Chantier de restauration. du clocher de l église de la Madeleine

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chantier de restauration. du clocher de l église de la Madeleine"

Transcription

1 Chantier de restauration du clocher de l église de la Madeleine

2 Histoire L érosion du temps Quelques dates 1474 Fondation de l église Sainte Marie-Madeleine par le Comte Jean VIII de Vendôme 1487 Création de la paroisse de la Madeleine XV e Création d un collatéral au nord XVI e Construction d une sacristie et aménagement de quatre chapelles au sud XIX e Embellissement par de nouvelles statues (dont celle de saint Fiacre, patron des jardiniers), un décor peint et un ensemble de vitraux des ateliers Lobin de Tours Inscription à l inventaire supplémentaire des monuments historiques 2007 Restauration de la charpente 2008 à 2009 Restauration du clocher La pointe de la flèche du clocher avait été rejointoyée en urgence à la nacelle en Au XX e, le clocher perd l usage de sa voix d airain Les sculptures du clocher de la Madeleine montraient des signes de faiblesses. Des chutes de morceaux de pierre conduisent la Ville de Vendôme, en tant que propriétaire, à mettre en place en 1995 un pare-gravois (sorte de collerette de protection) et à arrêter de sonner les cloches à la volée. En 2003, suite à des désordres constatés sur la corniche du chœur, la Ville intervient sur un problème de structure de la charpente. Après un étaiement d urgence et une étude diagnostic, les travaux de restauration de la charpente ont lieu en Parallèlement est défini le projet de restauration du clocher lançant un chantier d octobre 2008 à octobre L usure du temps et des intempéries attaque les sculptures de la corniche jusqu aux joints entre les pierres. L église de la Madeleine au XIX e, d après dessin de Gervais Launay. Quelques pierres déposées lors des inspections annuelles du pare-gravois.

3 Pierres Restaurer Remplacer Pour remplacer les sculptures endommagées par le temps, le choix de la qualité de la pierre est important. Les carrières d extraction ne sont plus les mêmes qu autrefois. En accord avec l Architecte des Bâtiments de France, l entreprise de maçonnerie et taille de pierre a proposé une qualité de pierre proche de celle employée à l époque pour le clocher. Le choix s est porté sur la pierre de Saint Maximin extraite dans les carrières du même nom, dans l Oise, au nord de Paris. Ce calcaire s est formé pendant l ère tertiaire par la sédimentation de crustacés et coquillages de tailles diverses. Les parties sculptées ont ainsi été remplacées par la qualité «franche fine» dont le grain se prête plus au détail de figures sculptées. Les blocs de pierre à changer ont été préalablement repérés et numérotés en rouge pour faciliter l identification à la dépose. Au total, une cinquantaine de mètres cubes de pierres a été remplacée. Pour les parements de murs et corniche, un aspect plus grossier de la pierre de Saint Maximin avec inclusions de coquillages a été mis en œuvre. Tous les joints ont été refaits à la chaux, sable coloré et graviers du Loir par les maçons. Le petit carré correspond à un ancien trou de boulin (emplacement ancien de poutre d échafaudage) qui a été rebouché pour éviter toute intrusion d oiseaux.

4 Pierres La sculpture gothique Le clocher de la Madeleine présente un décor du XV e siècle caractéristique du gothique flamboyant. La mouchette, en forme de petite flamme asymétrique, en est le motif caractéristique. Les sculptures d inspiration végétale tels que les crochets de feuillage, les feuilles de chou frisé constituent l essentiel du décor sur toutes les parties saillantes (arêtes de la flèche, corniche et pinacles aux angles). Le travail du sculpteur et du tailleur de pierre s inspire de ce répertoire pour refaire à l identique. S il faut parfois créer faute de sculptures suffisamment lisibles, ceci est fait dans le même esprit comme par exemple pour les chimères aux angles des pinacles du clocher. Dans Vendôme, les modèles de sculptures gothiques flamboyantes ne manquent pas: la chapelle Saint-Jacques, l abbatiale de la Trinité ou la tour Saint-Martin. Chimères, joueur de flûte, oiseaux et autres animaux s offrent au regard de qui prend le temps de les observer à l aide de jumelles. Les blocs de pierre épannelés (taillés géométriquement avant d être sculptés sur place) vont prendre vie sous les outils des sculpteurs. Pour homogénéiser l aspect général entre les pierres neuves et les anciennes, les maçons vieillissent à l aide d une patine qui noircit par petites touches irrégulières la pierre, imitant les salissures et les lichens, en attendant que le temps ait fait son effet. Le clocher est flanqué par quatre pinacles mais à l angle sud-est, il prend une forme cubique comme pour servir de socle. L interprétation des architectes et sculpteurs n est pas allée jusqu à reconstituer une hypothétique statue dont nulle trace n est attestée. Sa particularité reste inexpliquée.

5 Métiers Couvreur Serrurier Charpentier Menuisier Après le travail des maçons et sculpteurs, les couvreurs habillent de plomb les parties plates les plus exposées aux intempéries (sur le garde-corps, au sommet de la flèche, sur le pilier à l angle sud-est) ainsi que l intérieur des chéneaux. La restauration des abat-sons (volets qui «abattent» le son vers le sol et les fidèles) a mobilisé l entreprise de couverture (fourniture des ardoises massives) et celle de serrurerie (fixation métallique des plaques d ardoises). Les parties les plus exposées sont protégées par du plomb comme ici sur le garde-corps autour de la flèche. Des joints de dilatation accompagnent l élasticité du plomb sans que cela affecte la pierre qu il habille. Des bandes de clouage en cuivre fixent le plomb à la pierre. Les abats-sons en ardoise massive (de près de 2 cm d épaisseur) ont tous été vérifiés. Une vue inhabituelle du beffroi de bois est révélée. L essentiel du travail des charpentiers a consisté en la réfection complète des planchers. Le beffroi de bois n a pas eu besoin d importante intervention. Seule l adaptation de certaines pièces de bois a accompagné le nouveau positionnement des cloches. Les accès dans le clocher ont été sécurisés (des garde-corps, une échelle et des portes en chêne). Le travail des serruriers a consisté entre autres en la restauration de la croix et la mise en place des grillages de protection contre les pigeons. La mise en lumière vient mettre en relief le travail de restauration accompli et confirmer le clocher comme un signal dans la ville avec une limitation de la puissance électrique. La protection du clocher haut de 65 mètres est assurée par la pose d un paratonnerre associé à la croix restaurée.

6 Cloches La fixation (appelée joug ou mouton) de chaque cloche au beffroi avait été à une époque changée en métal. Le restaurateur campanaire a veillé à ce que le mouton soit restitué en bois, matériau traditionnel pour cette pièce. Les trois cloches ont été descendues pour être nettoyées des fientes de pigeons. Comme une des trois cloches est «classée» (repérée et protégée au titre des objets mobiliers), un expert campanaire a préconisé des interventions. Les deux petites cloches ont été emmenées dans l atelier pour que soient «rechargés» en métal leurs bords intérieurs usés par la frappe régulière du battant. La plus grosse cloche dénommée la Vendômoise est restée exposée dans l église. À leur retour, les cloches ont rejoint le beffroi avec un changement par rapport à leur répartition d origine. Ainsi les deux plus grosses sont en bas pour mieux équilibrer les charges de ces cloches de bronze. Désormais, leur son rythme à nouveau la vie paroissiale. Les 3 cloches La Vendômoise Baptisée Justine Marguerite Marie du Sacré Cœur en hommage au prénom de sa donatrice M elle Aupeltier-Cotereau Date : 1896 fondue par Georges Bolée Poids : 1,5 tonnes de bronze Note : do#3 Honorine Raymonde Sauzine Renée Emilie Date : 1826 fondue par Nicolas Peigney classée le 2/07/1943 Poids : 980 kg de bronze Note : ré#3 Date : 1814 fondue par Nicolas Peigney Poids : 750 kg de bronze Note : mi#3 L intérieur de la flèche de pierre est creux pour servir de caisse de résonance aux cloches. Au fond de la flèche, on aperçoit le système de fixation de la croix, une armature métallique appelée «l araignée». Bénédiction par François Brossier des cloches fleuries le 2 août 2009 Le chantier La Ville de Vendôme, propriétaire de l église Sainte Madeleine remercie tous ceux qui ont participé au chantier de restauration du clocher de l église de la Madeleine. Le chantier a été coordonné et suivi techniquement par le cabinet d architectes Trouvé & Tchepelev, le bureau d études Bâtiments de la Ville de Vendôme, l Architecte des Bâtiments de France, les contrôleurs techniques de l APAVE et la coordinatrice SPS d AB coordination, ainsi que l expert campanaire (étude des cloches) auprès du Ministère de la Culture. Les entreprises sont pour la maçonnerie l entreprise Guèble, pour la couverture, zinguerie, charpente et menuiserie l entreprise Delestre, la serrurerie l atelier Couliou Frères, le paratonnerre l atelier Mamias, l électrification des cloches l entreprise Bodet et pour la mise en lumière l agence Quadra (conception) et l entreprise Lesens Centre Val de Loire (réalisation). budget Coût de l opération : euros dont euros pour la ville de Vendôme Co-financeurs : Département de Loir-et-Cher à hauteur de euros et l État (DRAC Centre) à hauteur de euros Crédits photographiques : Communauté du pays de Vendôme (Antonin Veillith, Animation du patrimoine), Bibliothèque (fonds ancien), Cabinet d architectes Trouvé & Tchepelev (J Tasseau), François Brossier, Gérard Carroué.

7 Préserver et partager! Notre ville peut s enorgueillir d un riche patrimoine monumental qui a déjà mobilisé un volume public d investissement conséquent depuis 20 ans (plus de 7 millions d euros). Ainsi ce sont successivement les 4 faces de la tour Saint-Martin, les couvertures de l abbatiale de la Trinité, les faces Nord et Est de la Chapelle Saint-Jacques, la charpente de l église de la Madeleine et le château qui ont fait l objet de travaux de sécurisation ou de restauration. Par son importance et sa visibilité, la restauration du clocher de l église de la Madeleine est emblématique de notre politique volontariste en faveur du patrimoine. Il nous a semblé important avec le partenariat de la Direction Régionale des Affaires Culturelles du Centre de garder une trace des travaux entrepris, pour les Vendômois mais aussi pour le public scolaire. Ce livret permet de rendre compte de la complexité et de l ampleur du chantier qui a fait appel à une large diversité de métiers et de savoir-faire exercés le plus souvent par des entreprises de notre région. De nouveaux investissements nous attendent. Nos efforts doivent à présent concerner le monument phare de notre ville l église abbatiale de la Trinité. Avec le soutien renouvelé de l État et du Conseil général et avec la participation exceptionnelle du Conseil régional du Centre, nous allons dans les deux prochaines années commencer la restauration de l ensemble des maçonneries de l édifice par des interventions sur la façade principale et sur des arcs-boutants situés au sud de l église abbatiale. Catherine Lockhart Maire de Vendôme Novembre 2009 Direction de la culture et de l animation du patrimoine Création Atelier Malcanis /JPM

Le Château de Kerjean est classé monument historique

Le Château de Kerjean est classé monument historique restauration du château 7/06/06 18:13 Page 1 restauration du château 7/06/06 18:14 Page 2 Le Château de Kerjean est classé monument historique Ce classement a été effectué en 1911, lorsque le château a

Plus en détail

Hôtel d Avelin LILLE

Hôtel d Avelin LILLE Hôtel d Avelin L Hôtel D AVELIN LES TRAVAUX 1.800 m² 21 appartements du T1 au T6 Parkings, sous-sol, caves Investissement d exception : L emplacement de l immeuble, son architecture remarquable, la rénovation

Plus en détail

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN

Les différentes étapes lors de la construction d un bâtiment FIN Avant d attaquer les travaux, les étapes suivantes doivent être réalisées: le terrain a été acheté. le notaire a édité tous les papiers administratifs nécessaires. les plans ont été dessinés et validés

Plus en détail

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013

Ancien prieuré. Aménagement de la maison néogothique. Projet. Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre 08/11/2013 Maître d ouvrage : Ville de la Charité-sur-Loire 58 / Nièvre Ancien prieuré Aménagement de la maison néogothique Projet 08/11/2013 // Pièces écrites / Sommaire /02 Le projet / Description architecturale

Plus en détail

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE OISE, FONTAINE-CHAALIS. Maîtrise d oeuvre:

ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE OISE, FONTAINE-CHAALIS. Maîtrise d oeuvre: OISE, FONTAINE-CHAALIS ABBAYE ROYALE DE CHAALIS RESTAURATION DES TOITURES DE L AILE OUEST DU CLOÎTRE ET ISOLATION DU COMBLE Maîtrise d oeuvre: V.BRUNELLE ACMH Economiste : P.DUPUIS Vérifi cateur M.H. Dossier

Plus en détail

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire

Les arc-boutant Un peu de vocabulaire La cathédrale d Amiens Classée au patrimoine mondial de l'unesco depuis 1981, la cathédrale gothique d'amiens s'élève en plein centre de la ville. Sa flèche s'élève à 112 mètres du sol. Pour une longueur

Plus en détail

RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION

RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION RESTAURATION DE L ÉGLISE NOTRE DAME DE LA PURIFICATION 1982 : travaux d urgence ; vitraux cassés remplacés par des vitres. Pose d une serrure à la porte latérale. Branchement électrique pour éclairage

Plus en détail

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction

Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction Fiche Conseil 1 : Style VILLEGIATURE : Réhabilitation du bâti ancien, construction GENERALITES Maisons de villégiature Maisons de bourg Le centre village s est construit par étapes successives autour de

Plus en détail

Réfection ou remplacement de menuiseries sur des bâtiments classés de la commune de Baugé-en-Anjou

Réfection ou remplacement de menuiseries sur des bâtiments classés de la commune de Baugé-en-Anjou MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX CAHIER DES CHARGES SIMPLIFIE Réfection ou remplacement de menuiseries sur des bâtiments classés de la commune de Baugé-en-Anjou Personne publique contractante : MAIRIE DE BAUGE

Plus en détail

Demande d aide Conditions d attribution

Demande d aide Conditions d attribution Disponible sur www.sauvegardeartfrancais.fr Demande d aide Conditions d attribution Les aides que nous apportons proviennent des dons et legs qui nous ont été consentis. La plus grande part des aides accordées

Plus en détail

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI

Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI Préparer un ravalement de façade MODE D'EMPLOI zinguerie menuiserie pierre de taille ferronnerie élément de décor soubassement Angers est reconnue bien au-delà de ses frontières pour la qualité de son

Plus en détail

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné :

Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : Un pavillon se compose de murs et d'un toit qui peuvent être réalisés de différentes façons suivant le budget donné : l'assemblage de parpaings le moulage dans un coffrage donnant une forme circulaire

Plus en détail

Histoire de charpente

Histoire de charpente Histoire de charpente Le 15 juin 2012 la restauration de la toiture de l église de Murtin a débuté. Malgré sa hauteur honorable, la grue installée sur la place s est retrouvée bloquée par le coq dominant

Plus en détail

TRIUM. La revue technique des professionnels du bâtiment ancien. www.atrium-construction.com. Printemps 2011. 10 n 51

TRIUM. La revue technique des professionnels du bâtiment ancien. www.atrium-construction.com. Printemps 2011. 10 n 51 ACONSTRUCTION TRIUM La revue technique des professionnels du bâtiment ancien 10 n 51 Printemps 2011 Réalisations Clochetons de la cathédrale de Rouen Pierre et chaux à Reims Techniques Régulation du chauffage

Plus en détail

MEDIATHEQUE DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE ARCHIVES INVENTAIRE. relatives aux. TRAVAUX DU XIXè SIECLE SUR LES GRANDS EDIFICES CLASSES

MEDIATHEQUE DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE ARCHIVES INVENTAIRE. relatives aux. TRAVAUX DU XIXè SIECLE SUR LES GRANDS EDIFICES CLASSES MEDIATHEQUE DE L ARCHITECTURE ET DU PATRIMOINE ARCHIVES INVENTAIRE relatives aux TRAVAUX DU XIXè SIECLE SUR LES GRANDS EDIFICES CLASSES (fonds 80/14/1 à 92) par Blandine Balas secrétaire de documentation,

Plus en détail

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER

COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER COMMUNE de CIVRIEUX D AZERGUES LE NUANCIER Les façades Le fond de façade appartient à une famille colorée dominante : les neutres et quelques ocrés (ocre jaune et ocre orangé). Les teintes seront choisies

Plus en détail

jaune (référence non communiquée) terre rouge

jaune (référence non communiquée) terre rouge 2/ 6 I GENERALITES CHANTIER 1. PLANNING PREVISIONNEL POUR le 22 avril 2014 : - Livraison bois de charpente en cours. - Nettoyage de la tour en briques en cours. 2. EFFECTIFS le 15 avril 2014. LEBRUN :

Plus en détail

Ornementation extérieure

Ornementation extérieure FICHE TECHNIQUE Ornementation extérieure 2 5 CONNAÎTRE ET REGARDER > Ornements en toiture > Sculptures et décors en pierres > Ornements en stuc > Fresques et décors peints > Vitraux > Balcons > Ferronneries

Plus en détail

Informations et inscriptions : Pèlerin Grand prix Pèlerin du patrimoine - 18 rue Barbès - 92128 Montrouge CEDEX www.pelerin-patrimoine.

Informations et inscriptions : Pèlerin Grand prix Pèlerin du patrimoine - 18 rue Barbès - 92128 Montrouge CEDEX www.pelerin-patrimoine. Informations et inscriptions : Pèlerin Grand prix Pèlerin du patrimoine - 18 rue Barbès - 92128 Montrouge CEDEX www.pelerin-patrimoine.com Le Grand prix Pèlerin du patrimoine a pour but de valoriser notre

Plus en détail

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG

Ville de TOURS. Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes. atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG Ville de TOURS Réhabilitation d'immeuble 12 rue Descartes atelier Alain GOURDON Architecte Urbansite DPLG 2 ter rue de Lucé - TOURS (37000) tél : 02 47 64 63 65 - fax : 02 47 056 54 23 site : www.alaingourdon-architecte.com

Plus en détail

La préparation. Restauration du vitrail de saint Thomas. La baie

La préparation. Restauration du vitrail de saint Thomas. La baie Restauration du vitrail de saint Thomas La préparation La baie La baie 23 de la cathédrale de Chartres se trouve au nord, dans le déambulatoire du chœur. Elle comporte 85 panneaux. Les frises représentent

Plus en détail

Eglise paroissiale Saint-Martin

Eglise paroissiale Saint-Martin Eglise paroissiale Saint-Martin place de la Mairie Armbouts-Cappel Dossier IA59002570 réalisé en 2005 Copyrights Copyrights Auteurs (c) Région Nord - Pas de Calais - Inventaire général Frémaux Céline Rédacteur

Plus en détail

GUILLY PLAN LOCAL D URBANISME. Liste des éléments de paysage à conserver. Pièce 7. Commune de. Cabinet RAGEY Géomètre Expert Urbaniste

GUILLY PLAN LOCAL D URBANISME. Liste des éléments de paysage à conserver. Pièce 7. Commune de. Cabinet RAGEY Géomètre Expert Urbaniste Commune de GUILLY PLAN LOCAL D URBANISME PLU approuvé le 14/10/2013 POS approuvé le 12 août 1999 27/06/2012 Cabinet RAGEY Géomètre Expert Urbaniste 69 chemin de la Fontaine 45500 GIEN Tél : 02 38 27 07

Plus en détail

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ

Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ Rourétoise de rénovation SAVOIR-FAIRE - AUTHENTICITÉ - TRADITION - QUALITÉ 35 ans de savoir-faire, d authenticité, de tradition pour donner vie à vos projets Artisan Maçon reconnu par 35 années d Expérience

Plus en détail

EGLISE SAINT-GEORGES Rue de l Eglise 62860 Baralle

EGLISE SAINT-GEORGES Rue de l Eglise 62860 Baralle DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS COMMUNE DE BARALLE EGLISE SAINT-GEORGES Rue de l Eglise 62860 Baralle PHASE I CONSERVATION/RESTAURATION DU CLOCHER DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Cadre de Décomposition

Plus en détail

ARTISAN CRÉATEUR MENUISIER

ARTISAN CRÉATEUR MENUISIER ARTISAN CRÉATEUR MENUISIER morgan-s La Création Le bois se révèle à son façonnage, la pratique de mon métier m a amené à en découvrir et en interpréter les signes. Lire cette matière vivante me donne

Plus en détail

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES

INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES INCITATION A LA RESTAURATION DES FAÇADES CAHIER DES CHARGES De façon non exhaustive, chaque dossier étant examiné de manière spécifique, les principaux critères de mise en œuvre sont ainsi définis : NETTOYAGE

Plus en détail

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE

LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE LE LAVOIR DE LA MONTAGNE - RAPPORT DE PRESENTATION - DOSSIER PHOTOGRAPHIQUE 1 La mairie de Ressons-le-Long souhaite restaurer le lavoir de la Montagne. L opération fait l objet d une souscription «Fondation

Plus en détail

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER

MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER MARTINIQUE MONUMENTS HISTORIQUES EN CHANTIER CARBET MAISON TAILAME édifice inscrit au titre des Monuments historiques par arrêté en date du 08/12/2009 1 CARBET, Maison Taïlamé, Monument historique en chantier.

Plus en détail

Dossiers d investissements : demandes de subventions

Dossiers d investissements : demandes de subventions Conseil Municipal du 21 février 2012 Dossiers d investissements : demandes de subventions 1 Réparation de la charpente de l Église Saint-Clément à Blaise 2 Révision des portes de façades ouest de l Église

Plus en détail

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts

2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts 2ème OPERATION Travaux d'urgence de l'eglise paroissiale et intégration architecturale de la porte des morts DESCRIPTION ET PLAN L église paroissiale de Cernay- La- Ville inscrite à l inventaire des Monuments

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU

VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS BANDEAU ALLÈGE ENCADREMENT DE BAIE SOUBASSEMENT CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU 2 VOCABULAIRE D UNE FAÇADE LUCARNE CORNICHE CROUPE GARDE CORPS ENCADREMENT DE BAIE ALLÈGE SOUBASSEMENT BANDEAU MODÉNATURE ENSEMBLE DE DÉCORS ET MOULURES CHASSIS DE TOIT ŒIL DE BŒUF LINTEAU QUEUE DE VACHE

Plus en détail

CATHEDRALE SAINTE-MARIE DE BAYONNE

CATHEDRALE SAINTE-MARIE DE BAYONNE Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 25 juin 2015 DOSSIER DE PRESSE CATHEDRALE SAINTE-MARIE DE BAYONNE Restauration de la façade sud de la nef et restauration

Plus en détail

Restauration du Bassin des Enfants Dorés

Restauration du Bassin des Enfants Dorés Restauration du Bassin des Enfants Dorés Bassin des Enfants dorés Restauration du Bassin des Enfants Dorés Le Bassin des Enfants Dorés (ou Bassin de l Ile aux Enfants) est établi en lisière Ouest du Bosquet

Plus en détail

Sommaire des interventions de la journée d étude La Menuiserie dans l architecture Lorraine

Sommaire des interventions de la journée d étude La Menuiserie dans l architecture Lorraine Sommaire des interventions de la journée d étude La Menuiserie dans l architecture Lorraine SAMEDI 22 MARS 2014 Neufchâteau Ce document concerne uniquement la 1 ère intervention Introduction à la menuiserie

Plus en détail

: EGLISE PAROISSIALE SAINT AIGNAN (REF : 00065464). Emplacement : 1 ERE CHAPELLE GAUCHE ; CHOEUR ; NEF : 1ERETRAVEE

: EGLISE PAROISSIALE SAINT AIGNAN (REF : 00065464). Emplacement : 1 ERE CHAPELLE GAUCHE ; CHOEUR ; NEF : 1ERETRAVEE Département : 82 82000131 Aire d'étude Commune Ueu-dit Edifice contenant : SAINT ANTONIN NOBLE VAL : GINALS : SAINT IGNE : EGLISE PAROISSIALE SAINT AIGNAN (REF : 00065464). Emplacement : 1 ERE CHAPELLE

Plus en détail

Château en Périgord Vert Restauration des maçonneries Inscrit MH 1948

Château en Périgord Vert Restauration des maçonneries Inscrit MH 1948 Vue : Générale Echafaudage en partie classe V - accroché à la paroi à 25m de hauteur. Reprises des maçonneries des murs de soutènements des terrasses Vue : Mur soutènement Démontage de l angle de mur qui

Plus en détail

PLANCHERS FINNFRAME. Guide d installation

PLANCHERS FINNFRAME. Guide d installation PLANCHERS FINNFRAME Guide d installation SOMMAIRE MATÉRIAUX À METTRE EN ŒUVRE...04 OUTILLAGE NÉCESSAIRE...08 LE PLANCHER FINNFRAME EN 7 ÉTAPES...09 REPÉRER LE NIVEAU DU PLANCHER...12 MISE EN PLACE DES

Plus en détail

PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES 1427 avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE

PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES 1427 avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE PAROISSE NOTRE-DAME DE LOURDES 1427 avenue Roger Salengro 92370 CHAVILLE C. R. n 11 REPARATION STRUCTURE BETON DU CLOCHER COUVERTURE ZINC DU CLOCHER RAVALEMENT BRIQUE DE LA TOUR DU CLOCHER ETANCHEITE RESINE

Plus en détail

D6 Couverture de lauzes

D6 Couverture de lauzes Arts de bâtir: Pays : D6 Couverture de lauzes France PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Couverture de lauzes - Toiture à pente courante de 25% à 40% couverte de lauzes de calcaire, de schiste

Plus en détail

Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg

Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg Une réhabilitation majeure sans pesanteur A l issue d un spectaculaire chantier de trois ans, la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg,

Plus en détail

Inauguration du clocher de l abbaye de la Bénisson-Dieu et de l espace muséographique du trésor de l abbaye

Inauguration du clocher de l abbaye de la Bénisson-Dieu et de l espace muséographique du trésor de l abbaye s a m e d i 3 0 j u i n 2 0 0 7 dossier de presse Inauguration du clocher de l abbaye de la Bénisson-Dieu et de l espace muséographique du trésor de l abbaye par Pascal CLEMENT, président du conseil général

Plus en détail

Des travaux au château de Voltaire!

Des travaux au château de Voltaire! Des travaux au château de Voltaire! La chapelle du château en restauration Newsletter 1 Mars/Avril 2013 Le domaine de Voltaire fait peau neuve! Après deux ans d étude du projet de restauration du château,

Plus en détail

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU

LES RAPPORTS D EXPERTISE DES ARCHITECTES PROULX ET SAVARD ET DE DESSAU ORDRE DU JOUR 1. L objectif 2. Un sommaire des rapports d expertise des Architectes Proulx et Savard et de Dessau 3. La Fabrique Saint-Germain 4. Le projet 5. Les coûts du projet 6. Le financement 7. Les

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une maison du XV ème siècle Localisation : La Maison des

Plus en détail

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14

Rapport action tuffeau. CAHIER n 14 Rapport action tuffeau Réhabilitation énergétique des bâtiments en tuffeau Etat de l art et retours d expérience CAHIER n 14 Maison de bourg Langeais Figure 1-1 : Façade Nord/Ouest Date de visite : 22

Plus en détail

NOTICE DE PRÉSENTATION

NOTICE DE PRÉSENTATION DOUBS SAINTE-ANNE ÉGLISE SAINT-THIÉBAUD CONSOLIDATION DE L ÉGLISE ET RESTAURATION DES TOITURES ET DES FAÇADES NOTICE DE PRÉSENTATION Juillet 2013 Olivier CHANU Architecte D.P.L.G. Architecte du Patrimoine

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES Les devantures et enseignes commerciales. Parc naturel régional du Vexin français

GUIDE PRATIQUE DE RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES Les devantures et enseignes commerciales. Parc naturel régional du Vexin français GUIDE PRATIQUE DE RECOMMANDATIONS ARCHITECTURALES Les devantures et enseignes commerciales Parc naturel régional du Vexin français Sommaire La devanture, facteur d attractivité d un commerce... p. 03 Connaître

Plus en détail

Mieux connaître le secteur du bâtiment

Mieux connaître le secteur du bâtiment iche d animation Compétence B3 Mieux connaître le secteur du bâtiment Objectif Permettre aux élèves de découvrir la diversité des métiers du bâtiment et les caractéristiques de ce secteur. Matériel nécessaire

Plus en détail

Grand Palais, Champs-Elysées Paris

Grand Palais, Champs-Elysées Paris Grand Palais, Champs-Elysées Paris Depuis mai 2007: Etablissement Public du grand Palais des Champs Elysées Travaux de confortation (phase 1) - Bureau de contrôle: SOCOTEC - Coordination sécurité et protection

Plus en détail

Conférencedepresse Actionspourvaloriseretconserverla

Conférencedepresse Actionspourvaloriseretconserverla DOSSIER DE PRESSE Conférencedepresse Actionspourvaloriseretconserverla CATHEDRALE ST JULIEN DU MANS 1 9 OCTOBRE 201 5-1 5H30 LES OPERATIONS 2015 2016 Valorisation et embellisement Valorisation et embellisement

Plus en détail

Protections collectives contre les chutes de hauteur

Protections collectives contre les chutes de hauteur Fiche 2 Protections collectives contre les chutes de hauteur A qui servent-elles? Comment les dimensionner? promouvoir cette disposition? Quels en est le coût, quels en sont les gains? Sur la majorité

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE DE DONNERY DEPARTEMENT DU LOIRET Pièce n 6 Plan Local d Urbanisme ÉLÉMENTS DE PAYSAGE A CONSERVER Elaboration du PLU Dossier d approbation Sarl EDC2i Environnement Du Centre Ingénierie Infrastructure

Plus en détail

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs

L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Opération de mise en valeur des façades 1 L architecture du XVI ème siècle à Pau et ses couleurs Sommaire Les immeubles ci-après présentés, sont donnés

Plus en détail

1 DESCRIPTION DES TRAVAUX U QTE P.T.HT

1 DESCRIPTION DES TRAVAUX U QTE P.T.HT 1 DESCRIPTION DES TRAVAUX U QTE P.T.HT 1.1 Fourniture et mise en place d un échafaudage classe IV minimum m² 110,00 Echafaudages en matériel 40*49 Echafaudages à exécuter conformément à l'ensemble des

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves

FDP. Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves FDP Haute-Marne, un patrimoine remarquable Livret des élèves Carte des projets présentés dans l'exposition J'entoure le nom des villes les plus proches de mon école : Pour m'aider, je scanne ce code :

Plus en détail

PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC

PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC PRIX EXCELLENCE CLAUDE JACQUES 2009 RÉFECTION DE LA TOITURE ÉGLISE ST-FRANCOIS DE- SALES. GATINEAU QUÉBEC INTRODUCTION Les Toiture Marcel Raymond & Fils Inc. a entreprit la réfection de la toiture de l

Plus en détail

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE

VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE VILLE D'YVERDON-LES-BAINS MUNICIPALITE MW/ddc Préavis no 15 le 29 mai 1998 RAPPORT AU CONSEIL COMMUNAL D'YVERDON-LES-BAINS concernant une demande de crédit d investissement de fr. 1 834 000.-- pour la

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Mathématiques Fiche pédagogique 1 / 5

Mathématiques Fiche pédagogique 1 / 5 Fiche pédagogique 1 / 5 Repères : Au Moyen Age, très peu de gens ont des notions de calcul, encore moins de géométrie ou d algèbre. Les mathématiciens grecs sont la référence ( Pythagore, Thalès ) pour

Plus en détail

Cherbourg-Octeville. Manche. le théâtre à l italienne. basse-normandie

Cherbourg-Octeville. Manche. le théâtre à l italienne. basse-normandie P A R C O U R S D U P A T R I M O I N E Cherbourg-Octeville le théâtre à l italienne Manche basse-normandie Façade du théâtre, dessin aquarellé, non daté, par Gutelle, musée d art Thomas- Henry, Cherbourg-

Plus en détail

Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014. Synthèse des interventions

Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014. Synthèse des interventions Entretien de bâtiments en pisé à Succieu, Isère Chantier participatif 4,5 et 6 avril 2014 Synthèse des interventions 1 Objectifs du chantier Le contexte Par le biais de l entreprise Formaterre contactée

Plus en détail

Architecture Durable & BOIS 1

Architecture Durable & BOIS 1 Architecture Durable & BOIS 1 Surélévation et extension / chantier Prouesse architecturale Restructuration, extension par l arrière, surélévation en façade! Réalisé par : Pierre-Olivier Chanez Photos :

Plus en détail

Quelles couleurs pour ma façade?

Quelles couleurs pour ma façade? Quelles couleurs pour ma façade? Une charte de ravalement est l occasion de réaffirmer la volonté de rendre toute leur personnalité à chaque bâtiment. L objectif de cette charte de ravalement est de veiller

Plus en détail

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI

LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI LES TRAVAUX SUR LE PATRIMOINE BÂTI À VERSAILLES Versailles a su conserver son remarquable patrimoine architectural. Chacun de nous l apprécie, le respecte et le valorise afin que notre ville conserve l

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR LA RENOVATION DU PATRIMOINE BATI ANCIEN A retourner à : Monsieur le Maire de Dannemarie 1 Place de l Hôtel-de-Ville 68210 DANNEMARIE 03 89 25 00 13 mairie@dannemarie.fr

Plus en détail

Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Dossier de candidature Propriété publique ou associative

Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Dossier de candidature Propriété publique ou associative Fous de Patrimoine Saison 3 2015 Dossier de candidature Propriété publique ou associative Dossier à renvoyer jusqu au 1 er juin 2015 à la Fondation VMF 93, rue de l Université 75007 Paris Nom de l édifice

Plus en détail

Ouvrages annexes de toiture

Ouvrages annexes de toiture Fiche technique Ouvrages annexes de toiture 2 4 5 7 Connaître Description, fonctions, vocabulaire Regarder Manifestation des désordres Eléments défectueux, usés Défauts de conception ou de réalisation

Plus en détail

SEZANNE EGLISE SAINT-DENIS

SEZANNE EGLISE SAINT-DENIS SEZANNE EGLISE SAINT-DENIS CONSOLIDATION DES VOÛTES PATRIMOINE Longueur : 34m Largeur : 23m hors oeuvre. En oeuvre, nef centrale : 4,95m, bas-côté Nord : 4,50m avec la chapelle de 1,94m, bas-côté Sud :

Plus en détail

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP)

Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château. Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Protégeons le patrimoine de Pont-du-Château Création d une Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager (ZPPAUP) Une projection plus fine, plus cohérente, pour protéger notre patrimoine,

Plus en détail

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification PNO/PNE/IMMEUBLE Rapport de vérification Souscripteur N de suspens / N de contrat : Nom, prénom : Raison sociale : Adresse : Qualité : Propriétaire unique Syndic de coporopriété Code postal : Ville : Tel

Plus en détail

Références. 49, rue Verte - 76000 Rouen 06 79 75 49 85 contact@patrimoine-historique.com. www.patrimoine-historique.com

Références. 49, rue Verte - 76000 Rouen 06 79 75 49 85 contact@patrimoine-historique.com. www.patrimoine-historique.com Références 49, rue Verte - 76000 Rouen 06 79 75 49 85 contact@patrimoine-historique.com www.patrimoine-historique.com Références * Vous conseiller et vous accompagner à chaque étape de la gestion de votre

Plus en détail

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France

La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France DOSSIER DE PRESSE ET D INFORMATION 2015 La Sauvegarde de l Art Français, premier mécène des églises et chapelles de France Acteur de premier ordre, la Sauvegarde de l Art Français œuvre depuis plus de

Plus en détail

du SiTe CAp 26 juin 2015 Trois architectures emblématiques sur un site naturel remarquable à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes Maritimes)

du SiTe CAp 26 juin 2015 Trois architectures emblématiques sur un site naturel remarquable à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes Maritimes) Sur la terrasse de l étoile de Mer : Le Corbusier, son épouse Yvonne, jean Badovici et Robert Rebutato enfant. inaugura- Tion du SiTe CAp ModeRne Trois architectures emblématiques sur un site naturel remarquable

Plus en détail

SOMMAIRE : POSE DE PARQUET A ClOUEE. 1 - Matériel nécessaire

SOMMAIRE : POSE DE PARQUET A ClOUEE. 1 - Matériel nécessaire POSE DE PARQUET A ClOUEE SOMMAIRE : 1 - Matériel nécessaire 2 - Préparer la pose 3 - Poser les lambourdes 4 - Scellement 5 - La pose du parquet 6 - Le tassage 7 - Le clouage 8 - Les finitions 1 - Matériel

Plus en détail

Eglise Saint Goulven. 29770 Goulien. État sanitaire. Sarl Le Ber

Eglise Saint Goulven. 29770 Goulien. État sanitaire. Sarl Le Ber Eglise Saint Goulven 29770 Goulien État sanitaire Kerfeos 29450 SIZUN Charpente Restauration Patrimoine Q 2393 Menuiserie Restauration MH Q 4393 Certificat QUALIBAT N 50834 www.ateliersleber.fr Juin 2015

Plus en détail

AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE

AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE FONDATION VMF 93 rue de l Université 75007 PARIS www.fondationvmf.org PAYS : DÉPARTEMENT (si France) : RÉGION (si étranger) : AIDE A LA TRANSMISSION DES SAVOIR- FAIRE NOM DE L ORGANISME PRÉSENTÉ : xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Plus en détail

Amandine ROYER. L utilisation des ciments romains dans la restauration des monuments historiques en France au XIX e siècle

Amandine ROYER. L utilisation des ciments romains dans la restauration des monuments historiques en France au XIX e siècle Amandine ROYER L utilisation des ciments romains dans la restauration des monuments historiques en France au XIX e siècle Conférence ICOMOS, Paris, 26 et 27 avril 2012 Introduction «Si les ouvrages neufs

Plus en détail

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16

SOMMAIRE. Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives RUSTIQUE BULLÉE 04 ABBAYE 12 PIERRE DU LOT 10 COLLÉGIALE 16 2011 Des dallages de caractère pour des piscines très exclusives De l atmosphère restituée des anciennes bâtisses à l esprit de modernité des maisons contemporaines, les dallages et margelles PIERRA signent

Plus en détail

CATHEDRALE DE LANGRES CCTP pour réparations sur les toitures du déambulatoire

CATHEDRALE DE LANGRES CCTP pour réparations sur les toitures du déambulatoire CATHEDRALE DE LANGRES CCTP pour réparations sur les toitures du déambulatoire LOT N 1 CHARPENTE u quantités P. unitaire prix total 1 2 3 4 Installation de chantier, compris les agrès: treuil, cordages

Plus en détail

D5 Couverture de tuiles plates mécaniques

D5 Couverture de tuiles plates mécaniques Arts de bâtir: Pays : D5 Couverture de tuiles plates mécaniques Espace Méditerranéen PRÉSENTATION Emprise Géographique Définition Couverture de tuiles plates mécaniques - Toiture à pente courante de 25%

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

SOMMAIRE : POSE DE PARQUET A COLLER. 1 - Matériel nécessaire

SOMMAIRE : POSE DE PARQUET A COLLER. 1 - Matériel nécessaire POSE DE PARQUET A COLLER SOMMAIRE : 1 - Matériel nécessaire 2 - Préparer la pose 3 - La pose - Les deux premiers rangs - Les rangs suivants 4 - Les plinthes 1 - Matériel nécessaire Mètre Crayon Scie sauteuse

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994.

DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS. Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS. Septembre 1994. DEPARTEMENT DE L HERAULT VILLE DE PEZENAS Secteur sauvegardé REGLEMENT / EXTRAITS REGLEMENT/EXTRAITS Septembre 1994 Septembre 1994 Ministère de l Equipement, des Transports et du Tourisme Ministère de

Plus en détail

14 Bergère. Elévation de la façade rue Bergère

14 Bergère. Elévation de la façade rue Bergère Paris L immeuble du 14, rue Bergère offre un remarquable exemple d architecture bancaire. Construit pour le Comptoir national d escompte de Paris (CNEP), ancêtre direct de BNP Paribas, il en est resté

Plus en détail

424 rue de Genève Ville basse Aix-les-Bains Dossier IA73001902 réalisé en 2010

424 rue de Genève Ville basse Aix-les-Bains Dossier IA73001902 réalisé en 2010 Immeuble 424 rue de Genève Ville basse Aix-les-Bains Dossier IA73001902 réalisé en 2010 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire général du patrimoine culturel ; Ville d'aix-les-bains

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DE BASE

DOSSIER TECHNIQUE DE BASE 1306-IPB 21 / 1306 IPB 23 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL INTERVENTIONS SUR LE PATRIMOINE BÂTI Session 2013 Consignes aux surveillants Ce dossier technique est commun aux sous-épreuves : E21 et E23 - E21 -

Plus en détail

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES

GÉOTECHNIQUE ET CATHÉDRALES Jean-Pierre MAGNAN - IFSTTAR Page 1 PRÉAMBULE La géotechnique a toujours été la partie cachée de la construction. Il n y a nulle trace des fondations dans les représentations de ponts, de maisons, de monuments

Plus en détail

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel.

Un état descriptif de 1776 nous permet de mesurer la qualité de la conservation du bâtiment conçu par Mathurin Cherpitel. L Hôtel du Châtelet L Hôtel du Châtelet Dès le 18 ème siècle, l Hôtel du Châtelet est considéré comme une des plus belles demeures de Paris par les voyageurs qui en font la description à la fin du siècle.

Plus en détail

PaysdesCombrailles Le pays de votre développement durable. Revaloriser l habitat traditionnel

PaysdesCombrailles Le pays de votre développement durable. Revaloriser l habitat traditionnel g u i d e pr a t i q u e PaysdesCombrailles Le pays de votre développement durable Revaloriser l habitat traditionnel Sommaire Revaloriser l habitat traditionnel Accompagner vos projets... 3 Les types

Plus en détail

Travaux de toiture. Guide pratique

Travaux de toiture. Guide pratique Travaux de toiture Guide pratique 1 Travaux de toiture dangereux 2 Travaux de toiture dangereux 3 Travaux de toiture dangereux 4 Echelles de couvreurs Pour les travaux sur une surface dont la pente est

Plus en détail

REFECTION A NEUF DES COUVERTURES ET CHENEAUX TRAITEMENT DES FAÇADES BATIMENT DEWAILLY. Programme

REFECTION A NEUF DES COUVERTURES ET CHENEAUX TRAITEMENT DES FAÇADES BATIMENT DEWAILLY. Programme REFECTION A NEUF DES COUVERTURES ET CHENEAUX TRAITEMENT DES FAÇADES BATIMENT DEWAILLY Programme 16/10/2006 Objet de la consultation L objet de la consultation comprend: I) Le remplacement de la couverture

Plus en détail

Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant.

Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant. Nota : le présent procès-verbal sera considéré comme accepté de tous s'il n'est fait aucune objection écrite pour le rendez-vous suivant. 2/ 7 I GENERALITES CHANTIER 1. PLANNING PREVISIONNEL POUR le 10

Plus en détail

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine

VILLE DE CHATEAU-RENAULT. Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine VILLE DE Aire de Mise en Valeur de l Architecture et du Patrimoine Devantures commerciales 190 4. Devantures commerciales et enseignes Intégrer au mieux les devantures commerciales et enseignes en proposant

Plus en détail

Classes Langroises Classes extérieures 1/2 Journée 27 39 Journée 51 75,50

Classes Langroises Classes extérieures 1/2 Journée 27 39 Journée 51 75,50 Service Patrimoine de la Ville de Langres ATELIERS ET ANIMATIONS PEDAGOGIQUES : MODE D EMPLOI Conventionnée Ville d Art et d Histoire depuis 1985, Langres propose à l attention des scolaires des ateliers

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION

CONNAISSANCE DU PATRIMOINE ARCHITECTURAL ET URBAIN RAPPORT DE PRÉSENTATION ARCHITECTURAL ET URBAIN ZPPAUP Montpellier Gambetta Clemenceau Figuerolles Rapport de présentation Juillet 2006 Page 73 Zone de Protection du Patrimoine Architectural, Urbain et Paysager SECTEUR GAMBETTA

Plus en détail

Villes et pays d art et d histoire. actions éducatives écoles, collèges, lycées. raconte-moi. Rouen

Villes et pays d art et d histoire. actions éducatives écoles, collèges, lycées. raconte-moi. Rouen Villes et pays d art et d histoire actions éducatives écoles, collèges, lycées raconte-moi Rouen Le Service éducatif «Rouen, ville d art et d histoire» de la Ville de Rouen a pour mission de : développer

Plus en détail