NIVEAU D ACQUISITION :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NIVEAU D ACQUISITION :"

Transcription

1 CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que nous allons essayer de trouver au cours de cette activité. Quelle est l unité officielle dans la vie courante de l énergie? Mais ce qui est important de connaître également dans une maison, c est la consommation! Quel est le fournisseur d électricité de votre maison? C est l entreprise A quel endroit, dans la maison, peut-on voir le relevé de sa consommation? Et sur quel document? Sur une.. A1 NIVEAU D ACQUISITION : - Comparer les quantités d énergie consommée par deux objets techniques. 2 («Je sais en parler») A partir de la fiche Ressource R1, répondre aux questions ci-dessous. Qui est l émetteur de ce document (l entreprise)?. Qui en est le récepteur (et donc le client)?.. Quel est le montant prélevé? En quelle unité est exprimée la consommation? En. Quelle a été la consommation de février?. Quelle est l origine de l électricité produite par ce fournisseur (en pourcentage)? Par quel moyen sera payée cette facture?

2 Fiche d Activité : 2/6 A1 II. Comparer la quantités d'énergie consommée 1) Comparaison de 2 écrans d ordinateur Quelles différences voyez-vous? Y-a-t-il une différence au niveau de la résolution (nombre de points que l on peut afficher sur l écran)? Quelle est la différence la plus marquante? Sur une journée, l ordinateur sera utilisé en moyenne 4h. Quelle économie peut-on réaliser avec l écran plat? En sachant que le coût du kwh est d environ 0,20, quelle économie peut-on réaliser par an? Remarque : La mise en veille est à l origine d un important gaspillage d énergie, elle peut représenter une consommation annuelle d environ 700kWh/h sur la base de l ensemble des appareils utilisés par une famille de 4 personnes. A méditer

3 Fiche d Activité : 3/6 A1 2) Comparaison de 2 lampes Un réveil plafond produit de la lumière tricolore afin de créer une atmosphère apaisante dans la pièce (Luminothérapie). Il emploie 3 DEL. Il existe d autres réveils plafonds qui emploient d autres moyens d éclairage. A l aide des renseignements ci-dessous vous allez donc comparez leur consommation d énergie. Réveil plafond A: Réveil plafond B: -Puissance de chaque DEL P = 1,5 W -1 ampoule basse consommation P = 9 W Sachant qu une énergie consommée est égale au produit de la puissance (en Watt) par le temps d utilisation (en Heure): E = P x t -Calculer la consommation d énergie pour chaque réveil plafond pour 1 jour. -Convertissez vos résultats en KWh (Kilo Watt heure). -Quel est le réveil plafond qui consomme le moins? 3) Comparaison de modes de chauffage A l aide de l outil Internet et des renseignements ci-dessous vous allez comparez la consommation d énergie pour des différents mode de chauffage d une maison. Votre maison a besoin de Kwh d énergie utile pour être chauffée durant 1 année. La devise est en Euro. Allez sur le site Imprimez les résultats et collez le tableau au dos de cette feuille. Quel type de chauffage choisiriez-vous pour votre future maison et pourquoi?

4 Fiche d Activité : 4/6 A1 III. Etiquette énergétique Voici une étiquette trouvée sur un appareil électroménager De quel appareil électroménager s agit il?.... Pouvez-vous expliquer ce que signifie cette information? Et celle-ci? Et celles là? Quel est ce logo? Il s agit du logo de... Pourquoi impose t - on aux fabricants de fabriquer des appareils de plus en plus économe en énergie?...

