4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série"

Transcription

1 Précision des appareils Appliquer une amplitude s 0 de 800 mv à l oscillo. Déterminer la précision à laquelle on connaît s 0. Est-ce suffisant? Rép L oscillo donne une amplitude qui bouge d environ 2 pour cent. De même un multimètre numérique indique un nombre qui bouge de 2 pour cent. Cela peut paraître suffisant comme précision. 2 Mesure de la résistance interne d un générateur La méthode dite de la tension moitié consiste à visualiser la tension aux bornes du générateur à vide, puis de brancher le générateur sur une résistance variable, de faire varier celle-ci jusqu à obtenir à l oscillo la tension moitié de la précédente. Alors par simple application de lois d Ohm on montre que la valeur de la résistance variable est égale à celle du générateur. 3 TP CCP (extrait) : Mesure de la résistance d un circuit Matériel : Bobine quelconque, une résistance de R = 00 Ω et un condensateur de µ F. On considère le circuit résistance-bobine-condensateur en série alimenté par un générateur de tension sinusoïdale. On dispose si besoin est d une résistance variable R. Question : Mesurer la résistance totale de ce circuit. Réponse : Il faut d abord comprendre que la bobine possède un résistance propre r L qu on ne connaît pas et qu elle s ajoute à la résistance de 00 Ω. De même la résistance interne r g du GBF s ajoute. Il s agit donc de trouver la résistance totale. Pour faciliter la compréhension, on modélise la bobine par (L, r L ) et le BF par (e, r g ). Partir de u BF = (R + r L )i + j(lω /Cω)i; à la résonance ç-à-d quand Lω = /Cω, u BF et R sont en phase. Il faut donc observer à l oscillo la tension aux bornes du BF et la tension aux bornes de R, se mettre en XY, faire varier la fréquence jusqu à observer une droite et non plus une ellipse. Quand cela est fait, c est comme si L et C n existaient plus dans le circuit. On utilise alors la méthode tension moitié comme pour la mesure de la résistance interne d un géné. On mesure à l oscillo la tension à vide U vide, ce qui revient à mesurer la fem e du GBF. Puis on place la résistance variable R en série dans le circuit qui est alors fermé et débite du courant. On branche l oscillo aux bornes de cette résistance variable (celle-ci doit être placée en dernier dans le circuit pour permettre une masse commune oscillo-bf). Faire varier la résistance variable R jusqu à ce que la tension lue soit la moitié de U vide. Alors en appliquant la loi d Ohm on trouve que nécessairement R = R + r L + r g (c est comme la méthode de mesure de la résistance interne du BF sauf qu il faut ajouter les résistances de la bobine et R qui sont aussi dans le circuit). 4 TP CCP régulièrement donné : Etude d un circuit RLC série Matériel : Bobine d inductance L = 0, 08 H de résistance r, C = µf, R = 20 Ω, générateur basse fréquence de résistance interne de 50 Ω, multimètre, oscillo, ordinateur. On considère un circuit RLC série. Questions ) Mesurer la valeur r de la résistance de la bobine au multimètre. 2) Exprimer l impédance Z(ω) du circuit. Pour quelle fréquence Z(ω) est minimale? Physique PC*

2 3) Soient e(t) la tension du générateur et i(t) l intensité du courant, v(t) la tension aux bornes de la résistance. Avec des fréquences bien choisies, relever les valeurs des amplitudes de E(ω), V (ω) et I(ω) 4) Tracer Z(f) en fonction de la fréquence. Commenter. 5) Quelle est la valeur de Z(f) à la résonance? 6) Trouver r. Commenter 7) Quelle doit être la valeur du déphasage entre e(t) et i(t) à la résonance? Vérifier à l observation. 8) Trouver f tel que e(t) et i(t) soient déphasés de π/4. Mesurer le facteur de qualité Q = f 0 / f. Evaluer l incertitude sur la mesure de Q. Comparer la valeur mesurée avec la valeur calculée en théorie. 9) Observer l amplitude du générateur au voisinage de la résonance. Expliquer. Réponses ) r est de l ordre de 3 Ω 2) Z = (R + r) + j(lω /Cω) et Z(ω) = (R + r) 2 + (Lω /Cω) 2 3) S assurer de placer la résistance en dernier dans le circuit, ç-à-d reliée à la masse du BF afin de mesurer correctement v(t). On lit à l oscillo les amplitudes des tensions aux bornes du BF soit E et aux bornes de R soit V. On calcule I par la loi d Ohm : V = RI. 4) On calcule Z = E/I. On constate que le tracé de Z(f) passe par un minimum en f 0 fréquence où V est max. 5) Z(f 0 ) = R + r 6) On déduit r de la valeur minimale connue Z(f 0 ). On peut trouver un tout petit peu plus que la résistance mesurée pour l inductance, qu on peut attribuer à la résistance des fils de connexion. Toute autre valeur expérimentale trouvée plus grande provient probablement d une mesure effectuée hors résonance. 7). Déphasage nul car Z est réel. On vérifie que lors du maximum de V on a bien e et v en phase. On le vérifie plus précisément en se plaçant en position XY, la courbe v en fonction de e est une droite et non plus une ellipse. 8) Il s agit de trouver la fréquence pour laquelle e et i (ou v qui a la même phase que i) sont déphasés de ±π/4. e = Zi donne aussi Ee iϕ = ZI soit tan ϕ = Im(Z)/Re(Z) ; tan ϕ = si ϕ = π/4. Donc Im(Z) = Re(Z) = R + r, donc Z = 2(R + r). Il suffit de reprendre le tracé graphique de Z(f) et de voir en quelles fréquences on a 2(R + r). Cela donne f avec une incertitude estimée personnellement ( f). On calcule Q = f 0 / f. L incertitude sur Q est (par différentiation logarithmique et calcul d incertitude) Q/Q = ( f/f) 2 + ( ( f)/ f) 2. La valeur théorique est Q = L R+r L C. Rq: d habitude f est définie par l intervalle correspondant à G = G max / 2. Cela correspond aussi à un déphasage de π/4 entre e et i. En effet, H = conduit à tan ϕ = Lω Cω et tan ϕ = ± pour la même équation en ω que (R+r L )i u BF = +j Lω Cω R+r L lorsqu on part de G = G max / 2. R+r L 9) L amplitude e chute à la résonance car e = e g r g i et comme à la résonance i devient fort, cela fait chuter e à cause de la chute ohmique aux bornes de la résistance interne du générateur. Physique PC* 2

3 5 TP CCP variante sur l étude d un circuit RLC série Matériel : Bobine avec noyau de fer doux, une résistance R = 00 Ω, un condensateur C = µf, un générateur, oscillo, mais pas de multimètre. On considère un circuit RLC série. Questions ) Exprimer Z(ω) l impédance totale du circuit. 2) Quelle condition a-t-on à la résonance? Donner sans démonstration l expression du facteur de qualité Q en fonction de R totale, L et C. 3) On cherche à étalonner la bobine en fonction de l enfoncement x du noyau de fer doux. Tracer L(x). On cherchera à chaque fois à se placer à la résonance. 4) On remplace le condensateur par un autre de capacité inconnue C. On impose la fréquence 880Hz. Déterminer la valeur de C. 5) Quelle est la valeur de la résistance totale du circuit? 6) En déduire la valeur du facteur de qualité Q. Réponses ) Z(ω) = R totale + j(lω /Cω) 2) A la résonance u C + u L = 0. Alors u e = u R ç-à-d la tension aux bornes de R et la tension d entrée sont en phase. Le facteur de qualité est Q = L R totale C. 3) A chaque emplacement x, on fait varier la fréquence pour se situer à la résonance; celle-ci est obtenue lorsque tension d entrée et tension aux bornes de R sont en phase, ç-à-d quand on observe une droite en XY. On connaît la formule L(x)Cω 2 = ; elle permet de calculer L(x). 4) Maintenant la fréquence est imposée; on ne peut plus y toucher. Il s agit donc, avec le nouveau condensateur de trouver la position x du noyau de fer doux qui donne la résonance. Par la courbe de L(x) tracée précédemment ; de cette valeur x on déduit la valeur de L(x) correspondante. Puis on calcule C par la formule L(x)C ω 2 =. (L élève a trouvé C = 52 nf ). 5) Voir le paragraphe 3 : Mesure de la résistance d un circuit. 6) Ayant trouvé L, C et R totale, on déduit enfin Q = 6 TP CCP : L R totale C. ) e est un générateur de tension sinusoïdale d amplitude obligatoirement égale à la tension d alimentation de l A.O. On prend R 2 = 7 3 R. Observer sur un oscilloscope analogique et tracer sur un même graphe les tensions e, s et v +. 2) Soient v H et v B les valeurs haute et basse de v +. Comparer aux R valeurs théoriques suivantes v H = V R alim R +R 2 et v B = V alim R +R 2. 3) Tracer sur du papier millimétré le mode XY. Préciser toutes les grandeurs caractéristiques et le sens. 4) On conserve le même circuit sauf que R est branchée sur la tension +V alim au lieu d être à la masse Tracer e, s et v + sur un même graphe. Conclure. Les réponses sont dans le TP Multivibrateur astable à comparateur inverseur. Physique PC* 3

4 7 Etude d un filtre (CCP) Question : Les deux résistances valent 320 Ω. Tracer le diagramme de Bode de ce filtre pour C = C 2 = 00 nf puis pour C = 00 nf C 2 = 0 nf. Comparer à la théorie. Réponse : H = +2jRC 2 ω R 2 C C 2. A T BF, H = et ϕ = 0. A T HF, H = ω 2 R 2 C C 2 et ϕ = ±π. ω 2 Pour savoir le signe, il faut voir le domaine de variation de ϕ. La fonction de transfert montre un signe de sinϕ toujours négatif donc ϕ [ π, 0]. La nature du filtre est un passe-bas de deuxième ordre. Je suppose que les deux propositions de valeurs des capacités doivent mener à un filtre soit résonant soit non résonant. Il faut essayer en manip!. 8 Couplage par capacité (CCP) C = 0, 5 µf et L inconnue (les bobines de 8 mh conviennent, on fait semblant de ne pas connaître leur valeur). Pour les calculs théoriques demandés, on considère que la résistance de l inductance est négligeable. ) Si on définit les fréquences propres de ce montage par celles qui annulent l impédance vue par le BF, montrer que les fréquences propres du circuit + 2C Γ sont : f 0 = 2π et f LC = 2π LC 2) Faire le montage. (Prendre une inductance en faisant semblant de ne pas la connaître!). 3) Pour Γ = 0, 5 µf, mesurer f. On montrera que cette fréquence correspond à une valeur maximale de tension aux bornes de Γ. 4) Mesurer f pour différentes valeurs de Γ. 5) Tracer f 2 en fonction de /Γ. 6) Déterminer L. Estimer une incertitude de mesure. Réponses : ) Z = Z LC + jγω+ Z LC = Z LC ( + +jγz LC ω ). Z = 0 si Z LC = 0 ou + jγz LC ω =. La première condition conduit au classique ω 0 = /LC et la deuxième condition à jγω(z L + Z C ) = 2, ç-à-d à Γω 2 Γ/C = 2. On obtient bien les fréquences propres signalées. 5) et 6) Le tracé de f 2 en fonction de /Γ donne une droite de pente. Le calcul de cette pente 2π 2 L conduit donc à L. L incertitude de mesure sera donnée par l incertitude sur la pente. Physique PC* 4

5 9 Etude d un filtre (CCP) R = 5 Ω R = R 2 = 30 kω R u = 5 Ω C inconnue. (Vous prendrez C entre 50 nf et 00 nf ). I) Faire le montage, appeler l examinateur. II) ) Mesurer le module de la fonction de transfert pour différentes valeurs de fréquences réparties entre 50 Hz et 50 khz. Faire un tableau avec les valeurs de v s, v e, f. 2) Tracer G en fonction de f. Le candidat pouvait utiliser excel ou bien une feuille de papier millimétré. A quelle fréquence trouve t-on la valeur maximale de G? Quelle est la valeur de G max? 3) Donner l expression théorique de H, puis de H. Commenter alors la valeur maximale de G trouvée à la question précédente. III)) On interdit toute lecture directe de déphasage donnée par l oscillo. Proposer et décrire deux méthodes pour déterminer le déphasage ϕ de v s par rapport à v e. 2) Mesurer ϕ pour différentes valeurs de fréquences réparties entre 50 Hz et 50 khz. 3) Tracer ϕ en fonction de f. 4) Trouver alors la valeur C des capacités. Remarques candidat : L examinateur n est venu que pour surveiller le montage en I) et il n est pas revenu me voir! Ni ceux qui étaient autour de moi. On pouvait néanmoins l appeler si besoin. Il y avait un logiciel sur Power Point (mal fait) pour expliquer le fonctionnement de excel et des appareils. J ai dû me débrouiller seul! Réponse : II)3) H = ( + R 2 R ) 3+j( ω ω 0 ω 0 ω ) avec ω 0 = /RC. Le gain est max pour ω = ω 0 = /RC et vaut H max = /3( + R 2 /R ). 0 Couplage par mutuelle inductance (CCP) )a) Soit un circuit comportant un condensateur C = 0, µf et une bobine en série. Le circuit est alimenté par un générateur de tension réel de résistance r. La fréquence est f. Exprimer la fréquence propre f 0 de ce circuit en fonction de L et C. )b) Mesurer f 0 en indiquant votre méthode et en déduire la valeur de L. 2)a) On applique une mutuelle inductance M entre deux circuits. Montrer que les fréquences propres sont f = 0 f et f 2 = f 0 +M/L. M/L 2)b) Exprimer Z(ω) aux bornes du générateur en fonction de L, M, C et ω. 2)c) Réaliser le montage et le faire vérifier. 2)d) Mesurer f et f 2 et en déduire la valeur de M. Physique PC* 5

6 Réponse : )a) La fréquence propre d un circuit (L, C) est f 0 = ω 0 /2π avec ω 0 = / LC. )b) Ne pas oublier que la bobine a une résistance r L. Mais celle-ci est faible et donc le facteur de qualité du circuit (r L, L, C) est très grand (Q = L C ). Du coup la tension aux bornes de C présente certainement une résonance qui se place très près de f 0 (théoriquement cette résonance est possible pour Q > / 2 et se situe à f r = f 0 /2Q 2 ). Par conséquent en prélevant aux bornes de C on obtient avec une bonne approximation la valeur de f 0 lorsque la tension aux bornes de C passe par un maximum. r L 2)a) Soient i et i 2 les courants circulant dans chaque maille (choisis descendants dans chaque inductance). Soit u la tension aux bornes du BF. La loi des mailles donne le système : u = jcω i + jlωi + jmωi 2 et 0 = jcω i 2 + jlωi 2 + jmωi. Les fréquences propres correspondent à des intensités maximales. Elles le seront pour un déterminant nul puisque celui-ci apparaît au dénominateur pour les solutions de ce système. Ce déterminant vaut ( jcω )2 + (Mω) 2. La condition pour qu il soit nul est Lω Cω = ±Mω. Ceci conduit aux fréquences indiquées. f et f 2. 2)b) Il faut arriver à u = Zi. On est donc amené à exprimer i 2 en fonction de i et de remplacer dans l expression ci-dessus de u. On trouve alors : Z = jcω + jlω j M 2 ω L /Cω 2. 2)d) Les mesures de f et f 2 s obtiennent quand la tension aux bornes du condensateur (n importe lequel ) est maximale. Pont et Etude d un coupe-bande (Centrale) Le candidat a malheureusement laissé peu de valeurs des composants, mais le plus grand intérêt est de faire les calculs demandés et d imaginer le procédé expérimental A) P, Q et ρ sont des résistances variables. γ est une capacité variable. D est un oscillo. On cherche à mesurer r et L d une bobine inconnue. ) Pourquoi utilise t-on un transfo d isolement? 2) Trouver les relations entre r, L, P, Q, γ et ρ pour V = V 2 = 0. 3) On fixe librement P et Q ; jouer expérimentalement sur γ et ρ pour trouver la situation précédente. En déduire r et L. Réponse : ) On ne peut pas avoir deux masses différentes dans le circuit. Comme on a deux appareils branchés sur le secteur, le BF et l oscillo, ils imposent leur borne noire à la masse. Si ces deux bornes noires sont séparées par des éléments passifs dans le circuit, alors cela les court-circuite, c est comme s ils n existaient pas. Le transfo d isolement branché sur le BF permet de s affranchir de sa masse. 2) Si on reconnaît un pont, il est bon de se rappeler la condition pour avoir la tension nulle aux bornes de D : le produit croisé des impédances est égal, ç-à-d ici : (r + jlω)z γ//p = P Q. Pour la démonstration, on remarque d abord que le courant est nul dans D puisque la ddp à ses bornes est nulle ce qui montre que r, L, Q constitue une branche parcourue par le même courant. De même pour l autre côté. Soit A le point commun à r et P, et B le point commun à Q et ρ. V A V 2 = V A V et V 2 V B = V V B. On applique alors le diviseur de tension : r+jlω r+jlω+q e = P P +Z γ//p e et Z γ//p P +Z γ//p e. Le calcul de Z γ//p permet d aboutir finalement à (r + jlω)ρ = P Q( + jργω). Q r+jlω+q e = Physique PC* 6

7 3) Partie théorique : égaliser les parties réelle et imaginaire : rρ = P Q et Lωρ = P Qργω, d où r = P Q/ρ et L = P Qγ. 2 Analogie Fluide-Elec (CCP) ) Expérience à tube Seul le premier tube initialement vide est relié au récipient, R 2 est fermé. Mesurer en fonction du temps la hauteur h dans le tube. Montrer que h eq h suit une loi exponentielle où h eq est la hauteur à l équilibre. Trouver son temps caractéristique. 2) Expérience à 2 tubes Cette fois les deux tubes sont initialement vides et on ouvre tous les robinets, le fluide s écoule dans les deux tubes. Mesurer en fonction du temps les hauteurs h et h 2. Montrer que h eq2 h 2 suit une loi exponentielle. 3) Analogie électrique Quelle tension de BF fournir au circuit RC afin de modéliser l expérience à tube? Construire ce circuit. Puis le modifier afin de modéliser l expérience à 2 tubes. Rép. Il suffit de tracer ln(h eq h ) en fonction du temps ; la courbe doit ressembler à la charge d un condensateur dans un circuit RC ; la constante de temps s obtient au point d intersection de la tangente en 0 et de l asymptote. Le BF doit délivrer une tension échelon. Le circuit équivalent à l expérience 2 est R en série avec C//(RC) série alimenté par une tension échelon. Physique PC* 7

6 Extrait : Mesure d une constante de temps : Mines-Ponts 2015

6 Extrait : Mesure d une constante de temps : Mines-Ponts 2015 1 Rappel : Analyse de Fourier Revoir le TP sur l analyse de Fourier vous aidera à réfléchir à toute situation où on demande de transformer un signal. En particulier se rappeler que tout signal se décompose

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique FOUGERAY P. ANNE J.F. TP 0: Initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique bi courbe,

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

Etude d un haut-parleur

Etude d un haut-parleur Etude d un haut-parleur Le haut-parleur électrodynamique, dont l invention remonte à plus de cent ans, n a pas évolué dans son principe. Il a été amélioré d année en année par l utilisation de nouvelles

Plus en détail

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012

ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 ELEC2753 Electrotechnique examen du 11/06/2012 Pour faciliter la correction et la surveillance, merci de répondre aux 3 questions sur des feuilles différentes et d'écrire immédiatement votre nom sur toutes

Plus en détail

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels

Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Montages non linéaires à amplificateurs opérationnels Partie théorique I. omparateur L utilisation la plus simple d un amplificateur opérationnel (AOP) en montage non-linéaire est le comparateur. Deux

Plus en détail

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques

Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Chapitre 1 Régime transitoire dans les systèmes physiques Savoir-faire théoriques (T) : Écrire l équation différentielle associée à un système physique ; Faire apparaître la constante de temps ; Tracer

Plus en détail

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif -

POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux. - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - POLY-PREPAS Centre de Préparation aux Concours Paramédicaux - Section Orthoptiste / stage i-prépa intensif - 1 Chapitre 10 : Condensateur et circuit RC I. Notions de base en électricité : a) Courant électrique

Plus en détail

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance

Circuits RL et RC. Chapitre 5. 5.1 Inductance Chapitre 5 Circuits RL et RC Ce chapitre présente les deux autres éléments linéaires des circuits électriques : l inductance et la capacitance. On verra le comportement de ces deux éléments, et ensuite

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT

CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI CARACTERISTIQUE D UNE DIODE ET POINT DE FONCTIONNEMENT OBJECTIFS Savoir utiliser le multimètre pour mesurer des grandeurs électriques Obtenir expérimentalement

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP.

Union générale des étudiants de Tunisie Bureau de l institut Préparatoire Aux Etudes D'ingénieurs De Tunis. Modèle de compte-rendu de TP. Union générale des étudiants de Tunisie Modèle de compte-rendu de TP Dipôle RC Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #2 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #2 Introduction aux impédances et à la plaquette de prototypage Automne 2010 1. Objectifs Se familiariser avec les plaquettes de prototypage Concrétiser la

Plus en détail

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande :

V e TP OSCILLATEUR A PONT DE WIEN. I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : TP OSILLATE A PONT DE WIEN I Etude de la chaîne directe en régime sinusoïdal : 11 Pont de Wien : étude rapide d un filtre passe bande : = 10 kω; = 22 nf éaliser le montage a] Mesure de la fréquence centrale

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN)

Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) 1/5 Partie Agir : Défis du XXI ème siècle CHAP 20-ACT EXP Convertisseur Analogique Numérique (CAN) Objectifs : Reconnaître des signaux de nature analogique et des signaux de nature numérique Mettre en

Plus en détail

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012

Cours d électricité. Dipôles simples en régime alternatif. Mathieu Bardoux. 1 re année: 2011-2012 Cours d électricité Dipôles simples en régime alternatif Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année: 2011-2012 Plan du

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES «Génie Électronique» Session 2012 Épreuve : PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée de l'épreuve : 4 heures Coefficient : 5 Dès que le sujet vous est

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur

Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur Puissance en monophasé : mesure des puissances active et réactive consommées par un récepteur 16 2006 Bibliographie L. Quaranta, JM Donnini, Dic. physique tome 4 nouvelle édition, Pierron H. Prépa Electronique

Plus en détail

Filtre ADSL Travaux dirigés

Filtre ADSL Travaux dirigés Filtre ADSL Travaux dirigés Préambule Le terme ADSL signifie Asymmetric Digital Subscriber Line (dans les pays francophones ce terme est parfois remplacé par LNPA qui signifie Ligne Numérique à Paire Asymétrique).

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

Expériences avec un oscilloscope numérique

Expériences avec un oscilloscope numérique Expériences avec un oscilloscope numérique Pratiques Expériences Certaines figures et textes sont tirés de l excellent DICTIONNAIRE de PHYSIQUE EXPERIMENTALE, tome4, L électricité, Jean-Marie Donnini,

Plus en détail

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION

4.2 Instruments. 4.3 Théorie du transistor. Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION Transistor à jonction 1 LE TRANSISTOR À JONCTION 4.1 But de l expérience 1. Tracer la courbe caractéristique d un transistor 2. Afficher la caractéristique à l écran d un oscilloscope 3. Utiliser le transistor

Plus en détail

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier

5 Analyse de Fourier. 5.1 Aspects théoriques. 5.1.1 Analyse de Fourier Responsable : J.Roussel Objectif Ce TP est une initiation à l analyse de Fourier. Nous verrons notamment comment une analyse spectrale permet de remonter à la courbe de réponse d un filtre électrique.

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2)

Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE. (Durée : 5 heures ; Coefficient : 2) CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNEL AGRICOLE Enseignement Maritime SESSION 2015 Concours : EXTERNE Section : ELECTROTECHNIQUE ET ELECTRONIQUE MARITIMES EPREUVE N 1 CULTURE DISCIPLINAIRE

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique

Fiche technique expérimentale 5. Notions sur l acquisition numérique Fiche technique expérimentale 5 Notions sur l acquisition numérique D.Malka MPSI 2014-2015 Lycée Saint-Exupéry Ce bref guide traite de quelques éléments important sur l acquisition numérique des signaux

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal

Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal Cours d électrocinétique EC4-Régime sinusoïdal 1 Introduction Dans les premiers chapitres d électrocinétique, nous avons travaillé sur les régimes transitoires des circuits comportant conducteur ohmique,

Plus en détail

Concours d entrée en Ingénierie, 2012

Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Concours d entrée en Ingénierie, 2012 Nom : Prénom : Test des connaissances professionnelles en électricité-électronique TCP-E Durée : 3 heures 1. Cocher la réponse exacte 1 En continu, une capacité se

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

Charges électriques - Courant électrique

Charges électriques - Courant électrique Courant électrique Charges électriques - Courant électrique Exercice 6 : Dans la chambre à vide d un microscope électronique, un faisceau continu d électrons transporte 3,0 µc de charges négatives pendant

Plus en détail

Circuit fixe dans un champ magnétique variable

Circuit fixe dans un champ magnétique variable Circuit fixe dans un champ magnétique variable Calcul d un flux On peut montrer, dans le cadre de la mécanique des fluides, que le champ de vitesse pour un fluide visqueux incompressible, de coefficient

Plus en détail

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle

TP0 Utlisations des appareils de mesures. Validations des pré requis de seconde professionnelle Validations des pré requis de seconde professionnelle Mesures des grandeurs caractéristiques de dipôles afin d évaluer leur bon fonctionnement Noms : Date : 3heures Observations : Objectifs : ce TP sur

Plus en détail

Circuit électrique dans l ARQS

Circuit électrique dans l ARQS Correction du DS n 2 Cours n 9 Circuit électrique dans l ARQS I) Charge, intensité 1) Charge historique Coulomb, Thomson, Rutherford La charge est conservative La charge est une grandeur additive 2) Intensité

Plus en détail

Donner les limites de validité de la relation obtenue.

Donner les limites de validité de la relation obtenue. olutions! ours! - Multiplicateur 0 e s alculer en fonction de. Donner les limites de validité de la relation obtenue. Quelle est la valeur supérieure de? Quel est le rôle de 0? - Multiplicateur e 0 s alculer

Plus en détail

Département de physique

Département de physique Département de physique Etude de la densité spectrale de puissance du bruit thermique dans une résistance Travail expérimental et rédaction du document : Jean-Baptiste Desmoulins (P.R.A.G.) mail : desmouli@physique.ens-cachan.fr

Plus en détail

TP - Cours d Électrocinétique n 1 Instrumentation en électronique

TP - Cours d Électrocinétique n 1 Instrumentation en électronique TP - Cours d Électrocinétique n 1 en électronique PCSI 01 013 I Connectique, composants passifs et appareils de mesure. 1. Câbles de connexion utilisés 1.a. Câble banane - banane Il s agit du classique

Plus en détail

6.1 Instruments. 6.2 Introduction. L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL

6.1 Instruments. 6.2 Introduction. L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL L amplificateur opérationnel 1 L AMPLIFICATEUR OPÉRATIONNEL 6.1 Instruments Un amplificateur opérationnel de type 741. Un oscilloscope à double canon à électron. Un générateur de signaux Wavetek. Un générateur

Plus en détail

Activité expérimentale : Filtrage

Activité expérimentale : Filtrage Activité expérimentale : Filtrage Objectifs : - Étudier le filtrage linéaire d un signal non sinusoïdal à partir d une analyse spectrale. - Gérer, dans un circuit électronique, les contraintes liées à

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015

Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09-09-2015 1 DM1 Sciences Physiques MP 20152016 Devoir de Sciences Physiques n 1 pour le 09092015 Problème n o 1 Capteurs de proximité E3A PSI 2013 Les capteurs de proximité sont caractérisés par l absence de liaison

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE TP N 2 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE OBJECTIF Se familiariser avec l oscilloscope, et pratiquer ses multiples utilisations. CRITERES D'EVALUATION Câblage correct. Méthode de travail de l'étudiant. Exactitude

Plus en détail

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL

G345-01 CHARGEUR DE BATTERIE UNIVERSEL GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 - Sujet G345-01 Page de garde BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL Épreuve scientifique et technique Sous- Épreuve de SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES SUJET GROUPEMENTS 3, 4 ET 5 Le dossier-sujet

Plus en détail

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS

Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS Nom : Prénom : MPI : L oscilloscope et le générateur de fonctions - 1 - RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE ET LE GENERATEUR DE FONCTIONS I RENCONTRE AVEC L OSCILLOSCOPE : 1) Observation du signal : a) Dessiner

Plus en détail

II. Attaque harmonique : diagrammes de Bode, Nyquist et Black- Nichols.

II. Attaque harmonique : diagrammes de Bode, Nyquist et Black- Nichols. SYSAM SP5 et OSCILLO5 Fiches de montages Etude d un filtre actif passe-bande I. Généralités Ce document a pour but de montrer comment utiliser Oscillo5 pour étudier un filtre en régime harmonique (attaque

Plus en détail

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie LYCÉE JULES VIETTE MONTBELIARD 1STI2D Système d Information et Numérique Etude de la communication entre la borne de recharge et le chargeur de batterie : vérification du fonctionnement Thème : Énergie

Plus en détail

B = (R 2 + (x x c ) 2 )

B = (R 2 + (x x c ) 2 ) PHYSQ 126: Champ magnétique induit 1 CHAMP MAGNÉTIQUE INDUIT 1 But Cette expérience 1 a pour but d étudier le champ magnétique créé par un courant électrique, tel que décrit par la loi de Biot-Savart 2.

Plus en détail

Module : filtrage analogique

Module : filtrage analogique BSEL - Physique appliquée Module : filtrage analogique Diaporama : aucun ésumé de cours - Les différents types de filtres - Transmittance en z d un filtre numérique 3- Algorithme de calcul de y n 4- Stabilité

Plus en détail

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

I- SITUATION PROBLEME

I- SITUATION PROBLEME I- SITUATION PROLEME 1-Le flash classique d un appareil photo. Le flash augmente la luminosité pendant un court instant au moment où "l'obturateur" de l appareil photo s'ouvre. Le flash est alimentée par

Plus en détail

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM

M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Sous la direction : M HAMED EL GADDAB & MONGI SLIM Préparation et élaboration : AMOR YOUSSEF Présentation et animation : MAHMOUD EL GAZAH MOHSEN BEN LAMINE AMOR YOUSSEF Année scolaire : 2007-2008 RECUEIL

Plus en détail

Etude d'une résonance en intensité

Etude d'une résonance en intensité Le schéma du montage à étudier est le suivant: i R L, r C On note R t la résistance totale du cicuit GBF u(t) Le GBF délivre un signal sinusoïdal de fréquence f variable. u( t) = U 2 cos( ωt) i( t) = I

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

1. Les quatre paramètres primaires d une ligne

1. Les quatre paramètres primaires d une ligne 1. Les quatre paramètres primaires d une ligne Une ligne téléphonique est constituée de fils identiques (fil a et fil b) aux caractéristiques électriques bien Définies. Les paramètres primaires Les paramètres

Plus en détail

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone.

T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. T.P. numéro 27 : moteur asynchrone. Buts du TP : le but de ce TP est l étude du moteur asynchrone triphasé. On étudie la plaque signalétique du moteur, puis on effectue un essai à vide et enfin un essai

Plus en détail

f m 280 Hz 0,30x1,0.10

f m 280 Hz 0,30x1,0.10 CORRECTION DU TP PHYSIQUE N 12 SPECIALITE TS 1/5 LA RECEPTION RADIO Correction du TP de physique N 12 La réception radio Activité préparatoire Les stations radios : nécessité d un dispositif récepteur

Plus en détail

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #4

6GEI305 Dynamique des systèmes II. Laboratoire #4 6GEI305 Dynamique des systèmes II Laboratoire #4 Réponse en Fréquence Hiver 010 1. Objectifs Voir l effet des pôles et des zéros sur le comportement dynamique Examiner le facteur de qualité Étudier le

Plus en détail

G.P. DNS Décembre 2008

G.P. DNS Décembre 2008 DNS Sujet Électronique...1 A.Principe de la détection synchrone...1 1)Étude du filtre RC...1 2)Étude du multiplieur...2 3)Conclusion...2 B.Un filtre universel à amplificateurs opérationnels...2 A. Principe

Plus en détail

SOURCE DE TENSION ET SOURCE DE COURANT

SOURCE DE TENSION ET SOURCE DE COURANT 59 E1 SOUCE DE TENSON ET SOUCE DE COUNT.- BUT DE L'EXPEENCE Les sources de tension et de courant sont des modèles que l'on ne rencontre pas dans la nature. Néanmoins, toute source d'énergie électrique

Plus en détail

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE A. ANALYSE D'UNE FONCTION DE TRANSFERT Forme canonique ; Exemple ; Limites ; Fréquence de Coupure ; Bande Passante ;

Plus en détail

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes.

III.1 Quelques rappels théoriques sur les interférences à 2 ondes. III TP 3 : Intérférences à deux ondes dans le domaine hyperfréquence. 22 Introduction Le but de ce TP est d étudier le phénomène d interférences dans le domaine des ondes hyperfréquences 2. Il s agit donc

Plus en détail

TP oscilloscope et GBF

TP oscilloscope et GBF TP oscilloscope et GBF Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : ce travail a pour buts de manipuler l oscilloscope et le GBF. A l issu de celui-ci, toutes les fonctions essentielles

Plus en détail

CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope.

CIRCUITS RC, RL, RLC Comment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. IUITS,, omment réaliser quelques expériences avec l oscilloscope. Avant la manipulation, vérifier que les boutons de l oscilloscope, base de temps, potentiomètres des voies 1 et 2 sont calés en position

Plus en détail

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure

CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - I. Mesure directe de résistors avec ohmmètre - comparaison de deux instruments de mesure Introduction CORRECTION TP Multimètres - Mesures de résistances - La mesure d une résistance s effectue à l aide d un multimètre. Utilisé en mode ohmmètre, il permet une mesure directe de résistances hors

Plus en détail

TP filtres électriques

TP filtres électriques P filtres électriques Objectif : Étudier les caractéristiques de gain et de phase de quelques filtres classiques 1 Introduction oute cette partie est informative : la non compréhension de certains paragraphes

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- Le but de cette étude est de familiariser l'étudiant avec l'utilisation d'un oscilloscope au travers de mesures de diverses grandeurs physiques : tensions,

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude.

Chapitre 3 : Mesure et Incertitude. Chapitre 3 : Mesure et ncertitude. Le scientifique qui étudie un phénomène naturel se doit de faire des mesures. Cependant, lors du traitement de ses résultats ce pose à lui la question de la précision

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Module : Analyse 03 Chapitre 00 : Fonctions de plusieurs variables Généralités et Rappels des notions topologiques dans : Qu est- ce que?: Mathématiquement, n étant un entier non nul, on définit comme

Plus en détail

( ) = < u > +Δu ( t )

( ) = < u > +Δu ( t ) TP CIRCUITS ELECTRIQUES R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI GBF, OSCILLOSCOPE ET MULTIMETRE : PRODUCTION, VISUALISATION ET MESURE DE SIGNAUX ELECTRIQUES OBJECTIFS Produire un signal électrique (une tension)

Plus en détail

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance

TP N 01 : Redressement non commandé - Montage monophasé mono alternance Université Djillali LIABES Sidi Bel-Abbes Faculté de sciences de l Ingénieur - Département d Electrotechnique - Licence ELM ETT Module Electronique de puissance TP N 01 : Redressement non commandé - Montage

Plus en détail

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1

ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 ETUDE D'UN MULTIMETRE NUMERIQUE UTILISANT LE TRANSFERT DE CHARGES 1 Le schéma de principe d'un multimètre numérique est donné ci-dessous Il met en œuvre un montage comparateur (dont le rôle sera défini

Plus en détail

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande:

Analyse des diagrammes de Bode d'un filtre passe-bande: TD N 3: Filtrage, fonction de transfert et diagrammes de Bode. M1107 : Initiation à la mesure du signal Le but de ce TD est de vous permettre d'appréhender les notions indispensables à la compréhension

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES

Concours AVENIR 8 mai 2011 EPREUVE DE PHYSIQUE. DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES NOM :. PRENOM : NUMERO DE CANDIDAT :... EPREUVE DE PHYSIQUE DUREE : 1h30mn Coefficient 5 CONSIGNES SPECIFIQUES Lire attentivement les consignes afin de vous placer dans les meilleures conditions de réussite

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

MODULATION D AMPLITUDE

MODULATION D AMPLITUDE T.P-cours de Physique n 3 : MODULATION D AMPLITUDE Rappel sur le rôle de la modulation. L information que l on souhaite transmettre (parole, musique, ) est constituée de signaux qui ont des fréquences

Plus en détail

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE

SCIENCES DE L INGENIEUR GENIE ELECTRIQUE TP N 4 page 1/8 Centres d intérêt abordés : Thématiques : CI9 Acquisition et conditionnement des informations I4 Transformation d une grandeur physique à mesurer Activités proposées : Compétences visées

Plus en détail

Université des Sciences et de la Technologie d Oran (USTO-MB) Faculté de Physique. Première année LMD Semestre 1. Génie Mécanique

Université des Sciences et de la Technologie d Oran (USTO-MB) Faculté de Physique. Première année LMD Semestre 1. Génie Mécanique Université des Sciences et de la Technologie d Oran (USTO-MB) Faculté de Physique TRAVAUX PRATIQUES D ELECTRICITE Première année LMD Semestre 1 Génie Mécanique Génie Civil et Métallurgie Génie Maritime

Plus en détail

Etude de signaux observés sur un oscilloscope

Etude de signaux observés sur un oscilloscope Etude de signaux observés sur un oscilloscope Exercice 1 : Signaux observés sur un oscilloscope Pour ces différents signaux, donner le nom du signal si cela est possible, noter sa période, hachurer au

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

TP n o 1 Électrostatique : mesure d un potentiel et d une capacité

TP n o 1 Électrostatique : mesure d un potentiel et d une capacité TP n o 1 Électrostatique : mesure d un potentiel et d une capacité PREPARATION (à rédiger avant de venir en TP) Il s agit de trouver une méthode pour mesurer la capacité C d un condensateur, en étudiant

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail