sommaire MÉTALLURGIE - MATÉRIAUX GÉNIE CIVIL - GÉNIE HYDRAULIQUE MÉTROLOGIE - MÉCANIQUE ÉNERGIES SIG - GÉOMATIQUE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "sommaire MÉTALLURGIE - MATÉRIAUX GÉNIE CIVIL - GÉNIE HYDRAULIQUE MÉTROLOGIE - MÉCANIQUE ÉNERGIES SIG - GÉOMATIQUE"

Transcription

1 sommaire MÉTALLURGIE - MATÉRIAUX GÉNIE CIVIL - GÉNIE HYDRAULIQUE MÉTROLOGIE - MÉCANIQUE ÉNERGIES SIG - GÉOMATIQUE SYSTÈMES D INFORMATION - INFORMATIQUE MANAGEMENT - ÉCONOMIE COMMUNICATION LINGUISTIQUE - PHONOLOGIE RÉSEAUX ET TÉLÉCOMS SYSTÈMES AUTOMATISÉS TRAITEMENT DU SIGNAL GÉNIE ÉLECTRIQUE NUMÉROS SPÉCIAUX DE REVUES Index des auteurs et des titres Bon de commande ,

2 2 MATÉRIAUX, MÉTALLURGIE Matériaux organiques pour la construction et le développement durable MOUTON Y. (Sous la dir.) Série Matériaux de construction (Traité MIM), dirigée par Gilles Pijaudier-Cabot Construire avec des matériaux organiques entre dans la démarche du développement durable. Cette affirmation qui aurait fait scandale il y a 50 ans est devenue banale mais demande à être étayée par une bonne connaissance de ces matériaux, de leurs performances potentielles et de leur impact éventuel sur l environnement, tant à la mise en œuvre qu à la vie en œuvre. C est le défi que se sont donnés les 30 auteurs de cet ouvrage. Introduction générale. Problématique : les matériaux organiques et le développement durable. Les matériaux organiques utilisés en construction à l aube du 3ème millénaire. Les exigences du développement durable vis-à-vis des matériaux organiques utilisés en génie civil. Impacts sanitaires des matériaux organiques utilisés en construction. Où en est-on aujourd hui? Impacts écologiques des matériaux organiques utilisés en construction. Où en est-on aujourd hui? Les polymères organiques, matériaux de construction. Les polymères organiques. La formulation des matières plastiques et des caoutchoucs. Vieillissement et durabilité des polymères organiques. Ignifugation des matériaux polymères : problématique et solutions. Matériaux organiques, déchets et recyclage. Les produits manufactures. Les géosynthétiques et l étanchéité. L étanchéité des constructions. Le point de vue d un expert. Elastomères et caoutchoucs utilisés dans le génie civil. 368 p., 16 x 24, 2010, relié ISBN : , 130 E Rayons X et matière - RX 2007 GOUDEAU P., GUINEBRETIÈRE R. (Sous la dir.) Cet ouvrage collectif présente un état des lieux des différents aspects de l étude de la matière condensée au moyen de l analyse de son interaction avec les rayons X. Il fait suite au colloque Rayons X et Matière - RX 2007 et rassemble les contributions de spécialistes présentant leur discipline de manière pédagogique. Les domaines scientifiques étudiés portent sur : l utilisation des faisceaux sub-micrométriques de rayons X pour la réalisation de mesures de diffusion et de diffraction sur des matériaux nanostructurés, la combinaison de la diffraction des rayons X et de la microscopie électronique pour déterminer la structure de composés complexes, l utilisation de dispositif de lévitation pour analyser des oxydes à l état liquide à très haute température, et la diffraction haute résolution avec des faisceaux cohérents pour caractériser des nanostructures épitaxiées. Enfin, le dernier chapitre propose un regard sur notre monde où le lecteur observe ce qui l entoure en analysant l ensemble du spectre électromagnétique. Préface. In memoriam. Hommage à Jean Pannetier. L exploration de la matière molle et biologique à l aide de faisceaux synchrotrons micro- et nanométriques. Combinaison de techniques pour la détermination de structures zéolithes complexes. Étude de matériaux fondus par diffusion et diffraction des rayons X. Étude de nanostructures de semi-conducteurs par rayonnement synchrotron. Petit atlas de la lumière. 192 p., 16 x 24, 2009, 48 p. coul. ISBN : , 50 E Solides et matériaux carbonés Collection Procédés et systèmes mécaniques, dirigée par Pierre Devalan DELHAES P. Les solides carbonés cristallins, diamants et graphites, sont les exemples les plus connus de différentes variétés polymorphiques. Les avancées récentes au cours du XX e siècle ont conduit à la caractérisation des carbones graphitiques partiellement cristallisés d origine naturelle ou artificielle mais également à la découverte de nouvelles phases moléculaires, les fullerènes, nanotubes et graphènes. Publié en trois volumes, Solides et matériaux carbonés intègre ces différents apports et les associe aux divers domaines industriels. Basé sur une approche historique, le premier volume présente les différentes formes de carbones découverts ou prévus théoriquement, leurs précurseurs et les composés analogues. Le second volume s intéresse à une comparaison de l ensemble des propriétés physiques intrinsèques des différentes phases. Le troisième et dernier volume décrit les caractéristiques physico-chimiques de surface et les grands domaines d applications en tant que matériaux fonctionnels ou de structure. Volume 1 : Phases carbonées et analogues Introduction. Un panorama historique. Le polymorphisme des phases cristallines. Les carbones non cristallins. Les composés dérivés et analogues. Des précurseurs aromatiques au plan de graphène. Principaux sigles et symboles. Table des encadrés. Index. Sommaire du volume 2. Sommaire du volume p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 65 E Volume 2 : Propriétés de volume Introduction. Propriétés génériques de structure. Structures électroniques et propriétés magnétiques. Propriétés électroniques de transport. Propriétés optiques et applications. Propriétés vibrationnelles. Principaux sigles et symboles. Table des encadrés. Index. Sommaire du volume 1. Sommaire du volume p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 65 E Volume 3 : Phénomènes de surface et applications Introduction. Phénomènes de surfaces et d interfaces.réactivité chimique et traitements de surface. Carbones poreux et divisés. Carbones filamentaires, composites et milieux hétérogènes. Utilisation des matériaux carbonés. Principaux sigles et symboles. Table des encadrés. Index. Sommaires des volumes 1 et p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 65 E Les 3 volumes groupés ISBN : , 175 E Centre technique des industries mécaniques 4 NOUVEAUTÉS voir en 3 e page de couverture 3

3 Métallurgie extractive VIGNES A. Cet ouvrage traite des transformations, des procédés et des opérations correspondantes. Il décrit les grandes familles de transformations (pyrométallurgie, hydrométallurgie, chlorométallurgie, électrométallurgie) qui se produisent dans les opérations de séparation ou extraction des constituants des minerais et scories, réduction d oxydes, de sels et de chlorures, conversion des fontes, sulfures et des mattes, affinage de métal primaire ou de métaux recyclés. Les bases physicochimiques des transformations indispensables à la maîtrise des opérations (optimisation des conditions opératoires) et les bases de la conception, du dimensionnement et de la conduite des unités mettant en œuvre ces opérations sont aussi exposées dans cet ouvrage. Métallurgie extractive étudie successivement : les bases thermodynamiques et cinétiques des transformations, les transformations se produisant dans les procédés et opérations et les procédés, opérations et filières d élaboration des principaux métaux. Volume 1: Bases thermodynamiques et cinétiques Avant-propos. Grandeurs caractéristiques et bases thermodynamiques des transformations. Données thermodynamiques sur les oxydes, sulfures, carbures, chlorures. Thermodynamique des solutions. Thermodynamique des solutions aqueuses et des flux. Bases cinétiques. Cinétique des transformations hétérogènes et des processus de transfert. Cinétique des transformations particulaires. Bases thermodynamiques et cinétiques des processus électrochimiques. Nomenclature. Index. 386 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 95 E Volume 2 : Transformations Transformations hydrométallurgiques. Bases de l électrolyse : électrolyse en phase aqueuse. Transformations par voie sèche. Réduction des oxydes. Les transformations dans les opérations de conversion de la fonte et d affinage primaire des aciers. Oxydation-conversion des sulfures et mattes. Affinage des métaux liquides. Nomenclature. Index. 368 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 95 E Volume 3 : Opérations, procédés et filières d élaboration Les opérations unitaires physiques. Les réacteurs hydrométallurgiques. Les réacteurs gaz-solide. Les hauts fourneaux. Les procédés de fusion-réduction. Les procédés de conversion et d affinage dans l élaboration des aciers. Les procédés de conversion des minerais sulfurés et des mattes. Les fours électriques. L électrolyse ignée. Les filières d élaboration des métaux. Nomenclature. Index 368 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 95 E Les 3 volumes groupés ISBN : , 250 E GÉNIE CIVIL, GÉNIE HYDRAULIQUE Maîtrise des risques en génie civil Collection Génie civil, dirigée par Jacky Mazars BREYSSE D. Cet ouvrage propose un ensemble de méthodes et de réponses permettant aux experts et aux responsables de projet de développer une meilleure maîtrise des risques naturels (séismes, inondations, etc.) et des risques liés aux structures (barrages, tunnels, etc.). Il s agit de mettre en œuvre des solutions adaptées (règles d aménagement et de construction ou principes constructifs) sans perdre de vue les enjeux et les difficultés. Des réponses sociologiques et économiques sont notamment développées. Cette série de trois ouvrages rappelle les différentes réglementations et leurs contraintes. Elle étudie les exigences de sécurité indispensables à la manipulation des grandeurs réalisée par les ingénieurs en charge du dimensionnement des ouvrages. Maîtrise des risques en génie civil est illustré de nombreux exemples et exercices qui facilitent la compréhension et familiarisent le lecteur avec les concepts-clés de la sécurité. Volume 1 : Multiples dimensions des risques en génie civil Risques et constructions : quelques éléments du panorama. Le vocabulaire de base des risques. Les facteurs constituants du risque. La construction sociale du risque. Comment assurer une sécurité optimale? La question de la responsabilité. Annexe 1. Sigles utilisés dans l ouvrage. Annexe 2. Cas référencés dans l ouvrage. Annexe 3. Principaux textes législatifs et réglementaires relatifs aux risques. Index. Sommaire du volume 2. Sommaire du volume p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 60 E Volume 2 : maîtrise et gestion des risques dans l aménagement et la construction Le génie civil et la logique de la maîtrise des risques. Connaissance des risques. Évaluation des risques. Prévention et réduction des risques. Aménagement et réglementation : la prise en compte du risque. Surveillance, alerte et gestion des crises. Conclusion. Existe-t-il une stratégie optimale de maîtrise des risques? Annexe 1. Sigles utilisés dans l ouvrage. Annexe 2. Cas référencés dans l ouvrage. Annexe 3. Principaux textes législatifs et réglementaires relatifs aux risques. Index. Sommaire du volume 1. Sommaire du volume p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 60 E Volume 3 : Sécurité des constructions et réglementation La réglementation, facteur essentiel de la sécurité. La prise en compte des risques liés aux actions. La prise en compte des risques liés aux matériaux. Autres sources de risque, qualité et contrôle. Réglementation Eurocode : principes et formalisme. Annexe 1. Sigles utilisés dans l ouvrage. Annexe 2. Cas référencés dans l ouvrage. Annexe 3. Principaux textes législatifs et réglementaires relatifs aux risques. Annexe 4. Bases de fiabilité - Méthode FORM. Annexe 5. Lois statistiques usuelles pour les phénomènes extrêmes. Index. Sommaire du volume 1. Sommaire du volume 2. Les 3 volumes groupés ISBN : , 159 E 272 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 60 E 4 5

4 Traité d hydraulique environnementale De la goutte de pluie jusqu à la mer TANGUY J.-M. (Sous la dir.) Ce traité d hydraulique environnementale étudie le cycle de l eau depuis la météorologie jusqu à la morphodynamique littorale, en passant par l hydraulique des rivières, l hydrogéologie ou encore par l hydraulique maritime. Il décrit ces processus physiques, depuis les bassins versants jusqu à la mer. Il dresse un inventaire des instruments de mesure terrain qui fournissent des données d entrée aux outils de modélisation. Les modèles mathématiques décrivant chaque domaine sont détaillés par processus sous la forme de systèmes d équations. Ces derniers sont résolus par la mise en œuvre de méthodes numériques adaptées à leurs caractéristiques. Plusieurs outils de modélisation utilisés de manière opérationnelle par les ingénieurs sont ensuite décrits. Enfin, de nombreux exemples d application sur des cas réels illustrent l ensemble de la démarche. Cet ouvrage accompagne le lecteur depuis l observation en nature des processus physiques jusqu aux études d ingénierie menées par les bureaux d études pour résoudre les problèmes complexes que posent les usages de l eau dans notre quotidien. 6 Volume 1 : Processus hydrologiques et fluviaux Introduction. Inondations et changement climatique. Présentation du traité d hydraulique environnementale. Inondations et catastrophes naturelles. Changement climatique et hydrologie. Hydrométéorologie. Formation des nuages et de la pluie. Évapotranspiration. Ruissellement. Bassin versant. Hydrologie statistique et semi-empirique. Analyse des pluies et des débits. Hydraulique et rivière. Mécanismes de l écoulement à surface libre. Génération et propagation des crues en milieu urbain. Qualité des eaux de surface. Transport de sédiments - charriage et suspension. Morphodynamique fluviale. Typologie des fleuves, rivières et torrents. Index. 362 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 135 E Volume 2 : Processus estuariens et littoraux - Systèmes d acquisitions des données Introduction. Estuaire, mer et littoral. Les estuaires. La marée. Les vagues. Prévisions des surcotes et tempêtes. Le littoral. Données nécessaires aux outils de modélisation. Introduction sur les systèmes de mesures. Mesures des paramètres météorologiques liés au cycle de l eau. Données topographiques et bathymétriques. Les sols, l eau et l eau dans les sols. Niveaux et débits dans les cours d eau, les lacs et les réservoirs. Mesures de la qualité de l eau. Mesures des épaisseurs des couverts de glace. Mesures en sédimentologie fluviale. Mesures en hydrologie urbaine. Mesures des courants, de la houle et du niveau de la mer. Mesures sédimentologiques en milieu côtier. Les nouvelles technologies issues du spatial. Index. 362 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 125 E Volume 3 : Modèles mathématiques en hydrologie et en hydraulique fluviale Introduction. Rappels de mécaniques des fluides. Les équations 3D de Navier-Stokes. Les modèles d atmosphère. Modèles d hydrogéologie. Modèles de courantologie fluviale et maritime. Modèles en hydrologie urbaine. Index. 276 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 95 E Volume 4 : Modèles mathématiques en hydraulique maritime et modèles de transport Introduction. Modèles en hydraulique maritime et de transport. Modèle de marée et de courants de marée. Modèles de génération de houle et de courants côtiers. Modèles de transport solide et d évolutions des fonds. Modèles de dérive de nappes d hydrocarbures. Modèles conceptuels. Les modèles conceptuels, empiriques et autres. Modèles à réservoirs en hydrologie. Modèles à réservoirs en hydrogéologie. Modèles à réseaux de neurones formels. Couplage et famille de modèles. Couplage de modèles. Famille de modèles en hydrologie. Index. 382 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 130 E Volume 5 : Modélisation numérique 1 - Généralités, différences finies, éléments finis Introduction. Considérations générales sur les outils numériques. Retour sur la notion de modèle et nécessité du calage. Modèle ingénierie et modèle temps réel. Du modèle mathématique au modèle numérique. Méthodes de discrétisation. Problématiques rencontrées. Présentation générale des méthodes numériques. Les différences finies. Introduction à la méthode des éléments finis. Index. 220 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 80 E Volume 6 : Modélisation numérique 2 - Volumes finis, approches spectrales, assimilation de données Introduction. Méthodes de discrétisation. Présentation de la méthode des volumes finis. Les méthodes spectrales en météorologie. Études des schémas numériques. Les méthodes de résolution. Introduction à l assimilation des données. Assimilation de données. Méthodologie de l assimilation de données. Index. 244 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 90 E Volume 7 : Applications des modèles numériques en ingénierie 1 Introduction. Hydrologie opérationnelle. Élaboration de la carte de vigilance crues. Génération d une crue dans un bassin rapide (Gard 2002). Prévision d une crue dans un réseau ramifié (Aude 1999). Modélisation hydrologique spatialisée sur deux bassins versants méditerranéens. Application à la prévision des crues. Prévision hydrologique d ensemble et alerte avec le système européen d alerte aux crues (EFAS) : cas des crues du bassin du Danube en août Hydraulique fluviale. Propagation d une crue dans un réseau ramifié (Marne 1999). Propagation de crues dans un réseau maillé (Wateringues). Génération et propagation d une crue éclair sur un bassin versant (Aude 1999). Dynamique de l inondation d une plaine inondable (Aude 1999). Rupture d une digue en milieu fluvial (Agly en 1999). Inondation par remontée de nappe à Remiremont (Moselle). NAVMER : simulateur de trajectoires de navires. Hydrogéologie. Intéraction entre les écoulements de surface et les écoulements souterrains : bassin de la Somme. Modélisation hydrogéologique du système karstique du Lez (Montpellier). Index. 224 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 85 E Volume 8 : Applications des modèles numériques en ingénierie 2 Introduction. Génération et propagation des crues en milieu urbain. Étude hydraulique du bassin versant du Vieux-Port à Marseille. Étude hydraulique de l Aude dans la traversée de Carcassonne. Rupture d une digue en milieu urbain : Amboise. Étude pour la prévention des risques liés aux digues du Rhône et de la Saône sur le territoire de la communauté urbaine de Lyon. Hydrodynamique estuarienne. Modélisation temps réel en estuaire (Adour maritime). Modélisation opérationnelle du fonctionnement hydrodynamique de l estuaire de la Gironde. Modélisation tridimensionnelle de la salinité et de la turbidité dans l estuaire de la Loire : couplage de processus. Hydraulique maritime. Modélisation numérique des états de mer. Prise en compte des états de mer dans les courses au large. Étude d agitation pour le port de plaisance de Roscoff- Bloscon. Agitation de houle au port ouest de Dunkerque. Transport de substances dissoutes, pollution. Étude qualité des eaux de la Seine. Prévisions de dérive des nappes de l Érika et du Prestige. Morphodynamique fluviale et maritime. Évolution des fonds fluviaux : exemple de l Arc. Modélisation des mises en suspension dans le détroit du Pas-de-Calais. Évolution des fonds autour d un brise-lames. Projet de rétablissement du caractère maritime du Mont-Saint-Michel. Études hydrosédimentaires. Index. 264 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 85 E Volume 9 : Logiciels d ingénierie du cycle de l eau à paraître en avril 2010, ISBN :