5 CAPACITES : Fiche d Activité : 5/6 IV. Nature des énergies A l aide de vos connaissances de 6 ème et 5 ème et en vous aidant du site : citer quelques sources d énergies. Sources d énergie non renouvelables Sources d énergie renouvelables A1 Problème à résoudre: Quelles est la natures des énergies nécessaires au fonctionnement des objets techniques dans une maison. NIVEAU D ACQUISITION : - Indiquer la nature des énergies utilisées pour le fonctionnement de l objet technique. 2 («Je sais en parler») Complétez le tableau ci-dessous. Les objets techniques de la maison Énergie d entrée utilisée Ressources naturelles à partir desquelles elles peuvent être produites Renouvelable? Oui Non Effet produit par l objet technique Chaîne Hi-Fi Electrique Eau, vent, uranium... X X Son Lampe Téléviseur Cheminée Portail automatisé Table de cuisson à gaz Radiateur fioul Pompe à chaleur

6 Fiche d Activité : 6/6 A1 Pour faire fonctionner nos objets techniques, on utilise plusieurs types d énergies. On les trouve soit à l état naturel ou bien on les transforme avant d être utilisées. On les classe en 2 catégories : les énergies non renouvelables et les énergies renouvelables. En vous aidant de vos connaissances de 6 ème et 5 ème et du site : LES ÉNERGIES NON RENOUVELABLES LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Définition : Définition : Sources d énergie Energie Transformée en énergie.. grâce à... Sources d énergie Energie Transformée en énergie.. grâce à... Pétrole Eau des rivières Gaz Soleil Charbon Chaleur du sous sol Uranium Bois et déchets Complétez le tableau Vent

7 Fiche Ressource : R1

8 CAPACITES : Fiche de Connaissance : - Comparer les quantités d énergie consommée par deux objets techniques. - Indiquer la nature des énergies utilisées pour le fonctionnement de l objet technique. C1 NIVEAU D ACQUISITION : 2 («Je sais en parler») 2 («Je sais en parler») I. Définition de l efficacité énergétique Rapport entre la production utile de la machine et ce qui est dépensé pour la faire fonctionner. A différencier du rendement. L efficacité énergétique d un objet est exprimée par une lettre, de A pour ceux qui ont la meilleure efficacité énergétique à G pour ceux qui ont la plus mauvaise. Chaque objet vendu est muni d une «Etiquette Energie». Elle indique son efficacité énergétique ainsi que ses caractéristiques techniques principales. II. Nature des énergies Parmi les énergies consommées pour le fonctionnement des objets techniques, on distingue celles dont les sources sont renouvelables et celles dont les sources ne le sont pas. Elles produisent lumière et chaleur nécessaires à notre confort. Energie mécanique Chaleur du sous sol - Bois III. Energie consommée L énergie consommée est égale au produit de la puissance par le temps d utilisation: E = P x t Exemple : une ampoule de puissance P= 60 Watt qui fonctionne pendant un temps t = 5 heures consomme P x t = 60 x 5 = 300 Wh.

9 CAPACITES : I. La chaîne de l'énergie Fiche d Activité : 1/3 Gestion de l énergies, régulation 1) QUESTION : Comment est fabriquée l eau chaude dans votre maison? A2 NIVEAU D ACQUISITION : - Identifier dans la chaîne de l énergie les composants qui participent à la gestion de l énergie et du confort. 1 («Je sais») Voici le système utilisé au collège : Il s agit d un ballon (cumulus) qui comporte des éléments électriques chauffants (résistances). Essayez d expliquer le principe de fonctionnement :

10 Fiche d Activité : 2/3 Gestion de l énergies, régulation A2 2) Cherchez les définitions des mots suivants : Thermique:..... Ballon:.... Résistances chauffantes:.... Tuyaux: Thermostat:.... Electrique:..... et complétez alors le schéma ci-dessous :

