Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quartier Beau Soleil. Zone d Amd. Aménagement Concerté"

Transcription

1 Quartier Beau Soleil Zone d Amd Aménagement Concerté Présentation générale du cahier des charges et de la démarche d accompagnement auprès des acquéreurs Cabinet D.LENOIR

2 ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS INDIVIDUELS / Lots libres 1 Réunion publique de présentation - acquéreurs potentiels - Exposé du projet urbain inscrit dans une démarche de développement durable accent sur les cibles environnementales au niveau des projets (dont eau et énergie) 2 Rencontre par groupe des acquéreurs de lot individuel (6 mois) Exposé par groupe de 10 à 15 personnes environ pour permettre des échanges, répondre aux questions, - du cahier des recommandations architecturales, urbaines, paysagères et environnementales et des objectifs énergétiques et de gestion d eau en particulier - et des modalités de suivi de leur projet et d accompagnement technique (énergie, eau) 3 Rencontres individuelles avec les acquéreurs et leur maître d oeuvre 2 réunions en moyenne par lot avec Architecte Urbaniste de la ZAC et Ingénieur Thermicien (permanence hebdomadaire ou bi-mensuelle en fonction des besoins) - Présentation d une esquisse avec le maître d œuvre de leur choix échanges sur l implantation, la forme architecturale, les matériaux, les ouvertures.. orientations et aide aux choix des moyens pour économies d énergies et d eau Eventuels échanges par courrier, fax, mail et téléphone. 4 Validation du dossier de demande de PC Visa donné par Architecte Urbaniste de la ZAC et Ingénieur Thermicien sur un dossier complet au préalable de son dépôt officiel 5 Visites de conformité et de suivi A la fin du chantier (au moment du certificat de conformité) et 1 an après avec BE Thermique

3 CAHIER DES CHARGES / Lots libres ENERGIE Objectif RT % Limitation des consommations en énergie / Choix des moyens Utiliser les APPORTS SOLAIRES PASSIFS, assurer le CONFORT D ETE favoriser l ECLAIRAGE NATUREL Limiter les déperditions par des FORMES COMPACTES, travailler sur la QUALITE DE L ENVELOPPE Choisir un EMETTEUR DE CHALEUR APPROPRIE, une VENTILATION ADAPTEE Emetteur adapté à tous les modes d énergie (plancher chauffant?) Utiliser des ENERGIES RENOUVELABLES et STOCKER L ENERGIE Utiliser des MATERIAUX DURABLES, faciles d entretien: recyclables, non énergivores, locaux «Interdiction des enduits monocouche grattés» EAU Economie des ressources en eau / Réduction des charges RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES de toiture obligatoire pour arrosage, entretien des espaces extérieurs pour WC et machines à laver Famille de 4 personnes Conso. moyenne WC = 100 L / jour = 36m 3 par an d économie d eau potable Conso. moyenne M à L = 60 L / semaine = 3m 3 par an d économie d eau potable Soit une économie de 40 m 3 /an hors arrosage

4 CAHIER DES CHARGES / Lots libres DECHETS Réduction et valorisation des déchets TRI des déchets de chantier obligatoire TRI des déchets ménagers COMPOSTAGE des déchets verts SANTE Choix de MATERIAUX LISSES et faciles d entretien en intérieur (éviter moquette ) Choix de MATERIAUX «SAINS» et NATURELS (pas de solvant, label NF Environnement ) Choix de PLANTATIONS NON TOXIQUES QUALITE ARCHITECTURALE, PAYSAGERE ET CADRE DE VIE IMPLANTATION dans la parcelle VOLUMETRIE et FACADES hauteurs, toitures, ouvertures MATERIAUX pérennité / menuiseries, bardages, revêtements extérieurs ELEMENTS TECHNIQUES coffrets, boîte aux lettres, panneaux solaires VALEURS D USAGE rangements, terrasses, pare-vues AMENAGEMENTS PAYSAGERS et CLOTURES

5 CAHIER DES CHARGES / Collectifs & Intermédiaires ENERGIE Objectif RT % Obligatoire pour toutes les opérations Choix des moyens idem individuels Simulation thermique dynamique obligatoire pour toutes les opérations + UNE OPERATION «PILOTE» - Utilisation des énergies renouvelables EAU Si panneaux solaires : production égale à 50% environ des besoins en ECS Economie des ressources en eau / Réduction des charges RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES de toiture obligatoire pour arrosage et entretien des espaces extérieurs + UNE OPERATION «PILOTE» RECUPERATION DES EP pour WC et machines à laver RECYCLAGE DES EAUX GRISES

6 CAHIER DES CHARGES / Collectifs & Intermédiaires DECHETS Réduction et valorisation des déchets TRI des déchets de chantier obligatoire TRI des déchets ménagers (local dans le volume bâti dimensionné pour conteneurs) SANTE Choix de MATERIAUX LISSES et faciles d entretien en intérieur (éviter moquette ) Choix de MATERIAUX «SAINS» et NATURELS (pas de solvant, label NF Environnement ) Choix de PLANTATIONS NON TOXIQUES DEPLACEMENTS GESTION du STATIONNEMENT privé sur l emprise privée Optimisation des surfaces de stationnement par des «MAILS PARKINGS» CONTINUITES fonctionnelles piétonnes et cycles sur domaine privé par des servitudes Stationnements 2 ROUES locaux aux RdC et appuis pour visiteurs

7 CAHIER DES CHARGES / Collectifs & Intermédiaires QUALITE ARCHITECTURALE, PAYSAGERE ET CADRE DE VIE IMPLANTATION dans la parcelle VOLUMETRIE et FACADES hauteurs, toitures, ouvertures MATERIAUX pérennité / menuiseries, bardages, revêtements extérieurs ELEMENTS TECHNIQUES coffrets, boîte aux lettres, panneaux solaires, cages d ascenseurs, ventilation VALEURS D USAGE idem individuels + traitement de l accès vers l immeuble + toitures terrasse accessibles + halls traversants, cages d escalier et couloirs éclairés naturellement + prolongements extérieurs des logements, «jardins» privatifs, rangements + confort hygrothermique et acoustique + habitat évolutifs AMENAGEMENTS PAYSAGERS et traitement des limites Certification «Habitat & Environnement»

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES?

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES? SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : Densité et forme urbaine Mixité, autonomie d organisation Ressources, énergie, déchets Mobilité et déplacements QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE

Plus en détail

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay

Localisation : Mont de Type de bâtiment Bureaux Marsan rue Martin Luther King. Zone Site Bosquet Maître d'œuvre Marc Ballay La maîtrise d ouvrage a souhaité ancrer le projet dans une démarche «d exemplarité reproductible» en termes de construction durable. En ce sens, la démarche de conduite de projet et les solutions retenues

Plus en détail

LOCAUX COMMUNS CREATION D'UNE PEPINIERE D'ENTREPRISES ESQUISSE N 2 RDC R+1 R+2 R+3 TOTAL Accueil 47 473 m2 Bureau administration 15 Local repro/archives 12 Petite salle de réunion 35 Salle de conférence

Plus en détail

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges

Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges Construction de 30 logements à structure bois «énergie positive» «Les Héliades» Z.U.S. de Saint Roch Saint-Dié-Des-Vosges SA LE TOIT VOSGIEN BP 31 88100 SAINT-DIE-DES-VOSGES / F. LAUSECKER ARCHITECTE /

Plus en détail

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE

ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE ISSY-LES-MOULINEAUX ZAC BORDS-DE-SEINE 1 PLAN DU PROJET Concession d aménagement confiée à la SEM 92 en 1991 par le Syndicat Mixte Issy-Berges-de-Seine, constitué de la Ville d Issy-les- Moulineaux et

Plus en détail

Bureaux Surface nette : 1850 m²

Bureaux Surface nette : 1850 m² - Concours restreint, 3 participants - Rénovation de bureaux - Début 2007 - Maître de l Ouvrage: CREDIBE - Logement - Démarche environnementale Bureaux Surface nette : 1850 m² Concept architectural Fonction

Plus en détail

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -

Mions. Entre ville et campagne. * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC - Mions Entre ville et campagne * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aux portes de Lyon, Mions est connectée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix. Jeudi 19 septembre 2013 à 11h

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix. Jeudi 19 septembre 2013 à 11h Présentation du projet de Bâtiment de Bureaux Avenue des Nations Unies à Roubaix DOSSIER DE PRESSE Jeudi 19 septembre 2013 à 11h CA Consumer Finance 34 rue Emile Moreau à Roubaix Pour tout contact presse

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

MEDIACOM 3 Immeuble de bureaux à Saint-Denis. JOURDA Architectes Paris

MEDIACOM 3 Immeuble de bureaux à Saint-Denis. JOURDA Architectes Paris MEDIACOM 3 Immeuble de bureaux à Saint-Denis Densifier la ville Construire un volume compact, et un maximum de plateaux afin de densifier la ville. Remplir l objectif de densification et de valorisation

Plus en détail

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville

Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville semaine de l architecture contemporaine Éco-Jacobins un éco-hameau en coeur de ville Adresse : Boulevard Saint Michel, Le Mans Surface : Hors oeuvre nette : 2 229 m2 Habitable : 1 820 m2 Parti architectural

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire

Bandeau latéral : Gestion des mesures compensatoires du PPRI / Avantages du vide sanitaire La pépinière et hôtel d entreprises Evol Yss : un équipement communautaire structurant Etre proactif en matière de développement économique Permettre aux jeunes entreprises de décoller Un équipement intégré

Plus en détail

12/03/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment

12/03/2014 1. Forum du bâtiment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâtiment 1 Bien construire le bâtiment : Des solutions innovantes Immeuble BOIS/PAILLE 8 niveaux Passiv Haus ECO-CONSTRUCTION ET ULTRA BASSE CONSOMMATION Antoine PAGNOUX, architecte ASP ARCHITECTURE 12/03/2014

Plus en détail

Qu est ce qu un projet performant?

Qu est ce qu un projet performant? S2: Les clés de la performance Qu est ce qu un projet performant? Un projet avec beaucoup d énergies renouvelables Un projet très isolé Un projet dont le % de vitrage est d environ 1/6 de de surface habitable

Plus en détail

Dossier de présentation

Dossier de présentation INGENIERIE Bureau d Etudes Thermiques Dossier de présentation Mise à jour mai 2012 Kalisaya Ingenierie, 20 montée de Beauregard 07200 AUBENAS. Tél. : 06 86 41 11 47 Site internet : www.kalisaya-ingenierie.fr

Plus en détail

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne

4. Dauphilogis. Le Jardin de Bonne 4. Dauphilogis Le Jardin de Bonne SOMMAIRE I : Présentation de la société II : Le site III : Le déroulement des études IV : L opération Le plan-masse Le programme Les grands principes de conception Un

Plus en détail

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches

Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015. ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches Terrain BELLEVUE - Réunion publique du 10 février 2015 ARCHITECTE : Atelier d Architecture DCE 107 Grande Rue 92380 Garches VILOGIA 9 000 logements 800 logements construits ou acquis par an 59 000 logements

Plus en détail

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020)

Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) Document issu de données transmises par ICADEI Comité technique de l administration centrale L ILOT GARANCE (75020) UNE NOUVELLE IMPLANTATION POUR LES SERVICES DE L ADMINISTRATION CENTRALE DU MINISTERE

Plus en détail

Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt

Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt Bâtiments Matériaux Opérations Installations Bâtiment de bureaux basse consommation «ETIK» à Boulogne-Billancourt X B ÂTIMENTS Situé sur la ZAC Ile Seguin - Rives de Seine à Boulogne, le bâtiment «ETIK»

Plus en détail

ISSY-LES-MOULINEAUX (92) ECO- ECO QUARTIER DES BORDS-DE-SEINE

ISSY-LES-MOULINEAUX (92) ECO- ECO QUARTIER DES BORDS-DE-SEINE ISSY-LES-MOULINEAUX (92) ECO-QUARTIER DES BORDS-DE-SEINE 2 PLAN DU PROJET Concession d aménagement confiée à la SEM 92 en 1991 par le Syndicat Mixte Issy-Berges-de-Seine, constitué de la ville d Issy-les-

Plus en détail

Rénovation des bâtiments : concilier thermique, acoustique et ventilation Opération Les Reflets du Drac Présentation du 25 juin 2009

Rénovation des bâtiments : concilier thermique, acoustique et ventilation Opération Les Reflets du Drac Présentation du 25 juin 2009 Rénovation des bâtiments : concilier thermique, acoustique et ventilation Opération Les Reflets du Drac Présentation du 25 juin 2009 Florence AUDOUY URBIPARC Pierre BARANI - AIM Denis BOZZETTO GIAC / ACOUPHEN

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville

ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville ARRA HLM Réseau des acteurs de la ville «Des coûts de production du logement social en Rhône-Alpes aux enjeux partagés par les partenaires pour produire plus, mieux et abordable» Vendredi 26 juin 2009

Plus en détail

«LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT?

«LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT? Lycée du Hénin, Académie de Lille «LES ECO QUARTIERS» ou comment concevoir une ville idéale minimisant son impact écologique : EAU, ENERGIE, ENVIRONNEMENT Création et Innovation technologique ISOLER VENTILER

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE

CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Royaume du Maroc Ministère de l Habitat et de la Politique de la Ville CAHIER DES CHARGES DES PRESCRIPTIONS MINIMALES ARCHITECTURALES ET TECHNIQUES RELATIVES AU LOGEMENT DESTINE A LA CLASSE MOYENNE Ministère

Plus en détail

HABITER LE BOIS D ATON

HABITER LE BOIS D ATON COMMUNE DE COURDIMANCHE (95) HABITER LE BOIS D ATON CREATION D UN ECOQUARTIER PRESENTATION DU 1 MARS 2013 SOMMAIRE PLAN GENERALE D AMENAGEMENT VOLUMETRIE GENERALE MIXITE DES TYPOLOGIES Individuels Maison

Plus en détail

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne

Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne Eco quartier Vauban Freiburg - Allemagne En périphérie de Freiburg, à moins de 3 km du centre ville, le quartier Vauban s étend sur 38 hectares, en lieu et place de l'ancienne caserne de l armée française.

Plus en détail

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015

ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 ANNEXE AU RÉFÉRENTIEL 2015 Liste récapitulative des pièces justificatives Label de conception globale des bâtiments Etabli suivant l arrêté du 29 septembre 2009 relatif au contenu et aux conditions d attribution

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL

DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL 24 avril 2014 DE L AUDIT ÉNERGÉTIQUE VERS L AUDIT GLOBAL Conférence GPSO Energie POUGET Consultants Florent LOUSSOUARN contact@pouget-consultants.fr 1 er choc pétrolier EVOLUTION DU CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE

Plus en détail

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex.

Les vingt appartements, destinés à la vente en PPE, sont répartis en 4, 5, 6 pièces et 7 pièces en duplex. les vieux-chênes Situé au cœur de la commune du Petit-Lancy, à proximité de toutes commodités, ce projet d'habitation destiné à la vente en PPE, est composé de vingt appartements lumineux de 4 à 7 pièces,

Plus en détail

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS

RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS RESTRUCTURATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE TOURS LIEU : SURFACE D INTERVENTION: COÛT : LIVRAISON : ARCHITECTES : ARCHITECTES ASSOCIES : B.E.T. : MAÎTRE DE L OUVRAGE : MISSION : TOURS 3 000 m² (SHON) 3 845 000

Plus en détail

Maison Modèle BIG BOX Altersmith

Maison Modèle BIG BOX Altersmith Maison Modèle BIG BOX Altersmith SOLUTIONS D ENVELOPPE & DE SYSTÈMES PERFORMANCES RT 2005 & LABELS I. Présentation de la maison BIG BOX - T3...2 II. Enveloppes...3 1. Présentation de l enveloppe...3 2.

Plus en détail

Témoignage REHABILITATION en bureaux

Témoignage REHABILITATION en bureaux Témoignage REHABILITATION en bureaux Image projet Communauté de communes Cœur du Var Novembre 2009 P r é s e n t a tio n : C h a n ta l LAR R O U TU RE Contexte Communauté de communes Cœur du Var Bureaux

Plus en détail

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés

Nouveau règlement Accessibilité Handicapés Nouveau règlement Accessibilité Handicapés 1 Les principaux points à retenir en synthèse Prise en compte de tous les handicaps notamment physique, cognitif, mental ou psychique Exigences de performance

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment Exemple : réflexion sur

Plus en détail

Formation. Logements BBC à ossature métallique

Formation. Logements BBC à ossature métallique Formation Logements BBC à ossature métallique Module 1 La RT2012 Comprendre les enjeux de la nouvelle réglementation thermique, identifier les principales exigences et acquérir des notions de thermique

Plus en détail

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m²

LE PROJET SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC. IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² SITE ADMINISTRATIF DU CREDIT AGRICOLE CENTRE FRANCE A AURILLAC IMMEUBLE A ENERGIE POSITIVE TOUS USAGES: SHON 6100 m² BATIMENT A OSSATURE BOIS: 1300 m3 de bois UN JARDIN D HIVER DE 700 M² OUVERT SUR LE

Plus en détail

Construction durable : de la theorie a la pratique. Bâtiments logistiques 8 avril 2009

Construction durable : de la theorie a la pratique. Bâtiments logistiques 8 avril 2009 Construction durable : de la theorie a la pratique. Bâtiments logistiques 8 avril 2009 La définition d une stratégie énergétique à l échelle du bâtiment ou des territoires implique, successivement, de

Plus en détail

Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010. C est quoi la HQE et le BBC?

Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010. C est quoi la HQE et le BBC? Direction de la Communication - Hôtel de Ville de Cholet - Photos : Shutterstock - Phovoir- janvier 2010 C est quoi la HQE et le BBC? VILLE DE CHOLET Eco construction 1- Relation du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE

ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE Dossier de presse / Février 2014 ISOvER PRÉSEnTE LEs LAURÉAts DE ses trophées EFFICACItÉ ÉnERGÉtIQUE IsoVER organise depuis 2007 un concours dans toute l Europe, qui récompense les projets de construction

Plus en détail

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels

2 nd Réunion publique. Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels 2 nd Réunion publique Vieux bourg de Lormont : comment le mettre en valeur? 9 février 2015 salle Castelldefels Le cadre réglementaire La loi Grenelle II du 12 juillet 2010 impose la transformation des

Plus en détail

Visuels de références

Visuels de références Visuels de références ENERCOBAT SARL Siège: 640 route du Martelet 74300 Châtillon sur Cluses 04 50 96 02 14 Centre Technique : 3 rue du pré Bénévix 74300 Cluses 04 50 34 79 48 / 06 33 33 44 49 www.enercobat.com

Plus en détail

SCCV LES VILLAS DE JADE NOTICE DESCRIPTIVE

SCCV LES VILLAS DE JADE NOTICE DESCRIPTIVE SCCV LES VILLAS DE JADE NOTICE DESCRIPTIVE INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l ingénieur BA de contrôle suivant la nature du sol. Semelle filante,

Plus en détail

Et pourquoi (pas) un BEPOS(AC)?

Et pourquoi (pas) un BEPOS(AC)? Et pourquoi (pas) un BEPOS(AC)? Bâtiment 6NERGY+ Siège du Groupe GAMBA et Associés Colloque Chambéry 30 mars 2010 Le plan Le Groupe GAMBA Les objectifs du projet Le projet Les aspects financiers Les aides

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

1) Campagnes de mesures

1) Campagnes de mesures campagnes de mesures 1) Campagnes de mesures P.1... - Mesures sur 1 an et 3 mois d assistance à la mise au point des installations CVC sur 30 logement à Joues les Tours (37) P.2... - Mesures sur 3 mois

Plus en détail

L opération étudiée : le SDEF

L opération étudiée : le SDEF L opération étudiée : le SDEF Situation géographique 29 Landivisiau Finistére Zone H2a Altitude : 34 m Acteurs de l opération Maitrise d ouvrage Maître d œuvre / Architecte BET Thermique SDEF Atelier 3

Plus en détail

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

Etanchéité à l air dans la construction bois. Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Etanchéité à l air dans la construction bois Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 Pourquoi des bâtiments étanches à l air? Ne pas confondre : étanchéité à l air et confinement Une bonne étanchéité à l air

Plus en détail

Samedi 31 janvier 2015. Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers

Samedi 31 janvier 2015. Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers Samedi 31 janvier 2015 Samedi 31 janvier 2015, Tisséo inaugure son 3 ème site bus à Colomiers Sommaire Présentation du site Un ouvrage durable Les lignes rattachées au site de Colomiers Historique du chantier

Plus en détail

Conseil Communal de Développement Durable. Samedi 20 avril 2013. Les réalisations en matière de développement durable sur la ville de Chaville

Conseil Communal de Développement Durable. Samedi 20 avril 2013. Les réalisations en matière de développement durable sur la ville de Chaville Conseil Communal de Développement Durable Samedi 20 avril 2013 Les réalisations en matière de développement durable sur la ville de Chaville A- Une politique de maintenance et de rénovation des bâtiments

Plus en détail

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014

Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 Commission d évaluation : REALISATION du 14 octobre 2014 65 St Barnabé, (13) Rédacteur : Jérôme Solari / Clara Foussat 1 - Bâtiment tertiaire bioclimatique à l entrée du village de Saint Barnabé à Marseille.

Plus en détail

CONSTRUCTION. QUELLES SONT les NORmES ET LES REGLES POUR CONSTRUIRE UN BATIMENT?

CONSTRUCTION. QUELLES SONT les NORmES ET LES REGLES POUR CONSTRUIRE UN BATIMENT? CONCEption CONSTRUCTION QUELLES SONT les NORmES ET LES REGLES POUR CONSTRUIRE UN BATIMENT? quelles sont les REGLES urbaines quelles sont les REGLES DE SECURITE incendie quelles sont les REGLES D accessibilite

Plus en détail

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE

Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE Vers le renouveau du logement social Un besoin impératif A.DE HERDE 1 Le nombre de logements dont la SWL et ses sociétés agréées sont propriétaires s élève à 101.242 ; le montant annuel des investissements

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Ecole Montessori d Avignon, (84)

Ecole Montessori d Avignon, (84) Commission d évaluation : Réalisation/Fonctionnement du 14 octobre 2014 V1 Ecole Montessori d Avignon, (84) 1 Ce projet contraint par l aspect économique (financement du projet par l association) permet

Plus en détail

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE

PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE PANORAMA DE LA CONSTRUCTION BOIS EN LORRAINE L objectif de notre démarche est de disposer d éléments sur la construction de bâtiments en bois nous permettant de réaliser le panorama de l architecture contemporaine

Plus en détail

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION

UNE REALISATION ILIADE PROMOTION RESIDENCE LE CLOS PENELOPE SAINT DENIS UNE REALISATION ILIADE PROMOTION NOTICE DESCRIPTIVE I INFRASTRUCTURE Fondations : Le système de fondations sera déterminé par le Maître d œuvre, l Ingénieur BA et

Plus en détail

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par

comment procéder? banque assainir l enveloppe de votre bâtiment? quelques pistes par assainir l enveloppe de votre bâtiment? comment procéder? quelques pistes par en partenariat avec banque présentation du chauffage des bâtimentsyc eau chaude sanitaire (ECS) 50% transports 17% 33% 17%

Plus en détail

Votre assistant en. maîtrise de l énergie

Votre assistant en. maîtrise de l énergie Votre assistant en maîtrise de l énergie Pour nous contacter Siège Social : 40 rue du Général de Gaulle - 53800 Renazé 02 43 06 38 55 Agence Laval : Bd de la Communication 53950 Louverné 02 43 49 81 52

Plus en détail

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72

REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 REFERENT DE LA CHARTE : DIRECTION ADJOINTE DU PATRIMOINE TEL:02 38 70 33 72 1 Sommaire 1) objectif de la charte graphique patrimoniale 2) Type de fichiers 3) Propriété des travaux 4) Procédure de transmissions

Plus en détail

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme

Bien implanter. sa maison. Fiche-conseil I Urbanisme Maison individuelle - Sarthe Philippe Rousseau, architecte Fiche-conseil I Urbanisme Bien implanter sa maison Décider de construire une maison nécessite de réfléchir à son implantation. En effet, toute

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION HAMADRYADE AVIGNON / AGROPARC Un parti architectural qui repose sur des principes simples pour un espace positif Les atouts et contraintes du site contribuent largement au dessin

Plus en détail

I COPROPRIETAIRES / PROFILS SOCIAUX II GESTION, FONCTIONNEMENT ET ANALYSE FINANCIERE

I COPROPRIETAIRES / PROFILS SOCIAUX II GESTION, FONCTIONNEMENT ET ANALYSE FINANCIERE Conseil syndical Syndic Typologie FICHE D IDENTITE COPROPRIETE N 8 LES MARQUISES N 3 A 5 SQUARE DE LA VALSE A MILLE TEMPS Monsieur JASION (Président), Mr GRENECHE, Mr MEZOUANI, Mr PRIOULT, Mr PONGE, Mme

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version

Fiche d application RT2012 : Date Modification Version Fiche d application RT202 : S RT habitation Date Modification Version 27 Février 205 Première publication 5 Juin 205 Insertion de schémas explicatifs. Préambule Cette fiche d application précise les modalités

Plus en détail

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public

13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois. 30 logements BBC à Joué les Tours (37), Val Touraine Habitat Public Maitrise d œuvre logement P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... P.6... P.7... P.8... P.9... P.10... P.11... P.12... P.13... P.14... P.15... 13 maisons BBC à Saint-Brice (51), L Effort Rémois 30 logements

Plus en détail

Passive House Institute

Passive House Institute Passive House Institute Dr. Wolfgang Feist Rheinstr. 44/46 D-64283 Darmstadt www.passiv.de Certification en tant que «Maison Passive certifiée» Critères pour les maisons passives en tant que bâtiment d

Plus en détail

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE

Consultation CQFD LOGEMENTS OPTIMISES : COUTS, QUALITE, FIABILITE, DELAIS. NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE NOTE ENVIRONNEMENTALE ET TECHNIQUE A- UNE CONCEPTION BIOCLIMATIQUE DU PROJET (Confort dans les espaces extérieurs et dans le bâtiment) Choix morphologique du bâtiment La conception du bâtiment de logements

Plus en détail

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE

LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE LE W, UN ÎLOT VIVANT DANS LA VILLE Habitat, bureaux, commerces : le W conjugue les trois fondamentaux de l urbain. Dans cet esprit, Vauban Immobilier, Scharf Immobilier, GIPA et Rive Gauche CB Richard

Plus en détail

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles

COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles COLLECTE DES DECHETS MENAGERS : Recommandations techniques applicables lors de la conception de voiries, lotissements et immeubles Rappel : Organisation de la collecte des déchets sur le secteur de SAINT-BRIEUC

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

Les formations pour le bâtiment en Picardie

Les formations pour le bâtiment en Picardie 2nd semestre 2013 Les formations pour le bâtiment en Picardie ECONOMIE D ENERGIE NOUVELLES ENERGIES CONSTRUIRE DURABLEMENT DIRECTION D ENTREPRISE IFRB PICARDIE 33, Mail Albert 1er - CS 51 111-80011 AMIENS

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement PROCESSUS DE CONCEPTION Piotr Kowalski MK ENGINEERING Objectif(s) de la présentation Développement du processus

Plus en détail

3 0La maison BBC, une réalité

3 0La maison BBC, une réalité 3 0La maison BBC, une réalité Dès le 1 er janvier 2013, la maison BBC sera la maison de référence. Innover pour le plus grand nombre Pour tous les futurs propriétaires de maisons individuelles neuves,

Plus en détail

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr

CONTACT Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr 30 logement BBC Joué les Tours Val Touraine Habitat (37), Public Laurent LEBOLLAY Tél: 02 47 87 15 76 laurent.lebolay@valtourainehabitat.fr BET fluides avec EXE Lots Chauffage-Ventilation-Climatisation,

Plus en détail

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE

>I Maçonnerie I ESCALIERS MAISON INDIVIDUELLE ESCALIERS >I Maçonnerie I Sommaire Terminologie Textes de référence Mise en œuvre Conception Finition Produits Cahier des Clauses Techniques Particulières Terminologie Ouvrage de circulation verticale

Plus en détail

BUREAU D INGENIERIE 48, rue Boissonade 75014 PARIS T. 33(0)1 70 64 22 32 Email : afillault@betbigs.com www.bigs-ingenierie.com

BUREAU D INGENIERIE 48, rue Boissonade 75014 PARIS T. 33(0)1 70 64 22 32 Email : afillault@betbigs.com www.bigs-ingenierie.com Tertiaire Plateforme logistique Enseignement Logement CABINET MEDICAL SAINT-GERMAIN-LES-CORBEIL (91) Maître d Ouvrage : SCI des prés hauts de Saint-Germain Maître d Œuvre : Berthier Architectes Contexte

Plus en détail

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois

La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois Forum Bois Construction Beaune 2011 La Règue verte - 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature bois B. Dayraut 1 La Règue Verte 54 logements THPE à structure béton et enveloppe à ossature

Plus en détail

QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT

QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT Informations principales * Nom * Description * Concours * Année de construction * Année de livraison * Adresse * Code postal * Ville * Pays * Type de

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Bureau d Etudes Façades & Nacelles

Bureau d Etudes Façades & Nacelles Bureau d Etudes Façades & Nacelles Présentation de notre BET Conseil & Assistance auprès des Maitres d Ouvrages, Promoteurs, Architectes Conception d installations permanentes de nettoyage Notes de calculs

Plus en détail

Eco-quartier 2011 Point 4 1/8

Eco-quartier 2011 Point 4 1/8 Eco-quartier Carte d identité et passeports énergie-climat Appel à projets éco-quartier 2011 - Point 4. Savoir gérer et évaluer son projet et son quartier La mise en place d un éco-quartier ne peut se

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

Bureau&Commerce, Epinay (93), SCI Mimosa. Bureau/Centre de tri/commerce La Poste, Cergy (95), POSTE IMMO

Bureau&Commerce, Epinay (93), SCI Mimosa. Bureau/Centre de tri/commerce La Poste, Cergy (95), POSTE IMMO MO BureaUx P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... Bureau, Paris (75), PCHVT Bureau&Commerce, Epinay (93), SCI Mimosa Bureau/Centre de tri/commerce La Poste, Cergy (95), POSTE IMMO Bureau à Energie Positive,

Plus en détail

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières.

Sa vocation est d accueillir l implantation d activités économiques prioritairement dans le domaine des éco activités et des éco filières. La zone correspond à une zone d urbanisation future, non équipée, située au nord-est de la commune entre les voies ferrées et les territoires des communes limitrophes de Combs-la-Ville et Moissy- Cramayel.

Plus en détail

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur

Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur semaine de l architecture contemporaine Pavillon des années 70 Le choix d une isolation par l extérieur Adresse : lotissement Les Logis de l Huisne, Yvré l Evêque Surface : 100 m2 Parti architectural :

Plus en détail

LOT 2 - HAMBOURG CESSION D UN PARC IMMOBILIER APPEL A CANDIDATURES. 77 à 81 av. d Haïfa & 100 à 110 av. de Hambourg 13008 Marseille

LOT 2 - HAMBOURG CESSION D UN PARC IMMOBILIER APPEL A CANDIDATURES. 77 à 81 av. d Haïfa & 100 à 110 av. de Hambourg 13008 Marseille LOT 2 - HAMBOURG 77 à 81 av. d Haïfa & 100 à 110 av. de Hambourg 13008 Marseille CESSION D UN PARC IMMOBILIER APPEL A CANDIDATURES Avril 2013 LOT 2 HAMBOURG SOMMAIRE Lot 2 : Hambourg Marseille 8 ième ü

Plus en détail

MAITRE D'OUVRAGE: Mr & Me XXXXX Lieu de résidence: 53, rue de La Glisse XXXXXXXXXXX

MAITRE D'OUVRAGE: Mr & Me XXXXX Lieu de résidence: 53, rue de La Glisse XXXXXXXXXXX MAITRE D'OUVRAGE: Mr & Me XXXXX Lieu de résidence: 53, rue de La Glisse X Lieu du projet: 53, rue de La Glisse xxxxxxxxxxxxx CONSTRUCTION D'UNE MAISON D'HABITATION PC1. Plan de situation 1/25000 PC2. Plan

Plus en détail

Notice descriptive sommaire

Notice descriptive sommaire Notice descriptive sommaire PRÉSENTATION TECHNIQUE GROS ŒUVRE Fondations en béton armé suivant étude de sol, prescriptions et calculs du bureau d étude de structure et règlement sismique en vigueur. Planchers

Plus en détail

Copropriétés des économies à tous les étages

Copropriétés des économies à tous les étages Copropriétés des économies à tous les étages Gaël BOGOTTO EIE Marseille Provence Programme Introduction Les avancés du Grenelle II de l Environnement Les économies d énergie en copropriété Solutions Démarche

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

Modalités du dispositif de soutien à la construction de logements locatifs sociaux

Modalités du dispositif de soutien à la construction de logements locatifs sociaux Modalités du dispositif de soutien à la construction de logements locatifs sociaux Bailleurs sociaux et communes I. Cibles du dispositif Ce dispositif d aide à la construction neuve de logements locatifs

Plus en détail

Un constructeur de proximité. Nos agences près de chez vous. www.constructions-du-belon.com. 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE

Un constructeur de proximité. Nos agences près de chez vous. www.constructions-du-belon.com. 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE Un constructeur de proximité Nos agences près de chez vous 7 Rue de la Paix 29 300 QUIMPERLE ZA de Manébos 56 600 LANESTER 26 Rue du capitaine Jude 56 000 VANNES 46 Rue Barré 56 400 AURAY 02 98 96 07 04

Plus en détail

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie

L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie L Union Sociale pour l Habitat de Haute-Normandie 35 organismes HLM de Haute-Normandie Acteurs du développement durable du territoire Référentiel régional de qualité environnementale Une base de discussion

Plus en détail

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS

L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS L ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES DU CONSEIL GENERAL EN FAVEUR DE LA RENOVATION DES BATIMENTS Rénovation du centre médico-social de SAINT-LO. Crédits CG50 Avril 2012 1. Qu est ce que l éco-conditionnalité

Plus en détail