Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs"

Transcription

1 Utilisation de matériaux de construction combustibles Parois extérieures, toitures, aménagements intérieurs Cours pour experts cantonaux en protection incendie 2007 / 2008 Module B Renzo Bianchi Bianchi Conseils S.à.r.l. Berthoud

2 Table des matières Classification selon les normes européennes et AEAI Concordances EN - AEAI / Application transitoire Principes d utilisation Parois extérieures Toitures Toits plats avec couche incombustible/combustible Toits en pente Parois intérieures Aménagement intérieur Exemples

3 Classeur A Répertoire 5

4 Classification selon normes européennes Matériaux de construction (sauf les revêtements de sol) A1 A2-s1,d0 A2-s2,d0 A2-s3,d0 B-s1,d0 B-s2,d0 B-s3,d0 C-s1,d0 C-s2,d0 C-s3,d0 D-s1,d0 D-s2,d0 D-s3,d0 E A2-s1,d1 A2-s2,d1 A2-s3,d1 B-s1,d1 B-s2,d1 B-s3,d1 C-s1,d1 C-s2,d1 C-s3,d1 D-s1,d1 D-s2,d1 D-s3,d1 A2-s1,d2 A2-s2,d2 A2-s3,d2 B-s1,d2 B-s2,d2 B-s3,d2 C-s1,d2 C-s2,d2 C-s3,d2 D-s1,d2 D-s2,d2 D-s3,d2 E-d2

5 Classification selon normes européennes Combustibilité: classes A1, A2, B, C, D, E, F (pas d exigences) Dégagement de fumée: classes S1 (faible), S2, S3 (fort) Formation de gouttes en fusion: classes d0 (pas de formation de gouttes en fusion), d1, d2

6 Essai à la petite flamme (EN ISO ) Principe: échantillon de 250 x 90 cm exposition à une petite flamme (15 et 30 secondes) et mesure de la propagation verticale des flammes Critères d évaluation: - temps pris par la flamme pour atteindre la cote de 150 mm - production de gouttes incandescentes

7 Principe du test SBI

8 Test SBI: valeurs mesurées THR 600s : chaleur totale dégagée FIGRA: chaleur dégagée / temps TSP 600s : fumée totale produite SMOGRA: fumée produite / temps LFS: propagation latérale des flammes

9 Classification selon normes AEAI Matériaux de construction Pierre, acier Laine minérale Lambrissage fumée: difficil. cb moyenn. cb facil. cb quasi icb icb Combustibilité: forte moy. légère

10 Concordance EN AEAI/Application transitoire En raison des essais totalement différents et des classes différentes, aucune concordance ne peut être établie, sauf: Classes suisses (I-I) Euroclasses Remarques 6 incombustilbe A1 matériaux minéraux 6q quasi incombustible A2 matériaux icb avec liants Pour tous les autres matériaux de construction, des essais d indice-incendie (I-I) sont indispensables.

11 Principes d utilisation (DPI 13, chap. 3) 1 Les matériaux combustibles ne peuvent être utilisés que s'ils ne conduisent pas à une augmentation inadmissible des risques. Sont particulièrement déterminants: a le comportement au feu et la densité de fumée, la formation de gouttes en fusion, la chute d'éléments incandescents, la libération de chaleur, la formation de gaz d'incendie dangereux; b le mode et l'ampleur de l'utilisation; c le nombre d'occupants; d le nombre de niveaux; e le type de construction, la situation, l'étendue et l'affectation des bâtiments, ouvrages, installations ou compartiments coupe-feu.

12 Principes d utilisation (DPI 13, chap. 3) 2 Les matières qui s'enflamment très facilement ou se consument très rapidement ne sont pas admises comme matériaux de construction. 3 Les matériaux de construction admis sont ceux dont les indices d'incendie répondent aux exigences en matière de combustibilité et de densité de fumée produite.

13 Principes d utilisation (DPI 13, chap. 3) 4 Les matériaux de construction facilement combustibles (degré de combustibilité 3) ne sont admis que dans des cas exceptionnels. Ils doivent être recouverts de tous côtés et sans espace vide avec un matériau de résistance au feu EI 30 (icb). 5 Les matériaux de construction à forte formation de fumée (degré de densité de fumée 1) ne peuvent pas être utilisés sans revêtement du côté intérieur du local. 6 Lorsqu'ils sont utilisés en tant que matériaux de construction, les matériaux de degré de combustibilité 6q (quasiment incombustible) sont assimilés aux matériaux incombustibles de degré de combustibilité 6.

14 Principes d utilisation (DPI 13, chap. 3) 7 A proximité des sources d'inflammation, il faut soit utiliser des matériaux de construction incombustibles, soit maintenir des distances de sécurité suffisantes. 8 Les éléments translucides, les cellules solaires et similaires en matériaux combustibles ne peuvent être utilisés que pour des surfaces restreintes. 9 L'emploi de matériaux de construction qui gouttent ou tombent en brûlant, dont la combustion dégage des gaz ou des vapeurs fortement irritants ou favorisant la panique ne doit pas mettre en danger les personnes.