11 Fiche d Activité : 3/3 Gestion de l énergies, régulation A2 3) Régulation du courant : Sur votre objet technique, le réveil plafond, un composant électronique permet de réguler l énergie électrique utilisée par les DEL. A l aide de la ressource ci-dessous, répondez aux questions suivantes : Quel est le composant qui permet de gérer l énergie électrique utilisée par les DEL? Citez la phrase qui a induit votre réponse. Quelle sera la résistance du composant si l alimentation est de 4 V. Refaire les calculs comme cidessous. LES DIODES ÉLECTROLUMINESCENTES (DEL ou LED) : Signalisation : Vous avez tous dû voir dans les appareils électroniques ces petits points lumineux rouges, verts et jaunes ce sont les DELS. Elles permettent de visualiser la mise sous tension d un appareil ou le fonctionnement d un circuit. Eclairage : Nous pouvons voir maintenant les feux arrières de voiture, les lampes torches et autres ampoules domestiques équipés de diode haute luminosité. Cet éclairage est très puissant et la consommation est insignifiante si l'on compare ce composant au méchant filament de la lampe. Constitution : Lors du passage du courant dans la diode, son coeur en silicium émet des photons, des molécules lumineuses. Les dels sont moulées dans un corps translucide qui leur permet d émettre cette lumière. Les différentes couleurs sont obtenues par l'adjonction de gaz et de matériaux différents dans ce tout petit noyau. Le seuil de conduction varie selon la couleur émise entre 1,6 V et 2,4 V. L intensité du courant est comprise entre 15 ma et 25 ma. Caractéristiques des diodes électroluminescentes : Tension directe (tension qu elle peut supporter) 2,2 V, Intensité directe 15 à 25 ma. On voit que la tension d alimentation et l intensité directe sont très critiques et qu il ne faut pas dépasser ces valeurs. Il est impératif de placer une résistance en série sur l anode pour protéger la DEL sinon poummm!. Prenons un exemple : vous travaillez avec des circuits intégrés et vous avez une tension d alimentation de 5 V et la DEL, elle, ne supporte que 2 V. Il faut donc faire chuter la tension de 5 V à 2 V pour ne pas la détruire. De quelle valeur doit être cette résistance? La loi d ohm donne U = R x I avec U tension en volts, I'intensité du courant en ampères et R résistance en ohms. On peut écrire U = U1 + U2 U 2 = U - U1 U 2 = 5-2 = 3 V On prend I = 20 ma = 0,02 A qui est l'intensité moyenne supportée. U 2 = R.I d'où R = U2 / I donc R = 3 / 0,02 R = 150 Ohms Il existe des DELS avec résistances intégrées prévues soit pour 5 V soit pour 12 V en alimentation.

12 CAPACITES : Fiche de Connaissance : Gestion de l énergies, régulation C2 NIVEAU D ACQUISITION : - Identifier dans la chaîne de l énergie les composants qui participent à la gestion de l énergie et du confort. 1 («Je sais») I. La régulation La régulation permet de maintenir la température ambiante à une valeur choisie qu on appelle température de consigne. II. La programmation La programmation elle permet de faire varier la température de consigne en fonction : Du moment de la journée (jour/nuit). Du jour de la semaine. De l occupation des lieux. Des différentes pièces (chambres/salon/cuisine/ ) III. Les composants

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 3112 Valable jusqu au : 15/02/2025 Type de bâtiment : Immeuble collectif Année de construction : Avant 1975 Surface habitable : 92,04 m² Adresse : 6, Rue Francisque Sarcey 75116 PARIS 16 Date : 16/02/2015

Plus en détail

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces)

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces) Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Complétez le tableau en indiquant quelle est la grandeur indiquée et son unité: indication grandeur unité 12 V 25W Pour cela je dois appliquer

Plus en détail

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant :

1- A partir des informations données ci-dessus et de vos connaissances, compléter le tableau suivant : THEME ENJEUX ENERGETIQUES CH 1 : BESOINS EN ENERGIE 1. NOS DIFFERENTES SOURCES ET FORMES D ENERGIE 1.1. «Différence entre source d énergie et forme d énergie» Le travail de l homme qui veut pouvoir utiliser

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue.

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue. Chapitre 3 Électricité 3.1 Tension et énergie électriques 3.1.1 Énergie électrique Expérience 3.1 On relie les calottes d une lampe à lueur aux sphères métalliques d une machine de Wimshurst (figure 3.1).

