Media coverage of. Impacts of Political Majorities on French Firms : Electoral Promises or Friendship Connections? PSE Working Paper N , 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Media coverage of. Impacts of Political Majorities on French Firms : Electoral Promises or Friendship Connections? PSE Working Paper N 2012-08, 2012"

Transcription

1 Media coverage of Impacts of Political Majorities on French Firms : Electoral Promises or Friendship Connections? PSE Working Paper N , 2012 The impact of political majorities on firm value : Do electoral promises or friendship connections matter? Journal of Public Economics, Vol. 115, pp , 2014 Renaud Coulomb Marc Sangnier 0. March 29 th, Press version for LaTribune.fr 1. March 29 th, Quoi.info 2. March 29 th, LaDépêche.fr (taken over from Quoi.info) 3. March 30 th, LeJDD.fr 4. March 30 th, Slate.fr 5. March 31 st, Blog grincheuxmarrant 6. April 3 rd, Libération and Libération.fr 7. April 5 th, LesEchos.fr 8. April 17 th, Marianne2.fr 0. May 3 rd, Press version for Alternatives Économiques and Alternatives-Économiques.fr 9. May 3 rd, Bastamag.net 10. July 18 th, Harvard Business Review Blog Network / The Daily Stat 11. July 31 st, Gestion.pe (taken over from The Daily Stat) 12. August 4 th, Dawn.com

2 Les "valeurs Sarkozy" et les dividendes du Fouquet's 1 sur 4 30/03/ :16

3 Les "valeurs Sarkozy" et les dividendes du Fouquet's 2 sur 4 30/03/ :16

4 Les "valeurs Sarkozy" et les dividendes du Fouquet's 3 sur 4 30/03/ :16

5 » L élection de Sarkozy a-t-elle profité aux entreprises de ses amis?» sur 1 30/03/ :11

6 L'élection de Sarkozy a-t-elle profité aux entreprises de ses amis? - L'ac... Nicolas Sarkozy avec Martin Bouygues, en mai REUTERS 1 sur 1 30/03/ :14

7

8 En 2007, les marchés pariaient sur les amis de Sarkozy Présidentielle sur 2 02/04/ :45 LES MARCHÉS ONT-ILS FAVORISÉ les entreprises dont les patrons étaient des «proches» de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2007, quand tous les sondages annonçaient une victoire probable du candidat de l UMP? C est la question que se sont posée Renaud Coulomb et Marc Sangnier, deux chercheurs de l Ecole d économie de Paris. Pour ce faire, ils ont dressé la liste des «personnes qui étaient invitées à fêter l éventuelle victoire de Nicolas Sarkozy au Fouquet s le 6 mai 2007», expliquent-ils au JDD, et des entreprises qu elles dirigeaient: LVMH, Generali, Bolloré, Bouygues, Havas, Dassault, JC Decaux, Barrière, Ipsos, Alstom, etc. Une fois identifiées les entreprises aux patrons «proches» du candidat UMP, ils ont étudié «la corrélation éventuelle entre les cours boursiers» de ces entreprises et «les probabilités de victoire de Nicolas Sarkozy du 1er janvier au 22 avril 2007». Probabilités fondées sur l analyse des cotes d un important site de paris politiques. Résultat: les entreprises dirigées ou détenues par les amis les plus proches de Nicolas Sarkozy ont bien vu leur valeur s'accroître de près de 7 milliards d'euros sur la période étudiée, ce qui tend à montrer que les cours de Bourse ont pris en compte les amitiés entre le probable vainqueur et les grands patrons. Autre découverte: «les entreprises censées bénéficier de ses promesses économiques ont également vu leur capitalisation augmenter», mais dans une moindre mesure que celles dirigées par des proches de Nicolas Sarkozy. La publication de cette étude intervient quelques semaines après le mea culpa de Nicolas Sarkozy sur sa soirée controversée de victoire en 2007 au Fouquet's, restaurant chic sur les Champs- Elysées. Sur le plateau de l émission «Des paroles et des actes» sur France 2 mardi 6 mars, il avait déclaré qu il fêterait une éventuelle victoire en mai 2012 «avec ceux que j'aime, avec ma femme et mes enfants et peut-être avec quelques amis»: «Ça aurait dû être le couronnement de ma vie, professionnelle en tout cas. Je dois dire qu'une partie de ma tête était consacrée à d'autres problèmes, j'étais troublé.» Le 22 février déjà, Nicolas Sarkozy avait déjà esquissé des regrets, déclarant en butant sur les mots: «Si c'était à refaire, je ne referais... ne reviendrais pas dans ce restaurant, puisque que ça a été vraiment le feuilleton.» «Ça aurait dû être le couronnement de ma vie, professionnelle en tout cas. Je dois dire qu'une partie de ma tête était consacrée à d'autres problèmes, j'étais troublé.»

9 En 2007, les marchés pariaient sur les amis de Sarkozy - grincheuxmar sur 1 05/08/ :37 En 2007, les marchés pariaient sur les amis de Sarkozy (http://grincheuxmarrant.canalblog.com/archives/2012/03/31/ html) Sur le blog : grincheuxmarrant (http://grincheuxmarrant.canalblog.com/) Le Fouquet's à Pairs, LES MARCHÉS ONT-ILS FAVORISÉ les entreprises dont les patrons étaient des «proches» de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2007, quand tous les sondages annonçaient une victoire probable du candidat de l UMP? C est la question que se sont posée Renaud Coulomb et Marc Sangnier, deux chercheurs de l Ecole d économie de Paris. Pour ce faire, ils ont dressé la liste des «personnes qui étaient invitées à fêter l éventuelle victoire de Nicolas Sarkozy au Fouquet s le 6 mai 2007», expliquent-ils au JDD, et des entreprises qu elles dirigeaient: LVMH, Generali, Bolloré, Bouygues, Havas, Dassault, JC Decaux, Barrière, Ipsos, Alstom, etc. Une fois identifiées les entreprises aux patrons «proches» du candidat UMP, ils ont étudié «la corrélation éventuelle entre les cours boursiers» de ces entreprises et «les probabilités de victoire de Nicolas Sarkozy du 1er janvier au 22 avril 2007». Probabilités fondées sur l analyse des cotes d un important site de paris politiques. Résultat: les entreprises dirigées ou détenues par les amis les plus proches de Nicolas Sarkozy ont bien vu leur valeur s'accroître de près de 7 milliards d'euros sur la période étudiée, ce qui tend à montrer que les cours de Bourse ont pris en compte les amitiés entre le probable vainqueur et les grands patrons. Autre découverte: «les entreprises censées bénéficier de ses promesses économiques ont également vu leur capitalisation augmenter», mais dans une moindre mesure que celles dirigées par des proches de Nicolas Sarkozy. La publication de cette étude intervient quelques semaines après le mea culpa de Nicolas Sarkozy sur sa soirée controversée de victoire en 2007 au Fouquet's, restaurant chic sur les Champs-Elysées. Sur le plateau de l émission «Des paroles et des actes» sur France 2 mardi 6 mars, il avait déclaré qu il fêterait une éventuelle victoire en mai 2012 «avec ceux que j'aime, avec ma femme et mes enfants et peut-être avec quelques amis»: source: extrait d'un article de slate

