Vivre à Mirabel. Un engagement «vert» demain. Brochure d informations environnementales destinée aux citoyens de Mirabel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Vivre à Mirabel. Un engagement «vert» demain. Brochure d informations environnementales destinée aux citoyens de Mirabel"

Transcription

1 Vivre à Mirabel Un engagement «vert» demain Brochure d informations environnementales destinée aux citoyens de Mirabel

2

3 Table des matières Les matières résiduelles Les collectes porte-à-porte : emplacement et fourniture des bacs 4 L enlèvement des déchets (maisons et commerces) 4 Les matières interdites 5 Les gros rebuts domestiques 5 La récupération La collecte sélective 6 Instructions pour faciliter le traitement des matières recyclables 7 Les matières non recyclables 7 Les écocentres 8 Emplacement et horaire des écocentres 9 Les résidus domestiques dangereux (RDD) 11 Le réemploi Les organismes d entraide locaux 12 Lieux de dépôt de différents objets et matières 13 La valorisation La collecte des feuilles 16 La collecte des arbres de Noël 16 Le compostage à domicile 17 L herbicyclage 18 Les espaces verts Une pelouse durable 19 Les vers blancs 19 La préservation des arbres 20 Les bandes riveraines 22 Les mauvaises herbes 25 les usages de l eau Politique d utilisation de l eau potable 26 Les égouts municipaux 28 Permis de captage d eau souterraine 29 Les installations sanitaires 29 Autres sujets Feu de joie, ou «feu de boucane» 30 Les animaux domestiques 31 Les animaux sauvages 34 Saviez-vous que? 36 Coordonnées 39 Brochure d informations environnementales 3

4 Les matières résiduelles Les collectes porte-à-porte Comme l horaire des collectes est sujet à changement, il est possible de le consulter en tout temps, au www. ville. mirabel. qc.ca, sous l onglet «Services municipaux» dans la rubrique «Environnement». Fourniture des bacs : Les bacs bleus sont destinés uniquement à la collecte du recyclage et les bacs noirs, à celle des déchets. Afin d obtenir leurs bacs, les propriétaires de nouvelles constructions doivent en faire la demande auprès du Service de l environnement, au Tous les bacs bleus et noirs sont assignés à l adresse où ils ont été livrés et doivent y demeurer. Lors d un déménagement, les bacs doivent demeurer à l adresse où ils avaient été assignés. Les bacs endommagés, volés ou perdus doivent être signalés au Service de l environnement de la Ville de Mirabel. Emplacement des bacs : Les bacs doivent être placés en bordure de rue tel qu illustré. Afin d en faciliter la manipulation, les roues du bac doivent être placées du côté de la maison. En dehors des heures prévues pour la collecte, les bacs doivent être entreposés de façon à être dissimulés de la voie publique, dans la marge arrière de la propriété ou dans la marge latérale. Rue L enlèvement des déchets S assurer que les matières placées dans les ordures ne peuvent être récupérées par aucune autre collecte ou aucun autre programme de récupération et de réemploi. La collecte a lieu chaque semaine pour tous les secteurs, selon l horaire prévu. Les déchets doivent être déposés en bordure de la voie publique, au plus tôt à 20 h, la veille de la collecte et au plus tard avant 7 h, le matin du jour de la collecte. Immeubles résidentiels Le propriétaire d un immeuble résidentiel peut utiliser un bac roulant noir obtenu auprès de la Ville de Mirabel ou tout autre bac à déchets roulant de couleur noir, gris ou vert compatible avec le système de collecte. Le poids maximal du bac avec les matières à l intérieur ne doit pas excéder 70 kg. 4 Brochure d informations environnementales

5 Les matières résiduelles L enlèvement des déchets (suite) INDUSTRIES, COMMERCES ET INSTITUTIONS Les propriétaires de ce type d immeubles ne peuvent obtenir de bac noir auprès de la Ville. Ils peuvent utiliser tout autre contenant de couleur noir, gris ou vert compatible avec le système de collecte, pourvu que leur nombre n excède pas quatre contenants par journée d enlèvement. Le propriétaire de l immeuble (autre que résidentiel) dont la quantité d ordures excède quatre contenants par journée de collecte doit prendre entente avec l entrepreneur de son choix et assumer intégralement les coûts liés à l enlèvement, au transport et à l élimination de l ensemble de ses déchets. Les matières interdites Les résidus domestiques dangereux (huile usée, peinture, solvant, essence, etc.) Le gazon* Les gros rebuts, une grande question! Les gros rebuts sont acceptés par le service d enlèvement des ordures. Avant de vous en départir par ce moyen, nous vous invitons à considérer d autres options La réduction des déchets à la source se fait par des choix de consommation judicieux : produits moins emballés, sacs réutilisables, biens de consommation ayant une plus grande durée de vie, bouteilles d eau et contenants réutilisables, etc. Favorisez le recyclage et le réemploi des objets! Des meubles en bon état, ainsi que les réfrigérateurs, les congélateurs et les climatiseurs qui fonctionnent toujours Nous vous invitons à en faire don au centre de dépannage et dans les différents centres d entraide afin d aider les familles de la région qui sont dans le besoin. (Liste et coordonnées p. 14) Les pneus, bonbonnes de propane et les réfrigérateurs avec fréon ne sont pas acceptés par le service de l enlèvement des gros rebuts et des ordures. * Voir la section qui concerne l herbicyclage. «La pollution est une manifestation d un gaspillage économique et d une d utilisation incomplète des ressources.» «La réduction de la pollution s accompagne souvent d une meilleure utilisation des ressources.» Michael Porter Meubles non réutilisables et gros électroménagers qui ne fonctionnent plus Nous vous invitons à vous en départir gratuitement dans les différents écocentres de la ville. (Adresses et les horaires p. 13) Brochure d informations environnementales 5

6 La récupération La collecte sélective (les matières recyclables) Seuls les bacs bleus fournis par la Ville sont autorisés pour la collecte porte-à-porte des matières recyclables. Le service de collecte est offert pour les immeubles résidentiels et commerciaux de la ville de Mirabel. Renseignements concernant l horaire des collectes : Services municipaux Environnement 6 Brochure d informations environnementales

7 Instructions pour faciliter le traitement des matières recyclables La récupération Tous les contenants de verre, de plastique et de métal doivent être vidés et rincés. Les couvercles et les bouchons doivent être enlevés. Ne pas attacher le carton ou le papier. Ne pas mettre différentes matières les unes dans les autres, car cela complique le tri (ex. : papier dans un sac). Les matières non recyclables Les matières EN papier suivantes : Papier carbone, papier photo et papier peint ; Mouchoirs de papier, essuie-tout et couches jetables ; Papiers ou cartons souillés, imbibés d une substance autre que l eau (peinture, huile, etc.). Les matières en verre suivantes : Vaisselle, pyrex, porcelaine et cristal ; Miroir ; Verre plat (vitre) ; Ampoules électriques, tubes fluorescents, etc. Les matières en métal suivantes : Petits appareils électroménagers ; Aérosols ; Sacs d emballage métallisés (croustilles, sauces, barres tendres, etc.). Les matières plastiques suivantes : Sacs d ensilage Jouets, assiettes ou ustensiles de plastique ; Cellophane, polyéthylène et styromousse ; Briquets, rasoirs jetables, etc. ; Reliures à anneaux, règles, etc. ; Toiles de piscine, tapis, boyaux, etc. ; DVD, CD et cassettes audio et vidéo. Autres : Contenants d huile à moteur et tout autre contenant de résidus domestiques dangereux (RDD) Chaises de jardin Brochure d informations environnementales 7

