LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE"

Transcription

1 LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE 1

2 Pourquoi une rénovation de la voie professionnelle? 2

3 Une histoire. L enseignement professionnel : UN COMBAT SÉCULAIRE ENTRE LE MONDE DU TRAVAIL ET LE MONDE DE L ENSEIGNEMENT 3

4 Phase 1 : De l atelier à «l école» Devant le développement du machinisme et les progrès techniques et face à la dégradation ou l absence de formation des apprentis et des ouvriers, il devient urgent d instaurer des cours professionnels pour compléter la formation empirique acquise sur le tas. Phase 2 : De l école à «l entreprise». Dans les années 1970 avec le premier choc pétrolier et l apparition de la crise qui marque la fin des trente glorieuses, on assiste à un renversement de logique : ce n est plus le travail qui se «déplace» vers l école, mais c est l école qui doit s «ouvrir au travail», pourrait-on dire. 4

5 Des chiffres. 5

6 Des chiffres. - La voie professionnelle accueille 1 lycéen sur jeunes quittant chaque année notre système éducatif sans aucune qualification (les «décrocheurs») et qui sont, par la suite, durement touchés par le chômage. 6

7 Des chiffres. 7

8 Des constats. 1. Une scolarité trop longue Le bac professionnel se prépare en 4 ans (2 ans de CAP ou de BEP, puis 1ère et terminale professionnelles) contre 3 ans pour les autres bacs. Des redondances entre la formation du BEP et celle du bac professionnel 2. Une orientation trop rigide Un élève inscrit pour 4 ans de préparation au bac professionnel ne peut, en cas d'échec, que difficilement se réorienter. 3. Un manque de reconnaissance Le bac professionnel souffre de l'image dévalorisée d'un «bac à part», choisi souvent par défaut davantage que par envie. 8

9 Les grands points de la rénovation 9

10 Rénover le lycée professionnel afin que : -La formation soit plus courte, plus souple et plus adaptée à l'apprentissage d'un métier. -Personne ne quitte le lycée professionnel sans un diplôme reconnaissant ses compétences. -Le lycée professionnel soit enfin reconnu comme une filière égale à la filière générale et technologique, avec le même impératif d'excellence et le même niveau de reconnaissance dans notre société. -De développer les possibilités de poursuites d études après le baccalauréat 10

11 La Rénovation BO 19 février Le bac pro se prépare en 3 ans comme tous les autres bacs. - Une certification intermédiaire (CAP ou BEP) - Création de passerelles qui permettent qui permettent aux élèves qui le souhaitent de changer d'orientation au cours de leur cursus - L'accompagnement des élèves est renforcé : accompagnement personnalisé, tutorat. - 2 grilles horaires différentes selon les spécialités

12 GRILLE HORAIRE ELEVE 1

13 GRILLE HORAIRE ELEVE 2

14 VOLUME COMPLEMENTAIRE D HEURES PROFESSEUR Grille horaire n 1 Si effectif n> 15 élèves homogène ou pluriformations V= 11,5 x n/ 20 Si effectif n 15 élèves pluriformations V= 5,75 x n/ 20 Si division isolée 15 élèves aucun volume horaire complémentaire Grille horaire n 2 Si effectif n> 18 élèves homogène ou pluriformations V= 11,5 x n/ 24 Si effectif n 18 élèves pluriformations V= 5,75 x n/ 24 Si division isolée 18 élèves aucun volume horaire complémentaire

15 Les difficultés et le pilotage 15

16 La répartition des horaires : Une application des grilles horaires présentant des marges d adaptation locales importantes (aucune grille académique ou nationale imposée) Une marge de manœuvre certaine pour les chefs d établissement et les équipes pédagogiques (répartition entre les enseignements professionnels et généraux y compris à effectifs réduits, répartition sur les 3 années, accompagnements personnalisés, répartition des PFMP) 16

17 L accompagnement personnalisé 17

18 L accompagnement personnalisé 18

19 L accompagnement personnalisé La mise en place de l accompagnement personnalisé nécessite un pilotage fort de l équipe de direction afin de faciliter la réflexion, les réunions de travail et la coordination, et surtout pour impulser et réguler les choix d organisations pédagogiques dans la marge d autonomie prévue par la rénovation 19

20 L accompagnement personnalisé Les phases de l accompagnement personnalisé : Le diagnostic Le choix des actions et la mise en œuvre L évaluation 20

21 Les E.G.L.S. : Impulser la dynamique de projet Les C.C.F. : Ne pas reconduire le schéma «épreuve ponctuelle» Les P.F.M.P. Des élèves de plus en plus jeunes (-16 ans) Réticence des entreprises La carte des formations Mixité des publics Mixité des parcours 21

22 Conclusion La nouvelle organisation de l enseignement professionnel invitent les équipes pédagogiques à un travail dépassant les limites disciplinaires, le chef d établissement doit désormais mobiliser le conseil pédagogique et, surtout, le faire travailler différemment, en mobilisant la force de proposition qu il constitue. 22

23 Conclusion Le chef d établissement : Un «leadership» pédagogique 23

24 Conclusion Le rôle pédagogique du chef d établissement est déterminant dans l évolution du système éducatif et dans la recherche d efficacité pour la réussite des élèves. 24

25 Quelques dates : 1919 : loi Astier rend obligatoire les cours professionnels contrôle de l enseignement technique par le ministère de l instruction publique auparavant ministère commerce 1932 : Gouvernement E. Herriot : instruction publique devient éducation nationale 1944 : CFP deviennent Centre d Apprentissage 1959 : Centre d Apprentissage deviennent Collèges d Enseignement Technique 1967 : Création BEP 1976 : CET deviennent LEP 1979 séquences éducatives en entreprise 1985 loi programme sur l enseignement technologique et professionnel création bac pro. LEP deviennent LP 25

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 Présentation voie Pro. du 06/02/2013 - réunion profs principaux/orientation Lycée Caraminot (J. Debelle) 1 Enseignement supérieur

Plus en détail

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Objectifs de la Seconde Professionnelle

Objectifs de la Seconde Professionnelle Objectifs de la Seconde Professionnelle Aider les élèves à conforter leur choix d orientation et les amener à être acteur de leur formation Apporter aux élèves les pré-requis communs aux trois Baccalauréats

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» M.LOUVION - IEN SBSSA académie de Lille - Février 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou voie

Plus en détail

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2

Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Tourcoing le 09 avril 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Construction d un Parcours Pédagogique Global

Construction d un Parcours Pédagogique Global Construction d un Parcours Pédagogique Global Complémentarité «entreprise et organisme de formation» Sommaire La démarche adoptée; Le Parcours Pédagogique pour le scolaire : L organisation pédagogique

Plus en détail

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF)

Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP. I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) Le contrôle en cours de formation en mathématiques et en physique chimie pour les CAP I Généralités sur le contrôle en cours de formation (CCF) 1. Historique Apparition du CCF : - en 1990 dans le règlement

Plus en détail

Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente

Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente Document de synthèse Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente I - Présentation générale de la rénovation a) Les enjeux de la rénovation de la voie professionnelle A travers cette réforme,

Plus en détail

INTRODUCTION. Dossier de Presse. Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013

INTRODUCTION. Dossier de Presse. Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013 Dossier de Presse Vendredi 31 août 2012 Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013 RENTREE 2012 85 623 élèves attendus pour les premier et second degrés, (soit 3 637 de plus

Plus en détail

EVALUER LA PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT

EVALUER LA PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT EVALUER LA PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT ENSEMBLE DOCUMENTAIRE Dossier à destination des L.P. publics ou privés sous contrat, GRETA, C.F.A. habilités. Valérie DEDIEU IEN-ET SBSSA / Teddy SALIN Chargé

Plus en détail

BEP RESTAURATION à deux options : Cuisine Commercialisation et Services en Restauration

BEP RESTAURATION à deux options : Cuisine Commercialisation et Services en Restauration BEP RESTAURATION à deux options : Cuisine Commercialisation et Services en Restauration Présentation de la certification en CCF session 2013 LOGO Académie d Orléans-Tours 25 juin 2012 BEP RESTAURATION

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Sciences et Technologies du Management et de la Gestion 1 À la rentrée, la série STMG remplace STG La place de la série STG / STMG Le sens de cette rénovation Les contenus d enseignement 2 La place de

Plus en détail

BTS Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation. Rentrée 2011

BTS Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation. Rentrée 2011 BTS Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation Rentrée 2011 1 Les BTS Concernés Services informatiques aux organisations (SIO) : succède au BTS Informatique de gestion Bâtiment Travaux

Plus en détail

BAC Professionnel Commerce

BAC Professionnel Commerce BAC Professionnel Commerce Objectif de la formation Le baccalauréat professionnel commerce forme des personnels qualifiés dans le secteur du commerce de détail. Le titulaire du bac professionnel commerce

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

Début du C.A.P. dans les usines de la Vallée de l'orne **

Début du C.A.P. dans les usines de la Vallée de l'orne ** Début du C.A.P. dans les usines de la Vallée de l'orne ** Épreuve de ferrage d un cheval dans les halles de l'usine de Jœuf en 1927 ou 1928. Évolution des candidatures dans la circonscription de Briey

Plus en détail

Intitulé du projet : Projet académique : Réussite dans le parcours Bac Professionnel - BTS

Intitulé du projet : Projet académique : Réussite dans le parcours Bac Professionnel - BTS Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier

Bac Pro S.P.V.L. Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05. diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Bac Pro S.P.V.L Services de Proximité et Vie Locale Arrêté de création du 11/05/05 diaporama réalisé par C Armagnac et S Meunier Partenaires ayant participé aux travaux de la 20ème CPC DIV division interministérielle

Plus en détail

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS Année 2011 / 2012 Véronique MONMARON Bruno CHARMOILLE IEN Economie et Gestion Martine GIONTA Elisabeth

Plus en détail

BAC Professionnel Vente

BAC Professionnel Vente BAC Professionnel Vente Objectif de la formation Le baccalauréat professionnel vente forme des commerciaux qui ont pour mission de prospecter la clientèle, de négocier les ventes de biens et de services

Plus en détail

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage

CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage CERTIFICATION INTERMÉDIAIRE BEP MÉTIERS DE LA RELATION À LA CLIENTELE ET AUX USAGERS SESSION 2015 Note de cadrage Cette note s adresse aux professeurs responsables des évaluations en CCF relatives aux

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Informatique de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne»

Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» Baccalauréat Professionnel «Accompagnement, soins et services à la personne» B. Rougier - IEN SBSSA académie de Versailles - Janvier 2011 Sommaire Contexte de création Voie générale et technologique ou

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième!

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! Le lycée d enseignement général et La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! 1 Enseignement supérieur Terminale générale Baccalauréat général ES-L-S Terminale Baccalauréat

Plus en détail

Quel B2i pour le lycée professionnel?

Quel B2i pour le lycée professionnel? Quel B2i pour le lycée professionnel? Validation de l'item L.36 en classe de CAP François MOUSSAVOU Groupe Lycée Professionnel IREM d'aix-marseille. Ce texte propose une réflexion sur la mise en œuvre

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Projet Prévisionnel de Formation

Projet Prévisionnel de Formation Projet Prévisionnel de Formation Bac Professionnel Gestion-Administration Guide d accompagnement pédagogique Programme National de Pilotage Lyon 10 & 11 mai 2012 Un cadre de formation complexe Multiplication

Plus en détail

REUNION DES PARENTS DE 3ème

REUNION DES PARENTS DE 3ème REUNION DES PARENTS DE 3ème 1ère PARTIE : INFORMATION SUR LES DIFFERENTES ORIENTATIONS POSSIBLES EN FIN DE 3ème A L ISSUE DE LA CLASSE DE 3ème, DEUX GRANDES VOIES SONT POSSIBLES : Enseignement supérieur

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L organisation du temps scolaire Bureau de la formation continue des enseignants

Plus en détail

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS

4 ème /3 ème MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS MAISON FAMILIALE RURALE DE MOZAS Formation générale et professionnelle par alternance 38300 BOURGOIN JALLIEU 04.74.93.14.38 04.74.28.64.32 E-mail : mfr.mozas@mfr.asso.fr REFLEXION SUR LE PROJET PROFESSIONNEL

Plus en détail

PREMIERE STMG Sciences et technologies

PREMIERE STMG Sciences et technologies PREMIERE STMG Sciences et technologies du management et de la gestion pour Comprendre les choix des managers Communiquer et e-communiquer Prévoir des actions Utiliser les nouvelles technologies de l information

Plus en détail

Construction d un Parcours Pédagogique Global. Complémentarité «entreprise et organisme de formation»

Construction d un Parcours Pédagogique Global. Complémentarité «entreprise et organisme de formation» Construction d un Parcours Pédagogique Global Complémentarité «entreprise et organisme de formation» Sommaire La démarche adoptée; Le Parcours Pédagogique pour le scolaire : L organisation pédagogique

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL 3 ANS. La Certification Intermédiaire

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL 3 ANS. La Certification Intermédiaire PARCOURS BACCALAUREAT PROFESSIONNEL 3 ANS La Certification Intermédiaire RAPPEL Tout élève engagé dans un parcours baccalauréat professionnel 3 ans doit passer la certification intermédiaire. Pour les

Plus en détail

L HISTOIRE DE LA MFR

L HISTOIRE DE LA MFR L HISTOIRE DE LA MFR Créée en 1956, l association de parents d élèves est devenue Maison familiale en 1962. Elle forme les jeunes aux métiers du bois puis se spécialise dans la formation agricole. En 1987,

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE EN BASSE-NORMANDIE RAPPEL HISTORIQUE

LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE EN BASSE-NORMANDIE RAPPEL HISTORIQUE LA LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE EN BASSE-NORMANDIE RAPPEL HISTORIQUE La Lutte contre le Décrochage Une priorité inscrite au CPRDFP 2011-2014 «3. La prévention et le traitement des sorties du système éducatif

Plus en détail

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE

CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE CFP Brest, CFP Guingamp, CFP Rennes, CFP Vannes et IFP de Bretagne. ISFEC BRETAGNE La formation: un double enjeu Recruter et Former de futurs «professionnels» de l enseignement pour l enseignement catholique

Plus en détail

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon

Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Atelier de professionnalisation dans le BTS TOURISME au Lycée Colbert, Lyon Le nouveau a été mis en place en septembre 2012 pour remplacer les BTS : AGTL (Animation et gestion du tourisme local) et VPT

Plus en détail

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP)

5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5. LES PÉRIODES DE FORMATION EN MILIEU PROFESSIONNEL (PFMP) 5.1. PRÉCONISATIONS POUR LA PRÉPARATION ET LA MISE EN ŒUVRE DES PFMP Le baccalauréat professionnel ELEEC est composé de deux champs d application,

Plus en détail

Les sites de l Onisep

Les sites de l Onisep Les sites de l Onisep Toute l info sur les métiers et les formations au niveau national onisep.fr Choisir mes études : un mode d'emploi sur l'organisation des études au collège, au lycée et les poursuites

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3

FORUMS PREMIERES. Janvier 2015 Annexe 3 Janvier 2015 Annexe 3 FORUMS PREMIERES Pour renforcer le continuum des formations Bac-3/Bac+3, la politique d orientation des lycéens vers l enseignement supérieur s appuie sur le conseil en orientation

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat

Expérience des centres de formation de. l U.R.M.A Région Martinique. Chambre de Métiers et de l Artisanat Favoriser l insertion des publics les plus fragilisés Expérience des centres de formation de l U.R.M.A Région Martinique Chambre de Métiers et de l Artisanat Le concept de l URMA des Chambres de Métiers

Plus en détail

BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers»

BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers» BTS Banque - conseiller de clientèle «particuliers» Pourquoi préparer un BTS Banque conseiller de clientèle? Le BTS Banque, marché des particuliers, est une formation à caractère commercial qui prépare

Plus en détail

Place des organisations professionnelles agricoles dans les dispositifs de Formation Professionnelle Agricole en France

Place des organisations professionnelles agricoles dans les dispositifs de Formation Professionnelle Agricole en France 1 Place des organisations professionnelles agricoles dans les dispositifs de Formation Professionnelle Agricole en France I. Les représentants des OPA : de qui parle-t-on? Les OPA sont représentées par

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service

Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service du Décret 92-1189 Modifié par Décret 2000-753 2000-08-01 - Article 30 et 31 BO spécial n 2 du 19 février 2009 (Définition

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion. ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~

FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion. ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~ FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~ Les Baccalauréats STG ont pour objectif la poursuite et la réussite en études supérieures, contrairement

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA QUALITE DES FORMATIONS. Questionnaire d'enquête auprès des étudiants

MANAGEMENT DE LA QUALITE DES FORMATIONS. Questionnaire d'enquête auprès des étudiants MANAGEMENT DE LA QUALITE DES FORMATIONS Questionnaire d'enquête auprès des étudiants Questions communes à toutes les formations (tronc commun) LES PROGRAMMES 1 Les objectifs de la formation et les programmes

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT EN C.A.P PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION

ÉVALUATION DE LA PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT EN C.A.P PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION Page 1 sur 18 ÉVALUATION DE LA PREVENTION SANTE ENVIRONNEMENT EN C.A.P PAR CONTROLE EN COURS DE FORMATION EVALUATION EN FIN DE PREMIERE ANNEE DE CAP ou seconde professionnelle* EVALUATION EN DEUXIEME ANNEE

Plus en détail

Les FILIÈRES PROFESSIONNELLES au Lycée Louis Armand

Les FILIÈRES PROFESSIONNELLES au Lycée Louis Armand Les FILIÈRES PROFESSIONNELLES au Lycée Louis Armand La voie générale 3ème 1 ère année CAP 2 ème année CAP 2 nde Bac PRO 1ère Bac PRO 2 nde Générale et Technologique --------- Baccalauréat + plusieurs années

Plus en détail

diplôme est valable dans toute L Union Européenne Le master MEEF (Métiers de l Enseignement, de être titulaire du master MEEF 2nd degré (Bac + 5).

diplôme est valable dans toute L Union Européenne Le master MEEF (Métiers de l Enseignement, de être titulaire du master MEEF 2nd degré (Bac + 5). Le MEEF pour les nuls Le master MEEF (Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation) se décline en 4 mentions : 0 Mention 1er degré : Professeur des écoles 0 Mention 2nd degré : Professeur

Plus en détail

Guide d utilisation STRATEGIE GLOBALE & SUIVI INDIVIDUALISÉ DE FORMATION

Guide d utilisation STRATEGIE GLOBALE & SUIVI INDIVIDUALISÉ DE FORMATION Guide d utilisation STRATEGIE GLOBALE & SUIVI INDIVIDUALISÉ DE FORMATION Pilotage du groupe de travail : Dominique PERETTI & Romuald TOMASINI (IEN STI) Développement & programmation VBA : Jean-Pierre THILLARD

Plus en détail

Réunion Parents - Professeurs Principaux pour les parents des élèves du Lycée Professionnel Vendredi 4 octobre 2013 «ACCOMPAGNER LE PROJET DE CHACUN»

Réunion Parents - Professeurs Principaux pour les parents des élèves du Lycée Professionnel Vendredi 4 octobre 2013 «ACCOMPAGNER LE PROJET DE CHACUN» Réunion Parents - Professeurs Principaux pour les parents des élèves du Lycée Professionnel Vendredi 4 octobre 2013 «ACCOMPAGNER LE PROJET DE CHACUN» Le Respect: la tenue d examen (mardi) Le nombre de

Plus en détail

Diapositive 3 : des séries STI et STL en quête de rénovation

Diapositive 3 : des séries STI et STL en quête de rénovation Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La rénovation de la voie technologique : les séries STI et STL Document complémentaire associé au diaporama : «Le nouveau lycée d enseignement général

Plus en détail

fiches de synthèse des situations d évaluation 2013-2014

fiches de synthèse des situations d évaluation 2013-2014 Collection en cours de formation en baccalaur at professionnel fiches de synthèse des situations d évaluation 2013-2014 Repère à l attention des établissements de la voie professionnelle Repères pédagogiquescontrôle

Plus en détail

Favoriser l intégration des Bac Pro en 1 ère année STS

Favoriser l intégration des Bac Pro en 1 ère année STS Lycée G. Colomb 70 Lure Accompagner les élèves en difficulté Favoriser l intégration des Bac Pro en 1 ère année STS Rapport final - Résumé du projet : Améliorer l intégration des étudiants issus de baccalauréat

Plus en détail

Guide de préparation à l usage des éducateurs

Guide de préparation à l usage des éducateurs 8, 9 et 10 décembre 2011 Guide de préparation à l usage des éducateurs Proposé par le Note à l attention des utilisateurs de ce guide Ce diaporama, élaboré par l équipe du Centre d Information et d Orientation

Plus en détail

Institut Français de l Education

Institut Français de l Education Institut Français de l Education Le travail enseignant et la question de l évaluation Les 18, 19 et 20 mars 2015 «Je vis que je réussissais et cela me fit réussir davantage» Jean-Jacques Rousseau (Émile,

Plus en détail

Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale. Associations

Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale. Associations Secteur public Fonction publique d'état Fonction publique hospitalière Fonction publique territoriale Secteurs d intervention du titulaire du bac pro S.P.V.L. : Associations Secteur privé Entreprises sociales

Plus en détail

APRES LA TROISIEME * * * * * BASSIN DE FORMATION ISTRES - MARTIGUES * * * * *

APRES LA TROISIEME * * * * * BASSIN DE FORMATION ISTRES - MARTIGUES * * * * * APRES LA TROISIEME * * * * * BASSIN DE FORMATION ISTRES - MARTIGUES * * * * * LYCEES GENERAUX, TECHNOLOGIQUES ET PROFESSIONNELS. CENTRES DE FORMATION DES APPRENTIS LES LYCEES et CFA PUBLICS DU BASSIN D

Plus en détail

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS - GEA

DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS - GEA DUT GESTION DES ENTREPRISES ET DES ADMINISTRATIONS - GEA RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Gestion et Management Objectifs L'objectif du DUT Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009

MIJEC 44. Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 MIJEC 44 Création d une plate-forme insertion «mobile» rentrée 2009 Groupe de pilotage MIJEC 44 novembre 2008 Préambule : Depuis mars 2007, le groupe de pilotage MIJEC 44 a engagé une réflexion sur l opportunité

Plus en détail

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3)

Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) 2 Offre de formation de l UPS : niveau licence (Bac + 3) + 1 + 2 + 3 L MIA Mathématiques, Informatique et Applications CIMP SDI Sciences De l Ingénieur BAC SVT PCA SDU ORB licences professionnelles Physiques,

Plus en détail

LA SCOLARITÉ EN FRANCE

LA SCOLARITÉ EN FRANCE P.R.I.P.I Programme Régional pour l Intégration des Populations Immigrées C.A.S.N.A.V Centre Académique pour la Scolarisation des Nouveaux Arrivants et des enfants du Voyage LA SCOLARITÉ EN FRANCE Document

Plus en détail

Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2

Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2 Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Arras le 17 mars 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique de l Education Nationale

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel

Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et administration du personnel Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Les grandes étapes de l orientation en France

Les grandes étapes de l orientation en France Septembre 2011 Lettre d Information sur l Orientation du Lycée Français du Caire N 1 Editorial Chers lecteurs, L orientation postbac se prépare sur le long terme en construisant son projet personnel pas

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Localisation Une situation privilégiée Une plateforme ferroviaire importante Proximité de la gare Une densité du réseau de transport Un secteur de recrutement étendu Un

Plus en détail

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise»

Fiche d animation pédagogique. «Une classe, une entreprise» Fiche d animation pédagogique «Une classe, une entreprise» Niveau concerné : 2 nde 1 ère Terminale 2 nde pro 1 ère pro Terminale pro Objectif général : Valoriser et développer des actions en collaboration

Plus en détail

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion

L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion L ÉCOLE D ARTS Un lieu d éducation, de formation et de diffusion Sa singularité est l orientation pédagogique forte dans le domaine de l image, dans ses formes traditionnelles et émergentes. La volonté

Plus en détail

EVALUATION PAR CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE SESSION 2010

EVALUATION PAR CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE SESSION 2010 EVALUATION PAR CONTRÔLE EN COURS DE FORMATION CAP ESTHETIQUE COSMETIQUE PARFUMERIE SESSION 2010 1 REGLEMENT D EXAMEN (Epreuves professionnelles) EP1 Techniques esthétiques Coefficient : 8 (dont 1 pour

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

Programmes et évalua/on en EPS du collège Réunion des coordonnateurs collèges Février 2014

Programmes et évalua/on en EPS du collège Réunion des coordonnateurs collèges Février 2014 Programmes et évalua/on en EPS du collège Réunion des coordonnateurs collèges Février 2014 Inspec'on pédagogique régionale EPS - Académie de Nice - Les régula/ons du projet de forma/on Mises en œuvre des

Plus en détail

1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr. Conférence de presse

1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr. Conférence de presse 1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr Conférence de presse Sommaire MIEUX ORIENTER Une orientation plus progressive Une orientation plus ouverte Une orientation plus juste MIEUX ACCOMPAGNER

Plus en détail

Les petites annonces, de l école au travail

Les petites annonces, de l école au travail Fiche d animation Compétence C4 Les petites annonces, de l école au travail Objectif Faire prendre conscience de la liaison école (diplômes)/travail (offres d emploi) dans une vision optimiste et relative.

Plus en détail

! Le contexte. ! Une organisation en champs et en filières. ! Le parcours dans la voie professionnelle. ! Les passerelles

! Le contexte. ! Une organisation en champs et en filières. ! Le parcours dans la voie professionnelle. ! Les passerelles 1 ! Le contexte! Une organisation en champs et en filières! Le parcours dans la voie professionnelle! Les passerelles! La certification intermédiaire! Les projets! Les périodes de formation en entreprises!

Plus en détail

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables

Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes d EPS : Nouveautés et incontournables Les programmes du collège - Bulletin officiel spécial n 6 du 28 août 2008 Idées clés et sens Harmoniser l offre de formation au profit des usagers Construire

Plus en détail

Certification t intermédiaire

Certification t intermédiaire Certification t intermédiaire BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers Bac Pro Commerce Bac Pro Services Bac Pro Vente LES ÉPREUVES DU BEP MRCU : 5 ÉPREUVES 4épreuvessur5sontenCCF Les épreuves

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Biogéosciences de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Année scolaire 2015-2016 Calendrier de l'orientation en troisième

Année scolaire 2015-2016 Calendrier de l'orientation en troisième Au sommaire: -Le planning de l année de 3ème. -Le diplôme national du brevet. -Le livret personnel de compétences. -L orientation, les filières après la troisième. -Election des délégués parents Année

Plus en détail

Conseil Régional de l Ordre des Experts-Comptables Marseille-PACA REVUE DE PRESSE JUIN 2013

Conseil Régional de l Ordre des Experts-Comptables Marseille-PACA REVUE DE PRESSE JUIN 2013 Conseil Régional de l Ordre des Experts-Comptables Marseille-PACA REVUE DE PRESSE JUIN 2013 L alternance contribue à renforcer la professionnalisation des étudiants. Elle offre une véritable voie de sociabilisation

Plus en détail

Présentation générale :

Présentation générale : Présentation générale : Implanté sur un espace ouvert de 7 ha, à La Rochelle. 1520 élèves et étudiants 160 Professeurs 12 Parcours de formations Scientifique, Technologique et Professionnelle. Sciences

Plus en détail

Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation pour certaines sections de techniciens supérieurs à la rentrée 2011

Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation pour certaines sections de techniciens supérieurs à la rentrée 2011 Contrôle en cours de formation en mathématiques et modularisation pour certaines sections de techniciens supérieurs à la rentrée 2011 La présente note a un double objet : préciser les modalités de mise

Plus en détail

BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers

BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers BEP Métiers de la relation aux clients et aux usagers Bac Pro Commerce Bac Pro Services Bac Pro Vente LES ÉPREUVES DU BEP MRCU : 5 ÉPREUVES 4 épreuves sur 5 sont en CCF Les épreuves du domaine général

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1)

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) 1 COMPTE-RENDU DU 29-03-2013 A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) Dispositifs généraux de licence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne M. Boutry, président 51 000 inscrits sur

Plus en détail

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION

LICENCE. S.U.I.O. - UNIVERSITE DU MAINE - Le Mans - Laval. Mention : ADMINISTRATION ECONOMIQUE ET SOCIALE DOMAINE ECONOMIE, GESTION DOMAINE ECONOMIE, GESTION Faculté de Droit, des Sciences Economiques et de Gestion Avenue O. Messiaen 72085 Le Mans cedex 9 Tél 02 43 83 31 22 (et 31 14) scol-ecodroit@univ-lemans.fr Fax : 02 43 83 31

Plus en détail

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier

Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier Collège Anatole France - Bethoncourt Liaison collège Anatole France-lycée Cuvier - Rapport d étape - Résumé du projet : Afin de favoriser le lien entre les apprentissages du collège et du lycée en utilisant

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Ordre de service d'action Direction générale de l'enseignement et de la recherche Sous-direction des politiques de formation et d'éducation BDET 1 ter avenue de Lowendal 75700 PARIS 07 SP 0149554955 Note

Plus en détail