10

11 Bourse : un effet Fouquet s - Blogs EchosMarkets 1 sur 3 06/04/ :09 05/04/ :45 Marina Alcaraz Lu 1124 foisbourse : un effet Fouquet s Une étude de deux chercheurs de l Ecole d Economie de Paris montre que les entreprises dirigées par des proches de Nicolas Sarkozy ont bénéficié, en Bourse, de son élection en Pour aller plus loin L étude complète BLOG ECHOS-MARKETSPour qui vote le CAC? L élection vue par les marchés L interview des deux chercheurs sur le Jdd.fr Les entreprises dont les dirigeants ou gros actionnaires sont des «proches» de Nicolas Sarkozy ont bénéficié de son élection en C est la conclusion de deux chercheurs de l Ecole d Economie de Paris. Renaud Coulomb et Marc Sangnier [1] ont analysé les performances boursières des sociétés françaises liées à l élection entre le 1er janvier et le 22 avril 2007 premier tour des élections. Les deux économistes ont établi un panel de 19 entreprises, à partir de la liste des dirigeants ou grands actionnaires dits «proches» de Nicolas Sarkozy. Pour cela, les chercheurs ont épluché la liste des personnalités présentes au Fouquet s, le 6 mai 2007, mais aussi cherché à identifier les patrons «amis» ou dans le «réseau» à travers des ouvrages ou des informations de presse. Parmi lesquels, Bernard Arnault (LVMH), Vincent Bolloré (Havas), Martin Bouygues (Bouygues), Henri de Castries (Axa), Serge Dassault (Dassault), Jean-Claude Decaux (Decaux), Patrick Kron (Alstom) ou encore Michel Pébereau (BNP Paribas), Gilles Pélisson (Accor), François Pinault (PPR), Henri Proglio (Veolia Environnement), Arnaud Lagardère (Lagardère, EADS), Franck Riboud (Danone) etc. (la liste complète des sociétés est en annexe de l étude). L étude compare ce groupe d entreprises à des paniers de respectivement 23 et 21 sociétés qui auraient pu bénéficier de la victoire de Ségolène Royal et de Nicolas Sarkozy, en 2007, d après des listes de valeurs définies à l époque par les analystes de Société Générale. Premier constat : les «valeurs Royal» sont celles qui affichent les performances les plus élevées en presque quatre mois, devant les valeurs bénéficiant des réformes du chef de l Etat et celles des «proches» de Nicolas Sarkozy. Elles "surperforment" le SBF 120. «Mais cela ne signifie pas que l élection de Nicolas Sarkozy a été favorable ou défavorable à l un de ces groupes. Une entreprise peut tout simplement avoir bénéficié d un effet d entraînement plus important de la Bourse ou d un effet sectoriel. Or, le but de notre étude était de savoir si la victoire d un candidat améliorait ou pas la performance d une entreprise», souligne Renaud Coulomb. «Nous avons donc calculé, par des méthodes économétriques, le rendement anormal des entreprises - différence entre le rendement quotidien observé d une action et son rendement prédit par sa corrélation avec le marché, avant la campagne électorale - dans le but d isoler l effet lié à l évolution de la Bourse» ajoute Marc Sangnier. 7 milliards d euros Les chercheurs ont ainsi étudié les corrélations entre ces rendements et les changements de probabilités de victoire de Nicolas Sarkozy (à partir des cotes de Paris sur un site Internet).

12 Bourse : un effet Fouquet s - Blogs EchosMarkets 2 sur 3 06/04/ :09 Bilan des courses : ce troisième panier (les proches ou amis) de valeurs affiche entre le 1er janvier et le 22 avril, «des rendements anormaux bien supérieurs à ceux des deux autres groupes. Et, l effet est encore plus marqué pour les valeurs liées aux plus proches amis et pas simplement le réseau- de Nicolas Sarkozy», reprend-il. Les liens d amitié entre hommes politiques et hommes d affaires sont bel et bien un critère de choix des investisseurs». Plus précisément, la capitalisation boursière des entreprises détenues ou dirigées par des proches de Nicolas Sarkozy «s est accrue de 7 milliards d euros avec son élection, comparée à leur capitalisation virtuelle en l absence d élection». A l inverse, les deux économistes n ont pas réussi à identifier des corrélations nettes entre les performances des valeurs pouvant bénéficier des réformes de Ségolène Royal et la probabilité de son succès à l élection présidentielle. «Ce qui signifie que les réformes annoncées n ont pas été jugées crédibles par le marché et/ou que le panier de valeurs était mal défini. Il n y a pas ici de liens particuliers d amitié ou de réseau», souligne Renaud Coulomb. De même, la victoire de Nicolas Sarkozy lors de l élection présidentielle n a pas eu d effet particulier sur le marché en général ou sur un secteur spécifique. Etude ecole economie paris

13 Avec Sarkozy, la bande du Fouquet s s est régalée 1 sur 2 17/04/ :25 Avec Sarkozy, la bande du Fouquet s s est régalée Mardi 17 Avril 2012 à 05:00 Lu 7985 fois I 13 commentaire(s) RÉGIS SOUBROUILLARD - MARIANNE Sarkozy au Fouquet's le soir de sa victoire le 6 mai 2007 (Warrin/Sipa)

14 Avec Sarkozy, la bande du Fouquet s s est régalée 2 sur 2 17/04/ :25 SEPT MILLIARDS D'EUROS DE GAINS EN QUATRE MOIS Tags :,,,,,,,, Source :

15

16 Basta! - Capitalisme - Quand les marchés financiers pariaient sur la vic sur 2 03/05/ :42 CAPITALISME Quand les marchés financiers pariaient sur la victoire de Nicolas Sarkozy PAR IVAN DU ROY (3 MAI 2012) Investisseurs et marchés financiers croient-ils aux programmes des candidats? Spéculent-ils sur les amitiés de l un ou de l autre dans le monde des affaires? Une étude de l École d économie de Paris montre qu en 2007 les entreprises considérées comme proches de Nicolas Sarkozy ont particulièrement profité de sa victoire. Les «marchés financiers» s intéressent-ils à l élection présidentielle? Et parient-ils sur la victoire d un candidat au second tour? Deux chercheurs de l École d économie de Paris, Renaud Coulomb et Marc Sangnier, se sont intéressés à un éventuel impact de la campagne électorale de 2007 sur plusieurs grandes entreprises françaises [1]. Ils ont étudié la variation des actions en bourse de 72 entreprises (CAC 40 et SBF 120) avant et après l élection de Nicolas Sarkozy. Leur objectif : voir dans quelle mesure les entreprises ont profité ou pas des perspectives de victoire de l un ou de l autre. Trois groupes de multinationales ont été distingués : celles qui bénéficiaient de mesures annoncées par le programme de Ségolène Royal, celles qui profitaient des propositions du futur président, et celles qui sont considérées comme faisant partie du réseau proche du candidat de l UMP. Les chercheurs se sont ensuite intéressés aux variations de leurs cotations en bourse, «qui reflètent l espoir placé en [la] performance future» de chaque candidat, comparées à l évolution de la probabilité de victoire de l un ou de l autre, à partir du 1er janvier Ils se sont aperçus que, plus l échéance électorale approchait, plus les transactions boursières quotidiennes s intensifiaient. Surtout, plus la probabilité de victoire du candidat Sarkozy se renforçait, plus les valeurs boursières des entreprises faisant partie de son réseau progressaient de façon anormale, comparativement à l évolution générale de la Bourse. Et si Ségolène Royal avait été élue? «Une telle victoire n aurait pas eu d impact particulier» sur la rentabilité financière des entreprises censées bénéficier de son programme, ont estimé Renaud Coulomb et Marc Sangnier. Les amis de Sarkozy sur-valorisés de 7 milliards d euros «Les résultats de cette analyse sont éloquents. ( ) Les entreprises détenues ou dirigées par les amis les plus proches de Nicolas Sarkozy (Bernard Arnault, Vincent Bolloré, Martin Bouygues, Serge Dassault, Jean-Claude Decaux, Paul Desmarais, Arnaud Lagardère et François Pinault) sont les plus favorisées par