8 La récupération Les écocentres Les écocentres sont des lieux de dépôt pour différents matériaux récupérables d origine résidentielle. Ces installations sont strictement réservées aux citoyens de la ville de Mirabel. Les produits et matériaux issus des procédés industriels ne sont pas autorisés. Aucun véhicule lourd n est accepté sur le site. Une fois sur les lieux, il faut accepter de suivre les directives du préposé. Services offerts Conteneurs pour gros rebuts et matériaux secs Matériaux secs provenant de rénovations résidentielles : le bois de construction, les bardeaux d asphalte, les isolants, les revêtements intérieurs et extérieurs, les portes et fenêtres, le béton, l asphalte et le pavé uni. Les gros rebuts domestiques et encombrants. Conteneur pour métaux La ferraille et les objets de métal sont généralement acceptés. Matière non autorisée : réfrigérateurs, congélateurs et climatiseurs qui contiennent des gaz réfrigérants (ils seront acceptés à l écocentre, mais pas dans ce conteneur). Récupération de pneus d auto Tous les pneus sans jante d automobile, de fourgonnette et de petit camion, d un diamètre inférieur à 60 cm (24 po), sont acceptés. Conteneurs de recyclage Matières recyclables seulement : papier, carton et contenants de verre, de métal ou de plastique. Il est interdit de placer des matières à l extérieur des conteneurs. Dépôt de résidus domestiques dangereux (RDD) Un service de récupération des RDD est offert dans les écocentres pour les citoyens de Mirabel. Les RDD sont des matières ou des produits d usage courant qui représentent un danger d explosion ou de contamination de l environnement. Ils doivent être traités dans des endroits spécialisés. Symboles figurant sur l étiquette originale des résidus domestiques dangereux : Récupération de branches Les branches acceptées doivent avoir un diamètre maximum de 10 cm (4 po) et être placées verticalement dans l espace prévu à cet effet. Un maximum de 3,8 m 3 (5 vg 3 ) est autorisé. Matières toxiques Matières toxiques Matières comburantes Dépôt de terre et de pierres La terre, le gravier, la pierre et les souches de grosseur inférieure à 60 cm (24 po) sont acceptés. Le volume maximum autorisé est de 1 vg 3, soit l équivalent d une petite remorque. Matières non autorisées : terre contaminée, matières putrescibles et résidus de jardin. Gaz, liquides, solides ou aérosols inflammables Matières dangereusement réactives Gaz comprimés Matières explosives Matières corrosives 8 Brochure d informations environnementales

9 La récupération Emplacements 4 écocentres Secteur de Saint-Augustin 15020, rue Louis-M.-Taillon J7N 2K4 Secteur de Saint-Canut 6000, route Sir-Wilfrid-Laurier J7N 2Z8 Secteur de Saint-Janvier 14645, rue Joseph-Marc-Vermette J7J 1X2 Secteur de Sainte-Scholastique 9825, rue Saint-Vincent J7N 2Y5 Horaire régulier (15 septembre au 30 avril) Lundi, mardi, jeudi et samedi, de 9 h à 16 h 30 Lundi au vendredi, de 8 h à midi et de 12 h 30 à 17 h Samedi, de 8 h à 15 h Lundi, mercredi, vendredi et samedi, de 9 h à 16 h 30 Samedi, de 9 h à 16 h 30 Horaire d été (1 er mai au 14 septembre) Lundi, mardi, et samedi, de 9 h à 16 h 30 Jeudi, de 11 h 30 à 19 h Lundi au vendredi, de 8 h à midi et de 12 h 30 à 17 h Samedi, de 8 h à 15 h Lundi, vendredi et samedi, de 9 h à 16 h 30 Mercredi, de 11 h 30 à 19 h Samedi, de 9 h à 16 h 30 Brochure d informations environnementales 9

10 Matières acceptées dans le bac de récupération Contenants, emballages, imprimés et journaux À CONSERVER Papier et carton journaux, circulaires, revues feuilles, enveloppes et sacs de papier livres, annuaires téléphoniques rouleaux de carton boîtes de carton boîtes d œufs cartons de lait et de jus à pignon contenants aseptiques (type Tetra Pak MD ) PLASTIQUE bouteilles, contenants et emballages de produits alimentaires, de boissons, de cosmétiques, de produits d hygiène personnelle et d entretien ménager identifiés par un de ces symboles : bouchons et couvercles verre bouteilles et pots, peu importe la couleur MÉTAL papier et contenants d aluminium bouteilles et canettes d aluminium boîtes de conserve bouchons et couvercles Service de l environnement en partenariat avec le COMITÉ CONJOINT SUR LES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE

11 La récupération Les écocentres (suite) Les RDD suivants sont acceptés : Peintures, teintures, vernis, scellants, laques et apprêts Diluants, dégraissants, solvants (térébenthine, Varsol MD, essence, carburant, diluant, alcool, acétone et autres liquides inflammables, etc.) Adhésifs, goudron, époxy, décapant, cires, colles, stucco, calfeutres, silicone, etc. Aérosol (peintures, lubrifiants, fixatifs, etc.) Huiles à moteur et filtres, liquides à frein, liquides à transmission, huiles hydrauliques, graisses, etc. Oxydants, chlore, acides (détartreur, acide muriatique, etc.), bases (Drano, Windex, etc.) et produits d entretien de piscine Piles jetables ou rechargeables Batteries d auto Bouteilles de propane et autres gaz sous pression, extincteurs, mousse isolante Thermomètres au mercure Tubes fluorescents et ampoules fluocompactes Produits chimiques pour piscines Pesticides et engrais Produits d origine domestique seulement (pas de produit d origine et d usage commercial, industriel et agricole). Les contenants doivent être étanches, bien fermés et identifiés. Aucun transvasement n est autorisé et les barils ne sont pas acceptés. Matières non autorisées aux écocentres : Médicaments et produits biomédicaux Armes, munitions, explosifs et produits apparentés Produits d origine agricole, commerciale ou industrielle Lieux qui acceptent ces matières : Pharmacies Service de police Service de récupération privé Brochure d informations environnementales 11

