Sommaire description du Païs et Comté de Bigorre Guillaume Mauran Ecrite en 1614

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire description du Païs et Comté de Bigorre Guillaume Mauran Ecrite en 1614"

Transcription

1 Sommaire description du Païs et Comté de Bigorre Guillaume Mauran Ecrite en 1614 Livre II Chapitre 21 Sources et travaux d histoire haut pyrénéenne 1 Association Guillaume Mauran 1980 La ville de Tarbes Relever les noms des monuments, portes et bourgs de la ville de Tarbes cités dans les textes. Les repérer sur le plan de la ville médiévale, puis sur un plan de la ville actuelle. Le 20 dudit mois de janvier, qui etoit veille de la feste Saint Vincent, M r de Montamat, lieutenant general en Bearn pour la reine de Navarre, se mit en chemin pour surprendre la ville de Tarbe ; mais sur l heure de complies, quelques paisans découvrirent ses troupes de gens de cheval qui descendoient par le cottau de Sarrecaute, à une lieue de la ville, et en donnerent avis au capitaine Forgues, lequel se retira promptement dans le Bourg Vieil et y attira quelques habitants des autres bourgs ; puis il fit ouvrir les canaux des moulins et remplir d eau les fossés pour empecher que l ennemy ne put aborder la muraille. Entre ceux que le capitaine Forgues fit venir dans le Bourg Vieil, etoit Jean Mauran, receveur des decimes du dioceze de Tarbe, lequel porta quant et soy l argent de sa recette. M r de Montamat entra dans le bourg de la Sede et de Carrere Longue sans y trouver aucune résistance, et croyoit passer aussy librement par le reste de la ville ; mais etant arrivé près du Maubourguet, il se vit arreté par un grand fleuve d eau qui regorgeoit des fossés, et aperceut que les portes etoient closes ; au moyen de quoy, il se logea dans Carrere Longue. [ ] Cependant ils depescherent quelques hommes vers les sources des cannaux pour tarir l eau des fossés et en vinrent à bout avant la minuit. [ ] Mais quand les assiegés eurent pris garde à l eau qui tarissoit et consideré qu ils n etoient pas en tout cinquante hommes pour se deffendre, ils prierent le capitaine Forgues à se resoudre à ce qu il jugeroit estre le plus utile. Il leur conseilla se sauver durant la calme de la nuit et tandis que les ennemis ne les pressoient. [ ] Il y avoit une breche près de l eglise Saint Jean, laquelle depuis a eté reparée, et fut avisé que par icelle pourroient sortir plus aisement ceux qui se voudroient retirer sans estre aperçus de l ennemy. [ ] Les ennemis ayant eu moyen d aborder la muraille, qui n etoit plus deffendue, la sapperent près la porte de l Horloge et, avant le jour, eurent fait ouverture suffisante pour y entrer et, au point dudit jour, ils furent dans la ville. [ ] Quand M r de Montamat eut donné la curée du pillage de la ville à ses gens et qu il eut pris la rançon desdits sieurs juge et sindic et des autres qu il avoit en son pouvoir, il les congedia, et renvoya le capitaine Forgues en sa maison, sans aucun dommage, et lui se retira avec ses troupes en son gouvernement. [ ] M r de Montamat, averti des affaires de Bigorre fit avancer les compagnies de Bearn vers la frontiere, en attendant qu il eut les pieces de canon qu il faisoit venir de Navarreins pour assieger Tarbe. De quoy Bonasse eut avis et se resolut de soutenir le siege. Mais parce que la longueur de la ville

2 requerroit plus grand nombre de soldats qu il n avoit avec soy pour la deffendre, car il n avoit en tout que 800 hommes, il se retrancha dans le Bourg Vieil et Neuf et mit le feu au Maubourguet et au Bourg Crabé, qui etoient aux extremités. Cependant M r de Montamat logea son camp et les canons à l opposite des ruines du Maubourguet et commença la batterie contre les murailles du Vieil Bourg [ ] et dans deux jours, il eut fait breche suffisante pour venir à l assaut. [ ] La resolution des assiegeans fut grande pour venir à l assaut, mais celle des assiegés ne fut pas moindre à le soutenir ; et fut tué grand nombre de soldats d une part et d autre. [ ] M r de Montamat s appresta pour envoyer à l assaut le lendemain, [ ] le fatal et triste jour qui devoit faire de la ville de Tarbes le cimetiere de tant de vaillants soldats et capitaines, grossir et rougir les ruisseaux de sang humain Ce coup fait, il n y resta plus aucun de tous ceux qui avoient soutenu le siege, qui ne fut tué ou detenu prisonnier ; et les prisonniers furent après massacrés de sang froid. Et demeura la ville de Tarbe pleine de corps morts, le nombre desquels et de ceux qui furent trouvés autour de la breche fut d environ deux mil ; et, pour les ensevelir, après que M r de Montamat de fut retiré dans le Bearn et fait retirer les canons et les troupes du pays de Bigorre, les hommes et les femmes des prochains villages s assemblerent et, ayant amassé les habits, armes, anneaux et autres choses que les Bearnois n avoient eu le loisr de prendre [ ] comblerent de corps morts les fossés et les puits et employerent environ 8 jours en ce funeste office. Cecy fut environ la feste de Pasques de la susditte année Depuis en ça, la ville de Tarbe demeura sans habitans et l herbe crut par les rues comme en un pré [ ] et passerent trois ans entiers durant lesquels n y eut aucune garnison.