17 Basta! - Capitalisme - Quand les marchés financiers pariaient sur la vic sur 2 03/05/ :42 son élection», constatent les économistes [2]. L ensemble des entreprises dont les dirigeants sont considérés comme proches du nouveau pouvoir [3], et qui étaient présents lors de la soirée du Fouquet s, ont ainsi bénéficié d une surcapitalisation de 7 milliards d euros. Conclusion? Bien davantage que le programme économique des candidats, les investisseurs s appuient sur les réseaux d amitié entre dirigeants et politiques. «Les investisseurs qui ont cru en l élection de Nicolas Sarkozy et auraient eu vent de la liste des invités du Fouquet s ont pu faire de belles plus-values en quelques mois en 2007.» Sur qui les «marchés» parieront-ils en 2012? Ivan du Roy Voir l étude de l École d économie de Paris et la méthode de calcul (en Anglais) : Notes [1] Impacts of Political Majorities on French Firms : Electoral Promises or Friendship Connections?, publié en février [2] «Les dividendes du Fouquet s», publié sur le site de La Tribune. (http://www.latribune.fr/opinions/tr...). [3] Accor, Alstom, Areva, Axa, BNP-Paribas, Bouygues, Danone, Dassault System, EADS, Havas, Imerys, Ipsos, JC Decaux, Lafarge, Lagardère, LVMH, PPR, TF1, Veolia Environnement.

18 Your Company Can Benefit If a Top Politician Is Your Friend - Andr sur 1 05/08/ :24 Your Company Can Benefit If a Top Politician Is Your Friend by Andrew O Connell 8:30 AM July 18, 2014 The stock of companies whose top executives or major shareholders were friends of Nicolas Sarkozy outperformed other firms stock by 3% after Sarkozy s election as president of France in 2007, according to Renaud Coulomb of the Paris School of Economics and Marc Sangnier of Aix-Marseille University. For comparison, past researchers have estimated the returns to being connected to powerful officials at 5% in Italy and Turkey and 8% in China. Sarkozy, who served until 2012, was recently put under official investigation in France and charged with corruption and influence peddling. SOURCE: The impact of political majorities on firm value: Do electoral promises or friendship connections matter? (http://econpapers.repec.org/paper/halpsewpa/halshs htm)

19 Cuídese de un CEO bañado en premios - Empleo y Management Gestión 1 sur 4 05/08/ :49 Especiales Contáctenos Newsletter MERCADO DE VALORES NASDAQ Martes, 05 de agosto del 2014 Buscar en Gestión Contáctenos Su Portada Economía Empresas Mercados Tu Dinero Inmobiliaria Management Política Opinión Tecnología Tendenci ESTÁS EN PORTADA EMPLEO Y MANAGEMENT ÚLTIMA HORA VER TODAS MULTIMEDIA Jueves, 31 de julio del 2014 EMPLEO Y MANAGEMENT 06:53 Harvard Business Review. Luego que los CEO ganan premios, dedican mucho tiempo a tareas para elevar su prestigio que pudieran distraer su atención del liderazgo. 04/08/14 Goldman Sachs: BCR reduciría tasa de interés a 3.5% en agosto 04/08/14 Alicorp incrementa sus ingresos en 9.9% durante el primer semestre del /08/14 BVL subió 0.05% y cerró con resultados mixtos 04/08/14 Construcción en sitio propio perjudica actividad inmobiliaria formal 04/08/14 Inflación se acercaría a 3% en los próximos meses, proyecta Scotiabank 04/08/14 Accidentes de tránsito en Fiestas Patrias dejaron un saldo de 72 muertos VIDEOS FOTONOTICIAS G Gobierno tiene previsto adjudicar co gasoducto al centro y norte del Perú CARICATURA 23 Me gusta Me gusta Compartir 20 Twittear 43 Compartir 1 TEMAS DE CONVERSACIÓN Las firmas manejadas por directores ejecutivos que han ganado premios importantes (como CEO del Año) mostraron caídas significativas en el precio de sus acciones, en el rendimiento de sus activos y en la habilidad para alcanzar las expectativas de ingresos del mercado en los tres años que pasaron luego de haber ganado los premios, según una investigación conducida por los economistas Ulrike Malmendier y Geoffrey Tate y que fue informada por Adam Grant, de Wharton. Luego que los CEO ganan premios, dedican mucho tiempo a tareas para elevar su prestigio que pudieran distraer su atención del liderazgo. Malmendier y Tate encontraron que la probabilidad de un CEO de escribir un libro casi se duplica luego de ganar un premio. (Fuente: Adam Grant, de la Escuela Wharton) 04/08/14 Gobierno tiene previsto adjudicar concesión de gasoducto al centro y norte del Perú en /08/14 Ventas de operadores de tiendas por departamento bordearían los S/. 5,700 millones este año 04/08/14 Tarifas eléctricas se reducen 4% a partir de hoy para usuarios residenciales 04/08/14 Precios de referencia de mayoría de combustibles se reducen esta semana 04/08/14 McDonald's: Escuchamos y nos acercamos al consumidor local Por Lavida Lunes 23 de junio del 2 + BLOGS

20 Cuídese de un CEO bañado en premios - Empleo y Management Gestión 2 sur 4 05/08/ :49 Su compañía puede beneficiarse si tiene como amigo a un político reconocido Las acciones de las compañías cuyos altos ejecutivos o principales accionistas eran amigos de Nicolas Sarkozy superaron a las acciones de otras firmas en 3% luego de la elección de Sarkozy como presidente de Francia en 2007, según Renaud Coulomb, de la Escuela de Economía de París, y Marc Sangnier, de la Universidad de Aix-Marsella. Como comparación, anteriormente otros investigadores han estimado el rendimiento de estar conectado con funcionarios poderosos en 5% en Italia y Turquía y 8 por ciento en China. Sarkozy, quien fungió hasta 2012, recientemente fue puesto bajo investigación oficial en Francia y acusado de corrupción y tráfico de influencia. (Fuente: Revista de Economía Pública) + De 25% a 21%: Un fabricante de medicamentos genéricos basado en Pittsburgh se ha convertido en la última compañía estadounidense que hace una inversión : al comprar una compañía más chica en el exterior (Países Bajos, en este caso), Mylan va a poder incorporarse fuera de Estados Unidos y pagar menos impuestos, según The New York Times. Durante los últimos dos años, casi 20 firmas grandes han anunciado planes similares. Aunque Mylan afirma que su fusión es motivada principalmente por consideraciones estratégicas, los beneficios fiscales son grandes: la tasa efectiva de impuestos de la compañía para sus operaciones en el exterior caería de 25% a 21% durante el primer año, y a menos de 20% luego de entre tres y cinco años. (Fuente: The New York Times) + Por qué los egresados recientes de colegios con fines de lucro ganan más que otros egresados? US$ 54,000: El 65.2% de los egresados de colegios con fines de lucro que estaban empleados y que ya no estudiaban ganaron en 2012 un salario medio de tiempo completo de US$ 54,000, según un informe de la revista Fortune sobre un estudio realizado por el Centro Nacional para Estadística de la Educación de Estados Unidos. La cifra comparable para los egresados de universidades privadas sin fines de lucro y universidades públicas fue de US$ 47,500 y US$ 45,000, respectivamente. Una posible explicación: los egresados de colegios con fines de lucro tienden a tener más edad y experiencia laboral; por ejemplo, de los egresados que asistieron cuatro años a colegios lucrativos en 2008, 60% tenía más de 26 años al recibir su título.} (Fuente: revista Fortune) + VER TODOS Innovación y Emprendimient o Tecnológico Franklin Marcelo, CEO de Interfono Preparémonos para ser Organizaciones Exponenciales Un punto de oro No todo lo que se puede hacer, se debe hacer Palabra de Gestión Julio Lira Segura Smart money Luis Ramírez Diálogo a fondo Fondo Monetario Internacional Demasiado en juego: Pongamos en marcha las reformas de los precios de la energía Comunicación estratégica Miguel Ugaz Webcongress Lima: nuevas estrategias de marketing y comunicación PREGUNTA DEL DÍA Está de acuerdo con el aporte obligatorio de los independientes? Envíenos sus comentarios WALL STREET VER TODOS Será noticia JOSÉ ANTONIO MONTENEGRO

21 Cuídese de un CEO bañado en premios - Empleo y Management Gestión 3 sur 4 05/08/ :49 Las leyes de libertad de información tuvieron gran impacto sobre la corrupción Se duplicaron: Las leyes de libertad de información (FOI, por sus siglas en inglés) en entidades federativas estadounidenses redujeron la tasa con la que las autoridades cometieron actos de corrupción en aproximadamente 20%, de acuerdo con un análisis de Adriana S. Cordis, de la Universidad de Winthrop, y Patrick L. Warren, de la Universidad de Clemson. Inmediatamente después de la implementación de fuertes leyes FOI, las tasas de corrupción-sentencia casi se duplicaron, sugiriendo que las regulaciones facilitaron la detección de malversaciones. Con el tiempo, las tasas de sentencias cayeron, sugiriendo que la corrupción general disminuyó, afirman los autores. Los cambios son más pronunciados en estados con cobertura mediática más intensa. (Fuente: Red de Investigación de Ciencias Sociales) Distribuido por The New York Times Syndicate TAGS: Harvard Business Review, management RELACIONADAS Establezca su valor antes de negociar un aumento No caiga en la trampa del demasiado amable La sabiduría es un constructo escurridizo Es más probable que rechace las jerarquías si no se siente atractivo SECCIONES SÍGUENOS CONTACTO Portada Economía Empresas Empleo y Management RSS Contácten Política Tu Dinero Inmobiliaria Blogs Facebook Términos d Tecnología Tendencias Mercados Especiales Twitter DIRECTOR PERIODÍSTICO: JULIO LIRA SEGURA Copyright Prensa Popular SAC. Derechos Reservados: Prohibida su reproducción sin previa autorización. Lima, Perú Visite también: elcomercio.pe peru21.pe peru.com depor.pe trome.pe publimetro.pe laprensa.pe aptitus.pe neoauto.pe urbania.pe guiagps.pe ofertop.pe clubsuscriptores.pe nuestromercado.com Perured.pe shopin.pe Cerrar

22 If a top politician is your friend - Newspaper - DAWN.COM 1 sur 1 05/08/ :27 By From InpaperMagazine Published a day ago The stock of companies whose top executives or major shareholders were friends of Nicolas Sarkozy outperformed other firms stock by 3pc after Sarkozy s election as president of France in 2007, according to Renaud Coulomb of the Paris School of Economics and Marc Sangnier of Aix-Marseille University. For comparison, past researchers have estimated the returns to being connected to powerful officials at 5pc in Italy and Turkey and 8pc in China. Sarkozy was recently charged with corruption and influence peddling. (Source: Journal of Public Economics) Published in Dawn, Aug 4th, 2014

Les profits des entreprises du

Les profits des entreprises du Les profits des entreprises du CAC 40 Des hausses de profits déconnectées de la réalité économique David Meyer collaborateur de la Direction Fédérale sur les questions économiques 1 Méthodologie Les données

Plus en détail

Soirée Orientation après la classe de Seconde

Soirée Orientation après la classe de Seconde Soirée Orientation après la classe de Seconde Jeudi 13 février 2014 Un choix très important Deux années d études qui vont changer le profil scolaire de votre enfant Un Baccalauréat qui conditionne son

Plus en détail

IMMIGRATION Canada. Visa de résident temporaire. Directives du bureau des visas de Mexico. Table des matières IMM 5878 F (10-2015)

IMMIGRATION Canada. Visa de résident temporaire. Directives du bureau des visas de Mexico. Table des matières IMM 5878 F (10-2015) IMMIGRATION Canada Table des matières Liste de contrôle Visa de résident temporaire (disponible en espagnol) Formulaire de demande de traitement d urgence Visa de résident temporaire Directives du bureau

Plus en détail

Comment les Espagnols et les Latino-américains voient ce qui se passe en France

Comment les Espagnols et les Latino-américains voient ce qui se passe en France http://gfen.langues.free.fr Comment les Espagnols et les Latino-américains voient ce qui se passe en France Maria-Alice MEDIONI En ce début 2009, l'université française est en grève. Pourquoi ne pas se

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2015 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Depuis 2008, l Observatoire analyse l

Plus en détail

APB/WSB Coaches Data Collection Form

APB/WSB Coaches Data Collection Form Please fill out this application form electronically with all requested information and kindly return it along with a scanned copy of your professional coach license via email as instructed on the last

Plus en détail

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES LANGUE VIVANTE : ESPAGNOL SESSION : JUIN 2008 L USAGE DU DICTIONNAIRE N EST PAS AUTORISÉ!

BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES LANGUE VIVANTE : ESPAGNOL SESSION : JUIN 2008 L USAGE DU DICTIONNAIRE N EST PAS AUTORISÉ! BREVET D ÉTUDES PROFESSIONNELLES LANGUE VIVANTE : ESPAGNOL SESSION : JUIN 2008 L USAGE DU DICTIONNAIRE N EST PAS AUTORISÉ! ÉPREUVE du 03.06.08 Durée : 1 Heure Coef. : 1 Page 1/3 UNA CHICA CON AMBICIÓN

Plus en détail

Crónica Semanal sobre las Universidades Populares en el Mundo Semana N 11, France. París, domingo 14 de Diciembre del 2014.

Crónica Semanal sobre las Universidades Populares en el Mundo Semana N 11, France. París, domingo 14 de Diciembre del 2014. Crónica Semanal sobre las Universidades Populares en el Mundo Semana N 11, France. París, domingo 14 de Diciembre del 2014. Desde hace relativamente poco, la investigación universitaria ha comenzado a

Plus en détail

«Amérique latine : perspectives multidisciplinaires»

«Amérique latine : perspectives multidisciplinaires» English follows Español sigue Appel à communications Réseau d études latino-américaines de Montréal «Amérique latine : perspectives multidisciplinaires» 8 mai 2015 À l Université de Montréal Le comité

Plus en détail

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES

CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES OBSERVATOIRE SKEMA DE LA FEMINISATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES CAC 40 : LES ENTREPRISES FEMINISEES RESISTENT-ELLES MIEUX A LA CRISE BOURSIERE? Professeur Michel Ferrary SKEMA Business School 1 Michel

Plus en détail

Féminisation et performances des entreprises

Féminisation et performances des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Féminisation et performances des entreprises 2011 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu Pourquoi se poser la question du lien entre féminisation

Plus en détail

Quick start guide. www.philips.com/support HTL1170B

Quick start guide. www.philips.com/support HTL1170B For product support, visit Para obtener asistencia técnica, visite Pour en savoir plus sur l assistance sur les produits, visitez le site www.philips.com/support HTL1170B Quick start guide P&F USA, Inc.

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

Observatoire Skema de la Féminisation des Entreprises. Femina Index

Observatoire Skema de la Féminisation des Entreprises. Femina Index Observatoire Skema de la Féminisation des Entreprises Femina Index Quelle performance pour une stratégie d investissement basée sur la féminisation de l encadrement de l entreprise? Professeur Michel Ferrary

Plus en détail

GRADO DE EMPRESAS Y DESARROLLO LOCAL

GRADO DE EMPRESAS Y DESARROLLO LOCAL GRADO DE EMPRESAS Y DESARROLLO LOCAL Resumen de la formación Tipo de diploma : Licence professionnelle Ministry field : Humanidades y Ciencias Sociales Presentation Realizar diagnósticos de los territorios

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2008

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2008 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2008 François SERVANT Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2008, les non-résidents détenaient

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUE DE PRESSE BOUYGUES Le 1 er mars 2006 COMMUNIQUE DE PRESSE BOUYGUES FORTE CROISSANCE DE L ACTIVITE ET DES RESULTATS RESULTAT NET 2005 : 832 MILLIONS D EUROS HAUSSE DU DIVIDENDE PAR ACTION : 0,90 EURO (+20%) 2005 a été, de

Plus en détail

REVUE PIPER - PIPER JOURNAL - REVISTA PIPER

REVUE PIPER - PIPER JOURNAL - REVISTA PIPER PIPER - Journal/Revue/Revista http://www.fiuc.org/piper/ Pagina 1 di 1 07/11/2010 PRESENTIATION PIPER - PRESENTACIÓN / NOTE AUX AUTHEURS - NOTE TO THE AUTHORS - INFORMACIÓN PARA LOS AUTORES / COMITE SCIENTIFIQUE

Plus en détail

Bilan d'une expérience : création d'un livre numérique en espagnol

Bilan d'une expérience : création d'un livre numérique en espagnol Bilan d'une expérience : création d'un livre numérique en espagnol Ce travail a été préparé conjointement par la professeur d'espagnol pour la partie disciplinaire, et par la professeur documentaliste

Plus en détail

La confianza de una marca nace de la experiencia

La confianza de una marca nace de la experiencia La confianza de una marca nace de la experiencia Desde hace más de 15 años Genesal Grupos electrógenos ofrece las soluciones más innovadoras del mercado, adaptándose a las necesidades de nuestros clientes.

Plus en détail

? Dirección General de Educación Secundar a y Enseñanzas de Régimen Especial CONSEJER A DE EDUCACIÓN Y EMPLEO Gomunidad de Madrid DATOS DEL ASPIRANTE APELLIDOS: NOMBRE: D.N.r./N.l.E.: 10. Observe la imagen

Plus en détail

La Rivière Dordogne et son bassin : Valorisation des ressources par le tourisme

La Rivière Dordogne et son bassin : Valorisation des ressources par le tourisme La Rivière Dordogne et son bassin : Valorisation des ressources par le tourisme El Rio Dordoña y su cuenca : Valorizacion de los recursos por el turismo Youenn HUON, Pays du Grand Bergeracois Atouts du

Plus en détail

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises

Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Observatoire Skema de la féminisation des entreprises Edition 2009 Pr Michel Ferrary Michel.Ferrary@skema.edu - Etat des lieux de la féminisation de françaises - Trois facteurs explicatifs de la féminisation

Plus en détail

_COURSES SPRING SEMESTER 2011

_COURSES SPRING SEMESTER 2011 _COURSES SPRING SEMESTER 2011 Spring semester from January 3 rd to July 2 nd 2011 (exact dates of the semester depends on the courses taken, please refer to the calendar per school and year) Important

Plus en détail

2012$ Incomindios!Welcome!Centre!(IWC)! !!!!!!!!!!UN!Expert!Mechanism!on!the!Rights!of!Indigenous!Peoples!(EMRIP)!

2012$ Incomindios!Welcome!Centre!(IWC)! !!!!!!!!!!UN!Expert!Mechanism!on!the!Rights!of!Indigenous!Peoples!(EMRIP)! 2012$ UNExpertMechanismontheRightsofIndigenousPeoplesEMRIP) IncomindiosWelcomeCentreIWC) English Español Français mail@incomindios.ch www.incomindios.ch IncomindiosWelcomeCentreIWC)7th;14thJuly2012 Keeping

Plus en détail

Appel de communication

Appel de communication Appel de communication L Association des Étudiants de la Maitrise et du Doctorat en Communication (AEMDC) invite les étudiants de cycle supérieur à soumettre leur résumé de communication afin de participer

Plus en détail

Deuxième baromètre Hopscotch de l e-réputation. Jérôme Lascombe / 01 58 65 00 00 / jlascombe@hopscotch.fr

Deuxième baromètre Hopscotch de l e-réputation. Jérôme Lascombe / 01 58 65 00 00 / jlascombe@hopscotch.fr Deuxième baromètre Hopscotch de l e-réputation Jérôme Lascombe / 01 58 65 00 00 / jlascombe@hopscotch.fr 19 octobre 2010 Jerome Lascombe Entrepreneur de la communication et du web: Hopscotch, Blogspirit,

Plus en détail

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS

UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI. CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS UN PARTENARIAT FRANCO-BRESILIEN PLEINEMENT REUSSI CNP Assurances et CAIXA Economica Federal (CEF) à travers leur filiale : CAIXA SEGUROS Par : Gilles Benoist CEO du Groupe CNP Assurances de 1998 à 2012

Plus en détail

La communication financière sur la norme IAS 36

La communication financière sur la norme IAS 36 La communication financière sur la norme IAS 36 (dépréciations d actifs)* Étude de l impact de la crise sur les états financiers 2008 des sociétés du CAC 40 Édito Le département Evaluation & Stratégie

Plus en détail

www.1ere-position.fr Créateur et animateur d audience sur Internet Communiqué de Presse 1ère Position

www.1ere-position.fr Créateur et animateur d audience sur Internet Communiqué de Presse 1ère Position Le pouvoir des mots clés : Dites moi ce que vous tapez dans Google je vous dirai qui vous êtes et ce que vous pensez! Le Bourget du Lac, Vendredi 12 mai 2006. A l occasion du «Google Presse Day 2006»,

Plus en détail

Professeurs ESCP-EAP vers TEC Monterrey (Mexique)

Professeurs ESCP-EAP vers TEC Monterrey (Mexique) Professeurs ESCP-EAP vers TEC Monterrey (Mexique) Professeur Période Thématique traitée Cadre de l intervention Florence PINOT Novembre 2006 Inauguration de la Chaire ESCP- EAP et intervention au colloque

Plus en détail

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour

FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com. pour FD/MH N 1-6920 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 mayeul.lhuillier@ifop.com pour Le climat électoral dans le 5ème arrondissement de Paris Résultats détaillés Le 4 mars

Plus en détail

Los estudios de Biotecnología en Francia. Camille Herfray Responsable Espacio CampusFrance Guadalajara

Los estudios de Biotecnología en Francia. Camille Herfray Responsable Espacio CampusFrance Guadalajara Los estudios de Biotecnología en Francia Camille Herfray Responsable Espacio Guadalajara Biotecnología: Un campo en crecimiento Se estima que existe más de 5000 empresas de biotecnología en el mundo. La

Plus en détail

NEGOCIACIONES COMERCIALES MULTILATERALES RONDA URUGUAY

NEGOCIACIONES COMERCIALES MULTILATERALES RONDA URUGUAY NEGOCIACIONES COMERCIALES MULTILATERALES RONDA URUGUAY RESTRICTED MTN.GNS/W/155 30 de junio de 1992 Distribución especial Grupo de Negociaciones sobre Servicios Original : francés COMUNICACIÓN DEL CAMERÚN

Plus en détail

Chapitre 4 : Décisions de financement

Chapitre 4 : Décisions de financement Chapitre 4 : Décisions de financement I. Financement par fonds propres II. Financement par endettement III. Coût du capital III. Coût du capital Le coût du capital Actif Economique Capitaux Propres Actionnaires

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2009 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres À la fi n de l année 2009, les non-résidents

Plus en détail

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013

La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2013 La détention par les non résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 2013 Pierre BUI QUANG Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2013, les non résidents détenaient

Plus en détail

ÁMBITO DE COMUNICACIÓN Lengua extranjera: Francés

ÁMBITO DE COMUNICACIÓN Lengua extranjera: Francés PRUEBAS LIBRES PARA LA OBTENCIÓN DIRECTA DEL TÍTULO DE GRADUADO EN EDUCACIÓN SECUNDARIA OBLIGATORIA POR LAS PERSONAS MAYORES DE 18 AÑOS (Convocatoria septiembre 2013) APELLIDOS NOMBRE DNI/NIE/Pasaporte

Plus en détail

Ricoh Trois syndicats font invalider un accord de méthode Veille sociale

Ricoh Trois syndicats font invalider un accord de méthode Veille sociale Ricoh Trois syndicats font invalider un accord de méthode Veille sociale Page 1 sur 5 Recherche Rubrique(s) A nous de trouver les meilleurs CV! Tags in Secteurs Tags in Catégorie http://www.indicerh.net/veille-sociale/content/ricoh-trois-syndicats-font-invalider-un-acc...

Plus en détail

ANALYSE SPÉCIFIQUE LES STADES

ANALYSE SPÉCIFIQUE LES STADES ANALYSE SPÉCIFIQUE LES STADES LES STADES ANALYSE POUR LES STADES Seguridad Faciale Maraudeurs Panique Intrusion Manipulations Iris Obj. Volés Obj. Perdu LPR Stationnement Sécurité-Marketing Marketing 2

Plus en détail

Association Horizontes del Sur CineHorizontes 13 e Festival de Cine Español de Marsella

Association Horizontes del Sur CineHorizontes 13 e Festival de Cine Español de Marsella Association Horizontes del Sur 13 e Festival de Cine Español de Marsella Residencia de escritura de guiones de la Cité Radieuse, Marsella, Francia Convocatoria de proyectos La Asociación Horizontes del

Plus en détail

Educación para personas adultas. Nivel I

Educación para personas adultas. Nivel I 1 de 9 Les grands événements de la vie En Francia, en las grandes ocasiones familiares, se suelen enviar invitaciones, tarjetas de felicitación,y esquelas a los familiares y amigos, o personas cercanas.

Plus en détail

Rapport de Russell sur la gestion active

Rapport de Russell sur la gestion active FÉVRIER 2015 La chute des prix du pétrole entraîne la plus importante variation des rendements des gestionnaires depuis 2008 : au Canada 65 % des gestionnaires canadiens à grande capitalisation ont devancé

Plus en détail

Derniers développements du logiciel Hydraccess

Derniers développements du logiciel Hydraccess Derniers développements du logiciel Hydraccess Philippe Vauchel 1 Mots-clés : Hydraccess base de données hydrologiques analyse hydrologique transport solide vecteur régional 1. Introduction L objet de

Plus en détail

Sommaire. Pourquoi nous avons choisi un site web?... 7. 7 Production et Informatique... 7. Difficultés :... 7 Solutions :... 8

Sommaire. Pourquoi nous avons choisi un site web?... 7. 7 Production et Informatique... 7. Difficultés :... 7 Solutions :... 8 Sommaire 1 - Découverte du programme :... 5 2 - Brainstorming :... 5 3 Choix du produit :... 5 4 Choix du Nom de l entreprise... 6 5 - Membre du comité... 6 6 Démarche marketing... 7 Pourquoi nous avons

Plus en détail

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES

CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES CONDITIONS DEFINITIVES EN DATE DU 05 MAI 2008 CONCERNANT DES BONS D'OPTION WARRANTS SUR ACTIONS ET INDICE AVEC REGLEMENT EN ESPECES Emetteur : Calyon Financial Products (Guernsey) Limited Garant : Calyon

Plus en détail

SIMPOSIO. CONACyT BECARIOS EN EUROPA. Bilan 2014. 5, 6 y 7 DE NOVIEMBRE 2014. Parlamento Europeo Estrasburgo, Francia. www.mufm.fr

SIMPOSIO. CONACyT BECARIOS EN EUROPA. Bilan 2014. 5, 6 y 7 DE NOVIEMBRE 2014. Parlamento Europeo Estrasburgo, Francia. www.mufm.fr Bilan Bilan : Symposium Boursiers en Europe 5, 6 y 7 La Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFM) est organisme bilatéral au service de la coopération universitaire et scientifique dont une des principales

Plus en détail

FICHE RECAPITULATIVE D ESPAGNOL v 1.0.0.00

FICHE RECAPITULATIVE D ESPAGNOL v 1.0.0.00 FICHE RECAPITULATIVE D ESPAGNOL v 1.0.0.00 Ser et estar L auxiliaire ou le verbe ser s utilise pour évoquer des caractéristiques telles que la couleur, la taille, l heure, l origine, la matière, pour les

Plus en détail

Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels.

Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels. Burberry. Jimmy Choo. Lanvin. Nickel. Paul Smith. S.T. Dupont. Van Cleef & Arpels. Lettre aux actionnaires deux mille neuf Madame, Monsieur, Chers Actionnaires, En 2009, en dépit d un environnement économique

Plus en détail

M05/2/ABFRE/HP1/FRE/TZ0/XX/Q+

M05/2/ABFRE/HP1/FRE/TZ0/XX/Q+ IB DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI FRENCH B HIGHER LEVEL PAPER 1 FRANÇAIS B NIVEAU SUPÉRIEUR ÉPREUVE 1 FRANCÉS B NIVEL SUPERIOR PRUEBA 1 M05/2/ABFRE/HP1/FRE/TZ0/XX/Q+

Plus en détail

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances

Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances pour Les salariés et le changement : conduite, adhésion, résistances Juin 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A La perception globale du changement B Le vécu du changement au

Plus en détail

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN

Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN Le CAC 40, parité, diversité : Synthèse de l enquête de République & Diversité, en partenariat avec le CRAN - Octobre 2012 - Commanditaires et définitions Commanditaires de l enquête Cette enquête a été

Plus en détail

Lettre d introduction

Lettre d introduction Lettre d introduction A conserver chez vous Sophia Antipolis, le 4 février 2011. Madame, Monsieur, Vous avez manifesté de l intérêt pour notre établissement et nous vous en remercions. Veuillez trouver

Plus en détail

Havas : Revenu 2005. Suresnes, le 9 février 2006, 7h30 COMMUNIQUE DE PRESSE. 1. Commentaire général

Havas : Revenu 2005. Suresnes, le 9 février 2006, 7h30 COMMUNIQUE DE PRESSE. 1. Commentaire général Suresnes, le 9 février 2006, 7h30 COMMUNIQUE DE PRESSE Havas : Revenu 2005 Croissance organique du 4 ème trimestre de +1,8% Revenu 2005 de 1 461 millions d euros avec une croissance organique de +2,5%

Plus en détail

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet?

Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Intérêt pour la politique et engagement militant des Français dans la campagne présidentielle de 2012 : quel rôle des media et d internet? Conférence de presse 16 novembre 2011 Contacts Ipsos Public Affairs

Plus en détail

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise

Les entreprises du CAC 40 ont renforcé leur bilan malgré la crise Communiqué de presse 28 juin 21 PRESENTATION DU 4 ème «PROFIL FINANCIER DU CAC 4» Les entreprises du CAC 4 ont renforcé leur bilan malgré la crise Paris, le 28 juin 21 Ricol Lasteyrie publie pour la quatrième

Plus en détail

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012

Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 Sites internet des partis politiques, Facebook et Twitter : Les grands perdants de l élection présidentielle 2012 La dernière étude de Lightspeed Research décrypte comment les Français suivent et participent

Plus en détail

Profil financier du CAC 40

Profil financier du CAC 40 Profil financier du CAC 4 Présentation du 28 juin 21 28 JUIN 21 1 Avertissement / préambule Les informations présentées dans le «Profil financier du CAC 4» sont issues des rapports annuels des sociétés

Plus en détail

Nom : OCL / Prépositions - 2012/ PL OBSERVATION COMPARÉE DES LANGUES LES PRÉPOSITIONS

Nom : OCL / Prépositions - 2012/ PL OBSERVATION COMPARÉE DES LANGUES LES PRÉPOSITIONS OBSERVATION COMPARÉE DES LANGUES LES PRÉPOSITIONS Rappel Les prépositions sont des mots invariables qui introduisent des compléments de nom (un professeur de musique un profesor de música), des compléments

Plus en détail

[Atelier Numérique - BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #3

[Atelier Numérique - BFM Business] La chronique start-up de Frenchweb #3 Offres d'emploi Stage Agenda Les chiffres clés Les Experts FrenchWeb.tv Boutique Communiqués Newsletter tech, design, management FrenchWeb.fr Le magazine des professionnels de l'internet Business, marketing,

Plus en détail

Conséquences de l ALENA sur l emploi agricole et les migrations au Mexique.

Conséquences de l ALENA sur l emploi agricole et les migrations au Mexique. Conséquences de l ALENA sur l emploi agricole et les migrations au Mexique. Sara María Lara Flores Instituto de Investigaciones Sociales-UNAM, Mexique Objectifs Généraux: Accéder à des marchés internationaux

Plus en détail

INSTITUT NETSCOPE-AMI OPINION TRACKER

INSTITUT NETSCOPE-AMI OPINION TRACKER Tout au long de la campagne, l Institut Netscope a scruté et analysé l ensemble des messages produits sur les différents segments du Web : les réseaux sociaux (Twitter et Facebook), la blogosphère et les

Plus en détail

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011

RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS. Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 RÉUNION ANALYSTES LOCINDUS Salle Tuileries (2274) Crédit Foncier 27 avril 2011 SOMMAIRE Faits marquants de l année 2010 Le marché Activité commerciale 2010 Résultat annuel 2010 Evolution du cours de bourse

Plus en détail

Information financière trimestrielle

Information financière trimestrielle Paris, le 1 mai 212 Information financière trimestrielle Le chiffre d affaires du 1er trimestre 212 poursuit sa progression dans un marché en amélioration sensible +18,% par rapport au 1 er trimestre 211

Plus en détail

Potencial de la Region de Grand-Anse en Haití

Potencial de la Region de Grand-Anse en Haití Potencial de la Region de Grand-Anse en Haití Pierre Guild Mézil Director Ejecutivo de la Cámara de Comercio de la Región Grand-Anse / Haití. Relaciones Intrarregionales Encuentro sobre Consorcios de Exportación

Plus en détail

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec

Observatoire Orange - Terrafemina. La Webcampagne 2012. Sondage de l institut CSA. avec Observatoire Orange - Terrafemina La Webcampagne 2012 Sondage de l institut CSA avec Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 11 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS FORMATION DES JOURNALISTES Séminaire de Formation de la COSUMAF THÈME 4 : LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS Par les Services de la COSUMAF 1 SOMMAIRE DU THÈME 4 03 Cote Boursière

Plus en détail

Le président de France Biotech a fait un premier point avec la presse. Il attend encore beaucoup d'introductions en Bourse en 2014 dans le secteur.

Le président de France Biotech a fait un premier point avec la presse. Il attend encore beaucoup d'introductions en Bourse en 2014 dans le secteur. ShareAller au contenu Aller à la navigation principale Aller à la navigation secondaire (http://www.lerevenu.com/) (http://www.lerevenu.com/) Rubriques S'identifier (http://www.lerevenu.com/espace-abonnes.html)

Plus en détail

PROGRAMA ALUMNOS CE1-CE2 Année Scolaire/ Curso 2015-16

PROGRAMA ALUMNOS CE1-CE2 Année Scolaire/ Curso 2015-16 PROGRAMA ALUMNOS CE1-CE2 Année Scolaire/ Curso 2015-16 En CE1 le travail d espagnol se fait essentiellement à l oral, mais avec le support des unités thématiques qui font partie de leurs centres d intérêt.

Plus en détail

Télévision Française 1

Télévision Française 1 Télévision Française 1 Société anonyme au capital de 42 682 098 RCS Nanterre 326 300 159 TF1 1, quai du Point du Jour 92656 Boulogne Cédex - FRANCE Tél. : (33) 1 41 41 12 34 www.tf1.fr LE GUIDE DE L ACTIONNAIRE

Plus en détail

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI)

LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) LE RETOUR SUR INVESTISSEMENT (ROI) de La Gestion des Talents L impact de la Gestion des Talents sur l entreprise 23 % 4,6 % d augmentation d augmentation du chiffre d affaires par employé de la capitalisation

Plus en détail

AXA FRANCE OPPORTUNITES

AXA FRANCE OPPORTUNITES AXA FRANCE OPPORTUNITES PROSPECTUS SIMPLIFIE OPCVM conforme aux normes européennes PARTIE A - STATUTAIRE Présentation succincte : Codes ISIN : Parts «C» de Capitalisation : FR0000447864 Parts «D» de Distribution

Plus en détail

FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier. pour

FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier. pour FD/MH N 1-6486 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Mayeul l Huillier pour Le climat politique à Paris Résultats détaillés Septembre 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux enseignements...

Plus en détail

L organisation du développement coopératif au Québec. Par Gérard Perron, PMP. Expert-conseil en développement économique et coopératif

L organisation du développement coopératif au Québec. Par Gérard Perron, PMP. Expert-conseil en développement économique et coopératif L organisation du développement coopératif au Québec Par Gérard Perron, PMP Expert-conseil en développement économique et coopératif gerard.perron@videotron.ca Abstract L organisation du développement

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2010 Julien LE ROUX Direction de la Balance des paiements Service des Titres Au 31 décembre 2010, la capitalisation

Plus en détail

PROCESOS INNOVADORES EN RENOVACIÓN URBANA PROCESSUS INNOVANTS EN RENOVATION

PROCESOS INNOVADORES EN RENOVACIÓN URBANA PROCESSUS INNOVANTS EN RENOVATION PROCESOS INNOVADORES EN RENOVACIÓN URBANA PROCESSUS INNOVANTS EN PROYECTO EUROPEO DE COOPERACIÓN TRANSFRONTERIZA PROJET EUROPÉEN DE COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE UNIÓN EUROPEA FONDO EUROPEO DE DESARROLLO

