Tout savoir sur nos activités de Gestion de COMMUNICATION de CRISE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Tout savoir sur nos activités de Gestion de COMMUNICATION de CRISE"

Transcription

1 Tout savoir sur nos activités de Gestion de COMMUNICATION de CRISE

2 COMMUNICATION de CRISE La Foire aux Questions

3 COMMUNICATION de CRISE C est quoi? La communication de crise représente l ensemble des techniques et actions de communication mises en œuvre pour lutter contre les effets négatifs d un évènement sur l image de l entreprise ou de ses produits La communication de crise nécessite des prises de décision rapides, mais réfléchies, et la mobilisation d un dispositif adéquat pour éviter que le déficit de l image de l entreprise ne s aggrave.

4 COMMUNICATION de CRISE Pourquoi «sous-traiter» ma crise? Panique, réactions à chaud, décisions prises sans réfléchir et mauvais conseils autour de soi peuvent amener l entreprise à décupler l effet de la crise et à la rendre encore plus grave, plus médiatisée, plus traumatisante. Un œil extérieur, expert et serein de surcroît, pourra apporter un autre éclairage et éviter des bourdes lourdes de conséquences pour votre entreprise. Toute crise a sa solution, il convient de réfléchir et savoir si on va l accepter et l assumer ou la détourner par des raisonnements latéraux ou la refuser Nous sommes là pour vous aider à prendre le chemin qui mène rapidement à la fin de la crise!

5 COMMUNICATION de CRISE Quand et comment la gérer? Aussitôt que possible Diverses réactions à cette crise éclatée et révélée sont possibles et nous aviserons avec vous de celle qui convient le mieux à votre cas. Après des entretiens exploratoires poussés, des meetings de diagnostic avec différents intervenants de l entreprise, un examen de la gravité de la situation, l identification des sources et des causes de ladite crise, nous vous envoyons sous 12 heures une offre précise présentant avec précision notre premier plan d action (qui peut être modifié selon l évolution de la crise).

6 COMMUNICATION de CRISE Avez-vous une méthodologie précise? En fait, nous avons plusieurs méthodologies selon le type de crise à laquelle nous avons à faire Un tronc commun, c est vrai, peut être défini commençant non seulement par des actions de communication externe, mais aussi interne pour sensibiliser tout le personnel de l entreprise à la crise. Notre but est de désamorcer la crise le plus rapidement possible afin d éviter tous les dommages collatéraux qui peuvent mettre en péril les résultats de l entreprise, l emploi, sa réputation

7 COMMUNICATION de CRISE Gérez-vous l après-crise? Oui, assurément, nous clôturons notre mission une fois que nous sommes, vous et nous, persuadés que la crise a été vaincue et qu elle va s inscrire comme un mauvais souvenir dans l histoire de votre entreprise. Pour éviter toute rechute, nous vous débriefons très précisément et nous organisons plusieurs meetings de retour d expérience pour comprendre les causes et l évolution de la crise, en identifier les causes, pointer les lacunes existantes et proposer des solutions pour éradiquer toute nouvelle crise et mettre en place un système préventif pour l avenir.

8 COMMUNICATION de CRISE Gérer notre crise va nous coûter cher? Une crise coûte toujours cher à l entreprise et notre mission est de limiter ses pertes financières et de crédit de réputation le plus rapidement possible. Dès les premiers entretiens exploratoires, nous vous envoyons une offre précise qui peut être révisée à la hausse selon l évolution de la crise. Nos prix restent raisonnables, mais hormis l avantage que nos actions adéquates vous font économiser beaucoup d argent en désamorçant rapidement la situation de crise, le fait d être sur la brèche tout le temps des turbulences, de rassembler une équipe de freelances (traducteurs, experts, ) et de vous soutenir et vous assister avec un maximum de rigueur, de professionnalisme et de performance entrent bien évidemment en ligne de compte.

9 COMMUNICATION de CRISE Eurêka, j ai trouvé quelqu un pour gérer ma crise! Oui, Stratégies Conseil a été fondé en 1996 par Erich ALAUZEN, Attaché de Presse, Ex-Membre du Syndicat National des Attachés de Presse (SYNAP) en France, doué d une expérience de RP avec des firmes internationales telles que adidas et des expériences de missions en Australie, à Monaco, en Nouvelle Calédonie, en Suisse, en Egypte et en Grande Bretagne. Confronté plusieurs fois à gérer de graves crises chez ses clients en qualité de Conseil en Communication et d Attaché de Presse, approché par plusieurs firmes en difficulté juste après la Révolution Tunisienne, Erich ALAUZEN, entouré d experts en leurs domaines, saura toujours trouver une réponse efficace et rapide à la crise qui secoue votre entreprise.

