Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France"

Transcription

1 Efficacité énergétique dans l industrie Les nouvelles technologies et les activités de Gaz de France By Philippe BUCHET RESEARCH AND DEVELOPMENT DIVISION AFG congrès- septembre 2007

2 Plan de la présentation Le Contexte Industriel Les technologies disponibles Quelques exemples industriels L offres de Services de Gaz de France IES «Industrie EnergY services» Conclusions et perspectives

3 Les économies d énergie : ressources L essentiel de la production et consommation d énergie repose sur les combustibles fossiles : pétrole, gaz naturel et charbon Consommation du GN dans le secteur industriel européen : 39 % Réserves limitées : Tensions croissantes sur la production vs consommation Tensions croissantes sur les marchés et donc les prix Augmentation de l efficacité énergétique Réduction de la part énergétique dans le coût de revient du produit Baisse de la demande et de la consommation Beaucoup de domaines utilisent des foyers industriels Améliorer leur efficacité effet sur conso. globale en GN (Notion : Développement Durable de l activité )

4 Les principaux objectifs de la maîtrise de la demande en énergie( MDE) Économie d énergie Augmentation de l efficacité énergétique des procédés thermiques Optimisation des procédés (régulation, mode de production et des pratiques opératoires) Mise en place du meilleur mix énergétique Réduction de la pollution CO2 NOx; Sox.

5 Économies d énergie: les technologies possibles La récupération de chaleur Préchauffage de l air de combustion par l enthalpie résiduelle des produits de combustion Par un échangeur centralisé (récupérateur ou régénérateur) Par des échangeurs décentralisés sur chaque brûleur (brûleurs autorécupérateurs, régénératifs ou auto-régénératifs)

6 Économies d énergie: les technologies possibles La combustion sans Flamme (HITAC FLAMELESS) Le couplage de brûleurs très bas NOx et Régénératifs Teneur locale en oxygène très faible dans la zone de combustion due à : Injections distantes et parallèles du combustible et du comburant Forte impulsion créant une forte recirculation des produits de combustion dans l enceinte Air Recirculation Recirculation Produits de combustion Chaleur process III AIR AIR GAZ GAZ Recirculation Recirculation Gaz naturel I II (Wünning and Wünning 1995)

7 Oxydation sans Flamme - Propriétés de ce type de combustion Flamme «invisible» Grande homogénéité de température dans l enceinte Transfert amélioré à la charge Formation d oxydes d azote réduite Bruit moindre Mode conventionnel Conventional mode Mode Flameless oxydation combustion sans flamme (Milani )

8 Économies d énergie: les technologies possibles La combustion Oxy-combustibles Et à venir Réduction des volumes de fumées (pertes thermiques fatales réduites) Réduction des émissions de NOx Difficultés: Prix O2; Refonte des designs fours ou process La combustion en air synthétique (FGR recycling interne ou externe) Objectif : réaliser des fumées très concentrées en CO2 pour en faciliter le captage Actuellement objet de projets R&D Le Chemical looping Objectif : réaliser des fumées très concentrées en CO2 pour en faciliter le captage Apport de l oxygène comburant via un média (oxydes métalliques) Bien adapté pour les chaudières -En développement

9 Économie d énergie et rendements de combustion 100 Comparaison des Rendements de Combustion (Gaz naturel moyen, 10% d'excès d'air) 90 Rendement de combustion (% sur PCI) Fusion de l'aluminium Combustion en air froid Combustion en O2 pur Combustion régénérative en air Fours pour la fusion d'aluminium Fours de réchauffage de l'acier Fusion de l'acier Combustion régénérative en air 30 Combustion en O2 pur Combustion en air Température des fumées ( C)

10 Économies d énergie: Autres technologies possibles La révision des schémas usines (ex: production de vapeur, ventilation et chauffage des locaux, spécialisation d énergie par atelier, ) La récupération d énergie sur les résidus de production Recyclage (Gaz process, biogaz, Boues, bois, ) Récupération par oxydation-thermique de résidus ( COV, Boues, ) Modification du mix énergétique (Conversion partielle Fioul/gaz ou électricité /gaz) Et à venir ou en développement La production décentralisée d énergie (biogaz, syngaz ) Gazéification de la biomasse (bois, boues ) Méthanisation de la biomasse (résidus de production, boues ) Le couplage des EnR dans le système énergétique des usines

11 Quelques exemples de réalisations : Brûleurs régénératifs ou Oxydation sans Flamme dans le domaine de la sidérurgie En France (réalisations avec un accompagnement Gaz de France) : Four cloche de réchauffage de bobines d acier (sous H2 pur) Arcelor 50% de gain de rendement thermiques Modification d un four de réchauffage de billettes à longerons réfractaires (Unimétal) en 1988 : +59% en productivité, - 34% en consommation spécifique Augmentation de la capacité d un four à sole tournante de réchauffage de billettes d acier par échangeur régénératif continu (Valti) : -20% en consommation spécifique, +33% en production maximale Construction d un four de forge neuf à sole mobile équipé de brûleurs auto-régénératifs (Forcast) : -50% d émissions de CO2, NOx<250 mg/nm3 à 3% d O2

12 Quelques exemples de réalisations : La combustion à l oxygène ou Oxy-Combustion Conversion d un four de fusion de verre de bouteille- Verrerie du Languedoc 10 Brûleurs Air Liquide Glass FC, Tirée : 360 t/j sans boosting, Calcin : 60 %, Oxygène : VSA pureté de 93 % Réduction de consommation spécifique. ( 32%) Réduction des émissions de NOx (50 à 75 %) En fonction de la qualité de l oxygène

13 Gaz de France IES Industrie EnergY Services Services pour une utilisation Durable de l énergie Gaz de France Votre partenaire pour optimiser l efficacité énergétique de vos unités industrielles RESEARCH AND DEVELOPMENT DIVISION AFG congrès- septembre 2007

14 Gaz de France IES Industrie EnergY Services Haut niveau de compétences: 20 ans de services et travaux R&D dans l optimisation énergétique des procédés industriels Notre mission: Accompagner au delà du diagnostic et du conseil et dans la durée, nos clients industriels, dans la mise en œuvre industrielle de nos préconisations en matière de Maîtrise de la Demande en Énergie (MDE) sur leurs procédés et utilités thermiques Notre offre de service, aider les industriel à : Trouver les solutions pour réduire le coût global (énergie et environnement) de leurs procédés et les utilités thermiques Respecter les obligations réglementaires (thermique et environnementale) Réduire l impact du coûts de l énergie en optimisant le Ratio (KWh/tonne produite) Développer des solutions innovantes en matière d efficacité énergétique adaptées à vos besoins

15 Gaz de France IES Industrie EnergY Services Un réseau de compétences à vos côtés Direction de la Recherche Projets spéciaux et Recherche 5 IES Diagnostics AMO Aide à la décision Études de faisabilité 1 100% 50% 0% 2 Cofathec PROJIS Bureau d études spécialisés thermique et environnement 4 3 COFATHEC ADF Maintenance / Exploitation Offre globale Neu2M Ventilation

16 Gaz de France IES Industrie EnergY Services - Organisation Des compétences sectorielles Mécanique, fusion et travail des Métaux Verre, Céramique, Matériaux IAA et agriculture Papier-Carton Chimie, plasturgie Textile, bois, cuir Industries générales Tertiaire Des compétences transverses Systèmes de combustion Vapeur (production et réseaux), Cogénération Chauffage des liquides, Conditionnement d'ambiance, Séchage, Environnement Réglementation, Sécurité Réseaux intérieurs d usine Electricité

17 Conclusions et perspectives Des technologies disponibles et pour certaines éprouvées (références industrielles) La récupération d énergie (récupérative ou régénérative) L oxydation sans flamme L oxy-combustion Des technologies en développement La combustion en air synthétique (FGR recycling interne ou externe Le chemical looping Des solutions énergétiques innovantes Récupération d énergie via une valorisation des résidus de production (boues, gaz procédés, ) Production décentralisée d énergie (Gazéification de la biomasse ) Couplage EnR- énergies fossiles Des compétences et outils de dimensionnement à votre disposition pour étudier les solutions optimales et les mettre en œuvre

