Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le système d information hospitalier. exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne"

Transcription

1 Le système d information hospitalier exercice d équilibre entre innovation et activité quotidienne Résultats du sondage de septembre 2012 ch

2 Table des matières Avant-propos 3 A propos de l étude 4 Institutions participantes 5 Contenu du sondage 6 Les résultats du sondage 7 Exigences posées par les institutions au système 8 d information hospitalier Exigences élevées pour les processus internes et 9 la communication externe Concordance entre les exigences et la planification du SIH 10 Investissements: tendances 11 Intérêts des projets 12 Conclusion 13 Evolution du système d information hospitalier 14 A propos de VGI.ch et Swisscom 15

3 Chère lectrice, cher lecteur, L environnement hospitalier est en pleine mutation et le système d information hospitalier (SIH) est au cœur de ce changement. Ce message nous est adressé régulièrement. Un tel contexte a incité l organisation Vereinigung Gesundheitsinformatik (VGI.ch) et Swisscom à réaliser un sondage sur «l évolution du système d information hospitalier». Des institutions importantes et réputées y ont participé sur tout le territoire suisse. 3 Avant-propos Le but de cette enquête était de cerner plus précisément les défis actuels posés au système d information hospitalier. A cette fin, nous nous sommes laissé guider par les questions suivantes: quelles exigences seront posées à l informatique par les activités au cours des prochaines années et comment faire concorder la planification des projets informatiques? Où se positionne le SIH dans cet exercice d équilibre entre l innovation et l activité quotidienne? Comment les investissements sont-ils envisagés dans un futur proche et quels intérêts pourront être tirés des projets planifiés? Les résultats du sondage confirment plusieurs postulats déjà observés mais mettent aussi en évidence des enseignements intéressants. Nous vous en présentons les principaux résultats dans cette brochure et espérons ainsi contribuer à une meilleure compréhension de la situation actuelle du système d information hospitalier. Nous remercions chaleureusement les institutions qui ont participé. Bonne lecture! Stefano Santinelli Head of Business Development Swisscom Participations Christoph Lanz Président VGI.ch

4 A propos de l étude

5 Institutions participantes Les institutions du milieu hospitalier de toute la Suisse ont été contactées pour ce sondage. Quarante-quatre se sont engagées à participer, ce qui représente plus d un tiers des lits en Suisse.* On compte parmi elles des hôpitaux universitaires, des centres hospitaliers et des hôpitaux régionaux, des centres psychiatriques et des cliniques de réadaptation. Outre les principaux centres hospitaliers et hôpitaux universitaires de la Suisse alémanique, le groupement cantonal des hôpitaux du Tessin (kantonaler Spitalverbund) a participé au sondage. 5 Institutions participantes Ainsi, le sondage est représentatif du paysage informatique des institutions hospitalières suisses, principalement pour la Suisse alémanique et le Tessin. Institutions participantes 44 Catégories représentées Hôpitaux universitaires 5 Centres hospitaliers 11 Centres psychiatriques 5 Hôpitaux régionaux 10 Cliniques de réadaptation 13 Nombre de lits Consultations ambulatoires Hospitalisations (sorties) Nombre de journées d hospitalisation * En Suisse, le nombre de lits est d env (journées-lits d exploitation/365. Postulat: taux d occupation 100%. Source: Statistique des hôpitaux 2010; OFS; portal/fr/index/themen/14/03/01/data/01.htm, consulté le

6 Contenu du sondage 6 Contenu du sondage La première partie du sondage était consacrée aux exigences posées par chaque institution à son système d information hospitalier, avec entre autres les thèmes suivants: système DRG, autonomie, Facility Management, etc. La seconde partie du sondage abordait la priorité, les investissements et les avantages escomptés du SIH pour les projets informatiques suivants: > Soutien des processus commerciaux (KIS, gestion des urgences, planification des soins, prescription, etc.) > Intégration (archivage, bus de données, système Workflow, etc.) > Office (Managed Workplace, Bring your Own Device, Mobile Sync, etc.) > Infrastructure informatique (Identity et Access Management, WLAN, Voice over IP, etc.) > Service Management informatique (stratégie informatique, architecture informatique, Incident Management, etc.)

7 Les résultats du sondage

8 Exigences posées par les institutions au système d information hospitalier 8 Exigences posées par les institutions au système d information hospitalier Les résultats du sondage montrent que le thème de l optimisation des processus du SIH est considéré comme pressant surtout dans les centres hospitaliers et les hôpitaux régionaux ainsi que dans les hôpitaux universitaires. Il s agit probablement d une conséquence de l introduction cohérente du système DRG et des gains d efficacité nécessaires à cette fin. Le thème de la fidélisation des prescripteurs occupe le premier plan surtout dans les centres hospitaliers et les hôpitaux universitaires. Le système DRG est encore considéré comme un sujet majeur, surtout par les centres psychiatriques. Cette circonstance pourrait être liée au fait que, dans ces institutions également, il faut s attendre à l introduction prochaine d un forfait par cas. Longtemps inexploré, le DEP (dossier électronique du patient) semble entrer lentement dans la ligne de mire des institutions. Selon le sondage, l externalisation du processus Business, qui pourrait être traité comme une solution innovante pour faire des économies dans les processus d assistance, n est pas encore considéré pour le SIH comme un thème particulièrement important. Quelles sont les exigences posées par les institutions au système d information hospitalier?* (valeur moyenne) Optimisation des processus Fidélisation des prescripteurs DRG DPE Fidélisation des patients 3,17 3,00 2,94 2,79 2,73 Business Process Outsourcing 2,07 1 = exigence faible 4 = exigence très élevée Surtout centres hospitaliers/hôpitaux régionaux et hôpitaux universitaires Surtout centres hospitaliers et hôpitaux universitaires Surtout centres psychiatriques * Ce tableau ne présente que six valeurs: les trois plus hautes et les trois plus basses.

9 Exigences élevées pour les processus internes et la communication externe Avec ses solutions, l informatique peut engendrer des avantages dans divers domaines: processus internes ou communication externe, ainsi que simplification de l administration ou assistance des processus dans le domaine médical et infirmier. Le sondage montre que les principales exigences sont posées aux processus internes et aux processus cliniques et infirmiers. Toutefois, il en ressort clairement que l informatique joue également un rôle important dans le support de la communication externe et le traitement des patients. Cette tendance est particulièrement visible dans les centres hospitaliers et les hôpitaux régionaux qui considèrent comme prioritaires les thèmes de la fidélisation des prescripteurs et de l optimisation des processus. 9 Exigences élevées pour les processus internes et la communication externe Exigences en fonction des types de processus (valeur moyenne) interne/clinique 3,08 externe/clinique 3,00 interne/administratif 2,38 1 = exigence faible 4 = exigence très élevée Surtout centres hospitaliers et hôpitaux régionaux

10 Concordance entre les exigences et la planification du SIH 10 Concordance entre les exigences et la planification du SIH L étape suivante consiste à comparer les exigences posées au SIH et les projets informatiques planifiés au cours des trois prochaines années. Les projets informatiques sont partagés entre projets qui soutiennent les processus internes ou la communication externe et projets qui assistent les secteurs médical et infirmier ou simplifient l administration. En ce qui concerne les exigences, on constate un transfert des priorités vers l assistance processus externe et l assistance des secteurs médical et infirmier. Les projets planifiés par le SIH corroborent cette image cependant, la tendance concernant les projets soutenant la communication externe n est pas encore très marquée. Les solutions ehealth, comme MPI, DEP, e-ordonnance, e-médication ou portail des prescripteurs pour patients sont certes considérées comme importantes mais n apparaissent qu à moyen terme dans la planification. Le constat est le même pour les thèmes innovants comme l accès mobile au dossier du patient ou la visioconférence. Du côté des systèmes centraux comme KIS (en service chez 67 %), ERP et solutions administratives (en service chez 70 à 90 %), PACS (en service chez 63 %), on constate en outre une certaine saturation. En revanche, on remarque un net retard à combler pour l archivage électronique. Processus internes et communication externe (valeurs moyennes des projets 1 3 ans) Processus internes Communication externe 2,68 2,89 Assistance des secteurs médical et infirmier et simplification de l administration (valeurs moyennes des projets 1 3 ans) Assistance des secteurs médical et infirmier Simplification de l administration 2,66 2,99 1 = exigence faible 4 = exigence très élevée

11 Investissements: tendances Les projets d investissements des institutions interrogées montrent qu en général, on investit plus dans les différents projets informatiques. Les principaux axes d investissement se situent au niveau des processus commerciaux, de l intégration et de l infrastructure. Quant aux thèmes Office, la tendance n est pas aussi nette, ce qui pourrait être dû au fait que le niveau de ces plateformes est relativement bon à ce jour. En revanche, le Service Management informatique n est pas au premier plan. Toutefois, 50% des institutions affirment disposer non seulement d une stratégie informatique mais également d une architecture informatique. Des solutions pour l Incident Management et le Problem Management sont également majoritairement installées (en service chez 74%). 11 Investissements: tendances Des solutions pour le Financial Management informatique ne sont pas du tout prévues dans la planification financière moins d un tiers des personnes interrogées ont affirmé entendre investir davantage. Cela laisse supposer qu une simple représentation de la structure des coûts informatiques dans la comptabilité de l entreprise est considérée comme suffisante. Investissements: tendances Infrastructure 26,32 % 73,68 % Office 42,86 % 57,14 % Integration 39,13 % 60,87 % Service Management IT 42,86 % 57,14 % Processus commerciaux 35,0 % 65,0 % plus qu avant identique

12 Intérêts des projets 12 Intérêts des projets Les institutions interrogées pouvaient classer leurs projets informatiques dans différentes catégories d intérêts: efficience, qualité, économie ou sécurité des patients. On remarque en particulier que l aspect de la sécurité des patients est plutôt relégué à l arrière-plan lors de la planification de projets informatiques. Selon les personnes interrogées, les aspects économiques d un projet mené à bien ne sont pas, eux non plus, le critère le plus important pour planifier un projet informatique. En revanche, l efficience et la qualité sont considérées comme des intérêts importants. Il convient de souligner que les solutions des catégories Office et infrastructure informatique sont davantage considérées comme porteuses d efficience que les solutions pour les processus commerciaux. Intérêts des projets Efficience 33,6 % Qualité 27,0 % Economie Sécurité des patients 20,6 % 18,8 %

13 Conclusion

14 Evolution du système d information hospitalier 14 Evolution du système d information hospitalier Les résultats présentés mettent en évidence les tendances du SIH actuel. Une ère de changements s annonce. Ainsi, le SIH a notamment identifié les exigences en matière d ouverture vers une communication externe. L assistance et l optimisation des processus dans les secteurs médical et infirmier ont également été reconnues comme des thèmes majeurs, bien que l attitude fondamentale à ce propos soit encore assez réservée. Cela laisse supposer qu il subsiste encore des points obscurs autour des thèmes DRG, ehealth et LDEP. L horizon de planification des projets du SIH révèle également un résultat très intéressant: des optimisations de processus et une amélioration de l infrastructure sont prévues à court terme. Les nouveaux thèmes tels que l échange de données externe ou les innovations dues à la mobilité sont plutôt planifiés à moyen terme. L intérêt lié au SIH continue de se situer davantage au niveau de la qualité et de l efficience. Les thèmes de l optimisation des coûts et de la sécurité des patients restent encore largement à l arrière-plan. Que signifient ces tendances pour le SIH? Les thèmes de l optimisation des coûts et de la sécurité des patients sont des sujets courageux dans le domaine de la santé et constituent un défi toujours plus important pour les institutions. Au lieu d attendre que la pression augmente face à ces exigences, le SIH peut dès aujourd hui participer activement au processus de développement grâce à des solutions existantes et apporter ainsi une contribution majeure à la résolution de ces thèmes. De nouvelles solutions d échanges transversaux de données, d une institution à l autre, fonctionnent aujourd hui déjà et peuvent être implémentés par le SIH. Le SIH adopte ainsi un rôle porteur et actif dans l évolution du secteur de la santé.

15 A propos de VGI.ch et Swisscom Vereinigung Gesundheitsinformatik Schweiz Les stratégies et les visions de ehealth Suisse ainsi que les exigences du nouveau financement des hôpitaux à partir de 2012 se concrétisent au final dans des exigences et des projets que les systèmes informatiques des hôpitaux, centres psychiatriques, caisses d assurance-maladie et autres institutions du secteur de la santé se doivent de maîtriser. Les représentants informatiques de 37 hôpitaux, 4 assurances, 1 institut de radiologie, 1 trust center et 1 laboratoire échangent leurs expériences, parlent d une seule voix si nécessaire et surveillent les développements actuels dans le secteur de la santé et du ehealth. Peuvent devenir membre toutes les organisations informatiques internes d entreprises du secteur de la santé (hôpitaux, centres psychiatriques, suivi médical, réseaux de médecins, caisses d assurance-maladie, etc.). 15 A propos de VGI.ch et Swisscom A propos de Swisscom dans le secteur de la santé Swisscom propose aux prestataires, réseaux d approvisionnement intégrés, cantons et organismes de financement des solutions informatiques complètes pour un échange sécurisé des données électroniques entre les institutions. Avec le dossier de santé en ligne Evita, Swisscom donne la possibilité aux particuliers d archiver les données médicales en toute sécurité et de les consulter en ligne à tout moment. Grâce à sa solution sécurisée d authentification et d autorisation, Evita permet aussi de consulter les données personnelles hospitalières ou fait office de plateforme d accès vers les futurs dossiers électroniques des patients. Des solutions de communication et d infrastructure telles que l accès mobile aux dossiers des patients sur l ipad, la solution web intégrée curamo pour la planification des interventions ou le service de consultation vidéo netcare viennent compléter l offre pour les hôpitaux, les organisations Spitex, les pharmacies et les médecins.

16 Swisscom SA Vereinigung Gesundheitsinformatik Swisscom Participations Schweiz VGI.ch Communication c/o health-it Jürg Lindenmann Alte Tiefenaustrasse 6 Burgstrasse Berne 9000 Saint-Gall ch

Consulting ICT - Infrastructure

Consulting ICT - Infrastructure 1 Classification, First name & surname, Organization, Filename_Version dd/mm/yyyy Consulting ICT - Infrastructure Pierre Mayor, Head of Consulting Romandie Notre approche, Des solutions répondant à vos

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Gamme Santé Un remède innovant à vos préoccupations

Gamme Santé Un remède innovant à vos préoccupations Gamme Santé Un remède innovant à vos préoccupations Europ Assistance Santé : des solutions innovantes pour un secteur en mutation Le secteur de la santé fait face à des défis toujours plus nombreux. L

Plus en détail

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux

Gestion de documents. Découvrez HYDMedia. Système de gestion électronique de documents médicaux Gestion de documents Découvrez HYDMedia Système de gestion électronique de documents médicaux Découvrez HYDMedia HYDMedia d Agfa HealthCare permet aux hôpitaux et aux établissements de soins de toute taille