10 COMMUNICATION de CRISE N oubliez pas Toute crise a sa solution, mais pas n importe laquelle, ni n importe comment Panique, affolement et décisions prises entre deux portes ne font pas partie de la bonne gestion de communication de votre crise Réflexions, concertations, consultations d experts et plan d action réfléchi sont quelques composantes pour une bonne gestion de la communication de crise. Les origines et les causes de la crise étant connues, de nouvelles alarmes sont mises en place pour éviter de nouvelles éruptions de crises.

11 Ce que STRATEGIES CONSEIL TUNIS vous propose également : Relations Presse : organisation de vos conférences de presse, écriture de vos documents de presse, mise en place de voyages de presse, déjeuners ou petits-déjeuners de presse, points presse, journées portes ouvertes et tous événements de relations publiques N hésitez plus, externalisez votre bureau de presse chez nous! Rédaction : que vous soyez agence de communication, entreprise, particulier ou média, notre équipe de rédacteurs saura exactement répondre à vos attentes pour tous vos textes, ceci en français, anglais et arabe. Média Coaching pour préparer les dirigeants à leurs prises de paroles stratégiques lors de prises de parole ou d interviews sur les média (TV, radio, web TV, vidéo ) grâce à une méthode reposant sur les techniques journalistiques

12 Nos Références* *Références incluant toutes nos activités.

13 Nos Références* *Références incluant toutes nos activités.

14 Nos Références* *Références incluant toutes nos activités.

15 Nos Références* *Références incluant toutes nos activités.

16 STRATEGIES CONSEIL TUNIS Résidence Ibn Zeidoun E52 Les Palmeraies TUNIS AOUINA TUNISIE Tél Fax Mob Skype : strategiesconseil Merci de votre attention. Erich ALAUZEN, votre Coach

Tout savoir sur nos activités de MEDIA COACHING

Tout savoir sur nos activités de MEDIA COACHING Tout savoir sur nos activités de MEDIA COACHING La Foire aux Questions C est quoi? Le Media Coaching est né aux Etats Unis au début des années 2000. Mieux que le Media Training, il conjugue techniques

Plus en détail

Tout savoir sur nos activités de RELATIONS PRESSE

Tout savoir sur nos activités de RELATIONS PRESSE Tout savoir sur nos activités de RELATIONS PRESSE RELATIONS PRESSE La Foire aux Questions RELATIONS PRESSE Cà sert à quoi? Les RP permettent de développer une relation de confiance, d'estime et d'adhésion

Plus en détail

Tout savoir sur nos activités de REDACTION

Tout savoir sur nos activités de REDACTION Tout savoir sur nos activités de REDACTION REDACTION La Foire aux Questions REDACTION C est quoi un Cabinet de Rédaction? Nous intervenons en effet auprès des entreprises, des agences de communication,

Plus en détail

Medical Contact est l importateur exclusif de la marque Planter s en Tunisie

Medical Contact est l importateur exclusif de la marque Planter s en Tunisie Dossier de Presse Medical Contact est l importateur exclusif de la marque Planter s en Tunisie Fondé en 1995 par Docteur Mhd Chafik SMIDA, avec un effectif de plus de 25 collaborateurs, MEDICAL CONTACT

Plus en détail

Compte-rendu Réunion comité

Compte-rendu Réunion comité Compte-rendu Réunion comité Communication/mobilisation Rencontre préparatoire internationale FSM Tunis 2013 Le 15/12/12 Lieu : Local FSM à Tunisie Heure : 14H30 Présentation des participants à la réunion

Plus en détail

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation

Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Le secteur des assurances en Tunisie : Des lacunes à combler dans un secteur en pleine mutation Plusieurs tentatives visant la mise à niveau et la refonte du secteur des assurances en Tunisie ont déjà

Plus en détail

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés.

JOURNALISME SPORTIF. Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. D U 4 AU 29 MAI 2015 PARIS JOURNALISME SPORTIF ASA-picture/LM Connaître les particularités de l information sportive et maîtriser les modes de traitement journalistique les plus adaptés. Les acteurs du

Plus en détail

PETIT GUIDE DE SURVIE

PETIT GUIDE DE SURVIE PETIT GUIDE DE SURVIE PRÉPARATION POUR LA CARAVANE La Caravane démystifiée! Vous trouverez dans ce petit guide une multitude d information qui vous permettra de mieux comprendre l étape importante qu est

Plus en détail

a) Gestion de la force de vente

a) Gestion de la force de vente MGP 702c Section 10c PLAN Gestion de la force de vente Service à la clientèle Aspects techniques de la communication Mise en marché (3) Protocole (Porte parole officiel, Drapeaux, Plan de table, ) Plan

Plus en détail

Adoptez les packs d outplacement du RES!

Adoptez les packs d outplacement du RES! Adoptez les packs d outplacement du RES! Un service rh éthique à prix sympa! à partir de 1800 Le service d outplacement proposé par le RES Le RES est agréé depuis 2008 par le Service Public de Wallonie

Plus en détail

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012

Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Les principales difficultés rencontrées par les P.M.E. sont : «La prospection et le recouvrement des créances» Petit déjeuner du 26 juin 2012 Tour de table d une dizaine d indépendants et gérants de P.M.E.

Plus en détail

Termes de référence Activité 1

Termes de référence Activité 1 1 Termes de référence Activité 1 Atelier de formation thématique au journalisme d investigation Projet Médias d Afrique centrale contre le VIH PROJET MA-VIH VOLET 1 N D ACTION / ACTIVITE CODE 1 /1 MAUEA4111F30

Plus en détail

FORMATION COMPLEMENTAIRE

FORMATION COMPLEMENTAIRE CURRICULUM VITAE Monsieur Moncef TRIKI 08 Juin 1945 FORMATION INITIALE : Maîtrise théâtre et Communication Sorbonne Nouvelle Paris III. D.E.A. Paris III Sorbonne Nouvelle. FORMATION COMPLEMENTAIRE : Dynamique

Plus en détail

Formations dédiées aux acteurs du logement social

Formations dédiées aux acteurs du logement social Gestion et communication de crise Formations dédiées aux acteurs du logement social Arjuna est un cabinet conseil dédié, depuis 1993, à la gestion et la communication de crise. Lors des formations qu ils

Plus en détail

MASTER PROFESSIONNEL

MASTER PROFESSIONNEL Année 2010/2011 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER PROFESSIONNEL (cohabilitation des Universités BORDEAUX 1, BORDEAUX 2, BORDEAUX 3 et Sciences-Po Bordeaux) Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS

Plus en détail

Règlement du concours

Règlement du concours Jeunes Reporters pour l Environnement Règlement du concours Programme d éducation à l environnement et au développement durable par la pratique du journalisme www.jeunesreporters.org Table des matières

Plus en détail

Florence BARETTI Tel. +33 (0)6 14 66 72 28 Tél/Fax : +33 (0)1 45 44 51 64 Florence.Baretti@BF3C.fr

Florence BARETTI Tel. +33 (0)6 14 66 72 28 Tél/Fax : +33 (0)1 45 44 51 64 Florence.Baretti@BF3C.fr La Force des mots LES MOTS POUR CONVAINCRE ET MOBILISER UN PUBLIC LES MOTS POUR VALORISER UNE INSTITUTION, UNE ASSOCIATION, UNE ENTREPRISE LES MOTS POUR DEFENDRE ET RECONSTRUIRE UNE IMAGE Cabinet Conseil

Plus en détail

Présentation des formations 2016

Présentation des formations 2016 Présentation des formations 2016 Gestion des RESSOURCES HUMAINES MANAGEMENT des Hommes et LEADERSHIP Accompagnement du CHANGEMENT et CREATIVITE COMMUNICATION Efficacité Relationnelle Expression Orale Transmission

Plus en détail

Notre credo : Votre Réussite!

Notre credo : Votre Réussite! Entrepreneurs, Vous souhaitez optimiser votre communication, améliorer vos performances commerciales, acquérir de l aisance en langues étrangères, développer votre entreprise à l export, maîtriser les

Plus en détail

ASFOREST = FORMATION ET CONSEIL HOTELS CAFES RESTAURANTS TRAITEURS

ASFOREST = FORMATION ET CONSEIL HOTELS CAFES RESTAURANTS TRAITEURS ASFOREST = FORMATION ET CONSEIL HOTELS CAFES RESTAURANTS TRAITEURS OFFRE FORMATION CALENDRIER DE FORMATION INTER ENTREPRISE SOLUTION DE FORMATION SUR MESURE FORMATION CREATION ENTREPRISE PERMIS EXPLOITATION

Plus en détail

Méthodologie de retour d expérience

Méthodologie de retour d expérience N 1 RETOUR D EXPERIENCE Méthodologie de retour d expérience pour les événements sanitaires ou à impact sanitaire mars 2007-1 - Direction générale de la Santé Département des situations d urgence sanitaire

Plus en détail

L Observatoire de la réputation La Poste

L Observatoire de la réputation La Poste L Observatoire de la réputation La Poste Journée Nationale des Etudes - 26 Janvier 2012 Image ou Réputation? Parler de la réputation d une entreprise, c est mettre l accent sur l importance et l influence

Plus en détail

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1

I. Faire le point sur son projet, ses motivations. Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions CHAPITRE 1 Se poser les bonnes questions Cette toute première phase de réflexion, pas forcément simple ni évidente, devra se faire en deux temps. Ainsi, vous serez d abord

Plus en détail

Créer sa boite! Trop. facile! Versoix, le 27 mai 2014 Pascal BOURGIER

Créer sa boite! Trop. facile! Versoix, le 27 mai 2014 Pascal BOURGIER Créer sa boite! Trop Versoix, le 27 mai 2014 Pascal BOURGIER facile! 1 Qui suis-je? Coach en création d entreprise chez GENILEM Mes études Mes expériences Ma petite boite Titre de la présentation 2 Un

Plus en détail

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL

Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Guide pour réussir son investissement en Loi PINEL Comment réussir son investissement en loi Pinel? Le dispositif Pinel est une loi de défiscalisation particulièrement intéressante. Elle remplace avantageusement

Plus en détail

Grille d analyse relative au droit d accès à l information en Tunisie

Grille d analyse relative au droit d accès à l information en Tunisie Grille d analyse relative au droit d accès à l information en Tunisie Abdelkrim Hizaoui Introduction : le cadre politique tunisien La Tunisie est une république à régime politique présidentiel, soutenu

Plus en détail

Mastère de Science Politique - LMD

Mastère de Science Politique - LMD Mastère de Science Politique - LMD Université de Carthage Etablissement : FSJPS Tunis Mastère de recherche Science politique Responsable du mastère : Professeur Hatem M rad 1- Identification du parcours

Plus en détail

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français

Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français Tourisme médical L expérience des chirurgiens plasticiens français 2013 Infos rapides Le tourisme médical lié à la chirurgie esthétique en France en 2013 Tourisme médical interne en France (patients étrangers

Plus en détail

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments).

Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Notre fils qui a commencé à manquer d assiduité dans son travail à partir de la fin de la 4ème (jusque-là, nous n avions que des compliments). Bien que la seconde ait été chaotique, il est passé en première

Plus en détail

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise

L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise L impact d un incident de sécurité pour le citoyen et l entreprise M e Jean Chartier Président Carrefour de l industrie de la sécurité 21 octobre 2013 - La Malbaie (Québec) Présentation générale La Commission

Plus en détail

La communication digitale : Atouts et défis pour les Syndicats Africains

La communication digitale : Atouts et défis pour les Syndicats Africains Agenda Mondial du Développement, Travail Décent et Justice sociale: Défis du Mouvement syndical Africain Nairobi:12-14 Février 2014 La communication digitale : Atouts et défis pour les Syndicats Africains

Plus en détail

Résultats d Etude Résultats d Etude L étude de marché Creatests LILLE Creatests PARIS Creatests LONDON Décembre 2012

Résultats d Etude Résultats d Etude L étude de marché Creatests LILLE Creatests PARIS Creatests LONDON Décembre 2012 Résultats d Etude L étude de marché Testez la fiabilité de votre projet Décembre 2012 1 Sommaire : Introduction... 4 Etes-vous propriétaire d une maison ou d un appartement?... 5 PAGE 2 :... 6 Question

Plus en détail

Vers la professionnalisation des relations - presse entre l administration publique et les journalistes au Maroc

Vers la professionnalisation des relations - presse entre l administration publique et les journalistes au Maroc Vers la professionnalisation des relations - presse entre l administration publique et les journalistes au Maroc RACHIDA BOUZIDI Responsable de la Filière Professionnelle En Communication des organisations

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 8 - Le 20 janvier 2011 0 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

APPEL A COMMUNICATIONS

APPEL A COMMUNICATIONS APPEL A COMMUNICATIONS EXPOSITION CONFERENCES ATELIERS E marketing :: E commerce :: E pub :: E video :: E business 9 et 10 juin 2010 Paris Expo Porte de Versailles Chaque communication doit comprendre

