Le guide. au Luxembourg. business intelligence & business process management

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le guide. au Luxembourg. business intelligence & business process management"

Transcription

1 2009 Le guide bi & bpm business intelligence & business process management au Luxembourg Le dossier BI & BPM Les entreprises spécialisées L'annuaire des prestataires Guide réalisé par le service commercial d -

2

3 sommaire actualité IBM : Placer le client au cœur de la prise de décision 04 Arηs Developments : Bis2C et Ellipsys 06 est un service MAKANA S.A. 83 rue de Hollerich L-1741 Luxembourg Grand-Duché de Luxembourg Tél. : Fax : Internet : Contact : Sarah Guez - Chef de projet Tél. : Contenu rédactionnel : Raphaël Henry Florence Thibaut Photography Raoul Somers - Layout - Piranha et Petits Poissons Rouges - Remerciements au Rehazenter 1, rue André Vésale L-2674 Luxembourg Fiches entreprise Oktopus Consulting : Solutions Open Source et prise de pouvoir des utilisateurs 08 EoZen : La Business Intelligence : Le pilotage par la mesure 10 Artemis : Convertir les données en connaissance 12 Siemens IT Solutions and Services : Building Effective Dashboards for an Effective BI 14 Intensum Luxembourg : Business Objects on top of SAP Business Intelligence : Le meilleur des deux mondes Agilos-Solutions 20 Arηs Developments 22 Artemis 24 Clearstream Services 26 EoZen 28 Fujitsu 30 IBM 32 Intensum Luxembourg 34 Oktopus Consulting 36 Pragma Consult 38 Siemens IT Solutions and Services 40 Sword Technologies 42 Annuaire des sociétés 45

4 Placer le client au cœur de la prise de décision L industrie financière et les banquiers privés doivent à présent faire face à un marché en constante mutation ainsi qu à une compétition extrêmement féroce. Pour atteindre leurs objectifs dans ce contexte et assurer leur pérennité, les banquiers de la place doivent replacer leurs clients au coeur de leur prise de décision. Identifier les clients les plus profitables et à fort potentiel, cerner leurs attentes, leurs besoins et même, prédire leurs envies est désormais devenu un impératif. La crise a durablement modifié la manière de concevoir et d organiser les projets. Jusqu il y a peu, l amélioration de la connaissance des clients passait par le lancement de projets ambitieux de business intelligence qui s avéraient souvent longs et coûteux. Cette approche n est plus possible aujourd hui. Les projets IT doivent démontrer des résultats tangibles et utilisables en quelques mois, voire même en quelques semaines. L équation parait insoluble. Et pourtant «En ayant recours à des solutions pré-configurées, à des modèles de données prédéfinis par l industrie et à des templates adaptés à ses objectifs, un CIO peut désormais délivrer un projet visible en un temps réduit», explique Vincent Raucroix, Software Sales Representative chez IBM à Luxembourg. Une piste de solution : les Industry Models d IBM En effet, en ayant recours à une infrastructure de datawarehouse préinstallée et préconfigurée, comme l offre «Smart Analytics» de chez IBM, la durée d installation d un datawarehouse se réduit de plusieurs semaines à quelques heures. Ensuite, l utilisation d un modèle de données permet d éviter une longue phase d analyse, autrefois indispensable pour identifier les informations à stocker dans le datawarehouse. «Nous avons déjà effectué cette analyse pour de nombreux clients de par le monde. Le résultat de cette expérience est capturé dans ces modèles de données, adaptés à chaque industrie : ce sont les Industry Models», nous explique Christophe de Melio, Architecte chez IBM. En basant son datawarehouse sur un Industry Model d IBM, le client bénéficie de l expérience et des bonnes pratiques de ses pairs. Ce faisant, il réduit son risque et accélère son projet. Blue Prints et Master Data Management Les outils de Master Data Management (MDM) complètent idéalement le datawarehouse. En effet, le MDM va contrôler finement la mise à jour et la centralisation des données. Ainsi les tableaux de bords et vues consolidées sur les clients sont fiables et corrects. De même, pour les outils de reporting, il existe également des solutions au déploiement rapide. Les «Blue- Print» que propose IBM Cognos en sont un bon exemple. Un «Blue Print» est une sorte de template que le client adapte pour l aligner parfaitement à ses besoins. L utilisation d un Blue Print permet de réduire significativement le temps d analyse et de customisation des rapports. Cognos propose des Blue Prints par industrie et par type de besoin (CRM, gestion du risque, rentabilité...). Enfin pour accroître la valeur de son datawarehouse, le CIO peut y ajouter une composante temporelle. Par exemple, les outils de statistique et d analyse de SPSS (société acquise par IBM) permettent d isoler des tendances et de modéliser les comportements futurs du marché, d un client ou d un groupe de clients