3 La Cathédrale de Tarbes (La Sèda Sèda en occitan signifie siège, ici le siège épiscopal (cathèdre), Sèda veut donc dire : Cathédrale). Descriptif d éléments à l intérieur de la Cathédrale en Ils s acheminèrent vers la Cité pour prendre l eglise catedrale et faire prisonniers les chanoines, qui s etoient retirés dans icelle, aïant ouis la surprise de la ville. Lysier entra facilement dans l eglise, mais pour arriver à la voute d icelle, où lesdits chanoines etoient, il falloit monter un degré fort etroit et long jusqu à une porte posée presque au milieu d une muraille bien haut de terre, auquel degré repondoit un machecol qui deffendoit l entrée de ladite porte. Lysier, etant armé de morion et de cuirasse, voulut entreprendre de monter ce degré ; mais le chanoine Galopiau, jetta par le machecol une piece de bois [ ] et frapa Lysier sur le morion et le porta par terre. Ce coup joint à la chute fut cause que Lysier se trouvant blessé en la tete se retira pour se desarmer et faire panser sa plaie.

4

5

6

7

8

9

10

11

12

Cours de paléographie Archives municipales de Cannes 40 45 50 55 60 65 70 75 p 2 / 4

Cours de paléographie Archives municipales de Cannes 40 45 50 55 60 65 70 75 p 2 / 4 Référence du texte : AC Cannes 3D13 : Maires et adjoints, affaires de cabinet.- "Cent jours", passage de Napoléon Bonaparte à Cannes en 1815 : mémoire du maire de Cannes sur le débarquement de Napoléon

Plus en détail

Référence du texte : AD 06 7B897 Sénéchaussée. Procédure criminelle, meurtre sur grand chemin : procès-verbal d'accord et exposition des faits.

Référence du texte : AD 06 7B897 Sénéchaussée. Procédure criminelle, meurtre sur grand chemin : procès-verbal d'accord et exposition des faits. Référence du texte : AD 06 7B897 Sénéchaussée. Procédure criminelle, meurtre sur grand chemin : procès-verbal d'accord et exposition des faits. 1737 5 10 15 20 25 exposition des faits. 1737 p 1 / 6 30

Plus en détail

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault

Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault. Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault TEXTE 1 Le Maître Chat de Benjamin LACOMBE, d après un conte de Charles Perrault À l heure de sa mort, un meunier ne laissa à ses trois enfants que son moulin, son âne et son chat. Le partage fut bientôt

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier avait trois fils. Il leur laissa son moulin, son âne, et son chat. Le fils aîné eut le moulin. Le second fils eut l'âne. Le plus jeune n'eut que le chat. Le pauvre

Plus en détail

Les trois petits cochons

Les trois petits cochons Les trois petits cochons Les trois petits cochons Une histoire illustrée par Leonard Leslie Brooke Deux illustrations sont d Arthur Rackam Adaptation réalisée par Marie-Laure Besson pour Le Cartable Fantastique

Plus en détail

L INCENDIE des DOCKS de NICE - 1899

L INCENDIE des DOCKS de NICE - 1899 L INCENDIE des DOCKS de NICE - 1899 Les Docks : Superbe édifice du quai des deux-emmanuel que celui formé par les trois bâtiments composant les «docks et entrepôts de Nice» avec ses nombreuses salles et

Plus en détail

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains

Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains Des tragédies humaines derrière la traite des êtres humains L histoire de Maria Tous les jours après l école, Maria vendait du pain au bord de la route pour contribuer au faible revenu familial. Lorsqu

Plus en détail

Les règles de course

Les règles de course http://petitsloupsdemer.free.fr Règles page : 1 Avertissement : Les règles officielles sont en rouge, tout ce qui est écrit dans une autre couleur est mon interprétation, et ne peut en aucun cas engager

Plus en détail

Le conte du Petit Chaperon rouge

Le conte du Petit Chaperon rouge Le conte du Petit Chaperon rouge d après les frères Grimm Il était une fois une petite fille que tout le monde aimait et sa grand-mère encore plus. Elle ne savait que faire pour lui faire plaisir. Un jour,

Plus en détail

TITRE I LES CIMETIERES

TITRE I LES CIMETIERES TITRE I LES CIMETIERES Article 1er - Champ d application Le présent règlement est applicable sur l ensemble des cimetières gérés par la commune du Trait. Article 2 Désignation des cimetières du Trait Les

Plus en détail

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture

Episode 1 : Lecture découverte. Episode 1 : Lecture Episode : Lecture découverte Episode : Lecture Il était une fois trois ours qui vivaient dans une petite maison au milieu de la forêt. Il y avait Tout Petit Ours, Ours Moyen et Très Grand Ours. Chaque

Plus en détail

La promesse de Dieu à Abraham

La promesse de Dieu à Abraham La Bible pour enfants présente La promesse de Dieu à Abraham Ecrit par : Edward Hughes Illustré par : Byron Unger et Lazarus Adapté par : M. Maillot et Tammy S. Traduit par : Emmanuelle Gilger-Bedos Produit

Plus en détail

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien

Aguri et le vieil homme qui faisait fleurir les cerisiers de Grégoire Vallancien 1 Au Japon, dans un petit village, vivait un vieil homme. Il habitait une minka une petite maison de bambou et cultivait le riz avec sa femme. Un jour, dans la forêt, le vieil homme vit son chien gratter

Plus en détail

Le monde grec selon Homère. La ville dans l Antiquité le monde grec

Le monde grec selon Homère. La ville dans l Antiquité le monde grec Le monde grec selon Homère La ville dans l Antiquité le monde grec Athènes, Acropole, début 20è siècle Le synœcisme Fustel de Coulanges, La cité antique, Librairies hachette, 1929 ( 1864) «La religion

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

Game Concept Flash Ma cité va t taper

Game Concept Flash Ma cité va t taper Game Concept Flash Ma cité va t taper Synopsis Le joueur a pour objectif de défendre la cité grâce à sa bande de Lascars. Scénario / Histoire Lassés de subir les incessantes bastons de regards et autres

Plus en détail

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10001027. Mlle O. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. O. Boubert Président de section

COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE RÉPUBLIQUE FRANÇAISE N 10001027. Mlle O. AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS. O. Boubert Président de section COUR NATIONALE DU DROIT D ASILE N 10001027 Mlle O. O. Boubert Président de section Audience du 1er septembre 2010 Lecture du 1er octobre 2010 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS La Cour nationale

Plus en détail

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers

PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC. Mars 2008. Autorité des marchés financiers GUIDE DE PRÉSENTATION PORTANT SUR LA CONFORMITÉ D UNE CESSION D ENTREPRISE PAR UN ASSUREUR TITULAIRE D'UN PERMIS AU QUÉBEC Mars 2008 Autorité des marchés financiers Ce document a été produit par la Surintendance

Plus en détail

ALBERT LABERGE. Les Noces d or. Les Revenants

ALBERT LABERGE. Les Noces d or. Les Revenants Les Noces d or Les Revenants Albert Laberge (1871-1960) dessin par Émile Vézina, vers 1920 ada À Claude-Henri Grignon Il y aurait bientôt cinquante ans que les époux Mattier, fermiers dans le rang du Carcan,

Plus en détail

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade.

Zéralda aimait beaucoup faire la cuisine. A l âge de six ans, elle savait déjà faire friture et rôti, bouilli et farce, ragoût et grillade. Il était une fois un ogre, un vrai géant, qui vivait tout seul. Comme la plupart des ogres, il avait des dents pointues, une barbe piquante, un nez énorme et un grand couteau. Il était toujours de mauvaise

Plus en détail

SESSION 2011. Brevet d Études Professionnelles. «rénové» FRANÇAIS

SESSION 2011. Brevet d Études Professionnelles. «rénové» FRANÇAIS SESSION 2011 Brevet d Études Professionnelles «rénové» FRANÇAIS L usage de la calculatrice n est pas autorisé. Le sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5. Examen : BEP «rénové» Spécialité : toutes spécialités

Plus en détail

Est-ce que le Père Noël existe vraiment?

Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Est-ce que le Père Noël existe vraiment? Le 24 décembre de l an 3000, le Père Noël livrait ses cadeaux de son domicile. Les lutins et les rennes n avaient plus beaucoup de travail depuis que Mère Noël

Plus en détail

I.- LOI DU 26 MAI 1834 PORTANT SUR LA RESPONSABILITE DES FONCTIONNAIRES ET EMPLOYES DE L ADMINISTRATION DES FINANCES

I.- LOI DU 26 MAI 1834 PORTANT SUR LA RESPONSABILITE DES FONCTIONNAIRES ET EMPLOYES DE L ADMINISTRATION DES FINANCES I.- LOI DU 26 MAI 1834 PORTANT SUR LA RESPONSABILITE DES FONCTIONNAIRES ET EMPLOYES DE L ADMINISTRATION DES FINANCES Article 1 er. Tous les biens des fonctionnaires et employés de l administration des

Plus en détail

Le sanctuaire céleste

Le sanctuaire céleste Chapitre 53 Le sanctuaire céleste Deux mille trois cents soirs et matins; puis le sanctuaire sera purifié. Daniel 8:14 (Segond). Ce passage biblique, fondement et clef de voûte de la foi adventiste, était

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin

Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin La guérisseuse inconnue Un tsar qui était devenue vieux et aveugle, avait entendu raconter que, pardelà neuf fois neuf pays, dans le dixième royaume, fleurissait un jardin qui contenait les pommes de jeunesse

Plus en détail

Fanny. (sur le thème du temps)

Fanny. (sur le thème du temps) Fanny Dans une petite maison, dans le bois de nénuphars, habitait Monsieur Piloge avec ses deux enfants : Paul et Laure. Ce jour-là, toute la famille partait chez des amis Avant de s en aller, les enfants

Plus en détail

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer

Les trois brigands 1 Tomi Ungerer Les trois brigands 1 Quel est le titre de ce livre? Qui est l'auteur de ce livre? Quelle est l'édition de ce livre? A ton avis, que peut raconter cette histoire? Les trois brigands 2 Il était une fois

Plus en détail

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e

Pascal Garnier. L Année sabbatique. Nouvelles. P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e Pascal Garnier L Année sabbatique Nouvelles P.O.L 33, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e L ANNÉE SABBATIQUE Ils n avaient nulle part où aller, alors, ils y allèrent. Ils partirent le 28 février vers 9

Plus en détail

Mission de Développement économique Juillet 2013

Mission de Développement économique Juillet 2013 Mission de Développement économique Juillet 2013 Notre objectif ce mois ci était le développement de la coopérative agricole qui se compose de la coopérative de café/cacao, du groupement d avocat et du

Plus en détail

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà.

Cela lui donna des envies de meurtre. «Ploucomobile!» pensa-t-il. Il sourit en se disant qu il pourrait déposer une marque avec çà. I C était son habitude de compter trop large ses trajets. Il finissait toujours par être en avance à ses rendez-vous. Telle était la marque d Henri Trappénil. Celui-ci n avait pas failli à la coutume.

Plus en détail

Tứ Sắc Quatre Couleurs

Tứ Sắc Quatre Couleurs Tứ Sắc Quatre Couleurs Tứ Sắc est un jeu populaire au Vietnam, en particulier dans les régions situées au sud de l'ancienne capitale Huế. Pendant des décennies, sinon des siècles, il y a été un favourite

Plus en détail

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour,

Le loup et les sept chevreaux. Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, Le loup et les sept chevreaux Il était une fois une chèvre qui avait sept chevreaux, qu'elle aimait très fort. Un jour, comme elle voulait aller chercher de quoi manger dans la forêt, elle les appela tous

Plus en détail

scaricato da www.risorsedidattiche.net

scaricato da www.risorsedidattiche.net Le Français en ligne Verbes je-tu-il/elle-ils-elles Ecrivez les verbes au présent du. Je ne crois pas qu'il... possible de tout faire en même temps. (être) Je doute que tu... la capacité de comprendre

Plus en détail

ruines du château, parc, douves et abords

ruines du château, parc, douves et abords FICHE 14 Sagonne : ruines du château, parc, douves et abords Commune : Sagonne Statut : site inscrit le 10 janvier 1947 Superficie : 6 hectares Monuments Historiques à l intérieur du site : - Ruines du

Plus en détail

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime

L e peu de clarté qui filtrait entre la cime Louis Lymburner 1 L envoûtement L e peu de clarté qui filtrait entre la cime des arbres n était pas pour encourager Will. Il continua cependant d avancer, un peu rassuré par le chant des oiseaux. Depuis

Plus en détail

FMCR : La Mairie de Paris invente un nouveau logiciel où il faudra valider la validation du validateur.

FMCR : La Mairie de Paris invente un nouveau logiciel où il faudra valider la validation du validateur. FMCR : La Mairie de Paris invente un nouveau logiciel où il faudra valider la validation du validateur. Les cadres sont les premiers touchés, mais bientôt personne ne sera épargné! Les cadres sont déjà

Plus en détail

Section 7. Épreuves piscine-physique

Section 7. Épreuves piscine-physique Section 7 Épreuves piscine-physique 7. ÉPREUVES PISCINE-PHYSIQUE Légende : = Athlète = Mannequin maintenu à la verticale, face au mur de virage = Mannequin sur le dos = Obstacle et barre transversale =

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE

PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE PROJET D AIDE AUX VICTIMES EN SYRIE Ligue Pour Une Syrie Libre Association loi 1901 Sommaire : I) Présentation et objectifs de l association p.2 II) Contexte et zones d intervention p.3 III) Principales

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

Bienvenue au Musée du Débarquement d Utah Beach!

Bienvenue au Musée du Débarquement d Utah Beach! E U Q I G O G A D LIVRET PE Bienvenue au Musée du Débarquement d Utah Beach! Crée à l endroit même où les troupes américaines ont débarqué en Normandie le 6 Juin 1944, le musée rend hommage à tous les

Plus en détail

Les membres de ma famille croient que je leur ai

Les membres de ma famille croient que je leur ai Introduction Les membres de ma famille croient que je leur ai fait honte et les ai déshonorés à bien des égards depuis que je suis passée du statut de petite fille à celui de femme, mais ils ne connaissent

Plus en détail

La forteresse de Salses le Château

La forteresse de Salses le Château La forteresse de Salses le Château C'est à Salses, petit village du Nord du Roussillon que se dresse le plus bel exemple d'architecture militaire dite "de transition". Il s'agit d'un fort d'une forme rectangulaire

Plus en détail

Louis et Zélie Martin

Louis et Zélie Martin Louis et Zélie Martin Qu ont-ils fait de si extraordinaire pour être béatifiés le 19 octobre 2015? Sommaire : 1. Les époux Martin, qui sont-ils? 2. Texte à trou / texte à trou réponses 3. Création d un

Plus en détail

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY

TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES TRAVAUX NEUFS, D ENTRETIEN ET DE REPARATIONS ELECTRIQUES DANS LES BATIMENTS DE LA VILLE DE COUPVRAY MARCHE A BONS DE COMMANDE MARCHÉ N 1/ST/2013 REGLEMENT DE LA

Plus en détail

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870)

L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) L armée de la Loire à Beaugency (décembre 1870) C est suite à la défaite de Sedan, en septembre 1870, que Gambetta, refugié à Tours décida de créer l armée de la Loire pour continuer le combat. Celle-ci

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps.

QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. QUESTIONNAIRE DES LOCATAIRES CONNAISSEZ-VOUS VOS DROITS? 1. Le locateur peut entrer dans votre appartement en tout temps. Vrai ou Faux 2. Vous avez le droit de changer les serrures sans la permission du

Plus en détail

Moko, enfant du monde

Moko, enfant du monde Moko, enfant du monde Moko en Afrique : Les monts de la Terre ronde. Objectifs : Les formes géométriques. Les différents habitats. Pré-requis : Les couleurs. Age : 4-6 ans Niveau : Débutants, A1 Moko en

Plus en détail

La Batterie de Merville appartenait à un dispositif important appelé «le mur de l Atlantique».

La Batterie de Merville appartenait à un dispositif important appelé «le mur de l Atlantique». SITE ET MUSÉE Avant de passer à l accueil du musée et d entrer sur le site, arrêtez-vous quelques instants devant les deux tables de présentation situées à droite et répondez aux questions suivantes :

Plus en détail

Matériel de jeu. Déroulement et but du jeu

Matériel de jeu. Déroulement et but du jeu Un jeu de Kimmo Sorsamo Au bazar du Caire, le marché bat déjà son plein très tôt le matin. Des tapis, des huiles et des épices fines sont prêts à être vendus. Mais seul un stand aura du succès. 2 à 4 joueurs,

Plus en détail

L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci :

L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci : La collégiale Saint-Ours à Aoste L ouvrage «La Vallée d Aoste», édité par le Touring Club Italiano en 1985, en regard d une photo de l église de Saint-Ours à Aoste, indique ceci : La façade gothique de

Plus en détail

L histoire du petit indien

L histoire du petit indien Compréhension de lecture Andrée Otte L histoire du petit indien CH.Zolotow, Le petit indien, Ed. des deux coqs d or Voici l histoire de toute une famille d Indiens : le père, la mère, le grand frère, la

Plus en détail

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2

Les trois brigands Episode 2. Les trois brigands Episode 2 Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Les trois brigands Episode 1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux

Plus en détail

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture

Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse. réalisée pour l Office fédéral de la culture Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la culture OFC Enquête sur l importance du patrimoine en Suisse réalisée pour l Office fédéral de la culture Juillet 2014 Table des matières 1.

Plus en détail

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock.

Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Il était une fois, euh non, un dimanche soir, au pied de la Tour Eiffel, trois louveteaux qui terminèrent juste leur concert de rock. Ils montèrent en haut de la Tour Eiffel signer des autographes. Comme

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE

LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Espace Education Art et Culture, 19, rue du Cambout, 57000 METZ, P.W. 2011 03 87 36 01 88 www.espace-eac.fr contact@espace-eac.fr LA GARE DE METZ ET SON ARCHITECTURE Inaugurée en 1908, œuvre de l architecte

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d Ouvrage Commune d ANDELAT Mairie REGLEMENT DE LA CONSULTATION Objet Rénovation et extension des bâtiments des écoles Architecte Philippe MAGENTIES Pagros Tél/Fax : 04 71 20 42 33 Port : 06 45

Plus en détail

Archives déposées de la commune de Villenave-Près- Marsac

Archives déposées de la commune de Villenave-Près- Marsac Archives départementales des Hautes-Pyrénées Archives déposées de la commune de Villenave-Près- Marsac 1-26 par Francis Archambaud sous la direction de François Giustiniani Tarbes 2015 Lieu de conservation

Plus en détail

Chapitre XXIV - Bataille de Beaugency

Chapitre XXIV - Bataille de Beaugency Page 685 Division de Villeneuve. Vendée, Gironde, Lot-et-Garonne. - Les commencements du 78 e mobiles, ou plutôt les débuts de son chef le colonel comte de Lautrec, méritent d être rapportés. Il y a là

Plus en détail

AUGMENTATION LEGALE DES SALAIRES DANS LES SERVICES DE SANTE («LEX 203»)

AUGMENTATION LEGALE DES SALAIRES DANS LES SERVICES DE SANTE («LEX 203») Arrêt du 18 décembre 2002, K 43/01 Résumé protégé par le droit d auteur AUGMENTATION LEGALE DES SALAIRES DANS LES SERVICES DE SANTE («LEX 203») Type de procédure : contrôle abstrait ; question préjudicielle

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

Classes Langroises Classes extérieures 1/2 Journée 27 39 Journée 51 75,50

Classes Langroises Classes extérieures 1/2 Journée 27 39 Journée 51 75,50 Service Patrimoine de la Ville de Langres ATELIERS ET ANIMATIONS PEDAGOGIQUES : MODE D EMPLOI Conventionnée Ville d Art et d Histoire depuis 1985, Langres propose à l attention des scolaires des ateliers

Plus en détail

Comport-action. 4 Court retrait en classe. 0-1-2-3 Aucune conséquence

Comport-action. 4 Court retrait en classe. 0-1-2-3 Aucune conséquence 2011-2012 Comport-action Nom 1 2 3 4 Court retrait en classe 5 Récréation guidée 6 Billet d information 7 Retrait en classe ou interclasse 0-1-2-3 Aucune conséquence Il peut être intéressant de renforcir

Plus en détail

INSTALLATION DE MICROSOFT PROJECT 2010

INSTALLATION DE MICROSOFT PROJECT 2010 INSTALLATION DE MICROSOFT PROJECT 2010 SOMMAIRE 1. INSTALLATION DE PROJECT 2010 2. ACTIVATION DE PROJECT 2010 1. INSTALLATION DE MICROSOFT PROJET 2010 Pour commencer l installation, il faut d abord être

Plus en détail

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT

LE CHAT BOTTÉ. Charles PERRAULT LE CHAT BOTTÉ Charles PERRAULT Un meunier ne laissa pour tous biens à trois enfants qu'il avait, que son moulin, son âne et son chat. Les partages furent bientôt faits, ni le notaire, ni le procureur n'y

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011

MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 MUNICIPALITÉ DE SAINT-MARC-SUR-RICHELIEU POLITIQUE DE LOCATION DE SALLE ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS ADOPTÉ LE : 5 JUILLET 2011 RÉSOLUTION # R-118-2011 POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES ET DE PRÊT DES ÉQUIPEMENTS

Plus en détail

La ville au Moyen Age

La ville au Moyen Age La ville au Moyen Age Histoire et Français Maeva Mélanie Année 2009/2010 SOMMAIRE - Introduction. - 1 ère partie : Localisation et population - 2 ème partie : Les constructions - 3 ème partie : La vie

Plus en détail

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire:

Alors, quand il est rentré, il a fallu tout lui expliquer. Et comme c est un tonton littéraire, il lui a raconté ce conte imaginaire: C est l histoire d une petite fille, Noéline, et de son tonton qui vivait en Chine. Il n était pas là quand elle est née, car il escaladait une montagne sacrée. Alors, quand il est rentré, il a fallu tout

Plus en détail

Un conte de Noël à la carte

Un conte de Noël à la carte Un conte de Noël à la carte Il était une fois, dans le nord de la Petite-Nation, une belle fermière, qui faisait pousser des arbres de Noël. Elle et son mari, possédait un si grand terrain qu elle ne pouvait

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT

CONVENTION. entre. la VILLE de ROUEN L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT CONVENTION entre la VILLE de ROUEN et L OFFICE PUBLIC DE L HABITAT ROUEN HABITAT Entre les soussignés : La Ville de ROUEN représentée par Mme Emmanuèle JEANDET-MENGUAL, Conseillère Municipale Déléguée,

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique Georges BORGEAUD La cathédrale de Magdebourg possède un S. Maurice noir Dans Echos de Saint-Maurice, 1966, tome 64, p. 18-22 Abbaye de Saint-Maurice 2013 Souvenir

Plus en détail

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille»

Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» Enquête Centre Europa : «tous au travail pour penser la famille» La famille évolue et les rapports dans le couple et parents enfants changent aussi. Pour penser et mieux vivre ensemble ces changements,

Plus en détail

Concours de plantes. (Ils sortent) Amélia : Bonjour! Laura : Bonjour. C est joli, ici!

Concours de plantes. (Ils sortent) Amélia : Bonjour! Laura : Bonjour. C est joli, ici! Clément : Bonjour Kitti : Bonjour, vous venez pour le concours? Clément : Oui, commençons tout de suite Kitti : D accord. (Ils plantent puis ils arrosent.) Clément : Attendons maintenant que ça pousse.

Plus en détail

excellente idée Un double jeu dont il avait le secret. Une semaine plus tôt, il s était rendu au siège de la milice pour dénoncer les familles de son

excellente idée Un double jeu dont il avait le secret. Une semaine plus tôt, il s était rendu au siège de la milice pour dénoncer les familles de son excellente idée Un double jeu dont il avait le secret. Une semaine plus tôt, il s était rendu au siège de la milice pour dénoncer les familles de son quartier qui cachaient un fils réfractaire au STO.

Plus en détail

Les vêtements jeu de pouvoir et code de civilité

Les vêtements jeu de pouvoir et code de civilité 1 Les vêtements jeu de pouvoir et code de civilité SOMMAIRE I/ Introduction II/Les fonctions des vêtements. III/Les vêtements un jeu de pouvoir: *Les maisons de haute couture. *Le langage muet des vêtements.

Plus en détail

FICHE HABITAT/HABITANT

FICHE HABITAT/HABITANT architectes sans frontières association loi de 1901 JO 1193-27.08.05 ENSA Toulouse ASF Toulouse 83, rue Aristide Maillol B.P. 10629 31106 TOULOUSE Cedex 1 toulouse@asffrance.org www.asffrance.org FICHE

Plus en détail

Conditions Générales d Utilisation. Acheteurs

Conditions Générales d Utilisation. Acheteurs Conditions Générales d Utilisation Octobre 2013 CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DE «MISTERGOODDEAL SHOPPING» PAR LES ACHETEURS Préambule Mistergooddeal permet à des vendeurs professionnels de vendre

Plus en détail

III. L Intelligence Artificielle dans les transports

III. L Intelligence Artificielle dans les transports III. L Intelligence Artificielle dans les transports De nos jours, l Intelligence Artificielle occupe une place de plus en plus importante dans le domaine des transports ; d ailleurs, d aucuns pensent

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser.

Mais un jour, un chevalier arriva au château Il voulait apporter un écu pour l armurerie. On aurait dit qu il voulait s en débarrasser. NAO et l écu magique Nao est un dieu. Il habite sur une colline et peut se métamorphoser en toutes sortes d animaux pour ne pas se faire repérer. Cette colline est invisible aux yeux des hommes. Il est

Plus en détail

Rapport de stage Echange IFMSA

Rapport de stage Echange IFMSA Rapport de stage Echange IFMSA La Pologne La Pologne est un pays chargé d histoire, c est principalement pour cette raison que j ai postulé pour y partir. Je voulais connaître l histoire de l Europe de

Plus en détail

PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PAR TÉLÉCOPIE. Rouyn-Noranda, le 3 juillet 2014

PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PAR TÉLÉCOPIE. Rouyn-Noranda, le 3 juillet 2014 M e Louis-Charles Bélanger louis.charles.belanger@clcw.ca PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE PAR TÉLÉCOPIE Rouyn-Noranda, le 3 juillet 2014 Me Véronique Dubois RÉGIE DE L ÉNERGIE 800, rue du Square-Victoria Tour

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Stage à l Université de Sherbrooke Frédérique Vermare Table des matières Table des matières...2 1 Vie pratique...3 1.1 Logement :...3 1.2 Argent :...3 1.3 Santé :...3 1.4 Stage

Plus en détail

A DES FINS DE SOLUTION DE CONFLITS AVEC LES CLIENTS OU TOUT APPELANT»

A DES FINS DE SOLUTION DE CONFLITS AVEC LES CLIENTS OU TOUT APPELANT» DELIBERATION N 2012-133 DU 24 SEPTEMBRE 2012 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR CITI GLOBAL WEALTH MANAGEMENT SAM RELATIVE A LA

Plus en détail

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier

Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA Conclusions de fin de chantier Projet VN à DEMBELLA 2011 Page 1 sur 5 Chantier «Voûte Nubienne» à DEMBELLA de fin de chantier Objectifs : Il s agit d introduire sur la zone de Dembella la technique de construction de l association «Voûte

Plus en détail

«Jean-Jacques Rousseau entre Rhône et Alpes», exposition du 3 avril au 30 juin Bibliothèque de la Part-Dieu. www.bm-lyon.fr

«Jean-Jacques Rousseau entre Rhône et Alpes», exposition du 3 avril au 30 juin Bibliothèque de la Part-Dieu. www.bm-lyon.fr ... l inégalité s étend sans peine parmi des ames ambitieuses et lâches, toûjours prêtes à courrir les risques de la fortune, et à dominer ou servir presque indifféremment selon qu elle leur devient favorable

Plus en détail

Interfaces Humains-Ordinateur Analyse du contexte d opération «GPS touristique» Caroline Le Floch Ludovic Lefebvre Jules Mozes

Interfaces Humains-Ordinateur Analyse du contexte d opération «GPS touristique» Caroline Le Floch Ludovic Lefebvre Jules Mozes «GPS touristique» Caroline Le Floch Ludovic Lefebvre Jules Mozes 29/09/2013 TABLE DES MATIERES I - Introduction... 3 II - Identification des types d utilisateurs... 3 III - Personae... 4 IV - Exigences

Plus en détail

Portail Client Sigma Informatique

Portail Client Sigma Informatique Portail Client Sigma Informatique Edité le 19 févr. 2013 Sommaire Présentation du portail client 3 La page d accueil 8 Vie d une demande (Création et suivi) 11 La consultation d une demande. 18 La gestion

Plus en détail

Ce rêve est devenu réalité.

Ce rêve est devenu réalité. Vous venez de trouver une règle mise en ligne par un collectionneur qui, depuis 1998, partage sa collection de jeux de société et sa passion sur Internet. Imaginez que vous puissiez accéder, jour et nuit,

Plus en détail

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net

Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net Retrouvez cette oeuvre et beaucoup d'autres sur http://www.atramenta.net TABLE DES MATIERES RAIPONCE...1 RAIPONCE...2 i Auteur : Frères Grimm Catégorie : Jeunesse Conte des frères Grimm Traducteurs :

Plus en détail

LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN. 4 ème CHAMBRE --------------------

LE TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN. 4 ème CHAMBRE -------------------- NNMF REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE -------------------- TRIBUNAL DE COMMERCE D ABIDJAN -------------------- RG N 1886/2014 JUGEMENT Contradictoire DU 11/11/2014 ------------------ Affaire : La Société IGNAZIO

Plus en détail

La Grand Place de Bruxelles.

La Grand Place de Bruxelles. Origine du nom. La Grand Place de Bruxelles. A l'origine, la Grand Place était le lieu d'un grand marché. Grote Markt, en néerlandais, se traduit par "Grand Marché". On peut constater cela par les noms

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

LES TRACES DU PASSE A CORDES SUR CIEL UN VOYAGE DANS LE TEMPS

LES TRACES DU PASSE A CORDES SUR CIEL UN VOYAGE DANS LE TEMPS MON VILLAGE, MA COMMUNE HIER, AUJOURD HUI, DEMAIN LES TRACES DU PASSE A CORDES SUR CIEL UN VOYAGE DANS LE TEMPS LA CRÉATION DE CORDES SUR CIEL SON HISTOIRE Quand a été créée la ville de Cordes sur Ciel?

Plus en détail