Plus en détail

Sommaire. I. Rappel du Contexte... 3. II. Objectifs de cette journée...4

Sommaire. I. Rappel du Contexte... 3. II. Objectifs de cette journée...4 Sommaire I. Rappel du Contexte... 3 II. Objectifs de cette journée....4 III. Actions mises en place... 5 a. La Cité des Métiers...5 b. Job In Live...5 IV. Promotion de l évènement......6 a. Création du

Plus en détail

agence conseil EN RELATIONS PRESSE et communication sensible

agence conseil EN RELATIONS PRESSE et communication sensible agence conseil EN RELATIONS PRESSE et communication sensible l agence Qui dit communication dit relations Nos secteurs Véritable passerelle de confiance entre les marques et la sphère médiatique, La Boucle

Plus en détail

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance

Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Motivations & freins des conseillers clientèle à l entrée dans le monde de la Relation Client à distance Enquête exclusive TeleRessources dans le cadre du séminaire 1 1. Contexte et objectifs du projet

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

pour Baromètre sur le -Vague

pour Baromètre sur le -Vague pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME -Vague 11 - Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

CAP EST LAGOON RESORT

CAP EST LAGOON RESORT 2014 DEVELOPPER Son LEADERSHIP pour dépasser les situations conflictuelles et conduire efficacement le changement LES J 13/V 14/S 15 ET V 21/S 22 NOVEMBRE 2014 PENDANT 5 JOURS DANS UN CADRE REPOSANT ET

Plus en détail

Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants

Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants Etude QUALITATIVE auprès des dirigeants et QUANTITATIVE auprès des salariés La crise? Une opportunité et un rendez vous manqué! «AVANT»: DES ENTREPRISES DÉJÀ EN MOUVEMENT PERMANENT Mondialisation Financiarisation

Plus en détail

Intégration des personnes en situation de handicap

Intégration des personnes en situation de handicap Intégration des personnes en situation de handicap Défis pour les employeurs Assemblée annuelle 2013 de la CDAS Prof. Dr. Roland A. Müller Directeur de l Union Patronale Suisse (dès le 6 juillet) Schweizerischer

Plus en détail

Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola. Service d information du Gouvernement

Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola. Service d information du Gouvernement Fiche 1F0 Plan de communication gouvernementale sur le virus Ebola Service d information du Gouvernement Le dispositif interministériel de communication coordonné doit permettre de répondre aux objectifs

Plus en détail

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception.

Rapport de Stage. Secteur Agro alimentaire de DEInternational. Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception. Rapport de Stage Secteur Agro alimentaire de DEInternational Chambre Tuniso Allemande de l Industrie et du Commerce Réception Aisha Moritz Du 01.06.2012 au 30.08.2012 1. Pourquoi la Chambre Tuniso Allemande

Plus en détail

SECURITÉ INFORMATIQUE & PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES

SECURITÉ INFORMATIQUE & PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES L a s é c u r i t é i n f o r m a t i q u e a u s e r v i c e d e l É c o n o m i e N u m é r i q u e Jeudi 27 Août 2015 Hôtel Carthage Thalasso, Gammarth, Tunis SECURITÉ INFORMATIQUE & PROTECTION DES

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 19 - Contacts : Flore-Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier Septembre Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Liste des Exposants. The Russelior. Materna. Masmoudi

Liste des Exposants. The Russelior. Materna. Masmoudi The Russelior N Stand : S01 Secteur(s) d activité(s) : Hôtellerie 29, Av. de Paris - Tunis - Tunisie Tél. : +216 71 256 166 / Fax : +216 71 257 234 E-mail : bienvu@planet.tn www.therusselior.com Materna

Plus en détail

Bilan journées Banques et Assurance La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/17

Bilan journées Banques et Assurance La Cité des Métiers de Marseille et de Provence-Alpes-Côte d Azur page 1/17 page 1/17 Sommaire I- Rappel du contexte p 3 II- Objectifs de ces 2 journées p 3 III- Actions mises en place p 3 a) La Cité des Métiers p 3 b) Pôle emploi p 3 IV- Promotion de l évènement p 4 a) Création

Plus en détail

Inscription pour la licence UEFA Pro 2015 2016

Inscription pour la licence UEFA Pro 2015 2016 Inscription pour la licence UEFA Pro 2015 2016 La durée du cours est de 18 mois. Les inscriptions doivent parvenir au département de l instruction de l ASF entre le 1 er octobre et le 31 octobre 2014 Inscription

Plus en détail

ANNALES. OFFICIELLES 2014 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Arabe. www.ecricome.org

ANNALES. OFFICIELLES 2014 concours. ecricome. prepa ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE. z Langue vivante 1 / Arabe. www.ecricome.org ANNALES OFFICIELLES 2014 concours ÉPREUVE ÉCRITE ÉPREUVE COMMUNE z Langue vivante 1 / Arabe www..org esprit de l épreuve Esprit général Les épreuves de langues ont pour but de : - vérifier l existence

Plus en détail

Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens à l Etranger (Outcome 1/Output 1) Termes de Référence

Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens à l Etranger (Outcome 1/Output 1) Termes de Référence Département fédéral des affaires étrangères DFAE Ambassade de Suisse en Tunisie - Division Coopération Internationale Etablissement d un plan de renforcement des capacités des agents de l Office des Tunisiens

Plus en détail

Schroders Global Investment Trends Report

Schroders Global Investment Trends Report Schroders Global Investment Trends Report 2014 Enquête mondiale sur les tendances et les intentions d épargne des investisseurs individuels Paris, le 4 mars 2014 Mars 2014 Introduction Méthodologie» Schroders

Plus en détail

Programme Précision sur l axe Description de la mesure. l importance du français. l importance de la qualité de la langue.

Programme Précision sur l axe Description de la mesure. l importance du français. l importance de la qualité de la langue. AXE 1 - SENSIBILISATION À L IMPORTANCE DE LA QUALITÉ DE LA LANGUE Programme Précision sur l axe Description de la mesure Danse Valorisation des écrits intermédiaires. Analyse grammaticale des erreurs de

Plus en détail

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS?

A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? A6 LA COM, QUELLE PLACE DANS VOS PROJETS? Organisateur CAP COM Coordinateur Bernard DELJARRIE, Délégué général de CAP COM Animateur, Directeur de la Communication, Conseil Général du Bas-Rhin L un des

Plus en détail

Vice présidente du SYNAP Administrateur du club Diversitelles

Vice présidente du SYNAP Administrateur du club Diversitelles Le trait d union entre une organisation et ses publics Vice présidente du SYNAP Administrateur du club Diversitelles Accompagnements de PME/PMI et grandes entreprises depuis 25 ans 15 organisations dans

Plus en détail

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons

Une liste de Questions et Réponses Un exemple de lettre de sollicitation en français et en anglais Le formulaire de dons Cher(ère) participant(e), Au nom de la Fondation du cancer du sein du Québec et de Virgin Radio 96, nous tenons à vous remercier pour votre intérêt et votre participation à l évènement Raser pour sauver

Plus en détail

ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS

ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS Améliorer Mobiliser Maîtriser ENGAGER UNE DÉMARCHE DE PRÉVENTION RPS OUTILS et METHODES Lesquels? A quel moment? Diapo N 1 Améliorer Mobiliser Profusion des OUTILS ET METHODES Maîtriser Sensibilisation

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 12-16 janvier 2012 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 403 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Solution de surveillance média. tout-en-un

Solution de surveillance média. tout-en-un Solution de surveillance média tout-en-un TÉLÉVISION ET RADIO La pleine puissance d une surveillance en direct à MÉDIAS SOCIAUX PRESSE RÉPERTOIRES ET RÉFÉRENCES Une vision sans angles morts : un contenu

Plus en détail

DOSSIER DE SPONSORING

DOSSIER DE SPONSORING DOSSIER DE SPONSORING Tourisme et Changement climatique au Maroc et dans la région Méditerranéenne Un défi global, Des solutions locales, 27 & 28 Avril 2012 RDTR et Université Ibn Zohr d Le 27 & 28 avril

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE

DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT 7-8 MAI 2014 BEAULIEU LAUSANNE DOSSIER DE PRESSE CONVENTION INTERNATIONALE DES METIERS DU SPORT BEAULIEU LAUSANNE TABLE DES MATIÈRES 1. MISSION & OBJECTIFS 2. CIBLES 3. PARTENAIRES 4. WISE EN BREF 5. EXPOSANTS 6. COMITE DE PILOTAGE

Plus en détail

Enquête santé. Etat de santé

Enquête santé. Etat de santé Enquête santé La Ville de Bayonne mène une réflexion sur les questions de la population bayonnaise. L objectif est d appréhender les besoins en santé des habitants et d y apporter le mieux possible les

Plus en détail

FOCUS SOMMAIRE. Chers amis,

FOCUS SOMMAIRE. Chers amis, SOMMAIRE Chers amis, Focus p.1 Syndicats p.2 Associations p.3 Activités à venir p.5 FES Publications p.5 En dépit d une année plutôt agitée, la Tunisie continue son chemin de transition démocratique. Certes,

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Assistant(e)/Secrétaire du Chef Observateur Adjoint (1 poste)

Assistant(e)/Secrétaire du Chef Observateur Adjoint (1 poste) Offre d emploi courte terme (3-4 mois) Agissant comme partenaire d exécution pour la Commission Européenne pour la Mission d Observation Electorale, OIM cherche à recruter pour un certain nombre de postes.

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 21 - Contact : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion & Stratégie d Entreprise flore-aline.colmet.daage@ifop.com

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME pour Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 18 - Mai 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 401 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Vous proposer une communication à 360, c est notre métier.

Vous proposer une communication à 360, c est notre métier. Vous proposer une communication à 360, c est notre métier. Production Audio Communication Digitale Production Images Création Graphique Nancy - Metz - Paris - Bruxelles - Genève +33 (0)3 83 19 02 73 www.orientcom.com

Plus en détail

Atelier C11. Gouvernance, gestion et communication des risques dans les ETI

Atelier C11. Gouvernance, gestion et communication des risques dans les ETI Atelier C11 Gouvernance, gestion et communication des risques dans les ETI Intervenants François COTTIGNIES Administrateur indépendant Pascal GAY Pilot Corporation of Europe Secrétaire Général Caroline

Plus en détail

money town, Programme d Éducation financière

money town, Programme d Éducation financière money town, Programme d Éducation financière money town est un programme d éducation financière qui apprend aux jeunes à gérer leur argent de façon responsable en leur expliquant des concepts financiers

Plus en détail

Sommaire. 1-Introduction.3

Sommaire. 1-Introduction.3 1 Sommaire 1-Introduction.3 2-Les 1ères Journées des Etudes Marketing et sondages d opinion.... 3 2.1- Présentation............3 2.2-Objectifs............3 3-Programme préliminaire......... 3 4-Public

Plus en détail

Planification stratégique chez RCGT

Planification stratégique chez RCGT Planification stratégique chez RCGT 1 2 3 4 «Où sommes-nous?» «Où voulons-nous être?» «Comment s y rendre?» du plan stratégique Environnement Marchés et clients Concurrence Avantage concurrentiel Performance

Plus en détail

Réussissez votre projet de formation continue en 7 points

Réussissez votre projet de formation continue en 7 points Intercultural school Talents pour le monde Réussissez votre projet de formation continue en 7 points Les 7 «P» capitaux Point 1, construire votre projet professionnel ce que j ai fait jusqu à présent,

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Charte des Partenariats - p1 -

Charte des Partenariats - p1 - Charte des partenariats de Nature & Société Depuis sa création dans le milieu des années soixante-dix Nature & Société n a cessé de favoriser, en Ile-de-France, l'information du citoyen et l'éducation

Plus en détail

De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison»

De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison» De «l'opmde» à «Vir volt-ma-maison» La péninsule électrique bretonne Les partenaires : Vir volt : une opération pilote de MDE sur le Pays de Saint-Brieuc Objectifs : Economiser 78 GWh / an d électricité

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

RAPPORT DU CONGRES D OSLO SUR LA PREVENTION DES ABUS SEXUELS ET DE LA MALTRAITANCE EN EUROPE (*)

RAPPORT DU CONGRES D OSLO SUR LA PREVENTION DES ABUS SEXUELS ET DE LA MALTRAITANCE EN EUROPE (*) RAPPORT DU CONGRES D OSLO SUR LA PREVENTION DES ABUS SEXUELS ET DE LA MALTRAITANCE EN EUROPE (*) A travers ce que nous avons pu écouter et échanger au congrès d Oslo, en mai 1995, ainsi que ce que nous

Plus en détail

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT

CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT CHARTE DES PARTENARIATS DE FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT Version actualisée au 18 janvier 2010 Depuis plusieurs années, France Nature Environnement construit des partenariats avec de nombreux acteurs socio-économiques

Plus en détail

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat

N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat 1 N 482 - Mai 2013 Les Français face à la baisse de leur pouvoir d achat Les résultats présentés dans ce document sont issus d un échantillon de 1 332 individus, représentatif de la population française

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 2 - Juin 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise, représentatif

Plus en détail

Le pilotage des RisQues dans Le GRoupe 199

Le pilotage des RisQues dans Le GRoupe 199 Chapitre 5 LE PILOTAGE DES RISQUES DANS LE GROUPE Le changement et l incertitude sont les seuls éléments constants du monde actuel. Le nombre d événements susceptibles d affecter une entreprise et de la

Plus en détail

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC :

1ere Edition. Baromètre SOCIAL MINDS. Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : 1ere Edition Baromètre SOCIAL MINDS Les Tunisiens et les médias sociaux UNE ETUDE : AVEC : Présentation «Social Minds» est un baromètre quantitatif dont la 1 ère édition a été réalisée en Mars 2012, commandité

Plus en détail

Start-up,TPE,PME. Comment réussir un lancement presse?

Start-up,TPE,PME. Comment réussir un lancement presse? Start-up,TPE,PME Comment réussir un lancement presse? Livre Blanc Réalisé par Mary Grammont Fondatrice de Daily RP En un coup d oeil... Préambule... Rappel sur les Relations Presse... Définition et évaluation

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 5 - Contacts : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Avril 2010 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon

Plus en détail

Formation «Audit interne bancaire»

Formation «Audit interne bancaire» Formation «Audit interne bancaire» REFERENCE : 801 1. Objectif général Comprendre le rôle de l'auditeur et son positionnement au sein des dispositifs de contrôle (permanent/périodique). Maîtriser les différents

Plus en détail

RÈGLEMENT DU CONCOURS DU MEILLEUR REPORTAGE DU CINQUNATENAIRE DE LA CONFEMEN

RÈGLEMENT DU CONCOURS DU MEILLEUR REPORTAGE DU CINQUNATENAIRE DE LA CONFEMEN RÈGLEMENT DU CONCOURS DU MEILLEUR REPORTAGE DU CINQUNATENAIRE DE LA CONFEMEN Article 1 La CONFEMEN lance, dans le cadre de la célébration de son cinquantenaire, un concours du meilleur reportage en presse

Plus en détail

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête!

18 SEPTEMBRE 2014. E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! 18 SEPTEMBRE 2014 E-réputation : une image positive pour une stratégie de conquête! Réputation : de quoi parle-t-on? «Ce que les gens disent ou pensent de moi» car ils l ont vu dans le journal, à

Plus en détail

Guide de rédaction du plan d affaires

Guide de rédaction du plan d affaires Guide de rédaction du plan d affaires Raison sociale ou nom du projet En date du mois année Raison sociale de l entreprise ou nom du projet page 1 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DU PROJET... 2 1.1

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE MARKETING - COMMUCATION DES ENTREPRISES

LICENCE PROFESSIONNELLE MARKETING - COMMUCATION DES ENTREPRISES LICENCE PROFESSIONNELLE MARKETING - COMMUCATION DES ENTREPRISES Prépa. BTS d Etat et DTS MCE La LICENCE de Marketing - COMMUNICATION DES ENTREPRISES vise à développer des compétences générales, techniques

Plus en détail

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt

Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt Hausse des prix des céréales Plan d action du ministère de l agriculture, de l agroalimentaire et de la forêt La hausse des prix des céréales et des oléagineux constatée sur les marchés mondiaux ces derniers

Plus en détail

Programme de bourses d études Le commerce de détail en tant que choix de carrière 2015 Directives relatives aux demandes d inscription

Programme de bourses d études Le commerce de détail en tant que choix de carrière 2015 Directives relatives aux demandes d inscription Processus de demande d une bourse d études Qui est admissible? Les candidats doivent répondre aux critères suivants pour que leur demande soit évaluée : - Être inscrit dans une université ou un collège

Plus en détail

CyberEdge de Chartis

CyberEdge de Chartis Protection contre les conséquences de cyber-risques. CHARTIS FINANCIAL LINES CyberEdge de Chartis Les cyber-risques sont une réalité quotidienne dans le monde de l information et des systèmes d information.

Plus en détail

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ

SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ Et les steaks fous SOMMAIRE I. BUFFALO GRILL : FICHE IDENTITÉ II. CONTEXTE À L ÉPOQUE DE LA CRISE III. LA CRISE DES STEAKS FOUS BUFFALO GRILL IV. RÉACTIONS DE L ENTREPRISE ET COMMUNICATION DE CRISE V.

Plus en détail