Plus en détail

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale

Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Spécialistes en santé publique? Le point de vue d une administration hospitalière Inka Moritz, Secrétaire générale Le CHUV est l employeur de 10 000 personnes Budget 1,4 milliard de frs 2 1 des 5 Hôpitaux

Plus en détail

Fiche d information sur la politique de la santé

Fiche d information sur la politique de la santé Fiche d information sur la politique de la santé V. Questions et réponses concernant la compensation des risques dans l assurance-maladie Etat: juillet 2012 Chères lectrices, chers lecteurs, Dans l assurance

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel

Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria. La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel Présentation de la solution SAP SAP Technology SAP Afaria La mobilité d entreprise comme vecteur d avantage concurrentiel des périphériques et des applications des périphériques et des applications La

Plus en détail

Réseaux de soins, managed car et protection des données médicales. Astrid Epiney/Gaëtan Blaser

Réseaux de soins, managed car et protection des données médicales. Astrid Epiney/Gaëtan Blaser Réseaux de soins, managed car et protection des données médicales Astrid Epiney/Gaëtan Blaser I. Introduction II. III. IV. Plan Quelques notions de base de droit de la protection des données Les réseaux

Plus en détail

EmergencyLink LES BONNES PERSONNES, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT - TOUJOURS ET EN TOUS LIEUX.

EmergencyLink LES BONNES PERSONNES, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT - TOUJOURS ET EN TOUS LIEUX. EmergencyLink LES BONNES PERSONNES, AU BON MOMENT, AU BON ENDROIT - TOUJOURS ET EN TOUS LIEUX. Image: Berufsfeuerwehr Berne 2 La plupart du temps, les catastrophes sont dues à un enchaînement de circonstances

Plus en détail

Les forfaits par cas dans les hôpitaux suisses. Informations de base pour les professionnels de la santé

Les forfaits par cas dans les hôpitaux suisses. Informations de base pour les professionnels de la santé Les forfaits par cas dans les hôpitaux suisses Informations de base pour les professionnels de la santé Qu est-ce que SwissDRG? SwissDRG (Swiss Diagnosis Related Groups) est le nouveau système tarifaire

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences

Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Experience N 52. Mars 2012 Pas à pas vers de bonnes exigences Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 OutsourcINg Pas à pas vers de bonnes exigences Outsourcing 10 11 Pas à pas vers de bonnes

Plus en détail

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be

www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be www.trustteam.be T +32 56 23 46 06 info@trustteam.be Table des matières 1 Introduction...3 2 Pourquoi choisir Health@Work?...3 2.1 Concentrez-vous désormais sur vos activités clés...4 2.2 Nombreuses fonctionnalités

Plus en détail

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Dr Alex Gnaegi, Cédric Michelet Adresse de correspondance: Dr Alex Gnaegi, Chef de projet Infomed et médecin-chef Service d informatique

Plus en détail

Microsoft IT Operation Consulting

Microsoft IT Operation Consulting Microsoft IT Operation Consulting Des offres de services qui vous permettent : D améliorer l agilité et l alignement de votre IT aux besoins métier de votre entreprise. De maîtriser votre informatique

Plus en détail

Formation. Position. Les défis

Formation. Position. Les défis Position Formation Outre le partenariat social, la formation est l un des plus importants facteurs du succès de l économie suisse. Elle a aussi un rôle clé lorsqu il s agit de combattre la pénurie de main-d

Plus en détail

squadra Présentation de Squadra Gestion Ensemble établissons de nouvelles règles... SQG PRÉS 100610

squadra Présentation de Squadra Gestion Ensemble établissons de nouvelles règles... SQG PRÉS 100610 squadra G E S T I O N Présentation de Squadra Gestion Ensemble établissons de nouvelles règles... SQUADRA ASSURANCES a développé sa plate forme de gestion: SQUADRA GESTION. Ses équipes dédiées partagent

Plus en détail

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen

Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Edito : Cybersudoe Innov : Un réseau d experts en innovation par le numérique du Sud-Ouest européen Un des objectifs principaux du projet européen Cybersudoe innov est la création d une base de données

Plus en détail

Conseil. en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire. www.adessa-software.com. tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657

Conseil. en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire. www.adessa-software.com. tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657 Conseil en Organisation et Gestion de Bloc Opératoire tel : +32 (0)10 841 921 fax : +32 (0)10 227 657 www.adessa-software.com Avant-Propos De part sa nature complexe et évolutive, le bloc opératoire est

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Le dossier patient informatisé

Le dossier patient informatisé Le dossier patient informatisé Source d information pour le RIM2? Dr B. Debande Directeur Information et Systèmes Directeur clinique Plan Préliminaires Quelques définitions Pourquoi informatiser Dossier

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Utilisation des données de patients: c est l utilité concrète pour le patient qui est déterminante

Utilisation des données de patients: c est l utilité concrète pour le patient qui est déterminante Utilisation des données de patients: c est l utilité concrète pour le patient qui est déterminante Oliver Peters, vice-directeur OFSP Directeur de l unité Assurance maladie et accidents forumsanté 3 février

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

PLUS de temps. Très cordialement, Johan Spincemaille General Manager HDMP

PLUS de temps. Très cordialement, Johan Spincemaille General Manager HDMP PLUS de temps pour vos patients Le Dossier Médical Informatisé (DMI) est devenu un instrument incontournable dans la pratique des médecins généralistes. Raison pour laquelle il est important que vous disposiez

Plus en détail

«Quick-Check Asset Management»

«Quick-Check Asset Management» 1 «Quick-Check Asset Management» Audit sur le positionnement des gestionnaires de réseau de distribution en matière de gestion d actifs Septembre 2012 D un régime actuel «Cost +» La plupart des GRD se

Plus en détail

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É.

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Radiologie Cardiologie Worflow Archivage neutre Cloud computing Vue

Plus en détail

TARMED forces et faiblesses

TARMED forces et faiblesses TARMED forces et faiblesses SEMINAIRE MAS 2010 «Financement de la santé, médicoéconomie et flux du médicament» 27 septembre 2010. Charles A. Vogel, PhD Chef de projet d introduction du TARMED au CHUV 2

Plus en détail

Forfaits par cas SwissDRG Le traitement d'abord, le forfait ensuite

Forfaits par cas SwissDRG Le traitement d'abord, le forfait ensuite Forfaits par cas SwissDRG Le traitement d'abord, le forfait ensuite Dr Pierre-François Cuénoud Médecin-chef, département de chirurgie Centre Hospitalier du Centre du Valais, Sion Financement hospitalier

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus

RITUNE. Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus RITUNE Logiciel pour optimiser la consommation énergétique et les ressources dans les stations d épuration en s appuyant sur tous les processus «ENTRE 10 ET 25 % DES RESSOURCES QUI SONT NÉCESSAIRES DANS

Plus en détail

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)»

«Identités numériques et gestion des identités (IDm)» «Identités numériques et gestion (IDm)» Enquête du CTIE, été 2012 auprès des cantons au sujet de : Résultats de l enquête auprès des cantons au sujet numériques 1. Observations générales concernant l enquête

Plus en détail

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved.

Qui sommes-nous? Expertises. Chiffres clé. Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft. Références. 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. Qui sommes-nous? Chiffres clé Expertises Premier intégrateur mondial des technologies Microsoft Références 2015 Avanade Inc. All Rights Reserved. 1 Avanade en quelques chiffres Plus de 25 000 collaborateurs

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Développement Peter Eberhard, 21 avril 2009 Assurance-invalidité : Introduction d'une participation aux frais d'assistance

Plus en détail

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle

Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante. Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Perspectiva La prévoyance professionnelle clairvoyante Fondation collective pour la prévoyance professionnelle Un futur radieux grâce à Perspectiva Exploiter les opportunités, limiter les risques Perspectiva

Plus en détail

Fiche d information sur la politique de la santé

Fiche d information sur la politique de la santé 1 Fiche d information sur la politique de la santé II. Questions et réponses concernant le Managed Care 4 e édition Etat: juillet 2012 Chère lectrice, cher lecteur, A la CSS Assurance, le Managed Care

Plus en détail

Planification hospitalière 2015 lits d attente

Planification hospitalière 2015 lits d attente Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Service de la santé publique Departement für Gesundheit, Soziales und Kultur Dienststelle für Gesundheitswesen Planification hospitalière

Plus en détail

PAR UN SEUL ET MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME MÊME FOURNISSEUR

PAR UN SEUL ET MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME MÊME FOURNISSEUR Relevé mobile des données des compteurs Télélecture des compteurs Gestion des données énergétiques Décompte d énergie/crm Business Process Management MARCHÉ DE L ÉNERGIE SYSTEME PAR UN SEUL ET MÊME FOURNISSEUR

Plus en détail

Comment optimiser son progiciel de gestion?

Comment optimiser son progiciel de gestion? Comment optimiser son progiciel de gestion? «Gérer son informatique, quelles sont les questions que doit se poser chaque entrepreneur?» Centre patronal de Paudex, 27 octobre 2006 Gérard Chessex / NJM NJM

Plus en détail

DEPUIS 1966. Pensez dossier Pensez Jörimann

DEPUIS 1966. Pensez dossier Pensez Jörimann Pensez dossier Pensez Jörimann 1 L ordre est une science Nous la maîtrisons. DEPUIS 1966 1 Portrait Depuis 1966, nous élaborons avec nos clients des solutions globales dans la gestion de l information,

Plus en détail

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par :

Résumé du rapport remis aux centres de formation à la suite de la rencontre du 27 janvier 2011. Présenté à : Par : Stratégies pour des avenues de formation aux fins du secteur des contenus numériques interactifs québécois particulièrement pour les industriels du jeu vidéo Résumé du rapport remis aux centres de formation

Plus en détail

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013

pour Une étude LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Une étude pour LES DÉFIS DES DSI Avril 2013 Présentation de l étude Objectifs : Faire le point sur les orientations IT des DSI : cloud, mobilité, sécurité, poste de travail Identifier les principaux défis

Plus en détail

Conférence de presse

Conférence de presse Conférence de presse 1 er août 2011 Système intégré de gestion électronique des documents : vers une dématérialisation des flux d informations au sein de l Etat Page 1 Définition et concepts La gestion

Plus en détail

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG?

Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Vous êtes frontalier, comment être soigné(e) aux HUG? Dès le 1 er juin 2014, la législation française modifie les conditions d accès aux soins en Suisse L assurance maladie du frontalier Les Hôpitaux universitaires

Plus en détail

B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE

B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE B.I. «maison»: sexy or not? Expérience de la CMSE Benoît Libert Séminaire stratégique pour décideurs du monde hospitalier 18 octobre 2012 - Genval Plan - La CMSE et sa cellule de gestion - Le choix de

Plus en détail

A chacun son médecin de famille

A chacun son médecin de famille A chacun son médecin de famille Des médecins de famille pour la Suisse aujourd hui et demain www.fondation-medecins-famille.ch Médecins de famille et pédiatres en Suisse Toute personne, âgée ou jeune,

Plus en détail

Mesurer le R.O.I. des actions promotionnelles. PHARMA SUCCESS 11 février 2011

Mesurer le R.O.I. des actions promotionnelles. PHARMA SUCCESS 11 février 2011 Mesurer le R.O.I. des actions promotionnelles PHARMA SUCCESS 11 février 2011 LES DOMAINES D EXPERTISE DE CEGEDIM STRATEGIC DATA Veille concurrentielle: quel message? la recherche ad hoc 2 Sommaire MESURER

Plus en détail

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009

WEBRISKCONTROL UNE SOLUTION SIMPLE ET ÉCONOMIQUE DE GESTION DES RISQUES. Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Version 1.1 Pittet Risk Management 2009 Sommaire 1. WebRiskControl, c est quoi? p. 3 2. Pourquoi un système de contrôle interne (SCI)? p. 4 3. Les 4 grandes étapes de la gestion des risques p. 5 4. La

Plus en détail

Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com

Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com Contact : Jennifer Hrycyszyn Greenough Communications 617.275.6519 jhrycyszyn@greenoughcom.com Optimisation de Numara Track-It!, la solution de Help Desk et de gestion des actifs informatiques de Numara

Plus en détail

March 2006. Congrès A.B.H. \ Jean-Michel Lebrun. Process Management

March 2006. Congrès A.B.H. \ Jean-Michel Lebrun. Process Management March 2006 Congrès A.B.H. Process Management \ Jean-Michel Lebrun 1/1 Contexte Le concept de «process management» Le concept de «process» a été développé en 1993 par M. Hammer (Reengineering the Corporation)

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25

Edition et intégration de logiciels médicaux. Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS. Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 Edition et intégration de logiciels médicaux Service commercial 22 rue de Chantepie 37300 JOUE LES TOURS Tél : 02 47 67 81.81 Fax : 02 47 67 42 25 LOGICIEL AXILA Le dossier médical informatisé pour les

Plus en détail

PCS-Suisse. SwissDRG : quelles solutions prévues aux problèmes rencontrés?

PCS-Suisse. SwissDRG : quelles solutions prévues aux problèmes rencontrés? PCS-Suisse SwissDRG : quelles solutions prévues aux problèmes rencontrés? Alexandre Weber, économiste Département économie SwissDRG SA 16 novembre 2012 Aperçu 1. Premières expériences 2. Défis pour la

Plus en détail

Question de Marie-Thérèse Weber-Gobet QA 3075.07 Futur financement hospitalier et conséquences sur la planification hospitalière cantonale

Question de Marie-Thérèse Weber-Gobet QA 3075.07 Futur financement hospitalier et conséquences sur la planification hospitalière cantonale Question de Marie-Thérèse Weber-Gobet QA 3075.07 Futur financement hospitalier et conséquences sur la planification hospitalière cantonale Question L actuelle révision de la loi fédérale sur l assurance

Plus en détail

Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Notre offre pour les expatriés

Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse. Notre offre pour les expatriés Une protection d assurance de premier choix et de qualité suisse Notre offre pour les expatriés Bienvenue chez le leader de l assurance-maladie en Suisse. Vous pouvez compter sur notre longue expérience

Plus en détail

ASCOM telecare WP SOLUTION D APPEL AVEC LOCALISATION

ASCOM telecare WP SOLUTION D APPEL AVEC LOCALISATION ASCOM telecare WP SOLUTION D APPEL AVEC LOCALISATION 2 ASCOM telecare WP Vieillissement de la population, demande croissante en soins, résidents de plus en plus dépendants, déficit en personnel : Face

Plus en détail

L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser

L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser L efficacité? C est travailler avec des données à jour. Ni plus, ni moins. Isabel Corporate Synchroniser Isabel Corporate Synchroniser Quel est votre niveau d efficience aujourd hui? Aujourd hui, les échanges

Plus en détail

Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé

Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé Présentation du marché espagnol de la santé, les problématiques du secteur de la dépendance, le marché des TIC Santé Delphine POULAIN, Conseillère Export Santé, Services UBIFRANCE Espagne delphine.poulain@ubifrance.fr

Plus en détail

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012)

CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL. (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) CEREMONIE DE LANCEMENT DU SITE WEB DE LA PHARMACIE NATIONALE D APPROVISIONNEMENT DU SENEGAL (SISDAK 2012 : 05 au 08juillet 2012) DISCOURS DU DIRECTEUR DE LA PNA Madame le Ministre de la Santé et de l Action

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

projet individuel de RH 1

projet individuel de RH 1 Comment évaluer la performance de RH? Application dans le cas de l amélioration de GRH des hôpitaux en Chine XIE Liying 16/01/2008 projet individuel de RH 1 Plan Résumé de l article et introduction du

Plus en détail

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie

Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Les approches d enseignement supporté dans l ingénierie Jan Bujnak Université de Zilina Slovaquie La parole dite et le texte écrit sur papier étaient la base ainsi que le seul moyen de transférer les informations

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Analyse de l adéquation des frais administratifs des sociétés de gestion. Synthèse

Analyse de l adéquation des frais administratifs des sociétés de gestion. Synthèse Analyse de l adéquation des frais administratifs des sociétés de gestion Synthèse Décembre 2015 Johannes Fark Beatrice Meyer Daniel Zöbeli Résumé des résultats de l étude, synthèse Contexte et démarche

Plus en détail

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014

Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Classification des risques Rapport d audit Rapport n o 7/14 20 novembre 2014 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction Premier vice-président et chef de la direction financière Premier

Plus en détail

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables

Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Etude tendancielle de la SaarLB sur les énergies renouvelables Sommaire Etude tendancielle de la SaarLB 1. Principales données du sondage 2. Évaluation générale des énergies renouvelables : opportunités

Plus en détail

Le projet e-health au CHU de Liège. Myrèse Radoux Pharmacien Chef Service facturations et gestion des processus

Le projet e-health au CHU de Liège. Myrèse Radoux Pharmacien Chef Service facturations et gestion des processus Le projet e-health au CHU de Liège Myrèse Radoux Pharmacien Chef Service facturations et gestion des processus Présentation du CHU de Liège CHU ND des Bruyères CHU Sart Tilman CHU Ourthe-Amblève 925 lits

Plus en détail

AlarmLink DE LA MENACE A LA PRESTATION DE SECOURS SANS DETOUR SUR ET RAPIDE

AlarmLink DE LA MENACE A LA PRESTATION DE SECOURS SANS DETOUR SUR ET RAPIDE AlarmLink DE LA MENACE A LA PRESTATION DE SECOURS SANS DETOUR SUR ET RAPIDE 2 De la menace à la prestation de secours: toutes les instances participant au processus d alarme peuvent accéder à la plate-forme

Plus en détail

Le vrai gain, c est ma liberté d action. Gestion des créances Logiciel de branche Mise en réseau

Le vrai gain, c est ma liberté d action. Gestion des créances Logiciel de branche Mise en réseau Le vrai gain, c est ma liberté d action Gestion des créances Logiciel de branche Mise en réseau Nos prestations Gestion des créances Logiciel de branche Saas Cybersanté Mise en réseau Conseil Services

Plus en détail

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière

Fiche d évolution. Fiche d évolution du MACRO métier. Infirmier/ière. Infirmier/ière J1504 - Soins infirmiers spécialisés en bloc opératoire spécialisés en anesthésie J1507 - Soins infirmiers spécialisés 1 Les activités principales L infirmier doit assurer, sous l autorité des médecins,

Plus en détail

Gouvernance de la formation postgraduée des médecins Quelques modèles de gouvernance à l étranger (et quelques propositions pour la Suisse)

Gouvernance de la formation postgraduée des médecins Quelques modèles de gouvernance à l étranger (et quelques propositions pour la Suisse) Gouvernance de la formation postgraduée des médecins Quelques modèles de gouvernance à l étranger (et quelques propositions pour la Suisse) 1 PD Dr. Peter Berchtold, Dr. Christof Schmitz, Anika Reichert,

Plus en détail

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE

La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain. 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE La Révolution Numérique Au Service De l'hôpital de demain 18-19 JUIN 2013 Strasbourg, FRANCE David Pronier Country Manager Europe du Sud Motion Computing Pascal Detemmerman CEO SwissEnov Sommaire La Mobilité

Plus en détail

4 Description des chiffres-clés répertoriés

4 Description des chiffres-clés répertoriés 4 Description des chiffres-clés répertoriés La partie tableaux donne, pour chaque hôpital de Suisse, une sélection de chiffres-clés. Celle-ci se fonde sur l ancienne publication de la VESKA/H+ «Statistique

Plus en détail

Compte-rendu d expérience

Compte-rendu d expérience Compte-rendu d expérience ALTANA AG Décisions rapides ALTANA utilise la solution logicielle intégrée d IDL Grâce à sa longue expérience avec IDLKONSIS, ALTANA, groupe actif dans le domaine de la chimie

Plus en détail

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T

CARIATIDES PSY D U PAT I E N T Présentation du progiciel Cariatides Psychiatrie DU MÉDECIN DE SOINS HYGIÈNE PHARMACIE DE L ORTHOPHONISTE PATIENT LABORATOIRE DU PSYCHOMOTRICIEN SOCIAL DU PSYCHOLOGUE ADMINISTRATEUR 2 Les principales fonctionnalités

Plus en détail

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière

Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Communiqué de lancement Sage 100 Suite Comptable & Financière Disponibilité commerciale Octobre 2009 Nouveautés V16! 1 1 Sommaire I. Introduction II. III. IV. Couverture fonctionnelle Focus sur le recouvrement

Plus en détail

Archives et factures électroniques

Archives et factures électroniques Archives et factures électroniques Edito En 2001, le Conseil de l Union Européenne a publié la Directive 2001/115/CE relative à la facturation. Son objectif était de simplifier, de moderniser et d harmoniser

Plus en détail

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation

Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation PLANON mobile field services Pour une prise en charge complète des interventions, de la demande à la réalisation Un spécialiste innovant, avec trente ans d expérience dans le domaine IWMS Un partenaire

Plus en détail

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003

L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? H. Isaac, 2003 L information et la technologie de l information ERP, EAS, PGI : une nécessité? Le Le progiciel progiciel de de gestion gestion intégré gré PGI, PGI, ERP. ERP. 1 2 3 Définition Définition et et rôle rôle

Plus en détail

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30%

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30% ! Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse "#$%&'%(!)! *+",!-./0$1!"#2/3&2/%,!45!67!68!99!:7,!;1/1$1

Plus en détail

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple

Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple cenitspin Une solution PLM efficace pour les entreprises de taille moyenne : Personnalisée, agile et souple CONFIGURE YOUR PLM STANDARD www.cenit.com/fr/cenitspin Tout à portée de main grâce au PLM Desktop.

Plus en détail

Evolution des infrastructures informatiques au Cerema. Patrick Berge Comité Technique d Établissement

Evolution des infrastructures informatiques au Cerema. Patrick Berge Comité Technique d Établissement Evolution des infrastructures informatiques au Cerema Patrick Berge 1 Objectifs de cette présentation Le contexte de l informatique au Cerema Les besoins du Cerema en matière d Infrastructure Informatique

Plus en détail

Note d information pour la direction

Note d information pour la direction Big Data et l analyse métier pour le client et l entreprise Les volumes impressionnants et toujours croissants des données obligent les entreprises de certains secteurs à changer la manière dont elles

Plus en détail

SII TECHNOLOGIE. Offre GOLD santé. Responsible Commercial SII Technologie 24/10/2014

SII TECHNOLOGIE. Offre GOLD santé. Responsible Commercial SII Technologie 24/10/2014 2014 SII TECHNOLOGIE Offre GOLD santé Responsible Commercial SII Technologie 24/10/2014 Présentation SII Technologie est une entreprise jeune qui évolue dans le domaine de l informatique. Très intéressé

Plus en détail

Le nouveau financement de la formation professionnelle supérieure en Suisse : effets attendus en termes d efficacité, d efficience et d équité

Le nouveau financement de la formation professionnelle supérieure en Suisse : effets attendus en termes d efficacité, d efficience et d équité Le nouveau financement de la formation professionnelle supérieure en Suisse : effets attendus en termes d efficacité, d efficience et d équité Cette séance a pour objectif de présenter un nouveau mode

Plus en détail

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013

Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Gestion des liquidités Rapport de vérification final Rapport n o 2/13 25 juin 2013 Diffusion Destinataires : Président et chef de la direction par intérim Premier vice-président et chef de la direction

Plus en détail

Le pilotage de la supply chain aéronautique

Le pilotage de la supply chain aéronautique Le pilotage de la supply chain aéronautique Comment contrôler l efficacité de ses fournisseurs en phase développement et en phase série? Hervé Leroy, Président ECDYS - email : herve.leroy@ecdys.com Une

Plus en détail

Business Plan. EduPlan

Business Plan. EduPlan Business Plan 1. Objectifs du projet est un outil d autoévaluation destiné à permettre aux prestataires de formation tout au long de la vie d évaluer leur management de la qualité, en mettant en évidence

Plus en détail

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL

LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL LA FONCTION D ASSISTANT DE SERVICE SOCIAL Définition du travail de l assistant de service social Dans une démarche éthique et déontologique, l assistant de service social agit avec les personnes, les familles,

Plus en détail

CA Clarity PPM. Résumé. Avantages. agility made possible

CA Clarity PPM. Résumé. Avantages. agility made possible FICHE PRODUIT CA Clarity PPM agility made possible CA Clarity Project & Portfolio Management (CA Clarity PPM) vous permet d innover avec agilité, de transformer votre portefeuille en toute confiance et

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets

Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises. 19 novembre 2013. Cynthia Cavin Chargée de projets Conséquences de la transition énergétique et des nouvelles politiques sur les entreprises 19 novembre 2013 Cynthia Cavin Chargée de projets Sommaire Introduction : Conséquences, et surtout opportunités

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Gestion des sinistres et des absences en un clic de souris. Le logiciel Sunetplus une solution moderne et innovante

Gestion des sinistres et des absences en un clic de souris. Le logiciel Sunetplus une solution moderne et innovante Gestion des sinistres et des absences en un clic de souris Le logiciel Sunetplus une solution moderne et innovante Sunetplus gestion des sinistres et des absences en toute simplicité Sunetplus est un logiciel

Plus en détail