5 Vincent Raucroix, Software Sales Representative for IBM Luxembourg Photography Raoul Somers

6 Bis2C et Ellipsys Arηs Developments a depuis longtemps assis sa réputation sur sa forte expertise BI sur le marché belge & luxembourgeois. Elle consolide dorénavant son expérience en développant de nouveaux concepts qui se rapprochent encore plus des besoins de ses clients. «En nous basant sur un modèle simple - la satisfaction du client - nous parvenons à travailler sur des projets toujours plus innovants. Nous ne cherchons pas à reproduire inlassablement les mêmes projets. La volonté d avancer, de trouver des méthodes, des outils et des solutions toujours plus innovantes nous pousse à concevoir de nouveaux concepts», explique Samuel Morin, Bis2C & Ellipsys manager for Arηs Developments. BIs2C, une nouvelle approche de la BI. Les limites des projets BI sont constamment repoussées : chaque jour, de nouveaux outils apparaissent, capables de s appuyer sur des volumétries de plus en plus fortes, pour un plus grand nombre d utilisateurs et dans des fenêtres d exploitation de plus en plus courtes. Par ailleurs, la concentration de statistiques dans les entreprises oblige celles-ci à rationnaliser leurs systèmes pour éviter la dispersion des données et pour tenter de parler d une voie unique. En partant de ces constats, les entreprises investissent chaque année dans la maintenance de leur système ou dans une mise à plat de l urbanisme IT. Seulement, les compétences nécessaires pour mettre en place ces projets évoluent très vite dans le temps. Une compétence en datawarehousing est souvent nécessaire en début de projet puis évolue rapidement vers des compétences en reporting. De la même manière, le bouclage des budgets des entreprises ou la création d une nouvelle campagne marketing entraîne généralement une surcharge de travail que les entreprises ont beaucoup de mal à absorber. Arηs Developments se propose d assouplir fortement ses contrats avec ses clients pour absorber ces pics en modulant les équipes selon les besoins nécessaires, que ce soit de manière quantitative (des équipes renforcées ou assouplies) ou qualitative (en jouant sur les profils). Ce nouveau modèle, qui risque de bouleverser rapidement l offre de services, nous force à maintenir et surtout à développer de très fortes compétences internes pour pouvoir nous adapter encore plus rapidement au marché. Nous faisons face à ce challenge en adoptant des pôles de compétences se nourrissant de l intelligence collective. Nos ingénieurs consultants sont sans cesse mis à contribution pour développer de nouvelles compétences tout en maintenant leur propre domaine d expertise. C est une organisation difficile à mettre en place mais qui satisfait tout le monde. En effet, cela permet aux acteurs de se former continuellement sur les nouvelles technologies, d apporter de nouvelles idées qui sont ensuite partagées, étudiées, proposées et adoptées. De plus, chez Arηs Developments, le pool «BI» est formé aux environnements spécifiques du client, lui permettant ainsi d être immédiatement opérationnel, pour la période où le client a le besoin ponctuel. Un système de Knowledge Management permet également de maintenir ces connaissances sur la durée, pour l ensemble du pool de ressources potentielles. Dans une société de services classique, l émergence des personnes est souvent liée à la chance d avoir pu développer certaines compétences clés à des instants propices en fonction de l opportunité du marché. Nous souhaitons casser ce mécanisme en donnant la même chance à tous, aux consultants de nous prouver ensuite leur motivation. Nous créons ainsi une synergie en motivant tous les acteurs, ravis de ne plus se sentir «enfermés» dans des secteurs qu ils peuvent considérer comme difficiles. Ellipsys, le mariage du Web 2.0 et de la BI Le Balanced Scorecard devient rapidement la vitrine des projets BI. C est souvent l interface principale des directions avec leur réseau. C est pourquoi, il est impératif qu elle soit légère, souple et intuitive. Par ailleurs, le Balanced Scorecard est par nature transversal. Son spectre fonctionnel très large est un excellent point d entrée pour étudier la stratégie de l entreprise

7 Dans ce cadre, Ellipsys propose de guider simplement (single-click oriented) l utilisateur dans son analyse en offrant une première vision concise de la stratégie de l entreprise via des KPI. En cliquant sur un des indicateurs, un nouvel onglet s ouvre pour explorer l information en jouant sur les axes d analyse et les indicateurs : filtres sur les dimensions, ajout dans le tableau par simple drag & drop, drill down, etc. Bref, toutes les capacités d un outil multidimensionnel (graphique, tabulaire ou géographique) dans une architecture Web 2.0. Tenant compte du fait que l analyse de l information consolidée peut être parfois contestée par les acteurs opérationnels, le portail Ellipsys offre également la possibilité d accéder aux listes opérationnelles via un simple click droit sur une cellule du tableau multidimensionnel. De la sorte, une banque pourra, par exemple, comprendre très rapidement quels sont exactement les clients ou les comptes «se cachant» derrière l indicateur consolidé des encours moyens mensuels débiteurs de telle agence. Pourquoi est-il vraiment intéressant de passer vers une nouvelle architecture Ellipsys de type BI 2.0? Le portail Ellipsys distribue les processus et les données sur l ensemble du parc informatique, si bien qu il est possible pour un très grand nombre d utilisateurs de travailler simultanément avec des performances excellentes et identiques pour tous. Si la gestion des données reste centralisée, si le déploiement se résume à fournir une URL aux utilisateurs, tous les processus sont gérés directement par les PC. Il n est plus nécessaire de fournir et de maintenir des serveurs puissants pour répondre à la demande. Avec un simple serveur biprocesseur, Ellipsys est en mesure de tenir une charge de plus de utilisateurs. Si en plus de cette innovation technologique, la tarification n est plus liée aux nombres d utilisateurs ou aux nombres de CPU mais à la personnalisation du portail chez le client, Arηs Developments Ellipsys propose l offre la plus intéressante et la plus riche du marché. Photography Raoul Somers Samuel Morin, Bis2C & Ellipsys manager for Arηs Developments

8 Solutions Open Source et prise de pouvoir des utilisateurs Avec le succès croissant des solutions Open Source et la prise de pouvoir des utilisateurs, la Business Intelligence rentre également dans le marché de masse des «PME». Les utilisateurs, les nouveaux clients de la Business Intelligence D ici 2012, près de 60 % du budget «décisionnel» sera dans les mains des entités opérationnelles : les utilisateurs prennent la main de manière déterminée, estime Gartner. De toute évidence, la période sera marquée par une large adoption de la Business Intelligence. Pourquoi cette accélération soudaine? La crise financière suivie de la crise économique actuelle a créé un sentiment d urgence : les entreprises doivent s adapter très rapidement aux changements du marché et allouer les ressources et les moyens disponibles rigoureusement. La Business Intelligence, le GPS de l Entreprise La BI devient le «GPS de l entreprise» qui cherche la route de la croissance, de la rentabilité, de la rétention des clients existants, du développement de nouveaux marchés, du contrôle des risques «To do more with less» devient une réalité quotidienne pour les entrepreneurs: les entreprises veulent des solutions de type «quick wins», qui s installent sans impact sur le système d information existant et qui se mettent en place en quelques semaines avec une adoption rapide des utilisateurs tout en s affranchissant des lourdeurs d une informatique perçue comme trop centralisée, trop lente, trop loin de la réalité du terrain. Des tableaux de bord pour tous! Afin d exécuter la stratégie, les entreprises mettent en place des systèmes de «Management par Objectif» qui mobilisent tous les collaborateurs vers des objectifs spécifiques et mesurables dans le temps. La mise en place de «Key Performance Indicator» doit permettre de mesurer concrètement les progrès réalisés par un collaborateur par rapport à ses objectifs personnels et de pouvoir adapter son «plan d action» en cours de route. Le manager d un département, quant à lui, doit disposer d une vue globale qui lui permet d analyser si son département est sur la bonne trajectoire et de décider de prendre action là où c est nécessaire. Le besoin de «Dashboard» ou «tableau de bord» se fait sentir à tous les niveaux de l entreprise: Sales, Marketing, Finance, Services, Production, Logistique Il nécessite des outils ouverts, s intégrant rapidement au système d information existant et abordable d un point de vue du coût global de possession : acquisition - intégration - maintenance. La Business Intelligence Open Source s invite dans la cour des grands Jusqu en 2008, les entreprises cherchant des outils «BI» regardaient majoritairement les produits «leaders» du marché tel que Business Objects, IBM Cognos, Oracle, SAS, Microsoft, Microstrategy. Force est de constater qu à la fin de l année 2009, l offre BI Open Source s est renforcée de manière significative

9 Des éditeurs de solutions commerciales BI Open Source tels que Pentaho ou Jasper Software ont réussi à fédérer sur une seule plateforme intégrée les «buildings blocks» d une solution BI professionnelle : Outil ETL (Kettle ou Talend), outil d analyse OLAP (Mondrian), outil de reporting Ad Hoc et web, outil de Datamining (Weka), outil d intégration native avec les iphones et Blackberry à des prix défiants toute concurrence pour un très bon niveau de qualité de produits et de services. Avec un avantage de taille : ces éditeurs permettent de télécharger gratuitement certains composants (version communautaire) pour le plus grand plaisir des nouveaux clients : les utilisateurs, laissant plus de moyens disponibles pour se faire aider par les sociétés de service BI spécialisées. Photography Raoul Somers Daniel Braun, Director Business Development for Oktopus Consulting

10 La Business Intelligence : le pilotage par la mesure Au vu de la conjoncture actuelle, il apparaît plus que jamais indispensable pour les sociétés d avoir en main l ensemble des informations nécessaires à la bonne prise de décisions. C est-à-dire avoir une vue claire de la réalité de la société et de son marché, de ses forces et de ses faiblesses, afin de prendre les décisions qui conviennent et mesurer le résultat des actions menées. Nous retrouvons trois types de projet différents dans la BI avec pour chacun des trois des valeurs ajoutées spécifiques. Les nouveaux datawarehouses SAP BW : Partir d un business content pour réduire les coûts d implémentation et de maintenance. On applique en général une approche itérative dans laquelle les nouvelles fonctionnalités sont apportées sur base d une feuille de route (roadmap) définie au préalable avec le client. La solution SAP BW enrichie de SAP Business Objects couvre l ensemble des besoins en termes d outils et de présentation. De plus, l existence du Business Content permet d accélérer la mise en place des solutions décisionnelles en travaillant par ajout sur un existant. Les extensions de datawarehouses SAP BW : La solution doit être pensée pour vivre en phase avec le business. Le système décisionnel évolue en terme de besoins avec la société. En fonction du public consommateur, on proposera l outil le mieux adapté par rapport aux fonctions de présentations voulues. L extension porte sur l intégration de nouvelles données de l entreprise ou de ses partenaires, la mise en place de la planification, l optimisation des performances (revues techniques et nouvelle architecture BW accelerator) et la présentation en fonction d un nouveau public visé. Au niveau de la constitution de tableaux de bords, Xcelsius est une solution idéale en termes de flexibilité et de richesse de présentations. Pour des projets existants basés sur des technologies autres que SAP BW (Spécifique, BO, Cognos ) : Prendre SAP BI permet d industrialiser sa solution. La valeur ajoutée de la solution SAP peut être déterminante dans l industrialisation de la solution par la meilleure exploitation des processus de remontée des données, la meilleure gestion des optimisations des performances et l optimisation du modèle de données des cubes. EoZen, groupe SQLI, utilise en interne l ensemble des solutions SAP BW pour ses besoins de reporting et la planification de son business. SQLI Institut, la branche formation de SQLI délivre depuis plusieurs années les formations autour des outils anciennement BO. Le groupe est donc bien positionné pour délivrer à ses clients les meilleurs solutions et conseils en Business Intelligence, spécialement pour BW / BO

11 Photography Raoul Somers Patrice Zanoni, Senior Consultant for EoZen

12 Convertir les données en connaissance Les données évoluent constamment, les maîtriser est devenu ces dernières années un enjeu déterminant. Les transformer en informations utiles, c est la possibilité pour les entreprises de prendre les bonnes décisions au bon moment. Dès sa constitution en 1991, Artemis a eu pour ambition de donner du sens aux données statistiques pour les rendre plus accessibles et pertinentes. Analyste statistique et économique, elle fournit à ce titre une grande variété de services allant de la consultance à l analyse, de la création à l implémentation de systèmes d informations. «Nous participons à toutes les étapes du cycle de vie des données, c est une de nos forces. Nous nous situons également en amont et en aval de l exploitation des systèmes d information», précise Marie- Noëlle Dietsch, Responsable du département statistique. Flexibilité, continuité, recherche et innovation, sont les maîtres mots de l entreprise. Un long parcours dans la BI «Notre offre est flexible et s adapte à différents secteurs. Nous avons ainsi pu travailler avec de nombreuses organisations publiques, mais aussi avec des institutions internationales comme la Commission Européenne ou les Nations Unies. Nous avons commencé par proposer un appui à la production de statistiques pour ensuite progressivement maîtriser l ensemble de la chaîne de l information. Nous nous situons à la croisée de l informatique et de la statistique», explique Philippe Petit, Directeur. Artemis a en quelque sorte toujours fait de la BI avant même que le terme ne soit conceptualisé. «Nous avons une longue expérience en la matière et nous nous adaptons continuellement aux dernières technologies. Nous avons besoin d être à la pointe pour rester efficaces», ajoute Philippe Petit. «Notre travail comporte des concepts et des constantes techniques qui sont implémentés suivant les différentes évolutions technologiques de ces dernières années. La statistique descriptive reste une composante principale de la BI», continue Manuel Da Silva, responsable BI et chef de projet. Un fervent défenseur de l Open Source S impliquant toujours d avantage dans la recherche, Artemis collabore depuis plusieurs années avec différentes universités européennes. L analyste prend notamment une part active dans l Initiative BI, une action menée par le consortium OW2 pour promouvoir les outils Open Source de la BI. Chaque partenaire amène ses connaissances spécifiques, «il y a des universités, des intégrateurs... De notre côté, nous apportons notre expertise au niveau statistique», explique Manuel Da Silva. «Ce consortium nous permet d avoir une certaine reconnaissance internationale, mais aussi de participer directement à l évolution des technologies. Nous pouvons ainsi influer sur les prochains développements en matière de BI, ce qui est un grand avantage pour nous, mais aussi pour nos clients», conclut Philippe Petit

13 Photography Raoul Somers Manuel Da Silva, Chef de Projet chez Artemis Photography Raoul Somers Marie-Noëlle Dietsch, Responsable de la Section Statistiques chez Artemis

14 Building Effective Dashboards for an Effective BI Avec l avènement, de plus en plus grand dans nos entreprises, de la mise à disposition d informations et de données critiques via des web services, l utilisation de Dashboard Exécutifs devient un moyen des plus populaires pour les managers de niveau CxO pour gérer cette information à travers toutes les couches de l entreprise. Offrant la possibilité d agréer des données de nombreuses sources à un seul endroit, la possibilité de formater les données en fonction des règles business et la possibilité de naviguer de manière interactive dans ces données, les Dashboard deviennent les lieux de prédilection des managers. Mais quels sont les règles et principes qui régissent le design d un dashboard exécutif efficace et opérant? Qu est ce que c est? Un Dashboard exécutif n est rien d autre qu un site Web customisé accessible uniquement à des personnes autorisées leur permettant de voir et de gérer tout ou une partie des données de l organisation dans laquelle ils opèrent. Qu il s agisse d une simple page web ou d une passerelle vers une multitude de rapports aidant à la décision, ces sites doivent proposer un accès rapide et dynamique à une vue de l entreprise, d un projet ou d un département. Ils offrent surtout un accès direct à l information décisionnelle sans devoir passer, au préalable, par des personnes intermédiaires devant, à leur tour consulter de nombreuses sources d information, pré-compiler cette information avant de la fournir au demandeur. Il va donc sans dire que, à quelques jours de la «Journée Internationale de l Utisabilité» (13 novembre 2009), le caractère «userfriendly» de votre dashboard sera prépondérant. Agissant comme les yeux (et parfois les oreilles) de votre entreprise, ils devront servir de point d entrée sécurisé et fiabilisé vers l ensemble des données internes et externes le tout en temps réel. Photography Raoul Somers Luc Halbardier, Practice Manager for Siemens IT Solutions and Services

15 Quelles sont les propriétés génériques d un dashboard? Les 6 grands principes qui doivent régir tant votre choix d outils que celui de design de la solution finale sont : La Consolidation En d autres termes, l agrégation de données business issues d une variété de sources internes et externes L élévation En d autres termes la mise en évidence des informations les plus pertinentes pour le lecteur, (on parle d ailleurs souvent de «vue hélicoptère») Les rapports En d autres termes, rapporter quantitativement les informations relatives au statut d un projet, des équipes, des initiatives Les mesures Les valeurs métriques données doivent convenir et être basées sur les standards de l entreprise ou ses règles business Le format Lié au rapport, le format de présentation de l information doit permettre d attirer rapidement l attention sur les éléments importants et/ou critiques L échange En d autre terme, offrir la capacité de faire passer l information de manière transparente d une partie à l autre afin de présenter des données en relation les unes par rapport aux autres. Il est donc primordial, dans le choix d outils que vous devriez opérer, que ces 6 éléments puissent simplement et efficacement être intégrés afin d offrir une solution optimale et que l investissement que vous réalisez ne soit pas finalement celui d un «news reader» particulièrement cher! En l occurrence, fort de son expérience dans le programme Beta de Microsoft Office Sharepoint Server 2010, Siemens IT Solutions and Services est d ores et déjà convaincu des nombreuses possibilités offertes par la suite Microsoft dans ce domaine. Un boîte légo derrière le portail? Le point d entrée de votre Dashboard sera, bien évidemment, intégré à votre portail d entreprise (lequel devrait, idéalement, être en partie construit sur base des mêmes principes que ceux du dashboard énumérés ci-dessus, avec la sécurité en moins). Les capacités de construction modulaire et sécurisée de votre portail d entreprise devront donc être exploitées à leur maximum. Le rendu de l information devra, lui aussi, être le plus modulaire possible permettant à tout utilisateur du dashboard de le consulter à tout moment, quel que soit le client qui l utilise ; que ce soit son ordinateur portable, sur son ultra-portable ou même son PDA. Il n est d ailleurs par rare, une fois le dashboard un peu éprouvé, de voir un CIO établir celui-ci comme sa «page de garde» dans son navigateur favori, lui offrant ainsi, cette vue sur son entreprise qu il a souvent tant attendue. Si tel est le cas, vous pouvez être assuré de la réussite à 100% de votre projet de BI et de dashboarding. Derrière le portail, vous trouverez alors les briques. Isolées, elles ne représentent, une à une, que peu d effet, mais assemblées de manière à répondre à chacun des 6 critères de base, elles deviennent de redoutables outils. Tout comme pour les briques de ce célèbre fournisseur danois, plus la variété de briques de base est grande (en forme, couleur et fonction), plus les possibilités sont nombreuses et plus le besoin de suivre un cheminement structuré et une démarche éprouvée sont nécessaires, mais la richesse du résultat obtenu passe également par là! L intégration actuelle de Performance Point Services (le successeur de Microsoft Performance Point 2007) à Office Sharepoint Portal Server 2010 nous force à constater qu une nouvelle voie se présente à vous dans cette capacité de créer des dashboards, une voie permettant de combiner le meilleur des technologies Sharepoint et Analytics afin de créer des tableaux de bord efficaces pour vos collaborateurs, votre management et finalement votre entreprise