Plus en détail

INFORME DE EVALUACIÓN INTERMEDIA DEL PROGRAMA OPERATIVO INTEGRADO DE CANTABRIA -ANEXO-

INFORME DE EVALUACIÓN INTERMEDIA DEL PROGRAMA OPERATIVO INTEGRADO DE CANTABRIA -ANEXO- Informe de evaluación intermedia Programa Operativo Integrado de Cantabria - INFORME DE EVALUACIÓN INTERMEDIA DEL PROGRAMA OPERATIVO INTEGRADO DE CANTABRIA -ANEXO- S&F 441 Informe de evaluación intermedia

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn. L image du Parti socialiste. Perception de Ségolène Royal

Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn. L image du Parti socialiste. Perception de Ségolène Royal Politique Juin 2006 Observatoire des personnalités politiques BVA - Le Figaro - LCI : Dominique Strauss-Kahn Questions d actualité : L image du Parti socialiste Perception de Ségolène Royal Ce sondage

Plus en détail

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2006

La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2006 La détention par les non-résidents des actions des sociétés françaises du CAC 40 à fin 2006 Direction de la Balance des paiements Service des Opérations internationales des banques et des administrations

Plus en détail

Carte d identité du fonds Albatros

Carte d identité du fonds Albatros Carte d intité du fonds Albatros Forme juridique FCP capitalisation Catégorie valeurs européennes à dominante française Éligible au PEA oui Objectif performance réaliser à moyen terme une appréciation

Plus en détail

Commentaire sectoriel Pétrole et Gaz des révisions du prix du baril une fois qu il a baissé

Commentaire sectoriel Pétrole et Gaz des révisions du prix du baril une fois qu il a baissé Que n a-t-on pas parlé de la forte révision à la baisse des prévisions sur les cours du brut de Goldman Sachs lundi 27 octobre suivie mardi 28 par la deuxième révision par Barclays en moins d un mois...

Plus en détail

Examen libre : Lecto-comprensión Integrado FECHA : Nombre del alumno : DNI :

Examen libre : Lecto-comprensión Integrado FECHA : Nombre del alumno : DNI : CARRERA DE ABOGACÍA Examen libre : Lecto-comprensión Integrado FECHA : Nombre del alumno : DNI : De su interés: Lea atentamente los títulos de las actividades. Se tendrá en cuenta la presentación prolija

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DU PROJET DE REVISION DES DELAIS DE DIFFUSION DES INFORMATIONS FINANCIERES ---------------------------------------

NOTE DE PRESENTATION DU PROJET DE REVISION DES DELAIS DE DIFFUSION DES INFORMATIONS FINANCIERES --------------------------------------- Union Monétaire Ouest Africaine --------------------------------------------- Consultation de place Du 02 au 31 mai 2013 Conseil Régional de l'epargne Publique et des Marchés Financiers NOTE DE PRESENTATION

Plus en détail

LA SÉLECTION. Interview - «Investir 10 Grandes Valeurs», de François Monnier Créateur de la sélection et Directeur de la rédaction d Investir.

LA SÉLECTION. Interview - «Investir 10 Grandes Valeurs», de François Monnier Créateur de la sélection et Directeur de la rédaction d Investir. Certificat 100% Investir 10 Grandes Valeurs PRODUIT PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL émis par S ociété G énérale Effek ten G mb H, véhic u le d émission dédié de droit allemand offrant u ne garantie

Plus en détail

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002

FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 FINANCE DE MARCHÉ Devoir n 1 novembre 2002 Exercice 1 Le 13 octobre (N), votre responsable financier vous donne l ordre de vendre au SRD 50 actions ZZZ au cours limite de 180. a- Expliquer en quoi consiste

Plus en détail

La Tour Eiffel va se refaire une beauté

La Tour Eiffel va se refaire une beauté UNIVERSIDADES PÚBLICAS DE LA COMUNIDAD DE MADRID PRUEBA DE ACCESO A LAS ENSEÑANZAS UNIVERSITARIAS OFICIALES DE GRADO MATERIA: FRANCÉS Curso 2011-2012 MODELO INSTRUCCIONES GENERALES Y VALORACIÓN 1. Elija

Plus en détail

IMPORTANT CUSTOMER SERVICE INFORMATION

IMPORTANT CUSTOMER SERVICE INFORMATION Model/Modèle/Modelo P A L 6 rev. 00.R IMPORTANT CUSTOMER SERVICE INFORMATION / IMPORTANT INFORMATION DE NOTRE SERVICE À LA CLIENTÈLE / INFORMACIÓN IMPORTANTE SOBRE SERVICIO AL CLIENTE INCLUIDA THIS ASSEMBLY

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Lettre trimestrielle aux partenaires

Lettre trimestrielle aux partenaires LETTRE AUX PARTENAIRES 3 ÈME TRIMESTRE 2013 Lettre trimestrielle aux partenaires 3 ÈME TRIMESTRE 2013 (TOUS DROITS RÉSERVÉS) Nos compagnies ont connu dans l ensemble un excellent troisième trimestre. Cela

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier 100% garanti en capital à l échéance Durée d investissement conseillée : 8 ans Moteur automobile à deux-temps 189 Karl

Plus en détail

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015

PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort. TNS ILRES mai 2015. Referendum 2015 4. Vague. Mee 2015 PolitMonitor Lëtzebuerg RTL Luxemburger Wort Mee 1 Referendum 1. Vague TNS ILRES mai 1 TNS ILRES PolitMonitor LW-RTL Mee 210 sondage en ligne et par téléphone du 2 avril au au mai 1 auprès de 111 personnes

Plus en détail

Profil financier du CAC 40

Profil financier du CAC 40 Profil financier du CAC 4 Présentation du 23 juin 29 23 JUIN 29 1 Avertissement/préambule Les informations présentées dans le «Profil financier du CAC 4» sont issues des rapports annuels des sociétés du

Plus en détail

L ouverture du capital au Brésil. Pablo Renteria Paris, le 18 juin 2010

L ouverture du capital au Brésil. Pablo Renteria Paris, le 18 juin 2010 L ouverture du capital au Brésil Pablo Renteria Paris, le 18 juin 2010 L auteur de cette présentation est le seul responsable pour toutes les opinions et conclusions ici exposées, lesquelles ne coincident

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec

Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie. Gouvernement du Québec Cabinet du ministre Notes pour une allocution de M. Nicolas Marceau, ministre des Finances et de l Économie Gouvernement du Québec Inauguration du siège social de Sanofi à Laval Laval Le 6 mai 2013 LA

Plus en détail

LA FABRIQUE DES TRADUCTEURS

LA FABRIQUE DES TRADUCTEURS Espace Van Gogh, 13200 Arles Tél. 04 90 52 05 50 Fax 04 90 93 43 21 citl@atlas-citl.org www.atlas-citl.org www.collegedestraducteurs-arles.blogspot.com LA FABRIQUE LA FABRIQUE Les traducteurs littéraires

Plus en détail

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop

Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Le tableau de bord politique Paris Match - Ifop Juillet 2008 LEVEE DE L EMBARGO LE LUNDI 7 JUILLET 2008 A 18H30 Parution dans Paris Match le mercredi 9 juillet 2008 Note méthodologique Étude réalisée par

Plus en détail

Fondements de Finance

Fondements de Finance Fondements de Finance Programme Grande Ecole Master In Management Chapitre 10. : La politique de distribution Fahmi Ben Abdelkader Version étudiants Fahmi Ben Abdelkader Fondements de Finance Politique

Plus en détail

Rapport Financier Semestriel

Rapport Financier Semestriel Rapport Financier Semestriel EXERCICE 2013 DU 1 ER JANVIER AU 30 JUIN Date : 23/09/2013 Version : 1.0 SOMMAIRE 1. Commentaires généraux sur l activité... 3 2. Comptes semestriels consolidés... 5 2.1. Faits

Plus en détail