15 Parois extérieures Exigences pour le comportement au feu Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés Couche extérieure 4.2 (1) 4.3 (1) (2) ou 6.3 (3) 6.3 Couche d'isolation thermique / couche intermédiaire 4.1 (1) (4) 4.1 (5) ou 5 (200 C).1 (6) 6.3 Panneaux translucides 4.2 (1) (7) 5.2 (7) 6.3

16

17

18 Parois intérieures, plafonds et planchers Exigences pour le comportement au feu Parois intérieures, plafonds, planchers Couche isolante / couche intermédiaire Revêtements de parois et de plafonds Plafonds suspendus, faux-planchers Entoilages de plafonds Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés 4.2 (1) 4.1 (2) 4.2 (3) 4.2 (3) ou 6.3 (5) 5.2 (6) Bâtiments élevés (4) 6.3 (4) 6.3 (4)

19 Revêtements de sol Exigences pour le comportement au feu Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés Revêtements de sol dans les locaux 4.2 Revêtements de sol dans les couloirs 4.2 ou 5.2 (1) 5.2 Revêtements de sol et revêtements des marches d'escaliers dans les cages d'escaliers 4.2 ou 5.2 (1) 5.2 ou 6.3 (1) 6.3

20 Tuyauteries et isolations de tuyauteries Exigences pour le comportement au feu Tuyaux d'écoulement intérieurs d'eaux pluviales et usées Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux 4.2 Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés 4.2 (1) ou 5.2 (2) 4.2 (3) Conduites d'eau (3) Conduites d'eau d'extinction 6.3 (4) Isolations de tuyauteries 4.1 (5) ou 5.2 (6) 5.2 (3) (5)

21 Toitures Toits plats avec couche supérieure incombustible Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés Couche supérieure 6.3 Couche d'étanchéité Couche d'isolation thermique (1) (2) ou 4.3 (1) (2) ou 5.1 (1) (2) ou 6.3

22 Toitures Toits plats avec couche supérieure combustible Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés Couche supérieure Couche d'isolation thermique 4.1 (1) ou 5.1 (2) 4.1 (2) ou 5.1 (2) ou 6.3

23 Toitures Toits en pente Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés Couche supérieure 6.3 Sous-toiture Couche d'isolation thermique 4.1 (1) ou 4.3 (1) ou 5.1 (1) (2) ou

24 Toitures Eléments translucides dans les toits et avant-toits Bâtiments, ouvrages et installations ne comportant pas plus de trois niveaux Bâtiments, ouvrages et installations comportant quatre niveaux ou davantage sans les bâtiments élevés Bâtiments élevés Eléments translucides dans les toits Eléments translucides dans les avant-toits 4.1 (1) 4.1 (2) (3) ou 5.1 (3) ou

25 Exemple 1: Pose de tissus combustibles aux façades Quelles sont les exigences au point de vue de l indice d incendie des toiles? Magasin de vente à grande surface Bâtiment administratif

26 Exemple 1: Pose de tissus combustibles aux façades Quelles sont les exigences au point de vue de l indice d incendie des toiles? Réponse: I-I 5.1 Magasin de vente à grande surface Bâtiment administratif

27 A quoi faut-il faire attention? (NPI 112) La pose de tissus combustibles est uniquement autorisée à partir du 1er niveau. La pose de tissus combustibles devant ou au-dessus de voies d'évacuation sans mesures de protection particulières n'est pas autorisée. Les tissus combustibles doivent être posés à une distance minimale de 0,9 m des fenêtres ouvrables. Les tissus combustibles (également ceux avec I-I 4.1) peuvent être posés sans mesures de protection particulières sur les façades fermées / sans ouvertures avec couche supérieure incombustible. Là où les tissus peuvent modifier les conditions de ventilation dans les bâtiments (parkings ouverts, halles ouvertes, etc.), il faut accorder une attention particulière à la problématique de la propagation de la fumée, de la dilatation thermique, etc. Les justifications correspondantes doivent être remises pour approbation à l'autorité de protection incendie.

28 Exemple 2: Façade ventilée Bâtiment d habitation à quatre niveaux Isolation thermiqueprévueaveci- I 5.1, espace ventilé, couche extérieure en Eternit Est-ce que cette isolation thermique est admise? Est-ce qu il y a des exigences supplémentaires à respecter?

29 Exemple 2: Façade ventilée Est-ce que cette isolation thermique est admise? Oui! Voir Répertoire de protection incendie: Homologation Z Est-ce qu il y a des exigences supplémentaires à respecter? Oui! Construction selon instructions du requérant, et seulement avec autorisation de la police du feu.

30 Fumée passant par la couche ventilée s enflamme à trois niveaux plus haut...

31 Exemple 3: Façades en bois

32 Exemple 3: Façades en bois

33 Exemple 4: Corridor comme chemin de fuite dans un hôtel Quelles exigences y a-t-il pour la moquette, pour les parois et le plafond dans un hôtel à six niveaux?