Plus en détail

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche

Problème IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche IPhO : Diode électroluminescente et lampe de poche Les diodes électroluminescentes (DEL ou LED en anglais) sont de plus en plus utilisées pour l éclairage : affichages colorés, lampes de poche, éclairage

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

AC Anywhere. Manuel de l utilisateur. F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W

AC Anywhere. Manuel de l utilisateur. F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W AC Anywhere Convertisseur de courant (Produit de classe II) Manuel de l utilisateur F5C400u140W, F5C400u300W F5C400eb140W et F5C400eb300W Veuillez lire les instructions d installation et d utilisation

Plus en détail

Repérer, sur un objet technique, les énergies d'entrée et de sortie. Repérer les transformations énergétiques

Repérer, sur un objet technique, les énergies d'entrée et de sortie. Repérer les transformations énergétiques Fiche énergie Fiche élève 8 Compétences visées Niveau d'acquisition Repérer, sur un objet technique, les énergies d'entrée et de sortie Repérer les transformations énergétiques Identifier les différents

Plus en détail

Diagnostic de Performance Energétique

Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic de Performance Energétique Technicien : Michel Le Dû Certification de compétence délivrée par : Bureau Veritas Certification Numéro du certificat : N 1725858 Date de validité : 17 octobre 2012

Plus en détail

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat

Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat Chapitre 1 Exploitation de l énergie solaire dans l habitat I. Utilisation de l énergie solaire dans l habitat. Activité 1 : Le potentiel énergétique du Soleil sur Terre. L un des enjeux énergétiques majeurs

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois...

Eco. Plus chères à l'achat, les ampoules faible consommation se révèlent très économiques au bout de quelques mois... Eco consommation La mairie ou la société de remontée mécanique veillent à limiter et à réduire leur consommation d énergie pour l éclairage des locaux et de la station. Grâce à des gestes simples et les

Plus en détail

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser PLAN Séquence 1 : comprendre les mots et concepts Séquence 2 : appréhender les enjeux Séquence 3 : maîtriser sa consommation SEQUENCE 1 : où on définit les

Plus en détail

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables

Energies. D ambiance REFERENCES : ACTIONS MENEES : CONTACT : DESCRIPTION TECHNIQUE DES ACTIONS ENGAGEES : GAINS OU BENEFICES DEGAGES : renouvelables REFERENCES : Entreprise : ELEC-EAU 47 Rue de la petite vitesse 72300 Sablé sur Sarthe Tél. : 02 43 95 07 22 Effectif : 11 salariés Activité : Electricité, plomberie, chauffage et climatisation Energies

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE

MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE A MAISON DE L HABITAT DE L ARIEGE 7 Boulevard Alsace Lorraine 09000 FOIX Tél : 05 34 09 24 82 Mail : contact@maisonhabitat09.fr A Des Gestes Simples pour de Grandes Economies d Energie Des gestes rusés

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 9 Lumière S éclairer à la maison et au travail Les ampoules électriques les plus puissantes de la maison consomment 250

Plus en détail

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout

>> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa place partout SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Kaliko CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE EASYLIFE L air, source d eau chaude >> 65% d eau chaude gratuite >> Couvre les besoins d une famille >> Trouve sa

Plus en détail

I) La puissance nominale 1) Que signifie la valeur en Watt portée sur les lampes? Activité 1 P162

I) La puissance nominale 1) Que signifie la valeur en Watt portée sur les lampes? Activité 1 P162 Chapitre 4 : Puissance et énergie électrique Dernier chapitre d'électricité, nous allons voir ce que sont les Watts et les kwh, ce que nous devons à notre fournisseur d'énergie électrique. I) La puissance

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A)

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE LOGEMENT (6.A) LOGEMENT (6.A) Ordonnance 2005-655 du 8 juin 2005, Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006, Arrêté du 3 mai 2007 A INFORMATIONS GENERALES N de rapport : LAMBERTINI 1296 08.04.09

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle.

