Une collectivités. opportunité pour les docteurs. territoriales. magazine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une collectivités. opportunité pour les docteurs. territoriales. magazine"

Transcription

1 Valérie Pécresse : «Changer le regard des entreprises sur le doctorat» interview P.06 // 7 idées reçues à dépasser sur le doctorat, dossier P.14 // laurence Parisot fait le point sur la situation des docteurs, interview P.20 // eads : le Bon profil pour l international, enquête P.22 // le nct fête ses 10 ans P.34 ntelligence(s) Doctorat, entreprises et société 4,50 euros numéro 01 novembre 2010 magazine Une collectivités territoriales opportunité pour les docteurs

2 06 01 # intelligence(s) 03_ édito L avenir se cultive en réseau interview laurence Parisot fait le point sur la situation des docteurs interview valérie Pécresse «Il est ImpératIf de changer le regard que les entreprises portent 20 sur le doctorat.» DOSSieR DoCTEURS, ENTREPRISES ET SoCIÉTÉ 7idées reçues À dépasser 14 eads : le bon profil pour 22Carrières l InternatIonal 04_ Panorama 4,7 milliards d'euros pour l'enseignement supérieur et la recherche 06_ interview de valérie Pécresse «Il est impératif de changer le regard que les entreprises portent sur le doctorat.» 08_ tendances Collectivités territoriales : une opportunité pour les docteurs 13_ Enquête : 8,4 % des ingénieurs préparent une thèse 14_ dossier Docteurs, entreprises et société : 7 idées reçues à dépasser 20_ interview Laurence Parisot fait le point sur la situation des docteurs 22_ carrières EADS : le bon profil pour l international 28_ 5 propositions pour mieux insérer les docteurs 30_ Parcours singuliers : docteurs séduits par le marketing 34_ Formation Les 10 ans de NCT : apprendre à valoriser ses compétences 37_ tour du monde ABG-UFA : l antenne franco-allemande 38_ Master et PhD : inquiétudes américaines sur le taux élevé d abandons 39_ Séjours : Irlande Financement : projets de recherche aux États-Unis Monde : les francophones planchent sur leurs formations doctorales ABG L intelli agence L avenir se cultive en réseau intelligence(s) Intelligence(s) magazine : 239 rue Saint-Martin, Paris, +33(0) Directrice de la publication : Dr Martine A. Pretceille Directeur de la rédaction : Jean-Léon Vandoorne Rédactrice en chef : Dr Évelyne Jardin Rédaction : Conception et réalisation : BythewayCreacom Responsable éditoriale : Hélène Weisskopf Crédits photo : Guillaume Atger, David Delaporte/Andia, EADS/Astrium, EADS/Innovation Works, Masterfile, Ludovic Marin/Réa, Tristan Paviot, Nicolas Tavernier/Réa, Catherine de Torquat, Pierre Wetzel Impression : Les Ateliers réunis, PA Les portes de la Forêt BP 72, Collégien Marne-La-Vallée Cedex Tirage : exemplaires Routage : RMF Régie publicitaire : Michèle Ansola +33(0) ou +33(0) ISSN en cours Commission paritaire en cours Dépôt légal : à parution Prix au numéro : 4.5 Abonnement annuel (3 numéros) : 12 (France), 20 (étranger) Service abonnements ABG, 239 rue Saint Martin, Paris, +33(0)

3 L avenir se cultive en réseau «L économie de la connaissance et de l innovation a besoin de docteurs formés à la recherche et au questionnement.» L abg œuvre depuis 30 ans à l insertion professionnelle des doctorants et jeunes docteurs. L approche visionnaire de Bernard gregory, soutenue dès l origine par le ministère de l enseignement supérieur et de la Recherche ainsi que par le CnRS et le Cea, s est imposée. avec la loi sur l'autonomie, les établissements d enseignement supérieur sont désormais responsables de la préparation et de l accompagnement des doctorants. L économie de la connaissance et de l innovation a besoin de docteurs formés à la recherche et au questionnement. C est un enjeu majeur pour nos laboratoires, nos entreprises et notre société. Forte de son expérience associative, l abg se devait aussi d évoluer en renforçant sa culture entrepreneuriale. Cette volonté se traduit par l adoption d un nouveau logo et d une nouvelle signature, «l intelli agence». Une des initiatives de l «intelli agence» a été de mettre en service en août la première phase de notre plateforme collaborative bilingue web 2.0. Celle-ci doit favoriser l interactivité et la mutualisation des connaissances, en France mais aussi à l étranger où nous développons nos partenariats (en allemagne et en argentine aujourd hui, d autres demain). La sortie du premier numéro de votre nouveau magazine intelligence(s) magazine, qui remplace Docteurs&Co, est une deuxième innovation. Complément du site, intelligence(s) magazine veut vous apporter des éléments de réflexion sur les enjeux de l emploi des docteurs et des réponses aux questions que se posent les entreprises et les docteurs. Comme son prédécesseur, ce magazine s adresse à tous les docteurs et doctorants, mais aussi aux entreprises, à tous les acteurs académiques et socio-économiques qui s intéressent à l innovation et à la recherche. nous attendons vos suggestions, critiques et commentaires, en espérant que vous serez nombreux à vous abonner à cette publication et à nous rejoindre sur dr martine a. Pretceille, professeur des universités, directrice de l'intelli'agence INTELLIGENCE(S) NovEmbrE

4 panorama 4,7 milliar d'euros supplémentaires pour l'enseigne Budget 2011 Le ministère de l'enseignement supérieur et de la Recherche a annoncé un budget 2011 en forte hausse par rapport à 2010, avec 4,7 milliards d'euros supplémentaires. Cette augmentation spectaculaire du budget est à imputer principalement aux «investissements d'avenir» (3,58 milliards d'euros en 2011), financés grâce au «Grand Emprunt» et dont l objectif est de «doter la France de quelques campus à forte visibilité internationale, à la gouvernance rénovée et ouverts sur leur écosystème d'innovation.» Les crédits budgétaires dits MIRES (Mission Interministérielle Recherche et Enseignement Supérieur) seront eux aussi en forte hausse : millions d'euros, à 25,2 milliards d'euros. Le budget du plan Campus de rénovation de l'immobilier universitaire recevra 508 millions supplémentaires. Enfin, près de 5 milliards d'euros seront affectés au Crédit d'impôt Recherche (CIR), qui permet aux entreprises d'obtenir un crédit d'impôt en fonction de leurs dépenses de R&D. Les priorités de ce budget 2011 seront : L'attractivité des carrières dans l'enseignement supérieur et la recherche : le salaire d'embauche des jeunes maîtres de conférences devrait être revalorisé de 12 à 25 %, et les modalités d'évaluation évolueront afin de mieux reconnaître toutes les missions assurées par les enseignants et chercheurs, au premier rang desquelles l'enseignement. Des mesures seront également prises pour promouvoir l'excellence scientifique (prime France 42 14,3 % Avec 42 milliards de dollars, de dépense intérieure de R&D (DIRD), la France se classe au cinquième rang mondial, derrière les États- Unis, le Japon, la Chine et l'allemagne. En 2007, l'industrie pharmaceutique s'est hissée à la première place des secteurs industriels investissant en R&D (14,3 % des dépenses), détrônant l'industrie automobile (13,9 %) et devançant la construction aéronautique et spatiale (11 %) ainsi que la fabrication d'équipement radio, télé et communication (10 %). Source : Repères et références statistiques sur les enseignements, 04 INTELLIGENCE(S) NumÉro 01

5 ds ment supérieur et la recherche Google investit en France Éric Schmidt, PDG de Google, a annoncé, le 9 septembre, l'ouverture d'un nouveau centre de R&D à Paris, ainsi que la création d'un Institut culturel européen. Google, qui prévoit de recruter de nombreux diplômés des écoles et universités françaises, a indiqué que son plan d'investissement en France incluait également le financement de partenariats de recherche, le soutien aux entrepreneurs et aux développeurs (formations, networking, coaching...) et un programme ciblant les PME. d'excellence, intéressement aux contrats de recherche, chaires d'excellence...). Enfin, ce secteur échappera jusqu'en 2013 à la règle du non-remplacement d'un départ à la retraite sur deux, qui frappe l'ensemble de la fonction publique. L'accompagnement de la réforme des universités et la réussite des étudiants : augmentation du nombre et du montant des bourses, construction et réhabilitation de logements étudiants, accompagnement des universités vers l'autonomie, etc. Les moyens de la recherche : là encore, le chantier «Carrières» est au centre des préoccupations, mais le budget des organismes de recherche, en hausse de 86 millions d'euros, couvre également une forte progression des moyens du CnES, le transfert à l'inserm des moyens relatifs au Plan cancer 2 et autres ajustements concernant notamment l'ifp et le CEA. Fabrice Martin Plus d'infos sur le site web du ministère : La population doctorale en Île-de-France Partant du constat que «les compétences humaines, notamment celles des diplômés de haut niveau, sont un des facteurs les plus recherchés par les entreprises pour localiser leurs fonctions stratégiques», l'institut d'aménagement et d'urbanisme d'île-de-france dresse un bilan statistique de la situation des docteurs dans la région, s'interroge sur la réalité et les effets d'un éventuel brain drain et rappelle les principaux dispositifs existant en matière d'insertion professionnelle des docteurs. Source : La population doctorale en Île-de-France sous l'angle de l'emploi et de l'insertion professionnelle, avril 2010, Institut de d'aménagement et d'urbanisme d'île-de-france Le personnel total en R&D est évalué à plus de personnes, dont 58 % sont rémunérées par les entreprises. Parmi ces employés, près de sont des chercheurs (60 % environ). 30 % Depuis 2000, le nombre de chercheurs employés dans des entreprises a augmenté de près de 30 %. Dans le secteur public, l'effectif des chercheurs n'a cru que de 6 % et a stagné entre 2006 et la formation et la recherche, septembre 2010, Direction de l évaluation, de la prospective et de la performance du ministère de l'éducation nationale. INTELLIGENCE(S) NovEmbrE

6 interview Valérie Pécresse «il est impératif de changer le que les entreprises portent sur 06 INTELLIGENCE(S) NumÉro 01 La ministre de l Enseignement supérieur et de la Recherche salue les efforts déployés par les écoles doctorales pour professionnaliser leurs formations et les encourage à aller encore plus loin pour accompagner la mobilité professionnelle de leurs doctorants. Intelligence(s) _ dix-huit mois après la création du contrat doctoral, quelles leçons tirez-vous de cette innovation encore peu connue d un large public? Valérie Pécresse _ le contrat doctoral mis en place à la rentrée 2009 est une avancée sociale qu il était indispensable de faire. près de doctorants inscrits en première année en ont déjà bénéficié. grâce à ce contrat, le doctorat est désormais reconnu comme une expérience professionnelle à part entière, et le doctorant bénéficie de garanties de sécurité juridique et de protection sociale. ainsi par exemple, les années de recherche dans le cadre d une thèse et le grade obtenu à l issue sont repris dans l ancienneté des jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs. les nouveaux titulaires sont classés à un échelon plus élevé, leurs années de contrat doctoral comptent comme des années de titulaire. de plus, ce contrat est unique et identique pour tous les établissements d enseignement supérieur ou de recherche et permet en tant que contrat de travail d accumuler des droits à la retraite, ce que ne permettait pas, par exemple, le système des libéralités auquel il a été mis fin. Intelligence(s) _ Les campus d excellence peuvent-ils jouer un rôle pour que l importance des docteurs dans la dynamique économique et sociale soit, demain, mieux valorisée? V.P. _ avec les 7,7 milliards d euros qui leur sont consacrés par les investissements d avenir, les initiatives d excellence vont permettre d attirer les meilleurs enseignants, les meilleurs chercheurs et aussi les doctorants, en leur offrant notamment des infrastructures de recherche de pointe, équipées des dernières technologies. de plus, ces campus vont ouvrir la voie à des partenariats toujours plus étroits entre les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche, mais également favoriser les rapprochements avec les entreprises. en effet, l expertise et le savoir-faire de nos doctorants seront autant d atouts pour accélérer l innovation et le transfert technologique vers ces entreprises. Intelligence(s) _ Les entreprises et les universités ont appris à mieux travailler ensemble. Faut-il aller plus vite, plus loin, alors que l économie de la connaissance repose aussi sur une meilleure intégration des docteurs dans l univers concurrentiel? «grâce au COntRat DOCtORaL, Le DOCtO- Rat est DéSORmaiS ReCOnnU COmme Une expérience profes- SiOnneLLe à part entière.»

7 «il est essentiel De maintenir Le DiSpOSitiF jeunes DOCteURS DU CRéDit impôt ReCheRChe.» regard le doctorat.» V.P. _ la france souffre encore d un déficit de reconnaissance du doctorat par les entreprises. À titre de comparaison, dans la plupart des pays de l ocde, les titulaires d un doctorat représentent entre 50 % et 80 % de la population des chercheurs en entreprise, alors qu en france, ils représentent moins de 15 % de cette population, contre plus de 50 % pour les ingénieurs. cette «exception française» traduit une méconnaissance de la valeur d un docteur par les entreprises et leurs dirigeants. mais elle est aussi le reflet du cloisonnement de notre système de recherche, dans lequel les découvertes scientifiques ne sont pas suffisamment traduites en innovations de rupture. II est impératif de changer le regard que les entreprises portent sur le doctorat. le nouveau contrat doctoral qui reconnaît le doctorat comme une vraie expérience professionnelle était un préalable nécessaire. recruter un jeune docteur, c est recruter un diplômé de l enseignement supérieur au fait des dernières avancées scientifiques dans son domaine, et à même d apporter un point de vue nouveau sur les problématiques de l entreprise. recruter un jeune docteur, c est aussi recruter un profil disposant d une double culture privée et publique, capable de développer des collaborations avec les laboratoires publics. en allemagne, la majorité des chercheurs privés sont titulaires d un doctorat et jouent efficacement ce rôle de pont entre la recherche amont et la recherche appliquée. et c est tout l intérêt du dispositif «Jeunes docteurs» du crédit Impôt recherche, que d encourager nos entre- prises à investir sur nos jeunes talents. Intelligence(s) _ Le Crédit impôt recherche est un vecteur d intégration des docteurs très utilisé par les entreprises, notamment par les PMe. Le remettre en cause n est-il pas dangereux? V.P. _ Je pense, et les parlementaires l ont bien compris, qu il est essentiel de maintenir le dispositif «Jeunes docteurs» du crédit Impôt recherche, qui permet aux pme de déduire une partie des coûts liés au recrutement de doctorants. d autant plus qu il rencontre un succès croissant. en effet, le dispositif est désormais connu des écoles doctorales et des entreprises. entre 2006 et 2008, le nombre d entreprises y ayant recours a plus que doublé, pour atteindre près de 700 déclarants. Il est donc primordial de maintenir le dispositif inchangé, pour en tirer tous les bénéfices, particulièrement au moment où les investissements d avenir vont multiplier les opportunités de partenariat et donc les occasions pour les entreprises de recruter un docteur. Intelligence(s) _ Les universités devraient-elles faire évoluer leur offre de formation des docteurs en fonction des débouchés professionnels? V.P. _ aujourd hui, l enseignement supérieur et la recherche ne constituent plus l unique débouché des jeunes docteurs. nombre d entre eux s orientent vers les métiers de l industrie ou du management. les écoles doctorales, au sein desquelles se retrouvent universités et grandes écoles, ont fait évoluer leur offre de formations afin de les rendre plus professionnalisantes. parallèlement, dans le cadre du contrat doctoral, l employeur doit aider le doctorant à préparer sa mobilité professionnelle. de plus, ce contrat permet au doctorant d exercer toutes les fonctions liées aux métiers de la recherche : valorisation de la recherche, missions de conseil ou d expertise pour des entreprises ou des collectivités, et, bien sûr, l enseignement. toutes les activités susceptibles d être confiées aux doctorants contractuels sont nécessairement accompagnées d une offre de formation adéquate. des efforts considérables ont donc été accomplis depuis deux ans. les universités doivent aujourd hui poursuivre leur démarche de professionnalisation de leurs formations au niveau du doctorat. Intelligence(s) _ L insertion des docteurs fait aujourd hui partie des missions des universités. Qu attendez-vous de l ABG qui travaille depuis 30 ans dans cette direction, et plus particulièrement à l international? sa mission doit-elle évoluer vers, par exemple, celle d opérateur? V.P. _ l abg doit continuer à faire profiter les jeunes scientifiques de son expertise, notamment en les accompagnant dans leurs démarches d insertion professionnelle, et à remplir son rôle d interface entre tous les acteurs (associations de jeunes chercheurs, medef, apec ). ses missions s inscrivent naturellement dans le cadre de l internationalisation de la recherche française et des actions en faveur de l attractivité de nos établissements, en étroite collaboration notamment avec le futur éta- blissement public issu du rapprochement entre campus france et egide. n INTELLIGENCE(S) NovEmbrE

8 tendances AMbRE nelet // Docteur en optique. Chargée de mission Optique et Enseignement supérieur, au Conseil régional d Aquitaine. 08 INTELLIGENCE(S) NumÉro 01

9 Une opportunité collectivités territoriales pour les docteurs Les collectivités territoriales offrent aujourd hui des postes intéressants pour des docteurs prêts à ne plus exercer le métier de chercheur et que l univers des entreprises privées n attireraient pas. Les effectifs de la fonction publique territoriale se sont envolés ces dernières années : + 40 % entre 1998 et 2008, selon le journal Les Échos (26/08/2010). et si les perspectives d emploi restent stables en 2011, les postes laissés vacants par le départ des seniors devraient soutenir les besoins en recrutement d ici 2018, date à laquelle la moitié des personnels de catégorie a (niveau bac +5) partiront à la retraite, souligne Jean-françois lemmet, président de l association nationale des directeurs des ressources humaines des territoires (andrhdt). «Les opportunités devraient être particulièrement fortes dans les moyennes et les grandes collectivités de quatre régions : Île-de-France, Rhône- Alpes, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais, ajoute Jean-françois lemmet. Beaucoup de postes qui vont s ouvrir peuvent convenir à des docteurs en gestion et en droit, ainsi que d autres issus des filières scientifiques ou des sciences humaines et sociales. Le Conseil général des Hautsde-Seine (92) a ainsi recruté des docteurs en droit pour gérer l immobilier du département.» À l agence régionale de développement (ard) de l Île-de-france, trois docteurs spécialistes en économie de l innovation et économie européenne travaillent à la direction de l attractivité durable des territoires (dadt), souligne son directeur Vincent gollain, lui-même titulaire d un doctorat en politique économique de l université paris I. auteur d une thèse en arts du spectacle LeS élus LOCaUx S appuient SUR L expertise DeS DOCteURS pour prendre DeS DéCiSiOnS. consacrée aux cérémonies des Jo, sylvain bouchet a, lui, posé ses valises à annecy, où il aide la ville à préparer sa candidature aux Jo d hiver de «Je dois rallier des partenaires sportifs et culturels autour des projets, en tenant compte des contraintes budgétaires et techniques, et en intégrant les avis des acteurs politiques, explique-t-il, aucune journée ne ressemble à une autre.» ExPErtIsE recherchée les régions, départements et grandes villes qui soutiennent la recherche sur leur territoire ont ouvert leurs portes à des docteurs issus des filières scientifiques dans leurs services chargés de cette mission. c est le cas d ambre nelet, chargée de mission optique et enseignement supérieur, au conseil régional d aquitaine, d aurélie baker, docteur en biochimie et biophysique au conseil général midi-pyrénées, ou encore de Julie Keirsse-haquin, docteur en chimie, au conseil général de l essonne. les élus locaux s appuient sur l expertise de ces conseillers techniques de haut niveau pour prendre leurs décisions. «Nous apportons notre expertise sur les projets scientifiques, notre connaissance du terrain, du milieu de la recherche et de l innovation, aux élus qui sont libres de suivre ou non notre avis», explique Julie Keirsse-haquin. du traitement des appels d offres au suivi des dossiers de demande de financement, en comités de pilotage, les connaissances scientifiques de ces docteurs jouent un Nous apportons notre expertise sur les projets aux élus, qui sont libres de suivre ou non notre avis. Julie Keirsse-Haquin // Docteur en chimie. Elle travaille au Conseil général de l Essonne sur des politiques de soutien à la recherche et à l innovation dans la filière santé-biotechnologie. Je suis payée par mission, donc mes rentrées d argent sont irrégulières. il est nécessaire de savoir bien se gérer. Jeanine Le bihan // Docteur en histoire. Elle est auto-entrepreneur. INTELLIGENCE(S) NovEmbrE

10 tendances BeaUCOUp De postes qui VOnt S OUVRiR peuvent COnVeniR à DeS DOCteURS en gestion et en DROit, ainsi que D autres issus DeS FiLièReS SCientiFiqUeS OU DeS SCienCeS humaines et SOCiaLeS. Je dois rallier des partenaires sportifs et culturels autour des projets Aucune journée ne ressemble à une autre. point de vue des qualités qui peuvent faire peur Vincent Gollain, directeur de la direction de l attractivité durable des territoires (dadt) et docteur en politique économique, s exprime sur les compétences professionnelles des docteurs, encore mal perçues par les recruteurs. Les docteurs ont appris à analyser une masse conséquente de données et à les structurer. Ils ont tous développé des capacités rédactionnelles pendant leur thèse, ce qui leur permet de rédiger des rapports consistants rapidement. Ils savent prendre du recul et se mettent aisément dans la posture de progression permanente. Malheureusement, les docteurs continuent à effrayer certains recruteurs pour trois raisons : ils ne sont pas formatés car aucune thèse ne ressemble à une autre ; ils sont devenus (trop?) autonomes dans leur façon de penser et ils ont (trop?) aiguisé leur sens critique. Le blog de Vincent Gollain : Sylvain bouchet // Docteur en arts du spectacle. Il aide la ville d Annecy à préparer sa candidature aux Jo d hiver de Aurélie baker // Docteur en biochimie et biophysique. Elle travaille au Conseil général Midi-Pyrénées. rôle clé. ambre nelet est sûre que sa spécialisation en optique/laser, obtenue dans un laboratoire de l université de bordeaux, a été un atout capital lors de son recrutement car elle devait évaluer les projets d un programme de financement de grands instruments. même configuration pour aurélie baker, diplômée de l université de toulouse : «Mon sujet de thèse à l interface biologie et biophysique a constitué un point fort sachant que je suis en contact étroit avec les trois pôles de compétitivité toulousains (Cancer- Bio Santé, Agrimip Innovation, Aerospace Valley)». «Ma thèse a été un gage de sérieux, même si ce n est pas tant mon sujet de thèse que mon domaine scientifique qui a compté», renchérit Julie Keirsse-haquin, diplômée de l université de rennes, qui travaille aujourd hui sur des politiques de soutien à la recherche et à l innovation dans la filière santé-biotechnologie, secteur clé en essonne. si elles ont dû renoncer à faire de la recherche, ambre nelet, aurélie baker et Julie Keirsse-haquin font partie de l écosystème local de la recherche et de l innovation : leurs contacts avec les cellules de valorisation des universités, DanS L écosystème LOCaL D innovation. entreprises, incubateurs, pôles de compétitivité sont d une grande richesse, soulignent-elles. «Le travail est très varié, beaucoup plus qu au laboratoire, mais la charge de travail est très forte», avertit ambre nelet. «Au départ, il faut s adapter, ajoute Julie Keirssehaquin. C est un environnement qui peut paraître très contraignant lorsque l on vient du monde de la recherche, où l on organise souvent ses journées au rythme de nos expériences.» l humilité est également une qualité appréciée : «Dans mes déplacements, je m exprime au nom de ma région, et non pas en mon nom propre. Pour un chercheur qui a été acculturé à l affirmation de soi, ce n est pas évident au départ», explique ambre nelet. ces profils scientifiques peuvent être également recherchés par les pôles de compétitivité. s ils ne financent pas directement la recherche, «ces pôles facilitent et 10 INTELLIGENCE(S) NumÉro 01

11 «Commission permanente, séance plénière, délibération, crédit de paiement, autorisation de programme, maîtrise d ouvrage, maîtrise d œuvre, CPER (Contrat de Projet État Région), FEDER (Fonds Européen de Développement Régional)... ce sont les termes qui rythment notre travail de chargé de mission», explique Ambre Nelet. LIrE Philippe-Jean Quillien, La culture territoriale en 70 fiches, Ellipses, catalysent la mise en place des projets de recherche collaboratifs par de la mise en réseau ou de la gestion de projet», explique tania rougier, ingénieur-docteur en génie des procédés alimentaires et aujourd hui animatrice de projets sur les thématiques «céréales, nutrition, santé humaine» et «céréales, alimentation animale» au pôle céréales Vallée (63), après avoir été conseillère technologique et innovation à la chambre de commerce et d Industrie (cci) du loir-et-cher (41). «Mon temps de travail se répartit en quatre grands types de tâches : 40 % est consacré aux projets (génération et suivi des projets, appui à la recherche de financement, animation de groupes de réflexion), 25 % à la communication extérieure (promotion du pôle, de ses activités, des projets et des compétences des adhérents ; participation à des salons ; relation avec les financeurs, la presse et les partenaires), 20 % aux relations avec les adhérents et les prospects, et 15 % au fonctionnement du pôle (labellisation, réunions internes, veille, formation individuelle... ).» tania rougier n a pas vraiment le temps en pratique COMMEnt? comment pousser la porte si l on est attiré par une carrière dans une collectivité locale? ambre nelet, Julie Keirsse-haquin et aurélie baker ont toutes démarré en contrat à durée déterminée (cdd). ÊtrE à L écoute des bruits de couloir du laboratoire a permis à ambre nelet d apprendre l ouverture d un poste dont la description était affichée sur le site de la société française de physique. aurélie-marie baker a su que le poste était disponible via son supérieur hiérarchique issu du même laboratoire. avant la fin de son cdd, elle a passé le concours d ingénieur territorial, réussi sans difficulté, avec de la chance : l épreuve écrite de 5 heures portait sur les déchets à risque infectieux, domaine qu elle maîtrisait bien. et elle s était préparée à l épreuve orale sur les aspects juridiques des collectivités locales. prendre un poste en cdd avant le concours permet de vérifier que «l on peut s adapter à ce milieu très différent de celui de la recherche», recommande Julie Keirsse-haquin. AdrEssEr une candidature spontanée peut porter ses fruits selon Jean-françois lemmet, président de l andrhdt. «Si votre profil accroche, on pourra vous proposer un CDD de trois ans renouvelable une fois, puis transformable en CDI. Même quand les docteurs ne sont pas recrutés sur leur titre et diplôme, des opportunités sont à leur portée s ils savent présenter le plus apporté par leur expérience doctorale, s ils sont capables de répondre à des besoins précis de la collectivité ciblée, le tout d une façon très opérationnelle.» ce qui implique de bien se renseigner sur la structure dans laquelle on pose sa candidature. FrAnchIr LA PortE des AGEncEs d IntérIm est une solution à ne pas négliger, car le recours est devenu légal dans le secteur public en août «En dehors du milieu académique et de la R&D, mieux vaut ne pas parler de son sujet de thèse lors de l entretien d embauche, où il est nécessaire de pouvoir répondre aux besoins du recruteur», conseille de son coté Vincent gollain à la tête de la dadt d Île-de-france, confirmant les expériences de nombreux docteurs. sylvain bouchet est un peu l exception. son expertise accumulée pour sa thèse sur les cérémonies des Jo est aujourd hui fort utile pour aider annecy à préparer sa candidature aux Jo «En avril 2009, j avais écrit à la mairie d Annecy en appuyant ma candidature avec des références aux missions réalisées en parallèle à ma thèse, comme par exemple au théâtre de Genève, au musée d art contemporain de Lyon, au musée des Moulages, à l opéra de Lyon, etc. Je n étais donc pas estampillable "intello".» INTELLIGENCE(S) NovEmbrE

12 tendances tania Rougier // Ingénieur-docteur en génie des procédés alimentaires. Elle est animatrice de projets au pôle Céréales Vallée, dans le Puy-de-Dôme. Je suis venue leur apporter mon statut de docteur, mes qualités d adaptation, mes compétences en méthodologie et mon réseau universitaire. Emmanuelle Pierre-Marie // Docteur en sociologie. Elle travaille à l Atelier Parisien d Urbanisme (APUR). de s ennuyer et ses conditions de travail sont proches de celles qu elle a connues pendant sa thèse cifre, où elle était en interaction avec beaucoup d interlocuteurs. en revanche, elle se sent «loin de la science, et ceci pourrait être rédhibitoire si l on y reste attaché», prévient-elle. urbanistes, sociologues, historiens l importance croissante des problématiques d aménagement du territoire et de développement durable crée par ailleurs, au sein de structures travaillant avec les collectivités territoriales, des opportunités nouvelles pour les diplômés des sciences humaines. en 2003, emmanuelle pierre-marie, docteur en sociologie rejoint l agence d urbanisme de la région du havre et de l estuaire de la seine (aurh), en tant que chargée d études. l aurh, sous statut associatif avec une délégation de service public, accompagne les acteurs locaux dans leurs réflexions sur l aménagement de ce territoire. le sujet de thèse d emmanuelle pierre-marie sur les pratiques domestiques du téléphone était très éloigné des préoccupations de l agence. en revanche, «je suis venue leur apporter mon statut de docteur, mes qualités d adaptation, mes compétences en méthodologie (enquête qualitative) et mon réseau universitaire.» le travail en agence d urbanisme est plus varié mais plus contraint que dans un laboratoire universitaire, estime emmanuelle pierre-marie. «Il faut également apprécier de travailler en équipe interdisciplinaire, ainsi qu avec des acteurs très divers politique et institutionnel, animer des réunions, présenter les conclusions d études devant des élus, bref, suivre les projets de A à Z, de l élaboration du cahier des charges au rendu du rapport final, voire à la mise en place des actions préconisées. Savoir gérer son temps est capital car nous rendons des comptes à des commanditaires.» «J ai beaucoup appris à l AURH, et forte de cette première expérience, j ai pu accéder à mon poste actuel, responsable de deux observatoires, dont l un porte sur le handicap et l autre sur l exclusion. À l Atelier Parisien d Urbanisme (APUR), je suis la première sociologue. DeS emplois pour DOCtORantS en CiFRe. Maintenant, dans les agences d urbanisme, il est un peu plus courant de rencontrer des docteurs en urbanisme, mais aussi en démographie, etc.» «L agence d urbanisme de Lyon compte depuis longtemps des doctorants et des docteurs, explique son directeur olivier frérot. L agence, connue pour sa culture «recherche», investit 10 % de son chiffre d affaires dans la en pratique COMbIEn? En début de carrière, un ingénieur territorial gagne 1 603,12 bruts mensuels. si vous négociez votre formation par la recherche comme une expérience professionnelle de deux ans, vous pourrez espérer aux alentours de l expérience de Julie Keirsse-haquin : «À l embauche, ma thèse a été considérée comme une vraie expérience professionnelle, et cela a impacté mon niveau de rémunération. Dans mon salaire, une partie est liée à mon grade et à mon ancienneté et elle est fixée par une grille. Viennent s y ajouter des primes qui représentent une partie non négligeable de mon salaire. Ces primes varient d une collectivité à l autre et sont plus ou moins négociables.» en savoir plus fichescarrieres/pdf/ingenieur.pdf Les grilles de salaire : blog.fr/ext/ territorial_01_07_09_448.htm R&D et trois doctorants en thèse Cifre sont parmi nous, explique-t-il. Nos doctorants défrichent de nouveaux terrains, et sont des maillons forts pour nourrir nos liens durables avec les laboratoires académiques. De plus, nous avons le temps de les observer pendant trois ans, et c est un excellent processus de pré-embauche.» une historienne Auto-EntrEPrEnEur après une thèse en histoire sur l ostréiculture et la société ostréicole en bretagne sud, Jeanine le bihan a choisi en 2009 d être une historienne libérale en optant pour le statut d auto-entrepreneur. elle a ainsi réalisé des travaux de recherche pour la commune de penestin (morbihan) en 2009, puis sur des marais en cours d acquisition pour le conseil général du morbihan en 2010 (titres de propriété desdites parcelles, historique de la mise en valeur et de son aménagement). «Je suis payée par mission, donc mes rentrées d argent sont irrégulières. Il est nécessaire de savoir bien se gérer, mais je suis mon propre patron et j apprécie beaucoup cette liberté», explique Jeanine le bihan qui a trouvé ses premiers clients grâce à ses réseaux locaux. pour la plupart des docteurs, travailler pour une collectivité locale implique d avoir fait le deuil de la recherche et certains s en portent fort bien. Dr Évelyne Jardin 12 INTELLIGENCE(S) NumÉro 01

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011

Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Résultats de l enquête, réalisée mi 2013, relative aux doctorants dont la Cifre s est arrêtée en 2011 Remarque préliminaire : les dates d arrêt de la Cifre s étalent sur toute l année 2011, ce qui entraîne

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse

Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Communiqué de presse Enquête 2011 Apec / Université Paris-Dauphine sur l insertion professionnelle Diplômés de Dauphine : 95% en poste et une rémunération en forte hausse Paris, le 12 mai 2011 Pour la

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011*

INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* INSERTION DES JEUNES DIPLOMES Groupe ESC DIJON BOURGOGNE Enquête 2011* La 19me enquête «Insertion des jeunes Diplômés» de la Conférence des Grandes Écoles s intéresse aux conditions d insertion professionnelle

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO

L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO L APPRENTISSAGE À SCIENCES PO 130 C est le nombre d apprentis à Sciences Po en 2014. Sciences Po souhaite atteindre le nombre de 150 apprentis par an, soit 10 % d une promotion. l apprentissage à Sciences

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur

Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce spécialité Acheteur Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Les dispositifs Cifre

Les dispositifs Cifre Esprit scientifique, Esprit d entreprise Les dispositifs Cifre Dopez vos performances avec un doctorant Présentation Générale Dispositifs CIFRE, objectifs - Concourir au développement des collaborations

Plus en détail

L Apprentissage à Sciences Po

L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po L Apprentissage à Sciences Po g Une filière en développement Depuis 2006, Sciences Po développe activement ses formations en apprentissage. Sept masters proposent aujourd

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet :

Horizon PME. Synthèse. Etude des besoins pour la croissance des PME. Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Horizon PME Etude des besoins pour la croissance des PME Synthèse Croissance des PME de l Edition de logiciels et Solutions internet : Quels besoins pour financer leurs activités innovantes? Auteurs :

Plus en détail

Trois volets complémentaires :

Trois volets complémentaires : L'AvanThèse OU COMMENT DEVENIR ACTEUR DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL Thèse ou pas thèse de doctorat? Telle est la question. Mieux vaut se la poser avant de se retrouver engagé pour trois ans ou de délaisser

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine

DOSSIER DE PRESSE. www.dauphine.fr. Mercredi 4 juin 2013 Direction de la communication de l Université Paris-Dauphine DOSSIER DE PRESSE www.dauphine.fr 1 Présentation de l Université Paris-Dauphine L Université Paris-Dauphine est un grand établissement d enseignement supérieur exerçant des activités de formation (initiale

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

Master Mécanique et ingénieries

Master Mécanique et ingénieries Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Mécanique et ingénieries Université de Bordeaux (déposant) Arts et Métiers Paris Tech Ecole Nationale Supérieure d Architecture et de Paysage de Bordeaux

Plus en détail

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS)

Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Informatique décisionnelle et statistique (IDS) Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Licence professionnelle Éditeur

Licence professionnelle Éditeur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Éditeur Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS

INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER ACCOMPAGNER DEVELOPPER ÉVEILLER VOS IDÉES RÉALISER VOS PROJETS INNOVER POUR ALLER PLUS LOIN Thibault CHARLES, Fondateur et directeur d isonomia «De formation ingénieur et expert en physique du

Plus en détail

Le secteur informatique

Le secteur informatique Mai 2014 Le secteur informatique Service Etudes CCI Indre Le secteur informatique Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE SECTEUR INFORMATIQUE EN FRANCE Etablissements

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT 2011/2014 Enquête auprès des anciens ou actuels doctorants Cifre ayant participé à une des éditions des 24H Chrono de l entrepreneuriat organisées par l ANRT et

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Management des achats et des ventes à l'international de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012

Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Baromètre Ressources Humaines des collectivités locales 2012 Prudence dans la fonction publique territoriale Sur fond de stabilisation des effectifs, une collectivité sur deux remplacera l intégralité

Plus en détail

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES

Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Observatoire des métiers de la communication dans l enseignement supérieur Enquête auprès des membres de l ARCES Vague 4 Mai 2011 Synthèse Occurrence est certifiée ISO 9001:2000 depuis 2004 Sommaire Page

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

Penser son projet professionnel dès la fin du master

Penser son projet professionnel dès la fin du master 1 Penser son projet professionnel dès la fin du master Réaliser une thèse c est s engager durant 3 ans dans une recherche afin d apporter une connaissance nouvelle sur un sujet spécifique. Au-delà de l

Plus en détail

Description Master General Management

Description Master General Management Description Master General Management L intérêt de ce master, qui s appuie sur un partenariat entre d un côté l école d ingénieur Polytech Annecy Chambéry et de l autre l Institut de Management de l Université

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire Monde Contemporain Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés du master «Histoire

Plus en détail

L IFPA SS. vous accompagne. Pôle Orientation et Carrière. www.ifpass.fr www.formations-assurance.fr. www.formations-assurance.fr

L IFPA SS. vous accompagne. Pôle Orientation et Carrière. www.ifpass.fr www.formations-assurance.fr. www.formations-assurance.fr L IFPA SS vous accompagne Pôle Orientation et Carrière Validation des acquis de l expérience (VAE) Bilan de compétences Plateforme emploi Coaching www.enass.fr www.ifpass.fr www.formations-assurance.fr

Plus en détail

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines?

Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Qu est-ce que la Gestion des Ressources Humaines? Chapitre 1 La gestion des ressources humaines (GRH) peut être définie comme la gestion des hommes au travail dans des organisations (Martory et Crozet,

Plus en détail

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats

Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France. Résultats Enquête sur la formation initiale dans l industrie du jeux vidéo en France Résultats Le jeu vidéo est, à travers le monde, la première industrie culturelle devant les secteurs du cinéma et de la musique.

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009

CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 CHARTE DES BOURSES DU 6 OCTOBRE 2009 MISE A JOUR LE 27 JUIN 2012 CHARTE DES BOURSES DE LA FONDATION PALLADIO Le programme de bourses de la Fondation Palladio, sous l égide de la Fondation de France, vise

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1

Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche. Thème n 1 Assises de l Enseignement supérieur et de la Recherche Thème n 1 La réussite de tous les étudiants La réussite de tous les étudiants sera la première priorité, avec une attention spécifique portée au premier

Plus en détail

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions.

Implantée depuis 2 ans à Bordeaux, Inside RDT fait le point sur ses pratiques et ses ambitions. Page 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE À l occasion du Salon de l Entreprise Aquitaine, Inside Révélateur De Talents fête ses 10 ans d innovations dans les domaines de la formation et du coaching pour les entreprises.

Plus en détail

{Epitech}, depuis 15 ans

{Epitech}, depuis 15 ans {Epitech}, depuis 15 ans L école de l innovation et de l expertise informatique en action Le projet comme méthode d enseignement, l étudiant au cœur de l école Le cursus Epitech se base sur une utilisation

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Etude statistique des données fournies par la CCIJP

Etude statistique des données fournies par la CCIJP Etude statistique des données fournies par la CCIJP Sommaire Introduction : Stagnation du nombre de cartes accordées en 2012... 4 1. Dans quels secteurs d activité les journalistes encartés travaillent-ils?

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015

RECRUTER. un collaborateur handicapé. Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 Entreprises AIDES ET SERVICES DE L AGEFIPH JUIN 2015 RECRUTER un collaborateur handicapé Les bonnes questions à se poser Quelles démarches? Les aides de l Agefiph dont vous pouvez bénéficier Les clés pour

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode

Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur L Outplacement Pour accompagner vos collaborateurs quittant l entreprise, Apostrof vous propose un mode d emploi pratique et opérationnel sur l Outplacement

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export

Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Assistant de gestion import-export Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

La relation clients à distance

La relation clients à distance La relation clients à distance Évolution du nombre de centres de contacts en France 3500 3400 3300 3200 3100 3000 2900 2800 2700 3500 3300 3100 3000 2002 2003 2004 2005 (source Cesmo) Évolution du nombre

Plus en détail

La Recherche & Développement en Basse-Normandie

La Recherche & Développement en Basse-Normandie @ La Recherche & Développement en Une activité scientifique dynamique Octobre 2009 N 6 La recherche a pour but de faire progresser l intérêt général et toute la société. Dans une économie de la connaissance,

Plus en détail

Licence professionnelle Management de la relation commerciale

Licence professionnelle Management de la relation commerciale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management de la relation commerciale Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

la Commission des titres d ingénieur et l accréditation des formations d ingénieur en France

la Commission des titres d ingénieur et l accréditation des formations d ingénieur en France la Commission des titres d ingénieur et l accréditation des formations d ingénieur en France Avant la CTI Écoles de l état Ponts et chaussées 1747 Libéralisation de l enseignement supérieur Loi Laboulaye

Plus en détail

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années

L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Communiqué de presse Paris le 18 juin 2014 L intérêt des chefs d'entreprise pour l apprentissage reste fort mais tend à s effriter pour la première fois depuis des années Baromètre 2014 AGEFA- PME/Ifop

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire de l art : création artistique occidentale Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES. PROGRAMME EIFFEL Session 2010-2011 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES ET EUROPÉENNES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l