34 Exemple 4: Corridor comme chemin de fuite dans un hôtel Revêtement de parois et plafonds: 6.3 Faux-plafonds 6.3 Revêtement de sol (moquette) 4.2 Voir directives: Utilisation de matériaux de construction combustibles, chapitres 5.2 et 6.2 Voies d évacuation et de sauvetage, chapitre alinéa 1 Revêtements Voir aide de travail Etablissement hébergeant des personnes, chapitre alinéa 3 Revêtements

35 Exemple 5: Toit en pente avec panneaux translucides La surface couverte ne dépasse pas 30 % de la surface totale m 2 Les surfaces partielles ne dépassent pas 120 m 2 Indice d incendie (I-I): 4.1

36 Exemple 5: Toit en pente avec panneaux translucides Voilà un toit en pente avec une surface de m 2. Quelle surface en matériaux combustibles est admise? Quel indice d incendie doit avoir ce panneau translucide?

37 Exemple 6: Toit plat avec couche supérieure combustible Sarnafil: I-I 5.2 Isolation thermique I-I 4.1 Isolation vapeur Structure en acier L architecte planifie un immeuble à cinq étages avec toit plat sans couche supérieure incombustible. La surface est de m 2. Il utilise du Sarnafil avec indice d incendie 5.2. Est-ce qu il peut construire de cette façon?

38 Exemple 6: Toit plat avec couche supérieure combustible Sarnafil: I-I 5.2 Isolation thermique I-I 4.1 Isolation vapeur Structure en acier Oui! Mais il faut compartimenter la surface en secteurs de 600 m 2 avec bandes incombustibles larges de 2 m.

39 Merci de votre attention!

Utilisation de matériaux de construction combustibles

Utilisation de matériaux de construction combustibles Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Utilisation de matériaux de construction

Plus en détail

Commission pour la technique de construction

Commission pour la technique de construction Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Commission pour la technique de Récapitulation des concordances admissibles entre la classification

Plus en détail

Documentation Protection incendie Lignum

Documentation Protection incendie Lignum Documentation Protection incendie Lignum 2005 2007 La mise en œuvre spécifiques des prescriptions de protection incendie pour les constructions en bois dans une documentation de l'utilisateur. 1 Documentation

Plus en détail

Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier

Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier Résistance au feu de construction et systèmes porteurs en béton et en acier Cours pour experts cantonaux en protection incendie Module B Renzo Bianchi Bianchi Conseils S.à.r.l. Berthoud Table des matières

Plus en détail

Parkings et garages pour véhicules à moteur

Parkings et garages pour véhicules à moteur Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio AIDE DE TRAVAIL DE PROTECTION

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage :

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D'AUTORISATION. BATIMENT SIS : Commune : Localité : Article cadastral : Rue et n : Affectation de l'ouvrage : Secteur prévention Etablissement cantonal d'assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap.prevention@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

Distances de sécurité Compartiments coupe-feu

Distances de sécurité Compartiments coupe-feu Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Distances de sécurité Compartiments

Plus en détail

Voies d évacuation et de sauvetage

Voies d évacuation et de sauvetage Institut de Sécurité Voies d évacuation et de sauvetage Jean-Paul Bassin Institut de Sécurité Institut de Sécurité INSTITUT SUISSE DE PROMOTION DE LA SÉCURITÉ Evacuation_Lignum_2010 1 Histoire 1995 1945

Plus en détail

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION

QUESTIONNAIRE PARTICULIER POUR DEMANDE D AUTORISATION Domaine de la prévention Etablissement cantonal d assurance et de prévention Place de la Gare 4, Case postale, 2002 Neuchâtel Tél. 032 889 62 22 www.ecap-ne.ch Fax 032 889 62 33 ecap@ne.ch QUESTIONNAIRE

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

Protection incendie dans la construction en bois

Protection incendie dans la construction en bois Protection incendie dans la construction en bois Principes de base Solutions pratiques Eléments de construction Manuel de planification La force naturelle de la pierre Sommaire Planifier la sécurité de

Plus en détail

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel

Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015. Débat urbanités. Nous protégeons l essentiel Modifications principales des prescriptions de protection incendie 2015 Débat urbanités Didier Guignard, 6 octobre 2014 Sommaire Modifications principales des prescriptions AEAI 1. Allègements, simplifications,

Plus en détail

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile

CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile CPI 14 Mesures de protection incendie pour hébergements de requérants d asile Commentaire de protection incendie de l Assurance immobilière Berne (AIB) Édition 09/2012 Contenu 1 Champ d application...

