Drains et matériaux de drainage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Drains et matériaux de drainage"

Transcription

1 CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques comme le polyéthylène, le PVC (polychlorure de vinyle) et le polypropylène. Aujourd hui, les drains sont presque exclusivement fabriqués de thermoplastiques. Pour des raisons historiques, les drains sont principalementfabriquesdepolyéthylèneenamériquedunordetenpvceneurope. Ce chapitre présente sommairement les caractéristiques des drains de polyéthylène fabriqués en Amérique du Nord en considérant les normes québécoise du Bureau de normalisation du Québec(BNQ, 1985a) DRAINS EN POLYÉTHYLÈNE Les tuyaux en polyéthylène ondulé pour le drainage agricole sont fabriqués avec du polyéthylène haute densité(> 0,941) auquel du noir de carbone(minimum 2%) est généralement ajouté pour le rendre résistant aux rayons ultra-violets du soleil Les normes Au Québec, les drains agricoles en polyéthylène sont régis par les normes suivantes du Bureau de normalisation du Québec: BNQ /1985 Tuyaux annelés flexibles et raccord en thermoplastique pour le drainage des sols(bnq, 1985a).

2 184 DRAINS ET MATÉRIAUX DE DRAINAGE BNQ /1984 BNQ /1981 BNQ /198l BNQ /1984 BNQ /1985 Tuyauteries en matière plastique - Définitions, désignations et dimensions(bnq, 1984a). Tuyaux en plastique - Méthode d essai. de résistance à la déformation(bnq, 1981a). Tuyaux en plastique - Méthode d essai de résistance aux chocs (BNQ, 1981b). Plastiques - Détermination de la teneur en noir de carbone des compositions de plastiques oléfiniques(bnq, 1984b). Plastiques- Évaluation de la dispersion du noir de carbone dans des compositions de polyéthylène - Méthode par microscopie (BNQ, 1985b). BNQ /1980 Plastiques - Symboles de désignation(bnq, 198). BNQ /1984 BNQ / Les caractéristiques géométriques Plastiques - Polyéthylènes haute densité pour tuyauteries sans pression(bnq, 1984c). Plastiques - Polypropylènes copolymères pour tuyauteries sans pression(bnq, 1984d). La figure 11.1 présentent les principales caractéristiques géométriques des tuyaux de drainage ondulés. Les ondulations ont pour objectif d augmenter la rigidité du tuyau pour un minimum de matière plastique utilisée. Les filets sont soient parallèles ou hélicoïdaux. Les tuyaux sont généralement caractérisés par leur diamètre intérieur nominal. Les diamètres intérieurs nominauxfabriquésauquébecsont75mm,100mm,150mm,200mm,250mmet300mm.le diamètreintérieurmoyendoitêtrecomprisentrelediamètrenominalmoins2mmet105%du diamètre nominal. Une ovalisation inférieure à 10% du diamètre extérieur est tolérée. La longueur minimale des bobines de tuyaux doit respecter la longueur nominale. Les tubes et les raccords doivent être homogènes et exempts de craquelures, piqûres, bulles, matières étrangères ou autres défauts visibles à l oeil nu. De plus, ils doivent être aussi uniformes que possible quant à leur couleur et leur épaisseur. Leurs extrémités doivent être coupées demanièrenetteetàangledroit Les perforations Les perforations(figure 11.1) qui peuvent être sous forme de fentes ou d ouvertures circulaires, doivent être uniformément réparties le long et autour de l axe du tuyau, et disposées en trois rangées au moins(bnq, 1985a). Les perforations sont généralement situées dans le fond des ondulations. L axe mineur(le diamètre des perforations lorsque circulaires) doit être compris entre 0,5 mm et2,0mm,tandisquel airetotaledeperforationdoitêtred aumoins32cm 2 parmètredetube.

3 DRAINS EN POLYÉTHYLÈNE 185 Détails d une perforation Figure 11.1 Formes et dimensions d un drain annelée(adapté de BNQ, 1985a). Les perforations doivent être dépourvues de bavures susceptibles de restreindre le passage de l eauetce,tantsurlasurfaceinternequesurlasurfaceexterne La rigidité Lorsqu ils sont installés, les tubes en plastique se déforment sous le poids du sol se trouvant au dessus. Malgré une résistance due au support latéral du sol qui l entoure, le tube doit avoir une résistance qui se mesure par l essai de rigidité. Cet essai(figure 11.2) consiste à presser une éprouvette de tuyau placée entre deux plateaux parallèles qui se rapprochent à vitesse constante, et à mesurer l effort de compression qui en résulteenfonctiondeladéformation. Silaruptureseproduit,lachargederuptureainsiquela déformation correspondante sont notées. L essai est arrêté lorsque l éprouvette a atteint une déformationde15%desondiamètreintérieur. Lesdimensionsdel échantillon(305mm±5 mm) et le conditionnement sont décrits dans la norme(bnq, 1985a).

4 186 DRAINS ET MATÉRIAUX DE DRAINAGE Charge Indicateur de charge Indicateur de déformation Piston de la presse Éprouvette Plateaux parallèle Figure 11.2 Schéma de l appareil pour mesurer la rigidité des tuyaux(adapté de BNQ, 1981a). Lesvaleursderigiditésontcalculéespourdesdéformationsde5%et10%parrapportaudiamètre intérieur moyen par la formule suivante: R = F f Lo % [11.1] R=Rigidité(KN/m 2 ) F=Charge(KN) Lo = Longueur de l éprouvette(m) % =Déformationà5%ou10%(m) 5% = D in 20 10% = D in 10 D in =Diamètreintérieurdudrain Les valeurs à retenir sont les plus basses obtenues parmi les trois éprouvettes. Le valeurs de rigiditéminimalessontrespectivement180kpaet140kpapourdesdéformationsde5%et 10 %.

5 DRAINS EN POLYÉTHYLÈNE La résistance à la flexion à basse température Les tubes destinés au drainage ne sont pas toujours installés dans les conditions idéales pour le polyéthylène. Les tuyaux peuvent être installés dans des conditions froides(< 0 C) où le polyéthylène est fragile. Cet essai consiste à courber à 180, une éprouvette de tube préalablement conditionnée à 0 C pendant 24 heures, autour d un mandrin cylindrique, puis à vérifier son état. Le mandrin a un rayon égal à trois fois le diamètre nominal intérieur du tube. Après être maintenu courbé pendant10minutes,letuyauestredresséàlamain. L éprouvette est examinée sur toute sa longueur pendant le courbage et après son redressement etnedoitprésenternifente,nifissure,nirupture La résistance à l allongement Pendant le déroulement des tubes et leur installation au champ, les tuyaux sont soumis à des tensions axiales qui peuvent l amener à s étirer et entraîner une réduction de leur rigidité. L essai d allongement est effectué dans le but de prévenir ces risques. Le principe est de suspendre verticalement une éprouvette de 1,5 m de longueur chargée d abord par une charge initiale(aussi appelée charge de redressement) de 0,18 N/mm fois le diamètreintérieurnominaldutubeetensuiteparunecharged essaide0,90n/mmfoislediamètre intérieur nominal du tube. Au bout de 3 minutes, le pourcentage d allongement entre deux repères préalablement fixés est mesuré. L allongement est mesuré sur trois éprouvettes etlamoyennenedoitpasdépasser10% La résistance aux chocs Durant le déchargement des tubes de plastique de leur remorque, sur le site de construction, ils peuvent subir des chutes accidentellement. L énergie résultant de cet impact doit être absorbée sans causer des dommages aux tubes. Cette capacité d absorption des effets de chocs est quantifiée par l essai de résistance aux chocs, qui est effectué dans toutes les normes nord américaines. L essaiderésistance(figure)auxchocsconsisteàfairetomberunpoidsde1kgdetypeb (BNQ,1981b)enchutelibred unehauteurde1,0msuruneéprouvettedécoupéedansletuyau àsoumettreàl essai,etàconstaters ilyaounonfissurationouautresdommages. L essaiest réalisésurdixéprouvettesde200mm±5mmconditionnéesà0 Cpendant24heuresetlesdix éprouvettes ne doivent présenter ni fente, ni fissure après avoir été soumis à l essai.

6 188 DRAINS ET MATÉRIAUX DE DRAINAGE Figure 11.3 Schéma de l appareil utilisé lors de l essai de résistance aux chocs(bnq, 1981b) La résistance des joints à la séparation Lestubesdeplastiquesonthabituellementvendusenlongueurde6mouenrouleaudeplusde 1200 m, dépendamment du manufacturier et du client. De ce fait, des attaches sont nécessaires pour assurer la continuité de l installation ou pour remplacer une portion de conduite endommagée.lesjointsdoiventêtrecapablesdeseplieretdepasserautraversdelamachined installation sans s endommager ou se séparer de la conduite. L essai de résistance des joints à la séparation, permet de mesurer la performance du couplage sous une charge. Le principe consiste à vérifier l état d assemblage du tube suspendu verticalement sous une charge de redressement et sous une charge de traction appliquées suivant

7 BIBLIOGRAPHIE 189 l axe. Le résultat est satisfaisant si aucune séparation ne survient. Cet essai utilise les mêmes charges et le même mode opératoire de l essai de résistance à l allongement(bnq, 1985a). BIBLIOGRAPHIE BNQ, Plastiques- Symboles de désignation. BNQ , Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1981a. Tuyaux en plastique - Méthode d essai. de résistance à la déformation. BNQ Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1981b. Tuyaux en plastique - Méthode d essai de résistance aux chocs. BNQ Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1984a. Tuyauteries en matière plastique - Définitions, désignations et dimensions. BNQ Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1984b. Plastiques - Détermination de la teneur en noir de carbone des compositions de plastiques oléfiniques. BNQ Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1984c. Plastiques - Polyéthylènes haute densité pour tuyauteries sans pression. BNQ , Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1984d. Plastiques - Polypropylènes copolymères pour tuyauteries sans pression. BNQ , Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1985a. Tuyaux annelés flexibles et raccord en thermoplastique pour le drainage des sols. BNQ Bureau de normalisation du Québec, Québec. BNQ, 1985b. Plastiques - Évaluation de la dispersion du noir de carbone dans des compositions de polyéthylène - Méthode par microscopie. BNQ Bureau de normalisation du Québec, Québec. Sagard S. M., G. F. Mitchell et J. O. Hurd(éd.) Structural performance of flexible pipes. Proceedings of the first national conference on flexible pipes. A. A. Balkema, Rotterdam.

8 190 DRAINS ET MATÉRIAUX DE DRAINAGE

Drains et matériaux de drainage

Drains et matériaux de drainage CHAPITRE 11 Drains et matériaux de drainage 11.1 INTRODUCTION Les drains agricoles peuvent être fabriqués avec différent matériaux tels que la terre cuite, le ciment et plus récemment en matières thermoplastiques

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES Version Cahier des prescriptions techniques pour Tubes PVC assainissement Janvier 21 CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES TUBES EN POLYCHORURE DE VINYLE [PVC] Pour l assainissement gravitaire 1 Version

Plus en détail

Tube PVC Drain agricole ET ACCESSOIRES PIPEFLEX - JUMBOFLEX - JUMBOGRAIN

Tube PVC Drain agricole ET ACCESSOIRES PIPEFLEX - JUMBOFLEX - JUMBOGRAIN Tube PVC Drain agricole ET ACCESSOIRES PIPEFLEX - JUMBOFLEX - JUMBOGRAIN drain agricole * "Pipeflex" Tube PVC (Polychlorure de vinyle) annelé, simple paroi, perforé ou non Couleur : jaune Application :

Plus en détail

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite»

SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» SAMPE FRANCE Concours «Pont Composite» Règlement du concours Page 1/5 Article 1 : Introduction La compétition est ouverte exclusivement aux Écoles et Universités. L objectif est de concevoir et fabriquer

Plus en détail

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar

La nouvelle génération de tuyauterie gaz jusqu à 100 mbar DOC_TP_F_06/08 - page 1 certifié N 03-070-6 résistant Haute Température (HTB) temps de pose réduit de 50 à 80 % montage facile sans outillage spécial Le système de tuyauterie TracPipe avec les raccords

Plus en détail

Goulottes pour climatisation

Goulottes pour climatisation Systèmes de canalisation Goulottes pour climatisation GOULOTTES POUR CLIMATISATION CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Température: -20 C +60 C Couleur: blanc RAL 9001 RM Limite d élasticité : 40 N/mm 2 Résistance

Plus en détail

de construction métallique

de construction métallique sous la direction de Jean-Pierre Muzeau Manuel de construction métallique Extraits des Eurocodes à l usage des étudiants Afnor et Groupe Eyrolles, 2012 ISBN Afnor : 978-2-12-465370-6 ISBN Eyrolles : 978-2-212-13469-8

Plus en détail

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES

CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES CAHIER DES PRESCRIPTIONS TECHNIQUES FOURNITURE DE TUBES EN POLYETHYLENE HAUTE DENSITÉ PEHD Pour le transport et la distribution de l eau 1 TABLE DES MATIERES 1. INTRODUCTION _ DOMAINE D EPMLOI 2. CONFORMITE

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation, industrie, eau non potable et assainissement

Plus en détail

FTA 10/05-C Page 1 sur 5

FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FTA 10/05-C Page 1 sur 5 FICHE TECHNIQUE FTA/10/05-C Robinets à membrane. Date d approbation : 16 mai 2013 Nombre de pages : 5 NOTES PRELIMINAIRES 1) S'il est fait mention de normes, de plans types, de

Plus en détail

Tuyaux d égout SaniTiteMD HP de 750 à 1 500 mm

Tuyaux d égout SaniTiteMD HP de 750 à 1 500 mm Tuyaux d égout SaniTiteMD HP de 750 à 1 500 mm TUYAUX D ÉGOUT SANITITE MD HP de 750 à 1 500 mm Raccord par emboîtement allongé Certifiés en conformité à la norme CSA B182.13 SaniTite MD HP (haute performance),

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1

Haute Tension. Fourreaux PEHD lignes rouges. Fourreaux PEHD à joint. Fourreaux PEHD fil/taraudés. Courbes PE, écarteurs & sangles. Tubes PVC EN 1329-1 Tension Fourreaux PEHD lignes rouges Fourreaux PEHD à joint Fourreaux PEHD fil/taraudés Courbes PE, écarteurs & sangles Tubes PVC EN 1329-1 16 18 19 20 22 Tubes PVC EN-1452 23 Courbes PVC & masques Bouchons

Plus en détail

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394 Gaz Naturel Comment raccorder votre nouvelle habitation Avez-vous d autres questions concernant le gaz naturel et nos

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Bouchons d étanchéité PSI

Bouchons d étanchéité PSI Informations générales Guide de sélection Formulaire de commande Notice de montage Bouchons d étanchéité PSI Accessoires de tuyauterie Description du produit Description du produit Le bouchon d étanchéité

Plus en détail

DN 3/8" à 4" Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration fine

DN 3/8 à 4 Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration fine Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : DN 3/8" à 4" Femelle BSP - 10 C + 110 C Pression Maxi : 16 Bars jusqu au 2 Caractéristiques : Tamis inox démontable Femelle / Femelle Filtration

Plus en détail

Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée. Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées.

Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée. Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées. Durée 2 heures Une feuille de formulaire autorisée Les exercices doivent être obligatoirement rédigés sur des feuilles séparées. Exercic (7 points) : (les 3 parties sont relativement indépendantes) De

Plus en détail

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES

DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DOSSIER EVACUATION DES EAUX USEES DEFINITIONS DISPOSITIONS GENERALES SCHEMA DE RACCORDEMENT DIMENSIONNEMENT DES RACCORDEMENTS D APPAREILS 1 Les eaux usées sont d une manière générale les eaux qui, ayant

Plus en détail

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10

Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Service d électricité en basse tension Norme E.21-10 Objet : Mise à jour de la 10 e édition Juin 2014 Vous trouverez ci-joint certaines pages réimprimées de la 10 e édition de la Norme E.21-10, Service

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Matériaux sous contraintes. Modèles rhéologiques Essais mécaniques

Matériaux sous contraintes. Modèles rhéologiques Essais mécaniques Matériaux sous contraintes Modèles rhéologiques Essais mécaniques Matériaux sous contrainte Contrainte = F/S (Pa = N/m 2 ) F! S Contrainte normale : " F // S contrainte de cisaillement : # Déformation

Plus en détail

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC

Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Révision A du 25/02/11 Consignes d utilisation des rayonnages DUWIC Sommaire : I) Introduction Page 1 II) La formation des opérateurs Page 1 III) Les conditions d exploitation 1) La constitution des charges

Plus en détail

Montage du chauffage au sol

Montage du chauffage au sol Montage du chauffage au sol Principes de projet et d installation des feuilles chauffantes ECOFILM F les feuilles ECOFILM sont destinées uniquement aux constructions sèches elles ne peuvent pas être installées

Plus en détail

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE

SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE L - 72 FOURNITURE DE SEMELLES ELASTIQUES POUR LA FIXATION DE VOIE "TYPE BOTZELAER" EDITION: 04/2001 Index 1. INTRODUCTION... 3 1.1. DOMAINE

Plus en détail

Laddomat 21-60 Kit de chargement

Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21-60 Kit de chargement Laddomat 21 a pour fonction de... Guide d utilisation et d installation... lors du chauffage, permettre à la chaudière de rapidement atteindre la température de service....

Plus en détail

Tuyaux de chauffage et accessoires I.5

Tuyaux de chauffage et accessoires I.5 La qualité des systèmes de chauffage par le sol dépend également de celle des tuyaux de chauffage utilisés. Ils doivent être insensibles à la formation de fissures de tension, étanches à l'oxygène et résistants

Plus en détail

EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE D'UN THÈME PROFESSIONNEL

EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE D'UN THÈME PROFESSIONNEL 2871-66 SESSION DE 2005 CA/PLP Section: GÉNIE INDUSTRIEL Option: RÉPARATION ET REVÊTEMENT EN CARROSSERIE EXPLOITATION PÉDAGOGIQUE D'UN THÈME PROFESSIONNEL Durée: 4 heures. - Coefficient 1 Calculatrice

Plus en détail

Description des essais et instrumentation

Description des essais et instrumentation Description des essais et instrumentation Louis Demilecamps Hervé Lançon Xavier Bourbon CEOS.fr - Journée de restitution (Paris) PROGRAMME EXPÉRIMENTAL Tests de flexion sur blocs parallélépipédiques (RL)

Plus en détail

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace;

ELASTICITE. l'isotropie du corps considéré: les propriétés élastiques sont les mêmes dans toutes les directions de l'espace; 7 M1 EASTICITE I.- INTRODUCTION orsqu'un corps est soumis à des contraintes externes, celui-ci subit des déformations qui dépendent de l'intensité de ces contraintes. Si ces dernières sont faibles, on

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES

CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES ANNEXE 3 CARACTÉRISTIQUES DES CONDITIONNEMENTS DES MONNAIES MÉTALLIQUES 1. ROULEAUX 1.1. Composition des rouleaux Valeur faciale Montant (en ) Nombre de pièces 0,01 0,0 0 0,02 1 0 0,0 2,0 0 0,10 4 40 0,20

Plus en détail

HDAa. LIGHTSTRIPS Système de chauffage et de refroidissement au plafond. HDAa. LIGHTSTRIPS LIGHTSTRIPS est le panneau super-léger par excellence.

HDAa. LIGHTSTRIPS Système de chauffage et de refroidissement au plafond. HDAa. LIGHTSTRIPS LIGHTSTRIPS est le panneau super-léger par excellence. LIGHTSTRIPS Système de chauffage et de refroidissement au plafond LIGHTSTRIPS LIGHTSTRIPS est le panneau super-léger par excellence. LIGHTSTRIPS est un système préfabriqué de refroidissement/chauffage,

Plus en détail

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte

P M L R O G W. sylomer. Gamme de Sylomer Standard. Propriétés Méthode de test Commentaires. Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Matière : Couleur : Polyuréthane (PUR) Cellulaire mixte Gris Recommandations d usage : Pression (dépend du facteur de forme) Déflexion Pression statique maximum :. N/mm ~ % Pression dyn. maximum :. N/mm

Plus en détail

Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré

Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Ne pas utiliser pour les nouvelles conceptions -U- Modèle de fin de série PUN-E Tuyaux en plastique à diamètre extérieur calibré Récapitulatif Version Type

Plus en détail

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux

Assemblage des métaux. Assemblage des métaux Assemblage des métaux La fonction principale d un assemblage est de transmettre correctement des efforts qui peuvent être très importants et qui sont le plus généralement statiques ou quasi-statiques (actions

Plus en détail

Article: 08095828 Version: 01.01

Article: 08095828 Version: 01.01 FR Notice Installation d installation Instructions Devireg 530 Devireg 530, 531 and 532 Article: 08095828 Version: 01.01 1 2 Table des matières 2. Témoin lumineux (LED) Applications et fonctions Témoin

Plus en détail

Tribo Jet Pistolet à poudre manuel

Tribo Jet Pistolet à poudre manuel F Manuel d instruction et liste des pièces détachées Une Entreprise du groupe ITW 11 10 Table des matières Description fonctionnelle............................................... 1 Généralités...................................................

Plus en détail

octobre 2014 Page 1 de 7

octobre 2014 Page 1 de 7 age - 22 07 00 Partie 1 Généralités 1.1 Sommaire.1 À moins d indication contraire, suivre les standards ci-dessous pour la division nommée. Ces standards ne sont pas destinés à restreindre ou remplacer

Plus en détail

éseaux olyéthylène 1

éseaux olyéthylène 1 éseaux olyéthylène 1 Le présent manuel rappelle les règles essentielles de la mise en oeuvre des tubes en polyéthylène utilisés pour les réseaux d'eau potable ou autres fluides. Le but est d'attirer l'attention

Plus en détail

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE

ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 562 ANNEXE J POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS SELON UN CHARGEMENT CYCLIQUE ET STATIQUE 563 TABLE DES MATIÈRES ANNEXE J... 562 POTEAUX TESTÉS SELON UN CHARGEMENT STATIQUE ET TESTÉS

Plus en détail

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951

déclaration de performance Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Metaloterm UK MPA NRW 0432-CPD-2199951 déclaration de performance Page 1 / 6 0432 Produit: Conduit de fumées double paroi avec isolation lame d air inox Système Fabricant: Lieu de production: Ontop B.V. Oude Veerseweg 23 4332 SH Middelburg

Plus en détail

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN

OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN OPERATIONS D INSTALLATION, DE REPARATION ET ENTRETIEN UNITÉ CLIMATISÉE HORIZONTALE EHW 518, 725, 830, 1036, 1042, 1250, 1657, 2069, 2476, 3097, 35110 SOMMAIRE Consignes de Sécurité... 3 Réception de l

Plus en détail

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau L eau : source de vie L eau est au centre des préoccupations de notre nouveau millénaire. La raréfaction des sources d eau potable

Plus en détail

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS

+33 1 60 57 30 00 +33 1 60 57 30 15 77876 MONTEREAU CEDEX FRANCE SAS Câbles Energie SILEC CABLE 0 ENERGIE BT EDF - SOUTERRAIN CABLES DE BRANCHEMENT H1 XDV-AU Documents de normalisation : NF C 33-210, HD 603. Tension nominale Tension assignée : 0.6/1 kv Utilisation Excellent

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE DE FABRICATION DES FOYERS AMÉLIORÉS «JAMBAR» À BOIS ET À CHARBON DE BOIS

FICHE TECHNIQUE DE FABRICATION DES FOYERS AMÉLIORÉS «JAMBAR» À BOIS ET À CHARBON DE BOIS FICHE TECHNIQUE DE FABRICATION DES FOYERS AMÉLIORÉS «JAMBAR» À BOIS ET À CHARBON DE BOIS Avril 2011 UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR CENTRE DETUDES ET DE RECHERCHE SUR LES ENERGIES RENOUVELABLES C.E.R.E.R

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

I) Veille Technologique

I) Veille Technologique L objectif du programme solaire de la Fondation Océan Vital est de diminuer les coûts de production en axant ses travaux sur : - l approvisionnement des cellules - l amélioration du procédé d encapsulation

Plus en détail

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM

SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM SOL FORTE ÉPAISSEUR INDUSTRIAL FLORIM Nouvelle solution en grès cérame grande épaisseur pour l aménagement extérieur. Dalles en grès cérame fin coloré pleine masse de 2 cm d épaisseur, obtenues par atomisation

Plus en détail

documentation c a l f e u t r e m e n t s

documentation c a l f e u t r e m e n t s documentation c a l f e u t r e m e n t s Notre département calfeutrement vous propose sur toute la France, le rebouchement de vos passages de câbles ou tuyauteries afin de reconstituer le degré coupe-feu

Plus en détail

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section.

LINTEAU COUVERTURE. . La flèche f est proportionnelle aux forces F exercées sur l élément cad proportionnelle à Mf dans chaque section. POUTRE SIMPLE LINTEAU COUVERTURE 3.1 Introduction - considérations générales. On définit la flèche f comme la déformation maximale d un élément de structure soumis à une flexion simple (Mf). La flèche

Plus en détail

1195.0703/5 I01 1195.0710 I02 4003.0052 I03 I06

1195.0703/5 I01 1195.0710 I02 4003.0052 I03 I06 Résines d'injection Polyuréthane monocomposant & Epoxy MEDIATAN 703 / 705 Résines souples d injection 1195.0703/5 I01 Polyuréthanes monocomposants souples pour injections, destinés à stopper les arrivées

Plus en détail

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST

Les gants de protection contre les risques chimiques. Christine BOUST Les gants de protection contre les risques chimiques Christine BOUST Les gants de protection Définitions Sources d information Choix et utilisation des gants Les différentes matières Latex naturel Latex

Plus en détail

Cours n 15 : Champ magnétique

Cours n 15 : Champ magnétique Cours n 15 : Champ magnétique 1) Champ magnétique 1.1) Définition et caractérisation 1.1.1) Définition Comme nous l avons fait en électrostatique en introduisant la notion de champ électrique, on introduit

Plus en détail

Réservoirs fioul en polyéthylène

Réservoirs fioul en polyéthylène Réservoirs fioul en polyéthylène Expérience et compétence pour votre sécurité Bien Vivre l Energie Développement Fabrication Système... tout de la même source Réservoirs fioul Roth Avantages décisifs pour

Plus en détail

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose

Le bac à graisses PRETRAITEMENT. Schéma de principe. Volume du bac à graisses. Pose Le bac à graisses Schéma de principe Lorsqu on a une longueur de canalisation importante entre la sortie des eaux de cuisine et la fosse septique toutes eaux, il est fortement conseillé d intercaler un

Plus en détail

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID

Grand Format. Manuel d utilisation. Laminateur à froid SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID Grand Format Laminateur à froid Manuel d utilisation SL2-1650 PLASTIFICATION A FROID GRAPHIC SYSTEMS France Manuel d utilisation SL2-1650 01/2013 1/15 Introduction Merci d avoir fait l acquisition d un

Plus en détail

MASTERTUBE SYSTEME D INJECTION

MASTERTUBE SYSTEME D INJECTION TUYAUX D INJECTION MASTERTUBE MASTERTUBE YELLOW Les tuyaux d injection servent au colmatage des joints de construction. Les joints de construction horizontaux et verticaux sont colmatés de manière fiable

Plus en détail

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes

Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Compatibilité de mortiers de réparation avec le patrimoine en ciment naturel de la région Rhône-Alpes Myriam Bouichou - Elisabeth Marie-Victoire Les ciments naturels dans le patrimoine européen: histoire,

Plus en détail

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1

PAR BULLAGE MESURES DEB BAMOBUL MESURE DE NIVEAU 758-01/1 BAMOBUL MESURE DE NIVEAU PAR BULLAGE MISE EN SERVICE MESURES 22, Rue de la Voie des Bans - Z.I. de la Gare - 95100 ARGENTEUIL Tél : (+33) 01 30 25 83 20 - Web : www.bamo.fr Fax : (+33) 01 34 10 16 05 -

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES

MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES MARQUE NF TUBES ET RACCORDS EN PVC NON PLASTIFIE RIGIDE DOCUMENT TECHNIQUE 6 : GROUPE EVACUATION DES EAUX PLUVIALES DESTINE AUX RESEAUX SIPHOIDES Partie 1 : CHAMP D APPLICATION Partie 2 : MODALITES DE

Plus en détail

Type text here to show as banner at foot of each page. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE. J. Becker NEXANS BENELUX S.A.

Type text here to show as banner at foot of each page. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE. J. Becker NEXANS BENELUX S.A. SYSTEME DE CABLE 36 kv ECONOMIQUE POUR LE RESEAU BELGE J. Becker NEXANS BENELUX S.A. F. Musique ELECTRABEL S.A. RESUME Pour aborder avec confiance et réalisme le marché dérégulé, les Compagnies de Distribution

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz

Anémomètre/Débimètre Moulinet FA Vitesse / Débit Air - Gaz Anémomètre/Débimètre Vitesse / Débit Air - Gaz Le capteur à est idéal pour la mesure de vitesse et de débit d écoulement de l air ou de gaz. Caractéristiques techniques - Mesure de vitesse et débit d écoulement

Plus en détail

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT

Dessin industriel 1 ère année. Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Dessin industriel 1 ère année Delphine GERBAUD Stéphanie TAILLADE Sébastien VINCENT Les techniques graphiques à l IUT DESSIN INDUSTRIEL (DI) 2 h Cours 10 h TP 1 partiel DAO : dessin assisté par ordinateur

Plus en détail

1.3 ENROULEURS A USAGE DOMESTIQUE. Présentation SCAME. Section 1.3

1.3 ENROULEURS A USAGE DOMESTIQUE. Présentation SCAME. Section 1.3 Section ENROULEURS A USAGE DOMESTIQUE Présentation SCAME Au pied des Alpes, SCAME est parfaitement intégrée à l environnement montagnard! Série TRIS Série CARAVANE 44 45 SERIE TRIS CARACTERISTIQUES GENERALES

Plus en détail

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux

Prescriptions relatives au montage d installations temporaires de gaz de pétrole liquéfié à l extérieur, dans des chalets et sous chapiteaux Note préliminaire : La norme NBN D 51-006 est d application et sert de document de base pour notre examen. Les prescriptions ci-après reprennent certains points de la NBN D 51-006. Cependant, dans un but

Plus en détail

+ DE RÉSISTANCE AUX AGENTS EXTÉRIEURS ET MÉCANIQUES

+ DE RÉSISTANCE AUX AGENTS EXTÉRIEURS ET MÉCANIQUES + DE ROBUSTESSE Élimination de la soudure entre la lisse et le connecteur: elle est maintenant d une seule pièce. Élargissement de la section verticale du point de connexion entre la lisse et le montant

Plus en détail

Câble Souterrain rempli SERIE 74. 1/ Conducteurs Les conducteurs sont en cuivre recuit de diamètre 0.4 mm, 0.6 mm ou 0.8 mm.

Câble Souterrain rempli SERIE 74. 1/ Conducteurs Les conducteurs sont en cuivre recuit de diamètre 0.4 mm, 0.6 mm ou 0.8 mm. Tél : (+216) 70 73 21 64 Fax : (+216) 70 73 21 89 Présentation Câble Souterrain rempli SERIE 74 Câble à isolation polyoléfine et gaine polyoléfine pour réseaux locaux de télécommunication. Ils sont particulièrement

Plus en détail

ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION ROUTIÈRE CHEMINS MUNICIPAUX

ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION ROUTIÈRE CHEMINS MUNICIPAUX ANNEXE 1 REGLEMENT 894-14 MUNICIPALITÉ DE CHELSEA 100, chemin Old Chelsea, Chelsea (Québec) J9B 1C1 Tél.: (819) 827-1124 Télécopieur : (819) 827-2672 Courriel : info@chelsea.ca CAHIER DES NORMES DE CONSTRUCTION

Plus en détail

RACLEURS POLY PIG. Racleurs type PP : 85 ou 110 kg/m 3. en mousse de polyuréthane élastique dur munis d'un fond en polymère.

RACLEURS POLY PIG. Racleurs type PP : 85 ou 110 kg/m 3. en mousse de polyuréthane élastique dur munis d'un fond en polymère. 100 &&racleur de canalisation,poly pig,foam pig,racleur mousse,racleur CC,pipe pig&& RACLEURS POLY PIG Racleurs type FP : 25 kg/m 3. en mousse de polyester souple, avec plaque de base imperméable à l'eau.

Plus en détail

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé

Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Document entériné par le Groupe Spécialisé n 3 le 15 janvier 2013 Liste minimale des éléments habituellement demandés par le Groupe Spécialisé Groupe Spécialisé n 3 «Structures, planchers et autres composants

Plus en détail

DN 40 à 200 A Brides GN10-10 C + 100 C Pression Maxi : 10 Bars Caractéristiques : Absorption des vibrations, bruits Inserts taraudés acier

DN 40 à 200 A Brides GN10-10 C + 100 C Pression Maxi : 10 Bars Caractéristiques : Absorption des vibrations, bruits Inserts taraudés acier Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : DN 40 à 200 A Brides GN10-10 C + 100 C Pression Maxi : 10 Bars Caractéristiques : Absorption des vibrations, bruits Inserts taraudés acier

Plus en détail

Sferaco 90 rue du Ruisseau 38297 St Quentin Fallavier Tél : 04.74.94.15.90 Fax : 04.74.95.62.08 Internet : www.sferaco.fr

Sferaco 90 rue du Ruisseau 38297 St Quentin Fallavier Tél : 04.74.94.15.90 Fax : 04.74.95.62.08 Internet : www.sferaco.fr Dimensions : Raccordement : Température Mini : Température Maxi : Calibre 15 et 20 Fileté mâle BSP 0 C ( pour modèle eau froide ) + 90 C ( pour modèle eau chaude ) Pression Maxi : 16 Bars Caractéristiques

Plus en détail

GAINE IMPREGNEE SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE

GAINE IMPREGNEE SPECIFICATIONS DE MISE EN OEUVRE 1/5 STOCKAGE ET MANUTENTION Le transport et le stockage des gaines doivent être réalisés à 10 C afin de respecter la chaîne du froid. A cette température, nous garantissons une durée de vie de 4 semaines

Plus en détail

Collecteur de distribution de fluide

Collecteur de distribution de fluide Collecteur de distribution de fluide Guide des applications Un sous-système prêt-à-monter Des sous-systèmes prêts-à-monter, disponibles en quelques semaines et non en quelques mois. Une conception testée

Plus en détail

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION

MARQUE NF - ÉLÉMENTS EN BÉTON POUR RÉSEAUX D'ASSAINISSEMENT SANS PRESSION Organisme certificateur Centre d Études et de Recherches de l Industrie du Béton CS 10010 28233 ÉPERNON CEDEX FRANCE Tél. 02 37 18 48 00 Fax 02 37 32 63 46 e-mail : qualite@cerib.com www.cerib.com mandaté

Plus en détail

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE Tresques, le 02 juillet 2013 PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE APPLICABLE SUR LE TERRITOIRE DE LA MAISON DE L EAU CONFORMEMENT A LA DELIBERATION EN DATE DU

Plus en détail

4. CONTROLE STATISTIQUE

4. CONTROLE STATISTIQUE 4. CONTROLE STATISTIQUE 4.1. PLAN DʼECHANTILLONNAGE Le plan dʼéchantillonnage utilisé pour le contrôle en acceptation devra représenter le lot. Lʼéchantillonnage sera donc prélevé au hasard dans différents

Plus en détail

Pompe pneumatique de remplissage de trémie PERMET D EVITER LE PORT DE CHARGES ET L UTILISATION D UNE ECHELLE

Pompe pneumatique de remplissage de trémie PERMET D EVITER LE PORT DE CHARGES ET L UTILISATION D UNE ECHELLE Pompe pneumatique de remplissage de trémie PERMET D EVITER LE PORT DE CHARGES ET L UTILISATION D UNE ECHELLE email : ventes@alpha-automatismescom - Tél : 02 31 21 07 85 - Fax : 02 31 21 07 88 wwwalpha-automatismescom

Plus en détail

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33 Linum LN10 / LN0 Aluminium anodisé ou acier inoxydable 1/10 LINUM LN: finitions qualite alimentaire LN10: aluminium anodisé ALMG (1 micron) LN0: acier inoxydable 1/10 - AISI 0 Grilles ou étagères pleines

Plus en détail

PLUVIOMETRES PLV400 et PLV1000

PLUVIOMETRES PLV400 et PLV1000 NOTICE D INSTALLATION Constructeur français PLUVIOMETRES PLV400 et PLV1000 1/7 Sommaire I98F - 0513 1 CONSIGNES DE SECURITE...2 2 PRESENTATION...2 3 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES...2 3.1 CARACTERISTIQUES

Plus en détail

LSch 0,75 10,0 33 200 70 80 39,5 55 160 6 8 3,5 35,0 48 240 100 110 54 80 180 5 8

LSch 0,75 10,0 33 200 70 80 39,5 55 160 6 8 3,5 35,0 48 240 100 110 54 80 180 5 8 Abréviation : Montage intérieur Réf. : voir le Tableau 3 Schéma coté Montage dans une conduite en acier avec plaque de soudage DR LE BS BA DS BSch M8 M16x1.5 S LS SA Montage dans une conduite en béton

Plus en détail

BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO

BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO BELGIAN CONSTRUCTION CERTIFICATION ASSOCIATION Fondateurs : CSTS et SECO Rue d arlon 53, b - 1040 Bruxelles Tel. + 32 (0) 2 238.24.11 Fax. + 32 (0) 2 238.24.01 www.bcca.be info@bcca.be PRESCRIPTION TECHNIQUE

Plus en détail

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit

Roulements à une rangée de billes de génération C. Information Technique Produit Roulements à une rangée de billes de génération C Information Technique Produit Sommaire Caractéristiques 2 Avantages des roulements à billes FAG de génération C 2 Etanchéité et lubrification 2 Température

Plus en détail

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A.

6.3.1.1 Le présent chapitre s applique aux emballages pour le transport des matières infectieuses de la catégorie A. 6.3.1 Généralités Chapitre 6.3 Prescriptions relatives à la construction des emballages pour les matières infectieuses (Catégorie A) de la classe 6.2 et aux épreuves qu ils doivent subir NOTA. Les prescriptions

Plus en détail

www.hdgdev.com 1 2 1

www.hdgdev.com 1 2 1 www.hdgdev.com 1 2 1 Puits canadien - provençal Une solution géothermique naturelle 3 Principe de fonctionnement : Le puit canadien appelé aussi puit provençal est un système de ventilation conçu pour

Plus en détail

Bureau Des Méthodes BENLAHMIDI Said -Ecole Nationale Supérieure de Technologie-

Bureau Des Méthodes BENLAHMIDI Said -Ecole Nationale Supérieure de Technologie- VI. MISE EN POSITION DES PIECES VI.1 Introduction On appelle usinage toute opération de mise en forme par enlèvement de matière à l aide d une machine-outil destinée à conférer à une pièce des dimensions

Plus en détail

Joints modulaires d étanchéité Original Link-Seal

Joints modulaires d étanchéité Original Link-Seal Informations générales Données techniques Guide de sélection Bon de commande Notice de montage Joints modulaires d étanchéité Original LinkSeal Accessoires de tuyauterie Joint modulaire d étanchéité LinkSeal

Plus en détail

Kit Complet Réchauffeur CUVE STATIQUES SANS PRESSION

Kit Complet Réchauffeur CUVE STATIQUES SANS PRESSION RECHAUFFAGE KIT COMPLET DE RECHAUFFAGE CUVE Le réchauffage des cuves de stockage en polyéthylène haute densité et polypropylène est réalisé par éléments chauffants électriques. Il peut être réalisé par

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures

GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES. Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures GUIDE D INSTALLATION AVANTAGES Possède une résistance thermique élevée Pare vapeur réfléchissant intégré Réduction des risques de moisissures Guide d installation ISOFOIL p. 2 de 5 DEVIS TECHNIQUE : Avis

Plus en détail

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz

Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz Fiche technique Réseaux de plomberie de l immeuble : eau, gaz 2 5 6 7 Connaître Réseau d eau froide Réseau d eau chaude Réseau de gaz Regarder Réseau d eau Entretenir & améliorer Contrat d'entretien Remplacement

Plus en détail

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante

PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Page 1 / 6 PB 250, PB 400 / SD 560x Systèmes époxys moussants résilients, durcissant à l'ambiante Les systèmes PB sont des formulations d'époxy moussant développés pour des productions in situ de mousse

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel.

Colle à base de chlorure de polyvinyle en solution solvant présentation en gel. PVC U Colle pour PVC rigide Soudure à froid Convient pour haute pression (jusqu à 16 bars), basse pression et évacuation Permet de compenser les jeux jusqu à 0.6 mm Application facile : colle en gel Avis

Plus en détail

NATTE CHAUFFANTE BI-CONDUCTRICE AVEC DIFFUSEUR MANUEL D INSTALLATION

NATTE CHAUFFANTE BI-CONDUCTRICE AVEC DIFFUSEUR MANUEL D INSTALLATION NATTE CHAUFFANTE BI-CONDUCTRICE AVEC DIFFUSEUR MANUEL D INSTALLATION 2 INFORMATIONS IMPORTANTES TOUJOURS Assurez-vous TOUJOURS que les tapis chauffants FMD sont installés par des personnes qualifiées conformément

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation PLANCHER CHAUFFANT ELECTRIQUE SIMPLE ET CONFORTABLE Notice d installation Câble Chauffant solutions extérieurs WARMUP DEGICABLE Assistance Technique : 0805 639 905 1 Sommaire Caractéristiques générales

Plus en détail

Instructions de montage et d entretien pour les Types 39, 46, 48, 49, 50, 51, 53, 55, 56, 57

Instructions de montage et d entretien pour les Types 39, 46, 48, 49, 50, 51, 53, 55, 56, 57 Instructions de montage et d entretien pour les Types 39, 6, 8, 9, 50, 51, 53, 55, 56, 57 Les manchons sont équipés de brides tournantes suivant les normes (DIN, ASA, BS etc.). Ils sont livrés prêt à être

Plus en détail