12 Le réemploi Le réemploi (vêtements, meubles, jouets, livres, etc.) Favorisez le réemploi des objets qui sont en bon état. Pour ce faire, différentes solutions sont à votre portée : Site Internet de vente et d échange d articles d'occasion wwww.kijiji.ca Ventes-débarras Aucun permis n est nécessaire pour effectuer une vente-débarras. Elles sont autorisées toute l année, mais une seule fois par adresse. La vente-débarras ne doit pas durer plus de deux jours. Organismes d entraide locaux : Comptoir d entraide populaire de Mirabel (Secteur de Saint-Augustin) 8555, rue Saint-Jacques Mirabel (Québec) J7N 2A3 Tél. : Comptoir d entraide de Sainte-Scholastique Édifice Landry (sous-sol) 9941, rue de Belle-Rivière Mirabel (Québec) J7N 2X7 Tél. : Centre de dépannage Saint-Canut 9615, boulevard de Saint-Canut Mirabel (Québec) J7N 1R1 Tél. : Centre de dépannage Saint-Janvier 17599, rue Victor Mirabel (Québec) J7J 1A9 Tél. : Brochure d informations environnementales

13 Lieux de dépôt de différents objets et matières Le réemploi Objets récupérables Entreprises acceptant ces objets Lieux municipaux Organismes et entreprises sociales Ordinateurs de bureau et portables Écrans d ordinateur Imprimantes Télécopieurs Numériseurs Périphériques (câbles, clavier, souris) Bureau en Gros Encretout A.T. 24, rue des Écureuils, Saint-Jérôme QC J5L 2N7 Tél. : RECYPRO 70, rue Simon, Lachute QC J8H 3R8 Tél. : Les écocentres Cartouches d encre Bureau en Gros Écolojet 32, rue Turgeon, Sainte-Thérèse QC J7E 3H2 Tél. : Encretout A.T. 24, rue des Écureuils, Saint-Jérôme QC J5L 2N7 Tél. : Les écocentres Téléviseurs Computation 7080, rue Alexandra, bureau 101 Montréal QC H2S 3J5 Tél. : Ordinateurs Au-delà 49, prom. Ronald, bureau 100 Montréal QC H4X 1M7 Tél. : Les écocentres Téléphones et répondeurs Bureau en Gros Les écocentres Cellulaires et accessoires Bureau en Gros Les écocentres Brochure d informations environnementales 13

14 Le réemploi Lieux de dépôt de différents objets et matières (suite) Objets récupérables Entreprises acceptant ces objets Lieux municipaux Organismes et entreprises sociales Appareils photo numériques Bureau en Gros Les écocentres Lecteurs MP3, CD, DVD CD et DVD Future Shop Les écocentres Les écocentres Piles rechargeables et piles jetables Future Shop Batteries Expert Collecteurs de piles : Hôtel de ville Poste de police Bibliothèques Centres culturels Cour municipale Garage municipal École secondaire de Mirabel (secteur de Saint-Janvier) Parc régional éducatif du bois de Belle-Rivière Batteries d auto, de bateau, de moto, de roulotte et de tracteur Canadian Tire Batteries Expert Les écocentres Bombonnes de propane Propane Rainville Les écocentres Livres et magazines Vêtements et tissus en bon état Les centres de dépannage Les centres de dépannage Médicaments Les pharmacies Meubles Vélos Les écocentres (meubles usagés et abîmés) Les écocentres Les centres de dépannage (meubles en bon état) Les centres de dépannage Cyclo Nord-Sud 7235, rue Saint-Urbain, Montréal (Québec) H2R 2Y Peinture Les magasins Rona et autres quincailleries Les écocentres Huiles usées Canadian Tire Les écocentres 14 Brochure d informations environnementales

15 Le réemploi Objets récupérables Entreprises acceptant ces objets Lieux municipaux Organismes et entreprises sociales Pneus Tous les garages qui vendent des pneus Canadian Tire Monsieur-Muffler Les écocentres Électroménagers Autres résidus domestiques dangereux, lampes fluocompactes, néons et produits corrosifs et inflammables dans leur contenant d origine Les écocentres (électroménagers non fonctionnels) Les écocentres Les centres de dépannage (électroménagers propres et fonctionnels) «Les gestes de chacun comptent dans l'amélioration de la qualité de vie de tous.» Brochure d informations environnementales 15

16 La valorisation Collecte des feuilles Renseignez-vous auprès de la Corporation pour la protection de l environnement à Mirabel (CPEM), au , afin de vérifier la disponibilité de compost produit grâce aux collectes de feuilles. Nous vous invitons également à faire usage des feuilles dans votre composteur domestique. Le carbone qu elles contiennent est essentiel à un compostage adéquat. La collecte des feuilles et des résidus verts est effectuée dans tous les secteurs de la ville à compter de la mi-octobre, et ce, pour cinq semaines consécutives. Les sacs de feuilles doivent être placés en bordure de la rue au plus tôt à 20 h la veille et au plus tard à 7 h le matin de la collecte. Il est suggéré d utiliser des sacs transparents ou orange qui facilitent l identification pour les préposés de la collecte. Si vous avez recours à des sacs en papier, assurez-vous que ces derniers ne soient pas détrempés. De plus, assurez-vous qu il n y a aucun déchet ou contaminant à l intérieur des sacs de feuilles. Collecte des arbres de Noël Une collecte des arbres de Noël a lieu au début du mois de janvier. Placez l'arbre en bordure de rue au plus tôt à 20 h la veille et au plus tard à 7 h le matin de la collecte. Assurez-vous qu il ne soit pas camouflé sous la neige ou pris dans la glace. La récupération des arbres permet leur transformation en copeaux et leur réutilisation comme paillis dans les aménagements municipaux. Renseignements concernant l horaire des collectes : Services municipaux Environnement 16 Brochure d informations environnementales

17 La valorisation Le compostage à domicile Des composteurs sont offerts aux citoyens de Mirabel à un prix compétitif. Pour de plus amples renseignements, communiquez avec la CPEM, au Pourquoi composter? Pour participer à la réduction des déchets acheminés au site d enfouissement. Pour améliorer la structure du sol et la vitalité des végétaux. Utilisez le compost généré pour alimenter le jardin, la pelouse, les arbres et les plantes d intérieur. Il améliore la santé des végétaux et conserve un bon taux d humidité au sol ce qui vous permet de réduire l arrosage. Emplacement à privilégier pour le composteur : Le premier critère à prendre en considération pour augmenter son utilisation est la facilité d accès. En le plaçant à proximité de la maison, vous pourrez plus facilement y ajouter des résidus quotidiennement, même en hiver. Les résidus compostables : Les résidus verts De cuisine Résidus de fruits et légumes, plantes d intérieur, marc de café, coquilles d œuf et sachets de thé. De jardin Fleurs, résidus de plantes et de jardin, branches coupées et gazon coupé. Les résidus bruns De cuisine Filtres à café, riz, pâtes, pain, serviettes en papier, essuietout et cheveux. De jardin Feuilles, paille ou foin, brindilles et copeaux, gazon sec et autres plantes séchées. Pour accélérer le processus de compostage, suivez les étapes suivantes : Mélangez le contenu du composteur pour ajouter de l oxygène aux résidus. Au besoin, ajoutez un peu d eau au mélange de façon à ce que le compost soit légèrement humide. Couvrez les résidus de nourriture avec quelques feuilles mortes ou un peu de terre afin de diminuer le risque d odeur et les mouches à fruit. Remettez le couvercle en place et laissez les microorganismes faire leur travail. Du compost mûr peut être récupéré dans les 2 à 6 mois suivant le début du processus. La proportion de résidus verts et bruns, l ajout d oxygène en brassant et un taux d humidité adéquat (ni trop sec, ni trop humide) favorisent une décomposition plus rapide. L hiver, vous pouvez continuer de remplir votre composteur. Le processus de décomposition reprendra rapidement au printemps. Qu en est-il des odeurs? Un composteur bien géré ne devrait pas dégager d odeurs nauséabondes. En cas d odeurs désagréables, vous pouvez ajouter plus d air au compost en le mélangeant avec une fourche et augmenter la quantité de résidus bruns pour l assécher un peu. L ajout d une grande quantité de gazon frais coupé (résidus verts) d un seul coup peut entraîner des odeurs d ammoniac. Pour le gazon, l herbicyclage est tout indiqué. Ne pas composter : Viande, poisson, os, produits laitiers, huiles et graisses, sauces, litières, plantes malades et plantes matures avec graines. Brochure d informations environnementales 17