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Protection incendie et matériaux

Protection incendie et matériaux Protection incendie et matériaux Nouvelle construction Agrandissement Rénovation Compartimentage Résistance au feu La laine de pierre Flumroc protège les maisons de multiples façons La pierre suisse et

Plus en détail

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION

GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION GUIDE BÂTIMENTS D HABITATION sécurité incendie Réglementation et mise en sécurité incendie des bâtiments d habitation > Bâtiments d habitation > Parcs de stationnement > s - foyers Sécurité incendie dans

Plus en détail

Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles

Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles Don t let the market leave without you Our know-how makes your success Les Fibres naturelles pour les architectes - La réaction au feu des matériaux à base de fibres naturelles Mardi 27 Mai 2014 - Namur

Plus en détail

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée

Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée Notice pour le contrôle et le nettoyage de conduits de fumée 1. De quoi s agit-il? Les conduits de fumée doivent présenter les ouvertures nécessaires au contrôle et au nettoyage. Les ventilateurs d extraction

Plus en détail

Manifestations temporaires

Manifestations temporaires Etablissement cantonale d'assurance des bâtiments, Fribourg Manifestations temporaires Exigences de protection incendie Table des matières 1 Base... 3 2 Principe... 3 3 Règles générales de prévention incendie...

Plus en détail

Nouvelles prescriptions de protection incendie pour bâtiments

Nouvelles prescriptions de protection incendie pour bâtiments Nouvelles prescriptions de protection incendie pour bâtiments Texte Walter Schläpfer* Illustrations Association PSE Suisse Photos Gebr. Accoto GmbH Depuis le 1 e janvier 2015, le secteur du bâtiment connaît

Plus en détail

OCF / KAF. Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI. Information aux responsables communaux, Grône le 25 novembre 2014.

OCF / KAF. Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI. Information aux responsables communaux, Grône le 25 novembre 2014. OCF / KAF Nouvelles prescriptions de protection incendie AEAI Information aux responsables communaux, Grône le 25 novembre 2014 Orientation 2015 Objectifs OCF / KAF Information quant à l évolution des

Plus en détail

Ne brûle pas. La laine de pierre : naturellement incombustible. www.flumroc.ch

Ne brûle pas. La laine de pierre : naturellement incombustible. www.flumroc.ch Ne brûle pas. La laine de pierre : naturellement incombustible. www.flumroc.ch Plus de 50 alarmes incendie chaque jour Page 4 Pour stopper la propagation du feu Page 7 Combustible ou incombustible? Page

Plus en détail

Installations aérauliques

Installations aérauliques Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations aérauliques 26.03.2003

Plus en détail

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES

LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES TELLES QUE CONCERTS, THEATRES ET AUTRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la base

Plus en détail

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES

LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES LORS DE L UTILISATION DE LA CHAUSSEE POUR DES MANIFESTATIONS PROVISOIRES À L INTERIEUR DES LOCALITES 1. Base Les prescriptions de protection

Plus en détail

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie

Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie Annexe vade-mecum Règles Pratiques en matière de sécurité incendie La nouvelle réglementation concernant la réaction au feu (Annexe 5 AR 12/07/2012). Prescriptions concernant les traversées résistantes

Plus en détail

Vade-mecum Règles Pratiques

Vade-mecum Règles Pratiques Vade-mecum Règles Pratiques En matière de sécurité incendie conformément à la réglementation belge Arrêté royal (normes de base 994-997 - 2003-2007 - 2009) Et nouvelles annexes, 2, 3, 4 et 6 approuvées

Plus en détail

Installations d'ascenseurs

Installations d'ascenseurs Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations d'ascenseurs (Etat

Plus en détail

NORME DE PROTECTION INCENDIE

NORME DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio NORME DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

Parquets lambris et bardage en Pin Maritime. Sécurité Feu

Parquets lambris et bardage en Pin Maritime. Sécurité Feu Parquets lambris et bardage en Pin Maritime Sécurité Feu Chapitre 1 - Généralités Sommaire 1.1 Définitions... 1.2 Les produits de construction... 1.3 La directive produit de construction... Chapitre 2

Plus en détail

Vade-mecum Règles Pratiques

Vade-mecum Règles Pratiques Vade-mecum Règles Pratiques En matière de sécurité incendie conformément à la réglementation belge Arrêté royal (normes de base 1994-1997 - 2003-2007 - 2009) Et nouvelles annexes 1, 2, 3, 4 et 6 approuvées

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Distances de sécurité incendie,

Plus en détail

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES

NOUVELLES POUR LE STOCKAGE DES NOUVELLES RÈGLES SOMMAIRES POUR LE STOCKAGE DES PRODUITS PÉTROLIERS Depuis septembre 2006, suivant le décret de Juillet 2004 STOCKAGE AU REZ-DE-CHAUSSEE OU EN SOUS-SOL D'UN BATIMENT Les réservoirs et équipements

Plus en détail

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS

POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR L INSTALLATION TEMPORAIRE DE TRIBUNES ET GRADINS EXTERIEURS ET INTERIEURS 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont la

Plus en détail

2 RÉGLEMENTATION INCENDIE

2 RÉGLEMENTATION INCENDIE 2 ÉGLEMENTATION INCENDIE Il existe en France deux types de réglementations : concernant le comportement des éléments de construction : la résistance au feu ; concernant les matériaux : la réaction au feu.

Plus en détail

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement

Institut technologique FCBA : Forêt, Cellulose, Bois - construction, Ameublement Renforcer la compétitivité des entreprises françaises des secteurs forêt, bois, pâte à papier, bois construction, ameublement face à la mondialisation et à la concurrence inter-matériaux Institut technologique

Plus en détail

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. (Etat 20.10.2008) 26.03.2003 / 16-03f

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. (Etat 20.10.2008) 26.03.2003 / 16-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Voies d'évacuation et de sauvetage

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a)

CODE DU TRAVAIL. Nombre de dégagements réglementaires. Nombre total d'unités de passage Moins de 20 personnes 1 1. 1 + 1 dégagement accessoire (a) CODE DU TRAVAIL Art. R. 235-4.- Les dispositions de la présente section s'appliquent aux établissements mentionnés à l'article R. 232-12. Les bâtiments et les locaux régis par la présente section doivent

Plus en détail

4.12 Résistance au feu du béton cellulaire

4.12 Résistance au feu du béton cellulaire 74 4.12 Résistance au feu du béton cellulaire Le béton cellulaire offre une résistance au feu excellente. Il ne contribue pas à la propagation du feu et ne développe pas de fumées toxiques pendant l incendie.

Plus en détail

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 16-03f

Voies d'évacuation et de sauvetage DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 26.03.2003 / 16-03f Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

Plus en détail

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION UNIVERSITE ABOUBEKR BELKAID FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT DE GENIE CIVIL SCIENCE DES MATERIAUX DE CONSTRUCTION Responsable: Dr. GHOMARI Fouad COMPORTEMENT AU FEU DU BETON. Le feu est

Plus en détail

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE

DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations d'extraction de

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES. Etablissements de vente Centres Commerciaux

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES. Etablissements de vente Centres Commerciaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de

Plus en détail

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs

Prescriptions de prévention incendie DISPOSITIONS SPECIFIQUES Bâtiments administratifs GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, septembre 2012 Le présent texte a été établi par l Inspection du travail et des mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. ITM-SST 1504.2 Prescriptions

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC

OCF / KAF. Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Exutoires de Fumée et de Chaleur EFC Buts: Connaître les exigences Savoir l importance l ainsi que les buts de ces EFC Connaître les différents dispositifs EFC Développement du feu et de la fumée Développement

Plus en détail

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur.

Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. Protection incendie Les informations sont données à titre indicatif. Dans tous les cas, il y a lieu de se référer aux textes et réglementations en vigueur. églementation incendie La réglementation incendie

Plus en détail

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue

SERVICES INDUSTRIELS. Bienvenue Bienvenue Directive G1 Directives SIN Le gaz à Nyon Rénovation But de la présentation : La «nouvelle»g1 Les changements principaux, (non exhaustifs) Donner des pistes pour appliquer ces nouvelles prescriptions

Plus en détail

GUIDE POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE DE MESURES DIFFÉRENTES

GUIDE POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE DE MESURES DIFFÉRENTES GUIDE POUR PRÉSENTER UNE DEMANDE DE MESURES DIFFÉRENTES INTÉGRITÉ DES SÉPARATIONS COUPE-FEU Installations existantes des conduits de cheminée des foyers au bois 2373 (2011-11) Le présent document a été

Plus en détail

Protection incendie dans les entreprises industrielles et artisanales

Protection incendie dans les entreprises industrielles et artisanales Protection incendie dans les entreprises industrielles et artisanales Monique Paupe, spécialiste en protection incendie, ECA Jura Avec l aimable contribution de documents et images provenant de l ECA Vaud

Plus en détail

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2

SAUVEGARDE DES PERSONNES ET LUTTE CONTRE L INCENDIE DANS LES BATIMENTS D HABITATION DE LA 3ème FAMILLE INC/HAB COL 3/1986-2 1. CLASSEMENT ET GENERALITES : 1.1. Classement Sont classées dans la 3ème famille les habitations collectives dont le plancher bas du logement le plus haut est situé à 28 mètres au plus au-dessus du sol

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés

Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements multi-étagés Phase avant-projet : Liste de vérification pour la protection incendie d'appartements Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans

Plus en détail

A. PRINCIPES GENERAUX... 2 B. RESISTANCE AU FEU DES PAROIS PORTEUSES... 2 C. REACTION AU FEU... 5 D. PROPAGATION DU FEU EN FACADE : IT 249...

A. PRINCIPES GENERAUX... 2 B. RESISTANCE AU FEU DES PAROIS PORTEUSES... 2 C. REACTION AU FEU... 5 D. PROPAGATION DU FEU EN FACADE : IT 249... ROTECTION INCENDIE SOMMAIRE 1. OBLIGATION DE RESULTAT AUQUEL SONT SOUMIS LES CONSTRUCTEURS... 2 2. PRINCIPES GENERAUX DE LA SECURITE INCENDIE... 2 A. PRINCIPES GENERAUX... 2 B. RESISTANCE AU FEU DES PAROIS