Description du système. Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. Description du système Pompe 1 : Pompe de régulation du retour sur le poêle. La vitesse de la pompe varie de façon à ce que la température de l eau qui reparte vers le poêle soit toujours de 60 C. Le débit

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Dossier Diagnostics Immobiliers

Dossier Diagnostics Immobiliers Dossier Diagnostics Immobiliers Diagnostic Performance Energétique Du 25 Mars 2009 Monsieur DUPOND Marcel 7 rue Marcel PAGNOL 76960 NOTRE DAME DE BONDEVILLE Désignation Maison Maison individuelle de type

Plus en détail

Les équipements performants dans l habitat

Les équipements performants dans l habitat Les équipements performants dans l habitat Ventilation performante La ventilation mécanique contrôlée (VMC) Pour une maison performante et saine, il est indispensable d opter pour une VMC. Le principe

Plus en détail

Puissance et énergie électriques

Puissance et énergie électriques Plan Introduction: 1 La puissance électrique 1.1 Mesure d une puissance électrique 1.2 Puissance électrique de quelques appareils 2 L énergie électrique 2.1 Calcul de l énergie électrique consommée 2.2

Plus en détail

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS

BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE OBSERVATIONS ENSEIIGNEMENT TRANSVERSAL Page 1/7 Classe : Nom :.. Prénom :. Binôme :..... BILAN ENERGETIQUE D UN LOGEMENT Première approche Date :... CENTRE D INTERET CI 1. CONCEPTION, COMPETITIVITE ET CREATIVITE NOTE

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien.

LE CHAUFFAGE. Peu d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. Pas d entretien. Pas d entretien. Entretien. fréquent. Peu d entretien. LE CHAUFFAGE 1. LE CHAUFFAGE ELECTRIQUE Le chauffage électrique direct ne devrait être utilisé que dans les locaux dont l isolation thermique est particulièrement efficace. En effet il faut savoir que

Plus en détail

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude

pour dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude Astuces pour! dépenser moins Énergie électrique, chauffage et eau chaude 2 >>> ÉDITO électricité est une énergie indispensable dans nos logements, L que ce soit pour le chauffage, l éclairage, la production

Plus en détail

DEFI «MISE EN VEILLE»

DEFI «MISE EN VEILLE» DEFI «MISE EN VEILLE» La consommation de nuit et de week end dépasse souvent 25% de la facture électrique de l école Quel gaspillage énergétique, écologique et financier! Le défi à relever est de découvrir

Plus en détail

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / /

AIDE AU PRE-DIAGNOSTIC DES LOGEMENTS EN PRECARITE ENERGETIQUE Grille d évaluation remplie par :... date & heure : / / / Grille d évaluation remplie par :......................... date & heure : / / / Coordonnées du bénéficiaire : Nom :........................................ Prénom :................................... Adresse

Plus en détail

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique

Guide de l éclairage 1to1 energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Guide de l éclairage to energy Efficacité énergétique, confort et esthétique Sommaire Pour y voir plus clair 3 L essentiel en bref 4 Comparatif anciennes/nouvelles ampoules 6 Ampoules basse consommation

Plus en détail

Économiser l Électricité

Économiser l Électricité Économiser l Électricité c est simple Document réalisé par l Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Observatoire Régional de l Énergie Midi-Pyrénées

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

Pourquoi maitriser ses consommations d'énergie?

Pourquoi maitriser ses consommations d'énergie? Qu est ce que l énergie? Il est difficile de se représenter la notion d énergie. Ce n est pas quelque chose que l on peut voir ou toucher mais nous percevons ces effets. L énergie c est en fait ce qui

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE Enseignement primaire et collège Articles Code Chauffe-eau solaire 870M0003 Document non contractuel Généralités sur l'énergie solaire L'énergie

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation.

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. Ils doivent être régulés par un dispositif électronique intégré performant, ils

Plus en détail

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires...

SOMMAIRE. Qu est-ce que le compteur électronique... page 1. Comment consulter les informations... page 1. Les différentes options tarifaires... Edition Édition 2008 Juillet 2000 SOMMAIRE Qu est-ce que le compteur électronique... page 1 Comment consulter les informations... page 1 Les différentes options tarifaires... page 1 a)option base... page

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP1 EE ENERGIE THERMIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

L énergie dans notre quotidien

L énergie dans notre quotidien 4 5 6 7 8 L énergie dans notre quotidien QUE SAIS-TU SUR L ÉNERGIE? Sur ton cahier de sciences, essaie de répondre par VRAI ou FAUX aux phrases ou expressions qui suivent. A. 1. Nous utilisons de plus

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL

LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL LAMPES FLUORESCENTES BASSE CONSOMMATION A CATHODE FROIDE CCFL Economisons notre énergie et sauvons la planète Présentation générale 2013 PRESENTATION I. Principes de fonctionnement d une ampoule basse

Plus en détail

5/ Fonctionnement du laser

5/ Fonctionnement du laser 5/ Fonctionnement du laser La longueur d onde du laser est de 532 nanomètres (532x10-9 m) soit dans le vert. Le choix de cette longueur d onde n est pas fait au hasard car la matière va interagir avec

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 101053 / 1 Valable jusqu au : 21/10/2020 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : < 1948 Surface habitable : 44 m² Adresse : 5 rue Saint Marc 29200 BREST Date de visite: 20/10/2010 Date

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 01130021 / 1 Valable jusqu au : 07/01/2023 Type de bâtiment : Maison Année de construction : à partir de 2000 Surface habitable : 173 m²* Adresse

Plus en détail

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES

LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES Roger Cadiergues MémoCad nd43.a LES DIODES ÉLECTRO- LUMINESCENTES SOMMAIRE nd43.1. Les diodes électroluminescentes (LED) nd43.2. Les très basses tension de sécurité (TBTS) nd43.3. Le montage des appareils

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : 32 / 1 Valable jusqu au : 01/08/2022 Type de bâtiment : Maison mitoyenne Année de construction : 1989-2000 Surface habitable : 135,67 m² Adresse

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

Enregistreurs multi-voies

Enregistreurs multi-voies s multi-voies 4 voies analogiques avec afficheur UX120-006M ACCESSOIRES EN OPTION Les pinces ampèremétriques : CT-D CT-E - Affichage temps réel et enregistrement - Idéal Audits énergétiques - Pinces ampèremétriques

Plus en détail

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1

Petits gestes. Département du Lot. Grandes économies. Trucs et astuces pour faire baisser la facture. Guide écos-gestes p 1 Département du Lot Petits gestes Grandes économies Trucs et astuces pour faire baisser la facture Guide écos-gestes p 1 Comment réduire sa facture d eau, d électricité? Est-il vraiment possible d économiser

Plus en détail

REGULATION DE ZONE CHAUFFAGE PAR LE SOL

REGULATION DE ZONE CHAUFFAGE PAR LE SOL CHAUFFAGE PAR LE SOL 2 SOMMAIRE REGULATION DE ZONE REGULATION DE ZONE Généralités 4 Tempco régulation de zone (câblée) 6 Thermostats 6 Unité de commande 7 Tempco régulation de zone (radiofréquence) 8 Thermostats

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 2278 / 1 Réf. Ademe : 1535V2001510H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 01/05/2025 Type de bâtiment : Appartement (Lots 55,43) Année de construction : avant 1948

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Le mode d emploi des appareils de mesure Quelques infos pour commencer Cette lettre d information est le mode d emploi des différents appareils de mesures mis à disposition dans le cadre du défi. Votre

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

la comparaison des ampoules

la comparaison des ampoules description la comparaison des ampoules 6 e année, Sciences et technologie Source : Adapté de TDSB, Heat in the Environment Au cours de cette activité d apprentissage, les élèves exploreront leur utilisation

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Descriptif du logement et de ses équipements

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1 neuf) Descriptif du logement et de ses équipements N :... Valable jusqu au :... 24/09/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. A partir de 2006 Surface habitable :... 174,85 m² Adresse :... Lotissement saint

Plus en détail

Comparaison des performances d'éclairages

Comparaison des performances d'éclairages Comparaison des performances d'éclairages Présentation Support pour alimenter des ampoules de différentes classes d'efficacité énergétique: une ampoule LED, une ampoule fluorescente, une ampoule à incandescence

Plus en détail

Mode d emploi du kit de mesure

Mode d emploi du kit de mesure Conseil en maîtrise de l énergie et énergies renouvelables Mode d emploi du kit de mesure Présentation Dans le cadre du défi «Familles à Energie positive», ce kit est remis au capitaine de chaque équipe.

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies

Pompe à chaleur Air-Eau. Confort et économies Pompe à chaleur Air-Eau Confort et économies Le système de chauffage réversible de l avenir! Un pas en avant pour réduire les émissions de CO₂. L augmentation des émissions de CO₂ et autres gaz à effet

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : Vous disposez des 4 appareils électriques suivants : 1 radiateur de puissance P R = 1000 W. 2 lampes halogènes de puissances P L = 500

Plus en détail

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES

Les Champs Elysées. 80 Avenue Jean Jaurès - 30000 NÎMES Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a bis) Bâtiment à usage principal de bureau, d'administration ou d'enseignement Valable jusqu au

Plus en détail

ASSISTANT PRODUITS - FRANCEPOWER

ASSISTANT PRODUITS - FRANCEPOWER Comment choisir votre groupe électrogène? Votre groupe électrogène doit être parfaitement adapté à l usage auquel vous le destinez. Procédez donc par étapes successives pour déterminer votre besoin en

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

Rapport chiffré sur le fonctionnement et le rendement d un chauffe-eau solaire

Rapport chiffré sur le fonctionnement et le rendement d un chauffe-eau solaire Rapport chiffré sur le fonctionnement et le rendement d un chauffe-eau solaire Introduction Afin de pallier le problème de réchauffement climatique, la Région Wallonne encourage les particuliers à installer

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw

Guide de la mesure pour chaudières. de 4 à 400 kw Guide de la mesure pour chaudières de 4 à 400 kw Selon le nouvel arrêté du 15/09/2009 nous mettons à votre disposition : les attestations au format PDF - Dans les mallettes des analyseurs de combustion

Plus en détail

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS

Dossier de presse «Neuf» POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS POMPE A CHALEUR : LA SOLUTION OPTIMALE POUR LE CHAUFFAGE ET L EAU CHAUDE SANITAIRE DES BATIMENTS NEUFS La construction d'un bâtiment représente toujours un projet important, d'un point de vue architectural,

Plus en détail

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita

FideloConso. à votre écoute! 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) Tout savoir sur l offre DolceVita. GDF SUEZ DolceVita GDF SUEZ DolceVita à votre écoute! Contactez votre conseiller FideloConso 09 69 32 70 00 (appel non surtaxé depuis un poste fixe) du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 15 Vous avez des questions? Adressez-nous

Plus en détail

DEFI " MISE EN VIELLE "

DEFI  MISE EN VIELLE DEFI " MISE EN VIELLE " Même éteint, certains appareils consomment de l'électricité. D'autres, en attente d'être activés, consomment aussi ; on parle alors de consommation de veille. Quel gaspillage énergétique,

Plus en détail

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3

SOMMAIRE : Sommaire page 1. Introduction page 2. L'énergie solaire page 2. Le panneaux solaires thermiques page 3 SOMMAIRE : Sommaire page 1 Introduction page 2 L'énergie solaire page 2 Le panneaux solaires thermiques page 3 Les panneaux solaires photovoltaïques page 4 Glossaire page 5 Conclusion page 7 Bibliographie

Plus en détail

Diagnostic de Performance énergétique

Diagnostic de Performance énergétique Diagnostic de Performance énergétique Le diagnostic de performance énergétique (DPE) renseigne sur la performance énergétique d'un logement ou d'un bâtiment, en évaluant sa consommation d'énergie et son

Plus en détail

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

>> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Twineo CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION EASYLIFE La condensation pour tous >> Economies d énergie garanties >> Eau chaude à volonté >> Très compacte

Plus en détail

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer

Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer Optimisation du fonctionnement de la chaudière et de l open buffer E. BRAJEUL D. LESOURD, A. GRISEY (Ctifl) T. BEAUSSE (Gaz de France) Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1

Plus en détail

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés

I. Etapes de la fabrication et procédés utilisés Mécanique Générale Les activités de la Mécanique Générale utilisent une quantité d'énergie non négligeable qui représente en moyenne 1,2 % du chiffre d'affaires. C'est aussi 22 000 kwh ou 1 200 HT par

Plus en détail