18 La valorisation L herbicyclage L herbicyclage consiste à laisser au sol les rognures de gazon après la tonte. La promotion de l herbicyclage est effectuée par la Ville de Mirabel et par plusieurs Municipalités afin de réduire considérablement la quantité de matières putrescibles qui sont enfouies et pour informer les citoyens sur les avantages écologiques de cette pratique. Un règlement adopté par la Ville en 2010 interdit de placer les rognures de gazon aux ordures. Les avantages de l herbicyclage pour l entretien de la pelouse sont nombreux : Le gazon laissé en place contribue à la santé de la pelouse en la fertilisant. Les arbres situés à proximité puiseront aussi dans cette source de nutriments. Le recours aux fertilisants commerciaux peut être évité ou diminué, ce qui contribue aussi au maintien de la santé des cours d eau. Le gazon fraîchement coupé contient 90 % d eau. L herbicyclage permet de retourner cette humidité au sol. Une pelouse en santé est moins sujette à l attaque des parasites (vers blancs, punaises, etc.) et nécessite moins d arrosage. L herbicyclage diminue le temps nécessaire à l entretien paysager et laisse plus de temps pour profiter de l été. 18 Brochure d informations environnementales

19 Une pelouse durable Conseils de taille et d'entretien Les espaces verts Changez la lame de votre tondeuse Choisissez une lame déchiqueteuse, et ce, en toute simplicité. Informez-vous auprès de votre détaillant. Maintenez votre lame bien affutée Les lames émoussées abîment l herbe et font brunir la tête des brins. Laissez la longueur de votre pelouse entre 5 cm et 8 cm Ceci favorise un enracinement plus vigoureux et plus profond, prévient l envahissement des mauvaises herbes et favorise une meilleure retenue de l humidité. Ne coupez pas l herbe humide Ceci provoque un engorgement de la tondeuse en plus d être une source de corrosion pour la lame. N arrosez pas trop votre gazon Il n a besoin que de 2 cm à 3 cm d eau par semaine. Dans le doute, déposez des contenants à divers endroits sur votre terrain afin de mesurer la quantité d eau tombée. Ne coupez pas en période sèche La pelouse entre en période de dormance et reverdira à la prochaine pluie. préservez la qualité du paysage urbain Veillez à entretenir votre terrain de façon à ce qu il soit exempt de mauvaises et de hautes herbes (maximum 20 cm de hauteur). Les vers blancs Les vers blancs sont les larves d un insecte volant appelé hanneton. Comment prévenir et réduire les dommages occasionnés par les vers blancs? Une pelouse dense et en santé tolère une plus grande quantité de vers blancs sans démontrer de dommages apparents. Le terreautage, l aération, l ensemencement et la fertilisation par l herbicyclage constituent des pratiques d entretien qui maintiennent la pelouse vigoureuse. Il faut éviter l éclairage du terrain, car la lumière attire les hannetons. Maintenir la pelouse entre 5 cm et 8 cm de longueur rend la ponte des hannetons plus difficile. Tolérer la présence d animaux et d oiseaux qui se nourrissent de vers blancs. La Ville de Mirabel ne recommande pas l utilisation d insecticides de synthèse (chimiques). Le règlement provincial concernant l utilisation des pesticides s applique. Dans certains cas plus sévères d infestation, il conviendra d enlever le gazon mort, d éliminer les hannetons visibles et de réensemencer. Dans le cas d une infestation sévère, vous pouvez recourir à un traitement biologique par des nématodes. Brochure d informations environnementales 19

20 Les espaces verts La préservation des arbres Permis de coupe d arbre Dans toute zone résidentielle, tel que défini sur le plan de zonage, et dans tout regroupement de résidences en zone rurale, il est prohibé d abattre un arbre de plus de 15 cm (6 po) de diamètre mesuré à 1 m du sol, sans permis. Il est possible d obtenir un permis auprès de la Ville pour abattre un arbre si ce dernier est mort, malade ou lorsqu il constitue des risques pour les infrastructures, la sécurité publique et les bâtiments dû à son emplacement. Vous devez prévoir un délai minimum d une semaine pour une évaluation de l arbre sur place par un inspecteur pour la délivrance du permis. aux conduites souterraines, et ce, à moins de 15 m des trottoirs, de la chaussée, des fondations, d une fosse septique ou d une infrastructure souterraine de service public, et à moins de 5 m d une ligne de propriété. Arbre aux propriétaires d une nouvelle résidence Un arbre est remis aux propriétaires d une nouvelle résidence ayant obtenu leur permis de construction au cours des trois dernières années. Ce programme est géré par la Corporation pour la protection de l environnement à Mirabel (CPEM). On peut les joindre au Remplacement des arbres abattus Tout arbre abattu pour les raisons susmentionnées doit être remplacé. Abattage d arbres dans les forêts et boisés privés Travaux sylvicoles : Dans tous les secteurs, les coupes d éclaircie et les coupes de récupération dans un boisé privé (visant le prélèvement des tiges commerciales) sont permises selon certaines dispositions et sous autorisation du Service de l environnement. De façon générale, les travaux sylvicoles nécessitent une demande d autorisation et certains de ces travaux doivent être accompagnés d une prescription sylvicole signée par un ingénieur forestier. Nous vous invitons à vous renseigner auprès du Service de l environnement pour de plus amples renseignements. La récupération de chablis : La récupération de chablis est permise. Le chablis correspond à une étendue de terrain ou partie d une forêt dont les arbres ont été renversés, déracinés ou rompus sous l effet du vent ou brisés sous le poids de la neige, du verglas, ou des années. Espèces interdites pour la plantation Sur l ensemble du territoire, il est prohibé de planter des peupliers à feuilles deltoïdes, des peupliers de Lombardie ou d Italie, des peupliers faux-tremble, des érables argentés, des saules à hautes tiges et toute autre espèce d arbre dont le développement des racines peut causer des dommages 20 Brochure d informations environnementales

21 Les espaces verts Emplacement des nouveaux arbres Nous conseillons d évaluer la taille de l arbre à maturité afin de déterminer l emplacement d un nouvel arbre. Les espaces situés sous des fils électriques et dans les emprises de rues sont à proscrire. Plusieurs cultivars de tailles adaptées à des espaces restreints sont disponibles dans les pépinières. Le «Répertoire des arbres et arbustes ornementaux», publié par Hydro-Québec, est un guide de référence pour les professionnels et les horticulteurs amateurs afin d apprendre à identifier les arbres et à connaître leur taille à maturité. Les racines des arbres ne sont pas à prendre comme responsables de bris aux bâtiments ou aux conduites. Dans certains cas, elles peuvent profiter de l espace créé par une fente ou un bris déjà présent. Les lignes moyennes et à haute tension Hydro-Québec procède à l entretien de l emprise des lignes moyennes et à haute tension tous les 25 ans environ. Les arbres de grandes tailles situés dans cette emprise sont émondés ou enlevés en raison des dangers d arc électrique, de chute des branches sur le réseau et d interruption de service qu ils peuvent occasionner. Dans cette zone, seuls des arbustes et les arbres de petite taille (arbres fruitiers et décoratifs) peuvent être conservés de façon durable (Prunus, Malus, Syringa, Sumac, Juniperus, Amélanchier, Crataegus et Sorbus). Les Tuyas et les Taxus, qui sont des résineux à croissance lente plantés et entretenus pour former des haies, constituent aussi des bons choix. Pour éviter l abattage d arbres au sommet de leur grandeur et de beauté, renseignez-vous sur la taille des arbres à maturité et assurez-vous de planter ceux-ci à une distance où ils ne constitueront pas un danger pour les lignes électriques. Programme pour la plantation de haies brise-vent Les propriétaires de lots situés en zone agricole peuvent obtenir des arbres pour la plantation de haies brise-vent en formulant une demande écrite à la CPEM. Les haies brise-vent contribuent à réduire l érosion du sol par les vents. Les racines d un arbre puisent leurs nutriments des débris végétaux décomposés sur le sol. Il faut remettre de la matière organique (compost mûr ou gazon coupé) sur le sol pour préserver la santé de l arbre. Brochure d informations environnementales 21

22 Les espaces verts Les bandes riveraines Les bandes riveraines sont des couverts végétaux permanents composés d un mélange de plantes herbacées, d arbustes et d arbres adjacents à un cours d eau ou à un lac. La revégétalisation des bandes riveraines au Québec démontre que l importance écologique et économique de ces écosystèmes est de mieux en mieux comprise. Nous avons tous un rôle à jouer dans leur mise en valeur. RÉglementation : Le règlement de zonage de la Ville de Mirabel prévoit qu une bande de végétation permanente d une largeur minimale de 10 m ou 15 m, selon la pente, doit être conservée sur la rive des cours d eau, à partir de la ligne des hautes eaux. En zone agricole, la culture du sol est autorisée sur la bande riveraine, pourvu qu une bande minimale de 3 m soit conservée. De plus, s il y a un talus et que le haut de celui-ci se situe à une distance inférieure à 3 m à partir de la ligne des hautes eaux, la largeur de la rive doit inclure un minimum de 1 m sur le haut du talus 22 Brochure d informations environnementales

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An.

COLLECTES SECTEUR A. Veuillez noter que les collectes ont lieu même les jours fériés, à l exception de Noël et du jour de l An. COLLECTES SECTEUR A Secteur Saint-Joachim-de-Courval Secteur Saint-Charles-de-Drummond Ouest boul. Lemire Ouest autoroute 20 ave. des Châtaigniers Rivière Saint- Germai n boul. Lemire rue Saint-Georges

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE

GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE GUIDE POUR L ORGANISATION ET LA RÉALISATION D UNE CORVÉE DE NETTOYAGE COMMUNAUTAIRE L ARRIVÉE DU PRINTEMPS ET DE L AUTOMNE EST SOUVENT SYNONYME DE «GRAND MÉNAGE» OU DE «NETTOYAGE DES BERGES». LA FONTE

Plus en détail

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter?

SOMMAIRE. 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? SOMMAIRE 1. Petit tour d horizon de nos déchets 2. Compost(s)? 3. Pourquoi composter? 4. Comment composter? 2 1. Petit tour d horizon de nos déchets 3 Tonnages Evolution des tonnages ordures ménagères

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles

COMMUNE DE SALES. Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles COMMUNE DE SALES Horaires d ouverture Mardi de 18h00 à 19h00 Vendredi de 17h30 à 19h00 Samedi de 09h00 à 11h30 Déchetterie Route de la Joretta, 1625 Sâles Toute l année Toute l année Toute l année Points

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Herbicyclage. Questions et réponses

Herbicyclage. Questions et réponses Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage c est quoi? Herbicyclage Questions et réponses L herbicyclage est une technique qui consiste à laisser les rognures de gazon (appelés aussi les résidus

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BENJAMIN DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.02 TITRE ET BUT DU RÈGLEMENT

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BENJAMIN DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.02 TITRE ET BUT DU RÈGLEMENT PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-BENJAMIN RÈGLEMENT NUMÉRO 349-11 RÈGLEMENT CONCERNANT LES NUISANCES, LA SALUBRITÉ ET L ENTRETIEN DES BÂTIMENTS D HABITATION CHAPITRE 1 DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES

Plus en détail

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014

Je fais mon compost. Un doute? Une question? Un renseignement? Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14. Édition 2013-2014 Édition 2013-2014 Un doute? Une question? Un renseignement? Le service Déchets de la Camy répond à toutes vos questions au Numéro Infos Déchets 01 30 98 78 14 10-31-1795 RC : 482 077 096 00014-01 39 78

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188 CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres Page 188 CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES Sauf lorsque spécifiquement stipulé, tout

Plus en détail

RÉSUMÉS NOUVEAUX RÈGLEMENTS Printemps 2013. SQ 02 2012 sur les systèmes d alarmes SQ 02 2012 02 (amendement)

RÉSUMÉS NOUVEAUX RÈGLEMENTS Printemps 2013. SQ 02 2012 sur les systèmes d alarmes SQ 02 2012 02 (amendement) DONT CERTAINS ARTICLES SONT APPLICABLES PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC SQ 02 2012 sur les systèmes d alarmes SQ 02 2012 02 (amendement) Article Disposition Amendes 4 Besoin d un permis () pour modifier ou installer

Plus en détail

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage

Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Fiche conseil n 8 Les 4 saisons du compostage Le compost au printemps Le compost en été Le compost à l automne Le compost en hiver Le compost au printemps La saison idéale pour démarrer son compost...

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Municipalité de la paroisse de Saint-Lazare

Municipalité de la paroisse de Saint-Lazare Municipalité de la paroisse de Saint-Lazare PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE LA PAROISSE DE SAINT-LAZARE M.R.C. DE VAUDREUIL-SOULANGES RÈGLEMENT NUMÉRO 627 RÈGLEMENT VISANT À INTERDIRE L UTILISATION

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les mots et expressions suivants signifient :

Plus en détail

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE

RÈGLEMENT 2012-22 PRÉAMBULE PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI VILLE DE VAL-D'OR RÈGLEMENT 2012-22 Règlement relatif à la vidange périodique des boues des fosses septiques, des fosses de rétention et des puisards et abrogeant

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif

Guide d entretien. de votre assainissement non collectif juillet 2009 Guide d entretien de votre assainissement non collectif Votre système d assainissement n est pas raccordé au «tout à l égout». Il est dit «non-collectif», «autonome» ou encore «individuel».

Plus en détail

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr

DÉCHETS MÉNAGERS. Mode d emploi. Point info 01 46 12 75 20. www.ville-montrouge.fr DÉCHETS MÉNAGERS Mode d emploi Point info 01 46 12 75 20 www.ville-montrouge.fr C ollecte sélective en porte à porte, ramassage des encombrants, déchetterie, etc., la Ville de Montrouge propose une palette

Plus en détail

Volume 50 Juillet 2015. Prochaine assemblée municipale

Volume 50 Juillet 2015. Prochaine assemblée municipale LE BULLETIN MUNICIPAL Volume 50 Juillet 2015 Prochaine assemblée municipale L assemblée du conseil municipal aura lieu mardi le 11 août 2015 à 19h00, au 568, rue Principale, à la salle Narcisse Tremblay.

Plus en détail

VILLE-MARIE MON CENTRE. Tout sur les collectes et la propreté VOTRE QUALITÉ DE VIE AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS

VILLE-MARIE MON CENTRE. Tout sur les collectes et la propreté VOTRE QUALITÉ DE VIE AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS VILLE-MARIE MON CENTRE Tout sur les collectes et la propreté VOTRE QUALITÉ DE VIE AU CENTRE DE NOS PRÉOCCUPATIONS Écocentre La Petite-Patrie Résidus de construction et de rénovation La majorité des résidus

Plus en détail

Les verres, bocaux et bouteilles en verre

Les verres, bocaux et bouteilles en verre Guide pratique du tri Les poubelles R pour protéger l et vos éc Trier ses déchets, ce n est pas seulement un geste citoyen bénéfique à l environnement, c est aussi un moyen de faire des économies en réduisant

Plus en détail

À recycler ou pas? Guide pratique du tri

À recycler ou pas? Guide pratique du tri À recycler ou pas? Guide pratique du tri Pour trier, quels sont vos équipements? Pour les bouteilles et flacons en plastique, les emballages métalliques, les cartonnettes et les briques alimentaires Pour

Plus en détail

HABITATION LES MÉANDRES IMMEUBLE A 2291, rue des Bienfaits Québec. RÈGLEMENT D IMMEUBLE Un Toit en Réserve de Québec inc.

HABITATION LES MÉANDRES IMMEUBLE A 2291, rue des Bienfaits Québec. RÈGLEMENT D IMMEUBLE Un Toit en Réserve de Québec inc. HABITATION LES MÉANDRES IMMEUBLE A 2291, rue des Bienfaits Québec RÈGLEMENT D IMMEUBLE Un Toit en Réserve de Québec inc. 1. Entretien du logement L entretien normal du logement est aux frais de l occupant.

Plus en détail

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 16 N SIREN 200 000 990 Code APE 751 Administration publique

Plus en détail

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010.

RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. RÈGLEMENTS DOMAINE DYNASTIE APDD= Association des Propriétaires du Domaine Dynastie. MISE À JOUR 24 JUILLET 2010. Arbres -Il est défendu de planter des clous ou d abîmer les arbres de quelques façons que

Plus en détail

PLUS BELLE MA VILLE!

PLUS BELLE MA VILLE! Conception graphique - Illustrations Communication GPSO - C.Favreau - 2013 ISS Y-LES-M O U L INE A U X PLUS BELLE MA VILLE! GUIDE DES COLLEC TES www.agglo-gpso.fr grand paris seine ouest collecte vos objets

Plus en détail

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme"

Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en forme Faire son compost Composter ses déchets pour un jardin et des plantes vertes en "forme" La fabrication du compost permet de réduire le volume de sa poubelle et de produire, à partir de déchets organiques

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

LES SERVICES DE LA RÉGIE EN BREF

LES SERVICES DE LA RÉGIE EN BREF LES SERVICES DE LA RÉGIE EN BREF Le présent document renferme diverses informations destinées au personnel municipal dont la tâche consiste notamment à interagir directement avec les citoyens relativement

Plus en détail

RÈGLEMENT 569. Et résolu à l unanimité des conseillers présents que le règlement suivant soit adopté :

RÈGLEMENT 569. Et résolu à l unanimité des conseillers présents que le règlement suivant soit adopté : 2011-06-117 CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DRUMMOND MUNICIPALITÉ DE SAINT-FÉLIX-DE-KINGSEY RÈGLEMENT 569 RÈGLEMENT ÉTABLISSANT LES CONDITIONS DE SALUBRITÉ ET D'ENTRETIEN DES LOGEMENTS CONSIDÉRANT QU en

Plus en détail

CONVENTION DE RÉSIDENTS

CONVENTION DE RÉSIDENTS Version 2015.04 CONVENTION DE RÉSIDENTS L ASSOCIATION DES PROPRIÉTAIRES DU PARC DES ÎLES 602-2141, Rang de la Rivière, St-Isidore (Qc), G0S 2S0 adp.parcdesiles@gmail.com Adoptons des attitudes de bons

Plus en détail

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons

implifiezletri vous Ville de Bondy GUIDE DU TRI Quelle poubelle choisir? Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons S ( implifiezletri vous GUIDE DU TRI Ville de Bondy Quelle poubelle choisir? Les autres déchets Vos équipements Bouteilles et flacons en plastique Boîtes métalliques, briques, cartons Journaux, magazines

Plus en détail

Guide pratique. Composter dans son jardin

Guide pratique. Composter dans son jardin Guide pratique Composter dans son jardin Faire son compost soi-même constitue la meilleure façon de recycler ses déchets de cuisine et de jardin, tout en produisant un excellent fertilisant. Ce guide vous

Plus en détail

Calendrier2014 de collectes

Calendrier2014 de collectes Calendrier01 de collectes Férié : 1 pas de collecte 1 Report collecte Ordures Ménagères du 1 er Janvier 1 1 0 Pôle déchets du Pays de Sarrebourg Terrasse Normandie - ZAC des Terrasses de la Sarre - 0 SARREBOURG

Plus en détail

Table des matières. Il est réconfortant de savoir que votre famille est préparée. Vous préparer pour une panne

Table des matières. Il est réconfortant de savoir que votre famille est préparée. Vous préparer pour une panne Êtes-vous prêt? Êtes-vous prêt? Nous avons tous vécu l expérience d une panne de courant. Bien que la plupart d entre elles ne durent pas longtemps, chaque famille doit dresser un plan d urgence, au cas

Plus en détail

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE EXEMPLE DE RÈGLEMENT MUNICIPAL RÉGISSANT LA GARDE ET LE CONTRÔLE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE Note : Les municipalités devraient se référer à la loi provinciale

Plus en détail

Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait on faire. du compost en classe?

Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait on faire. du compost en classe? Notes à l enseignant ou à l enseignante 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Comment pourrait-on faire du compost en classe? Clientèle visée : 1 re année du 3 e cycle (5 e année) Objectifs: Se questionner

Plus en détail

Guide 2015. Ordures ménagères

Guide 2015. Ordures ménagères Guide 2015 Ordures ménagères CDC de Podensac 12 rue du M al Leclerc-de-Hauteclocque Tel 05 56 76 38 00 environnement@cc-podensac.fr www.cc-podensac.fr EDITO Bernard Mateille Président de la CDC Maire de

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B

REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B REGLEMENT INTERIEUR DES DECHETTERIES INTERCOMMUNALES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VAL DE DROME (CCVD) N 10/03-02-04/B Les déchetteries intercommunales de la CCVD s inscrivent dans le rôle des collectivités

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Règlement de réception

Règlement de réception Gestion des déchets Règlement de réception des déchets dans les déchetteries www.annemasse-agglo.fr SOMMAIRE... 1 SOMMAIRE... 2 Chapitre I - Généralités... 3 Article 1 : Définition de la déchetterie...

Plus en détail

Ce projet est soutenu par le Jour de la Terre Québec, les éco-quartiers de Ville-Marie et l arrondissement de Ville-Marie.

Ce projet est soutenu par le Jour de la Terre Québec, les éco-quartiers de Ville-Marie et l arrondissement de Ville-Marie. ÉDITION 2014 Collecte de matières dangereuses et de matériel informatique et électronique destinée aux ICI, OBNL et édifices de neuf logements et plus de l arrondissement Ville-Marie. Ce projet est soutenu

Plus en détail

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire

Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Collecte et valorisation des déchets dans le pays de Gex Permis de construire Édition 2013 Règles et prescriptions à respecter pour les permis de construire Prévoir la voirie, les équipements et les zones

Plus en détail

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse

Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse Mairie de Lérouville République Française Département de la Meuse REGLEMENT INTERIEUR 2015 D UTILISATION DES SALLES COMMUNALES DE LEROUVILLE Adopté par le Conseil Municipal par délibération n 58 du 16

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT EXTERNE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT EXTERNE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : EMPLOYE(E) D ENTRETIEN ET PETITS TRAVAUX (A) HOMME-FEMME TOUTES MAINS (A) Les conditions de réalisation de l intervention (lieu, équipements,

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Ne brûlons plus nos déchets verts à l air libre!

Ne brûlons plus nos déchets verts à l air libre! En savoir QUIZZ + Plan de Protection de l Atmosphère des Bouches-du-Rhône 1 2 3 4 J ai le droit de brûler mes déchets de tonte de pelouse en petite quantité dans ma cour non exposée à la route. Mes déchets

Plus en détail

Guide branchement Eaux usées

Guide branchement Eaux usées Guide branchement Eaux usées Description du branchement Le raccordement au réseau public d assainissement collectif consiste à mettre en place un branchement d assainissement, allant de la limite de votre

Plus en détail

Système de récupération de l Université de Sherbrooke

Système de récupération de l Université de Sherbrooke Système de récupération de l Université de Sherbrooke Matières courantes reliées aux activités de la communauté universitaire 1. Papier de bureau 2. Carton 3. Plastique, verre et métal (PVM) 4. Matières

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel

Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel Guide du Compostage du Syndicat des Portes de Provence Conseils pour le composage individuel ENSEMBLE REDUISONS NOS DECHETS! Pourquoi composter? Choisir de composter, c'est choisir de réduire le volume

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION RÉPARATIONS ET ENTRETIEN

BULLETIN D INFORMATION RÉPARATIONS ET ENTRETIEN BULLETIN D INFORMATION RÉPARATIONS ET ENTRETIEN - RESPONSABILITÉS RESPECTIVES IMPORTANT Le contenu du présent bulletin d information est présenté à titre informatif seulement et ne remplace pas les dispositions

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE

BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE Enfoncer et barrer la gâchette pour une VAPORISATION CONTINUE ou appuyer sur la gâchette pour une VAPORISATION

Plus en détail

gérer le tri dans votre immeuble?

gérer le tri dans votre immeuble? Comment gérer le tri dans votre immeuble? Pourquoi trier? Un travail d équipe Vos missions www.tousecocitoyens.org Rappel des consignes de tri Pourquoi trier? 2 3 > Les déchets ménagers doivent être déposés

Plus en détail

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS)

Mécanique automobile. Les déchets. Déchets banals (DIB) Déchets dangereux (DIS) Si vous réalisez également des activités de démontage des voitures ou des travaux sur la carrosserie, reportez-vous également aux fiches correspondantes. 1 Les déchets Les déchets issus de votre activité

Plus en détail

Les associations. Qui récupère quoi?

Les associations. Qui récupère quoi? Qui récupère quoi? Certains objets peuvent avoir une seconde vie. Plutôt que de les jeter en déchèteries, pensez aux associations qui se chargent de les revaloriser et les remettre dans le circuit. Emmaüs,

Plus en détail

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21.

Guide thématique. En Cote-d Or, AGIR. au quotidien. Utilisons les ressources vertes du jardin. pour en savoir plus : www.ecotidiens21. Guide thématique En Cote-d Or, AGIR au quotidien Utilisons les ressources vertes du jardin pour en savoir plus : www.ecotidiens21.fr Edito Chaque français produit annuellement plus de 374 kg de déchets

Plus en détail

COBAS : guide des horaires

COBAS : guide des horaires COBAS : guide des horaires DE COLLECTE DES DÉCHETS Retrouvez également : LE GUIDE DU TRI UN POINT SUR LA COLLECTE DES ENCOMBRANTS LES HORAIRES D OUVERTURE DES DÉCHÈTERIES FICHE RECAPITULATIVE COLLECTE

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO VA- 740 RÉGISSANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE EN VUE DE PRÉSERVER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE LA RESSOURCE

RÈGLEMENT NUMÉRO VA- 740 RÉGISSANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE EN VUE DE PRÉSERVER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE LA RESSOURCE PROVINCE DE QUÉBEC VILLE D'AMOS RÈGLEMENT NUMÉRO VA- 740 RÉGISSANT L UTILISATION DE L EAU POTABLE EN VUE DE PRÉSERVER LA QUALITÉ ET LA QUANTITÉ DE LA RESSOURCE CONSIDÉRANT QUE le conseil considère qu il

Plus en détail

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE LE PRÉSENT GUIDE CONTIENT CE QUI SUIT : 1. PLAN DE PRÉVENTION Étapes à suivre pour amoindrir les possibilités de pertes

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR

DÉCLARATIONS DU VENDEUR SUR L IMMEUBLE 1 INFORMATIONS GÉNÉRALES VENDEUR 2 / PAR VENDEUR 1 / PAR DÉCLARATIONS DU SUR L IMMEUBLE 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 1 nom, adresse, téléphone et courriel du vendeur 2 ci-dessous collectivement nommés «vendeur» Ce formulaire

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts Prévention incendie Risques d incendie dans les garages et parkings couverts Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts

Plus en détail

Les potagers Neerstalle

Les potagers Neerstalle Les potagers Neerstalle Une initiative de Marc COOLS, Échevin de l Environnement et des Propriétés communales, avec le soutien du Collège des Bourgmestre et Échevins d Uccle Une action menée par le Service

Plus en détail

GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires. Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale

GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires. Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale GUIDE pour l aménagement sanitaire des établissements alimentaires Centre québécois d inspection des aliments et de santé animale La «marche en avant» consiste à éviter autant que possible le croisement

Plus en détail

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau

Tout connaître. sur l assurance et les dommages causés par l eau Tout connaître sur l assurance et les dommages causés par l eau Les dommages causés par l eau : première cause de réclamation en assurance habitation Les dommages causés par l eau représentent environ

Plus en détail

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie.

L eau c est la vie! À l origine était l eau... La planète bleue. Les propriétés de l eau. L homme et l eau. ... et l eau invita la vie. 1 L eau c est la vie! À l origine était l eau... Lors du refroidissement de la terre, qui était une boule de feu à sa création, les nuages qui l entouraient ont déversé leur eau, formant les mers et les

Plus en détail

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement

Mesures préventives suggérées afin d éviter une infestation dans l établissement MESURES DE PRÉVENTION POUR LES ÉTABLISSEMENTS OFFRANT DE L HÉBERGEMENT Les travailleurs œuvrant dans les établissements de santé ou communautaire offrant de l hébergement sont susceptibles d être confrontés

Plus en détail

Mon cerveau a ENCORE besoin

Mon cerveau a ENCORE besoin LUNEtt Mon cerveau a ENCORE besoin ES de Le partage des tâches : qui fait quoi? Le partage des tâches à la maison est source de stress et de conflits pour plusieurs couples. Le problème est souvent encore

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014

Emis le : 5/08/2011 Mis à jour : 10/2014 Emetteur : CRMA Limousin Page 1 sur 6 1. Quelle réglementation s applique à mon entreprise? Emis le : 5/08/2011 Toute entreprise artisanale ou industrielle est soumise au règlement sanitaire départemental.

Plus en détail

Le traitement des eaux usées

Le traitement des eaux usées GALDIN 4 B Anaïs SNE Le traitement des eaux usées La station d épuration de Lacer Mr Lamarque, technicien du service des eaux et responsable de la station d épuration du Mézinais, est venu nous expliquer

Plus en détail

Ménages DÉCHETS. Mesures et conseils pour la gestion des déchets

Ménages DÉCHETS. Mesures et conseils pour la gestion des déchets Ménages DÉCHETS Mesures et conseils pour la gestion s déchets Mesures et conseils pour la gestion s déchets Principes gestion s déchets à l attention s ménages pour la mise en conformité avec le nouveau

Plus en détail

FAQ - FOIRE AUX QUESTIONS

FAQ - FOIRE AUX QUESTIONS Ensemble, faisons maigrir nos poubelles FAQ - FOIRE AUX QUESTIONS GÉNÉRALITÉS Que faire de mes sacs blancs? Vous pouvez toujours les utiliser pour protéger l intérieur de votre conteneur gris des salissures

Plus en détail

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015

Évaluation du Plan local de développement durable de la Ville de Mont-Royal 2010-2015 SERVICES TECHNIQUES 20, avenue Roosevelt de Mont-Royal (Québec) H3R 1Z4 Tél. : (514) 734-3034 Téléc. : (514) 734-3084 Évaluation du Plan local de développement durable de la de Mont-Royal 2010-2015 Depuis

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

L oxygénothérapie à long terme

L oxygénothérapie à long terme L oxygénothérapie à long terme Ce que vous devez savoir sur l oxygène à domicile Les bienfaits L oxygène est un traitement médical qui doit être utilisé de façon sécuritaire et selon les recommandations

Plus en détail

Et après mes travaux?

Et après mes travaux? 10 Et après mes travaux? Voilà, les travaux sont terminés! Vous vous (ré)installez confortablement dans votre logement. Comment profiter le plus longtemps possible des améliorations que vous venez d apporter

Plus en détail

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle

Guide. du compostage. individuel. Photo non contractuelle Guide du compostage individuel Photo non contractuelle omposter c est facile! JE METS DANS MON COMPOSTEUR Déchets de cuisine Épluchures de fruits et légumes (y compris agrumes), Restes de fruits pourris

Plus en détail

VILLEPINTE. guide du TrI. document À Conserver. > Allo SEAPFA. Appel gratuit depuis un poste fixe ou 01 41 51 10 09

VILLEPINTE. guide du TrI. document À Conserver. > Allo SEAPFA. Appel gratuit depuis un poste fixe ou 01 41 51 10 09 guide du TrI Les meilleurs déchets sont ceux qu'on ne produit pas document À Conserver 2011 Allo SEAPFA Appel gratuit depuis un poste fixe ou 01 41 51 10 09 sommaire 4 les ordures ménagères 5 les emballages

Plus en détail

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.

QUIZZ! C est toi l expert en énergie! Ta mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement. QI! C est toi l expert en énergie! a mission: Répondre aux questions du cahier en explorant cette maison sur le site energie-environnement.ch i tu réponds correctement, tu obtiendras un code secret qui

Plus en détail

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr

Gardons. notre ville. propre. C est l affaire de tous au quotidien. www.ville-maubeuge.fr Gardons C est l affaire de tous au quotidien www.ville-maubeuge.fr intro La té d une ville, c est l affaire de tous au quotidien. Dès 2001, la municipalité a engagé une série d actions pour permettre à

Plus en détail

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime Le SPANC Communauté de communes des Versants d Aime Créé en 2012, le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de la communauté de communes des Versants d Aime est un service industriel et

Plus en détail

RÉSUMÉ DES RÈGLEMENTS D URBANISME

RÉSUMÉ DES RÈGLEMENTS D URBANISME RÉSUMÉ DES RÈGLEMENTS D URBANISME Tous les règlements d'urbanisme sont disponibles pour consultation à l'hôtel de ville ainsi que sur le site internet et ils ont préséance sur le résumé. PERMIS ET CERTIFICATS

Plus en détail

MC1-F www.primo-elektro.be

MC1-F www.primo-elektro.be NOTICE D UTILISATION CAFETIÈRE MUG ISOTHERME www.primo-elektro.be WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE 2 WWW.PRIMO-ELEKTRO.BE Lisez toutes les instructions Conservez-les pour consultation ultérieure 1. CONDITIONS DE GARANTIE

Plus en détail