Plus en détail

Cloisons / Parois. Promat. Parois intérieures et gaines techniques

Cloisons / Parois. Promat. Parois intérieures et gaines techniques Parois intérieures et gaines techniques Cloisons / Parois Parois intérieures et gaines techniques En matière de protection anti-incendie, on fait la distinction entre parois coupe-feu, cloisons, parois

Plus en détail

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES

POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES RESUME DES EXIGENCES EN MATIERE DE PREVENTION DES INCENDIES POUR LE MONTAGE ET L'EXPLOITATION DE TENTES ET STRUCTURES PNEUMATIQUES PROVISOIRES 1. Base Les prescriptions de protection incendie AEAI sont

Plus en détail

Le dernier niveau est à moins de 8 m du sol

Le dernier niveau est à moins de 8 m du sol Page 1 Code du travail (articles R. 235-4) Les bâtiments doivent être conçus et réalisés de manière à permettre, en cas de sinistre : - l'évacuation rapide de la totalité des occupants dans des conditions

Plus en détail

Essais de résistance au feu

Essais de résistance au feu Essais de résistance au feu Cloisons 98-48 avec plaques de plâtre EI60 (coupe feu 1heure) DTU 25-41 Livret technique 4 - Octobre 2009 Le Service Recherche & Développement SOMMAIRE Préambule page 3 Construire

Plus en détail

L isolation écologique d un bâtiment

L isolation écologique d un bâtiment L isolation écologique d un bâtiment Astuces et points d attention - expérience d'un entrepreneur spécialisé en la matière. Formation «Le choix écologique des matériaux de construction» 12 mai 2009 Limbourg

Plus en détail

Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm

Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les Panneaux COUPE-FEU Trimoterm Les panneaux incombustibles Trimoterm FTV et SNV sont particulièrement destinés au secteur de la construction industrielle. Ils répondent

Plus en détail

NOR: TEFT9205115A. Version consolidée au 9 novembre 2012

NOR: TEFT9205115A. Version consolidée au 9 novembre 2012 Le 9 novembre 2012 ARRETE Arrêté du 5 août 1992 pris pour l application des articles R. 235-4-8 et R. 235-4-15 du code du travail et fixant des dispositions pour la prévention des incendies et le désenfumage

Plus en détail

Attestation d'utilisation AEAI n 20743

Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Attestation d'utilisation AEAI n 20743 Groupe 401 Gaines techniques pour l'installation de conduits de fumée Fermacell GmbH FERMACELL AESTUVER EI 90-RF1 Description Système de gaine continue à 4 côtés,

Plus en détail

Section 1 - Construction, dégagements, gaines

Section 1 - Construction, dégagements, gaines Page 1 sur 7 Règlement de sécurité contre l'incendie relatif aux établissements recevant du public LIVRE III : Dispositions applicables aux établissements de la cinquième catégorie CHAPITRE II Règles techniques

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES

TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION B. LIGNES DIRECTRICES C. COMMENTAIRES TABLE DES MATIÈRES A. INTRODUCTION A-1 Domaine d application 1 A-2 Principes généraux 1 A-3 Contenu du Guide d application 2 A-4 Référence au chapitre I, Bâtiment 3 A-5 Entretien et réparation 4 A-6 Mise

Plus en détail

L article R 123-2 du Code de

L article R 123-2 du Code de ÉTANCHÉITÉ.INFO #40 décembre 2013 TECHNIQUE 29 Réglementation ERP Désenfumage des ERP : des règles générales complétées par des spécificités liées au type d exploitation Selon la taille et la nature de

Plus en détail

Prescriptions AEAI 2015 Support didactique

Prescriptions AEAI 2015 Support didactique Prescriptions AEAI 2015 Support didactique REVISION DES PRESCRIPTIONS DE PROTECTION INCENDIE : Déroulement Conditions cadres Principales modifications Conséquences COMMENT UTILISER CE DOCUMENT? NORME 2015

Plus en détail

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter.

Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Voici un guide indicatif à suivre afin de réaliser un audit sécurité de votre établissement. Ce guide indique les points principaux à respecter. Cependant si vous désirez un audit sécurité complet, il

Plus en détail

steeldoc 02/06 tec 02 Protection incendie des structures Construire en acier Documentation technique du Centre suisse de la construction métallique

steeldoc 02/06 tec 02 Protection incendie des structures Construire en acier Documentation technique du Centre suisse de la construction métallique Construire en acier Documentation technique du Centre suisse de la construction métallique 02/06 steeldoc Protection incendie des structures Principes Conception Dimensionnement tec 02 Table des matières

Plus en détail

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment

Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Produits dangereux stockés à l intérieur d un bâtiment Respecter les conditions de stockage ok, à faire interdit, à éviter SAUF = exceptions, dérogations informations complémentaires Cliquez sur ces logos

Plus en détail

Bâtiments existants faisant l objet d une transformation, de travaux d entretien ou de réparation QC

Bâtiments existants faisant l objet d une transformation, de travaux d entretien ou de réparation QC Partie 10 Bâtiments existants faisant l objet d une transformation, de travaux d entretien ou de réparation QC Section 10.1. Objet et définitions 10.1.1. Généralités 10.1.1.1. Objet 1) L objet de la présente

Plus en détail

Installations aérauliques

Installations aérauliques Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations aérauliques 01.01.2015

Plus en détail

Installations sprinklers

Installations sprinklers Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations sprinklers 01.06.2011

Plus en détail

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf?

La nouvelle directive G 1. quoi de neuf? La nouvelle directive G 1 quoi de neuf? La Chaux-de-Fonds le 6.3.13 S.Reymond 1 Chapitre 2.4.1 2 Chapitre 3 3 Chapitre 3 définitions et rappels légaux et normatifs Le chapitre 3 contient les définitions

Plus en détail

Consignes pour l évacuation des fumées

Consignes pour l évacuation des fumées Consignes pour l évacuation des fumées Chaudière gaz à condensation 6 720 619 607-00.1O ogamax plus GB072-14 GB072-24 GB072-24K Pour le professionnel ire attentivement avant le montage et l entretien SVP.

Plus en détail

Installations de détection d'incendie DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 01.06.2011 / 20-11fr

Installations de détection d'incendie DIRECTIVE DE PROTECTION INCENDIE. 01.06.2011 / 20-11fr Vereinigung Kantonaler Feuerversicherungen Association des établissements cantonaux d assurance incendie Associazione degli istituti cantonali di assicurazione antincendio Installations de détection d'incendie

Plus en détail

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI

Concept de formation. - spécialistes en protection incendie AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Concept de formation pour les - spécialistes en protection AEAI - spécialistes en protection des bâtiments contre les dangers naturels AEAI Association des établissements cantonaux d'assurance AEAI Formation

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.30 Incendie Code du Travail R4216-1 à R4216-7 ; R4216-11 à R4216-34 Code du Travail R4225-8 Code du Travail R4227-34 à R4227-36 Code du Travail R4227-1

Plus en détail

Isolation de conduites à base d'amiante

Isolation de conduites à base d'amiante *F01 Cordons, anneaux d'étanchéité et bandes d'isolation électrique en amiante Des cordons à haute teneur en amiante ont souvent été utilisés comme joints anti feu dans des poêles à mazout ou en aïence,

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/10/11 N : 37.11 Règlement de Sécurité Incendie dans les Etablissements Recevant du Public LES PETITS HOTELS Un arrêté du 26 octobre

Plus en détail

Conception de l enveloppe du bâtiment de ROXUL [BEDR MC] FIREWALL et ROXUL Plus MB

Conception de l enveloppe du bâtiment de ROXUL [BEDR MC] FIREWALL et ROXUL Plus MB CONCEPTION D ENVELOPPE DU BÂTIMENT PAR ROXUL Conception de l enveloppe du bâtiment de ROXUL [BEDR MC] FIREWALL et ROXUL Plus MB Isolant en panneau coté pour sa résistance au feu pour les bâtiments métalliques

Plus en détail

LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS

LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS F I C H E P R E V E N T I O N N 1 6 «H Y G I E N E S E C U R I T E» LE STOCKAGE ET LE TRANSPORT DES CARBURANTS INTRODUCTION Dans le cadre d activités réalisées principalement par les services techniques

Plus en détail

ETUDE DE SÉCURITÉ 1.RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 2 2.CARACTÉRISTIQUES DES UTILISATEURS PRINCIPAUX 4 3.CARACTÉRISTIQUES EXTÉRIEURES 4

ETUDE DE SÉCURITÉ 1.RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 2 2.CARACTÉRISTIQUES DES UTILISATEURS PRINCIPAUX 4 3.CARACTÉRISTIQUES EXTÉRIEURES 4 ETUDE RELATIVE À LA PRÉVENTION DES INCENDIES ET DES EXPLOSIONS À JOINDRE À TOUTE DEMANDE DE PERMIS D URBANISME OU UNIQUE RELATIVE AUX BÂTIMENTS VISÉS À L ARTICLE 1 DU RÈGLEMENT COMMUNAL DU 25/05/2010 ENTRÉ

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE CONCERNANT LES PETITS HOTELS ET LES TRES PETITS HOTELS TEXTES REGLEMENTAIRES APPLICABLES ERP DU 1 er GROUPE ET DE 5 ème CATEGORIE Code de la construction et de l habitation

Plus en détail

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg

Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Étude de cas : Ingénierie incendie de l'immeuble de bureaux d'aob, Luxembourg Dans cet immeuble commercial impressionnant de 8 étages, l'utilisation de mesures de protection incendie actives et d'ingénierie

Plus en détail

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS

ACOUSTIQUE REGLEMENTATION ISOLEMENT AUX BRUITS AÉRIENS ISOLEMENT AUX BRUITS DE CHOCS ACOUSTIQUE REGLEMENTATION Dans les exigences réglementaires, on distingue l isolement aux bruits aériens (voix, télévision, chaîne-hifi...) et l isolement aux bruits d impact (chocs). ISOLEMENT AUX BRUITS

Plus en détail

Incendie. Incendie. Environnement réglementaire. Vitrages de protection contre l incendie. Résistance au feu

Incendie. Incendie. Environnement réglementaire. Vitrages de protection contre l incendie. Résistance au feu Le règlement de sécurité contre l incendie et la panique se préoccupe essentiellement de la protection des personnes. Le risque vital impose son application très rigoureuse. Il considère la réaction au

Plus en détail

Relevé des avis Rendus lors de la réunion du 2 avril 2009 de la sous-commission permanente de la Commission centrale de sécurité

Relevé des avis Rendus lors de la réunion du 2 avril 2009 de la sous-commission permanente de la Commission centrale de sécurité DIRECTION DE LA SECURITE CIVILE SOUS DIRECTION DE LA GESTION DES RISQUES Bureau de la Réglementation incendie Et des Risques de la Vie courante DSC/SDGR/BRIRVC/PA Affaire suivie par : Lieutenant-colonel

Plus en détail

Protection au feu. Gamme LF

Protection au feu. Gamme LF Protection au feu Gamme LF SOMMAIRE Page 1 La sécurité incendie, un enjeu permanent L évolution de la réglementation Pages 2 à 3 Des panneaux performants Pages 4 à 5 Caractéristiques techniques Pages 6

Plus en détail

SYSTÈME POUR TOIT PLAT Application

SYSTÈME POUR TOIT PLAT Application Application Tous les avantages d une fenêtre de toit VELUX sur toit plat! Lumière naturelle par le haut Sécurité et confort électrique Montage simple Isolation optimale Circulation d air frais grâce au

Plus en détail

3 Les cloisons Metal Stud

3 Les cloisons Metal Stud 3 Les cloisons Cloisons non portantes sur ossature métallique Les cloisons de Gyproc sont des cloisons légères et non portantes qui se montent à même le chantier. Elles sont constituées d une ossature

Plus en détail

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales

Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de maisons unifamiliales Phase avant-projet : Liste de vérification pour le calcul du comportement au feu de Ce document présente une vue d'ensemble des principales questions à envisager en matière de sécurité incendie dans la

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie

Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts. Prévention incendie Sécurité incendie dans les garages et parkings couverts Prévention incendie Risques d incendie dans les garages et parkings couverts Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts

Plus en détail

TP 11469 F GUIDE SUR LA PROTECTION CONTRE L'INCENDIE À LA CONSTRUCTION

TP 11469 F GUIDE SUR LA PROTECTION CONTRE L'INCENDIE À LA CONSTRUCTION Transport Canada Transports Canada TP 11469 F GUIDE SUR LA PROTECTION CONTRE L'INCENDIE À LA CONSTRUCTION TRANSPORTS CANADA SÉCURITÉ MARITIME OTTAWA Octobre 1993 TP 11469F MODIFICATIONS Date de modification

Plus en détail

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES

ISOLATION TOITS DES. La rénovation domiciliaire éconergétique CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES La rénovation domiciliaire éconergétique ISOLATION DES TOITS CONSIDÉRATIONS GÉNÉRALES AVANT DE COMMENCER Vérifiez l état du recouvrement de la toiture ainsi que de ses composantes structurales. Si ceux-ci

Plus en détail

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide

Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide + Eric Leblanc arch. Marie Pierre Turbide Une nouvelle construction doit répondre à plusieurs normes et guides pour rencontrer des normes minimales d accréditation, comme les guides de conception de la

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial

Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à usage résidentiel et commercial Phase avant-projet : Stratégie de sécurité-incendie pour bâtiments multi-étagés à Schématise les principaux impératifs pratiques pour la sécurité-incendie et les moyens d'évacuation. Introduit l'ingénierie

Plus en détail

BRUCHAPaneel. Panneau de toiture polyuréthanne DP

BRUCHAPaneel. Panneau de toiture polyuréthanne DP Panneau de toiture polyuréthanne type CO Panneau de toiture polyuréthanne DP BRUCHAPaneel Panneau de toiture polyuréthanne DP pour toitures à pans inclinés haute résistance aux intempéries système d'étanchéité

Plus en détail

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3.

Le pétitionnaire pourra remplir une notice par établissement isolé les uns des autres au sens de l article GN 3. NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE Pour tous les ERP du 1er groupe et les ERP du 2ème groupe (5ème catégorie) Avec locaux à sommeil. (Arrêté du 25/06/1980 modifié Arrêté du 22/06/1990 modifié) La présente

Plus en détail

Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation

Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation Nettoyage de composants anti-incendie d installations de ventilation 1 Généralités Cette fiche de travail est destinée aux spécialistes de l entretien, mais peut aussi servir pour la formation. Elle ne

Plus en détail

ISOLER LE PLANCHER DU GRENIER

ISOLER LE PLANCHER DU GRENIER Lisez aussi : Fiche 1 INTRODUCTION + Fiche 2 MAÎTRISER L ÉTANCHÉITÉ ET PROTÉGER L ISOLANT + Fiche 10 AMÉLIORER LA VENTILATION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE ISOLER LE PLANCHER

Plus en détail