60% de la retraite Agirc du défunt, condition : avoir 60 ans, on peut toucher à 55 ans avec une forte minoration.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "60% de la retraite Agirc du défunt, condition : avoir 60 ans, on peut toucher à 55 ans avec une forte minoration."

Transcription

1 En cas de décès.que va toucher votre moitié 54% de la retraite (Cnav) de base du défunt à condition que ses ressources ne dépassent pas environ 1500 euros par mois et à condition d avoir au moins 55 ans. 60% de la retraite Arrco du défunt, condition : avoir 55 ans 60% de la retraite Agirc du défunt, condition : avoir 60 ans, on peut toucher à 55 ans avec une forte minoration. Dans un couple l homme meurt (vers 82 ans) 5 ans avant la femme (87 ans) selon les statistiques insee L-1 Identity Solutions : deuxième examen de 45 jours, de l'offre de Safran 03/06 Reuters L-1 Identity Solutions a déclaré vendredi que la Commission des investissements étrangers aux Etats- Unis (CFIUS) avait achevé son examen de 30 jours de sa cession à Safran et s'apprêtait à enchaîner sur un examen de 45 jours. Safran avait annoncé en septembre qu'il se proposait de racheter L-1 Identity Solutions, société spécialisée dans les logiciels de reconnaissance faciale, pour 1,09 milliard de dollars en numéraire (834 millions d'euros). (Voir ) L-1 Identity précise, dans un document adressé à la Bourse, qu'il progresse en vue d'un compromis définitif qui soit satisfaisant pour toutes les parties, ajoutant qu'on ne peut garantir le succès de la démarche. Elle ajoute que l'enquête de 45 jours, qui doit être conclue le 18 juillet, pourrait l'être plus tôt si un compromis définitif est convenu avec la CFIUS. Le dossier du Rafale en piste avec Abou Dhabi Confidentiel Challenges Une délégation des forces armées des Emirats arabes unis (EAU) s'est rendue il y a quelques jours à Biarritz sur un site que Dassault pourrait entièrement dédier au Rafale si la commande de 60 appareils est finalisée, pour des livraisons s'étalant de 2014 à Mohamed bin Zayed al-nahyan, prince héritier d'abou Dhabi, commandant en chef adjoint de l'armée des EAU, a par ailleurs été reçu par le président Nicolas Sarkozy.

2 Dassault va essayer de placer le Rafale en Malaisie 07/06/ Adrien Prévost Après avoir été sélectionné pour la compétition indienne MMRCA, le Rafale de Dassault se place dans la course pour un nouveau contrat en Asie selon le quotidien The Malay Mail. C est à Kuala Lumpur, en Malaisie, que Dassault Aviation compte aller installer des bureaux dans les deux prochains mois. La Malaisie recherche un remplaçant à ses MiG- 29N Fulcrum à l horizon Le marché serait de 18 appareils multi-rôles modernes et le programme lancé sous le nom de MRCA (Multi- Role Combat Aircraft). Dassault Aviation Les Russes et peut-être les Chinois se présenteront aussi. Le Rafale fera face à ses partenaires de jeu favoris ; le F/A-18E/F Super Hornet de Boeing, l Eurofighter Typhoon du consortium européen EADS et le JAS-39 Gripen du Suédois Saab. La Royal Malaysian Air Force's (RMAF) opère aussi 18 Su-30MK-M de Sukhoï et 8 F/A-18D de Boeing. L appel d offre sera certainement annoncé lors du Langkawi International Maritime and Aerospace Exhibition (LIMA) qui se déroule en décembre prochain. Thales-Safran, le retour de Salamandre Vincent Lamigeon, journaliste à Challenges Qu'on se le dise, Salamandre est de retour. Spécialiste du conseil en stratégie selon ses fondateurs, «officine» de déstabilisation selon ses -virulents- contempteurs, le cabinet avait disparu des radars médiatiques après le sanglant règlement de comptes chez Safran entre ex-sagem et anciens de Snecma en Le fondateur Pierre Sellier, joueur de go émérite et conseiller d'une mystérieuse association baptisée «les Arvernes», avait pris une part active à la bagarre de saloon côté ex- Sagem, avant de prendre du recul et de laisser la présidence de Salamandre à Antoine Boulin, énarque et ancien du groupe de sécurité Morpho, en mars Au grand soulagement de gros bras de la com comme Anne Méaux (Image 7) ou Michel Calzaroni (DGM) que ce personnage inclassable au verbe haut avait toujours passablement excédé, sinon effrayé. Quatre ans après la rixe, revoici donc Salamandre sur le devant de la scène. Dans une longue interview publiée sur le site Citizenkane fin mai, le président de Salamandre, Antoine Boulin, décrypte les négociations entre Thales et Safran sur des échanges d'actifs, élargissant même le débat aux nécessaires regroupements dans l'industrie de défense européenne. Et les thèses présentées, souvent à contre-courant, sont intéressantes. D'autant plus intéressante qu'elles reflètent peut-être certaines (certaines seulement...) des positions de Safran, voire de certains pontes d'eads. Résumé en deux points. 1) Echanges d'actifs entre Thales et Safran : oui, mais... Faut-il rectifier les frontières de Safran et Thales? Oui, répond Antoine Boulin. Mais pas à n'importe quel prix : OK pour envoyer l'optronique de Sagem chez Thales, mais Safran doit récupérer les activités d'avionique civile de Thales en échange. Dans le cas contraire, le deal s'apparenterait à un marché de dupes : «On ne réglera pas le problème d'un Thales malade en demandant à un Safran bien portant de se déshabiller ici ou là», explique Antoine Boulin. De fait, les activités apportées par Thales (navigation inertielle, génération électrique) ne représentent qu'à peu près la moitié de l'activité optronique de Safran (250 millions environ contre 650 millions d'euros), portée par des contrats prometteurs, sur la panoplie du fantassin Felin ou les jumelles infra-rouges, un des bestsellers de l'ex- Sagem. «Notre crainte, poursuit Antoine Boulin, c'est que l'affaiblissement de Thales soit tel qu'on finisse par demander à Safran, dont l'etat est actionnaire à 30%, de faire son devoir en acceptant des termes

