Automatisation des processus» qui joue sur la réduction des coûts plus mise en valeur par les métiers que par la DSI, «Gain de temps pour les métiers» à la DF notamment dans le cas d un outil commun dans la production des comptes, On entend aussi professionnalisation des équipes (application des bonnes pratiques), rationalisation des processus métier, nécessaire pour faire évoluer les organisations métiers vers la centralisation. Diagnostic : cette attente des métiers et de la DSI autour de SAP semble partagée par toutes les grandes organisations interrogées : comment ces attentes sont-elles prises en compte par les organisations concernées? Etude CC

24 Etonnement (3/6) 3. Troisième constat sur les entretiens : des organisations à «paliers» Niveau 3 Niveau 2 Des organisations autour de SAP avec la brique de base du Support aux utilisateurs : «le Centre de Support» pour gérer la maintenance à moindre cout et faire en sorte qu il n y ait aucune anomalie : Niveau 1 Cette notion de Centre de Support pourrait correspondre à l organisation de référence de type «postprojet» Niveau 1 En interne ou en externe? Le centre de support se transformera en Centre de Compétences et portera les équipes Projet en lien avec les équipes RUN, la majorité des sociétés interrogés sont dans cette logique. Il semble que cela touche des organisations jusqu à K utilisateurs Et puis les organisations XXL rajoutent à ces notions (au dessus de utilisateurs, jusqu à utilisateurs) Des Centres d Expertise essentiellement à dominante technique Des Centres de Compétences multiples par zone géographique/ par niveau organisationnel (branche), par nombre de core model géré... 1 Centre régalien audessus des Centres des types pré-cités Le positionnement entre le niveau 2 et le niveau 3 n est pas forcément évolutif mais peut être lié à des choix organisationnels ou à des évolutions majeures de modèle économique Etude CC

25 Etonnement (4/6) 4. Quatrième constat sur les entretiens : une intégration variable des équipes métiers Dans ce type d organisations, se pose la question de la présence ou pas d équipes métier intégrées (soit fonctionnellement, soit complètement sous lien hiérarchique) plusieurs cas de figure existent : Centre de Compétences équipe métier dans les métiers, CCSAP pur IT, Centre de Compétences équipe métier dans une équipe dédiée ni métier, ni SI (AmOA, MOaD. Business process), CCSAP pur IT, Centre de Compétences équipe métier dans le Centre de Compétences, CCSAP mixte. Diagnostic : qu est ce qui amène ces choix de périmètre et d organisation? Nombre d utilisateurs gérés? Impulsion économique et politique de la DG Cycle de vie des applications et enjeux avec densité des projets à venir? Présence des métiers dans les CCSAP Volonté d implication des métiers dans la réflexion organisationnelle, jeu de pouvoir, maturité des métiers sur l IT? Les membres de la Commission Organisation et Gouvernance mettent en avant la volonté d implication des métiers et la criticité de processus portés dans SAP pour le métier comme facteur clé da sa présence dans le CCSAP Enjeux des métiers en termes de performance des processus (criticité des processus Métiers) Organisation des groupes (multi-métiers, multi branche...)? Etude CC

26 Etonnement (5/6) 5. Cinquième constat sur les entretiens : des attentes variables envers les Centres SAP Pour certaines des personnes interrogées, les organisations autour de SAP sont attendues pour : Améliorer la performance des processus et de manière continue, Continuer à apporter de la valeur, Etre force de proposition pour les métiers, S assurer que les processus dessinés sont pérennes dans le temps, via les actions de formation, d animation, et s assurer que l outil est utilisé par tous, Une majorité nous parle de «l amélioration de l appropriation de l outil». De plus, certaines personnes interrogées nous disent ne pas être capables de suivre les nouveautés, «payer» pour des fonctionnalités qu elles n ont pas le temps d analyser Les activités de veille fonctionnelle n existent plus elles ont fait les frais de la productivité Diagnostic : Il s agit de nouveaux enjeux pour les Centres de Compétences SAP, de nouvelles missions, en insistant sur le ROI pour justifier le financement de ces nouvelles missions ou le risque encouru si ces missions ne sont pas menées Etude CC

27 Etonnement (6/6) Et demain que voit on arriver? Deux «facteurs d évolution» qui peuvent jouer sur les modèles d organisation des CCSAP, et peut-être d autres? Dans les organisations matures : SAP FI, CO, MM devient un service de type «Commodities» : les métiers maîtrisent l outil, pas d évolution fonctionnelle majeure sur ce socle, l équipe CCSAP n a plus de projet ni de compétences fonctionnelles majeures, elle se focalise sur l infrastructure et est donc une organisation «pur IT», Le développement du CLOUD en mode SAAS posera même la question du devenir de ces équipes. Comment prendre en compte les évolutions mêmes de SAP? Avant, 2 grandes domaines : le transactionnel applicatif et l analyse, Aujourd hui et demain, 3 grands domaines : la mobilité, les bases de données, le Cloud. Le «avant» de SAP correspond bien au mode de fonctionnement des CCSAP ("run sur transactionnel, projet sur analyse ). Comment faire tourner un socle FI, CO, MM et prendre en compte ces nouveaux domaines/enjeux dans l organisation? Des équipes dédiées à côté comme en 2000 avec des équipes «e-business» à côté, Des sujets qui impactent les équipes Run et Projet du CCSAP et donc des compétences intégrées? Etude CC

28 Continuons à enrichir le débat - En répondant au questionnaire mise en ligne aujourd hui disponible jusqu au 30 novembre 2014 à l adresse suivante - En venant nous rejoindre sur le stand ADVESE aujourd hui et demain pour y répondre ensemble! - En continuant à échanger par mail sur les autres sujets de l étude afin de nous aider à enrichir nos réflexions - - Etude CC

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE

ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE ACCOMPAGNEMENT VERS LE CLOUD COMPUTING BIENVENUE 16 mai 2014 ANIMATEURS OPTIM Ressources/OPTANCE management Yves COUGOUILLE Olivier BARBELET BABOLAT Jean-Marc ZIMMERMANN COMAXESS groupe QUADIX Patrick

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Forum CXP. Le logiciel dans tous ses états! 14 juin 2012 - Paris

Forum CXP. Le logiciel dans tous ses états! 14 juin 2012 - Paris Forum CXP Le logiciel dans tous ses états! 14 juin 2012 - Paris Pour la 10 ème édition du Forum, le CXP s interroge : Quel sera votre SI dans 10 ans? PILOTER, TRANSFORMER, OPTIMISER : une journée pour

Plus en détail

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services

ITIL V3. Objectifs et principes-clés de la conception des services ITIL V3 Objectifs et principes-clés de la conception des services Création : janvier 2008 Mise à jour : juillet 2011 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a

Plus en détail

Regard sur hybridation et infogérance de production

Regard sur hybridation et infogérance de production Regard sur hybridation et infogérance de production Février 2014 édito «comment transformer l hybridation des infrastructures en levier de performances?» Les solutions d infrastructure connaissent depuis

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance

Sage 100. pour les PME. Faites de votre gestion un levier de performance Sage 100 pour les PME Faites de votre gestion un levier de performance À propos de Sage Leader des éditeurs de logiciels de gestion sur le marché des PME dans le monde* Plus de 6 millions d entreprises

Plus en détail

CLUB AM N 14. MIFID ET GESTION PRIVEE : 2ème partie

CLUB AM N 14. MIFID ET GESTION PRIVEE : 2ème partie CLUB AM N 14 MIFID ET GESTION PRIVEE : 2ème partie Impacts MIF sur les systèmes d informations : Éléments de réponse grâce à un progiciel de gestion de portefeuilles Ordre du jour MIFID, un enjeu pour

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS?

EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? EXL GROUP FILIÈRE ERP - QUI SOMMES NOUS? 94 Rue de Provence - 75009 Paris - Tél : +33 (0)1 53 32 21 40 - Fax : +33 (0)1 53 16 35 85 - www.exl Group.com EXL GROUP - Tous droits réservés SOMMAIRE 1. Présentation

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Première partie : Impératif économique et stratégiques

Première partie : Impératif économique et stratégiques Corrigé indicatif DSCG UE5 Management des systèmes d information Première partie : Impératif économique et stratégiques 1) Stratégie réactive / contraintes La question est celle de la modernisation du

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Décembre 2005 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Analyse des

Plus en détail

Les Services Managés appliqués à la Mobilité

Les Services Managés appliqués à la Mobilité LIVRE BLANC Les Services Managés appliqués à la Mobilité IBELEM - 5, boulevard des Bouvets - 92 741 Nanterre Cédex 01 55 17 45 75 www.ibelem.com Introduction Gain en productivité, augmentation du revenu,

Plus en détail

Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM

Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM Jean-Louis FELIPE (Né le 20/11/1960) Consultant sénior ITSM Diplôme de l Ecole Supérieure d Electronique Armée de terre, 1982 SYNTHÈSE PROFESSIONNELLE Mon parcours professionnel m a permis de construire

Plus en détail

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Association Loi 1901 créée à l initiative de Pascale Lang-Mouginot et Céline Faivre http://breizhsmallbusinessact.fr/-

Plus en détail

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012 Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME Juillet 2012 Baromètre Edition PME 206 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers Entreprises de 1 à 1000 salariés

Plus en détail

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises.

Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Étude «analyse, reporting et budget» Niveau d équipement et attentes des PME françaises. Mai 2009 Préface Les PME ont aujourd hui accès aux technologies déjà déployées dans les grandes entreprises. En

Plus en détail

Comment réussir son projet de Master Data Management?

Comment réussir son projet de Master Data Management? Comment réussir son projet MDM? Table des matières Comment réussir son projet de Master Data Management?...... 2 Un marché en croissance..... 2 Les démarches qui réussissent... 2 A quels projets métiers

Plus en détail

Les PME face aux ERP. Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les PME?

Les PME face aux ERP. Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les PME? Les PME face aux ERP Quels sont les principaux enjeux des projets ERP dans les Mars mmaire Introduction... 3 Les enjeux des projets ERP dans les PME... 4 >>L optimation de la gestion de l entrepre... 4

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

Le grand livre du DSI

Le grand livre du DSI Jean-François Challande Jean-Louis Lequeux Le grand livre du DSI Mettre en œuvre la direction des sytèmes d information 2.0, 2009 ISBN : 978-2-212-54313-1 SOMMAIRE Liste des figures... 13 Liste des tableaux...

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs

LIVRE BLANC. Dématérialisation des factures fournisseurs LIVRE BLANC 25/03/2014 Dématérialisation des factures fournisseurs Ce livre blanc a été réalisé par la société KALPA Conseils, société créée en février 2003 par des managers issus de grandes entreprises

Plus en détail

Décisionnel & Reporting

Décisionnel & Reporting Décisionnel & Reporting Quelle solution est la plus adaptée à mes besoins? Présentation Société EASYNEO Conseil & Intégration de solutions Décisionnelles Spécialisations : ERP (SAP en particulier) Reporting

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense

IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky. Directeur Centre de Services. Espace Grande Arche Paris La Défense IT CENTRE DE VALEUR la transformation s opère jour après jour. Philippe Kaliky Directeur Centre de Services Espace Grande Arche Paris La Défense Le Groupe LOXAM Pionnier dans la location de matériel pour

Plus en détail

Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers. Optimiser la création de valeur pour l entreprise

Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers. Optimiser la création de valeur pour l entreprise Les Fonctions SI et Organisation au service des Métiers Synthèse Dans un contexte de forte transformation de l entreprise, le Système d information (SI) prend une place de plus en plus stratégique dans

Plus en détail

Sage 30 pour les petites entreprises

Sage 30 pour les petites entreprises Informations France : 0 825 825 603 (0.15 TTC/min) Informations Export : +33 (0)5 56 136 988 (hors France métropolitaine) www.sage.fr/pme Sage 30 pour les petites entreprises Abordez votre gestion en toute

Plus en détail

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise.

Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. IBM Global Services Faire de l infrastructure informatique une source de valeur ajoutée pour l entreprise. Les services d infrastructure et d intégration IBM Pour une infrastructure informatique qui participe

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION

ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION ERP SURVEY 2014 1 ÈRE ENQUÊTE EN FRANCE AUTOUR DE LA SATISFACTION DES UTILISATEURS D ERP ET DE PROGICIELS DE GESTION SURVEY ERP : LES OBJECTIFS Mesurer la satisfaction des utilisateurs d ERP / de progiciels

Plus en détail

Atelier " Gestion des Configurations et CMDB "

Atelier  Gestion des Configurations et CMDB Atelier " Gestion des Configurations et CMDB " Président de séance : François MALISSART Mercredi 7 mars 2007 (Nantes) Bienvenue... Le thème : La Gestion des Configurations et la CMDB Le principe : Échanger

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir),

Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir), Cahier des charges pour la réalisation d une mission d expertise et de conseil (mission Cagir), préalable à la mise en place d un système de gestion des identités et des rôles dans le SI Inra V1.0 5/10/2007

Plus en détail

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan

Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management. Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan Déjeuner EIM 360 - Enterprise Information Management Mardi 16 novembre 2010 Restaurant l Amourette Montreuil Thomas Dechilly CTO Sollan (Extract du livre blanc) Introduction... 2 Continuité des pratiques

Plus en détail

Avis d expert Les Services Managés appliqués à la mobilité : 6 bonnes raisons de sous-traiter son projet mobilité

Avis d expert Les Services Managés appliqués à la mobilité : 6 bonnes raisons de sous-traiter son projet mobilité Avis d expert Les Services Managés appliqués à la mobilité : 6 bonnes raisons de sous-traiter son projet mobilité Nanterre, le 4 juin 2014 Gain en productivité, augmentation du revenu, amélioration de

Plus en détail

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information

Appel à candidatures. Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Appel à candidatures Audit de l organisation, de la planification et du pilotage des systèmes d information Version 0.6 20 mars 2015 Statut Validé 1 Introduction 1.1 Présentation de l Agence universitaire

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

Réussir le choix de son SIRH

Réussir le choix de son SIRH Réussir le choix de son SIRH Pascale Perez - 17/09/2013 1 L évolution du SI RH 1960 à 1970 : le progiciel de paie. Le système d information RH apparaît dans les années soixante avec la construction des

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

ANTICIPEZ ET PRENEZ LES BONNES DÉCISIONS POUR VOTRE ENTREPRISE

ANTICIPEZ ET PRENEZ LES BONNES DÉCISIONS POUR VOTRE ENTREPRISE ANTICIPEZ ET PRENEZ LES BONNES DÉCISIONS POUR VOTRE ENTREPRISE Editeur - Intégrateur de solutions de gestion Notre stratégie d édition et d intégration : un niveau élevé de Recherche & Développement au

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 Sommaire Introduction... 15 Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 1 Contrôle de gestion et nouveaux outils de pilotage... 20 1. La démarche du contrôle de gestion... 20

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

Jean- Louis CABROLIER

Jean- Louis CABROLIER Directeur de Programme / Directeur de Projets Jl@cabrolier.com www.cabrolier.com Tel: +33 1 77 19 84 68 Mobile: +33 6 07 45 92 51 Direction de programmes et projets Management de transition et Organisation

Plus en détail

Université d été. Les rôles du Système d Information. 28-31 août 2006 Dijon Bernard QUINIO Université Paris XIII GSI

Université d été. Les rôles du Système d Information. 28-31 août 2006 Dijon Bernard QUINIO Université Paris XIII GSI Les rôles du Système d Information Université d été 28-31 août 2006 Dijon Bernard QUINIO Université Paris XIII Plan de l intervention Les rôles du Système d Information A Définition et évolution du SI

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations

La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La gestion des données de référence ou comment exploiter toutes vos informations La tour de Babel numérique La gestion des données de référence (appelée MDM pour Master Data Management) se veut la réponse

Plus en détail

Quelques missions d Amedrys

Quelques missions d Amedrys Quelques missions d Amedrys Les misions longues Pour une coopérative agro-alimentaire Objectif de notre client, le DAF de l entité Construire et déployer un ERP sur sa branche légume 1 ère gamme S appuyer

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens.

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

Le conseil autrement. La force de l engagement

Le conseil autrement. La force de l engagement Le conseil autrement La force de l engagement Conjuguer nos talents Forts d une expérience de plus de quinze ans de conseil en management et en technologies, nous avons résolument pris le parti de favoriser

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS

ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS ELABORATION D'UN AUDIT ET DU SCHÉMA DIRECTEUR DU SYSTÈME D INFORMATION DE LA CNOPS Présentation à la journée des cadres de la CNOPS Hicham El Achgar Version 1.0 Rabat, le 26 mars 2011 1 Le sommaire Synthèse

Plus en détail

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France

Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France Malgré la crise, Le décisionnel en croissance en France 11 juin 2009 www.idc.com Cyril Meunier IDC France Consulting Manager Copyright 2009 IDC. Reproduction is forbidden unless authorized. All rights

Plus en détail

LES ENTREPRISES PROSPÈRES SE TRANSFORMENT GRÂCE À DES SOLUTIONS SAP FLEXIBLES

LES ENTREPRISES PROSPÈRES SE TRANSFORMENT GRÂCE À DES SOLUTIONS SAP FLEXIBLES Briefing direction LES ENTREPRISES PROSPÈRES SE TRANSFORMENT GRÂCE À DES SOLUTIONS SAP FLEXIBLES Le Big Data, les réseaux sociaux, les applications mobiles et les réseaux mondiaux modifient de façon radicale

Plus en détail

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société

Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Salon Progiciels 2007 Conférence «La description visuelle des flux d information» Avec le témoignage de la société Contexte et historique du projet S. Chambost Demain Planning Conférence - Bélier Associés

Plus en détail

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014

Gouvernance & Influence des Systèmes d Information. 2 Décembre 2014 Gouvernance & Influence des Systèmes d Information 2 Décembre 2014 Sommaire Contexte Economique, Technologique & Sociétal Professionnalisation de la DSI Gouvernance des Systèmes d Information Influence

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE

PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE PARTENARIAT DE L OBSERVATOIRE TECHNOLOGIQUE Gouvernance du Système d Information Comment bien démarrer? Page 1 Soirée «Gouverner son informatique et sa sécurité : le défi des entreprises» CLUSIS / ISACA

Plus en détail

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME?

Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Conférence Applica - 22 avril 2002 Intégrer le CRM : quelle utilité, quels profits pour ma PME? Stéphanie WAILLIEZ Analyste CRM, CXP swailliez@cxp-international.com CXP en quelques mots et quelques chiffres

Plus en détail

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012

Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 Réalités de l outsourcing/bpo bancaire : indicateurs, performances, stratégies. Présentation et sommaire détaillé de l étude Juillet 2012 http://scoreadvisor.com De quoi parle-t-on précisément? Une fonction

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

> innovation. Action «Normalisation» descriptif

> innovation. Action «Normalisation» descriptif Action «Normalisation» descriptif > Pour répondre aux questionnements des entreprises, la CCI Paris Ile-de-France et AFNOR Normalisation proposent aux entreprises de réaliser un pré-diagnostic normalisation

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers

XAGA. Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers XAGA TM Les XAGApps : Des Progiciels de Gestion et de Gouvernance à la carte pour managers La XAGAspace : un Atelier de Génie Progiciel pour l évolution des XAGApps à la main des managers XAGApps : entre

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance :

Contexte. Objectif. Enjeu. Les 3 questions au cœur du Pilotage de la Performance : Contexte Il est naturel de construire et d adapter son système d information à son métier pour répondre aux besoins opérationnels et quotidiens. Facturation, production, gestion de stocks, ressources humaines,

Plus en détail

Maîtrise d ouvrage agile

Maîtrise d ouvrage agile Maîtrise d ouvrage agile Offre de service Smartpoint 17 rue Neuve Tolbiac 75013 PARIS - www.smartpoint.fr SAS au capital de 37 500 - RCS PARIS B 492 114 434 Smartpoint, en quelques mots Smartpoint est

Plus en détail

Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1?

Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1? DEVOPS et le déploiement d application Les Livres Blancs de MARTE Ingénierie des méthodes Agiles : Que cache l opposition entre déploiement et livraison en continu? Faut-il adopter DevOps 1? L alignement

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Sommaire. Présentation OXIA. Le déroulement d un projet d infogérance. L organisation du centre de service. La production dans un centre de service

Sommaire. Présentation OXIA. Le déroulement d un projet d infogérance. L organisation du centre de service. La production dans un centre de service Mars 2012 Sommaire Présentation OXIA Le déroulement d un projet d infogérance L organisation du centre de service La production dans un centre de service 2 Fournisseurs Technologies Banque & Finance Telecom

Plus en détail

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets

Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Alignement stratégique du SI et gestion de portefeuille de projets Le CIGREF, dans son livre blanc de 2002, précise que «l alignement stratégique de l organisation sur le métier est le fait de mettre en

Plus en détail

Secteur Finance - Assurance

Secteur Finance - Assurance Secteur Finance - Assurance isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur financier Selon l INSEE, en 2011, le secteur

Plus en détail

SILVERPROD Presentation. Juin 2012

SILVERPROD Presentation. Juin 2012 SILVERPROD Presentation Juin 2012 SILVERPROD SILVERPROD EN CHIFFRES Création en 1967 Un capital de 1 M et une croissance maîtrisée Un CA de 5 M Plus de 200 références industrielles Une présence sur le

Plus en détail

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992.

1. Étude réalisée par l AFOPE en 2005. 2. Hellriegel D., Slocum J. W., Woodman R. W., Management des organisations, Bruxelles, De Boeck, 1992. Introduction 1 I n t r o d u c t i o n Créer des usines, des entreprises, des organisations, des méthodes, des produits, des services nouveaux suppose d avoir des équipes motivées, obéissant à un calendrier

Plus en détail

Secteur Recherche Santé

Secteur Recherche Santé Secteur Recherche Santé isatech est spécialiste des solutions de gestion d entreprise Microsoft Dynamics ERP, CRM et Office365 Les problématiques du secteur de la santé Selon l INSEE, le secteur de la

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données

Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données Evry - M2 MIAGE Entrepôt de données Introduction D. Ploix - M2 Miage - EDD - Introduction 1 Plan Positionnement du BI dans l entreprise Déclinaison fonctionnelle du décisionnel dans l entreprise Intégration

Plus en détail

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA

AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA AGILITE DIGITAL RESPONSIVE DESIGN PERSONNALISATION OPTIMISATION DES PROCESSUS INDICATEURS DE ROI EFFICIENCE TRANSFORMATION HR ENGINE DATA VISUALISATION CLOUD SOCIAL HR INNOVATION 1 PRÉSENTATION GLOBALE

Plus en détail

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence

e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant profondément les structures des organisations et par conséquence e-business, EAI et Business Intelligence Le triptyque gagnant Alain Fernandez Consultant indépendant, il intervient depuis plus de 15 ans auprès des grands comptes et des PME sur la conception des systèmes

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

Retail One Stop Shop. Conseil en S.I. Métier

Retail One Stop Shop. Conseil en S.I. Métier Retail One Stop Shop Conseil en S.I. Métier DEMAIN, LE RETAIL Service et proximité Mise en valeur des produits Expérience shopping pour le client et d achat «identitaire» Omnicanal : Mobilité, e-com, retail,

Plus en détail

Expérience professionnelle : Chef de Projet Business Intelligence chez Ubisoft

Expérience professionnelle : Chef de Projet Business Intelligence chez Ubisoft LE NAVENEC Pierre-Yves 21 rue de Trévise 75009 PARIS Tel : 0679800435 emails : pylenavenec@plc-consulting.com Né le 25/12/82, 29 ans, Célibataire Permis B CHEF DE PROJET/CONSULTANT SENIOR INDEPENDANT EN

Plus en détail

IT Advisory. Notre offre de services. kpmg.fr

IT Advisory. Notre offre de services. kpmg.fr IT Advisory Notre offre de services kpmg.fr La course au progrès technologique est permanente. Au-delà des effets de mode, nous traversons une époque de changements très rapides. Jamais le renouvellement

Plus en détail

Regard sur cloud privé et hybridation

Regard sur cloud privé et hybridation Regard sur cloud privé et hybridation Mai 2014 édito «faire rimer performances et gouvernance!» Toutes les études le confirment, une voie est en train de se dégager en matière de conception des infrastructures

Plus en détail

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire

www.digitech-sa.ch PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire PRESENTATION 2009 L'ingénierie Documentaire 1 Historique 1992 Création de Digitech France 1993 Création de Digitech Suisse 1999 Rachat de la société DOC PLUS 2000 Rachat du département AIRS (gestion documentaire)

Plus en détail