18 Merci pour votre attention

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel

FICHE EXPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Certificats d économies d énergie Fiche explicative n 86 FICHE EPLICATIVE Récupération de chaleur dans un brûleur sur four industriel Fiches d opérations standardisées concernées : IND-UT-118 Cette fiche

Plus en détail

Impacts des variations de la qualité du gaz H dans les usages industriels

Impacts des variations de la qualité du gaz H dans les usages industriels Impacts des variations de la qualité du gaz H dans les usages industriels Rémy Cordier GDF SUEZ / CRIGEN Impacts des variations de la qualité du gaz H dans les usages industriels La GAD ne s applique pas

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Electricité et cogénération biomasse

Electricité et cogénération biomasse Electricité et cogénération biomasse Etienne Lebas COGEBIO Mars 2013 Procédés de conversion de la biomasse Source : European Comission Technologies de cogénération biomasse Méthanisation Pyrolyse Gazéification

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Dr. Matthieu Martins Responsable Recherche & Innovation Congres européen: Eco-technologie pour le futur 14 juin 2012 Contexte et enjeux

Plus en détail

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire

Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire Stéphane COUSIN CIBE 5 mars 2015 Salon ENR / Be Positive Lyon Le bois-énergie, une opportunité pour l industrie et le tertiaire I. Atouts

Plus en détail

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050

Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Contribution de l ADEME à l élaboration de visions énergétiques 2030-2050 Vision 2030 2050 2 approches différentes: 2030 : projection volontariste, complémentaire de l exercice DGEC 2050: normatif facteur

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS

PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS PRODUCTION D ELECTRICITE ET DE CHALEUR A PARTIR DE DECHETS Protéger l environnement Produire de l énergie Deux nécessités pour l Afrique, que nous adressons à travers notre système de production non polluant

Plus en détail

ecteur de l amique de

ecteur de l amique de ention de la ollution dan Prévention de la pollution dans le secteur de la céramique de construction ecteur de l amique de Le Centre d activités régionales pour la production propre (CAR/PP) du Plan d

Plus en détail

FICHES BONNES PRATIQUES

FICHES BONNES PRATIQUES REF : 7270 - novembre 2011 Secteur tertiaire, industriel et agricole FICHES BONNES PRATIQUES ÉNERGÉTIQUES EN ENTREPRISE ar application 01 02 03 04 05 06 07 08 09 10 11 12 13 14 15 16 S par application

Plus en détail

L efficacité énergétique dans l industrie française

L efficacité énergétique dans l industrie française L efficacité énergétique dans l industrie française 25 mars 2014 Frédéric STREIFF Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables L ADEME. Thématiques Déchets Énergie Transport

Plus en détail

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat

Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides. 11/03/2013 Isabelle Soulat Rencontres d affaires FEDER Les économies d énergies dans les entreprises Méthode Exemples - Aides Les enjeux énergétique de l industrie du Limousin L industrie : 21 % des consommations régionales Baisse

Plus en détail

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire Vos avantages en un simple regard 5 ans* DE GARANTIE PAR LE FABRICANT *Sur le fonctionnement de la céramique avancée Réduction considérable de

Plus en détail

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

Fonds chaleur renouvelable de l ADEME. Florence MORIN ADEME Franche-Comté Fonds chaleur renouvelable de l ADEME Florence MORIN ADEME Franche-Comté LE FONDS CHALEUR DÉFINITION 2 Le Fonds Chaleur est un engagement majeur du Grenelle de l environnement et l une des 50 mesures pour

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique des utilités industrielles et des procédés chez TERREAL

Améliorer l efficacité énergétique des utilités industrielles et des procédés chez TERREAL Améliorer l efficacité énergétique des utilités industrielles et des procédés chez TERREAL Thierry QUIQUANDON TERREAL 1 TERREAL : Présentation du groupe TERREAL: Fournit des solutions globales pour l enveloppe

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles

Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Mardi 12 mars 2013 Pistes d économies en Chaufferies Industrielles Pascal LEBOIS Ingénieur Conseil Procédés Industriels Pôle Grands Comptes Direction Commerciale - GRTgaz 1 Plan de la présentation Présentation

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014

Chaleur solaire et stockage thermique haute température. Une solution durable, bas coût, écologique et performante. 27 mars 2014 Chaleur solaire et stockage thermique haute température Une solution durable, bas coût, écologique et performante 27 mars 2014 Présentation de la société Société d Ingénierie/R&D avec le statut de Jeune

Plus en détail

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération

Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Journée du CUEPE 2007 Turbines à gaz Cycle combiné et cogénération Site de Battelle 23 mars 2007 André Künzi et team SIG Page -1- Les thèmes 1 L environnement actuel 2 Besoins à couvrir à Genève 3 Stratégie

Plus en détail

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy.

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy. Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets torréfaction pyrolyse gazéification www.biogreen-energy.com Procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets

Plus en détail

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE

DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE DIMENSIONNEMENT D UNE COGÉNÉRATION BIOMASSE Jacques Haushalter Responsable Commercial France et Suisse, Correspondant pour la Belgique francophone Wärtsilä France sas - Power 1 rue de la Fonderie BP1210

Plus en détail

POURQUOI NOUS CHOISIR?

POURQUOI NOUS CHOISIR? AWITECH est spécialisée dans l étude, la conception et la réalisation clé en main d installations de traitement d air industriel, dans les disciplines suivantes : Dépoussiérage Industriel, Nettoyage Centralisé

Plus en détail

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France

RT 2012 OBJECTIF : Evolution règlementaire pour le bâtiment : L impact du bâtiment en France RT 2012 OBJECTIF : La règlementation thermique RT 2012 a pour objectif de protéger l environnement en favorisant les économies d énergie. Inspirée du concept des bâtiments basse consommation (BBC), elle

Plus en détail

FROM PROJECT TO SUCCESS. Énergie PRODUCTION CONSOMMATION

FROM PROJECT TO SUCCESS. Énergie PRODUCTION CONSOMMATION FROM PROJECT TO SUCCESS Énergie PRODUCTION CONSOMMATION À propos d ERAS ERAS est une société d ingénierie multispécialiste dédiée aux industries des procédés, forte de 500 ingénieurs et techniciens. Elle

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir

Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Journée micro et mini-cogénération du 29 janvier 2015 Marché des micro et mini-cogénération Une filière à promouvoir Régis Contreau, Chef de Produits Production décentralisée, GrDF Une production décentralisée

Plus en détail

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR

La cogénération biomasse en France et en Europe. Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR La cogénération biomasse en France et en Europe Réalisations DALKIA Risques et opportunités Y.Flandin Resp. Departement EnR Biomasse valorisée en France par DALKIA LES APPELS D OFFRE CRE (Commission de

Plus en détail

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles.

passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. passez à la chaleur renouvelable à base de résidus agricoles. Un service clé-en-main, un chauffage confortable et sûr. Un prix compétitif L option d un financement intégral. Un service de fourniture de

Plus en détail

Former Accompagner Innover

Former Accompagner Innover Former Accompagner Innover Pour une maîtrise durable de l énergie 1 Former Innover Accompagner Depuis 2 Notre Système Management Qualité traduit un réel engagement de valeurs. La certification ISO 9001

Plus en détail

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects

Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Les moyens de production d électricité 11/07 1 Répondre à la demande énergétique en conciliant 3 aspects Économique à des coûts acceptables dans des marchés de plus en plus ouverts Environnemental Social

Plus en détail

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050.

OBJECTIF FACTEUR /4. Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. OBJECTIF FACTEUR /4 Le rôle du réseau de gaz dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à l horizon 2050. Transition énergétique Le scénario GrDF GrDF exploite le réseau de distribution de

Plus en détail

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Premys

<< easylife.dedietrich-thermique.fr >> Premys SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ Premys CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE EASYLIFE L'essentiel du confort, la tranquillité en plus >> Qualité garantie >> Eau chaude à volonté >> Simplicité

Plus en détail

La chaudière Prémys se concentre sur l'essentiel. Facile à vivre, elle veille à votre confort et à votre qualité de vie, en assurant à la fois le

La chaudière Prémys se concentre sur l'essentiel. Facile à vivre, elle veille à votre confort et à votre qualité de vie, en assurant à la fois le C h a u f f a g e e t e a u c h a u d e s a n i t a i r e Premys EASYLIFE L'essentiel du confort, la tranquillité en plus >> Qualité garantie >> Eau chaude à volonté >> Simplicité d utilisation

Plus en détail

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie

Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014. Condensation des fumées sur des installations bois énergie Journée technique Forbach-Farebersviller, 1 er avril 2014 sur des installations bois énergie Jean-Pierre TACHET, Conseiller technique du CIBE, animateur de la commission «REX» Comité Interprofessionnel

Plus en détail

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel

La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel La place du granulé dans les secteurs collectif et industriel 1 Contexte énergétique Les engagements nationaux et européens 2050 : Facteur 4 réduction par 4 des émissions des GES (Gaz à Effet de Serre)

Plus en détail

Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech

Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech Usine sobre interactions avec les territoires Assaad Zoughaib et Maroun Nemer CES Mines Paristech 04/12/2015 Institut Mines-Télécom w Contexte et enjeux 2 Contexte Défis à relever : diminution des ressources

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique

Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Réduction des consommations d hydrocarbures par pré-traitement physique Florent PERRIN Responsable région Rhône Alpes CleanTuesday Rhône-Alpes Juin 2010 CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL Le GIEC a confirmé que

Plus en détail

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 *

Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * Une énergie essentielle pour atteindre le Facteur 4 * * La limitation du réchauffement climatique implique dans les pays développés une division par 4 des émissions de gaz à effet de serre par rapport

Plus en détail

PARTIE II. Principe de l oxy-combustion

PARTIE II. Principe de l oxy-combustion 8eme réunion de l'association des souffleurs de verre PARTIE II Principe de l oxy-combustion Luc JARRY AIR LIQUIDE France 11 rue de la Croix Blanche 78350 Les Loges en Josas FRANCE Sommaire Principe de

Plus en détail

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015

VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE. Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 VALORISATION DES REJETS THERMIQUES D UNE STEP : LE RÔLE DES PAC DANS L AVENIR ÉNERGÉTIQUE DE LA SUISSE Guillaume Kusza Lausanne, le 04 mars 2015 1 2 UNE VISION D AVENIR Journée Professionnelle de la Pompe

Plus en détail

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013

Sommaire. Les enjeux. Les engagements. Le constat énergétique. Efficacité du parc de bâtiments tertiaires. Le cadre réglementaire 12-04-2013 Sommaire Les enjeux Les engagements Le constat énergétique Efficacité du parc de bâtiments tertiaires Le cadre réglementaire test pied de page 2 bâtiment tertiaire- les enjeux Triple enjeux de la transition

Plus en détail

Développement Durable et ventes de gaz naturel

Développement Durable et ventes de gaz naturel Développement Durable et ventes de gaz naturel Hervé CASTERMAN 24 juin 1958 Maison de la Chimie ( 75e Congrès du Gaz) -2- Prévision de l évolution des consommations primaires en France -3- Le contexte

Plus en détail

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse

Groupe ROQUETTE. Usine de BEINHEIM. Chaufferie Biomasse Groupe ROQUETTE Usine de BEINHEIM Chaufferie Biomasse Congrès «Eco-technologies pour le futur» - Lille - 14 juin 2012 Plan de la présentation Le groupe ROQUETTE Notre site de BEINHEIM Nos motivations environnementales

Plus en détail

Clean Tuesday 2014. Les solutions économiques et écologiques du gaz naturel

Clean Tuesday 2014. Les solutions économiques et écologiques du gaz naturel Clean Tuesday 2014 Les solutions économiques et écologiques du gaz naturel 16 Av. des Châteaupieds 92500 Rueil-Malmaison - France www.arionic.com - Tel: +33(0)1 41 42 36 81 Notre société Une société novatrice

Plus en détail

Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris

Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris Efficacité énergétique dans l industrie Contexte Solutions Energy Class Factory 31 Mars 2015 - Paris Julien ADAM, Chargé de Mission Maitrise de l énergie - j.adam@atee.fr 1 Maitrise de l énergie dans l

Plus en détail

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC

AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION AGMC FABRICANT D AEROTHERMES, ROOF-TOP, GENERATEURS D AIR CHAUD, TUBES RADIANTS N Constructeur : AQP 0027 AEROTHERMES GAZ MODULANTS A CONDENSATION Performances et Rendements Elevés (jusqu à 105%) Pas d émission

Plus en détail

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind

HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC. With the future in mind made in Belgium With the future in mind HeatMaster 25 C 25 TC 35 TC 45 TC 70 TC 85 TC 120 TC Chaudière au gaz à condensation, à fonction double HeatMaster TC à condensation pour le chauffage central HeatMaster

Plus en détail

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive

Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX. Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Gestion Technique du Bâtiment & Protocole KNX Vs Performance Energétique et Bâtiments Passifs et à Energie Positive Bureau d études créé en 2011 et axé sur l intégration du Développement Durable et de

Plus en détail

Babcock Wanson. Bienvenue. L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie

Babcock Wanson. Bienvenue. L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie Babcock Wanson Bienvenue L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie BABCOCK WANSON INTERNATIONAL L expertise thermique au service de l environnement dans l industrie Le Groupe

Plus en détail

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46

Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments. Introduction CAHORS. 21 janvier 2010 DDT 46 CAHORS 21 janvier 2010 DDT 46 Dispositifs financiers et fiscaux d'incitation à l'amélioration de la performance thermique des bâtiments Introduction Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement

Plus en détail

Des solutions sur-mesure pour votre croissance

Des solutions sur-mesure pour votre croissance www.lzexperts.com 1 Des solutions sur-mesure pour votre croissance 2 à propos de LZ Experts LZ Experts développe des missions d audit, de conseil et de formation dans l optique d apporter à ses clients

Plus en détail

Congrès du gaz. "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

Congrès du gaz. le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 Congrès du gaz "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement Agence de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes (association Loi

Plus en détail

Energie & Industrie. 25 % des consommations d énergie de la France. 16 avril 2013 Conférence régionale efficacité énergétique

Energie & Industrie. 25 % des consommations d énergie de la France. 16 avril 2013 Conférence régionale efficacité énergétique Energie & Industrie 25 % des consommations d énergie de la France Frédéric Streiff / frederic.streiff@ademe.fr Service Entreprises & Eco-Technologies Direction Productions & Energies Durables 16 avril

Plus en détail

EnR : les grands objectifs

EnR : les grands objectifs Les Energies Renouvelables Enjeux Pour le secteur du bâtiment à l horizon 2010 Virginie Schwarz Directrice Energie Air Bruit ADEME EnR : les grands objectifs Le Livre Blanc sur les énergies (septembre

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie?

Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Comment aller vers la sobriété et l efficacité énergétique dans l industrie? Sommaire 1. Etat des lieux 2. Leviers pour aller vers la sobriété et l efficacité énergétique 3. Zoom sur quelques propositions

Plus en détail

EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation

EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation EcoTherm Kompakt WBS/WBK/WBC Chaudières murales gaz à condensation il n y a pas mieux pour faire des économies Chaudières murales gaz à condensation pour la rénovation ou la construction neuve. EcoTherm

Plus en détail

Présentation de la société

Présentation de la société Présentation de la société Janvier 2013 62 rue Jean Jaurès 92800 Puteaux 01 75 43 15 40 www.enertime.com SAS au capital de 90 930 Siège social : Puteaux (92) Date de création : Février 2008 Levée de fonds

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY

F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY VERS DE NOUVEAUX TYPES DE MOTEURS ET DE CARBURANTS AUTOMOBILES F. BATTIN-LECLERC LRGP-NANCY 1. INTRODUCTION Problèmes environnementaux Chemical & Engineering News, 5 novembre 2012 Réchauffement climatique

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Sujets discutés. Atteinte des cibles.

Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Sujets discutés. Atteinte des cibles. Le leadership des gestionnaires de bâtiments institutionnels : une cible, un bilan, un défi! Michel Fournier, ingénieur Bureau de l efficacité et de l innovation énergétiques Sujets discutés Atteinte des

Plus en détail

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE

RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE RÉSIDENTIEL COLLECTIF ET TERTIAIRE Production combinée de chaleur et d électricité SOLUTION POUR L INDUSTRIE Récupération de chaleur-rejets thermiques La ligne de produits ENEFCOGEN GREEN est conçue pour

Plus en détail

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur

AMORCE ADEME. Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur AMORCE ADEME Note sur les réseaux de froid et la production de froid à partir de réseaux de chaleur Avril 2008 SOMMAIRE 1. Préambule... 3 2. Technologies pour la production et la distribution de froid

Plus en détail

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation

RT 2012 / BBC : nos solutions performantes. climat d innovation RT 2012 / BBC : nos solutions performantes climat d innovation Les principales solutions Viessmann pour les Bâtiments Basse Consommation qui préfigurent la nouvelle Règlementation Thermique 2012 Performance

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment

14/02/14 1. Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment 1 Atelier Les Eco-cités Micro-Cogénération Présentation Olivier CAMP 2 Forum du bâ*ment durable 2014 / Santé et climat : bien vivre le bâ*ment Micro-cogénération Faites des économies de chauffage ET produisez

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

Projet CERES-2 Chemins Energétiques pour la Récupération d Energie dans les Systèmes industriels

Projet CERES-2 Chemins Energétiques pour la Récupération d Energie dans les Systèmes industriels Projet CERES-2 Chemins Energétiques pour la Récupération d Energie dans les Systèmes industriels Sandrine Pelloux-Prayer EDF R&D sandrine.pelloux-prayer@edf.fr Journée SFT 22 nov. 2013 Projet CERES-2 Chemins

Plus en détail

Visions ADEME 2030-2050

Visions ADEME 2030-2050 Visions ADEME 2030-2050 Méthodologie générale 2 approches différentes: 2030 : exploratoire - volontariste 2050: normatif - facteur 4 Tous secteurs (énergie mais aussi agriculture) Transversalité Cohérence

Plus en détail

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres

www.suez-environnement.fr/innovation-2/ Toute notre énergie pour économiser les vôtres www.suez-environnement.fr/innovation-2/ pour économiser les vôtres Résoudre l équation énergie de l eau et des déchets Gilles BIDEUX Direction Ingénierie Environnementale Lyonnaise des Eaux LE CHALLENGE

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013

La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 La transition énergétique Quel avenir sur le Pays Barrois? COPARY Le Dimanche 07/04/2013 Sommaire 1- Les enjeux de la transition énergétique 2- Etat des lieux des consommations et des modes de production

Plus en détail

Bâtiments et société à 2000 watts

Bâtiments et société à 2000 watts Bâtiments et société à 2000 watts Francine Wegmüller 7 novembre 2012 Table des matières 1. 2. 3. 2 Bâtiments et société à 2000 watts Les énergies renouvelables dans le bâtiment Conclusions 1. Bâtiments

Plus en détail

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE

ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE ELIDENS CHAUDIÈRE GAZ AU SOL À CONDENSATION ECONOMIES D ÉNERGIE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT CONFORT EN EAU CHAUDE SANITAIRE UN MAXIMUM DE PERFORMANCES DANS UN MINIMUM D ESPACE LES 6 POINTS CLÉS DE L INNOVATION

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

La gestion intelligente des bâtiments

La gestion intelligente des bâtiments La gestion intelligente des bâtiments Les différentes possibilités pour rendre les bâtiments plus efficaces énergétiquement Mardi 1 avril 2014 Sommaire 0/ Le contexte général 1/ Le jeu de rôle de la construction

Plus en détail

PrimaGNL LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ PAR PRIMAGAZ. L énergie est notre avenir, économisons-la!

PrimaGNL LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ PAR PRIMAGAZ. L énergie est notre avenir, économisons-la! PrimaGNL LE GAZ NATUREL LIQUÉFIÉ PAR PRIMAGAZ L énergie est notre avenir, économisons-la! LE GNL UNE SOLUTION AUX MULTIPLES ATOUTS Avec l arrivée de PrimaGNL, le Gaz Naturel Liquéfié est désormais disponible

Plus en détail

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles

Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles Martina Kost Réduire sa consommation d énergie dans les entreprises industrielles B4E 80 rue Voltaire BP 17 93121 La Courneuve cedex Joseph Irani www.b4e.fr Tél: 01.48.36.04.10 Fax: 01.48.36.08.65 Réduire

Plus en détail

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie

Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie Chiffres clés air-énergie-climat 2012 Situation du territoire alsacien aux regard des objectifs pour l air, le climat et l énergie CREA Alsace du 16 avril 2014 Association pour la Surveillance et l étude

Plus en détail

Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales

Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales Convention AFG Le gaz au service de l optimisation des politiques territoriales Quelles technologies gazières pour accompagner la mutation? DRI-CRIGEN 13 novembre 2012 Hélène PIERRE, Carole LUNOT SOMMAIRE

Plus en détail

ÉNERGIE TERRES D AVENIR. Développez la performance énergétique sur votre exploitation

ÉNERGIE TERRES D AVENIR. Développez la performance énergétique sur votre exploitation ÉNERGIE TERRES D AVENIR Développez la performance énergétique sur votre exploitation REPENSEZ L ÉNERGIE SUR VOTRE EXPLOITATION Notre mission est de vous aider à y parvenir! Vous souhaitez Réduire votre

Plus en détail

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie

Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Bilan de l opération de Cogénération de 1999 Les Nouveaux Contrats d Energie Historique de l opération cogénération Le Centre Hospitalier Régional Universitaire (CHRU) de Montpellier est un établissement

Plus en détail

Schneider Electric Vers des process plus économes Francis NICOLAS 1

Schneider Electric Vers des process plus économes Francis NICOLAS 1 Schneider Electric Vers des process plus économes Francis NICOLAS 1 «Le contrôle avancé pour des process plus économes» L expertise contrôle avancé Pour améliorer la performance de vos procédés Respect

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Energy Management System & ISO 500001

Energy Management System & ISO 500001 Energy Management System & ISO 500001 Tunis 29 janvier 2013 Expérience Tunisienne dans l Efficacité Energétique dans l Industrie: Politique, Instruments & Réalisations Kawther LIHIDHEB UEEI ANME Plan de

Plus en détail

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase

IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase IceSol -Système de chauffage avec pompe à chaleur solaire et stock à changement de phase Energie Solaire SA Version 16.03.2015 ENERGIE SOLAIRE SA www.energie-solaire.com 1/29 Energie Solaire SA: Fondée

Plus en détail

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic

1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic Sommaire 1. AIDES NATIONALES... 2 1.1. Economies d'énergie - Aide à la décision - Diagnostic... 2 1.2. Economies d'énergie - Aide à la décision - Etude de faisabilité... 4 1.3. Economies d'énergie - Aide

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie

METHANISATION. et installations classées et production d électricité. Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie METHANISATION et installations classées et production d électricité Frédéric BERLY DREAL Midi Pyrénées Division Énergie 1 Nomenclature des installations classées Les installations classées en application

Plus en détail

L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique

L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique -Présentation 56Watt - Hy-Generation L'hydrogène & les Piles à Combustibles dans la Transition Énergétique 1/17 Présentation Hy-Generation Accéder à l'alternative PILE à COMBUSTIBLE Société innovante au

Plus en détail

Equipements Thermiques Série TORCH AIRNOX

Equipements Thermiques Série TORCH AIRNOX Equipements Thermiques Série TORCH AIRNOX FABRICATION FRANCAISE Indice 7 01 03 2011 Page 1 sur 5 Equipement TORCH AIRNOX MT type Moyenne Température sur Skid TORCH AIRNOX Très Haute Température Haute Vitesse

Plus en détail