16 Business Objects on top of SAP Business Intelligence : le meilleur des deux mondes Suite à l acquisition de BusinessObjects par SAP et aux premières implémentations basées sur la nouvelle plateforme de reporting «SAP BusinessObjects Business Intelligence», INTENSUM propose désormais un «Best practices workshop» qui répond aux nouveaux challenges associés à l utilisation et à l intégration des derniers outils de reporting BusinessObjects sur base d une architecture SAP Business Warehouse existante. Avec la mise à disposition de la nouvelle suite de solutions «SAP Business Objects Business Intelligence», le focus est clair : il s agit de déplacer le centre de gravité des projets de reporting et de planning de l IT vers le Business afin de séduire l ensemble des utilisateurs au sein de votre organisation. En effet, grâce à l entrée de Business Objects dans le monde SAP, de nombreuses entreprises entrevoient l ère tant attendue du reporting en selfservice ou l utilisateur final se verrait octroyer la liberté de créer lui-même une série de rapports servant d indicateurs de gestion sur base d une plateforme unique garantissant la performance, la qualité des données ainsi que la bonne intégration des différentes sources d informations. Il est évident que les nombreux outils de reporting proposés par SAP Business Objects permettent d appréhender la stratégie de reporting des clients SAP sous un angle nouveau : très intuitif et user-friendly, permettant la réalisation de tableaux de bord à la présentation attractive, accessible à tout un chacun dans l entreprise grâce à l intégration dans Microsoft Office, le tout basé sur une plateforme «data warehouse» multi sources solide et flexible Ce sont donc là quelques-uns des aspects clés de la nouvelle solution qui alimente de nouvelles perspectives de mise en œuvre. L implémentation d un projet utilisant les outils Business Objects sur une base SAP Business Warehouse nécessite aujourd hui une toute nouvelle approche : chacune des solutions disponibles disposent en effet de points forts distinctifs dont la combinaison bien étudiée déterminera la réussite du projet. L accompagnement des clients dans les choix stratégiques dès les premières étapes du projet constitue certainement un facteur de réussite essentiel : il s agit plus que jamais de mettre en place «The right reporting tools accessing the right information for the right people». Selon notre expérience, un facteur décisif dans le succès d un tel projet réside aussi dans la constitution d équipes pluridisciplinaires qui combinent des profils d analystes fonctionnels pour identifier les besoins de reporting, des architectes afin d intégrer au mieux ces besoins dans les flux d information existants ainsi que des développeurs SAP BO/BW capables de mettre en œuvre le meilleur des deux mondes. En outre, les aspects relatifs à la planification ne sont pas négligés non plus dans la nouvelle plateforme : une révolution est en cours avec l arrivée de solution de planning où l utilisateur jouera désormais un rôle plus central. Cette approche est donc plutôt novatrice pour les clients SAP historiques habitués à davantage de centralisation

17 et de rigidité dans les processus de planning et de reporting. Cela requiert en conséquence un autre type d accompagnement encore beaucoup plus ciblé sur l analyse des processus fonctionnels du cycle de mise en oeuvre que sur les aspects technologiques des outils utilisés. En tant que partenaire SAP, les compétences internes du Team Intelligence d Intensum ont bien évidemment évolué en ce sens afin de pouvoir assurer les meilleures synergies possibles entre ces deux mondes. Nous guidons nos clients dans le choix et l implémentation des meilleurs outils pour chaque type d utilisateurs. Photography Raoul Somers C est aussi dans cette optique qu Intensum continue d inscrire sa stratégie, ses services, sa politique de formation et de recrutement en étroite collaboration avec SAP BeLux, et ce afin de répondre aux nouvelles exigences de nos clients en matière de reporting et de planning tout en continuant de combler le gap entre le business et l IT. Pour obtenir de plus amples informations ou un workshop, n hésitez pas à nous envoyer votre demande à l adresse mail suivante : Benoit Regnier, Senior Manager Business Intelligence for Intensum Luxembourg

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL

SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL SEMINAIRE SAS VISUAL ANALYTICS LAUSANNE, MARCH 18 : JÉRÔME BERTHIER VALERIE AMEEL AGENDA 14:15-14:30 Bienvenue & Introduction Jérôme Berthier et Manuel Fucinos 14:30-14:45 Le concept de la Data Viz et

Plus en détail

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information

Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Darren Cooper Information Management Consultant, IBM Software Group 1st December, 2011 Le MDM (Master Data Management) Pierre angulaire d'une bonne stratégie de management de l'information Information

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Optimiser votre reporting sans déployer BW

Optimiser votre reporting sans déployer BW Optimiser votre reporting sans déployer BW Exploiter nos données opérationnelles Peut-on faire du reporting directement sur ECC sans datawarehouse? Agenda La suite BusinessObjects intégrée à ECC 3 scénarios

Plus en détail

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com

en SCÈNE RATIONAL Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Rational Démonstration SDP : automatisation de la chaîne de développement Samira BATAOUCHE sbataouche@fr.ibm.com Fabrice GRELIER fabrice.grelier@fr.ibm.com RATIONAL en SCÈNE 2007 IBM Corporation Objectif

Plus en détail

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite.

Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Rational ClearCase or ClearCase MultiSite Version 7.0.1 Quick Start Guide This guide is intended to get you started with Rational ClearCase or Rational ClearCase MultiSite. Product Overview IBM Rational

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

Performance industrielle Manufacturing Execution System

Performance industrielle Manufacturing Execution System Performance industrielle Manufacturing Execution System Mai 2013 Capgemini, leader de l intégration MES DEPUIS PLUS DE 25 ANS, CAPGEMINI ACCOMPAGNE SES CLIENTS DANS LA MISE EN ŒUVRE DE PROJETS MES. Une

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000

Experiences TCM QUALITY MARK. Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 TCM QUALITY MARK Jean-Marc Bachelet Tocema Europe workshop 4 Project management Management systems ISO 9001 ISO 14001 ISO 22000 + lead auditors for certification bodies Experiences Private and state companies,

Plus en détail

IBM Global Technology Services CONSEIL EN STRATÉGIE ET ARCHITECTURE INFORMATIQUE. La voie vers une plus grande effi cacité

IBM Global Technology Services CONSEIL EN STRATÉGIE ET ARCHITECTURE INFORMATIQUE. La voie vers une plus grande effi cacité IBM Global Technology CONSEIL EN STRATÉGIE ET ARCHECTURE INFORMATIQUE La voie vers une plus grande effi cacité Vos objectifs sont nos objectifs Les entreprises vivent sous la pression permanente de la

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing?

Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Tier 1 / Tier 2 relations: Are the roles changing? Alexandre Loire A.L.F.A Project Manager July, 5th 2007 1. Changes to roles in customer/supplier relations a - Distribution Channels Activities End customer

Plus en détail

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal

Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal IBM 2015 App Days Amphithéatre Blaise Pascal Comment concevoir et réaliser des applications mobiles combinant l'iot et le cognitif? Erwan Maréchal Appli Single Page : le concept du «Single Page App» Qu

Plus en détail

SILVERPROD Presentation. Juin 2012

SILVERPROD Presentation. Juin 2012 SILVERPROD Presentation Juin 2012 SILVERPROD SILVERPROD EN CHIFFRES Création en 1967 Un capital de 1 M et une croissance maîtrisée Un CA de 5 M Plus de 200 références industrielles Une présence sur le

Plus en détail

Orientations stratégiques IBM Software. Philippe Bournhonesque Stratégie Software France

Orientations stratégiques IBM Software. Philippe Bournhonesque Stratégie Software France Orientations stratégiques IBM Software Philippe Bournhonesque Stratégie Software France Des clients désireux de changer 98% des CEOs envisagent des changements de leurs business models 3X de la difficulté

Plus en détail

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive

Service management. Transforming the IT organization and driving it across the enterprise. Carlo Purassanta. Integrated Technology Services Executive Service management Transforming the IT organization and driving it across the enterprise Carlo Purassanta Integrated Technology Services Executive IBM Global CEO Study L entreprise du futur The study Core

Plus en détail

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager

Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager Architecture client riche Evolution ou révolution? Thomas Coustenoble IBM Lotus Market Manager IBM Workplace : permettre aux personnes de communiquer, de partager l information, quel que soit le terminal

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing.

ADHEFILM : tronçonnage. ADHEFILM : cutting off. ADHECAL : fabrication. ADHECAL : manufacturing. LA MAÎTRISE D UN MÉTIER Depuis plus de 20 ans, ADHETEC construit sa réputation sur la qualité de ses films adhésifs. Par la maîtrise de notre métier, nous apportons à vos applications la force d une offre

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

Les Nouveautés BMC FootPrints Service Core version 12

Les Nouveautés BMC FootPrints Service Core version 12 WHAT S NEW Les Nouveautés BMC FootPrints Service Core version 12 Principaux Bénéfices Points qui impactent le plus votre expérience :» Interface utilisateur» Personnalisation BMC FootPrints 12.0 est arrivé.

Plus en détail

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France

Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France Innovative BI with SAP Jean-Michel JURBERT D. de Marché BI, HANA, BIG DATA _ SAP France 2013 SAP AG. All rights reserved. Customer 1 Rôles et Attentes Instantanéité BIG DATA Users IT Real Time SAP HANA

Plus en détail

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source 30 Mars 2011 jean-francois.caenen@capgemini.com Chief Technology Officer Capgemini France Une nouvelle vague d adoption

Plus en détail

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC)

National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) National Director, Engineering and Maintenance East (Montreal, QC) Reporting to the General Manager, Engineering and Maintenance, you will provide strategic direction on the support and maintenance of

Plus en détail

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel

Introduction. Règlement général des TPs - Rappel. Objectifs du cours. Génie logiciel. Génie logiciel Introduction Génie logiciel Philippe Dugerdil Génie logiciel «The disciplined application of engineering, scientific and mathematical principles, methods and tools to the economical production of quality

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

La démarche décisionnelle à l hôpital

La démarche décisionnelle à l hôpital Vincent David La démarche décisionnelle à l hôpital nouvelle gouvernance et pilotage des activités Smarter Healthcare Plan Hôpital 2012 : 5 domaines stratégiques à moderniser (Communiqué du Ministre de

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

JOB DESCRIPTION. Intitulé du poste: REGIONAL SALES MANAGER LITTORAL

JOB DESCRIPTION. Intitulé du poste: REGIONAL SALES MANAGER LITTORAL JOB DESCRIPTION Intitulé du poste: REGIONAL SALES MANAGER LITTORAL Département: COMMERCIAL & MARKETING Chef hiérarchique : DIRECTEUR COMMERCIAL Catégorie l: 10 Lieu de travail : Direction Générale, Voyage

Plus en détail

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager.

Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. IBM Tivoli Key Lifecycle Manager Version 2.0.1 Quick Start Guide This guide will help you install a base configuration of IBM Tivoli Key Lifecycle Manager. National Language Version: To obtain the Quick

Plus en détail

Gestion de l information

Gestion de l information MODELE LOGIQUE DE CONSTRUCTION DES TABLEAUX DE BORD DEMARCHES PROSPECTIVES Tableau de Bord de la Performance Point «académique» sur l alignement des objectifs opérationnels et stratégiques Les démarches

Plus en détail

Raising the efficiency gains of industry by ICT means

Raising the efficiency gains of industry by ICT means Raising the efficiency gains of industry by ICT means 1/44 E-Government Consortium Thales IS ATG 2/44 ICT gains are similar for governments Industry Gains Government Gains Revenue Growth Expand government

Plus en détail

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam.

Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Quelle nouvelle génération de protection contre les intrusions dans le data center. IBM Proventia Network pour Crossbeam. Loic Guézo, Senior Managing Consultant, IBM ISS. agenda 1 Le partenariat IBM Crossbeam

Plus en détail

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val

MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val MICROSOFT DYNAMICS CRM & O Val O Val Operational Value JSI Groupe 2, rue Troyon 92310 Sèvres 1 AGENDA 1. QUI SOMMES-NOUS? 2. NOS OFFRES 3. UNE ORGANISATION COMMERCIALE DÉDIÉE À NOS CLIENTS 4. O VAL : OPERATIONAL

Plus en détail

1 ère mondiale. Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong"

1 ère mondiale. Carol PTAK Roughly Right is better than precisely wrong 1 ère mondiale Carol PTAK "Roughly Right is better than precisely wrong" All material and content copyright 2015 Institute. All rights reserved. 1 http://demanddriveninstitute.com/ Carol PTAK est actuellement

Plus en détail

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6

Objectif : Programme: Projet coordonné par l Office International de l Eau. Evènement labellisé World Water Forum 6 Atelier WaterDiss2.0: Valoriser les résultats de la recherche sur l'eau comme catalyseur de l'innovation. Paris, Pollutec, 1 er Décembre 2011 De 14h à 17h Salle 617 Objectif : L'objectif du projet WaterDiss2.0

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

Didier MOUNIEN Samantha MOINEAUX

Didier MOUNIEN Samantha MOINEAUX Didier MOUNIEN Samantha MOINEAUX 08/01/2008 1 Généralisation des ERP ERP génère une importante masse de données Comment mesurer l impact réel d une décision? Comment choisir entre plusieurs décisions?

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr

34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr 34, rue Duranton 75015 Paris Tél. : +33 (0)1 44 26 25 44 Fax : +33 (0)173 72 99 09 contact@objectim.fr www.objectim.fr des projets maîtrisés / the well-managed projects ANALYSER ORGANISER AGIR CONTROLER

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

GUEST AMENITY PORTFOLIO

GUEST AMENITY PORTFOLIO GUEST AMENITY PORTFOLIO Eco-green Creation Production Distribution 28 29 COSMETIC REGULATIONS & USERS SAFETY We guarantee the safety and conformity of all our cosmetic products, including their traceability.

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

La gestion des risques IT et l audit

La gestion des risques IT et l audit La gestion des risques IT et l audit 5èmé rencontre des experts auditeurs en sécurité de l information De l audit au management de la sécurité des systèmes d information 14 Février 2013 Qui sommes nous?

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION

MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION Ficep Group Company MANAGEMENT SOFTWARE FOR STEEL CONSTRUCTION KEEP ADVANCING " Reach your expectations " ABOUT US For 25 years, Steel Projects has developed software for the steel fabrication industry.

Plus en détail

BI Open Source Octobre 2012. Alioune Dia, Consultant BI alioune.dia@openbridge.fr

BI Open Source Octobre 2012. Alioune Dia, Consultant BI alioune.dia@openbridge.fr BI Open Source Octobre 2012 Alioune Dia, Consultant BI alioune.dia@openbridge.fr 1 Le groupe, en bref 2004 Date de création +7M * Chiffre d affaires 2012 +80 Collaborateurs au 06/2011 35% Croissance chiffre

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Corporate & Trade Show Video Lighting Sound

Corporate & Trade Show Video Lighting Sound Corporate & Trade Show Video Lighting Sound Que vous soyez en charge d un Evénement Corporate, d un lancement de nouveaux produits, d une soirée exceptionnelle ou encore d une exposition, PRG est définitivement

Plus en détail

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences

Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences Product Platform Development: A Functional Approach Considering Customer Preferences THÈSE N O 4536 (2009) PRÉSENTÉE le 4 décembre 2009 À LA FACULTé SCIENCES ET TECHNIQUES DE L'INGÉNIEUR LABORATOIRE DES

Plus en détail

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.

Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum. Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot. Discours du Ministre Tassarajen Pillay Chedumbrum Ministre des Technologies de l'information et de la Communication (TIC) Worshop on Dot.Mu Date: Jeudi 12 Avril 2012 L heure: 9h15 Venue: Conference Room,

Plus en détail

Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect

Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect Jean-Philippe VIOLET Solutions Architect IBM Cognos: L' Expertise de la Gestion de la Performance Acquis par IBM en Janvier 08 Rattaché au Brand Information Management Couverture Globale 23,000 clients

Plus en détail

& Partner bieten Ihnen an... & Partenaires vous proposent... & Partners offer to You... & Partneren bidden Iech un...

& Partner bieten Ihnen an... & Partenaires vous proposent... & Partners offer to You... & Partneren bidden Iech un... Rita Knott Coach et Gestionnaire d établissement de formation continue 23, Cité Aline Mayrisch L-7268 Bereldange Téléphone: éé +352 339 037 Mobile : +352 621 543 211 Fax : +352 333 159 e-mail : info@ritaknott.com

Plus en détail

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise Business Continuity Convention Tunis 27 Novembre 2012 Sommaire Sections 1 Ernst & Young : Qui sommes-nous? 2 Stratégie IT : au cœur des enjeux de l entreprise

Plus en détail

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis

Cloud Computing: de la technologie à l usage final. Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis Cloud Computing: de la technologie à l usage final Patrick CRASSON Oracle Thomas RULMONT WDC/CloudSphere Thibault van der Auwermeulen Expopolis ADOPTION DU CLOUD COMPUTING Craintes, moteurs, attentes et

Plus en détail

Partner Business School

Partner Business School IBM Software France Bois Colombes, 2013 July the 10th Partner Business School From IBM Software Capabilities to Client Experience IBM Software France Raphael.Sanchez@fr.ibm.com 2013 IBM Corporation Notre

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

GLOBAL COMPACT EXAMPLE

GLOBAL COMPACT EXAMPLE GLOBAL COMPACT EXAMPLE Global Compact Good Practice GROUPE SEB 2004-2005 1/4 FIRM: GROUPE SEB TITLE: GROUPE SEB Purchasing Policy contributing to sustainable development GC PRINCIPLES taken into account:

Plus en détail

Business Process Management

Business Process Management Alain Darmon Responsable Avant-Vente BPM, IBM 1 er mars 2011 Business Process Management Améliorez l agilité de l entreprise avec la gestion des processus métier Les processus sont partout! Ouverture de

Plus en détail

La Business Intelligence pour les Institutions Financières. Jean-Michel JURBERT Resp Marketing Produit

La Business Intelligence pour les Institutions Financières. Jean-Michel JURBERT Resp Marketing Produit La Business Intelligence pour les Institutions Financières Jean-Michel JURBERT Resp Marketing Produit Agenda Enjeux des Projets Financiers Valeur de Business Objects Références Clients Slide 2 Des Projets

Plus en détail

Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012. Rachel Hunt

Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012. Rachel Hunt Les Grandes Tendances d Investissement Informatique en 2011/ 2012 Rachel Hunt Un retour a la croissance pour l investissement informatique Croissance de 3 a 5% en 2011/12 La croissance est tirée par les

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

Snagit 9.1. Les plug-ins de Snagit. By TechSmith Corporation

Snagit 9.1. Les plug-ins de Snagit. By TechSmith Corporation Snagit 91 Les plug-ins de Snagit By TechSmith Corporation TechSmith License Agreement TechSmith Corporation provides this manual "as is", makes no representations or warranties with respect to its contents

Plus en détail

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France

Projet de réorganisation des activités de T-Systems France Informations aux medias Saint-Denis, France, 13 Février 2013 Projet de réorganisation des activités de T-Systems France T-Systems France a présenté à ses instances représentatives du personnel un projet

Plus en détail

Le Cloud, levier de transformation de l entreprise

Le Cloud, levier de transformation de l entreprise Le Cloud, levier de transformation de l entreprise Pierre Benne Jean-Marc Defaut Modification radicale du théâtre d'opération 2 Le triple challenge du CIO Réduire le «time to value» en répondant aux nouvelles

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique?

Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Conférence Perspectives pour une nouvelle Agence Méditerranéenne de la Logistique? Mardi 3 juin 2014 Younes TAZI Directeur Général Agence Marocaine de Développement de la Logistique younes.tazi@amdl.gov.ma

Plus en détail

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT Le groupe PARIS AXE COSMÉTIQUE PARISAXE COSMETIC GROUP Créé en 1999, PARIS AXE COSMÉTIQUE est aujourd hui un Groupe leader, acteur majeur du secteur de la Beauté. Il est composé de deux activités principales

Plus en détail

Analytics Platform. MicroStrategy. Business Intelligence d entreprise. Self-service analytics. Big Data analytics.

Analytics Platform. MicroStrategy. Business Intelligence d entreprise. Self-service analytics. Big Data analytics. Business Intelligence d entreprise MicroStrategy Analytics Platform Self-service analytics Big Data analytics Mobile analytics Disponible en Cloud Donner l autonomie aux utilisateurs. Des tableaux de bord

Plus en détail

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE

PRESENTATION. CRM Paris - 19/21 rue Hélène Boucher - ZA Chartres Est - Jardins d'entreprises - 28 630 GELLAINVILLE PRESENTATION Spécialités Chimiques Distribution entreprise créée en 1997, a répondu à cette époque à la demande du grand chimiquier HOECHTS (CLARIANT) pour distribuer différents ingrédients en petites

Plus en détail

Transformer la prévision d Entreprise

Transformer la prévision d Entreprise Transformer la prévision d Entreprise Stephane Ribault - Director Enterprise Planning & EPM SaaS Leader 1 Safe Harbor Statement The following is intended to outline our general product direction. It is

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Adapter et assurer sa stratégie en temps de crise avec Financial Performance Management.

Adapter et assurer sa stratégie en temps de crise avec Financial Performance Management. IBM Cognos Adapter et assurer sa stratégie en temps de crise avec Financial Performance Management. Lionel DOAT Sommaire Introduction Qui sommes nous? La finance au centre du Performance Management Notre

Plus en détail

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014

EUDAT and CINES data preservation services. Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 EUDAT and CINES data preservation services Workshop PREDON Stéphane Coutin 05 nov 2014 Le CINES Basé à Montpellier (Hérault, France) EPA créé en 1999, succédant au CNUSC (Centre National Universitaire

Plus en détail

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986 Efficiency and innovation, since 1986 Performance et innovation, depuis 1986 Abbatescianni Studio Legale e Tributario offers a full range of tailor-made, efficient and innovative solutions to the international

Plus en détail

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet

La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 Product Configurator (summary) La solution idéale de personnalisation interactive sur internet FACTORY121 cité comme référence en «Mass Customization» au MIT et sur «mass-customization.de» Specifications

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

L offre IBM Software autour de la valeur métier

L offre IBM Software autour de la valeur métier IBM Frame Mai 2011 L offre IBM Software autour de la valeur métier Hervé Rolland - Vice Président, Software Group France Milestones that Matter: IBM Software Acquisitions Milestones that Matter: IBM Software

Plus en détail

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence

AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence AXIAD Conseil pour décider en toute intelligence Gestion de la Performance, Business Intelligence, Big Data Domaine d expertise «Business Intelligence» Un accompagnement adapté à votre métier dans toutes

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT CHINOIS EN PERPÉTUELLE MUTATION Une réglementation évolutive - Fiscalité TVA, Business Tax, récupération de TVA export - Contrôle des changes vers un assouplissement - Charges sociales

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

L Art d être Numérique. Thierry Pierre Directeur Business Development SAP France

L Art d être Numérique. Thierry Pierre Directeur Business Development SAP France L Art d être Numérique Thierry Pierre Directeur Business Development SAP France La Transformation Numérique «Plus largement, l impact potentiel des technologies numériques disruptives (cloud, impression

Plus en détail

CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales

CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales CACEIS capitalise sur la gestion des assemblées générales CACEIS Corporate Trust, la filiale française de CACEIS spécialisée dans les services aux émetteurs, conjugue simplicité et réduction des coûts

Plus en détail

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4

MATRASUR. Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 MATRASUR COMPOSITES Divide trimming cycle times by 4 Réduisez les temps d usinage par 4 Obtain high precision and perfect pro cess repetitiveness Obtenez une grande précision et une répétitivité parfaite

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com

Thales Services, des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com , des systèmes d information plus sûrs, plus intelligents www.thalesgroup.com Thales, leader mondial des hautes technologies Systèmes de transport, Espace, Avionique, Opérations aériennes, Défense terrestre,

Plus en détail

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com Tâches et Buts Date D échéance Tâche Buts Remarques Objectifs Annuels Trafic Web Inscriptions Email Produits à vendre Services à vendre Suiveurs Pinterest Suiveurs Facebook Suiveurs Twitter Suiveurs YouTube

Plus en détail

Les marchés Security La méthode The markets The approach

Les marchés Security La méthode The markets The approach Security Le Pôle italien de la sécurité Elsag Datamat, une société du Groupe Finmeccanica, représente le centre d excellence national pour la sécurité physique, logique et des réseaux de télécommunication.

Plus en détail