3 d'échanges d'actifs avec Thales qui lui soient largement défavorables au prétexte qu'il faudrait «sauver le soldat Thales». L'actionnaire Dassault joue là-dessus de manière d'ailleurs très habile.» Autant dire que le médiateur Aldo Cardoso va devoir marcher sur un fil : Dassault a fait des revendications de Safran sur l'avionique civile de Thales un casus belli. 2) La priorité : une fusion EADS-Thales Fusionner Thales et EADS. Le projet, avorté à au moins trois reprises, semble définitivement enterré depuis le rachat des 26% de Thales par Dassault Aviation en mai Mais Antoine Boulin y croit encore dur comme fer : «Tôt ou tard, il faudra de toute façon remettre sur la table le dossier de l'intégration de Thales dans EADS. Nous pensons aujourd'hui que le timing est le bon, à condition de convaincre Dassault de faire évoluer sa position en vue d'une ouverture à l'europe et non d'un repli national.» Mal parti si l'en en croit les récentes prises de position de Charles Edelestenne. Mais Antoine Boulin a une autre solution, encore plus radicale : «Envisager un désengagement pur et simple de Dassault du capital de Thales, ce qui reste toujours une possibilité car nous sommes convaincus qu'il s'agit pour l'avionneur français d'une participation essentiellement financière.» Le groupe familial appréciera. Dassault qui quitte Thales deux ans après y être entré... Le scénario semble aujourd'hui relever de la science-fiction. Cassidian, la branche défense d'eads, semble plus regarder du côté des groupes allemands pour une hypothétique phase de consolidation. Dassault, lui, ne cesse d'expliquer sa volonté de faire de Thales la base d'un champion national capable de fédérer les DCNS ou Nexter dans un «BAE ou Finmeccanica à la française». Antoine Boulin, lui, verrait plutôt une consolidation au plan européen, en trois champions : «un pôle d'électronique de défense résultant du rapprochement des activités d'eads et Thales, un «Raytheon européen» centré sur les missiles : MBDA ; et un pôle d'équipementier aéronautique, incluant l'avionique civile, dans Safran.» L'italien Avio cédé plutôt qu'introduit en Bourse, Safran serait intéressé (presse) MILAN, 8 juin 2011 (AFP) La société italienne Avio, spécialisée dans les moteurs d'avions, de bateaux et les systèmes de propulsion de fusées, pourrait être vendue plutôt qu'introduite en Bourse et le français Safran figurerait parmi les groupes intéressés, affirme mercredi Il Sole 24 Ore. Avio pourrait atterrir entre les mains de Safran Le 08 juin 2011 par Ana Lutzky L'Usine nouvelle La société italienne Avio pourrait être vendue plutôt qu'introduite en Bourse, affirme mercredi Il Sole 24 Ore. Elle est spécialisée dans les moteurs d'avions, de bateaux et les systèmes de propulsion de fusées Avio devait être introduite en Bourse à la fin de l'année ou début Mais le fonds britannique Cinven, actionnaire de contrôle d'avio, pourrait trouver plus rémunérateur de se porter sur une vente directe. En d'autres termes, une "cession à un autre fonds ou à un groupe industriel concurrent, même si (cette option) est moins probable", indique Il Sole. Selon le journal, qui cite des "indiscrétions", outre des fonds, un groupe de Singapour, un conglomérat russe, qui ne sont pas nommés, et Safran auraient manifesté leur intérêt pour Avio. Ce serait un pas de plus vers l'ingégration de la filière propulsion pour Safran. Le groupe vient d'avaler la partie propulsion de la SNPE, qui fabrique le propergol des fusées et missiles nucléaires français. Cinven détient 81% du capital d'avio tandis que le groupe italien d'aéronautique et de défense Finmeccanica a une part de 14%. L'Elysée veut accélérer le regroupement des industries de défense par Jean-Dominique Merchet - Mercredi 8 Juin 2011 Au cours d'une rencontre avec les députés UMP, aujourd'hui à l'elysée, le président de la République a assuré à Guy Teissier, président de la commission de la défense, que "le budget de la défense 2012 serait maintenu" dans l'enveloppe prévue. Par ailleurs, le chef de l'etat a insisté sur la nécessité et l'urgence d'un regroupement des industries de défense françaises, pour faire face à la fois à la baisse

4 des crédits militaires dans les pays occidentaux et à la montée en puissance industrielle des pays émergents. Le chef de l'etat pourrait s'exprimer publiquement dans ce sens lors de l'inauguration du Salon aéronautique du Bourget, le 20 juin. Parmi les principaux dossiers figurent l'avenir de Nexter (ex-giat), le partage des compétences entre Sagem et Thalès, et plus généralement l'avenir de cette dernière entreprise. Les regroupements français pourraient n'être qu'une étape d'un futur mécano industriel européen. Moteurs : la vente de l'italien Avio pourrait intéresser Safran 09/06 - Bruno Trevidic Les Echos Selon la presse italienne, le fonds d'investissement Cinven envisage de vendre le fabricant italien de moteurs d'avion et de fusée. Safran, dont la filiale Snecma avait déjà tenté un achat d'avio, figurerait parmi les candidats potentiels. Huit ans après une première tentative avortée, la rumeur d'un achat du motoriste italien Avio par le français Safran a fait sa réapparition hier dans la presse italienne. Selon le quotidien «Il Sole 24 Ore», le fonds d'investissement Cinven, principal actionnaire d'avio, envisage de vendre en bloc le spécialiste des moteurs d'avion, de bateau et de fusée, plutôt que de risquer une introduction en Bourse, comme il en avait le projet. Plusieurs sociétés concurrentes auraient manifesté de l'intérêt pour l'entreprise, dont la valorisation approcherait 4 milliards d'euros. Parmi eux, un candidat basé à Singapour, un conglomérat russe... et le français Safran, dont la principale filiale, Snecma, avait déjà tenté d'acheter Avio en 2003, avant de fusionner avec Sagem. Une opération «logique» Une telle opération, si elle se concrétisait, donnerait naissance à un nouveau géant de la motorisation aéronautique, comparable au britannique Rolls-Royce ou à l'américain Pratt & Whitney. Mais l'affaire ne semble encore qu'à ses prémices. Du côté de Safran, on se refusait hier à tout commentaire. Mais le groupe n'a remis aucune offre ni engagé des discussions avec Avio, indique un proche du dossier... sans pour autant nier tout intérêt pour la société. Côté italien, on juge «logique» que Safran étudie de près le dossier. Avio et Snecma travaillent déjà ensemble sur plusieurs moteurs, comme ceux de l'a320, du Boeing 777 ou de l'a400m. Les deux entreprises collaborent également sur les moteurs latéraux de la fusée Ariane, via leur filiale commune Europropulsion. Fondé à Turin en 1908 par la famille Agnelli, Avio compte parmi les grands acteurs de l'aéronautique mondiale, avec salariés et neuf sites de production répartis sur quatre continents. Sorti du giron de Fiat en 2003 par le biais d'un rachat avec effet de levier (LBO), le groupe est passé trois ans plus tard aux mains du fonds européen Cinven. Restructuré avec le soutien du groupe public Finmeccanica, qui détient encore 14 %, Avio a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,7 milliard d'euros (+ 3 % par rapport à 2009), moitié en Europe et moitié en Amérique du Nord. Mais ses comptes, qui étaient positifs à hauteur de 39 millions d'euros l'année précédente, ont plongé dans le rouge, affichant une perte de 27 millions d'euros, en raison d'effets de change défavorables. En outre, Avio porte sur les épaules une dette nette d'un peu plus de 1,6 milliard d'euros. Financement des syndicats : la CGC jette un pavé dans la mare Le patronat, les syndicats et la compétitivité 09 juin social.blog.lemonde.fr Bernard Van Craeynest, président de la Confédération française de l'encadrement - Confédération générale des cadres (CFE-CGC), a jeté un pavé dans la mare, jeudi 9 juin, en accusant l'ancien

5 conseiller social de Jean-Pierre Raffarin devenu directeur général adjoint du groupe Safran (ex- Snecma), Dominique-Jean Chertier, de lui avoir coupé les vivres en "Je ne veux pas que tu occupes un emploi fictif", lui aurait dit en substance M. Chertier à une époque où M. Van Craeynest, comptabilisé dans les effectifs de la Snecma et payé par cette entreprise, était en fait occupé à plein temps par son activité de dirigeant confédéral. Privé de salaire, M. Van Craeynest est entré au Conseil économique et social en septembre 2004, ce qui lui a permis de continuer à être payé. Devenu président de la CFE-CGC en 2005, M. Van Craeynest semble avoir gardé un fort mauvais souvenir de cet épisode emblématique des difficultés financières dans lesquelles se débattent les organisations syndicales et patronales. A la demande de Nicolas Perruchot, François Sauvadet, Francis Vercamer et des membres du groupe Nouveau Centre et apparentés, l'assemblée nationale a d'ailleurs décidé le 8 juin de mettre sur pied une commission d'enquête (...) chargée d'"étudier les mécanismes de financement des organisations syndicales d'employeurs et de salariés, afin de présenter des propositions permettant de garantir leur indépendance et leur légimitité". Les trente membres de cette commission doivent être désignés d'ici le 15 juin. Dans l'exposé des motifs de leur proposition de résolution sur la création de cette commission, les députés centristes rappellent que, malgré les progrès accomplis avec la loi du 20 août 2008, qui a rendu obligatoire la publication de comptes annuels "et, au-delà d'un certain seuil de ressources", certifiés, de nombreuses difficultés subsistent, notamment dans le domaine du financement des permaments syndicaux. "Le rapport Hadas-Lebel a situé entre et équivalents temps plein le nombre d'agents payés par l'etat mais travaillant en fait pour un syndicat, pour un coût de plus de 158 millions d'euros. On ne peut en outre passer sous silence la question du vide juridique concernant les mises à disposition de personnel par les entreprises", ont-ils observé. "Aujourd'hui, nous sommes tous des emplois fictifs", a reconnu Carole Couvert, secrétaire générale de la CFE-CGC, qui vient de la branche des industries électriques et gazières. La syndicaliste propose de créer une "Fondation de l'engagement citoyen" qui permettrait de "redonner ses lettres de noblesse à l'engagement collectif", d'"assurer des parcours professionnels aux militants" et d'organiser "des passerelles" entre la vie professionnelle et le militantisme. La CFE-CFC a révélé jeudi que ses ressources annuelles s'étaient élevées à 17,223 millions d'euros en ,5 millions (32%) viennent des cotisations; le reste, soit 68%, provient pour l'essentiel de subventions du ministère du travail ou résulte de l'implication de l'organisation syndicale dans diverses institutions paritaires. SAFRAN : Goldman Sachs très positif sur le CFM56 PARIS, 9 juin (Reuters) L'action Safran est en forte hausse jeudi à la Bourse de Paris, Goldman Sachs ayant publié une note très positive sur la nouvelle génération du moteur d'avion CFM56 fabriqué par le groupe français et l'américain General Electric. "Ces moteurs sont 'trop bons' et ont dépassé toutes les attentes, avec 7 à 9 ans de service (environ cycles) contre 5 à 6 ans pour les CFM56 de première génération", écrit-il. Goldman Sachs souligne que lors d'une récente conférence aéronautique, des professionnels ont estimé que la remise en état d'un CFM56 au terme de cycles atteindrait 5,4 millions de dollars contre 2 à 2,5 millions de dollars avancés par la plupart des investisseurs. L'intermédiaire estime que 5,4 millions de dollars sont un maximum et que le coût moyen de révision des CFM56 se révèlera très inférieur. Il rappelle que nombre de modèles de moteurs de génération antérieure ont besoin d'une révision générale chaque année.

6 "Nous continuons à croire en une croissance à deux chiffres par an de l'activité maintenance (aftermarket) du CFM56 pour plusieurs années, disent les analystes de GS. Thalès-Safran: un accord dangereux pour l'emploi Mardi 14 Juin Blog économique et social - Blogueur associé Des échanges d actifs, dont la presse s est fait écho, sont en cours de négociations entre les deux spécialistes de l aéronautique. Après l échec d un accord l année dernière, les discussions entre les deux groupes ont repris récemment, pourtant, la facture risque d être lourde pour Thalès (on parle de 500 millions d euros) et cette opération voulue et décidée par le gouvernement débouchera inévitablement sur des licenciements. L État, actionnaire commun des deux entreprises, voudrait un échange d actifs, devinez pourquoi? Pour former une super entreprise de défense? Pas du tout! L explication officielle est de réduire les dépenses des bureaux d étude en période de contraction budgétaire. Élégante manière de dire que l on prendra le meilleur des deux R&D et que le reste, lui, restera sur le carreau! De plus, les sites R&D des deux entreprises sont suffisamment différents pour que ce montage soit générateur d importantes mobilités géographiques qui amèneront de nombreuses pertes d emplois. L idée du gouvernement est de réunir chez Safran (groupe issu de la fusion Snecma-Sagem) les activités de navigation inertielle ainsi que celle de génération électrique, tandis que l optronique (drones tactiques, capteurs, systèmes de missiles, modernisation des avions de combat) ira chez Thales. Pourquoi cette somme de 500 millions d euros évoquée par la presse? Simplement parce que les activités apportées par Safran seront plus importantes que celles de Thales. Ce dernier devra donc une compensation d environ 500 millions d euros. La presse parle également d une coentreprise qui réunirait les activités avioniques de Thales et de Safran ou bien d une spécialisation de Thalès dans la défense et de Safran dans l avionique. Sur le papier, cette dernière hypothèse à l air d avoir un sens. Si les financiers trouvent un sens à ce montage, les syndicats, eux, sont inquiets : séparer l optronique et l inertiel serait une merveilleusement ridicule idée tant les deux spécialités vont de pair dans l électronique de défense : «les synergies industrielles entre ces 2 activités sont essentielles à la différentiation technologique et à la compétitivité de chacune d elles. La maitrise des techniques inertielles permet d intégrer de manière optimisée les fonctions supplémentaires (localisation, orientation, stabilisation) associées aux équipements optroniques modernes. SAFRAN est un des 2 industriels au monde (le 2e étant américain) à posséder ce facteur de compétitivité qui explique largement le succès commercial de ses équipements. Les quantités importantes de composants inertiels, utilisés dans les équipements optroniques contribuent à améliorer la maitrise de cette technologie de pointe et à rentabiliser un outil industriel complexe.» et pointe du doigt une perte de compétitivité programmée. Du coup, les syndicats ont organisé le mercredi 8 juin une manifestation à l esplanade des Invalides à Paris. Pourtant, les analystes financiers applaudissent, car ils pensent que Thales en sortira grandie, les activités de défense étant les plus rémunératrices Cela ne semble pas être l avis du PDG de Thales, Thierry Vigneron, qui semble freiner des quatre fers. Premier point bloquant : il ne veut pas signer de chèque de 500 millions d euros. Ce manque de motivation depuis deux ans que traine ce dossier, a conduit l état à vouloir la tête de Thierry Vigneron. Si bien que certains se demandent si cette dernière tentative n est pas un piège pour ce dernier. Thierry Vigneron a été mis en place par Dassault Aviation qui possède 25,9 % du capital de Thales. Contestés au gouvernement et également en interne par une équipe dirigeante qui n a jamais admis ce parachutage, les jours de Thierry Vigneron semblent compromis. Le versement de 500 millions d euros par Thales à Safran montre un montage peu équilibré, mais qui risque pourtant de se retourner au désavantage de SAGEM qui en cédant son optronique à Thales risque fort de se retrouver fragilisé n ayant plus de compétence forte propre. Dans ce cadre nous ne donnons pas cher de SAGEM qui pourrait bien disparaitre rapidement. Le tour de passepasse du gouvernement permettrait donc de faire le ménage discrètement et de se séparer de ceux dont on ne veut plus : cette opération ressemble à s y méprendre au dé tricotage de la fusion Sagem-Snecma

7 opérée cinq ans plus tôt. Quant au reste du groupe Safran, il est difficile de dire ce que lui coutera cette opération risquée : actuellement «leader» en Europe dans les drones et l optronique, le montage du gouvernement risque de ne pas lui porter chance Autre interrogation : L intégration d un millier de salariés issus des usines Safran dans Thales, groupe sans usine, se traduirait, à terme, par la disparition d emplois, voire la fin de toute production en France! Un comble pour un gouvernement qui fait semblant de lutter contre la disparition du tissu industriel français, mais qui prend chaque jour des décisions contraires. Ainsi, le montage imaginé par le gouvernement ressemble, sous cet angle, à s y méprendre un bricolage mal ficelé (comme beaucoup de choses que fait ce gouvernement) qui donne dès à présent un avant-gout amer. Opération risquée pour l emploi, risquée pour la compétitivité de Thales et de Safran et suicidaire pour les anciennes activités de SAGEM : Décidément, ce bricolage n est séduisant que de loin! Thalès-Safran : mobilisation le 20 juin AFP - 10/06/2011 Les syndicats de Sagem défense sécurité (groupe Safran), inquiets des conséquences du projet de rapprochement d'activités de Thalès et de Safran, ont appelé les salariés à manifester le 20 juin, lors de l'inauguration du salon aéronautique du Bourget (Seine-Saint-Denis). "La mobilisation va donc se poursuivre et augmenter d'intensité jusqu'au retrait total du projet", a indiqué dans un communiqué l'intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT, CFTC et FO. Une manifestation organisée mercredi dernier à Paris avait rassemblé "plus de 800 salariés près du ministère de la Défense", a ajouté l'intersyndicale. Les manifestants "ont exprimé leur exaspération face à la tentative de passage en force de l Etat pour imposer des échanges d activités industriellement absurdes pour les deux groupes et pour l industrie aéronautique et de défense française", dit-elle. Ils ont également tenu à "dénoncer les conséquences sociales désastreuses qui en découleront". Une délégation, reçue ce jour-là au ministère de la Défense, a demandé "l'arrêt immédiat des négociations sur le projet en cours" et remis une pétition signée par près de salariés de Sagem. Les groupes Thalès et Safran discutent du rapprochement de certaines de leurs activités militaires, notamment sous la pression de l'etat soucieux de rationaliser ses investissements dans la recherche. L'Etat est actionnaire de Thalès (27%) et de Safran (30%). Un CCE de Thales SA et un Comité de Groupe restreint vont être convoqués jeudi 16 juin vers 18h00 (horaire précis à venir). Ces réunions feraient suite à la tenue d un Conseil d Administration Thales qui examinera le dossier des échanges entre Thales et Safran. A l instant, nous ignorons totalement ce qui pourrait être annoncé et tous les schémas sont possibles : simple point d avancement et poursuite de la discussion, constat d échec, décision engageante. Rappelons que l'ensemble des comité d'établissement de Thales Avionique ont voté des motions identiques et ont mandaté leurs secrétaires respectifs pour ester en justice pour délit d'entrave.

8 AirAsia pourrait commander jusqu'à 200 Airbus 10/06 - reuters AirAsia pourrait passer une commande atteignant jusqu'à 200 Airbus, ont fait savoir vendredi deux sources du secteur. Le transporteur malaisien a dit envisager d'acheter au moins 150 A320 remodelés, dotés de moteurs à faible consommation de carburant, afin de pouvoir développer son activité tout en réduisant l'impact financier de la hausse des cours du pétrole. Cette commande pourrait monter jusqu'à 200 avions et donc dépasser la commande provisoire de l'indien IndiGo de 180 appareils. "On parle de 150 à 200 appareils", précise une des sources. Le montant de la transaction pourrait représenter de 14 à 18 milliards de dollars (9,6 à 12,4 milliards d'euros), selon le type de modèle choisi. Airbus, filiale d'eads, s'est abstenu de tout commentaire. Un porte-parole d'airasia a fait savoir que les discussions se poursuivaient. Les deux parties espèrent annoncer l'accord lors du Salon du Bourget, qui se tient du 20 au 26 juin, mais la nature de l'accord et le calendrier restent encore incertains en raison des montants en jeu, ont précisé les sources. Le fondateur d'airasia Tony Fernandes souhaite doubler la flotte du premier transporteur asiatique à bas coût, afin de dépasser celle de son concurrent Southwest Airline, qui dispose de plus de 500 appareils. Ces sources ont enfin ajouté que le consortium CFM International, coentreprise de General Electric et Safran, est favori pour le contrat de motorisation. Le Rafale poursuit toujours son premier contrat à l 'export Actualités Challenges Onze Rafale produits par an : l'année 2010 a vu la production du chasseur français toucher un plancher historique. Faute de ventes à l'étranger, la France doit acquérir, d'ici à 2013, onze Rafale de plus que prévu par la loi de programmation militaire, pour compenser l'absence de ventes hors de nos frontières. Soit 800 millions d'euros de dépenses anticipées. Tenable à long terme? Pas sûr, mais les performances de l'appareil en Libye lui fournissent une publicité idéale pour les campagnes export. Revue de détail des trois négociations les plus «chaudes». Inde Ce fut la bonne surprise du printemps : le Rafale se retrouve en finale de la gigantesque compétition indienne (126 chasseurs pour 12 milliards de dollars). Après avoir éliminé le chasseur russe MiG-35, mais aussi les F-16 et F-18 américains, voici le chasseur de Dassault en tête à tête avec le Typhoon du consortium européen Eurofighter. Dassault, qui connaît bien le client indien pour lui avoir vendu des Mirage 2000, a toutes ses chances. «Gagner le contrat indien remettrait Dassault dans le jeu pour au moins dix à quinze ans», pointe Richard Aboulafia, vice-président du cabinet de conseil américain Teal Group. Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a effectué une visite en Inde le 27 mai pour pousser le chasseur français. Réponse attendue dans les prochains mois... si les Indiens tiennent leurs délais. Emirats arabes unis C'est l'un des serpents de mer du petit monde de la défense française : les négociations entre la France et les Emirats arabes unis sur l'achat de 60 Rafale. Les discussions de gré à gré, commencées en 2008, mettent les nerfs des négociateurs à rude épreuve : l'armée de l'air émirienne veut un moteur Snecma plus puissant, un radar Thales plus performant, et exige la reprise de ses Mirage Les discussions, interrompues en 2010 après la publication d'un article dans Le Figaro (propriété de Dassault) sur les relations des Emirats avec Israël, ont repris en début d'année. Dans un

9 câble diplomatique dévoilé fin mars par La Tribune, les diplomates français s'alarmaient de la position ultra-restrictive de Thales en termes de retour industriel aux Emirats, qui pourrait menacer le contrat. Thales a assuré depuis que le différend était en voie de résolution. Brésil Dassault - et une bonne partie des observateurs avait cru la partie gagnée en septembre 2009, lors de la visite de Nicolas Sarkozy au Brésil. Le réveil n'en a été que plus douloureux : Dilma Rousseff, qui a succédé à Lula, a repoussé sine die la décision sur l'achat de 36 chasseurs. Et le Rafale est loin d'être seul en course : la presse brésilienne évoque une préférence de la présidente pour le F-18 américain, et celle de l'armée de l'air pour le Gripen suédois. Bluff? Possible. Dassault, en tout cas, assure toujours croire au contrat, qui ne sera pas signé avant 2012 au mieux.

Plan. Concurrents. Partenaires. Le Rafale. Historique Principaux Produits. Historique Composantes Principales Arborescence de fabrication

Plan. Concurrents. Partenaires. Le Rafale. Historique Principaux Produits. Historique Composantes Principales Arborescence de fabrication Marketing Sectoriel Plan I. Constructeur. Historique Principaux Produits II. III. IV. Concurrents. Partenaires. Le Rafale. Historique Composantes Principales Arborescence de fabrication V. Mix Marketing.

Plus en détail

Thème : La consommation des ménages

Thème : La consommation des ménages Thème : La consommation des ménages Vous effectuez votre période de PFMP au sein du magasin ZARA, grande surface spécialisée dans le prêt-à-porter féminin, implantée dans le centre commercial Cap 3000

Plus en détail

Mieux comprendre le conflit sur la ligne A du RER

Mieux comprendre le conflit sur la ligne A du RER Mieux comprendre le conflit sur la ligne A du RER La CGT a travaillé la construction d une plate-forme revendicative depuis plus de 10 mois dans un cadre unitaire autour de : l amélioration des conditions

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

Résultats annuels 2014 Conférence de presse du 11 mars 2015 Éric Trappier, Président-Directeur Général

Résultats annuels 2014 Conférence de presse du 11 mars 2015 Éric Trappier, Président-Directeur Général Résultats annuels 2014 Conférence de presse du 11 mars 2015 Éric Trappier, Président-Directeur Général Événement significatif postérieur à la clôture : RAFALE Égypte Signature le 16 février 2015 avec l

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL :

INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : SYNDICAT FORCE OUVRIERE RENAULT SANDOUVILLE Tél : 01.76.82 19 60 Fax : 01.76.82.06.03 @ :fo.sandouville@renault.com Site : www.sandou.free.fr Lundi 21 Octobre 2013 INDEMNISATION du CHOMAGE PARTIEL : Une

Plus en détail

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre Information réglementée* Bruxelles, Paris, 10 octobre 2011 5h30 Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 MISSION «ECONOMIE» COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES

PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 MISSION «ECONOMIE» COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES 1 24 novembre 2011 PROJET DE LOI DE FINANCES POUR 2012 - MISSION «ECONOMIE» ET COMPTE DE CONCOURS FINANCIERS PRETS ET AVANCES A DES PARTICULIERS OU A DES ORGANISMES PRIVES Examen en séance publique : lundi

Plus en détail

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013

Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 Programme Hôpital Avenir 1,5 milliard euros Signature avec Mme M Touraine et MM P Moscovici et T Repentin, Ministres Villejuif le 1 er décembre 2013 *** Nous sommes réunis ici à Villejuif, à l hôpital

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Formation professionnelle

Formation professionnelle L Accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 Pour un nouveau modèle économique et social au service de la compétitivité des entreprises et de la sécurisation de l emploi et des parcours professionnels

Plus en détail

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE.

«L année 2013 a été marquée par le lancement du FALCON 5X, qui enrichit la gamme FALCON, et par la consolidation du socle France du RAFALE. Prises de commandes 64 FALCON contre 58 en 2012 Livraisons 77 FALCON et 11 RAFALE contre 66 FALCON et 11 RAFALE en 2012 Chiffre d'affaires 4 593 millions d'euros, en hausse de 17% Résultat Net ajusté(*)

Plus en détail

GROUPE DASSAULT AVIATION

GROUPE DASSAULT AVIATION GROUPE DASSAULT AVIATION Dassault Aviation : Concevoir, fabriquer et vendre 100 prototypes 8000 avions livrés dans 70 pays L expérience unique de près de 70 ans d efforts en R&D Dassault Aviation : Quelques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013

Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Précisions sur le projet de loi concernant la réforme des retraites initié par le gouvernement Ayrault Septembre 2013 Pour combler le déficit de 20,7 milliards d euros prévu en 2020, pour l ensemble des

Plus en détail

Au service De l économie régionale

Au service De l économie régionale Au service De l économie régionale Enquête sur la participation des entreprises bretonnes aux projets européens Contexte BDI a précédemment mené deux enquêtes en 2005 et en 2010 sur la participation des

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

Retraites. Quelle réforme voulons-nous?

Retraites. Quelle réforme voulons-nous? Retraites Quelle réforme voulons-nous? Les retraites, comment ça marche? Deux principes: Obligation: tout le monde cotise pour bénéficier d une retraite de base Répartition: les cotisations des actifs

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE

ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE ETUDE FUSACQ / Octobre 2011 LE PROFIL DES REPRENEURS D ENTREPRISE Quel est leur profil (âge, localisation, situation familiale )? Quel est leur plan d action pour reprendre?... Quelles sont leurs motivations?

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

Conférence de Presse 2014, année pivot pour l emploi à domicile? Les chiffres et les faits à retenir

Conférence de Presse 2014, année pivot pour l emploi à domicile? Les chiffres et les faits à retenir Conférence de Presse 2014, année pivot pour l emploi à domicile? Les chiffres et les faits à retenir 1. Introduction : - par Marie Béatrice Levaux, présidente de la FEPEM 2. Chiffres et données clés :

Plus en détail

Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail. Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013

Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail. Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013 Restructurations et prévention des risques psychosociaux : enjeux de santé au travail Maître Ariane QUARANTA 15/03/2013 1 PLAN Propos introductifs I.Les modalités de la restructuration des entreprises

Plus en détail

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc.

Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 11 mars 2005 Marquage CE / Productions non en série / Projet de norme «portes et fenêtres» Position de EBC sur le projet révisé de «Guidance Paper M» (déc. 2004) Introduction Tous les produits de construction

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges

Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011. OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges Observatoire de la performance des PME-ETI 7 ème édition juin 2011 OpinionWay Banque PALATINE Pour i>tele Challenges OpinionWay, 15 place de la République, 75003 Paris. Méthodologie Étude quantitative

Plus en détail

Des modes de régulation paritaire de la protection sociale et de la formation professionnelle en mutation

Des modes de régulation paritaire de la protection sociale et de la formation professionnelle en mutation Des modes de régulation paritaire de la protection sociale et de la formation professionnelle en mutation Michèle Tallard (CNRS-IRISSO/Université Paris-Dauphine) Catherine Vincent (IRES) Intervention au

Plus en détail

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE

I - L ELABORATION ADMINISTRATIVE FICHE 9 - L ELABORATION DU BUDGET La loi de finances de l année fait l objet d une double élaboration. Le projet est préparé par les différents ministères parmi lesquels le ministère des Finances joue

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à

Le Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du à Le Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du à 1 Présentation générale Annoncé le 14 janvier 2014 par le Président de la République puis présenté par le Premier ministre lors de sa déclaration

Plus en détail

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION

PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION PR EM I E R M I N IST R E SECRÉTARIAT D'ÉTAT CHARGÉ DE LA RÉFORME DE L'ÉTAT ET DE LA SIMPLIFICATION Discours de clôture de Clotilde VALTER, Secrétaire d Etat chargée de la Réforme de l Etat et de la Simplification

Plus en détail

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX

COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX PARLEMENTAIRE DE S COMMISSION DE L ÉCONOMIE, DU COMMERCE, DU TRAVAIL ET DES BLOCS COMMERCIAUX La Commission de l économie, du commerce, du travail et des blocs commerciaux examine les questions économiques

Plus en détail

«seul le prononcé fait foi»

«seul le prononcé fait foi» «seul le prononcé fait foi» Discours à l occasion du lancement du site aquitain de l IRT Saint Exupéry Bordeaux Lundi 17 novembre 2014 Monsieur le Premier ministre, Monsieur le Président du Conseil Régional

Plus en détail

- le MAC apporte un soutien aux avocats (collaborateurs ou non) en difficulté, par des conseils confidentiels et bénévoles ; NOS PROPOSITIONS

- le MAC apporte un soutien aux avocats (collaborateurs ou non) en difficulté, par des conseils confidentiels et bénévoles ; NOS PROPOSITIONS Le Manifeste des Avocats Collaborateurs (MAC www.notremanifeste.com) est un syndicat qui a pour objet la défense des intérêts des avocats collaborateurs et des avocats en installation, ainsi que la défense

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche

Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Communiqué de presse 28 août 2014 Résultats du premier semestre 2014 en ligne avec le plan de marche Solide dynamique commerciale : croissance à deux chiffres des indicateurs des revenus futurs des activités

Plus en détail

Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle

Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle Fondation Charles Léopold Mayer Quelques réflexions et propositions sur l entreprise française du 21 ème siècle Yves de Bretagne Date de rédaction : 17/01/00 Mise à jour : Mots-clé : ENTREPRISE ; RESPONSABILITE

Plus en détail

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles

DIRECCTE. Édito. La VAE pour les titres professionnels du ministère chargé de l emploi : Enquête sur les retombées professionnelles et personnelles aria DIRECCTE A Q U I T A I N E Collection «Études» N 09 Juin 2011 DIRECTION RÉGIONALE DES ENTREPRISES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION, DU TRAVAIL ET DE L EMPLOI SERVICE ÉTUDES, STATISTIQUES, ÉVALUATION

Plus en détail

CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN

CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN 9 Partie neuf CONSTATATIONS DÉTAILLÉES GOSSELIN 9.1 Description de l'entreprise Gosselin Communications Stratégiques Inc. («Gosselin Communications») a été constituée en société par Gilles-André Gosselin

Plus en détail

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application

TELE TRAVAIL. . L employeur propose aux organisations syndicales les dispositions suivantes : -Le champ d application COMMISSIONS PARITAIRES DES 14 et 28 janvier 2014 TELE TRAVAIL Constatant un développement anarchique de l application du télé travail dans le réseau Sécurité Sociale, la CFTC a été à l initiative de la

Plus en détail

Les défis du deuxième pilier pour les salariés

Les défis du deuxième pilier pour les salariés Jean-Michel Kupper Administrateur Directeur AG Employee Benefits & HC Les défis du deuxième pilier pour les salariés 1 29/04/2015 Ordre du jour Les défis de la pension légale Les défis du deuxième pilier

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail

Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail 15 mars 2007 Mesure n 3 Détaxation des heures supplémentaires (proposition de Nicolas Sarkozy) 1. Rappel de la législation actuelle relative à la durée du travail Les heures supplémentaires sont les heures

Plus en détail

Accord collectif salarial 2014

Accord collectif salarial 2014 Accord collectif salarial 2014 Il est convenu, Entre d une part ; Coca-Cola Entreprise situé 27, rue Camille Desmoulins, 92784 Issy-Les- Moulineaux Cedex 09, représentée par son Directeur des Ressources

Plus en détail

Ressources humaines Epreuves

Ressources humaines Epreuves Examen modulaire SVF-ASFC Edition Printemps 2009 Ressources humaines Epreuves Durée de l examen: 60 minutes Moyens auxiliaires autorisés: aucun Collez ici votre timbre d identification SVP! Points: Note:

Plus en détail

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE

L'INVITE DE L'ECONOMIE Le 12/12/2014 20 :18 :27 Invitée : Marie-Anne BARBAT-LAYANI, directrice générale de la FEDERATION BANCAIRE FRANÇAISE 1/5 Marie-Anne Barbat-Layani : «C est le bon moment pour investir, pour aller voir sa banque avec un projet». Retrouvez l interview de Marie-Anne Barbat-Layani, directrice générale de la FBF, qui était

Plus en détail

Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2007

Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2007 Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2007 o Au 30 septembre 2007, revenus en hausse de 19 %, à 8,2 milliards contre 6,9 milliards pour les neuf premiers mois de 2006, reflétant l intégration des activités

Plus en détail

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF)

ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) ANNEXE 4 RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) RAPPORT DU COMITE PERMANENT SUR L'ADMINISTRATION ET LES FINANCES (SCAF) En vue d'une première discussion, le comité permanent

Plus en détail

Un climat des affaires conforté

Un climat des affaires conforté JUILLET 2015 Un climat des affaires conforté Même si une part toujours importante de TPE/PME enregistre un recul du chiffre d affaires, le bilan du 2 e trimestre marque une amélioration sensible, confirmée

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication

Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Avenir des retraites : l Assurance retraite lance une grand campagne de communication Alors que les concertations sur la réforme des retraites sont actuellement en cours, l Assurance retraite, premier

Plus en détail

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG

Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Echange Dossier - septembre 2001 Numéro CGT-CFDT Contacts L ARTT A la DG Septembre 2001 : Un mois avant la mise en place «anticipée» de l ARTT, l administration n a toujours pas consulté le personnel,

Plus en détail

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement

ANNEXE N 3. Médiateur de la Société générale. Historique du dispositif de médiation. Description. Fonctionnement ANNEXE N 3 Médiateur de la Société générale Le rapport d activité de la médiation est uniquement interne, nous n avons donc pas pu en avoir connaissance Historique du dispositif de médiation C est le 15

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

Projet alternatif proposé par SUD

Projet alternatif proposé par SUD Projet alternatif proposé par SUD ACCORD DE MISE EN PLACE AU SEIN DU COMITE D ENTREPRISE D UNE COMMISSION PARITAIRE DE SUIVI DES SALARIES IMPACTES PAR LE TRANSFERTLA DELOCALISATION D ACTIVITES EXISTANTES

Plus en détail

mercredi 07 mai 2014

mercredi 07 mai 2014 La lettre du Syndicat des enseignants de l Essonne Merci aux directeurs de bien vouloir faire suivre à leurs adjoints mercredi 07 mai 2014 Notre équipe est à votre écoute au 01.60.79.10.05. Lundi, mardi,

Plus en détail

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050

La productivité du travail et le salaire moyen par tête à l horizon 2050 CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du mercredi 26 septembre 2007 à 9 h 30 «Actualisation des projections à long terme : les hypothèses» Document N 04 Document de travail, n engage pas

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015

NOTE DE CONJONCTURE. des entreprises de l Isère. Suivez l activité NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ. 1er trimestre 2015 Suivez l activité des entreprises de l Isère NOTE DE CONJONCTURE 1er trimestre NOUVELLE DÉGRADATION DE L ACTIVITÉ Des prévisions pessimistes confirmées en ce début d année, hormis pour les entreprises

Plus en détail

Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016

Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016 Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016 1. INTRODUCTION Il est rappelé que l Assemblée Générale Mixte du 2 juin 2014, dans sa cinquième (5 ème ) résolution, avait précédemment autorisé le

Plus en détail

ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION

ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION "L ABTOF travaille au nom des professionnels du tourisme programmant la France. Le but essentiel de l association est de conseiller et d influencer les actions

Plus en détail

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois

Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces politiques d austérité n'ont jamais créé d'emplois Ces très nombreuses réformes néolibérales ont fait la preuve en trente ans de leur inefficacité. Et tout se passe pourtant comme s il n y en avait

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

La réforme des pensions dans le secteur public

La réforme des pensions dans le secteur public Les Analyses du Centre Jean Gol La réforme des pensions dans le secteur public Mai 2015 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin de Salle

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011.

E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. E2E WORKSHOP sur la REPONSE A L APPEL D OFFRES PRIVE avec Agathe TURLOTTE, Acheteuse Conseil chez AXA France, le 23 juin 2011. Qu est ce qu un appel d offres pour un acheteur? Il ne faut pas oublier que

Plus en détail

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions

Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Communiqué de presse Paris, le 5 septembre 2012 Naissance de NUMERGY, producteur d énergie numérique au service des entreprises et des institutions Numergy, une nouvelle société dirigée par Philippe Tavernier

Plus en détail

GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE DES ENTREPRISES

GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE DES ENTREPRISES CONCOURS D ENTREE A L ECOLE DE 2012 CONCOURS EXTERNE 5ème épreuve d admissibilité GESTION COMPTABLE ET FINANCIERE DES ENTREPRISES (durée : cinq heures coefficient 2) Une composition portant sur la gestion

Plus en détail

LE RAPPORT ANNUEL DE GESTION ETABLI PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION

LE RAPPORT ANNUEL DE GESTION ETABLI PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE RAPPORT ANNUEL DE GESTION ETABLI PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION I- SOCIETE NE FAISANT PAS APPEL PUBLIC A L EPARGNE Le conseil d'administration doit établir un rapport de gestion écrit qui expose :

Plus en détail

"High Performance Workplace Event: People mean business"

High Performance Workplace Event: People mean business "High Performance Workplace Event: People mean business" (Cette conférence a été organisée par la Présidence britannique de l'union européenne, avec le soutien de la Commission européenne) Londres, le

Plus en détail

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse

L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse L emploi à temps partiel et les parcours professionnels des salariés dans la branche de la pharmacie d officine Synthèse Observatoire des métiers des Professions Libérales 52-56 rue Kléber - 92309 LEVALLOIS-PERRET

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans

DOSSIER DE PRESSE. Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans DOSSIER DE PRESSE Décret relatif au départ à la retraite à 60 ans 6 juin 2012 Fiche 1 : Présentation de la mesure Fiche 2 : Pourquoi cette mesure? Fiche 3 : Comment s appliquera-t-elle? A qui bénéficiera-t-elle?

Plus en détail

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle

Pour une réforme structurelle. de la formation professionnelle Pour une réforme structurelle de la formation professionnelle L accord du 14 décembre 2013 : ce qu il changera, au quotidien, pour les entreprises, les salariés et les demandeurs d emploi 20 13 POUR L

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9%

Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2012 en hausse de 3,7%, à 10,2 milliards d euros. Croissance interne : +0,9% Paris, le 3 mai 2012. Prix de vente : +2,4%, avec une contribution positive de tous les

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Etude de cas : Dufour et le marché de la plaisance. Cours d Economie d entreprise Thierry Pénard Licence 2 Droit Université de Rennes 1

Etude de cas : Dufour et le marché de la plaisance. Cours d Economie d entreprise Thierry Pénard Licence 2 Droit Université de Rennes 1 Etude de cas : Dufour et le marché de la plaisance Cours d Economie d entreprise Thierry Pénard Licence 2 Droit Université de Rennes 1 Application Dufour Extrait du Monde du18/11/2000 à l occasion du Salon

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. La mesure du chômage par l Insee. N 4 Septembre 2012. Combien y a t il de chômeurs en France? L INSEE EN BREF L Insee en bref N 4 Septembre 2012 La mesure du chômage par l Insee Combien y a t il de chômeurs en France? Quelle définition des chômeurs retient l Insee? Comment l Insee mesure t il le

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2009 -

LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2009 - LETTRE D'INFORMATION AU CE - AVRIL 2009 - Que peut demander le ce en avril? Au mois d'avril le CE peut demander à être consulté sur plusieurs points : Pour les entreprises de moins de 300 salariés : point

Plus en détail

L évolution du système de retraite. Le cas du salarié non cadre dans le secteur privé. Henri Sterdyniak

L évolution du système de retraite. Le cas du salarié non cadre dans le secteur privé. Henri Sterdyniak Simulation de l évolution du taux de remplacement net des salaires pour 4 cas-type, nés en 1960, selon les réformes du système de retraite, à l horizon 2020 Henri Sterdyniak L évolution du système de retraite

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE

SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE SAFRAN UN GROUPE INTERNATIONAL DE HAUTE TECHNOLOGIE EQUIPEMENTIER DE PREMIER RANG Aéronautique Défense Sécurité CONFIDENTIEL / NOVEMBRE 2011 CHIFFRES CLES Répartition du chiffre d affaires 2010 Equipements

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive

Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Lancement d ESTER (Electricité Solaire des Territoires) L électricité solaire compétitive Communiqué de presse le 30 novembre 2011 Comment fournir au consommateur une électricité propre, de proximité et

Plus en détail

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder?

ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE. Y-a-t-il moins de sociétés à céder? ETUDE FUSACQ / LA REPRISE - TRANSMISSION UN AN APRES LE DEBUT DE LA CRISE Y-a-t-il moins de sociétés à céder? La mise en place du financement est-elle toujours stricte? Les repreneurs sont-ils plus motivés?

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie

Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Malgré des échanges peu dynamiques, le déficit commercial se réduit grâce à la baisse des importations d énergie Au premier semestre, les importations diminuent (-1,2%), tandis que les exportations sont

Plus en détail

Accord collectif national sur la mobilité inter-entreprises du 25.06.04

Accord collectif national sur la mobilité inter-entreprises du 25.06.04 Accord collectif national sur la mobilité inter-entreprises du 25.06.04 Préambule La mobilité inter-entreprises répond aux objectifs suivants : - Développer l identité collective en constituant un facteur

Plus en détail

POSITION DE LA CES. Livre Blanc sur les pensions : «Pour garantir les retraites : Ne se tromper ni sur les objectifs, ni sur les moyens» 1

POSITION DE LA CES. Livre Blanc sur les pensions : «Pour garantir les retraites : Ne se tromper ni sur les objectifs, ni sur les moyens» 1 POSITION DE LA CES Livre Blanc sur les pensions : «Pour garantir les retraites : Ne se tromper ni sur les objectifs, ni sur les moyens» 1 1. Le 16 février 2012 la Commission a publié son Livre Blanc sur

Plus en détail

La Vie Hospitalière et Sociale

La Vie Hospitalière et Sociale La Vie Hospitalière et Sociale CFTC - Fédération CFTC Santé Sociaux Secteur Medico-Social Supplément au journal n 288 n 2014/ 2, Paris, le 29 Janvier 2014 Tirage au duplicateur au Siège de la Fédération

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil PL 9572-A. Rapport. Date de dépôt: 18 août 2005 Messagerie

Secrétariat du Grand Conseil PL 9572-A. Rapport. Date de dépôt: 18 août 2005 Messagerie Secrétariat du Grand Conseil PL 9572-A Date de dépôt: 18 août 2005 Messagerie Rapport de la Commission des finances chargée d'étudier le projet de loi du Conseil d'etat modifiant la loi ratifiant les nouveaux

Plus en détail

APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Publicité préalable à la décision de transfert d Euronext Paris sur Alternext APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU TRANSFERT DE LA COTATION DES TITRES DE LA SOCIETE PISCINES DESJOYAUX SA D

Plus en détail

La Prévoyance en France 2010. «La prévoyance ne doit pas stériliser l'avenir ; elle doit préparer ses voies» Tristan Bernard

La Prévoyance en France 2010. «La prévoyance ne doit pas stériliser l'avenir ; elle doit préparer ses voies» Tristan Bernard La Prévoyance en France 2010 «La prévoyance ne doit pas stériliser l'avenir ; elle doit préparer ses voies» Tristan Bernard 1. Histoire et Définition 2. Le Marché de la Prévoyance 3. Les différentes catégories

Plus en détail

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés

eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés R eprésentation du personnel dans les Associations Droit d expression et organisation collective des salariés Le droit d expression des salariés Dans toutes les entreprises (associations incluses), quel

Plus en détail

Economie industrielle

Economie industrielle Université de Rennes 1 Année 2003-2004 DEUG Economie 2 ème année Economie industrielle Thierry PENARD 2 heures (sans document) QUESTION 1 (5 POINTS) : Après avoir défini la notion de discrimination tarifaire,

Plus en détail

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste

OFFRE D EMPLOI. 2.1 La définition du poste OFFRE D EMPLOI 1 Introduction Définir une offre d emploi type n est pas un processus anodin à sous-estimer. En effet, l offre que l entreprise va communiquer représente la proposition d emploi vacant.

Plus en détail