5 Métrologie appliquée aux sciences et technologies Collection Capteurs et instrumentation, dirigée par Dominique Placko GROUS A. Métrologie appliquée aux sciences et technologies se démarque des ouvrages traditionnels par son aspect pédagogique. Illustré par des travaux dirigés et des modèles de laboratoires, il est accessible à des utilisateurs non spécialistes dans les domaines de la conception et de la fabrication. Les chapitres peuvent être consultés indépendamment les uns des autres. Cet ouvrage fait une grande place aux techniques de tolérances géométriques et dimensionnelles ainsi qu aux essais mécaniques et au contrôle de qualité. Il propose également des références et exemples résolus aidant ainsi les professionnels et les enseignants à adapter les modèles à leurs cas spécifiques. Il rend compte des développements récents sur les normes (ISO et GPS) et met l accent sur la formation qui va de paire avec la progression des travaux pratiques et des ateliers traitant de la mesure et du dimensionnement. Volume 1 : Incertitudes et GPS Éléments d analyse des erreurs et de leurs incertitudes en métrologie dimensionnelle appliquée aux sciences et technologies. Éléments de tolérances dimensionnelles et géométriques selon les normes ISO, ACNOR (Canada) et ANSI (États-Unis). Mesures et contrôles à l aide des étalons linéaires et angulaires. Le contrôle des surfaces. Index. 362 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 85 E Volume 2 : MMT, optique, rugosité, essais Métrologie opto-mécanique. Contrôle des états de surface. Métrologie assistée par ordinateur, MAO. Contrôle des éléments d assemblage et de transmissions. Contrôle des essais de dureté des matériaux. Résumé global. Lexique. Index. 8 MÉTROLOGIE - MÉCANIQUE Les 2 volumes groupés ISBN : , 150 E 352 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 85 E La méthode des éléments naturels en calcul des structures et simulation des procédés Collection Procédés et systèmes mécaniques, dirigée par Pierre Devalan CHINESTA F. (Sous la dir.) La méthode des éléments naturels ou NEM (Natural Element Method) est à mi-chemin entre les méthodes sans maillage et la méthode des éléments finis. Cette méthode - tout comme les méthodes sans maillage - propose une interpolation définie en tout point grâce aux informations fournies par les seuls nœuds environnants et n est pas dépendante de la qualité géométrique du maillage. L interpolation NEM, comme la méthode des éléments finis, est nodale et est obtenue en combinant des fonctions de formes locales en espace. Après avoir rappelé les fondements de la NEM, différentes extensions de l approche sont proposées. Introduction. Fondements de la MEN. Aspects numériques. Applications en mécanique des structures et des procédés. Une approche mixte des éléments naturels. Modèles d écoulements. Conclusion. Bibliographie. 254 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 60 E 5 e colloque interdisciplinaire en instrumentation - C2I 2010 PICART P. (Sous la dir.) Colloque janvier 2010, École Nationale Supérieure d'ingénieurs du Mans Le colloque C2I (Colloque Interdisciplinaire en Instrumentation) s'adresse aux chercheurs, industriels et enseignants intéressés par les progrès les plus récents de l'instrumentation scientifique. Cette nouvelle édition, au carrefour des disciplines, rassemble créateurs et utilisateurs venant d'horizons très différents : métrologie, CND, sciences de l'ingénieur, sciences de la vie, chimie, biologie, etc. Par cette sélection de contributions, le lecteur pourra confronter ses problématiques propres aux spécialités qui lui sont parfois étrangères. Confirmant les liens de l'instrumentation avec la science fondamentale et l'industrie, C2I 2010 présente les thèmes d'avant-garde en instrumentation scientifique pluridisciplinaire : mesures en environnement et agroalimentaire, instrumentation et imagerie médicale et biophotonique, nouvelles méthodes pour les essais et le contrôle non destructif, électronique et systèmes embarqués, intégration des capteurs aux structures, métrologie de la terre, du climat et de l'univers, métrologie et instrumentation en nanosciences, microsystèmes, microcapteurs et microfluidique, traitement du signal et des données. 788 p., 16 x 24, 2010 ISBN : , 150 E Instabilité mécanique - Contrôles actifs et passifs KRYSINSKI T., MALBURET F. Cet ouvrage présente une étude de la stabilité des systèmes mécaniques, c est-à-dire de leur réponse libre lorsque ceux-ci ont été écartés de leur position d équilibre à la suite d une perturbation passagère. Après un rappel des principales méthodes d analyse de la stabilité dynamique des systèmes, il met en évidence la différence fondamentale de nature entre les phénomènes de résonance vibratoire forcée des systèmes mécaniques soumis à une excitation imposée et les phénomènes d instabilité qui caractérisent leur réponse libre. Il développe plus particulièrement les instabilités provenant du couplage rotor-structure, l instabilité des systèmes de régulation, les instabilités auto-entretenues liées à la présence d amortissement interne, et les instabilités liées au couplage fluidestructure pour des structures fixes et tournantes. Par une démarche originale faisant suite à l analyse des phénomènes d instabilité, l ouvrage propose des exemples de solutions obtenues par des méthodes passives ou actives. Préface. Avant-propos. Notions d instabilité Introduction. Comparaison des notions de résonance et d instabilité. Instabilité par excitation autoentretenue. Instabilité paramétrique. Synthèse des méthodes pour assurer ou augmenter la stabilité d un système. Couplage rotor structure : exemples de la résonance sol et de la résonance air. Présentation de la résonance sol. Modélisation de la résonance sol. Contrôle actif de la résonance sol. Résonance air. Chaîne torsionnelle : instabilité des systèmes asservis. Introduction. Principes de la régulation. Cas industriels. Instabilité autoentretenue. Introduction à l instabilité autoentretenue. Modélisation de l influence de l amortissement interne sur les systèmes tournants. Interaction fluide-structure. Introduction. Flutter d un profil dans un écoulement. Whirl flutter. Bibliographie. Index. 384 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 99 E 9

6 10 ÉNERGIES Les énergies - Comparaisons techniques et socio-économiques REYNE M. L économie mondiale doit relever un défi majeur : répondre aux besoins énergétiques croissants tout en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. C est dans ce contexte que Les énergies analyse et compare les douze grands systèmes énergétiques classiques et émergeants en utilisant des critères techniques et économiques rationnels afin de cerner leur véritable coût et leur influence sur l écologie. Ce sujet est en effet trop souvent abordé par les médias de façon sensationnaliste. Après une classification générale des énergies (origines, réserves, fonctions, pollution, etc.), cet ouvrage étudie le fonctionnement de ces systèmes. Il permet d avoir une meilleure connaissance des puissances en jeu, du rendement des installations, des coûts d investissement et du prix d utilisation. Afin d éclaircir des concepts parfois très théoriques, cet ouvrage est illustré d une centaine de dessins ou photos. Il s intéresse en particulier au cas de la France qui constitue un modèle type des conflits énergétiques actuels. Il fait enfin le bilan complet des différents types d énergies et aide à mieux comprendre la conjoncture actuelle et notre futur énergétique. Préambule. L effet de serre. Les énergies fossiles. Le nucléaire. Les énergies renouvelables. Les énergies non conventionnelles. L électricité. L énergie dans les transports. L énergie dans l habitat. Dioxyde de carbone. Prospective. Sources documentaires. Glossaire. Index. 304 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 69 E Transformations dans les marchés de l'énergie Collection Document, réseaux et design social, dirigée par Sophie Pène DUBOIS C. La construction du marché européen de l'énergie marque pour EDF la fin du monopole. Contrainte de transformer son organisation entre 2004 et 2007, l'entreprise éprouve les limites d'une conduite du changement classique. Une alerte lancée par un DRH donne naissance au Projet résidentiel du nom de l'équipe qui coordonnera les différents projets préparant chez EDF l'ouverture à la concurrence du marché des particuliers. Cet ouvrage analyse le travail de cette équipe et montre les différents ressorts de la mobilisation des acteurs ordinaires pour la reconstruction d'une entreprise d'énergie européenne. Cette étude de sociologie empirique, puisant dans l'histoire du service public de l'électricité, propose aux managers, consultants ou chercheurs, des repères pour l'action et la réflexion théorique. Ce livre témoigne d'un dialogue fructueux entre consultant et manager. Avant-propos. Introduction. Croquis d'une transformation. Une expérience singulière, une entreprise emblématique. Du service public national au service d'intérêt général européen : la remise en cause du cadre de sens. Le projet technique comme modèle d'action de l'entreprise. L'ouverture du marché résidentiel : la remise en cause du modèle d'action. L'ouverture du marché des résidentiels : une configuration inédite pour l'entreprise. Reconstruire un cadre d'action.la légitimité des acteurs. Expérience des individus et cadre public d'action. Fabriquer des prises.l'action vigilante autour des lignes de prises, les systèmes d'information. Organiser la cohésion. La mobilisation des acteurs ordinaires. Conclusion. 234 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 65 E SIG - GÉOMATIQUE Simulation des systèmes complexes en géographie Fondements théoriques et applications Traité IGAT, série Géomatique dirigée par P. Dumolard LANGLOIS P. Cet ouvrage est le résultat de plusieurs années de travail dans le domaine de la modélisation géographique. Il est structuré en trois parties. La première partie pose les fondements de la modélisation géographique, à travers les concepts les plus généraux de structure, organisation, système, géométries, topologies, métriques, matière, objet. Enfin le concept de temps permet d'aborder les notions de processus et d'interaction spatiale, fondamentales en géographie. La deuxième partie aborde l'étude des outils informatiques de modélisation des dynamiques que sont les automates cellulaires géographiques (ACG) et expose plusieurs modèles appliqués à des thématiques variées comme la croissance urbaine, les risques naturels par la simulation d'inondations, ou des thématiques plus politiques comme les fonds européens ou l'évolution des votes en France. La troisième partie de l'ouvrage présente un modèle général de système à agents géographiques (SAG) pouvant servir de base à la construction d'une plateforme de modélisation de modèles dynamiques spatiaux. Introduction générale. La structuration de l'espace géographique. Les concepts de structure et de système. L'espace et la géométrie. Les structures topologiques : comment s'organisent les objets en systèmes spatiaux. La matière et les objets géographiques. Le temps et la dynamique. L'interaction spatiale. La modélisation par automates cellulaires. Concept et formalisation d'un AC. Exemples de modèles d'automates cellulaires géographiques. Un modèle général de système à agents géographiques. Approche théorique d'une plate-forme intégrée de simulation.ne ontologie formelle de systèmes à agents géographiques. Conclusion générale. Sigles et acronymes. Bibliographie. Index. 332 p., 16 x 24, 2010, relié ISBN : , 125 E Simulation spatiale à base d agents BANOS A., PARROTT L. (Sous la dir.) Numéro spécial de la Revue internationale de Géomatique Vol n 4/2009 Génération automatisée d environnements géographiques virtuels informés. Modélisation topologique et abstraction géométrique d environnements géographiques. Modélisation, simulation et analyse d environnements urbains peuplés. Approche multiagent pour l étude des déplacements multimodaux. De la géométrie des réseaux viaires à l organisation spatiale intra-urbaine. Une approche de la comparaison des formes de villes par la simulation orientée agents. Agents in space meet spatial agents. Modeling segregation as a complex spatially explicit phenomenon. An agent-based approach to simulating the dynamics of shifting cultivation in an upland village in Vietnam. Des agents spatiaux pour l intégration multi-échelle de modèles de dynamiques spatiales. Application à la modélisation et la simulation de la dynamique du risque d incendie de forêt. 168 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 98 E SIG mobiles BADARD T., MARTIN H. (Sous la dir.) Numéro spécial de la Revue internationale de Géomatique, vol n 2/2009 Gestion de masses de données au sein de bases de données capteurs. Métadonnées et qualité pour les systèmes de surveillance en temps réel. Indexation sémantique d images géoréférencées. Vers une plate-forme de génération de SIG mobiles adaptés au contexte d utilisation. Une architecture orientée service web pour la constitution de minicubes SOLAP pour clients mobiles. Coopérer par l espace. La microgéomatique dans l espace intelligent. 112 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 98 E 11

7 12 SYSTÈMES D INFORMATION - INFORMATIQUE Technodocumentation Des machines informationnelles aux bibliothèques numériques Collection Traitement de l information, dirigée par Fabrice Papy PAPY F. Le traitement documentaire, quelle que soit la nature des informations traitées, laisse une place toujours plus grande aux technologies numériques. Instrument au service des sciences de la documentation et des techniques documentaires, la technodocumentation s impose désormais comme un relais puissant et incontournable de toute gestion documentaire. Elle met en évidence la nécessité de reconsidérer les documents sous l angle des contenus numériques, de l interopérabilité des systèmes d informations et de la multiplicité des usages. En rendant possible la séparation du fond et de la forme, les TIC finalisent un processus sophistiqué de dématérialisation totale de l information. La modularité, l extensibilité et l ouverture caractérisent les contenus numériques qui alimentent des utilisations induites par la richesse des dispositifs-clients de restitution. Les TIC apportent ainsi aux données numériques une très haute plasticité permettant un façonnage dynamique des contenus en fonction des paramètres techniques de visualisation, de transport et d usage. Avant-propos. Technologies de la documentation. Le web et les technologies de la plasticité. Machines informationnelles, interfaces et systèmes anthropocentrés. Bibliothèques numériques : entre action institutionnelle et instrument documentaire. Ressources, métadonnées et documents : repenser la médiation technologique. Postface. Bibliographie. Index. 272 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 55 E Offshore et systèmes d'information Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson DEIXONNE J.-L., QUÉLENNEC C. Cet ouvrage permet de positionner l'offshore en termes d'offre de marché, de maturité et d'acteurs, structurer la prise de décision sur la base des bénéfices potentiels et des difficultés à anticiper, maîtriser son application au mode projet et à la maintenance applicative, comprendre les modèles de maturité et la gouvernance associée. Offshore et systèmes d'information est destiné aux décideurs et aux personnes impliquées dans la mise en œuvre des SI : cadres de direction, chefs de projet, membres d'équipe qui désirent évaluer les vraies et les fausses promesses et identifier les bonnes pratiques. Introduction. État de l'art. Offshore? Choisir un partenaire. Pour prendre la décision. Quels bénéfices? Les contraintes légales. Quelles préoccupations? ROI et questions clés. Processus de mise en œuvre. Offshore et construction des SI. Offshore et maintenance des SI. Offshore BPO et centres de services. Gouvernance et modèle de maturité. Offshore et modèles de maturité. Offshore et bonnes pratiques. Inde et Maroc. Glossaire. 256 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 65 Management et gouvernance des SI Collection Informatique, dirigée par Jean-Charles Pomerol ROSENTHAL-SABROUX C., CARVALHO A. (Coordonnateurs) Rares sont les ouvrages qui explorent les multiples facettes des systèmes d information. Cet ouvrage, réunissant scientifiques et professionnels, traite de sujets actuels comme la stratégie, la notion d écoute, le knowledge management, la modélisation des processus, la sécurité, les normes, l urbanisation ou les aspects juridiques, éthiques et sociologiques des organisations. L objectif est de sensibiliser les dirigeants d entreprise, DSI, professionnels, étudiants aux enjeux du management et de la gouvernance des SI, pour une approche stratégique et globale du SI. Préface. Introduction. Les hommes et l organisation. Rapports sociaux et ambiguïtés dans le management des systèmes d information. Les hommes et l organisation. Écoute et communication. La gestion du changement. Vers une approche du système d information et de connaissance transposée de l approche du knowledge management dans l entreprise étendue. Stratégie et urbanisation des systèmes d information. L approche stratégique des systèmes d information. Alignement stratégique et gestion du portefeuille de projets. Principes d urbanisation des systèmes d information. Modélisation des processus. La gouvernance. La charte des acteurs du système d information. Gestion des risques et de la sécurité IT. Les contrats relatifs aux systèmes d information. Éthique et déontologie. Qualité des systèmes d information. Audit et évaluation des systèmes d information. Économie et pilotage du système d information. Gestion de projets, ERP et systèmes décisionnels. La gestion des projets. Systèmes décisionnels, la Business Intelligence. Conclusion. Glossaire. Index. 204 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 79 Manuel qualité pour les systèmes d information Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson CARLIER A. L environnement (écologique, technologique et organisationnel) dans lequel l'entreprise évolue est devenu un élément prépondérant pour les décideurs. Ce manuel qualité met en évidence les relations avec les utilisateurs, améliore la maîtrise des risques et la mise en œuvre de la gouvernance métier applicative et informatique. Il intègre les bonnes pratiques des démarches qualité avec ITILV2/V3, CobiT, CMMi, Six Sigma, Prince2 et SPiCE. Il sert de guide tout au long du cycle de processus de mise en production ou de contrôle qualité. Sur le plan de l'organisation, ce manuel permet d'identifier les procédures de conduite du changement, les choix d'outils de cartographie, de processus, de plateformes et les méthodes de test. Il définit également les fonctions du comité de suivi et du comité de gestion des infrastructures et des applications. Organiser le manuel qualité pour les SI et définir un référentiel qualité. La qualité : une opportunité pour les systèmes d'information. Les fondamentaux de la qualité : définitions et modélisation. Le manuel qualité : un document fondamental pour les systèmes d'information. La gestion des exigences pour les systèmes d'information. Le domaine d'application. Les références normatives : termes et définitions. Déployer le système de management de la qualité. La responsabilité de la direction. Le management des ressources. Les achats. Environnement de réalisation des produits ou des services. Développement des produits ou des services. Gouvernance pour la réalisation du produit ou du service. Les outils. Mesures, analyse et amélioration. Bibliographie. Annexes. Terminologie. Liste des sigles. Index. 368 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 90 13

8 14 Management des données de l'entreprise Master Data Management et modélisation sémantique Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson BONNET P. La plupart des systèmes informatiques développés se sont complexifiés à l'excès. Mal adaptés et obsolètes, ces systèmes sont devenus une source de fragilité préjudiciable pour l'entreprise. C'est dans ce contexte que la gestion des données de référence ou Master Data Management (MDM) et la modélisation sémantique interviennent pour réorienter la gestion des données de manière progressive et durable. Cet ouvrage montre comment la direction générale, les directions métier et la DSI doivent prendre en compte les nouveaux enjeux et apports de la gestion des données de référence : quelles fonctions de gouvernance mettre à disposition? Comment améliorer l'alignement du SI avec les réglementations? Quel est le retour sur investissement? Comment valoriser l'actif immatériel SI et ses données? Quels sont les principes de la modélisation sémantique? Quelle est l'architecture technique? Testimoniaux pour le MDM Alliance Group. Préface. Avant-propos. Introduction au MDM. L'approche MDM. L'entreprise et ses données. Les aspects stratégiques. La prise en compte des progiciels. Le retour sur investissement. Le retour sur investissement. Le MDM vu par les métiers. Les niveaux de maturité du MDM et le Model-driven MDM. Les fonctions de gouvernance. Les aspects organisationnels. Le MDM vu par la DSI. Le cadre de la modélisation sémantique. Les procédés de la modélisation sémantique. La modélisation logique des données. La modélisation de l'organisation. Intégration technique du MDM. Conclusion. Annexes. Modélisation sémantique de l'adresse. Bibliographie. Index. 304 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 65 Dispositifs info-communicationnels Questions de médiations documentaires Collection systèmes d information et organisations documentaires, dirigée par Stéphane Chaudiron COUZINET V. (Sous la dir.) Dispositifs info-communicationnels présente plusieurs pratiques observées dans diverses situations (la formation, la valorisation de la recherche scientifique et la culture). La prise en compte des acteurs, des techniques, des moyens et des objets physiques au sein de ces situations met au jour des catégories de dispositifs et des formes d hybridation. L entrée par la documentation, envisagée comme processus visant à faciliter l accès au document et donc comme médiation porteuse d effets et d enjeux, permet de travailler le lien qui unit information et communication au sein des systèmes de diffusion des connaissances. Introduction. Dispositifs info-communicationnels : contributions à une définition. Les dispositifs info-communicationnels pour la formation. Outils, documentation et ressources pédagogiques : un dispositif info-communicationnel de l éducation, le SCEREN. Dispositifs info-communicationnels spécialisés et ambition cognitive : exemple de l enseignement agricole. Les dispositifs infocommunicationnels et la recherche. Dispositif info-communicationnel et positionnement de la recherche scientifique espagnole. Enjeux scientifiques de la diffusion des recherches par l Institut pour l information scientifique et technique (INIST). Les dispositifs info-communicationnels et la culture. Les dispositifs info-communicationnels en architecture : le recours à la documentation. L information et la documentation en art contemporain dans ses dispositifs : cadre théorique et études de cas. Conclusion. Bibliographie. 262 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 59 Les grandes approches théoriques du système d information Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson DE VAUJANY F.-X. De nombreuses théories ont été développées par les chercheurs en systèmes d information. Elles permettent de mieux comprendre la conception et l usage des SI. Elles servent également, pour certaines, à diagnostiquer ces systèmes, à les évaluer et à mieux les piloter. Les grandes approches théoriques du système d information propose une synthèse de ces recherches, illustrée par de nombreux cas et exemples tirés de la vie des organisations. Cet ouvrage s adresse aux chercheurs en quête d une présentation des principaux travaux (étudiants en master SI ou innovation, doctorants ou chercheurs confirmés) mais également à tous ceux aspirant à mieux comprendre des SI de plus en plus complexes dans leurs implications économiques, sociales et stratégiques. Introduction. De la notion de systèmes d information. Les théories du SI : les grandes approches en fonction du processus étudié. Les approches centrées sur la conception et l adoption du SI. Les approches orientées assimilation/acceptation du SI. Les approches tournées vers l appropriation du SI. Les théories du SI par objet de recherche : contenu versus contenant. Le SI comme contenant : la vision causaliste. Le SI comme contenu : de la gestion de l information à la gestion des connaissances. Les théories du SI : les grandes approches selon leur projet. Étudier le système d information pour l expliquer ou le comprendre. Évaluer le système d information dans la perspective des gestionnaires. Changer le système d information en collaborant avec les acteurs. Conclusion générale. Des théories du SI pour quoi faire? Bibliographie. Table des sigles. Index. 228 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 59 La réalisation d un SI performant pour l entreprise Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson DEHES M. La réalisation d un SI performant pour l entreprise est le premier ouvrage à considérer la traçabilité comme le dénominateur commun entre le système d information (SI), les nouvelles technologies informatiques et l entreprise ou l organisme concerné. Cet ouvrage présente tous les principes fondamentaux nécessaires à la compréhension et à l élaboration d un SI performant. Il met en évidence l importance de bien connaître les besoins et enjeux de la société ou de l organisme considéré afin d élaborer une stratégie cible. Cette dernière définit les objectifs auxquels doit répondre le SI pour améliorer les performances de l entreprise. Illustré d exemples concrets pris sur toute la chaîne de production d une entreprise, ce livre développe les aspects métier, fonctionnels, techniques, applicatifs d un SI. Une bonne connaissance de ces différents aspects permet ainsi d améliorer la traçabilité de l information et par là-même la pertinence, la flexibilité du SI et la réactivité de l entreprise. Préface. Introduction. Les principes de base du SI. Les nouvelles technologies. La démarche pour bâtir un SI. L architecture de la stratégie. L architecture métier. L urbanisme fonctionnel (le quoi du SI). L urbanisme technique. L urbanisme applicatif. Aligner le SI sur la cible. Conclusion. Annexes. Glossaire. Index. 238 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 55 15

9 Microsoft Office Project Standard 2007 La gestion des projets individuels Collection études et logiciels informatiques, dirigée par Nicolas Manson BAVITOT J.-F. S adressant aussi bien aux utilisateurs inexpérimentés qu aux responsables de projets souhaitant approfondir leur savoir-faire, cet ouvrage livre les clés d une planification optimisée avec Office Project Standard Il s intéresse aux processus d affectation de ressources et de contrôle de leur charge de travail. Il guide le lecteur dans la phase de pilotage et réalisation. Il décrit aussi les outils d analyse budgétaire et de reporting. Avec les fonctionnalités du multi-projets, Microsoft Office Project Standard 2007 permet de construire un véritable réseau de projets. Affichages, calendriers et champs personnalisés sont mémorisés dans des bibliothèques de modèles. La planification du projet. Vue d ensemble. Cadrage du projet. Création des tâches. Optimiser la planification. Le réseau des dépendances. Contraindre les dates. Le chemin critique. Gestion des ressources et des affectations. Création des ressources. Affectation des ressources Travail. Résoudre les surutilisations. Affectation des autres types de ressources. Le pilotage du projet. Les planifications initiales. Suivi du projet. Techniques avancées de suivi. Techniques avancées. Analyse des budgets. Travailler en multi-projets. Affichages et champs personnalisés. Classement et modèles. Communiquer. Bibliographie et références. Index. 250 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 59 La valeur objective des projets informatiques Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson BONINGRE P., TIPAKA J.-F. La valeur objective des projets informatiques présente une méthode d'analyse reposant sur différents critères : un critère quantitatif (la rentabilité du projet) qui fait appel à des notions financières et de contrôle de gestion, et quatre critères qualitatifs (nécessité du projet, maîtrise du risque, internalités et externalités). Spécialement mise au point pour identifier et comprendre les différentes facettes d'un projet informatique, cette démarche permet d'apprécier la valeur de ce dernier dans sa globalité et plus particulièrement en fonction de sa rentabilité économique et des gains attendus. La Caisse nationale d'assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) a aujourd'hui généralisé l'utilisation de cette méthode multicritère, l'ouvrage propose un retour d'expérience de la gouvernance de ces projets. Préface. L'alignement stratégique des choix informatiques. Concilier analyse de la valeur et pragmatisme. De la méthode et du discernement. Réussir ses projets en s'inspirant de la méthode MAREVA : les critères de base. Un cas réel d'utilisation : la CNAMTS. La dématérialisation des échanges avec les assurés : le compte assuré. Valider et lancer un projet. La gouvernance des projets à la CNAMTS n'a rien de spécifique. Une bonne méthode se généralise facilement. Bibliographie. index. 256 p, 16 x 24, 2009 ISBN : , 49 Le multimédia et la compression Collection Informatique, dirigée par Jean-Charles Pomerol PARIS S. Le multimédia et la compression propose un parcours initiatique au sein des théories et des techniques de compression à l origine du multimédia actuel et futur. Cet ouvrage présente en premier lieu les transformées de fonctions. Celles-ci amènent à considérer une fonction non seulement dans le domaine temporel ou spatial mais également dans le domaine fréquentiel. La numérisation et la compression des signaux sont ensuite expliquées. Les deux processus de compression, que sont la quantification et la codification, font référence à la théorie de l information de Claude Shannon qui est aussi décrite. Enfin, ce livre étudie les modèles de compression choisis pour les signaux sonores et visuels. Ces modèles autorisent des pertes d information lorsque la perception humaine est peu sensible. Ils permettent également de conserver une relative grande précision lorsque cette perception le demande. Préface. Avant-propos. Introduction. Les transformées. Quelles transformées? La transformée de Fourier. Transformée de Fourier discrète. Les signaux 2D. Transformée en cosinus discrète. Localisation de l information. Transformée en ondelettes continue. Séries d ondelettes. L analyse multirésolution. Un exemple : la transformée de Haar. Les ondelettes de seconde génération. Synthèse. Numérisation, quantification et codage. Numérisation. Théorie de l information. Quantification. Codage. Prédictions. Synthèse. Perception. Les espaces de couleurs. Les propriétés de l audio. Synthèse. Annexes. A. Compléments : les transformées. B. Compléments : numérisation et codage. C. Compléments : perception. C.1. Les fonctions colorimétriques de l espace RGB. Bibliographie. Notations. Index. 208 p, 16 x 24, 2009 ISBN : , 49 Le multimédia - Images et audiovisuels Collection informatique, dirigée par Jean-Charles Pomerol PARIS S. Le multimédia présente en deux parties distinctes les techniques de compression et de représentation des images et des audiovisuels numériques. À travers différents exemples, la première partie traite d abord des techniques de compression sans déformation de l image. Les formats GIF, PNG, JPEG LossLess et JPEG-LS, servent de supports à la description des outils actuellement utilisés. L ouvrage s intéresse ensuite aux formats d images dont la compression peut être avec pertes. Pour cela, il détaille les formats JPEG et JPEG2000. Dans la deuxième partie, les audiovisuels sont exposés à travers l étude des formats MPEG1, MPEG2 et MPEG4. Chacun de ces formats est l objet d un chapitre. Ce livre met ainsi en évidence l évolution des formats MPEG dont la complexité s accroît avec la multiplication des versions. Préface. Avant-propos. Introduction. Compression et représentation d images. GIF, PNG, LossLess- JPEG et JPEG-LS. JPEG : Joint Photographic Expert Group. JPEG2000. Compression et représentation de vidéos. MPEG1. MPEG2. MPEG4. Conclusion. Annexes. A. Compléments : JPEG2000. B. Complément : MPEG. C. Compléments : MPEG2. D. Compléments : MPEG4. Bibliographie. Glossaire. Notations. Index. 256 p., 16 x 24, 2009 ISBN : ,

10 Ingénieurs et informatique Pour une refondation de la formation des ingénieurs Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson BERNAUDIN J.-L. Compte tenu de son omniprésence, tant dans la vie des individus que dans le monde de la gestion et des services, le secteur des technologies de l information et de la communication ne peut se dispenser d une action en profondeur pour rénover son enseignement. C est là la rançon du succès pour des technologies jeunes dans un environnement vieillissant qui croit au caractère inusable des modèles pédagogiques éprouvés, mais fondés sur les approches verticales des sciences et technologies des deux siècles précédents. Ainsi, pour que les ingénieurs puissent concevoir et mettre en œuvre des systèmes de qualité, il est nécessaire de proposer une approche transversale et pluridisciplinaire de leur formation qui n implique pas uniquement les sciences et technologies. Des moyens et des fins. Désaffection pour les métiers d ingénieur et pour les sciences en général : un débat biaisé. Quelques drames imputés aux technologies et leurs véritables racines. Le besoin de nouveaux profils d ingénieurs. Sans compréhension du passé, point d avenir. Nouvelles technologies ou nouveaux usages? Une informatique qui oublierait son génie. Domaines innovants et complexes : quel enseignement pour les systèmes embarqués? Domaines innovants et complexes : pourquoi n enseigne-t-on pas le génie des systèmes de services? Comment former de manière appropriée? Demande du marché et des entreprises et offre de formation. Obstacles actuels et pistes de solutions. Conclusion. Ne pas oublier la dimension philosophique et éthique. Bibliographie. 248 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 59 Les processus métiers - Concepts, modèles et systèmes Traité Informatique et Systèmes d Information (IC2), dirigé par Jean-Charles Pomerol GODART C., PERRIN O. (Sous la dir.) Les processus métiers constituent de plus en plus la colonne vertébrale des systèmes d information modernes. Ils sont au cœur de la réorganisation des entreprises pour une meilleure intégration de leurs départements et de leurs personnels. Ils simplifient leur déploiement sur le web et supportent les coopérations interentreprises. Cet ouvrage à destination d un large public (étudiants, ingénieurs chercheurs) fait le point sur l idée de processus métier. Il en établit les concepts fondamentaux, présente les principales notations utilisées (BPMN, XPDL, etc.), des éléments de conception et d analyse (Petri Nets, UML, découverte de processus, Business Process Intelligence, etc.), et illustre les architectures des systèmes de gestion de processus (intégrées : Nova Bonita, bibliothèques : Process Virtual Machine, etc.), la problématique des processus transactionnels et leur déploiement sur le web (modes de coopérations, services web, WSBPEL, etc.). La plupart des chapitres sont illustrés par des exemples et proposent des exercices. Introduction. Concepts et notations. Modélisation des processus. Systèmes de gestion de processus. Procédés transactionnels. Découverte de la logique des processus. Intelligence des processus. Processus interentreprises. Processus et architectures orientées services. Validation des modèles de processus. Dimensions managériales. Conclusion. Bibliographie. Index. 366 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 125 Algèbre, confidentialité et intégrité en multimédia Collection Informatique, dirigée par Jean-Charles Pomerol POLI A., GUILLOT P. Cet ouvrage est consacré à l'algèbre (éléments d'algèbre, algèbre linéaire et multilinéaire) et à ses applications en cryptographie et codes correcteurs d'erreurs. Il étudie de façon approfondie les structures algébriques finies que sont les groupes de permutations, les anneaux et les corps finis. Il décrit aussi les circuits électroniques réalisant des calculs dans les corps finis puis la complexité de certains algorithmes. La confidentialité des données (cryptographie) et leur intégrité (codes correcteurs) en multimédia sont ensuite présentées en détails. De nombreux exemples d'applications réelles sont enfin développés (CD, DVD, disques optiques, sondes lointaines, télévision numérique terrestre, etc.). Algèbre, confidentialité et intégrité en multimédia, conçu de façon pédagogique, est accessible aux étudiants mais aussi à toutes personnes intéressées par l'algèbre et la sécurité. Ce livre comporte deux cents exercices et problèmes classés par ordre de difficulté croissante, avec leurs corrigés complets. Introduction. Éléments d'algèbre. Algèbre linéaire et multilinéaire. Groupes et corps finis. Anneaux finis. Cryptographie symétrique. Cryptographie à clé publique. Codes correcteurs. Exercices et problèmes. Énoncés. Solutions. Bibliographie. Index. 304 p. 16 x 24, 2009 ISBN : , 79 Réseaux de capteurs - Théorie et modélisation Collection Architecture, Applications, Service dirigée par Michel Diaz FLEURY É., SIMPLOT-RYL D. Les réseaux de capteurs se retrouvent au cœur de nombreuses applications couvrant des domaines aussi variés que la santé, la domotique, l intelligence ambiante, les transports, la sécurité, l agronomie et l environnement. Ils connaissent un véritable essor et ce dans divers domaines des STIC : hardware, système d exploitation, conception d antenne, système d information, protocoles réseaux, théorie des graphes, algorithmique distribuée, etc. Cet ouvrage décrit les aspects fondamentaux des réseaux de capteurs sans fil afin d offrir au lecteur une vue d ensemble compréhensible et précise des divers protocoles et concepts développés ces dernières années pour les réseaux de capteurs. Préface. Introduction. Couche physique et antennes. Introduction. Modélisation du canal. Interface radio. Interférences et partage des ressources. Principes et protocoles d accès au médium. Introduction. Contraintes et approches pour l accès au médium. Les normes actuelles. Au-delà des normes. Graphes et modélisation. Introduction. Graphes : vocabulaire et notions classiques. Découverte de voisinage et contrôle de topologie. Applications à la diffusion. Ordonnancement d activités. Géométrie stochastique et modélisation. Rappel de géométrie stochastique. Le modèle général du lien radio et résultats associés. Performances des protocoles de routage. Connexité du réseau. Capacité des réseaux de capteurs. Couverture. Index. Conclusion. 368 p., 16 x 24, 2009 ISBN : ,

11 20 Rétrospective et perspective H2PTM 09 SALEH I, LELEU-MERVIEL S., JEANNERET Y., MASSOU L., BOUHAI N. (Coordonnateurs) Actes de la conférence internationale Hypertextes, hypermédias, Rétrospective et perspective : (30 septembre, 1 et 2 octobre 2009, université Paris 8) Cette dixième édition de la conférence H2PTM propose un bilan prospectif de la recherche et du développement en hypertexte et hypermédia. En plus des thèmes récurrents relatifs aux hypermédias comme l indexation hypertextuelle ou les modèles de conception, H2PTM 09 porte un regard sur les derniers développements et usages des outils du web (RSS, syndication, mashups, géolocalisation, web sémantique, weblog, e-learning, handicaps, réseaux sociaux, télévision interactive, etc.). La conférence s intéresse à la question de l échange sous toutes ses formes, aux documents hypermédias du point de vue de leur création, transmission et conservation ainsi qu à la notion d écriture collaborative. Le développement des technologies 3D, de l animation, de l interactivité et les jeux-vidéo sont également représentés cette année. Première session. Hypertexte, navigation et recherche d'information (4 exposés). Deuxième session. Hypertexte, navigation et recherche d'information (5 exposés). Troisième session. Web sémantique et travail collaboratif 1 (4 exposés). Quatrième session. Écritures et création numérique (4 exposés). Cinquième session. Jeux numériques et univers virtuels (8 exposés). Sixième session. Publication en ligne (5 exposés). Septième session. Web sémantique et travail collaboratif 2 (4 exposés). Huitième session. Écritures et création numérique 2 (4 exposés). Neuvième session. Présentation de posters (2 exposés). Index auteurs. 416 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 110 Simulation et modélisation des systèmes de systèmes Vers la maîtrise de la complexité Traité Informatique et systèmes d Information (IC2), dirigé par Jean-Marie Doublet CANTOT P., LUZEAUX D. (Sous la dir.) Dans des domaines tels que l aéronautique, les transports, les télécommunications, la banque ou la défense, les systèmes deviennent de plus en plus complexes, tandis que les contraintes pesant sur leur conception, leur utilisation, voire leur retrait de service vont croissantes. L ingénierie des systèmes complexes et des systèmes de systèmes constitue donc un défi majeur aux enjeux considérables. Dans ce contexte, la modélisation et la simulation des systèmes apparaissent comme un outil de grande valeur pour l ingénieur, tant côté maîtrise d œuvre que maîtrise d ouvrage. Qu est-ce que la simulation? Quelles sont ses différentes utilisations? Comment conçoit-on une simulation? Comment doitelle être mise en œuvre? Que peut-elle faire pour la maîtrise des systèmes complexes? Quelles sont ses limites? Quel est son impact financier dans la conduite de projet? Telles sont les questions auxquelles cet ouvrage s attache à répondre, en suivant une démarche didactique et concrète, illustrée par de nombreux exemples tirés de projets industriels Introduction. La simulation : historique, concepts et exemples. Principes de modélisation. Crédibilité des modélisations et des simulations. Modélisation des systèmes et de leur environnement. Modélisation et simulation de systèmes complexes : pièges et limites des interprétations. Moteurs de simulation et structures d accueil. La simulation distribuée. Le concept de Battlelab. Conclusion : quel retour sur investissement peut-on attendre de la simulation? Index. 412 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 145 E Fourmis artificielles Traité Informatique et systèmes d information (IC2), dirigé par Jean-Charles Pomerol MONMARCHÉ N., GUINAND F., SIARRY P. (Sous la dir.) Les fourmis artificielles sont issues de l observation de la nature : les sociétés animales, telles que les colonies de fourmis, ont développé des comportements collectifs d une efficacité et d une robustesse fascinantes. La motivation d imiter la nature a été forte et, durant la dernière décennie, les fourmis artificielles ont connu un développement rapide dans la communauté des chercheurs, principalement confrontés à des problèmes d optimisation. Puis, les algorithmes ayant fait leurs preuves, ils sont entrés dans leur phase de diffusion dans le monde industriel. L objectif de ces deux volumes est de donner un panorama de la situation à laquelle les algorithmes de fourmis artificielles sont parvenus : le volume 1 permet de comprendre les bases des algorithmes de fourmis artificielles, et de découvrir un panorama d applications dans le domaine de l optimisation, en particulier dans le cadre industriel. Le volume 2 traite de problématiques plus larges, c est-à-dire non limitées à l optimisation, et donne un aperçu des recherches actuelles dans le domaine des fourmis artificielles. Volume 1 : Des bases de l optimisation aux applications industrielles Introduction. Des fourmis réelles aux fourmis artificielles. Principes généraux de résolution de problèmes combinatoires par colonie de fourmistour d horizon des problèmes combinatoires traités par les fourmis artificielles. Les fourmis artificielles pour l optimisation en variables continues. Optimisation par colonie de fourmis pour la configuration en programmation par contraintes. Colonies de fourmis pour le problème d affectation d unités : de l optimisation à la commande prédictive. Optimisation par colonie de fourmis pour la fabrication de barres d aluminium. Optimisation par colonie de fourmis pour l ordonnancement d une chaîne d assemblage automobile. Algorithme de fourmis pour mesurer et optimiser la capacité d un réseau ferroviaire. Les fourmis pour la segmentation d images médicales par résonance magnétique. La coloration des sommets d un graphe par colonies de fourmis. Apprentissage des modèles de Markov cachés par l algorithme API. Index des noms propres. Index général. 336 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 110 E Volume 2 : Nouvelles directions pour une intelligence collective Introduction. Fourmis artificielles et classification automatique. Robotique collective et mobile inspirée par les insectes. Les insectes artificiels : conception et réalisation d une exposition de vulgarisation scientifique pour la promotion de l intelligence artificielle collective et la robotique bio-inspirée. Optimisation par colonie de fourmis pour le routage dans les réseaux mobiles ad hoc en environnement urbain. La détection d organisations dans les systèmes complexes par colonies de fourmis. Les fourmis artificielles et le handicap : trois exemples de compensation de déficits d autonomie et de jeux pour déficients visuels. Des fourmis artificielles pour l art artificiel. Fourmis artificielles et traitement de la langue naturelle. Fourmis artificielles et bio-informatique (repliement de protéine, alignement multiple et séquençage par hybridation). Index des noms propres. Index général. 326 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 120 E Retrouvez l intégralité du catalogue Hermes sur hermes-science.com 21

12 22 Du web 2.0 à l entreprise - Usages, applications et outils Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson BALMISSE G., OUNI A. Si le web 2.0 est en pleine expansion, son usage ne s est pas encore généralisé dans le monde professionnel. Ses applications pourraient cependant apporter aux entreprises une importante valeur ajoutée. Illustré de nombreux retours d expériences, Du web 2.0 à l entreprise dresse un bilan objectif de ces nouveaux usages et concepts. Il présente ainsi une vision opérationnelle et réaliste de sa mise en œuvre en entreprise, notamment dans les domaines de la gestion des connaissances, de la veille et de la relation client. S adressant aux étudiants comme aux professionnels susceptibles d être impliqués dans la mise en place d un tel dispositif, cet ouvrage propose des recommandations opérationnelles pour faire évoluer les entreprises grâce aux nouveaux modes de travail collaboratif et aux technologies associées. Avant-propos. Introduction. Le web 2.0. Les usages des outils du web 2.0 en entreprise. Les domaines d application du web 2.0 en entreprise. L entreprise 2.0. La veille 2.0. La gestion de la relation client 2.0. Conclusion. Annexe 1. Gestion de projet 2.0. Annexe 2. Cloud computing. Annexe 3. Mashups d entreprise. Bibliographie. 260 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 50 E Réutilisation de l'expérience - Modèles et applications Collection Science informatique et SHS, dirigée par Catherine Garbay EGYED-ZSIGMOND E., GUIN N., MILLE A. Cet ouvrage traite la question de l'expérience en tant que source de connaissances partageables et réutilisables. Les experts représentent l'expérience souvent de manière synthétique compilée. Ils décrivent comment définir un domaine, résoudre des problèmes, prendre des décisions, etc. C'est donc sous forme d'expertise que l'expérience abstraite est une inscription de connaissance, codée logiquement et permettant l'inférence rationnelle selon une certaine sémantique interprétative. La première partie propose une présentation détaillée des modèles (système RàPC, MUSETTE, Trèfle, etc.), des théories informatiques et des principes associés. La seconde partie illustre l'exploitation des modèles et théories présentés par des applications de facilitation de tâches cognitives, essentiellement dans le domaine de la conception et de l'apprentissage humain. Introduction. Expérience, principes, théorie et modèles. Le raisonnement à partir de cas : un paradigme de réutilisation de l'expérience. Musette. Trèfle : pelotes de traces. Un modèle multiagent d'échange d'expériences dans la perspective d'une ingénierie des connaissances distribuées. L'expérience pour la facilitation de tâches cognitives : conception et apprentissage humain. ARDECO : modéliser l'expérience de conception pour en assister la réutilisation. PIXED : projet d'intégration de l'expérience en enseignement à distance. Le projet AMBRE : inviter un apprenant à adapter une expérience passée afin de l'amener à généraliser ses connaissances. Partage d'expériences en apprentissage humain médié par un environnement informatique. 242 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 59 E Sécurisation des architectures informatiques - Exemples concrets Traité Informatique et Systèmes d Information (IC2), dirigé par Jean-Charles Pomerol BOULANGER J.-L. (Sous la dir.) Actuellement la littérature met à disposition des étudiants de master2 des livres très généraux sur les aspects Sûreté de Fonctionnement et des éléments très disparates sur les architectures effectives. Le but de ce livre est de présenter dans un seul livre, une description des contraintes (événement redouté, contexte réglementaire) et des exemples d architecture pour les différents domaines : ferroviaire, aéronautique, spatiale, automobile et automates. Ce livre est basé sur l expérience de personnes qui sont pleinement impliquées dans la réalisation (conception, vérification et validation), la mise en sécurité (analyse de sécurité : AMDEC, APR) et l évaluation de système critique. L implication des industriels permet de présenter des exemples concrets et réels (A380, ARIANE, METEOR) de fournir des informations utiles inédites (photos, schéma d architecture, exemple réel). Le contexte réglementaire est important, c est pourquoi, il est identifié et les contraintes imposées sont présentées Introduction. Principes. Sécurisation des architectures ferroviaires. Du monoprocesseur codé au 2OO3. Conception d un module d enclenchement informatique, élément de base de postes d aiguillage informatique conçus par la SNCF. Contrôle commande de sécurité de signalisation ferroviaire : la sécurité à moindre coût. Architectures avioniques sûres de fonctionnement : exemple des commandes de vol électriques. Architecture d Ariane 5. Méthodes et calculs relatifs aux systèmes instrumentés de sécurité chez TOTAL. Sécurisation des architectures automobiles. SIS dans l industrie. Glossaire. Index. 414 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 135 Annotations automatiques et recherche d information Traité Cognition et Traitement de l Information (IC2), dirigé par Jean-Marie Pierrel DESCLÉS J.-P., LE PRIOL F. (Sous la dir.) De plus en plus, différents acteurs confrontés à des catégorisations des savoirs et à leur accès par des Systèmes de Recherche d Informations (SRI), comme les documentalistes, les journalistes, les chercheurs en sciences humaines et sociales et en sciences dures, réclament de nouveaux moyens d indexation des documents fondés sur les contenus. Des approches plus linguistiques proposent l utilisation de nouvelles méthodes d identification automatique de relations sémantiques discursives associées à des segments textuels variés. Les nouveaux SRI proposés sont fondés sur des annotations automatiques de textes, qui opèrent avec une sémantique discursive permettant ainsi de mieux accéder à l information, et à la catégorisation. Avant-propos. Méthodes d accès aux informations par exploration contextuelle : EXCOM. La recherche d information par accès aux contenus sémantiques. Annotation et indexation discursives, quelques réalisations. Désambiguïser par le contexte : le cas de la graphie alef-noun en arabe. Le repérage automatique des segments textuels de citations : le cas de la presse quotidienne en coréen. Gérer la polysémie verbale dans l annotation automatique : remarques à partir de quelques exemples. Quelques autres méthodes d accès aux informations : exemples et problèmes sémantiques. Annotation sémantique des évènements. Larsa : un outil d extraction de relations sémantiques. Lecture et analyse conceptuelle assistée par ordinateur : premières expériences. Applications linguistiques multilingues destinées au Web : apport des grammaires catégorielles. Le statut du mot en annotation automatique, le cas de l albanais. La rationalité des requêtes : de la sémantique logique à l ergonomie. Les universaux logiques et linguistiques relatifs aux forces illocutoire. Bibliographies. Index. 350 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : ,

13 24 MANAGEMENT - ÉCONOMIE Le Business Assurance pour la performance de l entreprise Collection Management et informatique, dirigée par Nicolas Manson VANOVERBERGHE D. Le Business Assurance (BA) est une nouvelle approche managériale qui permet à l entreprise de s assurer de la meilleure performance de ses activités. Il se place dans une double perspective de garantie : celle de rendre plus sûr le développement rentable des affaires, et celle d en limiter les risques. Le BA donne les moyens de mesurer la valeur créée pour le client, l entreprise et les salariés, par tout projet, par le SI de l entreprise, au niveau des processus et des produits comme des Business Units. Le Business Assurance pour la performance de l entreprise propose les différentes approches-clés du BA (la théorie dynamique de la valeur et du risque, la théorie du succès, etc.) qui permettront aux managers et aux entrepreneurs de mettre en résonance leur entreprise et le marché, construisant ainsi un business durablement profitable. Avant-propos. Origine et nécessité du Business Assurance. Le concept de Business Assurance. Business Assurance, un objectif de création de valeur maximale à tous les niveaux. Les sept facteursclés de l assurance de succès. Les trois piliers du Business Assurance : mettre ses processus, sa stratégie et ses compétences en résonance avec les marchés. Business Process Assurance, cinq exemples de mise en résonance. Business Stratégie Assurance, une exigence opérationnelle. Business Compétences Assurance, une histoire d hommes et de réussites. Les systèmes d information du Business Assurance. Quelques conseils pour réussir la mise en place du Business Assurance. Faire du Business Assurance ou croire en faire. Annexes. Bibliographie générale. 274 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 59 Pratiques de formation e-learning Apprentissage numérique et création de valeur Business, économie, société, dirigée par David Ménascé BAUJARD C. À partir d une démarche inductive adaptée de la Grounded Theory, cet ouvrage propose une série d entretiens réalisés auprès d organisations les plus diverses. Ces témoignages font apparaître que tout projet d apprentissage numérique ne peut être créateur de valeur pour l entreprise que s il est construit sur une stratégie s appuyant autant sur la dimension humaine que sur la technologie. Plus que jamais, la gestion des savoirs en temps réel est une exigence critique pour les entreprises internationales. Préface. Introduction.Pratiques de formation e-learning : l apprentissage numérique. Le réseau d apprentissage. La conversion des connaissances. La démarche de capitalisation. Pratiques de formation e-learning : la création de valeur. Les méthodes d évaluation. La satisfaction des utilisateurs. L avantage concurrentiel. Conclusion. Annexe 1. L analyse du terrain selon la théorie enracinée. Annexe 2. Accord national interprofessionnel sur la formation. Annexe 3. Projet de loi de finances pour 2009 (formation professionnelle). Annexe 4. La qualité de l offre et de l achat de formation. Bibliographie. Glossaire. Index des auteurs Index thématique. Sommaire de Stratégie e-learning. 304 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 65 Gouvernance, éthique et RSE - État des lieux et perspectives Collection Recherche en management, dirigée par Jean-Yves Saulquin MEIER O., SCHIER G. (Sous la dir.) Des différentes situations conduisent aujourd hui à réfléchir sur l évolution de la gouvernance dans les organisations et sur la question de l éthique et de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) dans les prises de décisions et la gestion des activités. Cet ouvrage met en perspective la richesse thématique de ces notions qui font l objet d une attention grandissante dans le milieu académique mais également au niveau des dirigeants d entreprises, compte tenu de leurs conséquences sur le plan économique, financier, sociétal mais aussi dans les domaines sociaux et humains. Il vise à approfondir les notions de gouvernance, d éthique appliquées aux organisations et leur lien avec la RSE et plus généralement avec le développement durable. Introduction. La gouvernance dans tous ses états. La recherche en gouvernance, éthique et RSE. Systèmes de gouvernance : état des lieux, enjeux théoriques et pratiques. La responsabilité sociale de l entreprise ou l épuisement d un thème de gestion. La RSE, une fragile innovation institutionnelle. La gouvernance entre instrumentalisation et normalisation? Le déploiement de l alerte éthique en France : de nouveaux enjeux pour le gouvernement d entreprise. La présence des femmes dans les conseils d administration et leurs comités dans les sociétés de l Indice Québec-30 ( ). La qualité de l audit externe : proposition d une grille d évaluation axée sur le processus d audit. Gouvernance d entreprise et responsabilité sociale : les nouvelles attentes des parties prenantes. Gouvernance universelle ou gouvernances contingentes? La gouvernance des banques éthiques : une recherche de profit optimale. La composition du conseil d administration dans des entreprises criminelles récidivistes et dans des entreprises socialement responsables : une question de gouvernance. Governance and Merger Sustainability. Dynamique de gouvernance d entreprise : pour une gestion réussie d un processus de rapprochement. 256 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 50 Les systèmes techniques Lois d évolution et méthodologies de conception Traité Management et Gestion des STIC (IC2), dirigé par Jean-Marie Doublet AÏT-EL-HADJ S., BOLY V. (Sous la dir.) L industrie comme la recherche s intéressent aux processus de développement de nouvelles technologies. L objectif est la création de valeur par la mise au point et l exploitation de nouveaux systèmes techniques. Piloter ces processus est un défi qui nécessite une meilleure compréhension des phénomènes d évolution technologique. Dans cet ouvrage, des auteurs spécialisés en ingénierie de la conception et de l innovation proposent une vision conjointe de l évolution des systèmes techniques. Ils étudient la notion de loi d évolution et comparent les théories actuelles. Les apports et limites de l ingénierie système, des démarches de conception et d ingénierie de l innovation sont également explicités. Introduction. L apport de Gilbert Simondon à la conception à travers l approche de l objet technique. Objectivité et normativité de l évolution technique chez Gilbert Simondon. De l impossibilité de penser une théorie des objets techniques en dehors d un questionnement sur la rationalité : lecture à partir des oeuvres de Gilbert Simondon et Herbert Simon. Les apports de la théorie de l objet technique de Gilbert Simondon à une théorie opératoire unifiée des systèmes techniques. Nouveaux paradigmes et méthodologies d une conception efficiente : ingénierie système, TRIZ, morphologie. Conception complexe et ingénierie système. Définition d architectures organiques de systèmes techniques : proposition d une méthodologie. Ingénierie collaborative et productive à base de connaissances métier : du modèle systémique multidomaines et multi-vues à la conception robuste en quatre dimensions. Engager les activités de conception dans des voies inventives pertinentes : l apport de la TRIZ. Apport de la théorie TRIZ dans les phases de retour d expérience des projets innovants. La conception innovative..lois d évolution des systèmes techniques, théorie de la conception et théorie C-K. Le secteur de la mécanique et la conception orientée innovation. Ingénierie de l innovation : réflexion sur une dynamique de renouvellement de l espace des connaissances favorisant l innovation. Index. 288 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 95 E 25

14 26 Les communautés en pratique Leviers de changements pour l entrepreneur et le manager Traité Management et Gestion des STIC (IC2), dirigé par Jean-Marie Doublet BOOTZ J.-P., KERN F. (Sous la dir.) L objet de cet ouvrage consiste à organiser les réflexions sur les communautés de connaissance autour de la figure du manager et de l entrepreneur afin de mettre en exergue leurs apports de manière cohérente. Il s agit, à travers des exemples concrets, de mettre en lumière la diversité et l ampleur des leviers d action que ces communautés représentent pour les organisations. Les différentes contributions dont se nourrit l ouvrage permettent, en utilisant ces structures sociales comme grille de lecture, de comprendre et d améliorer nombre de processus clés qui structurent la vie de l entreprise : stratégie, management, GRH, KM, apprentissage organisationnel, systèmes d information, prospective, processus qualité, entrepreneuriat... Préface. Introduction. Les communautés de connaissance : origines et perspectives pour le manager et l entrepreneur. Les communautés de pratique : un attracteur étrange pour le manager. Introduction de la première partie. Approche sociocognitive des apprentissages dans les communautés de pratique. Viabilité des communautés de pratique pilotée : un modèle dynamique. Exemplarité et opportunités des communautés de pratique au Conseil de l Europe. Communautés et système d information : architecture hiérarchique et cognitive des projets d ERP. TIC et communautés : le forum comme espace de socialisation. Communautés ou réseaux d apprentissage : les pratiques professionnelles des enseignants exprimées à travers les forums sur Internet. La tontine d entreprise, une communauté de pratique : confrontation des pratiques, cultures d entreprises et reconnaissances managériales. Les communautés de connaissance : un levier stratégique de gestion des connaissances pour l entrepreneur. Introduction de la deuxième partie. Systèmes d appui, accompagnement et communautés. Genèse et évolution des communautés : le cas d une PME de l industrie du jeu vidéo. Communautés de savoir, mécanismes de gouvernance et apprentissage organisationnel. Communautés d apprentissage et pratiques prospectives : de l aide à la décision au management des connaissances. Innovation managériale et communautés de connaissance : le rôle des normes organisationnelles de management de la qualité. Comment gérer les experts au sein et en dehors des communautés. Conclusion. Index. 380 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 130 Outils de construction de modèles internes pour les assurances et les banques Collection méthodes stochastiques appliquées, dirigée par Nikolaos Limnios et Jacques Janssen JANSSEN J., MANCA R. Tant pour les banques que pour les compagnies d assurances, le poids de plus en plus important de la réglementation européenne en matière de bonne gouvernance et en particulier de bonne solvabilité, a entraîné un recours significatif à l utilisation de méthodes quantitatives de management faisant appel à des théories sophistiquées. Conscientes de l importance de l enjeu, les entreprises doivent maîtriser cette nouvelle approche afin de mieux connaître leur fonctionnement interne et par la même de renforcer leur compétitivité au niveau national et international. Cet ouvrage expose les principaux outils nécessaires à la mise en place de ces modèles et à la compréhension de leur contenu. Préface. Introduction. Solvency II. Les corrélations et la modélisation des dépendances en gestion des risques. Indicateurs de risque du type SCR et MCR. Gestion des sinistres en assurance dommages : tarification, indicateurs MCR, SCR, modèles internes et simulation. Modèles descriptifs de gestion actif-passif et indicateurs de risque. Modèles stochastiques internes du type ALM et constructions d indicateurs de risque. Risque de crédit et rating : modèles classiques. Risque de crédit et rating : modèles semi-markoviens de migration. Annexe 1. Introduction au calcul de Itô (calcul stochastique). Annexe 2. Évaluation des produits financiers optionnels sur actions (modèle de Black et Scholes). Bibliographie. Index. 352 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 95 Gestion des risques financiers et papillons noirs Méthodes qualitatives Méthodes stochastiques appliquées, dirigée Nikolaos Limnios et Jacques Janssen CLÉMENT-GRANDCOURT A., JANSSEN J. Après avoir étudié les grands risques et les processus de crise, cet ouvrage examine les avantages et les inconvénients du comportement des différentes catégories de gérants et présente une approche par scénarios, tant pour la méthodologie prudentielle que pour les méthodes de gestion d actifs. Il propose une philosophie de la gestion des risques, et plus particulièrement des grands risques, qui permet une recherche de la prudence optimale. Il met à la disposition des responsables financiers des outils qui aident à protéger les gestions, même lorsque l attitude des décideurs en début de crise est incertaine. Introduction. Les comportements classiques et la prudence. Philosophie et process de la gestion prudente. Une philosophie de prudence pour les institutions. Les process intégrant la philosophie de prudence. Méthodologie prudentielle. Contrôle des risques. La méthode des scénarios pour prendre en compte les grands risques. Contrôle de la diversification et du risque total avec des scénarios de crise. Philosophie de prudence en anticipation des crises et gestion dissymétrique des grands risques. Peut-on percevoir les grands risques et les évaluer? Peut-on anticiper les périodes de crise? Philosophie de gestion protectrice des grands risques de crise. Process quantitatif et qualitatif d application de la philosophie de prudence. Conclusion. Glossaire. Bibliographie. 320 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 70 E Méthodes quantitatives en gestion des risques financiers et papillons noirs Méthodes stochastiques appliquées, dirigée Nikolaos Limnios et Jacques Janssen CLÉMENT-GRANDCOURT A., JANSSEN J. Cet ouvrage propose aux professionnels de la gestion des méthodes, des outils et des process pour limiter l impact des crises et mieux gérer l imprévisible. Il apporte ainsi un éclairage pour maîtriser de façon rationnelle et prudente les risques financiers, plus particulièrement les grands risques. Afin d éclairer les décisions par des quantifications et dans une optique de prudence systématique, l ouvrage examine les modèles et les processus participant à la mise en place d une philosophie protectrice. Il présente également les définitions fondamentales en matière de mesure des grands risques (value at risk et mesures associées) et développe la méthodologie ALM (Asset Liability Management) permettant l équilibrage des risques dans le cadre de règlements internationaux tels que IFRS, Bâle II et Solvency II. Introduction. Les outils de la méthodologie prudentielle et de la gestion quantitative. Bases probabilistes. Modèles stochastiques d évolution de taux. Modèle de Black-Scholes-Samuelson. Les options exotiques. Gestion quantitative de portefeuille. Principales distributions utilisées en finance quantitative. Le risque de crédit. L après Black-Scholes. Gestion quantitative des risques en prudence financière par l indicateur VaR et ses dérivés. L indicateur de risque VaR et la prudence financière. Calcul approché de la VaR en cas de non-normalité. VaR pour un portefeuille. Autres indicateurs. L ALM et la gestion prudente des risques. L ALM classique (première et deuxième générations). L ALM stochastique (ou de troisième génération). Glossaire. Bibliographie. 368 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 79 E 27

15 COMMUNICATION Une théorie sociétale des TIC Penser les TIC entre approche critique et modélisation conceptuelle Collection Communication, médiation et construits sociaux, dirigée par Yves Jeanneret ROBERT P. Une théorie sociétale des TIC propose une approche nouvelle des enjeux de société des technologies d information et de communication. Elle repose sur une critique de nos représentations de l informatisation de la société. Au-delà des approches techniciennes et sociologiques, cet ouvrage permet de penser les TIC à travers un ensemble de notions relevant des sciences de l information et de la communication. Cette perspective originale participe à l élaboration de cette indispensable culture autour de la technologie qui fait si souvent défaut à nos démocraties techniciennes. Introduction. L impensé informatique versus penser l informatique? Vers le modèle CRITIC. L impensé informatique. Penser l informatique? À quoi sert la notion d imaginaire des techniques? L imaginaire des TIC au miroir du modèle CRITIC. Perspectives historique et cognitive. Pour une anthropologie des technologies de l information et de la communication. Conclusion. Bibliographie. 304 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 69 L image préoccupée Collection Forme et sens, dirigée par Jean-Jacques Boutaud BEYAERT-GESLIN A. La photographie de reportage est un genre d image et une pratique professionnelle déterminés par un événement. Si cette représentation suffit à sensibiliser, à «préoccuper» l image, celle-ci subit aussi l injonction d un autre «pris» dans l événement. Ainsi la photo de reportage mobilise-t-elle un sujet éthique, soucieux du sens de son action. Mais la question éthique se pose à bien d autres niveaux, lorsque la pratique confronte la déontologie de la proximité à une éthique du retrait ou mobilise, au lieu d une vérité inaccessible à l énonciation, différents régimes de vérité. D analyses en propositions théoriques, L image préoccupée permet donc de montrer comment l éthique maintient l esthétique sous son contrôle. L étude profite des acquis de la sémiotique visuelle mais, en s attachant à cette pratique sociale de l image, elle entend contribuer aux réflexions de la sémiotique actuelle sur l éthique et sur les pratiques. Préface. Introduction. Une éthique du regard. Photographie de reportage et fabrication des genres. Le reporter et l événement. Éthique et proximité. Les égards de l énonciation. La vérité de la peinture. Modèles épistémologiques, modèles épistémiques. Conclusion - Le commentaire artistique. Bibliographie. 180 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 49 Le devoir de lecture - Médiations d une pratique culturelle Collection Communication, médiation et construits sociaux, dirigée par Yves Jeanneret BONACCORSI J. La lecture est tout à la fois un apprentissage technique, une culture et une appartenance. Elle est un véritable enjeu social en tant que pivot de la démocratisation culturelle. Le projet de cet ouvrage est de comprendre et décrire ce devoir de lecture comme modèle construit et constamment renouvelé. La circulation et la construction symbolique d un modèle de la lecture débordant les institutions repérées et labellisées sont analysées sur un mode intersémiotique à travers des phénomènes divers : des lieux, des textes, des objets et des gestes, des vitrines d exposition ou un spectacle de lecture à voix haute. Le parcours temporel et spatial proposé conduit à interroger l action culturelle à la fois dans les cadres de l injonction politique et les usages sociaux situés. Le devoir de lecture montre ainsi la pertinence d une alternative à une comparaison entre le dire et le faire pour l analyse des politiques publiques de la culture. Introduction. Le devoir de lecture : corps, textes, territoires. Qu est-ce qu une approche communicationnelle? Enjeux de la problématisation. La pratique d enquête comme exercice interprétatif. La formation discursive du devoir-lire : approche diachronique et synchronique. La politique des médiations. Le lecteur : figure publique, enjeu public. Le livre-objectivé : un dévoilement du rapport au texte? Conclusion. Bibliographie. Index. 224 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 49 Le sacré dans l image photographique - Études sémiotiques Collection Forme et sens, dirigée par Jean-Jacques Boutaud DONDERO M. G. Cet ouvrage s intéresse au projet de la photographie contemporaine, qui ambitionne de se libérer des contraintes de sa propre genèse pour réfléchir visuellement sur la transcendance religieuse ou laïque. Ces analyses sémiotiques font ainsi émerger de véritables argumentations figurales développées par les images. Certaines séries photographiques proposent des références intertextuelles à l iconographie religieuse picturale, dont elles rénovent les modes de signification du sacré. D autres séries d images traitent des fondements des valeurs de notre vie : la dignité, la maladie, la mort, le destin. L ouvrage développe ces problématiques à travers l analyse détaillée des œuvres des plus célèbres photographes contemporains (Witkin, Michals, Pierre et Gilles, etc.). Il discute aussi les principales théories (sémiotiques, sociologiques, esthétiques et philosophiques) relatives au médium photographique, à la sacralisation de l objet-photo et à l iconographie du sacré. Préface. Introduction. Le cadre de la recherche. Les différentes croyances à l égard de la photographie. L intraitable photographique et l intraitabilité du sacré. L aura, ni répétable, ni reproductible. Attestation de l empreinte et signification du sacré. Le sacré entre tradition picturale et revisitation photographique. Ostentation du religieux et mort du sacré. Commercialisation et publicisation du sacré dans l œuvre d Olivier Richon. Configurations sacrées et thématiques profanes. Des valeurs religieuses à l écosystème sacré. Eschatologie et désacralisation du corps. Le sacré comme intégration identitaire. La fondation des valeurs et la sacralisation du profane. Conclusion. Bibliographie. Index. 256 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : ,

16 30 L image en mouvement - La médiation du regard Collection Traitement de l information, dirigée par Fabrice Papy COMPTE C. Les travaux français portant sur l image animée privilégient majoritairement deux approches distinctes : l analyse esthétique de séquences cinématographiques d une part et l étude socio-discursive, pragmatique et communicationnelle par genres incluant les objets télévisuels d autre part. Dans la lignée des travaux américains menés depuis les années mille neuf cent soixante-dix, cet ouvrage ouvre une troisième voie, celle de la sémiotique cognitive. Au plus près des éléments dynamiques de composition de l image (la durée des plans, leur valeur, la composition élaborée au montage, les raccords, etc.), il adopte un point de vue informationnel en mettant en lumière le processus contextualisé de fabrication du sens à partir du flux de données visuelles et auditives. Appliquant ces méthodologies au cas particulier du document formatif, il examine notamment le rapport du verbal au visuel et du statique au rythmique dans la composition du message. Avant-propos. Les influences de l image en mouvement : liens entre production et réception. La télévision américaine : un modèle historique? Les effets et usages des médias de l image en mouvement. La prise en main, par le spectateur, de sa propre perception. Le traitement de l information visuelle, hypothèses proposées. La médiation sémio-cognitive de l image en mouvement. La notion de médiation dans la littérature. Une approche sémio-cognitive de la médiation. L appropriation des codes par le spectateur. Une médiation sémio-cognitive éducative : médiation de l image et fonctions didactiques. Savoirs et formes d acquisition à reconsidérer? Réflexions méthodologiques sur la médiation de l image en mouvement. Apprendre et acquérir par l image télévisuelle. L image médiatrice : le retour de l oralité dans une culture du numérique. Conclusion. Bibliographie. Index 344 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 79 E Littérature numérique - Le récit interactif Collection Ingénierie représentationnelle et constructions de sens, dirigée par Sylvie Leleu-Merviel BOUCHARDON S. L expression «récit interactif» est utilisée dans différents domaines tels que les jeux vidéo, les logiciels ludo-éducatifs, le cinéma interactif, les sites d écriture collective, les fictions hypertextuelles, etc. Dans tous ces secteurs, quelles que soient les formes de récits interactifs, les auteurs sont confrontés à la même difficulté : comment concilier narrativité et interactivité ou plutôt comment les faire advenir en même temps? La narrativité consistant à prendre le lecteur par la main pour lui raconter une histoire, du début à la fin. L interactivité, quant à elle, consistant à donner la main au lecteur pour intervenir au cours du récit, et ceci à différents niveaux (dispositif de lecture, histoire, structure, narration). Le récit interactif permet ainsi d analyser comment un récit négocie avec les contraintes du support numérique mais aussi quelles solutions peuvent être avancées pour faire sens sur un tel support. Parmi les récits interactifs, les récits littéraires semblent être caractérisés avant tout par une dimension réflexive. Ils permettent d interroger le récit, le dispositif interactif mais aussi la littérature elle-même. Introduction générale. Qu est-ce que le récit littéraire interactif? Récit. Interactivité et multimédia. Littérature. Conclusion générale. Annexe. Le corpus. Bibliographie. Index. 264 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 69 E De l expérience multimédia - Usages et pratiques culturelles Collection Forme et Sens, sous la direction de Jean-Jacques Boutaud PIGNIER N. De la visite de musée à la découverte d une ville, en passant par le cinéma et la publicité, le multimédia modifie les usages et les pratiques culturelles. Cet ouvrage propose une démarche originale qui dépasse l analyse des techniques et des supports numériques par les seuls points de vue rhétorique, psychanalytique ou ergonomique. À travers les approches transversales de la conversion et de la transposition médiatique, De l expérience multimédia étudie les processus socioculturels à l œuvre dans les usages du multimédia et démontre en quoi le recours aux techniques multimédias peut s accompagner d engagements et d effets de sens éthiques et esthétiques diffus ou délibérés. Pour comprendre quelles relations se tissent entre l objet d une pratique, son usage et le support médiatique requis, il propose également de s interroger sur les pratiques artistiques, topographiques et médiatiques. L adaptation des pratiques culturelles sur support multimédia : vers de nouvelles formes de vie? Approches transversales de la conversion et de la transposition médiatique. L insaisissable opérativité des médias informatisés : ingénierie médiatique, prétention sémiotique et industrie de la trivialité. Multimédias : une sémiotique de la transposition. Pratiques de l art. Le Net art : adaptation, transformation ou conversion des pratiques liées à l art? Peinture et multimédia : de l adaptation à la transmutation. L adaptation cinématographique du roman Le Nom de la rose sur DVD. Pratiques topographiques. Visite réelle ou visite virtuelle : complémentarité et concurrence de deux modes de parcours. Pratiques scientifiques et multimédia : Paris Ville Invisible de Bruno Latour. Pratiques médiatiques. De l objet à la média(tisa)tion technique. Médias versus multimédia : la sémiotique à l épreuve de la nouvelle intelligence médiatique. De l expérience multimédia aux expériences multimédias. 224 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 50 E LINGUISTIQUE - PHONOLOGIE Introduction à la linguistique formelle Collection TIC et Sciences cognitives, dirigée par Jean-Marie Pierrel BLIN R. Cet ouvrage présente un ensemble complet d outils permettant de travailler en linguistique formelle, syntaxe, sémantique et pragmatique. Il ne nécessite pas de connaissances pointues en mathématiques ou en linguistique. Il donne tous les éléments pour concevoir des analyseurs syntacticosémantiques. Après un rappel des notions de base en théorie des ensembles, sont abordées les grammaires formelles, les logiques des propositions et des prédicats puis le lambda calcul. Introduction à la linguistique formelle montre au fur et à mesure comment articuler le tout pour faire des analyses linguistiques. La présentation des notions théoriques est systématiquement accompagnée d exercices corrigés et d exemples d application à l étude du français. Enfin, l exposé est complété par des études de cas en japonais, facilement compréhensibles pour un public non spécialisé. Avant-propos. Introduction. Notions de base. Syntaxe et grammaires formelles. Sémantique et logiques formelles. Lambda-calcul non typé. Contexte et bases de connaissances. Une puissante grammaire en logique des prédicats. Conclusion : pour aller plus loin. Annexe. Aide à l interprétation des formules de prédicats. Correction des exercices. Bibliographie. Index. 336 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 79 31

17 32 Phonologie, variation et accents du français Traité Cognition et Traitement de l Information (IC2), dirigée par Jean-Marie Pierrel DURAND J., LAKS B., LYCHE C. (Sous la dir.) Cet ouvrage présente un ensemble d accents du français étudiés dans leur diversité géographique, stylistique et sociale. Les variétés décrites sont représentatives de grandes aires géographiques où le français est parlé dans le monde sans prétendre pour autant à l exhaustivité. L originalité de ce volume tient à plusieurs facteurs. Premièrement, tous les chapitres s appuient sur des enquêtes originales effectuées dans la cadre du projet PFC : Phonologie du Français Contemporain - usages, variétés et structures, projet présenté au chapitre 1. Ces enquêtes permettent un véritable renouvellement des données puisque, en dehors de ces études, il n existe pas toujours de descriptions référencées des variétés en question. Deuxièmement, la méthode d enquête adoptée dans le projet PFC garantit une véritable comparabilité puisque le même protocole a été suivi dans chaque point d étude. Troisièmement, les codages et les outils mis au point dans le cadre du projet permettent de véritables avancées phonologiques et phonétiques dans un cadre commun. Enfin, les chapitres eux-mêmes suivent une trame commune. En effet, chaque chapitre adopte le format suivant : (1) présentation de l enquête et des dimensions sociolinguistiques de la variété étudiée, (2) description de l inventaire phonologique du ou des systèmes révélés par l enquête, principales réalisations allophoniques, contraintes phonotactiques, (3) Traitement du schwa, (4) Traitement de la liaison, (5) Autres traits notables comme, par exemple, la prosodie dans les chapitres 2 et 3. Le projet PFC (phonologie du français contemporain) : une source de données primaires structurées. Le français du canton de Vaud : une variété autonome. La prononciation du français en Belgique. La prononciation du français en Afrique la Côte d Ivoire. Le français canadien en milieu minoritaire : le cas du Sud-Ouest ontarien. La prononciation du français à l île de la Réunion : évolution des variations et de la norme. Le français de la haute bourgeoisie parisienne : une variété conservatrice? La prononciation du français au Pays basque. Une variété de français conservatrice en Languedoc. Une variété française imprégnée d occitan (Lacaune/Tarn). PFC et la phonologie du français en Vendée. Index. 352 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 115 E L imagerie médicale pour l étude de la parole Traité Cognition et Traitement de l Information (IC2), dirigée par Jean-Marie Pierrel MARCHAL A., CAVÉ C. (Sous la dir.) Cet ouvrage passe en revue les différentes techniques d imagerie utilisées pour étudier la parole tant du point de vue de la production que de celui de la perception. Les avantages et inconvénients ainsi que les limites de chaque technique sont passés en revue tout en présentant les principaux résultats acquis avec chacune d entre elles ainsi que leurs perspectives d évolution. Écrit par des spécialistes soucieux d être accessibles à un large public, cet ouvrage s adresse à tous ceux qui étudient ou abordent la parole dans leurs activités professionnelles comme les phoniâtres, ORL, orthophonistes et bien sûr les phonéticiens et les linguistes. Préface. Modélisation biomécanique du visage pour l étude de la perception audiovisuelle de la parole. Visualisation du larynx : endoscopie rigide et fibroscopie, stroboscopie et caméra haute vitesse. Dispositifs d imagerie pour l observation de l activité vélo-pharyngée. L électropalatographie : questions de méthodologie, données et nouveaux développements. Apports des techniques radiologiques et de la radiocinématographie à l étude de la production de la parole. Analyse du conduit vocal par imagerie ultrasonore. Acquisition multimodale de données articulatoires. Électro- et magnéto-encéphalographie de la parole. Intérêt de l utilisation de la tomographie par émission de positons pour l étude de la parole normale et pathologique. IRM fonctionnelle cérébrale : principes généraux et comparaison aux autres méthodes de neuro-imagerie de la cognition. L imagerie par résonance magnétique en temps réel pour l étude la parole. Index. 294 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 99 E RÉSEAUX ET TÉLÉCOMS Télécoms pour l ingénierie du risque Collection Télécom TANZI T., PERROT P. Lors d'événements catastrophiques, il est extrêmement utile de disposer de systèmes de communication sûrs et d'observation à distance (télédétection) permettant d'évaluer les évolutions temporelles et spatiales des phénomènes catastrophiques et de leurs conséquences. Un système de communication fiable est non seulement indispensable pour déclencher une alerte mais aussi pour mettre en liaison toutes les entités susceptibles d'intervenir pendant et après un événement catastrophique : gouvernements, experts et gestionnaires de risques, équipes de secours, public, etc. Télécoms pour l'ingénierie du risque s'intéresse également aux possibilités d'analyse a posteriori dans un contexte judiciaire, et notamment aux aspects légaux inhérents à la gestion du risque qui permettent d'appréhender les responsabilités engagées et encourues. Une étude de la législation et de la réglementation dans des domaines aussi sensibles que la vidéosurveillance, la biométrie et la cybercriminalité conclut cet ouvrage. Préface. Introduction. Définitions. Gestion des risques. Les méthodes classiques de gestion des risques. L'apport des télécoms. La télédétection appliquée au risque. TIC et sciences forensiques. Le point de vue du législateur. Conclusion. Annexe. Bibliographie. Index. 256 p., 16 x 24, 2009 ISBN : ISBN : , 59 Réseaux ad hoc Routage, qualité de service et optimisation Collection Performance des réseaux, dirigée par A.-L. Beylot FRIKHA M. Cet ouvrage présente les caractéristiques des réseaux ad hoc et leurs domaines d'utilisation. Après une étude approfondie des différentes catégories de techniques de routage, une évaluation de la performance des protocoles OLSR et AODV est proposée à travers plusieurs scénarios de simulations. La mise en évidence d'un nouveau protocole de routage avec qualité de service et implémentation dans le simulateur réseaux NS permet, après plusieurs simulations, une comparaison avec les protocoles existants. Réseaux ad hoc introduit également le principe de la répartition de charge et propose un nouveau modèle analytique plus performant. Il traite des approches d'optimisation d'énergie et compare plusieurs protocoles du point de vue de la consommation d'énergie. Il présente enfin les réseaux wifi et leurs évolutions comme réseaux d'accès pour les réseaux ad hoc. Ce livre s'adresse aux étudiants et ingénieurs qui souhaitent approfondir leurs connaissances dans ce domaine de planification et simulations des réseaux. Généralités sur les réseaux ad hoc. Le routage dans les réseaux MANET. Évaluation des performances des protocoles OLSR et AODV. Qualité de service dans les réseaux MANET. Implémentation et simulation. La répartition de charge dans les réseaux MANET.Optimisation de l'énergie au sein du protocole de routage.les réseaux d'accès wifi pour les réseaux ad hoc. Bibliographie. Annexes. 264 p., 16 x 24, 2010 ISBN : , 75 E 33

18 34 SYSTÈMES AUTOMATISÉS Automatique appliquée - 2 e éd. DE LARMINAT P. L automatique est désormais accessible aux ingénieurs généralistes grâce à la pratique industrielle de la simulation, à l approche systémique, aux boîtes à outils logicielles et aux moyens de calcul embarqués. Automatique appliquée transmet les connaissances indispensables à la réalisation des objectifs suivants : apporter des solutions aux problèmes de commande, lorsque le bon sens et la pratique de l ingénieur n y suffisent pas, y parvenir à travers une démarche méthodologique efficace, rationnelle et universelle, depuis le réglage des PID jusqu aux systèmes instables, non linéaires ou multivariables, et enfin, acquérir une compréhension profonde des limites aux performances et à la robustesse des boucles de pilotage,pratiquer les moyens de simulation, d analyse et de conception des systèmes de commande, parler le langage de l automatique. Dans cette nouvelle édition profondément revue et augmentée, l harmonisation théorique et technique de la restauration de transfert de boucle (LTR) est définitivement achevée. Il en résulte des outils rénovés librement téléchargeables et d une efficacité remarquable. Introduction. Régulateurs PID. Systèmes LTI et transmittances.approche fréquentielle de la commande. Commande à modèle interne. Formalisme matriciel et applications orientées automatique. Représentations d état. Retour d état et observateurs - Commande LQG. État et formage fréquentiel - LTR. Commande à modèle interne généralisée. Commande duale des systèmes non linéaires. Réglage rationnel des régulateurs RST et PID. Identification. Bibliographie. Index. Réglages P.I.D. Collection automatique de base, dirigée par Alain Richard LEQUESNE D. 390 p., 16 x 24, 2 e éd ISBN : , 79 E Cet ouvrage concentre tous les ingrédients nécessaires au réglage des boucles P.I.D. dans le but de minimiser les calculs et de faciliter la mise en œuvre des systèmes automatisés. S intéressant tout d abord aux caractéristiques essentielles des systèmes fondamentaux (premier et second ordre, intégrateurs), Réglages P.I.D. permet, par les nombreuses courbes présentées, de modéliser les performances des procédés ou de choisir les performances désirées d un système bouclé. Rédigé pour une utilisation fonctionnelle et illustré de nombreux tableaux et abaques, il propose également des méthodes pratiques, principalement graphiques, pour l identification des procédés à des modèles simples (Broida, second ordre, Strejc, intégrateurs et à déphasage non minimal). L ouvrage rassemble l essentiel des régulateurs P.I.D. (fonctionnalités, structures, continu, numérique, algorithmes de réalisation) et traite des différentes méthodes de réglage des boucles P.I.D. avec les spécificités de chacune d entre elles. Généralités. Systèmes du premier ordre. Systèmes du second ordre.systèmes intégrateurs. Identification des systèmes stables. Identification des systèmes intégrateurs. Régulateur P.I.D. P.I.D. numérique. Méthodes de réglage. Méthodes de réglage numérique. Réglage des boucles P.I.D. Annexe. 390 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 100 E Modélisation des systèmes complexes Application à la conception automobile Collection Systèmes automatisés, dirigée par Hisham Abou-Kandil GRUNN E., PHAM A.-T. Après avoir décrit la modélisation des systèmes complexes (spécifications, équations différentielles, programmation et validation), cet ouvrage analyse en détail le cas d un véhicule automobile. Il donne au lecteur les outils nécessaires, notamment les équations dynamiques physiques du véhicule, les forces et moments extérieurs, les programmes et les tests de validation, pour l étude et le développement d un véhicule ainsi que de ses sousensembles (commandes évoluées, motorisation, ESP, etc.). Cet ouvrage s adresse à toute personne s intéressant aux progrès techniques récents dans les domaines de la modélisation et de l automobile, aux ingénieurs en sciences de la mécanique ou de l automobile, enfin, à tous ceux désirant prendre part à la conception d un véhicule d usage privé ou de compétition. Avant-propos. Modélisation analytique 0D. Introduction. Méthodologie de modélisation. Exemples académiques. Conclusion. Dynamique automobile. Introduction. Estimation de la complexité du modèle dynamique automobile. Modélisation 0D. Détermination des paramètres.programmation. Validation. Étude et caractérisation d organes automobile. Introduction. Étude de marché (marketing suivi de la prise de décision pour le développement d un véhicule dans un segment donné parmi les six segments des véhicules de tourisme). Étude de style. Phase de pré-étude (ou études avancées ). Phases d une étude en dynamique du véhicule. Exemple sur un véhicule. Conclusion. Bibliographie. Index. 272 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 79 E TRAITEMENT DU SIGNAL Problèmes inverses en imagerie et en vision Traité Signal et Image (IC2), dirigé par Francis Castagnié et Henri Maître MOHAMMAD-DJAFARI A. (Sous la dir.) La notion de problème inverse est maintenant devenue familière, en particulier dans les domaines de l imagerie et de la vision par ordinateur. Parmi ces problèmes, on trouve le débruitage, la restauration par déconvolution, la segmentation, la reconstruction 2D ou 3D en tomographie X ou en imagerie micro-onde, la reconstruction de la surface d un objet 3D en tomographie X ou à partir de ses ombres, la reconstruction de la surface d une scène 3D à partir de plusieurs photos satellitaires, mais aussi la construction d une image haute résolution à partir de plusieurs images de basse résolution (super-résolution), l estimation de mouvement dans une séquence d images ou encore la séparation de plusieurs images mélangées par des instruments de sensibilités ou de fonctions de transfert différentes. Tous ces sujets sont présentés dans les divers chapitres de ce livre tout en gardant une même méthodologie de l inversion sous l angle déterministe (moindres carrés, régularisation) ou probabiliste (modélisation markovienne et estimation bayésienne). Volume 1 Avant-propos. Problèmes inverses en imagerie et en vision. Débruitage et détection de contours. Déconvolution aveugle d image. Markov triplets et segmentation d images. Détection d objets dans une scène. Estimation de mouvement. Index. Volume 2 Avant-propos. Super-résolution.Reconstruction des surfaces en tomographie. Approche bayésienne en imagerie micro-onde. Reconstruction 3D à partir des ombrages. Séparation d images. Reconstruction stéréo. Fusion et multimodalité. Index p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 170 E 35

19 GÉNIE ÉLECTRIQUE Commande rapprochée de convertisseur statique Série Génie électrique (Traité EGEM), dirigée par Renée Le Doeuff et Jean-Claude Sabonnadière MONMASSON É. (Sous la dir.) Volume 1 : Modulation de largeur d impulsion Le premier volume consacré à la commande rapprochée de convertisseur statique traite des techniques de modulation de largeur d'impulsion (MLI). Les deux premiers chapitres présentent les deux familles principales de stratégies de MLI que sont les stratégies de MLI intersectives et les stratégies de MLI vectorielles. Le troisième chapitre porte sur la surmodulation. Le quatrième chapitre s intéresse aux modulations synchrones. Le cinquième chapitre décrit la stratégie de modulation Delta Sigma. Le sixième chapitre est consacré aux méthodes de modulation stochastique. Le septième chapitre analyse les perturbations électromagnétiques conduites engendrées par les tensions modulées. La dernière partie de l ouvrage est une ouverture vers l étude des stratégies de modulation dans le cas de dispositifs de conversion d énergie ou la puissance est segmentée. Ainsi, le huitième chapitre introduit une extension de la méthode de MLI vectorielle aux systèmes polyphasés, le neuvième et dernier chapitre présente de façon générique la fonction MLI appliquée aux principales topologies de convertisseurs multi-niveaux. Introduction.Les modulations de largeur d impulsion intersectives pour les onduleurs de tension triphasés à deux niveaux. Stratégies de modulation vectorielle. Surmodulation dans les onduleurs triphasés de tension. Stratégies de modulation de largeur d impulsions calculées et optimisées. La modulation Delta-Sigma. Stratégies de modulation stochastiques. Compatibilité électromagnétique des entraînements à vitesse variable : impact des stratégies de commande MLI. Alimentation polyphasée par onduleur de tension. Stratégies de MLI pour convertisseurs multiniveaux. Index. 320 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 115 E Volume 2 : Contrôle en courant Le second volume consacré à la commande rapprochée de convertisseur statique traite des techniques de commandes en courant. Différents cas applicatifs sont traités. Les trois premiers chapitres présentent respectivement une commande linéaire dite de référence, une commande prédictive et une commande par mode de glissement pour moteur synchrone. Le quatrième chapitre traite en détail des régulateurs hybrides de courant à fréquence fixe. Le cinquième chapitre est consacré aux stratégies de commande en courant par régulateur auto-oscillant, stratégies possédant d excellentes performances dynamiques. Le sixième chapitre porte quant à lui, sur les stratégies de commande par correcteur résonnant dans le cas d un générateur synchrone pour une application éolienne. Enfin, le septième et dernier chapitre introduit le lecteur à différentes commandes en courant appliquées au cas très actuel d un convertisseur multiniveaux. Introduction. Réglage par des régulateurs PI du courant d une machine synchrone. Réglage prédictif du courant d une machine synchrone. Réglage par mode de glissement du courant d une machine synchrone. Régulateurs hybrides de courant à fréquence fixe de commutation. Stratégie de commande de courant par régulateur auto-oscillant (MRC). Stratégies de contrôle de courant et tension par correcteur résonnant : exemples d applications à fréquence fixe. Stratégies de commande en courant pour convertisseur multicellulaire. Index. 286 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 90 E Problématiques du stockage d énergie Série Génie électrique (Traité EGEM), dirigée par Renée Le Doeuff et Jean-Claude Sabonnadière BRUNET Y. (Sous la dir.) Cet ouvrage fait le point sur les avantages et inconvénients des différents types de stockage de l énergie, en dehors des énergies fossiles classiques (pétrole, uranium, gaz),et. Le stockage est un des points les plus critiques pour le développement des nouvelles technologies de l énergie, en particulier celles qui utilisent le vecteur Électricité tout au long de la chaine source énergétique/génération/production/transport/utilisation. Le stockage est important non seulement pour les applications isolées ou indépendantes, utilisant ou non les énergies renouvelables, souvent intermittentes, mais aussi pour sécuriser les systèmes couplés comme les réseaux de transport et de distribution. Stockage d énergie pour les systèmes électriques. Transport : rail, route, avion, navire. Le stockage de l énergie des systèmes photovoltaïques. Applications nomades et micro-sources. Stockage de l hydrogène. La pile à combustible : principe et fonctionnement. Piles à combustible : aspects système. Stockage électrochimique : piles et batteries. Supercondensateurs : principes, dimensionnement, interfaces de puissance et applications. Bibliographies / Index. 314 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 115 E Technologies du stockage d énergie Série Génie électrique (Traité EGEM), dirigée par Renée Le Doeuff et Jean-Claude Sabonnadière BRUNET Y. (Sous la dir.) Cet ouvrage détaille les technologies développées en vue d une utilisation sous forme électrique. Le développement et le choix des technologies de stockage les plus pertinentes sont tributaires de paramètres technicoéconomiques. Condensateurs film de puissance pour le stockage d énergie. Stockage magnétique - SMES. Stockage d énergie sous forme d énergie cinétique. Stockage par air comprimé (CAES). Stockage hydropneumatique. Stockage de l électricité sous forme thermique à haute température.stockage gravitaire hydraulique. Électronique de puissance pour le stockage de l énergie. Bibliographies / Index. 256 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 85 E 36 37

20 38 Les réseaux d énergie électrique Collection dirigée par Jean-Claude Sabonnadière CRASTAN V. Les réseaux d énergie électriques présente des systèmes techniques complexes dont le comportement peut être prédit de façon fiable par des processus de simulation. Ces derniers sont aujourd hui implémentés dans de courts délais grâce aux progrès des méthodes par ordinateur. L ouvrage présente une modélisation rigoureuse de la dynamique de toutes les parties de l installation. La libéralisation du marché de l énergie électrique et la forte concurrence qui l accompagne conduisent les entreprises à exploiter les réseaux jusqu à leurs limites. Volume 3a : Économie énergétique, économie électrique et libéralisation du marché Le volume 3a montre les enjeux de l économie énergétique européenne et mondiale et traite en particulier des problèmes posés par le changement climatique. Après un rappel des calculs économiques, il analyse, en particulier, l économie électrique aujourd hui en pleine évolution à la suite de la libéralisation du marché. Économie énergétique, économie électrique. Économie énergétique et changement climatique. Calculs économiques. Économie électrique et libéralisation du marché. Bibliographie. Index. 222 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 60 E Volume 3b : Centrales électriques et production alternative d électricité Le volume 3b étudie les centrales classiques hydroélectriques et celles thermoélectriques à combustibles fossile et nucléaire. Il traite également des méthodes alternatives de production de courant électrique par les énergies éolienne et solaire, des perspectives de la fusion nucléaire et des piles à combustible. Centrales électriques. Conversion de l'énergie. Centrales hydroélectriques.centrales thermoélectriques, thermopompe. Production alternative d'électricité. Énergie éolienne. Énergie photovoltaïque. Piles à combustible. La fusion thermonucléaire. Annexes. Annexe I. Thermodynamique. Annexe II. Éléments de physique nucléaire. Annexe III. Fonction gamma. Annexe IV. Diagramme de Mollier, fluides frigorigènes. Annexe V. Solutions des exercices. Bibliographie. Index. 252 p., 16 x 24, 2009, relié ISBN : , 69 E Déja parus : Volume 1 : Modélisation des éléments du réseau triphasé Ce premier volume donne un rappel précis des bases de l'électrotechnique et de la technique des hautes tensions qui sont essentielles pour les réseaux d'énergie électrique. Il traite ensuite de la structure des réseaux de transport et de distribution d'énergie, du principe de fonctionnement et de la modélisation détaillée de ses éléments. 432 p., 16 x 24, 2006, relié, ISBN : , 100 E Volume 2 : Régime stationnaire court-circuit coupure des circuits et protections Ce second volume étudie le calcul et le comportement du réseau en régime permanent symétrique et dissymétrique et les phénomènes et contraintes de courtcircuit. L'étude est complétée par l'analyse des problèmes concernant la coupure des circuits et les systèmes de protection. 314 p., 16 x 24, 2007, relié, ISBN : , 85 E NUMÉROS SPÉCIAUX DE REVUES RMPD-Road Materials and Pavement Design ICAM China web : ZHANG Y., TAN Y., HUANG S.-C. (Ed.) Volume 10/2009, Special Issue Current Status of Superpave Binder Specification. Asphaltenes in Bitumen, What They Are and What They Are Not. Bitumen Colloidal and Structural Stability Characterization. The Relationship of the MSCR Test to Rutting. Investigating the Self Healing Capability of Bituminous Binders. A Transport Model of Asphalt Binder Oxidation in Pavements. A Novel Potential Flame-retarded Bitumen Nanoclay Modified Bitumen. Engineering Properties of Bituminous Mixtures Blended with Second Reclaimed Asphalt Pavements (R2 AP). Binzhou Perpetual Pavement Test Road Dynamic Response of Pavement under Very Heavy Loads. Evaluation of Resilient Moduli of Pavement Layers at an Instrumented Section on I-35 in Oklahoma. Evaluation of HMA E* Variation in Pavement Structures with Materials Produced for the Binzhou Expressway, Shandong. Discrete Element Modelling of Monotonic Compression Tests in an Idealised Asphalt Mixture. Unravelling Porous Asphalt Concrete, Towards a Mechanistic Material Design Tool. Performance Modelling of Porous Asphalt Concrete using Artificial Intelligence. Study on Anti-icing Performance of Pavement Containing a Granular Crumb Rubber Asphalt Mixture. Comparison of Small and Large Scale Wheel Tracking Devices. A Statistical Analysis of Hamburg Wheel Tracking Device Testing Results. Warm Mix Asphalt Technology Applied at Low Air Temperature in China. Evaluation of Shear Performance of Flexible Waterproof-adhesive Layer in Concrete Bridge Pavement Based on Grey Correlation Analysis. 362 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 110 E I2M-Instrumentation, mesure, métrologie Les ondes en instrumentation Ingénierie pour la santé - Génie biologique et médical web : ELMAZRIA O. (Sous la dir.) Vol. 9, n 1-2/2009 La diffusion Brillouin pour caractériser les propriétés élastiques ou magnétiques de multicouches. Évaluation de l élasticité de films minces par propagation d ondes de Love. Application aux capteurs à ondes acoustiques. The reflectometry, a versatile diagnostic technique to study the Physics of turbulent plasmas. Les ondelettes pour l estimation dimensionnelle de cibles. Étude du comportement en milieu bruité. Générateur ultrasonore adaptatif à fréquence et impédance pilotées. Modélisation VHDL-AMS et conception. Mesurage non destructif et sans contact de la pression d un gaz enfermé dans un tube cylindrique par rétrodiffusion ultrasonore. Impact de l épaisseur du tube. Systèmes microfluidiques à base d ondes élastiques de surfaces (SAW) Interaction SAW/liquide. Vélocimétrie Doppler ultrasonore pulsée par intercorrélation temporelle régularisée. 198 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 120 E RAGOT J. (Sous la dir.) Vol. 8 - n Une méthode de prédiction du comportement de stimulateurs cardiaques soumis à un champ magnétique variable. ENDOCOM, conception d un banc in vitro de simulation des anévrismes de l aorte abdominale. Mesure d effort et de diamètre d artères. Mesure couplée du diamètre artériel et de l effort transmis par l onde de pression artérielle en imagerie échographique. CAN pipeline de très faible consommation pour capteurs CMOS en physique des particules et imageries biomédicales. 178 p., 16 x 24, 2009 ISBN : , 234 E 39

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE

SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE SYSTEMES D INFORMATION GEOGRAPHIQUE VOS CONTACTS : Sandrine LIEBART Conseillère Formation Génie Technique et Ecologique, Systèmes d'information Géographique sandrine.liebart@cnfpt.fr Sylviane BOUGEROLLE

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Les formations en cycle ingénieur

Les formations en cycle ingénieur Les formations en cycle ingénieur Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources

Plus en détail

Université du Québec à Rimouski Liste des cours avec le code EQE Département de mathématiques, d'informatique et de génie

Université du Québec à Rimouski Liste des cours avec le code EQE Département de mathématiques, d'informatique et de génie Liste des cours avec le code EQE Département de mathématiques, d'informatique et de génie Sigle de cours Titre cours Code EQE 6DIG973 Sujets spéciaux 6DIG974 Caractérisation des matériaux 6DIG975 Nanotechnologies

Plus en détail

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires SEMESTRE 9 Winter Semester 2014-2015 1/7 Sommaire Percevoir et se représenter le paysage... 3 Politique, économie et droit de l environnement

Plus en détail

Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le

Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le Partie I BI 2.0 Cette première partie pose les enjeux de la BI 2.0 et son intégration dans le SI de l entreprise. De manière progressive, notre approche situera le SI classique avec l intégration de la

Plus en détail

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel.

Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Managements des risques industriels : quelques verrous scientifiques et techniques à résoudre pour le futur. Le point de vue d'un industriel. Workshop du GIS 3SGS Reims, 29 septembre 2010 Sommaire Missions

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club nanométrologie»

Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club nanométrologie» Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club nanométrologie» Dr. Philippe LAMBERT Institut Jean Lamour / C Nano Grand Est philippe.lambert@univ-lorraine.fr

Plus en détail

AXES DE RECHERCHE - DOMAINE D'INTERET MAJEUR LOGICIELS ET SYSTEMES COMPLEXES

AXES DE RECHERCHE - DOMAINE D'INTERET MAJEUR LOGICIELS ET SYSTEMES COMPLEXES 1 AXES DE RECHERCHE - DOMAINE D'INTERET MAJEUR LOGICIELS ET SYSTEMES COMPLEXES 2 Axes de recherche L activité du DIM LSC concerne la méthodologie de la conception et le développement de systèmes à forte

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

ANNÉE SCOLAIRE 2014 / 2015. Programmes des études. Formation sous statut étudiant

ANNÉE SCOLAIRE 2014 / 2015. Programmes des études. Formation sous statut étudiant ANNÉE SCOLAIRE 2014 / 201 Programmes des études Formation sous statut étudiant PROGRAMME DE 1 ÈRE ANNÉE (L) 1 er semestre 7 unités d enseignement 0 crédits Programmes Sciences de l énergie et des transferts

Plus en détail

Annexe 1. Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation

Annexe 1. Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation Annexe 1 Tableau 1 : Contenu indicatif des modules de la formation 1 Modules Objectifs Contenu indicatif du module Module 1 : veille stratégique et intelligence des Territoires Acquérir des techniques

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Systèmes d information

Systèmes d information 11 Systèmes Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de concevoir, développer, exploiter et entretenir des solutions (logicielles et matérielles) répondant aux besoins collectifs et individuels

Plus en détail

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier

JOUR 1 - MATIN Première approche de l'architecture métier Version du 0/0/202 JOUR - MATIN Première approche de l'architecture métier Présentation de la formation exceptionnelle Connaître le cadre de la formation Le contexte : la méthode publique Praxeme, l'initiative,

Plus en détail

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité

O RMATION. Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité PLANS F de O RMATION Ingénierie Système Management de Projet Évaluation de la Maturité O R G A N I S A T I O N ACTEURS CONCERNÉS Les concepteurs de systèmes doivent détecter, analyser les besoins des utilisateurs,

Plus en détail

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014)

Calendrier de la Session de. Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) Calendrier de la Session de Rattrapage (11 au 20 Juin 2014) 1 ère Année LA Protection de l Environnement (1 ère PE) Pollution Marine Math Chimie Générale Biologie Cellulaire Microbiologie Génétique Biologie

Plus en détail

Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l issue de la classe terminale.

Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l issue de la classe terminale. Annexe 5 SCIENCES DE GESTION - CLASSE TERMINALE SPÉCIALITÉ : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Présentation Les technologies de l information et de la communication contribuent à la construction d'une

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013

Concours interne de l agrégation du second degré. Section économie et gestion. Programme de la session 2013 Concours interne de l agrégation du second degré Concours interne d accès à l échelle de rémunération des professeurs agrégés dans les établissements d enseignement privés sous contrat du second degré

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC ENVIRONNEMENTAL CONTENU DES ENSEIGNEMENTS Le Master 1 : Management Public Environnemental forme aux spécialités de Master 2 suivantes : - Management de la qualité o Parcours

Plus en détail

Faire entrer l école dans l ère du numérique

Faire entrer l école dans l ère du numérique Thème/ titre «Faire entrer l école dans l ère du numérique». Oui mais est-ce bien pour la planète? Du papier ou du numérique utilisés au collège, lequel a le plus d impact sur l environnement, lequel est

Plus en détail

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre

Digital Workplace et Gestion des connaissances Concepts et mise en oeuvre Avant-propos 1. Objectif du livre 17 2. Illustrations des exemples de ce livre 18 2.1 Office 365 comme plateforme technologique pour une digital workplace 18 2.2 SharePoint et Yammer à l honneur 18 3.

Plus en détail

Composition à partir d'un dossier portant sur les éléments généraux du droit et sur le droit des affaires

Composition à partir d'un dossier portant sur les éléments généraux du droit et sur le droit des affaires Concours externe de l agrégation du second degré Section économie et gestion Programme de la session 2013 Les candidats à l'agrégation externe d économie et gestion ont le choix entre cinq options : -

Plus en détail

www.hermes-science.com

www.hermes-science.com sommaire SYSTÈMES D INFORMATION 2 SIG - GÉOMATIQUE 13 SCIENCES ET TECHNOLOGIES INFORMATIQUES 15 RÉSEAUX ET TÉLÉCOMS 27 Index des auteurs et titres 32 Collection de référence Management et informatique

Plus en détail

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE

SOMMAIRE. Rubrique : Audit et amélioration. Sommaire THEMATIQUE SOMMAIRE Rubrique : Audit et amélioration... 2 Rubrique : Divers...12 Rubrique : Maintenance...17 Rubrique : Système de management de la qualité...20 1 Rubrique : Audit et amélioration SOMMAIRE Auditer

Plus en détail

Objectifs généraux. Explications. 2. Disciplines fondamentales

Objectifs généraux. Explications. 2. Disciplines fondamentales Index Plan d'études Gymnase français de Bienne 69 2. Disciplines fondamentales sciences humaines géographie histoire introduction à l économie et au droit enseignement interdisciplinaire (EISH) Sciences

Plus en détail

Le but est de gérer :

Le but est de gérer : Transport urbain et développement durable. Vision Micro et Opérations Il s agit d une formation en gestion de la mobilité, des transports et de la logistique. Le but est de gérer : Transport Urbain et

Plus en détail

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE

deno DATA ENGINEERING AND OPERATIONAL WISDOM PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Que la stratégie soit belle est un fait, mais n oubliez pas de regarder le résultat. Winston Churchill PERFORMANCE DES FLUX D INFORMATIONS, VALEUR DES SAVOIR-FAIRE Conseil en Organisation, stratégie opérationnelle

Plus en détail

Présentation du cabinet

Présentation du cabinet Présentation du cabinet Medi Experts Conseil en Management des Organisations Stratégie, Capital Organisation Humain, Organisation, Ressources Humaines et Systèmes d information. Systèmes d Information

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Eau, environnement, aménagement

Eau, environnement, aménagement Eau, environnement, aménagement Ce domaine forme des ingénieurs capables d'explorer et d'organiser l'espace (surface et sous-sol), d'exploiter durablement les ressources et de gérer les problèmes environnementaux

Plus en détail

CQPI Technicien qualité industriel

CQPI Technicien qualité industriel CQPI Technicien qualité industriel Public concerné Salariés ou futurs salariés qui auront pour mission d assurer le contrôle de la qualité et de participer à l amélioration des modes de production et/ou

Plus en détail

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES

Résumé CONCEPTEUR, INTEGRATEUR, OPERATEUR DE SYSTEMES CRITIQUES Aristote ----- Cloud Interopérabilité Retour d'expérience L A F O R C E D E L I N N O V A T I O N Résumé Les systèmes d'information logistique (SIL) sont des outils qui amènent des gains de productivité

Plus en détail

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur

: scientifique. : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur : scientifique : Physique, technologie et sciences de l ingénieur (PTSI) Physique et technologie (PT) : Sciences industrielles de l ingénieur Première et seconde s PROGRAMME DE SCIENCES INDUSTRIELLES DE

Plus en détail

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030

Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Animation d ateliers prospectifs sur les TIC dans le bâtiment à l horizon 2030 Sommaire Partie 1 : Méthodologie de la démarche Partie 2 : Vision prospective Partie 3 : Plan d action Partie 4 : Annexes

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION ET DE PRODUCTION MSIP METHODES & CONCEPTS POUR UNE INGENIERIE INNOVANTE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Rabat Département INFORMATIQUE www.enim.ac.ma MANAGEMENT

Plus en détail

UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR- FSI (FSA/ ITS) MAQUETTES DES COURS BUJUMBURA 2013

UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR- FSI (FSA/ ITS) MAQUETTES DES COURS BUJUMBURA 2013 UNIVERSITE DU BURUNDI FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR- FSI (FSA/ ITS) MAQUETTES DES COURS BUJUMBURA 2013 A. DIPLOME DE BACHELIER/LICENCE EN SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROMECANIQUE BAC

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Offre de services spéciale bureaux d études

Offre de services spéciale bureaux d études Offre de services spéciale bureaux d études Analyses et diagnostics multirisques Gestion de crise Cartographie SIG Outils de communication Information préventive Réseau de spécialistes pluridisciplinaires

Plus en détail

Fiche synthétique de la 1 ère année FIA

Fiche synthétique de la 1 ère année FIA Fiche synthétique de la 1 ère année FIA Mission En 1 ère année, l'apprenti doit être capable de remplir des missions habituellement confiées à un technicien supérieur : la dimension technique prime donc

Plus en détail

1 ère Année. Programme du DUT GMP. IUT GMP de St Quentin, Formation en apprentissage, Année universitaire 2006-2007 - 1 -

1 ère Année. Programme du DUT GMP. IUT GMP de St Quentin, Formation en apprentissage, Année universitaire 2006-2007 - 1 - Programme du DUT GMP 1 ère Année Construction mécanique - connaître le langage du dessin technique, - connaître les fonctions mécaniques élémentaires, - utiliser des composants simples, - concevoir des

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen

Réussir le. Management des systèmes d information. Les conseils et les astuces. des correcteurs de l épreuve. 36 exercices corrigés type examen Virginie Bilet Valérie Guerrin Miguel Liottier Collection dirigée par Xavier Durand Réussir le DSCG 5 Management des systèmes d information L essentiel à connaître pour réussir 36 exercices corrigés type

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

Informatique et création numérique

Informatique et création numérique Enseignement d exploration en classe de seconde 30 septembre 2015 Groupe de Formation-Action EE ICN Lycée Koeberlé de Sélestat Horaire Objectifs de l enseignement Une dimension interdisciplinaire Perspectives

Plus en détail

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche

La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche La gestion prévisionnelle des compétences Histoire, problématique et démarche I - Un historique du modèle de la compétence II - Les enjeux de la GPEC III - Une démarche reliant stratégie/compétences/organisation

Plus en détail

Modeli catalogue de formation intra-entreprise 2012

Modeli catalogue de formation intra-entreprise 2012 catalogue de formation intra-entreprise 2012 2 - catalogue de formations Fondé en 2008, le cabinet de conseil accompagne ses clients dans les projets de transformation de leurs organisations. La complémentarité

Plus en détail

MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ)

MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ) MASTER (LMD) - SCIENCES ET NUMÉRIQUE POUR LA SANTÉ (ANCIEN STIC SANTÉ) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé SAVOIR FAIRE ET COMPÉTENCES

Plus en détail

GED: Gestion Electronique de Document (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) www.research-ace.net/~mahmoudi 1 Gestion Electronique de Documents Plan du cours - Introduction générale - Spécificités

Plus en détail

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation

nouvelles thématiques environnementales à un besoin sans cesse croissant et évolutif des entreprises. Ce souci permanent d adaptation Des cadres pour les écoindustries et la fonction environnement L exemple de l école des Mines de Saint-Etienne Préparer les élèves ingénieurs aux métiers de l environnement industriel et territorial dans

Plus en détail

Diplôme d études supérieures spécialisées en analyse et prévention des risques naturels

Diplôme d études supérieures spécialisées en analyse et prévention des risques naturels Diplôme d études supérieures spécialisées en analyse et prévention des risques naturels Préparé par : Le comité de programme de cycle supérieur en géographie Page 1 Objectifs du programme 1.1 Objectif

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques

Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Les apports de Praxeme et son articulation avec les référentiels de pratiques Praxeme dans le paysage de la méthodologie Référence PxSLB-SYD-06 Version 1.0 www.praxeme.org info@praxeme.org Objectif de

Plus en détail

Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur

Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur Chaîne d approvisionnement et chaîne de valeur Christophe GINET, FCBA équipe PTA Approvisionnement Commission professionnelle Appro Juin 2014 FCBA Institut technologique Forêt Cellulose Bois construction

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations ITHAQUE Conseil en Relations Sociales Catalogue des Formations 2006 Sarl au capital de 15 000 euros 67 Rue Saint Jacques Paris Vème SOMMAIRE p.6 Représentants du personnel Formation Délégués du Personnel

Plus en détail

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval)

Projet de système d information géographique partagé pour la gestion intégrée de l Estuaire de Seine (partie aval) Valor IG IFREMER Nantes 21.03.2006 Ensemble, comprendre l estuaire Appel à projets pour un développement équilibré des territoires littoraux par une gestion intégrée des zones côtières GIZC Projet de système

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications Clôture le 31 mai 2015 Seconde édition des dialogues de la recherche : «Prévention et gestion des risques climatiques dans les politiques territoriales» 17 ET 18 SEPTEMBRE 2015.

Plus en détail

Appel à Projets vague C

Appel à Projets vague C Appel à Projets vague C Programme international de recherche ISD Information System Dynamics 2010-2012 Ouverture de la campagne : 06 février 2012 Date limite pour la soumission des propositions : 06 avril

Plus en détail

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES GUY LE BOTERF INGÉNIERIE ET ÉVALUATION DES COMPÉTENCES Sixième édition Groupe Eyrolles, 1998, 1999, 2001, 2002, 2006, 2011 ISBN : 978-2-212-54777-1 S OMMAIRE PRÉFACE... 13 GUIDE THÉMATIQUE... 17 FICHES

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE

MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE MASTERE MODELISATION EN HYDRAULIQUE ET ENVIRONNEMENT Coordinateur du Mastère : JAMEL CHAHED ENIT, Département Génie Civil, Laboratoire LMHE BP 37, Le Belvédère, 1002-Tunis jamel.chahed@enit.rnu.tn 1. Le

Plus en détail

Introduction au développement du logiciel

Introduction au développement du logiciel Introduction au développement du logiciel Vers le génie logiciel Université de Nantes Master Miage M1 Plan 1 Introduction 2 Génie logiciel 3 Projet informatique 4 Méthode de développement 5 Qualité Bibliographie

Plus en détail

SRI 2014-2015 Programme de DOUBLE DIPLOME-Liste des cours. http://www.ec-lyon.fr/formation/ingenieur-generaliste Programme du tronc commun

SRI 2014-2015 Programme de DOUBLE DIPLOME-Liste des cours. http://www.ec-lyon.fr/formation/ingenieur-generaliste Programme du tronc commun SRI 2014-2015 Programme de DOUBLE DIPLOME-Liste des cours http://www.ec-lyon.fr/formation/ingenieur-generaliste Programme du tronc commun Semestre S5 ECS - Energie électrique et Commande des Systèmes 96

Plus en détail

Au service de vos projets maritimes et fluviaux

Au service de vos projets maritimes et fluviaux INGÉNIERIE CONSEIL MESURES ENVIRONNEMENTALES Au service de vos projets maritimes et fluviaux Energies Marines Renouvelables Types de missions : Études d impacts Études réglementaires Mesures environnementales

Plus en détail

Formation - Manager les projets de la DSI

Formation - Manager les projets de la DSI QUALIPSO Formation - Manager les projets de la DSI 4 x 2 jours + 2 jours de bilan Instaurer le PMO pour le support réactif des chefs de projet et l arbitrage et l équilibrage de portefeuille de projets

Plus en détail

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie

Métiers d études, recherche & développement dans l industrie Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers d études, recherche & développement dans l industrie R&D Production Ingénieur

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Université de La Rochelle

Université de La Rochelle Université de La Rochelle Sciences Humaines et Sociales MASTER Sciences pour l environnement Géographie appliquée à la gestion des littoraux Objectifs de la formation Connaissances dispensées Le master

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n

Séminaire RDI2015. P r é s e n t a t i o n P r é s e n t a t i o n Séminaire RDI 2015 Séminaire RDI2015 La politique RDI au service de la gestion de l eau et des milieux aquatiques : point d étape et perspectives Les finalités opérationnelles des

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

Politique de gestion. des RISQUEs D'INONDATION. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie. Risques

Politique de gestion. des RISQUEs D'INONDATION. Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie. Risques Collection Risques Politique de gestion des RISQUEs D'INONDATION Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie 2 POLITIQUE DE GESTION Risque POLITIQUE DE GESTION Risque 3 En réponse

Plus en détail

Introduction à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides

Introduction à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides CNST-H-202 à la résistance des matériaux et à la mécanique des fluides 0 1 Philippe.Bouillard@ulb.ac.be version 4 février 2007 Motivation Mécanique des milieux continus mécanique du solide ou des structures

Plus en détail

Formation - Manager les projets de la DSI

Formation - Manager les projets de la DSI QUALIPSO Formation - Manager les projets de la DSI 4 x 2 jours + 2 jours de bilan Instaurer le PMO pour le support réactif des chefs de projet et l arbitrage et l équilibrage de portefeuille de projets

Plus en détail

L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION

L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION L'AUDIT DES SYSTEMES D'INFORMATION ESCI - Bourg en Bresse (2005 2006) Audit s Système d'information - P2 1 lan d'ensemble Audit s Systèmes d'information GENERALITES SUR L'AUDIT AUDIT FONCTIONNEL OU D'APPLICATION

Plus en détail

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30

EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 2014/2015 CLASSE : 1A-GM- G1 08.30-10.00 10.00-11.30 11.30-13.00 14.00-15.30 15.30-17.00 17.00--18.30 EMPLOI DU TEMPS SEMESTRE I 0/0 CLASSE : A-GM- G 08.30-0.00 0.00-.30.30-3.00.00-.30.30-.00.00--8.30 Atelier Physique LAB MECA Atelier Physique LAB MECA Algorithmique & Programmation B8 E0 Atelier Matériaux

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

Système de Gestion de Contenus d entreprises

Système de Gestion de Contenus d entreprises Système de Gestion de Contenus d entreprises OUDJOUDI Idir, H.HOCINI Hatem. Centre de développement des technologies avancées Cité 20 Août Baba Hassan Alger Algérie Tél. 0(213)351040, Fax : 0(213)351039

Plus en détail

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord

AlivrableV.3. Phase1. Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux. Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Direction Départementale des Territoires et de la Mer Nord Méthode particulière de définition des aléas et des enjeux p.5 Introduction Pourquoi un PPR? p.7 Partie 1 Méthode de détermination de l aléa p.22

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

Qualité en production

Qualité en production Daniel DURET et Maurice PILLET Qualité en production De l ISO 9000 à Six Sigma Troisième édition Éditions d Organisation, 1998, 2001, 2005 ISBN : 2-7081-3388-8 Sommaire INTRODUCTION... 17 Première partie

Plus en détail

La gestion globale des contenus d entreprise

La gestion globale des contenus d entreprise Gonzague Chastenet de Géry La gestion globale des contenus d entreprise Le projet ECM, une nouvelle approche de la gestion de l information é d i t i o n s Les Editions de l ADBS publient des ouvrages

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

COMMENT ADAPTER ET RENFORCER VOS IMPLANTATIONS COMMERCIALES?

COMMENT ADAPTER ET RENFORCER VOS IMPLANTATIONS COMMERCIALES? COMMENT ADAPTER ET RENFORCER VOS IMPLANTATIONS COMMERCIALES? ENJEUX ET QUESTIONS CLÉS : Plan d ouvertures ou simple ajustement du réseau existant, comment occuper le terrain avec pertinence en sécurisant

Plus en détail

Les nouveaux tableaux de bord des managers

Les nouveaux tableaux de bord des managers Alain Fernandez Les nouveaux tableaux de bord des managers Le projet Business Intelligence clés en main Sixième édition Tableaux bord NE.indd 3 26/03/13 15:22 Le site www.piloter.org, dédié au pilotage

Plus en détail

Les Ressources Humaines, Un capital pour l entreprise : En quoi la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.) est porteur d innovation R.H.?

Les Ressources Humaines, Un capital pour l entreprise : En quoi la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.) est porteur d innovation R.H.? Les Ressources Humaines, Un capital pour l entreprise : En quoi la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.) est porteur d innovation R.H.? 8 Février 2011 Sylvie PAYOUX Vous avez dit R.S.E.? La thématique

Plus en détail

Sommaire. Première partie

Sommaire. Première partie Sommaire Introduction... XIX Première partie Pour bien piloter, il faut mieux mesurer Chapitre 1 Vos tableaux de bord ne sont plus efficaces... 3 Rôle du tableau de bord...3 Le modèle conducteur, automobile

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité www.clipindustrie.com La GPAO, véritable outil de production La GPAO est un ensemble d outils de gestion et de planification intégrant toutes les informations

Plus en détail

Manager avec les ERP

Manager avec les ERP Jean-Louis LEQUEUX Préface de Jean Joskowicz, Président de l AFISI Manager avec les ERP Architecture Orientée Services (SOA) Support de l ouvrage sur le blog de l auteur : http://www.weltram.eu/jeanlouislequeux.aspx

Plus en détail

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre :

SAGE Ellé Isole Laïta. De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : SAGE Ellé Isole Laïta De l élaboration du SAGE vers sa mise en œuvre : Plouëc du Trieux Le 7 octobre 2009 917 km 2 Le bassin versant Ellé-Isole-Laïta 38 communes 3 départements Initiation de la démarche

Plus en détail

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention

Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Mention de Master Génie Industriel de l UPSay (Université Paris Saclay) Description de la mention Etablissements opérateurs : CS, ENSC, UEVE Etablissements partenaires : UPsud, ENSTA, SUPMECA Responsable

Plus en détail

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat

La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat La Ville Numérique : un outil innovant pour faciliter la mise en débat Souheil SOUBRA CSTB Responsable de la division MOD-EVE (Modélisation des phénomènes physiques & Environnements Virtuels Enrichis)

Plus en détail

Université de Lausanne

Université de Lausanne Université de Lausanne Records management et archivage électronique : cadre normatif Page 2 Ce qui se conçoit bien s énonce clairement Nicolas Boileau Page 3 Table des matières Qu est- ce que le «records

Plus en détail