Plus en détail

construisons ensemble les savoirs de demain

construisons ensemble les savoirs de demain construisons ensemble les savoirs de demain «L IAE Toulouse est l École de Management de l Université Toulouse 1 Capitole, dont l objectif est de proposer des formations de haut niveau dans les différentes

Plus en détail

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie 68 étudiants se déclarent en emploi au 01/12/2011 ETUDIANTS ISSUS DU MASTER 2 GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET LOGISTIQUE DES ECHANGES EN 2009 : LEUR SITUATION EN 2011 Mode d'accès à l'emploi

Plus en détail

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet

Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commerce, spécialité E-commerce/e-marketing : gestionnaire de projet Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilité, contrôle, audit de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

L entretien professionnel annuel

L entretien professionnel annuel L entretien professionnel annuel Informations-repères pour la mise en œuvre du décret du 17 septembre 2007 et de l arrêté du 10 avril 2008 portant sur l appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial

Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Enquête Métiers Cap Com - Occurrence 2011 en partenariat avec le 1 ère Partie Le profil socioprofessionnel du communicant territorial Formation, statut, mobilité, rémunération, motivation Introduction.

Plus en détail

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier

MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier MASTER Droit de l urbanisme, de la construction et de l immobilier Spécialité professionnelle Carte d identité de la formation Diplôme Master 2 Mention Droit public science politique Spécialité Droit de

Plus en détail

Gestion des Ressources Humaines

Gestion des Ressources Humaines Promotion /3 Site : Clermont-Ferrand Gestion des Ressources Humaines Objectif de ce master : Ce master est destiné à former des spécialistes du domaine, cadres de haut niveau, aptes à occuper un emploi

Plus en détail

Première Business School online de France

Première Business School online de France Première Business School online de France Avril 2011 Contact presse RP carrées Vanessa Vazzaz Tel : 03.28.52.07.42 vanessa.vazzaz@rp-carrees.com La première école de commerce en mode XXI ème siècle ENACO,

Plus en détail

Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable

Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable Résultats de l'enquête de suivi des diplômés des 4 premières promotions du Master ParisTech Fondation Renault Transport et développement durable Enquête menée d'octobre 2009 à février 2010 auprès des quatre

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE DESCRIPTION GÉNÉRALE Niveau et conditions d accès Le master MSE (master européen de niveau I délivré par la Fédé*) est préparé en 2 ans pour un étudiant titulaire d un diplôme bac +3 (licence, DEES ou

Plus en détail

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE

SATISFACTION INTERROGATION ENQUÊTE SUJET CROISée DéVELOPPEMENT employeurs SENIOR / salariés VIE D ENTREPRISE SALAIRe SERVICE OBSERVATOIRE ENQUÊTE ANALYSE ENTREPRISE CADRE EMPLOYéS PME ACTIVITé FORMATION EMPLOI CHEF D ENTREPRISE QUESTION SATISFACTION INTERROGATION SUJET DéVELOPPEMENT SENIOR VIE D ENTREPRISE évolution ACTIon FEMMES

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM

MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES. PROGRAMME EIFFEL Session 2013-2014 VADE-MECUM MINISTÈRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DIRECTION GENERALE DE LA MONDIALISATION, DU DEVELOPPEMENT ET DES PARTENARIATS Direction des politiques de mobilité et d attractivité Sous-direction de l enseignement supérieur

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion?

Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? EMPLOI - FORMATION EN PROVENCE - ALPES - CÔTE D AZUR MÉMO N 46 - DÉCEMBRE 2009 Diplôme du supérieur : une garantie pour l'insertion? SÉVERINE LANDRIER CÉCILE REVEILLE-DONGRADI CHARGÉES D ÉTUDES L enquête

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE MÉTIERS) Intitulé (cadre 1) Licence droit, économie, gestion, mention Licence d Administration Publique Autorité responsable de la certification

Plus en détail

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est?

Créativité DOCTORALES. La formation par la recherche. Qu est-ce qu un docteur? Pourquoi préparer un doctorat? Pourquoi choisir Université Paris-Est? ÉTUDES Intelligence Créativité DOCTORALES Mobilité La formation par la recherche Qu est-ce qu un docteur? Expérience professionnelle Réactivité International Innovation Compétitivité Pourquoi préparer

Plus en détail

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées"

Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises Les meilleures initiatives partagées Prix AEF - 5 ème édition Universités - Entreprises "Les meilleures initiatives partagées" Groupe AEF est une agence de presse professionnelle d information spécialisée dans les domaines de l Education,

Plus en détail

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage

Cursus LaSalle Beauvais d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage Cursus d Ingénieur d Affaires, par la voie de l apprentissage une autre approche de l enseignement en école d ingénieur L'Institut polytechnique est par vocation lié au monde de l'entreprise. Depuis 1999,

Plus en détail

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3

Flash-Info O.P.E.I.P. Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? 4641 étudiants inscrits en L3 N 13 : Sept. 2008 Flash-Info O.P.E.I.P. Observatoire des Parcours Etudiants et de l Insertion Professionnelle (OPEIP) Sortis de l université en 2005... Que deviennent les étudiants de Licence 3? (Promotion

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques

Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Commercialisation des produits touristiques Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable

Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion des PME et développement durable Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III

Section des formations et des diplômes. Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Section des formations et des diplômes Rapport d évaluation de l Ecole doctorale 251 «Sciences de l environnement» Université d Aix-Marseille III Contexte général L Ecole doctorale n 251 «Sciences de l

Plus en détail

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro

Ça marche. Le Doctorat comment. Quelques pistes pour vous aider. Etudes doctorales - Montpellier SupAgro Le Doctorat comment Ça marche Quelques pistes pour vous aider 1 c est: environ 200 doctorants, rattachés à 4 Ecoles Doctorales accueillis dans 21 laboratoires de Recherche (UMR) Directeur scientifique

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007

Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 Observatoire Régional des Parcours Etudiants Aquitains (ORPEA) Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2009 des diplômés de Master professionnel promotion 2007 En Bref : Le taux de réponse global atteint

Plus en détail

Licence Sciences pour l ingénieur

Licence Sciences pour l ingénieur Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences pour l ingénieur Université de Toulouse III Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail